Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo]
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo]   Mer 12 Mar - 14:48
Mercredi matin. Encore une magnifique journée entouré d'un sublime soleil sphérique trônant seul dans les cieux. S'il voulait faire rougir les hommes en leur montrant sa grandeur, il avait atteint son objectif, c'était sûr. C'est à se demander comment il faisait pour tenir aussi bien alors qu'on était encore en Hiver. Il est vrai que le Printemps approchait à grand pas, mais aussi vite, c'était impensable. Et pourtant, c'était un fait : la dure et froide saison annonçant Noël et la nouvelle année était baigné par un soleil digne d'un Été des grands tropiques. Ne manquait plus que les élèves se jettent sur la plage avec leur serviette et le parasol, et la boucle était bouclé. Mais plutôt que de rester dans son coin du dortoir Noctali pour penser à tout ça en observant le monotone sol bétonné de la pièce à dormir, Lucas se décida à se promener dehors. Il voulait profiter de cette journée sublime avec ses pokémons, aussi quand ses amis, c'est-à-dire Ryan et Anysia en gros, lui proposèrent d'aller s'amuser avec lui, il refusa, ajoutant qu'il voulait prendre cette journée pour s'entraîner un peu avec ses pokémons. C'était en parti vrai. Mais la seconde raison était bien évidemment qu'il tenait à se prélasser tranquillement et dans un calme assourdissant au soleil avec ses compagnons de routes. En tant que type feu, aucun de ces derniers ne répugna quand leur maître leur annonça la chose. Au contraire, ils furent tous joyeux, presque trop, et suivirent Lucas dès que celui-ci leur indiqua de venir, sautillant parfois pour relâcher leur trop plein de joie. Embrylex était comme à son habitude installé sur l'épaule droite du blondinet, et pour cette fois, Salamèche s'était installé sur celle de gauche. En les regardant, on aurait presque pu dire des frères, ce qui ne manqua de faire sourire le garçon quand il se fit la remarque. Derrière lui marchait tranquillement Chamallot et Cabriolaine, portant respectivement Poussifeu, jeune membre de l'équipe du dresseur, et Racaillou, qui ne pouvait s'empêcher d'observer les alentours comme un radar à la recherche d'une proie. Lucas s'était habitué à leur démarche, et avançait, pas après pas, au rythme de ceux de ses pokémons. Il portait une tenue assez sobre, composé d'un T-Shirt et d'un jean, et d'une paire de chaussures toute simple, et ne se gênait pas pour penser intérieurement qu'il était beau comme un camion, la phrase typique que lui sortait sa mère dans son enfance chaque fois qu'elle l'habillait. Ajouté à cela, une coupe des plus ordinaires pour lui : cheveux repoussés en arrière, suivi d'une belle queue-de-cheval longue de cinq centimètres. Cette coupe qu'il porte dès qu'il se rend dans un coin important. Celle-ci qu'il portera toujours dès qu'il sera devenu le meilleur dresseur de tout les temps, meilleur encore qu'Ace, son professeur référent. Mais pour l'instant, son seul souhait est de pouvoir profiter de cette superbe journée au calme avec ses pokémons.

Il finit par se retrouver au dehors. Toujours suivi par ses pokémons, il lève le regard vers le haut pour baigner complètement son visage au soleil. Il pousse un souffle de soulagement joyeux, et continue sa marche, se dirigeant vers un endroit qu'il avait repéré quelques jours auparavant pendant qu'il se promenait dans la forêt. Une belle clairière inondé par la lumière de l'astre lumineux, un magnifique endroit pour se reposer. L'endroit était aussi propre que la salle de bain de la personne la plus à cheval sur la propreté. Une herbe de quelques centimètres semblait stoppé par le temps, et quelques endroits du lieu permettait de se poser tranquillement pour profiter de l'endroit. Et si l'on se tournait vers la mer, il était possible de la voir par la longue partie qui rejoignait une immense falaise bordant l'étendue aquatique. Quelques pokémons pouvait parfois y être aperçu, mais sans plus. Bien évidemment, impossible de les capturer, mais en même temps, qui voudrait détruire un tel moment de repos en attrapant tout les bêtes qui se trouve là ? Mise à part les imbéciles et les véritables salauds, personne. C'était tout sauf un endroit de capture. Les pokémons prenaient leurs aises, et se posaient en profitant du temps magnifique. Lucas ne savait malheureusement pas si c'était encore le cas pour aujourd'hui, mais la première fois qu'il était venu là, c'était le cas. Un soupçon d'inquiétude le prit, mais disparut l'instant d'après quand il ne vit pas une ombre de mouvement humain se déplacer, ou même simplement se faire ressentir autour de lui. C'était donc avec un soulagement qu'il s'engageait dans la forêt en prenant la direction qui le menait le plus rapidement à ce petit coin de paradis. Ne restait plus qu'à l'atteindre. Malheureusement, le destin n'était pas de cet avis, et c'est environ à mi-chemin du point d'arrivée que les péripéties de Lucas et ses compagnons commencèrent. Les arbres se resserraient bizarrement sur le chemin, et des racines ressortaient de plus en plus du sol à mesure qu'ils avançaient. Il étaient en vue de leur destination lorsque Cabriolaine trébucha violemment sur une énorme racine, plus obnubilé par le paysage devant lui qu'au niveau de ses pieds. Il lâcha un petit râle et se releva de son effondrement assez facilement, se secouant pour faire partir la poussière et les petits cailloux et autres objets divers de son pelage. Son dos était vide, ce qui ne manqua pas d'apeurer Lucas. En effet, Poussifeu avait disparu. Il n'était pas par terre, et le terrain relativement plat empêchait le type feu d'avoir pu rouler un peu plus loin. Mais où était-il passé ?

_________________
Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo] 1466193127-s1

                         
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo]   Mer 12 Mar - 14:49
« Pou ! Poussi, Poussi, Poussifeu ! Se fit entendre un gazouillement non loin de là. »

Lucas finit par repérer le trou. Il était largement assez grand pour que le garçon passe sans problème, et ce dernier se demanda comment il avait fait comment il avait fait pour le voir seulement à l'appel de son compagnon. La raison semblait toute trouvé : des buissons entouraient le trou, qui le cachait au trois-quarts. Quand Poussifeu était tombé de Cabriolaine, il avait franchi ce mur verdâtre, l'ouvrant quelque peu, et était ensuite tombé dans le passage souterrain qui se présentait sous ses pieds. Une chute d'une dizaine de mètre, se terminant sur un tas de sable assez dense pour permettre à n'importe quelle personne de descendre en sautant. Seule la distance qui séparait le sol au contre-bas pouvait faire peur. Pourtant, c'est avec une joie non contenue que le blondinet passa le mur de buisson, rappela ses cinq pokémons, et sauta dans le trou, le derrière en premier. Le garçon atterri violemment sur l'étendue sablonneuse et dû batailler pendant quelques secondes pour que le sable veuille bien partir de son visage, et en particulier de ses yeux. Un bruit de pattes l'interpella. Poussifeu n'était pas là. Où était-il passé ? Avait-il prit peur en voyant arriver Lucas ? Ou bien autre l'avait effrayé au point de le faire fuir ? Seule la première hypothèse était probable. S'il devait y avoir des gens dans le coin, ils devraient les entendre en ce moment même, puisqu'il arrivait à entendre les petites pattes de l'oiseau de feu. L'endroit était d'une résonance parfaite. Il ressemblait énormément aux souterrains, et la ressemblance devint rapidement une évidence quand le dresseur commença à avancer, et que trois galeries se présenta à lui. Dans les trois, les pas de Poussifeu résonnaient, et le garçon dût faire appel à Cabriolaine, qu'il avait spécialement entraîné en recherche afin d'en faire un véritable cherch'objet vivant. Son flair était également capable de dénicher le type feu.

«  Cabriolaine, je voudrais que tu cherches Poussifeu avec ton flair. Il me faut le retrouver, et au plus vite. Dit-il expressement. »

Le type plante comprit en un instant l'inquiétude de son maître, s'attela à son travail. La galerie de droite fit rapidement ignoré par le chercheur, devinant qu'il s'agissait d'un cul-de-sac par l'énorme présence d'air comprimé qui s'y promenait. La seconde galerie était empli d'air frais, mais malheureusement ne contenait que trop peu l'odeur de Poussifeu, qui avait dû s'y aventurer puis faire demi-tour pour se diriger vers la dernière voie, celle de gauche. Pourquoi avait-il fait cela ? La raison serait sûrement bientôt révélé au blondinet, qui reprit son chemin après que Cabriolaine ait approuvé le passage de Poussifeu dans la dernière galerie. Par mesure de précaution, et pour éviter de perdre trop de temps, Lucas laissa Cabriolaine hors de sa pokéball pour qu'il le suive et l'aide à tracer l'oiseau de feu.

Les chemins se succédèrent sans interruption. Le blondinet et son compagnon n'en pouvait plus. Le petit pokémon était un grand coureur. Enfin, il ne devait désormais plus être très loin, et essoufflé comme ses poursuivants. Et puis à force de voir défiler de la roche, de la roche, de la roche, des galeries de roches, ça doit bien le démotiver. Pour le blondinet, rien n'importait plus que de retrouver son tout jeune compagnon. Après tout, c'était son devoir, de faire en sorte que ses compagnons soient disciplinés, et prêts à tout pour amener leur maître au sommet. Une pensée, qui amena le garçon à faire de nouveau sortir Embrylex de sa pokéball. En tant que starter du dresseur, il avait la grande capacité de savoir ce que veut vraiment son maître, et faire en sorte que ses camarades puissent parvenir à atteindre les objectifs que leur demande le garçon. Il n'agit pas comme un esclave, plutôt comme une sorte qu'ami fidèle. Un ami qui ne souhaite qu'une seule chose : le bonheur de son dresseur. Le type roche et sol écouta attentivement le garçon quand celui-ci lui expliqua que Poussifeu fuyait sans raison et sans laisser le temps à son dresseur d'arriver à lui pour comprendre ce qui se passe. Une fois informé, Embrylex se chargea de rage, et attendit l'ordre de foncer de Lucas. Celui-ci fit d'abord analyser la direction pris par sa cible par Cabriolaine, puis indiqua à son starter d'y aller, ce que ce dernier s'empressa de faire sans laisser le temps au blondinet de dire « Ouisticram ! ». Dans le regard du type roche et sol apparaissait clairement son envie d'aider son « ami » à retrouver son compagnon.

_________________
Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo] 1466193127-s1

                         
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo]   Mer 12 Mar - 14:49
«  Cabriolaine, j'aimerais que tu intensifie tes recherches sur de possibles autres odeurs présentes en dehors de celles de Poussifeu. Demanda Lucas à son type plante. »

Le pokémon s'exécuta et débuta son nouveau travail, ne délaissant pas le premier labeur que le Noctalien lui avait demandé de faire. Ainsi reprit les recherches après quelques secondes de repos. Le même décor naturel défilait tandis que le trio avançait à rythme différent, l'un à toute vitesse, un autre normalement, et le dernier à vitesse réduite. Les pattes de Poussifeu se faisaient encore entendre, mais cette fois, ils semblaient beaucoup plus forts. Le type feu n'était plus très loin. La joie éprit Lucas. Mais celle-ci disparu l'instant d'après quand la troupe sortit des longs chemins pour apparaître dans une immense grotte cristalline entouré d'une bonne vingtaine d'entrées, et que Cabriolaine se mette à pousser des cris en indiquant qu'il avait trouvé quelque chose. Seul la présence de Poussifeu, gazouillant de peur de l'autre côté de l'endroit, d'un Gravalanch se situant devant lui, sûrement la véritable provenance des pas, et quelques autres pokémons faignant l'ignorance des nouveaux arrivants, en plus du trio tout juste débarqué, était à déplorer.

«  Poussifeu ! S'écria le blondinet. »

Le pokémon était en position de faiblesse. Face à lui, un énorme pokémon ayant largement l'avantage du type et de la puissance. Il fallait réagir, et vite ! Lucas se tourna vers Embrylex, et lui indiqua Gravalanch en arborant un regard plus que sérieux.

«  Embrylex, utilise Eboulement sur lui ! Cabriolaine, profites-en pour utiliser Tranch'Herbe !  »

Le type roche et sol exécuta la demande de Lucas, et fit apparaître des boulets de roches, qui tombèrent sur Gravalanch en le déconcentrant quelques instants, laissant le temps au type plante de s'approcher pour placer son efficace offensive, qui fit en un instant tomber l'adversaire K.O. «  C'était un peu trop facile … Ce devait vraiment être une daube.  » pensa Lucas en voyant tomber le pokémon sous la paurve attaque Tranch'Herbe de Cabriolaine. Le principale était que Poussifeu était désormais en sécurité, et de nouveau auprès de son dresseur. Embrylex exécuta sa mission première, et rejoignit le type feu avant de commencer à lui parler dans sa langue de pokémon. Cabriolaine observa les alentours. Leur trajet les avaient tout droit mené à une mine d'objets. Le type plante commençait à se bouger en tout sens. Tellement excité qu'il était, il suscita immédiatement l'intention de son dresseur, qui comprit que son pokémon avait repéré des trésors autour d'eux. Ne restait plus qu'à les dénicher.

«  T'es super, mon grand !  »

Et sans perdre de temps, le garçon se mit à chercher des trésors. L'endroit était immense, rempli de murs cristallins et brillants avec des colonnes et des formes rocailleuses, transformant presque l'endroit en une sorte de labyrinthe. Un silence comblé par un petit souffle faisant parfaitement comprendre au blondinet qu'une sortie devait se trouve non loin de là, dans une des sorties que le garçon avait aperçu en arrivant. Ne restait plus qu'à la trouver. Si tout se passait comme prévu ...

_________________
Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo] 1466193127-s1

                         
Potiron
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1927
Annonceur
Sujet: Re: Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo]   Mer 12 Mar - 14:49
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'CHASSE' : 11
Potiron
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1927
Annonceur
Sujet: Re: Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo]   Sam 15 Mar - 17:59
Bonne petite lecture. Je regrette juste que certains paragraphes soient de gros pavés. Du coup, on se perds un peu dans la lecture mais rien de grave non plus. Quelques fautes d'ortho' sans réelles importances (tout le monde en fait). Peut-être étayer d'avantage la recherche qui n'est décrite qu'en quelques lignes ?

Tu obtiens :


On te propose un objet évolutif entre le Magmariseur ou le Protecteur ou la Roche Royale.
Tu obtiens aussi la CT Eboulement.
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo]   Lun 21 Avr - 14:17
Les quelques mèches rebelles de Lucas se soulevaient au passage du petit souffle de vent qui imprégnait l'endroit et allait se frotter sur le blondinet dont le regard était préoccupé par ce que contenait les alentours qu'étaient les souterrains lugubres et froid de la Pokemon Community dont l'insalubrité en était à tel point qu'il fallait se demander comment le collectionneur qui y résidait arrivait à y vivre. C'était cependant un homme bien plus étrange encore que le gérant de la boutique ou le psychiatre fou, alors se dire que c'est bizarre qu'il vive dans un tel coin l'est déjà, il n'y avait pas à cherché plus. Le sujet n'était pas là. Lucas s'était mis en quête de ce qui l'avait amené après que Poussifeu se soit soudain retrouvé : les trésors dont regorgeait les souterrains. De-ci, de-là, il y en avait, c'était sûr. Il fallait maintenant les trouver, et bien malheureusement, le garçon n'avait rien avec lui pour pouvoir tailler directement la roche, qui représentait le meilleur endroit où des objets pouvaient se terrer. Il était impossible que rien ne se trouve derrière ces énormes et solides murs naturelles. Cela retirait un plaisir non retenu du garçon, mais ce dernier savait qu'il y avait toujours de l'espoir pour lui. Et le premier espoir s'exprimait par la tombée soudaine d'un objet mystérieux, sorti d'un des trous du plafond rocailleux, sans doute originaire d'un élève qui l'aurait fait par malchance tombé dans une des entrées minuscules des souterrains qui s'élargissait sur un toboggan qui menait droit à l'endroit où se trouvait le noctalien, qui n'eut qu'à tendre les mains pour recevoir directement une CT encore emballé dans son film plastique. De sa couleur, Lucas devina qu'elle permettait d'apprendre une attaque roche, couleur qu'il put deviner par la petite flamme de la queue de Salamèche qui venait d'être sorti de sa pokéball. Un petit regard sur l'Ipok apprit au garçon qu'il venait de tomber sur la CT éboulement. Il était quelque peu triste de son gain, puisque plusieurs de ses pokémons connaissaient déjà cette attaque, mais il s'en contenta, sachant qu'il ne trouverait sûrement rien de mieux que cela. Il trouverait bientôt une utilité à cet objet, qu'il rangea dans son sac qu'il portait comme toujours sur son dos. Sa recherche de trésors n'était pas encore terminé, puisqu'il n'avait pas encore visiter l'endroit dans ses moindres recoins afin de s'accorder une chance de découvrir un autre gain à se mettre sous la main. Cabriolaine était placé devant lui afin de le prévenir le plus rapidement possible de la présence d'un objet capable d'être récupéré facilement et en l'état. Salamèche marchait tranquillement à côté de son maître, et Poussifeu était déjà rentré au chaud dans sa boule bicolore. Embrylex s'était, quand à lui, posé sur son promontoire habituel en observant attentivement ce que regardait son maître, qui avançait à pas lents, prenant son temps sur chaque détail du coin avant de continuer son chemin pour s'arrêter six pas plus long, tournant sa tête dans tous les sens pour observer de nouveau ce qui l'entourait.

«  Bon, mes grands … Nous n'allons rien trouver de mieux que cette CT tombé du plafond. Nous ferions mieux de repartir. Ce qui compte, c'est que Poussifeu soit de nouveau à nos côtés et en sécurité. D'autant qu'un autre problème m'attend en haut. Allez venez ! déclara soudainement Lucas une bonne heure plus tard. »

Leurs recherches s'étaient finalement soldés par un échec bien que le dresseur reparte avec un nouvel objet dans son arsenal. Son regard et celui de ses pokémons pourtant très attentif n'avaient rien repéré d'étrange dans cette pièce étrange aux formes de pierres insolites. Il fallait maintenant trouver la sortie de ce labyrinthe. Le souffle qui remplissait la pièce était plus puissant que tout à l'heure, ce qui voulait largement dire que Lucas ne se trouvait pas loin de sa liberté. Mais il fallait bien sûr trouver le passage qui y menait, et il y en avait des dizaines non loin de là. Tous avaient un courant d'air frais qui plongeait sur Lucas quand il approchait de l'ouverture, mais il repéra rapidement celle qui semblait la plus propice à ce qu'elle mène à la sortie. Le vent y était puissant, et d'un froid presque glaçiale, mais cela ne fit aucunement reculer le blondinet et ses compagnons, qui avançaient sans peine dans le couloir rocheux qui montait de plus en plus vers le haut, encourageant la troupe à continuer sa marche. Ce ne fut cependant pas la verdure qui les accueillit, mais une petite plateforme de roche formant une nouvelle pièce des souterrains où coulait tout au fond un petit ruisseau qui formait une gorge d'eau menant sans doute à un autre endroit mystérieux. L'eau était plutôt douce au toucher, mais un arrière-goût salé apprit à Lucas qu'elle venait de la mer. Sans doute la bouche ténébreuse y menait-elle aussi ? Le garçon ne se tenta pas à l'expérience suicidaire de plonger de l'autre côté du passage. Il y avait trop de risque qu'il se noie avant. En revanche, un détail le surprit. Au fond de l'eau, qui devait atteindre les quatre mètres de profondeur, brillait quelque chose. Un reniflement suivi d'un saut de joie de Cabriolaine apprit à son dresseur qu'il s'agissait d'un trésor. Ni une, ni deux, le garçon retira expressément ses bottes en cuir, ses chaussettes blanchâtres, son manteau rouge sang, sa veste obscure, son T-shirt tout aussi noir et sa ceinture de pokéballs qu'il posa près de son sac et plongea dans l'eau froide sans hésitation. Il n'eut aucun mal à rejoindre le point lumineux qu'il ciblait, découvrit alors qu'il s'agissait d'une roche royale, un superbe objet d'évolution qui allait sûrement rapidement lui être utile. Il essaya de se stabiliser, sentant en même temps ses oreilles commencer à siffler, et tendit ses mains pour attraper l'objet qui s'était enfoncé de quelques centimètres dans la terre, probablement parce qu'elle était là depuis plusieurs années. Une chance pour le noctalien que la terre s'était largement ramolli avec l'eau, et que ce qu'il venait d'empoigner se retira très facilement, puisqu'il commençait déjà à avoir mal aux tympans.

«  Pfiouu !! souffla-t-il sans vergogne une fois revenu à la surface. »

Il était trempé, et il n'avait plus la possibilité de se rhabiller instantanément, mais cela ne l'empêcha pas de repartir son sac sur le dos, pieds nus, ses affaires chargés sur les bras, la roche royale rangé dans son coin. Revenu au niveau des bouches de vent, il rechercha de nouveau la sortie, et dégota un autre chemin d'où le vent était encore plus fort que son premier choix. Il l'explora tranquillement, et se trouva finalement à l'extérieur, l'air frais de la fin de l'Hiver frappant son torse pauvre en muscle d'un frais souffle qui ne le gêna guère. Il avait réussi à faire une recherche fructueuse, et Poussifeu était en sécurité, c'était ce qui comptait pour lui. Il se rendit compte qu'il se trouvait tout près de son superbe coin, et aperçut furtivement l'académie qu'il s'empressa de rejoindre, toujours dans la même tenue. De nouveaux problèmes l'attendaient, et il se n'attendait pas à les régler de manière surprenante. En attendant, il se voulait irréprochable pour ne pas manifester devant tout le monde ses inquiétudes …

HRP:
 

_________________
Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo] 1466193127-s1

                         
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo]   
Une poursuite qui se finit par de la recherche [solo]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :