-Bienvenue chez nous- [terminé]
Lou Berry
Région d'origine : Kalos - Proche d'Illumis
Âge : 22
Niveau : 10
Jetons : 1118
Points d'Expériences : 225
Adulte Vendeuse en Parfumerie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: -Bienvenue chez nous- [terminé]   Dim 21 Oct - 18:20
Je n'y crois pas. C'est inimaginable. Tout se passe si vite, mais je ne veux pas ralentir pour autant. C'est si bien, c'est si bon ce qu'il y a entre nous. Et je ne changerai rien, jamais. C'est donc officiel. Edward et moi, Edward et Lou. Dans une même maison. J'ai vraiment du mal avec cette idée mais je suis aussi surexcitée. Nos petites vies personnelles, nos habitudes bizarres, vont maintenant ne faire qu'une. C'est vraiment étrange comme sensation. Je n'ai jamais partagé ma vie avec quelqu'un mis à part avec ma mère et Gladys. Et voilà qu'Edward arrive avec ses cartons pour chambouler ma vie et mon quotidien tel un tsunami. Il a tout renversé pour créer une nouvelle chose, ce « nous ». Au revoir mes comportements de fille spéciale et timide, bonjour à la nouvelle Lou. Edward a été cet élément déclencheur, mon élément déclencheur qui a changé ma vie. Et je ne remercierai jamais assez pour tout le bonheur qu'il m'a donné.
Il ne reste maintenant que des cartons dans mon minuscule deux pièces qui me servait de logements. J'ai rendez-vous dans 20 minutes au port avec Edward pour partir en direction de notre nouvelle demeure, la nôtre à tout les deux. Il ne m'a pas fallu deux semaines pour remballer toutes mes affaires, je ne dois prendre que mes vêtements et mes bibelots personnels. La pièce principale ressemble maintenant à un dépôt de bricolage avec ma dizaine de cartons. Je m'installe un instant, et remémore le peu de souvenirs qu'il s'est passés ici. Mon arrivée, ma rencontre avec Miah, mes soirées avec Edward et sa demande pour que l'on vive ensemble. Je m'en souviens parfaitement. J'étais assise à la même place, sur mon petit fauteuil. Il revenait de la cuisine, un verre à la maison, puis il a attrapé une chaise pour venir s'asseoir devant moi. Il m'a pris la main et son regard puissant dans le mien, il m'a demandé de vivre avec lui sans rien rajouter. Et moi, amoureuse, je lui ai sauté dans les bras pour lui dire « oui ». J'en ai le sourire aux lèvres rien que d'y repenser. Il est 11h20 Lou, il faut y aller sinon tu seras en retard et tu sais qu'Edward ne le sera pas, il est peut-être déjà là-bas. J'appelle donc les filles pour notre grand départ, j'ai un petit pincement au cœur. Nous attrapons tous mes cartons et je referme la porte pour la dernière fois. Le propriétaire m'avait dit de mettre les clés dans la boîte aux lettres. Ça y est, c'est de l'histoire ancienne !
J'arrive en retard de deux petites minutes mais Edward n'en dit rien. Je l'embrasse, tellement heureuse de la situation.

Ça va mon ange ? Tu es radiante, c'est plaisant à voir
.

Je secoue la tête pour confirmer et je lui souris, je ne fais que ça d'ailleurs. Il vient m'embrasser le front et nous partons pour embarquer. Nous posons nos derniers cartons, ils seront livrés à la maison dans la journée. Je n'ai aucune idée du temps que la traversée nous a pris, mais nous sommes enfin arrivés. Notre nouvelle maison se trouve dans le centre ville de Nuevo. C'est Edward qui l'a trouvé. Elle est magnifique. Nous nous y rendons à pied nos meubles arrivant dans une petite heure. La ville est vraiment différente de Cobaba mais ça me plaît autant. Et en plus... Il y a des parfumeries ! Je suis aux anges, et ça se voit puisque Edward se moque de moi. Je lui lance avec un gentil coup de coude. Il fait alors semblant d'avoir mal pour que je culpabilise, et ça marche. Je fais alors semblant de bouder, et seul un baiser conjure le sort. Il me tire alors vers lui, dans ses grands bras qui m'emprisonne et l'on s'embrasse comme deux idiots. Il ne reste que deux petites rues avec d'arriver à notre demeure. Un homme nous aborde alors, le sourire radieux.

Bonjour les tourtereaux ! Bienvenue à Nuevo ! La ville organise une grande tombola pour les nouveaux habitants, et j'ai le plaisir de vous donner vos tickets ! Bonne journée mes braves gens !

À peine nos tickets en main que l'homme nous quitte pour aborder d'autres personnes. Je regarde alors Edward et l'on éclate de rire. Cette ville et ma nouvelle vie vont me plaire, c'est certain, surtout si je suis avec Edward.
Nous arrivons enfin chez nous. Notre petite maison est en centre ville mais peu de monde passe par ici, nous serrons tranquille. Elle est superbe : de belles briques avec un toit en tuiles noires, elle possède un charme incroyable. Edward me tire alors par la main pour me montrer l'intérieur. Nous sommes devant la porte, il met la clé dans la serrure. Je suis vraiment excitée comme une puce. Une crise de panique m’envahit alors et je l'arrête. Il me regarde alors avec ses grands yeux noirs, un peu inquiet de ce qui va sortir de ma bouche. Un mélange de bonheur et de panique me torture le ventre. Je le regarde alors aussi dans les yeux, et lui serre la main.

Qu'est ce qui a Lou, tu me fais peur ?


Je t'aime Edward.

Je ne lui ai jamais dit ça en le regardant dans les yeux. Il sourit, passe sa main sur ma joue avant de poser ses lèvres sur les miennes. Tous mes soucis viennent de disparaître, en un instant, avec un baiser. Nous entrons dans notre chez-nous. J'en ai les larmes aux yeux. Il passe sa main dans mon dos pour me prendre dans les bras, et ma tête vient se poser sur son épaule. Ça y est, nous y sommes. Ma vie commence dès maintenant à partager la sienne. Mon bonheur grâce au sien. Et nos destins ne font plus qu'un...
HRP:
 
Edward Ceere
Région d'origine : Sinoh - Vestigion
Âge : 23
Niveau : 22
Jetons : 206
Points d'Expériences : 467
Adulte Agent
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: -Bienvenue chez nous- [terminé]   Dim 21 Oct - 19:44
Et voilà, Henry est parti sur la charmante île d’Adala et je vais devoir le suivre pour couvrir ses arrières. Mais cette fois, je ne serai pas seul, j’emménage avec Lou, elle été si heureuse quand je lui ai annoncé que j’avais trouvé une petite maison sympa sur l’île… Mais ce sera une fois avec elle que j’en parlerais avec le cousin… Bon, je lui ai donné rendez-vous au port dans une heure… Zip dort enrouler sur un carton alors que Mad est au pied de la pile… Comme on était tous les deux dans un meublé Lou à l’annonce que je lui ai faite s’est empressée d’aller sur le site de Pikéa vous savez, le magasin avec plein de meuble avec des noms encore plus ridicule que les Magicarpes… Elle a donc commandé quelques meubles pour préparer au mieux notre chez nous, ils seront livrés peu de temps après notre arrivée. Mon œuf, qui commence à trembler de temps à autre, est d’ailleurs dans un carton entouré de coton et de plume de Tylton pour rester au chaud et en sécurité. Bon, on a rendez-vous d’ici 20 minutes au port, je vais commencer à y aller… Je prends donc mes quelques vêtements rangés en boules dans les cartons et prend la direction du port, je les laisse à la compagnie maritime, mais garde mon œuf et son carton sur lequel j’ai également fixé une petite poignée. Lou arrive avec deux petites minutes de retard, mais son allure ravissante excuse tout.

Ça va mon ange ? Tu es radiante, c'est plaisant à voir.

Elle sourit sans cesse la rendant encore plus magnifique. On s’installe à bord du ferry en direction d’Adala et plus précisément de Nuevo. Le trajet passe à une vitesse folle en même temps, on s'est tous les deux endormis dans la cabine et on n’a pas vu le temps passer… Alors qu’on entre dans la ville, Lou s’extasie devant chaque boutique de parfumerie.

Je la taquine, on se chamaille, on s’embrasse… Quoi de mieux ? Tout un coup un homme un peu fort nous aborde tout sourire accompagné d’un Ludicolo tout aussi enjoué.

Bonjour les tourtereaux ! Bienvenue à Nuevo ! La ville organise une grande tombola pour les nouveaux habitants, et j'ai le plaisir de vous donner vos tickets ! Bonne journée mes braves gens !

Ils nous quittent et continue de distribuer des tickets au gens, quel drôle d’énergumène on rit aux éclats Lou et moi alors qu’on se dirige vers notre nouveau chez nous.

J’ai choisi quelque chose de typique, mais original elle est encore mieux que sur les photos… J’approche à peine la clef qu’une main froide me retient… Lou m’arrête avec une sorte de petite moue… Je commence à paniquer que va elle…

Je t’aime Edward.

Elle baisse ensuite le regard devenant rouge pivoine, couleur qui va à ravir avec ses petites pommettes de fille trop sage. Mais elle a osé, me le dire dans les yeux… Je sais que ce n’est pas facile pour elle… Je l’enlace l’embrasse et la prends dans mes bras.

Alors heureuse de notre maison mon ange ?

Je… Je… Oh, tu ne peux pas savoir mon Ed…

Après une petite heure à faire l’état, des lieux et la paperasse ennuyante, on sonne déjà à notre porte.

Un livreur dans une camionnette bleu et jaune s’y trouve. Je signe l’attestation de réception et récupère les divers meubles que la future madame Reece a demandée… Un lit, deux commodes une table pour la salle à manger et je crois que c’est tout puisqu’elle voulait attendre de voir l’intérieur de la maison pour commander le reste.

Bon ben y a plus qu’a monter nos meubles mon ange.

Alors on se lance dans ce qui parait simple mais qui est en vrai une vraie galère, le montage des meubles… La table et le lit n’ont pas trop posé de problème, mais l’étagère est un vrai calvaire, il reste des vis une planche en trop bref un cauchemar… Puis au bout d’une longue heure d’acharnement, la première est finie. La deuxième suivant le même modèle est bien moins compliqués, mais nous prend une bonne demi-heure. Deux Vigoroth amènent alors le matelas pour le lit et le pose… Épuisé, on se jette sur ce matelas si confortable.

Cette nouvelle vie va être au top mon amour. Je t’aime… Que dirais-tu de faire visiter à toute notre troupe.

Oh oui !

Alors les deux équipes prennent placent dans l’entrée et Lou commence une petite visite guidée tel une hôtesse incroyablement craquante…
HRP:
 

_________________
 
Boire à 8H00 c’est être
Un Pirate
Lou Berry
Région d'origine : Kalos - Proche d'Illumis
Âge : 22
Niveau : 10
Jetons : 1118
Points d'Expériences : 225
Adulte Vendeuse en Parfumerie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: -Bienvenue chez nous- [terminé]   Mer 24 Oct - 14:59
Ça y est. Nous y sommes. Une page vient de se fermer pour laisser la place à une autre, notre page. Je vis désormais avec lui, l'homme que j'aime. Ça représente tellement pour moi, et j'espère que pour lui aussi. C'est un vrai cap dans notre relation. Il va peut-être te demander en mariage Lou?? Te fais pas de film, c'est pas son genre, profite de maintenant. Et de cette magnifique maison, notre petit nid douillet. Edward ouvre enfin la porte après ma petite déclaration et je suis bouche bée. Je ne pouvais pas rêver mieux, c'est parfait.

Alors heureuse de notre maison mon ange?
Je... Je... Oh, tu ne peux pas savoir Ed...

Une petite larme, de bonheur cette fois, ruisselle sur ma joue. Il faut maintenant faire les papiers et la petite visite de validation. Je découvre ma maison, ses petites pièces et toute la décoration que je vais pouvoir apporter à notre cocon d'amour. On vient sonner à la porte, nos premiers meubles! Edward se lance alors dans le montage de ce qui doit être facile et rapide mais c'est bien plus compliqué que ça. Je le vois s'énerver, ça me fait rire et quand il voit que je me moque de lui, il a ce petit sourire de garçon prit au piège de sa bêtise. Il est à croquer. Bientôt deux heures plus tard, chaque meuble est placé et monté. Ça fait encore un peu vide mais ça nous suffira pour le moment. Notre matelas arrive l'instant d'après et le crash-test est immédiat. Notre petit nuage de sommeil est parfait: moelleux et confortable.

On va tellement bien dormir... Je ne vais jamais pouvoir me lever, on est trop bien ici...
On va bien dormir oui...

Edward... Ce clin d'œil, tu es incorrigible... On en rigole et je viens me poser sur lui pour souffler un peu. Il y a trop d'émotions et de trucs à faire aujourd'hui. Je joue avec les boutons de sa chemise perdue dans mes pensées. On est si bien.

Cette nouvelle vie va être au top mon amour. Je t'aime...

Je continue d'avoir des papillons dans le ventre quand j'entends ses trois petits mots. Je t'aime. Je me redresse pour venir l'embrasser et je viens me blottir contre lui, le serrant de mes petits bras.

Que dirais tu de faire visiter à toute notre troupe?
Oh oui!

Nos compagnons sortis, c'est l'interrogation pour tout le monde. Je vais alors rassurer les filles qui ne comprennent pas trop où nous sommes.

Voilà notre nouvelle maison mes chéries, à nous et aux garçons.

Rosy me fixe interrogative de plus belle. Comment Lou la fillette qu'elle connaît depuis si longtemps a autant évolué grâce à une unique personne: Edward. Moi-même je ne sais pas. Je passe ma main sur sa petite tête; tout ira bien. Une petite visite s'impose. Notre maison comporte une grande pièce de vie avec beaucoup de lumière, une cuisine amplement suffisante, un bureau, une pièce pour nos petits protégés et une grande chambre pour Edward et moi, avec salle de bain. Oh, et j'ai presque oublié, un jardin et une petite terrasse avec vu sur la mer. Je ne peux pas avoir mieux. Une maison idéale, mes compagnons de toujours et Edward, l'homme qui a chamboulé ma vie. Il me rejoint sur la terrasse alors que je regarde les loulous déjà dans l'herbe. Ses bras autour de ma taille et la tête sur mon épaule, nous profitons de ce petit moment bonheur à observer la vue et à ne rien penser.

Et si on allait découvrir le quartier? Il y a pleins de petites boutiques et on peut manger un bout aussi dehors, il fait encore un temps magnifique!

Nous partons main dans la main explorer les ruelles où nous nous perdrons dans les nuits noires. Le soleil donne ses derniers rayons, les allées s'illuminent peu à peu. Je retrouve la même sensation qu'à Cobaba avec ses lanternes, son ambiance chaude et agréable. Les gens ne sont pas si différents, certains on le sourire, d'autres se tracassent à cause du travail, un mélange de personnes normales. Les magasins sont charmants, avec des devantures surprenantes, je suis comme une enfant dans un magasin de bonbons. On finit par rentrer dans une boutique de décoration, tout est tentant. Des cousins aux rideaux avec aussi des cadres et des bougies. Edward va détester cet endroit, lui qui aime le minimalisme. Quelques achats plus tard, nous nous dirigeons vers un petit bar vu sur la plage. Nous nous posons et commandons deux cocktails. Nous discutons de tout et de rien, sans prise de tête. Mais il semble ailleurs. Quelque chose ne va pas? Je n'en sais rien, et son regard ne laisse rien paraître. Je lui prends alors les mains pour le ramener à la réalité.

Edward... ça va? Tu dois me parler de quelque chose?

Il sursaute mais ne parle toujours pas. Que va-t-il me dire? C'est avec son cousin? On n'en parle presque pas. Ou c'est autre chose. Une petite boule au ventre remplace ma joie immense du jour, je n'aime pas le voir comme ça. Un sourire trahit alors son visage, il se moque de moi...

Tu es vraiment bête, je m'inquiète moi...

Il se penche alors vers moi pour se faire pardonner mais je le repousse, je boude. Il commence alors à m'imiter, tirant une expression à mourir de rire. Je finis par craquer à contre coeur mais je n'arrive pas à rester fâchée. Il repasse alors au dessus de la table pour sa deuxième chance. Nos lèvres s'effleurent et une présence se fait sentir. Le serveur est là, avec nos boissons. Edward est mal à l'aise, et moi, je me retiens de rire. Le serveur repart très rapidement et je peux enfin me moquer, à mon tour d'Edward. Il me regarde avec son regard noir avec son sourire de coin. La soirée commence enfin, le soleil a disparu ne laissant que des traces rosâtres dans le ciel obscures. Nos jeux de regards et nos discussions banales. Il n'y a rien de mieux. Cette soirée marque un véritable instant dans notre relation, tout devient sérieux en restant léger, sans problème. Et s'il y en a, nous les affronteront à deux...
Edward Ceere
Région d'origine : Sinoh - Vestigion
Âge : 23
Niveau : 22
Jetons : 206
Points d'Expériences : 467
Adulte Agent
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: -Bienvenue chez nous- [terminé]   Dim 4 Nov - 10:48
Alors que ma charmante future femme s’affale sur moi, je ne peux m’empêcher de rêver à la suite, notre relation à été un tel flash miraculeux que j’ai encore du mal à m’en remettre. Suite à son enthousiasme pour ma proposition, on sort nos petites troupes. Spin me regarde l’air soulager… Enfin, enfin, mon dresseur arrive à se poser sur une relation à long terme, il vient frotter sa tête contre moi. Pic quant à lui s’amuse déjà à faire la course avec mad entrant dans une prise et sortant par une autre, mad courant et cherchant de quelle prise il va sortir. Et enfin, mon petit Zip s’enroule autour de moi et se sert de moi comme tremplin pour s’enrouler autour de l’arbre du salon pour s’endormir dessus.
On part alors en direction de la ville de Nuevo après une proposition pour aller un peu pointé le bout de nos nez dehors. Juste avant de partir, je dispose l’œuf dans un petit nid en coton que m'a confectionné mon amour de Lou et le place dans l’incubateur. Il tremble de plus en plus.

On sort laissant Mad Mimi Pic et Zip au chaud, seul Ivy Rozy et Spin nous suive, nos deux compères de toujours, c’est évident, et Ivy… Bien qu’elle ait aidé Miah à réchauffer son œuf, on préfère, par précaution, la prendre avec nous pour éviter un accident regrettable.

Le soleil est sur le chemin du sommeil, le crépuscule pourpre étant le signal pour que les lumières de la ruelle s’allument les unes après les autres. Je prie pour ne pas tomber sur une parfumerie sinon elle risque de dormir là-bas… On se balade et on rentre dans un enfer… Un magasin de déco elle va baver devant chaque truc mais bon elle est tellement chou comme ça, on dirait une gamine toute choupi. Alors qu’elle fait ses derniers achats, on décide d’aller boire un verre sur la plage, je m’assieds et on commande nos cocktails. Derrière nous, je vois un couple qui possède deux pokémon d’aspect différents pour le mâle et la femelle, c'est des Mistigrix, ils font vraiment la paire… Ce serait une belle demande pour des fiançailles d’offrir un œuf à Lou et de me prendre celui qui s’accorde avec elle ?... Je me demande..

Edward... Ça va ? Tu dois me parler de quelque chose ?

Mince, j’étais trop absorbé par ça pour lui répondre… En même temps, le mariage sera forcé pour l’intégrer dans la famille Reece et que son arrivé se fasse sans accroc… Je fais une mine sombre et souris.

Tu es vraiment bête, je m'inquiète moi...

Je le sais que tu t’inquiètes, mais il ne faut pas…

J’essaye de l’embrasser, mais elle fait sa tête de Tiboudet, je l’imite, elle craque elle est si mignonne…

Lou, je voulais te dire justement par rapport à ma famille il n’y a qu’un moyen pour que tout ce passe bien… Je sais que les choses sont un peu précipitées, mais… Tu penses quoi du mariage ?...


Le temps s’arrête et elle devient plus rouge que jamais.

_________________
 
Boire à 8H00 c’est être
Un Pirate
Lou Berry
Région d'origine : Kalos - Proche d'Illumis
Âge : 22
Niveau : 10
Jetons : 1118
Points d'Expériences : 225
Adulte Vendeuse en Parfumerie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: -Bienvenue chez nous- [terminé]   Dim 25 Nov - 22:29
Cette journée est parfaite. Ou du moins, avant qu'il ne vienne poser son ultimatum. C'était inimaginable, impossible, que cette question soit posée maintenant. Et pourtant, les mots tournent encore dans ma tête comme une mélodie. Je ne sais pas quoi dire, mais rien de pourra sortir de toute façon. Joie immense et peur extrême. Voilà comment je me sent, et je ne peux pas me fixer sur un simple sentiment. C'est la cacophonie émotionnelle. En plus, inévitablement, je suis rouge au maximum. Et c'est ma seule réponse pour l'instant. Je décide de relever les yeux vers lui, pour voir où il en est aussi. Il a son sourire de coin, celui montrant son petit malaise mais un peu rassurant. Il attend sa réponse, il attend que je rompe le silence qui nous enveloppe.

Et bien… Je ne m'attendais pas à cette question tu sais, et émotionnellement, c'est le bazard comme tu peux le voir à mes joues…

Il rigole, ça détend un peu l'ambiance.

Mais je suppose que tu désires une réponse, ou du moins mon avis. Je… Je ne sais vraiment pas quoi te dire, l'occasion ne s'était pas vraiment présenté auparavant dans ma vie, c'est encore une fois, tout nouveau. Je sais bien que tout n'est pas décidé pour le moment, que l'on en parle juste mais si tu savais le poing que j'ai dans le ventre, je ne peux même plus me lever tellement ça me chamboule.

Il sourit, la tête appuyée sur sa main pour m'écouter attentivement. Je prend sa deuxième main que je serre de mes petits doigts.

Ed, je suis bien avec toi, et heureuse comme je ne l'ai jamais été. Tu as tout changé dans ma vie, et je découvre de nouvelles choses grâce à toi. Je ne peux pas rêver mieux. Le mariage est une étape importante, terriblement importante pour moi et… pour nous. Mais m'unir à toi pour le meilleur et pour le pire, pour une vie heureuse, et pouvoir porter ton nom, serait la plus belle chose qui pourrait arriver…

Ses doigts serrent énormément les miens. On ne va pas pleurer, pas encore une fois. Son sourire n'a pas bougé, peut-être est-il plus intense. On se regarde comme on ne s'était jamais regardé. Est-ce que quelque chose a changé entre nous? On s'aime juste je pense.
Il est l'heure pour nous de rentrer à la maison. Le ciel noir intense montre que les heures ont, encore une fois, défilé à une vitesse folle. Mais c'est si bon d'être à ses côtés, et bientôt pour toujours. On redécouvre nos nouvelles ruelles, de nuit cette fois-ci. Elles ne sont pas tellement différente de notre ancienne ville, mais ce n'est pas la même chose. Difficile de décrire de nouveaux endroits après avoir tant aimer se cacher dans d'autres avec une personne incroyable que l'on aime tant. La plage n'est pas loin de la maison, en 15 minutes nous voilà à la maison, dans notre nouveau chez nous. Les loulous ont été sages comme d'habitude. Presque tout le monde commence à tomber de sommeil, moi la première. Entre cartons et grosse déclaration, je ne vais pas résister longtemps. Assise sur le lit, j'attend Edward pour pouvoir me coucher. Sa petite tête passe par la porte de la salle de bain et l'on échange un petit rire encore légèrement gêné de notre discussion. Il repart dans la salle de bain, je me glisse sous la couette, épuisée. Les yeux lourds, je repense à cette journée, incroyable. Les bras chauds d'Edward qui m'enlacent, viennent me sortir de mes réflexions, et me rassurent. Je ne me suis jamais sentie aussi bien et heureuse que maintenant.
Nous sommes enfin dans notre cocon d'amour, depuis le temps que j'en rêve; notre histoire commence aujourd'hui pour ne jamais se finir et surtout,  je suis avec l'homme que j'aime, nous sommes ensembles et ça, pour toujours…
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: -Bienvenue chez nous- [terminé]   
-Bienvenue chez nous- [terminé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :