>

Partagez | .
[Rivamar][Alternance] Un million de petites fibres
avatar
Pokeathlète Médecin

Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 51
Jetons : 21838
Points d'Expériences : 1473

Sujet: [Rivamar][Alternance] Un million de petites fibres   Sam 1 Déc - 15:29

La rousse fit tourner la poignée de l'immense portail, dévoilant le domaine de Carole aux yeux inconnus de Haru. La propriété était suffisamment grande pour abriter une immense serre et une boutique par laquelle les clients accédaient par une autre entrée. Cela paraissait désert mais Carole était sûrement occupée à travailler soit dans la serre, soit en boutique. Il y avait toujours quelque chose à faire ici, la tutrice n'était pas contre une paire de mains de plus avec l'arrivée de Salomé, même s'il fallait tout apprendre à la rousse et tout lui expliquer avant qu'elle ne puisse s'assigner à sa tâche du jour.

— Bienvenue chez Carole Franck ! T'as vu, ça a plus rien à voir avec son taudis de Lansat ! Bon par contre, c'est toujours autant le bordel chez elle, heureusement que la serre et la boutique, elles, sont mieux tenues !

La rousse laissa échapper un rire alors qu'elle se souvenait de sa mission commune avec le Coordinateur. Retrouver ce carnet n'avait pas été une mince affaire et le duo avait eu son lot de frayeur entre le carnet de recettes détruit qui s'était fait passer pour le vrai manuscrit, et les junkies qui les avait kidnappés, il y avait de quoi devenir fou.
Il n'y avait qu'aux côtés de Haru que Salomé pouvait vivre de telles péripéties. Heureusement, cette alternance était bien plus tranquille en comparaison.

Elle proposa au Phyllali de la suivre, passant devant la serre occupée par le seul Marill de Carole, arrosant à tout va les fameuses plantes médicinales que la gitane avait apporté avec elle à l'hôpital. Il lui en restait quelques échantillons alors elle en prit un et le fourra dans la main du blondinet sans rien lui demander au préalable :

— Tiens, tu peux garder ça, si tu veux. En tisane, c'est super efficace contre plein de bobos. Maux de tête, rhumatisme, et même des maladies plus grave... Mais ça, ça te concerne pas.

Bien sûr que non, sinon cela aurait été Haru à la place du fameux Ginji aujourd'hui. Mais Haru était bien portant, alors la rousse referma les doigts du garçon sur l'échantillon, continuant la visite en lui montrant la serre du bout du doigt pour finalement l'amener à la boutique de Carole. Mille articles paraissaient être entreposés, tous rangés en fonction de la maladie à traiter ou des maux à soigner. Il y avait les fameuses tisanes que la rousse venait de confier à Haru mais non pas par simple échantillon mais bien à travers des paquets de cent grammes qui ne demandaient qu'à être mélangés à de l'eau pour donner naissance à une bonne tisane. Mais bien odorante tout de même, la rousse ouvrit un sachet pour faire sentir à Haru histoire qu'il se rende compte de ce que la demoiselle lui avait confié.

— C'est fort autant niveau odeur que niveau goût mais c'est efficace à ce qu'il paraît... J'ai même pas encore eu le courage d'en tester, l'odeur me dégoûte mais ça se vend bien et Carole a son lot d'habitués alors ça doit être un minimum efficace.

Justement, en parlant du loup... Une Carole précipitée, ses éternelles lunettes rivées sur son crâne et sa chevelure blonde coupée court désormais en bataille. Vêtue d'une simple salopette ternie par la terre de la serre et où s'emmêlaient feuilles et pistils, elle se stoppa face à Haru, remettant ses lunettes en place pour être certaine de ne pas avoir de visions ou d'hallucinations dues à ses fameuses plantes qu'elle faisait pousser.

— Haru ?!? Mais qu'est-ce que tu fais là ?!? Tu viens pas toi aussi pour une alternance, rassure-moi ! Oh là là si ça se trouve l'académie m'avait prévenu que j'aurais deux étudiants et j'ai complètement oublié !
— Non, non, Carole ! C'est moi qui lui ai proposé de venir vu qu'il était de passage à l'hôpital pour rendre visite à quelqu'un.
— Oh. Oh d'accord. C'est bon alors, vous m'avez fait peur les enfants ! En plus j'ai encore perdu mon agenda... Vous l'auriez pas vu, par hasard ?

Salomé échangea un regard avec Haru.
Voilà que le cauchemar recommençait mais à Rivamar désormais.

— Je vais voir si je tombe dessus en faisant faire une rapide visite à Haru.
— D'accord, merci ! Tu veux bien gérer la boutique le temps que j'aille le chercher ? C'est que mon meilleur client, Bob, a l'intention de passer récupérer une partie de ma récolte prochainement... Faut que je m'organise mieux, rha là là ! déclara Carole toujours aussi paniquée, Towelie va rester pour vous assister si besoin !

Un Charmina s'avança, les yeux explosés et un filtre qu'il déposa à l'entrée d'une feuille à rouler qu'il garnissait allègrement et généreusement d'un peu d'herbes piochées dans un paquet entrouvert de feuilles médicinales.

— Salut les mioches... On se fume un pétard ?

La rousse leva les yeux au ciel, se retournant vers Haru pour lui chuchoter à l'oreille :

— Fais pas attention à lui, je comprends pas trop pourquoi Carole le garde car à part piquer dans les stocks, il sert pas à grand chose... Si Charles a envie d'un défi, il a qu'à essayer d'éduquer un minimum ce Pokemon...
— Je vous entends, vous savez ! Bon ben faîtes vos trucs de gosse, moi je continue de faire mon truc de... grand.

Et le type Psy sortit un briquet, allumant sa cigarette artisanale et recrachant la fumée au sein de la boutique, toujours déserte pour le moment.

_________________
Merci Ida & Max pour les Moodboards !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
[Rivamar][Alternance] Un million de petites fibres
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Reste du monde :: le reste du globe :: Sinnoh-