[Event #1 - Moyen] Sirène, je ne suis pas une pauvre âme en perdition.
Miriam Haere
Miriam Haere
Région d'origine : Alola
Âge : 31 ans
Niveau : 26
Jetons : 3711
Points d'Expériences : 507
Adulte Zoologiste
Sujet: [Event #1 - Moyen] Sirène, je ne suis pas une pauvre âme en perdition.   Sam 24 Nov - 11:05



« J'y vais de ce pas. Attendez-moi ici.. » dit-elle en s'éloignant. « Et ne mangez pas tous les bonbons ! »

Miriam fait signe à Ana et Miguel avant de partir en direction de la plage. Il y a à peine quelques minutes, l’œuf de Démanta que la jeune femme avait offert à sa nièce venait d'éclore. Elle se rendait donc là où sa Démanta et son Relicanth passe leur journée. Le nouveau-né pourra ainsi rencontrer sa mère, Estel. L'alolienne est heureuse qu'Ana est maintenant une Démanta dans son équipe. Elle l'a d'ailleurs surnommé Summer, cela sonne plutôt bien.

La jeune femme traverse donc la ville en direction des plages entre le quartier aquali et la Pokémon Community. Elle laissait ses pokémons là, le matin et le soir. Lorsqu'elle travaille au parc zoologique, ils la suivent pour rester sur les plages près du lieu-dit. Miriam n'aime pas les laisser enfermer dans leur pokéball, ils sont sur une île, elle estime qu'ils ont le droit d'être totalement libre et de pouvoir parcourir les fonds marins comme bon leur semble. Son Octillery et son Krabby reste la plus part du temps avec elle. Et Bacabouh.. Bah ça dépend. Mais ce soir, ils y sont tous: c'est Halloween. La jeune femme a fait l'effort de se déguiser pour faire plaisir aux deux enfants. Mais l'ancienne doyenne du village de Poni lui avait dit que se déguiser le jour d'Halloween attirait les mauvais esprits.. Mais ce ne sont que des superstitions de grand-mère, elle n'y croyait pas trop. Mais elle avait quand même un peu les chocottes.

Elle arrive sur la plage, totalement déserte. Une ambiance lourde y pesait, mais Miriam n'y prêta pas trop d'attention. Il fallait juste qu'elle retrouve ses pokémons et elle sera rassurée. Mais dès lors qu'elle s'approche de l'océan, une épaisse brume venue des abysses commencent à l'entourer. Elle fronce les sourcils mais ne s'arrête pas. Ce n'est que de la brume de mer, un phénomène naturel certes rare mais qui reste un simple phénomène naturel. Miriam en a déjà vu, c'est simplement de l'air chaud et humide qui circule sur une surface froide comme l'eau qui entoure l'île ce qui forme cet étrange brouillard. Le fait que cela se produise le jour d'Halloween pourrait en faire psychoter plus d'un, mais on ne la fait pas à une experte des océans.

Une fois au bord de l'eau, elle utilise le sifflet qu'Ana lui a confié plus tôt. En effet, sa nièce l'utilise pour appeler ses pokémons vol. Le son qu'il produit est si aigu que seul les pokémons peuvent l'entendre. Elle souffle dedans. L'écho de son appel semble s’évanouir au loin, comme un caillou qu'on aurait lancé pour faire des ricochets. La jeune femme attend un instant en observant l'horizon, ou le peu qu'elle arrive à voir. Au loin, elle aperçoit une forme sortir de l'eau et s'approcher: très probablement l'un de ses pokémons qui a entendu le sifflet. Elle fait un grand signe de la main mais la créature s'arrête change de trajectoire pour venir grimper sur un rocher qui perçait l'eau. Miriam plisse les yeux.

« Pop ? C'est toi ? » demande-t-elle.

Mais, à travers la brume, la jeune femme ne reconnaît pas la silhouette de son Octillery. Non, l'étrange créature possède une longue nageoire. Une Lamantine ? Non, la créature semble plus mince.. Une Oratoria peut-être ? Non, bien trop grande. Elle parcourt la silhouette de bas en haut.

Non. Impossible.

Serait-ce.. un buste humain ? Une sirène ? Ça n'existe pas. C'est prouver scientifiquement qu'une sirène ne peut pas exister, et si c'était le cas, cela voudrait dire que les vampires, les fantômes et les gargouilles existeraient aussi ?

Non. Impossible.

Pourtant, une voix s'élève. Une voix douce, calme et limpide qui apaiserait les cœurs, même de celui où l'âme est la plus tourmentée. Elle chante, Miriam ne rêve pas. Et elle chante tellement bien.  La jeune femme soupire de bonheur et s'assoit sur le sable pour mieux profiter. Mais un hurlement vient couper ce chant, remplaçant cette merveilleuse mélodie par d'horrible cris stridents. L'Alolienne a pour réflexe de mettre ses mains sur ses oreilles en se roulant en boule sur le sol. Sa tête tourne, elle a mal au crâne. Elle avait l'impression que quelqu'un venait lui mettre des coups de pieds dans les tempes.

« Arrête, arrête.. je t'en supplie. »

Mais rien n'y fait, la sirène semble décider à se déchirer les cordes vocales pour le malheur de son auditoire.

« Non.. Non.. Chante comme avant, je veux ré-entendre ta voix mélodieuse. »

Silence. Plus rien ne parvient aux oreilles de la jeune femme à part le bruit des vagues qui viennent s'échouer sur le sable. Elle reste allongée sur le sol, les mains sur les oreilles, tétanisée. Elle a peur que les cris recommencent. Alors elle reste immobile. Mais elle ressent une légère pression sur son épaule.

« Octyyyy ? »

Elle sursaute et se redresse immédiatement pour faire face à son Octillery.

« Pop ! » s'exclame-t-elle avant de le prendre dans ses bras. « Je suis heureuse de te voir. »

Le pokémon eau la regarde dans l'incompréhension totale. Miriam tourne la tête vers le rocher: la sirène n'était plus là. Elle secoue la tête et fait signe à Pop que tout va bien. Elle se redresse et enlève le sable sur son costume.

« Je suis là pour vous présenter quelqu'un. »

Elle sort la pokéball de Summer et l'active en direction de l'eau. La Démanta apparaît en poussant un cri de joie.

« C'est la fille d'Estel. Je compte sur toi pour l'amener aux autres et la présenter. Moi, je retourne en ville pour continuer de fêter Halloween avec Miguel et Ana. »

Elle lui fait un petit clin d'oeil avant de s'éloigner. Elle leur fait un dernier signe de la main puis tourne les talons pour quitter la plage le plus rapidement possible. Elle ne sait pas ce que c'était, ni pourquoi elle s'en est prise à elle ainsi. Finalement, peut-être que la doyenne à raison. Se déguiser attire les mauvais esprits.
Sirène, je ne suis pas une pauvre âme en perdition.

©BBDragon
[Event #1 - Moyen] Sirène, je ne suis pas une pauvre âme en perdition.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :