>

Partagez | .
[Cours spé PokéA] Trauma. ft.Alex
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 1034
Points d'Expériences : 190

Sujet: [Cours spé PokéA] Trauma. ft.Alex   Mer 4 Juil - 15:53


Cours spé PokéA

Bouddha boudait.

Et ni les secousses du bus, ni les chants paillards de ses camarades ne réussissait à le départir de son altitude : bras croisés, joues gonflées, yeux fixés sur l'horizon et grognements de Malosse sauvages à chaque fois que son voisin avait le malheur de l'effleurer. Il n'avait aucune envie d'être là, à vrai dire, c'est encore un cours qui aurait séché si Mademoiselle Hortense n'était pas venue directement le chercher dans un des labos mis à la disposition des étudiants. Lui qui aurait voulu mettre à contribution cette journée pour analyser -encore- la molécule anesthésiante contenue dans la salive des dodoalas, se retrouvaient à un cours de je-ne-sais-quoi pour "s'ouvrir aux autres et mettre en avant ces grandes capacités de coeur"

M'ouais.
Hortense était sacrément perchée quand même.

Et lorsque elle commença à expliquer le pourquoi du comment, elle avait jugé bon d'entasser plein d'adolescents plein de sève dans un bus : sa moue se transforma en colère. Sérieusement ? Le grand ourson, se mordit la lèvre inférieure avant de fixer un point vers l'horizon - il allait encore passer une superbe journée.

Bouddha fut un des derniers à quitter le bus, étonnamment l'idée de fréquenter des traumatisés ne semblait pas tant les effrayer que ça. Bouddha s'adossa contre un mur du centre de soin, les mains dans les poches, espérant vaguement qu'il arriverait à faire oublier son existence à Hortense.

Raté : voilà la Dalaï-Lama sous acides qui lui servait de professeure qui venait vers lui, un grand sourire figé sur le visage.

-Bouddha, tu es venu ?

L'alolien ne jugea pas nécessaire de rappeler qu'elle ne lui avait pas vraiment laissé le choix.  

- Tu verras, je suis certaine que cette expérience va vraiment t'être bénéfique. A toi et à ton patient.
-Pourquoi ? Parce-que j'ai vécu une mauvaise expérience moi aussi ? répondit Bouddha avec une voix qui déraillait vers la colère.

Le visage d'Hortense s'assombrit soudainement, la vérité c'est qu'elle s'inquiétait beaucoup pour le jeune Socket. C'était un étudiant brillant mais qui était rongé par son obsession pour la salive de Dodoala. Avec une douceur maternelle, elle déposa une main sur l'épaule du géant :

-Bouddha... Tu ne peux juste pas te perdre dans ta recherche. Parfois une fleur doit savoir s'ouvrir aux autres pour trouver son parfum.

L'alolien ne comprit pas la métaphore, il se contenta alors de faire ce qu'il savait faire de mieux : bouder. Un regard noir et une mine déconfite plus tard, il écouta d'une oreille peu volontaire ce que lui disait sa prof :

-Je t'ai mis avec une élève plus expérimentée, j'espère que tu sauras te nourrir de son expérience passée, tout en lui apportant ta fraicheur et ton... Ton enthousiaste ! Je suis certaine que vous saurez tous tirer profil de cette expérience. acheva t'elle en lui tendant un dossier.

Hortense traîna son jeune étudiant jusqu'à une fille qui sembla un peu plus âgée que l'alolien, une rousse féminine et avec... un cache oiel ? Bouddha ne dit rien, se contentant de détailler de bas en haut sa camarade : il la juge et la dévisage.

Voilà Hortense qui s'en va -sans doute pour fumer de l'emplifor pense l'alolien-  après les avoir introduits, la fille s'appelle Alex. Bouddha souffle. Il se saisit du dossier, le feuillette rapidement, se tourne vers sa camarade :

- Donc.... Tu te prends pour une pirate ou quelque-chose ?

Pas que ça ne l'intéresse vraiment - il ne saisit rien à la mode et s'en fiche pas mal - le voilà qui tourne les talons, sans attendre de réponse, et piétine jusqu'à la chambre de leur patient.

