>

Partagez | .
[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor
Sophie Martel
Coordinateur Novice

Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 11
Jetons : 118
Points d'Expériences : 135

Sujet: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Dim 13 Jan - 22:33

Le cours d'aujourd'hui serait particulier. Sophie le savait, on le leur avait annoncé un peu plus tôt dans la semaine : Aujourd'hui, ils iraient en mini stage dans une pension. La jeune photographe avait cru exploser de joie : Des tas de pokemons, tous plus beaux les uns que les autres, vivant en semi-liberté, prêts à être photographiés. Elle avait, à cette occasion, totalement oublié de mesurer les contraintes qui allaient s'imposer. Mais, comme souvent dans ce genre de situations, la réalité vous revient en travers de la gueule beaucoup plus vite que prévu.

Tout d'abord, ce fut le réveil qui la perturba. Cinq heures, comme tout les jours. Pour courir. Encore. Et encore. Et encore. Elle était déjà épuisée avant même que la journée ne commence. Et il s'écoulerait moins d'une heure avant que le bus ne parte pour Nuevo. A peine le temps d'avaler quelques friandises aux baies, et de se laver.

Le second point qui lui revint en travers du visage ... Fut qu'elle était forcée de rester proche de beaucoup de gens. Vraiment, beaucoup. Genre, trop. Elle le comprit lorsqu'elle se retrouva coincée entre la vitre et un autre élève, bien trop bavard, et bien trop curieux. Il la harcelait de questions, auxquelles elle n'avait même pas le temps de répondre -Ce n'est pas qu'elle eut fait quoi que ce soit pour formuler une réponse, cependant-, qu'il en enchainait une autre. C'est Folly qui mit fin à la scène, en s'interposant, un regard très sombre sur le visage. L'incident stoppa net, et la spectre réconforta sa dresseuse. Une heure de bus. Cela s'annonçait long, mais au moins, après ça elle pourrait enfin être seule ...


Lorsqu'enfin ils arrivèrent, ils furent séparés en plusieurs groupes. Et l'évocation des dits groupes suffit à bloquer la respiration de notre photographe en herbe, lorsqu'elle entendit : "Pokemon blessés ou traumatisés". Au fond d'elle, elle espérait franchement ne pas voir de pokemon maltraité. Mais une petite voix lui chuchotait le contraire. Et cela ne manqua pas. Son nom fut prononcé d'une voix forte et sans appel.

-Sophie Martel, pokemon blessés et en rééducation.

Elle laissa son appareil pendre à son cou, et se déplaça d'une démarche presque robotique vers son affiliation. Elle fut rejointe assez vite par plusieurs élèves, et tous se mettaient en route immédiatement. Elle sentit une grande claque dans son dos, et elle sursauta. Plus personne n'était là. Elle supposa que quelqu'un voulait la faire réagir. Elle avança, cherchant du regard ce qu'elle pourrait faire. Son coeur s'arrêta lorsqu'elle le vit, un peu plus loin. Entièrement blanc, recroquevillé, craintif, trop maigre, tout ecchymosé. Elle déglutit doucement, observant le goupix blanc sur le sol, avant de se diriger vers lui, accompagné de sa partenaire. Lorsqu'elle approcha la main du goupil, celui ci eut un mouvement de recul. Il mordit, même, lorsqu'elle insista. Elle grimaça, et profita de l'occasion pour attraper le pokemon glace. Malgré ses protestations, elle tint bon, et, quelque peu désemparée, commença à regarder autour d'elle, cherchant ce qu'elle devait faire ensuite.

-O .. Ok Sophie, calme toi. C...C'est comme au parc, quand les autres se blessaient. Ré.. Réfléchis. O. .. Oublie les gens. D'abord ... D'abord le calmer... Gagner sa confiance et euh ... Euh ... Les blessures. C'est ça... Les blessures ensuite. déclara t'elle, légèrement paniquée.

Elle serra le pokemon contre sa poitrine, la main toujours coincée entre les dents de l'animal. Elle parla doucement, tentant d'apaiser la créature, comme on l'aurait fait pour un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7502-510-sophie-martel-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7508-sophie-martelpyroli#76844
Yuna Frostheart
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 40
Jetons : 985
Points d'Expériences : 943

Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Lun 14 Jan - 0:56

I think you need a doctor


feat Sophie Martel
♬♪♫♩♫♪♬
6h30

Ma main viens se poser délicatement sur mon Ipok, coupant ainsi la sonnerie cesser me tirer de mon sommeil. Je dis bien cesser car ça fait bien dix minutes que je suis réveillée, et que je fixe l’œuf de Tarsal qui trône sur mon bureau. J’ai vraiment hâte que ce petit pokémon pointe le bout de son nez, et le fait que ce soit le cadeau de ma mère y joue pour beaucoup. Enfin ce n’est pas en le fixant comme ça qu’il va éclore plus vite. Je lâche un soupire et je me lève alors que Lauren commence à peine à émerger. Depuis mon retour de Nénucrique, nos échanges sont de moins en moins nombreux, j’en ai assez d’essayer de faire la conversation, alors si l’on doit vivre dans le silence, on vivra dans le silence.

Je me dirige vers la salle de bain, et je prends une bonne douche alors que Deva s’admire encore devant le miroir. Je me demande comment elle fait pour ne pas se lasser de son reflet. Sérieusement, elle passe les trois quart de sa journée à s’admirer, le quart restant sert à manger et dormir. Enfin je ne la changerai pas, et au moins comme ça elle ne fait pas de bêtise.

Je sors donc de la salle de bain, vêtue d’un pull noir, une jupe plissé bleue et des collants en laine. Je ne suis quand même pas folle au point de sortir en jupe sans collant adapté, faut pas exagérer. Je termine de me préparer rapidement, avant de prendre mon sac et de regarder les pokémons qui sont présents dans la chambre. Hestia est allongée entre tous les œufs de pokémon que j’ai obtenu ces derniers temps, Phoenix est caché dans mon coussin, et Deva est toujours devant la glace. Je ne leur demande pas s’ils veulent venir, je sais que ça ne servirais à rien.

Un simple au-revoir pour ma colocataire, et je me retrouve rapidement dehors. J’ai vraiment hâte d’être à ce cours spécialisé aujourd’hui, il est accès sur la coordination, plus particulièrement sur l’élevage. Il faut dire qu’à force d’avoir à moquer d’œuf, j’ai vraiment commencé à m’y intéresser, et ça me plait bien…Bon pas autant que les combats mais quand même.

A peine j’ai posé un pied en dehors du dortoir, que Lucifer décide de sortir de sa pokémon. Je me tourne un peu surprise vers mon Dracaufeu, ce dernier se baisse un peu pour que je puisse monter sur son dos. Je lui souris avant de lui caresser le cou.

-Merci Luci, mais on ne va pas pouvoir y aller en volant cette fois.
-Draaaaa

Il se met à bouder, décidément son évolution l’aura grandement changé. Lui qui n’arrêtait pas de faire de mauvaise blague et de s’en prendre aux autres membres de mon équipe, il est maintenant très attentionné, et il agit plus comme un grand frère qu’autre chose…enfin avec moi en tout cas. Je rappelle le Dracaufeu noir dans sa pokéball, avant de partir pour le réfectoire, histoire d’avoir quelque chose dans l’estomac.

L’heure tourne, et c’est l’heure du rassemblement pour monter dans le bus, direction la plus grande pension de l’île. Dans le bus, j’arrive à avoir une place sans voisin à côté, je mets donc mon casque sur la tête et c’est parti pour une demi-heure de trajet. Ce voyage passe très vite, et je dois dire que je ne m’attendais pas à ça. Devant nous se tient une immense bâtisse, mais je sens une certaine tension en ces lieux, comme si tout le monde s’agitait. Je pense que ce cours ne va pas être de tout repos.

Melty Potts nous explique donc le fonctionnement de la journée, et je dois avouer que ça s’annonce très intéressant. On va travailler en duo dans une section, où l’on aura des pokémons à charge, pokémon avec Alzheimer, blessé, maltraité, tant de cas divers qui ne demanderont pas la même approche. Bon avant de penser au pokémon que je vais pouvoir aider, je dois d’abord me trouver un partenaire. Malheureusement pour moi, tout le monde est déjà en duo, et je me retrouve seule face à Mademoiselle Potts.

-Mademoiselle Akabara ? Tu n’as pas de partenaire ?
-Il semblerait…Mais j’aimerai que vous m’appeliez Frostheart, si ça ne vous dérange pas.

Elle hausse un sourcil à ma demande, alors que je reste de marbre devant sa réaction. Elle consulte son cahier avant de reporter son attention vers moi.

-Ha oui c’est vrai excuses-moi. He bien, il y a Sophie Martel qui est toute seule dans la section des Pokémon blessés, tu peux la rejoindre et faire équipe avec elle.
-D’accord.

Je me dirige vers la section des Pokémon blessé en rééducation. C’est un ensemble de deux pièces, la première abrite tous les pokémon de cette section, la seconde est remplie de plusieurs machine de rééducation, avec même un bassin pour aider à la rééducation de la marche. Bon je dois dans un premier temps trouver ma partenaire, elle a peut-être déjà trouvé un pokémon à s’occuper. Mon regard finit par tomber sur une jeune fille toute seule, un Goupix d’Alola qui lui mord la main dans les bras. Ça doit être elle. Je me dirige donc vers cette fameuse jeune fille qui semble un petit peu perdue.

-Tu devrais pas le serrer autant contre toi, ta chaleur corporelle est trop importante pour lui.

Elle se tourne vers moi, quelques peu étonnée d’entendre une voix provenant de derrière son dos. Je lui souris doucement, même si ce n’est qu’une façade, en vrai je n’ai pas envie de sourire, et je reprends.

-Tu es Sophie Martel ? Je suis Yuna Frostheart et je suis ta partenaire pour ce cours, si tu as besoin d’aide pour ce Goupix je…


Je n’ai même pas le temps de finir ma phrase qu’un jeune homme en tablier court dans notre direction complètement paniqué, et qui cherche désespérément de l’aide.

-Mesdemoiselle vous pouvez m’aider ? Est-ce que vous vous y connaissez en pokémon feu ?
-Plutôt oui. Qu’est-ce qui se passe ?

En tant que spé feu je connais plutôt bien les pokémon de ce type, mais pas sûr que ça suffise. Enfin le jeune homme à l’air soulagé, il continue son explication.

-Je dois m’occuper d’un Dracaufeu avec une aile cassée, mais je n’arrive même pas à l’approcher.

Un Dracaufeu ? ça devrait pouvoir le faire…Quand je disais que cette journée n’allait pas être de tout repos.


_________________
 
You can never
turn back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Sophie Martel
Coordinateur Novice

Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 11
Jetons : 118
Points d'Expériences : 135

Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Lun 14 Jan - 11:17

La jeune fille avait été prise d'un sursaut, lorsque la voix avait retentit dans son dos. Elle avait fait demi-tour, observant la jeune fille qui venait de lui adresser la parole.

Toum Toum

Le coeur de la photographe se mit à battre plus vite. Trop d'attention. Trop de gens. Et elle ne savait pas quoi faire. Elle était perdue.

Toum Toum

En plus de tout ça, il semblerait qu'elle fasse n'importe quoi. Garder un pokemon glace contre son coeur ? Quelle idée stupide. Pourquoi pas donner un bain à un Limagma, ou emmener un Rhinocorne en bateau ?

Toum Toum

Peut être qu'elle devrait abandonner l'idée même de se rendre utile. Elle entendit vaguement son nom. Cette fille parlait d'elle ? Elle semblait beaucoup plus expérimentée. Peut être qu'on lui avait confié sa garde, comme on confierait un enfant à problèmes.

Toum Toum

Elle déglutit de nouveau. Elle s'éloigna rapidement, dans un coin de la pièce. Non. Elle n'avait pas fait le voyage jusqu'ici pour se laisser faire sans réagir. Si elle avait pu survivre avec tout les pokemon du parc Safari, elle pourrait bien soigner ce Goupix. La morsure se faisait beaucoup moins virulente que précédemment, et le pokemon avait cessé de se débattre depuis quelques minutes. Lorsqu'elle tenta de le reposer au sol, celui ci trébucha. Il était épuisé. Et apeuré. Et beaucoup trop chaud. Tout ça en plus d'être blessé. Elle allait une nouvelle fois céder à la panique. Elle sentait le stress monter. Son coeur battre. Toum. Elle allait échouer. Toum. Elle était un véritable boulet.Toum. Elle leva ses yeux, mouillés de larmes. Et s'arrêta à mi-hauteur. Le regard implaccable de Folly s'était posé dans le sien.

-J .. Je ... J'y arrive pas Folly ...

Elle s'attendait à beaucoup de chose. Mais surement pas à recevoir un choc psy sur le ventre. Elle toussa un peu, tombant sur les fesses. Pourquoi Folly l'avait elle attaquée ? Elle leva la tête doucement, avant de déglutir. Elle serra les poings, et prit une inspiration.

-O .. Ok je vais essayer. décida t'elle, en libérant son Otaria de sa pokeball.Bien, Seal, je ... Euh ... Je veux que tu lances l'attaque Blizzard au dessus de nous. Pas trop fort. Juste assez pour refroidir une petite zone autour du Goupix. Tu penses que tu peux faire ça ?

Pour toute réponse, l'Otaria son attaque à la verticale. Un petit dôme de poudreuse se leva rapidement, et la température commença à chuter très rapidement. Sophie se leva, et fit le tour de la zone, s'assurant bien qu'aucun pokemon ne se trouverait là. Ensuite, elle se rapprocha du Goupix. Il grogna, de nouveau, mais ne fit pas mine de se lever. Il était à bout de force.

-N .. Ne t'inquiète pas. Je ... Je ne te veux aucun mal ... Je vais ... Je vais essayer de te soigner. expliqua t'elle, doucement.

Une nouvelle fois, la bouche du goupil se referma sur sa chair, mais sans aucune pression cette fois. Comme si le simple fait de mordre était devenu trop compliqué. Elle caressa doucement le dos de la créature, cherchant à repérer les blessures les plus importantes. Elle commençait déjà à ressentir les effets du froid. Mais le froid le plus grand se fit ressentir lorsqu'elle repéra les marques. Pas des marques de blessures. Des marques de coups. Pas le genre de coups que l'on reçoit en combat pokemon. Plutôt le genre qu'un dresseur pourrait provoquer. Elle serra les dents. Pas étonnant qu'il soit si réticent à l'idée que quelqu'un approche ...

-Restez ici, je vais chercher du matériel. ordonna t'elle à ses pokemon. Elle courut rapidement hors du cercle glacial, profitant un bref moment de la chaleur, pour y revenir avec du matériel basique. Bien, j'ai trouvé des bandages, des baies, des paumades et une espèce de boîte de cachets, je pense pas qu'on en aura besoin. Seal, tu peux arrêter une seconde, s'il te plait, il fait assez frais pour l'instant. Merci.

Immédiatement, la glace retomba, et l'air commença à se réchauffer lentement. Elle ne pouvait pas vraiment se permettre de laisser le blizzard envahir la pièce, d'autres pokemon en souffriraient. Pour pallier à ces deux problèmes, elle fit la seule chose qu'elle pouvait encore faire. Elle posa délicatement le goupix contre la peau de l'otarie, bien plus fraiche que la sienne. Elle récupéra ensuite quelques baies Oran, qu'elle commença à réduire en une bouillie plutôt compacte.

-Faites que ça marche ... Faites que ça marche ...

Elle leva rapidement les yeux, cherchant du regard cette fille qui lui avait parlé. Elle se demandait où elle avait disparu. Elle espérait que tout se passait bien pour elle. Au fond, elle faisait partie de ces quelques personnes qui avaient cherché à l'aider ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7502-510-sophie-martel-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7508-sophie-martelpyroli#76844
Yuna Frostheart
Todresseur Spé. Type

Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 40
Jetons : 985
Points d'Expériences : 943

Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Mar 15 Jan - 0:41

I think you need a doctor


feat Sophie Martel
♬♪♫♩♫♪♬
Bon, il est inutile de partir dans tous les sens, je dois réfléchir de façon posée, et faire les choses dans le bon ordre. Première chose à faire dans l’immédiat, aider ma partenaire de cours avec son Goupix…Enfin je ne suis même pas certaine que ce soit elle étant donné qu’elle ne m’a même pas répondu.

Je me retourne pour lui parler et…elle n’est plus là ? Mais c’est quoi cette histoire, où est-ce qu’elle est passée ? Elle était là il n’y a même pas quelques secondes. Mon regard balaye la classe pour la voir dans un coin de la pièce, au sol. Mais sur quel numéro je suis encore tombée moi ? Bon si elle ne veut pas de mon aide, je ne vais pas insister, ça ne sert à rien, et il y a un autre problème qui requière mon attention : ce dracaufeu blessé. Je me tourne vers le jeune homme qui est venu me trouver.

-Bon allons voir ce Dracaufeu.
-Ho merci Mademoiselle.

Je garde un air neutre et sérieux visage, ce qui contraste énormément avec l’air soulagé qu’affiche mon vis-à-vis. Je le suis donc, et il part dans la même direction que ma fameuse partenaire…Génial, elle est allé soigner un pokémon glace non loin d’un Dracaufeu, best idée ever. Je jette un rapide coup d’œil vers celle que je suppose être Sophie, elle semble bien prendre en main la situation, refroidissant l’air autours du Goupix. C’est une bonne chose, sauf pour le pokémon feu voisin. En parlant de ce dernier, je vois trois autres personnes autour de lui, visiblement aussi impuissantes devant le Pokémon ailé qui semble ne pas vouloir être approché. L’une de ses personnes, une jeune fille aux cheveux roux se tourne vers nous, fronçant les sourcils en me voyant.

-C’est pas vrai Dean, c’est d’un responsable dont on avait besoin, pas d’une étudiante de l’académie. Comment veux-tu qu’elle sache mieux que nous gérer ce Dracaufeu.

Je croise les bras et fronce les sourcils, qu’est-ce qu’elle me sort comme connerie celle-là ? Comment peut-elle me juger alors qu’elle ne sait rien de moi ? Heureusement la brune du groupe semble prendre ma défense.

-Sam, tu ne devrais pas la juger aussi vite, elle sait peut-être s’y prendre avec les Dracaufeu…elle parle peut-être leur langue.
-Alex, on ne va pas risquer à cette jeune fille de cramer ses cheveux…quoi que vu son look, une remise à zéro ne ferait peut-être pas de mal…

Est-ce que je suis tombée dans la quatrième dimension ? Mais c’est quoi ces filles qui se croit tout permis, et qui font n’importe quoi par la même occasion. Pas étonnant que ce Dracaufeu ne se laisse pas faire avec mademoiselle je sais tout qui juge sans connaitre, celle ou plus naïve tu meurs, mademoiselle je m’occupe de mon look avant tout, et monsieur je ne sais pas ce que je fais là. Je n’ai qu’une envie, c’est les laisser se débrouiller avec ce pokémon feu. Mais le pauvre n’a rien demander, et ce serait cruel de ma part que de le laisser entre les griffes de ces quatre-là. Je me moque éperdument de la réaction de ces quatre-là et je m’avance vers le pokémon feu qui me regarde d’un œil mauvais.

-Non mais tu es folle, il est dangereux.
-Il n’est pas dangereux, il est blessé, il souffre, et il en a surement par-dessus la tête que quatre personnes crient autours de lui. Alors si vous permettez, j’aimerai bien un peu de calme pour essayer de voir son aile qui le fait souffrir.

Ma voix est ferme, mon regard est dur, et ça semble suffire pour clouer le bec à ces pimbêches. Plus aucune d’entre elle ne dit quoi que ce soit, je reporte donc toute mon attention sur le Dracaufeu qui me semble reconnaissant de la diminution du volume sonore.

-Hey, doucement mon beau, je ne te ferais aucun mal, mais je dois voir ton aile.

Le Dracaufeu grogne quand ma main s’approche de lui, mais je n’en démords pas et je le fixe dans les yeux. Si j’ai le malheur de baisser le regard s’en est fini, il ne me laissera jamais l’approcher. Les Dracaufeu sont des pokémons très fiers, et ils ne laissent pas tout le monde les approcher. Finalement ça m'a bien servi d'élever un Salamèche jusqu'à son stade final d'évolution. Je finis par réussir à lui caresser la tête et le cou, je sais qu’à ce moment une grosse partie du travail est faite.

-J’en reviens pas. Comment elle à fait ça ?

Je me tourne vers la jeune fille aux cheveux roux, qui n’en revient pas que j’ai pu toucher le pokémon feu sans qu’il ne m’attaque. Un léger sourire en coin apparait sur mon visage.

-Les Dracaufeu sont des pokémons qui agissent en fonction du mérite. S’il ne vous estime pas suffisamment, ce n’est même pas la peine de penser pouvoir les approcher.
-En tout cas c’est galactical ce que tu viens de faire.
-Si vous avez le nécessaire pour le soigner, ramenez le, il ne devrait plus rien vous faire.

Je continue à caresser le pokémon feu qui se laisse faire, posant même sa tête sur mon ventre, si Lucifer voyait ça il serait jaloux pour sûr. Quelques minutes plus tard la fameuse Alex reviens avec une boite contenant tout le nécessaire pour soigner notre grand blessé. Mais bien entendu rien ne se passe comme prévu, la jeune fille trébuche et la boite tape en plein dans l’aile blessé du dracaufeu qui pousse un cri de douleur en relevant la tête violemment, me projetant au sol. Ho non non non, ça ne va pas du tout, le Dracaufeu se tord dans tous les sens avant de foncer à vive allure…sur Sophie ?!!! Il faut que je l’arrête, puisque aucun des quatre ne semblent réagir, sans hésiter je prends une pokéball de ma ceinture, et la lance en direction du pokémon blessé.

-Lucifer, arrêtes le.


Mon propre Dracaufeu apparait devant celui qui est incontrôlable, et l’attrape par les bras, se servant de son poids pour arrêter son homonyme. Ils finissent donc leur course à même pas deux mètre de Sophie et du petit Goupix. Je me permets de lâcher un soupir de soulagement, on a frôler la catastrophe, mais ça va maintenant, Lucifer tient le Dracaufeu blessé, et il gagnera sans problème le duel de regard entre les deux.

-Pas de panique, tout est sous contrôle.

Expliqua la rousse qui commence à s’avancer vers les deux pokémons feu, mais je l’arrête rapidement après m’être relevée.

-Votre amie et vous vous avez fait assez de dégâts je pense, allez chercher un responsable pendant que j’essaye de calmer ce Dracaufeu.

Ma voix est encore plus dure que tout à l’heure, et mon regard assassin, mais j’en ai rien a faire, on a vraiment failli assister à une catastrophe, il est temps qu’un responsable vienne et vite. Heureusement pour elle, la rousse n’essaye même pas de négocier, et elle repart avec ses trois amis, me laissant le loisir de revenir vers les deux dragons, et la pauvre Sophie.

-Est-ce que ça va Sophie ? Je suis désolée, ce Dracaufeu ne te fera aucun mal, il a juste perdu le contrôle.

Ma voix est moins gentille que je ne l’aurais voulu, en même temps, elle est censé être ma partenaire et elle ne m’a même pas dit bonjour…Je sens que cette journée n’est pas prête de se finir.


_________________
 
You can never
turn back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Sophie Martel
Coordinateur Novice

Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 11
Jetons : 118
Points d'Expériences : 135

Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   Ven 18 Jan - 23:16

L'application de la mixture se faisait sans réel problème. Le Goupix ne bougeait pas vraiment, si ce n'est pour observer avec attention ce que faisait l'humaine. Sophie n'aurait su dire si elle avait gagné sa confiance, ou s'il était simplement épuisé, néanmoins, elle ne se fit pas prier pour faire son travail. Elle continuait de bouillir intérieurement, un peu plus chaque seconde. Comment pouvait on en arriver à frapper son propre pokemon ? Quelles circonstances avaient bien pu amener une personne à battre une petite créature, si bien que celui ci se retrouvait traumatisé ? La photographe se recula légèrement. Elle devait se calmer. Elle risquait d'être trop brutale, et de l'effrayer.

Elle prit quelques minutes, respirant lentement, à maitriser la rage sourde qui l'habitait. Elle n'ouvrit les yeux que lorsque ce fut fait, et elle croisa le regard curieux des trois pokemon, qui la fixaient. Elle sourit légèrement, reprenant son oeuvre avec plus de douceur.

-C'est .. Un genre de ... Méditation. Ca aide à se calmer un peu. expliqua t'elle, pas tout à fait sure que les trois pokemon ne la comprennent tout à fait.

Elle passa un peu plus de temps à ausculter le Goupix avec une attention redoublée, cherchant la moindre petite égratignure. Elle n'était pas tout à fait certaine de l'efficacité de sa mixture, mais s'il y avait une chance que cela marche ... Avant que son examen minutieux ne soit terminé, elle entendit un hurlement puissant. Un hurlement qui montrait la rage, la douleur et une colère sourde. Le genre de hurlement que pousserait un Kangourex s'il perdait son petit. Le genre de hurlement qu'un Rhinoferos dont on coupe la corne pousserait. Le genre de hurlement que pousserait un Dracaufeu blessé, fuyant dans un coin reculé. Ce constat s'imposa à elle avant qu'elle n'ait tourné la tête. Les cris l'avaient alertée, d'abord. Puis les puissants battements d'ailes. Et enfin son cerveau avait fait le lien. Lorsque ses yeux avaient confirmé ses craintes, il était déjà trop tard. Pas trop tard pour s'écarter, non. Trop tard pour les mettre, elle et le Goupix, hors d'atteinte. Elle pouvait fuir seule, ou elle pouvait rester entre deux. Mais elle ne pouvait pas l'écarter de la trajectoire.

Une personne censée aurait choisi de s'écarter. On ne reste pas sur la route d'un pokemon qui charge. Encore moins s'il fait plusieurs fois ton poids et ta taille. C'est pourtant ce que décida de faire Sophie. Elle se leva, et écarta les bras. Jambes fléchies, pieds ancrés, comme si elle espérait pouvoir le stopper net. Elle prit une inspiration, et ferma les yeux. Environ trois secondes. Elle entendit Folly pousser des cris, et tenter de la pousser. Deux. Elle ne pouvait pas laisser le renard blanc se faire heurter. Cela pourrait laisser de trop grave séquelles. Une.. Elle serra les dents, attendant l'impact imminent. Qui ne viendrait jamais. Il s'écoula bien dix secondes avant qu'elle ne daigne ouvrir un oeil. Pas parce qu'elle était sûre que tout était fini, bien qu'un bruit incroyablement sourd était survenu. C'est le fait qu'on l'appelle, qui la débloqua.

-Je ... Euh ...

C'était encore cette fille, celle de tout à l'heure. Celle qui lui avait donné des conseils pour le Goupix... Le Goupix ! La jeune fille se retourna rapidement, cherchant à vérifier si le petit renard était toujours indemne. Elle poussa un profond soupir de soulagement avant de se tourner vers Yuna. Elle n'avait toujours pas réellement compris la situation, ni d'où sortait l'étrange Dracaufeu noir, mais elle savait que la fille devait être responsable de son salut.

-Merci je ... J'ai pas tant eu peur pour moi ... Plus pour eux en fait je ... Moi j'ai l'habitude, j'ai grandis entourée de pokemon. expliqua t'elle. Je ... Merci.

Elle ne trouvait rien d'autre. Pour une fois, elle aurait voulu poser des mots, mais elle en était incapable. Elle était juste totalement inadaptée à ce genre de dialogues, comment aurait elle seulement pu en faire une tirade ? Elle se gratta le haut du crâne, beaucoup trop gênée par son incompétence totale pour prononcer le moindre mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7502-510-sophie-martel-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7508-sophie-martelpyroli#76844
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: [Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours 10 Coordinateur-Eleveur]I think you need a doctor
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Nuevo :: Le centre ville-