[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor
Sophie Martel
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 64
Points d'Expériences : 180
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Dim 13 Jan - 22:33
Le cours d'aujourd'hui serait particulier. Sophie le savait, on le leur avait annoncé un peu plus tôt dans la semaine : Aujourd'hui, ils iraient en mini stage dans une pension. La jeune photographe avait cru exploser de joie : Des tas de pokemons, tous plus beaux les uns que les autres, vivant en semi-liberté, prêts à être photographiés. Elle avait, à cette occasion, totalement oublié de mesurer les contraintes qui allaient s'imposer. Mais, comme souvent dans ce genre de situations, la réalité vous revient en travers de la gueule beaucoup plus vite que prévu.

Tout d'abord, ce fut le réveil qui la perturba. Cinq heures, comme tout les jours. Pour courir. Encore. Et encore. Et encore. Elle était déjà épuisée avant même que la journée ne commence. Et il s'écoulerait moins d'une heure avant que le bus ne parte pour Nuevo. A peine le temps d'avaler quelques friandises aux baies, et de se laver.

Le second point qui lui revint en travers du visage ... Fut qu'elle était forcée de rester proche de beaucoup de gens. Vraiment, beaucoup. Genre, trop. Elle le comprit lorsqu'elle se retrouva coincée entre la vitre et un autre élève, bien trop bavard, et bien trop curieux. Il la harcelait de questions, auxquelles elle n'avait même pas le temps de répondre -Ce n'est pas qu'elle eut fait quoi que ce soit pour formuler une réponse, cependant-, qu'il en enchainait une autre. C'est Folly qui mit fin à la scène, en s'interposant, un regard très sombre sur le visage. L'incident stoppa net, et la spectre réconforta sa dresseuse. Une heure de bus. Cela s'annonçait long, mais au moins, après ça elle pourrait enfin être seule ...


Lorsqu'enfin ils arrivèrent, ils furent séparés en plusieurs groupes. Et l'évocation des dits groupes suffit à bloquer la respiration de notre photographe en herbe, lorsqu'elle entendit : "Pokemon blessés ou traumatisés". Au fond d'elle, elle espérait franchement ne pas voir de pokemon maltraité. Mais une petite voix lui chuchotait le contraire. Et cela ne manqua pas. Son nom fut prononcé d'une voix forte et sans appel.

-Sophie Martel, pokemon blessés et en rééducation.

Elle laissa son appareil pendre à son cou, et se déplaça d'une démarche presque robotique vers son affiliation. Elle fut rejointe assez vite par plusieurs élèves, et tous se mettaient en route immédiatement. Elle sentit une grande claque dans son dos, et elle sursauta. Plus personne n'était là. Elle supposa que quelqu'un voulait la faire réagir. Elle avança, cherchant du regard ce qu'elle pourrait faire. Son coeur s'arrêta lorsqu'elle le vit, un peu plus loin. Entièrement blanc, recroquevillé, craintif, trop maigre, tout ecchymosé. Elle déglutit doucement, observant le goupix blanc sur le sol, avant de se diriger vers lui, accompagné de sa partenaire. Lorsqu'elle approcha la main du goupil, celui ci eut un mouvement de recul. Il mordit, même, lorsqu'elle insista. Elle grimaça, et profita de l'occasion pour attraper le pokemon glace. Malgré ses protestations, elle tint bon, et, quelque peu désemparée, commença à regarder autour d'elle, cherchant ce qu'elle devait faire ensuite.

-O .. Ok Sophie, calme toi. C...C'est comme au parc, quand les autres se blessaient. Ré.. Réfléchis. O. .. Oublie les gens. D'abord ... D'abord le calmer... Gagner sa confiance et euh ... Euh ... Les blessures. C'est ça... Les blessures ensuite. déclara t'elle, légèrement paniquée.

Elle serra le pokemon contre sa poitrine, la main toujours coincée entre les dents de l'animal. Elle parla doucement, tentant d'apaiser la créature, comme on l'aurait fait pour un enfant.
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 59
Jetons : 5679
Points d'Expériences : 1752
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Lun 14 Jan - 0:56
I think you need a doctor

[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4 [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4
feat Sophie Martel
♬♪♫♩♫♪♬
6h30

Ma main viens se poser délicatement sur mon Ipok, coupant ainsi la sonnerie cesser me tirer de mon sommeil. Je dis bien cesser car ça fait bien dix minutes que je suis réveillée, et que je fixe l’œuf de Tarsal qui trône sur mon bureau. J’ai vraiment hâte que ce petit pokémon pointe le bout de son nez, et le fait que ce soit le cadeau de ma mère y joue pour beaucoup. Enfin ce n’est pas en le fixant comme ça qu’il va éclore plus vite. Je lâche un soupire et je me lève alors que Lauren commence à peine à émerger. Depuis mon retour de Nénucrique, nos échanges sont de moins en moins nombreux, j’en ai assez d’essayer de faire la conversation, alors si l’on doit vivre dans le silence, on vivra dans le silence.

Je me dirige vers la salle de bain, et je prends une bonne douche alors que Deva s’admire encore devant le miroir. Je me demande comment elle fait pour ne pas se lasser de son reflet. Sérieusement, elle passe les trois quart de sa journée à s’admirer, le quart restant sert à manger et dormir. Enfin je ne la changerai pas, et au moins comme ça elle ne fait pas de bêtise.

Je sors donc de la salle de bain, vêtue d’un pull noir, une jupe plissé bleue et des collants en laine. Je ne suis quand même pas folle au point de sortir en jupe sans collant adapté, faut pas exagérer. Je termine de me préparer rapidement, avant de prendre mon sac et de regarder les pokémons qui sont présents dans la chambre. Hestia est allongée entre tous les œufs de pokémon que j’ai obtenu ces derniers temps, Phoenix est caché dans mon coussin, et Deva est toujours devant la glace. Je ne leur demande pas s’ils veulent venir, je sais que ça ne servirais à rien.

Un simple au-revoir pour ma colocataire, et je me retrouve rapidement dehors. J’ai vraiment hâte d’être à ce cours spécialisé aujourd’hui, il est accès sur la coordination, plus particulièrement sur l’élevage. Il faut dire qu’à force d’avoir à moquer d’œuf, j’ai vraiment commencé à m’y intéresser, et ça me plait bien…Bon pas autant que les combats mais quand même.

A peine j’ai posé un pied en dehors du dortoir, que Lucifer décide de sortir de sa pokémon. Je me tourne un peu surprise vers mon Dracaufeu, ce dernier se baisse un peu pour que je puisse monter sur son dos. Je lui souris avant de lui caresser le cou.

-Merci Luci, mais on ne va pas pouvoir y aller en volant cette fois.
-Draaaaa

Il se met à bouder, décidément son évolution l’aura grandement changé. Lui qui n’arrêtait pas de faire de mauvaise blague et de s’en prendre aux autres membres de mon équipe, il est maintenant très attentionné, et il agit plus comme un grand frère qu’autre chose…enfin avec moi en tout cas. Je rappelle le Dracaufeu noir dans sa pokéball, avant de partir pour le réfectoire, histoire d’avoir quelque chose dans l’estomac.

L’heure tourne, et c’est l’heure du rassemblement pour monter dans le bus, direction la plus grande pension de l’île. Dans le bus, j’arrive à avoir une place sans voisin à côté, je mets donc mon casque sur la tête et c’est parti pour une demi-heure de trajet. Ce voyage passe très vite, et je dois dire que je ne m’attendais pas à ça. Devant nous se tient une immense bâtisse, mais je sens une certaine tension en ces lieux, comme si tout le monde s’agitait. Je pense que ce cours ne va pas être de tout repos.

Melty Potts nous explique donc le fonctionnement de la journée, et je dois avouer que ça s’annonce très intéressant. On va travailler en duo dans une section, où l’on aura des pokémons à charge, pokémon avec Alzheimer, blessé, maltraité, tant de cas divers qui ne demanderont pas la même approche. Bon avant de penser au pokémon que je vais pouvoir aider, je dois d’abord me trouver un partenaire. Malheureusement pour moi, tout le monde est déjà en duo, et je me retrouve seule face à Mademoiselle Potts.

-Mademoiselle Akabara ? Tu n’as pas de partenaire ?
-Il semblerait…Mais j’aimerai que vous m’appeliez Frostheart, si ça ne vous dérange pas.

Elle hausse un sourcil à ma demande, alors que je reste de marbre devant sa réaction. Elle consulte son cahier avant de reporter son attention vers moi.

-Ha oui c’est vrai excuses-moi. He bien, il y a Sophie Martel qui est toute seule dans la section des Pokémon blessés, tu peux la rejoindre et faire équipe avec elle.
-D’accord.

Je me dirige vers la section des Pokémon blessé en rééducation. C’est un ensemble de deux pièces, la première abrite tous les pokémon de cette section, la seconde est remplie de plusieurs machine de rééducation, avec même un bassin pour aider à la rééducation de la marche. Bon je dois dans un premier temps trouver ma partenaire, elle a peut-être déjà trouvé un pokémon à s’occuper. Mon regard finit par tomber sur une jeune fille toute seule, un Goupix d’Alola qui lui mord la main dans les bras. Ça doit être elle. Je me dirige donc vers cette fameuse jeune fille qui semble un petit peu perdue.

-Tu devrais pas le serrer autant contre toi, ta chaleur corporelle est trop importante pour lui.

Elle se tourne vers moi, quelques peu étonnée d’entendre une voix provenant de derrière son dos. Je lui souris doucement, même si ce n’est qu’une façade, en vrai je n’ai pas envie de sourire, et je reprends.

-Tu es Sophie Martel ? Je suis Yuna Frostheart et je suis ta partenaire pour ce cours, si tu as besoin d’aide pour ce Goupix je…


Je n’ai même pas le temps de finir ma phrase qu’un jeune homme en tablier court dans notre direction complètement paniqué, et qui cherche désespérément de l’aide.

-Mesdemoiselle vous pouvez m’aider ? Est-ce que vous vous y connaissez en pokémon feu ?
-Plutôt oui. Qu’est-ce qui se passe ?

En tant que spé feu je connais plutôt bien les pokémon de ce type, mais pas sûr que ça suffise. Enfin le jeune homme à l’air soulagé, il continue son explication.

-Je dois m’occuper d’un Dracaufeu avec une aile cassée, mais je n’arrive même pas à l’approcher.

Un Dracaufeu ? ça devrait pouvoir le faire…Quand je disais que cette journée n’allait pas être de tout repos.


_________________
 
You can never
turn back


Merci Max pour le Moodboard:
 
Sophie Martel
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 64
Points d'Expériences : 180
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Lun 14 Jan - 11:17
La jeune fille avait été prise d'un sursaut, lorsque la voix avait retentit dans son dos. Elle avait fait demi-tour, observant la jeune fille qui venait de lui adresser la parole.

Toum Toum

Le coeur de la photographe se mit à battre plus vite. Trop d'attention. Trop de gens. Et elle ne savait pas quoi faire. Elle était perdue.

Toum Toum

En plus de tout ça, il semblerait qu'elle fasse n'importe quoi. Garder un pokemon glace contre son coeur ? Quelle idée stupide. Pourquoi pas donner un bain à un Limagma, ou emmener un Rhinocorne en bateau ?

Toum Toum

Peut être qu'elle devrait abandonner l'idée même de se rendre utile. Elle entendit vaguement son nom. Cette fille parlait d'elle ? Elle semblait beaucoup plus expérimentée. Peut être qu'on lui avait confié sa garde, comme on confierait un enfant à problèmes.

Toum Toum

Elle déglutit de nouveau. Elle s'éloigna rapidement, dans un coin de la pièce. Non. Elle n'avait pas fait le voyage jusqu'ici pour se laisser faire sans réagir. Si elle avait pu survivre avec tout les pokemon du parc Safari, elle pourrait bien soigner ce Goupix. La morsure se faisait beaucoup moins virulente que précédemment, et le pokemon avait cessé de se débattre depuis quelques minutes. Lorsqu'elle tenta de le reposer au sol, celui ci trébucha. Il était épuisé. Et apeuré. Et beaucoup trop chaud. Tout ça en plus d'être blessé. Elle allait une nouvelle fois céder à la panique. Elle sentait le stress monter. Son coeur battre. Toum. Elle allait échouer. Toum. Elle était un véritable boulet.Toum. Elle leva ses yeux, mouillés de larmes. Et s'arrêta à mi-hauteur. Le regard implaccable de Folly s'était posé dans le sien.

-J .. Je ... J'y arrive pas Folly ...

Elle s'attendait à beaucoup de chose. Mais surement pas à recevoir un choc psy sur le ventre. Elle toussa un peu, tombant sur les fesses. Pourquoi Folly l'avait elle attaquée ? Elle leva la tête doucement, avant de déglutir. Elle serra les poings, et prit une inspiration.

-O .. Ok je vais essayer. décida t'elle, en libérant son Otaria de sa pokeball.Bien, Seal, je ... Euh ... Je veux que tu lances l'attaque Blizzard au dessus de nous. Pas trop fort. Juste assez pour refroidir une petite zone autour du Goupix. Tu penses que tu peux faire ça ?

Pour toute réponse, l'Otaria son attaque à la verticale. Un petit dôme de poudreuse se leva rapidement, et la température commença à chuter très rapidement. Sophie se leva, et fit le tour de la zone, s'assurant bien qu'aucun pokemon ne se trouverait là. Ensuite, elle se rapprocha du Goupix. Il grogna, de nouveau, mais ne fit pas mine de se lever. Il était à bout de force.

-N .. Ne t'inquiète pas. Je ... Je ne te veux aucun mal ... Je vais ... Je vais essayer de te soigner. expliqua t'elle, doucement.

Une nouvelle fois, la bouche du goupil se referma sur sa chair, mais sans aucune pression cette fois. Comme si le simple fait de mordre était devenu trop compliqué. Elle caressa doucement le dos de la créature, cherchant à repérer les blessures les plus importantes. Elle commençait déjà à ressentir les effets du froid. Mais le froid le plus grand se fit ressentir lorsqu'elle repéra les marques. Pas des marques de blessures. Des marques de coups. Pas le genre de coups que l'on reçoit en combat pokemon. Plutôt le genre qu'un dresseur pourrait provoquer. Elle serra les dents. Pas étonnant qu'il soit si réticent à l'idée que quelqu'un approche ...

-Restez ici, je vais chercher du matériel. ordonna t'elle à ses pokemon. Elle courut rapidement hors du cercle glacial, profitant un bref moment de la chaleur, pour y revenir avec du matériel basique. Bien, j'ai trouvé des bandages, des baies, des paumades et une espèce de boîte de cachets, je pense pas qu'on en aura besoin. Seal, tu peux arrêter une seconde, s'il te plait, il fait assez frais pour l'instant. Merci.

Immédiatement, la glace retomba, et l'air commença à se réchauffer lentement. Elle ne pouvait pas vraiment se permettre de laisser le blizzard envahir la pièce, d'autres pokemon en souffriraient. Pour pallier à ces deux problèmes, elle fit la seule chose qu'elle pouvait encore faire. Elle posa délicatement le goupix contre la peau de l'otarie, bien plus fraiche que la sienne. Elle récupéra ensuite quelques baies Oran, qu'elle commença à réduire en une bouillie plutôt compacte.

-Faites que ça marche ... Faites que ça marche ...

Elle leva rapidement les yeux, cherchant du regard cette fille qui lui avait parlé. Elle se demandait où elle avait disparu. Elle espérait que tout se passait bien pour elle. Au fond, elle faisait partie de ces quelques personnes qui avaient cherché à l'aider ...
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 59
Jetons : 5679
Points d'Expériences : 1752
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Mar 15 Jan - 0:41
I think you need a doctor

[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4 [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4
feat Sophie Martel
♬♪♫♩♫♪♬
Bon, il est inutile de partir dans tous les sens, je dois réfléchir de façon posée, et faire les choses dans le bon ordre. Première chose à faire dans l’immédiat, aider ma partenaire de cours avec son Goupix…Enfin je ne suis même pas certaine que ce soit elle étant donné qu’elle ne m’a même pas répondu.

Je me retourne pour lui parler et…elle n’est plus là ? Mais c’est quoi cette histoire, où est-ce qu’elle est passée ? Elle était là il n’y a même pas quelques secondes. Mon regard balaye la classe pour la voir dans un coin de la pièce, au sol. Mais sur quel numéro je suis encore tombée moi ? Bon si elle ne veut pas de mon aide, je ne vais pas insister, ça ne sert à rien, et il y a un autre problème qui requière mon attention : ce dracaufeu blessé. Je me tourne vers le jeune homme qui est venu me trouver.

-Bon allons voir ce Dracaufeu.
-Ho merci Mademoiselle.

Je garde un air neutre et sérieux visage, ce qui contraste énormément avec l’air soulagé qu’affiche mon vis-à-vis. Je le suis donc, et il part dans la même direction que ma fameuse partenaire…Génial, elle est allé soigner un pokémon glace non loin d’un Dracaufeu, best idée ever. Je jette un rapide coup d’œil vers celle que je suppose être Sophie, elle semble bien prendre en main la situation, refroidissant l’air autours du Goupix. C’est une bonne chose, sauf pour le pokémon feu voisin. En parlant de ce dernier, je vois trois autres personnes autour de lui, visiblement aussi impuissantes devant le Pokémon ailé qui semble ne pas vouloir être approché. L’une de ses personnes, une jeune fille aux cheveux roux se tourne vers nous, fronçant les sourcils en me voyant.

-C’est pas vrai Dean, c’est d’un responsable dont on avait besoin, pas d’une étudiante de l’académie. Comment veux-tu qu’elle sache mieux que nous gérer ce Dracaufeu.

Je croise les bras et fronce les sourcils, qu’est-ce qu’elle me sort comme connerie celle-là ? Comment peut-elle me juger alors qu’elle ne sait rien de moi ? Heureusement la brune du groupe semble prendre ma défense.

-Sam, tu ne devrais pas la juger aussi vite, elle sait peut-être s’y prendre avec les Dracaufeu…elle parle peut-être leur langue.
-Alex, on ne va pas risquer à cette jeune fille de cramer ses cheveux…quoi que vu son look, une remise à zéro ne ferait peut-être pas de mal…

Est-ce que je suis tombée dans la quatrième dimension ? Mais c’est quoi ces filles qui se croit tout permis, et qui font n’importe quoi par la même occasion. Pas étonnant que ce Dracaufeu ne se laisse pas faire avec mademoiselle je sais tout qui juge sans connaitre, celle ou plus naïve tu meurs, mademoiselle je m’occupe de mon look avant tout, et monsieur je ne sais pas ce que je fais là. Je n’ai qu’une envie, c’est les laisser se débrouiller avec ce pokémon feu. Mais le pauvre n’a rien demander, et ce serait cruel de ma part que de le laisser entre les griffes de ces quatre-là. Je me moque éperdument de la réaction de ces quatre-là et je m’avance vers le pokémon feu qui me regarde d’un œil mauvais.

-Non mais tu es folle, il est dangereux.
-Il n’est pas dangereux, il est blessé, il souffre, et il en a surement par-dessus la tête que quatre personnes crient autours de lui. Alors si vous permettez, j’aimerai bien un peu de calme pour essayer de voir son aile qui le fait souffrir.

Ma voix est ferme, mon regard est dur, et ça semble suffire pour clouer le bec à ces pimbêches. Plus aucune d’entre elle ne dit quoi que ce soit, je reporte donc toute mon attention sur le Dracaufeu qui me semble reconnaissant de la diminution du volume sonore.

-Hey, doucement mon beau, je ne te ferais aucun mal, mais je dois voir ton aile.

Le Dracaufeu grogne quand ma main s’approche de lui, mais je n’en démords pas et je le fixe dans les yeux. Si j’ai le malheur de baisser le regard s’en est fini, il ne me laissera jamais l’approcher. Les Dracaufeu sont des pokémons très fiers, et ils ne laissent pas tout le monde les approcher. Finalement ça m'a bien servi d'élever un Salamèche jusqu'à son stade final d'évolution. Je finis par réussir à lui caresser la tête et le cou, je sais qu’à ce moment une grosse partie du travail est faite.

-J’en reviens pas. Comment elle à fait ça ?

Je me tourne vers la jeune fille aux cheveux roux, qui n’en revient pas que j’ai pu toucher le pokémon feu sans qu’il ne m’attaque. Un léger sourire en coin apparait sur mon visage.

-Les Dracaufeu sont des pokémons qui agissent en fonction du mérite. S’il ne vous estime pas suffisamment, ce n’est même pas la peine de penser pouvoir les approcher.
-En tout cas c’est galactical ce que tu viens de faire.
-Si vous avez le nécessaire pour le soigner, ramenez le, il ne devrait plus rien vous faire.

Je continue à caresser le pokémon feu qui se laisse faire, posant même sa tête sur mon ventre, si Lucifer voyait ça il serait jaloux pour sûr. Quelques minutes plus tard la fameuse Alex reviens avec une boite contenant tout le nécessaire pour soigner notre grand blessé. Mais bien entendu rien ne se passe comme prévu, la jeune fille trébuche et la boite tape en plein dans l’aile blessé du dracaufeu qui pousse un cri de douleur en relevant la tête violemment, me projetant au sol. Ho non non non, ça ne va pas du tout, le Dracaufeu se tord dans tous les sens avant de foncer à vive allure…sur Sophie ?!!! Il faut que je l’arrête, puisque aucun des quatre ne semblent réagir, sans hésiter je prends une pokéball de ma ceinture, et la lance en direction du pokémon blessé.

-Lucifer, arrêtes le.


Mon propre Dracaufeu apparait devant celui qui est incontrôlable, et l’attrape par les bras, se servant de son poids pour arrêter son homonyme. Ils finissent donc leur course à même pas deux mètre de Sophie et du petit Goupix. Je me permets de lâcher un soupir de soulagement, on a frôler la catastrophe, mais ça va maintenant, Lucifer tient le Dracaufeu blessé, et il gagnera sans problème le duel de regard entre les deux.

-Pas de panique, tout est sous contrôle.

Expliqua la rousse qui commence à s’avancer vers les deux pokémons feu, mais je l’arrête rapidement après m’être relevée.

-Votre amie et vous vous avez fait assez de dégâts je pense, allez chercher un responsable pendant que j’essaye de calmer ce Dracaufeu.

Ma voix est encore plus dure que tout à l’heure, et mon regard assassin, mais j’en ai rien a faire, on a vraiment failli assister à une catastrophe, il est temps qu’un responsable vienne et vite. Heureusement pour elle, la rousse n’essaye même pas de négocier, et elle repart avec ses trois amis, me laissant le loisir de revenir vers les deux dragons, et la pauvre Sophie.

-Est-ce que ça va Sophie ? Je suis désolée, ce Dracaufeu ne te fera aucun mal, il a juste perdu le contrôle.

Ma voix est moins gentille que je ne l’aurais voulu, en même temps, elle est censé être ma partenaire et elle ne m’a même pas dit bonjour…Je sens que cette journée n’est pas prête de se finir.


_________________
 
You can never
turn back


Merci Max pour le Moodboard:
 
Sophie Martel
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 64
Points d'Expériences : 180
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Ven 18 Jan - 23:16
L'application de la mixture se faisait sans réel problème. Le Goupix ne bougeait pas vraiment, si ce n'est pour observer avec attention ce que faisait l'humaine. Sophie n'aurait su dire si elle avait gagné sa confiance, ou s'il était simplement épuisé, néanmoins, elle ne se fit pas prier pour faire son travail. Elle continuait de bouillir intérieurement, un peu plus chaque seconde. Comment pouvait on en arriver à frapper son propre pokemon ? Quelles circonstances avaient bien pu amener une personne à battre une petite créature, si bien que celui ci se retrouvait traumatisé ? La photographe se recula légèrement. Elle devait se calmer. Elle risquait d'être trop brutale, et de l'effrayer.

Elle prit quelques minutes, respirant lentement, à maitriser la rage sourde qui l'habitait. Elle n'ouvrit les yeux que lorsque ce fut fait, et elle croisa le regard curieux des trois pokemon, qui la fixaient. Elle sourit légèrement, reprenant son oeuvre avec plus de douceur.

-C'est .. Un genre de ... Méditation. Ca aide à se calmer un peu. expliqua t'elle, pas tout à fait sure que les trois pokemon ne la comprennent tout à fait.

Elle passa un peu plus de temps à ausculter le Goupix avec une attention redoublée, cherchant la moindre petite égratignure. Elle n'était pas tout à fait certaine de l'efficacité de sa mixture, mais s'il y avait une chance que cela marche ... Avant que son examen minutieux ne soit terminé, elle entendit un hurlement puissant. Un hurlement qui montrait la rage, la douleur et une colère sourde. Le genre de hurlement que pousserait un Kangourex s'il perdait son petit. Le genre de hurlement qu'un Rhinoferos dont on coupe la corne pousserait. Le genre de hurlement que pousserait un Dracaufeu blessé, fuyant dans un coin reculé. Ce constat s'imposa à elle avant qu'elle n'ait tourné la tête. Les cris l'avaient alertée, d'abord. Puis les puissants battements d'ailes. Et enfin son cerveau avait fait le lien. Lorsque ses yeux avaient confirmé ses craintes, il était déjà trop tard. Pas trop tard pour s'écarter, non. Trop tard pour les mettre, elle et le Goupix, hors d'atteinte. Elle pouvait fuir seule, ou elle pouvait rester entre deux. Mais elle ne pouvait pas l'écarter de la trajectoire.

Une personne censée aurait choisi de s'écarter. On ne reste pas sur la route d'un pokemon qui charge. Encore moins s'il fait plusieurs fois ton poids et ta taille. C'est pourtant ce que décida de faire Sophie. Elle se leva, et écarta les bras. Jambes fléchies, pieds ancrés, comme si elle espérait pouvoir le stopper net. Elle prit une inspiration, et ferma les yeux. Environ trois secondes. Elle entendit Folly pousser des cris, et tenter de la pousser. Deux. Elle ne pouvait pas laisser le renard blanc se faire heurter. Cela pourrait laisser de trop grave séquelles. Une.. Elle serra les dents, attendant l'impact imminent. Qui ne viendrait jamais. Il s'écoula bien dix secondes avant qu'elle ne daigne ouvrir un oeil. Pas parce qu'elle était sûre que tout était fini, bien qu'un bruit incroyablement sourd était survenu. C'est le fait qu'on l'appelle, qui la débloqua.

-Je ... Euh ...

C'était encore cette fille, celle de tout à l'heure. Celle qui lui avait donné des conseils pour le Goupix... Le Goupix ! La jeune fille se retourna rapidement, cherchant à vérifier si le petit renard était toujours indemne. Elle poussa un profond soupir de soulagement avant de se tourner vers Yuna. Elle n'avait toujours pas réellement compris la situation, ni d'où sortait l'étrange Dracaufeu noir, mais elle savait que la fille devait être responsable de son salut.

-Merci je ... J'ai pas tant eu peur pour moi ... Plus pour eux en fait je ... Moi j'ai l'habitude, j'ai grandis entourée de pokemon. expliqua t'elle. Je ... Merci.

Elle ne trouvait rien d'autre. Pour une fois, elle aurait voulu poser des mots, mais elle en était incapable. Elle était juste totalement inadaptée à ce genre de dialogues, comment aurait elle seulement pu en faire une tirade ? Elle se gratta le haut du crâne, beaucoup trop gênée par son incompétence totale pour prononcer le moindre mot.
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 59
Jetons : 5679
Points d'Expériences : 1752
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Sam 26 Jan - 23:51
I think you need a doctor

[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4 [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4
feat Sophie Martel
♬♪♫♩♫♪♬
Elle est folle ? Ou elle est tout simplement inconsciente ? Quelle idée de rester devant un Dracaufeu blessé qui nous charge dessus ? Je ne comprends pas, ça n’a aucun sens…Bon je pense qu’en réalité elle était juste trop tétanisée pour bouger. Oui ça doit être ça, je ne vois pas ce que ça pourrait être d’autre…hormis une tentative de suicide.

Enfin ce n’est pas le moment de penser à ça, ma voix semble la tirer de sa léthargie. Elle me regarde étonnée, avant de jeter un coup d’œil au deux Dracaufeu…Pour ensuite jeter un œil paniqué derrière elle, cherchant à voir si le Goupix n’a pas été blessé dans la manœuvre. Je me demande vraiment sur quel genre de fille je suis tombée pour ce cours…Elle finit quand même par se retourner vers moi, me remerciant pour cette intervention. Elle m’explique qu’elle a plus eu peur pour le pokémon Glace que pour elle, parce qu’elle a grandi entourée de pokémon. Mais pourquoi est-ce qu’elle bégaye comme ça ? Je fais si peur que ça ? J’ai pas l’impression pourtant.

-Ce n’est rien. Mais il faut que tu fasses attention, tu aurais pu te faire vraiment très mal face à ce Dracaufeu. La douleur l’a aveuglé, il n’aurait pas pu t’esquiver…


Je lâche un petit soupire, elle n’a pas besoin que je lui fasse la moral, elle voulait protéger ce petit Goupix. Un petit sourire apparait sur mon visage, il n’est pas des plus heureux, mais j’espère qu’il soit un peu réconfortant quand même.

-Mais bon, tout le monde va bien c’est le principal.

Je n’ai même pas le temps d’entendre sa réponse, une voix grave me parvient aux oreilles, me forçant à me retourner. Un homme assez maigre, au crâne quasiment dégarni arrive vers nous, l’air inquiet au visage.

-Est-ce que tout le monde va bien ?
-Oui, de justesse mais personne n’est blessé.

Je suppose que cet homme doit être le responsable que ces filles sont allé chercher. Il n’a pas l’air très très…futé. Il observe les alentours et il semble enfin constaté que mon dracaufeu tient celui que l’on doit soigner. Il s’approche des deux pokémons feu, mais le grognement de Lucifer le dissuade de s’approcher plus.

-He bien…c’est votre Dracaufeu ?

Il se tourne vers moi, et je me contente d’hocher la tête pour acquiescer. Quel est le lien entre mon Dracaufeu et l’incident actuel ? Mais je n’ose pas lui demander, j’attends qu’il finisse sa réflexion. Ça dure plusieurs minutes avant qu’il ne se mette à sourire, et qu’il se rapproche de moi.

-C’est un bien beau Dracaufeu que vous avez jeune fille. Il vous respecte, et il est en excellente santé. Je pense que vous serez totalement capable de vous occuper de ce Dracaufeu ci. Personne excepté moi n’arrive à lui donner les soins. Je pensais que mes assistants pourraient le faire, mais apparemment non. Donc si vous voulez vous occuper de lui.
-Je pense que ce serait mieux pour lui. Il risque d’avoir l’aile complètement brisé avec vos assistants.

Je sens quatre regards noirs se braquer sur moi, mais je n’en ai rien à faire, ils auraient pu blesser grièvement ce pokémon feu qui n’a rien demandé. Le responsable me regarde, comme s’il essayait de m’analyser, mais je reste de marbre, le regard neutre. Il finit par passé à côté de moi.

-Je le laisse entre vos mains.


Il repart avec ses assistants totalement incapables, je reporte mon attention sur le duo de Dracaufeu qui ont fini leur duel de regard, au moins une bonne chose de faite. Je m’approche d’eux, doucement pour ne pas effrayer à nouveau le Dracaufeu blessé.

-Je suis désolée, promis je ferai en sorte qu’il ne t’arrive rien d’autre.

Le pokémon feu/vol regarde son homologue qui le rassure d’un hochement de tête, ce qui semble suffire étant donné qu’il pose sa tête sur moi. Je lui caresse la tête, avant de faire de même pour mon propre pokémon volant.

-Merci Luci.

Je finis par me tourner vers Sophie, lui souriant doucement.

-Désolé, je n’avais pas prévu que ça se passe comme ça, est-ce que ça te dérange si je me place à côté de toi pour soigner ce colosse ?


Je demande par politesse, on est censé être en duo pour ce cours, mais je sens que ça va être compliqué de travailler avec elle.



_________________
 
You can never
turn back


Merci Max pour le Moodboard:
 
Sophie Martel
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 64
Points d'Expériences : 180
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Mer 27 Fév - 22:07
Le choc était passé. Tout s'était plus ou moins calmé, tandis que les deux titans s'affrontaient encore. Sophie aurait adoré prendre une photo à cet instant, cependant, son instinct lui murmurait qu'il s'agissait là d'une très très très mauvaise idée. Le flash pourrait énerver les deux créatures, et la situation pourrait vite devenir désastreuse. Elle entendit vaguement quelques paroles plus ou moins chaleureuse à son égard. Plus ou moins, c'était surtout au ton qu'elle le comprenait. Parce que le sens des mots lui échappa, principalement à cause du sang qui battait à ses oreilles. Entendre son coeur battre si vite et si fort, ça vous rappelle que vous êtes en vie.

Elle attrapa Folly, qui semblait passablement contrariée par la réaction de sa dresseuse, et se laissa simplement tomber sur les fesses, près de Seal et du Goupix. Elle poussa un très profond soupir de soulagement, et allait remercier cette fille, encore, lorsqu'une espèce de petit vieux bizarre, en costard, vint discuter avec Yuna. Sophie en profita pour s'approcher du Goupix, qui semblait tétanisé. La scène avait du lui causer un choc, et c'était compréhensible. Elle caressa doucement la tête du goupil, qui sembla se laisser faire. Elle esquissa un léger sourire, convaincue qu'un sentiment de confiance commençait à s'établir. La photographe entendit de nouveau Yuna derrière elle. Le petit vieux et quatre personnes un peu bizarres étaient partis, même si les quatre avaient semblé en vouloir à Yuna.

-Tu devrais rester, oui. Il a l'air blessé, ce serait pas bon de le déplacer tout de suite je pense. dit elle simplement.

Elle reprit les finitions de sa tâche, badigeonnant de mixture chaque petite blessure du pokemon blanc. Elle plaça ensuite des bandages serrés, sur les plaies les plus sérieuses, avant de se replacer à genoux. Elle poussa un profond soupir, de nouveau, avant de sourire.

-Je pense que le plus dur est passé. Maintenant, c'est surtout du repos qu'il va te falloir. Et un dresseur moins bête.

Elle serra les dents lorsqu'elle sentit sa main brûler. En baissant les yeux, elle vit la marque des crocs du Goupix sur sa main, couverte de bouillie Oran. Et Folly, elle même à moitié recouverte de baie Oran. Elle rit légèrement, attrapant une serviette pour nettoyer sa partenaire.

-Merci Folly, mais ça allait, ne t'en fais donc pas. la rassura t'elle en l'attrapant dans un câlin plus ou moins forcé. Elle s'adossa au mur près d'elle, observant avec attention le travail de la Givrali. Après quelques secondes, une petite tête triangulaire vint se poser sur sa jambe, la fixant un moment avant de fermer les yeux pour dormir. Sa main irait alors se perdre sur le crâne du Goupix, le caressant doucement comme pour l'appaiser. Finalement, elle n'était peut être pas si nulle ... Peut être...

-Tu ... Tu as l'air à l'aise avec ce ... Colosse. Comment tu sais comment t'y prendre ?
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 59
Jetons : 5679
Points d'Expériences : 1752
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Jeu 28 Fév - 9:53
I think you need a doctor
[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4 [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4
feat Sophie Martel
♬♪♫♩♫♪♬
Sophie accepte que je reste non loin d’elle pour m’occuper de ce Dracaufeu…mais même si elle avait refusé, j’aurai été obligée de le soigner par ici, c’est le seul endroit encore calme de pièce. Les deux pokémons feu se séparent, et tous les deux se couchent de la même façon, sur le ventre, les ailes repliées. Enfin le dracaufeu blessé laisse son aile blessé dépliée pour que je puisse lui administrer les premiers soins.

Je jette un coup d’œil sur le côté pour voir que Sophie a elle aussi reprit les soins sur le pokémon glace, s’occupant de mettre une mixture de baie et des bandages. Je prends d’ailleurs le matériel qui m’est prêté, et je commence aussi la préparation de la mixture que je vais appliquer sur l’aile blessé. Au vue de la gravité de la plaie, il va falloir que je fasse un mélange de baie sitrus, les baie Oran ne seront pas assez puissantes pour le soigner convenablement. J’ai l’impression de me retrouver dans le cours d’herboristerie qu’on a eu, il n’y a pas si longtemps que ça. J’ai dû soigner une petite Mystherbe de la brulure que lui avait infligée Astrega, et j’avais utilisé une mixture de baie Fraive, ça s’est avéré plutôt efficace.

Je commence à préparer le remède sous le regard intrigué de mon patient, il semble se demander si cette drôle de bouillie qui se forme dans le récipient va vraiment le soigner. Je souris faiblement pour le rassurer, avant de m’approcher de cette fameuse aile blessée.

-Ne t’inquiète pas, ça risque de faire un peu mal quand je vais l’appliquer, mais ça va te soulager.

Malgré ma voix douce, je sens qu’il n’est pas rassuré. En même temps il y a quelques dizaines de minutes il vient de se prendre un coup sur sa blessure, de quoi le refroidir de tout soin. Mais après un dernier regard vers Lucifer, qui est en train de faire une petite sieste, il me laisse faire. J’applique délicatement la mixture là où la fracture a été repérée…Il grogne de douleur, mais il ne se débat pas, ce qui est très bien. Heureusement que j’ai Lucifer avec moi, sa présence suffit à rendre docile le Dracaufeu. Mais malheureusement pour le pokémon blessé, il va falloir une attelle pour maintenir son aile, le temps que ça se ressoude. La mixture de baie Sitrus devrait accélérer le processus, mais pas suffisamment pour qu’il échappe à l’attelle.

-Je vais devoir te mettre une attelle pour que ton aile se ressoude correctement. Tu ne vas pas pouvoir voler avant un moment désolé.


Ça semble le contrarier, mais heureusement il ne réagit pas plus que ça. Je suis bien placé pour savoir que lorsqu’un Dracaufeu est contrarié, il est capable du pire…vraiment du pire. Quand je me retourne vers Sophie, je constate qu’elle en a fini avec le petit Goupix, qu’elle caresse désormais…mais je vois surtout l’état de sa main, apparemment le petit pokémon glace ne lui a pas fait de cadeau. Avant même que j’ai le temps de dire quoi que ce soit, elle me demande comment je vais pour aussi bien m’y prendre avec ce Dracaufeu. Je lui souris faiblement tout en préparant l’attelle.

-Chaque Dracaufeu est différent, mais certain trait de caractère, certaine réaction sont communs à cette espèce. J’ai élevé Lucifer, mon Dracaufeu, depuis qu’il est un petit Salamèche. J’ai eu le temps de comprendre comment il fonctionne…Même si je dois avouer qu’il est un peu plus capricieux que ce Dracaufeu ci.


J’entends un grognement de la part de mon Dracaufeu, il ouvre un œil, mais il finit par le refermer, comprenant que je n’étais pas vraiment sérieuse. Je tends un petit bandage à Sophie, qu’elle puisse appliqué sur sa plaie.

-Tiens mets ça, ça évitera que ta blessure s’aggrave.

Puis je retourne vers le pokémon feu qui attends patiemment que je lui mette son attelle…Problème avec une paire de main seulement, c’est impossible de faire le bandage pour que l’attelle tienne vraiment. Je me tourne alors vers ma partenaire, requérant son aide pour mener les soins à bien.

-Sophie, est-ce que tu peux tenir l’attelle le temps que je fasse le bandage ? Je ne peux pas le faire toute seule.


Le Dracaufeu grogne un peu à l’idée que Sophie s’approche, mais je le calme rapidement.

-Ne t’inquiètes pas, elle ne te fera aucun mal, tu as ma parole.

Ça semble le satisfaire, car il laisse la jeune fille s’approcher, et maintenir l’attelle. Je mets le bandage, mais un lourd silence s’installe entre nous. J’ai l’impression qu’elle n’est pas très à l’aise avec les autres, et ce n’est pas à cause de la présence du pokémon feu…Je soupire légèrement avant de relancer la conversation.

-Dis-moi Sophie, ça fait longtemps que tu es à l’académie ? Je ne t’ai jamais vu avant.

Une question simple, qui n’a rien à voir avec le cours, j’espère juste que ma voix est assez douce pour pas que la jeune fille prenne ses jambes à son cou.  



_________________
 
You can never
turn back


Merci Max pour le Moodboard:
 
Sophie Martel
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 64
Points d'Expériences : 180
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Lun 11 Mar - 11:04
Le temps semblait s'arrêter. Elle poussa un long soupir, appaisée. Elle avait réussi. Enfin plus ou moins. Sa main la lançait fortement, et ce malgré la mixture de baie oran appliquée par la petite Feuforève. Elle avait subit pire, bien sûr, lors de sa jeunesse, mais la douleur, même la plus faible, n'était agréable pour personne. Elle écouta et observa avec attention chaque geste de son binôme. Pas qu'elle soit réellement intéressée par cette dernière, ça aurait été une grande nouveauté dans sa vie, mais les soins et sa méthode la captivaient. Il y avait finalement autant de blessures chez les pokemon que chez les humains. Et c'était d'autant plus difficile de les soigner, puisqu'il fallait d'abord qu'ils acceptent que les soins en question soient prodigués. Le cinéma causé par le Dracaufeu en était une preuve. Les trous dans sa main en étaient une autre. Elle observa ces derniers un moment, avant d'être tirée de sa rêverie par Yuna, qui lui tendait un bandage.

-Je ... J'ai déjà appliqué un antiseptique, je ... Ca va aller. Je préfère voir les résultats de mes bêtises. expliqua t'elle.

Elle regarda une nouvelle fois les traces de crocs, avant de laisser sa main retomber sur la tête du goupil. Elle ne lui en voulait pas. C'était entièrement sa faute après tout. Venir soudainement, pour soulever un pokemon blessé et terrorisé, et le maintenir contre elle. Mais quelle idée ... Cette blessure serait pour elle, pour un temps au moins, une espèce de rappel à l'ordre. Réfléchir avant d'agir. Ou réfléchir pour agir. Elle décala avec une infinie douceur la tête du renard lorsque son aide fut requise, et elle se leva. Sans un mot, elle obéit, exécutant la tâche qu'on lui confiait sans broncher, sans trembler. Mais sans parler. Elle n'aimait pas ça. Elle n'aimerait surement jamais ça. Elle aurait sûrement préféré que le silence reste, cependant, il fut brisé par Yuna, qui cherchait visiblement à la connaître. Combien de temps avait elle passé à l'académie ? Beaucoup trop, compte tenu du fait qu'on l'y avait inscrite sans son avis. Pas assez, compte tenu du lien qu'elle tissait avec sa Feuforève, qui flottait autour de sa tête. Elle aurait pu répondre n'importe laquelle de ces deux réponses, mais se contenta de celle ci, bien plus épurée.

-Quelques semaines. Je suis nouvelle.

C'est tout. Elle aurait surement aimé parler plus. Mais comme un chien ne pourrait qu'aimer miauler, elle n'aurait pas su quoi ajouter. Elle retomba alors dans le silence, malgré les regards insistants que sa Feuforève lançait vers elle pour l'encourager. Il s'écoula bien dix minutes avant que, finalement, elle ne cède à cet implacable adversaire.

-Je ... Et t... oi ?

Oui. C'est tout. Rien de plus. Et pourtant, c'était une espèce d'épreuve d'Hercule pour elle, comme si elle venait de soulever un Ronflex, ou de battre un Mackogneur à la lutte. Elle fuit rapidement le regard de Yuna ou de Folly, assez honteuse de sa prestation.
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 59
Jetons : 5679
Points d'Expériences : 1752
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Mar 12 Mar - 16:49
I think you need a doctor
[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4 [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4
feat Sophie Martel
♬♪♫♩♫♪♬
Mais sur quoi je suis tombé pour ce cours ? Je me le demande. Elle a quand même refusé le bandage que je lui ai tendu, sous prétexte qu’elle veut garder une trace de ses erreurs. Je ne sais pas vraiment quoi en penser, c’est vrai qu’on apprend de ses erreurs mais là c’est un peu extrême. En plus ça ne respecte pas forcément les conditions d’hygiène nécessaire au bon soin des pokémons….Mais je n’insiste pas plu, ça ne sert strictement à rien de toute façon, et je n’ai pas envie de perdre mon temps.

Heureusement pour moi, elle accepte de m’aider pour mettre l’attelle au Dracaufeu blessé, mais toujours sans rien dire. En plus, Sophie ne semble pas spécialement heureuse que j’essaye de réengager la conversation, comme si ça la dérangeait plus qu’autre chose. J’ai plus l’impression qu’elle me répond parce qu’elle le doit que parce qu’elle le veut.

Ainsi elle est nouvelle à l’académie, elle est arrivée lors de la précédente rentrée. Ça pourrait un peu expliquer son comportement avec moi, elle est nouvelle dans l’académie, elle ne sait pas vraiment quoi dire et faire…Enfin si elle ne veut pas plus que ça parler, je ne vais pas la forcer, on ne dira que le stricte nécessaire à la réussite de ce cours, et…Bon ok j’ai rien dit. Avec beaucoup de bégaiement et de difficulté, elle me retourne la question, une dizaine de minutes après sa précédente réponse. J’ai bien remarqué le regard de sa Feuforêve…je pense qu’elle essaye de pousser sa dresseuse à s’ouvrir un peu plus, ce qui voudrait dire qu’elle est extrêmement timide. D’ailleurs Sophie ne fait que fuir mon regard et celui de sa pokémon, preuve que ce n’est pas facile pour elle.

-Et bien, ça fait un peu plus d’un an que je suis à l’académie maintenant. Je sais ce que c’est au début, ce n’est pas facile, mais tu verras tu finiras par t’y plaire, et tu te trouveras un objectif à atteindre.

Peut-être qu’elle sera comme moi, peut-être qu’elle se plaira tellement à l’académie qu’elle finira par ne plus penser à sa famille…et elle manquera des choses importantes…Je secoue la tête pour chasser ces mauvaises pensées, ce qui est fait est fait, je ne peux pas revenir en arrière. Je pense que je ne le voudrais même pas en fait, je dois aller de l’avant un point c’est tout. Quelques minutes plus tard, l’attelle est enfin en place, et nous nous écartons du pokémon feu qui se redresse. Il regarde son aile avant de reposer son regard sur moi, un peu sceptique.

-Je sais ce que tu te dis, mais tu ne dois pas utiliser ton aile pendant un moment, comme ça elle guérira plus vite.

Je commence à ranger le matériel avant d’entendre un petit grognement venant du pokémon blessé. Il me suffit de quelques secondes pour comprendre que ce n’est pas contre nous qu’il grogne, mais contre le responsable qui est revenu vers nous, accompagner du jeune homme qui est venu me chercher tout à l’heure.

-Beau travail Mesdemoiselle. C’est avec joie que je constate que vous avez réussi à apprivoiser ces deux pokémons qui ne sont pas nos pensionnaires les plus simples.

Je jette un coup d’œil au Goupix que caresse Sophie, avant de regarder la main de cette dernière. Je me demande ce que cet homme a en tête, pour laisser deux étudiantes comme nous s’occuper de ces pokémon dit ‘’difficiles’’.

-Je me demande ce qui vous a fait croire que nous étions totalement capables de nous occuper de ces pokémons.

L’homme rigole un peu, avant de faire signe à son assistant de ramasser la boite contenant le nécessaire de soin, que j’ai utilisé pour soigner le Dracaufeu.

-Je sais qui vous êtes mademoiselle Frostheart, votre professeur nous a donné toutes les informations nécessaires sur vous. Il en va de même pour Mademoiselle Martel ici présente.

Il marque un temps d’arrêt, ou j’essaye de l’analyser du regard. Il a bien joué son rôle tout à l’heure, il voulait voir si nous étions prête à nous occuper de pokémon difficile, si ça ne nous faisait pas peur. J’ai comme l’impression d’avoir passé une sorte de test, et ça ne me plait pas vraiment des masses. Mais avant même que je n’ai le temps de lui poser la question, il reprend la parole.

-Maintenant que vous avez pris le temps de soigner ces pokémons, est-ce que vous accepteriez que je vous en confie deux autres ?

On a pas spécialement le choix, je jette un coup d’œil à Sophie. Je ne sais vraiment pas ce qu’elle va répondre, on est en binôme pour ce cours quand même…

-Moi ça ne me pose aucun problème, et toi Sophie tu es d’accord ?

Je lui laisse quand même le choix, si elle ne veut pas poursuivre avec moi, je ne lui en tiendrai pas rigueur, mais ça fera baisser notre note de manière drastique, ça c’est certain.


_________________
 
You can never
turn back


Merci Max pour le Moodboard:
 
Sophie Martel
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 64
Points d'Expériences : 180
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Ven 14 Juin - 20:09
Je crois que j'ai déjà un espèce d'objectif ...

Cette pensée se fit une place dans l'esprit de notre petite photographe amateur, lorsque Yuna lui expliquait son propre parcours. Elle voulait pouvoir aider. S'occuper de Pokemon, et pouvoir les soigner. Ou les protéger. Que ce qu'elle venait de voir ne se reproduise plus. Le genre d'objectifs qui ne se réalisent jamais, mais que l'on tente d'approcher autant que possible. Mais bien sûr, ça, elle ne le dira jamais à haute voix. Elle se contenterait, comme elle le fit à l'attention de Yuna, de hocher la tête en signe de compréhension.

La scène aurait pu s'arrêter, de même que cette épreuve déjà trop riche en expériences sociales pour la nouvelle venue, cependant, une espèce de vieux type au crâne dégarni s'est pointé, avec une caricature du beau gosse de film, à qui tout réussi en permanence. Le genre de type qui donnerait surement à Sophie des envies de vomir. Et visiblement, ça plait pas des tonnes au Dracaufeu qui venait de subir les soins, vu qu'il vient de se mettre à grogner quand ils approchent. C'est plutôt étrange, compte tenu du fait qu'il n'ait pas bronché à l'approche de la Pyroly, cependant, elle ne le remarqua même pas. Elle se plaça simplement devant la tête du pokemon, écoutant avec attention les dialogues autour. Il prétend connaitre les deux jeunes femmes, à travers des informations données par les professeurs ? Sophie tourna la tête vers Seal, et le Goupix pendant quelques secondes. Quel élément de son passé avait bien pu amener ce vieux croûton à penser qu'elle saurait soigner un pokemon, sans aucune instruction, et sans aucune base de médecine ? Certes, elle y était parvenue, mais il y avait eu plusieurs erreurs, et il y avait fort à parier que les soins, très rudimentaires, ne suffiraient pas. Et déjà, on lui remettait une couche par dessus ?

Après ce qui lui sembla être une éternité, elle regarda de nouveau le vieil homme. Il venait de proposer de nouveaux pokemon à soigner. Et Yuna avait accepté sans broncher, sous réserve que Sophie fasse de même. Un peu coincée, bien trop inquiète à l'idée de décevoir -encore-, la photographe hocha de nouveau la tête.

-Je veux que Seal reste avec le Goupix. Il le tiendra à une température adaptée. fut tout ce qu'elle répondit. Et, comme pour appuyer les propos de sa dresseuse, l'Otaria souffla du givre au dessus de lui même et du renard blanc, produisant une fine pluie glacée au dessus des deux pokemon.

Elle se déplaça ensuite, derrière Yuna, prête à assister celle ci si le besoin s'en faisait sentir.
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 59
Jetons : 5679
Points d'Expériences : 1752
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Mar 23 Juil - 23:44
I think you need a doctor
[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4 [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4
feat Sophie Martel
♬♪♫♩♫♪♬
Mon regard rose se pose sur Sophie, essayant d’analyser ses réactions…mais étrangement je n’arrive pas à comprendre grand-chose, hormis le fait qu’elle soit un peu timide. La jeune femme demande à ce que son Otaria reste auprès de la Goupix d’Alola qu’elle a soigné, histoire que le double type continue à faire un peu de froid. Sans surprise le Dracaufeu se lève en apprenant ça, et se déplace à l’extérieur, garder une zone de froid à côté d’un pokémon feu ce n’est pas une très bonne idée.

Enfin le responsable de la pension accepte la requête de ma partenaire, avant de nous inviter à le suivre. Etrangement nous suivons le chemin que le Dracaufeu que nous avons soigné, en direction de l’extérieur. Je me demande bien quels pokémon vont nous être confié…

-Je tiens à vous dire jeunes filles, votre mission sera un petit peu différente de celle que vous venez d’accomplir. Nous laissons d’abord les étudiants essayer de soigner les pokémon avant de leur confié des pokémons en cours de rééducation. Vu que vous avez soigné ce Dracaufeu et ce Goupix sans difficulté, vous allez devoir faire une séance de rééducation, avec un soigneur, cela va de soi.

Oui, bien sûr. Déjà je ne pensais pas qu’on laisserait des étudiantes s’occuper de pokémon aussi caractériels, d’autant qu’on s’est chargé d’eux seules. Enfin, j’espère bien que ces pokémon qui vont nous être confié seront un peu plus tranquille.

Nous arrivons rapidement dans un grand enclos, ou plusieurs personnes s’affairent auprès de beaucoup de pokémon. L’homme quasiment chauve nous amène à une jeune femme aux longs cheveux bleus nuit attachées en une haute queue de cheval, elle est agenouillée devant un magnifique Galopa qui semble avoir un bandage au niveau d’une patte. La jeune femme se redresse doucement, posant une main sur le pokémon feu qui nous fixe de son regard ardent.

-Mesdemoiselles, je vous présente Britney, l’une de nos rééducatrices. Britney, voici mesdemoiselles Martel et Frostheart qui vont vous aider avec vos deux pensionnaires du jours.
-Enchantée les filles.
-Ravie de faire votre connaissance mais…si je peux me permettre, où se trouve le deuxième pokémon ?

Parce que oui, je ne vois que le Galopa, aucun autre pokémon de présent…Ha ok je n’ai rien dis, je crois que je viens de voir le deuxième pokémon. Entre les pattes du Galopa, une Kungfouine me fixe intensément. Je vois que sa main droite est bandée, comme l’est la patte du pokémon feu. Nous sommes cependant interrompues par le gérant de la pension qui frappe dans ses mains.

-Je dois vous laisser, il faut que j’aille régler quelques charges administratives.

Il part sans nous laisser le temps de rien dire…je n’arrive décidément pas à cerner cet homme, il m’a l’air complètement irresponsable, mais bon je dois me reconcentrer sur Britney et les deux pokémons dont on va devoir s’occuper. La jeune femme nous sourit, elle a vraiment l’air gentille et de savoir ce qu’elle fait.

-Et bien jeunes filles, comme vous pouvez le voir ces deux pokémons ont été blessés il y a quelques temps. Aujourd’hui leurs plaies sont refermées, mais ils ont encore du mal à se mouvoir et utiliser leurs membres blessés. Nous allons essayer de les faire travailler un petit peu, et nous finiront par des petits massages. Chacune va s’occuper principalement d’un des deux pokémons.

J’aurais bien voulu m’occuper du Galopa, mais Britney semble vouloir que je m’occupe du Kungfouine…J’espère que le Galopa ne sera pas comme mon Ponyta, sinon ça ne va pas être facile pour Sophie.



_________________
 
You can never
turn back


Merci Max pour le Moodboard:
 
Sophie Martel
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 64
Points d'Expériences : 180
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Lun 2 Sep - 19:34
Abandonner Seal derrière elle fut bien plus difficile pour Sophie qu'elle n'aurait voulu l'admettre. Bien sûr, c'était son idée, et en plus c'était une bonne idée, pour une fois. Cependant, le fait de le savoir au milieu de cette agitation, sans repère autre que la mission confiée par sa dresseuse, la mettait mal à l'aise. Elle prit une grande inspiration. Ce n'était pas vraiment le moment de flancher, le vieil homme marchait plutôt vite, pour un type chauve de son âge .... Et puis vachement loin en plus, non ? Comme s'il allait ... Dehors. Bon, d'accord, c'était évident, mais vous l'auriez deviné si vous étiez aussi paumés qu'elle, vous ? Bon. Quoi qu'il en soit, l'attention de Sophie dériva bien vite des propos du vieux, ou même de la nana qui s'ajoutait à la fouletitude ... Non ce mot n'existe pas, mais il reflète bien ce que pense la Pyroli. A la fouletitude, donc, que Sophie oublierait sitôt qu'elle serait dans sa chambre. Pas qu'elle se fiche royalement de tout ça mais .... Si en fait. Elle se fichait royalement de tout ce que n'importe quel humain ici présent pouvait bien représenter. Son attention fut donc attirée comme un aimant par le majestueux pokemon cheval qui était couché, devant elle. Elle l'observa un moment, soutenant le regard de braise de la créature. Elle laissa son regard perdre le duel après quelques secondes, lorsque le pokemon fouine jaillit d'entre les pattes du cheval. Plutôt étonnant comme duo ... Un peu comme celui que composait Sophie et Yuna donc ...


La jeune Pyroli prit une inspiration légère. Malgré toutes ses réticences et son manque total de sociabilité, elle voyait bien à quel point sa partenaire d'un jour n'avait d'yeux que pour le cheval. Aussi s'apprêtait elle à lui offrir de s'occuper de celui ci, lorsque cette espèce de ... De ... Femme ... Lui coupa la chique en leur forçant le pokemon. Galopa pour Sophie, Kungfouine pour Yuna. S'il s'agissait uniquement de rééducation, cette fois, alors le spectacle serait probablement bien moins insoutenable pour la photographe en herbe. Elle hocha la tête, témoignant comme elle pouvait de son acceptation de la tâche. Après quoi elle ferma les yeux un instant. Qui lui sembla durer une éternité. Qui dura juste le temps de se réintégrer elle même. Lorsqu'elle réouvrit les yeux, elle tendit les deux mains en avant, paumes ouvertes, dans la direction du Galopa. Elle sourit légèrement, parlant avec une voix douceureuse et sans aucune difficulté cette fois.

-Bonjour toi. Je sais que tu ne me connais pas. Je m'appelle Sophie, et je ne te veux aucun mal. Si tu le permets, je vais m'approcher un petit peu, juste histoire que tu puisses t'imprégner de ma personne, d'accord ?

Après cette étrange tirade, elle fit un pas en avant. Très lent. Puis un second. Puis un troisième, jusqu'à finalement être à portée du pokemon. Sans geste brusque, sans hésitation. Lorsque ses paumes furent à distance suffisante, elle laissa le pokemon la renifler, patientant longuement pour que celui ci se sente prêt. Lorsque se fut le cas, la Pyroli laissa échapper un léger sourire, avant de poser la main sur la tête du Galopa.

-Là ... Je vais m'approcher encore un peu, d'accord ? Et si tu veux bien, on ira marcher un peu, à ton rythme. déclara t'elle, joignant le geste à la parole, et s'approchant suffisament du Galopa pour être à portée d'attaque. Malgré tout, elle ne sembla pas effrayée le moins du monde. Cela venant surement du fait qu'elle avait passé sa jeunesse à faire cela avec des pokemon semblables au parc safari de Parmanie ....
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 59
Jetons : 5679
Points d'Expériences : 1752
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Hier à 18:16
I think you need a doctor
[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4 [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor Feu-flamme-dessous-de-verre-lot-de-4
feat Sophie Martel
♬♪♫♩♫♪♬
J’observe Sophie faire, non pas que je ne pense pas qu’elle soit capable d’aider ce Galopa, mais après ce que je viens de voir sur sa manie de se mettre devant les pokémon blessés en furie ; j’aimerai éviter de perdre ma partenaire de cours, piétinée par les sabots d’un pokémon feu. Mais la jeune fille semble être une personne totalement différente de tout à l’heure, avec ce Goupix d’Alola, elle ne semblait pas très rassurée et maitre d’elle-même, alors que là…Avec ce Galopa, elle semble très sûre d’elle, si elle s’approche lentement de lui, c’est uniquement pour ne pas l’effrayer lui.

Britney l’observe elle aussi, mais un large sourire est fixé sur son visage, preuve que Sophie s’y prend très bien. Je n’ai aucune raison de les observer plus longtemps, je me rapproche de ma seconde patiente du jour : une petite Kungfouine qui m’observe attentivement. Je m’agenouille devant elle, et lui tend la main, plus par réflexe qu’autre chose. Mais étrangement elle me tend l’autre bras, me forçant à faire de même.

-Enchantée de te rencontrer Kungfouine, je vais t’aider à faire tes exercices avec ton bras.

Britney n’a pas eu besoin de me dire ce qui n’allait pas avec cette Kungfouine, quand nous sommes arrivée Sophie et moi, la pokémon combat a marché vers nous normalement. Mais elle ne m’a pas saisie la main, enfin pas avec le bras droit, j’en déduis donc que c’est ça qui la fait souffrir. Je me tourne vers notre mentor du moment, l’air neutre au visage.

-Qu’est-ce que je dois faire comme exercice avec elle ? Je ne voudrais pas empirer ses blessures.

La jeune femme me sourit, avant de se rapprocher de moi et de la Kungfouine, se mettant à notre hauteur.

-Aelita a l’habitude de ces exercices, il faut faire des mouvements lents avec son bras, que ça travaille un peu, mais que ça ne lui fasse pas d’avantage mal.

Elle me montre le genre de mouvement que je dois lui faire faire, des mouvements circulaire assez amples et lent. C’est étirement permettront aux muscles affaiblis de se chauffer un petit peu pour supporter l’effort à venir. J’en profite un peu pour en savoir plus sur la patiente dont je m’occupe aujourd’hui.

-Qu’est-ce qui est arrivée à Aelita ?
-Elle était dans un dojo de Karatéka. Mais son dresseur n’était pas le plus attentionné au monde, il faisait travailler ses pokémon à l’excès. Un jour il a forcé l’entrainement d’Aelita, et il lui a cassé le bras. La police a dû intervenir et lui retirer tous ses pokémons.

Un dresseur qui maltraite ses pokémons ? Cette pauvre petite Kungfouine n’a pas vraiment eu de chance, il n’y a rien de pire pour un pokémon. En plus je sais que c’est une espèce très fidèle à leur dresseur…enfin le spécimen que je connais l’est en tout cas. Ayane la Kungfouine de ma grande sœur est peut-être la pokémon la plus fidèle que je connaisse.

Je m’applique à faire les exercices comme Britney me les montre, mais je reste concentrée sur ma patiente. C’est surprenant qu’Aelita se laisse faire comme ça, généralement les pokémon victimes de la violence des humains mettent beaucoup de temps à pardonner, et a de nouveau faire confiance. Bien entendu il y a quelques exceptions à la règle, comme le starter de Salomé, qui aurait rapidement pardonné à Logan ses violences….
Je ne comprends pas comment on peut être violent envers les pokémons, ce n’est pas parce que l’on a envie de cogner qu’il faut s’en prendre au premier venu. Dire que même moi, alors que je n’ai aucun sentiment, et donc aucun remord, il ne me viendrait jamais à l’idée de faire une chose pareil. Ce n’est pas à une créature innocente de subir nos pulsions bestiales, ça non.

-C’est très bien, je pense que ses muscles sont assez échauffés, tu vas pouvoir faire les exercices de renforcement maintenant.

Britney me les montre, et c’est assez simple. Il s’agit de mouvement assez simple, le premier consiste à ce que je tende ma main devant Aelita et qu’elle essaye de la repousser avec son bras blessé. Je dois mettre suffisamment de résistance pour qu’elle puisse travailler sans pour autant se blesser d’avantage. Et ça ce ne va pas être simple…

Mon regard se reporte sur Sophie, après avoir entendu un hénnissement de la part du Galopa. J’espère que ça se passe aussi bien de son côté à elle.




_________________
 
You can never
turn back


Merci Max pour le Moodboard:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   
[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :