Partagez | .
[Terminé] [#Été 2018] Au bord de la mer et de ses souvenirs
 Adulte Geisha Novice
avatar
Adulte Geisha Novice
Région d'origine : Née à Johto, a passée son adolescence à Kalos
Âge : 29
Niveau : 25
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 485

Message Sujet: [Terminé] [#Été 2018] Au bord de la mer et de ses souvenirs   Lun 20 Aoû - 18:27

Au bord de la mer et de ses souvenirs
Sortie Capture

à Oliville dans la région de Johto
le jeudi 16 août 2018


Oliville, charmante petite ville côtière de Johto, qui dispose d’un phare éclairé par la seule lumière d’un Pharamp et d’un arène de pokemon acier tenue par la charmante, mais néanmoins puissante, Jasmine. Il y a également le port principal de Johto qui permet l’accès maritime à de nombreuses régions et qui rend la ville prospère.

Aujourd’hui c’est le lieu de tourisme d’Erika et de son père. Arrivée depuis Lundi la demoiselle était restée dans la nouvelle demeure de son père jusqu’à ce qu’elle lui formule son envie de venir ici. Il était environ 10h du matin, les quelques heures de trajet avait été rapide depuis Rosalia et le temps était agréable. Ils s’étaient tous les deux posés à la terrasse d’un café au bord de la plage. La Geisha était en pleine contemplation de la mer, une tasse de café dans les mains. Son père avait pris la même chose mais ne semblait pas être dans le même état de contemplation, du moins par pour la même chose car il n’arrêtait pas de dévisager sa fille.

▬ Je te remercie de m’avoir emmenée ici, mais il y a un souci ?

▬ Hein ? Non pas de problème. Puis je peux bien t’emmener à la mer si tu le souhaites. Je me demandais juste pourquoi en fait. Je ne pensais pas que tu souhaiterais venir à Oliville, surtout que tu m’as parlé de tous ses problèmes et tes missions pour ton travail.

▬ J’avais envie de voir la mer. C’est sans doute étrange pour quelqu’un qui vit sur une île mais j’avais envie de venir ici. Le travail peut encore attendre quelques jours, de toute manière il s’agit juste de faire quelques achats ou des accords commerciaux. Rien de bien compliqué en soit.

C’était sans doute égoïste de sa part mais elle avait envie de profiter de ses instants à Johto. Elle avait demandée à partir pour trois semaines pour être certaine de bénéficier d’un jour de vacance. De toute manière rien n’était encore véritablement décidé pour la réorganisation de Cobaba, les Geishas n’avaient rien touchés pour la perte de leur Théâtre et reconstruire sans argent c’était peine perdu. La situation devrait se débloquer dans les mois à venir mais il fallait se montrer toujours “en vie” aux commerciaux à l’étranger. S’il ne fournissent plus les Geishas lors de la construction de leur nouvelle entreprise, c’est peine perdu. Une grosse responsabilité est sur ses épaules d’Erika mais Suzuki, sa cheffe, l’avait rassurée en lui disant qu’il s’agissait juste de visite courtoisie. Elle prit une gorgée de café noir, cherchant à vider son esprit d’un stress inutile.

▬ Tu sais on venait ici avec ta mère et toi quand tu étais plus jeune. Je me demande si c’est pas pour ça que tu as voulu venir ici inconsciemment.

▬ Désolé, je ne m’en rappelle pas.

▬ Je me doute tu étais petite après tout.

Les yeux de son père se plongent à leur tour dans la mer. Elle sentait la tristesse le gagner comme à chaque fois qu’il évoquait sa femme. Erika ne se rappelait malheureusement de presque rien, sa mère étant décédée quand elle avait 4 ans, les souvenirs étaient flous et inconsistants. Elle ne comprenait pas toujours son père, élever un enfant seul était sans doute compliqué, d’autant plus quand on été un homme, mais elle comprenait parfaitement ses sentiments à l’instant. Elle pose alors sa main sur la sienne pour le réconforter d’un sourire quand il tourne son regard vers elle.

▬ Tâchons de profiter de cette journée d’accord ?

▬ Oui, oui ne t’inquiètes pas. Ce midi on va dans un resto de fruits de mer ?

▬ Oh oui bonne idée ! J’ai pas mangée d’Unagi depuis longtemps.

Elle se réjouissait déjà de l’idée d’un bon repas avec les plats de son enfance. Il lui arrivait parfois de commander Johtoïste quand elle était à Kalos mais ce n’était que en de rares occasions. À Lansat quelques Geishas s'exerçaient dans les cuisines et elle avait eu l’occasion de goûter de nouveau à ces plats. C’était cependant nettement différent, sans doute la patte des cuisinières non originaire de Johto. Après tout ce n’était pas une obligation pour devenir Geisha. Elle avait soudainement l’envie de mettre ses pieds dans le sable, comme pour s’enraciner un peu plus dans ses origines.

▬ Allons faire un tour sur la plage, en plus il doit y avoir des pokemons eau. J’adore les voirs nager, ils sont tellement gracieux.

▬ Tu as toujours aimé l’eau, petite tu courais derrière les Ptitard à Rosalia.

Elle se met à rire, se rappelant facilement de ses courses poursuites improvisés pour essayer de les capturer. Elle avait finit avec Maiko comme partenaire lui faisant découvrir son amour pour les pokemon électriques. Peut-être qu’elle viendrait à aimer un nouveau type plus tard, en attendant elle devait continuer à apprendre et se balader. C’était bien aussi de se balader avant de travailler.

Hrp:
 


Feniix

_________________
Man heals ambition by ambition itself.

⚡️ La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie - Sénèque


Dernière édition par Erika Uchida le Dim 26 Aoû - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6876-469-erika-uchida-de-reine-a-geisha-adulte#70942 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6878-erika-uchida-adulte#71031
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 10361

Message Sujet: Re: [Terminé] [#Été 2018] Au bord de la mer et de ses souvenirs   Mar 21 Aoû - 17:48

ETAPE 2

Tu rencontres Stari ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !

Vous possédez 5 Pokéballs et 1 Superball.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Adulte Geisha Novice
avatar
Adulte Geisha Novice
Région d'origine : Née à Johto, a passée son adolescence à Kalos
Âge : 29
Niveau : 25
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 485

Message Sujet: Re: [Terminé] [#Été 2018] Au bord de la mer et de ses souvenirs   Mer 22 Aoû - 11:00

Au bord de la mer et de ses souvenirs
Sortie Capture

à Oliville dans la région de Johto
le jeudi 16 août 2018


La plage était déserte, du moins il n’y avait pas des rangées d’humaines en train de se bronzer. Il fallait dire qu’il était peut-être encore tôt pour ce sport d’été international. Erika ne porte plus ses chaussures et les a à la main, afin de profiter un maximum de la sensation du sable. Elle est aux anges, jouant parfois à faire quelques pas de danse rythmés par le son des vagues. Son père peine quelque peu à la suivre mais il semble lui aussi heureux de voir sa fille profiter de ce moment. La jeune femme observe la mer et à la chance de découvrir plein de pokemon aquatique qui prennent plaisir à venir sur la plage. Il y a des Krabby, des Stari et même des Corayon. Il y avait plein de vie et c’était très agréable de les voir bouger et se dandiner sur le sable.

Un Krabby peu farouche vint même jusqu’au pieds de la jeune femme et cette dernière plie alors les genoux pour se mettre à sa portée. Elle ne prend pas le risque de le toucher de peur qu’il ne se sert de ses pinces mais l’observe avec un grand sourire. Ce dernier semblant sensible au charme de sa spectatrice se met à prendre la pose pour montrer sa force.

▬ Il semble bien t’aimer.

▬ Qui n’aime pas se faire admirer ?

▬ La scène te manque hein ?

Sentant que la jeune femme ne s’intéresse plus à lui le pokemon eau repart un peu plus loin pour se cacher derrière un rocher et sans doute rejoindre ses amis. Erika quand elle se redresse pour parler en face à face avec son père.

▬ Oui. Elle me manque énormément mais je dois t’avouer que ce repos me fait aussi du bien. Je travail toujours et j’espère bien que mes efforts seront reconnus, mais je pense que Suzuki et Kaede me font patienter pour mon bien. Elles veulent me laisser faire mon deuil de ma vie passer. Je ne suis plus Reine de Kalos et être Geisha c’est quelque chose de bien différent au fond.

▬ Hum… Je vois. Tu as bien changée. Toi qui étais prête à tout pour remonter sur scène au point de te couper la jambe si nécessaire. C’est inattendu.

▬ N’exagère pas ! J’ai jamais étée à ce point sinon j’aurais pas cherché un nouveau travail qui me conviendrait mieux physiquement. Et puis tu sais vivre sur une petite île à un autre avantage. Il y a beaucoup moins de paparazzi.

Ils échappent tous les deux un éclat de rire. Les journalistes avaient été pendant de nombreuses années les pires ennemis d’Erika. Ils la suivaient partout, surtout après qu’elle ait décroché son titre, cherchant le moindre cliché pouvant être utiliser pour tout et n’importe quoi. Une fois, elle c’est retrouvé sur une publicité sans qu’on lui ait demandé son accord. Vivre à Lansat est plus agréable, depuis sa conférence de presse il n’y avait pas eu de gros problème avec eux. Enfin si, une fois mais ça c’est une autre histoire.

▬ Erika regarde !

Son père pointe une direction du doigt, le long de la plage, et la jeune femme observe une drôle de scène. Un Stari est entouré par un groupe de six Corayon qui semblent lui en vouloir pour une raison quelconque. Le pauvre pokemon étoilé se retrouve pris au piège tandis que ses ennemis rose bonbon se mettent à l'assaillir de Charge. Ni une ni deux, la Geisha s’élance pour séparer les pokemon. Arriver autour du cercle elle se met à crier assez fort pour surprendre les Corayon.

▬ Laissez-le tranquille ! Vous avez pas honte de vous mettres à plusieurs contre lui ?

La diversion marche, quelques secondes, avant que l’un des membres du groupe d'assaillant se détache du groupe pour défier Erika. De toute évidence aucun d’eux ne veut laisser partir le Stari.

▬ Si tu le prends comme ça. Maiko c’est à toi !

Elle fait sortir sa Pikachu de sa ball pour accepter le défi du Corayon. Maiko comprenant rapidement la situation, replie son ombrelle pour la donner à sa dresseuse. N’attendant pas le signal de cette dernière, elle lance alors une attaque Boule Élek qui vient frapper le Corayon, rapidement K.O. Les autres pokemon arrêtent alors d’encercler le Stari pour faire face à la nouvelle menace que représente la Pikachu.

▬ Maiko sort le grand jeu avec Fatal-Foudre.

Elle s'exécute, s’élançant dans les airs avant de lancer une attaque dévastatrice sur les Corayon qui s’enfuient alors sans demander leur reste. Naturellement la dresseuse félicite son pokemon avant d’observer la Stari-Victime de plus près. Il est blessé naturellement et l’idéal serait de lui apporter des soins mais il ne semble pas faire beaucoup confiance aux humains. Quand Erika tend sa main vers lui il se met en position d’attaque, bien que sa tentative d’intimidation fait pâle figure en vu de ses blessures. Son père, témoin de toute la scène se met alors à intervenir :

▬ Si tu veux le soigner, il va falloir le capturer.

▬ Quoi ? Non !

▬ Mais enfin Erika tu es une dresseuse ce n’est pas une capture qui va te faire peur. Si ?

Pouvait-elle vraiment lui expliquer que sa dernière capture, celle d’Hitoe, lui avait laissée la forte impression d’être totalement ridicule et que définitivement lancer une ball n’était pas son fort. Elle est sans doute capable de le louper même à moins de deux mètres d’elle. Ne voulant pas rentrer dans les détails elle se contente de dire :

▬ Je suis nul pour ça c’est tout.

▬ Tu vas quand même pas laisser ce pokemon souffrir ? Si tu veux je le fais.

Blessé dans son amour propre et désireuse de faire le bien, la jeune femme se résigne à sortir une ball. Le Stari devient alors encore plus méfiant, faisant même un pas en arrière.

▬ C’est pour ton bien. Je vais pouvoir t’emmener au Centre Pokemon et te soigner. Je te relâche après si tu veux.

Pas certains que le Stari lui fasse confiance sur ce coup-là. Elle décide donc de lancer sa ball, croisant les doigts pour qu’il se laisse faire.

Hrp:
 


Feniix

_________________
Man heals ambition by ambition itself.

⚡️ La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie - Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6876-469-erika-uchida-de-reine-a-geisha-adulte#70942 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6878-erika-uchida-adulte#71031
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 10361

Message Sujet: Re: [Terminé] [#Été 2018] Au bord de la mer et de ses souvenirs   Dim 26 Aoû - 11:21

ETAPE 4

Tadam ! Stari est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libres. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic après l'avoir conclu.

Il vous reste 5 Pokéballs.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Adulte Geisha Novice
avatar
Adulte Geisha Novice
Région d'origine : Née à Johto, a passée son adolescence à Kalos
Âge : 29
Niveau : 25
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 485

Message Sujet: Re: [Terminé] [#Été 2018] Au bord de la mer et de ses souvenirs   Dim 26 Aoû - 16:13

Au bord de la mer et de ses souvenirs
Sortie Capture

à Oliville dans la région de Johto
le jeudi 16 août 2018


La ball s’agite quelques secondes avant de cesser son balancement. Erika lâche un soupir de soulagement. Ce Stari n’était pas aussi têtue qu’elle le pensait. Une bonne chose, une très bonne chose, étant donné qu’elle devait l’emmener se faire soigner au Centre Pokemon.

▬ Une bonne chose de faite. Bravo ma chérie.

La jeune femme se retourne sur son père tout sourire, elle est fière de cette capture. Elle regarde la mer et se dit que le destin lui joue de drôle de tour. Elle qui aime les pokemon eau n’en a jamais capturée un seul. Sa première capture se fait alors pour sauver le pokemon et le relâcher par la suite. Elle n’aurait pas été contre d’avoir un Stari dans son équipe. Son joyau qui lui sert de coeur est d’une beauté peu commune, aucun doute que ce type de pokemon ferait un magnifique partenaire pour un Concours. Elle n’a cependant pas le temps d’y réfléchir il faut aller au Centre Pokemon.

Son père ouvre la marche et elle essaie tant bien que mal de le suivre. Il marche vite, sans doute qu’il a lui aussi à coeur le sort du Stari. Arrivé à l’intérieur du bâtiment la jeune femme donne la ball à l’infirmière en charge des soins.

▬ C’est pour soigner ce Stari, il vient d’être attaqué par des Corayon.

▬ Oh merci de l’avoir emmené. C’est malheureusement de plus en plus courant. Les Corayon préparent leur migration et ils sont quelque peu à cran. Je m’occupe de lui, patientez dans la salle d’attente.

L’infirmière récupère la ball et passe la porte de service. Erika voit que son père avait déjà trouvé une place et elle décide de le rejoindre. Elle s’installe à côté de lui, croisant les jambes pour plus de confort.

▬ Tu compte relâcher ce Stari ?

▬ Oui je le lui ais promis. Je ne vais pas retenir un pokemon contre son grès, enfin papa…

▬ Non, excuse moi je me suis mal exprimé. Je veux dire, tu ne veux pas essayé de le convaincre de rejoindre ton équipe ?

▬ J’y ais pensée mais il vaut mieux qu’il retourne à la mer. Ce serait égoïste de ma part de le soigner et de lui demander par la suite de venir avec moi. Il se sentirait sans doute obligé d’accepter.

▬ Hum… tu as sans doute raison. Tu penses beaucoup plus aux sentiments des pokemon que moi. Non pas que je pense qu’ils n’en ont pas, mais tu es beaucoup plus sensible que moi disons. C’est pour ça que tu es une excellente dresseuse.

▬ Je ne suis pas si douée que ça tu sais. Je me suis déjà fait battre par une académicienne lors d’un combat. Elle était bien plus douée que moi.

Il passe un bras autour des épaules de sa fille et la serre contre lui. Cela faisait bien longtemps que la jeune femme n’avait pas eu un tel contact avec son père, et elle sentait venir en elle le sentiment de sûreté que les enfants ont avec leur parent. L’odeur de son parfum lui vint aux narines, elle n’aimait pas ce parfum trop fort mais cela lui donnait une certaine nostalgie.

▬ Tu as encore le temps de progresser si tu ne te trouve pas assez performante. Tu es une Uchida, on ne se laisse pas abattre comme ça.

▬ Tu as raison.

