>

Partagez | .
Et une bouteille de rhum...Ah non. [PV Henry]
avatar
Todresseur Ranger

Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 59
Jetons : 309
Points d'Expériences : 1967

Sujet: Et une bouteille de rhum...Ah non. [PV Henry]   Sam 18 Aoû - 19:38

‘’CAEL ! ARRÊTE DE PIONCER ET VA SERVIR LA TROIS ! ‘’

‘’J’suis déjà sur la cinq !’’

‘’J’veux pas le savoir, ils attendent depuis vingt minutes ! Aria, la commande, TOUT DE SUITE !’’

(Eh, on se détend, mon chou, je n’ai pas huit bras !)

‘’Si t’as le temps de parler, t’as celui de bosser ! ON SE GROUILLE, VOUS DEUX !’’

Aaaah, le plaisir de rentrer à la maison. La farniente. Le calme. Le repos. Melody et mon petit frère qui sont partis pour quelques jours en vacances. Et Noé qui refuse obstinément de fermer son restaurant même une demi-journée et qui est RAVI d’avoir un serveur de plus pour garder la boutique en marche !

‘’Ça va, je vous dérange pas ?’’

Manifestement, pas le moins du monde : Mithos et Sol font tranquillement trempette dans l’un des bassins qui ornent la terrasse, sur le matelas gonflable utilisé par Solen en temps normal. Ils ont même poussés le vice  jusqu’à se dégoter des lunettes de soleils et ont eu le culot de passer commande au comptoir, m’imposant même de leur servir des cocktails (Règle quatre du Terremer: On sert TOUT LE MONDE) !
En conclusion...j’en ai maaaaaarre !

‘’Cael, on se bouge!’’

‘’C’est bon, j’ai compris ! Chaud devant !’’

Une assiette posée en équilibre sur chaque main, je commence à slalomer entre les tables et les clients en mouvements, afin d’atteindre ma cible : une famille qui a eu la judicieuse idée de s’installer à l’autre bout du restaurant, juste à côté de la zone réservée aux enfants. Autant vous dire que les météores miniatures qui me passent dans les jambes, y’en a un bon paquet ! Wow..Woooow...On se penche en avant pour éviter un coup, arrêt brutal et on redémarre...là, si j’accroche du coude le bord du mur, je peux pivoter sans trop de risques pour laisser glisser les deux assiettes en place, juste avant de repartir ! Allez, soyons positifs : la salle à l’air complétement servie et à part les desserts, il ne devrait plus y avoir de prob..

‘’RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !’’

Oulah...Ce hurlement-là, je le connais beaucoup trop bien : si Noé rugit de la sorte, au point que la porte des cuisines semble gonfler légèrement vers l’extérieur, et ce malgré la présence des clients, c’est qu’il y a un problème d’envergure. Tandis qu’Aria s’attelle à détourner l’attention de la salle (qui semble se demander quel type de Pokemons meurtrier on garde dans nos cuisines), je parviens à me glisser entre une grosse dame et un type à l’air hautain, pour atteindre le double-battant.
*Glumps* Je fais quoi, j’ouvre ou que reste en vie ?

(Courage Cael, je suis avec toi.)

(Alors pourquoi tu ne viens pas l’ouvrir toi-même ?)

(Enfin, mon petit bout, c’est un boulot pour un vaillant Ranger comme toi, pas pour une dame !)

Tu parles, dis plutôt que toi aussi, t’as un instinct de survie fonctionnel. Allez, à la une, à la deux...À la trois ! Repoussant le battant, je pénètre dans les cuisines...et manque de me prendre une bouteille en verre dans la tête, qui vient d’exploser sur le mur à côté de moi !

‘’Ça va pas, Noé ?! T’as failli me toucher !’’

‘’Non, ça va pas ! Regarde-moi ce désastre !’’

Ignorant complètement le fait qu’il a manqué de décapiter son fils adoptif préféré, les cheveux carmins en bataille et le souffle court, on dirait que mon paternel s’échine à vider une grande caisse, originellement présente dans la réserve : attrapant l’un des récipients qui trainent sur le sol, je constate qu’il s’agit d’une bouteille de...d’une espèce de vin, j’avoue que j’y connais rien, moi.

‘’Melody a passé la commande y’a plus d’une semaine et  on a toujours pas été livré ! Si je fous la main sur ce connard de fournisseur, je vais le…’’

Etape 1, la colère.

‘’Si tu lui mets la main dessus, c’est qu’on sera livré. Bon, il devait venir d’où ?’’

‘’Un nouveau dans le circuit, il passe par Cimetronelle, je crois. J’essaye de l’appeler depuis ce matin, aucune réponse. Il devait débarquer à la première heure, tu parles d’un pro !’’

Etape 2, le déni.

Une cargaison perdue entre Cimetronelle et Nénucrique, Noé en fureur et des clients en attente...Tu parles d’une situation compliquée.

‘’On a épuisé les derniers litres pour le service de midi, si jamais il n’arrive pas avant ce soir, on peut dire adieu à nos clients...

Etape 3, la résignation. Bon, ok j’ai compris, faut que je l’aide à sortir de là !

‘’T’as bien dit que c’était sur la route de Cimetronelle ? Ça fait pas non plus un trajet immense, il s’est peut-être juste perdu. Le service démarre dans trois heures, si Aria nettoie la salle toute seule…’’

(EH !)

‘’J’vais essayer de le retrouver ! Ou au moins de comprendre ce qui s’est passé !’’

‘’C’est ça. Et si tu le ramènes, c’est direct dans la cuisine, j’aurais deux mots à lui dire !’’

Ah ah, des mots...Alors lâche ce hachoir, il est bien assez aiguisé comme ça ! Dénouant mon tablier avant de le balancer sur une chaise proche, je me précipite donc dans l’entrée, avant d’aggriper mon sac. Direction l’entrée de Nénucrique et si j’ai le temps de faire un crochet par le Parc Safari en plus, ça sera peut-être pas un si mauvais après-midi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
avatar
Adulte Barman

Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 27 ans
Niveau : 13
Jetons : 2047
Points d'Expériences : 253

Sujet: Re: Et une bouteille de rhum...Ah non. [PV Henry]   Ven 24 Aoû - 17:48

Tu es bien embêté. Un soupire passe tes lèvres, assis sur la roche tu sors ton paquet de cigarettes et allume une clope. La fumée commence à s’envoler pendant que les premières cendres apparaissent. Un nouveau soupire passe tes lèvres. Tu as une partie de chemise en mauvais état, tu saignes un peu au niveau du front, rien de grave, tu verras ça une fois que tu auras trouvé une solution convaincante. Face à toi, ton équipe t’observe. Napoléon aussi est agacé, il est face à toi, au sol en battant nerveusement des ailes. Néferiti et Bismarck sont silencieux, ils ne savent pas trop comment réagir à ce qu’il vient de se passer sous vos yeux. Attila aussi est dans un sale état, il a pris quelques coups en voulant se défendre également.

À côté de toi il y a la carabine, malheureusement vide, il te reste deux munitions dans la poche. Ça sent effectivement la poudre dans le coin, faut dire qu’avec ce que tu as tiré… Bref. Une livraison, rien de bien compliqué jusque-là. Une cargaison de liqueur de baies Willia et Oran, plusieurs caisses, tout tenait dans une calèche, justement, tu préférais compte tenu de la route te déplacer avec deux Galopas. Les roues de la calèche étaient justement quatre pneus en pétrole, parfait pour la route, le silence en plus. Tout se passait bien sur la route, tu venais de passer Nénucrique il reste peu de temps de route. Lorsqu’ils étaient arrivés. Ils étaient six, quelque chose comme ça, un Galeking ayant forcé l’arrêt du moyen de locomotion. Ils t’ont immédiatement entouré, face à ce problème numérique, tu n’as pas immédiatement sorti la carabine, inutile de se faire tuer alors qu’ils avaient les mains pleines.

Quelques insultes, quelques menaces et tu levais les bras sans bouger, menacer par la Balle Ombre d’un Spectrum en ta direction. Ils sont sortis la cargaison et ont commencé à partir en reculant, te dépouillant aussi de l’argent que tu avais sur toi. Lorsqu’ils ont commencé à disparaître, tu as sorti la carabine et tiré plusieurs fois, tu n’as touché qu’une fois, à l’épaule, y a un peu de sang derrière toi, une piste à suivre au moins. Ils sont sortis la cargaison et ont commencé à partir en reculant, te dépouillant aussi de l’argent que tu avais sur toi. Le problème étant qu’ils ont réagit, deux d’entre eux sont revenus et vous en êtes venu aux mains, ton Machoc ayant immédiatement rejoint vous avez finit par vous battre, tu dois avoir un côté fêlé ou une connerie du genre, la mâchoire fragilisée et une plaie au front qui saigne. Attila n’a fait qu’une bouchée de son adversaire le fracassant au sol sauvagement. Parmi les six il y a donc deux mecs hors d’état de nuire.

-Bien

Tu te redresses, chargeant la carabine puis tu la passes dans ton dos. Tu redresses tes manches, ta casquette et tu allumes une seconde clope, il est temps pour vous d’y aller. Tu vas devoir laisser la calèche ici, avec soin, tu attaches les deux animaux afin qu’ils ne s’enfuit pas, si seulement une personne pouvait te prêter un coup de main logistique, pour une fois, tu ne refuserais pas. C’est à ce moment-là qu’un volatile se pose non loin de toi, un beau pokémon par ailleurs et en descend un jeune homme, fin ce que tu penses être un jeune homme. Il doit toucher la majorité et semble bien portant. L’insigne qu’il a sur son haut est celui de l’établissement que tu devais livrer.

-Bonjour, tu fais rugir ton briquet pour allumer une nouvelle cigarette. J’ai eu un incident criminel sur la route. Si vous voulez la cargaison, il faut s’enfoncer dans la forêt et neutraliser le groupe qui m’a volé. Tu tends ta flasque au jeune homme, elle est pleine de liqueur. Ils doivent être dans une grotte ou une veille demeure. Vous connaissez les environs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Todresseur Ranger

Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 59
Jetons : 309
Points d'Expériences : 1967

Sujet: Re: Et une bouteille de rhum...Ah non. [PV Henry]   Dim 2 Sep - 18:14

Hop, hop, hop, hop. C’est presque comme un réflexe de voyager comme ça, mais qu’est-ce que ça fait du bien : parti de Nénucrique, j’aurais très bien pu tout simplement prendre la route 121 à dos d’Elecsprint, puis bifurquer vers le nord pour aller vers Cimetronelle. Sauf que Noé m’a demandé de me dépêcher donc, on va employer les raccourcis made in Cael !

‘’Perds pas le rythme, amigo !’’


Tu parles qu’il va le perdre : même si Lucki ne peut plus bondir d’arbres en arbres comme avant, il compense par une vitesse accrue depuis le sol. Zigzaguant entre les arbres du Parc Safari malgré le bandeau qui lui couvre les yeux, le Lucario me talonne de près, tandis que je continue de sauter d’une branche à l’autre. les deux mains sur la prochaine pour me réceptionner, un mouvement de balancier et c’est reparti pour me plaquer contre le tronc le plus proche !
Ça faisait longtemps que je n’avais plus mis les pieds ici et je dois avoue qe ça m’avait vachement manqué ! À notre arrivée, les gérants n’ont pas été bien difficile à convaincre, d’autant que je ne compte pas vraiment explorer les lieux pour croiser des Pokémons : la forêt du parc jouxte simplement la route 120 et me permet de couper littéralement à travers les bois pour gagner un peu de temps. Sur mon passage, j’aperçois néanmoins un Scarhino et une troupe d’Ortides (on va éviter de les déranger, j’aurais l’air fin après une Poudre Dodo) , et si Lucki semble assez intéressé par un petit entrainement au combat, un simple tiraillement suffit pour qu’il comprenne que c’est VRAIMENT pas le moment !
Non, vous devez vous dépêcher et...Woops.

‘’...Euh, Lucki, tu te souviens si cette montagne était là, la dernière fois ?’’

Bien sûr qu’elle était là, pauvre andouille ! Et vu l’angle de la paroi, va me falloir un bon moment pour la franchir à mains nues. Avec un soupir, je détache donc la Pokéball de Ven, pour laisser le Guériaigle sortir et étendre ses ailes massives. le temps de grimper sur son dos et je me tourne vers mon starter...Où est-il encore passé ?

‘’...’’

‘’EH, attends-moi !’’

Au sommet de la butte, quelle question !

*******************

Manifestement, il semblerait que nous venons de localiser notre cible : après un bon quart d’heure de vol, Ven surplombe la route 120 et grâce au relais fourni par mon Lucario au sol, il ne m’est pas trop difficile de remarquer tout ce qui sort de l’ordinaire. Comme les reliquats d’un combat récent, à une centaines de mètres en avant, ainsi que la présence d’au moins un humain sur place. Amorçant sa descente, le Guériaigle pique droit vers le point que je lui indique, juste avant de se poser souplement à terre. le temps de sauter au sol, je découvre une véritable scène de carnage : deux types complétement assommés, une calèche à moitié renversé et les arbres les plus proches ont été en parties fracassés par les coups. Et le grand type qui se tient non loin de tout ceci, n’a pas l’air beaucoup plus vaillant : je rêve où il a une carabine dans le dos ?

‘’M’sieur...Vous allez bien ?’’

OUAH, ME BOUFFEZ PAS ! J’sais pas si c’est la cigarette mais il me fait un effet Roseverte...Un peu comme si je risquais les vingt-huit Enfers, juste en lui parlant, quoi. Tandis que le type me tend ce qui semble être une flasque (Et vu l’odeur, je vais sûrement pas tenter une lampée !), il semble remarquer le logo du Terremer sur mon brassard.

‘’C’était vous le livreur ? On vous attendait depuis un moment, donc je suis venu voir ce qui se passait mais j’crois que j’ai ma réponse. S’ils sont partis vers la forêt, ça va être difficile de les rattraper, c’est pleins de recoins, là-dedans. ‘’

Sauf que si je reviens sans la cargaison et avec ce type, on finit tous les deux dans la marmite...Tu parles d’un problème simple à régler. Et maintenant que j’ai le temps de le détailler, je sais pas ce qu’ils lui ont fait mais ce type à l’air sacrément mal en point, si l’on exclut le sang. Le souffle court et les grimaces de douleurs, c’est assez difficile à masquer.

‘’Vous pourriez me décrire ceux qui vous ont attaqués ? Qu’on envoie au moins une description à la police de Cimetronelle. Et puis, si ces deux-là se réveillent entre temps et se sauvent, ça risque de poser problème.
Et en plus , vous êtes blessé, donc, on va pas se lancer à leur poursuite avant que Lucki se soit occupé de vous ! Ça te va, amigo ?’’


Avec un hochement de tête, le Lucario se rapproche alors, les deux pattes en avant, pointées vers mon interlocuteur. Sans préavis, le Lucario se raidit, avant qu’un Vibra-soin multicolore n’émane de ses pattes pour venir envelopper sa cible. Ça ne vaut pas des soins médicaux, mais ça devrait au moins aider à éviter d’autres séquelles.

‘’Au fait, je vous ai même pas demandé votre nom ? Moi, c’est Cael.’’

Une fois les présentations terminées, j’espère qu’il aura suffisant repris son souffle pour qu’on se mette au travail. Plus le temps passe, plus j’entends le bruit des couteaux qu’on aiguise !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
avatar
Adulte Barman

Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 27 ans
Niveau : 13
Jetons : 2047
Points d'Expériences : 253

Sujet: Re: Et une bouteille de rhum...Ah non. [PV Henry]   Mer 12 Sep - 19:21

Pas très accueillant le regard noir, tu le conçois, le petit rosé vient à toi tranquillement. Son regard te parcourt, visiblement, il a bien remarqué la carabine que tu portes, oui, c’est une vraie et l’odeur de poudre s’en dégage encore. À sa question, tu ne réponds pas tout de suite. Est-ce que tu vas réellement bien ? Maintenant ? Ou de façon générale ? Qui sait ? De toute évidence, tu es déjà ravagé de l’intérieur, pourrissant lentement dans les affaires, l’alcool, la clope, le combat et les femmes, et ça, ce n’est que pour ton corps. Vu l’esprit, détruit lentement par le sang, le décès de ta sœur et son image qui se répète dans ton esprit par flash répétés. Tu reprends donc ta flasque en répondant finalement.

-Je n’ai encore perdu aucun membre. Tu bois une lampée, reprenant avoir un sourire très amer. Donc c’est que ça va.

Il reprend donc la parole, Napoléon est venu à tes côtés, le gros Pyrax laissant quelques vagues de chaleur se diffuser autour de vous deux. Il y a une piste à suivre, ça ne fait aucun doute, c’est celle de la douleur. Le sang ça laisse des traces et une odeur. Tu ne réponds pas immédiatement, tirant sur ta clope, l’achevant d’un souffle égoïste. Il ne faut pas se presser, tu peux marcher sans difficulté et soutenir la douleur, tu as maintenant une aide psychologique contre celle-ci.

Le serveur, cuistot, qui que ce soit enchaîne, mais ses propos ne correspondent pas à tes méthodes. La police ? Le temps qu’ils arrivent, ils auront sifflé la cargaison et chanteront comme des paillards. Décidément non. Il faut les trouver, leur briser les jambes et ensuite appeler la police. Tu zieutes les deux mecs inconscients, ils n’iront pas bien loin non plus, tu as un petit rire à ce moment-là, un rictus au coin des lèvres. Ô, non, ils ne risquent pas de bouger.

En évoquant des soins, tu hausses un sourcil, effectivement, le Lucario dispose de quoi t’apaiser, comme celui de Mélina, sacrée championne et karatéka. La vague d’énergie qui t’inonde apaise immédiatement tes douleurs, elles sont toujours présentes, mais tu peux à présent les ignorer en forçant ta concentration sur autre chose, comme par exemple… la souffrance à infliger à ces bandits ?

-Henry Reece. Enchanté. Ta voix est morne, vide, mais allumes une seconde clope. On y va y aller, on devrait les trouver sans trop de difficultés. Tu gardes l’indus au bec en vérifiant que la carabine est bien chargée, le bruit métallique de l’arme est toujours une agréable mélodie à tes oreilles. Je regrette presque de ne pas avoir pris de la poudre, mon Pyrax aurait fait de jolies déflagrations pour faire sortir le gibier. Tu parlais d’eux comme si c’était une chasse, c’en est clairement une, personne n’a réellement le droit de s’attaquer aux Reece sans en payer les conséquences. Ma Statitik va maintenir ces deux-là contre un arbre tranquillement, avec mon Machoc, il devrait pouvoir leur offrir quelques siestes sans rencontrer d’opposition.

Immédiatement, ton Machoc saisit les deux hommes inconscients pour les coller à un arbre en vérifiant qu’ils sont bien vivant, son geste de la tête confirme qu’ils ne sont pas encore morts. En les maintenant assis dans une position où leur respiration ne sera pas altérer, la petite araignée enroule les deux bandits de toile électrique, ainsi elle pourra au besoin balancer quelques charges électriques pour brouiller les sens et Attila se chargera de les assommer.

-On peut appeler la police pour qu’ils récupèrent ces deux-là, mais autant avancer, ce ne sont pas ces quelques égratignures qui vont m’empêcher d’avancer. Tu fais un pas un avant. L’un deux a une balle dans l’épaule, il suffit d’un pokémon avec un odorat assez développé pour commencer la traque, cela nous guidera une partie du chemin, le sang laisse une odeur et des traces. Vous faites quoi d’ailleurs dans la vie ? Vous bossez à plein temps dans le restaurant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Todresseur Ranger

Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 59
Jetons : 309
Points d'Expériences : 1967

Sujet: Re: Et une bouteille de rhum...Ah non. [PV Henry]   Dim 14 Oct - 22:24

Henry Reece...Il a l’air délicat le bonhomme, tiens. La dernière personne qui m’a fait cet effet là, c’était Roseverte, je vous laisse imaginer mon opinion sur la question. Par contre, va falloir m’expliquer ce qu’il a avec les explosions : entre son arme (Faut pas un permis pour ce genre de trucs ? Et en plus, l’épisode va être censuré à cause de lui !) et son commentaire au sujet de son Pyrax, on dirait que je suis tombé sur un fana des explosions. Vu comme il a déjà dégusté, soit ce type est complètement fou, soit il est immunisé à la douleur.
De son côté, Lucki semble en revanche approuver son plan : dès que ça implique de mettre des gens dans les vapes, en leur tapant sur la tête dès qu’ils bronchent, y’a du monde, hein !
Au moins, les deux qu’il a déjà ligoté ne bougeront pas avant l’arrivée de la police, c’est déjà ça.

‘’Pour la police, ça me semble une bonne idée, mais vous êtes sûr qu’on devrait les suivre ? *Sbunk* Je demande juste, Lucki, te vexe pas !’’

Evidemment que je sais que tu dois être capable de les battre ! La question, c’est plutôt que de nous lancer à leur poursuite, je suis pas sûr que ce soit notre job. Néanmoins, il y a une chose à prendre en compte : si jamais je ne ramène pas sa cargaison à Noé, affronter quelques voleurs sera bien moins dangereux que ce qui nous attends et de loin (Vous avez déjà goûté un carpaccio de Ranger ? Non ? Bien, continuez) !
Le temps de composer le numéro sur mon Ipok et de laisser nos coordonnées ainsi qu’une petit résumé des événements (Comment vous épelez ‘’carnage’’ ?) et je me tourne de nouveau vers Henry, prêt à le suivre.

‘’Pas vraiment, je suis juste censé être en vacances. À la base, je suis juste apprenti Ranger. D’ailleurs, est-ce que vous pourriez ranger votre arme un chouia ? Histoire de ne pas faire fuir notre guide.’’

Quel guide ? Et bien, considérant que nous sommes sur la route qui relie Cimetronelle à Nénucrique, ça ne devrait pas être trop difficile de trouver..Ah. Voila ce que je cherchais, une longue forme sinueuse, naviguant à couverts des buissons qui jouxtent la route. Le temps de détacher mon capstick de sa sangle. Capture, go !
Allez, et un, et deux, et trois petits cercles ! Et nous voilà avec un superbe Linéon, très enthousiaste à l’idée de nous aider à traquer ceux qui ont complètement ravagé son habitat naturel. par contre, il va falloir une petite mise au point avec Henry, avant qu’il n’accepte de nous montrer le chemin.

‘’Faudrait juste éviter de trop vous servir de votre fusil. Si jamais il s’enfuit, je ne suis pas sûr de pouvoir le calmer ou d’en dégoter un autre capable de nous aider. Bon...Viens par là, amigo, tu vois ces traces? On veut retrouver ceux qui les ont laissés.’’

Truffe plaquée au sol, le type Normal se contente d’humer l’air un bref instant, avant de foncer en ligne droite vers les sous-bois les plus proches. Il tient déjà une piste, c’est bon, ça Luck...il est déjà parti.
Qu’Arceus me vienne en aide, je vais finir par le laisser un plan un jour, s’il me refait ça !

‘’Il a trouvé leur piste. J’connais un peu la forêt ici et c’est plutôt touffu mais vu la direction qu’ils ont pris, ils doivent avoir un coin plus tranquille, de l’autre côté de la futaie. Si on les suit à la trace, on tombera dessus en un rien de temps.’’

ouvrant donc la marche prudemment, j’écarte les larges feuilles qui masque les sous-bois, avant de pénétrer sous le couverts des arbres. Preuve que des humains sont passés il n’y a pas longtemps, aucun cri de Pokémon ne résonne alentours. Avec tout ce souk, ils ont dû se réfugier un peu partout autour de nous, ça nous évitera de devoir gérer les espèces locales en plus de nos voleurs. Et puis, entre le Linéon et Lucki qui le suit aussi à la trace, difficile de nous perdre à présent !
Henry me jette d’ailleurs un regard un peu intrigué, tandis que je bifurque à chaque réception des impulsions de mon starter, sans raison apparente.

‘’C’est mon Lucario. À force de travailler ensemble, on a une sorte de...connexion. Pour faire simple, je sais toujours a peu près dans quel direction il se trouve par rapport à moi, c’est comme une boussole. Quand je suis sur le bon chemin, ça me fait comme un tiraillement. Bon, ça diminue avec la distance mais…!’’

Cette impression...Ça vient de Lucki et elle a une signification super simple à déchiffrer : DANGER ! La source se trouve tout près de nous, non...Encore plus près, presque sur notre position. Sauf qu’il n’y a aucune silhouette en approche, humaine comme Pokémon aux alentours. Et donc, s’ils ne sont pas face à nous, c’est qu’ils sont…

‘’ 'Tention !’’

J’effectue une roulade sur le cotés (Aie, ça pique !) avant de me relever, en garde. Comme un météore, le pied du Kicklee qui nous surplombait vient percuter le sol à l’endroit où je me tenais une seconde auparavant. Son propriétaire ne perd pas de temps pour reprendre sa position de combat, et surtout pour me foncer dessus en profitant de son allonge !

‘’Henry !’’

Lui aussi semble avoir quelques petits problèmes : dissimulé par une attaque Tunnel, un Galegon vient tout juste de sortir devant lui, lui coupant la route. il semblerait que ce soit chacun le sien, mais j’aimerais bien savoir où en est Lucki dans ce cas.

*CRAAAAASH*

...Explosion d’Aurasphère, ok, je crois qu’il a déjà commencé à s’amuser lui aussi. On dirait qu’ils ont plus de Pokémons que prévus, pour stopper les intrus dans notre genre !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Et une bouteille de rhum...Ah non. [PV Henry]   

Revenir en haut Aller en bas
Et une bouteille de rhum...Ah non. [PV Henry]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Reste du monde :: le reste du globe :: Hoenn-