Connexion
Pokemon Community :: Administration de l'école :: Panneau d'affichage :: Communication

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Miriam Haere
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7489-509-miriam-haere-maybe-it-s-my-own-fault-as-usual-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7497-miriam-haere-aquali
Icon : Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 BXe08
Taille de l'équipe : 11 + 1
Région d'origine : Alola / Kalos
Âge : 31 ans
Niveau : 27
Jetons : 623
Points d'Expériences : 589
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
pokemon
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
Miriam Haere
est un Adulte Zoologiste


moodboard :
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 WemQw
Rodrigue Miles
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
Taille de l'équipe : 11 / 40 (+1)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
11 / 40 (+1)
Sinnoh
15 ans
30
2949
975
pokemon
11 / 40 (+1)
Sinnoh
15 ans
30
2949
975
Rodrigue Miles
est un Adulte Co Auto-Entrepreneur
Et c'est bon pour Rod et Etna o/

Rod : Le Stylo Plume ici
Etna : Vilaine statuette ici


Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Bellamy Wallace
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 306
Points d'Expériences : 1068
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
306
1068
pokemon
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
306
1068
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue
Yo.

Hard - Range tes pieds

(merci encore pour cet event Keur )
Salomé Cobal
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 61
Jetons : 26510
Points d'Expériences : 2058
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 Z411
8
Johto
16 ans
61
26510
2058
pokemon
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 Z411
8
Johto
16 ans
61
26510
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin


Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 Miniature_731_SLEvent #1 - Horrifiques visions - Page 3 9300065cqlEvent #1 - Horrifiques visions - Page 3 Rm8bEvent #1 - Horrifiques visions - Page 3 Miniature_461_XYEvent #1 - Horrifiques visions - Page 3 U96vEvent #1 - Horrifiques visions - Page 3 1560881474-miniature-leviator-2-0Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 1564356350-farfuretEvent #1 - Horrifiques visions - Page 3 Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80DpimgpshfullsizedistrEvent #1 - Horrifiques visions - Page 3 CwaoEvent #1 - Horrifiques visions - Page 3 Salome
Cloé Nosya
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6682-457cloe-nosya-souvenirs-souvenirs-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6718-cloe-nosya-mentali
Taille de l'équipe : 5+1 oeuf
Région d'origine : Rhode
Âge : 13
Niveau : 13
Jetons : 187
Points d'Expériences : 548
5+1 oeuf
Rhode
13
13
187
548
pokemon
5+1 oeuf
Rhode
13
13
187
548
Cloé Nosya
est un Coordinateur Éleveur
Logan C. Alduin
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
Icon : Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 GExjD
Taille de l'équipe : 16
Région d'origine : Hoenn
Âge : 19
Niveau : 58
Jetons : 75
Points d'Expériences : 2166
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 GExjD
16
Hoenn
19
58
75
2166
pokemon
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 GExjD
16
Hoenn
19
58
75
2166
Logan C. Alduin
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Bonsoir fin de l'event pour Logan bonne lecture

Hard - Problème de peau
Potiron
http://pokemoncommunity.forumactif.org
http://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2641
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
pokemon
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
Potiron
est un Annonceur
Event terminé ! Merci à vous tous !

Event de Calua & Paul : www
Compte PNJ
Icon : Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
Event #1 - Fin
Horrifiques visions
Comme dit dans les news, l'event d'Halloween est donc clôturé o/ Merci à tous ceux qui ont participé et qui participent encore via les topics duo ça fait vraiment plaisir ! Certains l'avaient surement compris mais toutes les visions listées sont en fait adaptées de SCP, des histoires plus ou moins flippantes qui se racontent sur internet et regroupées sur un même site internet que je vous invite à aller voir si vous êtes curieux (ou si vous avez du temps à perdre).

Du coup comme l'event est terminé je vous propose de découvrir tous les sujets qui étaient disponibles derrière les intitulés que vous aviez, histoire de vous montrer la diversité des sujets (et aussi indirectement le nombre d'heure que j'ai passé à fouiller dans les milliers de SCP dispos pour sortir quelque chose de cool #traumatisée). Evidemment, si l'un des sujets vous inspirent, vous pouvez tout à fait le faire et le poster dans la catégorie UA du forum tant que vous respectez les balises prévues initialement. Il ne comptera bien sur plus comme event. Enjoy !

[Gentille] :
Le phare : Attiré par la nouvelle exposition sur le thème de la marine proposée dans le bâtiment des arts de Nuevo, vous décidez de vous y rendre pour vous informer davantage à travers les divers objets exposés. Au bout d’un moment, vous vous arrêtez devant une maquette d’un phare en bois au bord d’une falaise. Après un cours laps de temps à l’observer, vous voilà pris d’un drôle de sentiment. Comme si vous entendiez le bruit de l’océan se fracasser contre les rochers. Petit à petit, c’est toute votre perception de l’environnement réel qui change, vous persuadant alors que vous revivez l’une des tempêtes les plus importantes qu’à connu l’île ces 100 dernières années. Une multitude de sentiments vous envahisse alors, allant d’une peur inconcevable à des frissons inexpliqués jusqu’à cette irrésistible envie de retrouver la lumière du phare…
 La psychose peut être stoppée par une intervention quelconque d’un tiers vers vous.

La partition : A la demande de ce cher Andreas, vous voilà dans l’obligation d’aller ranger la toute nouvelle salle de musique de l’académie. Une fois arrivé, vous remarquez qu’effectivement une bonne partie des instruments de musiques ont été dérangés et qu’une multitude de partitions sont éparpillées sur le sol en désordre. Consciencieux de faire votre travail du jour correctement, vous vous attelez au rangement jusqu’à ce que vous vous décidiez à trier de nouveau ces partitions pour les remettre à leur place. Seulement, en laissant vos yeux glisser sur les notes, vous vous apercevez qu’un phénomène inquiétant s’est produit sur votre voix. En effet, vous n’êtes plus capable de parler mais seulement de reprendre les sons émis par l’un des instruments…
 Le phénomène prend fin après avoir dormi minimum 2 heures de suite.
PS : Pour les adultes, c’est en se rendant par curiosité dans une petite boutique de musique que la partition peut être découverte.

Les lentilles : Pour une raison qui ne regarde que vous, vous voilà en train de tester une nouvelle paire de lentilles de contact à effet varié en fonction de votre objectif initial. Très content du résultat, vous voilà partit pour exhiber votre nouveau style à tous vos amis. Mais voilà, vous commencez à apercevoir à des endroits inhabituels des Mimigals. D’abord un, puis deux, puis des dizaines courant sur le sol ou sur les bâtiments. Bientôt, c’est tout votre entourage qui se retrouve couvert de ces pokemons, sans pour autant qu’ils aient l’air plus affecté que cela par le phénomène. Mais ça, c’était jusqu’à ce que vous voyiez les Mimigals se promener sur vos propres yeux…
 La psychose prend fin au moment où vous retirez les lentilles de contact.

Le stylo plume : C’est le sourire aux lèvres que vous vous apprêtez à rédiger votre prochain devoir de stratégie. En effet, vous venez d’acheter dans la toute nouvelle papèterie de Nuevo un stylo plume d’une beauté rare. Correspondant parfaitement à vos gouts, que ce soit sur le visuel ou sur le confort d’écriture, vous voilà prêt à dégainer votre plus belle écriture pour faire plaisir à ce cher Ace, au moral plus qu’anéanti ces temps-ci. Mais au moment où vous commencez à écrire, ce ne sont pas du tout les analyses du dernier match de la ligue de Sinnoh qui s’inscrivent mais des descriptions d’une précision hallucinante d’événements qui se sont déroulés par le passé que vous avez vécu. Même vous vous n’auriez pas pu donner autant de détails si vous aviez dû le raconter. Et le pire, c’est que votre main semble incapable de s’arrêter…
 Le phénomène prend fin quand la cartouche d’encre du stylo à plume est vide.
PS : Pour les adultes, c’est au moment de la rédaction d’un écrit quelconque que le phénomène démarre.

Le tatouage Malabar : Depuis l’installation de l’académie sur l’île d’Adala, Mama Odie a su se renouveler elle-aussi en termes de plats servi à la cafétaria. Voilà désormais un beau menu à volonté qui se présente à vous tous les jours et à tous les repas. Seulement voilà, la vieille femme refuse de vous servir des sucreries, vous obligeant à vous en procurez vous-même. Tout en mastiquant votre délicieux malabar indémodable, vous observez avec attention le petit tatouage éphémère offert avec avant de l’appliquer sur votre peau comme vous aviez l’habitude de le faire plus jeune. Mais quel ne fut pas votre surprise de réaliser que vous avez pris la forme du monsieur servant de logo à la marque ! A vos risques et périls pour survivre dans cette nouvelle forme…
 La transformation prend fin quand vous avez réussi à vous débarrasser de ce tatouage, quel que soit les moyens utilisés.
PS : Pour les adultes, vous obtenez le malabar dans une confiserie quelconque.

Petit Sapereau : Votre journée était comme toutes les autres. Des cours, des sorties, des réunions entre copains. Bref, la vie à la Pokemon Community ou sur l’île si les bancs de l’école sont déjà loin pour vous. Pourtant, en vérité, vous n’avez jamais été tranquilles une seconde. Car à tout moment, vous aviez cette impression que quelque chose vous suivait. Oppressante, cette sensation ne vous a pas quitté de la journée, alarmant tous vos sens pour comprendre ce qu’il se passait. Des petits bruits aux objets qui bougent tout seuls, rien n’est là pour vous rassurez. Et cette mauvaise impression ne fait qu’empirer…
 La psychose prend fin quand vous finissez par comprendre qu’il s’agissait tout simplement d’un petit Sapereau désireux de vous observer dans votre journée. Autour de son cou, vous distinguez un collier en argent avec l’inscription « Arthur » dessus.

Quelque chose : Aujourd’hui, l’administration vous a fait parvenir un colis qui visiblement vous serez destiné. Curieux, vous vous décidez à ouvrir le petit paquet, vous retrouvant face à une chose. A partir du moment où vous avez posé les yeux dessus, un immense sentiment de panique vous gagne. Vous ne savez plus qui vous êtes, comment vous êtes, et ce que vous faites ici. En clair, vous devenez incapable de vous décrire. Vous êtes toujours capable d’énumérer ce que vous n’êtes pas, mais rien de plus…
 Le phénomène prend fin quand un élève/citoyen vient récupérer le paquet en vous disant qu’il y avait erreur du fait que vous portiez le même nom de famille.

Tic-Tac : Au cours de vos multiples aventures sur cette toute nouvelle île qui ne demande qu’à être découverte, vous avez fait une drôle de trouvaille. Un tout petit coffret en bois qui n’a pas l’air scellé. Lorsque vous l’ouvrez, vous commencez à entendre un léger tic-tac qui ne semble pas s’arrêter. Pourtant dans la boite, il n’y a rien. Vous aurez beau la fermer et la rouvrir, rien. Seulement ce tic-tac que vous craignez être le décompte d’un objet explosif. Vous avez beau tout tenter, impossible d’arrêter le décompte. Mais le plus mystérieux, c’est que les gens autour de vous n’entende eux rien…
 Le phénomène prend fin quand vous entendrez un autre tic-tac de toute origine, mais cette fois-ci bien réel.

Vertige : Dans le but d’enrichir vos connaissances culturelles, vous voilà sur recommandation de vos professeurs dans la galerie d’art de la ville de Nuevo. Au fur et à mesure de vos découvertes en matière de peinture, votre regard finit par s’arrêter sur un tableau représentant une falaise au bord de l’océan. Seulement voilà, l’observation ne sera pas sans conséquences. Après cela, à chaque fois que vous aurez en face de vous une hauteur, même minime, vous aurez le sentiment d’être en phase d’une falaise de 2000 mètres de haut, avec les appréhensions qui vont avec. Votre quotidien risque de vite devenir un enfer…
 Le phénomène prend fin quand vous vous décidez à sauter cette hauteur qui vous paraissait si insurmontable, alors que la hauteur estimée devant surement être de 30 centimètres tout au plus.

Ce type que je connais : Les nouveautés ne manquent pas pour vous sur l’île, particulièrement la grande métropole de Nuevo qui ne semble pas trouver de fin à vos yeux. Justement aujourd’hui vous découvrez un peu par hasard une petite place cachée entre plusieurs ruelles. Seulement, lorsque vous balayez la place et sa population, il vous semble reconnaitre quelqu’un. De manière presque compulsive, vous vous sentez obligé de le rattraper pour lui parler. Dès lors, la traque peut être longue pour rattraper quelqu’un qui n’existe peut-être même pas…
 Le phénomène prend fin quand vous revenez finalement à votre point de départ, la personne traquée ayant elle complètement disparue.


[Moyen] :
La rose : Alors que vous venez de vous blesser d’une quelconque manière que ce soit, vous cherchez à atteindre l’infirmerie pour récupérer de quoi réparer ce bobo accidentel. Sur le chemin, votre regard semble irrésistiblement attiré par cette jolie rose blanche, comme isolée des autres. Intrigué, vous vous en approchez davantage. C’est alors qu’un phénomène des plus mystérieux se produit. La fleur semble d’elle-même prendre vie en repérant l’endroit où vous vous êtes blessé. Sa corole s’introduit alors dans la plaie et petit à petit, vous semblez perdre connaissance alors qu’une rose similaire à celle que vous avez observé pousse sur l’une de vos tempes, donnant l’impression que vous fusionnez avec celle-ci.
 La psychose prend fin quand la blessure a été totalement guérie par la fleur.
PS : Pour les adultes, c’est en se rendant à la pharmacie qu’ils trouveront sur leur chemin la dite rose.

Drôle d’escalier : Pour une raison que vous ignorez encore, vous voilà de corvée pour aller rapporter au collectionneur dans son tout nouveau bunker un papier administratif de la part de Roseverte. Bien décidé à boucler cette tâche ingrate au plus vite, vous vous précipitez vers le bunker, empruntant l’escalier qui vous semblait de mémoire être le bon. Seulement très vite, cet escalier ne vous inspire rien d’amical. D’une noirceur relativement intense pour un milieu de journée, vous n’arrivez pas à en distinguer la fin. Plus vous avez et plus il fait noir, comme vous éloignant petit à petit de votre but. Et ce n’est pas tout, il semblerait qu’une sorte de visage flottant ne vous ait pas quitté de vue depuis que vous avez pénétré dans cet escalier…
 L’événement prend fin quand vous décidez de remonter l’escalier et de claquer la porte derrière vous.
PS : Pour les adultes, la SCP sera adaptée de sorte à ce que ce soit l’un des papiers administratifs justifiant leur identité auprès de la mairie qu’il manque, les menant à emprunter un escalier similaire.

Changement climatique : Alors que votre promenade dans la forêt de l’île d’Adala se déroulait sans accroc, c’est soudainement qu’elle prend une toute autre tournure. Lorsque vous atteignez enfin la zone des maquis aériques, il vous semble distinguer au loin une silhouette noire plutôt grande. Pensant d’abord qu’il s’agit d’un autre élève, vous ne vous méfiez pas jusqu’à ce que plus vous tentiez de vous approcher, plus la température change. D’une légère fraicheur caractéristique de la saison, vous passez soudainement à une chaleur désertique. Sans même que vous ayez eu le temps de réellement réagir, la température chute à nouveau, brisant largement les plafonds du 0 degré. Et ces aléas ne semblent pas s’arrêter…
 Le phénomène prend fin lorsque vous aurez en vue l’océan entourant l’île.

Reflet envahissant : Qui ne se regarde jamais dans le miroir ? Plus ou moins couramment en fonction des individus, vous finirez toujours par observer votre reflet. Et c’est ce que vous faites aujourd’hui. Sauf que cette fois-ci, vous êtes très surpris d’entendre au moment de votre départ de devant le miroir votre propre voix vous suppliant de ne pas partir. Après un retour sur vos pas, vous comprenez que votre reflet dans le miroir a pris vie de manière indépendante, reproduisant votre propre personnalité. Complètement paniqué, votre reflet vous suppliera par tous les moyens de vous faire sortir, allant des hurlements aux histoires les dérangeantes sur vous-même…
 Le phénomène prend fin lorsque, à force de hurler, votre reflet fait voler en éclat le miroir, disparaissant par la même occasion.

Botte historique : Eh oui c’est bien triste mais l’été décline petit à petit pour que les jours plus frais commencent à s’installer. Il va donc bien vous falloir une nouvelle paire de bottes. Au cours de vos essayages, plus pour rire que pour une véritable envie d’acheter, vous essayez cette drôle de paire de botte en cuir mêlée à des inscriptions qui donnent une impression d’ancienneté. Au moment où vos pieds sont confortablement installés dans les chaussures, vous n’êtes plus du tout dans ce petit magasin mais au milieu d’un champ de bataille. Après un instant de réflexion, vous reconnaissez cette scène comme étant la grande guerre qui a opposé humains et pokemons il y a une centaine d’années. Peu importe votre rôle dans tout ceci, l’impression de réalisme est bluffante…
 Le rêve prend fin quand vous avez la bonne idée de retirer les bottes.

Bus fantôme : Alors que sur Lansat, tout était plus ou moins concentré dans la même zone, sur Adala les choses sont un peu différentes. L’académie étant excentrée de la ville, il vous faudra prendre le bus pour espérer la rejoindre. Alors que vous attendez à l’arrêt de bus, vous finissez par monter dans un car qui étrangement n’était pas indiqué sur la fiche horaire. Sans vous en préoccuper davantage, vous prenez place dans le bus. Mais rapidement, vous constatez que quelque chose cloche. La route que vous avez tout de même eu l’occasion de repérer n’est plus du tout la même, passant à un chemin vide et sans fin. De même, en observant les autres passagers du bus, vous n’apercevez plus que des silhouettes angoissantes, dépourvues d’expression facile avec les yeux complètement vides…
 Le voyage prend fin quand vous osez enfin appuyer sur le bouton pour demander l’arrêt.
PS : Pour les adultes, c’est un bus effectuant un trajet au choix que vous décidez d’emprunter.

Vilaine statuette : Depuis que Nuevo vous propose une quantité hallucinante de boutiques, vous avez bien été obligé d’aller ne serait-ce qu’une fois y mettre les pieds pour faire des emplettes. Aujourd’hui, vous avez eu envie de visiter cette toute petite boutique au coin de la rue. Plutôt ancienne et poussiéreuse, le gérant vous accueille et vous dit que vous pouvez aller voir ce que vous voulez. Votre regard se promène sur les étagères jusqu’à ce que vous aperceviez une petite statuette plutôt rigolote, représentant de manière caricaturée la mort. Seulement, vous ne vous attendiez pas à ce qu’en la fixant vous ayez des visions…de votre propre mort. Et les intuitions ne semblent pas s’arrêter puisque à l’intérieur de vos visions vous vous voyez mourir de plusieurs manières différentes…
 Les visions s’arrêtent lorsque le gérant vous appelle pour vous demander si tout va bien.

Métamorphose : Si vous avez correctement suivi vos cours de français à l’école, vous avez certainement déjà entendu parler de ces histoires mythologiques où certaines divinités se changent en arbre pour se protéger. Très bien, mais vous n’aviez surement pas prévu que cela vous arrive un jour. Au cours de l’une de vos excursions dans la forêt, vous tombez nez à nez avec ce qui semble être une sculpture de Galopa entièrement en bois. Composée de plusieurs racines qui s’entremêlent, sa structure est creuse. Mais en vous approchant un peu plus, vous sentez une sorte de démangeaison sur vos bras. La surprise est incroyable. Vous êtes en train à votre tour de vous transformer en statue, de la même façon que ce qui pourrait être un pauvre Galopa victime d’un maléfice…
 La transformation s’arrête quand quelqu’un vous voit et vous interpelle.

Sirène : Comme sur Lansat, vous avez accès relativement facilement à de très belles plages, vous permettant de vous baigner comme de bronzer. Mais aujourd’hui, vous avez plutôt fait le choix de venir vous promener sur le sable à votre convenance. Quelle ne fut pas votre surprise quand vous apercevez dans l’eau une drôle de créature. Vous pensez d’abord à un pokemon aquatique, mais son buste pour parait étrangement humain. Un peu comme une sirène. Dès lors, la créature commence à chanter, d’abord d’une voix mélodieuse. Mais rapidement, cette voix disparait au profit de cris strident, vous occasionnant de violents maux de tête. Et ladite sirène ne semble pas prête à s’arrêter…
 La sirène s’arrête et disparait quand vous finissez par lui dire que vous préfériez sa voix d’avant.

Carnet d’enfant : Pour une raison que vous ignorez encore, vous trouvez vraiment de tout et n’importe quoi dans les salles communes de vos dortoirs. Aujourd’hui, vous avez mis la main sur une sorte de carnet à croquis un peu abimé. Avant d’aller le mettre dans la caisse à objet trouvé, vous décidez tout de même de le feuilleter. Ce sont des sortes de monstres enfantins mixés avec des humains. Mais lorsque vous relevez la tête, vous constatez que l’un de ces monstres a pris vie et se promène dans les couloirs du bâtiment à la recherche de vos petits camarades. Et plus vous tournez les pages, plus les monstres apparaissent en grand nombre. Pourtant, ils ne semblent pas vous voir…
 Les monstres disparaissent quand l’un des élèves vient vous voir pour dire que le carnet est un cadeau de son petit frère et qu’il aimerait bien le récupérer.
PS : Pour les adultes, vous trouverez le carnet dans une des rues de Malnova.


[Hard] :
Clouté : Comme beaucoup d’autres, vous avez pris la décision d’explorer l’île dans ses moindres recoins, d’autant plus que celle-ci offre un grand nombre de possibilité. Votre aventure du jour consiste à se rendre dans les futaies escarpées, non loin du mont Skiddo. Au cours de votre promenade, vous avez la chance d’observer un groupe d’Haydaim. D’abord envouté, vous commencez cependant à vous inquiéter quand vous comprenez que les visages de ces pauvres pokemons sont recouverts de clous. Et le pire est à venir. Quand les pokemons vous remarquent enfin, c’est une vive douleur que vous ressentez au niveau du bras à l’instant même où ils lèvent les yeux sur vous. L’un des clous sur le visage du leader du groupe a disparu, et il est désormais planté dans votre peau ! Et le phénomène ne semble pas s’arrêtez puisque c’est rapidement un deuxième clou qui apparait sur une autre zone de votre corps…
 Le phénomène prend fin quand vous arrivez à sortir de la forêt.

Etranger : L’une des attractions phares pour les enfants dans la grande ville de Nuevo est la visite des égouts. Attiré par les rumeurs sur ces lieux pour le moins ragoutants, vous finissez par vous aussi vous y rendre, sans trop savoir quoi chercher. Par volonté de vous éloigner des quelques gamins déjà présents, vous décidez de vous écarter un peu des détours fréquentés pour vous faire votre propre chemin. Mais lorsque vous entendez l’eau du caniveau s’agiter de manière inexpliquée, vous tombez nez à nez avec une créature filiforme de plus de deux mètres, composée de chaires putréfiées et bien décidée à vous entrainer avec elle…
 La créature disparait dès le moment où vous arrivez à retrouver quelqu’un d’autre dans les égouts.

Un coup de chaud
: Par cet après-midi ensoleillé, quoi de mieux pour en profiter que de sortir de votre chambre et de vos divers devoirs pour prendre l’air. Bien décidé à bronzer un minimum, vous sortez du bâtiment pour profiter de ce beau soleil. Seulement voilà, l’excursion sous les rayons du soleil n’a pas du tout l’effet escompté. Rapidement, la chaleur sur votre peau vous dérange. Les minutes passent, et c’est désormais la sensation de brûler de l’intérieure qui vous envahie, avec une impossibilité de s’en débarrasser…
 Le phénomène prend fin quand vous arrivez à rejoindre une zone d’ombre suffisamment grande pour vous y cacher complètement.

Mare rouge : Depuis votre arrivée sur Adala, vous ne faites que d’entendre parler de ce fameux lac Keldeo qui a permis la création de plusieurs tout petit lac dans sa propre continuité dû à l’échappement du surplus d’eau du lac créateur. Désireux d’observer ce magnifique panorama par vos propres yeux, vous vous y rendez jusqu’à tomber sur une toute petite marre aux reflets singuliers. Mais votre admiration n’est que de courtes durées puisque des pokemons à l’air tout sauf amical, parfois ressemblant plus à des fusions de pokemons existants qu’à une espère connue, commencent à émerger de l’étendue d’eau. L’expression sur leur visage vous fait clairement comprendre que vous êtes leur prochain repas…
 L’attaque prend fin quand vous vous décidez à vous jeter dans une autre des petites marres juste à côté de la mare rouge.

Range tes pieds : Vous êtes obligés de connaitre cette histoire qui terrorise tous les enfants. Mais si, celle du monstre caché sous votre lit. Et si cette nuit, cette histoire prenait vie ? Alors que vous dormez profondément, une partie de vos pieds dépassent du matelas, hors de la couverture. C’est alors que vous sentez de légères palpations au niveau de vos pieds. Vous croyez à une fausse impression induite par votre esprit en train de rêver jusqu’à ce que la sensation se fasse plus importante. C’est lorsque vous ouvrez enfin les yeux que l’impression change, passant d’un simple chatouillement à une douleur atroce. Vous ne voyez pas très bien dans le noir, mais il semblerait qu’une longue griffe crochue soit en train de vous entailler la chaire des pieds pour en faire des petits morceaux…
 Le phénomène prend fin quand, après vous êtes dégagez de l’emprise de la griffe, vous finissez par vous recroqueviller entièrement sous la couette.

Sandwich : Alors que vous avez passé la matinée à être occupé à droite à gauche par vos diverses activités, vous réalisez que vous avez largement dépassé l’heure de prendre votre déjeuner avec les autres élèves. Heureusement pour vous, depuis votre récent déménagement sur Adala, l’académie a installé une cafétaria, ouverte presque toute la journée. A votre arrivée, il ne reste plus qu’un sandwich jambon beurre qui fera parfaitement l’affaire. Mais lorsque vous vous en saisissez, une drôle de pratique s’incruste dans votre esprit de manière inexplicable. Vous voulez manger ce sandwich, en une seule fois, peu importe les lois de la physique qui vous montre que c’est impossible. Et vous mettrez tout en œuvre pour y arriver…
 Cette folie s’arrête lorsque Mama Odie vous surprend et vous arrache le sandwich de la bouche pour le jeter à la poubelle, vous disant qu’il n’était pas bon à manger.
PS : Pour les adultes, vous vous procurerez le sandwich dans une boulangerie, donné par le petit stagiaire sans expérience. C’est le propriétaire qui viendra vous le retirer pour signaler le problème.

Street-art : Depuis que l’académie est installée à côté d’une grande métropole, vous n’avez de cesse de vous promener dans les rues de Nuevo à la recherche de nouvelles aventures. Aujourd’hui, c’est une petite ruelle qui attire votre attention, composée de multiples œuvres d’art contemporaines. Après observation, vous finissez par vous arrêter sur une drôle de composition. Cela semble être… En fait vous êtes incapable de la décrire. Mais très vite, vous ne vous en inquiétez plus car quelque chose de plus grave est en train d’arriver. Vous réalisez que sous vos ongles, vous êtes en train de saigner. Pire, vos ongles finissent par tomber. Et ce n’est pas près de s’arrêter, puisqu’il semble que ce soit au tour de vos cheveux…
 Le phénomène prend fin lorsque l’agent Jenny vous interpelle pour vous demander de sortir de là, la zone étant encore fouillée dans le cadre d’une récente affaire. Lorsque vous relevez les yeux, le street-art a disparu.

Oiseaux mécaniques : Comme vous l’aurez compris, l’académie aura apporté par mal de changement dans votre quotidien, notamment dans le cadre des structures qui sont à votre disposition. Récemment, la plupart des ateliers ont réouverts, vous donnant par la même occasion l’accès à du matériel pour bricoler à l’intérieur. Pour une raison quelconque, vous vous retrouvez dans le besoin d’une mallette à outil pour réparer quelque chose. La seule chose sur laquelle vous tombez c’est celle mallette un peu rouillée mise dans un coin du débarras. Mais lorsque vous l’ouvrez, c’est tout un groupe de pokemon vol qui en sort. Mais ils ne sont pas normaux, c’est comme s’ils avaient fusionnés avec les outils de la malle. Allant du marteau à la scie, ils ne perdent pas de temps pour vous attaquer de tous les côtés…
 Le phénomène s’arrête lorsque vous décidez de refermer la mallette. Alors tous les oiseaux disparaissent d’un coup, comme s’ils n’avaient jamais été là.
PS : Pour les adultes, la mallette à outil et celle que vous avez pu trouver dans le débarras accessible du fait de votre appartenant à votre résidence d’habitation.

Blague de mauvais goût : Les farces et attrapes sont très connus chez les plus jeunes mais se perdurent chez les plus grands, notamment pour organiser un anniversaire ou une fête. Et c’est exactement ce que vous avez fait. Pour aider un de vos amis à organiser une petite fête, vous êtes allé acheter tout un lot de farce et attrape dont la fameuse blague des serpentins. Pour plaisanter, vous décidez d’en ouvrir une juste avant le début des festivités. Effectivement, les serpentins jaillissent bien de la boite mais avec une force hallucinante. Tellement qu’à fois qu’ils reviennent sur vous, cela vous laisse des cicatrices de plus en plus importantes, et ce lancer de serpentins ne semble pas trouver de fin…
 Le phénomène s’arrête quand vous refermez la boite.

Un problème de peau : Comme vous le savez, l’académie accueille des jeunes de 12 ans à quasiment 20 ans, laissant place à une multitude de profils au sein des dortoirs. Alors que vous vous rendez dans votre salle commune, vous retrouvez sur l’un des fauteuils un drôle de doudou. En effet, celui-ci semble avoir la peau retournée, les coutures à l’extérieur. Le temps que vous compreniez vraiment comment la peluche est faite, vous ressentez une vive douleur au niveau de votre peau. Vous constatez alors avec horreur que c’est votre propre peau qui est en train d’être retournée petit à petit, inversant l’intérieur et l’extérieur de votre corps…
 Le phénomène s’arrête lorsque l’enfant revient chercher son doudou qu’il avait malencontreusement oublié.
PS : Pour les adultes, vous trouverez la poupée dans une des rues de Nuevo.



Event #1 - Horrifiques visions - Page 3 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
reply