>

Partagez | .
Recherche appartement ou maison
avatar
Adulte Éducatrice Débutante

Région d'origine : Sinnoh
Âge : 22 ans
Niveau : 27
Jetons : 1236
Points d'Expériences : 586

Sujet: Recherche appartement ou maison   Jeu 11 Oct - 16:46



Recherche appartement ou maison
Vêtue d’un jean, d’un haut blanc et d’une veste en simili cuir rouge, la rousse se promène tranquillement dans les rues de la ville, sachant parfaitement où elle allait se rendre. L’agence immobilière de Nuevo. Et oui ça y est, la vie active a repris son cours. Fini les vacances à Cobaba, bonjour le monde du travail. En clair, bonjour la vraie vie. Son nouvel emploi à la Pokemon Community lui a donné toutes les excuses du monde pour suivre tous ces enfants qu’elle aime temps sur l’île d’Adala. En réalité pas si loin de Lansat, on se croirait pourtant dans un autre monde. L’archipel est beaucoup plus grand, abritant plusieurs villes de tailles plus ou moins conséquences ainsi qu’un panorama à couper le souffle. Ilea n’a aucune idée du temps qu’il lui faudrait pour découvrir tout ça. Surement beaucoup. En attendant, elle en a tout de même profité pour s’acheter un ticket de loterie. On ne sait jamais, la chance lui sourira peut-être en même temps que le démarrage de cette nouvelle vie.

La ville de Nuevo, sorte de métropole d’Adala, lui rappelle Unionpolis par certains aspects. Se promener dans les rues, commencer à les appréhender pour repérer les bonnes adresses, provoquer le regard des gens à cause de sa chevelure flamboyante, toutes ces petites choses lui rappellent son quotidien à Sinnoh. On pourrait croire que cela là rend malheureuse. Mais en fait pas vraiment. Bien qu’il y ait des similitudes, Ilea a bien conscience d’être dans un lieu totalement différent. Et puis de toute manière, elle n’a pas que des mauvais souvenirs dans sa ville d’origine, loin de là. Pour autant, jamais elle n’y remettra les pieds.

En vérité son objectif du jour n’est pas vraiment de flâner dans les rues. Non, il est grand temps qu’elle se trouve un logement. Pour l’instant l’académie lui prête gracieusement une chambre, qui normalement doit lui servir uniquement quand elle fait des nuits en tant qu’éducatrice, mais la rousse sait pertinemment que cette situation ne doit plus durer. Cela ne fait pas très professionnel il faut se l’avouer, d’autant plus que l’adulte n’a pas du tout envie d’alimenter les rumeurs des élèves dès sa première journée de travail. Même si elle sait parfaitement qu’elle ne pourra pas échapper au commérage des Givralis, autant éviter de leur tendre une perche.

Une fois arrivée devant l’agence, la jeune femme laisse glisser ses yeux sur les nombreuses affiches exposées. La ville a très vite été mise au courant de l’arrivée massive des anciens habitants de Lansat. Pour les élèves, il n’y avait pas trop de souci à se faire mais pour les citoyens c’est une autre paire de manche. Retrouver un logement dans une ville inconnue n’a rien de simple, mais il semblerait que la municipalité ait fait des efforts pour faciliter la chose. Très vite, la direction de l’école lui a parlé des offres proposées par la mairie de Nuevo mais son emploi du temps ne lui avait pas permis de se renseigner davantage. Heureusement que cette journée de libre va pouvoir rectifier le tir et qui sait lui permettre de se trouver l’appartement de ses rêves.

Il faut dire que même si son ancien logement lui convenait, habiter dans un véritable appartement plutôt qu’un studio lui fait très envie. Sur Lansat, elle n’avait même pas de chambre. Seulement un futon qu’elle dépliait dès qu’elle en avait besoin. Avoir une chambre ne serait pas du luxe d’autant plus qu’elle va pouvoir se le permettre plus facilement grâce à son nouveau salaire fixe. Au bout d’un moment, son attention se focalise sur une affiche plus grande que les autres. Apparemment c’est une publicité pour la toute nouvelle résidence « Aquali ». Les photos parlent d’elle-même, justifiant parfaitement son appellation. Rapidement, de nombreux avantages sont listés comme des partenariats avec divers commerces ou agences, une belle terrasse sur le toit, ses logements de tout type, mais c’est surtout la proximité avec l’académie qui attire la jeune femme. Un peu excentrée de la ville, elle se rapproche de l’académie et donc de son lieu de travail.

En clair, le rêve.

Malheureusement il faut vite revenir à la réalité. Le prix. Même si les petits appartements sont à sa portée en termes de budget, dès qu’on commence un peu à monter en gamme ce n’est pas la peine de regarder. En faisant des économies elle pourrait s’en accorder l’un des petits mais il faudrait attendre plusieurs mois, ce qui parait inenvisageable pour l’heure aux yeux de la rousse. Ilea se laisse quand même tenter à observer les photos, toute aussi jolie les unes que les autres, faisant monter l’envie d’en savoir plus, même si elle savait que tout ça lui était hors d’atteinte. Ilea soupire et laisse glisser son doigt sur l’affiche derrière la vitre.

Un rêve inaccessible.

Ou peut-être pas.



©️BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
avatar
Adulte Technicienne de Surveillance

Région d'origine : Sinnoh, Rivamar
Âge : 26 ans
Niveau : 0
Jetons : 3622
Points d'Expériences : 109

Sujet: Re: Recherche appartement ou maison   Jeu 11 Oct - 17:49

Caroline réajuste ses lunettes de soleil, et continue de faire glisser son doigt du haut au bas de son écran de téléphone.

Les yeux rivés sur l’appareil, ils parcourent à vive allure les différentes informations qui défilent. Des virements en tout genre sont indiqués, dont de très nombreuses dépenses, liées aux allers-et-venus de la jeune femme ces dernières semaines.

Toutefois, son pouce arrête net le scroll lorsqu’il se pose sur une ligne en particulier, et un sourire s’étire sur le visage de la blonde.

D’un mouvement sec, elle verrouille son téléphone, en rabat la coque, et le fourre dans sa poche.

« -Ça aura mis du temps, mais c’est bon. Je peux enfin aller prendre cet appart’. »

En réaction, la Korillon perchée sur son épaule tinte joyeusement.

« -Kori ! »

La veste en cuir noir portée par sa dresseuse canalise plutôt bien la chaleur du soleil, et permet à Lysian de pleinement profiter du climat agréable de cette île.

Adala. Jamais Caroline n’a mis les pieds ici, jusqu’à quelques jours. Et pourtant, elle s’y sent déjà bien. Est-ce lié à l’éloignement de Rivamar, qui lui permet de s’aérer l’esprit… ? Hmm, certainement pas. Elle peut difficilement ne pas y penser. Mais cela ne l’empêche en rien de se concentrer sur autre chose, comme par exemple… La présence de cette sublime boutique de sac à main, là-bas. Dès qu’elle aura rempli la paperasse à l’agence, elle ira y faire un tour !

Elle ne pensait vraiment pas devoir repartir dans la recherche d’un appartement après son débarquement sur Lansat. Heureusement qu’elle s’était contentée de loger à l’hôtel… Il y aurait sans doute eu un sublime gouffre financier dans son compte en banque. Je veux dire, plus que celui qui y figurait avant la réception de son salaire.

Si on peut appeler sa prise de tête avec les services secrets « un salaire ».

Enfin, elle a pu passer à côté de tout ce merdier, et devrait maintenant pouvoir se poser sans trop de soucis. Les problèmes, c’est grave relou, et Caroline a eu l’impression de les cumuler ces derniers temps. Vraiment, 2018, quelle année de m...

Tout ce qu’elle peut espérer maintenant, c’est qu’elle se termine mieux qu’elle s’est jusqu’à déroulée.

Mais la blonde est plutôt optimiste. Elle essaye, en tout cas. C’est vrai, désormais, ça ne peut que s’améliorer, non ?

Alors elle va aller louer cet appartement, s’y installer, et commencer un travail moins incertain. Évidemment, elle reste empêtrée dans ses petites combines avec le gouvernement, mais… Elle ne se fera plus trimballer à droite à gauche au bon vouloir de ce dernier, c’est déjà ça. Dorénavant, elle aurait un job fixe ! Et de ce fait, elle doit au maximum se familiariser avec Adala, et en connaître tous les recoins pour se rendre crédible aux yeux de ses employeurs.

Donc raison de plus pour se rendre au magasin de sac-à-main.

C’est certain, elle s’y familiarisera vite.

Le trajet depuis la terrasse de café où elle s’est posée jusqu’à l’agence se fait dans une tranquillité relative. Évidemment, il y a de nombreux passants, Pokémon et véhicules, mais Caroline se complaît dans cette ambiance. La campagne, elle a toujours trouvé ça chiant à en mourir. Ici au moins, il y a de l’activité et de l’agitation, ça lui donne bien plus envie de bouger ! En regardant à droite et à gauche, la blonde s’amuse à imaginer quels peuvent êtres les recoins sombres de Nuevo.  Parce qu’il doit certainement y en avoir, après tout… Pourquoi l’avoir laissée s’installer ici, sinon ?

Et à ce sujet, la blonde est en vue de l’agence. Mais avant même d’avoir l’occasion d’approcher la devanture, Lysian lui envoie une brève impulsion empathique qui arrête net sa dresseuse. Celle-ci coule alors un regard en direction de la silhouette qui se tient devant le magasin même, et…

Le sourire de Caroline s’élargit encore plus, tandis qu’elle réajuste à nouveau ses lunettes, une lueur nouvelle dans le regard.

« -Héhé. Le hasard me sourit enfin.
-Koriiiii ! ♪ »

Lysian approuve joyeusement, alors que le pas moins lourd, l’humaine qui l’accompagne rejoint celle qui se tient devant la vitrine de l’agence. Elle passe ensuite tranquillement dans son dos, en prenant garde à ne pas attirer son attention, puis s’arrête. En faisant légèrement balancer son pied vers l’avant, Caroline pivote, et passe sans la moindre gêne sa tête juste au dessus de l’épaule de la demoiselle, fixant cette dernière avec un graaaand sourire.

« -Un vilain dragon a chassé la princesse de son donjon, et celle-ci est en quête d’un nouveau château ? » elle se recule, et fait coulisser ses lunettes de soleil sur l’extrémité de son nez pour laisser apercevoir son regard malicieux à la rousse une fois celle-ci retournée « J’ai entendu dire qu’il y en avait un pas mal, au nord-ouest d’ici... ~ »

_________________

« Sache que les gros pervers, je les castre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7344-499-des-carottes-non-merci-je-ne-voudrais-surtout-pas-devenir-trop-aimable http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7359-caroline-labelvi-adulte
avatar
Adulte Éducatrice Débutante

Région d'origine : Sinnoh
Âge : 22 ans
Niveau : 27
Jetons : 1236
Points d'Expériences : 586

Sujet: Re: Recherche appartement ou maison   Ven 12 Oct - 17:43



Recherche appartement ou maison
Les soupirs n’en finissaient pas pour la pauvre Ilea. Rien que de regarder cette affiche lui faisait déjà mal au cœur. Pourtant, son regard n’arrive pas à s’en détacher. C’est dans ce genre de moment que la rousse réalise que quand on a de l’argent la vie est beaucoup plus simple. Quand elle vivait encore avec ses parents, ce genre de question ne se posait jamais. Toujours entourée par des gens comme elle, possédant les mêmes richesses, Enzo étant une exception, la jeune femme n’avait jamais trop su la valeur des choses jusqu’à son départ. La désillusion n’en a été que plus grande quand en s’enfuyant ses parents lui ont coupé les vivres. L’argent qu’elle avait pu en tirer était déjà une bonne chose mais avait tout juste suffit à apporter la garantie nécessaire pour se louer un nouveau logement. Pour autant, Ilea ne retournerait jamais à sa vie d’avant. Rien que d’y repenser, cela l’écœure. Et puis après tout elle avait bien fait sans pendant deux ans. Pourquoi ça ne marcherait plus sur Adala ? Il faut croire que parfois de vieilles habitudes on la vie dure.

Sa réflexion fut néanmoins brisée quand elle sentit une présence juste à côté d’elle. Son visage se tourne, découvrant celui d’une grande blonde que la demoiselle reconnaitrait entre mille, juste à côté d’elle. Caroline, portant ses belles lunettes de soleil et son sourire narquois sur les lèvres, prenait plaisir à relever la situation de la rousse, tout en poésie bien sûr.

Oui, et ce vilain dragon si je devais lui donner un nom ça serait Tearou. C’est un peu plus mignon que Team Rouage tu ne trouves pas ?

Même si aujourd’hui la demoiselle en parle en plaisantant, en vérité elle a mis un moment avant de s’exprimer librement sur ce qu’il s’était passé pendant cette fameuse manifestation où elle avait rencontré la blonde. Tout le monde s’est affronté, toutes les idéologies se sont rencontrées, et contre toute attente, c’est une team criminelle ayant déjà servi par le passé qui a mis la main sur Lansat. La Team Rouage comme ils aiment bien s’appeler. Ilea qui n’a eu d’yeux que pour A2P, qu’elle considérait comme des terroristes, mais elle aurait peut-être pu ouvrir l’œil davantage. Enfin bon, aurait-elle pu réellement y changer quelque chose ?

Oui moi aussi j’en ai entendu parler mais je n’ai pas encore eu le temps d’aller le voir. Pour l’instant, c’est plutôt cette résidence Aquali que j’aimerais avoir pour demeure.


La façon dont à Caroline de s’exprimer a d’abord surpris Ilea mais elle s’y était vite habituée. Tout en poésie, tout en jeu de mots, tout en suggestion. L’as de trèfle comme elle s’était présentée la toute première fois. Cette fille est vraiment spéciale, mais sa présence pourrait faire remonter la pente à n’importe qui. La jeune femme était au fond du gouffre quand la blonde l’a trouvé. Et juste avec quelques mots, et une certaine confiance en elle, la demoiselle avait pu affronter à peu près sereinement la suite des événements. Elle lui doit beaucoup.

Tu ne trouves pas ça super mignon. En plus c’est juste à côté de la Pokemon Community, accessoirement mon nouveau job donc ça sera parfait. Regarde ça !

Ilea désigne du doigt l’une des annonces. Un appartement tout simple à deux chambres lumineuses, avec tout le nécessaire pour vivre, mais en deux fois plus grand que son ancien appartement. Très joli, mais beaucoup trop cher. Voyant la déception sur le regard de sa dresseuse, Edelyne s’agrippe au jean de la rousse avant de grimper jusqu’à ses épaules pour lui léchouiller le visage. La demoiselle lui rendit par quelques gratouilles sous le cou tout en s’adressant à Caroline.

Mais bon c’est complètement hors de mes moyens. Et toi au fait tu viens aussi t’installer sur cette île ? Tu ne m’as jamais dit ce que tu faisais avant qu’on se rencontre à la manifestation. C’est pour le travail que tu es là ?


©️BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
avatar
Adulte Technicienne de Surveillance

Région d'origine : Sinnoh, Rivamar
Âge : 26 ans
Niveau : 0
Jetons : 3622
Points d'Expériences : 109

Sujet: Re: Recherche appartement ou maison   Dim 14 Oct - 0:32

La chevelure flamboyante d’Ilea est une véritable bouffée de chaleur dans le petit monde de Caroline.

Pour être tout à fait honnête, elle avait quelque peu laissé son existence en suspension dans un coin de son esprit depuis leur rencontre sur Lansat. Les événements se sont rapidement enchaînés et la blonde n’a pas réellement eu le loisir d’accorder de son temps à une parfaite inconnue qu’elle avait rencontré quelques jours plus tôt en pleine guérilla urbaine…

Aussi, à l’agréable surprise de leurs retrouvailles s’ajoute la prise de conscience d’une telle probabilité. Caroline aurait pu tout aussi bien continuer sa vie sans jamais réentendre parler de cette demoiselle ; elle ne s’en serait pas trouvée plus mal, mais quelque chose au fond d’elle lui murmure que cela aurait été bien dommageable. Après tout, Ilea semble être une fille parfaitement charmante et surtout très avenante – le genre de personne avec lequel elle pouvait difficilement se prendre la tête, en somme.

Et ça tombe bien, Caroline déteste les prises de tête.

Imaginez donc la satisfaction de la blonde rayonnante lorsque sa princesse ose poser un nom sur l’odieux dragon l’ayant chassé de sa demeure. Caroline et la subtilité, ça fait trente-deux, et sa remarque taquine aurait parfaitement pu paraître déplacée… Mais heureusement pour elle, Ilea semble s’être accoutumée à sa situation actuelle, et cette nouvelle ne peut que la réjouir. Qu’il aurait été dommage qu’un si beau sourire se perde dans les abysses d’une guerre idéologique !

Souriante, elle fait donc claquer ses doigts en réaction, puis les pointe vers la demoiselle d’un air entendu.

« -Va pour Tearou. De toute façon leur nom de base craint un peu.
-Illoooon ! »

L’approbation enthousiaste de Lysian résonne devant l’agence immobilière. Ilea semble d’ailleurs très rapidement s’intéresser à celle-ci, mentionnant le fait qu’avant de s’approprier un monument historique vieux de plusieurs centaines d’année, elle aimerait bien commencer par un modeste logement en résidence – ce qui peut passer pour un flagrant manque d’ambition selon le point de vue adopté, mais bon…

Vous les voyez ? Les oreilles de Caroline de qui frémissent à l’entente du nom du bâtiment ? Même si elle s’en abstient actuellement, elle meurt d’envie de hurler à pleins poumons sa connaissance des lieux à Ilea. « Je sais ce que c’est, je viens signer mon contrat d’habitation ! » Mais que voulez-vous, espièglerie prudence oblige, la jeune femme préfère écouter avec une grande attention les propos de la rousse, sans toutefois prendre la peine de dissimuler le sourire narquois qui se dresse actuellement sur son visage. Là, maintenant, tout de suite, elle a comme la sensation qu’elle va beaucoup s’amuser…

Innocemment, elle regarde les affiches pointées par la demoiselle, et feigne l’ignorance totale.

« -Effectivement, c’est pratique pour les déplacements…  » penchée en avant pour mieux observer, elle se redresse brusquement en réalisant ce que vient de dire Ilea « A-attends, tu travailles à la nouvelle académie ? »

Elle ne s’attendait pas spécialement à une mention de l’école de son frangin. Certes, l’aménagement de la Pokémon Community sur Adala a fait beaucoup de vagues, mais… Pas au point que même cette inconnue rencontrée sur l’île précédente y soit liée ! Décidément, Arceus paraît prendre un malin plaisir à multiplier les coïncidences.

Malgré sa surprise, Caroline manque difficilement l’expression déconfite d’Ilea à la vue du montant réclamé pour le logis. Même son Phyllali se sent obligé de lui montrer son soutien physique pour palier au désappointement de sa dresseuse… Et sans qu’elle ne s’y attende réellement, la discussion bifurque sur la Rivamoise.

« -Oh, moi ? »

Elle place son doigt sur ses lèvres en réalisant qu’elle n’a effectivement pas eu l’occasion de révéler grand-chose à son sujet suite à leur rencontre, puis réajuste ses lunettes de soleil en une mimique forcée. Lysian, malgré son absence d’accessoire, prend un air tout aussi sérieux et solennel.

« -Je suis une star en quête d’anonymat et de tranquillité, loin, à l’abri des regards indiscrets, des projecteurs et des paparazzis.... »

Elle ponctue sa réplique en passant une main dans sa chevelure dorée, agitant vigoureusement cette dernière, pour ensuite lâcher un petit rire devant sa propre bêtise.

« -Bon, ok, peut-être pas. Je suis Coordinatrice, mais… Comme ma carrière est un peu chaotique en ce moment, j’ai décidé de venir me poser quelque part. Au début, Lansat me paraissait être un bon choix, mais… Meh. »

Caroline abaisse sa main en une moue peu convaincue, approuvée par le hochement de tête compatissant de sa Korillon.

« -Je ne me suis pas trop cassée la tête, et je suis venue là où l’école de mon frangin s’est reconstruite. J’ai pensé que ça faciliterait les réunions de famille. »

Se retournant, elle laisse son épaule buter contre la vitrine de l’agence, et fait mine de plaquer sa main sur le verre pour se rattraper. En vérité, c’est un simple mouvement fluide visant à attirer l’attention d’Ilea sur l’annonce qu’elle enviait quelques secondes plus tôt, et ce via un subtil « sbonk » provoqué par le contact avec la paume de Caroline.

« -Et puisqu’une résidence s’est construite pas loin, je me suis dit que... »

Avec un sourire étiré à son maximum et son doigt qui trace sans aucune délicatesse de grands cercles autour de l’annonce, elle laisse à la rousse quelques secondes pour atteindre la conclusion sous-entendue, et se redresse subitement lorsqu’elle l’estime arrivée.

« -Tu imagines ? Si on se retrouve dans cet appart’ ? Ça serait dément ! Toi, il te fait super envie, et moi, je… Hum... » Caroline lève les yeux au ciel d’un air soudainement pensif, comme si elle-même n’est pas certaine de savoir pourquoi une telle proposition, mais finit par hausser les épaules « Bah, je n’ai pas spécialement envie de me retrouver toute seule ! Et puis, tu m’as l’air d’être une chic fille. » elle accompagne cette remarque d’un coup de poing inoffensif contre l’épaule d’Ilea, puis croise les bras  « Financièrement, je suis actuellement en congé, mais je compte reprendre le taff dans les jours qui viennent. Et j’ai un arrangement avec les promoteurs, je dois pouvoir m’offrir n’importe lequel des apparts de cet immeuble... » son expression se fait moins convaincue « Enfin, m’offrir. Disons que si on prend en compte le fait que la facture du loyer est divisée équitablement par le nombre de colocataires… Mes Pokémon et moi avons de quoi en squatter un. »

Rayonnante, Caroline scrute le regard d’Ilea avec une lueur de défi.

« -Alors ? Tu en penses quoi, princesse ? ♦ »

_________________

« Sache que les gros pervers, je les castre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7344-499-des-carottes-non-merci-je-ne-voudrais-surtout-pas-devenir-trop-aimable http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7359-caroline-labelvi-adulte
avatar
Adulte Éducatrice Débutante

Région d'origine : Sinnoh
Âge : 22 ans
Niveau : 27
Jetons : 1236
Points d'Expériences : 586

Sujet: Re: Recherche appartement ou maison   Jeu 18 Oct - 15:47



Recherche appartement ou maison
La bonne humeur de la blonde est décidemment beaucoup trop contagieuse. Ilea ne pouvait s’empêcher de décrocher ce sourire de ces lèvres depuis que la jeune femme avait fait apparition dans son champ de vision. Pour tout dire, la demoiselle envie les gens comme Caroline. C’est vrai, on dirait qu’elle est toujours capable de tout prendre du bon côté. Jamais elle ne se fait des nœuds au cerveau pour savoir quel chemin prendre ni les conséquences de toutes ses actions. Cette liberté d’esprit et de conscience a l’air vraiment chouette quand on y pense. Mais bon il faut croire qu’on n’est jamais ce que l’on veut vraiment, et la rousse va devoir composer avec ses multiples interrogations encore un moment.

Même si la jeune femme apprécie la présence de la blonde, en vérité elle ne sait pas grand-chose sur elle. Qui elle est, d’où elle vient et ce qu’elle fait dans la vie. Sur un trait d’humour, la voilà lui expliquant qu’elle est coordinatrice. Un peu comme Sirius à l’académie ? Ilea ne sait pas vraiment et n’a pas envie d’explorer tous les détails maintenant. Actuellement son esprit alterne plutôt entre cette histoire de logement et la conversation avec l’as de trèfle. La blonde n’en sachant pas beaucoup plus sur elle, elle semble étonnée de savoir que la demoiselle travaille bien à l’académie.

Oui je suis éducatrice là-bas. Jusque là j’enchainais des interventions dans diverses associations ou centres. Mais avoir un boulot fixe c’est vraiment autre chose. Je suis heureuse que la Pokemon Community me donne cette opportunité.

Forcement envie décrocher un CDI fait prendre conscience à Ilea qu’elle a passé un cap différent dans le monde du travail. Fini les petits jobs à droite à gauche, bonjour les responsabilités au cœur d’un même lieu ainsi que la reconnaissance avec. La jeune femme appréhende autant qu’elle a hâte de s’aventurer encore plus dans son parcours professionnel d’éducatrice. Quand la blonde mentionne un frère à l’académie, tout de suite la demoiselle réagit, curieuse comme elle.

Tu as un frère à la PC ? Sans indiscrétion je peux savoir de qu’il s’agit ? Je le connais peut-être qui sait

Rapidement, l’attention de la blonde se reporte sur les diverses annonces exposées derrière la vitrine. Il semblerait qu’elle aussi ait cherché à se rapprocher de l’académie pour voir son frère. La résidence Aquali est donc un choix plus que raisonnable. Sauf qu’à la différence de la rousse, la coordinatrice ne semble pas inquiétée par le financement d’une telle location. Mais la suite de son raisonnement a le don de scotcher l’éducatrice sur place. Serait-elle en train de lui proposer une collocation ? En tout cas ça en a tout l’air. Plus les mots défilent et plus la jeune femme a du mal à y croire. Peut-être que finalement elle n’a pas à faire une croix sur toutes ces espérances de nouveaux logements. Tous les arguments de la blonde s’emboitent, offrant un tableau plus que plaisant en vue pour la future vie d’Ilea sur Adala. Mais avant qu’elle puisse ouvrir la bouche, ce sont encore d’autres obstacles qui s’opposent à cette offre, qu’elle s’empresse de partager à sa collègue.

Ta proposition me fait plus que plaisir Caroline vraiment mais…je ne sais pas cela ne fait pas si longtemps que l’on se connait toi et moi, on ne connait pas grand-chose l’une de l’autre. Je ne sais pas si tu supporterais d’habiter avec quelqu’un comme moi. Je t’apprécie vraiment mais il est clair que nous n’avons pas le même tempérament. Je ne veux pas que la présence dans ton logement, même si nous en partagerions le prix, devienne un poids pour toi… En fait…

Cette fois-ci, ce sont d’autres sentiments qui l’envahissent. Les mêmes qui l’habitaient quand elle était encore chez ses parents à Sinnoh. Cette impression d’être sans moyen s’il elle décidait un beau jour de quitter le domicile familial. Cette impression d’être incapable de faire quoi que ce soit seule. Un sentiment qu’aujourd’hui elle ne voudrait plus jamais ressentir. Celui de la dépendance…

Je ne veux pas dépendre de quelqu’un…


©️BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
avatar
Adulte Technicienne de Surveillance

Région d'origine : Sinnoh, Rivamar
Âge : 26 ans
Niveau : 0
Jetons : 3622
Points d'Expériences : 109

Sujet: Re: Recherche appartement ou maison   Jeu 8 Nov - 14:00

Caroline jubile.

Comme longtemps elle n’a pas jubilé, à dire vrai. Depuis l’accident de son frère, elle n’en a plus vraiment eu l’occasion. Elle a cet étrange sentiment de culpabilité à chaque fois qu’elle commence à prendre du plaisir, refroidie par le souvenir de son frangin alité.

Aujourd’hui n’échappe pas réellement à la règle. Il faut dire que Caro ne l’a pas vraiment joué fine ; ce n’était pas en évoquant l’académie à tout va qu’elle allait passer outre. Mais en a-t-elle au moins l’envie, d’oublier ? Non. Pas l’once d’une seconde. C’est pourquoi elle tente tant bien que mal d’entretenir le souvenir de Ginji inconscient dans son esprit, notamment en étant honnête sur les raisons qui l’ont poussé à s’installer ici.

Cela ne l’empêche pas d’afficher une mine contrariée face à la question d’Ilea, à laquelle elle n’est pas tout à fait certaine de vouloir répondre.

« -Hmm, tu y travailles depuis combien de temps ? Parce que si tu débutes tout juste, cela m’étonnerait que tu ais pu le rencontrer... »

Elle réajuste ses lunettes de soleil, derrière lesquelles il est bien difficile de voir son regard fuyant.

« -Ginji. Ginji Labelvi. Malheureusement, il n’a pas pu rentrer tout de suite. »

D’un seul coup, son désarroi apparent s’efface, et Caroline fait un sourire radieux après avoir posé sa main contre son front, deux doigts levés.

« -Et c’est pour ça que je suis là ! ~☆ Je suis venue apporter la paperasse pour sa réinscription à sa place, et j’ai ensuite décidé de rester. »

Au fond d’elle, elle espère qu’Ilea n’ait pas eu l’occasion de rencontrer son frère. Elle se voit mal annoncer son coma de but en blanc. Toutefois, elle a conscience qu’elle va bien devoir prévenir les amis et connaissances de son frangin un jour ou l’autre… Mais comment ? Elle n’a pas non plus spécialement envie que l’administration de l’académie soit au courant, auquel cas elle pourrait parfaitement décider de rayer son nom des listes d’adhésion, mais elle ne voit pas non plus qui d’autre pourrait informer ses proches… Hmm. Peut-être via son répondeur. A méditer.

Dans l’immédiat, elle fait face à un tout autre problème. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Ilea n’est pas très motivée à l’idée de se mettre en colocation avec une personne qu’elle ne connaît presque pas ! Bah dis donc ! Tu es quand même bien prude, princesse ! Ce n’est pas comme si cela revient à un engagement important dans lequel vos moyens financiers et donc à long terme votre vie sur Adala sont mis en jeu !… Oh, wait.

Mais pas de quoi décourager la blonde ! D’autant que ça ne semble pas réellement être elle le problème (pas habituel ça, tiens), mais plutôt la dépendance mutuelle qui va découler de l’appartement. Elle répond donc en agitant son doigt face au nez de la rousse, pour signe de négation.

« -Tututu, t’as rien compris. On aura chacune notre thune. Chacune nos frais de loyer. Et chacune nos clés. On peut même séparer le frigidaire en plus si vraiiiiiiiiiment ça te pose problème… Personne ne dépendra de personne ! » Caroline passe alors un bras autour de ses épaules, et se rapproche d’Ilea, sourire narquois aux lèvres. « ‘Puis, eh, je te rappelle que j’ai UN PEU confié mon sort entre tes mains au beau milieu d’une guerre civile. Je pense quand même qu’une cohabitation dans un appartement sera moins… Engageante ? Décivise ? ‘Fin bref, tu vois où je veux en venir, princesse. » elle retire son bras, s’écarte d’un pas, et lève ses deux mains en haussement d’épaule imité par Lysian « Au début on fera ça à la cool, on se contentera de diviser le loyer par deux, et si ça match bien on pourra voir à se répartir les frais de nourriture, se prêter des sous, tout ça quoi. Et même... » les yeux de Caroline s’illuminent d’un éclat nouveau « On pourra s’échanger des vêtements. ♪ Tu chausses du combien, d’ailleurs ? Ça peut être bon de savoir si on a la même pointure… »

Fixant les pieds d’Ilea avec un drôle de sérieux, Caro relève brusquement la tête en semblant se remémorer d’un détail.

« -Ah ! Au cas où, en terme de Pokémon, il n’y a pas de soucis particulier de ton côté ? J’en ai genre, trois, dont une Lokhlass que je vais difficilement pouvoir sortir dans l’appartement. Et mon Mélokrik, mais comme tu l’as déjà rencontré, je suppose que si tu avais eu un problème avec les insectes je l’aurai su ? Si ça peut te convaincre, sache que le café qu’il prépare est EX-CE-LLENT.
-Illoooon ! ♫ »

En se remémorant son odeur, Lysian s’agite pour signifier son approbation. Sa dresseuse lui lance un sourire entendu, puis croise ses bras derrière sa tête.

« -Donc, rassurée ? »

_________________

« Sache que les gros pervers, je les castre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7344-499-des-carottes-non-merci-je-ne-voudrais-surtout-pas-devenir-trop-aimable http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7359-caroline-labelvi-adulte
avatar
Adulte Éducatrice Débutante

Région d'origine : Sinnoh
Âge : 22 ans
Niveau : 27
Jetons : 1236
Points d'Expériences : 586

Sujet: Re: Recherche appartement ou maison   Dim 18 Nov - 15:04



Recherche appartement ou maison
La discussion avec la blonde se poursuit tranquillement. Ilea n’avait pas eu le temps de beaucoup lui reparler après les incidents sur Lansat. Ca avait été tellement soudain, cette rencontre en plein milieu du chaos, que la rousse n’avait pas vraiment eu le temps de poser les choses avec la jeune femme. Tout ce qu’elle savait d’elle, c’est qu’elle était plutôt du genre joueuse, qu’elle aime donner des surnoms à tour de bras, que son sourire était contagieux et surtout qu’elle n’avait pas l’air du tout d’être le type de personne qui se laisse abattre facilement. Alors qu’elle ne connaissait rien de la situation, elle n’a pas hésité à venir en aide à l’éducatrice ainsi qu’autres élèves avec elle. Elle a du courage. Un courage que la rousse lui envie.

Quand Caroline évoque son petit frère, un sourire radieux illumine instantanément le visage de la rousse. Evidemment qu’elle connait Ginji. Sans perdre une seconde, elle s’empresse de lui raconter. Même si je viens à peine de commencer mon travail, j’ai eu le temps de connaitre d’autres élèves, dont ton frère ! On a travaillé ensemble à Alola pour nettoyer une plage envahie de Cocombaffe. C’était très amusant. Ginji est vraiment quelqu’un de bien, très souriant. Vous vous ressemblez là-dessus.

Se souvenir de cette mission replonge Ilea un an en arrière, sur cette jolie plage d’Alola où ils avaient du affronter les difficultés du monde du travail. Beaucoup de choses se sont passées pendant cette aventure. Il y a eu l’évolution d’Alison par exemple. Prise dans une tornade, elle avait changé de forme pour faire cesser la tempête de sable. Ces affrontements avec les Bacabouh et Trepassable ont eux aussi été marquants. Une drôle d’aventure que l’éducatrice ne risque pas d’oublier de sitôt. Mais lorsque Caroline explique qu’il n’a pas pu rentrer tout de suite, Ilea ne peut s’empêcher de s’inquiéter.

Oh je comprends. J’espère qu’il ne s’est rien passé de trop grave et qu’il reviendra vite ici. En tout cas si tu as besoin d’aide pour les papiers administratifs de réinscription je peux t’aider. Je commence à bien discuter avec les professeurs et l’administration. Donc au moindre souci n’hésite pas.

Rapidement, le sujet de la colocation revient. Bien sûr que cela ferait énormément plaisir à la rousse d’habiter avec quelqu’un, de ne plus être seule chez soit les ¾ du temps.  Cela serait l’occasion de découvrir de nouvelles choses, de nouvelles perspectives et une nouvelle façon de vivre. Mais en même temps, l’éducatrice ne peut s’empêcher de se poser des milliers de questions. Caroline a l’air d’être une fille super, là n’est pas le problème. Mais Ilea a l’impression de ne pas être prête pour ça. Alors qu’elle fait part de ses inquiétudes à la blonde, celle-ci n’est pas décidée à lâcher l’affaire et continue d’en discuter, essayant de rassurer la jeune femme. Epaules contre épaules, la blonde lui rappelle gentiment que sur Lansat elle lui a fait confiance sans hésiter alors qu’elle ne se connaissait même pas. En comparaison à ça, une colocation parait beaucoup moins dangereuse. Ses doigts s’entortillent dans ses cheveux tandis qu’elle cherche une réponse qui ne lui vient pas. Pourtant, plus les secondes passent, et plus la demoiselle s’imagine tout ce qu’elle pourrait faire si elle vivait en colocation avec la sœur de Ginji, toutes les opportunités qui s’offriraient à elle. Cette nouvelle vie dont elle n’osait plus rêver.

"Ilea arrête de te faire des nœuds au cerveau et accepte."

La jeune femme se retourne vivement pour faire face à sa Mentali. C’est vrai qu’elle était partie seule se promener en ville un peu plus tôt, avant que la blonde la rejoigne. Le visage sérieux de celle qu’elle considérait comme le bébé de l’équipe il n’y a pas si longtemps a le don de la faire sourire. Elle jette de nouveau un regard vers Edelyne, qui même si elle n’a pas entendu la remarque d’Electre, sourit-elle aussi comme pour l’encourager. La rousse soupire de soulagement.

Oui, je crois que je vais accepter ta proposition. Il est temps que j’apprenne à vivre tu ne crois pas ?

Même si cette remarque n’est en vérité destinée qu’à elle-même, elle adresse un petit clin d’œil à celle qui d’en peu de temps partagera le même logement qu’elle. Tiens, en parlant de pokemons, voilà qu’il serait peut-être temps de mettre les choses au clair de son côté. De son sac, elle extirpe 4 pokeballs qu’elle actionne. Apparaisse alors devant elle ces compagnons manquants qu’elle s’empresse de présenter à la jeune femme.

Je n’ai aucun problème avec les pokemons, loin de là ! Depuis que j’ai quitté Sinnoh j’ai appris à les côtoyer davantage. Je te présente donc Kayla, celle qui a toujours été avec moi depuis que je suis née. Il y a Edelyne, Electre et Edona, respectivement Phyllali Mentali et Pyroli. Allison ma Marill que j’ai rencontré juste avant d’arriver à Lansat puis pour finir Gaïa que j’ai capturé lors d’une expédition l’été dernier au Mont Akala. Il reste un dernier pokemon qui n’est pas ici. Elle s’appelle Essie, c’est la Nymphali que j’ai récupéré pendant les manifestations je ne sais pas si tu t’en rappelles. Enfin bref tout ça pour dire que moi aussi j’ai une grande équipe. J’espèce que ça ne t’embête pas hihi.

Ilea les rappelle un à un dans leur pokeball, ne laissant plus qu’Edelyne à ses côtés. Rapidement, la rousse reprend la discussion.

Pour en revenir à cette colocation, tu avais déjà repéré un appartement qui te plaisait ou pas encore ? Je m’adapte à tout alors à toi de me dire qu’elles sont tes envies.  


©️BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
avatar
Adulte Technicienne de Surveillance

Région d'origine : Sinnoh, Rivamar
Âge : 26 ans
Niveau : 0
Jetons : 3622
Points d'Expériences : 109

Sujet: Re: Recherche appartement ou maison   Mar 11 Déc - 13:02

Caroline écarquille les yeux, surprise.

« -Tu as rencontré mon frère à Alola ? »

Elle se gratte les cheveux.

« -Eh bien, quel hasard…  »

Un sourire vicieux éclaire son visage, qu’elle rapproche de celui d’Ilea.

« -Tu aurais des informations compromettantes à me transmettre ? »

Euh, Caro ? Tu te souviens que ton but est d’avoir un contrat de collocation avec cette fille ? Non parce que, ce n’est pas avec cet air sournois et cette aura diabolique que transpire ton corps à des kilomètres que tu vas l’en convaincre, crois-moi.

Cependant, la réalité des choses rattrapent bien rapidement la blonde. L’aînée Labelvi n’est pas certaine de vouloir déjà aborder la situation médicale de Ginji, mais se voit mal pour autant cacher la situation à Ilea. D’autant que son aide pour les papiers sera la bienvenue…

Après une courte réflexion, elle décide simplement de remettre cette discussion à plus tard. Elles auraient tout le temps de discuter de son frère une fois colocataires.

« -C’est un peu compliqué. Je t’en parlerai après, si tu veux !  » son sourire se fait plus gêné « Et ouaip, pour la paperasse, je prends volontiers. Ce n’est pas vraiment mon délire, je ne sais pas si ça se voit... »

Si, Caro. Tu empestes la nonchalance et l’absence de sérieux presque autant que ton aura sadique d’il y a quelques secondes. Mais d’une manière plus… Persistante.

Et si cette proposition paraît momentanément convenir à Ilea, le sujet de la colocation paraît plus délicat. La rousse se lance dans une longue, longue, très longue introspection, de laquelle Caroline n’ose la tirer – on dit qu’il ne faut jamais réveiller un somnambule, nul doute que c’est aussi valable pour cette situation qui n’a rien à voir – et préfère donc prendre son mal en patience. Bien l’en fasse ! Au bout d’un moment, Ilea se tourne vers ses Pokémon, comme si elle cherchait l’approbation de ceux-ci, et finit par regarder la blonde.

Sa réaction ne se fait pas attendre, et Caroline tape à toute vitesse dans ses mains tout en piétinant le sol, sous les acclamations enthousiastes de Lysian.

« -Ouiiiiiiiiiiiiiii ! »

Elle attrape les mains d’Ilea, et la regarde droit dans les yeux, étincelante.

« -Tu vas voir, on va s’éclater comme des folles princesse !… Enfin, je suppose, je n’ai jamais été réellement en colocation – mais je suis sûre que ça va être géniale ! Ça sera un peu comme mes années étudiantes que je n’ai pas eues… »

C’est bien Caro, fais toi passer pour une illettrée maintenant ! Tu arranges ton cas, continue comme ça !

Au tour d’Ilea d’informer l’autre au sujet des Pokémon à disposition. Elle possède au moins le double de ce que gère déjà Caroline, et même si c’est loin d’être aussi impressionnant que son frère, ça ne promet pas moins d’être mouvementé à l’appartement. Mais ce n’est pas un problème ! Au contraire, ça l’occupera, et en plus, toutes ces boules de fluff doivent être d’un confort à toute épreuve en hiver. On peut dire qu’Ilea est tombée à pic !

« -Hello les petits loups ♪ »

C’est penchée vers l’avant pour être au plus bas que Caro agite sa main en guise de salutation. Une fois les présentations faites, la rousse rappelle tous ses compagnons, et se reconcentre sur un détail non négligeable… L’appartement. Avec toute la classe et le sérieux dont elle sait faire preuve, la pseudo Coordinatrice hausse les épaules en une mine peu avancée, avant de se tourner vers les annonces.

« -Tu ne disais pas être intéressée par cet appartement, là ? On a qu’à la prendre. A deux, ça rentre dans tes moyens, non ? »

A peine s’en est-elle assurée qu’elle attrape Ilea par le bras, et l’entraîne avec elle à l’intérieur de l’agence.

« -Alors on se dépêche ! Quelqu’un pourrait le prendre juste sous notre nez ! »

***

« -… Et vous êtes certaines que vos situations financières, prises individuellement, garantiront le loyer sur le long terme ?
-Oh vous savez, moi, je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations, mais seulement un grand ensemble d’événements qui...
-N’essayez pas de noyer le Magicarpe, d’autant que je m’adresse tout particulièrement à vous. Je ne me fais pas d’inquiétude quant à votre collègue qui présente, elle, un emploi stable, mais permettez-moi de douter de la régularité des revenus d’une… Artiste. »

Assises face au bureau de l’agente immobilière, à la voix criarde et à l’air beaucoup trop coincé, l’échec de Caroline visant à détendre l’atmosphère la résigne à directement sortir sa carte maître. Elle lève les yeux au ciel en un profond soupir d’exaspération, et commence à farfouiller dans son sac, pour ensuite plaquer une carte de visite sur la table qu’elle glisse jusqu’à son interlocutrice.

« -Contactez mon impresario, et il vous confirmera la prise en charge de mon loyer en cas d’imprévu. »

Caroline ouvre un éventail sorti de littéralement nul part, et s’évente, remettant en place ses lunettes de soleil malgré qu’elle soit maintenant en intérieur.

« -Mais n’ayez crainte. Bientôt, tout Adala n’aura que mon nom à la bouche, et alors les jetons couleront à flot. »

Lysian, s’étant elle aussi dégotée du néant des lunettes de soleil miniature, acquiesce avec tout autant d’assurance. La femme en face d’elles les toisent avec un grand scepticisme, et attrape la carte, pour ensuite se lever et saisir son téléphone.

« -Deux petites secondes. »

Elle s’éloigne, et compose alors le numéro indiqué. Pendant ce temps, Caroline se penche vers Ilea, et la main devant sa bouche en signe de confidence, lui adresse un clin d’œil.

« -C’est dans la poche. »

Il y a de quoi être perplexe, hein ? Pourtant, lorsque l’agente revient, c’est avec une expression un peu moins sceptique qu’elle commence à pianoter sur son ordinateur, tout en reprenant le fil de la demande d’acquisition.

« -Bien, le garant est valide. »

Elle finit de remplir quelques obscurs textes, et fait glisser jusqu’aux filles une feuille de papier, ainsi qu’un stylo.

« -Ne reste que vos signatures. »

Un grand sourire aux lèvres, Caroline le saisit, et inscrit sans l’ombre d’une hésitation sa signature en bas du papier. Son prénom, tout attaché, et lié à un trait qui le souligne, avant de se finir en étoile. Toujours aussi mature.

Elle se tourne ensuite vers Ilea, et lui tend le stylo avec un ton solennel.

« -Princesse, si vous voulez bien vous donner la peine… »

HRP:
 

_________________

« Sache que les gros pervers, je les castre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7344-499-des-carottes-non-merci-je-ne-voudrais-surtout-pas-devenir-trop-aimable http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7359-caroline-labelvi-adulte
avatar
Adulte Éducatrice Débutante

Région d'origine : Sinnoh
Âge : 22 ans
Niveau : 27
Jetons : 1236
Points d'Expériences : 586

Sujet: Re: Recherche appartement ou maison   Ven 14 Déc - 14:08



Recherche appartement ou maison
La discussion avec la blonde se poursuit joyeusement, collant de manière indélébile un grand sourire sur le visage de la jeune femme. Elle allait habiter avec quelqu’un et pas n’importe qui puisqu’il s’agit de l’as de trèfles, ou bien Caroline. C’est incroyable comme les choses se sont vites décidées mais finalement c’est tellement mieux comme ça. Parfois, il faut bien se laisser aller pour progresser et aller de l’avant. Caroline représente cette nouvelle étape dans la vie de la rousse. Main dans la main, la blonde continue de s’extasier, visiblement très heureuse qu’Ilea ait accepté cette proposition certes un peu rapide et précipitée profondément sincère.

Je suis sûre qu’on va s’éclater. A croire qu’on se ressemble au fond, on va rattraper cette fameuse jeunesse étudiante que nous n’avons pas eu !


Cette perspective parait tellement irréelle qu’Ilea ne peut s’empêcher de se replonger quelques années plus tôt, à la fin de ces années lycées. La plupart de ses amis avait déjà de grands projets pour l’avenir. Partir, étudier une nouvelle profession, vivre en colocation et démarrer la vie active ou du moins la vie d’étudiant. La jeune femme avait elle-aussi des projets, beaucoup plus simple, plus secret qui lui ont paru l’espace d’un instant réalisable. Mais c’est à ce moment-là qu’il l’a abandonné, et que ce magnifique château de carte s’est écroulé.  

Après une rapide présentation de l’ensemble des pokemons à la blonde, qui a l’air très contente de voir tout ce monde, la rousse revient à des choses plus pragmatiques. C’est vrai qu’elle observait tout à l’heure un appartement, mais peut être que Caroline en avait repéré un de son côté et qu’elle devrait réfléchir de nouveau. Enfin bon visiblement la blonde n’avait rien prévu du tout parce qu’elle revient immédiatement sur l’appartement observé par Ilea un peu plus tout. Oui ce logement a tout pour plaire, selon l’éducatrice. On aurait pu croire que la jeune femme avait elle aussi ses propres critères. Mais non. « Si c’est bien celui-là que je trouvais bien. Il rentre dans mes moyens si on s’y met à deux mais tu es sûre qu’il te plait aussi ? » Toujours aussi spontanément, Caroline l’attrape par le bras pour l’entrainer à l’intérieur de l’agence, bien décidée à prendre cet appartement et pas un autre. Edelyne a tout juste le temps de se glisser à l’intérieur avant que la porte vitrée ne se referme sur la ruelle animée de Nuevo.

***

Assises toutes les deux face à l’agent immobilier, de nombreux documents dispersés partout sur le bureau impeccable, les deux jeunes femmes attendent que la propriétaire fasse toutes les vérifications sur leur situation financière. Heureusement, la rousse avait déjà monté un dossier avec tous les documents généralement exigés au moment de l’achat ou la location d’un logement. Il n’avait donc pas été bien difficile de lui prouver qu’Ilea, maintenant qu’elle avait son contrat à la Pokemon Community, aurait les moyens de payer sur le long terme. En revanche, pour Caroline, les choses semblent un peu moins évidentes. Comme elle sait le faire, la blonde tente de se défaire de cette situation compliquée avec de jolis mots à droite à gauche mais l’agent immobilier ne semble pas décidé à lâcher l’affaire. La blonde change alors de stratégie et tend une carte de visite de son employeur. Visiblement, il est capable de garantir ses revenus. Sans perdre une seconde, la professionnelle de l’immobilier compose le numéro et s’éloigne pour que nous ne puissions pas entendre la conversation. Désormais équipée d’un nouveau costume qui sort de nulle part, la coordinatrice semble en confiance ce qui a le don d’amuser Ilea.

Si tu le dis, je te fais confiance de toute façon.

Quelques minutes plus tard, elle revient effectivement avec les contrats définitifs. Caroline lui lance un regard satisfait avant de signer immédiatement le contrat. Il ne reste plus que la signature d’Ilea et l’appartement leur appartiendra officiellement, au cœur de la fameuse résidence Aquali. Stylo en main, la jeune femme fixe un instant le stylo contre la feuille avant de tracer sa signature. Un I accolé à un grand A, ressemblant au blason de la famille. Même si on peut dire sans trop de problème qu’Ilea ne fait plus vraiment partit de la famille Alezar, elle n’a jamais pensé à changer sa signature. Peut être encore trop attachée à son identité pour oser la changer ? Toujours est-il que les papiers sont maintenant signés. Les rassemblant en un paquet à peu près correct, la professionnelle les regarde avant de déclarer.

Je vais vous photocopier le dossier en deux exemplaires pour que vous en gardiez une copie et ensuite je vous emmènerais jusqu’à votre appartement. Cela vous convient ?

Oui merci beaucoup !

Les deux jeunes femmes se relèvent et sortent du bureau pour attendre dans le hall principal de l’agence. Ilea n’arrive toujours pas à y croire. Elle qui il y a encore deux heures habitait à l’académie tout en cherchant un logement pas trop cher se retrouve locataire d’un logement sur Adala en compagnie de Caroline. Incroyable histoire. Quelques minutes plus tard, leur agent immobilier avec un petit trousseau de clé et deux pochettes, une pour chacun des locataires.

Veuillez me suivre, nous avons un peu de chemin pour rejoindre la résidence.


La jeune femme quitte l’agence tandis qu’Ilea tient la porte à sa nouvelle colocataire « On y va ? »



©️BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Recherche appartement ou maison   

Revenir en haut Aller en bas
Recherche appartement ou maison
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Nuevo :: Le centre ville-