Sourit même si ton sourire est triste.
Noctis Flavelle
Noctis Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Sourit même si ton sourire est triste.   Jeu 20 Mar - 22:13
Noctis était amusé. La demoiselle paniquait complètement, prise au dépourvue. Heureusement, elle se reprit très vite, appelant son Caninos à la rescousse. Le brun n'avait jamais vu ce pokémon et nota quelques informations qui lui traversèrent l'esprit dans un coin de sa tête. Il analyserait plus tard. Le biberon fut chaud en quelques instants, et elle se précipita sur le nouveau-né pour répondre à sa demande. L'Evoli était visiblement assez impatient et gourmand. D'ailleurs, une fois l'estomac plein, il ne demanda pas son reste et s'endormit aussi sec sur le lit, bien vite rejoint par Meian pour le protéger. Noctis ricana, attendri devant la vision des deux compères. Puis, se tournant vers sa Miss, il sourit, et répondit :

« C'est un beau surnom, je trouve. Il faut dire qu'il est blanc comme neige. Adorable. »

Il s'approcha doucement de la jeune femme pour lui faire un câlin et l'embrasser sur le front.

« Comme toi. »

Qu'il aimait pouvoir être ainsi ! Lui-même, naturel, aimant et taquin, joueur et parfois méchant, tout en étant gentil. Enfin, il ne s'était pas trompé sur le fait que l'œuf était prêt à éclore sous peu. Il avait juste sur-estimer le temps nécessaire à l'éclosion. Voilà tout. Maintenant, tout était réglé. Pratiquement. Il regarda un instant la chambre de sa Miss, pensif. Comment allait-il sortir d'ici sans se prendre une punition...? Cette pensée l'amusa. Il n'avait pas vraiment envie de partir, mais il se risqua tout de même à en faire part à sa demoiselle

« Bien... Je suppose que tu as pas mal de choses à faire, maintenant. Tu voudrais peut être que je te laisse pour que tu t'organises ? Sinon, je peux rester ici, et t'embêter jusqu'à ce que tu me mettes à la porte ? »

Avec un sourire clairement mauvais et narquois, il ajouta plus doucement, si faiblement qu'il douta même un instant qu'elle puisse l'entendre :

« Je peux aussi rester toute la nuit... »

La plaisanterie était sans doute de mauvais goût, mais il n'avait qu'une envie : voir sa Miss rougir, être gênée, de manière adorable et timide. Il suffisait d'un rien pour l'amuser, hein...? Il écopa d'un coup de bec de Plush, qui avait très bien saisi son intention de mettre mal à l'aise sa tendre amie. Il sourit en grattant la tête de l'oiseau, alors qu'Embrun et Dream se moquait allègrement de lui. Il trouva la solution imparable : les remettre dans leurs pokéballs. Embrun ne protesta pas et tira une dernière fois la langue à Dream, qui parut outré et rentra dans la sienne en boudant le Kokiyas.

« Je devrais en faire un duo comique. Je suis sûr que les gens les aimeraient beaucoup. »

Plush resta perchée sur la tête de son dresseur, piquant du nez. Petite dormeuse ! Pensa-t-il, amusé. L'Evoli dormait lui aussi paisiblement, et porté par la douce chaleur de la fin de journée et l'ambiance calme, le brun se risqua à fermer les yeux quelques secondes. Le sommeil le gagnait, aussi, il les rouvrit et soupira, se concentrant désormais sur sa Miss pour éviter de s'endormir là.
Ambre Lawford
Ambre Lawford
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
Nouveau Membre
Sujet: Re: Sourit même si ton sourire est triste.   Ven 21 Mar - 20:20
La proposition de ce prénom convenait à Noctis qui m’offrait par la même occasion un câlin que je ne pouvais m’empêcher d’accepter. Yuki faisait à présent partie de mon équipe et je me promettais de bien m’occuper d’elle pour qu’elle se sente à l’aise avec moi. Maintenant, alors qu’elle venait à peine de naitre, j’avais hâte de la voir évoluer en ce qu’elle aspirait bien qu’elle pouvait aussi rester une petite Evoli.  Ne pressons pas sa destinée, elle avait tout le temps devant elle et devait déjà grandir. Meian serait parfait dans un rôle éducateur et protecteur. Le temps de la séparation avait sonné et je regrettais déjà le départ du jeune homme. Son sous-entendu avait clairement fonctionné car le rouge me montait aux joues et une bouffée de chaleur m’envahissait. Je le fuyais directement du regard, me tournant légèrement pour pas qu’il puisse me voir.

« T-T’es bête… Et puis, de toute façon, c’est moi qui ai la clé. »

Chacun son tour. Je jetais un bref coup d’œil à mon interlocuteur pour voir s’il était dans le même état que moi. Au contraire, son air enjôleur se lisait sur son visage. Je savais pertinemment qu’il n’avait pas le droit d’être ici et pourtant rien ne l’empêchait de rester puisque personne ne l’avait vu. Il pouvait se lever à l’aurore demain matin pour filer en douce, non ? Evitant de m’imaginer trop de choses et je me précipitais à la porte, la clé dans ma main où on pouvait constater mon tremblement dû à ma gène.  Je clichais enfin la porte, entrebâillant en grand et le chassais avec regret.

« Allez, oust ! »

Avant qu’il ne franchisse la porte, je le retenais par le bras pour lui octroyer un dernier baiser, l’enlaçant au niveau de la nuque, sur la pointe des pieds. Tant pis s’il y avait des témoins.
Noctis Flavelle
Noctis Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Sourit même si ton sourire est triste.   Ven 21 Mar - 21:02
Un énorme sourire s'était peint sur les lèvres du garçon, alors que sa belle lui octroyait un dernier baiser. Il lui souffla un au revoir et regarda la porte se fermer, tout guilleret. Au comble du bonheur, il lui fallut un temps avant de se rendre compte qu'une jeune femme du dortoir le regardait, les yeux ébahit et le pointant d'un doigt incertain. Il ricana de plus belle, lui donna une petite tape sur l'épaule, et s'en alla, comme si de rien n'était. Bon, tant pis, les gens sauraient qu'il était venu. Mais ils ne sauraient pas pourquoi. La porte ouverte à toutes sortes de rumeurs. Cette idée accentua encore plus son visage pourtant déjà marqué par l'euphorie, rien qu'à l'idée que les gens le regardent avec un air gêné ou bête. Il déchanta un peu quand sa raison lui dit qu'il écoperait probablement d'une punition si l'administration l'apprenait, et ça, c'était déjà moins drôle. Bah, ce n'est pas comme s'il avait fait quelque chose de mal. Il avait aidé une jeune femme avec un œuf et un nouveau-né. Rien de très étrange là dedans. D'autant que la jeune femme en question était sa petite amie, alors ça lui paraissait normal de l'aider.

Tout en flânant, il se rendit compte qu'il tenait difficilement debout, un lourd bâillement s'échappant. Ah... Oui, il y avait cet objet qu'elle lui avait donné, aussi. Curieux, il fouilla dans sa poche. Maintenant qu'il touchait l'objet, il pouvait sentir que c'était froid. Pas vraiment froid, mais plus froid que l'air ambiant en tout cas. Il en sortit une petite pierre de couleur bleutée. Surpris, il contempla l'objet quelques instants. Une Pierre Eau, nécessaire à l'évolution de Kokiyas. Décidément, elle pensait à tout. Un sourire attendri prit place sur son visage. Ah... Qu'il pouvait l'aimer. Il la kidnapperait bien un jour, pour la garder tout près de lui et la regarder. Il la regarderait dormir. Il imaginait ses traits fins et plein de douceur, son air bienheureux dans le sommeil... A peine fut-il entré dans sa chambre qu'il relâcha ses petites bêtes, attrapa un calepin et un crayon, et dessina l'image qui lui venait en tête. Très clair, très net... Oui, il le voyait bien. Intrigué, ses pokémons regardèrent son crayon danser sur la feuille, jusqu'à reproduire l'image d'Ambre. Même Rin daigna jeter un œil au travail de son dresseur. Il dessina sans même voir le temps passer, trop concentré sur la forme de ses traits.

Une fois satisfait de son travail, il posa son crayon et s'apprêta à le montrer aux autres. Mais Plush s'était roulée en boule tout contre lui, et dormait à point fermé. Dream enserrait Embrun dans ses petites pattes, et le coquillage était bien fermée. Ah... Il faisait déjà nuit ? L'expression qu'il afficha était à la fois triste et attendrie. Le garçon alla jusqu'à la fenêtre, posant sa main sur le verre froid. Au dehors, on n'y voyait rien. Rin lui donna un petit coup dans la hanche, ce qui fit que Noctis se tourna vers lui. Il lui fit un câlin, et ne sut trop dire si c'était par une soudaine envie brute, ou par besoin de sentir qu'il n'était pas seul. Non, il n'était pas seul. Il s'appuya sur la carapace du mastodonte, qui ne broncha pas, et fixa son plafond. Blanc, comme toujours. Une dernière fois, il regarda le dessin qu'il avait fait d'Ambre. Elle avait l'air si paisible. Peut être lui montrerait-il, un jour.

Le garçon se releva, posa le calepin sur la table, et eut vite fait de se changer pour se mettre au lit. Bien au chaud, sous les couvertures, il sentit l'étrange vague apaisante et chaleureuse du sommeil l'envahir. Rassuré, comme en sécurité, ses paupières tombèrent lentement sur ses yeux, et son esprit se mit à vagabonder dans un monde dont les lois n'était pas les mêmes. Sur le rebord de la fenêtre, la pierre eau brilla sous l'éclat de la lune.
On aurait dit qu'elle lui apportait de l'espoir.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Sourit même si ton sourire est triste.   
Sourit même si ton sourire est triste.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :