Cours Duel - Le septième partenaire
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1810
Annonceur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Cours Duel - Le septième partenaire   Ven 16 Nov - 19:21
Cours Duel
Le septième partenaire
L’horloge de votre salle de classe égrène lentement les ultimes secondes, qui vous séparent de l’heure fatidique : dans exactement une minute, 25 secondes et 5 centièmes, votre professeur franchira cette porte flambant neuve afin de vous donner un cours de TopDressage que vous êtes sans doute nombreux à attendre...En tout cas, dans les rangs de ceux qui ont oublié que le professeur Creed est de retour parmi l’équipe enseignante. Avec l’arrivée des premiers froids, la présence d’une fenêtre ouverte dans  la salle de classe semble légèrement incongrue mais la bise permet au moins de réveiller les moins matinaux d’entre vous. Les paris sont ouverts, qui va bien pouvoir vous donner cours en cette belle matinée : Ace S. Creed qui brille par son absence hors de vos heures de cours (et même pendant ces dernières, d’ailleurs) ou Diana Prince, qui semble bien décidée à suivre le cap de l’année précédente ?

‘’Eeeeet...Bonjour à tous !’’

Au grand dam des élèves les plus proches, un véritable boulet de canon vient de pénétrer dans la salle. Mais au lieu d'apparaître en défonçant le battant de la porte, c’est au travers de la fenêtre que Diana Prince vient de bondir, avant de se réceptionner d’une roulade dans l’allée centrale. Quelque peu décoiffée, son éternelle tenue de Ranger à moitié couverte de boue et de feuilles, on pourrait croire qu’elle vient de faire un marathon autour d’Adala.
Dans le même temps, un Lockpin souple et athlétique se contente de franchir l’embrasure de la fenêtre d’un bond, avant de s’adosser au mur le plus proche, une expression d’ennui absolue sur le visage. Bien plus que l’arrivée de votre enseignant, ce sera  la présence de Nathan qui évitera une vague de réactions démesurées à l’apparition peu orthodoxe de sa Dresseuse !

‘’Excusez-moi, j’ai failli être en retard ! Mais il fallait au moins ça, pour être sûr de vous fournir le meilleur des cours possibles et...Oui, Miguel ?’’

‘’Et vous êtes passée par la fenêtre, parce que …?’’

‘’Parce que c’est bien plus amusant que de passer par la porte, quelle question. Et maintenant que je suis là, un peu de sérieux, je veux tous les regards vers le tableau !’’

Joignant le geste à la parole, votre enseignante rejoint l’estrade en deux bons dignes des Jeux olympiques. Puis sans attendre, la jeune femme commence à sortir divers posts-its des poches de son uniforme, avant de les disposer en deux colonnes sur son bureau. Dans le même temps, un crayon en main, elle trace d’une main presque fébrile un large titre sur le tableau, vous permettant enfin de savoir à quelle sauce vous allez être mangés !

‘’Le septième partenaire’’

On entendrait un Bombydou voler dans la salle, alors que la plupart d’entre vous tente de comprendre la signification de ce titre ésotérique. Cette dernière vous laisse ainsi mariner quelques minutes, un large sourire sur le visage en attendant vos réactions, avant de se rendre compte d’un fait : personne ne semble comprendre où elle veut en venir.
Tout en secouant la tête, elle reprend alors la parole, non sans avoir jeté un coup d’oeil à ses posts-it en guise d’aide-mémoire.

‘’Vous savez sans doute tous qu’un Dresseur ne peut utiliser plus de six Pokémons au maximum, dans un combat officiel, selon les règles de la plupart des Ligues Pokémons. Mais aujourd’hui, nous allons parler de votre septième partenaire, qui peut vous aider à remporter la victoire si vous savez exploiter ses caractéristiques. Et ce malgré tous les désavantages que pourrait avoir votre équipe vis-à-vis de celle de votre adversaire !
Pour ceux qui n’auraient pas encore deviné, nous allons parler du Terrain. Et oui, car vos combats ne se dérouleront pas tous dans la sécurité artificielle d’une arène. Si certains Champions apprécient les terrains plats et sans éléments naturels, vous croiserez la majorité de vos adversaires sur les routes ou dans des lieux bien plus exotiques !’’


Sans cesser de parler, Diana commence alors à dessiner une multitude de formes sur le tableau, ne s’interrompant que pour vérifier ses notes à intervalles réguliers. Mais lorsque son regard s’arrête sur l’un des petits feuillets, vous pouvez voir les épaules de la jeune femme s’abaisser de dépit, juste avant qu’elle ne laisse échapper un profond soupir. Tout en continuant sa présentation, elle commence alors à pointer les différents schémas un à un.

‘’Même si j’aurais préféré vous permettre de vérifier tout ça de vos propres yeux, nous allons devoir nous contenter de la théorie, aujourd’hui. Quand je pense à tous les lieux incroyables que j’avais repéré ce matin...Quel dommage que le professeur Creed ait refusé de participer, je suis sûr que le grand air lui aurait fait le plus grand bien !
Bien, maintenant que tout est prêt, commençons : Vous n’êtes pas sans savoir que la plupart des Pokémons ont des environnements de prédilection. Ainsi, des Limagmas ou des Chamallots se trouveront bien plus souvent près d’un volcan ou de sources chaudes, qu’au cœur d’un glacier ou d’une forêt. Je suis sûr que Yade vous a déjà parlé du phénomène d’adaptation à son milieu et du développement de capacités spécifiques pour y survivre, chez les Pokémons qui y habitent. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à l’autre facette de cette adaptation : la vôtre.
Imaginez que vous vous trouviez en pleine forêt et que vous soyez accompagné d’un Vipelierre comme Pokémon, par exemple. Ce dernier bénéficie d’un avantage certain, du fait de sa couleur qui facilitera son camouflage, de son type qui ne subira aucun handicap à cause du milieu immédiat et même de certaines de ses attaques comme souplesse qu’il pourra employer en conjugaison avec les arbres proches.
Maintenant, imaginez la même situation, mais votre partenaire se trouve être un Sharpedo...On ne parle pas du même rapport de force, hein ? Et pourtant, en temps normal, un Sharpedo ne ferait qu’une bouchée, passez-moi l’expression, d’un Vipélierre. Mais en terrain forestier, il vous serait possible d’exploiter les caractéristiques du lieu pour compenser vos éventuelles faiblesses.''


Évitons de nous arrêter sur ce sublime dessin de Vipelierre en train de se faire manger par un Sharpedo, ni sur les mimiques et effets sonores que votre professeur essaye d'apporter à son exemple et poursuivons.

''Si vous souhaitez maîtriser votre environnement, essayez donc de retenir la règle des trois C : Contrôle, Capacité, Changement.
Le Contrôle implique que même en terrain défavorable, vous appreniez à en exploiter les failles pour les retourner contre votre adversaire. Un Pokémon Electrik en plein désert pendant une tempête de sable ? Les Pokemons de ce type étant souvent bien plus rapide que leurs homologues de type Sol, profitez du fait que votre adversaire soit également susceptible d’être aveuglé par le sable. Passez à l’attaque avant de vous replier hors d’atteinte et de vue, puis recommencez l’opération pour épuiser le Pokémon adverse.
Vos Capacités et celles de votre adversaire peuvent parfois interagir d’une manière complètement inédite avec le terrain, vous permettant d’en profiter pour le prendre par surprise. Une attaque Feu puissante peut tout aussi bien brûler votre adversaire, que faire tomber des stalactites depuis le plafond d’une grotte.Qu’il soit touché par un Lance-flamme ou d’un Jet-Pierres, je doute qu’il apprécie le résultat.
Enfin, le Changement sera votre meilleure arme. Si le terrain ne vous est pas favorable, à vous de vous montrer inventif pour le tourner à votre avantage ! Parfois, quelques petits changements peuvent suffire pour complètement renverser la situation : Geler le sol d’une caverne pour vous créer une piste de glisse et ou encore user des arbres proches comme support pour exploiter votre élasticité naturelle comme un Tutankafer...Autant de techniques qui vous permettront d’exploiter le terrain environnant, qui aura au moins autant d’impact que vos six autres Pokémons réunis !
Et maintenant, passons aux exemples concrets...’’


Précisions supplémentaires
• Fonctionnement et règlement des cours en classe ici.

• Le cours commence à 8h01 précise et l’introduction réalisée par Diana ainsi que ses explications durent jusqu’à 8h30. Vous aurez ensuite droit à une petite présentation jusqu’à 9h des différents types de situations présentées par Diana. Enfin, cette dernière vous laissera jusqu’à 10h pour réaliser votre devoir.

• Votre devoir pourra prendre la forme que vous voulez (mise en situation, rédaction, jeu de rôle...), mais devra présenter l’une des situations suivantes (de votre choix) ainsi que vos réflexions sur la manière d’exploiter le terrain pour prendre l’avantage lors d’un combat.
-Vous combattez sur un terrain défavorable à votre Pokemon, mais pas à votre adversaire (Ex: Un type plante dans un volcan)
-Vous combattez sur un terrain défavorable à votre Pokemon, mais favorable à votre adversaire (Ex: Un type Eau dans une forêt contre un type Plante)
-Vous combattez sur un terrain favorable à votre Pokemon (Ex: Un type Poison dans un égoût)
-Vous combattez sur un terrain défavorable aux deux combattants (Ex: Un type Dragon contre un type Roche dans une grotte gelée)

• Diana récupérera vos copies à la fin du cours (non sans un regard un peu dépité en direction du mont Skiddo, à travers la fenêtre). Aucune limite de taille n’est imposée mais souvenez-vous que détailler vos idées ne pourra qu’améliorer le tout !
Ezra Epicea
Région d'origine : Sinnoh
Âge : Quatorze années
Niveau : 7
Jetons : 518
Points d'Expériences : 73
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Duel - Le septième partenaire   Jeu 29 Nov - 18:13
Froid. Terriblement froid. En même temps c’était pas très malin de s’asseoir du côté des fenêtres. Une d’entre elle était ouverte et laissait entrer la fraîcheur matinale de cette fin d’automne. Brrr. Ezra n’avait pas quitté son manteau long en laine verte émeraude. Un cadeau de sa grand-mère pour son entrée à la Pokemon Community. Habillée d’un jean brut et d’un pull à col roulé épais jaune moutarde, l’adolescente n’arrivait pas à se réchauffer. A défaut, ça la maintenait éveiller.

Ce matin c’était plutôt dur. Et pas de Maggie Porter en vue. La métisse avait fini le dernier tome la semaine précédente. Non. Juste des devoirs, des révisions pour une interro le lendemain et une envie irrésistible de sortir Brocelôme de sa Pokeball refrénée par la peur toujours trop présente. Elle écrivait une page puis regardait sa Pokeball pendant bien dix minutes. Mâchouillant son crayon, cherchant les raisons qui la poussaient à vouloir le faire sortir. Puis avec un geste de la main, faire passer cette idée et lire un paragraphe d’une leçon avant de sentir son regard se poser une nouvelle fois sur l’objet bicolore. « Tu es ridicule Ez’. » Se dit-elle à elle-même. « Qu’est-ce qu’il y a Ezra ? » Demanda sa voisine de lit la plus proche. L’adolescente sursauta et afficha un sourire bête en passant une main dans sa chevelure touffue. « Rien, rien. Je parle toute seule... » Répliqua la Pyroli. La camarade haussa les épaules et retourna à ses propres révisions entouré de ses Pokemons. Décidément, Ezra devait vraiment passer pour une folle à ne jamais sortir Brocelôme. Tant pis, concentrons-nous sur les cours.

Pour toutes ces raisons, il était donc difficile pour la jeune fille de se concentrer. Les petits yeux, elle sentait la brise fraîche caresser son visage avec une certaine douceur. Ezra n’eut pas trop longtemps pour se laisser aller à la somnolence car le professeur entra dans un fracas inimaginable. Diane Prince. Référente Pyroli. C’est dire qu’Ezra avait déjà fait connaissance avec l’adulte. Le premier jour, Diane avait accueilli les nouvelles têtes avec un aperçu des entraînements qu’elle proposait. Le maintien de la forme, l’entraînement Pokemon. Rien ne compter plus aux yeux du professeur que d’aider les petites Pyrolis à gagner un niveau élevé. Ça n’était pas pour déranger la jeune fille. Ezra était plutôt du genre facile à vivre. Elle s’adaptait facilement aux différentes habitudes de chacun, accompagnant de bon gré. C’est de cette façon qu’elle s’était laissée embarquer dans les entraînements matinaux de Diane Prince. Bon pas tous les matins, il ne faut pas exagérer quand même, mais bien trois fois par semaine. Sauf pour les matins comme celui-ci. Enfin si le froid n’avait pas réveillé la jeune fille, elle pouvait être certaine que sa référente le ferait.

Nathan suivit de près sa dresseuse avec sa souplesse légendaire. Le regard blasé, il s’adossa contre le mur, perdu dans ses pensées. Les cours théoriques c’étaient pas son fort. Ce qui pouvait très bien se comprendre. Enfin il semblait que ce n’était pas le fort du professeur non plus. Sortant un paquet de post-it ne ressemblant à rien, elle les posa sur son bureau. De loin, Ezra pouvait discerner deux colonnes distinctes. Elle se redressa légèrement sur sa chaise et scruta sa référente écrire sur le tableau. « Le septième partenaire ». Un silence de mort suivit le crissement de la craie. Diane s’était retourné un sourire fendant son visage. Fière d’elle. Ezra croisa plusieurs regards d’élèves tout aussi perdus qu’elle. Bon c’était le matin, la plupart avaient la tête dans le pâté mais quand même ! C’était quoi ce titre ?

Le professeur comprit rapidement qu’elle avait déjà perdu ses élèves. Record battu. Elle secoua brièvement la tête et commença sa litanie explicative. Ezra écoutait attentivement. Une équipe de six Pokemons maximum. Mais un dernier partenaire venait influencer le combat. Le terrain. D’où le septième partenaire. Un petit brouhaha suivit l’explication. C’était plus clair et Diane Prince avait repris le contrôle de l’attention de ses élèves. L’adolescente n’aurait jamais pensé à ça. Effectivement, même sur un terrain désavantageux, un Pokémon pouvait gagner s’il savait coopérer avec ce partenaire particulier.

Bon. Une information intéressante mais parfaitement inutile pour Ezra. Enfin pensait-elle. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle ne faisait jamais combattre Brocelôme. Ou du moins le moins possible. Il était encore difficile pour la jeune fille de le faire sortir de sa Pokeball de façon consciente et délibérée. Donc, le faire combattre dans un duel...c’était assez peu envisageable. Ezra avait fait en sorte de se concentrer sur les cours théoriques, risquant le moins possible de devoir montrer à la classe entière sa phobie pour son propre Pokemon. La honte. C’était dans les bouquins. De l’écrit, de l’intellectuel. Et Ezra était finalement plutôt forte pour ça. Elle palliait ses lacunes par un apprentissage théorique plus poussé. Se forçant même à s’intéresser au type spectre. Elle connaissait donc les attaques potentiels de Brocelôme ainsi que ses points forts et ses points faibles. Enfin de façon tout à fait hypothétique. Puisque rien ne vaut le travail sur le terrain. Mais la métisse estimait qu’elle pouvait continuer à avancer ainsi pour le moment. Les seuls au courant de sa phobie étant ses amis proches et sa référente.

Oui Diane Prince était au courant. Pour sa première sortie entraînement, Ezra n’avait pas sorti son Pokemon contrairement aux autres élèves. Elle s’était éloignée un maximum des Pokemons spectre et restait même à l’écart histoire de passer inaperçu. Râté. Diane l’avait repéré. Alors que l’échauffement avait commencé, elle s’était rapprochée de son élève l’air de rien. « Où est ton Brocelôme ? » demanda-t-elle en s’étirant la jambe droite. Ezra eut un pincement au cœur et sentit la peur l’envahir. Elle venait d’arriver. Son Pokemon n’avait vu la lumière que deux trois fois et elle avait vraiment l’impression d’être un imposteur. Elle déglutit et décida de ce moment pour se baisser afin d’étirer l’arrière de ses jambes. « ...pas bien... » Marmona-t-elle pour seule réponse. Quelques secondes plus tard, Ezra eut la surprise de voir la tête de son professeur entre ses jambes. Un petit sourire en coin. « La Pokemon Community nous apprend bien plus sur nous que sur les Pokemon en vrai. Ce que tu apprendras sur eux ne vaudra jamais ce que tu apprendras sur toi. Ta capacité à surmonter les épreuves quel qu’elles soient. Ta force intérieure c’est ton amour pour les Pokemon. Tu finiras par apprendre tout ça. Ne t’inquiètes pas du reste. Mais la prochaine fois, laisse ton Brocelôme dans ta chambre. Il aura le loisir de se promener dans les locaux des Pyrolis. » Un clin d’œil termina la tirade et la tête disparut. Ezra se redressa et chercha la référente du regard. Elle était déjà passée à autre chose. Comme ci cette entrevue n’avait jamais existé. Comment savait-elle ? Une Pyroli aurait-elle craché le morceau ? Ezra ne le saurait probablement jamais. Mais elle savait qu’elle pouvait compter sur la bienveillance d’une référente un peu perché.

C’est ce qui rendait les cours de Diane Prince bien plus intéressants. En apprendre plus sur elle. Ezra en était certaine, elle saurait trouver les ressources pour profiter de la compagnie de son Brocelôme. Apprendre la théorie lui permettait déjà d’appréhender des attaques qu’elle savait terrifiantes à son niveau. La théorie c’était rassurant. Donc développer sur la capacité de son Pokemon à s’adapter sur un terrain hostile c’était plutôt facile finalement. Enfin...c’est quoi déjà un terrain hostile pour un type spectre ? Et pourquoi ne pas y avoir pensé avant ? Pour se protéger de ces Pokemons il suffisait de se cacher dans ces terrains hostiles ! Tout faux. C’était justement le cours du professeur. Ezra devait se concentrer et réfléchir de façon logique. Se mettre à la place de Brocelôme. Brrr. Ce n’était plus le froid mais l’effroi qui fit trembler l’adolescente. La tête sur sa fiche elle commença cependant à gratter quelques mots. Elle écrivit sa dissertation avec une moue dubitative la plupart du temps. Vraiment, c’était exclusivement théorique.

Mâchouillant le haut de son crayon, on voyait la réflexion de la jeune fille. Autour d’elle, les autres élèves s’étaient mis au travail. Rédaction, test grandeur nature, chacun essayer de démontrer l’utilité de ce septième partenaire. Ezra jeta un coup d’œil autour d’elle en se balançant sur sa chaise. Elle sentait toujours l’air frais mais le jour s’était levé et remplissait de lumière la salle de classe. Pour répondre à la question du professeur, Ezra allait devoir faire preuve d’imagination et rechercher dans ses connaissances.


Vous combattez sur un terrain défavorable à votre Pokemon, mais favorable à votre adversaire

Existe-t-il un terrain défavorable pour les types spectre ? Brocelôme est de type spectre et plante. Il serait probablement plus fragile à la chaleur, terrain type volcan. Son type spectre peut le rendre sensible à la lumière, mais son type plante doit sûrement compenser cette fragilité. Nous mettrons donc en place un exemple de combat entre un Brocelôme et un Salamèche de même niveau sur un terrain volcanique. Afin d’avoir un exemple réaliste, je choisis des Pokemons au niveau 10, avec un minimum d’attaques.

Salamèche est plus rapide que Brocelôme. Il commence donc en lançant une attaque flammèche. Cette attaque de type feu met à mal Brocelôme. La terre noire et grise du Brocelôme pourrait le rendre plus facilement invisible. Il contrôle donc l’environnement. Une attaque Onde de choc est préconisée afin de rendre l’adversaire confus. Le Brocelôme peut ainsi enchaîner avec une attaque charge.

Salamèche profite de la fumée du volcan pour envoyer une attaque brouillard. Avec son corps fantomatique, Brocelôme repousse le brouillard en s’en servant comme un ventilateur. Grâce à ça, il atténue le brouillard et met Salamèche aussi dans le nuage poussiéreux.

Brocelôme en profite pour lancer une nouvelle attaque charge. Salamèche esquive et balance sa queue sur la tête en bois du Brocelôme. Le Pokémon spectre termine contre un gros rocher. Salamèche utilise rugissement pour faire tomber les pierres sur Brocelôme. Il utilise donc sa capacité enfin d’interagir sur son environnement.

Brocelôme se relève et lance une attaque charge sur le rocher qui tombe sur lui en direction de Salamèche qui se prend l’éboulement en pleine face. La tête solide en bois du Brocelôme encaisse l’attaque.

Salameche se remet et utilise flammèche vers le sol afin d’embraser les quelques cendres encore vivaces. Le Pokémon feu veut utiliser le sol chaud pour endommager Brocelôme. celui-ci creuse la terre avec ses bois et lance celle-ci sur les flammes pour éteindre le feu. Salameche en profite pour lancer une attaque griffe.

Brocelôme encaisse et donne en gros coup de bois à Salameche. Il utilise onde de choc et pendant que le Pokemon feu et sonné il lance une nouvelle attaque charge qui met KO le Salameche.

En utilisant l’environnement et en détournant des attaques, les Pokemons ont infligé des dégâts supplémentaires à leurs adversaires. Le brouillard du volcan, les roches transformées en éboulement ainsi que le sol servant à éteindre le feu. On s’aperçoit que les Pokemons sont plus fort quand ils contrôlent leur environnement et qu’ils s’adaptent et l’utilisent à leur avantage. Il faut donc trouver la faille et réfléchir intelligemment pour aider notre Pokemon dans un combat sur un terrain plus favorable à son adversaire.
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 43
Jetons : 1445
Points d'Expériences : 1053
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Duel - Le septième partenaire   Sam 8 Déc - 0:41
Cours duel - Le septième partenaire


Cours classe
♬♪♫♩♫♪♬
Cours de duel…ma matière préférée en somme. J’adore ces cours, et le fais que je sois une accro en combat n’en résulte pas…c’est la cause en réalité. C’est pour ça que je suis la première à attendre dans la salle, c’est pour ça que je suis arrivée avec 30 minutes d’avance…Ok je crois que je vais devoir me calmer un peu avec les cours de Duel, ça devient grave là. Enfin je verrai pour le prochain, pour le moment j’observe les élèves qui rentrent les uns après les autres. Il y a de tout, des sérieux et d’autres qui viennent les mains dans les poches, des réveillés et des endormis…je me demande ce que ça va donner ce cours.

Je regrette de ne pas avoir pris mon livre sur les Reptincel, j’aurai pu l’étudier un peu plus et peut-être comprendre le comportement de mon propre Reptincel. Depuis son évolution son côté fourbe c’est clairement accentué, et si au début ça ne paraissait pas très dérangeant, c’est un gros problème maintenant. Il n’hésite plus à se montrer agressif avec d’autres membres de l’équipe, Ama en a fait les frais. Maintenant que ce dernier a évolué ça va un peu mieux, mais j’ai l’impression que mon Reptincel me fait une grosse crise de jalousie, et c’est ça le problème. C’est vrai qu’avec l’arrivée des derniers petits, j’ai moins de temps à lui consacré…Va falloir que je fasse vraiment attention ces prochains temps.

Enfin je me perds tellement dans mes pensées que l’heure tourne, et il ne reste que quelques minutes avant le début du cours…et toujours pas de professeur à l’horizon. Je me demande qui va nous faire cours, Creed ou Prince ? Je dois avouer que je préférerai que ce soit Mademoiselle Prince qui nous fasse cours. J’adore son tempérament, et je me sens clairement plus à l’aise avec elle. Je commence à jouer avec mon stylo, le faisant tournoyer entre mes mains. Soudain une ombre surgit de la fenêtre ouverte, et je ne peux m’empêcher de sourire en voyant Mademoiselle Prince se relever. Sa tenue de ranger couverte de boue, sa coiffure en style coiffé décoiffé, ça fait plaisir de voir qu’elle n’a pas changer, toujours accompagnée de son fidèle Lockpin.

Je suis contente de savoir que c’est elle qui va nous donner ce cours, c’est pourquoi je reporte mon attention sur le tableau qu’elle rejoint en deux saut…Je me demande comment  notre professeur peut avoir autant d’énergie, il n’y a pas un moment où je l’ai vu ne pas tout donner, et faire les choses de manière...non orthodoxe disons-le. Enfin je l’observe écrire au tableau, et je peux lire le sujet de ce cours.

‘’Le septième partenaire’’

Wait, le septième partenaire ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? On ne peut avoir que six pokémon dans un combat…enfin quand il est officiel. Alors qu’est-ce que ça pourrait être ce septième compagnon ? Le climat ? Non je ne pense pas que ce soit suffisant pour être considéré comme un compagnon…Heureusement je n’ai pas à me poser longtemps la question, notre professeur du jour nous dévoile l’identité de ce compagnon de combat. Le terrain sur lequel on combat.

C’est vrai qu’en y repensant, c’était évident, le terrain influence beaucoup plus que le climat. Il peut nous offrir plusieurs opportunités d’esquive, de cachette et en réalité on affronte plus de dresseurs sur les routes qu’en arène…Maintenant reste à savoir ce que va être notre devoir, car oui j’en suis certaine, ça va être noté.  Après une multitude de dessin au tableau et un soupir de lassitude, Mademoiselle Prince nous annonce le sujet : Comment nous adaptons nous à un combat dans la nature. Heureusement le sujet est assez vaste et libre, nous avons le choix de notre propre pokémon, de notre adversaire et du terrain. Est-ce que le terrain nous est favorable à nous ? À notre adversaire ? Ou tout simplement pas propice aux deux. C’est à nous de décider, et ça, ça me plait. Voilà un sujet qui m’inspire, et pas seulement parce que je suis une accro au combat.

Diana Prince finit par nous donner le feu vert pour la mise au point de notre devoir, et…c’est là que ma bonne humeur rechute. En entendant le sujet je me suis dit cool, un sujet qui me plait…Mais maintenant que je suis là, devant ma feuille blanche, je ne sais pas vraiment quoi faire. Bon prenons les points un par un. Dans un premier temps, quel pokémon je pourrais prendre pour mon devoir ? Je passe en revue dans ma tête tous les pokémon de mon équipe, enfin les plus combatif. Hestia, Ama, Dovah, Lucifer, Astrega, et Shull…Mes pensées se porte rapidement sur ma petite Tritox, je pense que j’ai moyen de faire pas mal de chose avec elle, elle est plutôt agile et peut facilement se servir d’un terrain escarpé à son avantage.

Maintenant reste à savoir sur quel terrain je vais pouvoir la ‘’faire combattre’’…Et c’est là le plus gros problème, il y a tant de terrain différents, avec plusieurs conditions possible. Grotte de glace, désert en pleine tempête de sable, forêt dense…raaa il y a trop de choix !!! Mon regard se porte sur la fenêtre qui a servi de porte d’entrée à Diana Prince, cette dernière donne sur le Mont Skiddo. Je ne peux m’empêcher de sourire en constatant que notre professeur est toujours égale à elle-même, elle préfère largement les cours pratiques aux cours théorique. Mes yeux améthyste se reposent sur le mont Skiddo et son sommet quelque peu enneigé…De la neige ? C’est pas une mauvaise idée ça, un terrain enneigé désavantagerait une tritox, d’autant plus si elle affronte un pokémon glace dans son élément. Et je sais exactement quel pokémon glace ferait l’adversaire parfait…Bon il ne me reste plus qu’à écrire maintenant.

Trois quart d’heure plus tard je pose mon stylo et relis vite fait ma copie, ça m’a l’air pas trop mal…Ecrire ce devoir m’a donné envie de monter au sommet du mont Skiddo, et voir de mes propres yeux ce paysage enneigé.



_________________
 
You can never
turn back
Calua R. Kana
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 95
Points d'Expériences : 552
Coordinateur Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Duel - Le septième partenaire   Ven 18 Jan - 22:59
Nouvelle année scolaire, nouvelles résolutions, comme on dit. Et la première, quand on est une élève sérieuse, c’est bien d’arriver à l’heure en cours ! Si, en plus, l’élève en question à l’oeil frais et dispos et  la motivation qui crève le plafond, c’est encore mieux. Rien d’étonnant, donc, à ce que Calua…

‘’Zzzzzzzz...Moui, merci, encore plus de sirop d’érable sur ma gauffre…’’

...Rien d’étonnant, disais-je, à ce que notre petite magicienne nationale soit toujours fidèle à elle-même. À moitié avachie sur son bureau, le visage masqué par ses mèches, la Pyroli poursuivrait tranquillement sa nuit après s’être traînée tant bien que mal hors de son lit. Sans le soutien de Miah pour la guider jusqu’à sa salle, j’imagine qu’on l’aurait retrouvé dans le Lac Keldeo.
Et si, en temps normal, la présence de son starter évite à la jeune fille de trop subir son incapacité à aligner une pensée cohérente avant 10h...Cette fois, il semblerait qu’elle ne bénéficie pas d’un tel soutien. En effet, suite à un ‘’petit’’ accident (impliquant une bombe à paillettes, des feux d’artifices, une Ash trop enthousiaste et un assistant Coxyclaque malheureux), son starter devait rester en repos total et absolu, pour encore une bonne semaine. Et quel meilleur choix pour le remplacer qu’Ahito ? Un Héricendre aussi endormi que sa propriétaire, roulée en boule sur ses genoux, le partenaire idéal pour suivre un cours de TopDressage !

‘’Eeeeet...Bonjour à tous !’’

Même l’arrivée d’une Diana aussi volcanique qu’à l’accoutumée, n’aura tiré qu’un bref grognement  à la jeune fille, tandis que le type Feu continue de se recroqueviller, formant ainsi une bouillotte extrêmement performante. La longue présentation, réalisée par sa référente, ne suffira hélas pas à tirer la Pyroli de son sommeil à demi-embrumé et ce n’est que grâce à quelques coups de coudes répétés de Miah, qu’elle finira tout de même par émerger. En quelque sorte, du moins.

‘’Hmmm ? Ouaaaaaah...Ahito, qu’est-ce qu’y s’passe ?’’

Mâchant un peu ses mots, la jeune fille mit ainsi plusieurs minutes à comprendre (manquant au passage de s’attirer les foudres de Nathan) qu’elle ne se trouvait plus dans son lit et que le cours était déjà bien entamé !
Prise de court, comme parcourue d’un choc électrique des pieds à la tête, la Pyroli manqua de renverser sa chaise en arrière en se redressant et ne parvint à garder son équilibre qu’au prix d’un effort conséquent. Que, quoi ? Contrôle, Capacité et...C’était quoi le dernier ? Tout allait trop vite, elle débarquait en plein milieu d’explications, déjà beaucoup trop techniques pour qu’elle puisse en saisir les implications.  S’agitant sur sa chaise, la jeune fille tenta bien de déchiffrer ce qu’elle pouvait auprès de ses voisins, mais une certaine absence de notes vint briser tous ses espoirs.
Le cours aurait pu s’achever dans les larmes, si tout ses mouvements n’avaient pas perturbés le sommeil d’un certain Héricendre : se laissant glisser (moi, j’appelle ça ‘’tomber comme une patate’’) au sol, Ahito se traîna, les yeux toujours mi-clos en direction des posts-its éparpillés par Diana précédemment. De son pas lent et mesuré, le type Feu achemina ensuite quelques fiches mémoires en direction du bureau de sa Dresseuse, avant de se hisser d’un bond souple sur les genoux de cette dernière pour finir sa sieste.
L’action de son partenaire aura au moins permis de calmer la jeune fille, qui ne se priva pas pour l’embrasser rapidement sur le sommet du crâne, avant de se plonger dans un rattrapage accéléré...Surtout que les exemples concrets n’allaient pas tarder à démarrer !


L’affrontement final du Bien contre le mal : Le Chevalier contre le Dragoooooon !


D’abord, on doit poser le lieu ! Alors, imaginez-vous une caverne. Mais pas une caverne super jolie, remplie de cristaux ou de géodes brillantes, non, non. Une caverne susceptible de servir d’antre à un DRAGOOOOON. Et justement, le voilà qui s’amène ! Un Trioxhydre immense, grand, méchant, avec des gueules pleines de dents et des ailes sombres. Il a sûrement déjà dévoré plusieurs chevaliers, ou un village entier pour le petit-déjeuner.
Dans ce lieu sombre, son pouvoir maléfique est, de plus, grandement augmenté : d’abord, parce que le plafond de la caverne est complètement masqué par l’obscurité et suffisamment haut pour lui permettre de voler à sa guise et surtout, parce que contrairement aux pauvres héros venus le défier, il n’a nul besoin de lumière pour se repérer ! De plus, sa caverne dispose d’un gouffre immense en son centre, capable d’engloutir toute créature...Sauf lui, puisqu’il possède le Talent Lévitation !
Et de l’autre côté de la caverne, voilà qu’entre notre champions ! Il est beau, il est grand, il est noble, vêtu de vert, élu par le Courage et il s’avance pour affronter la Bête. Un Gallame, prêt à se mesurer à ce Dragon. Malheureusement, le maître des lieux est clairement avantagé et les seuls talents de notre type Psy ne suffiront pas.

Première chose à régler : compenser l’absence de luminosité. Dans un tel lieu, Trioxhydre peut déchainer toute la puissance de ses attaques Ténèbres sans risque de représailles, là où Gallame n’a que peu d’angles d’attaques. Pour ce faire, rien de mieux qu’une succession de Coupe-Psycho, en direction de l’entrée de la caverne, ainsi que sur les murs les plus proches : soumis à une friction importante et répétées, la roche en vient à se vitrifier, permettant de réceptionner la lumière depuis l’entrée pour l’amener vers les profondeurs de l’antre. Un véritable jeu de miroir, en quelque sorte !

Ensuite, le gouffre : afin de parer à cet avantage injuste (En même temps, un dragon sans ailes…), plusieurs solutions s’offrent à notre chevalier. La première consiste en un judicieux usage de Téléport, afin d’effectuer des bonds à courte portée, pour naviguer dans la caverne. Mais une solution beaucoup plus directe, devrait permettre de rétablir l’équilibre, vis-à-vis de son adversaire. En effet, un lieu rocailleux de ce genre dispose rarement d’un plafond lisse. En usant d’attaques à distance (Telles que Lame-Feuille ou Coupe-Psyko), notre chevalier pourra sans aucun doute, provoquer la chute de bon nombre de stalactites depuis les hauteurs.
Une pluie de roche risque de rendre tellement compliqué le vol du dragon, que ce dernier n’aura d’autres choix que de revenir vers le sol, offrant alors une cible beaucoup plus aisée à la sainte lame de notre héros !

Enfin, une fois la menace aérienne éliminée, l’espace restreint qui handicapait les attaques à courte portée de Gallame, devient au contraire un atout, puisque son adversaire ne dispose plus d’une assez grande amplitude pour les esquiver !
Et c’est ainsi que le chevalier put triompher du dragon...Ou alors, le dresser, en faire sa fidèle monture, mal tourner, devenir un seigneur du Mal obscur et malfaisant et se détourner de son serment sacré. Ce qui appellerait forcément à un nouveau héros pour le vaincre, mais ça, c’est une autre histoire.

_________________
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 69
Jetons : 9165
Points d'Expériences : 2295
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Duel - Le septième partenaire   Ven 25 Jan - 3:32
Contrôle, Capacité, Changement. Tiens, Creed aurait probablement rajouter son nom à la liste. Gnagnagna, feu, Yuki, gnagnagna, spectre, Ruby, gnagnagna, électrique, Ginji, gnagnagna, fée, Erika, gnagnagna, Acier, Allen, gnagnagna gnagnagna gnagnagna. Ohlala, quel cours ! C’était l’éclate ! Dépitée, Hope essayait de continuer à suivre le cours de sa référente dont l’intérêt lui paraissait moindre. Les trente minutes lui parurent être des heures. Interminable. Aucun intérêt. Malgré trente minutes d’explication, elle n’y voyait toujours aucun intérêt, zéro. Un peu de logique voyons, quel imbécile enverrait son Sharpedo en combat en pleine forêt ? Pour le laisser mourir à même le sol, c’était une excellente idée. Et n’importe quelle personne un minimum intelligente (c’est-à-dire, pas des boulets du type Nathaniel Fisher) saurait qu’envoyer son Salamèche en combat dans l’océan n’était pas une chose à faire. Pokemon, gnagnagna, les pokémons feu sont plus forts à proximité des sources de chaleurs. Wao ! Y a-t-il vraiment quelqu’un dans la classe qui ne savait pas cela ? Hope tourna la tête pour voir les personnes présentes dans la classe. Oui, d’accord, la pimbêche performer de Mentali ne s’était probablement jamais posé la question. Mais le devinerait-elle si on lui posait la question ? Mh… En voilà une question intéressante ! À méditer. Voici un sujet de dissertation qu’elle pourrait proposer à ses futurs élèves si elle venait à devenir prof.

La demoiselle n’avait qu’une seule hâte. C’était de recevoir le sujet du jour, le rédiger à la vitesse éclaire et quitter cette salle. Tout en pondant un devoir potable bien évidemment, elle ne doutait pas que Jackie leur retombera dessus s’ils bâclaient le travail. Au loin, Hope vit une Givrali sereine. Elle soupira. Elle, au moins, n’avait pas le problème de ex-référente tyrannique. Mais malgré tout, la blondinette aimait bien leur ex-référente nouvellement directrice. Au moins, c’était une femme forte. Qui avait réussi dans la vie. Avec des valeurs auxquelles elle y tient. Et ça, c’est important. Nouveau soupir. La rétrospection de Hope ne lui faisait guère plaisir. Et avoir dû quitter Lansat, louper tous ces évènements, et se retrouver sur Adala sans vraiment savoir pourquoi et comment exactement, lui donnait l’impression d’avoir louper un chapitre important de cette école où elle en est à sa cinquième année. Cinq années… Cela semblait si court mais si long. Onde-Sur-Mer avait changé. Elle avait changé. Sa « famille » avait changé. Les gens qu’elle connait ont changé. Les élèves, l’école, les gens, Lansat, le monde. Et elle avait l’impression de devenir fade. De ne pas avoir évoluer au même rythme. De perdre ses couleurs, ses convictions. Du coin de l’œil, elle jeta un regard au gamin dans le coin de la salle qui avait quatre ans de moins qu’elle. Soupir. Elle se sentait affreusement vieille. Beaucoup trop pour être « elle ».





Relire ? À quoi bon ? Hope avait bien conscience que son texte manquait de structure. Mais le sujet lui paraissait bien trop large et peu intéressant. De toute manière, ce genre de chose sont bien plus explicites une fois sur le terrain. De toute manière, c’était toujours pareille. Les cours de duel ne sont jamais intéressants. Il s’agit toujours et encore de poser sur papier ce qu’ils apprennent le mieux par la pratique. Et l’intérêt est alors bien moindre. Non, Hope n’aimait pas ça.

_________________



Miah Stone
Région d'origine : Kalos ~ Illumis
Âge : 16 ans (17/01)
Niveau : 14
Jetons : 866
Points d'Expériences : 210
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Duel - Le septième partenaire   Dim 27 Jan - 19:08
Cours en Classe || Duel
Solo


Miah était une vraie pile électrique aujourd’hui. Ironique, me diriez-vous, lorsqu’on parlait d’une TopDresseuse spécialisée dans le type Electrik non ? Ouais ouais… Passons… Miah était donc montée sur ressorts. La journée s’annoncée belle et riche en nouveauté : elle avait son cours de TopDresseur aujourd’hui ! Elle avait grandement espérée que ce fameux cours aurait eu lieu en plein air, mais malheureusement, tous ses espoirs avaient été anéantis lorsqu’elle avait découvert le numéro de la salle dans son emploi du temps : en SALLE ! A Arceus le cours pratique… Bienvenue au cours théorique… Une petite larme à l’œil, donc.

Miah n’avait pas perdu son engouement pour autant ! Elle s’était levée aux aurores, s’était prise les pieds dans l’héricendre avachis en PLEIN MILIEU de la chambre : NORMAL ! Ce pauvre petit avait pris le relais du Coxyclaque de sa colocataire. Miah était sceptique sur l’utilité de la chose, m’enfin bon… Elle s’était donc pris les pieds dans la bestiole… Puis avait tenté en vain de récupérer le pull qu’elle avait mis la veille : difficile quand un Lixy en avait fait son nid douillet… Cette chambre était un véritable carnage ! M’enfin, au moins, il n’y avait pas des paillettes et de la fumée bleue de partout pour une fois !

Après s’être préparée dans la salle de bain pendant une bonne vingtaine de minutes, elle tentait de réveiller Calua. Comme dit plus tôt : c’était le rôle de son Héricendre. Vous comprenez le problème maintenant ? Voilà !

▬ Zzzzzzzz...Moui, merci, encore plus de sirop d’érable sur ma gaufre…

Doooonc ! Elle réveillait sa colocataire et la sorait de son rêve, de bouffe pour pas changer, et la trainait jusqu’à la salle de classe… On passera sur sa tenue : c’était même étonnant qu’elle n’avait pas mis son pull à l’envers ! Bref…

Miah avait chargé sa Sonistrelle de veiller sur la chambrée. Cet acte n’était pas forcément des plus sûrs, mais c’était mieux que rien. Quoi que… Après réflexion… Furie s’emportait assez facilement… MAIS ! Le contact télépathique qu’elles avaient fini par établir lui permettait de rester en contact avec elle et de savoir si un problème se produisait. Ou plutôt, si un problème AUTRE que causé par Furie se produisait.

Les professeurs firent leur entrée, dont un d’une façon quelque peu… Atypique, nous dirons donc… Et Miah dû lancer un combo-coups-de-coude (ouais z’avez vu la référence à combo-griffes ?... Ouais…) pour faire émerger Calua de son sommeil éveillé (si on pouvait appeler cela ainsi).

Calua n’avait pas l’air dans son assiette, peut-être qu’elle ne semblait plus réveillée qu’elle ne l’était en réalité… Oui, ça devait forcément être ça. Et son Héricendre avachis sur ses genoux dépitait d’autant plus la jeune Pyroli. Mais trêve de plaisanteries : Miah devait écouter ce cours, il était important pour ses études à venir !

Miah buvait toutes les explications comme si elles venaient tout droit d’Arceus. Elle n’en loupait pas une bribe. Des exemples théoriques ? Ok. Pas de problème.

▬ Rex, tu veux bien aller chercher un sujet ? Demandait-elle à son compagnon. Et veille à ce qu’Ahito reste debout au moins le temps de l’aller-retour, ajoutait-elle en chuchotant pour que Calua, assise à côté d’elle, ne puisse pas l’entendre.

C’était parti, Miah recevait son sujet par son Lixy, Calua également. Maintenant, elle ne pouvait plus rien pour elle. Mais, heureusement, la jeune fille se lançait déjà dans sa rédaction. Ouf. Plus qu’à espérer que ce qu’elle allait sortir aurait du sens…


© Codage by Arta'

_________________


Lise L. De l'Élysée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 12
Niveau : 0
Jetons : 473
Points d'Expériences : 56
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Duel - Le septième partenaire   Dim 27 Jan - 22:43
C’est avec une expression d’horreur que Lise assista à l’arrivée de leur professeure, Diana Prince. Mais avant toute chose, que lui évoquait un prénom pareil ? De la prestance, du courage, de la grandeur. Et qu’en était-il de la réalité ? Et bien, cette dernière venait de passer par la fenêtre. Oui, par la fenêtre. Sans prévenir ni rien ni personne. Et avec des taches de boue de la tête au pied. Et l’hygiène alors ? Comment une personne avec un nom si chevaleresque pouvait se comporter d’une manière aussi barbare ? Pourquoi ? Réalisait-elle seulement qu’elle souillait l’image des princes et des princesses ? La Mentali appuyait nerveusement sur son stylo. Non. Ce n’était pas normal. Pourquoi cette personne était professeure dans cette école ? Il devait y avoir une erreur non ? Une usurpation d’identité ! C’était forcément cela ! Mais si cette personne avait réussi à conserver cette fausse identité jusqu’à présent, c’est qu’elle devait sûrement avoir beaucoup de personne qui assurent ses arrières, avec qui elle collabore. Les forces du mal étaient décidément bien encrée sur cette île, il lui faudra beaucoup travailler pour mettre fin à cette corruption. Pourquoi la plèbe laissait-elle persister de tels crimes ? N’avait-elle pas conscience à quel point ce qui se passait être horrible ? Voyait-elle seulement le même monde qu’elle, Lise, voyait ? (spoil alert : non)
C’est d’un mauvais œil que la fillette assista au cours de l’usurpatrice dont le cours était incompréhensible. Bah oui, prendre la place d’un professionnel ce n’est pas bien malin, après on ne peut pas reproduire son travail correctement vu qu’on ne sait pas le faire ! Et en plus on embête les gentilles élèves qui sont là pour apprendre pour ne pas faire partie de la vulgaire plèbe ! Mais bien sûr, c’était donc cela le but de son usurpation ! Cette personne voulait barbariser les futurs citoyens du monde ! Réalisant tout ce que cela signifiait, Lise baissa son regard, fixa sa feuille. C’était une catastrophe. Elle n’avait même pas encore été princesse que ce royaume courrait déjà à sa perte. Mais que pouvait-elle faire, toute seule, une jeune fille innocente et délicate ? Comment pourrait-elle combattre les forces du mal sans alliés, sans pouvoir ? Non, non, non, il devait bien y avoir une solution ! Ou peut-être était-ce trop tard et devrait-elle déjà commencer à préparer plutôt une révolution. Exprimer son mécontentement. Ou simplement prouver à cette usurpatrice qu’elle a tord d’agir de la sorte ! Mais bien sûr !

Hagawa Haru
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 51
Jetons : 2322
Points d'Expériences : 1495
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Duel - Le septième partenaire   Mar 29 Jan - 19:13

Cours DUEL
Cours
« *Baillle*, il faut que…. j’arrive… à… me concentrer… »

C’était toujours difficile de prendre les cours à 8H du matin, qui n’as jamais rêver en regardant son réveil qui viens de se sonner de se dire « Oh et puis tant pis. » pour ensuite le casser a coup de marteau, pour reprendre son oreiller et terminer son magnifique rêve ? MOI ! J’étais tellement bien dans mon lit, je faisais un super rêve ! Je devais sauver le monde d’une menace terroriste, ou un truc dans le genre, je sais plus vraiment… AH ! Voila pourquoi je n’aime pas être réveiller en plein rêve, je n’arrive jamais a me souvenir de la fin.. C’est comme quitter la salle de cinéma avant d’avoir pu terminé le dénouement du film ! *Soupir*

Enfin, quoi qu’on dise les cours avait bien repris depuis notre arrivé à Adala, ces vacances auront été semblable à une décennie et deux jours, c’était étrange… Je n’ai pas encore pris les bonnes habitudes, et j’imagine que je ne dois pas être le seul dans la salle de classe. Je me demande bien qui allait pouvoir nous faire cours, aujourd’hui. J’ai entendu dire qu’Ace était revenu, enfin revenu c’était un grand mot, parce qu’il établissait un nouveau record en termes d’absence. D’ailleurs, il n’y a pas lui qui était revenu… La plupart des professeurs qui avaient quitté la Pokémon Community était revenu après les évènements de Lansat.. Aller savoir pourquoi, personnellement le fait qu’il avait quitté l’académie ne me dérangeait pas le moins du monde, c’était même une bonne chose ! Honnêtement, a part certaines filles qui étaient à fond sur Ace, qui a pu laisser une larme quand il était parti ? Ne répondais pas à cette question. Enfin quoi qu’il en soit, aucuns professeurs n’étaient pas encore arrivé, ça me laisser le temps de poser ma tête sur la table froide, juste quelques minutes le temps d’un petit somme… Dommage, un grand BOUM se fit entendre, ce qui me fit sursauter de ma chaise. Il ne pouvait s’agir que de Diana Prince, avec ces entrées rocambolesques…

J’imagine que faire un petit somme n’était plus une option.. ? Aaaah….. La prochaine fois promis je me coucherais plus tôt, c’est juste le temps de s’adapter, ah quand on parle de s’adapter, Diana Prince était partie sur une explication des plus simple « Comment s’adapter à son terrain ? » enfin si j’ai bien suivis… Difficile quand nos paupières se referment toutes les deux secondes par manque de sommeil. S’adapter… Terrain… Vipélierre… Sharpedo… Limagma… Magma… Mag… Manger… Gateaux… HEIN OUI ! JE SUIS LA !  *tousse* oui j’ai tout à fait suivi ce qui viens de se passer, s’adapter à un terrain avec le type de son pokémon, grosso modo se servir du terrain à son avantage. Ce n’était pas très compliqué tout ça, en tant que performer c’était quelque chose d’habituelle d’user d’élément extérieur pour crée un véritable spectacle... Bon, on peut partir maintenant.. ? Ahah, un devoir… ? Bien sûr, sans aucun problème, les doigts dans le nez ! Enfin je crois… ?

Nous avions le droit à plusieurs sujet, facile je vais prendre quelque chose en rapport avec le type eau !  Comme euh… un type eau dans une centrale électrique… Ouais c’est pas mal ça ! Alors en avant !  Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz…………..


HEIN OUI ! LE DEVOIR !  Euh… il me reste combien de temps ? Ahah.. vingt minute.. ?  Hmm challenge accepté, je pris mon stylo me gratta la tête quelques seconde avant de déverser un flot de mot.



Une minute avant la fin du temps impartis, je posai mon stylo tant pis pour la relecture. Espérons que ce ne soit pas trop catastrophique.





_________________




PHYL THE POWER ! ≈ On part à l'aventuuuuure !
Ana C. Gladio
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 46
Jetons : 1043
Points d'Expériences : 1210
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Duel - Le septième partenaire   Mer 30 Jan - 22:11


Les cours. C'est teeeeeellement barbant. Surtout dès le matin, quand je suis à moitié endormie. Un cours de TopDressage ? Par Lunala, faite que ça soit Ace qui déboule dans la salle pour que, au-delà de m'ennuyer, je puisse admirer mon professeur et baver sur ma copie. Je fixe la porte avec impatience. Mais c'est de l'autre côté qu'il fait son entrée. Enfin, plutôt elle. Ô rage ! Ô désespoir ! Ô jeunesse ennemie ! N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? Et ne me suis-je levée dans cette froide matinée que pour voir passer par la fenêtre cette professeur enjouée ? Diana Prince. Beaucoup d'élèves l'apprécient, moi.. pas trop. Déjà parce qu'elle est sportive. Et moi, je ne le suis que pour les cours de Nahr. Puis elle a toujours des idées bizarres, toujours prête à nous faire escalader des montagnes pour un simple cours. Bref, une sbire de Jackie, maintenant au commande de l'académie. Rien de bon pour moi, quoi.

Son fidèle Lockpin arrive à la suite. Je m'écroule sur ma table: ça va être très long. Elle s'excuse de son léger retard mais se fait couper par un élève. Lorsque son prénom parvient à mes oreilles, je redresse la tête. Mon cousin. Toujours le même. Sa question me fait rire, c'est vrai qu'on est en droit de savoir en quoi cette entrée fracassante était utile. Sa réponse: parce que c'est drôle. Quand est-ce qu'on aura des professeurs normaux dans cette académie ? Probablement jamais.

Le cours commence, j'écoute tant bien que mal en luttant pour ne pas m'endormir. Et, à ma grande joie, ce cours ne sera que de la théorie. On ne va pas parcourir toute l'île pour tester tous les terrains possibles et inimaginables de combats, Lunala merci. Au bout d'une heure, c'est enfin à nous de jouer. Enfin, à moi. Je suis seule devant ma copie et je n'ai aucune fichue idée de ce que je peux écrire. Bon, freestyle.



Je pose mon stylo en soupirant. Au moins, j'aurais fait de mon mieux. J'ai pris comme exemple Sky car c'est le premier qui m'est venu à l'esprit. J'ai repris les connaissances que j'ai obtenu quand j'ai fait mon alternance. A voir.. Ça passe ou ça casse.

Je n'ai aucune idée de quel peut être mon cours suivant, mais si c'est avec Creed, Nahr ou Heartnett, je prends. Bon, si j'ai un cours avec Melty, je serais heureuse aussi, mais bon. Ma référente ne possède pas le sex appeal des trois autres. (Ok, j'arrête.) (Mais ce n'est pas ma faute, c'est les hormones.)

©BBDragon
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 18
Niveau : 51
Jetons : 1661
Points d'Expériences : 1388
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Duel - Le septième partenaire   Jeu 31 Jan - 0:16
Lorsqu’on s’appelle Paul Nyllis, élève en stratégie, on se doit de participer à tous les cours de duel ! Et cela, même si on est hospitalisé pour une main en moins. Au pire, on demande à son Aligatueur d’écrire ! Comme le disait si bien Ace : « »

Non non, je n’ai rien oublié entre les guillemets.

Par conséquent, Paul avait demandé expressément à l’académie de lui envoyer le sujet donné par Diana Prince (encore une fois, on voit que les Pyroli sont avantagées au niveau de leurs référents) à l’hôpital afin qu’il puisse le réaliser et le rendre par Roucool voyageur (nous pouvons aussi préciser que c’est l’unique utilité d’un Roucool).

Bref, l’académie fasse à temps de dévotion pour les études ne put aller à l’encontre de la demande du garçon et celui-ci reçu dans les plus brefs délais une lettre recommandée avec le devoir. Jusque-là, tout allait bien. Paul était enjoué, Aligatueur beaucoup moins. C’était génial.

Puis Paul lu le sujet.

Ce fut la tragédie.

Une déception incroyable s’éprit du garçon qui sombra peu à peu dans la tourmente.

« Oh Seigneur Arceus, père de toute chose, pourquoi me faites-vous subir cela ? » Déclara Paul à la fenêtre entre deux apartés et piqûres de l’infirmière.

Qu’avait-il pu être marqué de si terriiiii…iiiiiiible dans le devoir pour mettre dans un état pareil notre héros si souriant et énergique habituellement ?

Ma foi, il avait été fortement déçu par le travail de Diana qui n’avait visiblement pas lu ses thèses de stratégie.

Il comprenait à présent, que son génie était incompris.

« Oh Satan, créature démoniaque des enfers de glace, arrêtez de soumettre mon cœur à votre tourment. »

Tout cela n’avait évidemment plus aucun sens. Ni pour Paul, ni pour les lecteurs. C’est pourquoi, Aligatueur attrapa son ami et le secoua tel un pruneau. De cette secousse en résultat ceci :

« Duvoir du Duul pour Miss Princu,

Vuuilluz trouvur si join, au paragrafu sur lu Tralala qui reste lus zinformation concurnant l’unvironnumunt un stratùgi :

http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7163-l-avantage-du-type#72561

Cordialumunt,

Paul Nyllis.
Par Aligatuuur. »


HRP:
 

_________________
Moodboard:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Cours Duel - Le septième partenaire   
Cours Duel - Le septième partenaire
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Outils de modération :