Théorie de la relativité restreinte.
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Théorie de la relativité restreinte.   Lun 24 Déc - 12:20
GINJI LABELVI

feat Cael Joy
« Théorie de la relativité restreinte »

Je tapote mon Ipok contre la paume de ma main.

Il y a beaucoup de gens que je dois encore prévenir de mon retour. Ida n’était que le début. Mais je n’ai strictement aucune idée de comment gérer tout ça. Nombreux sont les messages que l’on m’a laissés durant mon coma, et tout autant de personnes doivent êtres remerciées. Et il y en a beaucoup. Plus que ce à quoi j’aurai pensé, en tout cas.

Si j’ai d’abord choisi de voir Ida en lieu restreint, c’est parce qu’il y avait ce besoin de mettre les choses au clair avec elle. Maintenant… Je n’ai plus de raison spécifique d’appeler qui que ce soit en priorité.

Enfin… Peut-être que si.

Mais…

J’expire, las, et du coin de l’œil, m’attarde sur le masque Pikachu fixé sur un coin de ma tête. Il paraît sans doute un peu inutile à cet endroit, mais il dissimule parfaitement le trou laissé dans ma chevelure suite à la cicatrisation. J’aurai bien aimé l’arborer en d’autres circonstances, mais malheureusement… Mon absence momentanée est passée par là.

« -… »

Je range mon Ipok dans ma poche, et me redresse lorsqu’une pensée me traverse l’esprit.

Oui… Ça pourrait être une bonne idée.

***

Du doigt, j’indique plusieurs emplacements de la salle.

« -Ici. Ici. Et ici. »

Webble acquiesce, et, avec une concentration extrême, tire ses jets de toile. L’obscurité de la pièce ne l’empêche pas de toucher juste, et tant mieux : dans la mesure du possible, je préfère éviter d’allumer les lumières. Simplement pour ne pas trop attirer l’attention…

J’actionne un robinet, et passe mes mains sous l’eau gelée. Le fond du bac se teinte bien rapidement d’une coloration rougeoyante, qui se laisse mollement entraîner dans la tuyauterie. J’attrape ensuite un couteau que je rince de la même manière, et après l’avoir séché, me mets dos à l’évier, la lame toujours en main.

De l’autre, je saisis mon Ipok, et écris un bref message.

Ginji - 03/12/18 ; 21:34
23h. Cuisines.

Un fin sourire se dessine sur mes lèvres.

Ginji - 03/12/18 ; 21:34
Viens déguisé.

***

La nuit est bien entamée lorsque les portes du réfectoire s’ouvrent en un battement bien audible. Webble n’attend pas plus longtemps pour actionner l’interrupteur régissant la lumière, et celle-ci se fait dans l’entièreté de la salle, révélant son agencement… Spécifique.

Des toiles d’araignées ont été tissées dans quelques coins de la pièce, et des banderoles noires et rouges découpées à la va-vite sont suspendues au dessus de la porte. Les tables ont été déplacées et accolées les unes aux autres pour former une sorte de buffet, sur lequel on trouve de simples roulés à la saucisse, des légumes coupés en tranche, un bol de sauce, un punch orangé, et un saladier rempli à ras-bord de bonbons. Quelques serviettes colorées ont été disposées un peu partout, et une pile de couvert a été empruntée pour être laissée à disposition sur la table.

« -Tadaaaaa ! »

J’écarte les bras en grand, et me poste en face de l’entrée pour accueillir notre visiteur. Les manches trop longues de mon costume de Mimiqui utilisé l’an dernier sont toujours trop longues et pendouillent au bout de mes bras, et le vêtement couvre également l’intégralité de mes jambes et pieds. Seule une capuche rabattue sur mon crâne est censée laisser entrevoir mon visage, mais mon masque de Pikachu est fixé sur celui-ci, et tout mon corps est ainsi dissimulé.

A la va-vite, Webble et moi attrapons une poignée de bonbons dans le saladier, et les lançons au visage de notre invité.

« -Joyeux Halloween !
-Voooolt ! ♪ »

Un peu gêné, je m’immobilise subitement. Grattant la joue de mon masque en voulant frotter la mienne, je reprends avec un ton plus posé.

« -Je sais que c’est plus trop la saison. J’ai bien vu que les gens me regardaient bizarrement quand je chantais This Is Halloween, tout à l’heure… Mais comme on devait se revoir, que je savais pas trop comment, et que… J’ai pas pu le fêter cette année… Je me suis dit que faire un petit Halloween en retard, c’était sympa, pour des retrouvailles. »

Je tends un pouce en l’air, mon sourire parfaitement dissimulé par mon masque.

« -Et ce en parfaite légalité ! Mama Odie a accepté de nous laisser le réfectoire pour la soirée si on faisait en sorte de rien lui casser. Son apprenti m’a même aidé pour les plats, héhé... »

A nouveau, je m’arrête, et un court silence se fait dans la salle. Toujours un peu gêné, je conclus simplement.

« -Donc, euh… Content de te revoir, Cael ? »

HRP:
 

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2354
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Théorie de la relativité restreinte.   Jeu 10 Jan - 17:04
Dortoir Phyllali, 21h30

‘’Mes chers amis...Ce soir est NOTRE soir. Nous avons longuement préparé cette opération. Nos routes de repli ont été savamment déterminés, grâce aux services de l’équipe C. L’équipe B est déjà en place, prête à écarter de notre chemin le moindre obstacle. Quand à l’agent ‘’Satan’’, il est à pied d’oeuvre et occupera ‘’vous-savez-qui’’ durant toute la soirée. Si jamais l‘un d’entre vous était capturé ou pire, interrogé par Luck..vous-savez-qui, personne ne viendra à votre secours.
Tout ceci étant parfaitement claire, pouvons-nous revoir les derniers détails de la mission ?’’


J’apprécierais un peu plus d’enthousiasme de la part de mes troupes, Katara ! Epargne-moi ce regard blasé et met ton masque, toi aussi ! Qui dit nouvelle académie, dit aussi dangers potentiels entre un Ranger affamé et des cuisines remplies à ras-bord de denrées encore inconnues. Tout doit donc être minutieusement passé en revue, si je veux établir une route d’approvisionnement fiable pour cette année scolaire.
Regroupé sur le tapis de la chambre que je partage avec Nico, les membres essentielles à la mission de ce soir, me fixent un à un (avec des motivations diverses et variées, dirons-nous) : Neaki et Mithos sont clairement les plus impliqués et il suffit de jeter un coup d’oeil aux multiples plans éparpillés autour de nous, pour juger de leur motivation. Katara, de son côté, semble quelque peu circonspecte et si je n’avais pas sécurisé sa promesse de ne pas intervenir AVANT de lui annoncer notre objectif, j’ose à peine imaginer la fête qu’elle m’aurait fait. Inutile de dire que la type Eau s’est de suite imposée dans l’équipe A, davantage pour nous surveiller que pour réellement participer. Enfin, Liu se joindra à nous durant l’opération à proprement parlé, en cas de confrontation avec l’un des cerbères chargé de garder notre cible : avec ses capacités d’apaisement quasi-hypnotiques, le Nymphali devrait pouvoir nous éviter toute confrontation néfaste.

‘’À l’heure qu’il est, ‘’Satan’’ doit avoir atteint la forêt. Il devrait être en mesure de garder sa cible occupée pendant au moins trois bonnes heures. Si les renseignements de l’équipe B sont exactes, cela nous laissera bien une heure de battement, après que Wolfgang est effectué sa ronde près de la cible. Il ne nous reste donc plus qu’à att...’’

*Le premier qui commente le fait qu’en cinq ans, j’ai toujours cette même sonnerie de fanboy, peut aller se faire bouffer par mon Nymphali*

Un appel ? À cette heure ? Nico était pourtant dans la salle commune, la dernière fois que je l’ai vu, donc, qui ça peut bien être ?

Ginji - 03/12/18 ; 21:34
23h. Cuisines.

Ginji - 03/12/18 ; 21:34
Viens déguisé.

….Wow. Ça, je dois admettre que je ne m’y attendais pas.Mais...Ginji, comme dans Ginji Labelvi ? Savoir qu’il était également de retour, venu sur Adala après avoir vaincu le coma, c’était déjà quelque chose. Ne pas le croiser autrement qu’au détour d’un couloir, dans l’effervescence de son arrivée, on va dire que je pouvais encaisser. Mais même si j’avais des doutes, même si je me suis vraiment posé des questions le concernant...Il semblerait qu’il reste encore quelque chose de ce lien qui nous unissait.

Cael - 03/12/18 ; 21:35
Mission acceptée.

Car, si ce n’est pas ça, comment expliquer qu’il ai décidé de mener une razzia sur les cuisines, exactement le même soir que moi ?! On dirait même qu’il a gagné en prudence, vu sa demande de déguisement. Voyons voir...Si je repousse notre départ d’une vingtaine de minutes, l’arrivée de ma petite équipe coïncidera pile poil avec l’horaire proposé par le coPAIN.
Exactement le temps nécessaire pour parfaire ma tenue de ninja...Où est mon sabre?

*********************
Bon...à défaut d’avoir trouvé un katana valable, j’ai une Katara, on va dire que ça fera l’affaire. Au moins, le reste du costume est suffisamment bien fichu pour compenser : une combinaison noire intégrale, retenu à la taille par une ceinture lisse du même ébène (J’ai bien fait de garder ça après notre mission avec Aileen), complété d’une cagoule intégrale, et d’un masque pour le bas du visage. Ce dernier est décoré d’une succession de lignes hachurés légèrement blanchies, afin d’imiter un sourire carnassier. Enfin, malgré tous mes efforts, impossibles de faire tenir ces fichues queus-de-cheval à l’intérieur, elles se contenteront donc de pendre à l’arrière, avec les bandes de tissus qui maintiennent le bandeau en place. Et puis au moins, ça me va toujours mieux que le costume de Mithos : j’ai à peine décidé d’étoffer mon costume, qu’il a absolument voulu que je lui trouve un masque. heureusement, j’avais ce vieux truc (rose), datant d’un halloween d’il y a quelques années. Même si à cause de sa taille, on risque de la confondre avec un véritable Skitty, je dois avouer qu’il y a pas de chances de la reconnaître, à présent.
Après m’être assuré que l’unique témoin susceptible de me trahir, ne parlera pas de notre mission (En même temps, Nico n’est pas vraiment du genre à balancer les autres...Ni à les regarder tout court. J’suis même pas sûr qu’il m’ai vu sortir, d’ailleurs).
A l’extérieur, le froid piquant d’une nuit sans lune, vient se plaquer contre nous en un instant : on oublie la douce chaleur de la chambre et on progresse en évitant de respirer trop fort, la buée pourrait trahir notre position !
Partis en éclaireurs, Neaki et Mithos se fondent dans les ombres et grâce aux signes laissés par le negapi sur son sillage, nous ne rencontrons absolument personne durant le trajet. D’après mes informations, Wolfgang est actuellement du côté du dortoir Noctali, il ne repassera pas sur le chemin principal avant un bon moment. Quand à Lucki, à l’heure qu’il est, il doit être occupé à courser un Sol déchaîné, en plein milieu de la forêt.
Nous progressons donc, Katara et moi à pas de loups, en direction du bâtiment massif qui abrite les cuisines et le réfectoire : complètement éteint, on dirait que même les Pokémons Combat de Mama Odie dorment d’un sommeil profond.
Aucune trace de Ginji, en revanche, je consulte mon Ipok...23h pile, il doit être en retard. Ou alors, il est déjà à l’intérieur et il choisit les meilleurs pâtisseries, le traitre !
Bien décidé à ne pas le laisser en profiter tout seul, j’approche doucement de la porte, avant d’en éprouver la poignée...Parfait, c’est ouvert, voila qui m’épargne le fait de devoir le crocheter. Sous le regard peu amène de Katara, Neaki et Mithos font alors leur apparition, jaillissant d’un buisson proche.

‘’Parfait, tout le monde est là...À la une, à la deux…’’

À nous la bouffe !

''Tadaaaaa !''

‘’Aaaaah !’’

Aaaah, mes yeux ! Trop de lumière, c’était pas prévu ça ! Abort mission, abort mission !
Complètement désorienté par la brusque luminosité ambiante, je manque de me vautrer sur la table la plus proche, tout en clignant des yeux pour faire passer l’éblouissement. mes coéquipiers n’ont pas eu plus de chance et si Neaki s’est instantanément roulée en boule, Mithos manque de s’étaler en avant à cause de son masque et Katara se contente de fermer les yeux, avant de laisser échapper un sifflement courroucée. Tu parles d’un accueil !

''Joyeux Halloween !''


''Voooolt ! ♪''

Et ça continue, en plus ! J’ai à peine réussi à retrouver la vue, qu’on me jette une pluie de friandises à la figure. le temps de chasser les dernières larmes qui me brouillent la vue et je me retrouve face à un...Pikachu-Nazgûl géant? Ah, lui, je le reconnais, c’est Webble !  Donc, ça ne peut vouloir dire qu’une seule chose…

''Je sais que c’est plus trop la saison. J’ai bien vu que les gens me regardaient bizarrement quand je chantais This Is Halloween, tout à l’heure… Mais comme on devait se revoir, que je savais pas trop comment, et que… J’ai pas pu le fêter cette année… Je me suis dit que faire un petit Halloween en retard, c’était sympa, pour des retrouvailles.
Et ce en parfaite légalité ! Mama Odie a accepté de nous laisser le réfectoire pour la soirée si on faisait en sorte de rien lui casser. Son apprenti m’a même aidé pour les plats, héhé... ''


‘’...’’

''Donc, euh… Content de te revoir, Cael ?''

Ah non, ça va pas recommencer ! Ça m’a déjà fait le coup avec Nico, j’vais pas rester là, les bras ballants, à attendre de trouver quelque chose à lui dire. Surtout qu’en plus...j’en ai un TAS de choses à  lui dire !

‘’Ginji, je te félicite pas. J’ai passé TROIS SEMAINES à mettre ce plan au point, j’ai même été obligé de m’arranger avec Sol pour qu’il distrait Lucki et de...Passons sur les détails, tu veux pas savoir, crois-moi.
Et, alors que tout est en place et que je vais pouvoir enfin reconstituer mes réserves de bouffe, alors que y’a plus rien à grignoter dans ma chambre...Tu trouves le moyen d’être encore plus efficace que moi et de demander la permission à Mama Odie, pour qu’on fête Halloween , juste tous les deux. ’’


Me détournant du coPAIN, j’approche rapidement du buffet, avant d’attraper deux gobelets pour les remplir à ras-bord (Non sans avoir vérifié si le punch était alcoolisé ou pas...Ginji, tu ne veux pas voir ça, crois-moi). puis, sans ralentir, je reviens face à ce Pikachu d’outretombe qui me sert d’ami, pour lui tendre son verre.

‘’Alors, pour te faire pardonner, tu vas me vider ça d’un coup et on va se faire l’Halloween le plus mémorable du monde ! J’ai plein de trucs à te dire, de questions à te poser et on a un buffet à vider plusieurs fois d'affilée. On aura juste pas l’occasion d’aller chercher des bonbons, mais j’pense que t’as déjà fait ton stock. Aaah et faut que je te montre un truc aussi !’’

Remontant la manche de ma combinaison, je parviens à dégager le bracelet qui orne mon poignet gauche, au centre duquel scintille une pierre ambrée. J’dois avoir l’air d’un imbécile à sourire comme ça mais pas grave !

‘’Tadaaa ! une Gemme Sésame toute neuve ! Bon, ok j’ai pas encore eu l’occasion de m’en servir mais c’est trop cool, non ? Si tu savais comme j’ai galéré pour juste aller faire valider ce Grade 4 et la récupérer, y'avais une véritable tornade (blonde) qui s'est déchaînée sur ma route...Mais bon, c’est fait ! Ouais, petit moment frime mais je suis trop content d'avoir récupéré ça. Maintenant, on va pouvoir...Aaaaah ! Liu, stop ! ‘’

Probablement éveillé par l’excitation ambiante, un certain Nymphali vient de se décider à rejoindre la fête. Jaillissant en un éclair rouge de sa Pokéball à ma ceinture, le type Fée se matérialise juste à côté de moi, m’enlaçant au passage dans son long ruban soyeux. À moitié ligoté par ce câlin intempestif, je tente de me libérer, tout en constatant que Liu ne semble pas avoir oublié Ginji : son autre ruban a fusé en direction du Voltali pour lui tapoter l’épaule, avant de lui entourer le bras délicatement.
Au prix d’une lutte acharnée, je parviens néanmoins à me dégager et le Nymphali en profite pour aller étudier avec curiosité Webble, sous le regard un peu attendri de Katara.

‘’Fiou...Désolé. Je disais donc...Si on allait se servir ? Et puisque Liu est là, faudra vraiment qu’on parle de cette Pierre Foudre que tu m’as fourni. J’te l’avais laissé en passant te voir et je crois qu’elle avait un défaut.’’

D’ailleurs, en parlant de mon petit passage à l'hôpital, Ginji n’était pas le seul dans cette chambre aux murs blancs. Le temps de lancer un roulé à la saucisse à Neaki et j’enchaine.

‘’Dis...Où est passé Oz ?’’

_________________
Théorie de la relativité restreinte. 1529618029-cael
Théorie de la relativité restreinte. Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Théorie de la relativité restreinte.   Mar 22 Jan - 12:29
GINJI LABELVI

feat Cael Joy
« Théorie de la relativité restreinte »

Je… J’ai fait une bêtise ?

Ah non, ne me dîtes pas que je vais encore me fâcher avec quelqu’un ?! Je n’ai pas déjà eu ma dose entre le retour de la Team Rouage et mon tête à tête avec Idalienor ?… Aaaaah, mais attends Cael, pars pas !

Oh. En fait, il s’est juste dirigé vers buffet pour nous servir deux verres. A moins qu’il prévoit de me les vider à la figure ?… Hmm, non, rien de tel. Un peu méfiant, j’attrape le gobelet qu’il me tend tout en le regardant en Rocabot de faïence, alors qu’il développe enfin son propos vis-à-vis de notre soirée en perspective. Ah bah je préfère !

Buvant une gorgée de mon verre avec un sourire amusé, Cael finit par passer du Poussifeu au Tiboudet en relevant la manche de sa combinaison, dévoilant sous mes yeux ce qui ressemble fortement à une Gemme Sésame.

« -Oh, bel engin. Regarde ce que ma sœur a fait avec la mienne ! »

Ma main de libre vient détacher quelque chose derrière mon cou, et récupère la chaîne en argent autour de celui-ci. En la soulevant, la Gemme Sésame dissimulée sous mon t-shirt se révèle, accrochée au collier via une petite armature métallique.

« -Une Méga-Chaîne ! C’est cool, hein ? » je lève la tête et pose mes mains sur mes hanches, fier « J’ai même déjà imaginé une pose trop badass pour l’utiliser. »

Enfin, badass, badass, ‘pas encore vu ce que ça donnait une fois mise en application, maiiiis… Laissez un petit garçon faire mumuse avec son nouveau jouet, voulez-vous ?!

L’apparition d’un Nymphali, que je reconnais aisément comme étant un Liu évolué, vient apporter un peu plus d’ambiance à la discussion. Une fois mon collier remis, le Pokémon Fée enroule un ruban autour de mon bras après m’avoir tapoté l’épaule, m’enivrant dans une étrange sensation d’apaisement qui ne dure hélas que jusqu’à ce qu’il parte saluer Webble. Ce n’est certes pas un vif et agile Voltali, mais je dois bien avouer trouver cette forme particulièrement chouette !

Cael n’hésite d’ailleurs pas à aborder le sujet de son évolution, soulignant que la Pierre Foudre que je lui ai confiée a sans doute un défaut. Je croise alors les bras et gonfle les joues, presque outré, avant de défendre ma marchandise.

« -Je n’y peux rien si mes pierres sont d’une telle qualité qu’en les voyant, les Pokémon évoluent de joie à l’idée de les utiliser... »

Et en parlant d’évolution défectueuse… Le Phyllali transite brusquement de sujet pour me demander où se trouve mon starter. J’ouvre la bouche pour lui répondre au moment où les portes battantes de la cuisine s’ouvrent, et qu’une voix mentale résonne dans tout le réfectoire.

« -Crétin. »

Préférant la marche à sa lévitation encore non maîtrisée, Oz avance tranquillement jusqu’à ma hauteur, pour me tendre une bouteille complètement vide, que je saisis une fois mon gobelet posé.

« -Quoi, il n’y a plus de ketchup ?! Mais comment on va faire pour les roulées à la saucisse ?… »

Ayant parfaitement conscience de la gravitation de la situation (non), il hausse les épaules d’un air complètement désintéressé, avant de capter la présence de Cael. Il se tourne vers lui avec une mimique légèrement étonnée, et laisse s’échapper la seule pensée qu’il arrive alors à nous transmettre.

« -Rose. »

Après quoi il lève une petite patte en guise de salutation. Je me tourne également à nouveau vers mon camarade et fais un grand sourire tout en tapotant la tête de mon starter.

« -Tu as vu comme sa nouvelle forme est adorable ? Il n’en est pas trop fan, mais moi je le trouve super mignon, d’autant que c’est pratique pour… AÏE ! »

A peine le début de mes paroles entamé que Oz a entrepris de lentement élever sa queue derrière moi, et avec, m’a asséné une claque sur l’arrière du crâne. Compte tenu du changement de proportion entre son ancienne queue et l’actuelle, je peux vous dire que le choc passe moins facilement, et je me frotte la tête en une grimace attristée.

« -M-m-m-mais, c’était des compliments !... »

Il croise ses pattes, une expression extrêmement réjouie, et peu habituelle, sur le visage.

« -Crétin. ♪ »

Je gonfle mes joues le temps d’une seconde, vexé. Puis je désigne le Raichu d’Alola de la main au Phyllali, sans cesser de me frotter l’arrière du crâne avec l’autre.

« -Comme t’as pu le constater, il s’essaye à la télépathie. Askip d’ici un moment, il parviendra à avoir de vraies discussions. »  je marque une courte pause « En tout cas plus élaborées que de simples insultes, j’espère… »

Je lui lance un regard en coin, et il lève les yeux au ciel en un sourire moqueur. Oz a beau dire, pouvoir communiquer explicitement, même par simples impressions, le distrait beaucoup. Et je suis assez content de constater qu’il accepte sa nouvelle condition plus rapidement qu’escompté. Quand il a commencé à m’étrangler, je vous jure que ça me semblait mal parti.

Cherchant à combler le silence qui s’ensuit, je reprends la parole d’un air hésitant.

« -… Donc, euh, voila tout ce qu’on a de nouveau à raconter. Et de ton côté ?…. »

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2354
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Théorie de la relativité restreinte.   Mer 23 Jan - 17:56
Si ça se trouve, les séquelles de leur accident commun étaient finalement plus graves que ce que Caroline laissait entendre. Du coup, l’hôpital a été obligé d’intervenir de manière drastique...Et son Pikachu est devenu un cyborg ! Une créature unissant la puissance électrique de Oz et celle de la science, une machine pourvue d’une âme. Mais comme l’information s’est répandue, le gouvernement a été obligé de nier l’existence du  projet et toutes les preuves ont été détruites. C’est la seule explication logique pour que coPAIN planque ainsi son Pikachu (Bon, après, c’est pas comme s’il était en manque de type Electrik) !
Ça ou alors…

‘’Rassure-moi, il va bien, hein  ?’’

(Crétin)

‘’Eh, mais j’ai dit quoi ?!’’

Ah, c’était pas à mon intention ? Et puis d’abord, qui a dit ç...Attends, si c’est pas Ginji, ça veut dire que c’était dans ma tête ?! Y’a des fantômes dans ce réfectoire, faut fuir tout de suite ! Repérant l’issue la plus proche, à savoir une fenêtre, j’aurais probablement plongé à travers, si les portes de la cuisine ne s’étaient pas ouvertes pour révéler une petite silhouette au pas tranquille. Si c’est un nouvel aggresseur fantomatique, tention, j’suis prêt à défendre ma vie !
Mais non, c’est juste Oz, le Raichu d’Alola, qui vient manifestement d’échouer dans sa quête de ketchup. Une minute….Oz...le Raichu...d’Alola ?! Qui semble finalement reconnaitre ma présence, d’un air étonné. C’vrai que ça faisait un bail, quand même.

(Rose)

‘’AH TOI, TU VAS PAS COMMENCER, HEIN !’’

Ok, aucun doute possible, c’est bien Oz. Tandis que je lutte pour ne pas exploser (de rire ou de fureur, j’ai pas encore décidé), le type Psy complète sa salutation d’un signe de patte. On dirait que Ginji veut (re)faire les présentations, mais vu l’air affiché par son starter et surtout, l’agacement que je sens lentement monter en lui, c’est peut-être pas le truc le plus prudent à faire.

‘’Tu as vu comme sa nouvelle forme est adorable ? Il n’en est pas trop fan, mais moi je le trouve super mignon, d’autant que c’est pratique pour… AÏE ! M-m-m-mais, c’était des compliments !...’’

Cherche pas, ça marche jamais

(Crétin♪)

Qu’est-ce que j’avais dit...Avec une certaine compassion, j’admire Oz atteindre l’arrière du crâne de mon coPAIN d’un geste expert. Tandis que ce dernier se masse la tête, j’en profite pour étouffer mon envie de rire devant le caractère ‘’trop fluffy-choupinou’’ d’Oz, au fond de mon verre. Même Liu après un bain, avait l’air moins pelucheux !
Afin d’aider le Voltali à oublier sa douleur au crâne, je lui tends également l’un des roulés à la saucisse du buffet (sans ketchup...C'est terrible).

‘’Bienvenue dans mon monde, coPAIN.  T'inquiètes surtout pas, après six à huit mois, tu ressens pratiquement plus rien à ce niveau-là de ta tête. Et puis bon, dis-toi qu’au moins Oz ne maîtrise pas Forte-paume, lui.’’

Après, ça a quand même vachement l’air de lui plaire, de pouvoir insulter Ginji, sans même ouvrir la bouche. Pas sûr que même s’il apprend à faire des phrases complètes, il fasse l’effort de s’en servir. Le Voltali enchaîne ensuite, en me demandant ce que moi, j’ai à lui raconter et là, j’avoue être un peu pris de court par la question : la bouche à moitié ouverte pour engloutir mon propre roulé, j’engloutis ce dernier en un coup dans la précipitation. Neaki profite de l’occasion pour se rapprocher de nous, les pattes pleines de nourriture et d’un geste rapide, je saisis l’une des pâtisseries au sommet du tas, déclenchant une série de cris courroucés de la part de la Sabelette.

‘’Oulah. Euh, par où je commence...On va dire que j’ai eu des vacances plus tranquilles que les tiennes, pour rien te cacher. J’ai passé pas mal de temps à Hoenn à aider mes parents pour leur resto...Ce qui a fini par devenir ‘’aller récupérer une cargaison d’alcool volée, avec le type le plus taré possible’’. j’voulais passer voir ma soeur à Safrania mais ça a pas pu se faire et depuis, je crois qu’elle me fait un peu la tête.
Ensuite, j’ai passer mon temps à chercher un moyen pour remettre ma Réserve Ranger sur pied, vu que après ce qui s’est passé sur Lansat, la relocalisation s’est avéré vachement plus galère que prévu. Pour le moment, j’ai installé tout le monde dans une petite section de la forêt, au nord de l’académie mais j’hésite beaucoup pour la suite…C’est super comme coin, y’a même de quoi accueillir plus d’espèces mais j’ai peur que des gens tombent dessus par hasard et que ça pose problème. Ça la fout mal pour un Ranger. Pff, en comparaison de ton été, mes problèmes doivent sembler bien nuls, ah ah. Après, faut quand même se dire que tous les deux, on a survécu à une transformation en pokémon, un mariage avortée, Euphie et Martel qui déclenchent la fin du monde et  à des frigos vides...Par contre, j’suis pas sûr qu’on finisse ces roulés sans ketchup.’’


J’’pense que ça mérite un toast...Bon, ok, je recommence, parce que Neaki a vidé mon verre, pendant que je parlais. Je disais donc, un toast aux coPAINS (surtout que ce punch est vachement bon). Tout en la foudroyant du regard, je jette un coup d’oeil discret à Liu, qui semble décidément très intéressé par  l’idée de faire un calin à Oz, au grand dam du Raichu. Tout en tirant discrètement (et fort aussi, parce que là, il m’entraine !) sur l’un des rubans du Nymhpali pour donner une légère avance au type Electrik, je prends soudainement conscience d’une chose : y’avais autre chose que je devais lui dire, mais je crois que j’ai oublié...Attends, ça concernait quoi, déjà...

*Fuit*

C’est pas des mots. Juste une impression grandissante qui me submerge brusquement et vient s'abattre comme une chape de plomb sur mes épaules. Figé au milieu de mon action, j’en laisse échapper mon verre, qui tombe au sol en répandant son contenu. Cette sensation, je la connais bien. Suffisante pour réveiller mon instinct de survie à son niveau le plus bas, elle s’avérera malheureusement trop tardive : avec un claquement brutale, la double-porte du réfectoire s’ouvre d’un seul coup, pour révéler une haute silhouette aux oreilles dressées et à l’aura flamboyante !
Même sans me retourner, je sens déjà l’aura du Lucario aux yeux bandés qui vient de faire son apparition m’envelopper, pour me faire comprendre au niveau le plus pur à quel point ma vie risque de s’achever dans très peu de temps.
Le type Combat se tient dans l’embrasure, un Zorua gigotant et couinant fermement suspendu dans sa patte droite par la queue dont il ne tarde pas à se débarasser, en le jetant tout bonnement en direction de Liu. Si le Nymphali réceptionne le renardeau sans un bruit, la patte de nouveau libérée de mon starter semble avoir déjà trouvé sa prochaine cible : en un éclair, le type Combat brise la distance qui nous sépare et se retrouve juste dans mon dos. Bon ben, adieu coPAIN, ça fait plaisir de t’avoir revu avant de mourir !

‘’...*bonk*’’

Même si son aura m’électrise des pieds à la tête, le tranchant de sa paume se contente d’effleurer le sommet de mon crâne, juste avant que Lucki ne me dépasse pour venir tapoter l’épaule de Ginji. manifestement satisfait devant la vision de son Dresseur complètement figé, le Lucario se dirige ensuite d’un pas rapide vers le buffet, pour se servir une large portion de chocolat en carreaux. J’ai les jambes en compote et  je ne tarde pas à me laisser tomber sur une chaise proche en soupirant de soulagement...Mais au moins, j’suis toujours en vie.
Avisant le regard de Ginji qui porte sur le bandeau qui couvre totalement le haut du visage du Lucario, je pense qu’une petite explication s’impose.

‘’Comme tu vois, lui aussi, il a pas trop changé. Mis à part les yeux. Tu te rappelles y’a un an, le Félinferno, sa blessure, tout ça ? Comme n’utiliser qu’un oeil pour voir le fatigue énormément et risque d’abîmer celui qui fonctionne encore, ça fait un bon moment qu’il porte ça. Du coup, il est forcé de ne se repérer qu’en utilisant l’aura et ça n’a pas que des avantages. Mais bon, comme tu vois, ça l’empêche pas d’ête toujours aussi tyrannique et brutal et...Il est juste derrière moi, c’est ça ?’’

*SBUNK*

À mon tour de me masser le crâne, tandis que le Lucario reporte son attention sur son butin. En ronchonnant, mon oeil est attiré par l’éclat de la Mega-Gemme du Voltali et ses paroles précédentes me reviennent en mémoire.

‘’Dis, tout à l’heure t’as parlé de ta soeur...On parle bien de la grande blonde qui a du mal à différencier les filles des garçons ? Elle est plutôt cool dans son genre. Par contre, c’est quoi cette histoire de ‘’frigo que je planquerais dans un faux plafond’’ que tu lui as raconté ? Et surtout...Elle est toujours comme ça ?''

_________________
Théorie de la relativité restreinte. 1529618029-cael
Théorie de la relativité restreinte. Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Théorie de la relativité restreinte.   Jeu 24 Jan - 17:00
GINJI LABELVI

feat Cael Joy
« Théorie de la relativité restreinte »

Le coPAIN a eu des vacances agitées, pour sûr. Les yeux rivés sur le contenu de mon verre, je fais à peine perceptiblement tourner son contenu, mon regard attristé dissimulé derrière un sourire de circonstance. J’aurai bien aimé avoir des vacances d’été, cette année aussi, même un tant soit peu bordélique… Sans doute aurai-je eu au moins le temps d’aller voir Cutie Cute… J’espère qu’elle va bien…

Cael doit sans doute capter mon air mélancolique, puisqu’il souligne la futilité de ses mésaventures par rapport à mon coma. Je lève donc le nez de mon verre, et lui fais un sourire se voulant plus réconfortant, les choses étant à relativiser.

« -Un problème n’en reste pas moins un sous prétexte que d’autres plus graves existent. » je hausse les épaules « Il faut juste savoir faire la part des choses. » je prends une gorgée de mon verre, et enchaîne  « Au moins, tout a fini par se régler ? »

C’est en tout cas ce que j’aurai déduis de l’attitude extrêmement joviale de mon camarade, si toutefois une ombre ne s’était pas ajoutée au tableau. Alors que je le sens se crisper de tout son être, je dévisage Cael, les sourcils froncés, et en quête de l’origine de ce soudain malaise.

« -Euh… Tout va bien ? »

Schling. Il lâche son verre, et celui-ci déverse son contenu sur le sol du réfectoire. Au même moment, les portes du réfectoire s’ouvrent en un fracas étourdissant… Et mon expression se fige.

« -Non… Non… ! »

Je me jette à genoux, et ramasse le verre à la hâte.

« -S’IL EST CASSE MAMA ODIE VA ME TUER ! POURVU QUE-Ah non il va bien, il est juste un peu sale. Fausse alerte… » toujours au sol, je me tourne alors vers Cael « Brr, par contre c’est môa ou il fait froid tout à coup ?… Ah oui, la porte ! Il doit y avoir beaucoup de v… »

Je me tais lorsque je reconnais une silhouette se tenant droite sur le seuil de l’entrée. Une peluche fluff et couinant de manière adorable dans une patte (appelez ça un Zorua si vous voulez, moi j’ai ma propre nomination), c’est un Lucario visiblement très remonté qui nous rejoint, le regard furib… Euh le regard rien du tout puisqu’il a les yeux complètement bandés. Quoi, Cael a prévu une piñata avec Sol en guise de matraque ?… Et il ne m’en a même pas parlé ?! Alors que des bonbons sont à la clé ?! Aaaaah, je savais que tu n’étais pas digne de confiance coPAIN, prépare toi à payer pour… !

Bonk. Le petit son produit par l’effleurement de la paume de Lucki sur le crâne de son dresseur vient me convaincre que je fais peut-être fausse route (ou alors, Cael est vraiment rempli de bonbons ?… Hmm… Il y a bien ce couteau juste là, peut-être que je pourrai ?…). Et alors que je me redresse, le Lucario se rapproche pour me tapoter l’épaule, avant de rejoindre d’un vif pas le buffet.

Puisque je ne le lâche pas du regard, Cael se hâte de m’expliquer le pourquoi du comment de l’étrange Colin-maillard auquel Lucki paraît s’exercer. Donc tout ça, cela fait suite au problème qu’il a rencontré après la perte de son œil… Hmm, qui sait, peut-être qu’il sera capable d’éveiller un septième sens, à force ? Je suis sûr que c’est un pouvoir qui lui permettra de détecter la nourriture à des kilomètres à la ronde ! Ou quelque chose dans le genre.

En tout cas, si c’est bien le cas, ça explique pourquoi Lucki semble autant vouloir briser Cael à coup de baffe sur la tête… C’est donc confirmé, il a une réserve de bonbons qui lui est interne ! Depuis tout ce temps, j’ai cru qu’il cachait sa nourriture dans un frigo, mais en fait j’avais tout faux ! Ahaha, heureusement qu’il n’a jamais su pour ma quête du frigidaire de sa cham-

« -HEIN, elle a lâché le morceau ?! »

Je manque de faire un bond en arrière lorsque Cael m’évoque sa rencontre avec Caroline. Un sourire gêné, je me gratte l’arrière du crâne, désolé qu’il ait eu à faire avec ma grande sœur de la sorte.

« -Euh… Non… Quand elle dort, elle est relativement calme, héhé...»

Ça n’a pas trop l’air de le convaincre. On se demande pourquoi, hum…

Je lève ensuite un pouce en l’air, et mon sourire s’étire un peu plus.

« -T’as vu, elle est cool, hein ? Elle a même décidé de s’installer sur Adala pendant mon coma. On n’a pas passé énormément de temps ensemble quand j’étais petit, et maintenant elle semble bien décidée à rattraper le temps perdu…. Donc tu ne risque pas de l’oublier de si tôt. »

Je suis certain que Cael s’entend super bien avec elle ! Il devrait être content de pouvoir la revoir, j’en suis sûr.

« -Bon, allez... »

Coupant subitement court à la conversation, je tire d’en dessous de la table une petite glacière, de laquelle je tire une bouteille de lait. J’en remplis nos deux verres, ayant toujours celui de Cael, et le lui tends une fois ceux-ci prêts.

« -A Adala. Notre grade 4. Et euh...» je lève mon verre tout haut « A LA BOUFFE ! »


_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2354
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Théorie de la relativité restreinte.   Sam 26 Jan - 21:56
‘’Euh… Non… Quand elle dort, elle est relativement calme, héhé…’’

Même Neaki affiche le même regard mi-blasé, mi-sceptique que moi. Nous contemplons tous les deux le Voltali avec un ‘’léger’’ doute quand à la capacité de sa soeur à rester calme plus d’une milliseconde (Quand à rester compréhensible par le commun des mortels ET À NE PAS CONFONDRE LES GENS AVEC DES FILLES, je pense que c’est peine perdue).
Après, je dois admettre qu’elle est loin d’être méchante et surtout, qu’elle avait l’air de beaucoup s'inquiéter pour son petit frère. Et puis, quand on connaît Ginji, il n’y a rien d’étonnant à ce que les autres membres de sa famille, soient aussi, euh...spontanés ? Ce serait comme si je prétendais que Cléo et moi, on a aucun point commun (Alors que bon, suffit juste de nous regarder au niveau des cheveux pour s’apercevoir que de base, y’a un petit détail qui nous réunit...Et qu’elle vit vachement mieux que moi, d’ailleurs).
Par contre, j’avoue que je m’attendais pas à ce qu’il m’avoue qu’ils n’ont pas vraiment partager leur enfance. Sûrement parce que, a contrario, Cléo est bien la seule personne que j’ai côtoyé où presque, pendant la même période. J’imagine que c’est une bonne nouvelle pour le coPAIN (et une sûrement un peu moins bonne pour son entourage immédiat, aussi) ! Raison de plus pour lever un toast à...pas mal de trucs. J’aurais pas cru qu’il penserait encore à cette histoire de lait !

‘’A Adala. Notre grade 4. Et euh...À LA BOUFFE !’’

‘’Oui !’’

Rien qu’à la vue de nos deux verres qui s’entrechoquent, je sais que quelque chose vient de se terminer : cette longue période de doute après ce qui s’est passé, est à présent derrière nous. Plusieurs choses sont arrivés entre temps et si le Voltali désire en parler un jour, il le fera. Mais même s’il a disparu pendant quelques mois et qu’il est revenu avec une peluche absolument adorable comme starter (Pourquoi ai-je subitement l’impression qu’on me broie la cervelle psychiquement pendant un bref instant ?), sur les points essentiels, il a pas changé : on pourrait toujours lui balancer les pires catastrophes de l’univers à la figure, il reviendrait d’entre les morts pour conquérir n'importe quel frigo (Faut vraiment que je protège davantage le mien...Comment, ça ‘’j’ai pas de frigo’’ ? Trouvez-moi un frigo !) On pourra continuer à ruminer à son sujet, ou la laisser s’estomper...Mais dans tous les cas, y’a une page qui se tourne. Et c’est pas trop tôt ! Reste néanmoins une question essentielle…

‘’Dis coPAIN. Loin de moi l’idée de critiquer ton buffet mais...tu penses que Mama Odie a encore des beignets et de la mayonnaise dans ses placards ?’’

_________________
Théorie de la relativité restreinte. 1529618029-cael
Théorie de la relativité restreinte. Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Théorie de la relativité restreinte.   
Théorie de la relativité restreinte.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :