Event #4 - Fête Ovifère
Aller à la page : Précédent  1, 2
Caroline Labelvi
Caroline Labelvi
Région d'origine : Sinnoh, Rivamar
Âge : 27 ans
Niveau : 16
Jetons : 3822
Points d'Expériences : 300
Adulte Contre-Espionnage
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Sam 20 Avr - 17:20
CAROLINE LABELVI

feat Ilea Ilezar
« Fête Ovifère »

« -Hep hep hep hep heeeeeep…. Où est-ce que tu vas, comme ça ? »

A peine Ilea a-t-elle posé ses doigts sur la poignée de la porte que Caroline vient l’interrompre. Se plaçant dans son dos, elle pose ses mains sur ses épaules, et lui adresse un grand sourire.

« -Hmm, ok, je reformule... »

Elle vient s’immiscer entre elle et la sortie de leur appartement, puis tire une petite moue attristée.

« -… Tu ne vas pas y aller dans cette tenue ? »

Le regard perplexe de sa colocataire est tout à fait justifié. Qu’est-ce qu’ils ont, ses habits ? Il s’agit de simples vêtements décontractés, comme Ilea a toujours eu l’habitude d’en mettre les jours de congé… Et jusqu’à présent, Caroline n’avait jamais rien eu à y redire. Alors, pourquoi cette objection soudaine ?

Parce que aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres. Les deux demoiselles ont une destination relativement insolite... La grande fête de Nuevo organisée en l’honneur de Pâques ! Puisqu’elles découvrent Adala et ses coutumes ensembles, aucune d’elles n’y avaient jamais pris part. Au moins savent-elles le plus gros : cela se passe dans le Grand Parc, il y aura toutes sortes d’activités, des œufs à trouver, et surtout…

« -Mais enfin, Princesse ! C’est Pâques ! Le printemps ! On se détend, on fait fi des normes sociales… Et surtout, on se déguise ! »

Hmm ? Tu ne confonds pas avec Carnaval ou Halloween, Caro ?

Avec autant de délicatesse que de fermeté, la blonde explosive reconduit Ilea vers le cœur de leur appartement. Elle la plante ensuite au milieu du salon et va vers sa chambre, non sans lui adresser un court signe de la main.

« -Ne bouge pas ! J’ai prévu tout le nécessaire dans ma garde-robe… »

Elle s’engouffre dans son antre, et ouvre en grand son armoire. La voix craintive d’une Ilea peu rassurée parvient tout juste à elle, que déjà, Caroline a fait demi-tour, tenant à bouts de bras deux tenues bien singulières. Tout sourire, elle les lui met bien en évidence.

« -…. T’as rien contre le fait de faire les choses en grand, hein ? »

***

Euphorique, elle lui donne quelques tapes dans le dos.

« -Mais nooooooon, c’pas siiiiiiii osé que ça ! »

Caroline avise à peine la tenue portée par son amie. Elle est identique à la sienne, au coloris près. Lorsqu’elle a sorti les deux robes à fort décolleté, une jaune et une rouge, son visage avait viré au pâle ; mais l’ajout de chemisiers blancs a permis de rendre l’ensemble plus… Politiquement correct,  dira-t-on. La chute de la robe fait plus office de jupe, et des chaussettes hautes leur évitent de garder les jambes à l’air. Les oreilles et la queue de lapin, assortis aux chemisiers, sont des accessoires dissociables, que la blonde a refusé catégoriquement de retirer. Pour finir, des rubans, noirs pour Caroline, verts pour Ilea, accompagnent coquètement le tout.

Pour autant, la rousse flamboyante a un peu de mal à pleinement se détendre. C’est pourquoi son amie a passé la quasi-totalité du trajet entre leur appartement et le Grand Parc à tenter de la rassurer.

« -En plus, tu es tellement belle, je ne vois pas pourquoi tu aurais honte de le montrer ! » elle pose sa main sur son front, mélodramatique « Tout cette peine pour nous dégoter des tenues assorties, et ma Princesse refuse de rayonner ! » elle reprend une attitude normale, et agite une main nonchalante « Et puis, ça va quoi, c’pas comme si tu t’habillais comme ça devant tous les élèves de l’académ-… »

Elle s’immobilise à l’approche de leur destination. Un car y dépose tout juste une flopée d’étudiants en provenance direct de la Pokémon Community, sous le sourire crispé de Caroline.

« -….. Eeeeeh, ça va, ton job ne t’interdit pas non plus de vivre, pas vrai ?…  »

Alleeeeeez, elles sont si proches, encore une ultime effort ! La Coordinatrice finit par purement et promptement entraîner Ilea à sa suite, et toutes deux finissent par pénétrer dans le parc.

Une fois dedans, on se sent tout de suite moins complexé. Les tenues comme les leurs abondent, et si la majorité des personnes se contentent d’une paire d’oreille fixée sur la tête, certains ont poussé le vice jusqu’à revêtir un déguisement intégral.

Caroline soupire intérieurement de soulagement en le constatant. Elle n’aura pas à promettre deux semaines de vaisselle pour amener Ilea jusqu’au bout… C’est qu’elle a bien failli la pousser dans ses derniers retranchements, la colloc’ !

Bon, maintenant qu’elles y sont, que font-elles ?

C’est qu’il y a l’air d’avoir beaucoup de choses… Assez naturellement, le regard de Caroline se porte d’abord sur les stands exposants des accessoires et autres babioles en commémoration de l’événement. Il y a toutes sortes de produits, et si elle s’écoutait, elle repartirait les bras chargés… Non pas qu’elle a un loyer à payer, mais si, en fait, c’est un peu le cas, et son porte-feuille ne s’est pas encore tout à fait remis de l’achat de leurs deux tenues. Donc…

… Elle allait acheter juste deux trois petites choses, d’accord ?

Genre… Ça !

« -Ooooooh, regarde Princesse ! ♪  »

Elle attire son attention sur une table où sont disposés divers rubans, et en désigne deux particuliers.

« -Ces rubans-là sont faits pour être portés à deux ! Ça te dit qu’on en prenne une chacune ?  »

Elle prend un air faussement superficiel.

« -Comme ça on montrera à tout le monde qu’on est trop des BFF, quoi. »

HRP:
 

_________________

Lexicaro:
 
Ely Del'Anna
Ely Del'Anna
Région d'origine : Adala
Âge : 25 ans
Niveau : 4
Jetons : 308
Points d'Expériences : 61
Adulte Recrue de l'armée
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Sam 20 Avr - 19:44
C’est avec énormément d’enthousiasme que j’ai revêtu mes oreilles de lapin ce matin en me rendant à la fête de Pâques. J’ai la joie facile; les fêtes ne font qu’augmenter la satisfaction habituelle que j’ai à mener ma petite existence. Il faut dire que je recherchais aussi un peu de changement dans ma vie : la routine de la base militaire est en train de me rendre complètement dingue. Un peu de folie ne me fera certainement pas de tort. J’ai invité Kim aussi pour qu’elle se prête au jeu, que nous nous changions les idées après ce que nous avons appris il y a peu. Comme à chaque fois où je pense à la jeune fille, j’ai un pincement au cœur que je rejette rapidement. C’est justement pour cette raison que j’ai voulu me mêler à la fête aujourd’hui. Parfois, la roue monotone ne suffit plus pour me préserver de certaines douleurs. Mais des oreilles de lapin et des œufs partout, ça c’est efficace. Churro, depuis l’événement, m’observe d’un œil un peu méfiant, comme s’il avait peur que je craque à nouveau. Son œil est plus serein aujourd’hui maintenant que j’avance dans le parc, les mains dans les poches, saluant les passants avec ce petit sourire et mes grands yeux émerveillés. Je n’ai jamais eu tout ceci quand j’étais p’tit. Alors j’en profite à fond, même si j’ai l’air un peu con. Ça ne m’a jamais gêné.

Comme beaucoup d’autres, je prends ma place dans la file d’attente pour recevoir mon dossard pour la chasse aux œufs. Quelle belle activité ! Mes parents, quand j’étais jeune, ne se seraient jamais risqués à m’emmener dans une fête pareille. J’étais trop turbulent et imprévisible… c’était bien plus facile de me couper de toute forme de bonheur. Je soupire. Ce n’est pas le moment d’être amer, franchement. Je regarde autour de moi, en espérant voir apparaître Kim. Je sais par contre que toute cette animation ce n’est pas son truc. Je crois qu’ils ont oublié le gène du plaisir chez ma cousine pendant sa conception. Ce qui ne m’empêche de l’aimer de tout mon cœur bien sûr. Tant pis, ce sera sans elle. Je suis arrivé devant la table d’inscription et reçois mon dossard sous l’œil curieux de Churro. Je caresse la tête de l’Evoli qui se recule. Je n’aime pas qu’il ait un peu peur de moi désormais. Même si j’ai perdu mon calme contre les meubles l’autre jour, je veux qu’il comprenne que je ne lui ferais jamais de mal. La honte me tire un nouveau soupir. Dire que j’avais espoir de tout effacer avec une simple fête. Naïf, comme d’habitude. Encore une fois, j’ai le bonheur tenace, voire obstiné. Je réussirai à me détendre aujourd’hui même si ça doit me prendre toute la journée.

La chasse est lancée ! Churro et moi nous faisons une super paire : son flair et mes sens de militaires nous serviront certainement. Nous nous mettons à courir, un peu au hasard, à travers le parc. Un œuf. Juste un œuf. Je me fiche de ce qu’il y a dedans, nous avons une mission nous allons la réussir. Je dois avouer que c’est bon de faire une activité ludique avec mon compagnon. Il y met tout son sérieux comme à son habitude. Nous soulevons des objets, jetant des coups d’œil derrière chaque chose que nous trouvons. Mais aucune trace d’un Œuf ! C’est Churro qui finalement s’écrie : il a déniché quelque chose ! Je le rejoins et déniche un œuf argenté avec un peu de rouge. Gagné ! Content de nous, je serre l’Evoli dans mes bras qui, pour une fois, se laisse faire câliner.

«C'est la meilleure Pâques possible !»

Hors Jeu:
 
Ilea Alezar
Ilea Alezar
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 23 ans
Niveau : 27
Jetons : 1615
Points d'Expériences : 841
Adulte Éducatrice Expérimentée
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Dim 21 Avr - 20:19



Fête Ovifère
Voilà un jour de congé que la jeune femme a attendu avec une certaine impatience. Même si Ilea adore son travail, parfois une journée coupée de toutes ses préoccupations de l’académie ne lui fait pas de mal, bien au contraire. Se vider la tête et se recentrer sur soi et uniquement sur soi lui fait vraiment beaucoup de bien, de quoi profiter de sa vie de jeune adulte avec sa colocataire. Même si elle a été moins présente à la maison ces derniers temps (faute à son ex qui skatte l’appartement très très souvent faisant fuir la rousse par la même occasion), elle voudrait profiter de sa journée de repos avec Caroline pour s’amuser et prendre le soleil tout juste revenu après la fin de l’hiver.

Dommage que la blonde n’ait pas vu les choses aussi simplement qu’Ilea. Avant que la jeune femme puisse lui proposer de quitter l’appartement pour profiter de la fête, Caroline l’arrête, laissant l’éducatrice perplexe « Je vais à la fête de Pâque au grand parc, avec toi au cas où tu ais oublié ». Mais visiblement ce n’était pas la réponse attendue puisque la jeune femme disparait dans sa garde-robe avec comme instruction pour Ilea de la suivre, ne comprenant toujours pas « Je ne vois pas où est le problème avec la tenue, je m’habille comme ça souvent et ça ne t’as jamais dérangé… ». La demoiselle attend un instant, écoutant avec attention les quelques indices laissés par Caroline « Oui c’est le Printemps, oui c’est Pâques, mais je ne vois toujours pas le rapport avec mes vêtements…Caroline dis moi que c’est une blague ? ».

Sa colocataire tenait fermement, le sourire aux lèvres, deux robes très courtes et de couleurs correspondants à celle de leurs cheveux. Mais si le problème s’arrêtait là. L’éducatrice n’a aucun mal à identifier ce que sont réellement ces deux tenues.

Des tenues de bunny.

***

Marchant entre les ruelles, Ilea ne sait vraiment pas où se mettre. Certes, objectivement parlant, ces deux tenues mettaient les jeunes femmes sacrément en valeur. Entre leurs longues jambes fines, leurs tailles marquées mais pas trop et autres atouts féminins si on peut le dire ainsi, il n’y a pas de quoi rougir. Les longues oreilles de lapin accrochées sur le crâne et la petite queue imitant celle d’un lapin à l’arrière de la robe ont tout pour les rapprocher au plus près des Bunny girls du célèbre magazine Playboy. Le problème pour l’éducatrice, c’est qu’au-delà du regard des autres sur son corps, Ilea craint qu’il y ait des élèves de l’école à cette fête. Son rôle est d’encadrer ces jeunes au quotidien et d’une certaine manière leur montrer l’exemple. Exhiber ses formes dans des tenus plutôt sexy n’a rien à voir avec la profession. Le pire, cela serait que des professeurs la voient comme ça. Elle pourrait dire adieu à son boulot. Mais dire non à Caroline n’avait clairement pas été dans ses options. Tant pis, il ne reste plus qu’à croiser les doigts.

Sauf que dommage, retour de karma surement, un car rempli d’élèves s’approche et les laisse prendre part aux festivités. La remarque de Caroline entraine immédiatement la réponse de la jeune femme, pas rassurée du tout quant à son avenir à la Pokemon Community « Non il ne m’interdit pas de vivre, après dégrader l’image de l’académie en m’habillant comme des mannequins d’un magazine érotique peut être ». Par réflexe de survie, l’éducatrice essaie de baisser un peu sa robe et de réajuster son chemisier pour ne pas trop en dévoiler, mais c’est peine perdue. Chance pour elle, à première vue aucun professeur n’accompagne les quelques adolescents venus profiter de leur jour de repos. Un premier soulagement mais qui n’empêche pas pour autant la rousse de s’inquiéter. N’importe lequel de ses adolescents pourraient la prendre en photo et la dénoncer ou se plaindre à leurs parents de comment s’affiche en civil leur référente en matière d’éducation. Ilea finit par soupirer un bon coup avant de s’exprimer.

Au pire si quelqu’un pose une question on aura qu’à dire que tu bosses pour Plaboy et que par solidarité envers ma colocataire je t’ai accompagné et que de manière inattendue j’ai récupéré moi aussi une tenue de Bunny que je n’ai pas pu enlever tout de suite comme il y a eu un shooting extérieur et que par mégarde sur le chemin du retour nous sommes passés par le Grand Parc où se tenait la fête de Pâque. En plus vu comme tu es super bien foutue, ça passe tout seul.

L’éducatrice n’y croit pas une seconde mais se persuader que cette excuse fabriquée de toute pièce et pas très crédible suffira pour l’excuser la rassure un peu et lui permet de se détendre pendant qu’elles profitent toutes les deux de la fête. Après tout, comme dirait Caroline, la rousse a bien le droit de vivre hors de son travail et mettre une tenue de Bunny peut tout à fait faire partie de la vie quand on a une colocataire comme Caroline. D’ailleurs, la blonde lui propose un ruban trouvé sur l’un des stands, auquel elle donne une signification bien amusante et inédite aux yeux de la jeune femme.

Si tu veux ! Comme ça moi aussi je montrerais aux adolescents de l’académie qu’à 23 ans on peut avoir une BFF ~

En vérité, peut-être qu’Ilea est juste heureuse d’avoir pour la première fois de sa vie une BFF.

HRP:
 

©️BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12037
PNJs
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Dim 21 Avr - 23:29
Ely > tu obtiens un œuf d'Airmure !

Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 Sprite_227_XY

_________________
Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 7z5c
Calua R. Kana
Calua R. Kana
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 38
Points d'Expériences : 704
Coordinateur Performer
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Mar 23 Avr - 16:27
Certes, l’association entre un magicien et un lapin, ça a un petit côté ‘’Déjà vu’’. Mais si les clichés étaient capables d’arrêter une Calua déterminée, ça se saurait ! Au terme d’une bonne heure de quête au fond de sa malle (qui ne devrait PAS pouvoir contenir autant de choses...y’a quoi au fond, une porte vers le Monde Distorsion ?), la jeune fille s’était finalement satisfaite de ses trouvailles : d’un rouge éclatant, sa tenue habituelle s’était retrouvée adjointe d’une longue cape de même teinte, de quelques volants de dentelles digne d’une Alice en quête du Laporeille blanc et d’une paire d’oreilles qui gigotaient au gré des mouvements de la Pyroli. Elle ne ferait pas tache dans le décor, pour une fois !
En revanche, convaincre son starter de se prêter au jeu, avait été bien plus difficile…

‘’Mais si, je te jure qu’elles te vont super bien, Pollo ! Arrête de bouder !’’

Rien à faire. Il était hors de question que le Coxyclaque s’exhibe ainsi en public, avec sa propre paire d’oreilles sur le crâne. Pourtant, Calua ne pouvait se résoudre à sortir sans lui : parmi ses équipiers, il était le seul avec Ash qui pouvait porter de tels appendices pour le festival. Art avait sauvagement réduit les siennes en lambeaux, devant la faute de goût qu’elles constituaient, tandis qu’Agni réduisait son propre couvre-chef en cendres en couinant de fureur.
Concernant Hak, la jeune fille n’avait pas la moindre idée d’où il se trouvait. Et quand à Amaya et Albus...non, c’était bien trop étrange.

‘’...Y’aura sûrement Marinette.’’

*Zouuuum*

Mais qu’est-ce qu’on attends pour y aller alors ?! Calua eut à peine le temps de se saisir de son haut-de forme, que le passage du type Insecte manqua de faire s’envoler. Riant sous cape, la Pyroli ne put qu’emboiter le pas (de course) à son starter, qui volait déjà en direction des grilles de l’académie pour rejoindre la ville de Nuevo. Manifestement, le gros des festivités auraient lieu dans le parc de la ville. Accompagnée d’Ash, Calua comptait bien profiter des activités proposées sur place...Et elle n’allait pas être déçue.

‘’Wow...Par où on commence ?’’

Les yeux brillants, la jeune fille fébrile n’avait pas fait trop pas au milieu des stands, qu’une scène attira son regard : assis, allongés ou même accroupis, une multitude d’enfants et quelques élèves de l’académie, s’étaient mis à l’ouvrage pour recouvrir une immense toile improvisée de couleurs éclatantes. En un éclair, Calua se retrouva donc avec son propre coin de toile, quelques pots de peintures vives et une Ouisticram particulièrement motivée à ses côtés. Pendant ce temps, son Coxyclaque volait en tous sens, probablement en quête de la Coxy qu’on lui avait promis...Le pauvre.
Après avoir déposé son couvre-chef sur le côté pour éviter qu’il ne la gêne, la petite magicienne put enfin se mettre à l’ouvrage.

‘’Ash, tu démarres là...Oui, c’est ça, hésites pas à en mettre un max sur tes pattes ! Et ensuite, t’as juste à faire tes enchaînements, moi je prends ce coin-là !’’

La plante des pieds maculée de peinture rouge, la type Feu se mit à l’ouvrage et aurait pu paraître en plein milieu d’une danse chaotique pour un oeil extérieur : pourtant, ses mouvements n’avaient rien d’aléatoire et la marque qu’elle laissait sur le tissu commença à s’élargir, jusqu’à former un ensemble de rosaces en expansion. De son côté, Calua, de la peinture plein les doigts, ajoutait les petites touches de couleurs plus claires, qui donneraient du relief à l’ensemble. Elle aurait sans doute pu se servir d’un pinceau mais...C’était quand même plus amusant, non ?
Au terme d’un bon quart d’heure, le résultat était...assez valable, il faut l’admettre. comme un champ de fleurs immenses répétées à l’infini et parsemées de petits motifs jaunes et orangés, le travail du duo formaient une petite fresque (digne d’un enfant de cinq ans). Et maintenant, il ne restait plus qu’à mettre la touche finale...Attendez, quoi ?

‘’Recule un peu, Ash ! Pollo, viens voir ça, tu vas adorer !’’

Tournant distraitement la tête, le Coxyclaque afficha un air un peu déçu...avant de prendre une posture beaucoup plus paniquée ! Ce truc, là, dans la main de sa dresseuse, c’était bien un sac à malices ?!

‘’Alaka-FLASH !’’

Lorsque le petit sac en toile vint percuter le tissu, l’explosion résultante ne fut pas particulièrement impressionnante : un simple nuage de poussière scintillante qui recouvrit la Pyroli, sa Ouisticram et les quelques malheureux participants les plus proches.
En revanche, même si son oeuvre était désormais pailletée à l’extrême, la jeune fille ne retrouva  la vue que pour découvrir l’un des organisateurs,  manifestement assez peu amène. Aussi couvert qu’elle de poussière dorée, il ne lui fallut pas longtemps pour lui faire comprendre ‘’poliment’’ qu’elle ferait mieux d’aller participer aux autres activités !

‘’Pfff...Pas drôle. En plus, j’suis sûr que ça lui allait bien.’’

Le temps de récupérer son chapeau que lui tendait Ash, et la jeune fille se prépara donc à quitter les lieux, non sans un regard appréciateur au résultat de ses efforts; pourtant, à l’instant où le couvre-chef toucha ses cheveux, Calua se raidit brusquement.

‘’..Ash, t'as fabriqué quoi, encore ?.’’

Il y avait une résistance. Sûrement un truc mis à l’intérieur par la Ouisticram pour lui faire une farce !  Plongeant la main à l’intérieur, la Pyroli rencontra quelque chose de dur et légérement chaud. Mais à l’instant où elle extirpa l’objet de son chapeau, ce fut pour entendre une multitude de réactions autour d’elle !

‘’Ooooooh !’’

‘’Comment elle a fait ça, maman ?’’

‘’Ils vont vraiment chercher loin pour les animations.’’

Un peu incrédule, Calua tenait dans le creux de sa main...un Oeuf. Un oeuf aux doux reflets orangés et qui semblait pulser entre ses doigts. Un simple regard à Ash suffit pour comprendre que la Ouisticram se défendait de toute responsabilité dans son apparition. Mais du coup, qui, comment et surtout quand ? Elle avait déjà fait sortir des choses bien plus improbables de ce chapeau, mais à son corps défendant, c’était une première !

‘’Hmm..TA-DAAA ! Et maintenant, pour le prochain numéro, j’aurais besoin d’un volontaire !’’

Le spectacle doit TOUJOURS continuer.

HRP:
 

_________________
Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 1482579784-tumblr-static-tumblr-static-43czouo8ereow40os8c44o4g8-640
Dakoy Ra
Dakoy Ra
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 2218
Points d'Expériences : 138
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Mer 24 Avr - 19:44
Le jeune homme arbore un grand sourire devant son miroir, tout content de son idée. Bruce est déjà parti profiter de la fête, Dakoy part donc seul pour l'évènement. Enfin, sans compter Daya qui le fixe sans être convaincu de la créativité de son dresseur, et Yuddh, debout sur le lit, qui (lui au moins) à l'air d'apprécier.


"Oh je vois que vous avez déjà votre propre paire d'oreilles de Sapereau! Elles sont adorables, vous allez très bien vous fondre dans la masse."

Ce fut la première phrase que Dakoy entendit en arrivant. A ces mots, il balaya l'entrée du regard et compris que... Pratiquement tout le monde était déguisé. Lui qui pensait avoir eu une bonne idée, bonjour l'originalité... Daya remarqua la mine déconfite du garçon et laissa échapper un rire.

"Oui bah, sur le papier ça semblait original... Oh et puis peu importe, on est surtout là pour s'amuser et bien manger, non ?"

La petite équipe s'engagea sur cette terre d'enjouement et de sucreries (si ce n'est de diabète). Parmi tous les stands installés, Dakoy et son équipe passèrent un bon moment à admirer les œufs peints, bien que le garçon ne se sentait pas d'en faire un lui-même, imaginant déjà son œuvre si laide que s'il pouvait éclore, cela aurait été un Tadmorv malformé. Plus tard, sa piètre performance au chamboule-tout lui permit tout de même de gagner une pépite. Une foule attira ensuite son attention. Le trio s'en approcha, tentant de comprendre la situation malgré le brouhaha.

"Blablabla... à ne pas rater... blablabla... beaucoup trop drôle... blablabla... course avec un œuf dans une cuillère... blabl-"

Course avec un œuf dans une cuillère dans la bouche !? (probablement dans la bouche, la fin n'avait pas été audible mais Dakoy s'en doutait)

"OU EST-CE QU'ON SIGNE ?"

Une minute plus tard, le trio était sur la ligne de départ, cuillère en bouche. Le signal de départ retentit finalement, et tous les abrutis (faut dire ce qui est, personne n'a l'air malin quand il fait ça) s'élancèrent. Cela se profilait bien pour Dakoy et Daya qui avançait à un rythme correct, jusqu'à ce qu'ils se fassent doubler. Par un Aligatueur rose, qui faisait à moitié voler son œuf à chaque pas. Le jeune dresseur et son starter explosèrent tous les deux de rire devant cette scène, laissant tomber leurs cuillères et évidemment, leurs œufs, avant de se rouler par terre.
Une fois la crise de rire passée, ils se relevèrent pour aller rendre leur cuillère.

"Il faut voir si Yuddh est encore en lice. Il avait l'air de franchement bien s'en sortir."

Ils remontèrent donc le circuit en tant que spectateurs, sans succès. Leur ami était sûrement caché par d'autres coureurs, au milieu d'un peloton. Ils assistèrent donc à l'arrivée de la course. L'arrivée de l'Aligatueur haut en couleurs les fit beaucoup rire évidemment, et c'est quelques minutes plus tard que Daya repéra le Tarsal, passant la ligne d'arrivée avec son œuf intact.

"Oh il a réussi! J'ai trop envie de lui faire un câlin mais il doit d'abord rendre son œuf."

Mais la femme chargée de récupérer les œufs n'eut pas une once de remords à ruiner leur moment.

"Je suis désolé, la peinture spéciale que l'on applique montre que des pouvoirs psychiques ont été utilisés sur votre œuf, on ne peut donc pas valider la course."

Cela explique l'étonnante adresse du petit Tarsal... Ça a été une simple promenade pour lui, le plus dur était d'aller vite ! C'est un peu dépités qu'ils repartirent vers le cœur du festival. Pendant leur marche, un OCNI (Objet Courant Non Identifié) vint mettre un terme à leur coup de mou. Il leur coupa la route, manquant de les faire trébucher. Cela n'avait duré qu'un instant. De ce qu'ils avaient vu, il s'agissait de quelque chose de petit et rouge. Aucun n'avait pu comprendre plus en détail le phénomène. Il fut suivi par une jeune dresseuse aux cheveux bleus. Ni Dakoy ni son équipe ne se posèrent plus de question. Plus ou moins consciemment, ils se laissèrent orienter par de la musique et arrivèrent devant le kiosque. Danseurs et chanteurs exposaient leurs talents, donnant lieu à un spectacle improvisé des plus agréables.

"On a déjà eu une sacré journée, je suis pas contre une pause."

Et alors que Dakoy et son starter se dirigèrent vers un banc pour s'y asseoir, Yuddh s'avança vers le kiosque.

"Il peut pas s'empêcher d'agir bizarrement, en fait, c'est ça ?"

Le petit Tarsal s'arrêta devant les danseurs. Après quelques mouvements assez chaotiques, il parvint à être en rythme et à suivre la chorégraphie. Cela n'avait pas l'air de déranger le reste de la troupe, donc le jeune homme conserva son idée de s'asseoir comme une loque et de profiter du spectacle. Daya s'assit à côté, et Dakoy lui caressa machinalement la tête.

"Et encore une fois il est franchement doué. Il m'étonnera toujours ce petit.
"
hrp:
 
Nimue Redwine
Nimue Redwine
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 8
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Jeu 25 Avr - 12:34
C’était Pâques, enfin. La fête dont tout le monde parlait, l’événement E du mois à marquer d’une croix rouge. Chaque fête prenait des allures grandioses dans cette académie, c’était tout du moins l’idée que Nim commençait à se faire de lîle. Les lèvres pincées, Nimue regardait le petit monde qui l’entourait vaquer à ses occupations, un élève s’attaquant tantôt à la pâtisserie, un autre s’essayant tantôt à la création d’oeufs plus ou moins artistiques. Le résultat lui attira un sourire qu’elle dissimula derrière une main caressante, se grattouillant le menton avec distraction. La bonne ambiance semblait de rigueur et aucune mine déconfite ne venait gâcher ce joli tableau printanier. De la musique s’enchaînait sans fil conducteur mais le résultat était plaisant à l’écoute, aussi ferma-t-elle les yeux quelques instants et se laissa-t-elle bercer par la mélodie. De sa chaise penchée, la brunette se redressa et laissa ses yeux bruns déambuler dans l’immensité de l’espace, apaisée malgré elle. La chaleur n’avait rien d’insupportable mais Nimue replaça néanmoins ses oreilles de laporeille avec assurance, ne souhaitant pas qu’elles lui retombent sur le front ou s’emmêlent dans sa chevelure brune. Son costume était minime, une paire d’oreilles et une petite queue accrochée à sa salopette, et tout allait comme sur des roulettes.

Ce qui l’intéressait plus que le reste, en réalité, était la course aux œufs censée se dérouler dans quelques instants et Nimue demeurait sur ses gardes, prête à rentrer en jeu. Elle aspirait à trouver un œuf par elle-même, et à, pourquoi pas, ajouter un nouveau compagnon à son équipe pokémon. Nébulon roucoulait sur son épaule d’un air endormi mais sa dresseuse n’était pas dupe : le sommeil le fuyait comme la peste ! Il serait tout aussi vif que son amie lorsqu’il s’agirait de partir à la quête aux œufs, et s’ils n’en trouvaient pas, ils pourraient toujours se rattraper sur ceux en chocolat. Mais Nimue était quelqu’un de compétitif qui ne laissait rien ni personne lui passer sous le nez sans rien dire, aussi s’étira-t-elle avec entrain avant de se lever. C’est en se léchant un doigt plein de cacao que Nimue rejoignit la zone de départ, les bras croisés, ses doigts tambourinant avec frénésie contre ses coudes. Bon, on va s’en sortir, Nébu, t’en fais pas. Dès qu’on voit un œuf, on fonce, compris ? Le hoothoot lui répondit d’un hululement aigu avant de battre des ailes, signifiant à la jeune fille qu’il n’attendait que le départ pour donner le meilleur de lui-même.

Ni une, ni deux, Nimue s’élança de toute la longueur de ses jambes dès que le signal fut lancé, préférant choisir un recoin déserté par ses concurrents plutôt que de courir au centre de la foule. Elle tombait tantôt à genoux devant un buisson avant de se relever d’un air frustré, tantôt attirée par une couleur vive qui se trouvait en fait être le déguisement d’un camarade. Essuyant du revers de sa main la sueur qui commençait à perler sur son front, la demoiselle se recourba vers le sol, inspirant bruyamment, avant de se redresser de toute sa hauteur, le regard figé… et elle se jeta littéralement en avant, manquant de s’écorcher les avant-bras dans son impatience, et retirer d’un tas de fougères un œuf rose et blanc. Ses lèvres s’entrouvrirent d’elle-même tandis qu’elle couvait d’un regard scintillant le petit colis qu’elle tenait précautionneusement entre ses mains. On en a trouvé un, Nébu. On a réussi ! Yep ! Telles furent ses paroles pleines de bonheur à la réception de son œuf.

HRP:
 
Marie R. Uana
Marie R. Uana
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 3135
Points d'Expériences : 1071
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Jeu 25 Avr - 12:43
MARIE R. UANA

rp solo
« Fête Ovifère »

Marie se contempla de bas en haut.  

« -Hmm. »

Son regard s’arrêta sur ses collants, dont elle était peu habituée au port, et remonta jusqu’à sa tenue. Le justaucorps n’était pas vraiment à son goût, mais au moins le tissu autour de ses hanches rendait le tout à peu près décent. Cela ne l’empêchait pas de trouver l’ensemble trop coloré et étroit.

« -Elle vous va à ravir ! »

Marie se tourna vers la vendeuse installée au beau milieu du Grand Parc de Nuevo. Elle ignorait que l’on pouvait se procurer et essayer des vêtements sur place via les cabines portatives placées à cet effet. Aussi eut-elle été plutôt surprise de se voir proposer une séance d’habillage selon la coutume d’Adala.

Elle s’observa une dernière fois dans le miroir, et s’enquit de l’avis de ses Pokémon.

« -Qu’en pensez-vous ? »

Sumia approuva d’un vif hochement de tête. Stahl se contenta de cligner des yeux, et Sully agita rapidement sa queue. La Ranger se doutait bien que les connaissances en matière de mode de ses compagnons étaient quelque peu restreintes, mais la question lui était venue spontanément. Ce qui lui aurait paru absurde il y a plusieurs années lui paraissait désormais être une interaction normale et sympathique avec ses partenaires.

Autre chose que la Marie d’il y a quelques temps aurait désapprouvé : venir à cette fête. Pâques était un événement religieux et lourd d’histoire, la vulgariser de la sorte et en profiter pour exercer une pression marketing était condamnable. D’autant que la majorité des activités lui aurait semblé absurde, sans parler de l’obligation d’interagir avec de si nombreuses personnes, et le risque élevé d’incident…

Mais les temps avaient changé. Les déboires catastrophiques de la Pokémon Community lui paraissaient lointains, et depuis plusieurs mois désormais, Marie apprenait à simplement goûter aux joies des fêtes.

Si si, je vous jure. Observez son expression neutre et dépourvue d’émotion. Elle s’éclate comme une folle !

La vérité était qu’il lui paraissait normal de s’accoutumer aux us locaux. Que ce soit le Nouvel An ou Pâques, Adala était une ville vivante, avec ses habitudes et ses fiertés. La Mentali aurait trouvé dommageable de passer à côté et manquer son intégration.

Cette île était chez elle. Chez eux, même. A elle et son équipe. Elle souhaitait pouvoir pleinement en profiter.

… Bien qu’elle ne comprenait pas encore l’intérêt de cet engouement.

« -Je vous la prends. »

La vendeuse, ravie, procéda à la transaction. Cette tenue lui paraissait toujours aussi ridicule, mais nombreux étaient ceux et celles à en porter des similaires. Elle espérait que son port l’aiderait à saisir l’entièreté du sens de cette fête.

Une fois l’achat effectué, elle et ses Pokémon continuaient d’observer les articles du stand.

« -Je présume logique d’acquérir de quoi vous permettre de vous aussi vous fondre dans l’ambiance. »

Sumia et Sully paraissaient motivées par l’idée, et se mirent en quête d’accessoire à porter. Stahl, lui, gardait son stoïcisme habituel. Marie le souleva de terre et le prit dans ses bras, afin d’amener son regard à se poser sur différents objets.

« -Quelque chose t’intéresse ? »

Stahl ne réagit peu. Le Grindur s’était toujours comporté ainsi. Il fut le premier Pokémon capturé par la demoiselle, il y a des années de cela, et n’avait jamais réellement témoigné d’émotions. Marie s’identifiait facilement à lui. Bien qu’elle se savait un peu plus loquace.

Enfin. Elle espérait.

« -Je suis certaine que nous trouverons. »

Elle-même avait trouvé. Alors, pourquoi pas lui ? Elle se balada d’étal en étal, d’objets en objets. Des oreilles de lapin ? Non. Des petites moustaches ? Non plus. Une queue en pompon ? Allons. Marie trouvait déjà la sienne assez honteuse pour infliger cela à ses Pokémon. Stahl paraissait tout aussi peu emballé, d’ailleurs.

Elle s’arrêta devant une table, un peu plus haute que les autres. Trois sortes de rubans y étaient mis clairement en évidence. Elle alla s’enquérir de leur spécificité auprès de la vendeuse.

« -Vous avez l’œil ! »

La dame alla se placer derrière, et les présenta un à un.

« -Celui-ci est un Ruban Trio. Si trois de vos Pokémon les arborent en symbiose, leur puissance en sera quadruplée ! »

Elle se décala au centre.

« -Celui-là est un Ruban Duo. Les binômes font la paire ! Confiez-les à deux alliés, et eux aussi verront leur puissance quadruplée.  »

Elle désigna le dernier.

« -Et enfin… Le Ruban Solo ! Qui rappelle la tristesse et la solitude du combat solo… Il est parfaitement inutile, hihi. On l’a mis ici car il restait de la place sur le présentoir, et que… Eh bien, jamais deux sans trois, hmm ? »

Le regard de Marie s’attarda dessus. Elle souleva Stahl pour avoir ses yeux en face des siens, et le Pokémon ne parut toujours pas plus réagir. Elle le replaça alors au creux de ses bras, et parfaitement sérieuse, s’adressa à la vendeuse.

« -Je vous le prends. »

… Son sourire se crispa.

« -… De quoi ? Le Ruban Solo ? »

La blanche acquiesça.

« -… Hum, je crois que vous n’avez pas bien compris… Cet article est une simple plaisanterie, il n’a pas vocation à servir... »

A nouveau, Marie hocha la tête.

« -Très bien. Je vous le prends. »

La vendeuse la dévisagea pendant plusieurs secondes. Ok, elle était cheloue, elle. Après quelques secondes d’immobilité totale, sa main saisit le ruban, qu’elle tendit ensuite à l’adolescente.

« -… Eh bien, tenez, je vous le donne. Nous ne comptions pas vraiment le vendre, donc... »

La Mentali s’en empara, et la remercia. Devant son scepticisme apparent, elle jugea bon de préciser sa pensée.

« -J’estime que la sobriété est une vertu rare. »

Et elle se détourna.

« -Salutations. »

Elle s’éloigna, laissant ses autres Pokémon voguer gaiement au gré des étalages. Elle avisa un espace de verdure, plus loin, et alla s’y asseoir en dépit de sa nouvelle tenue.

En tailleur, elle plaça le Grindur entre ses jambes. Elle prit le Ruban Solo tout juste acquis, et le déplia délicatement.

« -Ne vois surtout pas ce présent comme une offense. » elle marqua une courte pause, occupée à tendre le tissu « Bien au contraire. Ton calme absolu et ta sérénité ont souvent été source de réconfort, pour moi. »

Tout doucement, elle le souleva, et lui passa le ruban autour.

« -Je n’ai jamais été une créature sociale. Constate-le : même aujourd’hui, parmi cette foule, je me suis sentie obligée de me placer à l’écart. » vint le moment de nouer le tout « J’ai parfois besoin d’être seule. Et dans ces moments là… Ta présence est la seule que je puisse apprécier. »

Elle termina le nœud.

« -Et voila. »

L’humaine tendit Stahl à bout de bras, et l’observa. Le Ruban Solo recouvrait l’intégralité de son corps ovale, avec le petit nœud placé juste au dessus de sa tête. Ainsi, il ressemblait à s’y méprendre à un œuf de Pâques.

Marie laissa s’échapper un léger pouffement, et sourit.

« -Cela te va à ravir. »

Le Grindur…

Écarquilla les yeux.

Il dévisageait sa dresseuse, presque choqué. Celle-ci capta immédiatement sa stupéfaction, et fronça les sourcils, perplexe. Qu’avait-elle fait pour mériter un tel ahurissement ? Jamais Stahl n’avait affiché pareille émotion, jusqu’alors.

Et aussitôt, elle comprit.

Ses yeux prirent la même forme circulaire.

Choquée, elle entrouvrit ensuite la bouche, et tenta d’articuler un mot.

En vain.

« -Je… ? »

Elle déposa lentement Stahl à terre. Et de ses mains libérées, les porta jusqu’à sa gorge.

« -Était-ce… ?  »

Elle inspira un coup, et parvint à finir se phrase.

« -... Un rire ?  »

Flash. Elle fut brusquement interrompue par une source impromptue de lumière. Par réflexe, elle détourna le regard, et plaça son bras devant son visage.

Ce qui ne l’empêcha pas de percevoir son origine.

C’était Stahl.

Stahl brillait de mille feux.

Marie se leva d’un bond, et maladroitement, recula de quelques pas. Le petit et sphérique Grindur gagnait en ampleur. En taille. En proportion. Parti d’une hauteur ridicule, il prenait en altitude, au point d’arriver au niveau de sa maîtresse. Des tiges surgirent alors de son corps, et s’étendirent eux aussi, pour finalement se planter dans le sol.

La lumière s’interrompit aussi soudainement qu’elle était survenue.

Son Grindur avait disparu.

Ne restait plus qu’un Noacier, devant elle.

« -... »

La bouche entrouverte, elle en restait sans voix. Le Pokémon lui-même ne paraissait pas pleinement avoir conscience de ce qu’il lui était arrivé. Ses yeux se baladaient de gauche à droite, puis de droite à gauche, et cherchaient à comprendre pourquoi tout lui semblait d’un coup moins grand.

La demoiselle porta ses mains à sa poitrine.

Des larmes perlaient au bord de ses yeux quand elle fit ce simple constat.

« -… Le ruban a lâché. »

Les pupilles de Stahl s’arrêtèrent sur le visage de sa dresseuse.

Elle souriait.

Ses yeux aussi s’humidifièrent.

HRP:
 

_________________

« Ne vous avisez plus de risquer votre vie pour la mienne. Du moins… Tant que je n’aurai pas fait de même à votre égard. »
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12037
PNJs
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Jeu 25 Avr - 13:42
Calua > tu obtiens un œuf de Salamèche !

Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 Sprite_004_XY


Nimue > tu obtiens un œuf de Corayon !

Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 Sprite_222_XY

_________________
Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 7z5c
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2354
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Jeu 25 Avr - 19:48
‘’NEAKI, MONTRE-TOI ! ’’

Cette fois, elle a dépassé les bornes ! Si je mets la main sur cette Sabelette, je vous jure qu’elle finit transformée en Oeuf de Pâques géant et qu’ensuite, je l’offre à Ginji ! Une menace qui ne semble pas vraiment faire son effet dans la chambre, puisque le reste de mon équipe brille par son manque de réactions. Tout juste Mithos rit-il sous cape, tandis que je retourne littéralement mon lit et mon placard à la recherche de la type Glace.
Sur le bureau, s’étale quelques débris de chocolats encore sculptés, ultime reliquat de mon travail des deux derniers jours :plusieurs oeufs fait main, dont un pour Nico ! J’ai laissé tout ça à peine dix minutes sur le bureau, le temps d’aller chercher de quoi les décorer et en revenant...plus rien. J’avoue, au départ, j’ai failli me mettre en quête de Sol pour le trucider. Malheureusement pour elle (et heureusement pour lui) Neaki a signé sa faute, en laissant une petite flaque sur la chaise du bureau, provoquée par la fonte permanente de sa carapace. Maintenant, où est-elle encore passée ?!

‘’Lucki, aide-moi un peu !’’

‘’...’’

‘’Ok, alors juste une direction !’’

Afin de préserver sa tranquillité (et en se retenant de m’en mettre une, sûrement), mon starter se contente d’étendre une patte en direction de la fenêtre : sur la rambarde en bois, une autre flaque trahit le passage de cette goinfre et une longue traînée humide sur le sol sec de l’académie, semble se dessiner en direction de sa sortie. À tous les coups, elle a dû quitter les lieux précipitamment, et n’a pas une très grosse avance !
Chaaaaaaaaargez !

******************

Pff, pff, mais jusqu’où elle est allé ? J’vais finir par devoir quitter l’île à la nage, on dirait qu’elle a roulé jusqu’à...Nuevo. Ok, même si je dois y passer la journée, tu n’échapperas pas à ma vengeance, Neaki ! Même si je souffle un peu, c’est pas ça qui va m’arrêter, on reprend !
Dans les rues, on dirait que les festivités battent leur plein : moi qui voulait faire un petit tour à la fête, c’est réussi même si c’est pas exactement comme ça que je voyais la chose. Avec tout ce monde, j’ai complètement perdu la trace laissée par la type Glace, comment je fais maintenant ? Elle se dirigeait vers le Parc, donc maintenant...

‘’Hep là, petite, où tu crois aller comme ça ?’’

‘’Je suis un garçon !’’

Même si plusieurs passants se sont arrêtés lorsque ça m’a échappé, le grand type qui me fait face ne semble pas du tout s’en formaliser. Vêtu d’un costume digne d’un garde du corps, une paire d’oreilles pelucheuses fixées à un serre-tête sur son crâne, on peut dire qu’il est difficile à manquer. Pourtant, c’est un sourire moqueur qui vient accueillir ma réaction, juste avant qu’il ne m’indiquer un stand d’un grand mouvement de main.

‘’Désolé...petit. Pour participer, faut être en costume ! T’as des vendeurs pas loin,  alors, si tu veux passer, va donc y faire un tour et en vitesse !’’

‘’...Bougez-pas, je reviens.’’

C’est pas ça qui va m’arrêter, loin de là ! Les stands de costumes, c’est pas ça qui manque heureusement et quelques minutes plus tard, je peux de nouveau me présenter devant l’entrée, avec une capuche ornée de deux oreilles sur la tête. La veste On est un peu loin de l’image du Ranger badass, mais ça pourra servir, j’suis sûr : Si je dois infiltrer un gang de Laporeilles, j’ai déjà le costume ! En plus, pour que ça matche, on m’a même filé un sac à dos assorti!...Quoi ?
Une fois la barrage franchi, en revanche, mon problème reste entier. pas de piste pour retrouver ma Sabelette, j’imagine qu’il ne me reste plus qu’à fouiller les stands au hasard et à croiser les doigts.

‘’OUAAAAH MAIS QU’EST-CE QUE C’EST QUE ÇA ?’’

*CHOMP CHOMP CHOMP *

Ou à me fier à mon ouïe, ça marche aussi ! Le bruit de mastications est tel, qu’il couvre presque les cris outragés du pauvre chocolatier, qui vient de s’apercevoir qu’une petite boule de glace grignote tranquillement son stock derrière le comptoir. Bondissant entre les passants les plus proches, je parviens à apercevoir une petite queue brillante, juste avant qu’elle ne disparaisse de l’autre côté du stand. Le temps de lancer un regard profondément désolé au vendeur, je me lance à sa poursuite : elle a beau zigzaguer entre les stands en semant des miettes de chocolat, cette fois, je la lâche pas !

‘’Ranger...DIVE !’’

J’suis presque à sa hauteur, lorsque d’une détente, je bondis pour la plaquer au sol ! Malgré ses tentatives pour se tortiller, la Sabelette ne parvient qu’à gagner quelques centimètres, avant de se retourner pour m’implorer du regard. Tu crois vraiment que je vais te pardonner comme ça, après tout ces oeufs en chocolats...que tu as dévoré...Ils n’avaient pas la moindre chance, les pauvres !

‘’Neaki...Faut qu’on parle. Euh, où est-ce que tu as trouvé ça ?’’

Même la tentative de la type Glace pour m’amadouer, en me tendant un petit oeuf encore intact ne suffira pas à m’amadouer !...Enfin, pas trop. Ça reste quand même un oeuf au chocolat et j’ai rien avalé depuis des heures, donc à bien y réfléchir, c’est peut-être pas si grave.
Relâchant mon étreinte, je m’empare donc de son cadeau, tandis que Neaki se déploie face à moi, avec un regard contrit.

‘’Merci...je suppose. Faudra que tu me dises où tu as trouvé ça. En attendant à table !’’

*Gnap*



‘’AÏE !’’

Mais c’est super dur, ce truc, j’arrive même pas à croquer dedans...Attends, ça s’ouvre ?! C’est pas du…

‘’...chocolat. NEAKI !’’

Qui a bien évidemment disparue d’une roulade, pour se perdre dans la foule. Je balancerai bien son ‘’cadeau’’ mais je jure que je vais le lui faire manger, si je l’attrape !

‘’REVIENS-LÀÀÀÀÀÀÀÀÀ !’’

HRP:
 

_________________
Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 1529618029-cael
Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Yuna Frostheart
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 62
Jetons : 2265
Points d'Expériences : 1907
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Ven 26 Avr - 23:04

Fête Ovifère

Event #4
Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 Type_Feu_GO Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 Type_Feu_GO Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 Type_Feu_GO
♫ ♫ ♫
Pâques

Une période de l’année que je n’apprécie pas particulièrement. Pourquoi me demanderez-vous ? C’est simple, la chasse aux œufs ce n’est pas mon fort, je n’ai jamais de chance et je trouve toujours les plus petits. Et pour ce qui est du chocolat, depuis que j’ai fait une overdose de cette douceur à mes 10 ans, je n’en mange plus vraiment. Et oui c’est possible de faire une overdose de chocolat, je n’en suis pas morte, mais je suis restée clouée au lit pendant une bonne semaine avec un mal de ventre incroyable. Voilà pourquoi vous me verrez toujours manger mes chocolats en petite quantité.

Alors quand j’ai vu qu’il y avait des animations en ville, je n’ai pas spécialement envie d’y aller. Mais c’était sans compter sur mes pokémon qui ont bien l’intention d’y participer. Enfin pas tous, à la tête de Lucifer et Deva, je sais qu’il est tout simplement hors de question que je les emmène en ville. Mais ce n’est pas le cas de Stella, Abaddon et Moegami dans une moindre mesure. Elles sont toutes les trois impatientes d’y aller, à tel point que je les vois sautiller dans tous les sens. Je regarde que toutes mes affaires sont prêtes, et je me tourne vers mes trois pokémon.

-On y va les filles ?


Elles me répondent en cœur, et nous nous dirigeons vers les festivités de la ville. Je sais que ma sœur s’y est rendue aussi, mais je ne pense pas que je vais la voir. Connaissant mon ainé, elle doit être à la chasse aux œufs, elle a toujours aimé ça. Nous arrivons finalement au festival, et la première chose qui me vient en tête, c’est que je suis dans le thème avec mes oreilles de Laporeille. Marie me les a acheté il y a deux semaines, et même si je ne les aime pas vraiment, elle m’a fait promettre de les porter…Ma grande sœur a toujours trouvé le moyen de me piéger, et de me faire promettre ce qui l’arrange le plus.

Enfin, il y a de l’animation, et mes pokémons sont aux anges. Je vois leurs yeux briller de mille feux face à tous ces gens, pokémon, et surtout œufs en chocolat. Enfin, elles ne profitent pas toutes de la fête, l’une d’entre elle n’est pas très rassurée. Je veux bien entendu parler de Moegami, ma Poussifeu, je m’y attendais un peu, mais je dois avouer que j’espérai que ça se passe un peu mieux cette fois.

Depuis qu’elle est sortie de son œuf, il y a de ça plusieurs mois, Moegami est atteinte d’une timidité maladive. Et quand je dis maladive, c’est vraiment une timidité à son extrême. Par exemple, quand je sors et qu’elle croise un homme, elle vient se cacher dans mes jambes, si ce n’est dans mes bras, le tout dans un cri de terreur. Il y a pourtant eu quelques améliorations depuis sa naissance, elle ne fuis les membres masculins de mon équipe, et elle arrive même à tolérer ceux de l’équipe de Max, ma colocataire. Malheureusement quand on sort en ville, ça ne change strictement rien, elle est toujours dominée par sa timidité.

D’ailleurs à peine un homme accompagné de sa fille passe un peu trop près de nous, que ma Poussifeu crie et atterris dans mes bras. Je soupire légèrement avant de resserrer un peu mon étreinte sur elle, la caressant pour la faire arrêter de trembler.

-Chut, ça va aller Moegami, ce n’est rien.

C’est devenu une routine, mais je sais qu’au fond d’elle, ça la gêne beaucoup. Ça ne doit pas être facile pour ma Poussifeu, de ne pas pouvoir faire tout comme les autres. Je sais qu’elle envie beaucoup Hestia et les autres, mais hormis la mettre en situation, je ne sais pas comment faire pour l’aider à surpasser sa timidité maladive. Alors que je me perds dans mes pensées, je sens Hestia se frotter à ma jambe, et mon montrer une direction. Je comprends vite où elle veut en venir quand je vois une bâche étalée au sol, des pots de peinture tout autours. Là ou la plupart des personnes voient un moyen de laisser une trace de leur passage, ou d’exprimer leur art, moi je vois un potentiel moyen d’aider ma Poussifeu.

Hestia sait mieux que moi ce que ressent Moegami, elles passent les trois quarts de leur temps ensemble. C’est pour ça qu’elle a eu cette idée, en laissant ma Poussifeu marqué cette bâche de son empreinte, elle aura fait autres choses dans ce festival que ce cacher dans mes bras.

Nous nous rapprochons donc de la toile, et on se place dans un coin ou il n’y a pas grand monde, histoire que Moegami ne se sauve pas en courant. Je dépose cette dernière au sol, alors que Stella ramène déjà un pot de peinture vers nous, grâce à ses pouvoirs psychiques.

-Allez les amies, on va laisser une trace de notre passage à ce festival.

Vu qu’il n’y a pas de pinceau disponible, je trempe mon doigt dans la peinture, avant d’écrire ‘’Frostheart’’ sur la toile, et de laisser une trace de ma main en dessous. Hestia m’imite en trempant toutes ses pattes dans la peinture, et en sautant d’un coup sur la toile, pour ne pas gâcher la marque de ses pattes. Stella qui d’habitude est si expressive, trempe juste sa patte pour la poser à côté de la marque de ma main, et celles d’Hestia. Nos trois regards se posent alors sur Moegami qui n’a pas bougé d’une plume.

-Tu veux le faire Moegami ?

Elle lève son regard vers moi et hoche la tête, je la prends donc dans mes mains (après avoir essuyé cette dernière), et je trempe ses pattes dans la peinture avant de vouloir la poser sur la toile. Malheureusement pour moi, un jeune homme avec son Rattata d’Alola passe derrière nous, et timidité oblige, ma Poussifeu saute de mes bras, et s’enfuis en courant.

Génial je dois la rattraper maintenant, je soupire avant de me lever et de courir après la fuyarde, mes deux autres pokémon à ma suite. Mais c’est pas facile de rattraper une petite Poussifeu qui slalome entre toutes les personnes présentes dans le festival. Enfin normalement ça ne serait pas un problème, mais Moegami a le talent Turbo, ce qui fait que si je ne l’attrape pas rapidement, je ne pourrais plus la suivre.

Après deux bonnes minutes de course, je comprends que je ne pourrais pas la rattraper comme ça, elle a pris trop de vitesse. Je n’ai donc pas d’autre choix, je fais appel à Ama que je chevauche immédiatement, et que je lance à la poursuite de ma Poussifeu. Quelques instants plus tard, nous arrivons à la hauteur de la fusée orange, et je saute, l’attrapant dans les bras avant de faire un rouler-bouler à l’atterrissage.

-Chut…là Moegami, c’est fini. Désolée, je n’aurai pas du t’emmener ici, tu n’es pas encore prête.

Je soupire légèrement, la serrant contre moi, alors que je l’entends gémir quelques peu. C’est une déception pour elle aussi, elle aurait vraiment voulu pouvoir passer un bon moment avec nous, sans qu’il n’y ait de course poursuite…mais voilà, ce n’est pas possible.

-J’en ai marre de courir…


Je baisse la tête vers ma Poussifeu, c’est elle qui vient de parler ? Il ne me faut pas longtemps pour comprendre que c’est Stella qui me permet d’entre ses pensées. Je ne sais pas si c’est de manière volontaire ou non, mais je compte bien profiter de la situation.

-ça va s’arranger. Tu finiras par ne plus être timide à ce point.


Elle me regarde avant de froncer les sourcils et de se dégager de mes bras pour me faire face.

-J’en ai assez, j’en ai marre, de ne pas pouvoir me promener normalement !!! J’en ai marre que vous me voyez comme une pokémon fragile.
-Moegami…
-Je veux pouvoir me battre comme Lucifer et Ama, je veux pouvoir te réconforter comme Hestia, je veux pouvoir me balader avec toi comme Stella et Lurida !!!

Je ne m’attendais pas à la voir aussi énervée, mais je comprends un peu mieux ce qui se passe dans sa tête…et c’est vrai que je suis toujours à la couver, à la protéger. J’essaye de la mettre en face de certaine situation pour qu’elle affronte sa timidité, mais d’un autre côté je la materne beaucoup. Je viens de me rendre compte que je n’ai pas fait un seul combat avec elle.

-Je suis désolée.
-Hein ?
-Je pensais t’élever correctement, mais j’ai eu tords. Je pensais que te ménager était la bonne solution, y aller pas à pas serait la bonne méthode. Malheureusement ce n’est pas le cas…tu en as beaucoup souffert et je suis vraiment désolée…Je te promets qu(à partir d’aujourd’hui tu ne seras plus mise sur la touche, et pour mon prochain combat, tu seras de la partie.

Ma Poussifeu me regarde étonnée, avant que de petites larmes apparaissent aux bords de ses yeux. Alors qu’elle s’apprête à sauter dans mes bras, son corps se met à briller d’une lueur que je commence à connaitre. C’était tout ce qui lui manquait, ma reconnaissance, il fallait qu’elle sache que je ne la considère plus comme une enfant. Son corps s’allonge, des bras apparaissent, ses pattes se renforcent…

Et c’est une magnifique Galifeu qui atterrit dans mes bras, me plaquant au sol. Elle me regarde à nouveau étonnée, mais cette fois c’est à cause du fait que je sois tombée en la réceptionnant. Elle met quelques secondes pour comprendre ce qui vient de lui arriver, son regard alterne maintenant entre moi et ses mains.

-Tu vois Moegami, tu as réussi à devenir plus forte.

Je la serre dans mes bras, et c’est partie pour un câlin général avec Hestia, Ama et Stella. J’aurai tellement aimé ressentir quelque chose, pouvoir partager leur bonheur, mais encore une fois, il ne se passe rien. Ça ne m’empêche pas d’afficher un sourire, et de me relever après ce câlin général.

-Allez les amis, on a une toile à finir il me semble.


Nous nous rendons donc de nouveau à la toile. Sur le chemin, Moegami ne m’a pas sauté dans les bras, heureusement d’ailleurs, j’aurai de nouveau fini par terre. Une fois arrivée, c’est avec fierté que la Galifeu pose la marque de sa patte sur la toile, à côté des nôtres. Ça marque le début d’une nouvelle page de sa vie et…

-Excusez-moi Mademoiselle.

Moegami sursaute et se cache derrière-moi…Ce qui m’arrache un sourire, finalement elle n’a pas tant changé que ça, quand on la surprend, la réaction est immédiate. Je me tourne vers l’homme qui vient de nous interrompre.

-Oui ?
-Je vous ai vu courir après votre Poussifeu tout à l’heure, et je viens de voir qu’elle vient d’évoluer. J’ai été étonné par sa vitesse, et ça m’a rappeler de bon souvenir.
-Ha heu…je suis contente si ça vous a fait plaisir.
-J’aimerai vous remercier, tenez prenez ça, ça permettra d’augmenter la puissance de votre partenaire.

Il me tend une bouteille que je prends avant qu’il ne nous salue, et reparte dans son coin. Je dois avouer que je ne savais pas vraiment quoi dire ou faire. Un coup d’œil à la bouteille me permet de constater qu’il s’agit de Protéine qui augmente l’Attaque d’un pokémon…C’est Moegami qui va être contente.

Avec un peu de recul, il faudra que je remercie ma sœur de m’avoir persuader de venir à ce festival, ça valait vraiment le coup, même si l’on a pas eu de chocolat.



Hrp:
 

_________________
 
You can never
turn back


Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Dim 28 Avr - 16:25
GINJI LABELVI

rp solo
« Fête Ovifère »

Agacé, je tire sur mon col.

« -Raaah, c’pas vrai… »

Je tente de faire quelques mouvements des bras, mais sans grande conviction. A côté de moi, Lucina me sermonne.

« -Luxray ! »

Je m’offusque immédiatement.

« -Mais je râle pas ! C’est juste que… » je baisse les yeux sur ma tenue « Comment se fait-il que je me retrouve ENCORE en kimono ?… »

Vous savez quelle fête on célèbre, aujourd’hui ? PÂQUES ! Le meilleur événement au MONDE !  Bien loin devant les anniversaires, Noël ou même Halloween ! Parce que si les gâteaux, dindes fourrés et bonbons sont autant de merveilles qu’il y a de grain de sable sur une plage, Pâques lui, abonde d’une chose encore meilleure….

LE CHOCOLAT.

Bon, il y a d’autres trucs aussi, hein, ‘faut pas croire. Genre, les lapins, LE CHOCOLAT, le printemps, LE CHOCOLAT, la convivialité, LE CHOCOLAT, les déguisements, et LE CHOCOLAT.

Non non, je confirme, Pâques est résolument une fête géniale et chocolatée. La seule petite zone d’ombre au tableau…

C’EST CETTE TENUE ! Me plier aux traditions pour avoir du chocolat, ok, je le fais volontiers… Mais je ne peux pas avoir un déguisement de lapin, comme tout le monde ?! Ou juste les oreilles ?! Pourquoi est-ce que je me retrouve aussi affublé de ce yukata ?… Ou kimono, je n’en sais rien, juste : POURQUOI ?!

Lucina laisse s’échapper un grognement tout en battant l’air avec sa queue. Je soupire, et lève les yeux au ciel de résignation. Effectivement, si j’avais voulu louer autre chose que cet ensemble, il aurait fallu que je m’y prenne plus tôt… Mais ce n’est pas non plus TOTALEMENT ma faute s’ils ont épuisé leur stock d’oreilles individuelles et qu’il ne restait plus que cet ensemble !… Si ?…

Bon, et puis basta…

De toute façon, ma faim insatiable n’a que faire des restrictions mobiles engendrées par le port de cet habit. C’est décidé : JE LES DÉVORERAI TOUS !

… Les chocolats, hein, pas les 25 000 personnes venues participer à la fête…

C’est sûr que pour avoir du monde, il y a du monde. J’espère qu’il reste assez de chocolats éparpillés dans le Grand Parc… De toute façon, c’est la raison pour laquelle j’ai amené mon arme secrète ! Me positionnant en plein cœur de la zone, je prends une profonde inspiration pour me concentrer. Puis, l’air grave, je tends le bras, et sonne le signal de départ.

« -Lucina… A TOI DE JOUER !
-… »

Assise en une posture résolument inactive, elle me toise sans broncher. Je me jette à genoux face à son refus de collaborer.

« -S’il te plaît Lucina ! Avec ton regard perçant, c’est un jeu d’enfant de repérer tous les œufs ! S’teuplaît s’teuplaît s’teuplaît ! »

Je ramène mes bras contre moi, et lui sors ma technique ultime :

Les yeux de Ginji battu.

« -Tu n’oserais quand même pas me faire manquer tous ces délicieux chocolats…. Si ? ;;  »

Elle me sonde du profond de mon âme, et finit par soupirer de résignation. En réaction de quoi, je lui saute dessus pour lui faire un câlin.

« -MERCI LUCINA ! T’ES LA MEILLEURE !  »

Elle me dégage d’un mouvement de la patte, et prend quelques secondes pour se concentrer. Lorsqu’elle rouvre les yeux, ils se sont illuminés d’une lueur dorée, et scrutent les alentours. Quelques secondes d’observation lui suffisent alors à m’indiquer une direction de la queue.

« -Derrière cet arbre, il y en a… ?  »

Lucina acquiesce. Je me lève au quart de tour et pars les chercher.

« -OUAIS ! TU GÈRES !  »

Je reviens à peine quelques secondes plus tard pour décharger une poignée de petits œufs devant elle. Aussitôt, elle m’indique une autre direction, vers laquelle j’accours immédiatement. Et dès lors que je reviens les bras chargés de chocolats, rebolote…

C’est ainsi que des passants purent voir un Pokémon jouer à « va chercher » avec son dresseur.

Sauf que c’est l’humain qui courre partout comme un dératé pour ramener les petits trucs ronds.

***

*CROC*

« -… C’est bizarre… »

Après avoir mordu dans un œuf, je retire celui-ci de ma bouche, et l’observe d’un air circonspect. Lucina, posée juste à côté dans un véritable nid d’œufs en chocolat, me jette un coup d’œil intrigué.

« -… Je suis presque sûr que celui-là ne se mange pas. »

En effet, ce que j’ai cru pour du chocolat semble être un simple compartiment en plastique. D’un court cri et mouvement du museau, ma partenaire m’informe que je devrai l’ouvrir, ce que je fais sans trop tarder. J’en tire alors un petit ruban, visiblement dissimulé à l’intérieur.

« -…Oh. Regarde, c’est un œuf surprise !.. »

J’affiche une mine attristée.

« -… Donc ça veut dire… Moins de chocolat ? »

Lucina lève les yeux au ciel.

HRP:
 

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Sirius B. Powell
Sirius B. Powell
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 18 yo
Niveau : 51
Jetons : 4934
Points d'Expériences : 1534
Coordinateur Mode
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Lun 29 Avr - 9:50


fête ovifère
sweet soft bunnies

Sirius est un coordinateur. Dans l’âme, dans le sang, dans la tête. Sirius est un coordinateur et son objectif est simple. Devenir le meilleur. Sirius n’accepte rien de moins que la première place et voir son nom, sur la toute première ligne, à côté du « 1 » amène un sourire satisfait sur son visage. Sirius envoie rapidement un petit message à sa belle-sœur avant de se diriger joyeusement vers l’extérieur de la cafétéria.

Après un léger détour par sa chambre pour enfiler son superbe costume de Pâques, il se dirige vers le bus, bien camouflé derrière l’énorme tête pelucheuse qui constitue la pièce maîtresse de son costume. Amusé par les regards qu’on lui lance, il s’installe, comme si tout était normal, à côté de la fenêtre, vers le fond du bus. Habituellement, Sirius est du genre à s’isoler complètement dans son monde dans les trajets en bus, pourtant aujourd’hui, il prend garde à observer le moindre mouvement, la moindre entrée dans le bus. Les réactions des gens face à son costume de lapin géant sont bien trop délicieuses pour les ignorer.

Composé d’un kigurumi pelucheux et rose et d’une tête de lapin énorme assez semblable aux mascottes de fast-food, le costume est tout simplement ridicule. Exactement ce que Sirius recherchait. Et camouflé derrière l’énorme tête de lapin, il n’a pas à se soucier d’une quelconque gène. Il va juste essayer de faire peur aux gens en ayant l’air stupide.

La base non ?

Le bus arrive au centre-ville et Sirius en descend, sans oublier son petit panier bien remplit d’œufs en chocolat. Délicieux et achetés dans la meilleure chocolaterie d’Adala, rien que ça. Parce que Sirius est extravagant et qu’il est riche. Autant en profiter et en faire profiter.

Sa Couafarel à ses côtés, chouchoutée pour ressembler, elle aussi, à un énorme stupide lapin rose, c’est important d’être assortis, Sirius se ballade joyeusement dans le parc et distribue ses œufs de Pâques aux enfants qui osent l’aborder sous les regards affolés de leurs parents. Pour le plus grand plaisir et l’hilarité totale de Sirius.

Le festival est plutôt sympa entre ses chasses aux œufs, son tournoi (c’est pas Paul d’ailleurs là ?) et ses petits jeux. Ça manque un peu de coordination et de performances au goût de Sirius. Tout du moins, jusqu’à ce qu’il voit les petits kiosques et les personnes réalisant des petites performances sur le tas.

Super fun.

Soudainement excité, Sirius se dirige vers les stands et s’inscrit pour passer. Accompagné seulement de sa Couafarel, sa prestation sera probablement un peu faible puisqu’elle est principalement dressée pour les défilés de mode … Ou alors … il peut simplement …

Une idée en tête, le garçon se pose dans le parc et commence à travailler, utilisant ce qui lui tombe sous la main pour mettre en œuvre son idée. Un rapide changement dans les détails de son costume plus tard, il se concentre désormais sur sa Couafarel qu’il recoiffe légèrement, simplement pour que la coiffure ressemble parfaitement à ce qu’elle était à la base.

Ça semble pas faire de sens mais promis ça va en faire.

Le nom de code de Sirius « Pink Bunny » est appelé et il se dirige vers la scène avec sa pokémon. Le duo, pleinement conscient de leur aspect plus que ridicule commencent à se dandiner sur un remix de la célèbre chanson Spooky Scary Skeletons nommé Sweet Soft Bunny.

Le refrain passe plusieurs fois, toujours sous les pas de danse déjanté de Sirius et Spica. Puis vient le moment clé. La musique, festive et joyeuse change de ton pour quelque chose de plus langoureux et, si j’ose dire, sexy.

Et comme ça, Spica arrache le kigurumi de Sirius pour révéler un délicieux justaucorps rose flashy agrémenté d’une petite queue blanche au dessus du popotin parfaitement rebondi de Sirius.  

De même, en quelques gestes habiles, Sirius décoiffe Spica pour lui donner un look de chien de race. Leurs mouvements changent aussi, deviennent plus gracieux et là où leurs gestes n’étaient pas synchro, ils s’accordent et renouvellent leur ridicule danse en un mélange de quelque chose entre le ridicule et le gracieux.

Quand la musique s’arrête, Sirius est accueillis par quelques applaudissements de politesse, les regards confus du public étant une réponse suffisante au fait que Sirius a parfaitement remplit son objectif de surprendre.

Parfait !


|| obtention de Ruban Duo

_________________
sirius
liens
atelier
Enzo White
Enzo White
Région d'origine : Hoenn - Pacifiville
Âge : 23 ans
Niveau : 10
Jetons : 1220
Points d'Expériences : 181
Adulte Blogueur
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Lun 29 Avr - 10:34

event
fête ovifère
Il y avait quelque chose qui n’allait avec la fenêtre.

Voyez, Enzo s’était réveillé ce matin là avec un mal de crâne assez conséquent. La bouteille de vin rouge posée sur sa table de nuit et l’ordinateur avec Netflix encore allumé semblait être un assez bon résumé de la manière dont il avait passé sa soirée.

Mais voyez vous, Enzo n’est pas exactement du style à boire simplement pour boire. Quoique, en vrai ça se discute. Mais bref, tout ça pour dire que hier, Enzo n’a pas bu pour boire. Il a bu avec un objectif.

Il a bu avec l’objectif de vérifier si c’est vrai que les dents rougissent quand on boit du vin rouge. Voyez quand je vous dis que c’est discutable le boire pour un rien ?

Bref, ça nous avance pas plus que ça pour notre fenêtre pas vrai ?

Donc, notre fenêtre et son truc qui va pas.

C’était pas exactement la fenêtre qui avait un truc qui n’allait pas, c’était plutôt l’extérieur et puisque l’appartement d’Enzo était relativement petit et ne comptait en tout et pour tout qu’une seule fenêtre, le problème venant de l’extérieur était simplement visible par la fenêtre.

Un Enzo, en pleine gueule de bois, se lève donc maladroitement et se dirige vers la fenêtre qui illumine l’unique pièce de son studio d’une lumière très peu bienvenue par son mal de tête. Et ce qu’il voit … Par les sept enfers, il en a vu des choses Enzo mais ça … dans les rues, dans la résidence … partout.

Ils sont partout.

Pressé, Enzo avale un Doliprane avant d’enfiler un pantalon qui traîne sur le sol. Toujours avec son t-shirt de la veille, il sort rapidement de son appartement puis de la résidence. C’est pas un rêve, c’est pas un cauchemar.

C’est la réalité et elle est affreuse.

Voyez, il y a beaucoup de chose qu’on peut dire d’Enzo. C’est un vaurien, un loser, un flemmard. Il a une sorte d’intelligence qui semble être unique à lui, il est pas doué pour les relations avec les gens et pourtant il a eu plus de copines qu’il ne peut compter. Il est parfois méchant mais souvent moqué et il a la plus grande des chances.

Pourtant il semble que toutes ces années chanceuses doivent avoir un retour de la médaille et il semble que le retour est prévu pour aujourd’hui. Et Enzo … Enzo envisage un instant de simplement retourner dans son studio pour décuver et oublier que cette journée existe.

Une tâche blanche file entre ses jambes et fonce en direction du centre-ville et faisant jurer le jeune homme. C’est sa Goupix et elle est trop jeune pour qu’il s’en foute qu’elle parte en solitaire. Alors Enzo râle et soupire mais Enzo se dirige, avec son pantalon de survet’ trop grand pour lui et le t-shirt qu’il porte depuis au moins trois jours, vers le centre-ville.

Sans trop comprendre comment, Enzo se retrouve avec des œufs en chocolat dans les poches, des oreilles de lapin sur la tête et vraiment, vraiment, il veut être partout plutôt qu’ici. Et c’est rare de voir un Enzo aussi bougon. Il est plutôt souriant et enthousiaste habituellement mais là …

Là c’est Pâques et il déteste Pâques.

Même si sa Goupix est adorable avec son petit Ruban autour du cou.


|| enzo récupère un ruban duo

_________________


traveller
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12037
PNJs
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Lun 29 Avr - 11:03
Bonbons pris en compte.

_________________
Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 7z5c
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1687
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Lun 29 Avr - 11:04

fête
ovifère
Si l’alternance allongée de Max de l’autre côté du monde avait fait un bien fou pour sa confiance en elle et sa perception d’elle même, il restait bien une petite chose qui faisait que Max n’était pas toujours totalement à l’aise.

Attrapée le matin de Pâques par Annie, elle avait dû jouer à la poupée et se laisser faire pendant qu’Annie s’amusait à décorer la jeune femme avec des accessoires et autres tenues sur le thème de Pâques. Tout ça pourquoi ? Pour, comme disait Annie, passer un excellent moment ensemble et arrêter de se détester.

Terriblement stupide si on demande l’avis de Max, elle ne déteste pas vraiment Annie, elle est juste absolument insupportable et elle ne veut pas passer plus de temps que nécessaire avec la blonde. Mais est-ce que la coordinatrice accepte la décision de Max ? Bien sur que non. Elle n’écoute jamais personne et c’est typiquement pour ça, qu’elles ne s’entendent pas.

Définitivement agacée et pas forcément à l’aise dans sa tenue de bunny girl, Max n’a pourtant pas vraiment d’autre choix que de suivre l’insistante blonde. Ses longues mèches roses lâchés sont retenus par le serre tête avec les longues oreilles de lapins blanches. Le principal élément du costume est probablement le bustier/justaucorps terriblement près du corps et un peu trop décolleté pour que Max se sente vraiment à l’aise. Si elle a accepté le fait qu’elle n’aura jamais la poitrine généreuse dont les magazines parlent avec passion, elle n’est pas forcément à l’aise avec son statut de presque planche à pain.

Heureusement, le reste du costume met en valeur d’autres parties du corps de Max qu’elle préfère. Ses jambes par exemple avec de longues bottes qui mettent en valeur ses cuisses musclées. Sur son dos, une sorte de petite cape complète le costume et si Annie remplit définitivement plus pulpeusement le costume, Max est presque sure qu’elle n’a pas l’air complètement ridicule.

Pas forcément très à l’aise pour autant, la jeune femme se laisse pourtant entraîner par la blonde qui n’est définitivement pas son amie dans les allées du parc. Elle découvre avec amusement les différents stands et activités et bientôt c’est elle qui tire Annie a découvrir de nouveaux endroits et de nouvelles choses à faire.

Elle observe amusée le spectacle proposé par un type dans un costume absolument affreux de lapin et applaudit avec un sourire quand elle reconnaît Spica et, par conséquent, le dresseur camouflé derrière tant de rose.

Au final, malgré les sifflements et sa légère gêne face à sa tenue pour le moins … révélatrice. Quelques photos envoyées à Alban pour lui partager le moment et déjà, Annie propose de rentrer. Taquine, Max lui pointe les talons des bottes et Annie souffle un peu, rougissante. Le rire au bout des lèvres, Max entraîne simplement la blonde vers le bus pour rentrer, non sans l’embêter un peu plus.

Faut dire, elle l’a cherché.


|| max récupère un Ruban Négatif

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Cloé Nosya
Cloé Nosya
Région d'origine : Rhode
Âge : 13
Niveau : 13
Jetons : 2414
Points d'Expériences : 531
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Mer 1 Mai - 2:39
-Vite Kenaï on est en retard !

La petite dévalait les escalier deux à deux (parce qu’elle a de petite jambes) car elle était totalement à la bourre pour les jeux et le chocolat organisé par la mairie. En effet Cloé avait entraîné Amethy jusqu’à récemment et elle n’avait pas eu le temps de se sécher complètement. Mais c’est sans compter sur son dévoué Kenaï et Ran avec son panier en oseille qu’ils couraient en direction de la mairie laissant derrière eux au repos tous les petits protégés de Cloé sous la surveillance des plus grands.

Elle arrive 20min plus tard essoufflée comme jamais devant l’entrée du temple du chocolat...euh de la fête pardon. Chacun y allait pour sa petite envie particulière. Kenaï était pour manger sur tous les stands et faire des free hugs à ceux qui voulait, tout en surveillant Cloé évidemment. Ran, elle, se lança dans la chasse aux œufs et étonnement elle ne se servait pas de ses antennes pour détecter les résonances des objets dans le parc. Peut-être y avait-il trop de bruit ou bien voulait-elle participer à la loyale. Cloé venait pour la course. Elle chercha de longue minute impatiente de voir les jockeys à l’action avec leur monture. Des Rhinocornes. Pleins de Rhinocorne. Elle aurait bien participer si Amethy aurait été un peu plus vieux. Pou elle il est inconcevable de le faire participer pour le moment. Trop jeune et trop fragile. Elle s’en voudrait terriblement si jamais il se blessait.

Enfin le fait est qu’elle chercha longtemps avant de se rendre compte que la seule course présente c’est cette course aux œufs à la noix. Elle en avait rien à faire quoi. Alors pour se consoler, elle s’avança vers le coin pâtisserie et afficha son regard de Ponchiot battu.

-Je peux gôuteeeeer? fit -elle de sa voix d’enfant.

Elle goûta un peu tout avant de se faire poker par Ran, sa Nanméouïe. Elle avait dans son panier en oseille un œuf jaune et marron avec deux truc assez symétrique. Cloé pensa que c’était un œuf en sucre mais il n’en était point, il est… l’oeuuuuuuf.

HRP:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2043
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Mer 1 Mai - 3:12
Je vais y aller cela me donnera peut-être des souvenirs qui sait ? Une fête pour pâques j’ai du en faire avant mon trou de mémoire non ? Je veux dire que apparemment j’avais des amis et que avec mes Pokémons, au passage j’ai encore du mal avec tout les nom mais heureusement Bon… Non c’est pas ça… fin le machin qui flotte et qui me parle dans la tête fait un super secrétaire, il se souvient de tout. Le seul soucis c’est qu’apparemment, il n’a pas accès à ma mémoire car il n’a pas assez de puissance. Enfin bref il m’aide déjà beaucoup, si bien qu’avec lui je peux passer des journées sans me sentir impuissant et franchement dépendant. Je recommence à devenir un peu plus autonome. Donc cette sortie me fera le plus grand bien.

Je décide donc d’aller à la fête avec mon secrétaire, mon piaf en carcasse de voiture et le pangolin blindé de pique. Les autres y sont déjà et s’amusent comme ils veulent. Ils s’occupent beaucoup de moi je peux bien réduire l’effectif et les laisser s’amuser. Y a juste les deux poiscailles qui peuvent pas venir parce qu’ils ne marchent pas. Tant pis.

Étonnement, je me souviens parfaitement comment monter ma monture céleste et les consignes de sécurité, je sais encore lire, écrire, les trucs que j’ai dû apprendre sont pour la plupart conservé. Mais les trucs que j’ai appris ici sont comme disparu. Arrivé à la fête rien ne me donne de flash de souvenir. Bien que l’on me propose des costumes pour l’événement, je refuse catégoriquement. Je suis la rien que pour stimuler ma mémoire rien de plus. Manger des Magicarpe oui mais non.

Bin me tire de mes pensées en me présentant un œuf sui selon lui serait ici depuis longtemps. L’œuf m’est familier, étrangement, si bien que je lui demande de me téléporté l’œuf dans ma chambre.

Je regarde autour de moi voir s’il n’y a pas des gens que je reconnais pour peut-être m’aider à retrouver la mémoire. Je continue de chercher jusqu’à ce que une tête me dise quelque chose et je m’approche vers elle...



HRP:
 
Camille Duval
Camille Duval
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 9
Jetons : 2568
Points d'Expériences : 92
Todresseur Novice
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Mer 1 Mai - 13:01
Déso sista ! Aujourd'hui, je suis prise.
No problem. Tu m'racont'ras tout d'même ?
Pour sûr ! Allez, je te laisse, on m'appelle ! Passe une bonne journée, Emma !

Avant même d'avoir pu lui répondre, Su' mit fin à l'appel, probablement trop pressée pour attendre une réponse de ma part. 'Fin, de toute façon, elle savait bien ce que je pensais. Je n'avais pas de raison de m'en sentir vexée. Cependant, sans la présence de ma p'tite sœur pour égayer cette belle journée de Pâques, je me trouvais bien seule. Certes, il y avait toujours mes deux zigotos de compagnons, mais même eux étaient partis de leur côté de bon matin après avoir englouti leur petit-déjeuner, ne laissant avec moi que Lazuli. Ces dernières semaines, c'était devenu assez régulier, surtout qu'en attendant d'avoir une réponse pour mes stages, je ne pouvais qu'enchaîner petit boulot sur petit boulot, réduisant considérablement mon temps libre passé avec eux. Maintenant, il ne prenait même plus le temps de venir me voir pour aller s'amuser sans moi. C'en était bien triste. Heureusement que Lazuli restait toujours avec moi. Au moins, la Pingoléon me permettait de garder le sourire. D'ailleurs, me voyant perdre un peu de ma joie habituelle, elle avait commencé à se montrer un peu plus enjouée, un peu plus expressive qu'à l'accoutumée, essayant de me faire sourire, de me faire rire parfois. Et ça marchait, le comportement inhabituel de ma moitié ne cessant de me surprendre et de m'amuser. Au moins, avec elle, ma journée ne serait pas aussi morose qu'elle aurait pu l'être sans l'excitation de Meeko et Jake ou la fougue de Su'.

Tu viens, Lazuli ?
Pingo !

L'enthousiasme de la Pingoléon me fit sourire et c'est plein d'entrain que je quittai la résidence Aquali direction le centre-ville où se tenait alors la chasse aux œufs organisée par la ville. J'avais choisi de m'y rendre en cours de matinée, mais malgré tout, en arrivant au parc de Nuevo où se concentrait toutes les activités mises en place, le monde était déjà bien au rendez-vous. Tout autour de moi, les enfants comme les adultes s'agitaient en continu, criant et courant à la recherche du moindre œuf. D'un rapide coup d’œil, il ne m'était pas difficile de repérer que certains paniers étaient d'ors et déjà bien remplis. Rien qu'en les voyant, je me demandai si c'était bien utile pour moi de participer à cette journée. Lazuli le remarqua bien vite et m'indiqua d'un léger tapotement sur l'épaule doublé d'un sourire joyeux de ne pas m'en faire pour cela. La remerciant, je me dirigeai donc vers le stand d'accueil afin d'y récupérer mon propre panier afin de partir en chasse. Le bénévole qui m'accueillit m'expliqua rapidement que de nombreux œufs comestibles étaient disséminés dans tout le parc et malgré le grand nombre de personnes présentes, j'aurai largement de quoi remplir mon panier. Il ajouta cependant que cette chasse avait quelque chose de particulier, puisque certains œufs ne contenaient pas du chocolat mais un objet spécial ou même un futur Pokémon, ceux-là étant les plus difficiles à trouver. Cela ne fit alors qu'une fois le tour de ma p'tite tête.

Lazuli, on va faire ça ! Sus à l’œuf de Pokémon !
Pingo !

L'idée d'accueillir un futur nouveau membre de la p'tite troupe me rendait très euphorique. Depuis Lazuli, je ne m'étais jamais occupé d'un autre œuf Pokémon, Mamoune préférant éviter que je ne fasse des bêtises dans sa pension. Enfin, j'avais pu l'aider à s'occuper de certains bébés Pokémon, mais jamais je n'en avais eu moi-même la charge. Aujourd'hui, je tenais l'occasion d'y remédier. J'y pensais déjà comme si j'avais déjà l’œuf entre mes mains. J'imaginais ce que je comptais faire pour m'occuper de ce p'tit gars, combien j'allais le chouchouter. Certainement que Su' allait bien me jalouser pour cela, mais avec Félix son Chaglam et maintenant Esmeralda la Mesmérella qu'elle était parvenue à capturer dans le Bayou de Pléioné, elle aurait tôt fait de passer à autre chose. En tout cas, tout ça juste pour dire que j'avais grande hâte de trouver un de ces œufs Pokémon. Je n'attendis donc pas plus longtemps et, une fois que le bénévole eut terminé de m'expliquer tout ce qu'il fallait savoir, je me mis en quête d’œufs, me fondant rapidement dans la masse avec Lazuli à ma suite. N'ayant pas d'odorat développée comme Jake ou Meeko, la Pingoléon n'allait pas me permettre de repérer le moindre œuf autour de moi. Néanmoins, avoir une paire d'yeux en plus m'était tout de même d'une grande aide. Et bien que par plusieurs fois, nous fûmes prises de vitesse par d'autres participants à la chasse aux œufs, nous parvînmes à mettre la main sur de nombreux œufs en chocolat, parvenant à nous constituer un beau petit tas. Malheureusement, nulle œuf Pokémon. Il fallait s'en douter, bien sûr, mais j'aurai pensé avoir plus de chance que ça …

Oh ?

Heureusement, après une bonne demie-heure à gambader à travers le parc avec Lazuli, mon regard m'amena à repérer une petite zone à l'écart du chemin, cachée derrière quelques buissons et donnant sur une gloriette où se trouvait quelques bancs blancs et dans un style plutôt classique. Intriguée, je m'y rendis sans tarder, traversant les buissons pour rejoindre la plate-forme en pierre donnant une belle vue sur la ville. Tout autour, la flore était très colorée et abondante, cachant à moitié la gloriette. Il ne me paraissait pas étonnant que peu de monde l'ait repéré. On pouvait tout de même observer dans la poubelle situé dans un coin du lieu que des gens étaient déjà passé dans le coin et avaient très probablement déjà dévalisé l'endroit. Peu de chance pour moi d'y trouver quoique ce soit malheureusement. Du moins, c'est ce que je crus pendant un instant, mais Lazuli m'interpella subitement alors que je prenais une pause sur l'un des bancs, indiquant avec l'une de ses nageoires une zone où un buisson d’aubépines était disposée. À première vue, rien d'extraordinaire, mais en étant un peu plus attentive, je ne tardai pas à repérer à ton tour une forme particulière cachée derrière les branchages. Ni une ni deux, je sortis de la gloriette et partit voir ce qu'il en était, cherchant une zone du buisson où il m'était possible de plonger mes mains pour vérifier ce qu'il en était.

Mais oui ! C'bien ça ! Bien joué Lazuli !
Pingo ! ~ ♪

Comme je l'avais supposé, il s'agissait bel et bien d'un œuf. Et au vu de sa taille, il devait s'agir d'un des fameux œufs Pokémon mystère. J'en avais enfin trouvé un ! Délicatement, je plongeai mes mains dans le buisson, essayant d'éviter au mieux les épines. Je me rendis alors compte qu'il n'y en avait plus par là où je passai mes mains, comprenant alors que c'était par ce coin du buisson que quelqu'un était venu installer délicatement l’œuf. C'est donc finalement assuré que j'enfouis totalement mes bras pour attraper tout doucement le futur Pokémon, le faisant sortir tout aussi délicatement qu'il avait dû être inséré.

Woah ! Il est trop beau ! Viens Lazuli, on va lui trouver une belle couveuse maintenant. J'espère qu'on saura rapid'ment de quel Pokémon il s'agit !
Pingo !

Et c'est heureuse comme jamais que je terminai ma p'tite chasse aux œufs. Par la suite, je profitai avec ma Pingoléon des nombreuses activités mises en place pour l'occasion et m'en retournai à mon appartement finalement comblée par cette journée. Mais ça, ce n'était rien comparé à la lettre qui m'attendait à la résidence, celle qui annonçait le début d'une nouvelle aventure pour moi : celle de stagiaire !




→ Je vais me prendre cet œuf ! Merci d'avance o/
Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 5B2md4Z

→ Utilisation de la CT Eclate-Roc de Pingoléon, merci d'avance ~
(Dernière utilisation : 23 mars 2019)
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12037
PNJs
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   Mer 1 Mai - 17:21
Cloé > tu obtiens un œuf de Girafarig !

Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 Sprite_203_%E2%99%82_XY


Logan > tu obtiens un œuf de Ningale !

Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 Sprite_290_XY


Emma > tu obtiens un œuf de Venipatte !

Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 Sprite_543_XY

CT Eclate-Roc : Rien.


Topic fermé ! Merci pour votre participation !

_________________
Event #4 - Fête Ovifère - Page 2 7z5c
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #4 - Fête Ovifère   
Event #4 - Fête Ovifère
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :