Event - Oiseaux Mécaniques[Hard]
Cloé Nosya
Région d'origine : Rhode
Âge : 13
Niveau : 13
Jetons : 2214
Points d'Expériences : 506
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Event - Oiseaux Mécaniques[Hard]   Ven 30 Nov - 22:22

 

Solo event


Event - Oiseaux Mécaniques [Hard] (31/10/2018) 


Cloé était pressée. Pour Halloween d’une part, et encore son déguisement de sorcière lui allait encore assez bien pour la fête, et une certaine selle de course pour l’autre. En effet, lors de son dernier entraînement, l’anneau en acier permettant de resserrer la selle autour d’Amethy avait tout simplement cédé lors de l’entraînement monté. Cloé l’avait un peu trop serré et avais mal jaugé la taille des muscles du corps de son Rhinocorne, pourtant ce manque de discernement ne lui arrivait jamais en temps normal.

C’est pourquoi, ce soir, elle devait se rendre à l’atelier afin de réparer sa selle transportée par Kenaï. Ses autres Pokémons l’attendait dans sa chambre à l’exception de Clochette qui s’est glissée sous le chapeau de Cloé. D’un pas assez rapide, elle avala la petite distance qui la séparait avec l’atelier avant de toquer à la porte et ouvrit timidement cette dernière.

- Excusez-moi, ma selle de course est cassé et je voulais savoir si c’était possible de…

Personne. Il n’y avait qu’elle et ses deux Pokémons dans cet endroit. Pas une seule lumière d’allumé si ce n’est ce fin trait de lumière rouge sang qui passe sous cette porte délabrée. Cloé pensa alors qu’il y avait quelqu’un et s’enfonça plus dans l’antre des bricoleurs avant de se tenir face à cette porte.

Elle était bien plus grande qu’elle et que son Ursaring, ce qui n’étonna pas plus Cloé que ça, son bois était d’un noir qui rendait nerveuse Cloé. Les différentes gravures n’inspiraient vraiment pas la petite et Kenaï commençait à grogner doucement. Prenant sou courage à deux mains, elle se saisit de la poignée et la tourna. Au moment ou la porte s’entrouvrit, elle ressentit un long frisson glacial parcourant tout son petit corps. La pièce qui s’ouvrit devant elle ne la rassurait pas plus que ça.

La pièce n’était pas petite mais pas grande non plus, il y avait des étagères avec pleins d’outils que Cloé savait parfaitement manipuler comme le tournevis, ou le burin, mais aussi des outils inconnus pour elle, comme ces scies circulaires ou ces pierre à poncer. Il y avait un tableau abîmé par le temps représentant un Zoroark sur un fond de prairie. Mais avec l’unique ampoule rouge comme éclairage, le tableau paraissait sinistre et angoissant. Elle se détourna du tableau plus que mal à l’aise et s’approcha de la source lumineuse pour découvrir un établi débarrassé avec en son centre une mallette à outil pleine de rouille. Elle n’avait pas l’air d’avoir bien servit, si bien que Cloé ouvrit la boîte en forçant un peu avant de découvrir son contenu. Juste de quoi réparer sa selle. Un fer à souder et une tenaille. Cependant elle ne savait pas encore utiliser le fer à souder car jugé trop dangereux pour son âge. Alors elle mit la main dans la boîte avant de se faire piquer au doigt.

-Aïe !!!

Elle enleva rapidement la main la mallette avant de s’apercevoir qu’elle saignait un peu. Une goutte de sang tomba dans la mallette. A cet instant, Cloé fut prise de terreur par une force invisible si bien qu’elle recula rapidement. Juste assez pour éviter de se faire trouer la main par le fer à souder. Il venait de sauter de la boîte et bien que débranché, il était chaud. Il était rouge luisant. Puis ce fut au tour d’un autre fer à souder de se joindre à son ami sous le regarde terrorisée de Cloé. Et un troisième puis un quatrième. Les manches se fusionnèrent ensemble pour ne faire qu’un seul et même ensemble. Un autre ensemble vint se poser à côté du premier. Et petit à petit plusieurs outils volèrent vers l’établi pour se faire souder par un fer pour arriver un une sorte de Roucool au pattes rougeoyantes, au ailes aiguisés et au bec acéré. A ses côtés, une sculpture de la petite Cloé commença à se construire en matériaux moins dangereux, des tôles, des câbles, des ficelles. Et bien sur le tout soudé par le fer fantôme.

Notre Cloé s’enfuit à toute jambe suivi par Kenaï avant de passer la porte en toute hâte. Mais elle revint dans la même salle qu’elle avait laissée avec la Cloé de fer dans la lumière rouge de l’ampoule.

Soudainement, le Roucool se jeta sur Cloé le bec en avant de se faire intercepter par Kenaï. Ce dernier mis juste sa patte en opposition à l’assaillant qui se vit arrêter sur place. Au lieu de tomber au sol, il se mit à tourner de plus en plus vite traversant petit à petit la main de Kenaï avant de totalement la traverser laissant un trou dedans dont seul quelques poil de la pauvre bête subsistèrent brulés par les pattes en fer à souder du Roucool. Il hurla de douleur et oublia un instant Cloé.

Ce fut l’instant de trop.

Le Roucool ouvrit son bec et arracha l’œil droit de Cloé et il repartit ver la statue de métal avant de déposer l’œil de Cloé au niveau de l’œil de la statue sans oublier de brûler l’intérieur de la plaie avec ses pattes. A son tour Cloé cria de douleur et se tint l’oeil. Des larmes commencèrent à couler de son œil gauche et des larmes coulèrent en même temps de l’oeil de la statue.

Elle n’avait jamais connu pareille douleur tout comme son Pokémon. Alors qu’elle pleurait à chaude larme, le Roucool refondit sur Cloé. Ce coup-ci, Kenaï employa les grands moyens et se décida à l’arrêter avec ses crocs plus puissant que ses bras. Mais comme la première fois, le Roucool se mit à pivoter créant un trou traversant la gueule de l’Ursaring avant de pénétrer dans la gorge de Cloé. Il lui arracha les cordes vocales et repartir vers la statue qui se mit à pleurer et hurler comme Cloé l’aurait fait. Elle supplia même Kenaï de ne pas l’abandonner.

Mais il ne se relèvera pas, il se relèvera plus. A son tour, Cloé s’écroula sur Kenaï laissant le Roucool ponctionner les organes de Cloé afin de les rajouter à la statue.



Mais sous le chapeau de Cloé il y avait Clochette depuis le début. Clochette qui n’aima pas le fait que la statue porte un de SES rubans. Il se mit à léviter avec ses pouvoirs psys avant de voir Cloé et Kenaï au sol les yeux clos. Avec le chapeau au dessus, il ne pouvait pas voir ce qu’il s’est réellement passé. Alors il fut encore plus outré de voir que la statue avait dépossédé Cloé et se rua dessus.

Le choc fit basculer la statue sur la mallette posée sur l’établi et la fit se fermer. Le Roucool et la statue disparurent et les organes de Cloé se virent en intégralité restituer et aucune blessure n’apparaissait sur Cloé ou Kenaï. La seule chose qui venait déranger la pièce dans laquelle ils étaient était le ronflement de Kenaï, le souffle de Cloé, et l’ouverture de la fenêtre pour laisser passer le Zoruark du tableau.





Event - Oiseaux Mécaniques[Hard]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :