>

Partagez | .
[Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community
avatar
Annonceur

Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1756

Sujet: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Jeu 5 Juil - 11:31

Intrigue #11
Le début de la fin – Pokemon Community
Vous ne vous attendiez pas à ça, de si bon matin.

Elisabeth Snow a écrit:
Salutations.

En raison des divers événements qui traversent actuellement l’île, une réunion d’information sera tenu dans le gymnase ce matin même à 11h. Nous vous invitons chaleureusement à nous rejoindre, que vous soyez interne ou externe au campus ; vous êtes tous les bienvenues pour faire le point sur la situation.

Une convocation d’Elisabeth Snow ? Si tôt ? De quoi veut-elle parler exactement ? Cela concerne la marée noire et l’impossibilité pour l’académie d’organiser ses vacances d’été ? Plus tôt dans la semaine, elle a annoncé que le départ est actuellement compromis… Peut-être a-t-elle trouvé une solution ? Mais pourquoi inviter des personnes extérieures à l’académie, si c’est pour parler paperasse…. ?

Tant de questions qui traversent votre esprit. Peut-être avez-vous remarqué une quantité plutôt élevée d’allers et venus, ces deux derniers jours, de la part de vos camarades… Et pour des destinations toujours plus mystérieuses, à chaque fois. C’est ce qui a provoqué ce rassemblement express ? Vous en tout cas, vous êtes resté bien sagement dans votre coin, que ce soit par volonté de ne pas prendre part au conflit ou parce que votre implication est, de base, tout à fait relative. Avez-vous seulement bien fait ?

Si vous voulez des réponses, qu’une seule solution s’offre à vous. Vous rendre à l’heure à l’endroit indiqué par cet email, et voir directement de quoi il en retourne…

Et c’est sans doute pour ça que vous avez fini dans ce gymnase. Des dizaines de chaises dépliantes ont été disposées à l’intérieur, que vous avez pu découvrir après que Wolfgang, à l’entrée, ait confirmé la présence de votre convocation. L’estrade habituellement sortie pour permettre à Elisabeth de faire ses discours est là également, et la Directrice est justement posée en contre-bas, discutant calmement avec Mademoiselle Hortense, un peu à l’écart. Elle jette de temps à autre quelques coups d’œil pour constater l’arrivée progressive des convoqués, jusqu’à ce que les chaises soient en majeur partie remplies. Vous la verrez alors grimper sur l’estrade, seule, et se tenir debout devant votre assemblée improvisée.

« -Bonjour à vous tous. »

Elle fait une révérence polie, et se redresse, pour directement aller à l’essentiel.

« -Je n’irai pas par quatre chemins. Ces derniers jours, l’île de Lansat est particulièrement agitée, peut-être plus qu’elle ne l’a jamais été. Wolfgang, notre bien aimé gardien, a noté un trafic anormalement élevé des étudiants en dehors de l’établissement en soirée, et nous avons toutes les raisons de penser que cela est lié à leur implication dans le conflit opposant la Palladium SARL et le groupe Action pour la Préservation des Pokémon.  »

Elle échange un rapide coup d’œil entendu avec le-dit gardien, avant de reprendre.

« -Si vous avez reçu cette convocation, c’est parce que nous connaissons votre éloignement global de la confrontation, et que vous représentez par conséquent des figures objectives qui nous seront potentiellement d’une grande aide pour ce qu’il risque d’arriver. Peut-être avez-vous déjà noté la présence de citoyens parmi vous…  »

Elisabeth prend une profonde inspiration.

« -Tout cela, c’est parce que nous souhaitons vous mobiliser pour une possible évacuation de l’académie dans les jours à venir. La tension sur Lansat est palpable, et nous avons fort à parier que la situation risque de dégénérer à tout moment : nous devons donc dès à présent nous organiser pour pouvoir réagir de la meilleure des façons en cas de débordement. »

La directrice attend patiemment que l’information soit assimilée par ses spectateurs, et après quelques minutes, enchaîne.

« -Évidemment, je me doute que tout n’est peut-être pas clair au sujet des événements se déroulant sur l’île, et que si tel est le cas, vous pourriez difficilement agir en cas de besoin. Aussi, je suis ouverte à toute demande d’éclaircissement : si vous avez des questions, posez-les maintenant, je vous prie. Plus que jamais, nous nécessitons toute votre attention, je me dois donc de vous accorder la mienne.  »

Règles
• Ce topic concerne tous les membres n’ayant pas pris part aux topics A2P, Team Rouage et Palladium, que ce soit par choix ou par absence d’invitation. Vous ne pouvez pas poster dans ce topic en plus de ces derniers, donc à vous de choisir !

• INRP, ce topic se déroule dans la matinée du 29 Juin, au lendemain des topic Team Rouage et Palladium.

• A vous de décider si votre personnage a reçu la convocation. Vous n’êtes pas obligés de participer à ce topic, ni aux autres pour pouvoir prendre part à la suite de l’Intrigue qui surviendra bientôt. Sachez toutefois que ce topic sera le dernier de son genre.

• Vous pouvez poster un rp à la suite décrivant votre arrivée sur les lieux, vos possibles interactions, et ensuite, vos potentielles interrogations vis-à-vis de Lansat. Celles-ci peuvent concerner n’importe quoi, tant que vos personnages ont les moyens INRP de les poser. N’allez par exemple pas demander si le maire Goodenough n’est en fait pas un membre caché de Palladium, si vous n’avez rien pour l’affirmer… A l’inverse, si vous avez obtenu des bribes d’informations via les missions intrigues, faîtes-vous plaisir.

• Pour l’instant, un seul post rp autorisé. Vous pouvez interagir avec d’autres membres présents, tant que vous vous contentez d’un seul post.

• Vous avez pour cela dix jours, soit jusqu’au 15 Juillet. Après quoi, une intervention PNJ sera faite pour révéler les réponses d’Elisabeth Snow, et la suite des événements…

•  Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 1034
Points d'Expériences : 190

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Jeu 5 Juil - 12:24


INTRIGUE : Le début de la fin

Les sourcils de Bouddha se froncèrent.

C'était pour ça que la directrice les avaient tous convoqués, alors ? C'était donc bel et bien le conflit Palladium/A2P les "divers événements" et lui qui espéraient une mobilisation pour nettoyer la plage et filtrer au mieux la marée noire. Bien évidement - personne ne semblait songé aux malheureux pokémons victimes des erreurs humaines - et ni encore à ses toutes ses sessions de surfs avortés.

L'alolien s'assit en tailleurs sur sa chaise tout en écoutant avec attention les mots de la directrice : il était comme considéré comme une "figure objective" comme un des étudiants qui n'avaient pas étaient encore approchés et intoxiqués par les idéologies malades des deux organisations. Le grand brun se saisit de son sac et regarda un moment le badge A2P qui y était fièrement accroché - au tout début, il aurait était fier de faire partie d'une telle association, sur le papier, elle collait à tous ses principes, tous ses beaux principes. Et puis il y avait eu la violence... L'extrémisme d'une bonne partie de l'association ne lui avait pas plus mais alors pas plus du tout, c'était irréel de tenir autant à la nature et d'en oublier l'humain. Jamais sur ses petites îles d'alola, ses petites associations n'étaient allés aussi loin : pourtant ils avaient tellement de raison d'haîr les touristes.

Bouddha soupira, que ces petites associations lui manquait. Un seul groupe restreint : une seule idéologie, une seule manière. D'un geste, il arracha le badge d'A2P et l'écrasa sous sa chaussure.

Maintenant, il était objectif.

Seules ses valeurs comptaient à présent, et si il allait continuer d'être un fervent défenseur de la nature et des pokémons : ce serait grâce à sa méthode. Pas de Vega, pas de mecs beaucoup si musclés et violents qu'il ressemble davantage à des mercenaires qu'à des manifestants. D'ailleurs....

-Si vous avez des questions, posez-les maintenant, je vous prie. Plus que jamais, nous nécessitons toute votre attention, je me dois donc de vous accorder la mienne.  


L'ours qu'était Bouddha se leva de toute sa hauteur et de sa plus grosse voix, il demanda :

-Vous trouvez ça normal ? De ce que j'ai entendu de nombreuses personnes doutent de l'origine de l'incendie qui a ravagé les locaux de Palladium, lors de la manifestation, je suis tombé -avec des camarades- sur des individus dont le seul but semblait créer le chaos et maintenant - une marée noir ? Un événement tragique mais surtout rare, je le rappelle.

L'alolien fixa un moment Snow sans rien dire, il ne savait pas vraiment pourquoi mais il avait l'impression qu'elle en savait beaucoup plus qu'eux ou qu'en tout cas, c'était la plus apte à découvrir ce qu'il clochait.

-Une bonne partie des membres d'A2P se montrent beaucoup trop violent, j'ai fait un nombre incalculable de manif ça n'a dégénéré comme chez Palladium. Ce que je pense : c'est que quelqu'un ou quelque chose s'amuse avec le conflit, je pense que Lansat n'a pas était isolé par hasard

Bouddha lança un dernier regard froissé à Snow avant de se rassoir et de croiser les bras : il ne pouvait plus surfer, pas rentrer chez lui pour les vacances et en plus tout ça était vraiment louche. Ça ne lui plaisait pas mais alors pas du tout. Il conclut alors, presque dans sa barbe :

-Voilà, c'est juste louche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
avatar
Adulte Co Auto-Entrepreneur

Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 5799
Points d'Expériences : 968

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Lun 9 Juil - 11:17

Rodrigue bailla en regardant son IPok, un sourcil dressé. Une convocation de si bon matin au gymnase pour discuter de la situation de Lansat ? Voilà qui promettait d'être intéressant. Il regarda sa chambre, à nouveau remplie de livres et de Pokémon endormis. Maintenant qu'il avait à nouveau une pièce pour lui, il avait repris ses petites habitudes. Il grogna un peu, faisant se décaler Crabicoque, Chuchmur et Araqua, qui avaient pris pour habitude de rester aux pieds du lit. Polarhume était entouré de Vostourno, Shaofouine et Luxray, qui se servaient de lui comme climatiseur d'appoint. Baudrive, Météno et Noacier étaient au plafond, la drôle de soucoupe ayant même des plaques de mousse pour ne pas faire de trous dans les murs.

Le blond bailla un bon coup en posant le pied à terre, déclenchant l'activation de Gringolem, qui sortit de son mode boule en émettant des cliquetis. Dans la catégorie des Pokémon qui dormaient bien sagement dans leurs Pokéball, il y avait Tropius, Pyronille, Lamantine et Ludicolo, qui prenaient décidément trop de place, ou n'étaient juste pas sortables. Le Dresseur regarda pendant quelques secondes la petite troupe, puis attrapa habits pour le jour er matériel de toilette et s'en fut se préparer. A son retour, le golem et le Pokémon méditation avaient servi le petit-déjeuner à toute l'équipe. Le blond attrapa quelques barres chocolatées et s'assit à son bureau, profitant de fait que tout le monde était occupé pour faire le point.

Cela faisait un peu plus d'une semaine qu'il était revenu à Lansat et, par Mew, il s'en était passé des choses. De ce qu'il avait réussi à comprendre, deux factions s'opposaient et cela avait un impact sur toute l'île. Palladium, qu'il connaissait un peu pour avoir aidé les victimes de l'incendie de leur bâtiment l'année passé et de la petite mission d'été qu'il avait fait avec Janet. A2P ensuite, dont il n'avait pas lu que des éloges quand il avait cherché à se renseigner. Intimidation, violences, comportements rétrogrades... Il ne savait pas à quel point les événements avaient été déformés par des rapports subjectifs ceci dit.

A bien y réfléchir, les deux camps avaient des points de vue divergeants mais n'étaient pas forcément totalement dans le tord l'un comme l'autre. Notons tout de même qu'ils étaient plutôt idiots de s'écharper ainsi. Palladium souffrait, selon lui, d'un syndrome capitaliste bien méchant, en voulant grossir un maximum en faisant fit des risques et de la sécurité. Il ne fallait tout de même pas leur retirer leurs avancées scientifiques, qui étaient très importantes pour la médecine et le confort. A l'inverse, A2P étaient plutôt rétrogrades mais soucieux de leur environnement et des Pokémon... C'était un débat hautement complexe, qui faisait que Rodrigue ne pouvait pas se placer à cent pourcents avec l'un ou l'autre, ne pouvait pas les rejeter totalement et n'était pas non plus de ceux voulant absolument les éviter.

De ce fait, il avait décidé de répondre à la convocation et partit donc vers le gymnase. Cette convocation faisait cas de personnes externes au campus. Ce qui voulait dire que des citoyens pouvaient être là. Il avait donc pris Luxray, Shaofouine, Gringolem, Lamantine, Noacier et Météno avec lui. Soit, selon ses analyses, sa meilleur équipe de combattants, des fois que la petite réunion ne tourne mal. Il faisait confiance (relativement) à Ludicolo et Tropius pour garder le reste de l'équipe tranquille. Il espérait juste ne pas retrouver le dortoir en cendres à son retour. Arrivé au lieu de rendez-vous, il écouta avec attention le petit discours de la directrice. Ainsi ils voulaient évacuer Lansat si ça tournait à l'eau de boudin... Pas bête, mais un peu tard, non ? Il leva la main et demanda la parole.

« Euh... Nous sommes tous bien d'accord que les deux camps s'enguirlandent beaucoup et qu'ils ont l'air de prendre Lansat pour leur terrain de jeu. Si bien qu'à l'heure actuelle, l'île est plus ou moins coupée du monde ? Comment on va faire pour évacuer ? Je doute que l'on puisse mettre sur pied un armée de Psy avec Téléport ou de Pokémon volants assez endurants. Avec la marée noire qui continue, ça ne va pas aller en s'arrangeant... Je ne dis pas qu'il faut qu'on reste là à regarder, mais peut-être se concentrer sur l'évacuation de la population la plus fragile, comme les jeunes enfants et les personnes âgées, tout en trouvant un refuge, pourquoi pas le campus, pour ceux qui resteraient le temps que les secours arrivent ? »

Ouais c'était sa conclusion après avoir étudié la population de Lansat et les moyens de transport de l'archipel. Il se doutait bien que la solution n'était pas la plus sécurisante pour tout le monde, mais, de son point de vue, c'était la plus logique et réalisable. Il avait volontairement exclu la protection des Pokémon sauvages de ce plan, faisant confiance à l'instinct de ces Pokémon pour se protéger. Bref, une bonne réponse de scentifique. Pourquoi se fatiguer à penser à autre chose ?

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
avatar
Scientifique Chercheur Pokemon

Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 6480
Points d'Expériences : 1739

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Lun 9 Juil - 15:12


Le début de la fin

Avec des gens

J’étais en retard pour la conférence. M’étant endormi trop tard, je me suis levé tard. Bon, très bien, en fait je suis en avance mais pour choisir la meilleure place et avec l’accès à l’école pour la ville je me dois d‘être en avance.

J’étais habillé avec T-Shirt blanc à manche courte avec un jean bleu et des baskets noirs. Ma tenue de base et même s’il fait chaud, moi je l’aime bien. Elle est confortable, adapté à tout travaux et… Je m’égare

Je cours rapidement jusqu’au gymnase, décidément, avant d’entrer brusquement par la porte. Je m’enfonce dans le couloir et dans un virage j’heurte une fille me renversant dessus sa boisson chocolatée.

Je commence à m’énerver et m’adresse à elle avec un ton menaçant. Mon comportement avec Ana y est sans doute pour un peu.

-Non mais tu peux regarder devant toi  !


Logan on avait dit d’arrêter d’être violent mais trop tard, le jugement tombe. Un Fantominus arrive de nul part et me lèche le visage me paralysant sur place. Pour couronner le tout, une petite fille arrive et s’inquiète pour son amie en me traitant de méchant et de m’envoyer son Ursaring me jeter dans une benne à ordure.

Et voilà comment je me suis retrouvé dans une benne à ordure incapable de me dépatouiller de là.

Après une longue demi-heure, je parviens à m’extirper et fonce dans mon dortoirs pour me changer. Avant de foncer vers la conférence.

A vrai dire j’ai reçu un étrange mail mais quand j’ai voulu y aller j’ai vu Ana se diriger dans la même direction alors j’ai vite fait demi-tour.

Le fait est que je me retrouve tout à l’arrière non loin de la fille que j’ai bousculé et de sa mini garde du corps. La joie… Heureusement la conférence commence.

Après avoir écouté le speech de la directrice et les avis des quelques personnes habitants comme élèves je décide de poser une unique question.

-Que pouvez-vous faire concrètement dans le cas où Lansat reste bloqué pour un long laps de temps ? Ne va t’on pas manquer de nourriture un jour ? Peut-on au moins espérer des ponts aériens ? Et, à on seulement contacté les autorités sur le continent ? Parce que hier, j’ai reçu un étrange mail m’invitant au vieux cimetière à 21h pour mettre fin au conflit et si comme mon camarade l’a dit, c’est bizarre que Lansat soit isolé. Alors à-t-on l’aide du continent ou devons nous nous débrouiller seul ?

Ah ben en fait ça fait plus d'une question...






Dernière édition par Logan Atkinson le Mer 25 Juil - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
avatar
Coordinateur Novice

Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 9
Jetons : 877
Points d'Expériences : 92

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Mar 10 Juil - 0:05



Le début de la fin
Intrigue #11
Pourquoi avait-elle reçu une telle convocation ? C’était la question que se posait Sarah, assise sur sa chaise face à son bureau. Elle naviguait sur internet, cherchant à savoir s’il y avait un moyen pour qu’elle retrouve sa voix, mais elle avait surtout trouvé un ramassis de connerie. Puis une petite notification était apparue sur son écran, et en ouvrant le message, Sarah avait vu la convocation de la directrice Elisabeth Snow, à 11h au gymnase pour discuter de la situation de l’île. La Winchester avait entendu parler de ce conflit entre la grande et puissante société Palladium et l’association de protection des pokémons, ou A2P pour les intimes. Certaines confrontations c’étaient révélées plutôt musclées…ça n’avait pas vraiment rassuré la jeune fille, c’était même l’une des raisons pour laquelle elle était réticente à venir sur l’île au début. Mais sa psychologue l’avait convaincu, lui disant que l’Académie ferait tout pour qu’elle n’ait aucun souci avec ce conflit.

Peut-être que justement cette réunion allait parler des tensions qui étaient réapparues entre les deux camps, à cause de la marée noire qui allait bloquer tous les élèves sur l’île. Cette situation en dérangeait pas vraiment Sarah elle-même, elle était plus peiné pour la faune et la flore de l’ile qui en prenait un sacré coup…la rouge n’en avait strictement rien à faire de ne pas pouvoir sortir, elle n’avait plus vraiment de maison, ou de personne qui attendait son retour. Bref Sarah voulait aller à cette réunion pour se tenir informer, et savoir ce qu’il en était vraiment, qu’elles allaient être les mises en place de l’académie…Mais pour avoir ces réponses, elle devait se dépêcher, il ne restait plus qu’une heure avant le début de la réunion.

La Winchester s’habilla rapidement avant de se diriger dans la salle commune des Mentali, prenant un bon petit chocolat chaud et un gâteau en guise de petit déjeuner. Elle ne prit pas le temps de se poser tranquillement et se dirigea d’un pas rapide vers le gymnase. Bon avouons-le, Sarah n’était pas vraiment rassurée à l’idée d’aller seule à cette réunion, parce que réunion est égale à homme plus femme dans la même pièce. Et on ne peut pas dire que les hommes de Lansat aient vraiment fait bonne impression sur Sarah à son entrée à l’académie.

Enfin bon, la rouge marchait tranquillement dans les couloirs, ralentissant le rythme à l’approche du gymnase, sa peur reprenant le dessus…Si seulement Cloé et Kenai était là pour l’aider, certes Nébula était là, mais une Fantominus peut-elle vraiment faire le poids face à une personne mal intentionnée ?...Attendez ou était passée Nébula ? Sarah regarda à droite et à gauche, mais son pokémon spectre n’était plus à ses côtés…Où est-ce qu’elle avait disparu encore ? Sarah se retourna pour partir à la recherche de sa partenaire, mais c’est le torse d’un garçon qu’elle percuta, renversant son chocolat au lait dessus. Elle recula d’un pas, se mordant la lèvre d’un air désolé, mais avant même qu’elle n’ait eu le temps de sortir son calepin, le jeune homme se montra agressif, faisant reculer la rouge de quelques pas. Même si elle faisait tout pour ne pas le montrer, elle était terrifiée à l’idée qu’il se montre violent avec elle.

Heureusement pour la Winchester, Nébula sortit du mur et utilisa son attaque Léchouille sur le jeune importun, le paralysant sur le coup. Sarah put alors souffler alors qu’elle vit son amie aux cheveux violets, et son fidèle pokémon normal arriver. Cloé la rassura comme elle put tandis que Kenai envoya le jeune homme dire bonjour à une poubelle.

Ils se rendirent donc à la réunion tous les quatre, laissant l’inconnu se débattre avec les ordures, mais ce dernier se trouvait juste à côté d’eux lorsque la réunion commença. Et comme Sarah s’y attendait, il était bien question du conflit entre A2P et Palladium. Certains élèves étaient impliqués dans ce conflit, mais ce n’était pas le cas de la Winchester, et c’est bien pour cela qu’elle était ici.

Ce qui surprit Sarah, c’était l’évocation d’une possible évacuation de l’académie…comment ils allaient faire ça ? La marée noire empêchait littéralement tous les bateaux de venir sur l’île, et il y avait trop d’élève à évacuer par pont aérien…la situation était bien complexe. La Winchester se mordit la lèvre avant d’écrire sur son calepin et de le montrer à Cloé.

‘’Cloé, est-ce que tu peux poser cette question pour moi ?
Avez-vous une idée de qui pourrait bien profiter de ce conflit ? Ce que mes camarades ont évoqué est plutôt troublant, mais il est vrai que c’est dur de croire à une coïncidence’’


Ba oui, Sarah ne pouvant pas parler, elle n’allait pas faire parvenir son calepin jusqu’à la scène pour transmettre son message à la directrice.  




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7341-498-i-don-t-speak-sarah-d-winchester-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7342-sarah-d-winchester#74959
avatar
Adulte Karatéka

Région d'origine : Sinnoh
Âge : 28 ans
Niveau : 10
Jetons : 200
Points d'Expériences : 120

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Mar 10 Juil - 22:43

- Tu es sûr de vouloir y aller ? Je te rappelle, que cette histoire ne nous concerne pas.

- Ooooh, allez Piccolo ! On est bloqué ici jusqu’à nouvel ordre et je m’ennuie à tourner en rond dans cette chambre d’hôtel. En plus, ils ont marqué « chaleureusement », cela ne peut vouloir dire qu’une chose… Un buffet de bienvenue !

Son Gosen et ses compagnons étaient arrivés à Lansat à peine quelques jours avant la catastrophe qui immobilisa toute l’île. Le tournoi qui devait avoir lieu sur l’île les jours suivants fût alors annulé, puisque des participants venus de Kanto et Johto n’étaient plus en mesure de venir. Déçus, ils avaient alors décidé d’explorer le coin et peut-être de s’y trouver un endroit où s’entraîner en attendant que la situation se règle. Mais en visitant un peu la ville et les confiseries, ils entendirent rapidement parler de Palladium et A2P, deux groupes qui causaient beaucoup de soucis à l’île depuis quelques temps et dont le conflit ne semblait jamais avoir été aussi virulent qu’à l’heure actuelle. Les nombreuses affiches de propagande n’aidaient pas à régler les tensions déjà créées et envenimaient la situation en ne laissant personne souffler loin du conflit.

C’est pourquoi, nos amis passèrent le plus claire de leur temps en forêt. Là, ils ne se sentaient pas asphyxiés par l’atmosphère pesante de la ville. Cependant, peut-être que cet éloignement du conflit attira l’œil de certains curieux. Une académie venait de leur envoyer une mystérieuse convocation à une réunion d’informations. Gosen était plutôt excité à l’idée de changer d’air et de s’empiffrer, quant à Piccolo, il gardait les bras croisés et son visage fermé, signe de sa désapprobation de se mêler au conflit. Gosen n’eut d’autre choix que de jeter devant lui et de le supplier de mille « steuplé » jusqu’à ce qu’il finisse par lâcher prise.

- Tu ne me laisses pas vraiment le choix… Très bien, je viendrais.

- Suuuuuuuuper ! S’exclama Gosen en sautant de joie. Et vous, Chaozu et Kaio ?

- Ça a l’air amusant, c’est d’accord. Déclara Chaozu sans quitter sa méditation.

Kaio était quant à lui occupé à regarder un bêtisier à la télé en s’esclaffant de rire. Il sursaute lorsque Gosen apparut entre l’écran et lui.

- Tu m’as fait peur jeune imbécile.

- Vous venez avec nous Maître Kaio ?

- Mmmh… Ces deux groupes mettent en péril l’équilibre de Lansat, je ferais bien de venir avec vous pour garder un œil sur eux.

- Parfait. Vous pouvez nous y emmener ?

- QUOIII ? DEJA ?!

- Bah oui, c’est écrit à onze heures et il est presque l’heure passée.

- M-mais… Mon émission…

- Boarf, c’est pas grave. Vous la reverrez plus tard. Allez, on y va !

Le garçon attrapa Kaio, qui laissa échapper quelques protestations, et tira Chaozu hors de sa méditation. Toujours mécontent, Piccolo s’approcha du trio et vint poser sa main sur l’épaule de Kaio qui après s’être repris, les téléporta tous dans un tout autre lieu. La chambre d’hôtel céda la place à un immense gymnase, où une scène était installée et de nombreuses chaises pour les spectateurs. Il y avait déjà du monde de présent, notamment des enfants, mais aucun buffet à l’horizon.

- Comment ça il n’y a pas de buffet ?!

- C’est une réunion d’informations, pas une fête. Lui rappela Piccolo.

- Mais ils avaient écrit, qu’ils nous invitaient chaleureusement ! Je suis désolé, mais leur accueil laisse à désirer.

Un homme vint les couper au milieu de leur conversation pour vérifier leur invitation. Après quoi, il les enjoints à s’asseoir, expliquant que la directrice n’allaient pas tarder à prendre la parole. Gosen alla s’installer avec Chaozu sur l’une des rangées du milieu. Piccolo s’accola à un mur du fond de la salle et Kaio préféra rester debout derrière la dernière rangée de chaises, avec un regard très sérieux fixé sur la scène. Comme l’avait annoncé l’inconnu, une dame vint réciter son discours préalablement préparé. La première partie faillit endormir Gosen qui étendit ses jambes sur les chaises de devant, jusqu’à ce qu’il entende parler du danger réel que représentaient Palladium et A2P, mais aussi Kaio lui donne une baffe mentale en utilisant ses pouvoirs psychiques pour lui gueuler dans les oreilles.

« La situation doit être vraiment désespérée pour qu’ils pensent à évacuer l’île. »

« Vous pensez qu’ils pourraient provoquer sa destruction ? » Pensa Piccolo qui était relayé par Chaozu et Kaio.

« C’est possible. Ces élèves ont l’air de penser que ce sont des gens très violents. »

Ce dernier mot éveilla l’intérêt de Gosen qui s’empressa de rejoindre la conversation.

«  Vous voulez dire qu’il y aurait des gens forts parmi eux ?! »

« Oui. »

- GENIAAAAAAAAAAAAAAL ! S’écria Gosen en se levant de sa chaise, le poing dressé. « Je veux les affronter. » Continua-t-il par la pensée.

« Tss... Je te reconnais bien là. Je suis avec toi. »

« Il ne nous reste plus qu’à savoir une chose… » Le regard de Gosen se fit plus dur, comme s’il était devenu sérieux. Qui sont les chefs de ces organisations et où se trouvent-ils ? Je vais les affronter !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7374-501-ka-me-ha-mehaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa-son-gosen-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7384-son-gosen-adulte
avatar
Coordinateur Éleveur

Région d'origine : Rhode
Âge : 12
Niveau : 13
Jetons : 2214
Points d'Expériences : 485

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Ven 13 Juil - 16:23


         

Avec Sarah D.Winchester


Le silence des mots


Cloé se leva doucement avec son réveil Rhinocorne. Clochette et Loki avaient dormi avec elle alors que Zen lui s’était endormi en dévorant le sachet de bonbons aux miel de Kenaï, pas les bonbons hein, le sachet en plastique.

Aujourd’hui elle devait se rendre au gymnase pour assister à une conférence sur les problèmes de l’île. Bien qu’a sons sens elle ne comprenait rien à rien à ces problèmes mais le mail qu’elle avait reçu lui demandant de se rendre dans un cimetière de nuit lui avait fait la plus grande frayeur. Au moins, elle rencontrerait peut-être des connaissances.

En arrivant au gymnase, Cloé remarqua Sarah, une fille muette qui donnait du courage à la petite. Mais sa source de courage se pris un mastodonte de face qui ne s’excusa pas. Alors pris d’un sentiment qu’elle ne connaissait pas, elle ordonna à Kenaï d’éliminer la menace. Entre temps Nébula, la Fantominus de Sarah, débarqua et paralysa le grand dadet. En le voyant Cloé se souvenait vaguement de l’avoir se disputer avec une amie de Salomé, Ida-quelque-chose. Elle n’avait rien compris à l’époque mais elle le classait parmi les méchants.

Kenaï saisi l’importun et le mit dans une poubelle. Au moins Sarah allait bien.

-Tu vas bien ? Hé, Sarah ? Chut calme toi je suis là.

Et dans un mouvement naturel pour la petite, elle enlaça Sarah et caressa le bas de ses cheveux pour la calmer En même temps vu sa taille elle va pas aller bien plus haut. Sarah se calma a son rythme et elle s’avancèrent dans le Gymnase.

Pendant que la directrice avait la parole, Cloé se posait toutes sortes de questions mais vu le nombre d’adulte et la tête de la directrice, elle ne voulait pas embêter tout le monde avec ses petits soucis.

Les questions fusaient à toute vitesse et Sarah voulait aussi poser la sienne si bien qu’elle tenditson carnet à Cloé pour lui servir de porte-parole. Cloé porte-parole de Sarah la Grande, ça sonne plutôt bien.

Elle se leva sur sa chaise pour que tout le monde la voit mais, lorsque les regards se braquaient sur elle, elle bégaya. Elle avait peur de tout ces adultes si sérieux. Mais la présence de Kenaï et de Sarah lui firent surmonter cette obstacle.

-Avez-vous une idée de qui pourrait bien profiter de ce conflit ? Ce que mes camarades ont évoqué est plutôt troublant, mais il est vrai que c’est dur de croire à une coïncidence. Et, je voudrais savoir si en cas de départ on à le droit de prendre toutes nos affaires.

Elle se rassit rapidement en rendant le carnet à Sarah et attrapa sa main en la serrant fort.

Elle ne voulait pas partir de cette île. Elle avait enfin trouvé ses marques, alors pourquoi devoir partir ? Mais ce n’est qu’une enfant, un jour elle comprendra. Enfin j’espère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6682-457cloe-nosya-souvenirs-souvenirs-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6718-cloe-nosya-mentali
avatar
Scientifique Archéologue

Région d'origine : Kalos.
Âge : 17 ans
Niveau : 32
Jetons : 1474
Points d'Expériences : 689

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Ven 13 Juil - 18:13





La jambe tressautait de plus en plus alors que les questions se succédaient, ne faisant que grandir l'inquiétude de la petite rose. Un peu à l'écart, son regard inquiet fixé sur sa directrice écoutant d'une oreille attentive ses camarades de classe. Elle n'arrivait ni à comprendre, ni à croire ce qu'elle entendait : une évacuation ?

Était la seule de toute cette fichue académie qui n'avait l'impression que c'était nécessaire ? Certes Palldium et A2P ne semblaient pas être les meilleurs amis du monde, mais jamais encore Bellamy ne s'était sentie en danger entre les deux groupes. Alors, oui : ces derniers temps elle avaient du mal à se concentrer sur autre chose sur le départ de Lolita et de Lancelot ainsi que... Sur ce qui était arrivé à Dolores. Ces derniers temps, elle ne faisait pas grand chose de plus que de se réfugier dans ses études et dans l'éducation de l'hyperactif, vorace et cleptomane chourave, le galekid nouvellement né.

D'ailleurs le voilà qui dévorait le sol du gymnase formant comme une petite crevasse au pied de l'adolescente. Un peu prise au dépourvu, la rose crut bon de jeter son manteau par dessus : elle avait suffisamment de soucis pour ne pas être collée pour dégradation du matériel. Au moins personne ne le voyait : pas vu, pas pris.

-Qui sont les chefs de ces organisations et où se trouvent-ils ? Je vais les affronter ! demanda un élève un peu trop enjoué au goût de Bellamy.

Son sourcil se leva. Ça ne marchait pas comme ça, on ne pouvait pas juste affronter des gens au motif qu'ils doivent être fort - et en plus rien ne laissait présager que Vega ou Gamble était de bons topdresseurs. Est-ce qu'elle était vraiment la seule personne sensé sur cette fichue île ? Ils ne pouvaient pas juste évacuer l'île comme ça. C'était impossible : elle ne voulait pas partir.

Pas sans Lancelot et Lolita.

Et si ses deux pokémons décidaient de revenir alors qu'elle n'était pas là au motif que deux groupes ne s'aimaient pas trop ? Elle ne voulait pas qu'il pense une seule seconde qu'elle ne les avaient pas attendus. Il en était hors de question : elle n'allait pas bouger le moindre orteil de cette académie - même si ça signifiait désobéir ou se retrouver au milieu d'une soi disant guerre civile qu'elle ne voyait même pas.

Parcourue par une volonté qui lui avait fait défaut ces derniers temps, elle se leva d'un bond suivant l'exemple d'une jeune étudiante qui s'inquiétait du fait qu'elle pourrait prendre toutes ses affaires -surement une mentalie.

- Est-ce que vous n'êtes pas tous paranos ? Ou alors juste idiots ? Je ne vois pas où est le danger, Palladium et A2P sont en conflits : bien. Mais ça s'arrête là et si des mouvements de foule dégénèrent, il y aura toujours la police pour nous protéger : c'est leur métier !  

Elle fronça les sourcils et fixa sans ciller la directrice.

- Je peux comprendre que vous ayez peur Mme.Snow, avec tout ce qu'il s'est passé dans cette académie. Mais  la Team Rouage a était dissoute il y a longtemps, l'incendie était un malheureux accident... 

La rose chercha du regard le premier étudiant a avoir parlé, un espèce de géant au visage idiot.

- Tout comme la marée noire. Des malheureux incidents, rien de plus. Il faut arrêter de voir le mal partout : une manifestation un peu violente ça arrive, ça ne veut pas dire qu'une guerre civile se prépare. Quand bien même, il y aura d'autres solutions que la fuite : instaurer un dialogue entre Vega et Gamble par exemple, aussi simple que ça. 

Bellamy attrapa son sac, rappela son Galekid dans sa pokéball et remit son manteau.

- Je ne participerais pas à ça.  dit t'elle tournant les talons et en se dirigeant vers la sortie.

S'accoudant ensuite contre le mur, à proximité de la sortie. Oh non. Elle n'allait pas pas partir de cette île, pas tant que tous ses pokémons n'étaient pas avec elle.

   
INTRIGUE : Le début de la fin

©BBDragon


Dernière édition par Bellamy Wallace le Sam 14 Juil - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
avatar
Coordinateur Performer

Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 51
Jetons : 5230
Points d'Expériences : 1440

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Sam 14 Juil - 13:30


Le début de la fin.
Pokémon Community
Aujourd'hui devait être une journée banale un mois d'été, mais recevoir une convocation de la direction Mademoiselle Snow pour sûr, cette journée n'avait rien de spécial ! Sur le moment, j'ai eu un petit coup de stress, me disant que j'avais fait peut-être quelque chose de mal, avant de relire le message deux, trois fois pour comprendre que cette convocation était en lien avec les nombreux évènements que traverser l'île en ce moment. En plus, je venais à peine de me réveiller, il n'y avait pas une minute à perdre ! Il fallait mieux essayer de ne pas être en retard, il s'agissait tout de même de la directrice ! Je ne perds pas une minute de plus pour sortir de mon lit, prendre une douche puis m'habiller pour rejoindre le gymnase. Charles et Mavis, qui se réveillait toujours aux premiers rayons du soleil, semblaient bien intrigués par ma hâte. Il n'en fallut pas plus au Roigada pour me questionner quant à mes agissements.

"Eh bien, c'est la première fois que je te vois être aussi rapide pour ne pas arriver en retard ! Encore plus rapide que les autres fois, tu as un rendez-vous important ?"

"Une convocation de la directrice, a propos des évènements sur l'île.."

"Hmm, je pensais que ça ne te concernait pas tout ça *tousse*"

"Oui... eh bien j'ai changé d'avis."

Je ne sais pas si cette réunion a vraiment un intérêt, mais il fallait tout de même que je reste informer de ce qu'il se passe a l'académie. Tsuki, qui avait entendu la conversation, sauta sur mon épaule, il semblait vouloir m'accompagner, il fut suivi par Charles et Mavis qui décidèrent de venir avec nous. Peut-être se sentaient-ils eux aussi concernés par ce qui se tramait sur l'île. Bien que je ne le montrais pas, tout cela m'inquiétait beaucoup, à vrai dire, ces petites guerres entre A2P et Palladium s'aggraver de plus en plus, sans parler des nombreux incidents de Palladium, tout cela n'avait fait qu'augmenter la rage des manifestations d'A2P... Les intentions d'A2P étaient louables, mais était-ce vraiment le meilleur moyen pour obtenir réparation ? Accusé Palladium sans preuve aussi, bien qu'on pouvait se douter que l'entreprise devait bien cacher quelque chose à la population entre le mystérieux incendie, et cette marée noire... Cette guerre n'avait aucun sens, elle n'avait pas de raison d'exister, les deux camps essayaient maladroitement d'obtenir raison sur l'autre camp, mais il y avait tellement chez l'un et l'autre qui les décrédibilisait...

Arrivé dans le gymnase, je reconnus quelques visages familier en particulier celui de Logan, cela faisait un moment que je ne l'avais plus vu, remarque ce n'était pas ce que je voulais après tout ? Ne plus en entendre parler ? Quoi qu'il en soit, ce n'était pas le sujet d'aujourd'hui, il y avait des choses plus importantes à régler maintenant.

Le gymnase avait été aménagé en véritable salle de réunion. Les nombreuses chaises et l'estrade en était la preuve, je sentis une tension montait en moi, c'était comme si on voulait me mettre devant mes responsabilités.. Je n'aimais pas ça. Je pris une chaise, en attendant patiemment le discours de Mademoiselle Snow, une fois que tout les concerné étaient arrivés, la directrice monta sur l'estrade. D'après ses dires, l'administration de l'académie envisageait une possible évacuation de l'académie, c'était si critique que ça...? D'accord, les batailles entre A2P et Palladium pouvait souvent dégénéré au point qu'il y est peut-être quelques blessés, mais tout de même au point d'évacuer l'île ? Nous ne risquions pas une attaque à la bombe... Après le discours de la directrice, tout le monde y allait de son commentaire, tous sembler concerné par ce qui se tramait sur l'île, et semblait être favorable a l'évacuation seulement Bellamy qui voyaient surtout devant elles des personnes a la limite paranoïa. C'est vrai qu'on était quand même loin de la guerre civile tout de suite.. Et puis fuir, en abandonnant des personnes sur l'île, c'était peut-être un peu... disons... égoïste ? A qui ce conflit pouvait bien profiter ? Je me rappelle alors des notes du journal d'Anne Franck, concernant A2P et la team rouage, peut-être que c'était l'occasion d'en parler aujourd'hui... Bon, ce n'était pas mon fort de parler devant tout le monde, mais il le fallait, je me levai, pris une grande inspiration.

"J-J'ai peut-être une idée de qui pourrait être derrière tout ça... J'ai pu lire les notes de la scientifique Anne Franck, et dans son journal elle mentionnait un partenariat avec la team rouage.. Je ne sais pas si ses dires sont vrais, mais ç-ça parait tout de même étrange... pour être une simple coïncidence"


_________________




PHYL THE POWER ! ≈ On part à l'aventuuuuure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5221-370-hagawa-haru-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5233-hagawa-haru-phyllali
avatar
Pokeathlète Coach

Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 28
Jetons : 1795
Points d'Expériences : 561

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Dim 15 Juil - 16:05


People here in your neighbourhood Act real cool but they dance no good. I don't care but I've been told That all those people ain't got no soul.

Clame to fame,
clamour for glamour

La rouquine, étendue sur son lit, fixait son ipok d'un air hésitant. Elle relisait le message de la directtice pour la quatrième fois, cherchant à déterminer si cette mystérieuse réunion méritait qu'elle s'y rende. Ça impliquait de se lever, ce qui en soit représentait déjà un gros effort vu son absence totale de motivation et son état de fatigue. Il fallait dire, qu'une fois encore, elle n'avait quasiment pas fermé l'oeil de la nuit. Ça impliquait également de sortir de la chambre dans laquelle elle s'isolait pendant la majeure partie de son temps, d'affronter le monde extérieur et surtout, le monde tout court. Les regards qui se posaient lourdement sur elle et l'existence des autres. Ça impliquait de se rendre volontairement dans une salle remplie de gens qui la connaissaient plus ou moins bien, et de s'y retrouver coincée pendant une durée indéterminée. De son point de vue, c'était comme se jeter dans la gueule du loup ; et ça ressemblait dangereusement à des circonstances propices à une crise de panique inopinée.

De plus, à l'heure actuelle, la situation de l'île était le cadet de ses préoccupations. Elle était tellement occupée à se renfermer sur elle-même qu'elle devait avouer ne pas s'en préoccuper. Mais elle savait aussi que ne pas être au courant était généralement source d'anxiété. Que beaucoup de ses pensées inquiètes reposaient sur des questions, des assomptions, sur un manque de données. Alors peut-être que, pour une fois, elle pourrait faire un effort et aller au-devant de ces informations. Pour une fois qu'on les lui offrait sur un plateau.

« Raaah... »

Avec un grognement qui se termina en soupir, la Givrali entreprit finalement de se lever. Elle se prépara en traînant des pieds, enfilant un jean et un tshirt à manches longues. Elle se munit de son ipok et des clés de sa chambre, jeta un regard au tiroir dans lequelle étaient toujours rangées ses pokéballs, secoua la tête, et sortit.

Elle avait mis tant de temps à se décider, qu'elle était en retard. Mais elle se dit, pour faire taire sa conscience, que c'était déjà bien d'être en route. Et la bonne nouvelle, c'était que le campus était désert. Tout le monde devait déjà être au gymnase. Plus elle approchait, plus l'apréhension lui nouait l'estomac. Mais avec un peu de chance, elle parviendrait à faire une entrée discrète, et à se glisser dans un coin de la pièce sans qu'on ne la remarque.

Finalement arrivée devant la porte, la rouquine prit une longue inspiration, et tira la poignée. Le grincement qui accompagna son geste la fit à son tour grincer des dents. Qui avait inventé les portes qui grincent, qu'elle aille lui casser la gueule ? Mais elle ne pouvait plus reculer. Elle termina donc de tirer la porte d'un coup sec pour en finir au plus vite, baissa le regard pour éviter ceux que certains curieux ne manqueraient pas de tourner vers elle, et se glissa dans le gymnase sans plus de cérémonie.

Sans surprise, elle avait manqué le début de la réunion. La salle était plutôt bien remplie, mais il restait des places libres un peu partout. La directrice de l'académie se tenait sur l'estrade au bout de la salle, mais c'était un garçon dans l'assemblée, non loin d'elle, qui avait actuellement la parole.

« Je ne dis pas qu'il faut qu'on reste là à regarder, mais peut-être se concentrer sur l'évacuation de la population la plus fragile, comme les jeunes enfants et les personnes âgées, tout en trouvant un refuge, pourquoi pas le campus, pour ceux qui resteraient le temps que les secours arrivent ? »

Elle n'entendit que la fin de son intervention, mais arqua un sourcil. L'évacutation de la population ? Putain, il se passait quoi encore ? Heureusement pour elle, le Phylali s'arrêta là et se rassit. Ayant reconnu Rodrigue, la rousse se dirigea prestement vers lui. Elle s'installa sur une chaise vide derrière lui, et lui adressa un « salut » à demi-mot.

Elle aurait bien aimé lui demander ce que c'était que cette histoire d'évacutation, mais déjà, quelqu'un reprenait la parole. Logan, reconnut-elle. Il s'interrogeait sur le blocus de l'île, et semblait relativement parano. Les interventions se succédèrent, et Alex était de plus en plus perdue dans la discussion. La situation était-elle si critique ? Enfin, l'intervention plus raisonnable de Bellamy l'éclaire sur le sujet du débat, et la rassure un peu.

Jusqu'à ce qu'un nouvel intervenant ne mentionne la possible implication de la Team Rouage, ce à quoi Alex écarquille l'oeil. Décidément, plus ça allait, et plus elle se demandait ce qui lui avait pris de revenir à Lansat.
vendredi 29 juin 2018

HRP / Alex arrive à la bourre (à la fin de l'intervention de Rodrigue). Elle va s'asseoir près de lui, et essaie de comprendre la situation sans rien dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
avatar
Annonceur

Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1756

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Mer 18 Juil - 16:08

Intrigue #11
Le début de la fin – Pokemon Community
Son regard allant et venant calmement parmi la foule amassée en face d’elle, Elisabeth Snow attend que quelqu’un daigne prendre la parole. Heureusement pour elle, Bouddha Socket ne tarde pas à se manifester, et se lève de sa chaise pour rapidement faire part de ses suspicions à la directrice. Le garçon a visiblement de grands doutes sur la succession des événements, et se demande si quelqu’un ne serait pas en train de « s’amuser avec le conflit ».

Elisabeth attend qu’il se soit rassit avant de lui répondre.

« -J’ignore qui sont ces fauteurs de trouble dont vous faîtes mention ; toutefois, nous sommes presque certains que l’origine de cette marée noire est purement accidentelle. Comme vous l’avez souligné, c’est un événement assez rare qu’il n’est pas non plus évident de reproduire – il faut entre autres parvenir à détourner une grande quantité de pétrole, et que les courants maritimes soient "favorables" à sa création, si je puis dire. Mais sachez que votre crainte est partagée, il est certain que cet accident arrive à point nommé pour certains partis…  »

Puisque la remarque de Bouddha est plus un avis qu’autre chose, la jeune femme espère avoir répondu aux attentes de l’élève malgré des paroles encore un peu évasives. Il va de toute façon devoir s’en contenter, puisque Rodrigue Miles enchaîne bien assez vite en se questionnant sur l’origine même de leur rassemblement : l’évacuation de l’académie en cas de conflit. La Coordinatrice de renom acquiesce légèrement suite à son analyse de la situation, jusqu’à ce que lui soit donnée l’occasion de faire part de son avis.

« -Comme vous le sous-entendez, nous avons la chance que la Pokémon Community ne soit pas directement impliquée dans le conflit. Si les étudiants sont souvent réquisitionnés pour servir de poids supplémentaires dans cette lutte idéologique, les dégâts matériels en cas de débordement ne devraient pas s’étendre jusqu’à nous. Et c’est ce sur quoi nous allons jouer. Il va falloir entre autres aménager les locaux et porter une grande attention aux ressources s’il est nécessaire d’accueillir des citoyens en plus des étudiants ; même si, je le précise, ma priorité sera la sécurité de ces derniers. Quant à l’évacuation en elle-même, je vous rappellerai que le Port Ouest est toujours en activité, bien que fortement ralenti. En jouant de mes contacts, et en avançant les jetons, nous devrions avoir la possibilité de réquisitionner au moins de quoi expatrier une partie des adolescents… J’ai déjà passé quelques coups de fil : l’île de Cobaba se fera un plaisir de les accueillir.  »

Peut-être que certains parmi vous seront rassurés de voir qu’Elisabeth Snow a déjà pris les devants. Toutefois… Est-ce que ça sera bien suffisant ? D’autant qu’elle a bien précisé que seules une partie des étudiants pourra quitter Lansat précipitamment. Quid du reste ? C’est la question que semble se poser Logan Atkinson, qui demande comment se déroulera la vie sur une île isolée en cas d’impossibilité d’évacuation.

« -Malheureusement, une partie du pétrole polluant actuellement la mer de l’île devait servir à approvisionner les avions de largage miliaire que nous avons utilisé pour une précédente Sortie Capture. Ceux-ci sont cloués au sol, et si le continent est conscient de la tension qui pèse actuellement sur Lansat, il ne semble pas juger la situation encore assez critique pour intervenir. Si nous venions à manquer de nourriture, nul doute qu’il pourrait toujours nous acheminer de la nourriture par voie aérienne, mais nous ne pouvons pas espérer qu’ils en profitent pour évacuer des habitants.  »

… Ce qui est bien moins rassurant que sa précédente prise de parole. Mais haut les cœurs ! Rien n’est encore perdu, il vous reste du temps pour vous préparer, et obtenir des informations essentielles comme l’identité et l’emplacement des chefs d’organisation, afin d’aller immédiatement les affronter et… Pardon ?

Elisabeth plisse les yeux, et lance un regard profondément perplexe à Gosen lorsque celui-ci déclare vouloir aller affronter les dirigeants des différents partis. Est-ce une mauvaise blague, ou est-il réellement sérieux ? Cette personne paraît plutôt âgée, et… Pourtant…

Intérieurement, Elisabeth soupire, doutant brusquement de sa décision d’inviter des citoyens à cette réunion.

« -… Pensez-vous réellement qu’aller au devant du conflit est une bonne idée ? Au risque de vous décevoir, tout ne se règle pas par les combats Pokémon ou les poings. » elle marque une courte pause, avant de continuer « Cela dit, si vous tenez tant à vous y mêler, nous avons de fortes raisons de croire qu’un rassemblement aura lieu cet après-midi en centre ville. Je ne peux encourager personne à s’y rendre, mais vous êtes en droit de savoir où risquent de se rendre une partie de vos camarades et concitoyens. »

Si cela ne tenait qu’à elle, elle aurait tu cette information, mais la directrice se doute bien qu’elle aurait fini par circuler à un moment ou un autre. Alors autant prendre les devants, et en profiter pour tenter de raisonner quelques personnes, voire au moins de dissuader certains de se rendre en ville aujourd’hui.

C’est au tour de Cloé Nosya de se lever, et de jouer la porte parole de Sarah D. Winchester. Les yeux rivés sur les notes confiées par sa camarade, la jeune fille bégaye un peu avant de pouvoir dicter la question, portée sur les principaux intéressés par ce conflit.

Cette fois-ci, son soupire n’est pas interne, mais bien audible.

« -Pas la Pokémon Community, c’est certain. » ce commentaire mis de côté, elle reprend « Le groupe Action pour la Préservation des Pokémon sont ceux à qui cet accident profite le plus. Il va discréditer Palladium, et servira potentiellement à leur porter le coup de grâce. Mais à vrai dire, s’ils font la moindre bavure, cela pourrait parfaitement se retourner contre eux… Le casus belli fonctionne dans les deux sens.  Mais… Je crains hélas qu’ils ne soient pas non plus les seuls. » le regard d’Elisabeth vient brièvement pointer en direction de Logan  « Cette invitation, que vous avez reçu… Je pense qu’elle est de la Team Rouage. Nous avons quelques témoignages d’élèves qui disent les avoir aperçu, hier soir… Et j’ai bien peur qu’ils profitent de la confusion pour prendre les devants de la scène. »

Quelques murmures s’élèvent dans le gymnase. Et si les personnes présentes semblent de plus en plus préoccupées, cela n’est guère le cas de Bellamy Wallace, qui se hâte de critiquer cette paranoïa ambiante. Elisabeth fixe calmement la Mentali sans émettre la moindre expression, tandis que l’étudiante finit par saisir son sac et se diriger droit vers la sortie.

« -Vous apprendrez, jeune fille, qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Si comme vous le dîtes, tout ceci ne relève que de l’idiotie générale, alors nous ne nous en porterons pas plus mal. Mais si tel n’est pas le cas…  »

Elle laisse sa phrase en suspens. Mademoiselle Snow attend ensuite que le calme retombe tranquillement dans la salle, rapidement interrompu par la timide voix de Hagawa Haru. Il déclare avoir eu accès au journal d’Anne Franck, et savoir que la Team Rouage entretient des liens étroits avec un certain camp… Elisabeth fronce légèrement les sourcils, avant de calmement hocher la tête à l’intention du jeune homme.

« -Cela confirme mes craintes. Il y a fort à parier qu’ils préparent leur retour… »

Elle s’appuie sur la table en face d’elle, et se redresse lentement.

« -Je ne peux que vous dire ceci : soyez extrêmement prudents. Tant que vous resterez ici, nous ferons tout pour assurer notre sécurité mutuelle. Si vous connaissez des proches touchés de près par le conflit, faîtes leur part de ce même avertissement. Et n’hésitez pas également à tenter de les refréner… »

Elle prend une profonde inspiration, et vient joindre ses mains dans son dos.

« -Nous arrivons au terme de cette réunion. Mais avant de nous quitter, j’aimerai mener un bref sondage, à mains levées… Je vais énoncer les trois activistes de ce conflit, et vous lèverez la main lorsque sera prononcé le nom de celui que vous pensez le moins dangereux. Cela pourra nous donner un ordre d’idée sur les partis desquels nous devrons le plus nous méfier, selon vous.  »
Règles
• La réunion prendra fin peu après le discours d’Elisabeth. Postez à la suite pour réagir à celui-ci, ainsi qu’aux réponses de la directrice de l’académie. Il s’agira de votre dernier post dans le topic ; dès que cela sera fait, vous serez autorisés à utiliser ce topic pour vos demandes de passage de grade.

• Snow retournera tranquillement dans son bureau une fois le sondage fait, en vous remerciant pour votre écoute.

• Vous pouvez choisir de lever la main pour la mention des noms Palladium, A2P ou Team Rouage. Postez dans le topic de positionnement votre réaction, en précisant celle-ci, pour :
-Gagner 1 point de Progressisme si vous réagissez à la mention Palladium.
-Gagner 1 point de Neutre si vous réagissez à la mention Team Rouage.
-Gagner 1 point de Préservation si vous réagissez à la mention A2P.

•  Vous avez jusqu’au 25/07 pour poster votre rp de conclusion, après quoi ce topic sera fermé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adulte Co Auto-Entrepreneur

Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 5799
Points d'Expériences : 968

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Jeu 19 Juil - 10:05

Rodrigue soupira en entendant la directrice faire son discours et répondre aux questions. Ils étaient vraiment mal barrés, en fait, bien pire que ce qu'il craignait au départ. Il allait falloir évacuer une partie des élèves, surtout les plus jeunes, certainement. La population de la ville la plus fragile aussi. Avec juste un port, et le plus petit en plus, ça allait être drôle. D'un autre côté, transformer l'académie en refuge alors que des élèves semblaient impliqués dans le conflit. Il soupira, quelque peu dépassé par les événements. Surtout quand la directrice fit état d'un rassemblement dans le centre-ville, prévu pour l'après-midi. Il salua de la main Alex, qui s'était assise à côté de lui, sans trop se faire remarquer.

Un mince filet de sueur froide suinta subitement dans son dos immédiatement. Il n'était peut-être pas le plus puissant des Dresseurs ni le plus perspicace des étudiants, mais vu la situation, il se doutait bien qu'il risquait d'y avoir du grabuge. Et qu'une évacuation risquait d'être non plus l'affaire de jours, mais d'heures. Il sortit discrètement Météno et lui ordonna de retourner au dortoir et de sonner le branle-bas de combat. Cela signifiait que tous ses Pokémon allaient regagner leurs Pokéball et que Baudrive et le petit météores allaient retrouver leur Dresseur avec toute la petite armée. Le blond plissa les yeux : il se souvenait de ce qu'on lui avait dit sur la Team Rouage, entre l'incident du cirque, l'enlèvement et le vol des Pokémon de ses camarades. La situation était certes différente, mais avec toute l'île concernée, il voulait être prêt à parer à toute éventualité. Pas question de sous-estimer quoi que ce soit : tant que la situation ne serait pas clarifiée, il garderait tous ses Pokémon avec lui. Parano, lui ? Noooon.

Et cette poussée de peur fut tout de suite justifiée quand la directrice mentionna la fameuse Team. Rodrigue serra les dents et hésita à envoyer un message à Ginji, Caël et ses autres amis qui ne semblaient pas être là et qui avaient déjà eu des démêlés avec ce groupuscule. Il fallait qu'ils soient prévenus et qu'ils se tiennent prêts à se protéger. Eux connaissaient plus que personne le danger auquel ils allaient faire face. La directrice annonça la fin de la rencontre et demanda un vote à main levée pour désigner le camp qui semblait le moins dangereux. Rodrigue prit une grande inspiration, et se mit à réfléchir à cent à l'heure.

D'abord, Palladium. Un conglomérat scientifique extrêmement évolué qui faisait tout pour faire progresser la science. Son âme de chercheur et de médecin voulait leur faire confiance, après tout ils avaient mis au point nombre de médicaments impressionnant, avaient fait des découvertes extraordinaires. Mais... il savait aussi que c'était une entreprise, qu'elle avait une partie sombre, surtout depuis sa mission avec Janet. Qu'ils ne reculaient devant rien pour leurs objectifs, dussent-ils mettre en danger personnes et Pokémon. Qui sait à quel point ils s'étaient encore plus radicalisés depuis l'incendie de leur QG de Lansat ?

A2P ensuite... Un groupe d'action pour les Pokémon. Cette fois son amour pour ces bébêtes prenait le dessus. Mais entre leurs manifestations violentes, les secrets qu'ils semblaient faire et leur agressivité manifeste envers Palladium, il était difficile de les voir comme peu dangereux. Non, pire, d'après la directrice, ils étaient prêts à provoquer des incidents pour discréditer leurs ennemis. Ils étaient dangereux, au moins autant que le camp qu'ils voulaient combattre.

Et enfin la Team Rouage. Entre des Electrode, un bâtiment en feu, un kidnapping et des vols en pagaille, cette organisation était la plus vieille ennemie de Lansat et de la Pokémon Community. Ils avaient disparu juste avant son arrivée, suite à l'action des élèves mais ils avaient peut-être juste reculé pour mieux sauter. Dans tous les cas, impossible d'estimer leurs forces actuelles, ni même leur potentielle affiliation à un des deux autres groupes.

Le blond fronça leur sourcils. Il lui manquait beaucoup trop de données. Aussi, quand le vote passa, il garda un air concentré et les bras croisés, ne levant la main qu'à la fin. Pour lui, il y avait un quatrième clan : ceux qui voulaient juste être en sécurité et ne pas voir leur belle île sombrer suite à un querelle idiote. Pas question de sous-estimer qui que soit : si tout le monde devaient être des ennemis, alors... il faudrait qu'ils se défendent tous. Un petit cri se fit entendre à côté de lui. Il remercia Baudrive et Météno et récupéra le sac qui contenait ses Pokéball. Il les recompta. Bien il y avait tout le monde. Il se tourna vers Alex, hocha la tête avec un air grave et s'en alla. Pas question de subir. Beaucoup de ses amis les plus forts n'étaient plus là pour le protéger. Un coup d'oeil dans le gymnase lui avait montré tous ces Dresseurs novices, qui risquaient beaucoup dans une telle crise. Si, pour une fois, il pouvait aider les autres et les protéger, alors il allait faire tout ce qui était en son pouvoir pour que personne ne vive de tragédie.

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
avatar
Coordinateur Novice

Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 9
Jetons : 877
Points d'Expériences : 92

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Dim 22 Juil - 11:36



Le début de la fin
Intrigue #11
Cette réunion ne rassurait vraiment pas Sarah, et les différentes questions posées non plus d’ailleurs…enfin la réaction de cet homme aux cheveux noirs semblable à un Karatéka réussit à arracher un sourire à la Mentali. Elle remercia silencieusement Cloé de bien avoir voulu lui servir de porte-parole, elle se voyait mal faire parvenir son calepin à la directrice.

Sarah repensa à ce que la directrices avait dit avant qu’elle ne pose sa question, ce conflit profitait à certain parti du conflit, mais en aucun cas il ne pouvait être une action volontaire. Il y avait trop de paramètre aléatoire pour la création de cette marée noire comme l’environnement, les courants marins. Mais même si c’était un accident, certains partis comme A2P vont profiter de ça pour faire pression sur Palladium…et la Winchester n’était pas sûre que c’était une bonne chose, qui sait ce que l’association allait demander à la société. Et s’ils ne parviennent pas à s’entendre, ça risque de finir en guerre civile…Mais bon on n’en était pas là.

Comme le dit la directrice, l’académie n’est pas prise à partie dans ce conflit, et même si certains élèves prennent partis –ça les regardent, ils sont libre de défendre leurs idées- ça ne devrait pas atteindre les élèves qui restent neutre, et l’académie ne devrait pas subir de dégâts matériels. Mais ça n’empêche qu’on est en train de parler d’une situation semblable à celle d’une guerre, avec la surveillance des ressources et l’aménagement des locaux.

Mais pour les élèves un peu plus effrayé par la situation, dont Sarah est certaines de faire partie, Elisabeth Snow a déjà pris les devants. A coup de jetons et avec ses contacts, elle a négocié un moyens de quitter l’île et d’aller sur l’île de Cobaba…Mais cette évacuation ne permettra qu’à une certaine partie des élèves de quitter Lansat, ce qui veut dire que tous ceux qui veulent fuir le conflit ne le pourront pas. Sarah qui avait pris la main de Cloé –elle n’avait même pas conscience de l’avoir fait- resserre cette dite main, pour se redonner du courage.

Le garçon malpoli que Sarah avait rencontré quelques minutes avant la réunion –tient il c’était vite changé lui qui avait fini dans la benne à ordure- parla carrément d’isolement de l’île. Et la directrice n’est pas très rassurante quant aux perspectives envisageables à ce moment-là…Enfin c’est toujours mieux que cet home qui propose de retrouver les dirigeants pour aller les affronter…Même si ça fait bien rire Sarah, rire qui disparut quand la directrice évoqua un rassemblement en ville dans l’après-midi. Si ça débordait, certains de ses camarades, peut-être des connaissances allaient y aller et se retrouver pris dans un potentiel combat…Il y avait fort à parier que ça allait dégénérer, si la directrice Snow conseille à un accro au combat de s’y rendre.

Elisabeth répondit finalement à la question de la Winchester, profitant de cette réponse pour annoncer le retour de la team Rouage. Sarah se mordit la lèvre, cette situation ne lui plaisait vraiment pas, elle se dit qu’elle aurait mieux fait de rester à Sinnoh…Quelques interventions plus tard, Elisabeth conseilla aux personnes de rester prudents et de tenter de dissuader ceux qui veulent y prendre part…Mais Sarah ne pouvait rien faire, qui écouterait une fille qui ne parle pas et qui vient d’arriver sur l’île ?

La fin de cette réunion arriva rapidement, mais avant de partir, les personnes présentes doivent voter pour le parti qu’ils pensent le moins dangereux. Sarah repensa à tout ce qu’elle savait sur ce conflit, la Team Rouge…dans le nom il y a team donc ça n’inspire clairement pas la confiance, il n’y a qu’à voir la Team Galaxy…A2P est une association, mais ils ont tout à gagner maintenant, ça peut les rendre encore plus dangereux. En position de force, elle peut se permettre n’importe quoi, et donc ça peut la rendre dangereuse. Mais Palladium dans tout ça, toutes les critiques sont sur eux, ils doivent lutter contre les offensives d’A2P…Oui définitivement, Palladium est le moins dangereux dans tout ça, ils ont été victimes d’un accident avec cette marée noire.

Quand vient la mention de Palladium pour le vote, Sarah lève la main. Peu de temps après la directrice les remercie de leur présence et prit congés, laissant les personnes présentes repartir tranquillement. La Winchester réfléchit à tout ce qui a été dit, la situation était plus compliquée que ça, et elle ne savait pas vraiment quoi faire. Elle se tourna vers la jeune fille à ses côtés qui était son seul point stable sur cette île.

‘’Cloé, qu’est-ce que tu vas faire toi ? Tu vas aller au rassemblement cet après-midi ?’’

Elle n’allait pas y aller, sauf si sa camarade de dortoir y allait, peut-être qu’elle irait tenter de la protéger, même si depuis qu’elles se connaissaient, c’était l’inverse.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7341-498-i-don-t-speak-sarah-d-winchester-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7342-sarah-d-winchester#74959
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 1034
Points d'Expériences : 190

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Lun 23 Juil - 9:42


INTRIGUE : Le début de la fin

Le visage de Bouddha se tordit.

L'alolien s'enfonçait de plus en plus dans une sorte de bouderie contemplative dont seul lui avait le secret. Elizabeth Snow avait beau prétendre que cette marée noire était accidentelle, il ne voulait pas y croire. C'était beaucoup trop gros, beaucoup trop ravageur. Et il était impensable pour notre gros ourson qu'un humain maléfique, pas gentil, pas beau ne soit pas derrière tout ça : comme sur son île où l'humain mettait le pied, les problèmes arrivaient - fichus touristes.

La directrice enchaîna aussi sec, sans prendre en compte, ses marmonnements dans sa barbe inexistante. Elle répondit à la question d'un blondinet et la moue de Bouddha s'intensifia plus encore : Les étudiants de PC venaient pourrir son archipel pendant les vacances d'été mais ils étaient incapables de s'en servir comme refuge - ah ce qu'il n'aurait pas donné pour rentrer à Alola... Si on avait pas besoin de lui ici. En effet madame Snow jugeait bon qu'il serait préférable d'aménager les locaux pour accueillir les citoyens en cas de litige. Si ça ce n'était pas une mission pour le super médecin qu'il était, youpi.

Les gros doigts de Bouddha se mirent à tournoyer entre eux, n'empêche... Toute cette histoire prenait une teinte qui ne l'amusait pas trop. Vivre à Lansat d'habitude ce n'était pas une partie de plaisir mais le grand gaillard avait de plus en plus peur : de la violence des hommes, des dégâts sur la nature, de rester coincé ici tout l'été... Toute cette histoire entre Palladium, A2P et la Team Roua.. Attendez quoi ?

Le regard profondément noir de Bouddha ne peut s'empêcher de fixer les lévres de la directrice comme si il n'y croyaient pas. La Team Rouage. Il en avait vaguement entendu parler, mais n'était t'elle pas dissoute ? Apparemment non et ça.. Il ne fallait pas être devin pour savoir que ça n'annonçait rien de bon. Bouddha ne connaisait que la team Skull en "grandes organisations criminelles" et il n'avait en aucun cas envie de se confronter à quelque-chose de plus grand et de plus sérieux.

Voilà la réunion qui prenait fin, sur le conseil ultime de Snow : Faire attention. La moue de l'Alolien s'intensifia encore, le voici plus bas que terre. Faire attention... Mais faire attention à qui au juste ? Il avait la désagréable impression que tous les acteurs du conflit étaient pourris jusqu'à la moelle et que le danger était omniprésent. Restait la solution de se cloîtrer dans son chalet et de ne pas en sortir - mais serait t'il en sécurité là bas ? Bouddha se saisît quelques-méches noir jais de cheveux, ahhh ce qu'il n'aurait pas fait pour avoir les conseils de Maman, là, tout de suite.

Mais Maman était loin, probablement en plein milieu d'un champs d'astéroïdes, bien plus en danger que lui encore. Il était tout seul pour le coup. Seul face à l'inconnu de trois groupes dont il avait l'impression de ne saisir qu'une minuscule partie. Trois groupes. Mais il lui manquait des informations, c'était certain. Devait-il vraiment choisir, maintenant ?

Son regard se posa sur le badge à moitié écrasé d'A2P. D'un geste infime, il s'en saisit et s'amusa un instant à le faire tourner entre ses doigts. A2P... Il avait certes peur des extrémistes qui s'y étaient fondu comme si de rien n'était, mais de base, ils avaient les intentions les plus nobles, les plus justes. Et l'Alolien avait pratiquement la certitude que Vega était une bonne personne qui ne ferait pas de mal à une mouche (Lol.)

Ce n'était pas le cas d'une grande partie de l'association.

Mais n'était pas lâche de la quitter pour autant ? Ne valait t'il pas mieux combattre cette violence de l'intérieur avec... Ses faibles moyens ? Bouddha soupira, avant de réaccrocher le badge d'A2P à sa poitrine. Il n'avait plus vraiment le choix à présent.

- A2P.

La main beaucoup trop proéminente de Bouddha se leva, alors qu'Aka resserra l'emprise qu'elle avait sur son t-shirt. L'alolien caressa un instant son pokémon et sa bûche avant, les enveloppant de ses deux gros bras. Il ne savait pas comment, ni de qui, ni même qui ou quoi, mais il allait les protéger. D'une façon ou d'une autre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
avatar
Coordinateur Performer

Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 51
Jetons : 5230
Points d'Expériences : 1440

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Mar 24 Juil - 12:12


Le début de la fin.
Pokémon Community
Je devais faire un choix, enfin, on m'obliger à faire un choix. On pouvait difficilement imaginer la situation aussi pire qu'aujourd'hui. Je ne savais plus quoi faire, je ressentais ce même sentiment d'impuissance lors de l'incendie de Palladium, je ne pouvais rien faire. Choisir un camp ?  Mais pour quelle raison ? Est-ce qu'il y avait un camp qui méritait la peine de s'y intéresser ? Vu les différentes rumeurs qui couraient sur Palladium et A2P, et les antécédents de la team rouage... Je me voyais difficilement choisir. J'essaye de peser le pour et le contre pour chaque groupe, mais ils avaient tous des raisons de ne pas être la bonne solution. Comment en étions arrivés là ? En soit ces groupes voulaient sauver Lansat, mais ce n'étaient pas eux qui allaient la détruire avec leur petite guéguerre sans intérêt ? Tout cela n'avait aucun sens, ce n'était pas en choisissant un camp qui allait sauver Lansat. Tous ces groupes représentaient un danger potentiel... Pourquoi devrais-je choisir un groupe auquel je ne fais pas entièrement confiance ? Rejoindre un groupe, c'est accepter tout ce qu'ils ont fait jusqu'ici... Je ne peux pas me permettre de faire ça. Alors, je préfère ne pas lever la main aux noms des trois groupes. Car aucun n'avait le mérite de se dire sauveur de Lansat, et ils étaient tous dangereux pour la sécurité de Lansat, que se soit aujourd'hui, hier ou demain. C'était un risque à prendre en compte. Ce rassemblement cet après-midi, j'avais peur qu'il tourne en bataille de rue stupide, peut-être même que certaines personnes que je connaissais seront là-bas, peut-être qu'ils auront choisis un camp, peut-être qu'ils vont s'affronter entre eux... J'essaye de ne pas envisager le pire, mais difficile pour moi, de ne pas m'inquiéter. J'aimerais pouvoir me rendre utile autrement, je ne voulais pas participer à ce conflit sans intérêt qui n'avait que pour autre but de cacher les véritables objectifs de ces groupes.

Cependant, je sais que je ne pourrais pas dormir tranquille dans mon lit, si je ne sais pas ce qui se passe de mes propres yeux. Je ne voulais pas fuir, je voulais me rendre utile, mais comment ? Je n'étais qu'un froussard, une tête blonde faible qui n'avait pas la force de se battre contre n'importe qui... Alors est-ce que je pouvais vraiment changer la situation ? Charles et Mavis se tournèrent vers moi, une fois la réunion terminée, nous nous dirigeâmes vers le dortoir, certains élèves étaient d'or et déjà partis en direction du centre-ville. Moi, je ne savais pas quoi faire. Charles m'interrompt dans ma réflexion, il savait que j'étais perdu.

"Tu ne compte pas te rendre la bas ? "

"... A quoi bon ? C'est pas moi qui vais changer grand chose a la situation... Je ne veux pas me retrouver dans ces camps qui se prennent pour des défenseurs de Lansat, alors qu'ils sont eux même des dangers publics.. Et puis je ne ferais que gêner de toute façon. Tu crois vraiment que moi Haru, je pourrais faire quoi que se soit pour changer la situation ? Non, Haru, il est faible, il a peur, il est pas capable de tenir tête a n'importe qui. Il accepte tout ce qu'on lui dit, il est trop gentil..."

"Peut-être qu'Haru, est faible, mais tu n'es pas obligé de venir en tant  qu'Haru, performer. Après tout, tu n'as pas un nom de code.. Monsieur PtitardAzuré ? Eh oui Watson m'a tout raconté ! Tu es topdresseur spécialisé dans le type eau, tu sais, on sera toujours la pour te suivre quoi qu'il arrive.. Je comprends que tu ne veux pas choisir de camp, après tout, c'est ton choix. Décidément c'est tellement plaisant de vous étudier ! Au fait, je ne te l'ai pas dit ? Je compte écrire une thèse à votre sujet ! "Les humains vu par un Roigada" ça en jette n'est ce pas ? Bref, je ne vais pas te dire ce qu'il y a de mieux a faire, je ne suis là que pour observer, mais je suis sûr que là bas, peut-être que certaines personnes auront besoin d'aide si ça tourne au vinaigre. Tu peux prendre ma requête comme une mission. Agent PtitardAzuré, votre mission est de surveiller la zone, et aider les personnes dans le besoin si nécessaire ! Tu vois que tu peux te rendre utile n'est ce pas ?"

Mavis acquiesa pour signifier qu'elle était d'accord avec Charles, ils m'ont toujours soutenu depuis le début...

"... Parfois, t'es vraiment un idiot gentil, mais tu as raison. Peut-être qu'Haru n'est qu'un faible, qui a peur, mais PtitardAzuré est capable de braver n'importe qu'elle danger ! Il est temps de passer a l'action les amis ! Nous avons une île à sauver ! Il va nous falloir un plan de grande envergure, et une tenue d'agent secret ! Je dois avoir quelque chose comme ça, dans mon armoire pour les concours.."


"Je préfère ça, bien allons-y, nous avons du pain sur la planche ! Il ne nous reste plus beaucoup de temps avant le rassemblement."

Je me dirigeai vers mon dortoir.. euh je veux dire mon QG top secret, afin de me préparer pour ma nouvelle mission. PtitardAzuré, ne laissera personne de côté ! Je ne serais pas là pour choisir un camp, mais pour aider les personnes dans le besoin. Oui, c'était comme ça que je voulais me rendre utile.



_________________




PHYL THE POWER ! ≈ On part à l'aventuuuuure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5221-370-hagawa-haru-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5233-hagawa-haru-phyllali
avatar
Coordinateur Éleveur

Région d'origine : Rhode
Âge : 12
Niveau : 13
Jetons : 2214
Points d'Expériences : 485

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Mar 24 Juil - 14:20


         

Avec Sarah D.Winchester


Le silence des mots


Elle ne comprenait pas les paroles de la directrices, juste qu’il faut rester ici pour être en sécurité, il faut aussi ramener les gens qu’elle connaît et les éviter de participer à cette manifestations. Cloé sentit la main chaude de Sarah, la chaleur se répandit jusque dans sa poitrine. Avec elle à ses côtés, elle était tranquille. Au moins les gens qu’elle connaissait bien était ici avec elle. Elle était sereine sur ce point-là. Alors quand les noms venaient elle leva la main pour Palladium. Elle ne savait rien des autres groupes et elle avait entendue parler d’un projet de soins pour les Pokémons. Et puis leurs produit pour les Rhinocornes ne sont pas forcément extra mais c’est la seule organisation à en proposer. Alors forcément les faveurs de Cloé sont très vite dirigées vers Palladium, si elle savait.

Une fois la réunion finie, Sarah lui tendit son carnet. Elle avait désormais l’habitude de lire ses petits caractères rapidement, mais elle avait encore du mal à ressentir les sentiments à travers ses mots. Alors elle alternait entre mot et visage pour avoir la meilleure traduction possible. Elle regarda sa camarade dans les yeux avec un léger sourire.

-Non je vais pas y aller, tous mes Pokémons sont dans ma chambre et tu es là aussi donc c’est bon. Y a juste Ran qui est partit aire des courses en villes et elle devait passer cherchr du bon miel pour Kenaï.

Elle se figea un instant avant d’écarquiller les yeux.

-Ran ! Elle est là-bas Sarah ! Je dois aller la retrouver ! Tu veux bien venir avec moi ?

Elle vit dans les yeux de Sarah un accord silencieux alors elle la remercia du regard.

Elle s’inquiétait du sort de sa Nanméouïe et partit précipitamment du gymnase vers la manifestation pour retrouver Ran. Elle attrapa la main de Sarah afin de l’amener avec elle. Elles ne seraient pas de trop à chercher une Nanméouïe avec un panier plein de miel.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6682-457cloe-nosya-souvenirs-souvenirs-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6718-cloe-nosya-mentali
avatar
Pokeathlète Coach

Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 28
Jetons : 1795
Points d'Expériences : 561

Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   Mar 24 Juil - 15:23


People here in your neighbourhood Act real cool but they dance no good. I don't care but I've been told That all those people ain't got no soul.

Clame to fame,
clamour for glamour

Plus la réunion avançait, et plus Alex était tétanisée. La situation de Lansat était de plus en plus inquiétante, et au fur et à mesure que les questions fusaient, que les positions tentaient de s'affirmer, que Madame Snow tentait de répondre aux inquiétudes des uns et des autres par un discours réaliste teinté d'un brin d'optimisme assuré afin d'éviter que les participants ici présents ne se laissent aller à la panique, une seule pensée s'imposait à l'esprit de la rouquine : la sécurité.

Et telle qu'elle le voyait actuellement, c'était une question particulièrement préoccupante à l'heure actuelle. La situation n'était plus qu'un simple débat idéologique ; c'était une guerre. Heureusement, la rouquine était rassurée de voir que les personnes présentes — la directrice la première — semblaient avoir des priorités similaires à celles qu'elle était en train de se dessiner. Aussi, quand la question tomba, Alex se concentra pour envisager rapidement les possibilités. On venait de lui demander, non pas dans quel camp elle se rangeait, quelle idéologie elle était prête à soutenir, mais bien l'acteur qui lui semblait le moins dangereux. Et pour Alex, ça signifiait : pour elle, et dans l'immédiat.

C'était une question à laquelle elle pouvait répondre.
C'était une question à laquelle elle voulait répondre.

Alors elle se redressa sur sa chaise, crispée, attendant son tour. Et c'est à la mention de PALLADIUM qu'elle leva finalement la main ; inquiète, mais sûre d'elle.

À côté d'elle, Rodrigue ne réagit pas. Ce n'est qu'une fois les trois partis énoncés et les mains retombées qu'il finit par ériger la sienne, en signe de protestation, silencieuse mais décidée. Alex le regarda, surprise. On venait de lui demander de désigner un camp, aussi n'avait-elle pas pensé à trouver une autre réponse. Mais il lui semblait comprendre vaguement où son camarade voulait en venir. Alors elle y réfléchit, songeuse.

La réunion était ajournée, et déjà les participants se levaient. La tension et le malaise étaient palpables. La rouquine et son voisin échangèrent un regard grave, et le blond se leva, s'en allant d'un pas rapide. Il savait visiblement ce qu'il devait faire. Juste avant qu'il ne parte, la Givrali avait vu ses pokémon lui apporter un sac qui lui avait semblé rempli de pokéballs. Elle en déduisit que le scientifique se préparait à l'action, ou au départ. Ou peut-être bien aux deux. Elle déglutit.

À la lueur des dernières informations qu'elle venait de recevoir, la donne avait changé.
Alex non plus ne pouvait pas simplement s'enfermer dans sa chambre à attendre que la tempête passe. Il y avait trop en jeu. Trop à perdre.

Alors la rousse se dirigea elle aussi vers la sortie du gymnase, et prit la direction de son dortoir.
vendredi 29 juin 2018

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community   

Revenir en haut Aller en bas
[Intrigue #11] Le début de la fin - Pokemon Community
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 5-