Faire éclore le fruit - Partie II | Solo Event #2
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Faire éclore le fruit - Partie II | Solo Event #2   Sam 22 Déc - 21:18
Après la bonne douche chaude que m'a laissé prendre Aslan, j'ai retrouvé une certaine pêche. Malheureusement, et il fallait s'y attendre, mon nez a commencé à coller. J'ai pu sentir assez facilement que je ne couvais pas une possible crève, mais le petit rhume qui en découla, je compris que j'étais parti pour le couver pour quelques heures au moins. Une fois sapé d'une tenue plus adapté au climat hivernale, je m’empressai de récupérer quelques paquets de mouchoirs pour tenir la longueur, puis je revins auprès d'Aslan, ce dernier attendant confortablement installé sur son gros fauteuil. Contemplant jusqu'alors la cheminée éteinte où trônait quelques photos qu'il avait installé dès votre arrivée en ces lieux, il abandonna bien vite son observation pour se concentrer sur toi.

Ah, parfait ! On y retourne ?

Tu hochas la tête positivement. Ton maître de stage semblait tenir à ne pas perdre de temps dans cette journée, ce qui risquait de te fatiguer un peu à la longue, mais tu ne le fis pas savoir. De toute façon, cela n'avait guère vraiment d'importance en vérité. Tu comprenais la raison de ses agissements : moins de temps perdu, plus de temps disponible donc plus de défis possible dans la même journée. Il y avait un côté bien pratique qui ressortait. Mais cela voulait aussi dire qu'il y avait un risque que les défis soient plus longs – ou plus durs. Tu restas donc neutre à ce propos, ne tenant pas à te mettre trop d'idées dans la tête et à flipper pour un rien, et tu suivis presque machinalement Aslan, quittant pour la seconde fois de la journée la maison avant de partir sur vos Pokémon volants, cette fois pour rejoindre l'autre flanc de la montagne, située environ à la même hauteur que le hameau de Skiddo. Il se trouvait là une petite station, pas franchement faite pour accueillir vraiment des touristes en Hiver, mais où l'on pouvait y accomplir quelques activités diverses et variées. Aslan observa un peu le tout puis t'indiqua de le suivre jusqu'à un stand vous séparant d'un immense terrain de jeu – vis-à-vis de la zone d'activité en tout cas – où étaient positionnées divers boîtes en bois de diverses taille et dont certaines avaient des formes bien particulières donnant lieu à de possibles cachettes ou abris. En un instant, tu compris ce qui t'attendait.

Bonjour ! Nous sommes deux !

Le croupier qui attendait tranquillement sur sa chaise, confortablement emmitouflé dans une couverture épaisse, lança un rapide regard sur vous, puis sourit.

Seulement vous deux ? Très bien.

Aslan lui tendit alors la somme nécessaire pour la partie, puis le croupier se tourna vers trois Pokéballs.

Vous prendrez quelle difficulté messieurs ? Blizzaroi, Dimoret ou Lippoutou ?
Lequel est le plus dur ? On prendra celui-là.

L'homme, qui devait bien avoir la quarantaine, vous sourit, amusé par la réplique de ton maître de stage, puis il attrapa une Pokéball.

Lippoutou donc. Allez vous mettre en place messieurs !

Accompagnant ses mots, l'homme quitta le confort de sa couverture pour vous ouvrir un portillon donnant directement sur la zone de jeu, vous tendant au passage deux grelots, un pour chacun. Une fois ce « cadeau » remis, Aslan et toi partîtes vous poser derrière deux boîtes d'une taille considérable – suffisante pour vous y cacher – puis vous vîtes le croupier lancer la Pokéball en l'air de l'autre côté, laissant apparaître une Lippoutou enjouée habillée comme un Père Noël, barbe comprise. Elle aussi possédait une clochette.

Bien ! Je vous rappelle les règles de cette partie. Le but est d'attraper la ou les clochettes de l'équipe adverse. Tous les coups sont permis pour obtenir la victoire, excepté ceux qui pourraient blesser les participants et les capacités qui bloqueraient les mouvements de ses adversaires. Amusez-vous bien !

Le croupier siffla alors avec un sifflet puis s'en retourna à sa couverture, se contentant désormais de vous observer pour s'assurer que l'affrontement n'allait pas dégénérer. Un instant, tu restas planté sur place, ne sachant pas quoi faire, mais tu vis rapidement qu'Aslan s'était mis à confectionner une boule de neige, attrapant toute la neige disponible en quantité sur le sol. Tu compris enfin qu'il s'agissait bel et bien d'une bataille de boules de neige dans laquelle tu avais été embarqué contre ton gré. Bon. Tu soupiras rapidement puis te mis à l’œuvre toi aussi, formant assez vite ta première boule de neige. Tu abandonnas alors la sécurité de ta boîte pour observer le terrain afin de repérer votre adversaire. Malheureusement, ce fut lui qui te repéra le premier, te balançant une salve de boules de neige que tu évitas de justesse en apercevant à temps le Lippoutou. Le Pokémon s'était servi de ses pouvoirs psychiques pour former en quelques secondes une bonnes vingtaine de boules de neige et pour les projeter à toute vitesse sur ses cibles dès qu'il aurait l'occasion d'attaquer. Avec ça, ce n'était pas difficile de deviner pourquoi ce Pokémon constituait le mode difficile de cette activité. Tu lanças un regard à Aslan, qui achevait de préparer une troisième boule.

Tu penses qu'on peut l'avoir ?
Montres-moi que tu en es capable.

Tu affichas un air surpris. Puis tu compris. Il cherchait à tester tes capacités stratégiques, à connaître ta capacité à faire face à une situation compliquée. D'accord, très bien. Puisque c'était là ce qu'il voulait, il allait en avoir, de la stratégie. Soufflant un coup pour te détendre, tu pris le temps d'observer le terrain au possible, repérant tous les coins et les abris possibles pour s'approcher du Pokémon. Le Lippoutou s'était positionné légèrement en retrait, à découvert, très probablement pour avoir un espace large pour créer ses boules de neiges, mais aussi pour empêcher un ennemi de le prendre au dépourvu en passant par une boîte à proximité. Malin le Pokémon. Néanmoins, il était ainsi parfaitement exposé et vulnérable à des attaques multiples – si on omettait ses dizaines de boules de neiges prêtes à fondre dans tous les sens – ce qui rendait son approche un peu moins difficile. Le tout était de parvenir à avancer suffisamment pour réussir à lui asséner des attaques. Pour cela, il n'y avait qu'une seule chose à faire.

Maître, passez donc par la gauche, je vais faire diversion. Quand vous aurez atteint l'abri le plus proche, vous ferez diversion à votre tour pour que je puisse avancer.
Et comment comptes-tu faire cela ?
En l'obligeant à me viser.

Tu empêchas Aslan de répliquer et tu te mis à l’œuvre, quittant rapidement ton modeste abri pour te mettre à la portée des attaques de Lippoutou, ce dernier réagissant dans la seconde en envoyant une salve de boules de neiges dans ta direction. Heureusement pour toi, pour l'instant en tout cas, toutes les boules se dirigèrent vers une même position, évitant sans trop de problèmes l'attaque. Le Pokémon, légèrement agacé, commença à former de nouvelles munitions, creusant mentalement dans la neige. Tu lanças un rapide regard vers ton maître de stage, le voyant profiter de l'occasion pour s'élancer vers la boîte en bois la plus proche qu'il finit par atteindre à temps avant de voir une salve de boules s'élancer à toute vitesse dans ta direction. Le Lippoutou avait retenu la leçon et attaquait désormais en zone, couvrant une plus large zone de frappe. Il te semblait aussi qu'elles avaient gagné en volume, mais tu ne pouvais pas en être certain. En tout cas, ayant toi aussi profité du délai de construction des boules, tu parvins à te mettre à l'abri à temps. Au final, vous étiez tous les deux parvenus à avancer. Tu pris le temps d'observer vos nouvelles possibilités d'action, te demandant s'il valait mieux changer le plan, mais tu te décidas à maintenir la stratégie, te disant que c'était la plus viable sur l'instant. Ce fut donc au tour d'Aslan de servir de cible mouvante pour les assauts du Lippoutou. Tu te rendis cependant compte que quelque chose n'allait pas. Tu vis alors que l'assaut précédent n'avait pas été qu'une simple impression : les boules avaient effectivement gagné en volume.

Maître, attention ! Elle sont plus grosses !

Aslan hocha la tête pour signifier qu'il t'avait entendu et accéléra ses foulées, parvenant en moins de cinq foulées à l'abri suivant, recevant tout de même une boule de neige au visage. Le Lippoutou étant déchargé, tu t'élanças à ton tour à toute vitesse vers l'abri suivant, continuant à courir en voyant qu'il cherchait à augmenter encore la taille de ses munitions. Tu remarquas également que la neige présente autour de lui s'était considérablement réduite : d'ici quelques assauts, il n'était pas impossible qu'il soit dans l'incapacité de se recharger, ce qui voulait dire qu'il allait très probablement devoir bouger. Mieux valait être le plus à portée possible avant que cela n'arrive. Heureusement, au prochain abri rejoint, ce serait bon. La menace des boules de neige, qui atteignaient maintenant la taille d'un bas de bonhomme de neige de taille humaine, était cependant grande. Une seule d'entre elles pourrait suffire à vous mettre en tapis. Tu pris tout de même ton courage et attrapa quelques boules de neiges formées à la va vite avant de t'élancer, te faisant aussitôt prendre pour cible, et tu lanças ta cargaison en direction, espérant déconcentrer voir toucher le Lippoutou. Sans succès. Néanmoins, cela retarda suffisamment pour qu'Aslan, de son côté, puisse s'approcher en douceur. Parfait. Maintenant, ne restait plus qu'à …

LIPPOU !

Alors que tu parvins jusqu'à ton abri, le Lippoutou s'énerva subitement et forma rapidement quelques nouvelles boules de taille classique avant de se mettre à léviter dans la direction du champion d'arène, cherchant clairement à l'attaquer. Tu sortis alors de ta cachette et, de nouveau équipé en boules de neiges, tu visas la tête du type psy pour tenter de l'attirer. De nouveau sans succès. Pire encore, le Lippoutou projeta quelques boules sur toi qui te stoppèrent net, t'obligeant à te couvrir le visage pour ne pas y recevoir une salve. Pendant ce temps, le type psy s'était mis à courir bras ouverts vers ton maître de stage, cherchant clairement à l'attraper pour récupérer sa clochette. On aurait dit une mariée poursuivant son mari tentant de la fuir. C'en fut presque risible. Néanmoins, Aslan se retrouvant en danger, tu fis abstraction de cette comparaison et t'élança vers le Pokémon, cherchant à lui barrer la route ou à en profiter pour attraper sa clochette. Malheureusement pour toi, si le Pokémon ne te distançait pas, tu ne parvins pas non plus à te rapprocher de sa position. Après une bonne minute de course-poursuite incessante dans la neige, Aslan évitant en permanence des boules de neige sorties de nulle part, tu compris qu'il fallait voir autrement.

Eh Lippoutou ! T'es moche !

Ce fut la première chose qui te vint en tête. Le provoquer. Néanmoins cela ne fit aucun effet puisque le Pokémon continua de poursuivre Aslan qui parvenait tout de même à maintenir l'allure. Tu soupiras, puis tentas autre chose.

Lippoutou ! J'ai menti ! Je ne voulais pas te révéler ce que je ressens mais … Je kiffe les Lippoutou ! Surtout ceux comme toi ! Je …

Tu manquas de déglutir en pensant à ce que tu allais dire.

Je t'aime Lippoutou !

Tu crias avec une voix forte mais douce, tentant du mieux possible de laisser transparaître un sentiment d'amour. Dès l'instant où ces mots furent prononcées, tout le monde se stoppa net. Pas un bruit, plus un son pendant deux secondes. Puis le Lippoutou se retourna lentement vers toi et tu pus alors voir que des étoiles s'étaient formées dans ses yeux et qu'il se retenait de pleurer. Tu gloussas en voyant cela, présageant le pire. Pire qui arriva la seconde suivante, le type glace s'élançant subitement dans ta direction en poussant des cris de plaisir et probablement d'amour, bras ouverts comme s'il voulait t'offrir un énorme câlin. Instantanément, tu te mis alors à courir, priant pour ta vie et pour ta dignité. Tu lanças tout de même rapidement un regard ainsi qu'un simple de la main à Aslan qui partit se mettre en position, comprenant aussitôt ce que tu voulais faire. Tu te retrouvas ainsi pendant quelques instants à imiter ton maître à éviter un maximum de boules de neige, prenant tout de même quelques projectiles mal placés et bien douloureux – au vu du règlement, ce genre de blessures indirectes ne devaient pas être prises en compte puisque le croupier ne réagit pas – mais parvenant à conserver une certaine distance avec le Lippoutou. Finalement, quand tu vis qu'Aslan était prêt à agir, tu te dirigeas immédiatement vers sa position, passant juste à côté pour que le type glace en fasse tout autant. Pari gagné puisque cela se produisit, le Pokémon passant juste à côté du blond qui put alors sauter sur sa cible sans problème, le maîtrisant alors avant de récupérer rapidement sa clochette, vous offrant la victoire. Tu stoppas alors ta course et souffla longuement pour te déstresser. Tu revins ensuite vers le Pokémon et lui offrit un grand sourire, ce dernier te fixant avec un regard de braise et les bras prêts à t'enlacer tendrement.

Je regrette mon grand mais il ne se passera jamais rien entre nous, désolé pour toi.

Le Pokémon parut déçu, limite dépité, mais il n'eut pas vraiment le temps de s'exprimer que son propriétaire, le croupier, le rappela dans sa Pokéball, vous invitant à revenir vers lui. Vous le rejoignîtes donc, contents de vous, et vous récupérâtes la récompense, à savoir une Pokéball à accrocher en haut d'un sapin de Noël. Tu fus légèrement déçu mais tu te remis vite : après tout, la Pokéball était colorée d'une peinture imitation or de toute beauté, ce qui la rendait finalement assez rare. Rien n'était vraiment perdu au bout du compte. Le croupier vint cependant rééquilibrer la balance en apportant un petit détail « amusant ».

Au fait, je vous ai écouté tout du long. Sachez que si votre fausse séduction a marché parce que c'est une Lippoutou. Une Lippoutou en rûte en cette période de l'année.

Il laissa un court silence le temps que tu assimiles l'information.

En tout cas, bonne journée à vous et je vous souhaite un futur Joyeux Noël, messieurs ! Haha !





… Rah le fumier !

HRP:
 

_________________
Faire éclore le fruit - Partie II | Solo Event #2 1466193127-s1

                         
Faire éclore le fruit - Partie II | Solo Event #2
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :