>

Partagez | .
Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé
avatar
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 36
Jetons : 2153
Points d'Expériences : 792

Sujet: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Mer 29 Aoû - 13:39





[Mission] Opération Smoothie

Idalienor Edelwen

Yuna Akabara

Musique

Chapeau en paille, Ok. Crème solaire appliquée et dans le sac au cas où, Ok. Lunettes de soleil, Ok. Bon tout me semble prêt, je regarde Moegami qui dort tranquillement aux côtés d’Hestia ? Je ne vais pas les déranger, c’est assez rare que ma Poussifeu arrive à dormir comme ça, elle est tellement peureuse que le moindre bruit inhabituel la réveille. Hestia et moi nous sommes toujours les seules personnes à pouvoir l’approcher, au grand malheur des autres membres de mon équipe qui voudraient bien jouer avec elle.  Je suppose que ça viendra avec le temps, je regarde Ama qui est couché devant la porte et me regarde en remuant la queue…je pense qu’il veut venir avec moi.

-Tu veux m’accompagner Ama ? Chuchotai-je pour ne pas réveiller les dormeuses
-Caninos !

Il n’a pas trop haussé la voix, je pense que la première crise de larmes de Moegami l’a un peu traumatisé. Il se lève et me laisse la place pour ouvrir la porte, se tenant prêt à me suivre. Mais pourquoi tant de préparation me direz-vous ? Pour répondre à la question un petit flash-back s’impose.

~----~

Je descends du bateau, valise à la main, Erika me suivant de près, nous voici enfin de retour de cette mission pour les Geisha. Et je dois dire que je ne suis pas mécontente de revenir à Cobaba, le climat y est plus agréable, il n’y a pas une différence flagrante mais qu’on peut quand même ressentir. Enfin bref tout ça pour dire que je suis contente de revenir ici.

Je me tourne vers mon amie et la remercie pour ce voyage, ça m’a fait plaisir de passer un peu de temps avec lui, ça m’a permis de mieux la connaitre elle et ses partenaires. C’était un bon moment malgré l’importance de notre mission, et je dois avouer que je ne dirai pas non à repartir avec Erika. Nous nous séparons donc au niveau du port, ma maisonnette et celle de la geisha étant à égale distance du port, et avec la fatigue du voyage je vais vous avouez que je n’avais pas spécialement envie de retraverser toute la ville après.

Je me dirige donc vers mon hébergement que je partage avec Idalienor et Arinania, elles sont assez sympas, enfin du peu que j’ai pu les croiser. Il faut dire qu’avec mon hospitalisation, mon voyage à Kanto et Hoenn, ainsi que la mission surprise des Geishas à Alola, je n’ai pu que les croiser de temps en temps.

Pour ne pas changer, Lucifer sort sans autorisation de sa pokéball, mais je n’ai pas le courage de le réprimander aujourd’hui. Depuis son évolution, il en fait de plus en plus qu’à sa tête…enfin je ne veux pas dire qu’il cesse de m’obéir, mais il est de plus en plus imbu du lui-même. C’est toujours lui d’abord et les autres ensuite, enfin sauf avec moi si je suis en danger ou quoi que ce soit il se plie en quatre pour moi…Et je dois avouer que j’ai de plus en plus de mal à le cerner et le comprendre, peut-être qu’il me faut un peu plus de temps…Enfin bon il a l’air de vouloir jouer les gardes du corps, ce qui n’est pas plus mal, ça me fait un peu de compagnie.

Je vois un panneau d’annonce et une d’entre elle attire mon attention, j’interpelle mon Reptincel et me rapproche pour lire la petite feuille. C’est un titre coloré qui a attiré mon attention : Opération Smoothie. Je lis avec attention la suite de l’annonce, les gérants d’un camion vendant des smoothies sont malades et l’inactivité de leur camion est une grosse perte d’argent. Ils demandent donc à ce que quelqu’un les remplace le temps qu’ils se remettent…Gérer un camion de glace sur la plage, ça devrait ne pas être trop compliqué, et en plus de me faire un peu d’argent je pourrai peut-être gouter un de leur smoothie...Je regarde Reptincel qui a suivit ma lecture de l’annonce avec attention.

-Qu’est-ce que t’en pense Luci, on tente le coup ?
-Repiiiiiiiincel.

Son enthousiasme me fait plaisir, même s’il ne pourra pas trop m’aider à faire les smoothies…ba oui on ne met pas du feu à côté de glace qui fondent en deux secondes au soleil. Je retire l’annonce du mur et la relis une dernière fois, un détail important m’a échappé lors de ma première lecture et je souris durant ma relecture. Ce travail peut être effectué à plusieurs, mais c’est génial ça ! Je vais demander à mes colocataires si elles sont partantes pour bosser avec moi sur ce job. C’est donc avec le sourire que je me rends au plus vite à la maison pour leur demander si elles sont d’accord.

~----~
Finalement c’est Idalienor qui a accepté de me suivre dans cette modeste entreprise, je suis contente ça va me permettre de mieux la connaitre. Car il faut dire qu’hormis le fait qu’elle a des connaissances en médecine (c’est grâce à elle que ma blessure au dos a pu cicatriser aussi vite, si elle ne m’avait pas prodigué les premiers soins, les dégâts aurait été bien plus important), je ne connais pas grand-chose sur elle. Je cale bien mon sac sur mon épaule et me rends dans notre petit salon, souriant en voyant ma colocataire.

-Tu es prête Idalienor ?







©BBDragon

_________________




Dernière édition par Yuna Akabara le Dim 4 Nov - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
avatar
Pokeathlète Médecin

Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 2376
Points d'Expériences : 1997

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Jeu 30 Aoû - 14:22




Opérations Smoothies
Les vacances. Un vrai régal. Retourner à la maison pendant deux semaines m’a fait tellement de bien. Revoir la famille, ainsi que les amis, c’était vraiment génial. Il me manque déjà. Mais je crois que c’est comme ça que je fonctionne. Je recharge mes batteries une ou deux fois par an en allant les voir. Je profite du sourire de mes frères et sœurs, de mon père et de ma tante à mes côtés, des aventures de Kathy qui me raconte ses meilleurs cas cliniques, de la reconstruction d’Eric, mais aussi celle de Marco. J’ai l’impression qu’en deux ou trois semaines, je rattrape tout le temps perdu. Enfin je dis ça mais ce temps n’est pas vraiment perdu. Rester ici malgré tout ce qu’il a pu se passer ces derniers temps, c’est loin d’être une perte de temps.

Effectivement les événements qui nous ont conduits à quitter Lansat nous ont tous bouleversé, d’une façon ou d’une autre. Je n’étais qu’à moitié là sur Cobaba lors des deux premières semaines de vacances. Je crois que j’avais besoin de cette césure familiale pour repartir du bon pied. Et j’ai bien fait. A mon retour sur Cobaba, j’ai pu faire le tri entre ce qui appartenait au passé, et ce que je devais faire maintenant. Je partage une petite maisonnette avec Aria et Yuna. Mais notre maison est tout juste à côté de celle de Sirius et Calua. On passe régulièrement nos soirées tous ensemble pour discuter et rire joyeusement autour d’un énième jeu de société. Des moments que j’apprécie beaucoup pour leur simplicité. On a tous besoin que parfois, les choses soient simples. Pour tout le monde, les derniers mois à l’académie ont été trop compliqués. Une soirée jeu, c’est simple.

En parallèle, je m’occupe de m’assurer que mes « patients » de l’été vont bien. Je parle de Sirius et Yuna. Même si le premier a fait un long séjour à l’hôpital, m’enlevant du travail, pour Yuna j’ai continué de m’assurer que sa plaie profonde cicatrisait bien. Je faisais mon boulot en quelque sorte. Mais ça me faisait du bien de voir que j’étais utile et compétente. Le résultat a évidemment suivi, avec une bonne cicatrisation. Je ne peux m’empêcher de jeter un œil aux blessures du brun de temps en temps, même si son passage à l’hôpital a largement suffi à tout traiter. C’est plus fort que moi. C’est un ami très cher à mes yeux. Et puis de toute manière je sais que Calua veille sur lui quand ce n’est pas moi qui le fait. La petite Pyroli a encore besoin de prendre ses marques mais elle est très compétente. J’espère qu’elle s’orientera vers la médecine en deuxième spécialité.

Aujourd’hui les choses sont un peu plus calmes. Je suis seule à la maison pour l’instant. Aria est sortit et Yuna est partit en mission il y a quelques jours. Son retour est prévu pour aujourd’hui d’après ce qu’elle m’a dit. C’est vrai que pour ces vacances je ne suis pas trop partie. Il y a pas mal de cours proposé ainsi que des missions mais je n’en ai pas pris cette année. Je préférais me poser avec mes pokemons, en particulier les plus jeunes. Pendant la manifestation, je leur en ais demandé beaucoup, peut-être un peu trop. Le petit Pichu que j’ai récupéré là-bas n’a certes pas très bien compris ce qu’il se passait, mais je sais que les autres n’ont pas trop tardé à lui expliquer. Lui cacher ne servirait à rien de toute façon. Depuis, il porte autour du coup un souvenir de Lansat, ainsi qu’un nouveau nom. Hélios.

Quand Yuna est rentrée, elle a demandé si quelqu’un était intéressé par une petite mission. Apparemment un groupe de vendeur de smoothie est tombé malade et leur industrie ne tourne plus. Ils cherchent des personnes pour les remplacer. L’action est bonne et pas trop prise de tête. Je souris à la bleue avant de hocher la tête. Je vais l’accompagner. Après tout, ça ne me fera pas de mal de faire un peu de vente au soleil sur la plage en compagnie de la spé type. Certains de mes pokemons semblent déjà emballés donc tout est parfait.

***

Nous voilà dont toutes les deux prêtes à partir pour ce que l’on pourrait appeler un job d’été. Vêtue d’un short en jean, d’un petit haut rouge simple et d’une casquette un peu stylisée, je sors de ma chambre en compagnie de Pop et d’Hélios. Ce seront les deux souris électriques mes assistants du jour. Je ne doute pas du tout de leur capacité à ramener des clients. Mais je crois que pour la partie fabrication je vais m’en occuper moi-même, avec Yuna bien sûr. Je la rejoins dans le salon avant le départ « Oui je suis prête on peut y aller ! »

Nous quittons donc la maisonnette en compagnie de nos pokemons pour rejoindre la plage qui, heureusement pour nous, n’est pas très loin. Evidemment j’ai aussi pris mon énorme sac avec tout mon matériel dedans. Je ne sors jamais sans, même s’il peut paraitre un peu encombrant, mais jusque là l’histoire m’a toujours donné raison sur son utilité. Ce n’est pas aujourd’hui que je vais m’en séparer. Pop et Hélios alternent entre mes épaules et le sol, tout en jouant avec le sable. Le Posipi a tout de suite pris sous son aile le petit Pichu, encore un peu perdu face à sa nouvelle vie. Je sais qu’il l’a beaucoup aidé à mieux maitriser ses attaques électriques, stimulées de trop par ses anciens dresseurs, à savoir la Team Rouage. Je suis très fière d’eux.

Je rajuste mon ruban rouge pour nouer ma tresse pendant que je m’adresse à ma camarade du jour. « Alors comment s’est passé ta mission à l’extérieur ? J’espère que tu n’as pas oublié de faire attention à ta blessure en mettant la crème que je t’ai donné ».

Nous discutons encore un moment toutes les deux avant d’arriver à la fameuse caravane. Evidemment elle est vide mais il semblerait que les annonceurs nous aient laissé une feuille avec des instructions et des conseils pour tenir la journée. Nous grimpons toutes les deux dans la camionnette qui sert de stand puis je me saisis de la feuille plastifiée que j’approche de la bleue pour qu’elle puisse lire. Voyons voir un peu ce que la journée nous réserve.


©️BBDragon

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres


Dernière édition par Idalienor Edelwen le Mar 4 Sep - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
avatar
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 36
Jetons : 2153
Points d'Expériences : 792

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Lun 3 Sep - 3:14





[Mission] Opération Smoothie

Idalienor Edelwen

Yuna Akabara

Musique

Je souris à ma colocataire qui devient ma partenaire de mission aujourd’hui, je ne sais pas pourquoi je sens que cette journée va bien se passer. Ama aboie un coup en approbation face à la réponse d’Idalienor, et je réajuste mon sac sur mon épaule, prête à partir aussi.

- Alors allons-y.

Nous sortons ensemble de la maisonnette et mon regard se pose sur les deux pokémons qui l’accompagnent, un Posipi et le fameux Pichu que la jeune fille a obtenu lors des évènements de Lansat. Il semble plutôt bien s’accoutumer à sa nouvelle vie, loin des rudes entrainements des membres de la team Rouage. C’est la même chose pour Astrega, même si je dois avouer qu’elle a encore quelques réflexes plutôt agressifs. Je pense que durant la période où elle était entre les mains de ces criminels, elle devait tout le temps être sur ses gardes avec pour seul maitre mot, la loi du plus fort. Quand je pense qu’il y avait tellement de pokémon formé au combat dans cette pièce, j’aurai aimé pouvoir en tirer plus de là. Mais ce qui est fait est fait, je ne peux pas revenir en arrière, peut-être que nous irons reprendre l’île aux mains de la team Rouage, et si ce jour arrive, je jure de participer à l’opération. Le silence nous accompagne depuis notre départ de la maisonnette et je jette un regard discret à ma colocataire, elle refait le nœud de sa natte, nœud fait avec un ruban. Je trouve ça sympa le fait qu’elle utilise un ruban plutôt qu’un élastique, ça abime moins les cheveux et ça donne un air un peu plus habillé…bon ça ne marcherait pas avec mes couettes, il y a trop de volume et de matière à faire tenir. Pour éviter que je ne me perde dans un débat sur le meilleur moyen d’attacher ses cheveux, Idalienor brise rapidement le silence en me demandant comment était ma mission et si j’ai bien pris soin de ma plaie.

-C’était plutôt intéressant, je dois dire que les missions en lien avec le Théâtre des Geishas sont très intéressante…Surtout quand il y a du combat.

Je ne peux m’empêcher de lâcher un petit rire en évoquant les combats, c’est vrai que je suis connue pour être une accro au combat. Donc évidemment quand on parle d’une mission avec du combat, je ne peux être qu’heureuse. Mais ce qui me fait sourire c’est son inquiétude par rapport à ma blessure. C’est vrai que c’est grâce à elle que je m’en sortirai avec une fine cicatrice, et non une magnifique balafre le haut du dos. Je lui dois beaucoup, et j’ai été vraiment chanceuse car non seulement je m’en suis bien sortie, mais en plus j’ai rencontré une personne très agréable, avec qui je deviendrai peut-être amie qui sait.

-Oui ne t’inquiète pas j’ai fait très attention à ma blessure, j’ai aussi fait attention de ne pas aller dans l’eau salée.

Je lui souris un peu plus, ça me touche qu’elle soit aussi attentionnée même si c’est pour veillé sur ma blessure, et qu’elle le fait parce qu’elle est médecin. Mais bon je ne dois pas penser à ça aujourd’hui mais plus à notre travail du jour. Nous arrivons rapidement en vue du camion de Smoothie, il est vraiment repérable avec ses couleurs acides tel que le jaune et l’orange…et aussi parce que c’est le seul à cet endroit de la plage, au moins on n’a pas à s’inquiéter de la concurrence d’un autre camion.

Nous arrivons au camion que j’ouvre avec la clé qui est caché sous une petite cale en bois derrière un pneu ; c’est plutôt osé comme cachette, mais qui suis-je pour juger, ça marche. Comme nous nous y attendons, elle est vide de toute présence, c’est pourquoi les seules explications que nous pourrons avoir sur notre travail de la journée se trouve sur une petite feuille.

''Bonjour

Tout d’abord, je tenais à vous remercier au nom de ma femme et de moi-même, pour avoir accepté de tenir notre affaire le temps que nous soyons rétablis. Je vais vous expliquer le fonctionnement de la journée dans le camion Ceri'Smooth. Comme vous avez pu le voir, nous sommes placé sur l’un des points stratégique de la plage de Cobaba, ce qui nous apporte un large flux de clientèle, et avec la chaleur de ces derniers jours, notre nombre de client à exploser, autant vous dire que vous allez avoir du travail.

Vous devez ouvrir le camion à 11h dernier délais, mais avant ça vous devrez vous familiariser avec nos différentes formules de Smoothie qui ont fait le succès de notre affaire (pour vous simplifier les choses nous avons réduit la liste à quatre Smoothie différents seulement) :

-Le Smoothie Ceri (Banane de Tropuis et Miel d’Apitrini)
-Le Smoothie SOS forte chaleur (Baie Fraive)
-Le Smoothie Explosif (Baie Gena et Tamato)
-Le Smoothie Sirène Cobabienne (Baie Alga et Pocpoc)

Vous trouverez sur le plan de travail les fiches de ces quatre Smoothies, nous vous conseillons d’ailleurs d’en réaliser un de chaque avant l’ouverture, histoire de voir comment se travaillent les baies. Vos pokémons sont là pour vous aider ne l’oublier pas, si vous êtes en harmonie avec eux, ils vous seront d’une aide précieuse (enfin éloignez les pokémons feu des préparations sinon vous servirez, ils feront fondre tous les glaçons). L’un d’entre vous peut se concentrer sur la confection des boissons, tandis que l’autre prendra et servira les commandes tout en s’occupant de la caisse. (le travail en équipe sera votre plus grande force, croyez nous). Vous pourrez fermer le camion après 20H si vous constatez qu’il n’y a plus grand monde.

A vous de jouer, nous vous confions les rênes de notre bébé, prenez en soin et garder l’esprit au frai (n’hésitez pas à prendre un smoothie si la chaleur vous monte trop à la tête et roulez jeunesse)

The Ceri'Smooth’s Team’’



Et bien, ça au moins ce sont des instructions claires et précises, ce qui me dérange c’est que les pokémons feu sont interdit pour la préparation des smoothies, ce qui veut dire que je ne pourrais compter que sur Dovah et Phoenix… Bon il ne nous reste plus qu’à nous mettre au travail et vendre beaucoup de smoothie. Je me tourne vers Idalienor une fois que nous avons toutes les deux lu les instructions.

-Bon une chose est sûre il va falloir se répartir les tâches. Je me sentirai plus à l’aise à prendre les commandes qu’à préparer les smoothies…ça ne te dérange pas de t’en occuper ?

Ce n’est pas exactement ça, en réalité je suis une piètre cuisinière, ce n’est pas pour rien que c’est Astrega et Hestia qui font la cuisine. Je suis une quiche, et pas une quiche lorraine, je fais cramer tout et n’importe quoi (et oui je suis une spé feu qui ne sait pas faire cuire un œuf), quant à ce qui est de gérer des proportions, c’est une calamité. Il n’y a qu’une personne qui a réussi à boire mon dernier cocktail à base de baie, c’était un alcoolique qui n’avait plus la notion de gout…Donc oui, il vaut mieux que ce soit Idalienor qui s’occupe de de la préparation des smoothies, si on veut qu’il soit buvable. Je regarde Ama qui semble un peu dessus de ne pas pouvoir préparer les smoothies, je le caresse et le rassure, il va quand même pouvoir nous aider.

-Ne t’inquiète pas Ama, tu va pouvoir nous aider, il va falloir que tu te couches devant le camion et que tu attires les enfants et leur parents comme tu sais si bien le faire.

Oui vous n’avez jamais vu Ama faire des yeux de ponchiot battu ? C’est une technique infaillible qui a déjà porté ses fruits par le passé, les enfants ne résistent pas une seconde à cette bouille, et les parents pas plus d’une minute. Il va nous permettre d’attirer plus de monde et ça c’est bien, il semble satisfait de cette tâche au vu de son aboiement.

Je lui donne une dernière caresse avant de me relever et de voir l’heure…10h30…HO NON C’EST PAS VRAI !!!! Il est déjà cette heure-là, on a que 30 minutes pour trouver nos marques, les produits et tester les quatre smoothies, on a pas une minute à perdre.

-Ho non, tu as vu l’heure Ida ? Il faut qu’on se dépêche si on veut être à l’heure pour l’ouverture.

Et c’est parti pour la journée qui sera surement la plus fatigante de toutes ces vacances.






©BBDragon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
avatar
Pokeathlète Médecin

Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 2376
Points d'Expériences : 1997

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Mar 4 Sep - 10:16




Opérations Smoothies
Ok peut-être que je pouvais paraitre un peu trop protectrice, particulièrement envers cette jeune fille que je ne connais pas encore très bien, mais c’est important pour moi. Vraiment. Je n’ai pas pu être très utile à Sirius, trop profondément blessé, mais pour la bleue, ma place avait suffisamment de valeur pour lui permettre de se reposer et de se soigner le mieux possible. L’idéal serait qu’à la rentrée scolaire, exceptionnellement en octobre cette année, cette entaille ne soit que de l’histoire ancienne pour Yuna. Un rêve possible si elle prend bien en compte tous mes conseils. Heureusement, elle a l’air d’y avoir fait attention au vu de la façon dont elle me le décrit. Je suis rends un sourire.

Tant mieux.

La dresseuse évoque également sa mission avec une adulte. C’est vrai que la jeune fille est réputée pour beaucoup aimer les combats. La spécialité type feu est en soit déjà révélatrice de ce type de tempérament, mais les drôles d’histoires qu’elle nous raconte parfois le soir lors de ses multiples combats contre d’autres dresseurs de l’académie confirment ces hypothèses. En tout cas ça fait toujours plaisir de voir des gens passionnés par ce qu’ils aiment. En espérant qu’elle continue sur cette voie. Avec un peu de chance on aura même une arène de type feu à l’académie. Je suis sûre que plein de dresseurs seraient très heureux de se mesurer à elle.

Ah oui j’ai entendu parler des missions du théâtre qui ont repris cette année. Mais je t’avoue que je ne suis pas allée. La coordination ce n’est vraiment pas mon truc. Et puis j’ai déjà assez à faire avec mes deux spécialités.


Nous arrivons bien vite devant le camion qui nous servira de boutiques pour toute la journée. Une fois la clé récupérée dans une cachette un peu facile à première vue, nous grimpons dans la camionnette. Un mot s’y trouve déjà avec des explications précises sur le déroulement de notre journée. Bien sûr, des mots de remerciements, mais aussi des recettes que nous devrons maitriser pour tenir le service toute la journée. Quelques conseils supplémentaires et nous voilà jetées dans le grand bain du monde du travail d’été. Malheureusement, les pokemons feu sont très déconseillés, ne donnant pas l’avantage à Yuna. Mais avec mes pokemons plus le fait que nous ayons relativement peu de place, je pense que nous nous en sortirons quand même. Je saisis les fiches de recette pour commencer à lire, tandis que la bleue veut poser les rôles dans cette mission. Je lui souris.

Non pas de problème ça me va très bien !

Je commence doucement à me promener dans la camionnette pour repérer ce qui me sera utile. Bien sûr, on commence par ouvrir la grande fenêtre pour donner accès à l’extérieur. Immédiatement, mes deux souris électriques prennent place pendant que le Caninos de ma camarade se met au sol, apparemment pour attirer les clients. Très bonne idée de la part de la spé type. Ce pokemon est adorable et fera largement le travail auprès des enfants. J’ouvre les frigos pour constater le stock hallucinant de baie entreposé dedans. Forcement, il va falloir tenir toute la journée, et il fait trop chaud pour les laisser dehors. Elles pourriraient à vu d’œil. Avant que je ne puisse me poser plus de questions, Yuna s’alarme sur l’heure déjà bien avancée avant l’ouverture. J’essaie de la rassurer.

Ne t’inquiète pas on a encore une demi-heure devant nous pour tout préparer. Je vais commencer à préparer les premiers smoothies. Pendant ce temps-là tu peux déjà installer les quelques tables qu’on a à notre disposition. Elles sont dans le petit coffre. Ensuite on aura plus qu’à faire notre plus beau sourire pour attirer du monde.


Ni une ni deux, nous prenons toutes les deux nos positions pour préparer l’ouverture correctement. Je sors plusieurs baies du frais et installe le mixeur. Les recettes sont assez précises donc je n’ai qu’à suivre. Mes deux pokemons électriques s’activement et sortent ces grands verres en carton recyclables pour que je puisse verser le jus une fois prêt. Chance pour moi que le mixeur n’ait pas trop de bouton. Je le prends assez facilement en main et sors déjà le premier jus. Je le verse doucement dans le récipient, y ajoute quelques glaçons avant de le refermer et de le mettre au frigo. Bon au final ça n’a pas l’air si compliqué, quand il n’y a personne. Je ne pourrais le confirmer que quand il y aura les premiers clients. Comme indiqué sur notre fiche, je fais un cocktail de chaque, veillant à rincer un minimum le mixeur entre chaque, histoire de ne pas mélanger les gouts. Il va falloir que je trouve une astuce pour le laver plus vite. J’ai peur que ça ne suffise pas pour l’heure de pointe. Je jette un œil vers Yuna pour voir comment elle s’en sort. Les tables sont agencées correctement, tandis que les 11 heures approchent doucement mais surement.

Après quelques minutes d’attente, une jeune femme qui semble revenir de son jogging d’approche de nous et de la camionnette. Peut-être une habituée ?

Bonjour, je voudrais un smoothie Runrun s’il vous plait.


Bon bah ça commence bien. Comprenant qu’elle demande un smoothie que nous n’avons pas sur nos fiches, j’essaie de lui expliquer du mieux possible.

Bonjour Madame. Les propriétaires sont absents aujourd’hui pour des raisons médicales c’est pour ça que Yuna et moi-même nous les remplaçons. Par manque d’expérience et de connaissance des produits vendus à l’origine, nous avons fait le choix de ne servir que 4 boissons aujourd’hui. Ceri, SOS forte chaleur, Explosif et Sirène Cobabienne. J’espère que vous trouverez quand même ce qui vous plait dans cette liste.

Oh d’accord je comprends. Ce n’est pas un souci. Dans ce cas je vais prendre un Smoothie Ceri.

Je vous prépare ça. Yuna je te laisse encaisser.

Je me retourne vers le frigo et en sors l’un des cocktails que j’avais préparé à l’avance. Je vérifie bien que je sers le bon avant de revenir vers la cliente.

Et voilà votre Smoothie, en vous souhaitant une agréable journée.


Merci vous de même. Bon courage pour tenir la journée.


Et elle repart tranquillement, sirotant son Smoothie. Elle était plutôt sympathique, en priant pour que ça continue comme ça.


©️BBDragon

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
avatar
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 36
Jetons : 2153
Points d'Expériences : 792

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Lun 10 Sep - 13:06





[Mission] Opération Smoothie

Idalienor Edelwen

Yuna Akabara

Musique

Heureusement qu’Ida est avec moi, avec une simple phrase elle arrive à me faire reprendre mon calme. C’est vrai que l’heure tourne mais on a encore une demi-heure, et il ne reste pas tant de chose que ça à faire. La médecin est d’accord pour la répartition des tâches et me laisse donc gérer le service, mais pour qu’il y ait service, il faudrait qu’il y ait des tables. Je me dirige vers le petit coffre pour chercher les tables et les mettre en place devant le camion. Bon je vais avoir besoin d’un peu d’aide, je décide de sortir Lucifer de sa pokeball. Il regarde autour de lui avant de me lancer un regard inquisiteur, ne comprenant pas pourquoi je l’appelle ici.

-J’ai besoin de ton aide pour porter ces tables, on ira plus vite à deux.
-Reptiiiiiin

Ça m’étonne qu’il accepte de m’aider à faire ça aussi facilement, d’habitude il ronchonne quand il ne s’agit pas de combat. Mais bon je ne vais pas me plaindre, ça ne nous prends même pas 10 minutes pour tout installer, et je me permets même de mettre des numéros à chaque table, comme ça ce sera plus simple pour les encaissements. Je retourne dans le camion retrouver Idalienor, Lucifer la reconnait et incline légèrement la tête en signe de salut, deuxième chose rare qu’il fait en 15 minutes. Mais je comprends cet excès de politesse à l’égard de la Pyroli, il était à mes côtés quand elle m’a soigné à Lansat, et il lui en est très reconnaissant.

-C’est bon Ida les tables sont en places

Je retourne à la caisse et essaye de me familiarisé avec cette dernière. Je ne pensais pas tomber sur une caisse dernière cri dans un simple camion de glace, mais ce n’est finalement pas si compliqué à prendre en main. Appuyer d’abord sur la quantité, ensuite le smoothie concerné, répéter l’opération si plusieurs smoothies, et appuyer sur encaisser. Simple mais efficace.

11H sonne et nous ouvrons le côté du camion pour faire face à notre clientèle…qui commence déjà à arriver !! Ce camion doit vraiment avoir du succès pour qu’à peine ouvert, une cliente se présente déjà, ça promet une journée mouvementée. Je salue la joggeuse qui vient d’arriver, et Idalienor est obligée de lui expliquer qu’exceptionnellement aujourd’hui il n’y a que 4 smoothies. Une fois sa commande prise, la confectionneuse de smoothie du jour me laisse la suite des opérations. Je prends mon temps pour bien taper sur la caisse, et être certaine de ne pas faire d’erreur, ce serait dommage de commencer à en faire dès le début.

-ça vous fera 25  s’il vous plait

Elle me donne un billet de la somme demandé, cool je n’ai pas à rendre de la monnaie. Bon j’aurais pu, j’ai le fond de caisse pour, mais si je peux lui en garder pour cet après-midi je pense que ce serait une bonne idée. Je salue la jeune femme avant qu’elle ne parte une fois qu’Ida lui a donné son smoothie, avant de me tourner vers ma partenaire avec le sourire.

-ça commence plutôt bien, espérons que ça soit pareil pour toute la journée.

Quelques minutes plus tard des petites voix enfantines attire mon attention, je me penche un peu pour voir une mère et ses deux enfants à côté d’Ama. Ce dernier est allongé, les pattes avant bien droites, le torse bombé et les yeux fermés face aux caresses de l’une des petites filles.

-Tu as vu maman, il est beau le Caninos.
-Oui il est très beau, il a l’air adorable. Sonia tu ne veux pas caresser le gentil pokémon.

La petite Sonia en question recule d’un pas, se lovant un peu plus contre sa mère. Elle est jeune, entre 4 et 6 ans, mais elle n’a pas l’air très rassurer devant Ama et refuse de le caresser. Je souris à Idalienor, lui glissant discrètement ‘’je crois qu’Ama a du succès’’, avant de sortir du camion pour les rejoindre.

-Bonjour Mesdames. Il s’appelle Ama et il adore les câlins.

A peine j’ai dit ça que la jeune fille en train de caresser Ama lui en fait encore plus, pour le plus grand bonheur de mon Caninos. Il faut dire que ce pokémon ne pourrait vivre que d’amour et de nourriture, enfin surtout de nourriture enfaite. Je regarde la petite Sonia qui est vraiment intriguée par mon pokémon feu, mais qui ne semble pas rassuré à l’idée de le toucher. Je m’agenouille donc à côté d’elle en lui souriant.

-Ne t’inquiètes pas Sonia, tu ne risques rien à le caresser, au contraire, ça lui ferait très plaisir.

Elle me regarde, avant de regarder sa maman, puis Ama. Je la fois se mordre la lèvre et l’hésitation briller dans son regard, puis elle tend la main vers le pokémon feu qui vient juste poser sa tête contre, il a compris qu’il ne devait pas faire de geste brusque. La main de la petite rencontre la fourrure de mon Caninos, et un petit rire lui échappe avant qu’elle ne caresse vraiment mon pokémon. La mère me remercie du regard alors que je commence à me redresser.

-Est-ce que vous désirez un petit smoothie ?
-He bien on n’était pas ici pour ça…mais pourquoi pas, vous en voulez un les filles ?
-OUIIIIII !!!

Une réponse en cœur qui fait plaisir, je retourne dans le camion et sourit à Ida, déjà des clientes gagné grâce à Ama, j’ai vraiment bien fait de lui demander de s’allonger devant le camion. Je me tourne vers la jeune femme qui regardait la carte restreinte des smoothies du jour.

-Je vais vous prendre un smoothie Sirène Cobabienne et un Ceri pour mes filles.
-Très bien on vous prépare ça.

Je souris à Idalienor et la laisse gérer la fabrication des smoothies pendant que je prépare le montant que la jeune femme va devoir régler. Une fois leur commande prête, la mère de famille règle et elles s’installent toutes les trois à une petite table. Ama s’allonge à côté de Sonia, je crois qu’il s’est attaché à elle. Je regarde l’heure, il est 11h25 et on a déjà fait 3 ventes, je sens qu’on va courir aujourd’hui.






©BBDragon

_________________




Dernière édition par Yuna Akabara le Jeu 4 Oct - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
avatar
Pokeathlète Médecin

Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 2376
Points d'Expériences : 1997

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Dim 23 Sep - 15:27




Opérations Smoothies
Préparer ce premier smoothie n’a pas été bien difficile d’autant plus que je l’avais déjà fait en avance sous les conseils de nos patrons absents. Je n’ai plus eu qu’à la servir et le tour était joué. Bien sûr, mes deux souris électriques n’ont pas perdu de temps et sont venus me sortir les ingrédients pour que j’en prépare un autre d’avance. Tant qu’à faire autant la conserver jusqu’à l’heure de pointe où là je pense que les choses seront moins évidentes. Yuna encaisse la joggeuse avant de venir me rejoindre dans le camion. Elle a l’air plus rassurée que tout à l’heure c’est déjà une bonne nouvelle. « Je l’espère aussi. Continuons à être organisé et tout devrait bien se passer »

Pendant que je m’active à refaire des cocktails tout en faisant la discussion avec la bleutée, je repère une femme accompagnée de ses deux filles s’approcher au loin. Je jette un œil en direction de ma camarade, lui laissant par la même occasion la même pour cette situation. Après tout c’est elle qui voulait faire le service donc elle va devoir accueillir chaque client comme il se doit, d’autant plus que moi j’ai actuellement les mains dans les baies. Pas très pratique pour une présentation convenable. Le charme du Caninos de la spé type fait tout de suite effet. L’une des petites filles s’approche bien vite de lui pendant que l’autre reste plus en retrait, incapable de s’approcher davantage. Pourtant on comprend que ce n’est pas l’envie qui lui manque. C’est juste un grand pas à franchir. Yuna descend du camion pour gérer la situation « Bonne idée le coup du pokemon mignon ». Très vite, la dresseuse présente son pokemon à la maman ainsi qu’à ses filles et les rassure. Elle sait y faire ça se voit. Chacun de ses mots est fait dans le but de rendre plus à l’aise son public. Même si moi-même je ne suis pas trop mauvaise dans cet exercice, la regarder faire est tout aussi amusant. Je sens que mes propres pokemons veulent y aller aussi mais autant laisser Ama faire. Les pokemons électriques, bien qu’adorables, peuvent parfois être perçus comme une source de danger, notamment du fait de leur incroyable capacité à stocker de grande quantité d’électricité dans leur corps. C’est donc un peu déçu qu’il se contente de rester sur le comptoir pour m’aider à préparer les smoothies.

En parlant de smoothie, la bleue en vient enfin au sujet principal. Sont-elle clientes ou non ? Heureusement le charme du Caninos semble avoir fait effet puisqu’elles acceptent la proposition. Yuna est très professionnelle et me fait passer directement les commandes pour que je puisse m’en charger. De manière coordonner, je sors les deux cocktails déjà prêts au frigo pendant qu’Helios et Pop ajoutent les glaçons, la paille et la petite rondelle de citron. Une bonne équipe que voilà. Yuna les récupère alors pour les servir à nos clientes pendant qu’elle encaisse ce qui nous est dû. Un bon roulement qui va durer pendant presque une demi-heure. Les clients ne s’enchainent pas trop vites pour nous laisser à chaque fois un temps d’avance pour les cocktails mais aussi quelques minutes pour nettoyer les tables ainsi que le comptoir régulièrement. Mine de rien le jus de baie j’en met rapidement partout et ça ne fait pas très professionnel. On a le temps de s’échanger quelques mots avec Yuna pour parler de nos vacances pendant qu’il n’y a personne. Bref tout marche comme sur des roulettes. Enfin ça c’était sans compter sur l’arrivée de midi.

Pendant que je passais un dernier coup de lingette sur le bar de la camionnette, nous apercevons au loin un groupe d’au moins une vingtaine de personnes, tout profil différent et visiblement très enjoué. Nous échangeons un regard inquiet avec la bleuté, se demandant si c’était bien vers nous qu’ils se dirigeaient. J’ai eu l’espoir un court instant que ce n’était qu’une coïncidence. Mais non, c’était bien le stand de smoothies qu’ils cherchaient tous. Ils finissent par s’arrêter devant la camionnette, tout en continuant leur discussion, comme s’ils attendaient quelque chose de nous. Je prends donc la parole.

Excusez-moi messieurs dames comment pouvons-nous vous aider ?

Il y eu un silence, pendant lequel l’ensemble du groupe nous fixait. Puis l’un des gars, blond avec la trentaine, s’approche de nous pour répondre.

Excusez-nous on est tellement habitué avec les gérants habituels qu’on n’a pas fait attention. En fait on travaille tous pour l’office de tourisme de Cobaba. Chaque midi nous venons prendre un Smoothie avant de retourner travailler. Mais qu’est-il arrivé à l’équipe habituelle ?
Ce n’est pas très grave pas la peine de vous excuser. Ils sont malades alors nous les remplaçons pour la journée. Je suppose que vous aviez une offre ou quelque chose du genre. Je suis désolée mais nous n’avons pas réellement été mis au courant…
Nous avions une offre de groupe mais pour un jour ce n’est pas très grave. Comment nous arrangeons nous ?
Nous proposons aujourd’hui les 4 smoothies affichés si dessous, je vous laisse choisir et Yuna viendra prendra commande dans quelques minutes si ça vous va ?
Pas de souci on fait comme ça. Avis à la population !

Et le voilà repartit pour briffer l’ensemble de ses collègues sur la situation du jour que je venais de lui exposer. Pendant le temps je prends la bleue à part pour établir une stratégie.

Ce que je te propose c’est d’aller prendre les commandes en notant combien de smoothies de chaque l’ensemble du groupe veut. Ensuite tu me transmets les infos et je prépare le nombre de smoothies en conséquence. Je vais faire de mon mieux mais ça risque de prendre un peu de temps. Je compte sur toi pour faire la conversation si jamais. Pour le service, je vais t’offrir l’aide de deux de mes pokemons qui maitrisent Psycho comme ça tu iras deux fois plus vite. Ça marche ?

De toute façon nous n’avions pas vraiment d’autres options. J’essaie juste de faire au mieux pour que nous nous organisions de manière efficace. Je lui tends un carnet et un crayon pour qu’elle aille chercher les commandes. Pendant ce temps je libère Beryl et Hyori et leur explique très rapidement comment ça va se passer. Les baies dans les premières baies, je n’ai plus qu’à attendre la suite des instructions.



©️BBDragon

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
avatar
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 36
Jetons : 2153
Points d'Expériences : 792

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Dim 7 Oct - 22:53





[Mission] Opération Smoothie

Idalienor Edelwen

Yuna Akabara

Musique

La mère et les deux jeunes filles ont pris leur temps pour consommer leur smoothies, puis elles sont reparties, non sans vouloir emmener mon Caninos avec elles. Mais bien entendu ça ne s’est pas fait, et après une dernière léchouille Ama est venu se poser à mes côté, fidèle au poste. Il me suit tranquillement quand je débarrasse la table, comme si je risquais de me faire agresser sur le chemin entre les tables et le camion.

Bon peut-être que je me suis trompée et qu’on ne va pas tant courir que ça, le temps passe et les clients arrivent les uns après les autres, mais pas en même temps. Idalienor et moi avons le temps de discuter un peu de nos vacances, et de rigoler un peu. Je suis vraiment contente de vers cette journée de travail avec la Pyroli, ça me permet de mieux la connaitre et on passe pour le moment une bonne journée. Nous nous occupons des clients qui sont de plus en plus nombreux, bon je vais pas vous le cacher c’est gérable, on est pas envahi…Enfin ça c’était avant que je ne vois un groupe de vingt personnes arriver droit sur nous, et j’ai un peu peur à l’idée qu’ils viennent commander des smoothies. Non pas que je ne veux pas les servir, mais gérer une vingtaine de personne en même temps, ce n’est pas forcément évident. Je jette un regard inquiet à Idalienor quand je les vois tous face à nous, comme s’il semblait attendre quelques choses. Ma partenaire prends la parole, coupant les discutions du groupe, qui ne semble pas avoir remarqué que ce ne sont pas les gérants habituels qu’ils ont face à eux. Les explications viennent rapidement, il s’agit de l’équipe de l’office du tourisme qui a l’habitude de prendre un smoothie avant de retourner travailler. Heureusement pour nous, ils comprennent et acceptent rapidement la situation particulière d’aujourd’hui, en même temps ils n’ont pas vraiment le choix.

Idalienor se rapproche de moi et m’explique son plan pour gérer cette situation délicate, je prends le nombre de chaque smoothie et je lui transmets. Je n’aurai plus qu’à les occupé le temps que la médecin ne fasse toute la commande, et je n’aurai plus qu’à servir...Enfin sur le papier ça parait être un bon plan, simple et efficace à un détail prêt, elle ne sait pas que j’ai beaucoup de mal à m’adresser à plus de 5 personnes en même temps. J’ai une petite timidité du grand nombre que je traine depuis que je suis toute petite, si je dois parler à plus de cinq ou six personnes en même temps, je perds tous mes moyens et je tremble comme une feuille de Ceribou. Je sens mon cœur qui s’emballe un peu, ça fait pitié, moi qui suis connue pour ne pas avoir froid aux yeux et chercher le combat, je suis paniquée à l’idée de parler à une demi-douzaine de personnes.

Mais je n’ai pas le droit de me laisser aller à la panique, je ne suis pas la seule dans cette histoire et puis…c’est MOI qui ai demandé à être au service, c’est à moi de gérer maintenant. J’acquiesce et me dirige vers le groupe, essayant d’avoir le sourire le plus naturel du monde.

-Messieurs dames, vous avez choisi ?
-Oui ce sera un smoothie Sirène
-Un Ceri pour moi
-Un explosif, mais sans la baie Tamato c’est possible ?

Oulala, ça part dans tous les sens là je ne peux pas prendre les commandes comme ça, ça ne passera jamais.

-Excusez-moi, mais est-ce que l’on pourrait procéder autrement ? Je vais énumérer les smoothies et vous lèverez la main, ça sera plus simple comme ça.

Tous comprennent le pourquoi de ma demande, qui n’est en réalité que l’exécution du plan d’Ida, et s’exécutent, et ça se passe beaucoup mieux, je n’ai alors aucun mal à prendre les diverses commandes. Une fois que c’est fait, je les remercie avant de me diriger vers le camion ou se trouve Idalienor qui attend la commande. Sur le chemin j’ai relevé les yeux pour voir Astrega allongée sur le dessus du camion, en train de dorée au soleil…ça me fait sourire, je ne vais pas lui demander de m’aider à servir, elle serait capable de mettre du poison dans les smoothies sans le vouloir. Une fois près d’Idalienor je lui souris et transmet la commande.

-Alors on aura 7 smoothies Ceri, 5 explosifs dont un sans baie Tamato, 1 Sirène et 7 SOS forte chaleur. Tiens je te laisse la feuille si jamais tu as besoin, je vais vite mettre les tables ensembles.

Je repars aussi vite que je suis venue, et je suis très fière de moi. J’arrive pour le moment à surmonter ma timidité par je ne sais quel miracle, peut-être qu’Arceus a eu pitié de moi et m’a aidé sur ce coup là. Quoi qu’il en soit, je ne dois pas me reposer sur mes lauriers par rapport à cette petite victoire, il y a encore beaucoup de chose à faire. Il faut maintenant que je déplace les tables pour créer une grande tablé de vingt places, et je ne vais pas demander au client de m’aider. Je fais donc appel à Lucifer une nouvelle fois, et ce dernier m’aide un peu à contre cœur, il était en train de faire sa sieste, bon je n’avais pas d’autre choix que de le réveiller. Nos agents de l’office du tourisme ont repris leur conversation pendant que je mets les tables en place. Une fois tout en place, je reviens vers Idalienor qui a réussi à quasiment faire tous les smoothies, je peux donc aller les servir. Je prends un plateau avec cinq smoothies dessus, et je me dirige vers la grande tablée, en faisant bien attention de rien renverser. Ce n’est pas facile en réalité, le sable n’est pas un sol spécialement stable, et je manque de tomber deux fois. Heureusement pour moi, l’Eoko et le Bombidou d’Idalienor m’aide au service avec leur attaques Psyko, ça limite le risque d’incident.

Nous finissons par arriver sur la table de l’office du tourisme, et nous servons toutes les personnes présentes, bien entendu je suis obligée de faire un aller retours pour chercher les smoothies manquant sur le premier trajet. Une fois que tout est servi je suis contente de constater que de une toute la commande est bonne, mais aussi que je n’ai pas fait de catastrophe. Je retourne donc auprès du camion, au niveau de la caisse pour faire le total que devra régler le groupe, puis je me tourne vers Ida en souriant.

-On a géré cette commande, en espérant que la journée se passe aussi bien.

Alors que je reporte mon attention sur l’équipe de l’office du tourisme, je remarque un homme louche qui semble nous fixer dans le camion. Son regard me rend mal à l’aise, il est insistant, comme s’il nous détaillait Idalienor et moi. Des bruits de griffes sur le métal me tire un peu de mes songes, je me penche un peu et tombe sur ma Tritox blanche qui fixe l’homme qui me mettait mal à l’aise. J’ai l’impression qu’Astrega se méfie de lui aussi, elle finit par me regarder avant de remonter sur le toit du camion. Je me méfie, je ferai mieux de parler à Ida, mais je n’ai pas le temps de le faire que l’homme blond qui c’est adressé à ma partenaire tout à l’heure revient vers moi.

-Les smoothies vous conviennent ?
-Oui c’est parfait. Dites-moi combien je vous dois pour tout le groupe.
-ça vous fera 500 pour tout le monde.

Il me sort la somme que exacte, que je prends quand même la peine de recompter avant de le remercier. Il nous sourit et repart à la grande tablé, mais encore une fois je n’ai pas le temps de reparlé à Idalienor que l’homme louche que j’ai vu juste avant arrive devant le camion.

-Bonjour Mesdemoiselles, pourrais-je avoir un smoothie Sirène s’il vous plaît ?
-o…oui bien sûre.

Ses lunettes noires sont légèrement baissées, et ses yeux gris semblent me transpercer, me faisant frissonner. Je me dirige vers Ida, et lui passe la commande avant de rajouter à voix basse.

-J’ai un mauvais pressentiment avec cet homme Ida, essayons de garder un œil sur lui.

Et je ne suis apparemment pas la seule à me méfier de lui, j’ai entendu Ama grogner quand cet homme c’est approché…J’ai vraiment un mauvais pressentiment.







©BBDragon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
avatar
Pokeathlète Médecin

Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 2376
Points d'Expériences : 1997

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Mar 9 Oct - 17:05




Opérations Smoothies
Bon la voilà, la première grosse commande de la journée. Evidemment que ça allait arriver, l’endroit est plutôt célèbre sur la plage. Maintenant c’est à nous de gérer pour ne pas faire d’erreur et satisfaire tout le monde. J’essaie d’expliquer comme je peux à la bleutée une forme d’organisation qui pourrait bien nous servir pour ce midi et la laisse mener la suite. Mes pokemons sont briffés et en profitent pour repérer le terrain à leur manière histoire de ne pas faire de bêtises par la suite. Ils vont devoir se concentrer pour utiliser leur attaque Psycho sans tout faire tomber. Rien que d’y penser j’en frissonne. Oublie ça. De toute façon, Beryl a déjà supporté des poids bien plus lourd que ça. Yuna sera la première à en témoigner. Quant à Hyori, je ne doute pas du tout de ses capacités de type psy vu le nombre de communications télépathiques qu’elle arrive à maintenir en même temps.

Pressée par le temps, je commence à sortir un nombre conséquent de baies du frigo en vu des prochaines commandes qui vont arriver tout en jetant un œil sur la spétype. Elle n’a pas l’air très à l’aise avec tout ce monde mais finit par se trouver sa propre méthode pour tenir des comptes précis des smoothies commandés. La voilà d’ailleurs qui revient vers moi avec son petit bout de papier et ses notes. Heureusement qu’elle a une écriture claire comme ça je suis sûre de ne pas me tromper « C’est parfait merci. A moi de gérer maintenant. Je t’envoie ça vite ». Ces mots prononcés, toute la petite troupe derrière le comptoir se met en place. Les souris électriques commencent à me faire des tas avec le bon nombre de baies allant dans chaque smoothie. Je passe bien sûr derrière pour recompter mais Helios et Pop m’ont l’air très efficaces. J’ai 4 tas différents, correspondant aux quatre variétés de smoothies proposées. Let’s go !

Une petite chaine humain – pokemon commence à se mettre en place. Hélios me passe les baies avant de les mettre dans le mixeur. De mon côté, je l’active et le maintien en place pour broyer les fruits et les transformer en jus. J’ai commencé par les smoothies Ceri, au nombre de 7. Comme il y en a un peu trop je suis obligée de le faire en deux fois mais au final le résultat est là. Je verse le jus dans les 7 verres placés juste à côté pendant que Pop dépose les petites brochettes déjà toutes prêtes, la rondelle d’agrume et la paille. Ça c’est du travail d’équipe. De manière efficace, la première vague de smoothie est prête.

Yuna, les smoothies Ceri sont prêts !

La bleue arrive et avec l’aide mes pokemons psys commence à servir à ceux qui avaient commandés ce jus. De mon côté, je procède rapidement à un nettoyage du mixeur pour éviter de mélanger les saveurs. La lame du fond de l’objet étant très coupante, je dois faire attention à ne pas y laisser un doigt. Heureusement que j’ai l’habitude de manier les objets coupants, ça m’évitera une catastrophe (à la différence de la narratrice qui a réussi à se couper le doigt deux fois en 20 minutes #nouvelan). Un coup d’éponge bien savonneuse, un rinçage précautionneux et le mixeur est de nouveau prêt à être utilisé. Une fois la première vague faite, le reste suit assez rapidement. En fonction des notes de la bleue, je m’adapte et mes pokemons aussi de sorte à réussir à sortir toutes les commandes.

Lorsque Yuna emporte les derniers verres, je me laisse tomber sur le petit tabouret en soupirant. C’était intense mais au moins tout est bon. Malheureusement la pause n’est que de courte durée puisque je dois me relever pour nettoyer tout le plan de travail dégoulinant de jus de baies. Une éponge et du savon en main, je me mets à frotter pendant que la spétype revient vers moi, le sourire aux lèvres. Toujours les mains savonneuses, je lui réponds « J’espère même si ça a fait beaucoup d’un coup. En espérant ne pas avoir été trop longue ». La discussion est plutôt joyeuse, tandis que l’ensemble de l’équipe de l’office de tourisme parait assez satisfait de ce déjeuner au soleil. Cependant, je sens le regard de la bleue se diriger vers un homme un peu en retrait. C’est vrai qu’il fixe le lieu sans s’approcher mais bon, pas de quoi s’inquiéter.

Yuna va ensuite encaisser l’ensemble du groupe pendant que le fameux type au loin finit par venir pour commander son smoothie. Jusque là rien de problématique, mais la jeune fille continue de s’inquiéter, se permettant même une remarque à son égard alors qu’il n’est pas trop loin. J’adresse un regard à ma Eoko, de sorte à ce qu’elle nous relie télépathiquement la bleue et moi.

Évitons ce genre de remarque devant lui. Si jamais tu as le moindre souci, passe par Hyori. Même s’il n’a pas l’air très net, on ne peut pas le juger comme ça. C’est un client comme les autres après tout.

Une fois ma pensée transmise, je souris à la bleue avant de me mettre à préparer le smoothie demandé. Pendant cette pause midi les clients s’enchainent sans arrêt, ne nous laissant que très peu de temps pour souffler. Les travailleurs de l’office de tourisme sont repartis avec le sourire et le type louche a lui aussi fini par partir après avoir payé l’addition. Finalement ce n’était peut-être qu’une mauvaise impression. Lorsqu’enfin une pause se profile, je constate que nous n’aurons jamais assez de baies pour tenir tout l’après midi jusqu’à la fermeture. Je m’active donc à chercher d’autres instructions de la part des gérants. Après 5 minutes de fouille intense dans la camionnette, je finis par me rabattre sur la notice initiale, même s’il me semble qu’il n’y avait rien à ce sujet. Je retourne la carte, découvrant un PS signé de leur part. Comme quoi inutile de chercher loin.

PS : Vous n’aurez surement pas assez de baies pour toute la journée. Nous nous fournissons dans l’épicerie Tamako Market juste derrière dans les premières ruelles au bord de la plage. Amenez-leur le mot et ils vous donneront ce qu’ils manquent. Encore bon courage !


Une fois la lecture finie, je m’adresse à Yuna. « Je vais aller chercher des baies dans l’épicerie du coin il en manque. Je te laisse tenir la camionnette pendant mon absence ? Normalement il ne devrait pas y avoir trop de monde ». Je descends de la fourgonnette, la carte à la main, attendant tout de même sa réponse avant de filer.


©️BBDragon

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
avatar
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 36
Jetons : 2153
Points d'Expériences : 792

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Mer 10 Oct - 12:18





[Mission] Opération Smoothie

Idalienor Edelwen

Yuna Akabara

Musique

Idalienor me rassure quand à ce client que nous avons en face de nous. Certes il parait un peu louche, mais c’est un client comme un autre, et nous devons le traiter comme tel. Je suis étonnée par le professionnalisme de ma partenaire, heureusement qu’elle est là, sinon je pense que je n’aurai pas pu me reprendre face à cet homme. Pour me rassurer un peu plus, elle demande à sa Eoko de nous connecté télépathiquement parlant, pour que nous puissions parler sans que l’on nous entende.

Une fois le smoothie de l’homme prêt, je lui amène et il règle la note sans rien dire avant de repartir comme si de rien n’était. Tout c’est bien passé avec lui, mais je ne peux m’empêcher de me méfier, ce mauvais pressentiment ne me quitte pas. Bien entendu, après ma discussion avec Ida, j’ai agis avec le plus de professionnalisme possible, mais c’est assez compliqué. Heureusement pour moi, l’homme ne semble pas avoir relever mon comportement.

Je n’ai même plus le temps d’y penser, les clients s’enchainent et le rythme est assez difficile à suivre. Une chose est certaine, je ne m’attendais pas à une telle charge de travail quand j’ai accepté cette mission. Les smoothies partent à une vitesse folle, la réputation de l’établissement n’est apparemment plus a faire, et nous tâchons de faire du mieux qu’on peut. Au bout de plus d’une heure, une période plus creuse se profile à l’horizon, et je dois avouer que je ne dis pas non à ce petit temps de répit. J’en profite pour nettoyer toutes les tables, et les remettre correctement en place avec l’aide de Lucifer, le tout sous le regard attentif d’Ama et d’Astrega. Cette dernière a fini sa sieste en plein soleil, mais elle est restée sur le toit du camion, histoire d’avoir un magnifique point de vue. Comme tout à l’heure, mon Reptincel rechine à porter les tables avec moi, mais il n’a pas vraiment le choix, je lui ai promis une grosse part de gâteau s’il m’aidait. J’ai l’impression que tous mes pokémons ont un attrait particulier pour la nourriture, ils courent tous après.

Enfin bref, une fois les tables à leur place et propre, je retourne auprès d’Idalienor qui m’annonce que nous allons être en manque de baie. Aie nouveau problème, manquait plus que ça, heureusement les propriétaires avaient prévu le coup. Ils nous ont donnés l’adresse de l’épicerie où ils se ravitaillent en baie, nous pouvons donc aller en chercher quelques une. C’est la jeune médecin qui s’en occupe, pendant ce temps je me charge de tenir le camion, ça devrait aller, elle ne va pas partir bien longtemps.

-Vas-y je m’occupe du camion.

Je la regarde partir en direction de l’épicerie avant de me retourner vers nos tables, les derniers clients partent et je me retrouve donc seules avec mes pokémons. Le soleil est moins menaçant qu’à l’heure de midi, les enfants et leur parents sont donc tous partis dans l’eau, et les sportifs ont repris leur exercices, mais je suis certaine qu’arriver l’heure du goûter, tout le monde va rappliquer. La dernière table est nettoyée, je me mets donc à l’abri du soleil dans le camion car, oui les rayons sont moins puissants, mais quand on est allergique au soleil, ils restent dangereux.

Alors que tout se passe bien, je revois l’homme suspect de tout à l’heure s’approcher, son Arbok à ses côtés. Holala le mauvais présentiment revient, ce type est de plus en plus louche, il regarde à droite et à gauche pour voir s’il n’y a personne aux alentours. Une fois qu’il voit qu’il est seul il s’avance vers moi, suivit par son pokémon poison, et son regard froid me donne des sueurs froides…couplé ça à son sourire pas très net en coin, vous avez le profil type du mec louche. Mais bon les mots d’Idalienor me reviennent en mémoire, je ne peux pas le juger sur son physique, il n’a rien fait de mal, enfin pas encore. Je m’efforce donc de lui sourire et de prendre un air amical

-Vous revoilà Monsieur, qu’est-ce que je peux faire pour vous?

-Oui, je crois que j’ai oublié quelques choses quand je suis venu tout à l’heure.

Je marque un temps d’arrêt et réfléchis, je n’ai rien vu sur sa table et dans le sable quand il est parti, il doit faire erreur.

-Je suis désolée Monsieur je n’ai rien trouvé

-Je le sais, ce que j’ai oublié, c’est votre caisse.

Son Arbok se grandit et prends un air des plus menaçant, tandis qu’un Nostenfer, que je suppose être le sien, apparait à côté de lui. Je le savais, ce type n’était pas net, il nous observait depuis tout à l’heure, et il attendait le moment propice. Et ce moment, c’était celui où l’une de nous allait devoir s’éloigner pour chercher les baies…j’aurais dû écouter mon instinct. Je recule d’un pas, mais l’homme sourit un peu plus, me pensant totalement piégée et à sa merci.

-J’ai essayé de voler le gérant habituel, mais il est beaucoup plus costaud que moi et ma foutu une raclé avec ses pokémons. Mais toi gamine, tu ne fais pas le poids, donc files moi gentiment la caisse et je te promets que mes pokémons ne te feront pas de mal.


Ce type est un crétin, essayer un braquage en plein jour ? Mais bon il se met le doigt dans l’œil s’il pense que je vais me laisser faire comme ça, il est loin d’avoir l’avantage sur moi. Un sourire moqueur apparait sur mes lèvres et il semble comprendre que j’ai quelques choses en tête.

-Vous êtes bien imprudent, braquer une caisse en plein jour est risqué. Mais ce qui l’est encore plus c’est de ne pas faire attention à ce qui vous entoure…Astrega utilise Lance-Flamme

Il prend un air surpris, et il a tout juste le temps de lever les yeux pour voir ma Tritox blanche, la tête dépassant du toit du camion. Elle m’obéit et lance une puissante attaque feu que mon ravisseur ne peut esquiver que grâce à son Arbok qui le tire. Le Nostenfer n’a pas eu cette chance et s’est retrouvé sous un déluge de flamme, finissant KO au pied du camion. Je profite de l’instant pour sortir, en prenant au passage la pokéball de Dovah que je libère une fois dehors.

Je me tiens face au voleur qui vient de se relever en panique, ne s’attendant pas vraiment à ça, il est encerclé. Mon Reptincel c’est placé derrière lui, Tritox est sur le toit du camion et je suis avec Draco pour fermer le triangle. J’ai demandé à Ama de rester à l’entrée du camion, pour empêcher un éventuel complice de rentrer à l’intérieur. Les rares personnes présentes non loin de là se rapproches, intrigué par la scène. Je suis confiante, le soleil brille, décuplant la puissance de mes pokémons, il est cerné…J’essaye de contacter Idalienor par télépathie grâce à sa Eoko

Idalienor, si tu m’entends appelle la police et reviens vite au camion, l’homme de tout à l’heure est revenu et essaye de me voler la caisse.

J’espère vraiment qu’elle m’a entendu, sinon je vais devoir attendre jusqu’à son retour.






©BBDragon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
avatar
Pokeathlète Médecin

Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 2376
Points d'Expériences : 1997

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Jeu 11 Oct - 11:38




Opérations Smoothies
Visiblement tout à l’air d’aller, me permettant d’aller chercher les baies manquantes pour tenir le reste de la journée dans la camionnette. La bleutée s’occupe de nettoyer les tables en compagnie de mes deux souris électriques que je laisse ici. Seule Hyori et Beryl me suivent pour aller chercher la cargaison. Après un signe de main à Yuna, je quitte la plage par le biais de petite marche, à la recherche de cette fameuse épicerie Tamako Market. Vu mon sens de l’orientation minable on va éviter de se lancer aux hasards dans les rues. Je ne dois pas laisser ma partenaire trop longtemps, l’heure du gouter approchant à grand pas. Pour minimiser les risques j’accoste quelqu’un pour lui demander la direction à suivre. Son petit rire ainsi que ses indications me font comprendre que je n’ai juste pas levé les yeux assez hauts. L’épicerie était à environ 100 mètres vers la gauche. Effectivement c’était à ma portée sans aide. Je le remercie avant de me diriger vers la boutique.

Une fois à l’intérieur, je repère rapidement le gérant derrière sa caisse. C’est une épicerie qui contient à peu près tout le nécessaire en cette saison. Des baies bien sûr mais aussi des biscuits secs en tout genre, des pâtes, bref de quoi tenir un moment. Mon petit carton à la main, je m’approche de l’arrière du magasin d’où se tient le gérant. Il ne fait pas attention à ma présence, plutôt penché sur des bricoles derrière la caisse. Une fois à sa hauteur, j’essaie de l’aborder.

Excusez-moi monsieur.
Oh pardon je ne vous avais pas vu rentrer. Qu’est-ce que je peux faire pour vous ?
Je m’appelle Idalienor. Avec une amie nous tenons exceptionnellement le Ceri’Smooth sur la plage. Le gérant nous a dit qu’avec ce carton vous nous donneriez de quoi tenir le reste de la journée.
C’est vrai j’avais complètement oublié cette histoire ! Heureusement que vous êtes là les jeunes pour nous donner un coup de main. Je vais vous chercher ça tout de suite. Attends un instant.

Et le voilà disparu dans l’arrière-boutique. Au passage Hyori a disparu elle aussi. Surement sortie prendre l’air. C’est vrai que comme la boutique est bien climatisée il fait beaucoup plus frais que dehors. Beryl n’a quant à elle pas bougé, virevoltant entre les rayons pour s’amuser. Au bout de quelques minutes, c’est simultanément ma Eoko et le gérant qui reviennent. La type psy est plus rapide et s’écrit par le biais de mes pensées. Et visiblement c’est grave pour qu’elle n’utilise pas mon prénom complet.

Ida il y a un problème sur la plage Yuna est en train de se faire attaquer par le monsieur de tout à l’heure. Il veut la caisse.

Un frisson me parcourt le dos, consciente de la boulette que j’ai faite. Je lui ais dis de ne pas le juger ni de se méfier pour rien et voilà le résultat. Réfléchis vite. Ok il y a quelqu’un juste devant toi qui attend que tu récupères ses baies et une collègue possiblement en galère. Le gérant a remarqué ma gêne et reprend la parole.

Il y a un souci mademoiselle ?
Oui oui il y a un problème ! Quelqu’un essaie de nous piquer la caisse sur la plage !
A tous les coups c’est le même type qui a déjà essayé de la voler avec les gérants habituels. Il n’est pas commode du tout.
Est-ce que vous voulez bien aller chercher la police ? De mon côté je retourne l’aider au plus vite !

Le gars a à peine le temps de dire oui que je suis repartie en courant en direction de la plage tandis que le gérant referme sa boutique à la hâte pour aller chercher des policiers. Beryl me suit à toute vitesse tandis que je réfléchis à la meilleure stratégie. Provoquer un combat en plein milieu de la plage serait une très mauvaise idée, surtout à côté d’un camion qui fait le fonds de commerce d’un couple. Comment en venir à bout sans provoquer un scandale ? La seule idée qui me vient nous permettrait d’au moins se débarrasser des pokemons l’espace d’un temps. Bon va pour ça en l’absence d’autre chose. J’arrive enfin derrière le camion, comprenant que même s’il est encerclé, la situation n’est pas évidente. Sans prendre la peine de passer par les marches, je saute de toutes mes forces en criant.

Beryl utilise Para-spore !

La petite mouche s’approche à vive allure et déverse sa poudre jaune sur les deux pokemons intrus, les paralysant quasiment immédiatement. Quant à moi, et bah il faut se rendre à l’évidence, je ne suis pas une ninja. Ma réception sur le sable est très mauvaise, provoquant une roulade peu harmonieuse mais suffisamment rapide pour me permettre de me relever juste derrière. Toujours en courant, je m’arrête finalement à côté de la bleue, le souffle court. Toutefois, je tente de lui glisser quelques mots.

La…la police arrive…le gérant du magasin est partit…la chercher.


Le type s’est cru tout de suite malin avec ses deux pokemons mais sans eux le voilà déjà plus embêté. Mais pas assez visiblement vu ce qu’il se prépare à dire.

Aucune importance, pas besoin d’eux quand on peut faire le travail soi-même.

A peine ai-je le temps de me redresser qu’il m’empoigne par le col et me plaque contre le camion. Je retiens un gémissement de douleur quand mon dos vient s’écrabouiller contre la structure métallique. Pour l’instant je me concentre sur ma respiration hasardeuse et sur ce qu’il dit, s’adressant à Yuna.

Maintenant tu me donnes la caisse, tout de suite ou je l’étouffe !

Je distingue Helios prêt à lancer une attaque Fatal-Foudre directement sur lui mais je lui fais signe de la tête de ne rien faire. J’ai déjà utilisé un pokemon directement sur un humain et ça aurait pu très mal se finir. Hors de question de recommencer. De toute façon si tout va bien, ça ne devrait pas durer trop longtemps. Juste le temps de …

Police plus un geste !

Le corps massif de notre voleur me bloque la vue mais je devine une voix féminine, accompagnée d’autres pokemons vu les bruits que j’entends. Je ne sais pas si elle tient une arme mais après quelques secondes d’attente, il finit par me lâcher, me faisant retomber au sol comme une poupée de chiffon. Je tousse assez fort, comme un réflexe vital après une telle compression, ne me laissant pas vraiment le loisir de regarder tout ce qui passe autour de moi. Tout ce que je sais c’est que le gars finit par être embarqué sous le regard curieux des passants venus s’agglutiner autour de la scène. Une fois mon souffle revenu à la normale, je me relève pour discuter avec Yuna.

Excuse-moi tu avais raison. On aurait dû se méfier de lui. Et avec ça je n’ai toujours pas nos baies.

Je rie à ma remarque pas hyper pertinente, histoire de décompresser et de ramener mon rythme cardiaque à la normale. Après tout on a encore une après-midi à tenir, ça serait bête que mon cœur lâche avant.



©️BBDragon

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
avatar
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 36
Jetons : 2153
Points d'Expériences : 792

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Dim 14 Oct - 14:48





[Mission] Opération Smoothie

Idalienor Edelwen

Yuna Akabara

Musique

On pourrait croire à un Western, le malfaiteur et moi nous sommes face à face alors que quelques curieux s’amassent autours de nous. Bon j’ai un petit avantage, lui et son pokémon sont cernés par mes pokémons et moi. Je jette un coup d’œil à mes partenaires, de petite flammes sortent involontairement de la bouche de mon Lucifer, si je lui en donnais l’ordre, il cramerait cet homme sans problème. Dovah grogne légèrement, il se grandit le plus possible, comme s’il faisait un duel de taille avec l’Arbok en face de lui. Astrega de son côté est prête à bondir sur la tête du voleur, comme elle sait si bien le faire. Je suis partagé en cet instant, d’un côté j’ai envie de lui faire payer le fait de m’avoir menacé, et d’avoir voulu voler la caisse en lui cramant la tête…de l’autre ça nuirait à la réputation du camion, et ça entrainerait un échec de la mission.

Mais je n’ai pas de choix à faire, j’entends la voix d’Idalienor derrière moi, ordonnant une attaque Para-Spore. Je me retourne pour voir la Bombydou de ma partenaire foncer et utiliser son attaque plante pour paralyser les deux pokémons du voleur, les rendant inoffensif. Mon regard se pose sur la jeune femme qui fait une mauvaise réception dans le sable, bon heureusement sa roulade est plutôt maitrisée, ce qui lui permet de rapidement revenir vers nous. La médecin s’arrête à côté de moi et me glisse que la police est en chemin, ce qui est une très bonne nouvelle. Il nous suffit donc de garder cet homme sous contrôle, et les forces de l’ordre viendront le cueillir. C’est mieux ainsi, mais j’espère juste qu’il ne va pas essayer quelques choses de stupide, du genre s’enfuir, sinon je ne garantis pas sa survie face aux flammes de Lucifer.

De toute façon, il est bien gêné de ne plus avoir de pokémon en état de combattre, et il n’a pas entendu ce qu’Idalienor m’a dit, il ne sait donc pas que la police arrive…Malheureusement, il pense pouvoir gérer la situation sans ses pokémons, et c’est avec une vitesse fulgurante qu’il empoigne Ida et la plaque contre le camion. Je n’ai même pas eu le temps de réagir, et maintenant il a retourné retourner la situation à son avantage. Il me demande de lui donner la caisse, et si je refuse il étouffera la Pyroli. Je me mords la lèvre et fait un signe d’apaisement à mon Reptincel qui était à deux doigts de cracher ses flammes. Mais s’il fait ça, il touchera aussi Idalienor...qu’est-ce que je fais maintenant, je ne veux pas lui donner l’argent, on a travaillé dur pour, mais d’un autre côté je ne vais pas risquer la vie d’Ida…Raaa ça m’énerve d’être aussi impuissante, je voudrais pouvoir faire quelques choses. Une minute, il est focalisé sur moi là, il en a oublié mes pokémons auprès du camion… D’un rapide coup d’œil je vois qu’Astrega est prête, elle s’est approché discrètement, tel la ninja qu’elle est, et Ama se cache dans l’angle extérieur du camion, sur un simple ordre ils peuvent bondir sur l’homme et le déstabiliser pour que je puisse foncer sur lui et venir en aide à mon amie. C’est risqué mais je ne vois pas quoi faire d’autre, je lève les mains en l’air en signe d’apaisement, j’ai intérêt à être convaincante dans mon jeu d’acteur.

-Ok…ok on se calme…ne lui faîtes pas de mal.

Je m’avance lentement vers le camion, comme pour me rapprocher de la caisse afin de lui donner, mais mes intentions sont toutes autres…Avant que je n’ai le temps de faire signe à mes deux pokémons en position, une forte ferme me parvient aux oreilles, il s’agit de l’agent Jenny, accompagné d’un Arcanin et d’un Caninos. Une vague de soulagement m’envahit, on est sauvées ! Même si elle n’a pas d’arme, ses deux pokémons feu se montrent suffisamment menaçants, si bien que l’homme relâche Idalienor et recule lentement, se rendant gentiment aux forces de l’odre. Une fois qu’il est suffisamment éloigné de la médecin, j’accours vers elle, l’inquiétude peinte sur mon visage.

-Ida ça va ? Tu n’es pas blessé ?


Elle tente de reprendre son souffle tant bien que mal. Je ne me préoccupe même plus de l’homme qui est alors embarqué, seule l’état de ma partenaire m’importe. Je dois avouer que j’ai vraiment eu peur quand il s’est saisi d’elle, et je m’en veux, j’aurai dû être plus réactive…Alors que j’allais m’excuser auprès d’elle, c’est Idalienor qui le fait me disant que j’avais raison à propos de cet homme depuis le début…et aussi du fait qu’elle n’a pas ramener nos baies. Alors que nous somme debout à présent, je me permets de rigoler légèrement pour détendre un peu l’atmosphère.

-Ne t’excuses pas Ida, tu avais raison dans ton sens, c’était un client à la base. Je suis souvent trop méfiante envers les hommes un petit peu louche, ça m’a déjà attiré des problèmes. J’ai eu raison cette fois, mais j’aurai très bien pu me planter.

J’essaye de la rassurer sur ce point de vue-là, le hasard a fait que j’ai eu raison, mais ce n’est pas le plus important. Ce qu’il l’est, c’est que l’on n’ait rien, et que tout est rentrée dans l’ordre au presque, si on prend en compte l’absence de nos baies. Je lui souris avant de continuer.

-Pour les baies ne t’inquiètes pas, j’irai les chercher tout à l’heure, pour le moment tu ferais mieux de t’asseoir et de te poser quelques instants.

Je l’invite à s’asseoir sur une chaise juste à côté, alors que les quelques curieux observe l’homme être emmené par l’agent Jenny. Ça va faire de la pub pour le camion cette histoire, après bonne ou mauvaise, je n’en sais strictement rien. Quelques minutes plus tard j’entends un aboiement de Caninos, mais ce n’est pas celui d’Ama, c’est celui de l’agent Jenny. Cette dernière se rapproche de nous, un léger sourire rassurant aux lèvres.

-Vous allez bien jeune filles ?
-ça a l’air d’aller, on s’en sort plutôt bien.
-Vous m’en voyez rassuré, grâce à votre comportement nous avons réussi à appréhendez cet homme qui nous a tant de fois échappé. Je demanderai de passer au commissariat dans la journée pour que l’on puisse prendre vos dépositions.
-Très bien, nous passerons

Après échange, l’agent repart et les quelques curieux qui étaient encore restés repartent aux aussi, nous laissant seules Ida, nos pokémons et moi. Enfin pas si seuls, car un homme chargé d’une grosse caisse de baies arrivent vers nous. Il doit s’agir du gérant de l’épicerie à en juger par le nom sur son tablier.

-Je suis content qu’il ne vous soit rien arrivés, j’étais inquiet. Mais en voyant l’agent Jenny, je me suis permis de faire un aller-retour pour vous ramener les baies que vous m’aviez demandé.

Je le remercie chaleureusement avant d’utiliser les pouvoir psychiques de l’Eoko d’Ida pour parler à ma partenaire.

-Tu vois, on les a finalement nos baies.

Tout est bien qui finit bien...même si on a encore une aprèm de boulot qui nous attend encore.







©BBDragon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
avatar
Pokeathlète Médecin

Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 2376
Points d'Expériences : 1997

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Lun 22 Oct - 17:31




Opérations Smoothies
J’avoue que je ne m’attendais pas à ce que le gars me plaque sans réfléchir contre le camion. Le choc contre la structure métallique provoque un frisson généralisé dans tout le corps ainsi qu’une douleur sourde. Vu la façon dont il me tient par le col je peine à le regarder droit dans les yeux. Mes yeux sont à demi-clos essayant de regarder Yuna tant bien que mal. Je sais que la jeune fille est plutôt du genre sanguin. Je ne voudrais pas que d’un seul coup l’un de ses pokemons prennent le risque de le cramer et moi avec. On aurait des problèmes bien plus graves qu’une caisse volée. J’ai entendu tellement d’histoires à propos de braquages qui tournent mal que je préfère encore jouer la carte de la sécurité en lui laissant l’argent récolté de la journée.

Heureusement il semble que ce soit la décision que la bleue ait choisie de prendre et ça m’arrange parce que je commence vraiment à avoir du mal à respirer. Mais heureusement pour nous deux elle n’aura même pas besoin de le faire puisque l’agent Jenny vient à notre secours. Face à la menace de la police, le voleur est bien obligé de me lâcher, relâchant en même temps la pression contre ma gorge. Je glisse jusqu’au sol pour reprendre mon souffle, la bleue à côté de moi. Forcement qu’elle s’inquiète. Une fois que j’ai emmagasiné assez d’oxygène, je peux enfin lui répondre correctement.

T’inquiètes pas tout va bien. Un petit manque de souffle et surement un bleu dans le dos mais globalement rien de grave. En tout cas tu as l’air d’avoir un bon instinct, en tout cas meilleur que le mien ahah.

J’avoue ne pas du tout avoir fait attention à la policière qui s’occupait de notre joyeux malfaiteur. Sous la proposition de ma camarade, je prends place sur une des chaises pliables de la terrasse sous le regard inquiet de mes pokemons. En rigolant je m’adresse à eux « Ne faites pas cette tête je vous dis que tout va bien. On en a vu d’autres tous ensemble je crois non ? ». Les trois plus anciens hochent la tête tandis qu’Helios se contente de sourire. Forcement comme il est tout nouveau dans l’équipe il n’a pas directement connu ces événements même s’il sait de quoi je parle. Me connaissant, je pense qu’il en vivra lui aussi des aventures de ce genre tôt ou tard. Nous ne sommes pas à la Pokemon Community pour rien après tout.

L’agent Jenny, après avoir embarqué le voleur, revient vers nous avec son propre Caninos pour discuter. Elle nous demande si tout va bien et nous explique que notre réaction nous a permis de l’appréhender. Je ne sais pas si cela va faire de la très bonne publicité au camion cette histoire mais au moins ça fera plaisir à quelqu’un. Elle nous demande également d’aller au commissariat pour prendre nos dépositions dans la soirée, ce que nous acceptons bien sûr. Après c’est au tour du vendeur dans l’épicerie de venir, avec une grosse caisse dans les bras. Pile la livraison de baies que j’étais censée récupérer plus tôt. Ça nous évitera de faire un aller-retour supplémentaire et ça m’arrange vraiment. Il serait peut-être temps que l’on reprenne notre activité nous.

Merci beaucoup pour votre gentillesse et de nous avoir aidé en allant chercher l’agent Jenny. Je peux vous servir un smoothie pour vous remercier ?
Non non ne vous embêtez pas. Vous avez d’autres clients et puis je reviendrais dans la soirée de toute façon. Bon courage pour la fin de journée.
Merci vous aussi.

Le voilà qui s’éloigne à son tour. Lui aussi a laissé son commerce en plan en venant nous aider. Il est grand temps qu’il aille le rouvrir, comme nous d’ailleurs. Je me relève de la chaise et grimpe dans la camionnette. Le monsieur nous a déposé la caisse à l’intérieur. Je prends quelques baies dans mes mains et les montres à la bleue.

Allez nous aussi on doit se remettre au boulot. Surtout que j’ai l’impression qu’on a d’autres clients.

En effet au loin, il n’était pas difficile de distinguer quelques têtes curieuses, toujours là pour nous fixer Yuna et moi. Même si la plupart sont partis une fois le voleur emmené un peu plus loin, certains n’ont toujours pas décroché de la petite équipe que nous formons. Je les vois curieux mais n’osant pas s’approcher plus que ça. Allez il est temps de sourire et de décrocher ta plus belle voix.

Venez par ici n’ayez pas peur. Le voleur est maitrisé donc maintenant place à la dégustation ! On peut vous faire gouter les smoothies que l’on propose alors n’hésitez pas !


Je lance un petit clin d’œil à Yuna. Oui c’est une initiative complètement personnelle mais qui je pense est nécessaire pour que les gens osent revenir vers nous. Après tout, ils viennent de voir sous leurs yeux l’agression de deux étudiantes. Normal qu’ils n’osent pas vraiment venir après. Alors une petite dégustation ne fera de mal à personne. J’adresse également un sourire à mes pokemons. La pause a été assez longue il est temps de reprendre du service. Les premiers clients de l’après-midi approchent déjà.


©️BBDragon

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
avatar
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 36
Jetons : 2153
Points d'Expériences : 792

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Lun 22 Oct - 21:01





[Mission] Opération Smoothie

Idalienor Edelwen

Yuna Akabara

Musique

Je suis soulagée, Idalienor n’a rien en dehors de son souffle coupé, et de probablement un bleu dans le dos. Et heureusement d’ailleurs, je ne me serais jamais pardonné s’il lui était arrivé quelque chose, et j’aurais encore moins pardonné à ce type. J’en aurais fait un rôti un peu trop cramer, peu importe les conséquences derrières. Mais bon pas la peine de penser à ça, ma partenaire n’a rien.

Une fois assise, elle rassure ses pokemons, qui comme les miens, étaient prêt à agir pour la sauver des griffes de ce voleur. Elle leur dit qu’ils ont vécu bien pires par le passé, et je n’ai aucun mal à la croire. S’il y a bien une chose que j’ai apprise en étant à la Pokemon Community, c’est que le danger peut surgir de n’importe où. Il n’y a qu’à voir les évènements de Lansat à la fin d’année dernière, ça s’est clairement transformé en guerre civil, et on y a tous été mêlé. Si au début ça me faisait un peu peur, tous ces dangers, je dois avouer que maintenant je ne pourrais presque pas m’en passer. Mener une petite vie tranquille, dans un camion truck par exemple….jamais de la vie, ce n’est pas pour moi. Je préfère nettement voyager avec mes pokémons et me battre.

Enfin je m’éloigne du sujet, le vendeur de baie nous a ramener ce qu’il nous faut pour terminer la journée. J’apprends en plus, de la bouche d’Idalienor, que c’est lui qui est allé chercher l’agent Jenny. Heureusement qu’il a réussi, ça m’a évité de faire un barbecue humain. La médecin lui propose un smoothie pour le remercier de son aide, mais le commerçant refuse gentiment. Il doit aller retrouver son magasin qu’il a laissé en plan pour nous aider, mais il reviendra nous voir en fin de journée, vérifier que tout c’est bien passé.

-En tout cas, merci pour ce que vous avez fait.

Il hoche la tête, de manière à dire que c’était tout naturel, et il repart en direction de son magasin, nous laissant seules avec les quelques curieux qui n’ont pas déserté la zone…Mince c’est vrai qu’avec tous ces évènements, j’ai complètement oublié les clients. Certains sont complètement choqué, et n’ose pas vraiment s’approcher, ils doivent surement se demander si le camion est ouvert, après ce qui vient de se passer. Idalienor se lève pour grimper dans le camion comme s’il ne s’était rien passé, et je dois dire que ça me surprend. Je suis étonnée du professionnalisme dont elle peut faire preuve, peut-être que je serais comme elle dans quelques années. En attendant, je suis bien contente qu’elle s’adresse aux clients pour les rassurer, et les attirer, je n’aurai clairement pas su comment m’y prendre.

Idalienor propose de faire gouter les smoothies que l’on propose aujourd’hui, et je dois avouer que ce n’est pas une mauvaise idée. Faire goûter un peu de smoothie pour les attirer, et leur proposer d’en prendre un complet s’ils aiment…d’une pierre deux coups. Ça nous permettra peut-être de rattraper le retard qu’on a  pris ce midi, à cause de ce voleur. Certaines personnes semblent se laisser séduire par la proposition d’Idalienor, c’est la cas d’un couple de touriste qui s’avance vers le comptoir, nous fixant à tour de rôle.

-Vous…vous êtes certaines de ne pas vouloir fermer le camion pour aujourd’hui ? Avec ce que vous venez de vivre ?
-Ho ne vous en faites pas, il en faut plus pour nous faire peur, et en plus maintenant les camions est bien garder. Alors qu’est-ce qu’on peut vous servir ?

Le jeune homme ne semble pas comprendre mon deuxième argument et pour cause, mes pokémons se sont postés à des endroits stratégiques pour la surveillance. Et hormis Draco et son corps de quatre mètres allongé dans le sable, ils se fondent parfaitement dans le décor. Ama est entre les tables, allant voir les clients pour les amadouer et les ramener au camion, Astrega est sur le toit du camion, à espionner tout le monde et à chercher une proie potentielle pour ses talents de ninja. Lucifer quant à lui s’est placé sous un parasol, faisant mine de faire sieste, mais je suis certaine que si je l’appelle, il rapplique dans la seconde.

Le jeune couple regarde les divers smoothies avant de commander deux dégustations de smoothie Sirène Cobabienne. Idalienor commence donc à préparer les petits verres de smoothies, alors que je commence à discuter un peu plus sérieusement avec le couple.

-J’ai été impressionnée par votre sang froid jeune fille. Peu de personne aurait agi aussi calmement face à ce voleur et ses pokémons.

-Vous savez, on est des élèves de la Pokémon Community, et on a une complète confiance en nos pokémons…donc c’est vrai que dans ce genre de situation on ne panique pas vraiment.
-Il n’empêche, je sais que j’aurai été incapable de faire comme votre amie et vous.

Finalement, j’ai l’impression que ces évènements ne vont pas faire une si mauvaise pub pour le camion. Les personnes ont plutôt l’air impressionné de la façon dont nous avons réagi, et ils n’ont pas l’air de se sentir en danger. J’ai plus l’impression qu’ils sont inquiets pour nous, tant mieux, ils vont venir nous parler et on peut leur vendre des smoothies. Le couple déguste leur smoothie, et si la jeune femme semble apprécier sa dégustation, ce n’est pas vraiment le cas de l’homme.

-Le smoothie ne vous convient pas Monsieur ?
-Je le trouve trop doux pas assez relevé.
-Alors goûtez l’explosif, il est beaucoup plus fort en gout.

Le jeune homme accepte et demande directement un smoothie complet, ne voulant pas de la part de dégustation, alors que la femme en reprend un Sirène Cobabienne. Ils n’ont plus le temps de rester ici, ils sont attendus de ce que j’ai cru comprendre. Ils règlent avant de partir, nous souhaitant bonne chance pour la journée. Je me tourne alors vers Idalienor et lui souris.

-Super ton idée, je sens que ça va bien marcher cet après-midi.


En plus j’ai l’impression qu’on va avoir du monde, je vois plusieurs groupe venir vers nous, précéder par Ama…Il fait vraiment bien son travail, je vais devoir lui acheter un gâteau pour le récompenser ce soir. Mais bon trêve de bavardage, nous voilà partie pour deux heures non-stop de travail.






©BBDragon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
avatar
Pokeathlète Médecin

Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 2376
Points d'Expériences : 1997

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Jeu 25 Oct - 16:25




Opérations Smoothies
Effectivement les événements se sont enchainés un peu rapidement mais ce n’est pas pour autant qu’il faut arrêter le service. Surtout qu’au final, il y a plus de peur que de mal. Raison de plus pour se remettre au travail. Yuna a l’air d’approuver ma proposition donc c’est tout sourire que nous nous y remettons. Après tout c’est déjà l’heure du gouter, ça sera dommage de perdre des clients maintenant. L’idée de faire gouter des échantillons de nos smoothies à l’air d’en enchanter plus d’un puisque déjà un couple s’approche de nous. Mes deux souris électriques s’gisent sur le comptoir pour me transporter les baies. C’est vrai que je n’ai plus de stock je ne dois pas perdre de temps. Pour autant, je continue d’écouter la conversation de la bleutée avec le couple et je ne me gêne pas pour participer.

Vous savez nous venons de la Pokemon Community, nous sommes comme qui dirais-je préparé à vivre ce genre de choses.

Cela semble les remettre en confiance puisqu’ils acceptent de gouter des extraits de nos smoothies que je leur prépare avec plaisir. Tous les ingrédients dans le mixeur que je répartie ensuite dans des tout petit gobelet, histoire de juste gouter sans en gâcher. Après tout je n’ai pas eu d’autorisation officielle de la part des gérants pour servir des boissons gratuitement. Il me faut des arguments au cas où ça me soit reproché par la suite. Je jette un œil autour du camion et ne manque de remarquer que les pokemons de la spétype ont eux aussi changé de place, comme redoutant une prochaine attaque. A mon avis nous serons tranquilles pour le reste de la journée mais après les événements de tout à l’heure je ne peux pas lui reprocher d’être trop prudente. La discussion se poursuit pendant que je leur amène en personne les deux verres pour les rassurer. Après tout nous sommes deux dans l’histoire.

C’est gentil de vous inquiéter pour nous mais je vous assure que tout va bien. Plus de peur que de mal. Et vous avez raison, Yuna a très bien réagi en mon absence. Comme quoi même une spétype feu peut faire preuve de Sang-froid. Tenez vos smoothies.

Je n’attends pas plus longtemps pour retourner dans le camion et préparer des boissons en avance. Evidemment, tout ceci est alterné avec du nettoyage minimum pour garder le plan de travail en bon état. Finalement, le couple nous fait parvenir ses commandes, que j’ai déjà pu préparer avec un peu d’avance. Je vers le liquide dans les verres et laisse Helios faire la décoration du contour. Un peu de sucre, du citron une paille colorée et le tour est joué. Je laisse Beryl emmener les verres à nos clients pendant que je reprends mes tâches sans trop m’arrêter, d’autant plus que d’autres clients arrivent. Je fais signe à la bleue, donnant également le signal à mes pokemons accélérer le mouvement.

Le Caninos de Yuna a ramené une famille tout juste sortie de l’eau un peu plus loin. Un couple avec 4 enfants d’âge assez varié. Cela me rappelle nos dernières vacances en famille avant le décès de maman et la naissance d’Elwey. On aimait bien se promener sur les plages, se baigner, s’éclabousser et juste sourire après tout. On avait tous nos jolies bouées de toutes les couleurs et les cheveux dans tous les sens, remplis de sel. Un joli portrait de famille qui risque de se reproduire avec la naissance prochaine du 6ème enfant de papa. J’avoue que j’appréhende beaucoup le moment où cela va arriver mais j’ai aussi hâte. Cela va agrandir encore un peu plus notre famille et qui sait la souder encore plus qu’elle ne l’est déjà. J’espère en tout cas que Maman portera chance à Papa dans cette nouvelle aventure de là où elle est.

Les deux heures qui ont suivi sont passées relativement vite quoi qu’un peu fatigante. Les premiers rayons de soleil commencent à décliner sur la plage tandis que la fermeture du camion approche tout doucement. La bleue profite d’un moment de calme pour nettoyer les tables pliantes tandis que je nettoie le camion. J’ai assez pour servir les potentiels derniers clients, je peux donc me permettre de commencer le rangement. Mes pokemons sont descendus de la camionnette pour jouer avec ceux de ma camarade. Eux aussi ont bien le droit de se vider la tête après tout. Toujours en passant mes coups d’éponge, je m’adresse à la bleue pour entamer une conversation banale.

Tu avais déjà fait des missions de ce genre avec l’académie avant ? A vrai dire je ne sais pas quand tu es arrivée à la PC, on n’avait pas eu trop l’occasion de se croiser avant les manifestations sur Lansat



©️BBDragon

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
avatar
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 36
Jetons : 2153
Points d'Expériences : 792

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Jeu 25 Oct - 22:50





[Mission] Opération Smoothie

Idalienor Edelwen

Yuna Akabara

Musique

Elève de la Pokémon Community, ça sonne comme l’explication qu’on sort à tout va pour tout justifier. Mais je ne suis pas la seule à la sortir, Idalienor approuve ma justification. Enfin, je n’aurai jamais pensé dire un jour qu’un braquage de caisse serait une chose à laquelle je serais préparée. Et pour le commun des mortels, c’est inenvisageable et à la limite honteux pour l’école de faire courir autant de risque à ses étudiants…Mais c’est justement ce qui me plait dans cette école, je ne fais pas que m’asseoir derrière un bureau  et assister au cours. Je vis des aventures, plus ou moins exotiques, je fais de belles rencontres, comme Idalienor. Honnêtement, je ne changerai de système éducatif pour rien au monde…Hé mince, je me suis encore éloignée de la réalité.

J’arrive de justesse à retenir un léger rire quand Idalienor parle au couple, leur disant que je sais quand même faire preuve de sang-froid, alors que je suis une spécialiste du type feu. Heureusement qu’elle n’était pas dans ma tête, quand le voleur la tenait contre le camion. Si l’agent Jenny n’était pas intervenue à ce moment précis, Astrega aurait sauté sur l’homme, pendant que j’éloignais Idalienor du potentiel Lance-Flammes que Lucifer aurait lancé sans vraiment faire attention….Enfaite c’est plutôt  une chance que la police soit arrivée à temps, je n’ose même pas imaginer les dégâts sur le camion…

Enfin bref, juste derrière le couple, nous nous retrouvons avec une famille fraichement sortie de l’eau qui suit tranquillement Ama. Ils sont encore trempés, et les quatre enfants trainent leurs deux parents vers le camion. C’est vrai qu’après une bonne baignade, un petit smoothie ça fait du bien. Il faut bien évidemment ne pas retourner à l’eau directement après avoir mangé, ça peut être dangereux. Enfin bref, la famille arrive à notre niveau et Ama en profite pour filer à l’anglaise, ça ne m’étonne pas vraiment. Il a complètement horreur de l’eau, et même des gouttelettes que projettent les enfants en s’agitant dans tous les sens. Oui oui à ce point, il n’est pas phobique…mais pas loin quand même.

J’accueille la famille avec le sourire et comme pour les autres clients de la journée, nous les servons avec le sourire. Rapidement les clients arrivent en masse, et nous n’avons pas beaucoup le temps de discuter entre nous, Idalienor et moi. Heureusement deux heures plus tard, ça se calme un peu. Je pense qu’avec ce qu’on vient de faire là, nous avons réussi à rattraper le retard que nous avons pris à cause de ce maudit voleur…Raaa j’aurais aimé lui cramer la tête pour lui faire payer ce qu’il a essayé de faire…Non faut que je me calme, le feu n’est pas forcément une solution à tout, je pense que je commence à clairement fatiguer.

Je profite de ce moment calme pour nettoyer quelques tables et les ranger, je préfère anticiper ça plutôt qu’attendre le dernier moment, et qu’on soit vraiment trop fatiguées. Bien entendu, Lucifer m’aide à nouveau pour les tables, mais je le laisse aller jouer avec les pokémon de la médecin qui sont partis jouer avec Dovah et Ama. Bon finalement mon plan de défense du camion n’aura servi à rien, pas de nouvelle menace depuis l’attaque du voleur. Mais bon on n’est jamais trop prudente, et je suis certaine que ça a rassuré un peu les clients, de savoir qu’il y avait des pokémons pour assurer la sécurité. Quand je repose des tables au camion, Idalienor m’interpelle, me demandant si j’avais déjà fait des missions comme celle-ci avant. C’est vrai qu’avant les évènements de Lansat, j’étais plutôt discrète à l’académie, et en dehors de mes camarades de dortoir et d’autre personne comme Cloé, Ginji ou Erika, je ne connaissais pas grand monde. Je vérifie que personne n’a besoin de moi, avant de lui sourire et de lui répondre.

-J’ai déjà fait deux trois missions depuis de j’ai intégré l’académie en février dernier. Ma première était très différente de celle-ci, mais durant ma dernière mission, j’ai dû aller dans un bar pour aider à la distillation de l’alcool. Ce n’est pas la fabrication de smoothie, mais c’était assez amusant…Et toi ? Ça fait longtemps que tu es à la PC ? Tu as l’air d’en avoir vécu des choses, vu ta réaction face au voleur tout à l’heure.

Je suis certaine qu’elle n’est pas arrivée en même temps que moi à PC, je l’aurai repérée parmi les élèves qui sont arrivés le même jour que moi. Mais heureusement pour moi qu’Idalienor a accepté de m’accompagner pour cette mission. Sans elle j’aurai été incapable non seulement de faire les smoothies, mais aussi d’avoir le courage de les servir…Bon c’est vrai que je ne suis pas logique, je suis timide et je prends une mission qui nécessite le contact avec les clients. Mais il faut bien commencer quelque part pour essayer de progresser.

-Je te remercie Idalienor, sans toi je pense que je n’aurai honnêtement pas pu mener cette mission à son terme, alors merci.

Je lui souris avant de voir qu’une jeune fille attend sur l’une des tables pour qu’on prenne sa commande. Je l’écoute avant de lui amener l’un des smoothies qu’Idalienor a préparé en avance, puis je l’encaisse, avant de revenir vers ma partenaire. Je ne pense pas que nous aurons beaucoup plus de personne, les rayons du soleil s’affaiblissent et les gens désertent la plage, la fin de la journée s’annonce.







©BBDragon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
avatar
Pokeathlète Médecin

Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 2376
Points d'Expériences : 1997

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Dim 4 Nov - 13:15




Opérations Smoothies
J’avoue que retrouver un peu de calme m’a fait un bien fou. La journée a été relativement chargée et intense pour ce qui devait être à la base un simple job d’été en tant que vendeuse de smoothies. Je présume que c’est encore une fois le facteur PC qui a joué. Mais bon au final ce qui compte c’est qu’on s’en soit toutes les deux bien sorties, et que la vente ait pu se faire dans les meilleures conditions. Je ne connais pas exactement leur chiffre d’affaire habituel mais il semble que nous ayons réussis à remplir la caisse, enfin suffisamment pour que je remarque la différence avec le début. Maintenant, place au nettoyage dans la joie et la bonne humeur. Même si dans un premier temps le silence ne nous fait pas de mal, je décide tout de même d’engager de nouveau une conversation avec elle, histoire que l’on se connaisse un peu mieux, particulièrement sur nos expériences passées.

Tu as eu le temps de faire trois missions en si peu de temps. Franchement chapeau ! Souvent l’académie a tendance à attendre un peu plus avant d’envoyer les nouveaux en mission. Tu as dû les impressionner. En tout cas continue comme ça, c’est une bonne chose. C’est grâce à ça qu’après on peut s’adapter à tout.

En parler me fait me souvenir de mes missions précédentes jusqu’à aujourd’hui. J’en ai fait un certain nombre en fait. Ça a commencé par un boulot en tant que serveuse dans un fast food avec Mika. Ensuite je suis partie en mission d’espionnage avec ma préfète. C’est cette mission qui m’a le plus marqué je pense. D’abord l’évolution chaotique de Ruru mais aussi le début de certaines révélations me concernant. Après ça j’ai eu l’occasion de faire des courses aériennes avec Calliope, des expéditions archéologiques avec Maxine, des travaux d’intérêts généraux pour l’académie et un cours pratique qui s’est terminé en Paintball avec Alban. Avec Aria nous sommes allés chercher un sapin pour les fêtes de Noel, j’ai aussi fait une expédition dans un bateau hanté avec Eliott et une infiltration dans la Team Skull. La dernière en date étant celle avec Cael à Alamos. Pfiou ça en fait des choses que je ne vais pas énumérer à la bleue, je ne suis pas sûre que ça l’intéresse vraiment.

A la rentrée prochaine, cela fera trois ans que je suis à la Pokemon Community. Donc oui j’ai eu le temps d’en apprendre des choses. Après ma réaction de tout à l’heure n’avait rien d’extraordinaire si ça peut te rassurer. Tout ça s’apprend au fur et à mesure. Malheureusement tu n’as pas eu le temps de connaitre Lansat très longtemps mais je t’assure que tout ne se passe pas toujours comme ça. Ce jour là nous étions dispersés dans des clans différents, pour des causes différentes, mais ils arrivent aussi que nous soyons tous là les uns pour les autres pour réussir à surmonter une situation difficile. C’est même souvent comme ça. J’espère que tu participeras à ça.

Je lui adresse un grand sourire avant de reprendre le ménage. Les derniers clients sont venus chercher les derniers smoothies. La camionnette est officiellement fermée. Pendant que le soleil commence à rougir tout doucement, je finis d’aider la bleue à ranger les tables dans le camion puis nous le fermons à clé, fière du travail accompli aujourd’hui. Dans nos mains, il ne reste plus que la caisse que nous devons aller déposer chez le commerçant que nous avons vu plus tôt, fidèle ami des propriétaires de la camionnette. Je souris avant de reprendre, tout en agitant le trousseau de clé autour de mes doigts.

Il ne nous reste plus qu’à aller déposer la caisse et la mission sera finie. En tout cas sache que j’ai été très contente de faire ce travail avec toi. J’espère qu’on aura l’occasion de travailler ensemble de nouveau. Viens la boutique est par ici je te montre le chemin !

Un coucher de soleil et la fin d’une journée bien fatigante. Vivement que je retrouve notre maisonnette et surtout mon lit !




©️BBDragon

HRP:
 

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
avatar
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 36
Jetons : 2153
Points d'Expériences : 792

Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   Dim 4 Nov - 21:23





[Mission] Opération Smoothie

Idalienor Edelwen

Yuna Akabara

Musique

Le ciel est magnifique, toutes ces teintes rouges orangés sont justes splendides, on dirait des flammes qui s’affaiblissent petit à petit. Ça signe aussi la fin de notre journée de travail mais aussi de notre mission dans ce camion de smoothie. Et je crois que ce n’est pas plus mal comme ça, car je sens des courbatures dans mes épaules, et j’ai un violent coup de barre. Heureusement que cette mission ne dure qu’une seule journée, je ne pense pas que j’aurai été capable de tenir un deuxième round. Le stresse de l’agression dont on a été les victimes, parce que oui c’est une agression, est retombé, et ça me vide complètement de mon énergie.

Idalienor réengage la conversation, c’est vrai qu’aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir encore plus appris à la connaitre, que depuis que l’on est en colocation. Elle est étonnée que j’ai pu faire trois missions en si peu de temps, et je dois dire que ce qu’elle me dit m’étonne un peu. Je pensais que tout le monde faisait autant de mission que j’en ai fait, mais apparemment ce n’est pas le cas. J’espère qu’Idalienor dit vrai et que j’ai fait plutôt bonne impression à l’administration, mais une chose est certaine, je ne vais pas m’arrêter là, j’aime trop les missions pour arrêter.

La médecin ne m’énumère pas les mission qu’elle a pu faire, et je la comprends. En trois ans elle a dû en voir des choses, et je pense qu’il ferait nuit si elle devait tout me raconter. Ça nous donnera une autre occasion de discuter. Elle me rassure aussi quant à sa réaction de tout à l’heure, comme quoi elle n’avait rien d’exceptionnelle. Elle m’assure que si j’avais connu Lansat un peu plus longtemps, et en dehors de la guerre civile, j’aurai vu l’esprit de cohésion qu’on est capable de faire à la Pokémon Community. C’est vrai que je n’ai vu que différent et combat entre faction, mais je me doute que ça devait être tout autre avant ça. Je souris à la médecin tout en finissant de nettoyer une table.

-Je suis certaine que je pourrais voir ça de mes propres yeux, je ne veux pas qu’il se passe la même chose ici que sur Lansat.

Oui c’est une chose certaine, hors de question que cette île subisse le même destin que Lansat. Je sais que tout ce qui s’est passé ne dépend pas que de moi…mais j’ai rejoint le camps de la team Rouage, pensant que je pourrais les arrêter s’ils faisaient n’importe quoi…voilà le résultat. Mais bon on ne peut pas revenir en arrière pour changer les choses, il faut aller de l’avant. Et pour le moment il faut tout ranger, si l’on ne veut pas finir par dormir ici.

Idalienor est bien plus rapide que moi, elle a déjà fini de ranger l’intérieur du camion, alors que moi je n’ai rangé que la moitié des tables. Elle vient donc m’aider avec le sourire, sourire que je lui rends sans hésiter. Je ne sais pas s’il est trop tôt pour vraiment l’affirmer, mais je considère Idalienor comme une amie. Je ne sais pas si c’est pareil de son côté, mais je me sens bien avec elle, elle est sympa et on passe de bon moment, que ce soit à la maisonnette ou en mission.

C’est dans la bonne humeur que nous terminons de ranger les tables, puis nous fermons le camion, il ne nous reste plus qu’à rendre la caisse et les clés, et cette mission sera définitivement terminée. Idalienor me conduit donc à l’épicerie ou nous devons laisser tout ça, et je ne peux m’empêcher de sourire en voyant Ama et Astrega vraiment sur leur garde. Je les ai laissé dehors, et j’ai rappelé tous les autres, inutile de débarquer en groupe chez l’épicier. Mais je reste méfiante, peut-être que le voleur de cet aprèm a un complice, et que ce dernier va tenter sa chance maintenant. Ama et Astrega scrute les alentours, prêts à n’importe qu’elle situation, mais heureusement nous arrivons sans problème à l’épicerie. Je laisse Idalienor rendre la caisse et la clé, l’épicier nous sourit, il est visiblement soulagé de nous voir terminer cette mission.

-Bien joué jeunes filles, je ne pensais pas que vous irez au bout de cette journée, au vu de ce qui vous est arrivé. Je dirais à mes amis ce que vous avez fait pour leur commerce, vous pouvez être fière de vous. Vous avez bien travaillé.
-Merci beaucoup, ça nous fait très plaisir.

Après quelques politesses nous ressortons de l’épicerie, et je me tourne vers Idalienor qui semble exténuée. C’est normal, cette journée était pleine d’émotion, mais elle n’est pas encore totalement terminée pour moi.

-Je te laisse rentrer la première, je vais aller faire ma déposition auprès de l’agent Jenny.

Je lui souris doucement avant de lui faire un clin d’œil et de partir en direction de la gendarmerie, accompagné de mes deux gardes du corps…Mince, maintenant que j’y pense, je n’ai même pas goûté un seul smoothie aujourd’hui !






©BBDragon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
Opération Smoothie [ft. Idalienor Edelwen] - Terminé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: L'Île Cobaba 3.0 :: Plage-