Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 6

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Sirius B. Powell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


adieu métropole
Prisonniers, menottes aux poignets, ça fait mal beauté, rêver gloire Mais n'avais-je pas vu arriver Les fourgons blindés et leurs gyrophares

L’ipok sonne.

Une sonnerie, puis une deuxième. Sirius grommelle, tend le bras, attrape le téléphone, regarde le nom inscrit dessus.

Et il se relève en panique en appuyant sur le bouton vert. La discussion qui suit est brève, et pour être honnête, Sirius ne dit pas grand-chose. L’assistant du Professeur Sorbier le contacte ce matin après une petite semaine d’attente pour lui signaler qu’il a bien le job et que son référent lui transmettra toutes les informations nécessaires dans la journée.

L’intérêt d’un tel appel à six heures du matin ? Il faut reconnaître que Sirius ne le voit pas vraiment …

Dès que le soleil se lève et que l’heure est vaguement plus acceptable, le garçon file dans le bureau de son référent, ce très cher professeur Nahr, pour récupérer les fameuses infos. Le professeur, pimpant, est visiblement levé depuis les heures non acceptables du début de journée, lui donne un dossier qui rassemble toutes les informations dont il pourrait avoir besoin pour accomplir sa mission avec brio.

Enfin, son cours. Bref, vous comprenez.

Sur le chemin du retour jusqu’à son cabanon, Sirius feuillette rapidement le dossier et remercie la direction de l’académie de leur avoir mis un acharné du travail comme référent et d’avoir la joie d’un dossier complet et largement bien fourni pour préparer leurs expéditions.

La carte du monde pointe une petite île, non loin de Cobaba. Enigma. Il faut croire que l’île porte bien son nom. Rapidement, la lecture du dossier explique à Sirius qu’un récent éboulement de terrain a révélé tout une partie au centre de l’île jusque là accessible seulement par les airs. Avec une toute nouvelle ouverture terrestre, la faune est totalement désorganisée et les professeurs s’inquiètent. Le spécialiste de l’évolution plus que les autres souhaite s’y rendre puisque les résidents de l’île laissent entendre que des flashs lumineux viennent régulièrement de cette partie là de l’île.

Malheureusement, puisque l’île possède un champ magnétique tout particulier, les objets électroniques n’y fonctionnent pas et c’est à la main que les recherches doivent être faites. L’expérience du professeur Sorbier et son age pour le moins avancé, seront sans nul doute un atout sans faille pour le reste de la mission.

Le référent Noctali a même ajouté au dossier une liste de l’équipe qui partira le lendemain pour l’île Enigma. Le professeur Sorbier évidemment, ses deux assistants principaux, son apprentie, Aurore, qui doit avoir à peu près leur age et une autre élève de l’académie, Yuna Akabara, une spé type feu. Sacrée petite équipe …

Le reste de la journée consiste à préparer ses affaires et briefer son équipe. Ça lui fait toujours un peu bizarre de devoir s’occuper de son équipe. Après presque deux mois sans contact avec ses pokemons, cette replongée intense avec eux est … perturbante. Surtout pour Soleil.

Pourtant, les soucis que posent cette longue attente ne viennent que de Sirius et sa crainte de les avoir déçu, de cette impression qui lui reste encore à leur prouver qu’il peut être un bon dresseur pour eux, qu’il peut les protéger et pas les laisser tomber. Les cicatrices de Soleil, presque jumelles aux siennes, le terrorisent bien plus sûrement que les siennes.

Pourtant, lentement, Sirius guérit. Il accepte de se laisser cette chance d’avancer, de recommencer. C’est bien pour ça qu’il a choisit de participer à ce cours, de se forcer à sortir. Pour lui même. Et pour Alrish, pour qui il doit parler avec le professeur Sorbier, pour qui il doit savoir si il peut espérer.

Ce cours, cette expédition, les enjeux autour sont importants pour lui. Et il doit tout faire pour la remplir parfaitement.

Le lendemain, il retrouve la jeune fille, Yuna, au port de Cobaba. Les deux adolescents vont prendre un ferry jusqu’à l’île, située à une petite heure de Cobaba. Sirius appréhende vaguement. Il ne connaît pas Yuna et depuis qu’il est enfermé dans l’hôpital, il n’a rencontré personne de nouveau. Il appréhende ce qu’elle va penser de lui, ce coordinateur un peu cassé qui s’embarque pour un cours de top dresseur. Il s’interroge sur ce qu’elle va penser de son crâne chauve, bien que lentement, ses cheveux reprennent leurs droits et couvre sa tête d’un fin duvet brun. Il s’interroge, et si elle le connaissait ? Après tout, il a la réputation d’être un des meilleurs coordinateur de l’académie. Et son accident semble s’être assez bien répandu.

Pour être honnête, il aurait préféré ne pas avoir le temps de lui parler, s’immerger directement dans la mission, dans l’étude de terrain.

Pourtant, il remarque déjà les longues mèches bleutées de la spécialiste du feu. Pourtant, il s’avance déjà vers elle, un sourire qui se veut confiant sur les lèvres, son sac de voyage sur l’épaule et ses pokeballs à la ceinture. Il est habillé confortablement, jeans et t-shirt, un sweat attaché autour de son cou au cas où. De solides baskets aux pieds et une casquette pour camoufler son désastre capillaire, il tend une main vers sa partenaire.

- Sirius Powell, enchanté. Tu dois être Yuna Akabara si je ne me trompe pas ? Je suis ton partenaire pour l’escorte du professeur Sorbier.

Il vérifie rapidement sa montre.

- On devrait peut-être monter sur le ferry. Il ne va pas tarder à partir.


sirius
liens
atelier
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type




Adieu Métropole

Sirius B.Powell

Yuna Akabara

Musique

Vacances…qu’est-ce que ça vous évoque ce mot ? Pour moi ça signifie, détente, repos, amusement avec les potes…Pas école et cours. Alors on peut m’expliquer pourquoi je suis en train de lire un mail, confirmant que mon inscription à un cours a été acceptée ?! ça fait trois fois que je lis ce message, et je commence à croire que je suis atteinte d’Alzheimer, je ne me souviens pas du tout mettre inscrite à ce cours. Bon j’avais commencé à vouloir écrire un mail pour le faire, mais pendant que j’étais en train de l’écrire je me suis dit que ce n’était pas une si bonne idée. La rentrée se profilait à l’horizon, et ces vacances n’avaient pas été de tout repos, j’avais donc décidé de me reposer, de toute façon j’avais déjà mon cours sur les champions à rendre…Alors pourquoi je suis quand même inscrite bon sang de bois ?!

Je navigue sur mon Ipok, et je regarde les messages envoyés…il est bien dedans, le mail que j’avais normalement écrit mais pas envoyé, il était là. Mais comment c’est possible, je suis certaine de ne pas l’avoir envoyé…je regarde l’heure, cinq heures du matin…Attendez cinq heure ? Mais ce n’est pas possible je dormais à cette heure-là.

-Qu’est-ce qui se passe je deviens folle ? Comment j’ai pu envoyer un message à cette heure-là, je suis somnambule ?

Je commence à sérieusement me poser la question quand j’entends un bruit de fracas, et un rire derrière moi. Je me retourne sur ma chaise pour voir Lucifer se tordre de rire à en pleurer, qu’est-ce qui lui prend ? Pourquoi un pareil fou rire ça ne lui ressemble pas à moins que…Non il n’aurait quand même pas fait ça, il n’aurait pas osé…Je fronce les sourcils avant de le foudroyer du regard.

-Lucifer…ce n’est pas toi qui a envoyé ce mail j’espère.

Malheureusement pour moi, son fou rire redouble d’intensité, ce qui ne me laisse pas le moindre doute sur sa culpabilité. Ce fourbe a allumé mon Ipok et envoyé le mail sans que je le veuille, probablement pour se venger d’une quelconque réprimande que j’ai pu lui faire. Bordel, ce Reptincel porte bien son prénom. Mais pour être franche ça ne m’étonne même plus venant de lui, après tout il a bien volé la clé de décodage ultra secrète d’un des scientifiques de Palladium, uniquement dans le but de s’amuser.

Bon maintenant ce n’est pas le tout, mais je me retrouve avec un cours sur les bras, et je ne peux tout simplement pas l’annuler. Je lâche un profond soupir avant de retourner sur ma messagerie, voyant qu’un nouveau message venait de tomber. Il s’agit d’un mail de ma référente, la professeur Jauplain, qui m’envoie toute les informations dont j’ai besoin pour accomplir cette mission. Elle réussit à m’arracher un petit sourire avec son petit mot d’encouragement, au moins elle pense que je peux réussir cette mission, ce n’est pas trop mal.

Alors maintenant le dossier, sur la première page j’ai le droit à un descriptif de l’île sur laquelle je vais me rendre : Enigma. Bien entendu je ne vais pas m’y rendre pour passer du bon temps, je vais devoir escorter le professeur Sorbier et son équipe sur l’île. Les changements récents de l’environnement poussent le spécialiste des évolutions à s’y rendre. Une chose qui me rassure un peu, c’est que je ne suis pas la seule à escorter les scientifiques, je serai avec…Sirius ? J’ai déjà entendu parler de lui grâce à Idalienor, mais aussi lors des évènements de Lansat. Je l’ai vu quand on lui avait administré les premiers soins, après qu’il se soit retrouvé pris dans l’explosion d’Henry…Explosion dont je suis en partie responsable, vu que je l’ai amplifiée avec l’attaque Zénith. Bon hormis Henry, personne ne sait que j’ai joué un rôle dans cette explosion, mais savoir que je vais passer quelques jours avec lui…ma culpabilité monte en flèche. Je vais malheureusement devoir faire avec durant cette mission…Je soupire avant de caresser Hestia qui est allongée à côté de l'oeuf que j'ai sauvé il y a quelques jours, bon voyons le bon côté de la chose, j’ai le temps de me préparer ça ne commence que demain.


Je me réveille le lendemain bien avant mon réveil, c’est parfait je vais pouvoir me venger un peu. J’ai un petit sourire en coin en voyant mon Reptincel allonger sur mon bureau, ronflant légèrement. Il est si innocent comme ça, mais ma vengeance est toute prête, je me dirige vers le rideau, et le tire brusquement. Lucifer se réveil d’un bond à cause du soleil dans son visage, et une fois qu’il comprend ce qui se passe, il me regarde avec un regard aussi noir que son corps. Je rigole légèrement, mais ce n’est pas bien méchant, c’est plus un jeu qu’autre chose entre nous.

Je me prépare tranquillement, et je pars en direction du port avec Ama comme garde du corps. Sur le chemin j’ai le temps de penser à ce que je vais dire lors de ma rencontre avec Sirius, est-ce que je dois m’inquiéter de son état ? Après tout, on ne se connait pas vraiment et je ne suis pas censé être au courant de son accident…Bon ça sert à rien de me prendre la tête maintenant, je verrai bien quand il sera face à moi. Je dois avouer que ça m’avais plutôt surpris de voir le nom de Sirius sur le dossier de la mission, déjà parce qu’il est notifié que Sirius est un coordinateur, et que ce genre de mission correspond plus à des Topdresseurs. Mais bon je n’ai rien contre ça, il peut faire ce qu’il veut, s’il veut expérimenter les missions d’escorte et de combat, ça le regarde.

J’arrive au port et je constate qu’il n’y a encore personne…en même temps je me suis lever trop tôt. Je regarde le bateau dans lequel je vais monter, heureusement pour mes pokémons le trajet ne va pas durer trop longtemps, ils n’aiment pas spécialement le bateau. Ama est allongé à mes pieds et regarde la mer avec moi, mais une voix me tire de mes pensées. Je me retourne pour tomber nez à nez avec un jeune homme qui me sourit d’un air assez confiant, une casquette vissée sur la tête, son sac sur le dos.

- Sirius Powell, enchanté. Tu dois être Yuna Akabara si je ne me trompe pas ? Je suis ton partenaire pour l’escorte du professeur Sorbier.
-Ravie de te rencontrer Sirius, je suis bien Yuna et voici Ama

Je lui montre mon Caninos qui s’est assis et le fixe en agitant la queue, visiblement content. Mais nous n’avons pas spécialement le temps de faire plus connaissance sur le quai, Sirius me signale que le bateau va partir. Je le suis donc et nous montons sur le navire, pour près de deux heures de trajet, deux heures ou je vais pouvoir faire connaissance avec mon partenaire de mission.

-Alors Sirius, qu’est-ce qui t’as poussé à vouloir faire cette mission d’escorte ?

Simple question pour engager la conversation, mais je m’assoie quand même sur un banc présent sur le pont pour caresser mon Caninos qui n’attendais que ça. Autant que l’on fasse connaissance maintenant, comme ça on pourra se concentrer directement sur notre mission d’escorte une fois que l’on sera arrivé, et que l’on aura rejoint le professeur Sorbier et son équipe.






©BBDragon


 
You can never
turn back


[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Sirius B. Powell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


adieu métropole
Prisonniers, menottes aux poignets, ça fait mal beauté, rêver gloire Mais n'avais-je pas vu arriver Les fourgons blindés et leurs gyrophares

Yuna est ravissante. Les longues mèches bleues de ces cheveux encadrent joliment son visage fin. Elle se tient bien droite et bouge d’une manière assez familière. Assez élégante. Si cela surprend Sirius pendant une demi-seconde (une top-dresseuse ? Élégante ? Les deux mots sont antonymes pour le coordinateur.), il se reprend rapidement et se présente avec un charmant sourire.

Oui, Sirius a changé depuis l’explosion mais il y a bien quelque chose qui reste, quelque chose qu’il a su retrouver. Sirius est un gentleman et lui, en pleine forme, ne sera pas désagréable en présence d’une inconnue.

L’identité de la demoiselle confirmée, Sirius l’invite à monter sur le ferry d’un geste de la main. Les deux adolescents s’installent rapidement sur un des bancs sur le pont, leurs sacs déposés prêts d’eux. Comme lui, Yuna voyage léger. C’est une bonne chose, elle a l’air de savoir ce qu’elle fait. L’entrain de son Caninos lui apprend qu’elle est probablement une bonne dresseuse également. Un sourire se forme sur les lèvres du garçon.

Pour être franc, Sirius n’aime pas les trajets en bateau. Plus depuis son dernier. Il jette un coup d’oeil inquiet autour de lui et se masse la nuque nerveusement. C’est fini normalement mais il ne peux pas exactement s’empêcher d’être un peu inquiet. Inspire, expire, inspire, expire. Le garçon se détend et reporte son intérêt sur sa camarade de classe. C’est terrible comme le semestre dernier, trop prit dans ses travaux, il n’a pas vraiment fait attention aux nouveaux élèves.

Il laisse un léger rire lui échapper face à sa question. Elle a l’air sincèrement intéressé alors il pousse la réflexion un peu plus loin et décide d’être honnête avec elle. C’est l’idéal si ils doivent travailler ensemble. Il pousse un léger soupir.

- Un de mes pokemons a une maladie génétique assez rare. J’ai beau tenter toutes les méthodes et les examens possibles, personne ne trouve rien. La seule piste qu’il me reste, c’est l’évolution … Avec un tel changement, il est possible que la modification génétique de mon Otaquin soit suffisamment importante pour que ça le soigne, mais ça peut également empirer son état. Étant donné que le Professeur Sorbier est un spécialiste de l’évolution, il est le plus qualifié pour me donner des conseils mais il est pas forcément évident de le joindre … donc quand j’ai vu l’offre … je me suis un peu jeté dessus sans forcément voir ce qu’il y avait autour ahaha …

Il détourne les yeux une demi-seconde avant de reprendre.

- Mais ne t’inquiète pas, je ne suis probablement pas aussi qualifié que toi en combat pokemon mais … j’ai les bases et je protégerais les scientifiques aussi bien que je le puisse. Je veux pas que tu penses que je suis là juste pour discuter hein … C’est mon objectif mais je ferais ce que j’ai à faire.

Il hésite un instant avant de terminer.

- En tout cas, je suis content d’être accompagné par une TopDresseuse. Tu es une spécialiste de type ? Stratège ? Ranger ? En fait, je réalise que je sais pas grand-chose de toi à part ta spécialité ahaha … Et c’est pareil pour toi j’imagine.

Il toussote.

- Présentation rapide de l’essentiel, Sirius Powell, je viens d’Algatia à Hoenn, je suis Coordinateur Mode et Mécano, je veux devenir le meilleur coordinateur que cette terre ait jamais vu. Oh, et je suis chez les Nocta.

Il laisse un léger rire lui échapper.

- Désolé .. Je parle beaucoup …

Et pour être honnête c’était incroyablement agréable. Profiter de l’air marin sur son visage qui les rafraîchit juste ce qu’il faut par cette lourde journée d’été, à discuter avec une inconnue … C’est très agréable. C’est comme si rien ne s’était passé.

Ça un goût de simplicité, de douceur, de normalité que Sirius redécouvre un petit peu plus chaque jour depuis son retour d’alternance. Il échange un sourire avec Yuna. Il espère qu’il ne l’a pas trop effrayé avec son grand discours … Il a cette vilaine manie de se laisser emporter dans ces paroles.



Emporté dans leur discussion, Sirius ne voit pas les deux heures filer et c’est finalement quand il aperçoit l’île embrumée qu’il réalise que finalement, le temps va vraiment plus vite quand on est en charmante compagnie.  

Son sac sur le dos, l’adolescent laisse Yuna le dépasser lors de la descente sur la terre ferme. Les voyages en bateau, c’est bien beau mais c’est lent et ça te laisse cette impression que tu vas dégueuler ton repas dès que tu descends. Super sensation. Vraiment.

Soudainement un peu plus sérieux, Sirius récupère son dossier dans son sac pour prendre la carte qui les guidera jusqu’au petit village où ils doivent rencontrer l’équipe de Sorbier. D’après les estimations qu’il a fait, ils ont à peine une demi-heure de marche depuis ce port de fortune. Satisfait de trouver les points de repère de sa carte rapidement, Sirius jette un coup d’œil en direction de la bleue.

- On y va ? J’ai la carte.


sirius
liens
atelier
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type




Adieu Métropole

Sirius B.Powell

Yuna Akabara

Musique

Le ferry commence à partir, et je sens déjà la brise marine jouer avec mes cheveux. C’est agréable, même si je dois avouer que je me serai bien passé de ce voyage en bateau. Pas pour moi, plus pour mes pokémons, ils ne sont clairement pas à l’aise à proximité de l’eau. D’ailleurs Ama commence vraiment à ne pas être à l’aise, il s’est allongé, collé à ma jambe. Je lui souris avant de le gratifier d’une caresse avant de sortir sa pokéball, je ne vais pas prolonger son agonie plus longtemps.

Une fois Ama à l’abri de l’air marin dans sa pokéball, je repporte mon attention sur Sirius, observant discrètement ses réactions et son attitudes.  Il n’a pas vraiment l’air à l’aise, je me demande si c’est le voyage en bateau qui le rend comme ça. Il regarde autour de lui de manière assez inquiète, tout en passant une main dans sa nuque…c’est peut-être le regard des autres qui le gêne…Mon regard se pose sur sa casquette, il doit surement l’utiliser pour cacher un potentiellement dû à l’explosion dont il a été la victime…Raaa faut que j’arrête, remuer le couteau dans la plaie ne sert à rien, j’ai participé à l’explosion, mais il n’a pas besoin de le savoir, il n’a aucun moyen de le savoir si je ne parle pas.

Mon partenaire pour cette mission lâche un petit rire face à ma question,  avant de me jauger du regard, ou plutôt de jauger si je suis sérieuse ou si je me moque de lui. Il comprend rapidement que je suis sérieuse, avant de soupirer. La réponse n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais, je pensais qu’il allait me dire qu’il voulait découvrir de nouveau horizon, ou qu’il voulait vivre une nouvelle aventure. Mais non rien de tout ça, il souhaite rencontrer le professeur Sorbier pour le questionner à propos de l’un de ses pokémons. L’évolution permettrait peut-être de le guérir de sa maladie génétique, ou au contraire ça pourrait empirer tout. Je comprends mieux les raisons de sa présence, et elles sont totalement louables. Ça me rassure de savoir que je suis avec un dresseur consciencieux, et pas un dresseur superficiel qui ne ferai pas la moitié du travail. Je ne peux m’empêcher de sourire quand Sirius essaye de me rassurer sur le fait qu’il fera le boulot jusqu’au bout. Je m’empresse de le rassurer.

-Je suis contente d’entendre ça, et je ferai tout pour que tu puisses passer le plus de temps possible à discuter avec le professeur. Si ça peut aider ton pokémon.

Il commence alors à m’interroger sur mon parcours. Et c’est normal, il le dit lui-même hormis ma spécialité et il ne sait rien de moi, ce qui est aussi le cas de mon côté. Je n’ai même pas le temps de répondre à sa question qu’il se présente à son tour. J’apprends qu’il vient d’Algatia, qu’il est dans la mode et la mécanique et qu’il veut devenir le meilleur coordinateur du monde…Je retiens un petit rire de franchir mes lèvres, mais pas mon sourire qui apparait sur mon visage. Depuis le début, c’est comme si ses réactions m’étaient familières, que j’y suis habitué, je comprends mieux maintenant. Il est un peu comme ma sœur, Marie. Elle aussi est coordinatrice, et elle parle pas mal, même beaucoup, c’est parfois difficile de l’arrêter. Je suis contente que Sirius soit une personne aussi agréable, enfin aux premiers abords tout du moins. Il s’excuse même de trop parler, mais je secoue la tête, et rigole légèrement avant de lui sourire.

-Ne t’inquiètes pas, j’ai l’habitude, ma sœur est comme toi. Je me présente à mon tour. Yuna Akabara, je viens aussi d’Hoenn, mais de Nénucrique. Je suis du dortoir Givrali et TopDresseuse spécialiste du type Feu. Je souhaite devenir championne d’arène, et qui sait peut-être même membre du conseil des quatre.

Sirius est l’une des premières personnes à qui je parle de ma hausse d’ambition, championne d’arène c’est bien , mais membre du conseil des quatre, c’est le niveau au-dessus. Je sais que la route va être difficile, mais je suis prête à surmonter tous les obstacles.

J’espère que mes petits rires cristallins ne le dérangent pas, je ne me peux pas m’empêcher que montrer quand je me sens bien. Mais apparemment ça n’a pas l’air de vraiment le déranger, il a même plutôt l’air content de cette petite discussion. Et cette ‘’petite’’ discussion nous fait passer les deux heures de voyage à vitesse grand V, je n’ai rien vu passé, et je crois que c’est la même chose pour Sirius. Je fixe l’île qui se rapproche, ou plutôt la brume qui entoure l’île, une chose est certaine, elle porte bien son nom.

Une fois que le bateau a accosté, Sirius me laisse descendre la première en parfait gentleman, j’observe déjà les alentours, analysant la zone. On n’y voit pas grand-chose, j’espère que la brume va vite se dissiper, sinon ça risque de compliquer la mission d’escorte.  Il nous faut déjà une demi-heure pour rejoindre le point de rendez-vous, mais avec ce temps je pense qu’on peut rallonger le temps de trajet d’au moins un quart d’heure. Ce n’est pas si mal, ça va nous laissez le temps à Sirius et moi de continuer à faire connaissance. Ce dernier m’invite à le suivre, étant donné que c’est lui qui a la carte, c’est peut-être mieux comme ça. Je le suis donc sur les petits sentiers de marche, mais je brise rapidement le silence.

-Dit moi Sirius, qu’est-ce que tu as comme pokémon  avec toi ? ça m’aiderai à savoir qu’elles sont nos capacités d’action.

Oui il faut se préparer, je pense que certain pokémon de la zone vont se montrer agressif, et je dois savoir si les pokémons de Sirius peuvent combler les faiblesses des miens.

-Pour ma part, j’ai neuf pokémons, mais seulement huit qui peuvent combattre dont un pokémon dragon et un pokémon insecte, le reste ce sont des pokémons feu.

Je dois faire très acharnée du combat, mais c’est ce que je suis, je ne vais pas le nier. Et à voir la nature qui nous entoure, j’ai l’impression que cette mission d’escorte ne va pas être de tout repos. Je préfère donc assurer le tout, et être prête à tout.

-Je suis désolé, je ne suis pas topdresseuse pour rien


Je lâche un petit rire gêné alors que nous arrivons au lieu de rendez-vous, je vois de loin le professeur Sorbier. Je n’ai pas trop de mal à le reconnaitre, il est apparu dans certain magazine que j’ai piqué à papa. Gilet bleu, cravate et veste marron, chaussure de ville, il n’est pas vraiment équipé pour une exploration, tout comme ses assistants. Celle que je suppose être Aurore est simplement vêtue d’une robe, avec une longue écharpe, et les deux assistants supplémentaires sont vêtus de vêtement de tous les jours, une blouse de scientifique en plus. Je soupire en silence, j’ai vraiment l’impression que ce ne sera pas de tout repos cette mission. Une fois arrivé prêt du groupe, je salue respectueusement tout le monde avant de nous présenter.

-Professeur Sorbier ? Enchantée, voici Sirius Powell, et je me nomme Yuna Akabara, nous sommes les deux élèves de la PC qui vous escorterons durant vos recherches.

Simple, claire et précis, tout en étant un brin chaleureux, voilà une présentation qui devrait donné une bonne première impression. Je jette un coup désolé à Sirius d’avoir parlé en son nom, mais bon il faut que je me concentre rapidement, la mission d’escorte commence maintenant.







©BBDragon


 
You can never
turn back


[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Sirius B. Powell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


adieu métropole
Prisonniers, menottes aux poignets, ça fait mal beauté, rêver gloire Mais n'avais-je pas vu arriver Les fourgons blindés et leurs gyrophares

Rapidement, sans vraiment comprendre pourquoi, ou comment, les deux jeunes gens rentrent dans une discussion tranquille, posée, confortable. Les silences ne sont pas lourds et il n’y a pas forcément besoin de les briser, c’est naturel et quelque part, ça rassure Sirius.

Cet été et toute la merde par laquelle il est passé … ça ne l’a pas détruit. Il reste Sirius, votre resident bad bitch qui sait faire de n’importe qui son allié, son ami, pour aussi longtemps qu’il le désire. C’est horrible mais c’est terriblement rassurant de savoir qu’il sait toujours aussi bien jouer de ses mots et de ses vérités pour attendrir et rentrer dans le cœur des gens.  

Et c’est terrible parce que Sirius n’arrive pas vraiment à savoir si il est honnête ou si c’est juste une partie de son grand jeu de la vie.

Le garçon se concentre sur la route pendant quelques minutes avant que la bleuté ne prenne la parole, à côté de lui, lui demandant des informations sur son équipe. Les épaules de Sirius se tendent une seconde puis il relâche la pression. Simple question de préparation. Elle ne sait pas forcément que …

que son équipe lui a été retiré pendant la majorité de l’été.

Et ce n’est pas une vérité que Sirius est prêt à partager.

Il dénie son inquiétude d’un bref mouvement de la main avant de lui répondre, un sourire en demi teinte sur ses traits fins.

- Ne t’affole pas, c’est plutôt une bonne chose en faite. J’ai strictement aucune idée de ce que cette mission implique vraiment et pour être franc je suis pas un combattant très talentueux. Cependant j’ai onze pokemons. Cependant deux d’entre eux ne peuvent pas combattre. Au niveau des types, ça me donne, Fée, Normal, Vol, Psy, Roche et Feu. Et il faut prendre en compte que la majorité d’entre eux sont entraîné pour la performance, pas exactement … le combat.

Il hésite un instant, perdu dans quelconque réflexion avant d’affiner son analyse.

Si je dois combattre, mes options les plus sûres sont une Florges et une Neitram. Je peux éventuellement utiliser le reste de mon équipe mais ils n’auront pas la même puissance de frappe.

Il fait un clin d’œil à la spécialiste du type feu.

- Si tu veux plus d’info hésite pas. Je veux pas te recouvrir des espèces de mes pokemons mais si ça peut t’aider …

Il hausse les épaules avec un léger sourire.



Le groupe du professeur Sorbier et le professeur en lui même sont facilement identifiables et le duo adolescent se dirige vers eux d’un bon pas. Yuna se charge de les présenter rapidement et il est facile de voir comme elle s’est redressé, comme son regard s’est fait sérieux, comme si elle venait de passer en mode mission, en mode sérieux.

Sirius laisse un sourire amusé se dessiner sur ses lèvres à cette vision. C’est presque mignon. Le professeur Sorbier possède néanmoins une aura qui l’empêche d’être totalement détendu. Si il ne se fait pas beaucoup de soucis à propos de ce cours, il n’empêche que Sirius est quelqu’un de respectueux et qu’il fera de son mieux.

Il serre la main du professeur fermement, confirmant à voix haute son identité. Il reçoit un bref signe de la tête de la part du professeur qui prend la parole.

- Maintenant que nous sommes tous là, nous allons pouvoir y aller.

Sirius esquisse un demi-sourire désolé mais bon, au final, ils ont fait aussi vite que possible et au vu de la motivation du vieil homme, l’énergie économisée sera grandement appréciée.

- Nous allons nous rendre aujourd’hui sur le lieu qui a été modifié. J’aimerais savoir si la cause est naturelle ou non.

Sirius hoche rapidement la tête. Pas vraiment le temps de parler avec le professeur pour l’instant. Peut-être ce soir, quand ils seront installés ? Sirius soupire et tapote la pokeball de son Otaquin.

Alors que la petite troupe se met en route, Sirius se dirige vers Yuna.

- On s’organise comment ? Un à l’avant, un à l’arrière ? Il est plus prudent que tu sois à l’arrière je pense, tu auras une vision plus globale de l’équipe et tu pourras agir plus facilement. Tu as un pokemon volant qui peut faire une surveillance aérienne ? Je vais sortir ma Solaroc, elle a une certaine puissance psychique qui lui permettra de nous prévenir si quoi que ce soit approche.

Tout en parlant, la main de Sirius s’agrippe à la pokeball de Soleil. Il pourrait l’envoyer là haut, dans le ciel mais il se sent incapable de … incapable. Juste incapable.

Quelques minutes plus tard, le duo est prêt et Sirius se place à l’avant du groupe. Il esquisse un léger sourire en direction du scientifique chargé de mener la charge pendant que la majorité de l’équipe se tient au centre de la petite procession.

- Ça vous dérange si je vous tiens compagnie ?

Le léger rire que l’homme le rassure légèrement. Pour être franc, il avait un peu peur de tomber sur un véritable coincé, ce qui aurait rendu la marche très longue. Cependant, la chance est du côté de Sirius et le scientifique est plutôt sympa, discutant des études du professeur Sorbier avec passion.

Sa Solaroc a côté de lui, Sirius écoute avec une attention démesurée tout ce que peut lui dire l’homme et le pokemon à ses côtés n’a pas été choisit pour rien. Acrux est à ses côtés depuis suffisamment longtemps pour savoir quelle doit mémoriser le moindre mot de cette conversation pour pouvoir savoir si on peut y trouver à faire pour Alrish.

Peut-être aurait-elle dû garder un peu plus d’attention sur ce qui les entourait parce que le nuage sombre de Roucool et Roucoups qui assombrissaient lentement le ciel n’est pas exactement de bon augure.


Dernière édition par Sirius B. Powell le Lun 3 Déc - 19:08, édité 1 fois


sirius
liens
atelier
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type




Adieu Métropole

Sirius B.Powell

Yuna Akabara

Musique

Il semblerait que nous sommes les deux derniers membres de ce voyage sur l’île Enigma. Je n’aime pas arriver dans les derniers, tous les regards se posent sur nous et je dois avouer que je ne suis pas forcément à l’aise avec ça. Mais bon il va falloir que je fasse avec, heureusement que l’on n’est pas en retard, je me serais sentie super mal par rapport au professeur. Après une brève présentation du professeur et de ses assistants, nous sommes prêts à prendre la route, on a facilement plusieurs bonnes heures de marche sur des terrains escarpés avant d’atteindre la zone où nous poserons notre camp de base. Alors que je pense déjà aux potentiels scénarios catastrophes, Sirius vient me voir, me demandant comment l’on allait procéder pour l’escorte…J’ai l’impression que tout le monde pense que je suis une spécialiste des escortes mais….C’est ma toute première mission comme ça !!!!!
Bon calmes-toi Yunie, ça ne sert à rien de paniquer, tu dois faire preuve de professionnalisme, en plus Sirius me propose déjà une formation possible.

-Hm, c’est une bonne idée. On pourra plus facilement lutter contre une potentielle menace si on se trouve à chaque extrémité du cortège. Je te laisse donc l’avant, je serai à l’arrière avec Aurore, et je me charge du ciel.

Je lui fais un petit clin d’œil avant de sortir deux pokéball, et de les lancer. Devant nous apparait la fine silhouette de mon Passerouge, qui vient se poser sur mon bras. Mais il ne faut pas se fier aux apparences, il est loin d’être un frêle petit pokémon. Mon pokémon volant salue Ama qui se trouve à mes pieds avant de reporter son attention vers moi, en attente des instructions. Je lui souris avant de lui faire un petit topo.

-Phoenix, je vais avoir besoin de ton aide pour cette escorte. Il va falloir que tu surveilles depuis les cieux, et que tu me préviennes immédiatement s’il y a la moindre chose qui te parait suspecte.

Mon Passerouge acquiesce d’un petit cri aigu avant de vouloir prendre son envol, mais je l’en empêche en posant une main sur sa tête. Il me regarde un peu étonné, mais je le rapproche de mon visage pour que Sirius n’entende rien.

-Et cette fois tu ne disparais pas en pleine surveillance, pas comme la dernière fois dans le simulateur.

Mon regard en dit long sur ce qui l’attend s’il commet cette erreur, et je sais à son regard qu’il a parfaitement compris où je voulais en venir. Ba oui, la dernière fois qu’il devait surveiller les alentours, il s’est éclipsé pour je ne sais qu’elle raison. Résultat des courses j’ai failli finir cramer par un feu lors d’une simulation de sauvetage. Et j’aimerai sincèrement éviter de me retrouver dans une pareille situation.

Une fois cette mise au point faite, mon pokémon vol se met en position, et je me dirige donc vers la fin du cortège, alors que mon partenaire lui part pour l’avant. Je souris à l’assistante du professeur Sorbier qui me le rend sans hésiter. Mais je ne l’écoute qu’à moitié, je peux m’empêcher de penser à la réaction de Sirius tout à l’heure, quand je lui ai demandé pour son équipe. Il s’est légèrement crispé, comme s’il lui était arrivé quelques choses avec ses pokémons…Je me suis contentée des réponses que le coordinateur m’a données, je ne me suis pas permise d’approfondir le sujet. Après tout je le connais depuis même pas une demi-journée, il le prendrait probablement très mal. En plus il m’a quand même dit deux de ses pokémon, et il a une plus large couverture des types que moi. Si jamais un pokémon eau nous tombait dessus, j’aurais vraiment besoin de son aide.

Je finis par reporter mon attention sur Aurore, qui me pose finalement beaucoup question sur la vie à la Pokémon Community, de partir en mission…Il faut dire que depuis qu’elle est dresseuse, elle est l’assistante du professeur Sorbier, et hormis quelques concours, elle n’a pas fait grand-chose d’autre que de l’aider dans ses recherches. C’est agréable de parler avec des personnes d’autres horizon, on a toujours à apprendre des autres. J’espère qu’une fois qu’on sera sur la zone et que le camps sera installé, je pourrais en apprendre plus sur mon partenaire…Mais je ne perds pas de vue qu’il souhaite s’entretenir avec le professeur Sorbier pour son pokémon, et je ferai tout pour qu’il puisse le faire…

Mais à trop parler de ce qui va se passer une fois que l’on sera arrivée, je n’ai pas vraiment fait attention à ce qui nous entoure…Grosse erreur de ma part, heureusement un petit cri de mon Passerouge me ramène à la réalité. Juste à côté de nous, un grand rassemblement de Roucool et de Roucoups se forme, tel une nuée d’insecte prêt à ravager les champs…Holala je le sens mal sur ce coup. Rajouter à ça les gros nuages noirs dignes d’une tempête foudroyante, on a toutes les conditions pour une Apocalypse réussie. Il faut que je prévienne les autres qu’on risque d’avoir des soucis à peine une vingtaine de minutes après notre départ….

Je n’en ai pas vraiment le temps, une bande de pokémon vol se sépare sur groupe et nous charge dessus. Je vois un Roucoups particulièrement énervé se diriger droit sur Aurore qui ne voit rien venir. Ni une ni deux je plonge sur elle la plaquant au sol.

-Attention !!!

Mon cri alerte tout le groupe qui voit enfin la menace, mais il faut que l’on garde notre calme alors que d’autre pokémon vol foncent droits sur nous. Mon attention se porte sur le professeur qui n’a rien pour le moment, avant de regarder mon partenaire qui semble avoir bien pris conscience de la situation.

-Sirius, occupes-toi du professeur, je me charge des pokémon vol.

Sans attendre de réponse, je me mets face à la nuée qui nous arrive dessus, deux pokéball dans la main. Je vais leur faire regretter à ces piafs de s’en prendre à nous, et je sais qui va se faire un plaisir de faire du poulet roti.

-Lucifer, Dovah j’ai besoin de vous.

Rapidement mon Reptincel et mon Draco sont de la partie, et je fais semblant de ne pas remarquer l’air blasé de mon chromatique, qui me regarde l’air de dire ‘‘Sérieusement une nué d’oiseau, t’avais pas mieux à nous proposer’’. Phoenix s’est posé sur mon épaule tandis qu’Ama rejoint ses deux compères…va falloir la joué serrer, j’ai quand même une armée de Roucoups et de sa pré-évolution en face.

-Dovah utilise ton attaque Ouragan pour les maintenir à distance. Lucifer, Ama servez-vous de vos flammes pour les intimider.

Mon Draco ne perd pas une seconde et s’envole, utilisant son attaque Dragon, repoussant quelques pokémon vol. Ama et Lucifer lance de puissante attaque feu pour effrayer les pokémon sauvages…j’espère juste qu’il n’y a pas d’autres pokémon sauvages qui vont nous prendre à revers.





©BBDragon


 
You can never
turn back


[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Sirius B. Powell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


adieu métropole
Prisonniers, menottes aux poignets, ça fait mal beauté, rêver gloire Mais n'avais-je pas vu arriver Les fourgons blindés et leurs gyrophares

Tant dit que Sirius commence à s’avancer vers l’avant du groupe, il peut voir Yuna sortir certains de ces pokemons pour mettre en place le plan sur lequel ils se sont mit d’accord.

Le petit groupe avance facilement et Sirius se relâche quelque peu, concentré sur la conversation qu’il entretient avec un des assistants du professeur Sorbier. Il se révèle être de bon conseil sur la manière d’aborder le vieux prof et lui donne même quelques astuces pour adoucir son humeur parfois ronchonne … Néanmoins, discuter avec l’assistant le rassure, il ne devrait pas avoir de mal à parler avec Sorbier et celui-ci devrait être ravi de répondre à ces questions.

Trop prit dans la joyeuse conversation, Sirius est tout aussi surprit que les autres quand la bleue lâche un fort attention avant de plonger pour protéger Aurore d’une attaque d’un oiseau quelconque que Sirius reconnaît comme un Roucoups assez rapidement. Immédiatement, le regard du Noctali se tourne vers le professeur, qui semble relativement calme. Yuna lui demande rapidement de s’occuper de le protéger pendant qu’elle s’occupe de la menace en question.

Avec un sourire désolé, Sirius s’éloigne de l’assistant et se dirige vers le professeur. Heureusement, tout le monde semble avoir eu le réflexe de se rassembler autour de lui ce qui facilite grandement le travail du coordinateur. Il enclenche rapidement une nouvelle pokeball et laisse sa Seleroc rejoindre la Solaroc.

- Armure les filles ! Placez vous devant nous et couvrez les attaques. Adara !

Une nouvelle pression sur les pokeballs à sa ceinture révèle la starter du dresseur.

- Utilise Champs Brumeux s’il te plaît !

Entre la couverture qu’offre les deux pokemons astraux et l’épaisse brume créée par la Florges, Sirius se sent un peu plus en sécurité. Il ne peut plus faire grande chose maintenant. Sans attaque barrière à proprement parler, il ne peut qu’essayer de camoufler le groupe en laissant les deux pokemons les plus résistants de son équipe prendre les coups après avoir augmenté leurs défenses.

Le plan lui semble assez bon surtout que les attaques de l’équipe de Yuna disperse le groupe d’oiseaux de manière efficace. Cependant, ils continuent d’attaquer et insiste malgré leur évidente défaite. Sur un siège pareil, il n’y a pas vraiment de doutes sur le potentiel vainqueur. Les pokemons sauvages sont beaucoup plus nombreux qu’eux. Un peu en retrait du combat, Sirius cherche une astuce pour aider la top dresseuse, trouver quelque chose qui les fera totalement fuir …

Le professeur Sorbier pose une main sur son épaule, attirant son attention. Avec un sourire malin, il lui pointe du doigt une partie de la horde de pokemon. Plissant les yeux, Sirius repère un Roucarnage.

- Faites tomber le chef, le reste suivra.

Les paroles du vieux professeur sont assez claires et Sirius lui adresse un large sourire de remerciement. Il sort rapidement son Ipok et pianote jusqu’à qu’une Porygon pas très contente en ressorte.

- Désolé de te déranger ma belle, mais j’ai besoin de toi.

Nul doute qu’après ça, il va voir des photos immondes de lui être postées un peu partout sur les réseaux sociaux.

- Tu vois le Roucarnage là bas, il faut que tu lui infliges un bon gros Coup D’Jus. Vas y le plus discrètement possible d’accord ?

La Porygon lève littéralement les yeux avant de s’envoler, simple tâche rosée dans le paysage vert de l’île Enigma. Du coin de l’œil, Sirius observe Yuna gérer avec brio le gros des oiseaux, le reste est arrêté par ses propres pokemons quand ils tentent d’attaquer le groupe que les adolescents escorte.

Bellatrix se faufile sans mal et se place juste en dessous de sa cible avant de diriger son électricité vers le ciel. Sirius grimace un peu. Avec le temps qui commence à s’assombrir, si la Porygon parvient à attirer l’électricité des nuages là haut, l’attaque risque d’être plus forte que prévu. Et Sirius espère vaguement que Bellatrix saura se contrôler.

L’éclair tape le chef de la horde d’oiseaux et ces derniers voyant leur chef attaqué de la sorte et mit mal en point, s’envolent dans toutes les directions. Le Roucarnage ne tarde lui aussi pas beaucoup avant de prendre la fuite. Soupirant, Sirius rappelle ces pokemons après les avoir félicité. Bellatrix, dès qu’elle est de retour dans son téléphone, pianote des insultes dans ces messages. Sacré caractère.

Le champs brumeux se termine peut après et d’un regard Sirius confirme que tout le monde va bien. Il se dirige donc rapidement vers Yuna.

- Tu vas bien ? Tu as super bien géré la situation ! Bravo. Tout le monde va bien on dirait …

Le vieux professeur se dirige également vers eux avec un sourire.

- En effet, on va pouvoir reprendre la route.

Tout le monde se replace rapidement et avant de rejoindre le haut du groupe, Sirius se penche vers Yuna.

- Désolé, j’ai été un peu discret, je vais faire plus attention …

Sans trop lui laisser le temps de répondre, le Noctali se faufile parmi les scientifiques et reprend la tête du groupe, sa Solaroc à ces côtés.


sirius
liens
atelier
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type




Adieu Métropole

Sirius B.Powell

Yuna Akabara

Musique

Mais il y en a combien à la fin ?! C’est une véritable armée de pokémon vol qu’on doit affronter, et je dois avouer que je suis assez tentée de sortir le reste de mon équipe pour prêter main forte aux trois qui sont déjà au combat…Mais je veux préserver mes partenaires, si alors que l’on est même pas arrivé sur les lieux, on se fait attaquer de la sorte, qu’est-ce que ce sera une fois sur place. Heureusement pour moi, mes Pokémon sont bien entrainés, et ils savent économiser leur force, ils ne bourrine pas inutilement. Mais ils ne pourront pas finir par tenir longtemps à ce rythme.

Je jette un rapide coup d’œil au groupe derrière moi, heureusement aucun pokémon ne nous prend à revers, et Sirius semble bien gérer la défense du groupe. Son champ brumeux et ses deux pokémon roche qui servent de bouclier, c’est une excellente stratégie défensive. On ne va pas tenter le diable, il faut mettre un terme à cette attaque au plus vite. Je regarde la nuée, à la recherche d’un pokémon qui ressortirait par rapport aux autres, un pokémon qui ferait office de chef. Et je finis par le voir, au milieu de tous, ce Roucarnage, pas de doute c’est lui le chef. Donc si je veux pouvoir les mettre en déroute, c’est à lui qu’il faut s’en prendre…

Une minute c’est quoi ce Porygon qui se faufile dans la mêlé ? Un regard en arrière me permet de voir Sirius avec son Ipok dans les mains. Ce Porygon est à lui ? Il a peut-être un moyen de toucher le Roucarnage, je dois donc faire en sorte que les pokémon vol ne le voient pas venir.

-Dovah, Lucifer, Ama attaquez à pleine puissance.

Les trois comprennent le signal et ils utilisent leur plus puissante attaque pour forcer la nuée de Roucool/Roucoups à esquiver les attaques, et à ne pas faire attention au Porygon infiltré qui se rapproche dangereusement de leur chef. Heureusement pour nous, le plan fonctionne et la Pokémon normal se retrouve au bon endroit pour une puissante attaque Coup d’Jus qui frappe le Roucarnage de plein fouet. Dès lors c’est la panique générale dans la mêlée, entre l’attaque surprise contre leur chef, et les Lance-Flammes à esquiver, les pokémon vol ne savent plus où donner de la tête. Une seule solution pour eux désormais : La fuite.

C’est donc sans surprise qu’ils se dispersent et disparaissent dans les nuages quand le Roucarnage prend la poudre d’escampette. Je soupir de soulagement, on a réussi à s’en sortir. Bien entendu mon premier réflexe est de me soucier de mes pokémons et de les féliciter. Ils ont été parfaits, sans eux ont aurait eu pas mal de problème.

-Bravo les amis, vous avez gérés cette situation avec brio.

Tous sauf Lucifer s’exclamèrent, mon premier chromatique croise les bras et tourne la tête l’air de dire ‘’Sérieusement, tu pensais qu’on allait avoir du mal avec ça, la prochaine fois donnes nous un vrai défi’’…C’est Lucifer quoi, toujours à faire son intéressant, j’ai appris à ne plus me soucier de ses petits écarts de conduite. Je rappelle mon Draco et mon Reptincel pour retrouver la formation de surveillance initiale, alors que Sirius arrive derrière moi. Il me demande si ça va et me félicite pour avoir tenu le gros des pokémon vol à distance. Je ne peux m’empêcher de sourire en lui répondant.

-ça va et toi ? Merci mais je n’aurai pas pu faire grand-chose sans ton intervention. C’est ta Porygon qui a sauvé tout le monde.

Nous sommes interrompus par le professeur Sorbier qui s’approche de nous le sourire aux lèvres. Même s’il ne nous remercie pas ouvertement, je me doute qu’il le pense et qu’il sait maintenant que nous sommes capables d’assurer sa protection…Enfin j’espère qu’on en est capable. Il nous dit que nous allons pouvoir reprendre la route, et tout le monde se remets en place, Sirius m’annonçant qu’il a été un peu distrait et qu’il en est désolé, mais il n’a pas à l’être, je l’ai été tout autant que lui.

-Ne t’inquiètes pas, moi aussi j’ai été distraite tout à l’heure. Mais il va falloir faire attention, j’ai un mauvais pressentiment sur ce qui nous attends.

Et la dernière fois que j’ai eu un pressentiment comme ça, ça a fini en guerre civil avec pour final la prise de Lansat par la team Rouage. Hors de question que cette mission se finisse par un échec, parole d’Akabara. Nous nous replaçons et notre cortège peut reprendre la route. Je ne dis pas un mot à Aurore, trop perdue dans mes pensées. Cette attaque n’était clairement pas normale, les Roucool, Roucoups et Roucarnage ne sont pas des pokémon territoriaux, ils n’attaquent que pour se défendre, à l’inverse des Piafabec et des Rapasdepic par exemple…Alors on a deux solutions, soient quelque chose a attaquer et ils se sont défendu en se trompant de cible. Soit ce qui a modifié l’île à changer leur comportement, et là on a de sérieux problèmes. Enfin je n’ai pas vraiment le temps de me questionner plus, Aurore finit par briser le silence entre nous deux.

-Yuna ?
-Oui, qu’est-ce qu’il y a Aurore ?
-Je voulais te remercier pour tout à l’heure, tu m’as surement sauvée la vie.
-Ho heu…de rien…Je suis ici pour assurer votre protection après tout. Mais cette attaque n’était pas normale, j’espère que l’on va pas rencontrer d’autre horde de pokémon sur la route.
-Moi aussi.

Nous continuons un peu à discuter alors que mon regard est attiré par le flanc de la montagne, un Absol s’y trouve et nous fixe intensément. Je n’aime vraiment pas ça, il va falloir rester sur ses gardes.

Après près d’une heure de marche, nous décidons de faire une pause pour nous reposer un peu. Le terrain est escarpé et notre progression est assez difficile, même si je dois avouer que nous avançons à un bon rythme. Je me rapproche de Sirius en souriant.

-Je vais faire un tour dans les environs, voir s’il n’y a pas de danger, je te laisse quelques pokémons ici au cas où.

Je lui fais un clin d’œil avant de rappeler mon Draco et ma Tritox. Je pars donc en laissant Phoenix ici, pour qu’il puisse me chercher aux cas où il y a un souci, et je m’enfonce entre les arbres. Il fait assez sombre, et bon nombre de pokémon m’entourent dans l’ombre…Je reste sur mes gardes, Ama aussi, soudain j’entends craquer une branche derrière moi, j’ignore ce qui m’entoure mais je ne vais pas tarder à le savoir.






©BBDragon


 
You can never
turn back


[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Sirius B. Powell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


adieu métropole
Prisonniers, menottes aux poignets, ça fait mal beauté, rêver gloire Mais n'avais-je pas vu arriver Les fourgons blindés et leurs gyrophares

La petite troupe se remet rapidement en marche après l’incident des piafs. Yuna a l’air un peu inquiète mais puisqu’elle ne partage pas ses inquiétudes avec lui, Sirius se contente de rejoindre la tête du cortège avec un air confiant. Il est important qu’ils ne montrent pas leurs inquiétudes sur l’attaque qu’ils ont subits.

Et si Yuna ne partage pas ses observations et que Sirius n’a pas les connaissances nécessaires pour comprendre qu’une pareille attaque est surprenante, le scientifique avec qui il marche a, lui, toutes les ressources pour faire un rapide exposé à Sirius sur la situation.

Ce dernier note avec attention ce que le brun lui dit. La nature pacifique de la famille de Roucarnage, ses hypothèses et surtout, une incitation à être très prudent. Nico échange un regard avec Bellatrix avant que cette dernière ne plonge dans son iPok pour aller chercher aussi loin que possible d’éventuelles informations.

Malgré l’absence de réseau sur l’île, les câbles et les ondes sont toujours présentes, les appareils n’arrivent simplement pas à les atteindre. Avec un peu de travail, Bellatrix parvient à s’infiltrer comme à son habitude dans l’internet et à y faire toutes les recherches dont elle, ou son dresseur, peut avoir besoin.

Sirius doit bien reconnaître que l’ajout de Porygon dans son équipe lui a énormément facilité la vie en terme de recherches. Il utilise presque plus son ordinateur ou son Ipok, se contentant de demander à la Porygon de faire les recherches pour lui et de lui synthétiser les résultats dans un petit dossier en pdf qu’il peut tranquillement lire après.

Clairement plus simple.

Après une bonne grosse marche de près d’une heure sans plus de problèmes, mais un Sirius plus attentif qui envoie par moment Acrux en éclaireuse pour certains passages plus délicats, le petit groupe se décide à prendre une pause. Pour être honnête, Sirius n’en a pas exactement besoin, mais il a rapidement compris que les scientifiques que les deux élèves escortaient étaient prioritairement des scientifiques et que leur condition physique n’était pas aussi capitale pour leur profession que ce qu’elle pouvait être pour Yuna ou lui-même.

Sans dire grand-chose, il valida donc la pause et prit avec plaisir l’une des bouteilles d’eau qu’on lui fit passer. Sur le petit groupe, il était amusant de noter que le prof Sorbier faisait partit des rares personnes à ne pas être fatigué du tout. Il était même plutôt en forme pour un vieil homme. Comme quoi, il n’était pas un scientifique de terrain pour rien.

Yuna s’approcha rapidement de lui et lui expliqua qu’elle allait faire un tour pour vérifier qu’il n’y avait pas de danger. Il hocha la tête pour lui faire comprendre qu’il avait entendu.

- Pas de soucis, je m’occupe de surveiller le groupe du coup. Si tu as un soucis, dit à un de tes pokemons de cracher du feu vers le ciel. Avec ton Passerouge dans les airs, ça devrait être simple à repérer.

Ça l’embêtait de la laisser partir sans avoir un moyen de la joindre rapidement et efficacement. Cependant, l’idée qu’elle proposait était bonne et même nécessaire, alors il laissa faire. Il ne pouvait pas décemment partir avec elle et laisser le groupe seul. Yuna devrait être capable de se protéger sans trop de soucis.

La jeune fille partie, Sirius décida de simplement tourner autour du groupe en duo avec sa Solaroc. Chacun d’un côté du groupe, la couverture devrait être suffisamment bonne et si ils étaient attaqués, il devrait sans sortir assez bien malgré sa puissance de feu moins grande que celle de sa partenaire.

Après à peine cinq minutes de ronde, Sirius commença à remarquer les fils blancs qui se dessinaient sur les arbres. Préférant prévenir que guérir, il actionna la pokeball d’Anteres. Si ses suspicions étaient les bonnes, la Ponyta était idéale pour affronter ce qui arrivait. Il expliqua rapidement à sa pokemon ce qu’elle devait faire, à savoir prendre sa place dans la ronde, et se dirigea ensuite à grand pas vers Aurore. La jeune fille sembla surprise de le voir.

- Tu sais quels pokemons ont Sécrétions sur l’île ? Des Migalos ? Ou juste des Chenipans ?

Le deuxième cas serait clairement meilleur. Aurore fronça les sourcils, l’air de réfléchir.

- Il me semble qu’il y a un groupe de Papillusion sur la côte Est et un groupe de Dardagnan du côté Ouest. Et il doit probablement y avoir quelques Migalos dans le coin aussi.

Sirius hocha la tête et remercia la jeune fille. Avec tous les problèmes que subissait l’île, il y avait sans aucun doute eut des déplacements de la part des pokemons et même si Sirius ne connaissait pas tout à fait la carte de l’île par cœur, quelque chose lui disait que il y avait des fortes chances qu’ils aient réussit à se poser en plein milieu d’une guerre de territoire entre des Dardagnans et des Papillusions.

Super.

Pour rajouter à l’angoisse montante de Sirius, Yuna n’était toujours pas revenue et avec la théorie qu’il venait d’émettre, il y avait des chances assez grandes qu’elle soit tombée sur l’un des deux groupes, en colère qu’on se mette au milieu de leur petite gueguerre.

Alors qu’il allait demander à Acrux d’envoyer mentalement ces nouvelles infos à Yuna, la pokemon s’invita en premier dans son esprit, lui indiquant qu’elle détectait un combat un peu plus loin. Pile dans la direction où la spé Feu était partie.

Vraiment super.

Aller l’aider ? C’est ce qu’il voulait faire mais il devait aussi protéger le groupe d’une attaque qui lui semblait imminente. Sirius soupira, Yuna n’avait pas envoyer le signal de feu, elle devait aller bien.

Il se concentra donc sur l’établissement d’un plan pour défendre le groupe si ses craintes se confirmait.

Il espérait que personne n’avait eut besoin de s’éloigner pour une pause pipi …  


sirius
liens
atelier
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type




Adieu Métropole

Sirius B.Powell

Yuna Akabara

Musique

Je reste bien sur mes gardes, je suis observé ça c’est certains. Ama s’est mis en position défensive, il est prêt à bondir sur tout ce qui risque de s’approcher de moi. Tout de suite mon esprit tourne à plein régime, quel genre de pokémon peut-il y avoir dans cette forêt ? Et surtout lesquels sont susceptible de m’attaquer ?... Enfin je me demande ça, mais avec le coup des Roucool tout à l’heure, n’importe quelle catégorie de pokémon est capable de le faire…Mais en regardant les arbres, je constate que de fin fils brillants commence à les recouvrir. Je reconnais bien là une attaque Sécrétion, donc ces pokémons ont de grande chance d’être de type Insecte…Ce qui ne m’inquiètes pas tant que ça, Ama saura gérer ça avec ses attaques feu.

Enfin rien ne se passe comme prévu avec moi, et encore une fois un détail imprévu vient compliquer la situation. J’entends une voix non loin de là crier à l’aide. Qui est-ce ? Ho non ce n’est quand même pas un scientifique ? Je fais signe à mon Caninos et nous courrons dans la direction d’où provient cette voix, si c’est bien un scientifique je vais lui passer un savon. Quelques mètres plus loin je retrovue l’un des scientifiques du groupe, mais ce dernier est entouré de cinq Dradagnan qui n’ont pas l’air très coopératifs…Je me dis que parfois je devrais jouer au loto.

-Ho Mademoiselle Akabara, aidez-moi s’il-vous plait !!!!

Je pousse un soupir alors que les pokémon instecte de retourne vers Ama et moi, ils ne sont pas vraiment content que nous les ayons interrompus. L’un d’entre eux fonce sur nous, tout dard dehors, mais je ne bouge pas d’un cil.

-Ama, Lance-Flammes

Sans perdre de temps, un puissant jet de flamme viens frapper le pokémon insecte de plein fouet, le stoppant net dans sa progression. Un deuxième passe alors à l’attaque, mais Ama recommence, le mettant mal en point lui aussi. Je fronce les sourcils avant d’hausser la voix.

-On peut continuer ainsi toute la journée si vous voulez, ça ne nous pose aucun problème.

Pour justifier mes dires, Ama relance une attaque feu qui vient frapper un troisième Dardagnan. Les deux autres encore en pleine forme s’en vont, rapidement suivis par les trois blessés. Je lâche un soupir de soulagement, on l’a vraiment échappé belle. Les Dardagnan ne sont pas connu pour être des pokémon particulièrement facile à effrayer, je ne pensais pas qu’ils partiraient comme ça, sans tous se battre. Ça cache quelques choses…j’espère juste qu’ils ne sont pas allé chercher du renfort, sinon on va avoir de sérieux problème. Je m’approche donc du scientifique qui se relève, un peu secoué par ce qu’il vient de vivre.

-Vous allez bien ? Vous n’êtes pas blessé ?

-N..non ça va je crois…

Bon à première vue, hormis une grosse frayeur, il n’a rien, il ne semble pas avoir été piqué. Je fronce les sourcils, maintenant que je sais qu’il n’a rien, il est temps de lui passer un savon.

-Bon sang ça ne va pas la tête de partir seul dans la forêt comme ça ? Vous savez que les pokémon réagissent de manière étrange, alors qu’est-ce qui vous a pris de partir comme sans, sans escorte.
-Mais…mais vous aussi vous étiez toute seule dans ces bois.

Attendez il essaye de se justifier là ? Mais il est débile ce scientifique, il y a une grande différence entre moi qui m’assure que les alentours soient en sécurité, et lui qui est une proie facile pour les pokémon sauvages !!!!! Bon rester zen, ne pas le trucider…

-Vous êtes inconscient oui ! Je me suis aventuré aux alentours pour m’assurer qu’il n’y a aucune menace. Je suis chargée de votre sécurité durant ce voyage, je vous prierai donc de ne plus vous éloigner ainsi du groupe. Maintenant retournons au campement, ces Dardagnan vont probablement revenir.

Ama bombe le torse, pour signifier que s’ils reviennent nous n’avons rien à craindre. Je pense que c’est aussi pour moi, pour que je me détende un peu après ma montée en pression. Mais ça ne me fait pas rire, ce scientifique a été totalement inconscient, à se demander s’il a déjà fait une étude sur le terrain.

Nous commençons à revenir vers le camp quand un bruit d’aile me parvient aux oreilles, ce n’est pas celui d’un Dardagnan, mais quelque chose me dit que ce n’est pas forcément mieux. Il s’agit en réalité d’un groupe de Papillusion qui fonce sur nous…je veux dire ils sont littéralement en train de nous charger là !!! Je me  jette sur le scientifique qui était la cible de cette attaque, jurant mentalement. J’aimerai bien comprendre ce qui se passe sur cette île, d’abord les Roucool, maintenant les Papilusion, mais pourquoi ils sont aussi agressifs ? Enfin ce n’est pas le moment de débattre à ce sujet, le groupe revient à la charge

-Ama rebondifeu.


Mon Caninos prépare son attaque et touche le Papilusion du milieu, envoyant des gerbes enflammés sur tous ceux à côtés. Mais au lieu de les faire fuir, ça semble les énerver, et ils commencent à libérer de la poudre blanche par leur aile…Ho non une attaque Poudre Dodo, je me lève rapidement suivit de prêt par le scientifique.

-ne restons pas là, si nous ne voulons pas piquer une petit somme. Ama, lance-flamme.

Mon pokémon feu s’excecute à nouveau, perturbant les pokémons volant dans leur attaque, ce qui nous laisse le temps de fuir. Heureusement pour nous, nous ne sommes pas bien loin du camp où nous arrivons en trombe. Alors que le scientifique reprends son souffle, je ne perds pas une seconde et je me dirige vers Sirius, le visage inquiet.

-Sirius, est-ce que tu as un pokémon capable de disperser de la poudre ? On a un groupe de Papilusion qui nous arrive dessus, et ils ont l’air parti pour nous offrir une petite dose de sommeil.

Je crois que cette île ne va pas nous laisser un instant pour souffler convenablement.







©BBDragon


 
You can never
turn back


[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Sirius B. Powell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


adieu métropole
Prisonniers, menottes aux poignets, ça fait mal beauté, rêver gloire Mais n'avais-je pas vu arriver Les fourgons blindés et leurs gyrophares

Super.

L’arrivée en trombe de Yuna avec un des scientifiques (qui avait eut la délicieuse idée de s’éloigner du camp) a engendré des murmures paniqués dans les rangs du groupe. Ce qui fait lever les yeux au ciel à Sirius, bien évidement. Genre quand même, malgré leur spécialisation en science, ils doivent bien avoir des pokemons sur eux. Des pokemons avec des attaques. Ils doivent pouvoir se défendre dans le pire des cas, non ?

Même lui, en tant que coordinateur, bien avant sa grande révélation de cet été, sait se défendre des attaques des pokemons sauvages depuis un bon moment. Certes, si un Tyranocif tente de lui péter la gueule, il y a de grandes chances pour que ça marche mais globalement … il s’en sort. Alors ouais, la situation est pas tout à fait normale et Yuna, une topdresseuse qualifiée est arrivée l’air un peu paniquée, mais c’est pas une raison pour paniquer, si ?

Heureusement pour le duo, le professeur Sorbier reprend rapidement la situation en main et calme le groupe de scientifiques en quelques paroles sûres, laissant aux deux adolescents le temps de réfléchir à un plan d’attaque.

La question de Yuna est pertinente et propose entre les lignes un plan plutôt efficace. Et concrètement, Sirius pourrait. Il a un pokemon dans ses pokeballs capable de disperser la poudre Dodo des Papillusions. Cependant et c’est bien là tout le problème, il est absolument hors de question d’utiliser sa Roucarnage.

- Non, désolé. Le groupe est vraiment gros ? Tu penses qu’on arrivera pas à le disperser avant qu’ils ne puissent s’en prendre à nous ?

La situation est embêtante. Sirius fait rapidement le tour des ses options et finit par avoir une idée. Un peu bancale, certes, mais il n’a rien de mieux à proposer.

- Tu penses que si on contre les poudres dodo avec des Jets de sable ou carrément une Tempête de sable ça peut faire le taff ? J’ai deux pokemons avec jet de sable. Pas sur que ça soit suffisant. Ni que ça fasse quelque chose tout court.

Sirius passe une main sur sa nuque, l’air un peu inquiet.

- Il me semble pas malin d’essayer de bouger maintenant. Je pense qu’on est au milieu d’une guerre de territoire. L’idéal serait de partir rapidement mais une fois que nous sommes sûr d’être tranquille.

Pas que cette réflexion les avance vraiment.

- Je pense que le mieux serait de monter une mini opération ? Toi ou moi, toi préférablement je pense, va directement au contact des Papillusions, boom, grosse explosion, le feu et tout et tout et quand ils fuient pour reprendre des forces, on file aussi de cette fichue forêt.

Comment ça Sirius a cette fichue manie de refiler le travail de première ligne à Yuna ? Et, oh, faut le comprendre, le monsieur n’est qu’un simple coordinateur pas un super top dresseur de la mort qui tue. Yuna est carrément plus utile que lui pour ce genre de bêtises …

- On fait comme ça ?

Les derniers détails réglés, Sirius laisse sa Capumain et sa Couafarel sortir de leurs pokeballs pour tout de même mettre en place la stratégie du sable contre la poudre, au cas où, ça peut pas être une mauvaise option d’avoir un plan de secours. Le reste de leurs protections en place, Sirius n’a plus qu’à tenir le fort et se tenir prêt à zigouiller du papillons s’ils essaient de venir dans leur clairière.  


sirius
liens
atelier
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type




Adieu Métropole

Sirius B.Powell

Yuna Akabara

Musique

Je me rends compte qu’arriver en mode panique n’est pas la meilleure chose à faire. Je viens de semer la zizanie dans le camp…comme si on en avait besoin. J’ai l’impression de devoir baby-sitter une bande de personne sans défense totale, et je pense que Sirius doit avoir la même sensation. Ce n’est pas possible d’être scientifique et de n’avoir aucun pokémon ! Même un Togepi peut défendre son dresseur, ils n’ont aucune excuse…mais bon, ça ne sert à rien de m’attarder là-dessus.

Heureusement pour nous la voix grave du professeur Sorbier vient calmer la panique qui s’installait…il faudrait que je prenne des notes, ça serait utiles si jamais j’ai besoin de calmer des personnes en panique, rien qu’avec ma voix.

Sirius semble réfléchir à ma question, je pense qu’il essaye d’analyser le plan. Mais quelque chose cloche, comme s’il cherchait une autre alternative…alors que j’ai bien vu un détail dans son regard…C’est pourquoi j’ai la certitude qu’il me ment quand il me dit qu’il n’a pas de pokémon capable de disperser la Poudre Dodo de ces Papilusion. Mais je ne relève pas, je sens que Sirius est une personne complexe, et s’il ne veut pas tout me dire, je ne vais insister, ça ne sert à rien. A la place il me demande si nous serions capables de disperser le groupe de pokémon, avant qu’ils ne s’en prennent à nous.

-On peut essayer, mais j’ai peur que des Dardargnan n’en profitent pour attaquer à leur tour, nous prenant alors en sandwich.

Le jeune homme réfléchit un peu, moi aussi, ils nous faut vraiment un plan d’attaque, sinon nous sommes cuits. Et Sirius finit par proposer quelque chose auquel je n’aurais pas pensé. Utiliser Jet de Sable ou l’attaque Tempête Sable pour contrer la poudre. C’est une bonne idée, mais pas de la même façon que le coordinateur le pensait.

-ça pourrait marcher, mais pas pour contrer la poudre, plus pour bloquer les Papilusion eux-mêmes. Ils ne traverseront pas un mur de sable.

Rapidement Sirius mets le doigt sur un point assez épineux de la situation. Nous sommes en pleines guerre de territoire entre deux espèces dites rivales, en plus avec tout ce qui se passe sur cette île, ils peuvent se montrer extrêmement agressifs. Partir d’ici est donc une très très très mauvaise idée, il faut qu’on les effraie suffisamment pour qu’ils nous laissent passer.

-Passer en force n’est pas une bonne solution. En revanche on peut les effrayer suffisamment pour qu’ils ne nous causent plus de problème, mais ça ne va pas être facile.


Je commence à réfléchir à un plan, mais mon partenaire m’en propose un qui est plutôt, voir même très bon. Enfin c’est à peu près la même chose que ce qu’on a fait tout à l’heure. Un qui attaque l’autre qui défend, et bien sûr c’est moi qui suis le bourrin du duo. Ce n’est pas surprenant, non seulement je suis une Topdresseuse, le combat c’est mon domaine, mais en plus c’est dans ma nature d’être une véritable bourrine. Je souris à Sirius, on tient le bon plan.

-ça marche, je m’en occupe…par contre prévoit de l’eau au cas où faudrait éteindre des insectes. Par contre méfies-toi, ils pourraient essayer de nous attaquer par derrière.

Nous mettons tout en place, les scientifiques au milieu de la clairière, Sirius devant eux, et moi en première ligne. Cette fois je n’hésite pas une seconde, et je sors tous mes pokémon ayant des attaques feu…enfin presque, je ne fais pas sortir Moegami, elle risquerait de courir dans la forêt parce qu’elle a peur. Je me retrouve donc avec une Pyronille, un Caninos, un Draco, un Reptincel,  une Tritox et un Volcaropod. Je ferme les yeux, me concentrant sur les bruits aux alentours, il ne faut pas qu’on se laisse surprendre…Ils nous ont attaqué droit devant, et cette fois je me doute qu’ils ne referont pas la même erreur.

-Dovah, envoles-toi et repousse tous les pokémon sauvages qui viennent par-dessus les arbres.

Mon Draco ne perds pas une seconde, et à peine il se trouve dans les airs, je le vois utiliser un puissant Lance-Flamme. Ho non ils arrivent. J’ordonne à tous mes pokémon de se tenir prêt, et a peine les pokémon insectes arrivent que c’est un défilé de flamme. Mais ils sont combien ? C’est toute la colonie qui est venue ? Bon heureusement mes pokémon arrivent à les tenir à distance…C’est assez simple enfaite…presque trop simple…Ho non ils n’auraient quand même pas…Je tourne la tête pour voir une horde de Dardargnan arriver derrière nous, bordel ils nous ont pris en sandwich !

-Sirius derrière nous !!!


Je crie à l’attention de mon partenaire qui se retourne alors, ses deux pokémons vont avoir du mal à tenir tête à ces insectes enragés.

-Ama, Astrega allez aider Sirius.

Mon Caninos et ma Tritox acquiescent, se rendant aux côtés du Coordinateur. Il va falloir qu’on la joue serré, si on ne veut pas finir endormi, empoisonné…voir pire.







©BBDragon


 
You can never
turn back


[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Sirius B. Powell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


adieu métropole
Prisonniers, menottes aux poignets, ça fait mal beauté, rêver gloire Mais n'avais-je pas vu arriver Les fourgons blindés et leurs gyrophares

Les deux adolescents se mettent rapidement d’accord sur les derniers détails du plan puis vient la mise en place. Sirius se charge donc de se rapprocher du groupe de scientifiques et leur explique rapidement le plan de leurs gardes du corps. Personne ne s’y oppose et le garçon installe rapidement la même stratégie de défense, avec sa Solaroc et sa Seleroc à l’encaissement des attaques, le Champs Brumeux de sa Florge et le mur de sable de sa Couafarel et de sa Capumain vient consolider cette défense relativement solide.

Yuna ne s’est pas trop éloignée du groupe et Sirius peut observer la cohésion que la dresseuse exerce sur son impressionnante équipe de type feu. Rapidement, les insectes commencent leur attaque et Yuna commence la riposte à grand coup de flammes. Malgré la distance qui les sépare, Sirius peut presque sentir la fournaise que sa coéquipière fait.

Tout se passe plutôt bien au début. Yuna retient et effraie une grosse majorité du groupe de papillons, tandis que les rares pokemons qui parviennent à se rapprocher des scientifiques sont contrés sans trop de mal par sa propre team en mode défense. Parfait.

Tout du moins, jusqu’à ce que les Dardagnans approchent, sûrement attirés par le remue-ménage  qu’ils font. Bon, ça n’était pas tout à fait prévu mais s’ils parviennent à effrayer les guêpes géantes, ils feront d’une pierre deux coups et pourront quitter sans trop de mal cette fichue forêt.

Alors que Sirius se retourne, confiant le côté des papillons à Yuna, le coordinateur laisse sa Ponyta aux couleurs de la nuit sortir de sa pokeball et à son tour, il dirige de puissantes attaques feu contre les insectes qui les attaques. Il est bientôt soutenu par deux des pokemons de la spécialiste feu et après quelques minutes, qui semblent s’éterniser, le combat se ralentit. Les rangs des pokemons sauvages se parsèment et bientôt, il ne reste plus grand monde.

Une dernière attaque feu parvient à faire fuir les derniers résistants et seulement là, Sirius se permet de souffler. L’abondance de flammes n’est pas sans lui rappeler les évènements du début de l’été et il doit bien reconnaître que son rythme cardiaque s’est envolé.

Après la tempête vient le calme et Sirius s’offre de précieuses minutes avant de revenir vers le groupe pour reprendre contenance. Pour ne plus être terrifié. Pour se remettre dans la peau du garde du corps. Une fois suffisamment calme et la crise repoussée quelque part au fond de son esprit, Sirius rejoint le groupe en quelques petites foulées.

Il murmure des remerciements à son équipe avant de les rappeler à l’exception de sa Solaroc. Il se place rapidement à côté de Yuna et la remercie pour le renfort qu’elle a envoyé de son côté. Nul doute que les choses se seraient probablement pas aussi bien passée s’il avait été seul avec Antares pour ce combat. La Ponyta est certes, puissante, mais pas suffisamment pour combattre seule contre une horde de Dardagnans en colère.

Il tape rapidement dans ses mains, rapportant l’attention sur lui.

- On va profiter de cette victoire pour sortir du territoire de ces insectes. Professeur ? Dans quelle direction devons-nous aller ?

Quelques minutes plus tard, le groupe se met en route et Sirius a à peine le temps de confirmer auprès de Yuna qu’ils gardent la même disposition avant de repartir à l’avant du groupe. Le scientifique avec qui il a sympathisé au début du voyage lui confirme qu’ils sont maintenant très proches de l’endroit de la brèche, où ils vont monter le camp pour la nuit.

Le reste du planning coule avec aisance. Après une nuit de repos, les scientifiques feront leurs recherches et leurs prélèvements avant de repartir à la fin d’après-midi pour rentrer.

Il ne reste plus qu’à espérer que la fin du trajet se passera bien. Sirius doit bien reconnaître que la fatigue commence à lui peser et rien que penser à cette nuit de garde (ils feront probablement des tours de gardes) ne fait que l’épuiser d’avantage.

Et tout ça pourquoi ? Pour ne pas réussir à parler avec Sorbier en privé. Il espère grandement que l’occasion se présentera ce soir au campement …


sirius
liens
atelier
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type




Adieu Métropole

Sirius B.Powell

Yuna Akabara

Musique

On a eu chaud.

Littéralement mais aussi métaphoriquement.

On a réussi à repousser les vagues de Papilusion et de Dardargnan qui nous ont attaqués, mais ça m’inquiètes vraiment. D’abord les pokémon volants, maintenant les pokémon insectes…qu’est-ce qui se passe sur cette île à la fin ? J’espère que les recherches et analyses que vont faire les scientifiques vont nous apporter au moins un début de réponse.

Une fois que tout danger est écarté, je me rapproche de mes pokémons qui même s’ils ne le montrent pas, sont assez fatigués. Il faut dire que depuis le début de l’expédition, je les ai pas mal sollicités. Il va falloir que je fasse vraiment attention à eux, car s’ils ne sont plus en état de se battre, c’est toute l’escorte qui est compromise.

Je finis par rejoindre le groupe en même temps que Sirius, et ce dernier me murmure des remerciements pour l’aide que je, ou plutôt mes pokémons, lui ont apporté pendant l’attaque. Je lui souris en lui disant que ce n’était rien et qu’il aurait probablement fait pareil si les rôles avaient été inversés. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce qu’il possède un aussi beau Ponyta, mais le moment n’est pas venu de lui en parler. Sirius frappe dans ses mains pour attirer l’attention sur lui, et il propose de partir tant que la situation est calme. J’approuve d’un signe de tête, rien n’est normal ici, et j’ai peur que les pokémons ne reviennent à l’assaut bien vite, alors autant partir tant que c’est calme.

Le professeur Sorbier nous indique la direction à prendre pour se rendre à la zone de recherche, qui finalement n’est plus si loin que ça. Ce qui va nous faire perdre du temps, c’est la topologie du terrain. Le chemin va être de plus en plus escarpé, et nous allons devoir avancer à doucement, pour ne pas risquer que quelqu’un soit blessé par une mauvaise chute. Une fois la direction connue, nous nous remettons en route, et d’un commun accord, Sirius et moi nous choisissons de garder la même configuration que pour le début de l’escorte.

Aurore revient à côté de moi, et elle me remercie encore une fois de les avoir protégées. C’est en rigolant que je lui dis que ce n’est pas la peine de me remercier à chaque fois que nous repoussons des pokémons sauvages. Je rajoute aussi que je ne suis pas la seule à les protéger, Sirius aussi, elle devrait aussi le remercier, pas seulement moi. Mais je ne peux m’empêcher de m’inquiéter pour Sirius, il m’a semblé être monté dans les tours durant l’attaque des pokémon insecte…Je lui en parlerai plus tard.

Et comme on s’y attendait, le chemin est assez escarpé, je manque plusieurs fois de glisser sur de la terre un peu boueuse. L’un des scientifiques manque même de glisser, et de dégringoler un pan de falaise, on le rattrape de justesse avec Aurore. Ce que je crains le plus, c’est une attaque de pokémon sur cette route escarpée. Avec cette topologie du terrain, une attaque de pokémon sauvage se révélerait dévastatrice, le risque de chute dangereuse est élevé.

Mais heureusement pour nous, nous arrivons sans encombre à la brèche où nous allons pouvoir poser nos affaires pour la nuit. Je lâche un profond soupir de soulagement, personne n’est blessée et aucun danger à l’horizon. On va pouvoir souffler un peu, et ce n’est pas de refus…enfin les autres vont pouvoir faire retomber la pression, Sirius et moi devons rester sur nos gardes, pour prévenir de toutes attaques de pokémon sauvage. Les scientifiques installent le camp, alors que je me charge de ramener du bois pour le feu de camps, ce qui me permettra aussi de vérifier qu’il n’y a aucune menace dans les alentours. Bien entendu j’ai prévenu Sirius, qu’il surveille le camp pendant ce temps. Je reviens assez vite, et après avoir allumé le feu de camp, je me dirige vers mon partenaire de mission, lui souriant doucement.

-Comment tu te sens Sirius ?


Je m’inquiète de son état de fatigue, cette mission d’escorte est bien plus difficile que je ne le pensais. Et pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude de ce genre de mission, ça doit l’être encore plus. Je lui souris doucement, durant ma recherche de bois, j’ai repensé aux raisons qui ont amené Sirius à faire cette escorte. Il voulait parler au professeur Sorbier pour son pokémon, mais il n’en a pas eu le temps avec tout ce qui s’est passé aujourd’hui. Je décide donc de faire quelques choses pour lui, c'est donc avec un large sourire et un air assez léger que je m'adresse à lui.

-Tu m'as l'air un peu pâle...Ecoute pour ce qui est des tours de garde, je me charge du premier, ça te permettra de te reposer, et de discuter un peu avec les autres.


Comprenez par-là, un ordre pour lui de prendre, maintenant que tout est calme, le temps de discuter avec le professeur de son Pokémon. Mais aussi de prendre le temps de se reposer, j’ai un mauvais pressentiment pour demain, alors autant qu’il reprenne des forces, il en aura bien besoin. Je lui souris doucement, avant de partir vers le petit post de garde que j’ai mis en place tout à l’heure, espérant que mon partenaire aura le temps de parler avec le professeur pour régler son problème…mais aussi qu’aucun Pokémon ne viendra perturber ce moment de repos que nous nous accordons.






©BBDragon


 
You can never
turn back


[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Sirius B. Powell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


adieu métropole
Prisonniers, menottes aux poignets, ça fait mal beauté, rêver gloire Mais n'avais-je pas vu arriver Les fourgons blindés et leurs gyrophares

Le reste du trajet jusqu’à la petite crevasse où ils passeront la nuit se déroule plutôt bien. Sirius est certes épuisé mais il a le sentiment du devoir accompli. Quand ils arrivent, les scientifiques se mettent rapidement en mouvement, installant machines compliquées et tentes pour passer la nuit, laissant à Sirius et Yuna quelques minutes de calme.

Yuna est néanmoins rapidement envoyée chercher du bois pour le feu tandis que le coordinateur se charge de faire des rondes autour du camp qui s’installe. La mission de la top dresseuse complétée, elle se dirige vers lui et engage gentiment la conversation. Il comprend parfaitement son inquiétude, il est, en effet, complètement épuisé.

- T’inquiète, ça va aller et toi ?

La jeune fille semble gérer un petit peu mieux l’intensité des combats que lui. Ça paraît logique en même temps, elle est une top dresseuse. Il n’a pas du tout le même entraînement qu’elle. Elle l’amuse un peu Yuna quand elle se décide à forcer le destin en l’envoyant papoter avec les autres et prendre du repos. Il comprend rapidement qu’elle lui offre une opportunité de discuter avec le professeur. Il secoue la tête avant de la remercier rapidement avec un sourire.

- Pas de soucis, tu me réveilles vers minuit ? Je prendrais le relais à ce moment là. Et je t’apporterais ta ration de nourriture.

Il attend l’approbation de sa camarade avant de filer en direction du camp à la recherche du vieux professeur. Ce dernier est déjà dans sa tente, penché sur les premiers résultats obtenus par son équipe. Sirius soulève la porte de la tente et y glisse timidement sa tête.

- Professeur ? Excusez moi, je peux vous déranger quelques minutes.

Sorbier semble relativement surpris de l’apparition de Sirius et lui désigne un siège. Il est intimidant ce professeur, avec ses sourcils froncés et son allure un peu brute de décoffrage. Pourtant, Sirius n’hésite pas. Sa présence ici … elle est juste pour cette discussion.

- Désolé de vous déranger …

Il se mordille la lèvre tandis que le prof lève les yeux au ciel.

- Crache ta question gamin.

Il hoche rapidement la tête.

- Je voulais votre avis sur un de mes pokémons. Vous êtes un spécialiste de l’évolution et … l’évolution est la solution qu’on m’a donné pour un de mes pokémons. J’ai un Otaquin qu’une amie m’a confié et il a une maladie génétique très rare qui l’épuise et l’empêche de faire comme la majorité des autres pokémons. Actuellement, il est sous un traitement qui fait qu’il peut rester avec moi mais il a passé quasiment un an à l’hôpital après qu’il est rejoint mon équipe. Impossible de le soigner complètement, à part, peut-être, avec l’évolution. Du moins, c’est ce que m’ont proposés les scientifiques et les médecins a qui j’ai présenté Alrish … Du coup, je voulais votre avis sur cette solution …

Il est gêné et nerveux. Le destin de son petit Otaquin est entre les paroles du vieux professeur. Ce dernier l’observe, les sourcils froncés, pendant quelques minutes. Sirius ne tente pas de reprendre la parole, Sorbier réfléchit probablement au cas qu’il a présenté.

- Tu as des analyses de ton pokemon sur toi ?

Les yeux de Sirius s’illuminent et il dégaine rapidement son iPok, ouvrant les divers dossiers contenant les informations sur son petit pokemon. Le professeur replonge dans son silence pour quelques minutes supplémentaires et la tension de Sirius monte probablement un peu.

- Honnêtement, je pense que c’est un peu risqué de tout miser sur l’évolution de ton pokemon et de croire que ça va tout résoudre. Cependant, je pense que il y a des chances de réussites non négligeable. Une évolution saine et naturelle, non forcée, et j’insiste sur ce point, ne force jamais tes pokémons à évoluer, peut en effet, résoudre certaines maladies. Ça s’est déjà vu.

Sirius pousse un soupir de soulagement.

- Mais c’est pas systématique. Ne t’accroche pas complètement à cette option et si, en effet, ton Otaquin évolue, emmène le directement faire des tests. L’évolution pourrait également aggraver la situation. C’est rare, mais c’est un risque.

Sirius hoche la tête vivement.

- Merci beaucoup professeur.

Sorbier hausse vaguement les épaules avant de lui faire signe de partir, ce que le garçon s’empresse de faire. Dehors, la nuit est déjà tombée et Aurore lui fait signe, à proximité du feu de camp. En quelques foulées, le garçon rejoint la jeune fille et accepte avec un sourire les remerciements et les deux assiettes qu’elle lui donne. Après un signe de tête, il se dirige vers le point de surveillance de Yuna pour lui apporter son repas et rester un petit peu avec elle, le temps de manger, avant d’aller se coucher.

Les deux assiettes vides en main, le garçon retourne au camp, confie les assiettes à un scientifique et s’écroule tout simplement dans la tente qu’il va partager avec Yuna. Endormi en quelques secondes à peine, Sirius espère sincèrement que la soirée va bien se passer et que Yuna n’aura pas besoin de le réveiller avant minuit …


sirius
liens
atelier
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type




Adieu Métropole

Sirius B.Powell

Yuna Akabara

Musique

Je suis contente que Sirius ne proteste pas quand je lui dis que je prends le premier tour de garde, au contraire, il me remercie. Enfin c’est normal, s’il ne va pas parler au professeur, il n’aura peut-être pas d’autres occasion, et honnêtement ce serait dommage. Plus je vois Sirius, plus il me fait penser à ma grande sœur Marie. Je sais pas pourquoi, mais j’ai le sentiment qu’il deviendra un excellent coordinateur, mais aussi un dresseur redoutable. Il faut juste qu’il prenne confiance en lui, et en ses partenaires. Ses pokémons lui sont loyaux, et ils l’aiment comme lui les aime en retour, la preuve avec son Otaquin. Il n’a pas hésité à se mettre dans le rôle d’escorte, juste pour pouvoir parler au professeur Sorbier, et trouver un moyen d’aider son ami. Je trouve ça vraiment très très beau de sa part.

Ce n’est que longtemps après qu’il revient vers moi, deux assiettes en main. Je lui souris et nous mangeons ensemble, ce qui nous permet de faire un peu plus ample connaissance avec lui. Je voudrais bien aborder le sujet ‘’explosion sur Lansat’’, mais je n’ose pas, j’ai peur. J’ai peur de sa réaction, qu’il m’en veuille pour le rôle que j’ai eu à jouer dans son accident…c’est peut-être à cause de ça qu’il n’a pas confiance en lui. Enfin les minutes passent, et je n’ai pas réussi à lui en parler. Il repart avec les deux assiettes vident, et je sais qu’il espère que je n’aurai pas à le réveiller pendant son sommeil…Et je dois avouer que je l’espère aussi.

J’apprends à mes dépends que la surveillance de nuit…ce n’est pas drôle. Non vraiment, je n’aurais pas ma petite torche à côté de moi, je me croirais dans un véritable film d’horreur. La forêt n’est pas calme, des craquements de branches se font entendre, on entend les feuilles bouger par le vent, ou les pokémon qui passent par là. Je sais que des Noarfang m’observent, je vois leurs yeux luire dans la nuit. Mais je reste calme, de toute façon Hestia est à mes côtés et je sais qu’elle est prête à me défendre au besoin. J’ai aussi libéré Phoenix, si jamais j’ai besoin, c’est le pokémon le plus rapide pour aller prévenir Sirius. Mais bon même si la forêt parait menaçante, je doute que des pokémon nous attaquent maintenant.

Dans le camp, tout le monde dort à point fermé, ce qui n’est pas plus mal, vu tout ce qu’on a subit aujourd’hui. Mais je ne peux m’empêcher de repenser à toutes ces attaques de pokémon, elles ne sont vraiment pas normales. D’abord des pokémons pacifistes qui s’en prennent à nous, ensuite des pokémon qui se battent pour un même territoire qui s’allient contre nous pour nous attaquer…Mais j’ai remarqué quelque chose d’assez troublant…j’aurai peut-être dû en parler à Sirius…

Je commence à faire un schéma au sol, je trace une ligne droite et marque approximativement les lieux des deux attaques, ainsi que la provenance des deux attaques. Si on prend notre point de départ, la première attaque a eu lieu à un tiers du chemin, et la deuxième au deux tiers… Et les pokémon sauvages venaient de la même direction, et ils sont reparties dans la même…Et si c’est attaques n’étaient pas dû à la mal chance. Peut-être que je me fais des idées, mais j’ai l’impression que notre équipe de chercheur n’est pas vraiment la bienvenue ici, comme si nous gênons quelque chose d’important. Non je dois me faire des idées…il n’empêche que je mets quand même un point d’interrogation dans la zone d’où proviennent les pokémons sauvages sur mon schéma.

-Grrrrrr

Hestia sursaute en entendant cet étrange bruit, alors que je pose mes mains sur mon ventre. Bon sang j’ai faim, la portion que Sirius m’a donné était assez légère je dois l’avouer…je crois que je vais prendre double part au petit-déjeuner.

-Désolée ma belle, mais je crois que j’ai un petit creux.

Elle soupire d’un air blasé avant qu’une douce odeur ne se fasse sentir. Qu’est-ce que c’est que ça ? Si ma Pyronille semble adorée l’odeur, j’ai un très mauvais pressentiment…un nuage rosé apparait autour de nous, et mince, une attaque Doux Parfum ! Elle va rameuter plein de pokémon sauvage si je ne fais rien !...Mais attendez, pourquoi mon corps est lourd d’un coup, je n’arrive pas à bouger…Devant mes yeux, de petite paillettes jaunes m’apporte la réponse à ma question, il ne s’agit pas que d’une attaque Doux Parfum…il s’agit d’un Doux Parfum combiné à un Para-Spore…C’est pas vrai, je me suis fait avoir comme une bleue. (sans mauvais jeux de mot). Je finis par m’effondrer au sol, dans la quasi incapacité de bouger…et c’est la même chose pour Hestia. Je relève difficilement la tête pour voir mon Passerouge au-dessus de nous, visiblement très inquiet…c’est ma dernière chance.

-Phoenix…va…chercher..Sirius.

Il commence à partir mais un Grahyena lui saute dessus, et le projettent contre un arbre, l’assommant sur le coup. Mais je n’arrive plus a crier, ni a parler…Soudain une personne apparait dans mon champs de vision, mais je ne peux pas bouger, je ne peux pas m’enfuir.

-Vous n’auriez pas dû venir ici.


Je sens soudain une violente douleur à la nuque, et tout devient noir…







©BBDragon


 
You can never
turn back


[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Sirius B. Powell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


adieu métropole
Prisonniers, menottes aux poignets, ça fait mal beauté, rêver gloire Mais n'avais-je pas vu arriver Les fourgons blindés et leurs gyrophares

La conversation avec le Professeur puis le repas avec Yuna laisse Sirius quelque peu pensif. Il ne sait pas vraiment à quoi s’en tenir ou quoi décider pour le futur du petit pokémon eau. Cependant, ils ont essayé tout le reste et c’est naturel pour un pokemon que de vouloir évoluer vers sa forme finale. Il en a jamais vraiment discuté avec Alrish, maintenant qu’il y pense, préférant lui confier une Pierre Stase suite aux conseils des docteurs.

Mais maintenant ? Est-ce qu’il veut vraiment continuer de marcher sur un fil entre deux falaises ? Ou veut-il tenter le saut dans le vide, espérant que l’eau sera suffisamment profonde au bas du ravin ? La question ne se pose pas simplement pour lui, il doit aussi consulter Alrish. À la fin, ça sera sa décision à lui. Ses envies, ses espoirs, son futur.

Sa vie.

Sirius soupire. Tout ça est un peu trop pour lui ce soir et au vu de la journée qui l’attend le lendemain … Il ferait bien de se forcer à dormir un peu et d’arrêter de penser à tout ça. C’est toujours plus facile à dire qu’à faire et le jeune homme finit par tourner et virer dans son sac de couchage pendant quelques heures avant de réussir à s’épuiser suffisamment pour tomber de sommeil.

Et Sirius dort pendant plus longtemps que ça ne devrait être le cas. C’est un scientifique qui le réveille, le lendemain matin, alors que le soleil commence déjà à se montrer. Un peu perdu par ce qu’il se passe, Sirius sort de sa tente pour constater que le camp va bien et que tout le monde a commencé à s’occuper de ses tâches.

Jusque là rien d’anormal. Ce qui est un peu plus étrange, c’est l’absence de Yuna. Son absence dans le camp et le fait qu’elle ne l’ait pas réveillé pour qu’il prenne son tour de garde. Peut-être s’est-elle endormie ? Baillant et attrapant un épais sweat à capuche, Sirius se dirige vers leur poste de garde pour constater que Yuna n’y est pas non plus. Inquiet et pas forcément sur de la marche à suivre, le garçon commence par faire le tour du camp, à la recherche de la jeune femme.

Introuvable, encore une fois.

Définitivement inquiet, cette fois-ci Sirius décide d’amener le problème aux responsables de l’expédition. Rassemblés dans la plus grande tente pour débuter les recherches, le Professeur Sorbier et ses assistants les plus précieux discutent à un rythme effréné de leurs analyses avec des mots qui passent très franchement au dessus de la tête du pauvre garçon.

- Yuna a disparue, il manque quelqu’un d’autre ?

Si l’absence de Yuna est un véritable problème, si, en plus, il doit retrouver un scientifique égaré … c’est vraiment vraiment pas gagné. Sorbier lui confirme que son groupe est complet et propose rapidement à Sirius de partir à la recherche de la bleutée. Après quelques discussions, le groupe décide de laisser Sirius partir en laissant Adara et Antares derrière lui pour aider les scientifiques. Normalement, ces derniers ne devraient pas avoir trop de problèmes maintenant qu’ils sont installés.

Sirius commence par retourner à leur poste de garde pour analyser la scène, espérant y trouver des indices. Cette fois un peu plus réveillé qu’au premier passage, des traces de pas se révèlent plus facilement observables, surtout avec la couche de poudres quelconques dispersés un peu partout … Sur un arbre, il trouve une plume, sans doute celle de Phénix et il ne lui faut pas beaucoup de temps pour retrouver l’oiseau, évanoui et mal en point.

Une potion plus tard, le pokemon est presque d’attaque et rejoint l’équipe d’intervention de Sirius. Si il peut faire un excellent éclaireur, Sirius réalise bien vite que marcher dans l’environnement hostile de l’île en essayant de suivre les directions du petit pokemon va être impossible et qu’il n’a pas énormément d’autres options que celle d’employer …

Soleil.

C’est pas facile. Tenir sa pokemon dans ses doigts, s’imaginer sur son dos … ça ramène des souvenirs de flammes et de feu et d’explosions et de noir. Ça ramène à des regards remplis de pitié, des regards désolés, des gens qui ne savent pas quoi faire de lui. Ça ramène à la colère qui est tapie dans son ventre et la rage qui se dessine au creux de ses lèvres.

Pourtant, Yuna est probablement en danger et il a pas le choix. Alors la Roucarnage est appelée, sublime dans ses blessures et les cicatrices qui la définissent aujourd’hui. Sa plus belle étoile. Celle dont la chute fut la plus terrible. Sirius inspire, expire et le duo s’envole, Phénix désormais dans les bras du dresseur. Pas moyen que le petit pokémon puisse suivre la cadence du Roucarnage.

Au loin, Sirius repère sa piste principale. Un large bâtiment, probablement ancien, d’où émane de la fumée. Il doit retrouver Yuna à présent.


sirius
liens
atelier
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type




Adieu Métropole

Sirius B.Powell

Yuna Akabara

Musique

Mon corps est lourd…je veux bouger mais…je n’y arrive pas. Mes paupières sont comme collées, elles refusent de s’ouvrir. Je me concentre donc sur les bruits alentours…il y a des bruits de pas, j’entends des grognements…Qu’est-ce que ça veut dire ? A oui c’est vrai, je me souviens maintenant, la poudre, les Grahyena et cette ombre qui m’a pris par surprise. Ho non les autres ? Est-ce qu’ils vont bien ? Est-ce qu’il s’en est pris à Sirius et au Professeur ? Allez, il faut que j’arrive à ouvrir les yeux, il faut que je me force…

Quelques minutes plus tard je parviens enfin à ouvrir les yeux, et le moins que je puisse dire, c’est que je ne m’attendais pas vraiment à me réveiller là. Je suis bien loin du campement où j’ai été capturée, je me trouve dans un laboratoire ultra sophistiqué. Même si je remarque qu’il y a un gros trou dans le plafond qui laisse apparaitre les fragments d’une vieille bâtisse. J’observe les alentours, il y a un Grahyena qui m’observe du fond de la salle, et il n’a pas vraiment l’air commode. Bon je ne pourrais pas me sauver en courant…déjà parce qu’il y a le pokémon Ténèbres qui monte la garde, ensuite parce que mon corps est toujours très lourds, donc je ne peux pas courir. Et aussi parce que courir avec les pieds et les mains attachées c’est un peu compliquée…Bien entendu je n’ai plus aucun membre de mon équipe avec moi

Soudainement des bruits de pas se font entendre, et un homme arrive dans mon champ de vision. Il a des cheveux gris qui partent dans tous les sens, comme si la foudre c’était chargée de le coiffer. Il porte la traditionnelle blouse blanche des scientifiques fous, et ses lunettes lui donnent vraiment un air d’homme capable de tout. J’aurai aimé qu’il ne remarque pas que je sois réveillée, mais c’était trop demander. Il s’approche de moi, et j’essaye de me reculer le plus possible, mais je suis déjà acculée contre le mur.

-Ho je vois que vous êtes réveillée. Désolé pour le manque de confort et le bazar mais je n’avais pas prévu d’avoir des gêneurs à accueillir.


Il possède un fort accent germanique, qui donne un air encore plus fou au personnage. Dans quoi je me trouve embarqué moi…Il va falloir que je la joue en finesse pour m’en sortir.

-Puis-je savoir à qui ai-je l’honneur ? Sans être indiscrète.
-Ho c’est vrai je manque à toutes mes obligations. Professeur Lucas Wesker, scientifique de renom, et inventeur du Psycho-controleur neuronales par onde basse fréquence… je sais c’est un titre provisoire

La quoi ? C’est quoi ce machin ?...Une minute, ce serait lui le responsable de tous les dérèglements comportementale des pokémon de l’île ? Je serais au cœur du problème ?

-C’est donc vous qui êtes responsable de toute cette affaires. Les Roucools agressifs, les Papillusions territoriaux ?
-Ho vous êtes bien perspicace jeune fille. Ce sont de malheureux effets secondaires de ma machine. Voyez-vous je même des recherches sur le contrôle des pokémons. Pourquoi les pokémon n’obéissent t-il qu’à leur dresseur ? Pourquoi une autre personne ne pourrait pas leur donner des ordres ?
-Parce qu’il y a un lien entre le dresseur et le pokémon.

Il se rapproche de moi, et son visage se trouve à quelques centimètres du mien, me faisant détourner la tête. Son regard, son sourire…il est complètement fou ce mec.

-Erreur jeune fille. La clé c’est la pokéball. Elle soumet le pokémon à une série d’onde qui altère son obéissance. Les pokéball sont des instruments de domination caché, et j’ai constaté qu’en envoyant des perturbations, il était possible de contrôler les pokémon des autres.

Contrôler les pokémons des autres ? Mais c’est pas possible, ce malade pense que les pokéball sont uniquement un moyen de contrôle des pokémon. Il se rend compte de l’absurdité de la chose ? Et puis, pourquoi veut-il contrôler les pokémon des autres ? A quoi ça peut lui servir ?

-Pourquoi voulez-vous contrôler les pokémon des autres ? Vous voulez dominer le monde ?
-Quelle question, bien sûr que non. Le contrôle du monde, c’est pour les esprits faibles. Je cherche la connaissance, percer les secrets de ce monde ! Mais ça coute de l’argent, alors quand je découvre des choses comme ça, je les revends aux plus offrants, ainsi je peux poursuivre mes recherches.

Il se relève et repart sur son ordinateur, pianotant à une vitesse folle sur son clavier. Si j’ai bien compris, il a mis au point une machine de contrôle des pokémon capturé, qui détraque le comportement des pokémon sauvage. On a un gros problème sur les bras, surtout s’il revend son invention à des personnes mal intentionnées.

-C’est pour ça que vous êtes venue sur cette île. Avec toutes les histoires qui circulaient dessus, vous vous êtes dit que vos expériences passeraient inaperçues. Et vous pourriez tester votre machine sur les scientifiques et explorateur qui seraient les seuls à venir sur cette île.
-Et bien…moi qui pensais que vous n’étiez qu’une Topdresseuse qui se contente de frapper. Continuez ainsi et je vous prends comme assistante hahahaha.

Ok c’est définitif, il sa machine lui a grillé des neurones. Enfin ça ne change rien au fait que je sois vraiment en danger. Qui sait ce qu’il est capable de faire…à moi et à mes pokémons. J’ai vraiment peur pour mon équipe, j’ai le sentiment qu’il est capable de tout…et s’il utilisait sa machine sur mon équipe ?! Ho non, je dois les retrouver avant qu’il ne soit trop tard…j’arrive à nouveau à sentir mes membres et à pouvoir les bouger sans trop de difficulté. Mais je suis toujours attachée, sans aucun moyen de me libérer.

-Malheureusement pour vous, je ne peux pas garder en vie les gêneurs qui veulent faire échouer mes plans. Je vais me débarrasser de vous, avant de m’occuper de ce cher professeur Sorbier.

Je me mords la lèvre, je suis complètement à sa merci et il ne reste que Sirius pour venir me tirez de là…mais il doit protéger le professeur, je dois trouver un moyen de m’en sortir par moi-même. J’observe les alentours et derrière une plaque d’aération sur le mur d’en face, je vois une masse blanche s’y cacher…Hestia, elle est là cachée derrière. Génial, elle va pouvoir me libérer, mais avant je dois détourner l’attention du garde et de son Grahyena.

-Nous n’étions pas venu pour vous arrêter, mais pour examiner ce qui se passait sur l’île. Malheureusement, on va être dans l’obligation de vous arrêter, vous et vos expériences folles.
-Vous pensez pouvoir faire quelques choses ? Je vais vous montrer à quel point ma machine est puissante.

Il appuie sur une touche, et quelques instants plus tard, un Papilusion arrive accompagné…d’Ama ? Ho non ce n’est pas vrai, il a utilisé sa machine sur mes pokémon. J’ignore pourquoi Hestia n’est pas affecté, mais vu la façon dont Ama me grogne dessus, il est forcément contrôlé…Une minute, je rêve ou Ama vient de me faire un clin d’œil ? Non je ne rêve pas il vient de recommencer. J’ignore pourquoi, mais sa machine au professeur Wesker ne fonctionne pas vraiment, dommage pour lui. Mais je continuer de jouer le jeu.

-Ama…ama c’est moi Yuna tu…tu…
-Inutile d’essayer de le raisonner, il est totalement sous mon contrôle, et c’est de ses flammes que vous allez périr jeune fille. Allez Caninos Lance-Flamme.

Des flammes apparaissent dans la gueule de mon Caninos, mais au lieu de les lancer sur moi, il vise le pokémon Ténèbres derrière lui. Le professeur Wesker hurle à mon pokémon de lui obéir, mais ce dernier relance ses flammes sur l’homme qui esquive de justesse, laissant son ordinateur prendre le coup à sa place. Pendant ce temps, Hestia est sortie de la bouche d’aération et a utilisé ses flammes pour me libérer de mes liens.

Les flammes d’Ama ont commencé à mettre le feu à toute la pièce, et une épaisse fumée commence à s’échapper par le trou dans le plafond.

-Non mon travail, mes recherches.
-Apparemment vos recherches ne sont pas encore au point professeur. Désolé, mais j’ai un peu abîmé votre labo.

Avec quelques difficultés, je me glisse dans le conduit d’aération, je dois a tout pris retrouver mes pokémon et sortir d’ici avant que les choses ne dégénère. Je dois à tout pris mettre le professeur Sorbier au courant des activités de ce scientifique fou.







©BBDragon


 
You can never
turn back


[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Sirius B. Powell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


adieu métropole
Prisonniers, menottes aux poignets, ça fait mal beauté, rêver gloire Mais n'avais-je pas vu arriver Les fourgons blindés et leurs gyrophares

Décidément, c’est l’été de l’aventure pour Sirius. Entre son hospitalisation, sa rencontre avec la famille d’Etna, son alternance avec Koga et maintenant ce cours absolument ridicule de complexité … C’est un véritable merdier. Pourtant, sur le dos de sa Roucarnage il ne peut s’empêcher de sourire. Ça fait du bien de retourner là haut, dans le ciel, avec elle.

Ça lui avait manqué.

Terriblement.

Le vol est rapide. Soleil, malgré ses anciennes blessures, a bien récupéré et vole à toute allure en direction du bâtiment. Et une fois là bas … et bien … il va falloir entrer et retrouver Yuna. Ça l’étonne un peu de sa part, qu’elle se soit ainsi échappée sans prévenir personne. Même si elle avait trouvé des informations intéressantes pour leur mission, elle serait venu le voir pour y aller à deux. C’est faire preuve de beaucoup d’imprudence que de s’aventurer seule sur une île inconnue.

Enfin.

Sirius et Soleil descende rapidement, derrière le bâtiment. Si ses suspicions sont bonnes, Yuna a été enlevée. Peu de chance que le coupable se laisse gentiment faire et le laisse récupérer la bleue sans poser de problème. Aussi, Sirius se secoue et constate avec un demi amusement qu’il se trouve dans la position inverse de sa rencontre avec la belle famille. Youhou ! Il n’est pas le kidnappé !

Bon. Comment entrer là dedans sans se faire repérer ? Phénix s’est placé sur son épaule et il montre rapidement quelques fenêtres aux vitres brisées. De toute évidence le bâtiment n’est pas très bien entretenu. Quel chance pour lui ! Il remonte sur le dos de sa Roucarnage et lui demande de passer discrètement près des fenêtres pour pouvoir observer ce qu’il se passe à l’intérieur.

Quand il arrive à trouver la pièce à la fenêtre ouverte qui a l’air la plus proche de la partie habitée du bâtiment, il s’y glisse, indiquant à Soleil de rester à l’affût pour venir les chercher en cas de fuite impromptue. Heureusement, l’oiseau est suffisamment forte pour porte les deux jeunes adultes sur son dos sans trop de soucis. Son plan aurait été encore plus bancal autrement.

Sirius s’introduit rapidement dans le bâtiment, le petit oiseau toujours sur son épaule. Dans le lointain, il entend du bruit. Probablement la position de Yuna. Il serait mal avisé de s’y rendre immédiatement. Malgré la crainte que la jeune femme soit en danger, il est bien trop imprudent de foncer dans le tas. Surtout quand on est qu’un pauvre coordinateur pas forcément très efficace au combat.

Enfin. Voilà quoi.

Et en plus, il sait pas comment se diriger vers eux. Le bâtiment est un véritable labyrinthe, complètement vide et lugubre. Mal à l’aise, Sirius avance lentement, fouillant les pièces et cherchant la moindre indication sur le ou les habitants de cet endroit ainsi que la position de sa coéquipière. Et ses pokémons aussi.

Olala. C’est un véritable enfer. Sirius c’est pas un espion, ni un agent des forces secrètes, ni quelqu’un qui est capable de mener à bien une mission de sauvetage !!! Vraiment, ce genre de situation, ça a plus tendance à le faire paniquer. Genre, là, tout de suite, il se sent pas forcément bien.

Pourtant, en poussant une énième porte, il tombe sur une drôle de machine entourée d’une multitude de notes. Et des pokéballs. Possiblement celles de Yuna ? Aucune idée mais il les embarque, au cas où. Un rapide survol des notes lui permet de comprendre que la machine cherche à contrôler les pokémons par les ondes. Giga chelou.

Murzim ne met pas longtemps à sortir de sa pokéball et pas beaucoup plus de temps plus tard, voilà la machine entièrement pliée et courbée grâce à ses pouvoirs psychiques. La Neitram soulève ensuite les tas de notes et les arrange rapidement dans un gros tas facilement transportable. Un signe de la main lui signifie d’aller attendre avec la Roucarnage, à l’extérieur.

Phénix toujours sur son épaule, Sirius repart à la recherche de Yuna. Le bruit au loin s’intensifie. Une bataille ? Gnnn, il faut qu’il trouve Yuna.

Il se perd un peu plus dans le dédale de couloir. Le bruit s’est calmé. Aucun moyen de savoir si Yuna est saine et sauve … Jusqu’à un bruit se fasse entendre au dessus de sa tête. Beltégueuse sort rapidement et attaque sans trop de soucis la démolition du conduit qui trône au dessus de leur tête. Le tout pour tomber sur une tête bleue. Yuna !

- Oh mon dieu !! Tu vas bien ? T’es pas blessée ? Je crois que j’ai tes pokéballs tiens. Tu as tout ? Faut qu’on file, les scientifiques sont tous seuls et j’ai peur pour eux même si le fou qui vit ici à l’air de vivre tout seul ? J’ai Soleil qui nous attend à la première fenêtre qu’on trouve et j’ai Murzim qui a prit les notes sur la machine chelou ? Tu sais des trucs ? T’es sûre que tu vas bien ?

Ola. Peut-être qu’il faut la laisser respirer un coup la donzelle.  


sirius
liens
atelier
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type




Adieu Métropole

Sirius B.Powell

Yuna Akabara

Musique

Il n’y a pas à dire, c’est étroit les conduit d’aération. Je ne suis pas bien grosse, mais j’ai un peu de mal à avancer dans le conduit…Enfin à avancer sans faire de bruit. Je ne sais pas où se trouve le professeur Wesker, et j’avoue que je n’ai pas spécialement envie de le savoir. Si je pouvais ne pas tomber sur lui, ça serait bien. Car étant donné l’état dans lequel j’ai mis sa précieusement salle de contrôle, je ne pense pas que sa proposition de me prendre comme assistante tienne encore.

Hestia est en train d’ouvrir la marche dans le conduit, Ama est juste derrière moi, prêt à bruler tout ennemi qui nous suivrait. Enfin dans un espace cloisonné comme ça, ce n’est pas franchement une bonne idée, je n’ai pas spécialement envie de finir en Yuna grillée. Il faut absolument que je retrouve mes pokéballs, et que je prévienne Sirius et le professeur Sorbier.

Mais je sens soudainement le conduit vibrer…ce qui n’est pas bien rassurant. Quelques secondes plus tard, le conduit s’effondre et avec mes pokémon on se sent tomber dans le vide. Sur le coup, j’ai vraiment peur, peur que ce soit ce malade de scientifique ! Mais la fin de la chute est assez douce au final, comme si les blocs de métal avaient été posés doucement. Hestia et Ama sortent du conduit, sur leur garde, prêt à sauter à la gorge de notre assaillant, mais rien…ça m’intrigue assez pour que je sorte la tête du caisson de métal, et je tombe sur le visage étonné d’un coordinateur que je connais bien.  En face de moi se trouve Sirius accompagné de son Neitram, probablement celui qui nous a descendu en douceur du plafond.

Je me libère du conduit, mais à peine je suis debout, que je me fais capturer par un Noctali. Il ne faut pas avoir un doctorat en psychologie pour comprendre que Sirius était inquiet pour moi. Vu le nombre de question qu’il me pose d’affiler, il était vraiment très inquiet. Il me demande si je ne suis pas blessée, m’informant dans la foulée que les scientifiques sont seuls, et qu’il faut vite qu’on les rejoigne. Il me donne des pokéball que je reconnais comme étant les miennes, ce qui m’ôte un poids, je me sens mieux avec mon équipe au complet. Mais avant qu’on puisse faire quoi que ce soit, il faut que je calme mon partenaire de mission, j’ai peur qu’il me fasse une crise de panique si je le laisse sur sa lancée.

-Sirius calmes-toi, je vais bien. Merci pour mes pokémon, et d’être venu me chercher.

Je marque un temps d’arrêt pour qu’il se calme un peu, avant de lui sourit un peu plus et de continuer.

-On va rejoindre les scientifiques, mais faut qu’on s’occupe de ce scientifique fou. Il s’appelle Lucas Wesker, et les plans de la machine que tu as obtenus doivent être ceux de sa machine à contrôler les pokémon. Il essaye de contrôler les pokémon des dresseurs, mais son truc n’a pas l’air vraiment au point, ça n’a pas fonctionné sur Ama. Par contre la machine détraque complètement les pokémon de l’île, c’est pour ça qu’on s’est fait attaquer sur le chemin. Si on ne l’arrête pas maintenant, c’est tout l’écosystème de l’île qui risque d’être détruit. En plus je ne pense pas que ce malade va nous laisser gentiment partir.

Pas besoin d’être une scientifique pour comprendre que changer le comportement des pokémon sauvage, c’est prendre le risque de détruire l’île. Et honnêtement, j’ai une petite revanche à prendre sur ce scientifique, il m’a quand même piégé, et kidnappé, ça ne peut pas rester impuni !

Mais une explosion secoue le couloir, et je suis obligée de me raccrocher à Sirius pour ne pas finir au sol. Une odeur de bruler se fait sentir, et la lueur infernale de flamme apparaissent à l’entrée du couloir où l’on se trouve. Heu…je crois que c’était peut-être pas une bonne idée de mettre le feu à la salle de contrôle de la machine infernale…

-Sirius, faut pas qu’on reste là !

Je suis donc le coordinateur, qui semble savoir où il va, ce qui me rassure un peu. Nous finissons par arriver dans une pièce bientôt gagné par les flammes, mais où il y a une grande ouverture, nous permettant de voir la Roucarnage qui semble nous attendre. Quand je la regarde, je ne peux m’empêcher de penser à la chute de Lansat…C’est avec elle que Sirius s’est retrouvé pris dans l’explosion d’Henry, explosion à laquelle j’ai participé sans en connaitre les connaissances. Sirius me fait signe de grimper sur le dos de la pokémon Vol, ce que je fais, et je libère Dovah pour qu’il puisse porter Ama et Hestia.

-Eloignons-nous d’ici, on retrouvera ce fou plus tard.

Inutile de mourir dans les flammes, j’ai beau être spé feu, mais je ne peux pas me baigner dedans. On commence à prendre de la hauteur, mais un gros rocher fonce sur nous. Soleil parvient à l’esquiver, mais je ne suis pas habituée à voler moi, et je n’ai pas le temps de m’accrocher à Sirius, et je tombe dans le vide. Je mentirai si je ne disais pas que là, à l’instant, j’ai peur.
Heureusement je sens une peau écailleuse m’entourer, et je vois le corps bleu de mon Draco tenter de m’attraper. Mais il n’a pas la force de me porter, et il se contente de rediriger ma chute, pour que j’atterrisse avec le moins de violence sur le toit de la structure.

-VOUS !

Je sursaute en voyant Wesker en face de moi, ses yeux injectés d’une fureur que j’ai rarement vu, celle d’un homme qui vient de tout perdre. A ses côtés se trouve un colossale Tyranocif, probablement celui qui a essayé de faire du tir au Poichigeon avec Soleil.

-J’AURAI PU FAIRE AVANCER CE MONDE, LE REVOLUTIONNER. MAIS VOUS….VOUS ! VOUS AVEZ TOUT GACHER ! JE VAIS VOUS TUER !!!

OK il est fou, et je pense qu’on ne va pas pouvoir repporter la confrontation…Enfin c’est ce que j’aimerai bien dire, mais là actuellement je ne suis pas là…Je suis tout simplement tétanisée face au pokémon en face de moi, et la blessure dans mon dos me fait de nouveau mal…une douleur fantôme. J’ai l’impression d’être de retour quelques mois en arrière…

La chute de Lansat

Le Tyranocif obscur…

Au secours ! (encore)








©BBDragon


 
You can never
turn back


[Cours Été 2018 - Scientifique][Enigma] adieu métropole | yuna (en cours) P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum