[519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI]
Miah Stone
Région d'origine : Kalos ~ Illumis
Âge : 17 ans (17/01)
Niveau : 15
Jetons : 1022
Points d'Expériences : 263
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI]   Dim 16 Sep - 15:46
Miah Stone
NOM. Stone
PRÉNOM. Miah
ÂGE. 15 ans
RÉGION D'ORIGINE. Kalos ~ Illumis
AMBITIONS FUTURES. Miah débarque dans un monde de passion, certes, mais qui lui est encore totalement étranger. Pour le moment, elle pense s'axer sur son type préféré, les pokemons électriks.

(Miah se spécialisera en TopDresseur Spé Type Electrik, puis choisira un second cursus en tant que Scientifique afin de découvrir le monde de l'archéologie.)
Description
Bonsoir et bienvenue dans notre JT du soir ! Aujourd’hui, à la une, vos reporters favoris se sont rendus dans l’incroyable capitale de Kalos : Illumis. Leur sujet ? L’avenir de notre génération : nos enfants. Ils se sont donc plus particulièrement concentrés sur la célèbre firme multirégionale : la SIEM, l’entreprise Stone pratiquant l’import-export.
Pour ce faire, ils sont allés interviewer l’héritière en titre du nom de Miah Stone, jeune fille de quinze ans, qui n’est autre que la descendante des fondateurs. Ils sont également allés à la rencontre de son entourage afin de recueillir un maximum d’informations, rien que pour vous messieurs, dames !
Voici les retranscriptions…

« Bonjour messieurs. Je suis absolument navrée mais l’urgence de la situation m’empêche de pouvoir vous consacrer du temps. Il faut vraiment que je m’en aille au plus vite. Bonne journée à vous. Monsieur Alfred ? Veuillez me suivre s’il vous plaît. » Miah Stone, future héritière de la SIEM

« Bien sûr que Miah est contente de sa situation. Quelle question. Elle a un niveau de vie que nous pouvons juger de supérieur tout de même. Non, elle n’a vraiment pas de quoi se plaindre ! En plus de tout cela, nous lui offrons tout de même la sécurité de l’emploi ! Dès sa majorité, elle pourra rejoindre les rangs de l’entreprise et ainsi grimper les échelons jusqu’à ce que mon mari et moi la jugions apte à prendre la relève. N’importe quel enfant tuerait pour être à sa place. C’est une chance inespérée que nous lui donnons. Et Miah en est consciente et fière, croyez-moi ! C’est une jeune fille obstinée et brillante. Elle sait se fixer des objectifs, et, le plus important, elle sait les atteindre. Miah sera tout à fait digne de la SIEM le jour venu. » Cynthia Stone, mère de Miah Stone, Co-Fondatrice de la SIEM

« Miah est encore jeune, mais elle représente l’avenir de notre entreprise. Nos espoirs sont placés dans notre fille. Pour la préparer au mieux, elle vient régulièrement faire des stages à la SIEM. Elle doit comprendre comment tout cela fonctionne afin d’exploiter au mieux, par la suite, la gestion des affaires. Soyez-en sûr, je ne pourrais jamais léguer ma firme si je ne sentais pas ma fille impliquée et performante à deux cents pourcents. D’où ce travail de préparation que nous opérons avec elle. Que nos partenaires et nos investisseurs s’en rassure. De toute manière, ce processus n’est absolument pas d’actualité, nous avons encore de belles et longues années devant nous. » Mark Stone, père de Miah Stone, Fondateur de la SIEM

« Mademoiselle Stone est la jeune fille la plus patiente que je connaisse. Elle a vraiment tout pour elle. Je ne peux qu’être en admiration face à sa force de caractère. Elle a du génie, c’est indéniable. Elle est passionnée et pleine de vie. Pour tout vous dire, je la considère un peu comme ma propre fille. Vous savez, je l’ai connue au berceau. Je l’ai élevée. Je l’ai éduquée. Ses pauvres parents étaient bien trop pris à l’époque pour pouvoir s’en occuper à plein temps. C’est donc moi qui ai pris la relève. Je peux dire que nous avons un lien solide qui nous uni. Mademoiselle est une merveille de la nature, autant physiquement que psychologiquement. Elle est plutôt ouverte d’esprit, sensible, mais, comme je vous l’ai déjà dit, elle est prédestinée à mener ses troupes. Des qualités indispensables pour intégrer la SIEM… » Alfred Dawson, Major d’Homme de Miah Stone

« La petite ? Elle venait beaucoup quand c’était encore une môme. Je pense que Monsieur et Madame Stone voulait la faire baigner dans l’entreprise familiale dès son plus jeune âge. En tout cas, s’il y avait une raison à ça, ça ne pouvait pas être à cause d’un problème de garde ! Son Major d’Homme à la petite, elle l’a depuis qu’elle est née ! P’tiote, elle courait un peu partout, elle redonnait le sourire aux employés. Bon, je vous passerai les détails des bêtises qu’elle a réussi à nous sortir hein ! Parce que dans une heure on y serait encore… Oui ? J’arrive Steve ! Désolé, mais le travail m’appelle. » John Flynn, employé à la SIEM

« Oui, je la croise souvent le long des quais. Elle est souvent avec son… Garde du corps ? Je sais pas du tout comment on peut l’appeler, désolée ! C’est une jeune fille vraiment super mimi ! Elle est toujours élégante. Je pense qu'elle sait préserver son image et montrer le bon exemple ! D'ailleurs, dans la classe de mon fils, toutes les filles ne jurent que par elle ! Elles veulent toutes lui ressembler, c'est fou hein ? En tout cas, moi, ce que je préfère chez elle ce sont ses cheveux. Non mais, vous avez déjà vu ses cheveux ? Ils sont SEN-SA-TION-NEL !! On dirait qu’ils n’ont jamais la même couleur ! Des fois ils sont bleutés, des fois violacés, des fois presque blancs… Toujours pleins de nuances ! C’est juste SU-BLIME ! Vous devez pas comprendre, vous êtes un homme après tout… Mais je vous assure, c’est inné une telle qualité de cheveux ! En plus, ils font tellement bien ressortir ses yeux… A chaque fois que je la croise, je ne peux pas détourner mon regard d’elle. Moi je vous le dis monsieur : Cette jeune fille va devenir une splendide jeune femme ! Je sais que je me répète, mais, waouh quoi ! Monsieur, monsieur ? Vous allez où ? J’ai pas fini !!... » Maria Agruma, passante, habitante d’Illumis

« Miah Stone ? Ah mais oui, je la connais ! Je ne lui ai jamais parlé, mais je la vois régulièrement regarder par la vitrine de mon magasin. Elle n’est jamais entrée pourtant. C’est étonnant d’ailleurs, j’achète mes produits à l’entreprise de ses parents mais jamais elle n’est venue voir à quoi ils ressemblent. M’enfin, ils font ce qu’ils veulent hein. Moi, tant qu’ils me permettent de pouvoir faire marcher ma boutique, le reste, je m’en fous ! » Estelle Moore, gérante d’un magasin pokemon à Illumis

On peut donc en conclure que cette jeune fille est tout à fait apte et motivée dans cette voie de succession de l’entreprise familiale, et que nous n’en avons pas encore fini d’entendre parler de la SIEM de sitôt ! Heureusement pour nous d’ailleurs. Personnellement, mon Pikachu ne jure que par eux !
Que le temps passe vite ! Il est déjà l’heure de nous quitter ! Nous allons maintenant laissez place à notre sublime météorologue préférée, je vous souhaite une agréable soirée, et je vous donne rendez-vous demain !
Histoire
Avez-vous déjà entendu parler de la SIEM ? Quelle question. Bien sûr que cela vous parle. Qui pourrait ignorer l’existence de la plus grosse entreprise d’Import-Export Multirégionale d’Illumis ? Son symbole est gravé sur tous les cartons, sur toutes les étiquettes attachées aux objets pokemon que vous achetez. Oui, ce symbole-là. Vous voyez ? Vous le connaissez très bien ! Que vous soyez De Sinnoh, de Kanto ou de n’importe où dans le monde, la SIEM fait partie de votre quotidien. Pourquoi je vous parle de cela ? Et bien pour la simple et bonne raison que nous allons nous pencher sur l’histoire des fondateurs de cette entreprise, ou plus exactement, de leur fille unique. Si la SIEM fait la fierté de Monsieur et Madame Stone, cela ne fut en aucun cas une joie partagée avec leur descendance.

« - Mademoiselle Stone ? Vos parents souhaiteraient se mettre à table. Vous êtes conviée à les rejoindre.
- Merci Alfred. J’arrive de ce pas.
- Bien. »

Miah abandonnait son bureau, repoussant sa chaise dans un mouvement nonchalant. D’un pas las, elle se traînait sur le long corridor qui menait à l’imposant escalier principal en marbre, muni d’une spectaculaire structure en fer forgé faisant office de main courante. Sans se presser, elle descendait marche après marche sur trois étages, puis elle arpentait un énième couloir où seuls quelques tableaux anciens venaient recouvrir la tapisserie murale. A la fin de son cheminement, elle se retrouvait à pénétrer dans une salle immense où se tenait une table qui aurait pu accueillir une centaine de personnes. L’adolescente trouvait cette pièce bien ridicule. Avaient-ils réellement la nécessité de se réunir, uniquement à trois, autour de cette monstrueuse table ? Probablement pas. Mais c’était ainsi que ses parents voyaient les choses. Pour eux, ceci était de ce que l’on pouvait qualifier de "banal".
Alfred, le Major d’Homme de la famille Stone venait de faire son entrée dans la salle à manger. Il s’approchait de la chaise de Miah afin de la tirer pour qu’elle puisse s’asseoir. La jeune fille avait en horreur cette manière, et se détester de laisser faire ses parents. Pour ces derniers, la coutume était que le major d’homme devait tirer la chaise de la jeune fille, puis celle de sa mère, et pour finir, celle du maître des lieux : son père. A tout cela, il ne fallait surtout pas oublier que Miah devait être assise avant même que ses parents n’entrent dans la pièce. Sinon… Il ne valait mieux pas s’y risquer, point.
Le repas consistait à écouter ses parents déblatérer sur l’économie, les chiffres et les derniers potins aristocratiques. En de rares occasions, il pouvait arriver que ses géniteurs lui demande son avis sur certains points, mais, à l’usure, Miah avait fini par se rendre compte qu’il n’écoutait que superficiellement sa réponse, sans y retenir la moindre parole. Elle avait donc pris pour habitude de sembler en accord avec tous ce qu’ils disaient, même si, de temps en temps, on aurait dit qu’un Bombydou l’avait piquée car elle s’entêter à leur proposer ses idées.

« - Mère, Père ?
- Que t’arrives-t-il, ma fille, pour que tu coupes notre conversation ?
- Euh, désolée… Je me disais juste que, cela pourrait être sympathique de libérer davantage l’emploi du temps de Monsieur Alfred en m’octroyant davantage de liberté, ne pensez-vous pas ?
- Et de quelle honorable manière nous pourrions remédier à cela ?
- Et bien, je me disais que si je pouvais me balader dans Illumis sans avoir besoin de faire appel aux services de Monsieur Alfred, cela lui permettrait de se concentrer sur d’autres tâches. J’ai donc songé à un Chevroum po…
- Il en est absolument hors de question !
- Il serait temps que vous grandissiez Miah et que vous cessiez de vous entêter avec vos rêves d’enfant capricieuse !

Et voilà, vous veniez d’assister au repas de la famille Stone. Miah finissait sans piper mot, la tête pencher vers son assiette malgré les remontrances de sa mère vis-à-vis de sa posture. Elle attendait ensuite que ses parents aient fini de manger afin de sortir de table pour retourner se cloîtrer entre les quatre murs de sa chambre. Puis elle ne la quitter plus à moins qu’elle ait la soudaine envie d’aller se promener dans Illumis, bien évidemment, toujours accompagnée d’Alfred. Elle flânait alors devant les vitrines de toutes les boutiques exposant la moindre photo de pokemon, posant des questions à son Major d’Homme sur tel ou tel pokemon. Elle se retenait cependant pour ne pas arrêter les passants possédant des pokemons pour les caresser. Elle en avait la plus stricte des interdictions. Elle n’avait en aucun cas le droit de fléchir, de se montrer faible. Elle se devait, en dehors de chez elle, de montrer l’exemple même de l’élégance. Elle avait pour ordre de faire bonne impression en publique. Il serait malheureux que l’image des Stone soit entachée par un geste de bonté de sa part. Risible. La raison échappée totalement à Miah. Elle ne voyait pas pourquoi elle n’avait pas le droit de caresser des pokemons ou de discuter avec les habitants d’Illumis. En réalité… Si, elle le savait. Tout ceci résultait d’un souci d’image et de réputation. Monsieur et Madame Stone n’avait jamais vu que le potentiel financier des pokemons. Ils ne les aimaient pas. Cependant, leur business tournait grâce à eux. Ils ne pouvaient donc pas afficher leur dégout publiquement, mais ce n’était pas pour cela qu’intimement, ils ne se privaient guère de le crier haut et fort. Surtout lorsqu’il s’agissait de gronder leur fille.

Ce fut suite à ce repas chaotique quotidien que Miah se retrouvait une fois de plus à son bureau, une feuille blanche sous son poignet. Un crayon de papier entre les doigts, sa main s’agitait frénétiquement au-dessus de la surface rugueuse dans le but d’y déposer des fragments de graphite. Sans l’ombre d’un bruit, Alfred s’était posté derrière l’épaule droite de Miah.

« - Laissez-moi deviner… Lixy ?
- Encore gagné ! Alfred, vous êtes décidemment bien trop doué ! Disait-elle tout sourire »

Les moments où Miah arborait un sourire se faisaient de plus en plus rares. Plus le temps passait, et plus elle sentait qu’elle ne pourrait pas échapper au destin qu’on lui avait choisi avant même sa naissance. Malheureusement pour ses parents, ils avaient écopés d’une fille, et non pas du fils prodige. Une femme était moins bien vu à la tête d’une entreprise d’après les Stone. Mais l’adolescente demeurait en désaccord absolu sur à peu près tout ce qu’ils pouvaient penser, au point même qu’elle avait des doutes de leur lien biologique des fois. Elle ne voulait pas reprendre l’entreprise familiale. Elle aimait les pokemons. Elle se sentait capable de grandes choses et ce, malgré son sexe. Elle aurait voulu réussir à pouvoir le leur démontrer. Mais elle était coincée dans cette vie pathétique, couverte d’artifices.

« - Vous savez, vos parents ne sont pas foncièrement mauvais Mademoiselle Stone. Ils ne souhaitent que votre bien, j’en suis persuadé. Cependant, ils n’ont juste pas la même vision du monde que vous pouvez avoir.
- S’ils voulaient vraiment que mon bien, comme vous vous sommez de le dire et redire à longueur de temps, ils seraient en mesure d’accepter de voir ma fameuse vision des choses. Alfred, je suis désespérée. En toute honnêteté. Vous me voyez à la tête de la SIEM ?
- Pas vraiment… Non pas que je ne vous en pense pas capable, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Mais simplement parce que je sais que votre rêve est tout autre.
- Si seulement c’était vous, mon père… Soupirait-elle.
- Allons, allons ! Ne dites pas des choses que vous ne pensez pas et que vous regretteriez !
- Le voilà, le problème. C’est que je pense chaque mot que j’ai dit. Je n’ai rien en commun avec ces individus qui se prétendent être mes parents. Ils me cloîtrent dans un monde sans pokemon. Ils les considèrent comme des objets, comme un moyen de gagner leur vie ! Vous vous rendez compte ? Ils ne sont pas mieux que ceux qui font des expériences sur ces pauvres pokemons…
- Mademoiselle… Cela fait maintenant un moment que je veux vous parler de quelque chose… Hésitait-il.
- Et bien, Alfred, je suis toute ouïe ?
- Partout dans Illumis, les gens parlent…
- Oui, heureusement qu’ils parlent ! Ils sont dotés d’une langue tout de même ! Vous ne m’apprenez rien !
- Mademoiselle, s’il vous plaît, ne soyez pas effrontée comme cela. Ce que j’ai à vous dire est très sérieux. Et je pense que cela pourrait vous intéresser.
- Veuillez accepter mes excuses…
- Je les accepte. Mais, ravalez votre langue dans votre poche pour une fois. Laissez-moi finir.
- Promis !
- Je disais donc, une rumeur courait dans Illumis il y a maintenant plusieurs années de cela. Ils parlaient d’une certaine Pokemon Community. A l’époque, je n’avais aucune idée de ce que cela pouvait être. J’ai donc, sur mon temps libre, fa…
- Ah parce que vous avez du temps libre ? Première nouvelle !
- Mademoiselle !
- Pardon !
- Je me suis donc renseigné sur ce que cela pouvait être. Il s’agit d’une école qui forme les adolescents dans le monde des pokemons. Il y a plusieurs filières pour concrétiser au mieux tous les rêves des étudiants. Cela va d’Archéologue, à Dresseur, en passant par Eleveur. L’Académie accueille les élèves ayant de treize ans à quinze ans. Naguère, vous étiez encore trop jeune pour l’intégrer. Puis j’ai eu l’espoir de voir vos parents s’assagir et changer d’avis en ce qui concernait votre avenir. Mais vos quinze ans étant enfin arrivés, et vos parents ne changeant pas de position, je me devais de vous en parler.
- Pokemon Community, vous dites ? Mais… Comment…
- Ils ont un internat. Vous pourriez très bien l’intégrer et…
- Mais, mes parents n’accepteront jamais ! Et encore moins de me payer l’internat !
- J’en suis bien conscient Mademoiselle Stone. C’est pourquoi, j’ai également, pendant ces cinq dernières années, cotisé afin de pouvoir un jour vous y envoyer.
- Je… Je ne peux pas accepter ! Alfred, cette somme doit être monstrueusement élevée !
- Et bien, non, elle est tout à fait abordable pour mon budget. Si je vous le propose, c’est que je peux me le permettre.
- Mais…
- Il n’y a pas d’objection à avoir. L’unique question à laquelle vous devez répondre c’est : préférez-vous devenir gérante de la SIEM, ou bien dresseuse pokemon ?
- Vous connaissez parfaitement ma réponse…
- Alors, préparez vos affaires, demain, nous irons en ville officiellement, mais au pont d’embarcation officieusement.
- Si tôt ?
- Vous avez quinze ans Mademoiselle, l’heure presse.
- D’accord.

Alfred était déjà en train de tourner les talons quand la jeune fille le rappela.

« - Alfred ?
- Mademoiselle ?
- Merci. »

Elle l’avait alors pour la première fois pris dans ses bras. Cet homme représentait bien plus qu’un simple major d’homme à ses yeux. Après tout, c’est lui qui l’avait pratiquement élevé. Elle le voyait plus que ses propres parents. Oui. Elle le considérait vraiment comme un père.

Et voilà comment elle s’était retrouvée là, face au soi-disant collecteur. Il était censé lui offrir son premier pokemon pour qu’elle puisse débuter son apprentissage au sein de la Pokemon Community. Cependant, aux premiers abords, il resemblait plus à une personne ayant déjà un âge avancé, et qui n’avait plus vraiment toute sa tête. Ses questions ne faisaient d’ailleurs que confirmer la première intuition de l’adolescente.

«  - Bonjour Mademoiselle… ?
- Stone. Mademoiselle Stone. Cela, elle l’avait déjà dit à peine deux minutes plus tôt, lorsqu’elle était entrée dans le bureau de cet homme.
- Oui, Mademoiselle Stone. Donc… Où en étais-je… Nulle part. Puisqu’il n’avait toujours pas commencé son examen, songea Miah. Ah oui ! Les questions ! Avant de vous remettre votre premier pokemon, il faut que je vous pose des questions pour mieux vous cerner. Pour mieux le choisir quoi… Vous me suivez ?
- Oui oui, parfaitement Monsieur.
- Bien. Très bien. Alors commençons… Enfin ! Miah n’attendez que ça ! Qu’elle est la couleur de votre chaussette droite ? »

Quoi !? Que venait-il de lui demander ? En quoi cela pouvez bien l’aider à lui trouver le pokemon parfait ?

« - Blanche. Et même la gauche était blanche aussi, si ça l’intéressait…
- Bien. Très Bien. Etes-vous plutôt sucré ou travailleuse ? »

Alors là, elle voyait encore moins bien le lien entre la question et son futur pokemon. D’autant plus que les deux propositions n’avaient strictement rien à voir ensemble !

« - Travailleuse !
- Bien. Très bien. Encore une dernière petite question Mademoiselle… Quel est votre type préféré ?
- Electrik ! »

Miah n’avait pas eu la moindre hésitation. C’était un type qu’elle affectionnait particulièrement, sans compter qu’en plus, Luxray était son pokemon favoris ! Si seulement elle avait la chance de l’avoir en tant que premier pokemon, elle serait aux anges !

«  - Bien. Très bien. Je crois avoir trouvé le pokemon idéal pour vous. Tenez.
- Merci, disait-elle en attrapa la pokeball qu’il lui tendait. »

Elle appuya alors sur le bouton blanc au centre de la pokeball afin d’en délivrer la créature et d’enfin connaître la réponse tant attendue. Un Sonistrelle s’échappa de la sphère, virevoltant dans toute la pièce pour finir par se poser sur la tête chevelue de Miah. Cette dernière le savait, ou plutôt, elle le sentait. Ce pokemon lui était encore inconnu, mais il ne semblait certainement pas être du type électrik. Elle en était sûre maintenant, ce collectionneur n’avait pas toute sa tête ! Voulant partir de là au plus vite pour se remettre de ses émotions négatives, elle s’approchait du monsieur pour lui serrer la main en guise d’aurevoir. Voyant ce geste, le pokemon commença à s’agiter, puis chargea à de multiples reprises vers le vieillard. Paniquée face à la réaction totlament inattendue de sa nouvelle amie, elle se mettait à crier à tort et à travers.

«  - Petite, reviens là s’il te plaît !! Laisse le tranquille ! Il ne t’a rien fait !! S’il te plaît Ecoute moi ! Mais t’es une vraie furie c’est pas possible !!... Furie… Oui ! Furie, viens ici !! »

Le collectionneur, sans un mot de plus, nous poussa toutes les deux à la porte. Atterrissant dans le couloir, on pouvait entendre derrière nous le bruit d’un verrou refermant une porte à clef. Ok…

To be continued...
SURNOM. Furie
ESPECE. Sonistrelle ♀
NATURE. Hardi
DESCRIPTION. Furie est une compagne des plus protectrices qu'il soit... Enfin, à sa manière... Très hargneuse, elle n'hésite pas à sortir les serres dans le but de s'approprier sa dresseuse pour elle seule. Si quelqu'un s'approche de Miah, même si c'est uniquement pour la saluer, Furie l'attaquera. On peut donc la décrire jalouse et possessive, bien que très dévouée.
PSEUDO OU PRÉNOM. Arta'
ÂGE.. 19 ans
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? Google est mon ami
QUELQUE CHOSE À AJOUTER ? C'est la fête des cookies !!!! Distribution gratuite, à volonté !!  Razz

_________________

[519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI] 28.5
Edward Ceere
Région d'origine : Sinoh - Vestigion
Âge : 23
Niveau : 22
Jetons : 478
Points d'Expériences : 467
Adulte Agent
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI]   Dim 16 Sep - 16:11
Voui !!! trop hâte de faire des RP avec cette petite bouille!! omg le style est ouf !

_________________
 
Boire à 8H00 c’est être
Un Pirate
Miah Stone
Région d'origine : Kalos ~ Illumis
Âge : 17 ans (17/01)
Niveau : 15
Jetons : 1022
Points d'Expériences : 263
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI]   Dim 16 Sep - 16:12
Marchiiiii :3
Je suis vraiment trop pressée de jouer ma petite fille d'amour !

_________________

[519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI] 28.5
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 1269
Points d'Expériences : 3862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI]   Dim 16 Sep - 16:13
Plop ! Comme accordé en PV, Artanys passe en inactive, au moins le temps que tu puisses avoir le droit de faire un deuxième compte.

Une jeune adolescente ayant préféré fuir la pression des parents, donc ? Bon courage à elle pour pouvoir poursuivre ses études en toute quiétude ! La fiche est parfaitement en ordre, je n'ai rien à redire ~ Je te valide !


Bienvenue dans le Dortoir Pyroli ♀ et bonne intégration parmi tes confrères ! N'hésite pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis au staff ou aux membres de ton dortoir (www). Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Tu repars aussi avec 2 Pokeball, données par le Collectionneur. Ton numéro étudiant est 519. Bon jeu sur Pokémon Community !

_________________

[519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI] 1422191746-copain

« Je vais garder le parfait contrôle de mon esprit…. Et ne pas laisser les ténèbres envahir mon cœur ! »
[519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI] 1477337343-ginji-xd
Merci Môman Callie!
Miah Stone
Région d'origine : Kalos ~ Illumis
Âge : 17 ans (17/01)
Niveau : 15
Jetons : 1022
Points d'Expériences : 263
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI]   Dim 16 Sep - 16:15
Marchiiiii !!

_________________

[519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI] 28.5
Bellamy Wallace
Région d'origine : Kalos.
Âge : 17 ans
Niveau : 36
Jetons : 904
Points d'Expériences : 860
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI]   Lun 17 Sep - 13:01
Yo !

Re-bienvenue parmi nous, du coup ! J'approuve fortement l'avatar de no game, no life - déjà. Hâte de voir Miah fouler les couloirs de l'académie, en espérant que ses parents ne... La retrouve pas trop vite ? Aha. Par contre, juste un truc : je crois que majordome s'écrit tout attaché Very Happy
Miah Stone
Région d'origine : Kalos ~ Illumis
Âge : 17 ans (17/01)
Niveau : 15
Jetons : 1022
Points d'Expériences : 263
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI]   Lun 17 Sep - 13:08
Hey !
Merci à toi ^^
Oui j’avais un doute en effet sur l’orthographe...
en ce qui concerne son histoire... je lui réserve déjà de gros rebondissements !

_________________

[519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI] 28.5
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI]   
[519] Miah Stone ~ La naissance d'une étoile [PYROLI]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :