>

Partagez | .
Un pari sur l'avenir
avatar
Adulte Artiste Geisha

Région d'origine : Née à Johto, a passée son adolescence à Kalos
Âge : 29
Niveau : 26
Jetons : 2518
Points d'Expériences : 526

Sujet: Un pari sur l'avenir   Jeu 20 Sep - 17:44

Un pari sur l'avenir
Discussion
Feat. Cloé Nosya

à la plage de Cobaba
le lundi 10 septembre 2018


Sa chambre était devenue un incubateur géant, elle devait bien l’avouer, voir les trois oeufs alignés sur son bureau commençait à faire beaucoup. Kaede n’avait d’ailleurs pas fini de se moquer d’elle quand elle l’avait vu avec ses nouveaux protégés. Surtout que pour l’oeuf d’Hikari, sa Lixy Chromatique, elle avait appelée tout ses contacts pour savoir comment on faisait pour s’en occuper. Maintenant, à voir les trois incubateurs portatifs qui trônaient devant elle, on pourrait croire qu’elle est devenue une experte en la matière. Pourtant ce n’est pas le cas, loin de là. Elle peine encore à trouver le meilleur moyen de s’en occuper. Elle fait au feeling, comme beaucoup le lui avait conseillé. Elle attends d’ailleurs le meilleur moment pour envoyer un message à Cloé et lui donner ses oeufs, celui du Rhinocorne et celui du Loupio. D’après Chuck Dakota, l’éleveur, ils ne devaient tout deux pas tarder à éclores. Il lui fallait faire vite, mais le retour des vacances avait été quelque peu compliqué. Elle avait eu beaucoup de compte à rendre à Suzuki, sa patronne. Il lui avait fallu détailler chaque échange commercial qu’elle avait fait à Johto. Par chance la jeune femme était organisée et ses notes l’aidèrent pour beaucoup dans cette longue discussion.

Le fait est qu’aujourd’hui elle voulait lui donner ses oeufs et c’est naturellement qu’elle prit son ipok pour taper le message pour Cloé. Quelque chose de rapide et d'enthousiasmant pour sa destinataire.

Erika - 10/09/18 ; 10:03
Coucou ma chérie, je suis rentrée de vacance et j'ai un cadeau pour toi. On se voit à plage cette après-midi vers 16 ça te va va ?
Bisous.
Erika  Keur

Elle attendit quelques minutes la réponse positive de Cloé. Elle ne lui avait jamais posée un lapin et de toute évidence ce n’était pas aujourd’hui que ça allait commencer. La geisha était heureuse et avait hâte d’être cet après-midi pour lui remettre son oeuf. La curiosité la poussa à aller chercher celui du Rhinocorne. Il n’était pas issu d’un couple de champion, mais les parents semblaient prometteurs selon Chuck. Elle espérait que ce soit le cas et qu’il puisse porter l’avenir de Cloé. Avec un large sourire elle se mit à caresser la coquille avant de la sentir vibrer sous ses doigts. Elle leva l’oeuf l’examinant sur toute les coutures. Que lui arrivait-il à celui-la ? Il avait un mode vibreur ? On ne l’avait pas prévenu.

Une première fissure se dessina sous ses doigts et la jeune femme eut un sursaut. Il était en train d’éclore non ? La confirmation se fit avec une deuxième brèche dans la coquille protectrice. Elle dépose délicatement l’oeuf sur la couette de son lit et attends que le petit Rhinocorne daigne sortir.

Elle ne voit d’abord que le bout de son museau et sa petite corne saillante puis soudainement les bords de l’oeuf cède pour laisser place à la carrure déjà prononcé du bébé pokemon. Il semble un peu perdu mais rapidement il regarde la dresseuse et semble lui sourire. Bien que la jeune femme ne soit pas certaine qu’il s’agisse d’un sourire. Il fait alors ses premiers pas vers elle, trébuchant par endroit à cause du moelleux de la couette. Erika le cueille au passage et le prend dans ses bras. Il va être difficile de le donner à Cloé celui-la.


Il est presque l’heure du rendez-vous mais la jeune femme est déjà présente, assise dans le sable chaud à profiter du soleil. Elle porte une robe d’été blanche et son ample chapeau de la même couleur. Sur ses genoux se trouve le petit Rhinocorne en train d’admirer les vagues se fracassant sur le rivage. Il n’était pas prévu que la Geisha le récupère, mais depuis son éclosion il ne voulait pas la quitter. Il devait la prendre pour sa mère ou quelque chose du genre. Elle ne souhaitait pas le blesser psychologiquement et elle avait donc pris la décision de le garder. Au pire des cas Cloé l’aiderait à l’éduquer et à s’en occuper.

Elle vit d’ailleurs cette dernière arriver et lui fit un grand signe pour qu’elle la rejoigne. Quand la petite arriva à son niveau et vit se trouvait sur ses genoux elle fit des yeux ronds.

▬ Oui c’est un petit Rhinocorne, son oeuf a éclos ce matin. J’espère que tu va pouvoir m’aider à le soigner. J’y connais pas grand chose en Rhinocorne, c’est mon premier et je t’avoue que ce n’était pas vraiment prévu.

Elle ne lui dit rien sur le fait qu’il était prévu de le lui donner. Cela aurait fait plus de mal à Cloé qu’autre chose, surtout qu’elle semblait déjà aux anges par rapport au fait que sa deuxième maman ait un tel compagnon. La jeune femme en profita d’ailleurs pour prendre l’incubateur portatif posé dans le sable à côté d’elle et le tendre à la fillette qui n’avait sans doute pas remarqué sa présence.

▬ Tiens c’est ton cadeau de voyage. Il ne devrait pas tarder à éclore.

Elle lui tends alors l’incubateur et son précieux contenu, un large sourire sur les lèvres. Aujourd’hui c’était pâque en plein été.

Hrp:
 

Feniix

_________________
Man heals ambition by ambition itself.

⚡️ La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie - Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6876-469-erika-uchida-de-reine-a-geisha-adulte#70942 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6878-erika-uchida-adulte#71031
avatar
Coordinateur Éleveur

Région d'origine : Rhode
Âge : 12
Niveau : 13
Jetons : 2214
Points d'Expériences : 485

Sujet: Re: Un pari sur l'avenir   Dim 11 Nov - 23:03


         

Avec des gens


Un pari sur l’avenir


Cloé s’amusait doucement avec ses petits Pokémons. Aamethy était assez fatigué de son entraînement et se détendait paisiblement avec Irin. Les œufs qui avaient éclot depuis la sortie capture était devenu de beaux petits. Tous avec leur petit caractère, mais Cloé les aimait tel quel. Ses parents seraient si fier d’elles. Mais pourtant Cloé ne les avait pas vu depuis longtemps si ce n’est des appels téléphonique de moins en moins fréquent si bien que parfois, c’était Cloé qui se décidait à appeler ses parents de sa propre initiative.

Il devait être dans la matinée lorsque l’Ipok de la Mentali se mit à vibrer en faisant clignoter sa petite lumière verte pour indiquer qu’il avait reçu un message d’un autre Ipok. Ses parents ? Cloé se hâta pour attraper le cellulaire avant de le déverrouiller afin de pouvoir lire le message de son correspondant.

C’était Erika qui venait de rentrer de vacances et qui voulait lui offrir un cadeau. Cloé ne comprenait pas pourquoi elle voulait lui offrir un cadeau maintenant alors que son anniversaire n’est pas pour maintenant. Elle ignorait encore qu’il n’y a pas de période pour offrir des cadeaux a ses amis. Mais peu importe. Pour le moment, elle devait répondre.

Elle commença à tapoter un message sur son Ipok.

Cloé-10/09/18 : 10h06
Mais fallait pas, j’ai rien fait qui mérite un cadeau. Mais oui ça me va ! A toute à l’heure !


Elle porta l’engin à sa poitrine. Elle était heureuse qu’elle lui fasse un cadeau car son anniversaire était passé sous silence et elle n’avait rien reçu si ce n’est un petit message de ses parents. Elle avait pleuré toute la nuit en se disant que personne ne l’aimait. Mais elle avait évidement oublié Sarah et Erika. Et bien entendu ses Pokémons.

C’est avec le cœur léger que Cloé se décida se prépara pour aller voir Erika. Elle enfila une tenue un peu plus chaude pour la saison car pour elle il faisait froid dehors. Déjà si chez elle il descendait en dessous de 25°, Cloé mettait un pull. Alors là vous imaginez ? Elle grelottait limite sur place. Elle avançait péniblement jusqu’à la plage en traversant tout le campus. Puis elle bifurqué vers la ville et marcha le long de la plage avant de voir la choses la plus mignonnes du monde.

Un bébé Rhino.

Le petite chose regardait la mère doucement, sagement. Il voyait le monde pour la première fois et ce qu’il voyait était beau. Cloé voulait le prendre dans ses bras, le cajoler, lui faire des gouzigouzis, mais elle avait perdu ses mots. Si bien que lorsque Erika lui donna son cadeau, elle ne tilta pas sur le moment beaucoup trop focus sur le petit quadrupède. Il lui fallut bien une minute avant de se saisir de l’objet. Elle voulait faire un câlin à Erika mais le Rhino était là donc elle se contenta d’un petit bisou. Puis l’information d’Erika lui revint rapidement en mémoire.

-C’est vrai, je pourrais le soigner ?! Trop bien ! Comme ça il sera plus fort et robuste. Et je pourrais aussi le brosser ? Et l’entraîner ? Et lui enlever la boue sous les pattes ? Mais avant tout tu as dis qu’il est né ce matin, donc faut trouver un petit biberon, avec un bout en fer blanc. C’est hyper important parce que les mamelles des femelles sont légèrement plus solides que le reste du corps pour habituer les dent des petits pour que quand ils chargent ils se les cassent pas. Au début il risque de pleurer parce que ça fait mal. A son âge il a les même dents d’un humain adulte comme toi. Et surtout aussi fragile. Faut aussi trouver un arbre ou il puisse se frotter pour habituer sa carapace. Et faut aussi qu’il marche au maximum par terre sur des sols de type montagneux pour ses plantes de pied. J’ai un exemple d’un Rhino qui vivait dans le sable et qui est partit dans les montagnes de par chez moi. Et ben il est revenu avec de grosses blessures. Donc il doit impérativement marcher par terre c’est super important et ca bien plus que les dents ou la carapace. Un Rhino ça vie pour se déplacer et…

Elle regarda l’oeuf offert par Erika.

-Essaie de conserver un peu sa coquille ne serait-ce que pour avoir l’odeur de sa mère ou une odeur familière. Mais si tu as besoin tu hésite pas même en pleine nuit. Ces petites créatures sont toutes mignonnes.

Elle sentit Kenaï être un peu jaloux du petit. Elle se rapprocha de lui et lui fit un gros câlin.

-Tu as pas à être jaloux, moi je t’adore comme vous tous d’ailleurs. Mais au fait Erika, pourquoi tu m’offres cet œuf et c’est quoi ?


Cloé restait quand même curieuse et voulait savoir.





HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6682-457cloe-nosya-souvenirs-souvenirs-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6718-cloe-nosya-mentali
avatar
Adulte Artiste Geisha

Région d'origine : Née à Johto, a passée son adolescence à Kalos
Âge : 29
Niveau : 26
Jetons : 2518
Points d'Expériences : 526

Sujet: Re: Un pari sur l'avenir   Mer 5 Déc - 21:49

"Comment savez vous que se sont tous des femmelles ?
Quelqu'un se ballade dans le parc et soulève les jupes des dinosaures ?" ian Malcom

Discussion
Feat. Cloé Nosya

à la plage de Cobaba
le lundi 10 septembre 2018


Comme on pouvait s’y attendre Cloé était beaucoup plus focalisé sur le Rhinocorne que sur le nouvel oeuf qu’elle tenait dans les mains. L’adulte écouta attentivement toute les indications de sa jeune éleveuse. Si il y avait bien un pokémon qu’elle connaissait sur le bout des doigts c’était bien un Rhinocorne et sans doute son évolution aussi. Erika prenait donc des notes mentalement sur ce qui était nécessaire à la vie de ce nouveau né, autant dire qu’il lui fallait beaucoup, beaucoup, beaucoup de chose, plus que la petite Lixy en avait demandé à sa naissance. Ce n’était pas bien grave, elle s’adapterait et cela lui permettra de passer de longues après-midi avec Cloé, sa petite protégée. Cette dernière se proposait d’ailleurs pour être appelé jour et nuit en cas de besoin mais Erika déclina la proposition d’un mouvement de la main. Elle n’allait pas déranger le sommeil d’une enfant pour des problèmes d’adulte. Bien que l’élevage des pokemon ne soit pas uniquement réservé aux adultes, chose qui peut parfois ne pas être trop compréhensible en vue du jeune âge des dresseurs.

Kenaï grogna quelque peu et sa jeune dresseuse se mit à lui faire un câlin. Soudainement elle prit conscience de la coquille entre ses mains et posa la question sur son occupant. Erika qui n’attendait que ça se pressa d’expliquer la situation.

▬ Je suis allé dans un élevage de Johto, un assez bon élevage en réalité et les parents de Sai sont des champions d’ailleurs. Dans cet élevage, l’éleveur utilisait une méthode toute particulière pour entraîner ses Rhinocorne. Tu dois peut-être connaître l’électrostimulation.

Elle stoppa son récit comme pour garder son effet et se mit à expliquer la suite.

▬ L’utilisation d’un courant électrique pour activer les muscles et donc les exercer sans véritables efforts. Une chose que je ne connaissais pas du tout, mais qui ne doit pas t’échapper je pense. Du coup cet éleveur utilisait des Loupio pour électrocuter les Rhinocorne et stimuler leurs corps. Te voilà donc avec un oeuf de Loupio dans les bras. En plus de t’aider avec Amethy il pourra t’aider en mer. Il faut que je t’apprenne à nager et avec un maître nageur comme lui ce sera beaucoup plus simple non ?

Cloé ne semblait pas très enthousiaste à l’idée de nager en mer. Soudainement Sai se décolla d’Erika pour se placer devant Cloé et pencher sa tête sur le côté pour mieux la regarder.

▬ Je crois qu’il se demande qui tu es. Tu es la première personne qu’il, elle, voit à part moi. Enfin je crois que c’est une fille non ?

Elle n’avait pas vraiment penser à regarder sous la jupe de son Rhinocorne, il fallait une experte pour ça.


Feniix

_________________
Man heals ambition by ambition itself.

⚡️ La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie - Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6876-469-erika-uchida-de-reine-a-geisha-adulte#70942 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6878-erika-uchida-adulte#71031
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Un pari sur l'avenir   

Revenir en haut Aller en bas
Un pari sur l'avenir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: L'Île Cobaba 3.0 :: Plage-