[Hard] Horrifiques visions - Make our story [PV Calua]
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 18
Niveau : 51
Jetons : 2643
Points d'Expériences : 1401
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [Hard] Horrifiques visions - Make our story [PV Calua]   Dim 25 Nov - 22:14
« Ahouuuuuuuuuuuuuuuuu... »

- Tais-toi fichu clébard !

A nouvelle année, nouveau Halloween.

Assis sur la chaise de son bureau, Paul contemplait la lune blonde dans le ciel étoilé. Tout comme aucun Halloween ne s’était déroulé comme prévu, aucune fête n’avait été organisé par la direction pour celui-ci. Cela pouvait se comprendre par la rentrée récente et tout le travail accumulé en ce début d’année sur une nouvelle île. En somme, beaucoup de nouveautés, beaucoup de changements, beaucoup à faire…

En ville, évidemment que personne ne s’était arrêté pour autant de vivre et une fête devait battre son plein là-bas. Peu de temps auparavant, Paul avait vu les décorations s’y mettre en place dans les rues et dans les boutiques. Même le vieux manoir avait tronqué son élégance pour des toiles d’araignées le temps d’une soirée.

La fête devait être vraiment superbe, pourtant Paul n’avait pas le cœur à s’y rendre.

Premièrement, il avait toujours détesté Halloween. Sa véritable première sortie avait été avec Dahlia et ne s’était pas très bien terminée. Heureusement, plus de peur que de mal, personne n’avait été blessé. Paul en gardait néanmoins le nostalgique souvenir de sa première sortie avec la demoiselle.

Deuxièmement, le Noctali se sentait très seul ce soir. La solitude l’accompagnait dans le clair de lune. Après le départ de Lansat, Paul avait réussi à se pardonner et mettre de côté sa frustration, mais il en restait encore une part de noirceur qui semblait vouloir le suivre dans les bons, comme dans les mauvais moments. Ce soir plus que jamais, il ressentait la tristesse de n’avoir personne à qui se confier, aucun bras dans lesquels se cacher.

Certes, il avait Sirius. Son meilleur ami. Ou encore Aligatueur, son autre meilleur ami. Ou même ses Pokémon, sa famille. Seulement, les uns étaient des Pokémon, l’autre était un homme. Il y avait des choses qu’il pouvait leur dire, d’autres qu’il ne pouvait pas. Et cette solitude provenait de ce qu’il ne pouvait pas.

Sur son iPok était accroché un porte-clé Kaiminus, qu’il tenait fermement entre ses doigts.

Soudain il se leva, rangea l’appareil dans sa poche, empoigna son sac et sorti sans un bruit. Aligatueur dormait, il ne voulait pas le réveiller. Ils avaient beau être inséparables, il pouvait se passer de sa présence lors d’une petite virée nocturne pour se rafraîchir les idées. Au contraire, il se préférait seul dans son mal-être. Il ne voulait pas inquiéter le Pokémon, ni le contaminer avec son pessimisme.

Le froid de la nuit vint caresser ses bras nus. Dans la précipitation de son action, il avait oublié d’emporter une veste. Qu’à cela ne tienne, il ne comptait pas rester dehors très longtemps, juste le temps de faire un tour du parc, peut-être se balader un peu en forêt, puis revenir.

Il passa devant chaque dortoir, admirant leurs architectures, toutes différentes. La direction s’était vraiment donné du mal pour ne pas simplement recopier l’ancienne académie, mais lui donner un second souffle. Dans l’ensemble, c’était plutôt réussi. Seul bémol, le fait de ne plus pouvoir sortir aux heureux souhaitées. En l’occurrence, Halloween étant un jour particulier dans l’année, personne ne viendrait lui dire quoi que ce soit s’il s’absentait quelques minutes de l’enceinte de l’école, d’autant plus que d’autres élèves devaient faire la fête en ville en ce moment même.

En effet, personne ne lui interdit le passage au niveau de l’entrée nord et il put vaquer librement à son vagabondage. Du moins, c’est ce qu’il croyait. A peine avait-il mis le pied dehors, qu’il entendit des bruits de pas. Il tendit l’oreille et compris qu’ils venaient vers lui… Et plutôt à vive allure. Le Noctali se prépara et dégaina la pokéball de Flam. Une ombre en provenance du sol ne tarda pas à se manifester et venir montrer son intérêt à côté du dresseur.

« Vous n’aurez pas besoin de lui, jeune maître, ce qui s’amène est d’une toute autre nature. »

- Ecto, tu ne devrais pas être à la chambre avec les autres ? L’ectoplasme sourit. Arf, peu importe. Qu’est-ce qui te fait croire ça ?

« Oh, trois fois rien… Mon petit doigt. Mais je vais vous laisser en être juge. Bonne chasse, Master. »

De la même manière, qu’il était arrivé, Ectoplasma disparut. Aussitôt, les pas se firent plus pressants, ils allaient débarquer d’un instant à l’autre. Paul serrait sa pokéball, qu’il n’avait pas l’intention de ranger malgré les dires du Pokémon. Toutefois, l’avenir donna raison à ce dernier. Des élèves en panique débarquèrent à l’entrée de l’académie et ne parurent pas vouloir s’arrêter en voyant le Noctali leur faire face. Il dû en attraper un par le bras au passage pour le stopper dans sa course et lui demander ce qu’il se passait.

- D-des monstres. Il y a des monstres au lac Keldeo.

L’élève tira d’un coup sec son bras pour se dégager et s’enfuit dans l’académie. Paul resta dubitatif sur le parvis de l’école.

- C’est quoi encore cette histoire ?

Bien qu’il n’y croit qu’à moitié, sa curiosité était piquée. Il fit un détour par son dortoir pour récupérer quelques affaires, ainsi que la pokéball d’Arcanin, et prit la direction du lac Keldeo à dos du type Feu.

_________________
Moodboard:
 
Calua R. Kana
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 95
Points d'Expériences : 556
Coordinateur Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Hard] Horrifiques visions - Make our story [PV Calua]   Mer 28 Nov - 20:09
‘’Tim di di di-dam, Ti di di-doom ♪’’

Pas vraiment le genre de mélodie qu’on s’attend à entendre  en période d’haloween. pourtant, la ritournelle que fredonnait la Pyroli était bien à l’image de son état : y’avait-il plus belle période que celle-ci ? Des gens qui s’amusent, des costumes, des bonbons gratuits...Non, décidément, Halloween était bien l’occasion rêvée pour elle d’expérimenter ce qu’elle avait mis tant de mois à préparer : avec un tel public potentiel déployé dans les rues de Nuevo et les allées de l’académie, elle n’avait que l’embarras du choix, afin de tester ses numéros de rues. Retour aux fondamentaux, comme on dit !

‘’Mais arrête, tu es très beau comme ça ! Et puis regarde, on est assortis, en plus !’’

Le soupir émis par le Coxyclaque pourrait probablement être entendu jusqu’à Kalos, tant ce dernier semblait peu enthousiaste à l’idée de sortir dans cet état. Si sa dresseuse avait renoncé au traditionnel costume de sorcière pour se tourner vers une tenue de diablotine d’un beau rouge vif, le reste de son équipe avait également eu droit à une petite mise à jour , niveau garde-robe. Vampire, démon et vénérable magicien s'alignaient donc sous le regard de leur général. Et si Apollo était le seul à exprimer son désarroi, le reste de ses compagnons se contentèrent de faire contre mauvaise fortune, bon coeur (Sauf Art...parce que sa cape noire lui allait beaucoup trop bien pour qu’il s’en plaigne).
Quand au programme de la soirée, la jeune fille hésitait encore sur la marche à suivre : une fois son matériel empaqueté et une ou deux tenues de rechanges pour ses numéros de transmorphismes, elle devait encore trouver un coin dans l’académie pour s'installer. Miah avait déjà quitté la chambre, elle ne pouvait donc pas lui ‘’demander’’ d’être sa sublime assistante...Un argument marketing en moins, il faut que tout le reste soit complètement maîtrisé pour compenser !

‘’Maintenant...Levez-vous, mes serviteurs et plongeons cette académie dans la nuit de l’horreur !’’

‘’...’’

‘’...Trop lyrique, hein ? Et si je remplace ‘’serviteurs’’ par ‘’fidèles minions’’ ? ’’

Si un jour Calua se présente à une quelconque élection, rappelez-lui de laisser Apollo écrire ses discours, de la première à la dernière ligne. Le temps des derniers ajustements étant passé, il ne leur restait plus qu’à se mettre en route. Ou en tout cas, à essayer tant bien que mal de le faire, vu le poids de cette malle d’accessoires ! Avant qu’Albus n’intervienne pour la soulever d’un Psyko, même le trio composé de Apollo, Calua et Ash ne parvint pas à la déplacer d’un millimètre. Qu’est-ce que Calua avait bien pu mettre à l’intérieur, sa collection d ‘enclumes ?

‘’T’es un amour, Al. Maintenant, si tu veux bien la faire glisser vers la porte…’’

(Il semblerait que la taille de celle-ci limite quelque peu notre sortie. Pourrais-je te demander comment tu as bien pu réussir à la faire rentrer en premier lieu ?)

‘’Secret de magicienne ! J’suis sûr qu’en poussant un peu…’’

La lutte était par trop inégale : d’un côté, les lois de la physique, ,de l’autre la toute-puissance et l’expérience d’un Goupelin soutenu par la motivation sans faille de sa dresseuse. Les murs tremblaient, les parois vibraient,Apollo soupirait mais rien n’y fait, la malle restait résolument dans l’embrasure de la porte. Et ce malgré l’acharnement d’une Calua bientôt aussi rouge que son costume, qui ne semblait pourtant pas lâcher l’affaire !

‘’Alleeeeeeeeez  ! Bouge ! Mais tu vas bouger, oui !’’

La situation aurait sûrement pu s’enliser (Une lutte sans merci entre une malle malveillante et une diablotine déterminée) si Apollo n’avait pas littéralement laissé tomber un Ipok vibrant sur le dessus du coffre. Manifestement, un certain nombre de messages à destination de Calua requièrent son attention...et feront une diversion parfaite, afin d’épargner le cadre de la porte.
Un peu dépitée, le regard de la jeune fille se ralluma brusquement à la lecture du premier message : relayé par les Pyrolis, il semblerait qu’avant même que la nuit de l’horreur ne commence, Adala était déjà le théatre d’événements bien mystérieux. En particulier sur les rives du lac Keldeo, si elle s’arrêtait sur les témoignages les plus nombreux. Ça parlait de monstres, de lueurs bizarres...Bref, ça ne pouvait qu’être une chose : de la magiiiiiiiiiiiiiiiiiie ! Le temps de rappeler ses équipiers à l’exception de Albus et Apollo et elle ne perdit pas une seconde pour se planter fermement devant

‘’...Albus. Oublie la malle. Faut que j’aille au Lac Keldeo tout de suite !’’

(Si je comprends bien, tu me demandes de t’y amener par la voie la plus courte ?)

‘’Je sais, mais là, on est pas dans un numéro ! C’est un cas d’urgence, steuplééééé !’’

(Entendu.  Ne bouges pas, je n’en ai que pour quelques secondes.)

‘’Aaaaaah, faut pas que j’oub…’’

On avait dit ‘’Ne bouges pas’’, non ?

********************

*Zap*

Téléport réussi, mon capitaine. La cible est bien arrivée à destination, sur le long chemin encadré par une multitude de bosquets qui mène au lac. Néanmoins, si je peux faire une remarque : la prochaine fois, essayez de viser un peu mieux, genre, sur le milieu du chemin ET PAS SUR L’ARBRE LE PLUS PROCHE DE CE DERNIER !
Une posture quelque peu instable, même si l’on exclut la surprise de la magicienne quand à son apparition impromptue. Même si son starter put se raccrocher aux branches les plus proches, sa dresseuse n’eut pas autant de chance. Sous le coup de la surprise, son équilibre précaire ne tarda pas à la trahir et elle se retrouva suspendue tel un Gruikui pendu, sa queue de diablotin pendant dans la vide. Vu sa posture, Apollo ne pouvait pas vraiment venir jouer les jetpacks, sans risquer de les encastrer dans le tronc au décollage.
Cela dit, le sol n’était pas bien loin...Elle pouvait peut-être tenter sa chance. Le temps de prendre une grande inspiration et on lâche tout !

‘’À la une, à la deux...à la trois !’’

Attention, météore pyrolien en approche, dégagez la piste d’atterrissage !

_________________
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 18
Niveau : 51
Jetons : 2643
Points d'Expériences : 1401
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Hard] Horrifiques visions - Make our story [PV Calua]   Dim 9 Déc - 14:43
- Plus vite Arcanin.

- Rwoaaar !

Sur ordre de son dresseur, le Pokémon força l’allure. La forêt défilait autour d’eux, ils ne tarderaient pas à rejoindre le lac Keldeo. Si les dires de l’élève étaient vrais et qu’il y avait des « monstres » là-bas qui s’en prenaient aux personnes présentes, alors Paul devrait être prêt à agir au plus vite. C’est pourquoi, malgré l’instabilité de sa monture alors qu’elle traversait à vive allure la forêt, Paul enfilait son costume de Noctaman. Dans le pire des cas, où des personnes se seraient amusés des élèves de l’académie en leur faisant une blague, sa tenue passerait inaperçue au milieu des costumes d’Halloween. Il en termina avec la combinaison, accrocha son iPok sur son avant-bras et activa son casque, il ne lui restait plus qu’à le revêtir. Il passa les mains au-dessus de sa tête, l’objet en main, et pendant un court laps de temps, sa vue fut entravée. Une banale seconde d’inattention involontaire. Comment aurait-il pu deviner que ce serait à ce moment précis, qu’il se ferait attaquer ? C’était pratiquement impossible à prévoir, ce qui induisait que ce n’était peut-être pas non plus intentionnel. Toutefois, les faits étaient là. D’un brusque coup, Paul se retrouva projeter hors de sa monture. Son casque vola de ses mains pour atterrir lui aussi sur le sol.

- Arcaaaa ?

Ayant entendu le sbunk sur son dos avant de perdre la sensation d’un poids sur celui-ci, Arcanin freina sa course jusqu’à son arrêt et revint sur ses pas. Il vit Paul étendu au sol, bras écartés et sur lui, une personne cornue qui semblait le bloquer de tout mouvement. Automatiquement, le type Feu passa sur un modèle défensif de son maître. Il releva ses babines, révélant ses crocs, et se mit à grogner à l’encontre de l’inconnue. Ses râles ramenèrent Paul à lui et il ouvrit les yeux sur une jeune fille, qui ne lui était pas étrangère.

- Ca… Calua ? Dit-il distraitement. Puis il ajouta en se rendant compte de la situation : Qu’es-tu entrain de faire ?

Soudain, il se rappela de ce que lui était justement entrain de faire avant l’accident ! Ses joues s’empourprèrent en comprenant que son identité secrète était peut-être compromise, il passa de suite ses bras en barrage devant son visage et détourna sa tête vers le casque, posé un peu plus loin.

- Arcanin, mon casque !

Le Pokémon calma ses ardeurs et chercha l’objet du regard. Il le repéra rapidement et s’empressa de le ramener à Paul, qui le mit aussitôt.

- Hahaha, excuse-moi jeune fille, mais j’ai des choses à faire ! Peux-tu me laisser passer ? J’ai des monstres à combattre.

_________________
Moodboard:
 
Calua R. Kana
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 95
Points d'Expériences : 556
Coordinateur Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Hard] Horrifiques visions - Make our story [PV Calua]   Dim 30 Déc - 14:31
Prenons un problème de physique simple : une jeune fille d’une cinquantaine de kilos + un sac d’une bonne quinzaine de kilos, soumis à une poussée accélérative de 2.1 newton, que l’on associe à une gravité classique de g = 9,80665 m·s-. Si l’on exclut les frottements de l’air, les phases de la lunes et la tentative de son Coxyclaque pour venir l’aider, quelle sera la force de l’impact causé par la chute de notre Calua avec le sol, situé en contrebas ?
Réponse : probablement douloureuse.
Mais manifestement, la physique n’avait pas prévue l’apparition d’une nouvelle variable dans l’équation. Mettons donc à jour nos données et ajoutons le passage d’une masse de fourrure chaude et  fluff, aux beaux reflets orangés, juste en-dessous du point d’impact.
Nouvelle réponse : atterrissage parfaitement exécuté et sans casse aucune (pour Calua, pour l’ex-conducteur du type Feu, les médecins sont encore en délibération).
Néanmoins, quelque peu sonnée par le choc, la Pyroli prit plusieurs secondes pour vraiment analyser sa situation. À moitié étalée sur le dos, une masse gémissante étalée sous son corps,  elle secoua la tête en entendant le grognement du type Feu. Dans le même temps, son starter  se propulsait en avant depuis l’arbre le plus proche, afin de voler au secours de sa dresseuse. Avec une aussi grande gueule, l’Arcanin pouvait ne faire qu’une bouchée de sa partenaire impromptue !

‘’Ca… Calua ? Qu’es-tu en train de faire ?’’

‘’Hein, que quoi...je...euh…’’

Bonne question. À peine avait-elle commencée à s’asseoir, que la planète entière se mit à tourner dix fois plus vite autour d’elle. Incapable d’accélérer de la sorte, la diablotine manqua de s’affaisser de nouveau. Apollo en profita donc pour la saisir par les épaules et la maintenir face à lui, le temps que son regard retrouve un peu de cohérence.

‘’Ouaaaah...C’est rigolo Pollo, j’savais pas que t’avais des frangins. Hello.’’

Le temps que les trois Coxyclaque qui se tenaient face à lui, fusionnent pour n’en former plus qu’un, la Pyroli parvint à faire cesser les vibrations qui secouaient chaque centimètre de son corps. Tout en se relevant tant bien que mal, elle entendit soudainement une voix familière s’adresser à elle !

‘’Hahaha, excuse-moi jeune fille, mais j’ai des choses à faire ! Peux-tu me laisser passer ? J’ai des monstres à combattre.’’

Ce costume...Ce casque...Mais c’était lui ! Impossible de se tromper, c’était bien le super-héros qui l’avait aidé sur Lansat ! Qu’est-ce qu’il fichait sur Adala ? Est-ce qu’il avait une base secrète sur chaque île, afin de pouvoir voler à la rescousse des Caluas en détresse ? ou alors, il avait une super base spatiale et descendait depuis l’espace lorsque le devoir l’appelait ?! Autant de questions que la Pyroli aurait aimé lui poser mais...il avait bien parler de monstres à combattre, elle n’avait pas rêvée ? Mais c'est génial !

‘’Ah, toi aussi, tu vas là-bas ? Je peux t’accompagner ?! Faut absolument que je vois si ce sont bien des monstres, parce que si c’est le cas, ça veut dire qu’il y a de la magie à l’oeuvre et ça, c’est un tout petit peu ma spécialité ! Si tu dois les combattre, tu vas avoir besoin d’aide et on avait fait du super travail d’équipe sur Lansat.
Et en plus, regarde un peu ce que j’ai, maintenant ! Bouge-pas, je reviens dans une minute.’’


Le temps d’attraper son gros sac à dos et un Apollo quelque peu perplexe et la petite magicienne disparue derrière le tronc d’un arbre massif...Avant de réapparaître, complètement métamorphosée !  Elle avait ajouté des bottes hautes d’un beau rouge vif à sa panoplie et remplacée son haut par un plastron d’une même teinte, semblable à des élytres. Deux épaulettes venait compléter le-dit plastron et des gantelets en tissu venait couvrir ses bras. Deux longues bandes de tissus blancs partaient de son col, pour venir être reliées à ses avants-bras.  Enfin, sous son bras gauche, la jeune fille portait un casque tout rond, dont l’apparence était étrangement semblable à celle de son starter.

‘’Alors, t’en penses quoi ? Depuis que j’ai vu ton costume, j’voulais vraiment avoir le même donc  j’ai demandé à un ami de m’aider à le fabriquer ! A la base, je pensais m’en servir pour l’un des mes spectacles de ce soir, mais ça, c’est vachement mieux ! ’’

Dans le lointain, une mince brume commençait à poindre, probablement causé par les eaux d’un lac Keldeo calme et chauffée par les rayons du soleil...du moins, en apparence.

_________________
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 18
Niveau : 51
Jetons : 2643
Points d'Expériences : 1401
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Hard] Horrifiques visions - Make our story [PV Calua]   Mer 9 Jan - 13:21
Sous le masque impassible de Noctali, caché derrière une voix forte et assurée, se tenait en réalité un banal humain en proie au stress. Paul craignait que Calua ait aperçu son visage, bien qu’il se le soit recouvert dès qu’il en eut l’occasion. Bien sûr, Calua n’aurait pas pu reconnaître cet élève de l’académie immédiatement et cela lui aurait demandé quelques recherches avant de faire le lien entre Paul et le visage qu’elle aurait vu. Seulement, l’identité secrète du héros révélée, quand bien même Calua ne serait pas armée de mauvaises intentions, un risque existerait pour lui et ses proches. Surtout ses proches… Le garçon n’avait aucun intention de les impliquer dans ses activités, à commencer par Sirius qui serait le premier touché en cas de problème, étant donné sa proximité avec lui. Paul tentait autant que faire se peut de ne rien laisser transparaître de ses inquiétudes dans sa posture. Ses pupilles restaient fixées sous sa visière dans celles de la Pyroli, qui se remettait de sa chute.

A aucun moment ne traversa l’esprit du héros l’idée de questionner Calua sur la raison de cet accident. Si elle l’avait vu, elle entamerait par ça, c’était certain. La fille n’avait pas sa langue dans sa poche, Paul doutait qu’elle garde une aussi grosse information pour elle. Toute guillerette, elle lui répondit du tac au tac sur ce qu’il venait de lui annoncer. Sa voix laissait feindre la surprise et ses paroles étaient concordantes. A priori, elle ne dissimulait rien et n’avait donc rien vu de ce qui s’était passé. Paul s’en trouva soulagé et poussa un bref soupir en relâchant la pression. Un autre problème se présentait à lui, auquel il souhaitait mettre un terme avant toute chose.

- C’est dangereux là-bas, tu ne devrais p…

Cependant, le héros sous-estimait les capacités de débit de Calua. Elle était si heureuse de s’être trouvé un compagnon de route, qu’elle connaissait, et dont l’objectif était approximativement le même que le sien, qu’elle ne l’entendait pas, lancée dans son propre monologue enchanté. Et puis, elle avait ajouté un élément contre lequel Paul ne pouvait rien faire : le travail d’équipe. « Leur » travail d’équipe pour être précis. Il était vrai que sur Lansat, lors de l’ultime affrontement entre Palladium, A2P et la Team Rouage, Paul et Calua avaient fait front commun. Ensemble, ils avaient réussi à pénétrer la mêlée et endiguer une partie des assauts de la Team Rouage, avant de finalement se retrouver séparés et perdre leur avantage jusqu’à en être vaincu. Ce jour-là, si Calua était resté avec lui jusqu’au bout, ils auraient peut-être pu limiter une partie des dégâts. Mais il ne lui en voulait pas d’être partie, car de la même façon qu’elle aurait pu l’aider dans ce sens, si Calua n’avait pas été du tout là, il n’aurait quasiment rien pu faire en solo.

L’unité aurait permis à Lansat de survivre. Paul le savait bien. S’ils avaient été plus nombreux à se rassembler sous une même bannière, plutôt que de se jeter dans la mêlée de manière disparate, ils auraient pu remporter la victoire et sauver leur île. Cet échec le rongeait depuis un moment et il s’était promis de ne plus le laisser continuer ainsi. Il prit sur soi de se ressaisir, pensant à tous ceux qui l’avaient aidé à remonter la pente. Il n’avait pas le droit de les décevoir et de se laisser plonger. Il devait apprendre de ses erreurs et le prouver. Calua lui en offrait justement l’occasion. Il n’avait qu’à lui tendre la main pour serrer la sienne déjà tendue et créer ainsi une nouvelle union face à une nouvelle menace.

- D’accord, je t’attends là.

Lorsqu’elle avait dit une minute, elle ne plaisantait pas. Aussitôt s’était-elle cachée derrière un tronc d’arbre, qu’elle en ressortait transformée de la tête aux pieds ! Elle n’avait alors plus du tout l’air de la gamine que Paul connaissait. On aurait dit à n’en pas douter… Un Coxyclaque géant ! Extraordinaire ! Les yeux de Paul pétillaient en voyant ce costume tout neuf et scintillant de beauté. Ainsi… C’était Noctaman qui l’avait inspirée ? Paul n’en revenait pas. A Lansat, il pensait avoir totalement foiré sa mission. Pour lui, il n’y avait aucune raison que quelqu’un souhaite le copier. Cela ne lui serait même pas venu à l’idée de le penser. Et pourtant… Cette fille venait de réaliser l’impensable. La Pyroli venait de frapper en plein cœur le héros en Paul, s’en retrouvant extrêmement gêné.

- Calua… Ça me touche beaucoup. Ton costume est magnifique, digne d’une véritable magicienne. Tout bien réfléchi, viens avec moi au lac Keldeo ! Nous ne serons pas trop de deux pour endiguer cette menace et qui plus est, si ce que tu dis est vrai, tu seras bien plus qualifiée que moi pour comprendre la magie qui opère en ces lieux. Muée par un vent frais, une brume de sang commença à envelopper les pieds des deux héros. Il semblerait que le devoir nous appel déjà. Le lac n’est plus très loin, terminons à pied !

Sur ces mots, Paul se mit à courir dans la direction où la brume se faisait la plus épaisse, devenant un véritable rideau entre eux et ce qui se cachait de l’autre côté

- Mes informations sur l’incident sont limitées, donc tout ce que tu sais peut nous être utile. On va devoir quand même se montrer prudents, cette brume n’augure rien de bon. D’accord Ca… Le héros noctalien dévisagea un instant sa partenaire aux couleurs d’un Coxyclaque. Comment t’appelles-tu ? Je veux dire… Quel est ton nom de héros ?

La purée de pois vint ensuite assaillir les deux adolescents. Avec ses bras en barrage, Paul traversa d’une traite le nuage et déboula sur un spectacle sans précédent. Sous une pleine lune argentée, provoquant les effluves de brume rouge, apparut le lac Keldeo changé ! Son eau pure et calme habituelle s’était métamorphosée aux couleurs du sang, devenant agitée et effrayante. Cette vision d’horreur aurait pu n’être qu’un tableau d’un soir particulièrement perturbant, mais il n’en était rien. Ce tableau était vivant et inspira la crainte au Noctali. De ses eaux, sortaient des créatures informes qui s’en prenaient à quiconque se trouvait dans la zone. Des personnes courraient de partout, tentant de les fuir comme ils le pouvaient après avoir mis fin à leur pique-nique. Des tentes de campeur étaient ravagées et leurs occupants acculés contre le lac. Les scènes s’accumulaient et le héros ne savait plus où donner de la tête.

- Nous avons peu de temps pour agir. Quel est ton avis sur la question ? Tu penses qu’il s’agit encore de magie ? Si oui, que devons-nous faire ?

Noctaman enchaînait les questions. Il n’avait d’autre choix que de les multiplier afin d’arriver rapidement à un résultat leur permettant d’élaborer un plan. Il s’en remettait totalement à Calua pour l’aiguiller.

_________________
Moodboard:
 
Calua R. Kana
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 95
Points d'Expériences : 556
Coordinateur Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Hard] Horrifiques visions - Make our story [PV Calua]   Lun 21 Jan - 19:16
‘’Calua… Ça me touche beaucoup. Ton costume est magnifique, digne d’une véritable magicienne. Tout bien réfléchi, viens avec moi au lac Keldeo ! Nous ne serons pas trop de deux pour endiguer cette menace et qui plus est, si ce que tu dis est vrai, tu seras bien plus qualifiée que moi pour comprendre la magie qui opère en ces lieux. Il semblerait que le devoir nous appel déjà. Le lac n’est plus très loin, terminons à pied !’’

Yes ! Elle avait la validation d’un héros ! Ce n’était pas exactement le genre de choses que l’on peut mettre sur un CV, mais pour elle, c’était déjà quelque chose d’énorme ! Prenant soin de fixer ses rubans d’accroches aux anneaux de sa ceinture, la Pyroli emboîta vivement le pas à son partenaire en costume. Tremblez monstres et criminels, car la justice était en marche !
Suivi d’un Apollo totalement concentré sur l’avant du chemin (La première menace qui pointe le bout de son nez, devra affronter sa fureur stellaire avant de pouvoir s’approcher de sa Dresseuse), elle constata rapidement que la brume qui émanait du lac semblait s’épaissir de plus en plus : suffisamment en tout cas, pour que son champ de vision limité par son casque, la prive d’une vue précise d’une bonne partie des alentours.
Tout en avançant, le Noctali reprit la parole...et manqua de faire trébucher Calua avec ses questions. Euh, son nom d’héroïne ? À vrai dire, elle n’y avait pas vraiment songé. La plupart du temps, quand elle se costumait pour ses spectacles, elle gardait son nom habituel (Surtout que ‘’La grande et puissante Calua’’, ça sonnait déjà bien, non ?). mais maintenant qu’il évoquait la chose, il est vrai qu’elle devrait peut-être y réfléchir un peu. Histoire de dissimuler son identité, et d’inspirer la terreur dans le coeur de ceux qu’elle arrêterait au nom de la justice (I’M THE LAW !).
Sans cesser de courir, elle prit le temps de passer les possibilités en revue, avant de laisser échapper d’une voix enthousiaste, quelques mots au travers de son casque.

‘’...Tu peux m’appeler Red lady ’’

Dans ce cas, en avant Red Lady ! Car votre aide risque d’être nécessaire, bien plus tôt que vous ne l’imaginez...
En arrivant près des eaux jadis si paisibles, Calua se retrouva ainsi face à une vision qui la prit au dépourvu : aussi rouges que le sang, les flots s’étaient mués en un véritable magma bouillonnant, duquel émergeait des silhouettes rendus informes par la brume et la distance. Et si bon nombre des vacanciers qui occupaient jadis ses rives, s’étaient déjà enfuis, ils en étaient d’autres qui éprouvaient quelques difficultés à quitter les lieux !
Non loin de sa position, la jeune fille put observer un véritable monstre, dévaster une table d’observation d’un seul coup de ses puissantes pattes avant : si la partie basse de la créature ressemblait à un Brutapode, le sommet de son abdomen semblait arborer le torse puissant d’un Mackogneur aux yeux complétement injectés de sang. Avec un rugissement, la créature poursuivit son oeuvre destructrice, jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de la table de pierre.

‘’Nous avons peu de temps pour agir. Quel est ton avis sur la question ? Tu penses qu’il s’agit encore de magie ? Si oui, que devons-nous faire ?’’

Oulah, il lui demandait à elle de trouver un plan pour tout ce chaos ? Ok Calua, respire. Prends les informations dont tu disposes, c’est comme un tour de magie : si on arrive à trouver ‘’le truc’’, il n’y a rien au monde, qui ne puisse être résolu et analysé. Tandis que son starter se chargeait de la couvrir, Calua inspira profondément, avant de détailler un à un les éléments qui lui venaient.

‘’À première vue, ça vient du Lac lui-même. Ça a l’air réel, donc, je ne vois pas de trucages qui permettraient de produire ce genre d’illusions de grande ampleur.
Dans ce cas-là, on devrait pouvoir se baser sur les légendes qui concernent les héros luttant contre des créatures obscures, le genre qu’on trouve dans les récits de tous les continents.  Si ce sont bien des monstres créées par la magie du Lac Keldeo, ça tombe dans le domaine du supernaturel pur et si c’est ce genre de magie, elle a toujours trois points faibles distincts : soit on élimine sa source, pour couper l’accès aux monstres. Soit on se débarrasse de chacun d’entre eux individuellement, avant de pouvoir s’attaquer au pouvoir qui en est à l’origine. Soit il existe une espèce de ‘’méga-monstre’’ qui provoque tout ça par sa seule présence et si on arrive à le vaincre, les autres retourneront d’où ils viennent.’’


Évite d’afficher cet air sceptique, Pollo, t’as tout sous les yeux en ce moment même ! Et même si Calua ne pouvait s’empêcher d’associer tout ça aux romans d’aventures qu’elle dévorait régulièrement, il faut bien admettre que son analyse peut servir de plan, à l’heure actuelle. Quelque soit le choix fait par le duo de héros, il leur faudra fatalement mettre un terme aux apparitions monstrueuses, s’ils veulent pouvoir apaiser la situation !

‘’On a déjà le point d’origine avec le Lac. Poll...Pardon, Red Leader , monte le plus haut possible et essaye de repérer un monstre plus grand ou plus terrifiant que les autres, si tu peux. On aura au moins une piste pour voir s’il y a un ‘’super-méchant’’ parmi eux. En attendant, faut qu’on aide les gens à s’enfuir avant que ça dégénère encore plus !’’

Sans attendre, la Pyroli se laissa glisser sur les bords du lac, avant d’aviser l’une des créatures :semblable à unn mélange difforme entre un Grotadmorv et un Gigalithe, la masse hérissée de cristaux tranchants se figea un bref instant, lorsque la jeune fille apparut devant lui.
Des deux bras, elle se mit à dégager les sangles qui lui enserrait la taille, avant de faire fuser les deux bandes de tissus, alourdies par le métal qui en ornait les extrémités. Plutôt que de tenter une épreuve de force, la Pyroli se contenta d’une série de petits assauts pour maintenir l’attention de sa cible sur elle. Elle n’avait pas peur...Enfin, pas trop. C’était juste un numéro, de la magie, quelque chose sur laquelle elle pouvait agir, si elle restait concentré. On était plus proche de l'épreuve de GRS, mais au moins, cette grosse bête ne ferait plus de dégâts,tant qu'elle se concentrait sur elle.
Elle était plus petite mais aussi plus rapide que ce gros machin. Et s’il voulait l’attraper, il lui faudrait faire plus d’efforts que ça !

_________________
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 18
Niveau : 51
Jetons : 2643
Points d'Expériences : 1401
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Hard] Horrifiques visions - Make our story [PV Calua]   Dim 3 Mar - 15:37
- Red Lady ? Répéta le héros pour goûter la saveur de ce nom. Red Lady… Oui, ça sonne bien !

Il leva son pouce dans la direction de Calua, l’accompagnant d’un signe de tête approbateur. Les noms de héros étaient à la fois un moyen de protéger son entourage, mais c’était aussi une méthode pour créer un symbole derrière lequel les gens pouvaient se ranger. Alors il n’était pas à choisir à la légère. En l’occurrence, Red Lady était simple, joli et efficace. Noctaman visualisait déjà ce nom passant aux infos et les comics qui s’en suivraient.

Franchissant la nuée rouge qui emplissait la forêt, ils se retrouvèrent en face d’un spectacle sordide de créatures déchaînées et d’humains effrayés. Noctaman, qui pourtant s’était préparé à tout, se sentait lui aussi mal devant cette scène. Il ravala sa peur grandissante et demanda d’une voix forte et assurée l’aide de sa partenaire sur ce qu’ils voyaient. Avant de s’en prendre à ces monstres, ils devaient apprendre à les connaître. Toute information permettant de les repousser était bonne à prendre. Si Red Lady avait raison et qu’il s’agissait de magie, alors il y aurait obligatoirement une astuce à déceler pour arrêter ce carnage.

Cependant, Red Lady démonta l’hypothèse de la magie dès ses premières paroles, balayant ainsi toute chance de trouver un mécanisme qui pourrait stopper les créatures et ramener le lac à la normale. Néanmoins, elle proposa une autre source potentielle de magie, très différente de celle que les humains avaient l’habitude de côtoyer : le surnaturel.

- Ok. Donc si je résume… C’est la merde.

Les trois options envisagées par sa coéquipière n’envisageaient rien de bon. Aucune d’entre elle n’était sûre de fonctionner. Comme elle l’avait signalé, la seule chose dont ils étaient certains, c’était que le lac était à l’origine de tout ce joyeux bordel. En revanche, ils n’avaient jamais étudié de méthode permettant de rendre à un lac son aspect initial et se jeter dedans ne serait sûrement pas suffisant.

- D’accord, mais ne nous éloignons pas trop l’un de l’autre. S’écria Noctaman en voyant la jeune fille décamper.

Il la regarda partir, ne sachant s’il devait la suivre ou non. Elle n’en était qu’à ses débuts et Red Leader scrutait depuis le ciel la bataille. Peut-être ne devrait-il pas la laisser seule. Il la vit rapidement croiser le chemin de l’une de ces imposantes créatures et sans traduire une once de peur, elle l’alpagua à l’aide de ses rubans. L’ennemi était colossal, mais elle paraissait le gérer à distance. Il n’avait donc aucune raison de s’inquiéter. Tout allait bien se passer. N’est-ce pas ? Pensant que d’autres personnes étaient en danger, Noctaman se força à bouger et tourna les talons à la demoiselle. Elle était venue pour se battre elle aussi, ce qui signifie qu’elle savait ce qu’elle faisait et qu’il devait lui faire confiance. Quant à lui, il avait aussi sa part du travail à réaliser.

Rapidement, il rencontra la fusion sous hémoglobine d’un Brutapode et d’un Mackogneur, dévastant de ses puissants bras tout ce qui avait le malheur de croiser son chemin. Le héros ne semblait pas échapper à la règle pour le monstre qui lui fonça dessus. Noctaman bondit sur le côté pour l’esquiver et se rattrapa dans une roulade. Les pattes de la créature firent demi-tour et il revint à la charge, entrechoquant ses quatre poings. De sa ceinture, Noctaman tira une capsule qu’il lui lança en pleine figure. Lorsqu’elle éclata, des étoiles se dispersèrent tout autour de la bestiole difforme qui ferma les yeux par réflexe et ralentit. Le héros n’avait pas attendu de voir l’effet de son artifice pour s’élancer vers lui. Il arma son pied au moment où elle allait lui passer dessus et déchargea toute la puissance de ses bottes à air comprimé dans la patte avant droite du monstre. Celui-ci perdit l’équilibre et s’écroula un peu plus loin.

Immobilisée au sol, elle ne paraissait plus aussi dangereuse. Mais ce n’était que temporaire. Elle ne tarderait pas à se relever et reprendre la lutte. Noctaman devait l’arrêter définitivement dès maintenant ! Il augmenta le volume de son casque et siffla aussi fort qu’il le pouvait. Le bruit se propagea au milieu des cris de peur, de l’eau bouillonnant et des monstres destructeurs, avant de disparaître dans la forêt. L’énorme Mackogneur se redressa doucement, visiblement pas alerté plus que de raison par ce sifflement. Noctaman pensa qu’ils ne devaient pas être doué d’intelligence, mais simplement mué par leur instinct primaire. Il n’eut pas le temps de se relever entièrement qu’un cri répondit à l’appel du garçon masqué.

- Rwoaaaar !

Aussitôt déboula en trombe un Arcanin de la brume. Son poil beige ondulait à sa suite tel les flammes d’un Galopa. Il se rua sur le monstre et le renversa une nouvelle fois. Puis de ses crocs, mordit sa chair au niveau de sa moitié inférieure. Comme un Lougaroc jouant avec sa prise, il se mit à secouer le morceau qu’il avait attrapé en lui donnant différents coups de pattoune. Venant mettre un terme au combat, Noctaman s’approcha et d’un nouveau coup de pied vertical, assomma la créature qui voyait déjà rouge.

- C’est bon Arcanin, tu peux le relâcher.

- Arcaniiin. S’écria joyeusement le Pokémon avant de cracher une espèce de liquide rouge comme celui qui composait le monstre.

Le combat n’avait duré qu’une poignée de minutes, toutefois cela avait peut-être suffit à ce que la situation évolue. Noctaman composa le numéro de Calua sur l’iPok accroché à son avant-bras et prit l’appel en bluetooth avec son casque.

- Comment ça se passe de ton côté ? S’enquit-il sans mettre les formes, jugeant qu’au vu de la situation, elle ne lui en voudrait pas. Je me dirige vers un groupe de campeurs acculé, à moins que tu n’aies des nouvelles intéressantes de Red Leader.

_________________
Moodboard:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Hard] Horrifiques visions - Make our story [PV Calua]   
[Hard] Horrifiques visions - Make our story [PV Calua]
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Outils de modération :