>

Partagez | .
Labelvi absent et Labelvi présente !
avatar
Nouveau Membre

Région d'origine : Sinnoh, Rivamar
Âge : 26 ans
Niveau : 0
Jetons : 2730
Points d'Expériences : 97

Sujet: Labelvi absent et Labelvi présente !   Jeu 8 Nov - 15:25

Elle prend une profonde inspiration, et expire.

« -Bon. Nous y revoilà. »

Coko acquiesce lentement. Lui et Caroline fixent tous deux le panneau qui se dresse au dessus de leur tête.

« Pokémon Community »



***
Quelques jours plus tôt,
Rivamar, à Sinnoh.

Le pas pressé, elle avance dans les couloirs de l’hôpital. Au fur et à mesure que les carreaux défilent sous ses pieds, elle finit par arriver devant la chambre de son frère, où quelqu’un est assis. En la voyant arriver, cette personne se lève aussitôt, et se jette vers elle.

« -Caroline ! Je suis tellement contente de te revoir ! »

La blonde entoure Lissa de ses bras, et caresse doucement ses cheveux. La voix paniquée de sa petite sœur éveille une certaine inquiétude en elle, et elle cherche donc à s’enquérir de la situation.

« -Qu’est-ce qu’il se passe ? »

La jeune fille relâche son étreinte, et lève la Pokéball qu’elle tient pour la mettre en évidence.

« -C-c’est Oz. Le personnel médical dit qu’il est autorisé à sortir, mais… Il refuse de quitter la chambre... »

Caroline coule un regard en direction de la porte, puis se concentre sur Lissa après avoir posé ses mains sur ses épaules.

« -Ne t’en fais pas, c’est normal. Il est simplement très inquiet pour Ginji. » elle les retire et s’avance jusqu’à la porte « Je vais essayer de lui parler, d’accord ?  »

Lissa acquiesce lentement. Et alors que Caro s’apprête à poser sa main sur sa poignée, elle l’interrompt en tendant le bras en sa direction.

« -A-attends ! »

Stoppée dans son mouvement, la blonde se retourne, et la dévisage. La benjamine fourre alors sa main dans une poche, et en tire un petit objet, qu’elle lui donne après s’être approchée.

« -Les Motisma de Ginji m’ont donné ça. J’ai regardé ce qu’il y avait dedans, et... » elle détourne le regard, un peu gênée d’avoir fouillé dans les affaires de son frangin « Il y avait un dossier entier à remettre à l’académie. Je… Je crois qu’ils aimeraient qu’on le leur transmette. »

Les sourcils froncés, Caroline fixe la clé USB après l’avoir saisi. Elle hoche ensuite la tête, et la fourre à son tour dans sa poche.

« -Ok, je m’occuperai ça à mon retour sur Adala. Tu pourras le leur dire.
-M-merci beaucoup ! »

Souriante, elle lui ébouriffe les cheveux.

« -Héhé. Merci à toi. ♪ »




***
Aujourd’hui,
Entrée de la Pokémon Community.

Ses lunettes sur le nez, et penchée exagérément vers l’avant, Caroline a presque le visage collé contre le plan de l’académie.

« -Huuuuum, à ton avis, je dois me rendre dans l’Aile du Personnel ? Dans les Bureaux des Professeurs ? Ou je dois retrouver Andreas dans le Dortoir Voltali comme la dernière fois ? »

Comme à son habitude, Coko hausse les épaules. A quel moment pourrait-il savoir ? Et à quel moment pourrait-il lui répondre, surtout ? Renfrognée, sa dresseuse se redresse, et remet ses verres en place tout en dévisageant le panneau.

« -Ah. J’aurai dû demander à la princesse. Elle aurait su, elle. » elle attrape son Ipok dans sa poche, et le consulte brièvement « Mais je ne vais pas la déranger pendant qu’elle bosse… Quoique, ça lui ferait une belle surprise, tu ne crois pas ? Héhé... » un sourire malicieux se dessine sur son visage, mais s’efface aussitôt « Hum. Sauf que si je la préviens, ça ne sera plus une surprise.  » elle croise ses bras d’un air contrarié «  Et si je me montre trop intrusive, elle refusera peut-être de me laisser finir les yaourts au soja dans le frigo... » elle plaque une main sur son front et s’exclame avec fatigue « Aaaaaah que c’est compliqué, la vie en collocation ! »

Elle a le droit au regard perplexe de son Mélokrik. Ah oui. Les yaourts au soja. Quel dilemme. Oh la la. Vraiment, quelle triste vie elle mène !

Loin d’être outrée par ce silencieux mépris, Caroline reporte brusquement son attention sur les alentours. Elle s’approche du poste de surveillance, et plaque son front contre le vitre, avant de toquer à celle-ci. Il semble n’y avoir personne, pour l’instant, et elle n’est donc pas plus avancée sur sa destination. Aaaah, elle n’aurait pas simplement pu envoyer le dossier par email ? Encore faut-il qu’elle ait su à qui s’adresser. Elle se souvient tout de suite mieux des raisons qui l’ont poussé à quitter l’école, tiens…

Dépitée, elle s’éloigne, et s’enfonce de façon hasardeuse dans l’établissement, suivie de près par son Pokémon. Pas le choix, elle aller devoir alpaguer la première personne venue en espérant qu’elle pourrait répondre à ses interrogations. Genre…

« -Eeeeeeh, Coko, mate un peu ça ! »

Elle pointe du doigt un inconnu au loin, accompagné d’un Pokémon aux yeux visiblement bandés.

« -Cette personne a un Lucario, donc c’est une bonne personne. »

Caroline a le droit à un regard sceptique assez significatif de Coko – un truc du genre, « tu es vraiment certaine de la validité de ce raisonnement ? »  – auquel elle répond d’un mouvement de la  main nonchalant.

« -Mais siiiii, ne sois pas si pessimiste. De toute façon, il n’y a qu’un seul moyen de s’en rassurer ! »

Le Mélokrik acquiesce, en accord avec la dernière phrase, et suit sa dresseuse alors qu’elle fonce tout droit vers l’élève présent dans son collimateur.

« -Helloooooo ♫ Je peux te déranger deux minutes, ma belle ? »

Elle s’arrête devant la fille aux cheveux roses, et lui fait un grand sourire.

« -Je cherche l’endroit où il faut s’adresser pour les changements de grade, tu n’aurais pas une petite idée par hasard ? ♥ »

_________________

« Sache que les gros pervers, je les castre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7344-499-des-carottes-non-merci-je-ne-voudrais-surtout-pas-devenir-trop-aimable
avatar
Todresseur Ranger

Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 59
Jetons : 309
Points d'Expériences : 1960

Sujet: Re: Labelvi absent et Labelvi présente !   Sam 10 Nov - 20:16

*insérez une musique printanière et chantante, même si nous sommes actuellement en plein mois de Novembre et que les seuls oiseaux qu’on entend chanter sont des pingouins, vu le froid*

‘’Tout le monde en place, on démarre l’opération !’’

Ah...Autant pour la musique tranquille et douce. Dommage, ça se calait bien avec le côté boisé du dortoir Phyllali.  Bon, en même temps, là tout de suite, j’ai pas le temps de me soucier de l’accompagnement musical :  Sac ? Check. Capstick ? Check. Rapports de mission ? Check. Documents à remplir ? Check. Cookies ? Check. Non,sincèrement,  je pense que j’ai tout, là. Cette opération spéciale, sera réalisée sans aucun accroc. j’ai tout anticipé : les déplacements de l’ennemi, les trajets alternatifs, au cas où un obstacle imprévu (dans le genre d’un camion de livraison de tartes, qui se dresserait sur mon chemin) viendrait compromettre notre parcours, et même des contre-mesures pour chaque danger déterminé en amont !

‘’Katara ?’’

‘’...’’

‘’Liu ?’’

‘’...’’

‘’Et toi, t’es prêt, amigo ?’’

Un bref hochement de tête, c’est tout ce dont j’ai besoin comme réponse, de la part de Lucki pour comprendre qu’il est prêt à m’emboîter le pas (Bon par contre, son aura, elle, c’est plutôt ‘’Pourquoi est-ce qu’on se complique autant la vie?’’) : de son côté, la Mustebouée à pour tâche de surveiller la chambre en mon absence, afin d’éviter que tout soit en feu à mon retour (Surtout les consoles de Nico, si on laisse Mithos à proximité, sans garde armé). Quand à Liu...Ben, j’aimerais juste éviter d’être littéralement noyé de câlins, pile au moment où j’dois être encore plus Ranger que d’habitude. Cela étant dit...En route !

‘’Cette fois, amigo, ça y. On a traversé un paquet de trucs pour ça et...Me regarde pas comme ça, j’te jure que dans ce genre de situations, faut un discours grave et badass pour marquer le coup !’’

Non ? Bon, ben...Tant pis, j’imagine. Maintenant que mes préparatifs sont terminées, il ne me reste plus q u’à me mettre en route. Direction, le bureau des changements de Grades, pour ENFIN faire valider le Grade 4 et être le Ranger le plus héroïque du monde ! Et tous les soupirs blasés de Lucario du monde n’y changeront rien, j’ai la patate et ça va pas aller en s’arrangeant !
Reste juste un tout petit problème…

‘’Euh Lucki...Tu saurais où est le bureau des Grades ?’’

*SBUNK*

‘’AÏE ! Non mais je demandais juste !’’

Il était pas obligé de me frapper aussi fort, ça fait mal ! J’sais qu’en un an, il a eu le temps de s'entraîner, mais depuis quand il a les pattes aussi dures ! Tout en me frottant le crâne, j’dois quand même me rendre à l’évidence : j’ai aucune idée d’où je dois me rendre pour donner cette montagne de paperasses. Pourquoi dans les films, on montre jamais la partie où le héros doit valider officiellement qu’il en est un ? Ça serait quand même vachement plus pratique d’avoir un exemple, quand même !

‘’Bon...Avec un peu de chance, y’aura Achille dans le hall. Et sinon, on tombera bien sur quelqu’un pour nous indiquer le chemin.’’

*Cinq minutes plus tard*

‘’Non mais, où ils sont tous passé ? Y’a un buffet à volonté gratuit dans les cuisines, ou quoi ?’’

J’vois pas d’autres explications : aucun Phyllali dans le hall du dortoir et après avoir parcouru une bonne partie de l’allée qui rejoint les bâtiments administratifs de l’académie,nous n’avons même pas croisé un seul élève ou Pokemon qui pourrait nous indiquer le chemin à suivre. Si je réfléchis bien, ça devrait pas être trop difficile : si le bureau du directeur est par là, l’administration ne doit pas être bien loin. Donc, si je me dirige en direction de ce gros batîment…

‘’Helloooooo ♫ Je peux te déranger deux minutes, ma belle ?’’

‘’Ouah ! Euh, oui...j’peux vous aider ?’’

Une minute...J’ai peut-être répondu sans réfléchir (En même temps quand un météore blond vous tombe dessus...) mais croyez-pas que j’ai pas entendu la dernière partie ! Comment ça ‘’ma belle’’ ?! EST-CE QUE J’AI VRAIMENT L’AIR D’UNE FILLE, ELLE FERAIT MIEUX DE PORTER DES LUNETTES !



Ok, c’est déjà le cas, mais ça change rien ! Et elle peut sourire autant qu’elle veut, après ça, elle peut s’asseoir sur le moindre coup de main, vous pouvez me croi..

‘’Je suis un garç...’’

‘’Je cherche l’endroit où il faut s’adresser pour les changements de grade, tu n’aurais pas une petite idée par hasard ? ♥️ ’’

Stooooooooooooop ! Laisses-moi au moins finir ma phrase ! Et avec Lucki qui ne bronche pas une seconde pour m’aider et qui se contente de détailler l’inconnue à l’aide de son aura, inutile d’espérer de l’aide de la part de mon starter. Sympa amigo, j’te revaudrais ça !
Surtout que maintenant que j’y pense, y’a un truc ‘’un peu’’ étrange’’ dans tout ça : même si je vais pas le lui dire (D’abord parce que je veux rester en vie), elle a l’air un peu trop vieille pour être juste élève à la Pokémon Community. Donc, qu’est-ce qu’elle peut bien vouloir faire au bureau des demandes de Grades ?
Alors que je réfléchis à la conduite à adopter, un léger tiraillement émane de mon Lucario : apparemment, même si le type Combat ne peut pas la ‘’voir’’, on dirait que la nouvelle-venue lui a fait une sacré impression. En temps normal, Lucki ne s’intéresse qu’aux gens disposant d’un gros potentiel combatif...ou d’une énergie supérieure à la moyenne. Et comment dire ? Du peu qu’il me relaie, j’dirais que cette fille pourrait sans problème alimenter toute l’académie en énergie pendant un ou deux jours, juste avec son aura.
Y’a rien dans ce que le Lucario me transmet qui semble indiquer que ce soit une mauvaise personne. Même si elle est assez aveugle pour confondre les garçons et les filles de manière évidente. Surtout quand y’a rien qui permettrait de confondre les deux….Raah, foutu vent, j’arrête pas d’avoir mes queues de cheval dans la figure !
Avant qu’elle ne reprenne sa route, j’en profite pour la détailler un peu plus à mon tour. Je sais pas pourquoi...mais y’a un truc, dans sa manière de parler et de bouger, elle me rappelle un peu Cléo (En vachement moins menaçante, hein). Et quand on connait ma soeur, on sait que si je laisse quelqu’un de ce style entrer dans l’académie sans surveillance, elle va tous nous envoyer sur orbite à grands coups de pieds.
Tapotant mon capstick de l’index, j’hésite quelque peu, cela dit : Wolfgang a plus le temps d’être toujours à l’entrée de l’académie, si ça se trouve, elle n’a aucun droit d’être là.Si jamais il s'avère qu’elle vient  pour prendre le contrôle des lieux avec une armée de Melokriks surentraînés, j’devrais peut-être la garder à l’oeil. Et si je me plante complètement (dans le cas très improbable où ça arriverait), j’aurais fait ma BA du jour, au pire.

‘’Ranger Cael, à votre service ! J’vais vous escorter jusqu’au bureau des demandes de Grades. Faut aussi que j’y passe de toute façon, pour valider les miens. Par contre, avant que je vous guide, il y a une petite condition : va falloir que vous répondiez à une question. Juste histoire d’être bien sûr d’une chose…’’

Bras croisés devant elle, je replace en arrière la queue de cheval qui pend sur mon épaule (Je vais craquer...Mon royaume pour des ciseaux) tout en la jaugeant du regard. De son côté, Lucki se raidit légèrement, prêt à bondir au cas où la réponse attendue ne serait pas la bonne. Si jamais il s’avère qu’elle est entré par effraction et qu’elle avoue ses  mauvaises intentions, il sait exactement ce qu’il doit faire. Une seconde s’écoule...puis une autre…

’’À votre avis, j’suis une fille, ou un garçon?’’



*SBUUUUUUUUUNK*

MAIS QUOI ? J’ai fait quoi, encore, Lucki ?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
Labelvi absent et Labelvi présente !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Académie :: Les diverses salles de l'école :: Bureaux des professeurs-