[Event Halloween]•[Moyen] Métamorphose || Solo
Miah Stone
Région d'origine : Kalos ~ Illumis
Âge : 17 ans (17/01)
Niveau : 15
Jetons : 1022
Points d'Expériences : 263
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [Event Halloween]•[Moyen] Métamorphose || Solo   Dim 4 Nov - 21:41
[Event Halloween #1] Métamorphose
Solo


Les rayons du soleil transperçaient faiblement le nuage feuillu couvrant des arbres. C'était une fin d’après-midi du mois d’Octobre. Il faisait doux. Une légère brise faisait onduler les feuilles au-dessus de la silhouette féminine qui progressait lentement le long d'un chemin sinueux.

La jeune fille se baladait sous le couvert des arbres qu'elle commençait à bien connaître. Elle n’avait pas grandi au sein de ces bois, mais elle s'y sentait bien. Elle s'y sentait chez elle. Elle fredonnait gaiement, faisant un slalom entre les troncs sur le bord du chemin de terre. Elle avait toujours une oreille aux aguets, mais plus par habitude que par réelle nécessité. Ici, très peu de personnes ne s'y aventuraient. Certains avaient bien trop peur de tomber nez à nez avec un pokemon sauvage si loin de toute civilisation. Miah, quant à elle, ne ressentait aucune peur en ces lieux. Les yeux fermés, elle aurait pu retrouver le chemin de l’Académie. Elle avait toujours eu la capacité d’un véritable GPS humain.

Elle arpentait les murs de l’établissement depuis une vingtaine de jours. L’Académie venait d’être construite il y a peu. Les murs étaient lisses et unis, sans tâche, sans délabrement. Cela ne durerait probablement pas. Comment était-il possible de conserver un tel état dans une école dédiée aux dresseurs et à leurs pokemons ? D’accord, l’usage de leurs capacités était formellement interdit dans l’enceinte, mais… Un accès de colère, une perte de contrôle, un jeu pris à la légère… Un débordement pouvait si vite arriver !

Ce jour-ci était un jour spécial : c’était la période d’Halloween. Miah connaissait très bien cette fête. Nombre de fois où elle avait regardé par la fenêtre de sa chambre les enfants déambuler dans les rues, accompagnés, ou non, de leurs parents. Telle une princesse enfermée dans le donjon de son château, elle les avait observés, et enviés. Ses propres parents ne trouvaient pas cette fête à leur goût. Se déguiser ? Pourquoi faire ? C’était bien trop ridicule de se rabaisser à de tels agissements alors qu’ils pouvaient se payer des vêtements de luxe ! Barbant. Vivre avec eux avait été des plus barbants. De plus, habitant dans un établissement des plus sécurisés, peu de monde osait s’aventurer vers chez eux. En effet, il était chose bien plus aisée que de quémander des bonbons aux portes de maisons plutôt qu’à un imposant portail en fer opaque de toute source de vis-à-vis. Pas très accueillant, n’est-ce pas ?

Dans son sombre déguisement de sorcière, elle s’était aventurée dans ces bois au crépuscule. Pourquoi avait-elle opté pour ce choix de déguisement ? Tout d’abord, c’était un personnage extrêmement facile à réaliser. Il ne fallait qu’un grand chapeau pointu, une robe noire et quelques fioritures de ci, de là pour parfaire le tout. Ce n’était pas la seule et unique raison ? Non, en effet. L’envie avait été bien trop grande. Quelle envie ? Et bien tout simplement celle de taquiner sa colocataire : Calua. Bah quoi… Magicienne… Sorcière… C’est un peu le même délire, non ? Fin bref… Elle avait choisi ça, un point c’est tout.

Revenons plutôt au contexte. Miah avait décidé, pour une raison des plus obscures, de faire une petite balade dans les bois avant de se rendre au centre-ville où une petite fête était organisée. Elle avait juste ressenti le besoin de prendre l’air quelques instants. Comment ça le centre-ville est en plein-air ! Oui, c’est sûr. Mais c’était une façon de parler, roooh ! La Pyroli n’était pas à l’aise avec Halloween. C’était la première fois qu’elle y participait, et elle n’avait pas vraiment de groupe d’amis avec qui partager les festivités. Or, d’après ses souvenirs à Illumis, tous les enfants étaient en plusieurs petits groupes. Jamais elle n’en avait vu un qui était seul. M’enfin, elle ne serait pas vraiment seule, elle avait Furie et Rex ! C’était tout ce qui comptait ! Miah avait envie de leur faire découvrir cette tradition ancienne. Elle avait eu envie de partager tout cela avec eux. Mais elle avait avant tout eu besoin de se retrouver loin des sentiers battus un bref instant. De toute façon, il s’agissait juste d’une route un peu plus longue les menant à leur destination !

Sa Sonistrelle au-dessus de leur position, et son Lixy trottinant gaiement à ses côtés, Miah était à l’aise. Les rares rayons du soleil qui parvenaient encore à transpercer la couche fournie de feuillage lui permettaient de distinguer les reliefs composant ce petit chemin. Au cas où, elle s’était tout de même munie d’une lampe de torche. Vaut mieux prévenir que guérir ! Et puis… Halloween, c’était une fête géniale. Mais… En vérité, la jeune dresseuse n’était pas à l’aise avec les films d’horreur, les trains fantômes… Les trucs qui filent les jetons quoi ! En revanche, elle avait une curiosité sans pareille ! Ce fut pour cette raison que, lorsqu’elle déboucha sur un petit cercle lumineux démuni d’arbres où trônait, en son centre, une magnifique structure de bois, elle n’avait pu s’empêcher d’aller y jeter un coup d’œil ! Il s’agissait d’une statue. Bizarre. Elle qui pensait connaître cette forêt, elle n’avait jamais fait attention à ce galopa. Non pas qu’elle pensait avoir une connaissance absolue sur les lieux, mais quand même… Une statue de cette envergure… Ça ne pouvait pas passer inaperçu, si ? La jeune fille avait bien eu vent d’une rumeur évoquant une faille… Ou peut-être bien un portail…  Non ! Une porte ! Oui voilà ! Cette rumeur parlait d’une porte d’outre monde qui se serait ouverte tout près d’Adala. Miah avait bien du mal à y croire. Et, rien que penser à cela pour expliquer la présence de la statue au cœur de ces bois la faisait mourir de rire. Sérieusement, elle ne pouvait pas avoir eu une idée si farfelue qui lui avait traversée la tête, si ? Si… Pourtant, cela avait été le cas… Elle se secouait la tête, chassant toutes ces pensées absurdes. Piquée une nouvelle fois par sa curiosité, elle s’approchait lentement de l’objet. Chassez le naturel, et il reviendra au galop ! (Galop… Galopa… Ah ah ah, on se marre !)

La fillette avait fait abstraction totale de ses pokemons. Elle était comme obnubilée par la statue qui se dressait en face d’elle. Une multitude de racines entremêlées, prenant naissance sous le tapis de feuilles d’automne, constituaient l’édifice. De larges racines faisaient offices de maintien généralement, tandis que de plus petites venaient s’enrouler tout autour. Le galopa était majestueux. Et le fait qu’il soit entièrement fait de bois amplifiait cette impression de grandiose. Sa position l’accentuait également. Il était cabré, le museau vers les cieux, la crinière flottant au vent. Enfin, ceci n’était qu’une image bien évidemment. Les branches ne bougeaient pas. Elles étaient bien solides, comme du roc même.

A mesure qu’elle était happée en sa direction, des picotements naissaient sur le bout de ses doigts. Dans un premier temps, Miah ne les avait pas remarqués. Mais, plus ils s’intensifiaient, plus la gêne était présente. Puis la gêne se transformait en douleur légère. Alors la jeune fille voulu en connaître la source et baissait le regard vers ses mains. La sensation étrange progressait, lentement. Elle gagnait à présent ses paumes. Le cœur de Miah manqua un battement en découvrant l’origine de son mal. Ses mains se transformaient petit à petit en bois. Prise de panique, son instinct la poussait à partir de cet endroit étrange. Mais, alors qu’elle s’était enfin décidée à partir, d’énormes racines venaient de prendre possession de ses jambes. Elle était désormais immobilisée, seule, et effrayée. Des larmes de désespoir étaient parvenues à se frayer un chemin pour venir choir sur ses joues maquillées. La petite toile d’araignée qui avait été représentée sur sa pommette n’était plus qu’un gribouillis baveux de crayon noir. Mais bon… Sa principale préoccupation du moment ne résidait pas dans l’apparence qu’elle pourrait avoir en arrivant à la fête du centre-ville. Non. Mais plutôt du fait qu’elle se trouvait seule, perdue en pleine forêt. Forêt dans laquelle il n’y avait pas beaucoup de passage, surtout pas de nuit. Et encore moins un soir d’Halloween ! Il fallait être maso de toute façon pour venir ici seul ! Et, surtout, elle se transformait en arbre ! Merde ! Elle allait mourir. Voilà. C’était la fin. Elle ne verrait jamais son œuf éclore. Oh ! Et son pauvre Wattouat qui s'était porté volontaire pour le surveiller... Elle ne verrait jamais Rex grandir. Elle ne pourrait jamais obtenir un lien de confiance absolue avec Furie. Elle ne deviendrait jamais Championne d’Arène ! Nooooon !! Des sanglots s’échappaient de ses yeux. La métamorphose continuait son court. Ses bras tout entiers n’étaient plus que deux rondins d’arbre. Ses jambes avaient malencontreusement subit le même sort. Le phénomène s’attaquait maintenant à ses hanches, puis à son buste… Pourquoi n’était-elle pas restée chez elle comme elle l’avait toujours fait ? Elle aurait été bien mieux derrière sa fenêtre, à l’abri. Et si ses parents avaient eu raison ? Halloween était une fête dangereuse faite pour des gens délurés ? Et si ces gens qu’elle avait tant haïs n’avaient, en réalité, fait que la préserver durant toutes ses années ? Non, c’était insensé d’avoir de telles idées. Mais la situation en elle-même ne l’était-elle pas ? Ça y était. Les racines venaient d’atteindre son visage. Elles couraient le long de son cou, jusqu’à sa bouche… Dans une fraction de seconde, son nez serait lui aussi pris au piège. Elle ne pourrait plus respirer. Alors ce serait la fin. Une ultime larme s’écoulait de son œil droit alors que le bois gagnait son lobe…

*Miah ? Mais qu’est-ce que tu fais ? On va être en retard à la fête si tu continues de rêvasser comme ça !*

Dans son esprit, la voix de Furie était tout à fait claire. La dresseuse clignait des paupières, comme si la lumière du soleil avait pu l’aveugler dans cette obscurité assommante. Elle… Respirait ? Comment cela se pouvait-il ? Elle… Elle pouvait bouger les doigts, et même ses orteils ! Et… Et… La statue… Elle n’était pas là… En fait, il n’y avait que Rex et Furie présents sur les lieux. Alors… L’idée de la porte d’outre monde germait une fois de plus dans son esprit. Et si tout cela découlait de cette faille ?... Elle n’avait plus le temps de tergiverser. Elle n’avait même plus l’envie de se rendre à la fête organisée tant elle tremblait comme une feuille. Mais elle leur avait promis. Alors elle tiendrait sa promesse.

▬ Désolée vous deux, allez, en route mauvaise troupe !
© Codage by Arta'

_________________

[Event Halloween]•[Moyen] Métamorphose || Solo 28.5
[Event Halloween]•[Moyen] Métamorphose || Solo
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :