[Rivamar][Alternance] Un million de petites fibres
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 51
Jetons : 16762
Points d'Expériences : 1541
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [Rivamar][Alternance] Un million de petites fibres   Sam 1 Déc - 15:29
La rousse fit tourner la poignée de l'immense portail, dévoilant le domaine de Carole aux yeux inconnus de Haru. La propriété était suffisamment grande pour abriter une immense serre et une boutique par laquelle les clients accédaient par une autre entrée. Cela paraissait désert mais Carole était sûrement occupée à travailler soit dans la serre, soit en boutique. Il y avait toujours quelque chose à faire ici, la tutrice n'était pas contre une paire de mains de plus avec l'arrivée de Salomé, même s'il fallait tout apprendre à la rousse et tout lui expliquer avant qu'elle ne puisse s'assigner à sa tâche du jour.

— Bienvenue chez Carole Franck ! T'as vu, ça a plus rien à voir avec son taudis de Lansat ! Bon par contre, c'est toujours autant le bordel chez elle, heureusement que la serre et la boutique, elles, sont mieux tenues !

La rousse laissa échapper un rire alors qu'elle se souvenait de sa mission commune avec le Coordinateur. Retrouver ce carnet n'avait pas été une mince affaire et le duo avait eu son lot de frayeur entre le carnet de recettes détruit qui s'était fait passer pour le vrai manuscrit, et les junkies qui les avait kidnappés, il y avait de quoi devenir fou.
Il n'y avait qu'aux côtés de Haru que Salomé pouvait vivre de telles péripéties. Heureusement, cette alternance était bien plus tranquille en comparaison.

Elle proposa au Phyllali de la suivre, passant devant la serre occupée par le seul Marill de Carole, arrosant à tout va les fameuses plantes médicinales que la gitane avait apporté avec elle à l'hôpital. Il lui en restait quelques échantillons alors elle en prit un et le fourra dans la main du blondinet sans rien lui demander au préalable :

— Tiens, tu peux garder ça, si tu veux. En tisane, c'est super efficace contre plein de bobos. Maux de tête, rhumatisme, et même des maladies plus grave... Mais ça, ça te concerne pas.

Bien sûr que non, sinon cela aurait été Haru à la place du fameux Ginji aujourd'hui. Mais Haru était bien portant, alors la rousse referma les doigts du garçon sur l'échantillon, continuant la visite en lui montrant la serre du bout du doigt pour finalement l'amener à la boutique de Carole. Mille articles paraissaient être entreposés, tous rangés en fonction de la maladie à traiter ou des maux à soigner. Il y avait les fameuses tisanes que la rousse venait de confier à Haru mais non pas par simple échantillon mais bien à travers des paquets de cent grammes qui ne demandaient qu'à être mélangés à de l'eau pour donner naissance à une bonne tisane. Mais bien odorante tout de même, la rousse ouvrit un sachet pour faire sentir à Haru histoire qu'il se rende compte de ce que la demoiselle lui avait confié.

— C'est fort autant niveau odeur que niveau goût mais c'est efficace à ce qu'il paraît... J'ai même pas encore eu le courage d'en tester, l'odeur me dégoûte mais ça se vend bien et Carole a son lot d'habitués alors ça doit être un minimum efficace.

Justement, en parlant du loup... Une Carole précipitée, ses éternelles lunettes rivées sur son crâne et sa chevelure blonde coupée court désormais en bataille. Vêtue d'une simple salopette ternie par la terre de la serre et où s'emmêlaient feuilles et pistils, elle se stoppa face à Haru, remettant ses lunettes en place pour être certaine de ne pas avoir de visions ou d'hallucinations dues à ses fameuses plantes qu'elle faisait pousser.

— Haru ?!? Mais qu'est-ce que tu fais là ?!? Tu viens pas toi aussi pour une alternance, rassure-moi ! Oh là là si ça se trouve l'académie m'avait prévenu que j'aurais deux étudiants et j'ai complètement oublié !
— Non, non, Carole ! C'est moi qui lui ai proposé de venir vu qu'il était de passage à l'hôpital pour rendre visite à quelqu'un.
— Oh. Oh d'accord. C'est bon alors, vous m'avez fait peur les enfants ! En plus j'ai encore perdu mon agenda... Vous l'auriez pas vu, par hasard ?

Salomé échangea un regard avec Haru.
Voilà que le cauchemar recommençait mais à Rivamar désormais.

— Je vais voir si je tombe dessus en faisant faire une rapide visite à Haru.
— D'accord, merci ! Tu veux bien gérer la boutique le temps que j'aille le chercher ? C'est que mon meilleur client, Bob, a l'intention de passer récupérer une partie de ma récolte prochainement... Faut que je m'organise mieux, rha là là ! déclara Carole toujours aussi paniquée, Towelie va rester pour vous assister si besoin !

Un Charmina s'avança, les yeux explosés et un filtre qu'il déposa à l'entrée d'une feuille à rouler qu'il garnissait allègrement et généreusement d'un peu d'herbes piochées dans un paquet entrouvert de feuilles médicinales.

— Salut les mioches... On se fume un pétard ?

La rousse leva les yeux au ciel, se retournant vers Haru pour lui chuchoter à l'oreille :

— Fais pas attention à lui, je comprends pas trop pourquoi Carole le garde car à part piquer dans les stocks, il sert pas à grand chose... Si Charles a envie d'un défi, il a qu'à essayer d'éduquer un minimum ce Pokemon...
— Je vous entends, vous savez ! Bon ben faîtes vos trucs de gosse, moi je continue de faire mon truc de... grand.

Et le type Psy sortit un briquet, allumant sa cigarette artisanale et recrachant la fumée au sein de la boutique, toujours déserte pour le moment.

_________________
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Hagawa Haru
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 51
Jetons : 2322
Points d'Expériences : 1495
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Rivamar][Alternance] Un million de petites fibres   Dim 6 Jan - 21:53

Un million de petites fibres
Salomé Cobal
C’est immense ! Salomé ne plaisantait pas quand elle parlait d’une grande propriété dans Rivamar, c’est à se demander, ou elle a pu se dégoter tout ça… Enfin, j’imagine que c’était une chance incroyable pour Salomé de travailler ici, au côté de Carole, au moins il n’y avait pas besoin de faire les présentations, j’espère qu’elle à maintenant arrêter de côtoyer des vieilles personnes pas très nettes, avec des Cornèbres comme pokémon, ou des hippies un peu bizarre…


La Givrali me fit entrer à l’intérieur de l’immense serre, c’était encore plus grand que la serre dont s’occuper Carole à Lansat, c’était vraiment incroyable ! Sans doute que la serre regorgeait de plantes médicinales en tout genre, je ne m’y connaissais pas trop dans ce type plante, il n’y avait que des plantes décoratives, dans ma chambre, d’ailleurs Mavis semblait être aux anges, elle qui adorait s’occuper des plantes dans la maison, il y avait une variété de plantes vertes ici ! Charles se contentait de noter tout ce qu’il voyait sur son carnet, tout été pour lui, une source de recherche importante pour son fameux mémoire. Tout ça, qui était géré par un Marill au loin qui s’occupait d’arroser les plantes. C’était vraiment pratique ! Salomé me fit don d’un échantillon d’un des fameux remèdes de Carole, apparemment c’était très utile en cas de bobo, ou pire mais j’imagine que ce n’était pas mon cas, je me portais très bien, par contre vu à quoi ressembler le truc, elle était sûre que c’était sans danger.. ? Selon ses dires, c’était remède très fort aussi bien de l’odeur, que du goût, ça n’avait pas l’air d’être très bon c’est vrai…


« Ah, eh bien… j’y penserai si j’ai un souci… hein ? »


Je rangeais à l’abri le fameux échantillon de Salomé dans la poche, disons que je l’utiliserais en cas d’extrême nécessité, parce que j’ai le pressentiment que ce truc peut me tuer rien qu’a l’odeur qu’il dégage.. hem. Les remèdes a base d’herbe médicinale était bien connu pour être très efficace, mais écœurant après tout, il me semble avoir déjà vu un marchand d’herbe médicinale dans à Janusia. Grand-mère allait souvent, lui acheter des remèdes, je m’en souviens qu’elle a un jour voulu nous donner ça quand on avait un rhume, mais j’ai refusé très gentiment… Cette odeur, je m’en souviens encore, enfin, mon nez s’en souviens très bien. Ça donnait envie de vomir…


Voilà, d’ailleurs que Carole, déboule devant nous, en salopette pleine de terre, elle se stoppa net quand elle remarqua ma présence. Prise de panique, de peur d’avoir un nouvel élève pour une alternance, mais Salomé lui expliqua qu’il s’agissait juste d’une petite visite à l’improviste, de ma part.

« Oui.. moi aussi, je suis content de te revoir Carole. hem. »

La jeune femme, avait encore perdu son carnet, a ce moment précis, nos regards se croisèrent Salomé et moi. Nous n’étions pas repartis, pour une énième enquête à la recherche d’un journal intime, quand même ?! Ouais bah ce sera sans moi cette fois-ci hein.. ? À tous les coups, il a été kidnappé par une organisation secrète dans Rivamar, ou un truc dans le genre, j’en suis sûr ! Cependant, je n’ai ni la foi, ni la force de partir à sa recherche…


« Nous pourrions le retrouver en rien de temps, mais s’il n’y a pas de récompense à la clé, je vous préviens, ne comptez pas sur moi. »

Charles et la délicatesse, *soupir* d’ailleurs quelque chose clochait dans la phrase de Carole non.. ? Sans doute mon imagination qui me jouait des tours. La rousse continua la visite, jusqu’à que, l’on tombe devant ce qui devait être un Charmina, ou du moins ce qu’il en reste, c’est la première fois que je vois un Charmina fumer… ? Il fume, je ne rêve pas ? Euh.. d’accord pourquoi pas….


« Ma maman, m’a toujours dit de ne pas parler au inconnu, n-non merci.. »



Est-ce qu’on peut dire inconnu quand il s’agit d’un pokémon, et puis il n’avait pas l’air d’être très net… Décidément, il ne devait pas y avoir que des choses très bon pour le corps dans cette serre a mon avis ! J’imagine que ça ne me concernait pas, après tout…


« Je n’ai pas envie d’apprendre les bonnes manières, à un rustre ma chère Salomé, cela serait une perte de temps, et de productivité. »



« Euh.. on devrait parler de ça plus loin, hein.. ? (J’ai pas envie qu’il vienne encore vers nous, vous voyez.. ?) Alors sinon, tu t’en sors avec Carole c’est pas trop compliqué ? D’ailleurs, tout se passe bien, depuis l’incident à Lansat, tu ne le vis pas trop mal ? Je t’avouerais que ça me fait tout bizarre depuis qu’on a quitté l’île. »



« Oh oui, ça c’est intéressant ! Allez Salomé, nous voulons tout savoir de vos péripéties après cet accident ! Cela fera un sujet parfait, pour le chapitre 2, de mon mémoire huhu.. »


_________________




PHYL THE POWER ! ≈ On part à l'aventuuuuure !
[Rivamar][Alternance] Un million de petites fibres
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Outils de modération :