[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 1427
Points d'Expériences : 566
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Dim 26 Aoû - 11:56


[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?
La fin du mois de juillet approchait, et pourtant les vacances sont loin d’être terminées pour les élèves de la Pokemon Community. Suite aux événements qui ont eu lieu sur Lansat, la direction a décidé que la rentrée scolaire serait repoussée à début octobre, de sorte à ce que tout soit réellement près pour le retour des élèves. Une décision qui ne pouvait qu’enchanter tous les étudiants, et Ranya fait évidemment partit du lot. Même si elle aurait pu rester encore un moment chez elle pour profiter de la ville qui l’a vu grandir, l’idée d’au contraire s’en éloigner lui paraissait meilleur. Une sorte d’émancipation si vous préférez. Même si elle adore Rosalia, découvrir le monde est une perspective beaucoup plus alléchante.

Mais évidemment par question pour la scientifique en herbe de passer tout son temps à bronzer sur la plage. Non non non, il y avait mieux à faire. Comme participer aux cours et missions proposés par l’académie. Même si les cours en eux-mêmes ont prit fin avec le début des vacances d’été, cela n’a pas empêché aux professeurs de proposer une multitude de cours à effectuer à l’étranger ou sur l’île, mais aussi des missions déposées par les habitants de Cobaba. Après tout, ils ont de la main d’œuvre sous la main alors pourquoi ne pas en profiter. Et ce n’est pas pour déplaire à la blondinette, en manque d’opportunité. Son échec cuisant lui avait rappelé à quel point elle devait diversifier ses possibilités et ses contacts pour espérer se faire un nom dans le monde scientifique.
D’un pas décidé, elle s’est rendue ce matin dans ce qui pourrait être comparé à une agace touristique pour inspecter les dernières annonces en termes de mission. Les cours de l’académie, ça sera pour une autre fois.

Effectivement tous les habitants de l’île, outre leur superbe hospitalité au moment de leur arrivée, ont bien profité de cette arrivée massive pour demander de l’aide au plus de personnes possibles. Les intitulés se bousculent sur le panneau de liège, rendant difficile la recherche de la perle rare. Accompagnée de Freyja, la blonde cherche à travers les divers papiers quelque chose qui pourrait l’intéresser. La Givrali rouspétait déjà à l’idée de la jeune fille ne s’intéresse qu’aux énoncés scientifiques. La demoiselle a bien compris que Freyja n’était absolument pas intéressée par la recherche et préférait mille fois s’exposer sur scène. Ranya aime ça aussi, la scène, mais aujourd’hui elle doit se concentrer sur la partie archéologie de son parcours. Après la mission avec Salomé, il fallait bien varier.

Son regard finit par se perdre sur un énoncé pour le moins alléchant. La danseuse avait entendu parler du Mausolée Scorvol, sans pour autant y mettre les pieds. Mais cette mission explique que des récentes secousses en ont modifié sa structure, permettant la découverte de nouvelles pièces. Ils ont besoin de volontaire pour cartographier le nouvel ensemble. Des étoiles pétillent dans ses yeux. C’est exactement ce qu’il lui faut. De l’exploration en lui inconnu. Du frisson, de l’aventure, et de la découverte. Savoureux mélange. La blondinette arrache la petite affiche du tableau de liège et s’écrie devant sa pokemon « C’est bon j’ai ce qu’il faut. Exploration en terre inconnue me voilà ». La Givrali tourne immédiatement la tête, boudeuse, et se dirige vers la sortie. Ranya aussi la suit, faisant la moue par son cruel manque d’enthousiasme.

La jeune fille s’apprête à composer le numéro indique quand elle se souvient d’un léger détail. La dernière fois qu’elle avait prit ce genre d’initiative, elle avait failli ne jamais partir parce qu’elle était seule. Hors de question de se faire avoir une seconde fois. Décidée, la danseuse repart vers son habitation estivale avant d’ouvrir la porte en hurlant.

Les filles j’ai une super mission sous la main. Il faut aller fouiller le Mausolée de l’île. Qui est chaud ?

Moi ?


La métisse venait de hausser les épaules, visiblement tentée par l’expérience. Sans lui laisser le temps de revenir sur sa décision, la demoiselle s’écrit. « Parfait, j’appelle l’annonceur et la mission est à nous ! » En un rapide coup de téléphone, la scientifique se met d’accord avec lui puis raccroche. « Prépare ton sac d’exploration, le départ est pour demain. »



©️BBDragon
Ana C. Gladio
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 51
Jetons : 2187
Points d'Expériences : 1403
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Mar 28 Aoû - 14:46


UNE CARTE ? POUR QUOI FAIRE ?





mission
18 juillet 2018
Dans quelques jours, Ana doit faire ses valises pour retourner dans son bon vieux Village Flottant. Finis les vacances, elle va devoir travailler au restaurant. Elle a tellement de rentrer ! Surtout que quelqu'un l'attend là-bas.. La mère de Miguel. Elle ne l'a pas vu l'été dernier puisqu'elle est arrivé fin août quand la jeune fille était déjà repartie. Voir sa tante pour la première fois après un an de discussion au téléphone ou par sms.. Elle n'en peut plus d'attendre ! Ces derniers jours l'occasion idéale pour la dresseuse de pokémon vol de se remettre doucement dans le bain et travailler, pas en tant que fille de cuistot mais en tant qu'élève. Avec tout ce qu'il s'est passé sur Lansat, la brune a un peu décroché et, sans s'en rendre compte, elle s'est éloignée de la coordination. Depuis plusieurs mois, elle est à fond pour former son équipe de pokémons aériens et a un peu zappé la première raison pour laquelle elle est à la Pokémon Community. Mais elle compte bien se rattraper grâce à la nouvelle île où compte s'installer l'académie qu'elle voit comme un nouveau départ. Un moyen de refaire les choses en mieux. Trouver son propre style, étudier un peu plus la coordination, les spectacles, les costumes, les pokéblocs, les combinaisons d'attaque.. Bref, elle compte bien s'y mettre et pour de bon.

Mais pour l'instant, c'est allongé sur le canapé en train de boire un jus de baie préparé par amour par le Gouroutan qu'elle travaille. Enfin, travailler est un grand mot. Elle planifie son mois de septembre, parce qu'elle compte revenir sur Cobaba pendant son dernier mois alors elle commence à s'intéresser aux cours et aux missions proposés mais elle n'arrive pas à se décider. Faire une mission qui sort de l'ordinaire ou prendre de la coordination ou du topdressage ? En solo ou en duo ? Pour les cours, partir dans un endroit inconnu ou rester dans sa zone de confort ? Essayer quelque chose de nouveau ou briller dans ce qu'elle sait déjà faire ? Dur de répondre à toutes ces questions. Mais par chance, c'est une blonde qui arrive à lui faire choisir au moins une chose. Ranya débarque pour proposer une mission qu'elle aimerait bien faire: fouiller le Mausolée. Le Mausolée Scorvol. Le Mausolée Scorvol dédié à un pokémon vol. Ana se redresse immédiatement en manquant de s'étouffer dans son jus.

« Moi ? » dit-elle en haussant les épaules.

C'est très certainement une mission pour les scientifiques mais peu importe, ça peut toujours être intéressant et ça lui donnera un avant-goût avant le mois prochain. La blonde acquiesce en disant qu'elle appelle l'annonceur pour le prévenir avant de dire à la brune de préparer son sac: le départ, c'est demain. Ana affiche un large sourire, elle sera prête.


☼ ☼ ☼ ☼ ☼


L'Alolienne sort de sa chambre, déterminée avant de débouler dans la cuisine.

« T'es prête Ranya ? » dit-elle, enjouée à l'idée de cette mission.

Vêtue d'un short kaki en tissu confortable, d'un top blanc faisant ressortir la couleur de sa peau, d'une casquette qui recouvre ses courts cheveux séparés en deux tresses minuscules et d'une bonne paire de basket, elle trépigne d'impatience. Elle a pris son petit sac à dos noir qu'elle emmène partout dès qu'elle s'en va quelque part. Il contient un petit gilet si jamais il y a des courants d'airs dans le Mausolée, de quoi boire et manger, des pansements au cas où et les pokéballs de ses compagnons. Elle ne sait même pas en quoi consiste la mission, mais au vu de ce qu'elle a entendu sur ce Mausolée, elle pense avoir pris le nécessaire. Et en parlant de compagnon, elle a choisi ceux qui l'accompagneront: son fidèle Ulka le Météno chromatique, sa courage Bady la Emolga, sa douce Marinette la Coxy et son intrépide Sky le Furaiglon. Les quatre restent en dehors de leur pokéball, ils sont d'ailleurs déjà à l'extérieur, prêts. Mais Ana a quand même pris deux autres pokémons avec elle qui resteront dans leur pokéball pour le moment. Il s'agit du Haydaim et du Bruyverne, pouvant toujours être utiles en cas de besoin.

Lorsque sa coéquipière est prête, elle bondit à l'extérieur.

« Aaah. Ma dernière mission remonte à un moment déjà et elle ne sait pas vraiment bien terminée.. Tu peux pas savoir à quel point j'ai hâte de faire celle-ci avec toi ! »

Il est vrai que sa mission avec Calua en juin dernier n'a pas vraiment été de tout repos lorsque les deux brunes ont découvert des explosifs dans un entrepôt d'A2P, impliquant l'association dans l'incendie de PALLADIUM.

« Tu m'expliqueras en quoi consiste la mission du coup, parce que.. j'ai pas lu le papier. »

Elle sourit avant de prendre la route direction le Mausolée, suivi de ses quatre pokémons vol.

(c) Alban


_________________
[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ? 1562174696-signature
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 1427
Points d'Expériences : 566
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Mar 28 Aoû - 15:49


[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?
Le message était désormais clair. Ana allait l’accompagner pour cette mission clairement faite pour les scientifiques. Bon ce n’était peut-être pas la partenaire idéale, dans le sens où la jeune fille est une coordinatrice avant tout, et passionnée par les pokemons vols. Rien sur le papier qui allait les aider à mieux réussir cette mission de la plus haute importance. Après tout les futures cartes du Mausolée dépendent entièrement de ce que les deux jeunes filles seront capables de cartographier demain. Mais bon après toutes les spécialités de l’académie ne veulent surement pas dire grand-chose. Avec un peu de change la métisse a de suffisamment bons yeux et un sens de l’orientation correct pour mener à bien cette mission. Après tout c’est son pokemon qui est venu la chercher elle et Nico pendant la manifestation qui a provoqué la fin de Lansat. Elle ne peut pas être foncièrement nulle.

Le lendemain, Ranya s’était levée aux aurores pour être sûre de n’avoir rien oublié avant le départ. Après tout elles ne verront surement pas la lumière du jour de toute la journée, donc autant profiter des derniers rayons matinaux pour se préparer. Son sac est fait mais elle vérifie qu’elle n’a rien oublié grâce à la liste qu’Ambre lui a laissé après sa première expédition. Le petit kit de survie pour tout explorateur en milieu inconnu. Une fois chaque objet soigneusement remis en place dans son sac à dos noir, la blondinette s’empresse de changer de tenue. Pour cette exploration du Mausolée Scorvol, ça sera legging noir, sweat bordeaux et basket de sport. La danseuse tresse ses cheveux de manière stricte, pour être de ne pas être gênée une fois à l’intérieur. En ce qui concerne ses pokemons, son choix s’est porté sur trois d’entre eux. Les trois premiers. Fàfnir, Anubis et Nessie. Trois pokemons qui volent mais tous les trois sont efficaces ensemble pour ce genre de mission. La blonde ne doute pas d’eux. De toute façon, les autres ne sont pas bien loin, seulement dans leurs pokeballs sur le côté de son sac.

La jeune fille se dirige vers la cuisine, suivie de près par Ana, prête elle aussi. Après un petit déjeuner rapide, les deux filles quittent la maison pour se diriger vers le Mausolée. Normalement, l’annonceur les attend là-bas pour leur faire un petit récap. En attendant, rien ne les empêche d’avoir une conversation, histoire de mieux se connaitre avant de s’enfoncer dans les profondeurs de la terre. « Moi ma dernière mission c’était avec Salomé. On était des artistes de rue. C’était vraiment super, mais rien à voir avec l’archéologie. » Oui cette souvenir avait été exceptionnelle, sur bien des niveaux. Mais comme elle venait de le dire, cela n’avait pas grand-chose à voir avec sa première spécialité, à savoir l’archéologie. Tout le monde pourrait croire qu’elle a pris la coordination, compte tenu de son passif dans le milieu de la danse, mais la blondinette a voulu se tourner vers les rêves plutôt que vers les acquis. La question de la métisse est légitime. Effectivement, il serait mieux qu’elle sache ce qui l’attend.

Juste avant notre arrivée sur Cobaba, il y a eu de légers tremblements de terre qui ont provoqué par endroit des affaissements de terrain. Pas de dégâts dramatiques heureusement mais la structure du Mausolée Scorvol plutôt bien connue ici a subitement changé, révélant de nouveaux lieux à explorer. Nous on va devoir l’explorer et noter sur une carte ce qui a changé pour que les prochains visiteurs n’aient pas de mauvaises surprises.


Après réflexion, la danseuse trouve ça un peu étrange qu’Ana ne se soit pas posée plus de questions que ça avant d’accepter. Elle lui avait un peu forcé la main mais quand même. Enfin bon ça n’a pas trop d’importance maintenant. Ses trois pokemons virevoltent dans le ciel autour des deux jeunes filles en compagnie des propres pokemons vols de sa camarade. Normalement, quelqu’un doit les attendre au niveau de la jungle pour les guider jusqu’au Mausolée et leur expliquer deux trois détails techniques. De là elles n’auront plus qu’à voler de leurs propres ailes. Tiens justement, le voilà qui les attend. Un jeune homme avec des lunettes rondes et un drôle de chapeau leur fait signe de s’approcher. Son grand sourire traduit toute sa sympathie.

Bonjour les filles. Pile à l’heure c’est parfait. On a encore un peu de route à faire avant d’attendre le Mausolée, suivez-moi.


Les deux jeunes filles le suivent à travers la jungle qui rapidement devient assez danse. A plusieurs reprises, il est obligé de trancher quelques lianes avec sa machette pour avancer. A chacun de ses pas, Ranya doit faire attention à ne pas trébucher. Ses pokemons ont plus de chance et se faufilent sans trop de problèmes entre la végétation. Pour ne pas laisser le silence retomber, l’annonceur reprend la conversation.

Je suis Monsieur Soris, mais vous pouvez m’appeler Jason. Et vous vous êtes donc Ranya et Ana. Je crois que c’est Ranya que j’ai eu au téléphone c’est ça. Oui. Très bien je ne me suis pas trompé. En tout cas merci d’avoir répondu présent pour ce travail. On va avoir besoin de petites personnes comme vous pour accéder au recoin les plus reculés du Mausolée. Moi et mon 1m98 ça devient plus difficile.

Effectivement leur guide est du genre très très grand. La blonde et la brune ayant des tailles plus raisonnables pour leur âge, elle comprend mieux pourquoi leur profil était si recherché. Encore quelques minutes et le trio arrive devant ce qui semble être le Mausolée si on en croit les multiples statues de Scorvol à l’entrée. La porte est tout juste entrouverte, annonçant le début de leur exploration dans les profondeurs. Un petit instant de silence avant que Jason ne reprenne.

Je vous laisse cette carte. C’est celle qu’on a actuellement, comme ça vous pourrez noter dessus les changements. A l’entrée vous aurez des torches, je vous donne un briquet pour que vous puissiez les allumer sans danger. Bien sûr si au bout d’un moment on ne vous voit pas revenir on enverra une équipe vous chercher. Tout est sous contrôle vous ne devriez pas avoir de problèmes. Sur ce, c’est à vous maintenant.


Les deux étudiantes sont devant la porte, en attendant que l’une des deux se lance. Ranya tourne sa tête vers Ana « Alors tu es prête ? »




©️BBDragon
Ana C. Gladio
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 51
Jetons : 2187
Points d'Expériences : 1403
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Sam 1 Sep - 11:15


UNE CARTE ? POUR QUOI FAIRE ?





mission
18 juillet 2018
Sur la route, Ranya explique à la brune que sa dernière mission était avec Salomé. C'est vrai qu'elles ont passion commune pour la danse, Ana adorerait les voir bouger à deux. Mais trêve de bavardage, la blonde lui explique en quoi consiste leur mission: elles doivent explorer les nouvelles pièces ou nouveaux lieux qui ont pointé le bout de leur nez à cause de récents tremblements de terre et les noter sur une carte pour permettre aux touristes de ne pas s'égarer. Ana n'a jamais fait ce genre de choses, c'est donc l'occasion de s'essayer à la recherche qui reste un domaine fort sombre pour elle.

Le duo arrive pile à l'heure. Elles retrouvent l'homme qui avait posté l'annonce pour qu'il les emmène au Mausolée. Ana le trouve de suite bien sympathique. Il s'appelle Jason Soris. Grand, brun, certainement vêtu d'une tenue de chercheur -du moins c'est ce qu'Ana pense- il les remercie de s'être porté volontaire pour cette mission. Apparemment, il cherchait des personnes de petites tailles, ce qui signifie qu'elles vont devoir se glisser dans des endroits inaccessibles pour les plus grands. C'est certain qu'avec son mètre cinquante-deux, l'Alolienne n'a aucun mal à passer partout et Ranya ne semble pas plus grande.

Et enfin, ils arrivent devant le vieux temple où prônent à l'entrée des statues de Scorvol. Ana sourit en les voyant, elle sait qu'elle n'en aura probablement jamais dans son équipe même si c'est un pokémon plutôt bon. Il n'est juste pas fait pour elle. Elle se voit mal avec ce pokémon à ses côtés, tout simplement. Jason leur laisse la carte actuelle du Mausolée pour qu'elles puissent y noter les changements, un briquet pour allumer les torches qui se trouvent dans l'entrée et du courage, parce qu'il va leur en falloir. Ana tourne la tête vers sa coéquipière qui lui demande si elle est prête. Elle observe ses quatre pokémons un instant avant de reposer ses yeux sur la blonde et de hocher vivement la tête.

« Prête. »

Elle empoigne les bretelles de son sac à dos et de glisse en première dans le Mausolée. Elle s'arrête un instant pour découvrir l'intérieur et lâcher un petit son d'admiration. Puis elle prend les torches qui se trouvaient à l'entrée comme l'a indiqué Monsieur Soris avant de les allumer et d'en tendre une à Ranya.

« Bon. Par où commence-t-on ? Je suppose qu'il faut déjà se repérer sur la carte et faire le tour et dès qu'on trouve quelque chose qui n'est pas indiqué, on y va et on note. C'est ça ? » dit-elle, trépignant d'impatience. « J'ai hâte, imagines qu'on découvre un mystère ancien, qu'on trouve des reliques.. »

Ses yeux s'illuminent mais elle se fait rapidement ramener à la raison par son Météno qui vient sur donner un petit coup sur l'épaule. Elle sourie avant de lever sa torche pour observer ce qu'elle a autour d'elle. Plusieurs représentations de Scorvol les entourent, il y a des colonnes tout autour de la première pièce d'entrée qui semble soutenir les murs difficilement. Elle commence à avancer et à observer les différentes issues qui s'offrent à elle. Au loin, on peut entendre le vent qui siffle à travers les couloirs de pierre à cause des courants d'air qui doivent circuler. Ana remarque un peu plus loin un escalier à moitié démoli et vient à se poser une question: il y a sans doute un étage, mais est-ce qu'il y a quelque chose en dessous ? Peut-être qu'il y a plusieurs niveaux, peut-être qu'il y a d'autres choses sous terre, peut-être que c'est ça qui a vu le jour suite aux tremblements. La coordinatrice n'en peut plus d'attendre, elle a envie de courir partout et de tout explorer de fond en comble. Mais elle va se calmer, parce que l'archéologue ici ce n'est pas elle, mais Ranya. Et elle préfère que la blonde prenne les commandes.

(c) Alban


_________________
[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ? 1562174696-signature
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 1427
Points d'Expériences : 566
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Dim 2 Sep - 11:42


[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?
Bon au moins la chance était de son côté. Ana, même s’il est s’est engagée sans trop réfléchir dans cette mission scientifique, semble tout de même intéressée. Elle pose des questions et écoute attentivement les explications de Ranya suivit de celle de leur annonceur. Un grand gars bien sympathique mais visiblement bloqué par sa propre taille. L’avantage d’avoir une équipe variée c’est qu’on peut accéder à tous les endroits sans problème. On n’est pas obligé d’appeler à l’aide des étudiantes pour faire leur boulot. Mais la danseuse est plutôt contente que les scientifiques de l’île aient fait cette erreur tactique. Si les deux filles font une grande découverte, tout le mérite leur reviendra à coup sûr.

Après quelques explications techniques, il est temps pour les deux étudiantes de plonger au cœur du Mausolée Scorvol. Ranya adresse un dernier signe à Jason avant de suivre la métisse dans les profondeurs. Effectivement il ne leur faut pas longtemps avant que les torches deviennent une nécessité. La grande porte du Mausolée ne reste jamais ouverte très longtemps, donc en quelques secondes c’est le noir complet qui règne. Heureusement Ana est réactive et allume les torches avant d’en fournir une à la danseuse. La jeune fille la remercie avant de descendre les dernières marches restantes. Très vite, elles atterrissent dans une grande pièce qui a fait son temps. Les toiles d’araignées envahissent tous les coins et des morceaux de verres brisés jonchent le sol, reste de miroirs qui devaient être à l’origine contre les murs. Il y aussi des inscriptions. Mais avant que la blonde ne puisse mieux y réfléchir, Ana s’emballe. La jeune fille sourit avant de lui répondre.

Déjà il faut effectivement qu’on compare ce qui est inscrit sur la carte que j’ai là et ce que l’on peut observer. A première vue ce n’est pas tellement à cet étage que les choses ont changé. Seulement, l’escalier devait être dissimulé sous le bureau. Le tremblement de terre a dû affaisser le passage, ce qui la rendu plus visible. Est-ce que tu veux bien prendre des photos avec ton Ipok pendant que je fais un tour rapide ? Je t’avoue que moi aussi je serais très contente si on tombait sur une relique. Mais pour l’heure, mieux vaut être strictement professionnel.

Les deux filles s’attellent donc à la tâche. Il faut tout classer et tout répertorier pour rendre le rapport le plus complet possible. Ranya peut désormais le confirmer. Rien n’a trop changé dans cet étage. Les verres brisés sont toujours là, le bureau est toujours là, et les inscriptions aussi. Et bien sûr, le passage aussi bien que plus voyant. C’est aussi pour ça que la métisse a la mission de prendre des photos. La jeune fille se penche vers le sol pour attraper l’un des bouts de verre. Il y en a vraiment beaucoup. Peut-être que les murs entiers en étaient couverts ? Mais dans quel but ? Avant qu’elle ne se pose vraiment la question, Fàfnir s’approche tout près d’elle, faisant sursauter la blonde, qui ne manque pas de s’égratigner le doigt avec le bout de verre qu’elle tenait à la main. L’enfant le lâche, une petite goutte de sang tachant désormais sa surface.

Raaa je me suis coupée t’es contente ?!

Pour seule réponse, la Feuforêve se contente de ricaner, alertant Anubis et Nessie au passage. La Sonistrelle ne tarde pas à se poser sur le poignet de sa dresseuse pour léchouiller le sang qui s’écoule tout doucement. Le Skelenox quant à lui s’est engagé dans une discussion plus poussée avec son homologue. Depuis la manifestation, Ranya a remarqué qu’il faisait beaucoup moins de blague qu’avant. Peut-être est-il devenu encore plus protecteur qu’il ne l’était déjà ? La danseuse se relève, laissant de côté les bouts de verre pour s’occuper des inscriptions. Malheureusement elles sont très abimées et quasiment illisibles. Dommage, cela devait être très intéressants et révélateurs des pratiques effectuées ici. Cela lui rappelle un peu cette histoire de danse rituelle au Sanatorium avec Nico. La blondinette tourne de nouveau sa tête vers Nessie, toujours à la tâche avec son doigt coupé. Comprenant que cela ne serait pas très pratique à tenir sur toute la fouille, elle s’adresse à la métisse.

Dis tu n’aurais pas un pansement ou un truc du genre ? J’aime beaucoup Nessie mais la position risque de ne pas être très confortable, surtout si je veux dessiner.


Heureusement que la coordinatrice avait pensé à prendre ça et rapidement la petite coupure n’est qu’un lointain souvenir, permettant à la Sonistrelle de changer de position. Désormais elle sera sur son épaule. Pas sûr que ce soit beaucoup mieux mais la blonde n’a pas le cœur à la chasser de là. Après quelques gratouilles sous son cou, la jeune fille s’empare de son carnet à croquis, tout en expliquant à sa camarade ce qu’elle va faire.

Je fais juste des schémas rapides de la pièce pour relever approximativement les hauteurs et largeurs. Tes photos nous permettrons de comparer avec les archives qu’ils ont là-haut pour repérer les moindres changements qu’on ne pourrait pas connaitre avec juste la carte. Et puis je me servirais aussi des clichés pour faire des dessins plus propres des lieux. On jette juste un petit coup d’œil au bureau et je pense qu’on pourra descendre.

De toute façon la jeune fille n’attend pas vraiment de savoir si sa colocataire est d’accord avec elle et se met à prendre notes, toujours plus de note, de quoi lui permettre de constituer un dossier conséquent une fois sortit de là. Oui Ranya cherche des opportunités, encore. Car c’est comme ça que le monde marche, et personne n’osera dire le contraire. Après un petit instant de crayonnage, la blonde rejoint Ana à côté du bureau. Vu qu’il est indiqué sur la carte, les scientifiques ont déjà dû le fouiller un million de fois mais ça ne coûte rien de jeter un œil à nouveau. Le vieux bois tient à peine en place et les tiroirs sont archi vides. La danseuse soupire avant de fixer la métisse.

Bon il est temps de s’enfoncer dans les escaliers des profondeurs. Mes pokemons vont y aller en premier, tu n’auras plus qu’à les suivre, et je ferme la marche. Ça te va ?



©️BBDragon
Ana C. Gladio
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 51
Jetons : 2187
Points d'Expériences : 1403
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Sam 8 Sep - 13:23


UNE CARTE ? POUR QUOI FAIRE ?





mission
18 juillet 2018
Les yeux d'Ana finissent peu à peu par s'habituer à l'obscurité. Elle se tourne vers la blonde qui lui demande de prendre des photos avec son iPok. Bonne idée ! Au moins, elles pourront comparer et montrer à leur retour de mission les choses qui ont changé ou les endroits qu'elles ont découvert, si elles en découvrent. Alors l'Alolienne dégaine son appareil électronique pour immortaliser tout ce qui l'entoure: colonnes, murs, pierres, le peu de meubles en décompositions, les statues, l'escalier, la porte, les couloirs.. tout finit dans son iPok. Elle prend bien garde à ce que les photos ne soient pas floues, sans ombres étranges, sous plusieurs angles.. Sa concentration est à son maximum. Et quand elle eut presque terminé, Ranya la coupe pour lui demander si elle n'avait pas un bandage ou quelque chose pour arrêter les saignements: la blonde s'était coupé avec l'un des bouts de verre qu'il y avait un peu partout. Heureusement pour elle, Ana y avait pensé (l'influence d'Idalienor). Elle sort de son sac une petite boite et découpe un petit pansement qu'elle vient mettre sur le doigt de sa coéquipière. La brune observe un instant le Sonistrelle et repense à l'époque où son Bruyverne était aussi petit que ça. Cette nostalgie l'a fait sourire.

Ranya explique ensuite des choses qu'Ana ne comprend qu'à moitié. Mais apparemment, elle ne lui demande rien, mis à part les photos donc elle se contente d'acquiescer. C'est elle, la scientifique. Ana ne peut lui servir que d'assistante. Alors pendant que la blonde gribouille sur son carnet, la coordinatrice regarde ses photos pour s'assurer qu'elles sont correctes avant de comparer avec les annotations inscrites sur la carte: pour le moment, rien d'anormal.

Et il est temps pour les deux jeunes filles de descendre et s'enfoncer dans les profondeurs de la terre. Ana sifflote une fois pour que ses pokémons la rejoignent. La Emolga vient se poser sur son épaule tandis que le Météno flotte près d'elle. Ana suit les pokémons de Ranya et commence à descendre avec précautions. Sa Coxy et son Furaiglon volent à côté de la blonde sous l'ordre de leur dresseuse. Ana observe attentivement où elle met les pieds tout en suivant la Feuforêve, le Skelenox et le Sonistrelle. Mais manque de chance, elle pose le pied sur un cailloux qui n'est pas stable et glisse avant de tomber sur les fesses. Les marches n'étant pas régulières, elle dévale les escaliers. Mais elle est stoppée net par Bady et Marinette qui combinent leur force pour créer un Mur Lumière. La brune retrouve ses repères et se relève tant bien que mal en adressant un signe à ses deux pokémons pour les remercier. Elle frotte ses vêtements et observe ses bras et ses jambes dénudés: plusieurs égratignures superficielles, rien de bien grave.

« Tout va bien, enfin je crois.. » dit-elle en se frottant les fesses. « J'aurais sûrement pas mal de bleus demain, vous pourrez m'appeler Qulbutoké.. »

Finalement, il ne restait plus grand-chose à descendre. Ana récupère la torche qu'elle tenait et qu'elle a lancé plus loin avant de tomber pour éviter de se brûler avant de descendre les dernières marches et atteindre l'étage d'en dessous. C'est dans un cri d'admiration qu'elle observe ce qu'elle a devant elle. Elle lève la torche un peu plus haut et observe un couloir de colonne qui semble mener vers une grande pièce. La jeune fille s'y aventure, curieuse. Elle parcourt quelques mètres et découvre une immense pièce. Elle reste bouche-bée en faisant lentement un tour sur elle-même pour tout observer. La pièce semble être octogone. Sur quatre murs face à face, deux par deux: des couloirs. Les deux jeunes filles venaient de l'un d'entre eux. Sur les quatre autres prônaient des statues de pierre, parfois un peu cassées ou usées. Ana s'avance au centre de la pièce et découvre d'étrange dessins ou écriture sur le sol.

« Viens voir Ranya ! »

Ses yeux pétillent. Elle a envie de parcourir tous les couloirs, peut-être se rejoignent-ils ? Peut-être mènent-ils chacun vers un trésor ? Tant de questions se bousculent, encore et encore, dans la tête de la brune.

« Il faut regarder la carte ! Je crois avoir vu un plan d'une pièce similaire à celle-ci, donc peut-être que cet endroit a déjà été découvert mais peut-être qu'à cause des tremblements, il y a des choses différentes comme de nouvelles portes, de nouveaux couloirs ! » dit Ana en se retournant vers la scientifique.

(c) Alban


_________________
[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ? 1562174696-signature
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 1427
Points d'Expériences : 566
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Mer 19 Sep - 9:09


[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?
Ranya était très contente d’avoir réussi à obtenir cette mission. Une vraie première pour la scientifique qui enfin peut faire quelque chose qui se rapproche de ses ambitions futures. Bien sûr elle a déjà eu des expériences par le passé, comme par exemple dans les ruines sur Lansat avec Nico ou pendant l’exploration. Mais à chaque fois, elle était encadrée par des professeurs ou bien par une aînée. Ici, c’est une mission proposée par des habitants, et pas par l’académie. Et en plus, Ana étant coordinatrice, c’est à la blonde de donner des instructions. Bref, la voilà l’espace d’une journée leader d’une petite équipe d’exploration à la recherche des mystères enfermés dans ce mausolée.

Les étapes s’enchainent bien pour l’instant. Pendant que l’une prenait des photos diverses de tout ce qui pouvait être intéressant, l’autre prend des mesures. La coupure est certes une petite erreur de parcours mais Ana a pu régler ça en un tour de pansements. Heureusement qu’elle y avait pensé. Il semblerait que la manifestation ait changé par mal de choses dans les mentalités de chacun, mais bien sûr sur des plans différents. Après une analyse fine de ce lieu qui est encore la stricte copie d’avant le tremblement (si on oublie la plus grande ouverture souterraine), il est temps de passer à la suite de l’aventure. La danseuse demande à ses pokemons de partir les premiers pour ouvrir la voie à la métisse. La scientifique suit le groupe, suivie de près par les deux pokemons de la coordinatrice. Les escaliers sont en mauvais état, mais en faisant attention il ne devrait pas y avoir de problème.

Ou pas.

Le pied de la métisse glisse sur l’une des roches instables de la structure et la blonde n’a pas le temps de plus réagir que sa camarade dévale les escaliers à vitesse grand V. Les deux pokemons qui fermaient la marche s’élancent vers leur dresseuse et créent une barrière dorée pour la retenir dans sa chute. La danseuse essaie d’accélérer le pas sans tomber pour aller près d’Ana. Ses propres pokemons se sont arrêtés, voyant que subitement le groupe ne suivait plus. « Tout va bien Ana ? Pas blessée ? » Intérieurement la danseuse priait pour que ce ne soit pas le cas, sinon cela signifiait la fin de la mission pour elles. Game Over comme dirait Nico. Mais visiblement tout va bien. La jeune fille se relève et après un petit jeu de mot à base de pokemons, elle reprend son chemin pour finir de dévaler l’escalier. Sa torche étant tombé plus bas, elles ne peuvent plus se permettre d’être séparée sous peine de ne plus rien y voir du tout. La fin de la descente se faire assez rapidement, leur permettant d’accéder à une grande pièce, cœur du mausolée.

Effectivement c’est très beau. La scientifique ouvre un instant la bouche de surprise, agitant sa torche à travers l’espace pour y voir plus clair. Les inscriptions antiques sont encore clairement là, ainsi qu’une multitude de statue. Ranya ne peut s’empêcher de faire la remarque à voix haute « Donc voilà les fameux Scorvol… » Ses propres pokemons s’agitent dans tous les sens, Nessie déjà accrochée à l’une des statues, dans la pièce, observant du coin de l’œil la multitude de couloirs qui se dégage de la pièce. 5 en tout, si on compte celui d’où elle vienne. La métisse ne tient plus en place et demande déjà à la blonde de ressortir la carte pour faire un choix. Parce que oui il va falloir en faire un. Après un rapide coup d’œil, la danseuse relève la tête vers Ana pour lui expliquer.

Avant de commencer je vais marquer le couloir duquel nous venons d’arriver. La jeune fille sort une craie blanche de son sac et fait une croix juste à côté de la porte. Ça nous évitera de nous tromper au retour sans abimer les lieux. La craie disparaitre avec l’humidité au bout de quelques jours. Ensuite, regarde la carte. Comme tu dis cette pièce a déjà été découverte. Mais on peut déjà faire un premier choix en regardant l’état des ouvertes menant au couloir. Si on en choisit un avec plus de fissures ou d’irrégularité, ça voudra surement dire que la zone a été plus touchée par le tremblement de terre et donc qu’il est probable qu’on trouve quelque chose de nouveau. Faisons ça !

Les deux filles se lancent dans une analyse minutieuse des 4 couloirs possibles, tandis que leurs pokemons respectif veillent sur elles, complètement sans défense dans cette position de recherche. Leur employeur n’a pas fait mention d’un réel danger mais on ne sait jamais. Après quelques minutes, la blonde interpelle la coordinatrice.

Regarde Ana, celui-ci présente de grosses fissures sur le côté juste ici. On devrait commencer par là.

Après avoir obtenu l’accord de sa camarade, le groupe reprend forme, juste à temps pour que la jeune fille finisse de noter les quelques informations dans son carnet. Après quelques pas à travers ce couloir délibérément choisi pour son état, les deux filles s’arrêtent devant quelque chose qui cette fois-ci n’est clairement pas sur la carte. En face d’elle se trouve la continuité du couloir mais sur leur droit, un affaissement de terrain qui semble forme une autre galerie. En bien moins bon état que l’autre et beaucoup plus boueuse certes, mais c’est bien ce genre de choses qu’elle devait trouver pendant leur mission. Un regard narquois envers la métisse.

Alors on y va ?



©️BBDragon
Ana C. Gladio
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 51
Jetons : 2187
Points d'Expériences : 1403
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Sam 3 Nov - 11:54


UNE CARTE ? POUR QUOI FAIRE ?





mission
18 juillet 2018
L'Alolienne observe les différentes statues de Scorvol autour d'elle. Elle n'a jamais trop apprécié ces pokémons, bien qu'il soit de son type favori. Mais elle ne peut s'empêcher d'admirer ces impressionnantes sculptures qui entoure le groupe. Après cet instant d'émerveillement, Ana rejoint sa coéquipière pour écouter ses explications. Elle la regarde faire ses marquages près des portes à la craie pour ne pas qu'elles se perdent ou qu'elles prennent un couloir déjà emprunté. C'est astucieux ! La coordinatrice n'y aurait probablement pas pensé.. Les deux jeunes fille se penchent ensuite sur la carte: la blonde explique que le couloir qui possédera le plus de fissures sera probablement celui qui a le plus été touché par un tremblement, donc celui qui permettra aux deux filles de découvrir un autre endroit.

La brune commence donc à regarder chaque recoin d'un des quatre couloirs, la moindre fissure, la moindre ouverture, la moindre faille, rien ne lui échappe. Après quelque minute, elle redresse la tête, alerté par Ranya. La jeune fille semble avoir trouvé quelque chose. Effectivement, l'un des murs présente plusieurs fissures de taille imposante. La blonde propose donc de commencer par cet endroit, ce qu'Ana affirme sans hésitation. Elle lui laisse le temps d'écrire sur son carnet pendant qu'elle prend quelques clichés de l'ouverture avant de s'avancer doucement pour découvrir la suite d'une autre galerie qui n'est pas indiquée sur la carte. L'Alolienne se retourne vers Ranya avec un grand sourire.

« Bien évidemment ! »

La jeune fille laisse d'abord passer la scientifique avant de la suivre en faisant attention où elle mettait les pieds, les pokémons de la blonde fermant toujours la marche.

« J'ai l'impression qu'il fait de plus en plus sombre.. » dit-elle en plissant les yeux.

Elle cligne plusieurs fois des paupières pour laisser le temps à sa pupille de s'adapter à la faible luminosité. L'humidité est aussi plus importante que dans les pièces précédentes, Ana regarde ses baskets pleines de boue avec dépit. Elle reprend son iPok pour essayer de faire quelques photos.

« Bady, tu peux faire un peu de lumière avec ton électricité ? En plus des torches, on devrait pouvoir avoir assez de lumière pour avoir des photos correctes. »

La Emolga s'exécute pour permettre à sa dresseuse de prendre en photo ce nouvel endroit. D'ailleurs, les murs commencent à se rapprocher et bientôt, les deux filles arrivent au bout, face à une porte.

« Tu penses qu'on peut l'ouvrir ? » demande Ana.

Sa curiosité la pousserait même à défoncer cette porte et à découvrir ce qu'il y a derrière mais sa raison l'en empêche, par crainte de voir le plafond s'effondrer sur elle. Elle remet son iPok dans son sac et s'approche. Elle remarque qu'il y a une poignet en forme de pokémon avec un anneau. Elle fronce les sourcils: le pokémon représenté n'est pas un Scorvol, mais impossible pour elle de reconnaître l'espèce.

« Regarde Ranya ! » dit-elle en lui montrant la poignet. « On est d'accord que ce n'est pas un Scorvol ? Tu crois que c'est une salle dédié un à autre pokémon ? »

Elle se recule un peu pour avoir une vision d'ensemble et observer les alentours.

« Ça se trouve, c'est une pièce où dort un pokémon légendaire ! Tu imagines !? » s'exclame-t-elle, les yeux pétillants.

Elle secoue la tête, c'est très peu probable. Elle se rapproche de la porte et pousse légèrement: rien ne se passe. Elle prend doucement la poignet et la tire: toujours rien. Elle se retourne vers la blonde en haussant les épaules.

« Qu'est-ce qu'on fait ? »

(c) Alban


_________________
[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ? 1562174696-signature
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 1427
Points d'Expériences : 566
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Ven 14 Déc - 9:32


[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?
La mission n’avait pour l’instant rien de plus qu’une fouille ordinaire dans un lieu totalement connu. La blonde ne pouvait s’empêcher de faire des comparatifs avec ce qu’elle voyait et ce qui était indiqué sur la carte mais tout était scrupuleusement identique. A croire que le tremblement de terre n’avait rien abimé dans la zone. Pourtant, hors de question de perdre espoir et la jeune fille continue de tout noter dans son carnet tandis que sa camarade mitraille l’endroit de photo, avec des plans plus ou moins gros. Au moins on est sûr qu’à l’issue de cette mission elles pourront créer un album photo de qualité pour tous les prochains visiteurs.

Après une fine observation, Ranya propose à Ana de s’engouffrer dans un couloir précisément car il semble avoir été plus touché par le fameux tremblement de terre qu’a connu l’île un peu avant leur arrivée. Toute l’équipe se remet en place afin de continuer dans cette direction, sans toutefois que la blonde oublie de noter par une croie blanche faite à la craie le passage choisi. L’ensemble des pokemons encadre les deux étudiantes tandis qu’elle guide le chemin avec des torches ou quelques soubresauts d’électricité faits par l’un des pokemons de l’Alolienne. L’endroit est de plus en plus sombre, preuve que la lumière se diffuse moins bien dans l’espace plus confiné et tout juste découvert.

L’ensemble de la troupe finit par arriver devant une petite porte. La métisse se précipite dessus pour voir ça de plus près, laissant à Ranya quelques secondes pour griffonner un modèle rapidement sur son propre carnet à dessin. La porte est clairement moins jolie que la précédente mais sa poignée semble avoir été sculptée avec une certaine précision. En hochant la tête, elle confirme l’analyse d’Ana. Ce n’est pas un Scorvol qui semble avoir été représenté mais un autre pokemon que la blondinette n’arrive pas à identifier. La poignée a été trop abimée par le temps. Lorsque la coordinatrice se met à divaguer sur la potentielle signification de cette pièce, ce qui fait sourire Ranya.

J’avoue que j’en rêverais mais ça m’étonnerait grandement. La plupart des pokemons légendaires ont des autels ou des temps à leur gloire à la surface, visible de tous. Il existe seulement quelques exceptions comme Heatran qui ne connait que peu de représentations à la surface, alors que lui est caché bien profondément dans les grottes volcaniques de Sinnoh.

Il faut dire que les travaux que les pokemons légendaires de la jeune fille ne s’arrête pas. Bientôt elle pourrait presque réciter les livres mythologiques de la bibliothèque par cœur tellement elle les a empruntés, lu et relu. Mais ce domaine a encore bien des secrets qu’elle ne pourra percer qu’en se rendant elle-même sur le terrain pour vérifier. En attendant ce n’est pas le sujet, revenons à cette fameuse porte qui ne semble pas s’ouvrir. Le premier réflexe de n’importe qui aurait été de faire demi-tour fasse à cette porte qui ne s’ouvre pas mais pas pour nos deux exploratrices du jour, d’autant plus que la danseuse a une idée pour franchir cet obstacle.

Ana, si tu veux bien prendre quelques photos de la porte ça serait top. Parce que j’ai une idée pour l’ouvrir proprement.


Tandis que la métisse prend une dernière série de photo, la blonde fait signe à sa Sonistrelle de s’approcher d’elle. Elle lui marmonne quelques indications, vérifiant que Nessie est bien apte à le faire. D’après elle, tout est ok. Alors c’est parti pour une tentative de crochetage de serrure. A l’aide de ses griffes, la Sonistrelle traficote la poignée de la porte. De nombreux crissements se font entendre jusqu’à ce qu’un clic plus significatif se fasse entendre et que la porte s’ouvre très légèrement. Nessie se recule et se met à tournoyer autour de sa dresseuse.

Bien joué Nessie ! Alors Ana on y va ?

Les deux filles hochent la tête et pénètrent dans la pièce. Rapidement, elles constatent qu’elle n’est pas très grande et complètement circulaire. Pas un seul meuble ni statue, seulement de vieux symboles dessinés sur le sol tandis que les murs n’ont pas du tout été retravaillés, laissant la roche de la grotte complètement apparente. Tandis qu’Ana continue sur sa lancée des photos, la jeune fille complète son plan et ses dessins du mausolée, sans toutefois vraiment comprendre l’utilité de cette pièce. Elle est toute petite et à l’écart des autres. Pourquoi ? Alors que Ranya y réfléchit, l’ensemble des pokemons tournoie dans a pièce comme si quelque chose les agitait. La danseuse finit par tendre l’oreille pour percevoir quelques petits bruits, légers mais qui s’intensifient avec le temps. Elle sent un frisson parcourir sa colonne. Quelque chose ne va pas, elle en est sure. L’archéologue finit par lever la tête vers le ciel, son cœur ratant un battement. Juste au-dessus d’elles, dans la pénombre, une centaine d’yeux rouge les fixe avec envie. Soudain, des déplacements commencent à se faire, permettant grâce à la lumière des torches de comprendre ce qu’il se passe. Des dizaines et des dizaines de Fermite se mettent à courir sur les parois, visiblement décidés à s’en prendre aux filles. Dans un hurlement, la blondinette s’adresse à tout le monde.

Sortez tous, Nessie utilise tornade pour les ralentir !

Tandis que tout le monde se met à courir vers la petite porte précédemment ouverte, la Sonistrelle utilise à l’aide de ses petites ailes l’attaque tornade, faisant tomber une partie des Fermites les uns sur les autres, entassés au sol. La scientifique se jette à l’extérieur en compagnie de Nessie et ferme la porte avant de rester coincée dessus un moment. Il faudrait trouver un moyen de la condamner sinon les bestioles vont les suivre maintenant qu’elles ont déverrouillés la serrure. Essoufflée, la jeune fille s’adresse à sa camarade.

Tu n’aurais pas une idée pour condamner la porte ? Sinon on est bonne pour le plus gros sprint de notre vie jusqu’à la sortie !



©️BBDragon
Ana C. Gladio
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 51
Jetons : 2187
Points d'Expériences : 1403
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Mer 26 Déc - 17:21


UNE CARTE ? POUR QUOI FAIRE ?





mission
18 juillet 2018
La blonde répond à Ana qu'elle rêverait que ça soit la chambre d'un pokémon légendaire endormie, mais elle sait que ce n'est pas vraiment possible. Voir même pas du tout. L'Alolienne le sait aussi, mais on peut bien rêver de temps en temps ! Cette dernière reprend son iPok pour prendre d'autres photos, sous la demande de son amie. Elle photographie la porte, ses détails et son ensemble avant de reculer pour observer la stratégie de Ranya pour ouvrir la porte. C'est sa Sonistrelle qui s'en charge et, grâce à ses griffes, elle parvient à crocheter la serrure. La porte s'entre-ouvre dans un grincement digne des plus grands films d'horreur. Mais qu'une pensée de préoccupe la tête des deux amies: découvrir ce qu'il y a à l'intérieur.

Les deux jeunes filles pénètrent dans la pièce. Ana plisse les yeux pour s'adapter à un espace encore plus sombre, éclairer rapidement par les torches. Elles constatent alors que la pièce est parfaitement circulaire, sans aucune statue, ni meuble ou décoration. La brune est de suite intriguée et commence à prendre en photo tout ce qu'il y a (ou n'y a pas) autour d'elle. Puis elle s'intéresse un peu plus aux étranges symboles qui parcourent le sol. Elle les prend un part un, au détail près. Puis elle redresse la tête lorsqu'elle voit tout les pokémons du petit groupe s'agiter. Bady, la Emolga, s'approche de sa dresseuse, les yeux écarquillés avant de pointer vers le plafond. Ana tourne la tête vers Ranya, celle-ci levait déjà la tête. La brune lève alors sa torche pour apercevoir des dizaines et des dizaines de paires d'yeux rouges. Elle se crispe. Ils se mettent alors à se déplacer sur toutes les parois. La jeune fille ne peut pas s'empêcher de pousser un cri d'horreur avant de suivre son amie qui faisait signe à tous de courir vers la sortie. La jeune fille tape le sprint de sa vie pour atteindre la porte. La Sonistrelle de Ranya utilise Tornade pour les retenir.

« Sky, fait la même chose avec Cyclone ! » hurle-t-elle à son Furaiglon.

Le pokémon vol s’exécute avant de sortir de la pièce suivie de Ranya et Nessie. Les deux jeunes filles ferment la porte. Ana vient se coller à elle pour ne pas qu'elle se ré-ouvre. La blonde lui demande alors si elle a une idée pour condamner la porte à fin que les Fermites de puissent pas les poursuivre.

« Euh.. je, je sais pas. » dit-elle, essoufflée. « Dans les films, ils trouvent toujours une barre pour la coincée entre les deux poignets. »

Elle regarde autour d'elle puis observe sa torche. Elle vient l'écraser contre le sol pour l'éteindre avant de la passer dans les deux poignets. Elle regarde ensuite Ranya en secouant ses mains.

« Bon. Soit on courait et notre aventure s'arrêtait là, soit on continuait mais moins éclairé. J'ai opté pour la deuxième option. » dit-elle en soupirant. « En espérant que ça tienne.. »

Elle s'éloigne un peu de la porte et la fixe en priant pour que les Fermites retournent à leur plafond.

« Après, j'avais une troisième option, qui était de tout faire s'écrouler. Genre avec Force Cosmik, Onde de Choc, Lame d'Air et Cyclone, y'avait moyen. Mais j'avais peur qu'on s'écroule aussi. » dit-elle en passant une main dans ses cheveux. « Il faudra prévenir que cet endroit est dangereux. »

Et qui sait ce qu'elles peuvent encore découvrir.

« Que fait-on maintenant ? »

Probablement la douzième fois qu'elle pose cette question à la blonde, mais c'est la première fois qu'elle participe à ce genre de mission / fouille / recherche, tout ce que vous voulez, donc elle est un peu perdue. Mais cette pièce continue de l'intriguer. Comment des Fermites ont pu se retrouver ici ? Peut-être qu'elles protègent quelque chose de précieux, qui va au-delà de leur colonie. Ou peut-être qu'elles se protègent de quelque chose de plus dangereux encore..
(c) Alban


_________________
[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ? 1562174696-signature
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 1427
Points d'Expériences : 566
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Sam 5 Jan - 18:33


[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?
La blonde a senti son cœur partir au galop lorsqu’elle a réalisé qu’elles étaient très loin d’être seules dans la pièce. Les Fermites étaient clairement décidés à les chasser d’ici et le plus rapidement possible. Heureusement grâce à l’aide de leurs pokemons respectifs, les deux étudiantes ont pu sortir de là sans trop de dommages. Complètement essoufflée, la danseuse jette son dévolu sur la métisse, en espérant que son esprit soit plus lucide que le sien pour trouver une solution à ce problème. L’alolienne fait le choix de sacrifier sa torche pour verrouiller la porte. Même si au début la scientifique n’y croyait pas des masses, il semblerait que cela suffise pour contenir les Fermites enfermés dans la petite pièce ronde. Ranya passe le dos de sa main contre son front, soulagée que le danger soit écarté. La mission va peut-être pouvoir reprendre. Mais avant ça, pause mise au point.

Tu as bien fait. Utiliser des attaques de ce genre aurait provoqué un éboulement qui aurait pu nous mettre en danger. Je t’avoue que mourir dans des galeries souterraines ne fait clairement pas partit de mes projets d’avenir.

Ranya jette un coup d’œil à ses différents pokemons pour vérifier que tout le monde va bien. D’un hochement de tête, ils confirment la question implicite de la danseuse tandis que Nessie admire avec attention la Bruyverne d’Ana, qui elle a pu utiliser une attaque bien plus puissante que la sienne. L’archéologue s’amuse de voir cette situation, sachant pertinemment qu’un jour où l’autre c’est sa propre Sonistrelle qui aura cette forme et qui lui servira de monture volante pour la suite de ses aventures dans les cieux. Mais bon revenons à l’essentiel, la suite de la mission.

Déjà on va sortir de là et revenir à la pièce précédente. Il faut absolument qu’on note les chemins et ce qu’il vient de se passer. Ensuite on tentera une autre voie, histoire de vérifier si ce genre de pièce est un cas isolé ou non. Si c’est le cas, on pourra en déduire qu’il s’agit d’un simple rassemblement dû à en endroit préféré des Fermites. Dans le cas contraire, il se peut que ses pokemons aient été amené là pour une raison précise.

Raison encore inconnue aux yeux de la blonde. Est-ce que l’affaissement de terrain aurait révélé tout un immense secret autour de ce mausolée ? Ranya n’en a pas la moindre idée mais espère bien le découvrir avant d’être obligée de remonter à la surface pour faire son rapport. Il ne leur faut pas longtemps pour regagner le lieu précédent, laissant un peu de temps à l’artiste de retracer sur son carnet ce nouveau chemin ainsi que des croquis rapides de la pièce découverte. L’important est de noter des mots clés lui permettant de reconstruire toute l’histoire une fois qu’il faudrait mettre l’ensemble de ses notes au propre.

Une fois la partie papier finie, la jeune fille scrute à nouveau les différents chemins pour se décider d’une nouvelle destination. Le chemin situé en haut à droite a été testé et a mené à ce qu’elles savent. Quel endroit explorer maintenant ? La scientifique se tâte mais préfère laisser Ana décider de leur prochaine route, ayant choisi la précédente. La métisse finit par se décider, menant les deux étudiantes vers une nouvelle destination. Les pokemons sont les premiers à s’engager dans le tunnel, cette fois-ci bien plus long que le précédent. Pour tuer le temps, la danseuse se laisse aller à des questions plus personnelles.

Dis-moi, ça fait combien de temps que vous êtes ensemble Salomé et toi ? J’avoue que je suis un peu curieuse. Ca doit être mon côté Givrali qui ressort.

Mensonge. Enorme mensonge mais qui ne dérange absolument pas la scientifique. En vérité derrière cette question innocente se cache la volonté d’élucider plusieurs questions qui démangent Ranya. La blonde aimerait chasser ses craintes vis-à-vis de cette relation naissante entre ses deux copines. En espérant que la coordinatrice sera lever les doutes, même si au fond Ranya n’y croit pas trop.

Les deux étudiantes finissent par arriver devant une nouvelle porte, similaire à la précédente. L’archéologue ravale sa salive. Vont-elles découvrir le même spectacle que précédemment ? Elle laissera à Ana le soin d’en décider.

Je te laisse ouvrir la porte, enfin si tu souhaites qu’on prenne ce risque si tu vois ce que je veux dire.


©️BBDragon
Ana C. Gladio
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 51
Jetons : 2187
Points d'Expériences : 1403
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Ven 12 Avr - 16:08


UNE CARTE ? POUR QUOI FAIRE ?





mission
18 juillet 2018
Le cœur d'Ana commence à ralentir pour retrouver un rythme normal. Cette petite (grosse) frayeur la pas mal refroidi concernant cette exploration. Mais elle ne va pas se laisser décourager. Ranya propose de quitter cet endroit pour revenir sur leur pas pour noter les différents chemins qu'elles avaient emprunté et aussi noter ce rassemblement de Fermites qui peut potentiellement être dangereux si jamais des visiteurs trop curieux s'en approchent.

Les deux jeunes filles reviennent donc dans la salle précédente. Ana laisse la blonde faire ses traits sur son petit carnet tandis qu'elle regarde autour voir si elles n'ont pas loupé quelque chose. La métisse se concentre donc un instant en étudiant la salle. Elles sont arrivés dans cette salle par l'ouest et on choisit le chemin nord-est menant à la salle des Fermites. Donc autant partir au sud, c'est ce qui lui semble le plus logique. Elle pivote donc sur elle-même pour se diriger vers le tunnel donnant vers le sud. Il est marqué sur la carte, mais peut-être qu'il y a eut des changements. D'autres ouvertures, un passage débouché, une porte sortit de sa cachette.. Le groupe reprend sa formation initial: les pokémons de Ranya devant, Ana et sa Emolga, suivit de Ranya et les deux derniers pokémons de la brune, Furaiglon et Météno. La coordinatrice reste silencieuse, encore un peu perturbée par la panique qu'elles ont subi un peu plus tôt. Elle continue de prendre quelques clichés par-ci par-là, histoire de. Mais Ranya la tire de ses pensées en lui posant des questions sur son couple.

« Mh. Ça va faire un mois, je crois.. Oui, c'est ça. »

Déjà, se dit-elle. Elle a l'impression que le temps passe plus vite depuis qu'elle est avec la rousse. Bon, les événements précédents ont aussi probablement joués un rôle, le mois de juin a filé à une vitesse folle, mais tout de même. Elle est heureuse d'être avec elle.

Finalement le couloir qu'elle parcourt est similaire au précédent. Comme si la salle principale était attaché à pleins de couloir, tous identiques, donnant à chaque fois sur une salle différente. Car justement, elle atteigne une porte semblable à l'autre. Ana s'empresse de la prendre en photo avant de se tourner vers son amie. Elles échangent un regard entendu. Prendre ou non le risque, telle est la question. Qui sait sur quoi elles pourraient tomber derrière ? Peut-être des pokémons encore plus féroces que les Fermites.. ou peut-être rien. Ana ne peut pas se laisser le bénéfice du doute. Elle a envie de savoir, elle veut savoir, elle saura.

« On ouvre. » dit-elle avant de se tourner vers les pokémons. « Préparez-vous à riposter si jamais on nous attaque une nouvelle fois. »

Elle s'approche de l'immense porte et prend une petite inspiration. Elle attrape la poignet et secoue légèrement la porte en la poussant puis la tirant pour la débloquer. Elle tire ensuite un peu plus fort, formant ainsi un étroit passage. Au moment où elle tira, elle sentie un énorme courant d'air, lui faisant lâcher la porte qui se reclaqua aussitôt.

« Ok. Faut prendre en compte plusieurs infos, là: si il y a un courant d'air, ça veut dire que y'a un autre passage dans la pièce. Et vu comme l'air circule, si on entre, on va galérer pour ressortir. » dit-elle, peu rassurée. « Donc je propose ça: j'ouvre la porte et je la tiens le temps que vous rentriez. Ranya, dès que tu es dedans, tu cherches immédiatement où se trouve l'autre ouverture, puis quand tout le monde sera rentré, je rentrerais à mon tour et la porte se reclaquera. Les pokémons, vous surveillez nos arrières pour nous avertir d'un quelconque danger. Si on se fait attaquer, on court directement vers l'autre sortie. Si il ne se passe rien, on fait comme dans les pièces qu'on a pu voir avoir: on explore, tu notes, je prends des photos. Okay ? »

La brune se tourne vers ses pokémons qui acquiescent immédiatement. Elle se tourne donc vers son amie pour savoir si son plan lui convient tout en se dirigeant vers la porte. Elle attrape la poignet et se prépare à tirer de toutes ses forces. Elle ne sait pas ce qu'il y a derrière, la peur et l'excitation se mélange, lui redonnant de l'énergie.
(c) Alban

Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 1427
Points d'Expériences : 566
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Jeu 18 Avr - 10:34


[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?
Ranya n’obtient d’Ana qu’une toute petite réponse, une toute petite information que la blonde avait en sa possession. Evidemment qu’elles savaient déjà que les deux filles étaient ensemble depuis un mois. Sans même qu’on le lui dise, elle l’avait vu de ses propres yeux. Et puis dans le dortoir Givrali, tout se sait assez vite, surtout quand deux filles se mettent ensemble. Les informations vont encore plus vite. Pas qu’il y ait eu de commentaires homophobes ou quoi que ce soit. L’académie est très ouverte à ce sujet. Mais bon, un couple lesbien avec des filles de 14 ans, ça attire toujours la curiosité. Heureusement que personne n’est au courant de son baiser passionné avec la rousse d’ailleurs. Comme l’intéressée ne lui en a jamais reparlé, elle a peut-être voulu oublier, ou a-t-elle vraiment oublié ? Ranya n’en a aucune idée et n’a jamais souhaité en reparler. De toute façon maintenant il vaut mieux que ça ne se sache pas, histoire qu’il n’y ait pas de problème avec Ana. Parce que sincèrement, la danseuse déteste les problèmes.

Arrivée devant cette nouvelle porte, le constat est assez rapide. De la même structure et forme que la précédente, celle qui enfermait des tonnes de Fermites dedans. Ranya ne craint pas particulièrement les pokemons mais cette arrivée massive sur elles à eu le don de la faire frissonner. Après un rapide croquis, comme elle le fait depuis le début de cette expédition, elle laisse le choix à Ana quant à la poursuite de la fouille. De toute façon, la blonde guette régulièrement sa montre depuis le départ et pour ne pas inquiéter leur maitre de fouille, il ne faut pas qu’elles tardent trop à remonter. Finalement, la Mentali choisit l’option exploration. Tous les pokemons se mettent en place pour riposter à la moindre agression venue de l’intérieur de la salle. Une fois tout le monde en place, il ne reste plus qu’à ouvrir. La jeune fille tire une première fois sur la poignée, puis une seconde avant de réussir à l’entrouvrir ne serait-ce qu’un peu. Le claquement de la porte lorsqu’Ana la lâche permet tout de suite à la blonde de comprendre ce qui se trame là-derrière. Un énorme courant d’air. La coordinatrice fait le point et propose une stratégie d’action, que la danseuse ne tarde pas à approuver.

Ca me va ! Je compte sur toi pour tenir la porte bien ouverte alors. Tout le monde est prêt ?

Lorsque l’ensemble de la petite équipe hoche la tête pour approuver ce choix, c’est à Ana de gérer la chose en ouvrant la porte avec toute la force dont elle dispose. L’appel d’air doit être conséquent pour éprouver tant de difficulté à ouvrir une simple porte. Rapidement, les petits pokemons s’engouffrent et il fait un tout petit peu plus de temps à Ranya pour se faufiler à l’intérieur de l’autre pièce. Tandis qu’Ana tient toujours la porte, se plaçant cette fois-ci à l’intérieur de la pièce. Rapidement, le regard de la scientifique scrute chaque coin de la pièce dans l’espoir de trouver l’origine de ce courant d’air. Une autre porte ou bien quelque chose de plus gros.

En tout cas pour le moment pas de porte en vue, simplement un passage un peu plus fin, caverneux. Mais cela ne fait aucun doute, l’air vient de là. Et vu la puissance du courant, c’est directement la sortie qui va se trouver de l’autre côté. Alors faut-il faire demi-tour et fouiller encore ou s’arrêter là et sortir ? Ranya fait un rapide bilan dans sa tête. Elles ont déjà pas mal d’observation et avec leur petite mésaventure à base de Fermites un peu plus tôt, elles savent que quelque chose de précieux est caché dans les ruines mais impossible d’y accéder par manque de moyen. Dans ce cas…

Ana rentre, tu peux lâcher la porte.

La coordinatrice s’exécute et ne tarde pas à lâcher la porte en bois qui claque avec violence pour revenir à sa position initiale. La blonde explique rapidement son raisonnement à Ana avant de lui proposer de s’enfoncer dans ce canal d’air, histoire de comprendre où il ressort. La jeune fille rappelle également ses pokemons dans leurs pokeballs, ayant bien du mal à lutter contre le vent un peu hasardeux qui fait prendre de drôles d’envols à l’ensemble de la petite troupe. Le chemin n’est pas très épais et un peu sinueux, mais rapidement les deux étudiantes se retrouvent au bout du chemin, éclairé par la lumière du soleil. En levant la tête un peu autour d’elle, une hypothèse lui vient en tête.

Je pense que nous avons trouvé une sorte de sortie de secours. A l’époque où ses ruines ont du l’être construite, il est certains que les habitants ont prévu un endroit pour s’échapper si jamais l’entrée avait un problème. On peut imaginer des tonnes de scénario. Eboulement, attaques ennemies, je te laisse choisir. J’en déduis ça aussi à la présence de sorte de barreau contre le mur, regarde !


Effectivement, contre la roche, certains barreaux d’une ancienne échelle ont du résister à l’épreuve du temps, mais pas assez pour que les deux jeunes filles s’en servent pour sortir. De plus, le passage est un peu trop étroit pour utiliser la Bruyverne d’Ana. En clair, elles ont 5 mètres à franchir pour regagner l’extérieur.

Je crois qu’on va devoir grimper. Espérons que les cours de Nahr nous servent pour atteindre l’extérieur.


©️BBDragon
Ana C. Gladio
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 51
Jetons : 2187
Points d'Expériences : 1403
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Sam 18 Mai - 10:22


UNE CARTE ? POUR QUOI FAIRE ?





mission
18 juillet 2018
Ranya valide le plan de l'alolienne. Tout le petit groupe se prépare. Ana s'avance vers la porte et commence à la tirer vers elle pour l'entre-ouvrir. En soi, un homme d'un mètre quatre-vingt ayant un poids proportionnel à sa taille n'aurait pas eu trop de mal à ouvrir cette fichue porte. Mais pour une jeune fille d'un mètre cinquante-deux qui a un poids plume, c'est un peu plus compliqué. Le peu de force qu'Ana possède dans les bras, c'est grâce à la cuisine. Allez mélanger une pâte à gâteau épaisse sans robot pour le faire à votre place, vous comprendrez. Tout les pokémons s'engouffrent donc à l'intérieur suivis de près par Ranya. La brune se faufile à son tour, maintenant toujours la porte mais cette fois-ci de l'intérieur. Elle essaye de faire le moins de bruit possible pour entendre ce qui se passe autour d'elle. Elle voit son Furaiglon faire un tour rapide de l'endroit, observant la moindre chose suspecte mais rien n'a l'air de se produire et c'est tant mieux. Finalement, la Givrali l'informe qu'elle peut lâcher la porte. Elle soupire de soulagement et relâche la pression. La porte vient violemment se reclaquer, raisonnant dans toute la cavité. Elle se frotte les mains pour enlever la poussière avant d'observer à son tour tout autour d'elle. Aucune autre sortie en vue, mais un passage qui mène peut-être vers l'extérieur. Cela ne fait d'ailleurs aucun doute, puisque l'air semble venir de là-bas. Ranya lui propose donc de s'y rendre, ce qu'elle valide. Les deux jeunes filles font cependant revenir leur pokémon dans leur pokéball, le vent les malmenant.

Les deux jeunes filles s'enfoncent donc dans le petit tunnel étroit. Ana le prend en photo, histoire de, avant de suivre sa partenaire. Après quelques minutes de parcours, elles finissent par atteindre le bout. Il y a bel et bien une sortie, mais perpendiculaire au tunnel. En effet, c'est un simple passage avec d'anciens barreaux d'échelles, éclairé par les faible rayons du soleil. Selon l'hypothèse de Ranya, il s'agirait d'une sorte de sortie de secours pour ceux qui, probablement, y vivait ou s'y trouvait. Que ça soit des éboulements, des attaques d'Hommes ou de Pokémons, bref, ils avaient toutes les raisons pour construire un passage où fuir s'y jamais quelque chose devait tourner au vinaigre. Et maintenant, elles n'ont d'autre choix que de grimper les 5 mètres pour sortir.

« Je dois avouer que, pendant les cours de Nahr, je passe plus de temps à le mater plutôt qu'à m'entraîner. » répondit l'alolienne. « Mais bon, ça ne devrait pas être bien compliqué. »

La brune s'avance et observe la paroi rocheuse pour chercher où elle pourrait poser ses mains et ses pieds. Elle peut utiliser quelques barreaux, mais elle devra juste faire attention auxquels puisque certain ne semblent plus très fiables.

« Bon, je me lance. »

Elle aggripe une roche avec une main, puis pose un pied, puis sa deuxième main, puis son second pied. Bon, c'est déjà un début. Elle réfléchit un instant avant de bouger à nouveau. A chaque fois, elle vérifie si sa prise est bien stable, elle n'a pas spécialement envie de s'éclater le crâne contre la paroi d'en face avant de tomber sur Ranya. Après plusieurs minutes, elle finit par y arriver. Elle s'extirpe tant bien que mal, se retrouvant à quatre patte dans une végétation plus ou moins dense. Elle se redresse un peu et regarde autour d'elle. Oui, cela ne fait aucun doute, c'est la forêt qu'elles avaient traversé un peu plus tôt avec Monsieur Soris pour atteindre le Mausolée. Mais c'est une zone assez cachée par des arbres imposants et des buissons. Elle se penche vers le trou et fait signe à Ranya.

« Vas-y, c'est bon ! »

Elle se met à genoux devant la sortie pour réceptionner Ranya et l'aider à remonter. Quand elle sera aussi à l'extérieur, elles n'auront plus qu'à monter soit sur le Bruyverne soit sur le Haydaim pour retrouver l'entrée principale du Mausolée et parler de ce qu'elles viennent de découvrir à Soris pour faire le rapport de leur mission d'exploration.
(c) Alban


_________________
[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ? 1562174696-signature
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 1427
Points d'Expériences : 566
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   Jeu 20 Juin - 10:25


[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?
Même si Ana n’hésite pas une seconde à grimper contre la roche pour remonter les 5 mètres qui les séparent de la surface, les choses sont bien moins évidentes pour Ranya. Même si elle ne passait pas son temps à mater leur professeur de sport comme l’alolienne, il n’empêche que l’escalade n’est pas réellement son domaine de prédilection. Pas qu’elle ait spécialement le vertige. Simplement un grand manque de pratique quo la rend très novice dans le domaine. Le seul avantage qu’elle a réussi à se trouver en cours par rapport à ses petits camarades est la force qu’elle a dans les jambes due à ses très rigoureux entrainements de danse classique. Une force qui, si tout va bien, devrait largement suffire pour remonter. Histoire de se faciliter la tâche, la scientifique observe avec attention les mouvements de sa camarade pour pouvoir l’imiter par la suite. Si Ana trouve des prises solides, aucune raison d’aller en chercher d’autres.

Au tour de la blonde de grimper. Heureusement qu’elle a pensé à mettre des chaussures de sport qui ne glissent pas trop contre la roche. La danseuse visualise bien les prises qu’elle doit utiliser et réalise finalement qu’au-delà d’une certaine puissance dans les jambes à sa disposition, c’est aussi sa souplesse qui lui offre un certain atout. A la différence de la métisse qui devait user de prise relativement proche d’elle, l’enfant peut largement étendre son champ d’action grâce à sa souplesse acquise grâce à la danse. Finalement, elle prend cette grimpe presque comme un jeu, à trouver le plus beau parcours et le plus amusant. Ranya s’est tellement prise au jeu qu’elle fut surprise par la main d’Ana attrapant la sienne pour l’aider à se hisser contre l’herbe bien verte de la forêt. Aucun doute possible, elles sont bien revenues au lieu de départ, mais pas au point exact. Même si marcher à travers les arbres pour terminer la fouille auraient pu être amusants, voler sur le dos de la Bruyverne de l’alolienne pour rattraper le point de départ parait d’un seul coup beaucoup plus simple. Agrippée contre le pokemon, les deux filles s’envolent à la recherche du point de départ. La blonde laisse Ana gérer son pokemon et leur destination pendant qu’elle ouvre ses notes et feuille ses dessins un par un. L’heure est au bilan.

Bon, si on récapitule le tout. Je pense que les affaissements de terrain ont permis de révéler une galerie parallèle à celle déjà connue et qui était introuvable avant ça, probablement que l’entrée a été bouchée avec le temps, ou alors qu’elle se situe à l’opposé des galeries et donc inaccessible depuis notre point de départ. On a donc trouvé ces nouveaux couloirs et tenté de les explorer jusqu’à l’attaque de Fermites ! C’est quasiment sûr qu’il protège un lieu important, ou en tout cas riche en ressource pour eux. Aucun groupe de pokemons aussi imposants ne resteraient au même endroit si longtemps sans une bonne raison ! Les autres archéologues devront revenir mieux équipés s’ils veulent éclaircir ce mystère. Enfin, on a trouvé une sorte de galerie d’évacuation, à croire qu’u moment où ce réseau souterrain était utilisé, les habitants craignaient quelque chose de suffisamment grave pour envisager une sortie parallèle, différente de l’entrée initiale du mausolée. Reste plus qu’à découvrir ce quelque chose. Ça te va comme bilan ?

Pendant que la scientifique met les derniers coups de gomme à ses croquis pris sur le vif, Ana entame une légère descente vers l’entrée du mausolée. Mine de rien, les deux enfants ont marché un sacré bout de temps dans les galeries puisque l’entrée n’était pas pile à côté de leur position de sortie. Une fois au sol, leur maitre de mission les attend, visiblement très impatient d’entendre le résumé des deux filles revenues indemnes de leur exploration souterraine. Ranya sourit légèrement à la métisse, en guise de remerciement pour l’avoir accompagné, et fait son exposé le plus calmement possible, dessins et photos à l’appui.

HRP:
 

©️BBDragon
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?   
[Mission] Une carte ? Pour quoi faire ?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :