[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI]
Mikaela Hanover
Mikaela Hanover
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 2008
Points d'Expériences : 240
Pokeathlète Agent
Sujet: [512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI]   Sam 1 Sep - 13:34
Mikaela Hanover
NOM. Hanover
PRÉNOM. Mikaela, Mika, P'tit Hélionceau (ça y a que mes frères qui y ont droits croyez pas), si vous me chantez Ella Elle L'a on va pas être potes, mais sinon vous m'appelez comme vous voulez hein.
ÂGE. 14 ans ! Mais essayez pas de me traiter comme un enfant sinon je vous flingue.
RÉGION D'ORIGINE. Kalos m'sieurs dames, dans la capitale pour rien gâcher.
AMBITIONS FUTURES. Devenir un espion de la mort qui tue. Sinon avoir du fun c'est cool comme ambition aussi !
Description

Il y a un petit récap à la fin de la description pour ceux qui veulent ^^

« Je t’explique mon problème Mikaela, il y a deux ans nous t’avons fait une proposition et tu l’as refusée puis quelques mois après tu as eu besoin de nous et là seulement tu nous as rejoint. Alors je me demande, est-ce que tu nous as rejoints seulement parce que tu avais besoin de nous ou parce que tu nous considères vraiment comme ta famille ? »

Le dos contre un mur et délaissant la chaise qui lui avait été indiquée, Mikaela, 14 ans, se contentait d’écouter en levant quelques fois les yeux sur le plafond, signe qu’elle se fichait complètement de ce qu’on lui disait.

« Grand-père pense qu’on devrait t’envoyer à la Pokémon Community pour que tu apprennes les bases là-bas, mais vu qu’il a quelques doutes sur ta loyauté il m’a chargé de t’interroger pour savoir si tu étais digne de confiance. Après tu peux toujours faire ta tête de mule et rater une chance de gagner une bonne fois pour toute la confiance de la famille. »

Mikaela soupira puis regarda son cousin des éclairs dans les yeux.

« Si grand-père n’avait vraiment pas confiance en moi c’est pas toi qu’il aurait envoyé pour m’interroger, ou alors c’est qu’il croit que tu es bien meilleur que tu ne l’es en réalité. Me regardes pas comme ça c’est toi qui me tends des perches aussi. T’étais pas censé me parler de la Pokémon machin après être sûr que je sois ‘’digne de confiance’’ ? Débutant. »

Un claquement de langue énervé lui répondit.

« C’est pas la question Mikaela, pour l’instant l’idiot que je suis est ta seule chance de sortir d’ici avant ta majorité. Alors tu as deux options : soit tu me prouves que je peux te faire confiance soit tu repars d’où tu viens et fissa. Tu choisis quoi ? »

Mikaela marcha d'un pas décidé vers la porte mais juste avant d'appuyer sur la poignée elle se tourna vers son cousin un sourire moqueur sur les lèvres, les bras croisés et un air de défi dans les yeux.

« Tu croyais pas te débarrasser de moi si facilement si ? Fine your Majesty ! Et je suis censée te prouver ma loyauté comment ? Je dois jurer sur quelque chose ? »

Traînant une chaise derrière lui Nikolaï ne répondit pas tout de suite à la question de sa cousine, il attendait qu'elle se calme, enfin, il espérait qu'elle se calme. La salle dans laquelle ils se trouvaient était d'un blanc immaculé, les murs, le sol les chaises et même la table ne laissaient aucune prise au regard ; c'était la salle d'interrogatoire la plus prisée par la famille Schverkovskova, le blanc rendait les personnes nerveuses et les poussait à se mettre plus vite à table dans l'espoir de sortir plus vite. Nikolaï s'assit et invita Mikaela à faire de même mais celle-ci refusa d'un geste sec de la tête, il se décida finalement à ouvrir la bouche.

« Nous allons avoir une discussion toi et moi, je veux que tu me parles de toi, je veux savoir qui tu es, ce que tu penses, ce que tu ressens, je veux tout savoir de toi, dans les moindres détails. » Il jaugea sa cousine du regard, il aurait voulut avoir une autre salle pour elle, il ne comprenait pas pourquoi grand-père avait insisté pour qu'il l'interroge ici si il voulait qu'elle reste. « Souviens toi que c'est un test Mikaela, si tu sors tu nous oublies. »

« Sérieusement ? Une psychanalyse ? Woah ça craint ! » Malgré son attitude nonchalante Mikaela était aux abois, elle ne comprenait pas ce qu'elle faisait là, c'était quoi la Pokémon Community ? Une mission ? Une école pour espions ? Ça lui semblait tordu cette histoire, et puis elle sentait que ça durerait des heures, mais cette salle la rendait nerveuse, elle avait peur, un peu. « Et je suis censée commencer comment hein ? »

Nikolaï sourit se sentant bourreau prêt à appliquer la sentence, il voyait bien que sa cousine malgré ses airs de bravache n'en menait pas large, elle avait les yeux fuyants et sa voix avait un peu flanché malgré l'apparente colère qui l'habitait. Il effaça malgré tout son sourire malicieux, ça ne ferait que la braquer un peu plus et ce n'était pas son but.

« Tu n'as qu'à commencer par me parler de ton physique pour te lancer, on a tout le temps de dériver sur ce qui m'intéresse plus tard, tu devrais t'asseoir d'ailleurs ça risque de durer un moment. »

A la grande surprise de Nikolaï la jeune fille l'écouta et traîna une chaise de l'autre côté de la table, elle appuya malgré tout son geste par un regard haineux, pour la forme, tout en s'affalant en face de lui.

« Bon si on est obligés de faire ça autant que ça aille vite, on va faire de haut en bas. Alors, j’ai des cheveux noirs coupés assez court, genre au niveau du menton, ils sont plutôt souples et pas galères à coiffés donc je les aimes bien. Mes yeux ils sont gris marrons bizarre mais la plupart du temps je mets des lentilles pour rendre les gens confus, et puis ça permet d'accorder avec mes vêtements aussi des fois donc c'est marrant. Mmh... j’ai la peau blanche mais c'est cool parce qu’elle craint pas trop trop le soleil, j'ai quelques grains de beauté ici et là mais rien de bien particulier. Après je sais pas, mon nez bah c'est un nez normal, pas trop grand, pas trop petit, il me rentre pas dans la face mais en même temps il est pas en trompette ou quoi, et puis ma bouche c'est une bouche quoi, elle est pas mal, c'est juste un peu chiant en hiver parce qu'elle sèche vachement mais bon. Sinon, je fais 1m63 pour 45 kilos, donc je suis assez mince, il paraît que je vais grandir plus et ça m’arrangerait bien parce que là je suis un peu la naine de la famille. »

Un blanc s'installa entre les deux et Nikolaï leva un sourcil au bout de quelques secondes, arrêtant la course de son stylo sur le papier.

« Tu ne penses pas vraiment t'arrêter là quand même, si ? »

Mikaela fixa son cousin d'un regard mauvais et lâcha un juron, il avait un air suffisant qu'elle ne supportait pas. Elle aurait aimé inverser les rôles l'espace d'une seconde, juste pour pouvoir avoir le même.

« Tu fais chier ! Et puis pourquoi tu prends des notes hein ? Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Tiens parlons de mes épaules, un sujet super intéressant ! Elles sont un peu carrées mais pas trop pour une fille j'imagine, je suis assez musclée même si ça ne se voit pas au premier abord ! Non attends je sais ! Encore mieux ! Mes mains ! Elles sont d’un taille normale pour des mains, elles sont blanches comme le reste de mon corps, j’ai des bleus et de petites cicatrices dessus à cause de l’entraînement. Sinon on peut parler de mes ongles aussi. Ils sont propres, c'est important à souligner c'est pas le cas de tout le monde, suis mon regard ! Ils sont assez court mais j'essaie de ne plus me les ronger donc ils devraient pousser d'ici quelques temps ! Ah attends j'oubliais : quand j’avais trois ans je me suis fait une entorse au poignet droit et depuis je peux le faire craquer quand je veux ! C’est assez détaillé là t'es content ? »

« Sans le ton sarcastique ça irait mieux mais j'imagine qu'on ne peut pas tout avoir, et pour répondre à ta question, oui, je suis content, c'est exactement que je veux. »

Il n'avait pas du tout l'air content, ça se voyait il en avait déjà marre, Mikaela espérait d'ailleurs que ce soit lui qui abandonne au bout d'un moment, peut-être qu'elle pouvait le faire craquer ? Mais Nikolaï restait calme malgré tout, il avait un objectif et ne comptait pas se faire rouler par une gosse de 14 ans, il se recala dans sa chaise, fit cliquer son stylo une ou deux fois puis fit signe à sa cousine qu'elle pouvait continuer.

« Bon ok, on part sur ça alors mais je te préviens ça risque de durer un moment. Enfin bref, j’ai des cicatrices un peu partout sur le corps, la plupart datent d'avant mon arrivée dans la famille mais les plus importantes sont d'ici. J'ai l'avantage d'avoir un corps bien proportionné, et puis pas un pèt' de graisse, bon j'ai pas de seins non plus mais honnêtement c'est plus pratique qu'autre chose. Ah j'ai oublié tout à l'heure, je fais du 36 en pointure, c'est petit mais j'imagine qu'ils vont grandir avec ma taille. J'ai fais le tour là non ?

Mikaela semblait s'être calmée, en tout cas un minimum, elle ne fixait plus la porte de sortie aussi souvent et s'était enfin fixée sur sa chaise, il faut croire que son coup de colère lui avait permit d'évacuer son stress. Peut-être que c'était le moment.

« Tu ne me parles pas de tes jambes et de ton dos, c'est un sujet qui fâche ? Tu sais que tu dois me parler de tout n'est-ce pas ? »

Nikolaï avait utilisé un ton étrangement doux, il savait le sujet sensible et ne voulait pas braquer sa cousine une nouvelle fois, il aimait la taquiner mais il savait bien que chaque personne avait ses limites... Pourtant Mikaela ne se mit pas en colère, elle poussa un long et profond soupir de lassitude comme si elle avait abandonné ce combat sans issue.

« J’ai eu... », elle se racla la gorge et reprit une longue inspiration, « J'ai eu un accident il a un peu moins d'un an, j'ai dû être opérée parce que mes jambes étaient paralysées et que c'était le seul moyen pour que j'ai une chance de remarcher... donc j'ai une cicatrice dans le dos qui est genre assez voyante, enfin, c'est pas énorme énorme mais bon elle se voit... ah et mmh... j'ai aussi des traces de piqûres, enfin pas vraiment c'est plus des bleus, parce que je dois m'injecter un traitement assez régulièrement... » Face au silence qui s'étalait Mikaela passa une main dans ses cheveux et essaya de sourire pour détendre l'ambiance « Mais du coup mes jambes marchent du tonnerre héhé! »
Les deux adolescents se jaugèrent pendant un moment, les deux n’avaient au final qu’un seul but commun : sortir d’ici. Nikolaï décida donc qu'il ne reviendrait que plus tard sur ce sujet, et se pencha sur une partie bien plus légère de son questionnaire pour essayer d’apaiser sa sauvage de cousine.


Et les voilà quelques minutes plus tard dans la même situation qu'au début, mis à part les verres d'eau sur la table et l'atmosphère relativement plus détendu rien n'a vraiment changé, il y a toujours un futur en jeu et ça aucun des deux ne l'a oublié.

« Bon ! On passe à ce qu’il se passe dans ta petite tête, t'as qu'à commencer par tes goûts, tes peurs, les trucs comme ça. »

Nikolaï reprit son stylo et ouvrit une nouvelle page de son carnet, ils passaient à un autre aspect d'elle, sa personnalité. Mikaela de son côté se balança sur sa chaise et répondit à son cousin d'une voix calme.

« Yep cap’tain ! Alors, pour les goûts tu as pu voir par rapport à mes vêtements que je ne suis pas hyper sélective, c’est pareil pour le reste. Niveau nourriture du coup j'aime à peu près tout, j'ai du mal avec les oignons et les échalotes crues mais je peux en manger si y a que ça, j'ai une préférence pour le sucré quand même J'ai pas de couleur préférée mais j'aime bien quand elles claquent tu vois ! J’ai même pas d’allergies en plus donc ça tombe bien je peux faire ce que je veux ! Mmh après je sais pas, j'ai tout fait non ? »

Après avoir relut ses notes Nikolaï poussa un soupir, lui aussi commençait à fatiguer.

« Euh je sais pas... Les Pokémons peut-être ? »

« Les Pokémons hein ? Je sais que pas mal de gens les considèrent comme des membres à part entière de leur famille mais moi mmh... disons que les Pokémons des autres tant qu’ils ne m’emmerdent pas ça me va. Et si jamais j’en ai un jour ils seront à moi, ma possession. Donc si ils ont des problèmes ils le règlent seul mais si quelqu'un veut leur faire du mal ils ont pas intérêts à les toucher parce qu'ils sont à moi, c'est comme si on touchait à mes affaires sans autorisation si tu veux. Ça veut pas dire que j’aime pas les Pokémon hein, mais disons que je préfère quand ils servent à quelque chose et qu'ils sont pas dans mes pattes tout le temps. »

Nikolaî sourit à cette remarque sachant où elle risquait d'être envoyée, il ne donnait pas cher de la peau du Pokémon qui lui serait attribué...

« Je vois je vois... Je pense qu'on va passer à une partie que tu vas moins aimer malheureusement, il faut que tu me parles moi de toi en particulier, comment tu te décrirais ? Plutôt gentille ? Énervante ? Butée ? Peureuse ? »

« Ahah tu peux y répondre tout seul à cette question ! »

« C’est pas l’opinion que j’ai de toi que je te demande, c’est la façon dont toi tu te vois qui m’intéresse ! Allez allez ! »

« Rah j'espère que c'est bientôt finit ! Bon, je dirais… que je ne vis que d’extrêmes, tout est toujours trop ou pas assez. Je peux me concentrer sur une tâche pendant des heures ou même des jours quitte à en oublier de manger et de dormir ou bien me lasser très vite et me désintéresser totalement. J'ai pas vraiment de caractère bien défini, c’est galère de se présenter soi-même aussi ! Ah je sais  J’aime beaucoup les défis, je n'arrive d’ailleurs que très rarement à résister à un challenge peu importe ce que c'est tant que c'est amusant et que je peux y gagner quelque chose. Je dirais que je suis assez énergique par rapport à la moyenne, j’ai du mal à arrêter de bouger c'est pour ça que je fais beaucoup de sport. Ah aussi je sais pas trop si c’est un symptôme ou la cause de mon énergie mais je suis insomniaque, je ne dors que trois ou quatre heures par nuit et j’ai lu quelque part que je pourrais compenser mon manque de sommeil par un trop plein d’énergie. Tiens un autre truc ! Quand j’ai commencé quelque chose je ne peux pas le considérer fini à moins que ce soit parfait, et tant que ce n’est pas fini je ne le lâche pas. D’ailleurs ça peut énerver les gens des fois, bon j’en ai rien à faire mais c’est un truc que j’ai remarqué... »

Mikaela allait continuer mais son cousin l'arrêta d'un geste.

« L’opinion que les gens ont de toi ne t'intéresse pas ? »

« Eh ben… pas celle de tout le monde, j’imagine, si j’aime les gens en question je peux prendre en compte leur opinion, et encore. Après c’est pas la même chose si on parle de personnes qui peuvent m’être utiles, là je peux faire semblant que je suis d’accord avec eux même si je ne le suis pas, vu que l’opinion qu’ils peuvent avoir de moi est importante. Dis c’est bientôt fini ? Je m’ennuie. Toi aussi non ? »

Malgré son apparente fatigue d'être ici Nikolaï secoua la tête négativement, donner raison à Mikaela serait dangereux, elle pouvait bien faire semblant d'être toute innocente il ne se laisserait pas berner aussi facilement.

« Je note que la patience c’est pas ton fort ! »

« Eh ! Je peux être patiente ! Mais seulement si il y a quelque chose d’intéressant à la clé » croisant les bras sur son ventre Mikaela reprit une moue boudeuse « Là tout ce que tu m’offres c’est ''peut-être que tu iras quelque part dans je ne sais combien de temps avec je ne sais qui''... »

« Mais je ne t'empêche pas de partir, tu n'es pas attachée à une chaise à ce que je sache ? Tu ne pars pas parce tu détestes laisser quelque chose inachevé n’est-ce pas ? C’est ça le problème, je commence à te connaître. Parce que tu sais que si tu sors d’ici tu ne connaîtras jamais la fin de l’histoire, et pour toi ça serait synonyme de défaite... tu ne supportes pas de perdre hein ? »

Les sourcils froncés Mikaela détourna le regard sachant bien malgré elle que son cousin avait raison, elle n'aimait pas la défaite, mais elle tenait quand même à éclairer un peu ce trait de sa personnalité, quitte à être en interrogatoire autant répondre à fond.

« Je n'aime peut-être pas la défaite mais je l'admets toujours tu ne peux pas dire le contraire vu le nombre de fois où tu m'as battu ! Ce que je ne supporte pas c'est abandonner, je prends des fois les choses trop sérieusement on me l'a déjà dit, mais si on ne se met pas à fond dans quelque chose autant ne pas le faire du tout. Et puis je suis encore vivante donc ça veut dire que je sais quand m'arrêter non ? »

La jeune fille avait eu un ton énervé et son visage s'était fermé alors Nikolaï leva ses mains devant lui et arbora un sourire innocent.

« D'accord d'accord j'ai compris ! Ne le prends pas comme ça ! Parles moi plutôt de cette manie que tu as de t'habiller en mec pour t'amuser, ça te plaît tant que ça de tromper les gens ? Tu n'est pourtant pas une si bonne menteuse... »

« Pfff... Je ne suis peut-être pas une bonne menteuse que ça pour toi mais pour le commun des mortels j’ai un niveau tout à fait honorable, et puis je m’entraîne ! Je peux mimer toutes les émotions possibles et inimaginables selon la situation, je sais faire en sorte que les gens s’apitoient sur mon sort ou je leur insuffle de la crainte. Je suis plutôt douée jouer des rôles donc j'en profite, et puis mon corps m'aide pas mal il faut dire, je suis assez androgyne naturellement... »

C'est vrai que Mikaela pouvait facilement passer pour un jeune homme assez frêle avec sa coupe courte et son absence flagrante de poitrine, malgré tout ce n'est pas la réponse que son cousin pensait avoir.

« Très bien, tu sais jouer des rôles, c’est plutôt pratique pour un espion. Mais au fond Mikaela, qui est-ce que tu es ? J’ai beau vivre avec toi depuis plus d’un an je n’arrive toujours pas à te cerner, personne ici n’arrive à te cerner ! C’est pour ça qu’on se retrouve dans cette situation, la famille a besoin de savoir qui tu es pour pouvoir te faire confiance... »

Mikaela en avait marre de cet interrogatoire, si a certains moments ça avait pu l'amuser elle priait maintenant pour que ça s'arrête le plus vite possible, son impatience se traduisait par des soupirs énervés et surtout un ton acerbe qu'elle tentait vainement de contrôler.

« Je ne sais pas... Écoutes je peux te dire que j’aime les jeux vidéo, que j’ai des coups de cœur pour certaines séries, que j’aime autant Mozart que Marina and the Diamonds ! Mais quand il s’agit de mes sentiments merde qu’est-ce que j’en sais ? Je n’ai pas de but particulier dans la vie, je ne suis pas particulièrement gentille ni particulièrement méchante, j’aime bien jouer avec les sentiments des gens mais je sais quand m’arrêter pour ne pas leur faire trop de mal… Je sais que je pourrais tuer quelqu’un sans même réfléchir si ma famille me le demandait et honnêtement je crois que des fois je me fais peur ! Parce qu’au fond je sais que tu as raison, je n’ai pas de limites ! Mais je sais aussi que la plupart du temps je n’en ai rien à faire de ne pas avoir de limites. Tu veux savoir qui je suis ? Ce que je ressens ? Eh bah bonne chance, parce que perso j’en sais fichtrement rien ! Je ne sais pas ce que tu veux que je dise, je ne sais pas comment gagner votre confiance, je ne sais même pas si je le dois !»

Mikaela s’était levée et tournait maintenant en rond dans la pièce, elle se savait idiote de faire ça et se haïssait de ne pas pouvoir se contrôler mais c’était plus fort qu’elle, rester dans une pièce comme ça sans rien faire d’autre que parler d’elle lui donner envie de casser des murs. Elle avait besoin d’action, de s’entraîner, de faire le ménage, n’importe quoi d’autre que juste s’asseoir et parler, ce n’était pas dans son ADN ça, pas quand c’est elle qu’on interroge. Déjà toute petite elle ne tenait pas en place, mais depuis l’opération on aurait dit que son corps n’arrivait pas à se poser complètement, comme si quelque part il s’empêchait de s’arrêter pour être sûr de ne pas être paralysé. Nikolaï lui aussi avait un peu de mal à rester assis mais il avait été entraîné depuis son enfance à contrôler ses émotions et ses actions, il savait malgré tout que sa cousine ne tiendrait pas longtemps et qu'il ne tirerait rien d'elle tant qu'elle serait dans cet état. Il aurait aimé la faire sortir mais les ordres avaient été clairs : elle ne sortirait pas tant qu'ils ne seraient pas sûrs de sa loyauté. Il jeta un coup d’œil à ses notes, il avait assez de matière pour dépeindre un portrait loyal de sa cousine à grand-père mais il restait une partie, et pas des moindres, qu'il devait encore aborder avec elle.

« Allez Mikaela calmes toi ! On fait une pause, un duel ça te dit ? Je te parie que tu ne tiens pas plus d’une minute en bras de fer contre moi ! »

Il savait qu'elle avait besoin de se dépenser et un bras de fer lui semblait être le moyen le plus rapide de lui faire perdre des forces tout en l'amusant. Mikaela hésita mais le pari lui semblait jouable, après tout ce n'était pas comme si il lui avait demandé de gagner, tenir une minute était un objectif atteignable. Elle demanda malgré tout à gagner quelque chose si elle réussissait, Nikolaï sourit, décidément elle ne perdait pas le nord.

« On a qu'à dire que si tu tiens plus d’une minute je te laisserais sortir... 15 minutes de cette pièce. Par contre vu qu'un pari ça va dans les deux sens si je gagne tu n’as plus le droit de te plaindre jusqu’à la fin de la journée. Alors ? Tentée ? »

Évidemment que ça la tentait, elle pourrait enfin sortir d’ici si elle gagnait. Et puis après tout, elle ne peut pas dire non à un pari, c’est dans sa fiche de caractère !

Récap !:
 

Histoire


« C’était trop facile ! Bon on peut passer aux choses sérieuses maintenant ? »

Mikaela, trempée de sueur, s’était étalée sur la table. Elle ne prit même pas la peine de répondre à son cousin, celui-ci arborait un sourire satisfait sur le visage et même la mauvaise humeur de sa cousine n’arrivait pas à le lui enlever, il grimaça quand même en pensant aux problèmes qu'il aurait eu si elle avait gagné...

« Allez fais pas la gueule ! Je croyais que tu savais admettre tes défaites ? »

La tête entre ses bras Mikaela marmonnait des injures, elle foudroya son cousin du regard alors qu’il se remettait à rire. Elle faillit lui balançait des insultes bien salées mais se retint de justesse, un pari était un pari et elle avait promit de ne plus se plaindre si elle perdait, il fallait bien avouer qu'il était plus fort qu'elle.

« Bon maintenant… on passe à ton histoire, allez, commences par le début. Et pas besoin de soupirer, c’est compter comme une plainte ! »

Nikolaï rayonnait, il avait eu chaud mais ça en valait le coup, la moue boudeuse de sa cousine valait toute la sueur du monde.

« ...Très bien, tu veux des détails tu vas en avoir ! Je suis née le 05 Juin 2004 à 13h53 dans la région de Kalos, à Illumis plus exactement, dans l’hôpital de la ville. Légalement parlant ma mère est Maëlle Gauthier et mon père est Sébastien Hanover, mais la réalité est un peu plus complexe. Maëlle est en fait ce qu'on appelle une mère porteuse et les mères porteuses n'étant pas autorisées à Kalos elle et Papa sont pacsés, tandis que Nana habite avec nous en étant censé être un membre éloigné de la famille Hanover. »

« Attends deux secondes, je ne connais pas les surnoms moi, qui est Papa et qui est Nana ? »

« Ah oui ! Papa c'est Sébastien et Nana c'est Valerian, ton oncle donc. On vit tous ensemble dans une grande maison de plusieurs étages située à la limite d’Illumis, du côté de la route 5. Les parents passent pas mal de temps au travail mais à six enfants on ne s’ennuie pas, et puis j'ai rapidement appris à faire du roller pour suivre mes frères au skatepark ! Avec mes idiots de frères on fait les 400 coups, j’ai passé la majeure partie de mon enfance à les suivre dans leurs plans foireux, les jumeaux sont les plus doués pour se mettre dans le pétrin, Adam tente souvent de rattraper le coup même si la plupart du temps il n'arrive qu'à s'excuser, Jonas s'amuse à prendre des photos ou vidéos de leurs bêtises et moi je me contente de regarder et de me moquer d’eux pendant qu'Alexi fait semblant de pas nous connaître. »

Nikolaï fronça les sourcils en repérant quelque chose qui clochait dans son histoire.

« Vous êtes tout le temps ensemble avec tes frères, tout est beau tout est bien etc mais... tu ne parles pas vraiment de tes... ton trio de parents là, je vous croyais beaucoup plus liés que ça pourtant ? »

« Oh on est liés ! Comme je l'ai dit plus tôt Papa et Nana travaillent beaucoup donc pendant la journée on ne les voit pas vraiment mais ils mettent un point d'honneur à manger avec nous le matin et le soir, et puis on passe toutes nos soirées et vacances collés les uns aux autres, donc même si on a pas tout les week-ends et midis ensemble franchement c'est pas non plus très grave. Et puis Maëlle est toujours là pour nous surveiller et nous occuper si jamais on s’ennuie, Maëlle c'est un peu comme la mamie gâteau sauf qu'elle est jeune, elle s’occupe de nous et tout, elle nous adore, mais elle ne nous a pas éduqués. Je l’aime beaucoup mais c’est pas comme une mère, la maman dans le trio c'est Nana ! C’est lui qui prend toujours soin de nous, qui nous chante des berceuses et nous lit des histoires, c'est lui qui nous rassure quand on est malades ou qu'on fait des cauchemars...»

Voyant que Mikaela était lancée son cousin dû l'arrêter pour avoir le temps de prendre des notes, décidément c’était une vraie girouette, à un moment elle lâchait à peine assez de mots pour écrire une ligne est à d'autres comme celui-là elle semblait ne plus pouvoir s'arrêter.

« Mmh... tu as dis... » fouillant ses notes il essayait de gagner du temps pour reposer sa main avant de reprendre sa course sur le papier « Oui voilà, tu as dis que Maëlle était toujours là pour vous surveiller, ça veut dire qu'elle est tout le temps à la maison ? Elle travaille de chez vous ? »

« Non pas vraiment, elle est nourrit, logée et blanchit. C’est Papa qui lui a proposé cet arrangement, avec Nana ils savaient qu’ils voudraient beaucoup d’enfants et ça leur semblait la solution la plus humaine pour elle. Maëlle… elle nous aime pour sûr et je pense qu’elle serait restée même si elle n’avait pas été payée, mais là du coup elle peut se concentrer sur la peinture, elle a essayé de nous transmettre sa passion mais sur six enfants y en a pas un qui a accroché, je crois que ça l’a rend triste un peu… Mais bref ! Comme je disais, on faisait pas mal de conneries, mais des conneries gentilles donc au final ça embêtait pas grand monde, on avait notre petite vie tranquille à neuf, plus quelques Pokémons que Nana et Papa avaient. Et puis... Après avoir passé pas mal d'années tranquille je suis rentrée à l’école.

Nikolaï ne put s'empêcher de rire à la tête d'enterrement que tirait sa cousine, on aurait dit que c'était la pire chose qui lui soit arrivé.

« Oh ne ris pas ! Je détestais pas l'école, j’ai jamais vraiment eu de mal pour me faire des amis ou avoir de bonnes notes mais j’avais une sacrée tendance à me bagarrer pour tout et n’importe quoi, Maëlle et Papa ont dû venir pas mal de fois à l’école à cause de ça d’ailleurs ! Je ne me sentais pas vraiment à ma place, j’aimais beaucoup apprendre mais je trouvais que c’était lent et je ne tenais pas en place, du coup ma maîtresse a convoqué Maëlle et a dit que j’avais des sortes de ''troubles de l’attention''. Elle lui a recommandé d’aller voir un spécialiste. »

« Quoi t’es allé voir un psy ? Toi ? Il s’en est sorti vivant ? »

« Mais non tête de gland ! Après en avoir parlé avec Papa et Nana ils se sont mis d’accord pour que je suive des cours en ligne, et puis je m’en suis très bien sortie, je faisais mes exercices en courant, j’apprenais mes leçons en faisant du roller et j’ai jamais eu de problème pendant les épreuves. Héhé t’aurais vu la tête de la maîtresse à chaque fois que j’allais récupérer Alexi, je crois bien qu’elle s’est fait remonter les bretelles et que depuis elle m’en veut, mais Alexi il est sacrément intelligent et il a sauté des classes donc j’ai pas pu l'accompagner longtemps... Bon en tout cas t'as compris le tableau, pas de nuage noir pendant mon enfance à part le petit événement de l'école, certes on a fait pas mal de conneries avec mes frères et on était pas super concentrés sur les plans d'avenir mais finalement ils ont tous trouvés un truc qui leur plaisait au moment venu. Et puis ça a été mon tour. »

Nikolaï hocha la tête.

« C'est là qu'on t'as fais la proposition de nous rejoindre. »

« Yep ! J'avais 12 ans, j'étais complètement perdue vis-à-vis de mon avenir, et voilà qu'un côté de ma famille que je ne connais absolument pas vient me dire ''Salut on est des espions pourquoi tu nous rejoindrais pas ?''. Tu te rends compte de la confusion dans laquelle j'étais ? Bah non évidemment tu t'en rends pas compte toi t'es né dedans... Enfin bon j'avoue c'était quand même un peu moins clash la façon dont ils l'ont fait mais une lettre c'est quand même beaucoup moins marrant surtout qu'elle était super longue. Mais bref, je suis directement allée voir Nana vu que la lettre parlait de lui, enfin sous le nom ''Valerian Schverkovskova'' au lieu de Valerian Hanover et c'est là que j'ai appris que Nana avait été dans une famille d'espion mais qu'il s'était enfuit avec Papa parce qu'il ne voulait pas se marier avec la fille d'un autre espion, et que de toute façon il aimait Papa. Vu que la famille avait lancé un arrêt de mort sur lui les deux s'étaient enfuis à Illumis où le père de Papa avait conclut un arrangement avec votre famille pour qu'ils les laissent tranquille, en gros ça se résumait à : si le couple a des enfants la famille Schverkovskova se réserve le droit de proposer à ces dits enfants de les rejoindre à partir de leurs 12 ans, ils n'auront malgré tout aucune obligation de le faire. »

« Mmh et donc c'est là que tu as décidé de dire non ? »

« Eh non ! Tu vois je me suis demandée si mes frères avaient dit oui, eux, donc je suis allée voir Jonas... »

Nikolaï lui coupa la parole les sourcils froncés et plongé dans ses notes «  ...pourquoi lui en particulier ? »

Mikaela leva les yeux au ciel mais ne dit rien, toujours muette à cause de son pari.

« Jonas parce que c'est celui avec lequel je m'entends le mieux, on a qu'un an d'écart donc c'est celui dont je suis la plus proche et puis il a tendance à connaître tout les potins sur tout le monde, la fibre du journaliste j'imagine. Mais bref Jonas m'a apprit que les jumeaux avaient accepté et les connaissant c'était sûrement plus pour le fun qu'autre chose à 12 ans, Adam de son côté avait refusé ainsi que Jonas, apparemment parce qu'il avait déjà le journalisme en rêve et que cette histoire de famille d'espion ne lui semblait ''pas très clair''. C'est là que j'ai refusé. Je faisais entièrement confiance à Jonas et vous je ne vous connaissais pas, donc je ne vois pas pourquoi je vous aurait fait plus confiance qu'à mon frère. »

Nikolaï sourit.

« Et maintenant que tu es avec nous, tu trouves toujours qu'on est ''pas très clair'' ? »

« Honnêtement ? Yep. Mais on est pas espion en étant honnête après tout, et puis je ne suis pas très nette non plus donc j'imagine qu'on s'accorde bien. Enfin bref, j'ai refusé votre proposition mais je n'étais toujours pas plus avancée sur ce que j'allais faire, j'ai donc fais la chose que je fais depuis que je suis née, j'ai suivis mes frères, et cette fois là c'est Jonas qui a eu ma préférence. Il est dans une école de journalisme, le métier me semblait fun : trouver le ''scoop de l'année'', interviewer des gens des trucs comme ça... Le problème c'est que je me suis rapidement lassée, c'était pas du tout l'école que je m'étais imaginée, il y avait trop de théorie et pas assez de cas concrets, les rares exercices pratiques que j'aurais pu faire on ne les commençait qu'en deuxième année. Mais j'avais gagné une certaine liberté en allant là bas, je comptais pas m'en séparer. Donc j'ai fais comme tous les enfants de 12 ans un peu perdus dans leur vie, j'ai fais en sorte de rencontrer un professeur Pokémon, il m'a donné un starter et je me suis mise en tête de remplir le Pokédex, Papa et Nana étaient pas au courant mais Jonas me couvrait donc ça allait. C'était marrant de parcourir les routes avec mon Grenousse, il était pas énervant il réclamait pas de caresses et il trouvait sa nourriture tout seul, je pense que si j'avais pas eu mon accident je serais encore avec lui à combattre tranquillement... »

« Attends attends que je ne me perde pas, à ce moment là tu as 12 ans c'est ça ? T'es toujours dans la région de Kalos ? »

« Yep, en gros j'ai passé 2-3 mois à l'académie puis je suis allée sur les routes je sais pas... quelques mois ? La vie était facile parce que bah... ma famille est riche donc honnêtement j'ai pas eu trop de problèmes pour la nourriture ou l'hébergement, j'avais pas mal de ressources aussi faut dire. En tout cas je me souviens que l'accident était un peu avant mes 13 ans parce que j'ai passé mon anniv à l’hôpital et ça devait faire quelques semaines que j'étais rentrée chez moi. »

« À ta mine dégoûtée j'imagine que rentrer chez toi n'était pas prévu ? »

« Ahaha tu m'étonnes que c'était pas prévu ! Mes parents m'ont pincés à cause d'un courrier qu'Alexi n'a pas pu intercepter, je te dis pas comme ils m'ont engueulés... Mais du coup on en a parlé, je leur ai dit que les études c'était pas fait pour moi et ils m'ont dit que c'était ok pour eux mais que je devais trouver un travail pour m'occuper. Honnêtement ça m'allait, j'avais peur qu'ils m'obligent à aller dans une école privée ou je sais pas quoi, et puis je me suis trouvé un job pas mal qui me faisait faire du sport : livreur de journaux. Et dire que c'est à cause de ce boulot que j'ai faillit perdre mes jambes... »

Mikaela s'arrêta de parler et ferma les yeux en prenant une grande inspiration, parler de ce moment de sa vie était visiblement pénible pour elle, Nikolaï ne la pressa pas et lui laissa le temps de se reprendre.

« C'était une journée plutôt chaude pour un moins de Juin... Je... » elle se racla la gorge avant de reprendre « J'étais sur mes rollers avec le sac de journaux plein à craquer dans mon dos, je venais de commencer la livraison et je connaissais mon trajet par cœur... » sa respiration s'était bloquée et elle fermait les yeux, c'était comme si elle revivait les événements,  la chaleur de cette journée, ses rollers qui allaient si vite qu'elle avait la sensation de voler et puis au détour d'un virage les crissements de pneus de la voiture, le choc qui lui avait coupé le souffle et finalement le noir total. « Je me suis faite renverser par une voiture, je ne sais pas trop ce qui m'avait pris ce jour-là, je me sentais bien, un peu trop bien... Je ne me suis réveillée que deux jours plus tard dans un état totalement pathétique, j'avais mal partout et j'avais beau ne pas pouvoir me redresser pour m'en rendre compte moi-même je me doutais que quelque chose clochait avec mes jambes : je ne les sentais plus. »

On prend  les mêmes et on recommence, pour ne pas changer un blanc s'installa entre les deux adolescents, Mikaela fixait ses jambes et n'osait pas faire un mouvement de peur qu'elles ne bougent pas tandis que Nikolaï attendant patiemment qu'elle reprenne ses esprits. Au bout d'un moment il dû se rendre à l'évidence : si il ne la poussait pas leur entretien s'arrêterait là.

« Mikaela... J'ai besoin que tu restes avec moi encore un peu, tu peux me dire notre implication dans cette étape ? »

« Quoi ? Euh, oui, bien sûr... » elle était encore un peu perdue mais se força à revenir dans la réalité « Donc... votre implication.. . oui mmh... les docteurs n'avaient pas beaucoup d'espoir pour mes jambes, ils disaient que je pourrais remarcher mais que ça prendrait des années avant que je puisse les utiliser complètement... Et c'est là que grand-père est arrivé, on avait eu aucun contact jusque là, je n'avais eu affaire qu'à des intermédiaires. Il m'a parlé d'un traitement qui pourrait me rendre l'usage complet de mes jambes beaucoup plus rapidement mais qui était très lourd et interdit à Kalos car le risque de la perte définitive de mes jambes était trop grand. »

« Mais tu as dis oui malgré tout. »

Son ton admiratif arracha un sourire triste à sa cousine, elle ne semblait pas particulièrement fière de cette partie là de sa vie.

« Mmh... j'étais facilement influençable, et puis, je ne me voyais pas vivre pendant des années avec le poids d'un ''et si je l'avais fait ?''. Grand-père m'a emmené ici pendant une nuit, je lui avais demandé de ne rien dire à Papa et Nana, je savais qu'ils n'auraient pas compris. » un sourire franc apparut finalement sur son visage bien terne « Mais comme tu peux le voir l'opération s'est bien passée ! Et même si je dois prendre ce foutu traitement et que ça me fait un mal de chien ça en vaut largement la peine ! »

Nikolaï sourit lui aussi, il fit craquer ses doigts pour se détendre un peu, l'entretien était presque fini.

« Tu étais au courant qu'accepter cet arrangement revenait à rejoindre la famille n'est-ce pas ? Tu savais les risques ? »

Mikaela hocha la tête mais se rendit compte que son cousin ne se contenterait pas de ça et soupira, qu'est-ce qu'il pouvait être pointilleux.

« Avant que grand-père ne me parle de cette opération j'étais complètement abattue, je n'avais qu'un objectif en tête : remarcher le plus vite possible. Rejoindre la famille n'était qu'une étape pour atteindre cet objectif... mais dire ça ne m'aide pas vraiment pour prouver que je suis loyale non ? »

Nikolaï haussa les épaules, au moins sa cousine était franche, ce n'était pas vraiment pourquoi elle avait rejoint la famille qui l'intéressait mais plutôt pourquoi elle était restée.

« Le temps que je me remette de l'opération et que je fasse des séances de rééducation ça faisait déjà quelques mois que je côtoyais la famille, j'ai appris à connaître pas mal d'entre vous au final et quand il a été question de repartir chez moi... je sais pas, j'ai eu comme un blocage. J'avais l'impression d'avoir passer des années ici, j'ai donc décidé de rester avec vous, même si grand-père m'avait proposer de m'envoyer mon traitement à Illumis... c'était sûrement un test maintenant que j'y repense ! »

« Et à partir de ce moment tu t'es entraînée avec nous, tu as appris à être un espion pas trop mauvais même si t'es toujours aussi mauvaise pour cacher tes émotions ! Tu connaitras bientôt la fin de l'histoire en tout cas, cet interrogatoire est fini ! »  


Le jeune homme regroupa ses notes devant lui avant de les faire claquer sur la table, Mikaela de son côté se détendit enfin et fit craquer sa nuque avec un soupir de soulagement.

« Bon ! Maintenant que tout est en ordre je vais pouvoir en parler avec grand-père et voir ce qu'on fait de toi ! Ah par contre... tu dois rester ici le temps qu'il se fasse un avis. »

Mikaela eu à peine le temps d'ouvrir la bouche que son cousin s'était déjà précipité vers la porte et la refermait, un ultime soupir de lassitude résonna dans la pièce.

« Non mais c'est une blague ! »
SURNOM. Dragibus
ESPECE. Métamorph
NATURE. Jovial (mais on peut mettre gourmand aussi)
DESCRIPTION. Dragibus est un grand adorateur de tout ce qui est sucré et a tendance à aller vers les gens pour leur quémander des friandises, il ne semble pas y avoir de limite à son appétit et grâce à ses talents de métamorph il arrive à se fournir dans les cuisines sans se faire repérer. Officiellement Mikaela n'a évidemment aucune fichue idée des activités frauduleuses de son blop de compagnie, officieusement... elle pourrait peut-être ou peut-être pas avoir 20 % de ses parts et se gaver avec lui, mais c'est une donnée confidentielle n'est-ce pas ? Dragibus s'amuse beaucoup des expériences de sa dresseuse sur lui et celle-ci ne le blâme pas de ne vouloir se métamorphoser qu'en objets, bref entre ces deux là c'est une relation des plus simples et aucun des deux ne se prend la tête, quant à savoir si les autres les supportent ça c'est une autre histoire...
PSEUDO OU PRÉNOM. Mélanie, Mika, Choco, faites votre choix !
ÂGE.. J'ai atteint la majorité fufu, pour le reste je vous laisse compter.
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? Encore et toujours Max Arago, Sirius Blackmachin ou encore Nicobidule.
QUELQUE CHOSE À AJOUTER ? Vous avez vu je me suis pas cassée la tête pour le prénom, on reste sur du Mika hein.
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI]   Sam 1 Sep - 15:31
Bon retour officiel parmi nous Mika !!!
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI]   Sam 1 Sep - 21:56
Avant de commencer je suis super contente de te revoir sur le forum Mika  Keur Mikaela est vraiment super ** (merci d'avoir gardé le diminutif Mika c'est plus pratique /pan/) Effectivement sa famille est un peu compliquée à cerner mais j'adore quand les personnages sont entourés comme ça (cf Ida et sa famille nombreuse). Sa description est vraiment complète et très amusante à lire. Son histoire est intéressant aussi, du coup j'ai hâte de la voir évoluer dans un environnement comme la Pokemon Community. Et puis ce starter est gold.

Pas la peine de m'attarder plus je te valide ! Amuse toi bien avec ce nouveau personnage !


Bienvenue dans le Dortoir Givrali ♀ et bonne intégration parmi tes confrères ! N'hésite pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis au staff ou aux membres de ton dortoir (www). Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Sache également que nous possédons un chan skype, si tu souhaites le rejoindre, contacte un modérateur. Tu repars aussi avec 2 Pokeball, données par le Collectionneur. Ton numéro étudiant est 512. Bon jeu sur Pokémon Community !

_________________
[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] BGi1Ff[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] BGizxY[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] BGiN4W[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] BGi0aj[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] 1543436268-helios[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] 1491648845-sprite-roserade-ida[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] 1543176079-673[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] BGi92n[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] Miniature_695_XY[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] BGiLYQ[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] BGiZDO[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] BICbxQ[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] BGnGa8[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] BGiTIx[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Mikaela Hanover
Mikaela Hanover
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 2008
Points d'Expériences : 240
Pokeathlète Agent
Sujet: Re: [512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI]   Dim 2 Sep - 13:12
Logan > Marchiiii ! J'ai hâte de pouvoir rp !

Ida > Héhé pas de problème pour le Mika, ça m'arrange aussi Very Happy Et... DRAGIBUS FOREVER !

_________________
Moodboard 2.0 ici !:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI]   Dim 2 Sep - 14:12
Quand tu voudras avec ta nouvelle perso on peut faire pleins de choses fun et marrantes.
Bellamy Wallace
Bellamy Wallace
Région d'origine : Kalos.
Âge : 17 ans
Niveau : 36
Jetons : 2220
Points d'Expériences : 956
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: [512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI]   Dim 2 Sep - 16:05
Rebienvenue parmi nous Mika ! Very Happy
Mikaela a l'air d'être un sacré personnage, hâte de la voir en action en tout cas ! Et je confirme ce starter est parfait /PAN
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI]   
[512] Mikaela Hanover | J'te kick c'est magique ! [GIVRALI]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :