Faire éclore le fruit - Partie V | Solo Event #2
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1527
Points d'Expériences : 1843
Adulte Etudiant Spé Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Faire éclore le fruit - Partie V | Solo Event #2   Lun 24 Déc - 2:05
Ah, tiens. Il est déjà presque midi.
Oh, c'est vrai ?

Ta surprise était plus que sincère.

Oui. Du coup, ne tardons pas et dirigeons-nous vers la ville. Il y a encore deux défis que j'aimerai que tu accomplisses aujourd'hui. Après nous aurons à nous occuper du sapin pour Noël.
Ah. Ok.

Tu passas pour impassible par cette réplique. Mais en vérité, tu étais tout autant content d'entendre que tu allais bientôt pouvoir profiter d'une pause bien méritée que le fait qu'Aslan te prévoyait encore des choses. Tu te demandas tout de même au passage comment il avait pu se renseigner aussi vite sur ces activités mais très vite, tu abandonnas l'idée de chercher une vraie réponse : au final, tout ce que tu pouvais en conclure, c'est que le trentenaire avait un très bon réseau d'informations. Quelque part, cela te rassurait. Tu savais maintenant que malgré la distance avec la grande ville, ton maître de stage restait bien informé de l'actualité, vous permettant de ne pas être trop déconnecté du monde. Tu eus cependant un peu peur de la taille de ce fameux réseau. Était-il vraiment au courant de tout ? Difficile à savoir. Peut-être étais-tu simplement parano ? Possible.

En tout cas, avec ça, tu découvris un peu plus qui était Aslan, lui qui, bien qu'étant très sociable et très amicale, était un homme très mystérieux. Cela te donna encore un peu plus de motivation que tu n'en avais déjà, te faisant oublier toute hésitation même infime et te faisant suivre machinalement le champion d'arène jusqu'à un petit chalet où attendaient divers Haydaim. En les voyant puis en coulant un regard sur le bâtiment typique des monts enneigés, tu compris ce qui vous attendait. Un trajet en Haydaim jusqu'à la ville. L'idée te paraissait fort original. Subitement, en les regardant, tu te mis à penser à Rudolphe. C'est vrai qu'à l'instar des Pokémon plantes te faisant face, le Zébibron avait des airs de rennes. Malheureusement, son physique le rendait quelque peu fragile et lent, surtout dans la neige. Tu jetas donc rapidement l'idée de le chevaucher lui à la poubelle et choisit de te laisser tenter par l'idée des Haydaim. Tu laissas Aslan s'occuper de la réservation puis tu le vis revenir avec un guide et de quoi grimper sur les Pokémon qui s'agitèrent en voyant le troisième homme venir vers eux.

Rassures-moi, tu as déjà chevauché un Pokémon avant ?
Ma Galopa et mon Chevroum oui. D'autres aussi mais ce sont les deux que je chevauche régulièrement.
Cela suffira amplement. Tenez messieurs, et installez-vous dès que vous l'avez bien attaché.

Le guide, parti chercher des selles, vous tendit les vôtres avant de s'atteler à la sienne. Pas franchement habitué à chevaucher sur une selle, tu ne fus néanmoins pas trop perdue pour la mettre en place bien que tu pris un peu plus de temps que les deux autres, retardant quelque peu votre départ. Finalement, vous quittâtes tous les trois le chalet et vous commençâtes alors votre promenade à travers le paysage blanc qui constituait la nature actuelle d'Adala. Le chemin ne fut pas bien long, mais il faut reconnaître que les Haydaim ont un fort caractère. Le tien tout du moins. En effet, ce dernier s'amusa à changer régulièrement de direction sans aucune raison, te forçant à le ramener de force sur le bon chemin pour ne pas perdre les autres. Cela te permit, au moins, de profiter plus longuement du paysage et surtout du physique très hivernale et très classe du type plante. Cela leur donnait un côté beaucoup plus sérieux à tes yeux, beaucoup plus calme et froid. D'une certaine façon, le style collait parfaitement avec la saison actuelle. Au bout du compte, cela fit comme avec le speed riding : pas franchement satisfait, mais pas non plus franchement déçu. Il y avait néanmoins le frisson en moins, ce qui était bien dommage. Mais sans doute était-ce de ton fait, que tu n'arrivais simplement pas à apprécier le trajet en Haydaim à sa véritable valeur ? Ou peut-être en attendais-tu trop ? Tout était possible. Il n'empêche qu'arrivé à Nuevo, une fois descendu du Pokémon, tu ressentis une légère frustration, comme un manque dû à cette activité. Cela te poussa à t'intéresser à quelque chose à laquelle tu n'aurais pas pensé normalement.

Et du coup, il y avait quelque chose que tu voulais voir chez moi avec ce trajet ?

Aslan afficha un air assez surpris en t'écoutant, puis se contenta de souffler légèrement en haussant les épaules avant de se mettre en marche, ne répondant absolument pas à ta question. Tu restas un peu bête pendant quelques secondes à le voir s'éloigner de toi, pris au dépourvu par le fait qu'il n'ait pas souhaité te répondre, mais tu finis par te remettre et abandonnas instantanément toute idée de lui extorquer cette informations, te contentant de le rejoindre pour aller là où il souhaitait te mener. Traverser les rues de Nuevo ne fut pas de tout repos. Bien qu'étant en pleine journée, la ville grouillait de vie. Se déplacer sur les trottoirs en tout sécurité n'était pas chose aisée. Vous dûtes slalomer entre les gens pour ne pas se faire emporter par la foule ou simplement pour éviter d'en bousculer certains, retardant grandement votre progression. Vous finîtes cependant par atteindre la patinoire de la ville, située à quelques pas du centre-ville mais visiblement assez bien caché. Vous y entrâtes et vous vous rendîtes au guichet.

Rassures-moi, tu as déjà du patin à glace ?
Hein ? Ah, euh … Oui, un peu. J'ai juste appris à sauter et à tourner un peu sur moi-même, les mouvements de base comme me disait le professeur.
Oh, tu en as fais avec ton école …

Il parut déçu.

Oui, effectivement. C'est d'ailleurs étonnant qu'une école située à Oliville ait pu nous proposer un tel sport.
Qu'importe, qu'importe. Ça devrait suffire.

… Suffire ? Suffire pour quoi ? Aslan ne semblait pas être prêt de te répondre, alors tu ne cherchas pas plus long, mais le temps d'enfiler tes patins, tu réfléchis longuement à ce qui t'attendait. Il y avait de fortes chances qu'il tente de faire faire des figures. Après tout, cela demandait un certain équilibre physique, une bonne coordination des membres et surtout de la stratégie de placement pour ne pas chuter au moment d'exécuter une figure – ou même pendant ou après d'ailleurs. Lentement, tu rejoignis l'entrée de la patinoire où d'autres gens s'amusaient déjà à faire des tours, seuls ou en amoureux.

Bien. Montres-moi ce que tu sais faire sur la glace. Fais-moi la meilleure figure que tu aies appris.

Tu hochas la tête. Tu remercias tout de même inconsciemment le ciel de t'avoir appris un peu le patin à glace car dans le cas contraire, tu serais vraiment dans un des pires moments de ta vie. Respirant tout de même un grand coup, tu finis par t'élancer sur la piste, prenant d'abord le temps de faire quelques tours pour te réhabituer à la mécanique des patins. C'est que ce n'était pas des plus aisées à maîtriser à cause de la finesse de la lame. C'était également assez perturbant de ne pas sentir ses pieds toucher le sol. Mais après quelques tours, et parce que ce genre de choses, c'est comme le vélo – ça ne s'oublie pas – tu retrouvas à peu près le niveau d'aisance que tu avais en cours : pas forcément d'une grande qualité mais parfait pour un amateur comme toi. Tu continuas tout de même quelques tours encore afin d'avoir totalement confiance en tes capacités avant de t'élancer. Pour le coup, tu ne connaissais qu'une seule figure : la vrille. Simple, classique, rapide. Un peu trop simple malheureusement. Cependant, tu avais une astuce sous la main pour assurer une belle figure. Gandalf. Le p'tit gars, d'ors et déjà sorti, attendait ton signal pour agir. Le but ? Utiliser ses pouvoirs psychiques pour te maintenir en l'air assez longtemps pour accomplir la meilleure figure possible. Ce que tu avais en tête, c'était le triple salto vrillé. Normalement infaisable, mais pas avec un type Psy pour aider. Tu n'avais donc plus qu'à prendre un maximum d'impulsion pour assurer le temps dans les airs tout en étant assez fluide dans les mouvements. Tu accomplis donc deux tours en prenant de l'accélération puis, au moment opportun, tu sautas, lançant le signal au Roussil qui, installé sur un des sièges, agita son bâton enflammé et activa ses pouvoirs psychiques, t'entourant d'une aura légèrement violette et te maintenant en l'air quelques secondes, tout juste ce qu'il te fallut pour accomplir le triple salto vrillé en toute sécurité. Pour être franc, avec le ralentissement provoqué par les pouvoirs psychiques, se mouvoir ne fut pas chose aisée et il fut assez évident que tu trichais avec ton Pokémon. Néanmoins, tu fus tout de même fier d'y être parvenu sans encombre une fois de nouveau en position sur la patinoire.

Mouais, c'était un peu exagéré quand même. Utiliser un Pokémon psy pour se maintenir en l'air, c'est un peu trop facile.
Hahaha, désolé.

Tu ne parvenais pas à déterminer s'il se fichait de ce que tu venais de faire ou si le choix du Pokémon l'avait convaincu. La réponse ne tarda pas à tomber.

Le choix d'un Pokémon pour te soutenir était très judicieux, néanmoins, essaye de réussir sans aide la prochaine fois : c'est ta situation physique qu'on teste, pas ta capacité à être en harmonie avec tes Pokémon. Pas cette fois en tout cas. Je te félicite tout de même d'avoir penser à ce coup tordu.

Tu souris. Finalement ce n'était pas si mal. C'était gagnant-perdant. Il ne l'avait pas mal pris mais il ne l'avait pas vraiment reconnu comme une vraie réussite. Pas besoin de plus pour te satisfaire à vrai dire. Au final, toi tu t'étais bien amusé à léviter dans les airs. Tu remercias Gandalf d'une caresse sur la tête avant de le laisser gambader comme il le faisait depuis sa capture, partant t'occuper de retrouver des chaussures plus décentes.

Avec ça, les deux derniers « défis » d'Aslan étaient terminés. Maintenant, vous alliez pouvoir vous atteler à la suite de la journée : la préparation pour Noël …

HRP:
 

_________________


                         
Faire éclore le fruit - Partie V | Solo Event #2
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Outils de modération :