Par Solgaleo, faîtes que ça finisse vite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
avatar
Pokeathlète Coach

Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 28
Jetons : 1795
Points d'Expériences : 561

Sujet: Re: [Cours spé PokéA] Trauma. ft.Alex   Lun 16 Juil - 1:30


I wear this crown of thorns Upon my liar's chair, Full of broken thoughts I cannot repair.

broken thoughts

Quand le réveil sonna ce matin-là, la rouquine ouvrit aussitôt un oeil morose, tandis qu'une idée unique chassait les brumes du sommeil : cette journée serait une parfaite catastrophe.

La pensée s'installa confortablement dans son esprit, indélogeable, résonnant encore et en choeur avec le tambourinerment de son organe vital, tandis que la jeune femme se levait, se préparait, mangeait, se brossait les dents, refermait la porte de sa chambre, et se dirigeait vers le bus qui devait les mener sur les lieux du cours.

En arrivant près du rassemblement d'étudiants, elle baissa la tête comme à son habitude, fuyant les regards, à l'abri sous la visière de sa casquette noire. Elle échangea juste un regard furtif avec Mademoiselle Hortense, qui lui adressa un sourire chaleureux en lui faisant un petit signe approbateur de la tête.

Si Alex était là ce matin-là, c'était uniquement suite à son intervention insistante. C'était un « cours pratique », et pire encore, « sur le terrain ». Or, depuis son retour le mois dernier, Alex avait délibérément séché tous les cours pratiques de son emploi du temps. La plupart impliquaient la présence de pokémon, et Alex n'arrivait toujours pas à se résoudre à les côtoyer. Pendant près d'un mois, on l'avait laissée faire sans la moindre remarque. Et elle avait supposé que l'équipe de l'Académie, au courant des détails de son accident, avait jugé raisonnable de lui laisser du temps comtpe tenu des circonstances. Mais, la semaine dernière, Mademoiselle Hortense était venue la voir à la fin d'un cours de yoga, et lui avait fait comprendre qu'elle ne pourrait pas continuer ainsi éternellement. Alex le savait, et pourtant, elle ne se sentait pas prête. Mais si rien ne changeait, la rousse n'aurait plus sa place à la Pokémon Community. L'académie s'adressaient aux Dresseurs, à ceux qui envisageaient de travailler au contact des pokémon, d'une façon ou d'une autre. Qu'était-elle revenue chercher ici, si elle refusait désormais de s'approcher de ces créatures ?

L'enseignante avait ainsi insisté pour que la coach se rende au cours de médecine programmé dans son emploi du temps pour la semaine suivante. Par précaution, elle avait tenu à présenter l'objet du cours à la rouquine, afin de lui permettre de s'y préparer, et d'insister sur les raisons pour lesquelles ce cours tout particulièrement pourrait se révéler crucial pour la Givrali. Alex tenta bien de protester, mais Mademoiselle Hortense avait toujours su se montrer particulièrement attentive avec elle, et elle finissait toujours par parvenir à la pousser dans la direction qu'elle voulait. C'était suite à une intervention similaire que la rousse était devenue pokéathlète, un mois après son arrivée à la Pokémon Community. Grâce à elle qu'elle avait commencé à s'entraîner avec Alban. Alex avait toujours bénéficié du soutien prudent de l'enseignante, et ses conseils, quoi que parfois sibyllins sur le moment, avaient toujours fini par se montrer pertinents. Alors la rouquine avait-elle acquiescé, la mort dans l'âme, et passé les derniers jours à se préparer à affronter une telle épreuve. Suite aux conseils du Docteur Ghost, lors de leur dernière consultation, elle avait même consenti à emporter certaines de ses pokéballs, qui quittaient ainsi le tiroir de son bureau pour la première fois depuis qu'Alex était revenue à l'Académie. Elle ne comptait pas s'en servir, mais le simple fait de les porter sur elle était déjà une épreuve en soi, et un grand pas de franchi.

C'était l'échine courbée sous ce poids, et l'esprit anxieux, que la Givrali s'installa à l'avant du bus.

Quelques minutes plus tard, les étudiants descendaient du véhicule pour se retrouver face au centre psychiatrique de Lansat. Rien à faire, peu importe le nombre de fois où elle avait tenté de se reformuler les instructions dans sa tête, le contexte de ce cours lui semblait toujours aussi insensé. Irresponsable, même. C'était déjà valable pour n'importe quel étudiant stable et de bonne volonté — mais dans son cas, on atteignait le stade de l'inconscience pure. En quoi pourrait-elle apporter quoi que ce soit de positif à ces malades, dans la situation dans laquelle elle se trouvait ? C'était elle qui aurait dû être la patiente de ce cours, en vérité.

Mais elle n'eut que peu de temps pour ressasser ses sombres pensées, car Mademoiselle Hortense s'approchait d'elle, suivie de près par un adolescent qui devait être son binôme assigné. L'enseignante présenta les jeunes gens, et Alex sentit le regard pesant du garçon s'attarder sur elle. Elle fit la moue en détournant l'oeil, mal à l'aise.

Quand leur tutrice les laissa enfin à leur sort, c'est Bouddha qui le premier prit la parole.

« Donc... Tu te prends pour un pirate ou quelque chose ? »

Interloquée, la rouquine écarquilla l'oeil ; mais déjà l'adolescent s'éloignait sans attendre de réponse à sa petite provocation, visiblement peu intéressé. Voilà qui commençait bien. Ceci dit, avec un peu de chance, il considérait simplement son cache oeil comme une lubie vestimentaire bizarre, et ne poserait pas de questions. Bien, ça lui convenait. Moins elle aurait à en dire, et mieux ce serait. Ceci dit, elle sentait que son coéquipier n'était pas plus enchanté qu'elle à l'idée de ce cours, et qu'il ne semblait pas non plus disposé à faire preuve d'esprit d'équipe. C'était déjà assez clair à voir comme il était parti seul en embarquant le dossier que leur avait remis Mademoiselle Hortense. Irritée, Alex lui emboîta le pas, se pressant pour le rattraper.

Elle décida d'ignorer sa première remarque, et de s'en tenir au cours :

« C'est qui, notre patient ? Si tu peux me résumer les infos qu'on a, ou bien me passer le dossier... »

Mais le garçon semblait surtout s'intéresser au trajet, et la chambre qui leur avait été attribuée était visiblement très proche de l'entrée, car ils y arrivèrent en un instant, et avant que Bouddha n'aie pu répondre à la question de la Givrali. Son agacement allant croissant avec la montée d'un pic d'angoisse, elle lut le nom de la chambre devant laquelle Bonhomme s'était arrêté.

« Anne Capri. »

Une femme, donc. Quelque part, elle aurait probablement préféré que ce soit un homme. Elle se serait, de façon égoïste et parfaitement irraisonnée, sentie un peu moins coupable.

Elle posa une main sur l'épaule de son camarade pour le retenir au cas où d'ouvrir la porte, décidant qu'il valait mieux le mettre en garde avant de commencer.

« Hm. Je sais pas si on va avoir affaire à ses pokémon mais, au cas où, vaut mieux que tu saches qu'en ce moment j'ai du mal à les approcher. Compte pas trop sur moi pour ça. »

C'était clairement pas ça qui allait donner une bonne image d'elle au garçon, mais en cet instant précis, elle s'en fichait bien, et c'était pas comme s'il lui inspirait beaucoup de sympathie de toute façon. Elle voulait juste s'assurer qu'il ne lui demanderait pas de s'occuper d'un pokémon.
vendredi 22 juin 2018

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 1034
Points d'Expériences : 190

Sujet: Re: [Cours spé PokéA] Trauma. ft.Alex   Sam 4 Aoû - 22:44


Cours spé PokéA


Les pas étaient lourds, lents et traînants : signe évident que le jeune alolien n'avait aucune envie (mais alors aucune) d'être ici. Il piétinait littéralement dans la semoule, laissant des traces de morosité sur son passage. Heureusement pour son manque de patience : la chambre de leur malheureux patient n'était pas vraiment loin.  Il souffla, avant de poser la main sur la poignée de la porte, mais un contact physique l'interrompit dans son geste.

-Hm. Je sais pas si on va avoir affaire à ses pokémon mais, au cas où, vaut mieux que tu saches qu'en ce moment j'ai du mal à les approcher. Compte pas trop sur moi pour ça.

L'alolien cligna des yeux plusieurs fois : durant le court trajet jusqu'à la chambre, il avait presque oublié qu'il avait une camarade à se coltiner. Et sa présence qui aurait pu presque être une bonne nouvelle, signe évident que le travail prendrait moins de temps, s'avérait plus problématique que prévu... Soupire. Ça allait bien lui prendre toute la journée, si il avait deux patients.

- Sérieusement ? lâcha t'il spontanément

Il y avait quelque-chose qu'il ne comprenait pas ou machine - ou quel que soit son prénom -, étudiante à la POKEMON community, une académie où on étudie les POKÉMONS venait de lui confier avoir du mal à approcher ces dites créatures omniprésentes dans tous les programmes de l'école. Génial, génial...

Il soupira.

- Un seul oeil, peut pas s'approcher des pokémons... bourgeonna dans sa barbe d'imberbe tout en se saisissant du dossier.

Bouddha tourna rapidement les quelques-pages qu'il constituait le dossier. Il s'arrêta un moment sur la présence de pokémon : bah oui, il y en avait. Pourquoi il n'y en aurait pas eu d'ailleurs ? Sérieusement quel imbécile de ce monde, n'arrivait pas à approcher les pokémons ?  C'était sans doute une de ses... Citadines, qui vit dans un appartement de béton et de verre ; et qui n'a aucune connaissance sur la nature, sur la vraie vie. Inutile, donc. Le chelours humain se racla la gorge avant de lire, rapidement le contenu du fameux dossier, ne cachant pas son agacement :

- Anne Capri, nageuse synchronisée. Accident lors d'une entraînement. Jambe cassée et la carapace de son carabaffe, Laurent, a était brisé. Rien de grave physiquement mais incapacité pour les deux partenaires de communiquer - génial, on va devoir faire du social acheva t'il en soufflant Oh, et il y ça aussi.

L'alolien montrait maintenant, avec son gros doigt boudiné, une inscription manuscrite au marqueur rouge : "fort caractère", il sourit faussement à la rousse en penchant la tête de coté.

- Génial, non ? Ironisa t'il.

Sans attendre de réponse de la part de la rouquine, l'Alolien baissa la poignée et poussa la porte. Les deux étudiants firent alors face à un spectacle bien inhabituel : face à eux, une jeune femme basanée, aux cheveux courts et au coups athlétique tabassait un puching ball. Ses coups étaient violents, puissants et un air de colère extrême habitait tout son visage dont la sueur aspirait toute la lumière blanchâtre et chirurgicale de l'hôpital. D'un geste discret Bouddha désigna à la rousse la jambe de la dénommé Anne, rougissante et qui se tordait bizarrement à chaque mouvement ; puis son doigt suivit son regard et se posa à coté du lit : un plâtre éventré, en milles morceaux, à coté de ce qu'il semblait être une barre de métal arraché lattes du lit.

- Vous êtes qui au juste ?

L'Alolien se tourna vers l'origine de la voix autoritaire, Anne, semblait s'être enfin rendue compte de leur présence. Elle les fixait maintenant d'un air méchant, tout en essuyant son visage à l'aide d'une serviette. Bouddha donna un coup de coude à la rousse, lui laissant le soin de les présenter - il ne se souvenait pas du prénom de la fille, c'était dur pour les présentations.

- Vous pouvez faire demi-tour : je-n'ai-pas-bessoin-d'aide et cet imbécile d'Alain non plus.

Anne désigna un carabaffe, emmitouflé dans des bandages, assis sur le rebord de la fenêtre et qui regardait le paysage comme dans un mauvais film. Ses oreilles duveteuses tombait vers le sol, alors que des torrents de larmes s'échappaient de ses yeux.

- Ouais... On vous croit.   dit le chelours humain en soupirant.

Puis en se retourna vers Alex, un sourire agacé collé au visage. Il lui posa la main sur l'épaule puis reprit :

-- Donc... Bon courage avec elle. acheva t'il en faisant un clin d'oeil absolument pas complice, puis en se dirigeant vers son patient : Laurent, le carabaffe qui allait finir déshydraté.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
avatar
Pokeathlète Coach

Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 28
Jetons : 1795
Points d'Expériences : 561

Sujet: Re: [Cours spé PokéA] Trauma. ft.Alex   Mar 18 Sep - 1:45


Beneath the stains of time The feelings disappear. You are someone else, I am still right here.

You are someone else

Comme on pouvait s'y attendre, la déclaration de la rousse ne fut pas accueillie avec beaucoup d'entrain. Alex se sentait de plus en plus nerveuse vis-à-vis de la tournure que prenaient les choses, mais bon, elle savait d'avance que cette journée serait merdique, un peu plus ou un peu moins n'y changeaient pas grand chose. Bonhomme entreprit de feuilleter le dossier en lisant à voix haute, au moins il ne l'ignorait pas totalement. Quitte à être forcés de travailler ensemble, ça valait toujours mieux, au-delà de ça elle se fichait bien qu'ils sympathisent ou non. Bon, au moins le dossier ne mentionnait pas d'explosions ou d'autres trucs du genre. Par contre, la rouquine fit la moue quand son camarade lui signala que la patiente n'allait probablement pas leur faciliter les choses. Ç'aurait encore été trop facile, hein ? D'ailleurs, le spectacle qui s'offrit à eux au moment d'ouvrir la porte confirma leurs doutes. Ils n'étaient clairement pas les seuls ici à manquer d'esprit coopératif.

« Vous êtes qui au juste ? »

Bonhomme poussa la rouquine en avant d'un discret coup de coude, lui faisant clairement comprendre qu'il lui refilait le fardeau. Alex se fendit d'un semblant de sourire, et entreprit de répondre à la question :

« Je m'appelle Alex et voici mon camarade, Bouddha. » Difficile d'oublier un nom pareil. « Nous sommes des étudiants de la Pokémon Academy et nous intervenons dans cet établissement aujourd'hui dans le cadre de notre parcours... On a dû vous prévenir de notre venue ? » conclut-t-elle d'un ton hésitant face à l'animosité de leur patiente.

Patiente qui s'empressa d'ailleurs de les envoyer balader. Alex la comprenait, ceci dit, elle trouvait elle aussi l'idée ridicule.

« Il s'appelait pas Laurent ? » ne put-elle s'empêcher de glisser à demi-mot à son camarade, sans comprendre. Mais celui-ci se contenta de répondre à leur interlocutrice d'un air peu convaincu, avant d'encourager la rousse d'un ton sarcastique. Génial. Mais bon, peu importe la mauvaise tête de l'althète, ça lui semblait toujours mieux que d'aller calmer les effusions du carabaffe.

« Yaaaay... » rétorqua la rouquine en laissant son binôme s'éloigner.

Plantée les bras ballants sous le regard appuyé de la sportive, Alex cherchait comment s'y prendre. Elle décida d'ignorer l'attitude défensive de la nageuse — parce qu'elle n'avait pas d'autre choix que de rester de toute façon — et de désigner la jambe blessée qu'il était difficile d'ignorer.

« La réhabilitation se passe bien ? »

Clairement une question rhétorique, vu le plâtre éventré et l'allure de la jambe en question.

« Et vous, vous faites soigner votre vue ? » lui répondit son interlocutrice d'un ton sec en lançant un regard appuyé vers son cache-oeil.

Ouais, ok. Elle ne pouvait pas répondre grand chose à ça. Elle haussa les épaules.

« Au moins je garde le cache-oeil qu'on m'a dit de porter. » Contrairement à ce plâtre, là-bas.

Anne se renfrogna avec un claquement de langue, visiblement irritée par le reproche sous-entendu, et se détourna de la Givrali, pour se remettre à frapper dans le sac de sable. La coach la fixa un moment en silence, lui laissant évacuer un peu de cette colère qu'elle reconnaissait si bien. Elle savait aussi qu'en restant là, l'autre partie avait des chances de finir par décider que ça ne valait pas la peine de gaspiller de l'énergie à la repousser. Si elle se mettait à l'ignorer, c'était pas si mal. Elle finirait probablement par écouter si la jeune fille persistait suffisamment. Peut-ête bien qu'elle pouvait comprendre, au moins en partie, ce que la pokéathlète ressentait, effectivement. Ce n'était pas pour autant qu'elle était la personne indiquée pour y réagir, ceci dit.

Elle jeta un coup d'oeil du côté de la fenêtre, pour voir si Bonhomme s'en sortait mieux avec le pokémon.
VENDREDI 22 JUIN 2018

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: [Cours spé PokéA] Trauma. ft.Alex   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours spé PokéA] Trauma. ft.Alex
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 5-