Elle se laisse aller contre l’épaule de son père, fermant les yeux pour profiter un peu plus de cet instant. Elle replonge dans les souvenirs de son enfance, se remémorant les soirées d’hiver autour du feu, où elle se posait sur le canapé à côté de son père Maiko sur les genoux. Son paternel travaille souvent tard le soir et il bossait sur son ordinateur assis sur le canapé ou sur la table de la cuisine. Il y avait quelque chose de fortement chaleureux dans ce quotidien qu’elle se souvenait maintenant. Se laissant aller ainsi à repasser en revue les moments de vie de sa jeunesse, elle n’entendit pas l’infirmière revenir. Son père lui donna un léger coup d’épaule et elle rouvrit les yeux avec peine.

▬ Voilà votre Stari. Il est en parfaite santé, ses blessures n’étaient pas trop grave.

[color=#C96D63]▬ D’accord. Merci.[ /color]

La jeune femme récupère la ball que lui tend l’infirmière et l’admire quelques instants avant de se relever en même temps que son père. Ils sortent tout deux du centre pokemon et retourne sur la plage. De nouveau la jeune femme enlève ses chaussures et se poste au plus près de la mer. L’eau vient lui lécher les orteilles et elle libère le Stari de sa sphère.

▬ Te voilà de nouveau sur pied. Tu peux retourner à la mer maintenant.

Le Stari se tourne face à la mer et semble regarder l’horizon. Il n’avance pas et cela inquiète un peu la Geisha qui commence à se demander s’il n’a pas peur de tomber une nouvelle fois sur le groupe de Corayon.

▬ Ne t’inquiète pas les Corayon ne devrait plus t’embêter. Tu peux y aller tranquillement.

Le type eau se tourne vers Erika. Étant dénué de visage il est difficile de comprendre le pokemon et la jeune femme reste quelque peu perplexe. Elle hésite à le laisser là et partir mais elle préfèrerait attendre de le voir partir. Son père intervient soudainement :

▬ Je crois qu’il essaye de te dire quelque chose.

“Bien vue papa” fut la remarque qu’elle se fit intérieurement. Elle comprenait parfaitement qu’il y avait un souci mais elle ne comprenait pas lequel. Elle sentit des vibrations dans son sac et se doute qu’il s’agit de l’une de ses pokeball. Elle fouille et sort la sphère qui contenait Maiko pour la libérer.

La pikachu se place alors devant le Stari et commence alors une longue explication en pokelangue. Erika ne comprend que les phrases de sa Pikachu et encore elle est quelque peu impressionné par la vitesse à laquelle elle décide de parler aujourd’hui. Croisant les bras sur sa poitrine elle attends qu’on veuille bien lui dire ce qu’il se passe. Quand le Stari termina de s’exprimer, la souris électrique s’adressa à sa dresseuse. Erika comprit rapidement de quoi il retournait.

▬ Euh… tu m’expliques ?

Forcément le père de la jeune femme et quelque peu perplexe. Sa fille se tourne alors vers lui avec un grand sourire.

▬ En fait, Stari veux rester avec moi.

Elle se penche alors sur le pokemon étoilé pour lui poser la question décisive.

▬ Tu es sûr de vouloir rester avec moi ?

Le type eau s’exprime avec un “Ha!” retentissant, agitant ses bras pour prendre une position sûr de lui. De toute évidence il veut vraiment faire parti de l’équipe de la jeune femme. Cette dernière hoche la tête et place sa pokeball face au pokemon. Ce dernier appuie lui-même sur le bouton pour être happé par un rayon rouge. Erika regarde quelques instants la ball dans sa main. Son premier pokemon eau, c’était quand même quelque chose.

▬ Si on allait fêter l’arrivé de la nouvelle recrue avec des fruits de mer ?

La Geisha hoche la tête faisant revenir Maiko dans sa ball et la rangeant à côté de celle du Stari. Elle était heureuse de cette rencontre inattendue sur la plage.


Feniix

_________________
Man heals ambition by ambition itself.

⚡️ La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie - Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6876-469-erika-uchida-de-reine-a-geisha-adulte#70942 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6878-erika-uchida-adulte#71031
Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: [Terminé] [#Été 2018] Au bord de la mer et de ses souvenirs   

Revenir en haut Aller en bas
[Terminé] [#Été 2018] Au bord de la mer et de ses souvenirs
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Le reste du monde :: les sorties captures-