[Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Lun 15 Avr - 21:53
Les Grandes Epreuves de la Voie sacrée des Lumières Enchantées Draconiques du Paradis de l’Ursaring doré.
Elle plissa les yeux, prit une seconde inspiration.

Les.
Grandes.
Epreuves.
De.
La.
Voie.
Sacrée.
Des.
Lumières.
Enchantées.
Draconiques.
Du.
Paradis.
De.
L’Ursaring.
Doré.

Seize ? Elle recompta une troisième fois le nombre de mots contenus dans l’appellation des épreuves pour lesquelles elle avait été appelée à la rescousse. Seize. Seize mots, sans compter le « l » apostrophe. Elle grimaça. Qui avait eu l’idée d’un nom aussi farfelu ? Et s’il n’était pas aussi farfelu qu’il en avait l’air, cela voudrait-il dire qu’il décrit effectivement ce en quoi consiste les épreuves ? Qu’est-ce que l’Ursaring Doré ? Et le Paradis de l’Ursaring Doré ? Et les lumières enchantées draconiques ? Et la Voie sacrée des Lumières Enchantées Draconiques du Paradis de blablabla truc machin chose ? C’était à s’en donner mal à la tête.
Y avait-il vraiment un Ursaring doré quelque part sur cette planète ? Et que représentait son paradis ? Une ruche d’Apitrini ? Donc la Voie sacrée serait le chemin qui mène jusqu’à une ruche ? Une route semée d’embuches ? Elle soupira. Jamais ça n’allait être ça. Il s’agissait d’épreuves, de rites, ils allaient devoir aider à réaliser plusieurs épreuves différentes. En tout cas, c’était ce que cela laissait sous-entendre l’annonce. Et pour couronner le tout, son partenaire de mission ne sera personne d’autre que le célèbre Ginji Labelvi ! Deuxième soupire. Elle n’était pas certaine d’être humeur à pouvoir supporter un tel énergumène, s’il était tel que les rumeurs le décrivaient. À en juger leur dernière rencontre, les rumeurs n’avaient pas tort. Mais il avait peut-être un peu changé entre-temps, non ?

« Bonjour, je vous prends une bouteille de jus d’orange s’il-vous-plaît. »
Le hall de l’aéroport était une vaste salle lumineuse, les rayons de soleil filtraient aisément à travers les baies vitrées. La jeune fille posa dans la paume de la caissière quelques jetons pour conclure son achat. Une fois à l’écart, elle dévissa la bouteille et prit une gorgée du breuvage sucré, indispensable à ses matinées.
Il était tôt. Elle était arrivée un peu à l’avance. Installée sur un siège de la zone d’attente, elle sortit une chemise contenant tous les documents nécessaires pour la mission. Ticket d’avion. Elle leva la tête en direction du panneau de déviation, vérifia la porte d’embarquement, parcourut les caractères qui composait le numéro de son avion un à un. Elle n’était pas super sereine. Jamais elle n’avait effectué un trajet aussi long. Kalos se trouvait à des kilomètres de leur île. Certes, explorer une nouvelle région avait toujours quelque chose d’excitant, mais avec l’intitulé de sa mission, elle ne savait guère à quoi s’attendre.
Elle sortit son iPok de sa poche pour prendre des nouvelles de son partenaire. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Malgré les restrictions concernant les Pokémons dans les cabines, elle pourra garder Ajax à proximité. Ce dernier avait échappé aisément aux contrôles. Il fallait dire qu’il n’avait rien d’un Pokémon en soit, dissimulé dans les tréfonds de l’appareil électronique. Miele, en revanche, avait dû quitter sa touffe blonde. Un peu grincheuse, la petite araignée était entrée dans sa Pokéball sous les ordres de sa dresseuse. Elle n’en avait plus l’habitude. Mais malheureusement elle n’avait pas le choix.

Finalement elle éteignit l’appareil. Son binôme ne devrait pas tarder à arriver.

_________________



Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mer 17 Avr - 12:02
GINJI LABELVI

feat Hope Spettell
« Retrouver son équilibre cosmique »

Je lâche une expiration satisfaite.

« -Pfiouh ! On a eu de la chance, sur ce coup. »

Euphie approuve d’un vif cri, et Oz d’un hochement de tête. Tout en progressant dans les rues de Nuevo, nous avalons une à une les frites présentes dans nos barquettes.

« -Je ne sais pas comment j’aurai survécu sans cette baraque à frite. Prendre l’avion sans avoir rien avalé depuis au moins… Une heure ? Pfff, ça aurait été intenable. »

Oz soupire.

« -Si tu t’étais mieux préparé, on aurait eu plus de temps pour manger... »

Je me tourne vers lui, joues gonflées.

« -Eh ! Pas de ma faute si Sharon préfère rester avec Terry plutôt que de nous déposer. » je me reconcentre sur ma marche « Et puis, on a encore le temps de rejoindre l’aéroport. Môa, je trouve qu’on s’en sort bien ! »

Il lève les yeux au ciel. Consciencieux, je tends ensuite le petit pot en plastique contenant la sauce des frites à Euphie.

« -Un peu de ketchup ?
-Pikaaaaa ! »

C’est volontiers qu’elle attrape une des frites entre ses dents, et la trempe dans la sauce, avant de la gober net. J’enchaîne tout naturellement en dirigeant le pot vers Oz.

« -Oz ?
-Non merci.
-…. »

Je le dévisage, pantois.

« -… Tu… Tu es sûr ? »

Il me lance un regard perplexe.

« -… Oui ? »

J’écarquille les yeux et inspire en une expression profondément choquée.

« -… Co… Comment peux-tu refuser du ketchup ?! »

Ma question semble quelque peu le déconcerter.

« -J’ai… Le droit, non ? »

Ému, je serre le poing, et lève les yeux au ciel pour retenir le flot de larmes qui souhaite s’en échapper. Euphie, plus silencieusement, secoue la tête de droite à gauche d’un air profondément attristé.

« -… Oz… Tu fais honte à la race des Pikachu…  »

Un pli se dessine sur le front de mon starter lorsqu’il sent l’énervement monter.

« -… Alors, premièrement… Tous les Pikachu ne sont PAS obligés d’aimer le ketchup… Deuxièmement... Je te rappelle que ça fait des lunes que je n’en suis plus un… Et troisièmement... »

Sa voix mentale s’intensifie brusquement, et me vrille le cerveau.

« -C’EST AUSSI TON CAS, SOMBRE CRÉTIN ! »

Je grimace, et me maintiens le crâne le temps que la douleur se calme. Euphie ricane, plus amusée qu’autre chose, avant de bondir sur la queue du Raichu d’Alola pour le câliner. Lorsque je reprends possession de mes moyens, c’est pour émettre un court grommellement.

« -Grmbl… Ouais, bah t’étais vachement moins susceptible, à l’époque...
-… La faute à qui ? »

Je rigole à mon tour. Nous arrivons alors à hauteur de l’aéroport, et je me débarrasse de nos barquettes vides dans une poubelle à l’extérieur. Par habitude, je replace la lanière de mon sac sur mon épaule, tout en fixant l’énorme porte d’entrée.

« -On doit trouver une certaine… Hope Spatule, je crois ? Je me demande à quoi elle ressemble... »

A nouveau, Oz soupire.

« -Spettell. Souviens-toi, on l’avait affrontée dans les cuisines de Lansat. »

Je pose mes mains sur mes hanches, et souris.

« -Ah ouais, c’vrai. T’as une sacrée mémoire pour avoir retenu son nom en ne l’ayant vue qu’une seule f...
-Tu l’as aussi croisée dans la base de la Team Rouage.
-… Ouais aussi, mais bon, c’était vite fait et...
-Elle était également présente lors du festival de fin d’année.
-… Bah ouais mais t’es marrant toi, il y avait du monde ce soir là, aussi...
-Ainsi qu’au Grand Marathon.
-… ‘Faut dire qu’avec la pression de la course…
-… Ça va faire des années qu’elle assiste aux mêmes cours que toi, Crétin.
-… »

Pendant que Oz et Euphie me jugent du plus profond de leur âme, je me gratte le sommet du crâne d’un air pensif.

« -Hmm, maintenant que tu le dis, il y a bien une tête qui revient régulièrement malgré le temps qui passe... »

Mon starter expire bruyamment du museau, et lève les yeux au ciel.

« -A la bonne heure. »

Et il s’avance jusque dans le hall d’entrée avec Euphie. Je les suis sans tarder, et entreprends de chercher cette fameuse Hope apparemment si connue. Pour se faire, je n’ai qu’à écouter mes Pokémon qui me désignent une adolescente blonde à quelques pas, et qui, effectivement, m’est plus familière que je l’aurai supposé. Sans perdre plus de temps, je file la rejoindre.

« -Hey. ♪ »

Je lui adresse un signe de main dès que j’ai son attention. Euphie la salue d’un rapide cri accompagné d’un mouvement de la patte, et comme d’habitude, Oz hoche la tête.

« -Ça va comme tu veux ? » je jette un coup d’œil à l’écran des départs « T’as repéré notre vol ? » je me gratte ensuite l’arrière de la tête, et souris, gêné « C’est la deuxième fois que je prends l’avion pour aller à Illumis. L’autre fois où je m’y suis rendu, c’était en bateau, via Port Tempères… Je me demande si on aura le temps de visiter la ville. »

Je passe du Poussifeu au Tiboudet, mais reviens déjà un peu plus vers le sujet principal.

« -Tu crois que Jérémiah se souviendra de nous ? Il avait déjà joué les intervenants, sur Lansat… T’y étais, au moins ? » je croise les bras, et me gratte le menton « Je me demande si elle est compliquée, cette histoire de Grandes Epreuves de la Voie sacrée des Lumières Enchantées Draconi- » SBAF. Quelque chose me frappe à l’arrière du crâne, et je me retourne, furibond « EH ! »

Je constate qu’Euphie est paisiblement descendue de la queue d’Oz pour lui permettre de me frapper avec. Dès qu’il a mon attention, mon starter me sermonne.

« -Tu lui as posé cinq questions et fais trois commentaires sans même lui laisser le temps d’en placer une. » il se tourne vers Hope, et conclus sobrement « Désolé. »

Je croise les bras, et gonfle les joues. Si je ne peux même plus m’exprimer...

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Ven 19 Avr - 23:46
« Hey. ♪ »

Elle leva les yeux. Il était arrivé.
Les cheveux ébouriffés, une démarche vaguement nonchalante, des taches de ketchup aux coins des lèvres et fringué de manière décontractée. Il était comme elle l’avait imaginé, ni plus ni moins. À ses côtés se tenait un Raichu et un Pikachu, honorant largement bien son titre de spécialiste type électrique. Quoique la plupart de ces spécialistes faisaient plutôt partie de ces gens spécialement charismatique, non ? Était-ce le cas de la personne en face d’elle ? Laissons le doute planer.

La blonde leva la main, s’apprêtant à le saluer à son tour.
Mais elle n’eut pas le temps. Le déluge arriva. Mille questions l’assaillirent, mille questions qu’elle essayait d’agripper chacune pour l’intégrer à son cerveau tout juste éveillé par le jus d’orange journalier. Elle cligna des yeux alors que son esprit se noyait dans la voix de son binôme. Ugh.

Et une voix mentale parvint à lui remettre les idées au clair. Heureusement que le Raichu n’avait pas le même caractère que son dresseur. Elle sourit poliment, remercia le Pokémon, puis se lança dans périlleuse tâche qu’était de répondre à chaque question débitée plus tôt par l’humain.

« Ce n’est rien. Alors notre vol part d’ici une heure, porte A2, donc il serait temps de gentiment s’y diriger étant donné qu’on doit encore passer le contrôle. T’as bien ton billet ? »

Elle se releva, remit son sac sur les épaules puis fis indiqua au Voltali la direction à prendre.

« Pour répondre à tes questions, ouais j’y étais. Par contre je pense pas qu’il se soit souvenu de chacun de nous individuellement. Puis euh, les épreuves bah, elle haussa les épaules, on verra, je suppose ? »

-----

Le vol se déroula sans encombre. Après quelques heures, leur valise récupérée, nos protagonistes se retrouvèrent au milieu de buildings, parmi des foules à quantité faramineuse. Traverser les routes d’Illumis en heure de pointe relevait déjà d’une épreuve.

Elle soupira. Elle l’avait perdu, mais de toute manière, se retrouver au milieu de cette foule relevait de l’impossible. Elle vérifia que Miele se trouvait bien sur sa tête, puis essaya de s’extirper de la foule, mais c’était peine perdue. Les marées humaines s’étendaient à perte de vue. La jeune fille s’était rarement retrouvée dans des lieux avec autant de personnes, et il fallait avouer que c’était pour le moins impressionnant. Un peu trop.
Après plusieurs minutes à patauger au milieu de la foule, elle parvint finalement à atteindre une zone à peu près calme. Enfin, relativement calme. Nouveau soupir. Elle sortit son iPok.
Après quelques tapotements sur l’écran de l’appareil, le clapet se referma. Un message court et concis. [T’es où ?]. Simple et efficace.

Pourquoi tout devait se passer par Illumis ? N’y avait-il pas déjà suffisamment de monde ? Elle ne comprenait pas exactement pourquoi et le ferry et l’avion les emmènerait de toute manière à Illumis. Il s’y serait rendu en téléphérique, ils seraient aussi arrivés à Illumis. Parce que Kalos. C’était aussi simple que cela. Hope attendait nerveusement une réponse de son binôme tout en surveillant l’heure régulièrement. Ils devaient encore prendre une navette pour rejoindre Mozheim, ville où ils logeront le temps de la mission, plus petite, avec moins de monde, plus calme. Comprimée au milieu des foules illumiennes, la petite bourgade de Mozheim semblait être un paradis. Paradis difficile à rejoindre pour l’instant, étant donné qu’il fallait déjà qu’elle retrouve son coéquipier de mission et qu’ils puissent trouver l’arrêt de leur navette. Et le vol avait beau s’être bien déroulé, il n’en restait pas moins fatiguant, et c’était sans compter sur le décalage horaire.

Illumis s’illuminait progressivement, au fur et à mesure que la nuit tombait.

_________________



Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mar 23 Avr - 16:33
GINJI LABELVI

feat Hope Spettell
« Retrouver son équilibre cosmique »


J’acquiesce nonchalamment.

« -Ouais, ouais, j’l’ai. »

En guise de preuve, je tire la moitié de mon billet de ma poche. Hope attrape alors ses affaires et ouvre la marche jusqu’à la zone d’embarcation, tout en répondant à mes questions. Mes Pokémon et moi la suivons mécaniquement.

« -Hmm. Si c’est Tabalibungaba qui les a concoctées, elles seront peut-être similaires à celles à accomplir pour atteindre le sommet du Mont Skiddo. »

Nous arrivons à hauteur des scanners où sont vérifiés les contenus de nos bagages. Je me tourne donc vers mes deux compagnons, et sors leurs Pokéballs de mon sac.

« -Je vais devoir vous rentrer. On se revoit à l’atterrissage !  »

Tous deux hochent la tête.

« -Essaie de ne pas exploser en vol.
-… Sage conseil. »

***

Je croise mes bras derrière la tête, et observe les alentours.

Songeur, je scrute un à un les visages des nombreuses personnes qui peuplent la foule.

« -… Bon. Déjà, bonne nouvelle, on ne s’est pas crashés. »

… J’ai juste égaré ma partenaire, mais ça, c’est trois fois rien. Ce n’est pas comme si l’académie avait promis qu’elle envoyait deux étudiants à Jérémiah pour l’aider dans sa sacro-sainte quête des  Grandes Épreuves de la Voie sacrée des Lumières Enchantées Draconiques du Paradis de l’Ursaring doré.

Perchée sur mes épaules, le regard émerveillé d’Euphie se balade d’un point à l’autre d’Illumis, gigantesque ville aux proportions démesurées. Déjà qu’à mon échelle, j’ai la conviction que tout ici est trop grand, je n’ose imaginer comment cela doit être de son point de vue. Je me demande si elle a conscience du fait que cette ville est censée être la capitale de la mode et de l’amour...

Oz me colle de près, visiblement peu enclin à se faire emporter par la masse. Bien qu’il ait toujours son air blasé sur le visage, je sens que toute cette agitation le met mal à l’aise.

« -Tu m’expliques comment tu peux gérer plus d’une vingtaine de Pokémon, et être incapable de garder une humaine dans ton champ de vision ? »

J’expire bruyamment, dépité.

« -Je te rappelle qu’il y a quelques heures encore, je ne me souvenais pas d’elle. Donc va la différencier parmi toutes ces têtes…  »

Je sors un antique papier de ma poche, et le déplie. L’encre s’est légèrement dévalée avec le temps, la feuille est abîmée de toute part et des petits trous se sont incrustés dans les coins. Oz écarquille les yeux en la reconnaissant.

« -… Attends, ne me dis pas que tu as vraiment conservé ce vieux plan ? »

Je souris.

« -Si. »

Cette feuille, je l’avais imprimée il y a près de cinq ans. C’était pour ma toute première mission au sein de la Pokémon Community… J’étais tellement excité que je m’étais dégoté cette carte de la ville d’Illumis, où j’allais être envoyé, et sur laquelle j’avais inscrite les choses qu’on devait visiter, une fois sur place.

« -On doit prendre une navette pour aller à Mozheim. Théoriquement, on devrait pouvoir trouver un arrêt au niveau de la porte-passerelle qui mène à la Route 16. »

Je relève le regard pour m’assurer une dernière fois que Hope n’est définitivement pas dans les environs, et de ma main gauche, attrape mon Ipok.

« -Je vais lui dire de nous retrouver là-bas. Ça sera plus simple. » je hausse les sourcils en allumant l’écran « Ah. Justement, elle nous cherche. »

Je cale le plan sous mon épaule, et lui réponds brièvement.

Ginji - 15/04/19 ; 19:47
Près de la Place Verte. On se retrouve à hauteur de la Route 16 ?

Une fois sa confirmation obtenue, je range l’appareil dans ma poche, et à nouveau, observe mon plan. Je tire une petite moue dépitée face à ses indications.

« -Hmpf. Le Stand de Galettes Illumis est à l’opposé, on n’aura jamais le temps d’y passer.
-… Tu ne perds pas le nord, toi. »

Je soupire tristement.

« -Même Sushi Sans Chichis est hors de portée. Il n’y a que des cafés sur la route…

Mon starter lève les yeux au ciel.

« -Pauvre de toi. La Route 16, c’est par où, du coup ? »

J’affiche une mine renfrognée face à son manque évident d’empathie, et prends les commandes jusqu’au point de rendez-vous.

Malgré la foule impressionnante, qui tend à un chouïa s’amoindrir au fur et à mesure que la nuit tombe, le trajet se fait dans un calme relatif. Euphie passe la quasi-totalité de celui-ci à pousser des cris enthousiastes à la vue des vitrines de différentes boutiques de mode, moi à faire de même devant chaque pâtisserie, et Oz à tout mettre en œuvre pour que nous continuons d’avancer envers et contre tout.

Il s’est pratiquement écoulé trois quart d’heure lorsque nous arrivons à destination.

« -Hoooope ! »

J’agite vivement la main en reconnaissant sa silhouette, posée à proximité de l’arrêt de bus. A mon sac bandoulière et ma petite valise se sont ajoutés un sac en plastique et une boîte en carton, qu’Oz et Euphie m’aident à porter.

Lorsque nous arrivons vers elle, nous posons nos affaires au sol, à l’exception de la boite en carton que j’ouvre immédiatement.

« -J’ai pris de quoi manger pour la soirée ! »

Un peu plus de la moitié des tartelettes originellement présentes ont été dévorées.

« -Il devrait en rester assez pour toi et ton Statitik ! » mes yeux s’emplissent d’étoiles « La pâtisserie de Kalos est vraiment extraordinaire ! Profitez-en, j’ai peur que ça prenne chaud une fois dans le car. »

Ma Pikachu a quant à elle tiré, du sac que nous portions, l’un des accessoires qu’elle a réussi à me faire acheter au cours de notre périple. Elle prend quelques secondes pour l’observer d’un air satisfait, puis grimpe sur le dos d’Oz, pour lui passer autour du cou la cravate brune. Le Raichu d’Alola grommelle, mais n’oppose pas plus d’objections, et c’est avec une joie non dissimulée qu’elle vient ensuite frotter son museau contre le sien.

Désormais allégé de notre charge, je fais quelques moulinés des épaules, et savoure l’absence de poids tirant sur mes bras. Le vacarme qui règne dans la Gare d’Illumis, juste à côté, m’arrache une œillade intriguée, dont je fais part à ma partenaire dans l’espoir d’alimenter la discussion.

« -Dommage que l’académie ait opté pour l’option eco. J’aurai adoré faire un voyage en train… Il paraît qu’ils ont des wagons restaurants, à bord ! Ça a l’air bien plus intéressant que ce petit chariot dans l’avion…  »

Je ne réalise qu'après coup la présence d'un type m'étant parfaitement inconnu aux côtés de Hope. Elle s'est déjà fait des amis au sein de la capitale ? Wow ! Elle est drôlement sociable, elle...

Je le salue rapidement, et après une quinzaine de minutes à poireauter, un car finit par arriver. Nous y engouffrons nos affaires, et grimpons à bord, machinalement. Il nous reste encore pas mal de trajet pour arriver à Mozheim, et la fatigue provoquée par le décalage horaire se fait sévèrement ressentir. Au moins aura-t-on l’occasion de se laisser bercer par le ronronnement du moteur, et nos paupières se fermer au fil des paysages de Kalos qui défilent….

HRP:
 

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Ven 26 Avr - 3:21
Elle bâilla. Leur périple commençait bien, si on lui avait dit que ça prenait autant de temps pour parcourir cent mètres, à pieds, à Illumis, elle n’aurait pas été sûre d’accepter la mission. Sur sa tête, Miele s’agitait, visiblement attirée par les lumières tout autour d’elles. L’activité ambiante lui semblait de toute évidence délicieuse. La jeune fille porta une main à sa tête pour retrouver l’arachnide et tenter de calmer les ardeurs de cette dernière. Elles avaient mieux à faire que de bouffer des lampadaires, dans l’immédiat. Comme trouver la direction de la Route 16. Elle grimaça.

Route 16, c’était là où elle et Ginji avaient prévu de se retrouver. Petite problème, la blonde n’avait aucune idée de l’endroit où se trouvait ladite route. Encore moins au milieu d’une foule si dense qui lui faisait perdre tout sens d’orientation. En soupirant, elle attrapa la Pokéball de Torë, espérant que ce dernier saura repérer un centre d’information, comme ceux qui devrait se retrouver aux extrémités de presque chaque route de la région. Ou au moins un panneau. Mais la foule est trop dense et la ville trop large, le Yanmega craignait de perdre sa dresseuse de vue, ce qui était totalement compréhensible. La blonde soupira et décida de s’y prendre autrement.

« Hum, bonjour, excusez-moi, je c-… »

Je cherche la Route 16, saurez-vous où je devrais me rendre ? La réponse arriva plus tôt que prévu. Un signe de la main, madame est pressée et ne veut pas perdre de temps avec une ado. Sympa. La mine renfrognée, l’ado en question décida de ne pas retenter l’expérience. Illumis lui paraissait désagréable au possible.
En soupirant, elle s’extirpa de la foule, une fois de plus, pour se coller aux vitrines. Cela avait l’avantage de se retrouver coincée entre des vitres éclairées violemment par des spots mettant en valeur des babioles au prix exorbitant et des aisselles puantes de transpiration mélangée à du parfum plutôt que de se retrouver coincée entre des aisselles puantes de transpiration mélangé à du parfum et des aisselles puantes de transpiration mélangée à du parfum. Ohlala, quelle ville glamour. Incredible.

La foule s’écarta. Soudain, elle fut seule, au milieu de la route. Elle ne comprit pas tout de suite, des regards la fixaient, pourquoi ? Et puis des roues résonnèrent sur le sol pavé. Elle se retourna. Puis elle comprit. Elle grimaça et se colla vers le bord du chemin à son tour. Des skaters arpentaient les rues d’Illumis, et de toute évidence, les illumisiens en avaient l’habitude à en juger leur réaction, au contraire de la blonde. Et ceci ne passa pas inaperçu, un garçon un peu plus âgé qu’elle lui barra la route, ses rollers crissèrent sous les frictions du freinage.

« Eh, les gars, partez devant, j’vous rejoins ! »

Hope le skateur de la tête au pieds, vaguement agacée. Qu’est-ce qui lui voulait ?

« Salut ! Tu fais quoi toute seule, ici ? J’peux avoir ton nom ? »

Oh. Soupir.

-----

Au final, le type n’avait pas été aussi désagréable qu’elle l’avait pensé. Certes, un peu relou, un peu forceur, un peu intrusif, mais n’était-ce pas le cas pour la plupart des personnes qui abordaient les gens de la sorte, dans la rue. Samuel, hein ? Elle l’aura oublié assez rapidement, elle n’en doutait pas. Au moins, il lui avait permis de trouver le fameux arrêt de bus situé à l’entrée de la Route 16. Elle eu un doute lorsque ce dernier lui avait proposé d’attendre le départ du véhicule avec elle, mais un texto l’en avait visiblement dissuadé. Il l’avait lu en fronçant les sourcils, puis s’était excusé avant de s’absenter. Trop de gentillesse. Elle se sera bien passée de ces excuses sans intérêt.

Elle soupira de soulagement une fois le fameux « Samuel » parti. Enfin, elle allait pouvoir souffler un coup sans qu’un pot de colle lui pose trente six milles questions à laquelle elle n’avait franchement pas envie de répondre. Surtout qu’elle ne le connaissait ni d’Ève ni d’Adam.

« Eh, Hope ! »

… Peut-être avait-elle parlé un peu trop vite.

-----

« … Non mais franchement, la tour d’Illumis vaut vraiment le détour, surtout vers la tombée de la nuit, avec le coucher de soleil et tout c’est top, je t’y emmènerai si tu veux, quand t’auras le temps ! La vue est juste trop magnifique ! Oh, et tant que j’y p-…
- Hoooope ! »

Elle se retourna. Une voix familière ! Enfin ! Elle n’avait jamais été si heureuse de retrouver le spécialiste type électrique. Franchement, il tombait à pic.
Le Voltali lui présenta des tartelettes, la moitié semblait manquer à l’appel, la blonde n’était pas spécialement certaine de ce à quoi correspondait cette attention, mais tout ce qui comptait était la voix d’une certaine personne qui s’était enfin tue. Elle s’en fichait aussi pas mal que le Voltali s’étale sur ses préférences pour le train et sur les wagons restaurants. Bon, certes, la présence de ladite personne était toujours dérangeante au possible, maaaaais. C’était déjà pas mal, non ?

« Oh, salut, j’suis un pote à Hope. Et toi, c’est… ? Il attendit la réponse, puis poursuivit, moi c’est Samuel, enchanté ! Je ferai le trajet en bus avec vous ! »

Il tourna la tête vers la blonde puis lui sourit, accompagnant le tout d’un mouvement de tête. Wao, quelle surprise ! Hope en était ra-vie ! (non.) Elle lui offrit son plus beau sourire (forcé) en guise de réponse.

-----

Le trajet était long. Très long.

« … Non mais franchement les slides c’est pas si compliqué, j’ai appris ça à douze ans après deux mois de training. Il faut juste avoir le bon matos, tu vois ? J’suis sûre que t’es super douée en plus, tu devrais essayer, je pourrai t’apprendre ! Je connais un super skatepark dans Illumis, on p-… »

Elle soupira. Ouais, roller agressif, tout ça, blabla, elle avait compris. Après trois heures de route. En plus elle était fatiguée. Et elle ne comprenait pas comment le type avait réussi à s’incruster dans la navette si aisément. Elle jeta un regard désespéré à Ginji, assis une place plus loin, lui qui était parvenu à s’endormir.

« Hope ? Si tu veux dormir, hésite pas hein, tu peux t’appuyer sur mon épaule. »

Ça tombait bien, la blonde n’avait soudainement plus du tout sommeil. Tiens, comme c’est magique ! C’est alors que tomba la question fatidique.

« Oh, mais tant que j’y pense, je me demandais, du coup, tu m’as dit que t’étais pas du tout d’Illumis, encore moins de Kalos. Tu viens faire quoi alors ?
- Euh, une mission.
- Oh, une mission, comment ça ? T’es étudiante non ? Oh, ça me rappelle mon oncle, il a récemment demandé à une école de l’aider pour un petit problème, apparemment l’école en question appelle ce genre de tâche des « missions ». C’est ton cas aussi ?
- Ouais, euh, plus ou moins.
- Oh, trop cool ! Bon, après mon oncle c’est un type un peu chelou et tout, il se dit proche des forces cosmiques et tout, mentaliste, etc. Franchement ça fout les boules quand tu t’y intéresses de trop près, et puis… »

Hope n’écoutait déjà plus. Son cerveau venait de griller en activant le mécanisme de sécurité. Ce séjour allait être catastrophique si elle ne parvenait pas à se débarrasser de « Samuel » le plus rapidement possible.

_________________



Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Lun 6 Mai - 16:32
GINJI LABELVI

feat Hope Spettell
« Retrouver son équilibre cosmique »


***

Je m’étire tout doucement.

La vitesse du véhicule a diminué. Je me frotte les yeux pour les ouvrir pleinement, et jette un coup d’œil à l’extérieur. Nous sommes en ville, désormais, et ce début de ralentissement n’est que le signe de notre arrivée proche.

Oz et Euphie ont leurs yeux fermement clos, et dorment encore tranquillement. Je tente de me redresser sans les réveiller, prévoyant de le faire qu’une fois le car à l’arrêt, et cherche Hope du regard. La blonde et Samuel sont toujours en train de discuter, visiblement… Ça ne m’étonne pas d’elle, ça ! Une vraie pipelette ! Regardez cette expression totalement ennuyée et ce regard désintéressé… Exactement la même tête que lors de notre trajet en avion ! Qu’est-ce que la discussion a été endiablée ! Je lui ai parlé de ma première mission à Ilumis, de la seconde, des différents trajets que j’ai effectué pour se faire, de la fois où on a oublié Ace à l’aéroport…. Tandis que elle… ! Bah, euh…. Zut, je ne me souviens plus ce qu’elle a dit… Mais en tout cas, c’était grave chouette !

Le bus finit par s’arrêter devant la gare de Mozheim, et je suis bien contraint de réveiller mes deux comparses. Si la Pikachu finit par le faire en un profond bâillement, le Raichu se montre plus… Réticent.

« -Naaaaaaaaaaan… Je ne veux pas quitter le dortoiiiiiiir…. Tous les humains dans l’académie sentent mauvais….
-Hum… Oz ? Nous ne sommes plus à l’académie, mais à Mozheim, pour...
-L… Laisse-moi tranquille avec tes problèmes d’humains… Je veux juste dormir…. »

… Et c’est donc après avoir rentré mon starter dans sa Pokéball qu’Euphie et moi posons pieds (et pattes) à terre. La nuit est complètement noire et il fait plutôt froid par ici ; seule les lumières de la gare, unique bâtiment encore allumé, nous éclaire. Je récupère nos bagages, puis rejoints Hope et Samuel. Le résident est d’ailleurs le premier à prendre la parole.

« -Vous vous rendez où, exactement ? Ce n’est pas évident de se repérer ici la nuit, et vous pouvez très facilement tomber dans le fleuve, donc… Je peux vous guider, si vous le souhaitez !  »

Je hausse les sourcils, et observe les environs. Quel fleuve ?… Ah oui, à bien y regarder, tous les bâtiments sont construits aux abords d’une rivière qui slalome dans la ville de toute part. Les routes doivent régulièrement laisser place à des pontons, reliant les différents quartiers… Le voyage a beau m’avoir lessivé, je ne peux que trouver ce paysage magnifique. Le jeu en valait la chandelle ! Hâte de parcourir cette ville de jour pour pleinement en profiter.

Je reporte mon attention vers l’inconnu, et décline gentiment sa proposition.

« -C’est sympa, merci ! Mais notre employeur est censé venir nous chercher. Donc on va simplement l’attendre ici, je suppose…
-… Samuel ? J’ignorais que tu venais aujourd’hui. »

Un homme à la tenue bien singulière s’approche de nous, et plus précisément, du Kalosien. Je hausse progressivement les sourcils en le reconnaissant.

« -Oh, salut tonton ! Ouais, j’sais pas, j’ai eu envie de venir plus tôt, aujourd’hui… En plus, il y a cette fille et son pote qu’avaient besoin d’un guide, donc…  »

Il nous désigne d’un mouvement d’épaule. Je ne vois pas trop ce qu’il entend par « besoin d’un guide » puisqu’une fois à l’arrêt de bus, Hope et moi n’avions plus besoin d’indications particulières, mais suis bien trop focalisé sur son oncle pour le relever.

« -Vous… Vous êtes Jérémiah, pas vrai ? »

Chevelure violette, kimono blanc, pantalon mauves, et… Pieds nus. Exactement la même dégaine qu’il y a… Quatre ans ?… J’ai toujours su que les Kinésistes et autres castes de dresseur aiment arborer le même style vestimentaire dans toutes les situations, mais là… Ça frise l’obsession…

Et si Jérémiah ne semble pas plus surpris outre mesure d’être ainsi identifié, mon expression étonnée paraît tout de même l’intriguer.

« -En personne. Et vous êtes… ? »

Je fais une courbette polie, un peu maladroitement à cause de la soudaineté de la rencontre.

« -Ginji ! Hope et moi sommes les élèves envoyés par la Pokémon Community pour vous venir en aide !  »

Je me redresse, et lance un regard étonné à Samuel.

« -J’ignorais que Jérémiah était ton oncle… »

Lui-même paraît surpris. Mais son expression laisse vite place à un petit sourire, surtout dirigé vers Hope.

« -Oh, ça veut dire qu’on ne va pas se séparer de sitôt. »

Jérémiah ferme les yeux, et acquiesce lentement.

« -Les étoiles ont fait converger vos chemins… C’est un signe du destin. » il fait volte-face « Suivez moi. Vous devez vous reposer avant les Grandes Épreuves de la Voie sacrée des Lumières Enchantées Draconiques du Paradis de l’Ursaring doré. Nous irons en ma demeure. »

Et il s’avance. Samuel paraît avoir un instant d’hésitation, mais finit par le suivre, se ravisant probablement de poser la moindre question au sujet de ces fameuses Grandes Épreuves. De mon côté, j’empoigne ma valise, et adresse un court regard à Hope et Euphie pour m’assurer qu’elles sont elles aussi prêtes à reprendre la marche, malgré cette sacré coïncidence.  

Puis j’avance. Demain sera certainement une longue journée, autant ne pas traîner…

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Ven 24 Mai - 23:51
« … puis de toute manière, c’est bien connu que les montagnes d’Himalaya ne sont pas rose pastel, franchement je comprends pas comment un complot aussi débile a pu se propager si rapide-…

Hope hocha la tête machinalement. Pour la cent quarante-septième fois du trajet. Ses pupilles fixaient un point invisible à l’extérieur, là où le soleil venait de disparaître, il y a de cela un moment désormais. Le soleil, cette étoile si puissante qui parvenait à éclairer les plus lointaines et profondes vallées, excepté le contour des yeux de la blonde qui pouvait probablement se vanter d’être capable d’y opposer aisément résistance.

Un coup de frein sec. La partie supérieure de son corps bouscula en avant, la ressemblance avec une frite froide d’un fast food low-cost devenue molle était frappante. Quelqu’un attrapa sa main alors que ses paupières luttaient péniblement pour ne pas s’affaisser.

« Eh, ça va ? »

Elle hocha la tête. Un sourire de politesse.

« Yep, t’inquiètes. »

---

Peu après, le car arriva finalement à destination. D’un pas lourd, Hope traîna jusqu’à redécouvrir l’air frais extérieur. L’espace d’un instant, elle se sentit plus réveillée. Illusion rapidement brisée par la voix de leur pseudo guide auto-proclamé. Ah oui, il était vrai qu’il était toujours là. Miele, posée sur sa tête, commençait à en avoir marre des ondes négatives que diffusait sa dresseuse et cogitait nerveusement.

Tout se passa rapidement. Guide, pas guide, mentaliste, pourquoi un type leur parlait ?
« En personne. Et vous êtes… ?
- Ginji ! Hope et moi sommes les élèves envoyés par la Pokémon Community pour vous venir en aide ! »

Comment ça ils devaient se présenter ? Oh.

« Hum, bonjour. »

Une voix qu’elle ne parvint pas à capter résonna, puis leur « client » prononça quelques mots qu’elle n’était pas sûre de vouloir comprendre, avant de finalement de se recentrer sur la raison de leur venue.

« -Les étoiles ont fait converger vos chemins… C’est un signe du destin. » il fait volte-face « Suivez-moi. Vous devez vous reposer avant les Grandes Épreuves de la Voie sacrée des Lumières Enchantées Draconiques du Paradis de l’Ursaring doré. Nous irons en ma demeure. »

---

Un gong. Résonnance. Elle grimace. Résonnance. Elle se lève avec difficulté. La nuit lui a paru être trop courte. La pièce dans laquelle elle et son binôme de mission logeront pour les prochains jours est une vaste pièce, dont la fonction première n’était certainement pas celle de chambre à coucher. Le kinésiste Jérémiah leur a sorti des futons pour l’occasion et dans lesquelles les étudiants se sont écroulés de sommeil après une journée entière de trajet. Une table basse recouverte de motifs divers se tient fièrement dans la seconde moitié de la pièce, l’occupant majoritairement. Quelques cadres vides traînent au sol, une vitrine renferment de la vaisselle ancienne.
D’un pas machinal, Hope s’approche de la large fenêtre pour relever les stores. Carambole métallique.

Il fait nuit.

« Hein ? »

Elle se frotte les yeux, confuse. Nuit noire. Derrière elle, Ginji semble tout juste émerger de son sommeil et Samuel dormait imperturbable, alors que le son des gongs se poursuivait. La jeune fille attrape son iPok avec hâte. Il était exactement 4h29. Elle venait de dormir un peu moins de trois heures. Elle cligna des yeux. Attendez, n’étaient-ils pas censés se « reposer » ? ET SON SOMMEIL ALORS ? LE REPOS ?

Des pas précipités résonnent dans le couloir. La porte s’ouvre soudainement, Jérémiah annonce à vive voix, visiblement

« Un dérèglement stellaire vient de se produire ! Sans mes pouvoirs je ne peux rien y faire, milles condoléances, il va falloir que nous accélérions les préparations des épreuves. Rendez-vous en bas dans dix minutes. »

Et c’est ainsi que l’esclavagisme débuta.

---

Le seul avantage qu’il y avait à se lever si tôt était le fait que Samuel n’ait de toute évidence pas la foi de se lever. Quel avantage considérable ! Surtout après une nuit saccadée ayant duré quatre heures à tout casser ! ET CES P****** DE GONGS QUI NE CESSAIENT PAS, la maison était hantée où qu’est-ce qui se passait ?

« Je vous remercie pour votre présence. Je m’excuse encore pour le réveil imprévu, malheureusement il s’agit d’une situation d’urgence. Il semblerait que les conséquences du dérèglement lunaire soient amplifiées par une présence inhabituelle de Polychombre. Afin de sauver les dernières effluves de sérénités de l’antre de l’équilibre, je vous prie de maintenir ces derniers à distance pendant que j’essaierai d’ouvrir une brèche de communication avec le second monde. »

À ces mots, le kinésiste disparut dans sa demeure. La porte claqua. Les gongs n’avaient pas cessé. Il y avait un type qui avait un sommeil drôlement lourd, peut-être était-il mort dans son sommeil ? Après, Hope ne pouvait nier l’importance du sommeil, comme en témoignaient la lourdeur de ses paupières. Elle bâilla.

« Bon, j’imagine qu’on a pas le choix. »

Dit-elle en se tournant vers Ginji. Elle décrocha quelques Pokéballs de sa ceinture pour faire appelle à ces spectres qui sauront sûrement mieux reconnaître leurs semblables qu’elle-même.

_________________



Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mar 4 Juin - 11:12
GINJI LABELVI

feat Hope Spettell
« Retrouver son équilibre cosmique »


***

« -…. »

Il y a du bruit…

« -…. »

Beaucoup de bruit…

« -…. »

… Nan… Je ne veux pas… Me lever…

« -…. »

Juste un peu… Encore… Un peu…

« -…. »

De sommeil…

Svlam. Quelqu’un ouvre violemment la porte.

« -Un dérèglement stellaire vient de se produire !
-…  »

Machinalement, je me redresse, sans pour autant que le tintamarre qui résonne à mes oreilles ne cesse. Mes yeux sont entrouverts, mes paupières lourdes, et ma vision brouillée : c’est tout juste si je parviens à capter la silhouette de Jérémiah dans l’encadrure de l’entrée.

« -Sans mes pouvoirs je ne peux rien y faire, milles condoléances, il va falloir que nous accélérions les préparations des épreuves. Rendez-vous en bas dans dix minutes. »

Et il repart au quart de tour. Amorphe, je fixe le couloir, vide, et avec toute la lenteur du monde, parvient ensuite à me tourner vers Hope, qui elle est déjà debout.

« -…. »

Je me laisse alors retomber sur ma couchette.

***

Mon bâillement dure bien une dizaine de secondes.

Cela me paraît être tout à fait représentatif de mon état de fatigue. J’ignore combien de temps ça a pris, ni même comment j’ai fait, mais j’ai fini par quitter mon lit, et par la suite, notre chambre. Je me souviens juste avoir nonchalamment enfilé un t-shirt, et attrapé mon sac. Même si ça ne se remarque pas au premier coup d’œil, mon pantalon en tissu n’est rien d’autre que mon bas de pyjama.

Mais sincèrement, je doute que qui que ce soit ici s’en préoccupe. Jérémiah semble bien plus tracassé par la présence soudaine de Polichombr dans les environs, et Hope…. Bah, à voir les poches sous ses yeux, elle doit être dans le même état que moi.

Mon état de comatage est tel que je n’ai toujours pas prononcé le moindre son depuis le réveil. Non mais sérieusement, quatre heures de sommeil… Quelle idée ? Autant ne pas nous faire dormir si c’est pour une durée aussi courte ! Je l’aurai certainement mieux encaissé…

Tout ça pour se retrouver dehors, au beau milieu de la nuit, avec un gong incessant et des consignes abstraites. Il y a des Polichombr. Et ils posent problèmes. D’accord, mais où ? Comment ? Pourquoi ? Combien ? Autant de questions dont j’ai sincèrement la flemme de trouver une réponse.

Hope finit par prendre l’initiative, et d’une pression sur sa ceinture, libère quelques uns de ces Pokémon. Tous des spectres, à en faire pâlir Cael. Je présume que ce n’est pas une mauvaise idée… Par pur mimétisme, je tire quelques sphères de mon sac, et en expulse les locataires.

Dans des rayons de lumières bien trop... Lumineux, six Motisma apparaissent. Eux au moins ne semble pas affectés par le réveil prématuré - ‘faut dire qu’ils ont passé les dernières vingt-quatre heures à attendre tranquillement dans leurs Pokéballs. Tous sont en tout cas heureux de pouvoir sortir, et se mêlent aux Pokémon de Hope pour faire connaissance.

J’entrouvre la bouche pour enfin prononcer quelque chose, mais la sécheresse de ma gorge m’en dissuade. Je récupère négligemment une bouteille d’Eau Fraîche dans mon sac, et en absorbe goulûment le contenu. La sensation âcre entache quelque peu son goût, mais a le mérite d’au moins éclaircir mes cordes vocales.

« -"Fuis la demeure où les Polichombr se rassemblent en nombre à la pénombre." » je referme la bouteille, et la range dans mon sac « C’est une expression Alolienne. » je me frotte les yeux, puis m’étire « Ils sont attirés par la rancune, et autres ondes négatives. » finalement, je fourre les mains dans les poches de mon pyjama « Il y a p’tête pas qu’les étoiles qui sont déréglées, ici. »

Désinvolte, mon regard balaie les environs. A cause de l’obscurité ambiante, on ne voit absolument rien. On discerne bien quelques formes et silhouettes dans la nuit noire, mais ce n’est pas avec ça que nous repérerons des créatures dont le corps est précisément constitué d’un tissu jais. Et la lumière émise par mes Motisma éclaire à peine Hope et moi… Avec toujours aussi peu d’entrain, je finis par me saisir d’une septième Pokéball. Je suis clairement en dehors des législations  sur la quantité de Pokémon autorisés sur le territoire, mais j’espère que personne ne viendra m’embêter avec ça à une heure pareille.

Une nouvelle lueur se fait, et se tait au profit d’une bien plus vive. Zelf, mon Pharamp, éclaire par sa simple présence les alentours de la demeure, à l’aide de l’incroyable luminosité de l’orbe au bout de sa queue. Cette blancheur soudaine dans la pénombre a le mérite de définitivement me réveiller, et oblige mes yeux à rester grands ouverts.

« -Bon. Quelqu’un voit des Polichombr ?... »

En tout cas, ce pic de lumière a provoqué de l’agitation, dans le lointain. Quelques ombres tentent de se réfugier dans les fourrés ou à l’abri des maisons alentours, et si elles parviennent dans un premier temps à se protéger de l’éclairage, leur discrétion en pâtit.

« -Aegta, là-bas, dans le buisson ! »

Mon Motisma le plus proche n’attend pas plus longtemps pour envoyer une attaque Vent Mauvais. Un puissant courant d’air se lève, teinté d’une aura violacée, et agite les feuilles de la végétation environnante. Je frémis en prenant soudainement conscience de la basse température, mais ce n’est rien comparé au cri de douleur lancé par les deux Polichombr pris en flagrant délit. Rien de telle qu’une attaque Spectre pour combattre des types Spectre.

« -Utilisez Onde Folie pour les perturber ! On ne sait pas combien ils sont, alors mieux vaut éviter de perdre du temps à les affron... »

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase, puisque interrompu par l’apparition soudaine de trois Polichombr supplémentaires. Ceux-ci tentent le tout pour le tout et se dirigent directement vers la demeure de Jérémiah, pour vraisemblablement tenter de s’infiltrer à l’intérieur. Je n’ai pas réellement l’occasion de réagir, si ce n’est pour interpeller ma partenaire.

« -Hope ! »


_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mer 17 Juil - 23:32
Ginji en fait de même. Rapidement, les deux étudiants se retrouvèrent entourés de spectres. Bon, étape suivante ? Faire connaissance entre créatures spectrales. Oh, oui, bien sûr, pourquoi n’y avait-on pas pensé plus tôt ?
Elle cligne des yeux. Des étoiles apparaissent dans la pénombre. Elle n’est guère sûre de ce qu’elle voit. La tête soudainement lourde, seul l’air frais de la nuit la retient éveillée. Un frissonnement traverse tout son corps. Qu’est-ce qu’elle n’aurait pas donné pour pouvoir rester dans son lit douillet à cet instant précis !

« "Fuis la demeure où les Polichombr se rassemblent en nombre à la pénombre." Plastique qui s’entrechoque, tissu qui se froisse. Oh, fallait-il qu’il fuient Kalos ? Hope était partagée entre suivre le conseil très juste de son partenaire et la flemme titanesque de bouger. C’est une expression Alolienne. Ah zut. Quelle persévérance admirable. Ils sont attirés par la rancune, et autres ondes négatives. Il y a p’tête pas qu’les étoiles qui sont déréglées, ici. »

Quoi d’autre alors ? Une horloge ? Une montre ? La fréquence radio ? Oh, est-ce que seulement le vieux écoutait la radio, ou même pouvait recevoir les signaux radio dans sa cabane paumée au milieu de la forêt ?

« Tu penses que le vieux reçoit les signaux radio chez lui ? »

Demanda Hope en bâillant. Tant qu’à vérifier si quelque chose était déréglée ici, autant commencer par les ondes les plus banales.
Ginji ne répond pas, se sentant visiblement peu concerné par la bienséance des ondes basiques. Ce même sujet quitte rapidement l’esprit de la blonde lorsqu’elle décida d’investir le peu d’énergie qu’il lui restait pour soulever ses mains afin de lui permettre de se frotter les yeux. Ceci eut un effet non négligeable étant donné qu’aussitôt qu’elle pût retrouver la vue qu’une lumière pure envahit sa vision ! Wow ! Impressionnant ! Si on lui avait dit que les frottements de yeux avaient une telle puissance !


« Hope ! »

Elle cligna des yeux. Trois Polichombr étaient soudainement apparus, se jetant vers la demeure du vieux. Hein, quoi ? Qu’est-ce qu’il se passait ? À la vue de la gesture de Ginji, celui-ci voulait visiblement qu’elle éloigne ceux-ci de la cabane. Oh, ok. Huum, réfléchissons, qu’est-ce qu’elle pouvait bien faire ? Comment ça, le temps pressait ? Mais réfléchir fatiguée c’est chiant. Ok, ok, très bien.
Clic.

« Rime, Dracossouffle dans cette direction. »

Suffisamment rapidement, un souffle menaçant s’abattit sur la lisière de la forêt. Un râle d’insatisfaction retentit. Oups. Hope eut tous juste le temps d’apercevoir son Spectrum se décomposer sous la pression de vent alors que celui-ci lui jetait un regard noir. Oh. Malware ne semblait pas plus enclin à aider ce dernier.
Bon, au pire elle ira le retrouver plus tard dans la journée, après tout il n’était que quatre heures du matin, n’est-ce pas ?

« Mh hum, je n’ai fait que de les repousser pour un instant. Ils reviendront à la charge suffisamment rapidement, et j’ai l’impression qu’ils sont bien plus nombreux. Il faut vraiment qu’on protège cette baraque ? »

En même temps, le gong retentit, plus fort encore, accompagné du bruit d’un coucou. Une porte grince. Une douce odeur sucrée de miel s’échappe de la demeure. Tout cela attira évidemment l’attention de la blonde. Hum, que se passait-il exactement ? Venaient-ils de passer quatre heures de leur vie dans une maison hantée ?
Ils n’eurent pas le temps d’obtenir leur réponse car aussitôt, une nouvelle vague de Polichombr se jetta sur eux. Finalement réveillée par le boucan désormais « ambiant », Hope se décida enfin a faire usage de son CapStick.

Cette fois-ci, elle se retrouva face à cinq de ces spectres. Soit. Cela allait s’annoncer compliqué. Elle jeta un regard à son partenaire de mission qui ne semblait pas en meilleure posture qu’elle. Fallait-il qu’elle agisse rapidement ?

« Malware, Lévitation sur celui de droite ! ordonna-t-elle en même temps qu’elle porta une main à sa ceinture. Un rapide coup d’œil vers son partenaire l’invita à prévenir ce dernier de ses intentions. Ginji, éloigne ton Pharamp. Un nouveau rayon lumineux laissa apparaître un Donphan. Fanta, utilise Séïsme ! »

Les Polichombr s’avérèrent être plus coriaces qu’ils ne le pensaient. Soupir. Soit. Mais dans l’immédiat, il fallait qu’elle parvienne à séparer ce petit groupe afin qu’elle puisse démarrer la capture. Rime peut-être ?
Des boules lumineuses inhabituelles apparurent. Des feux follets envahirent leur terrain de combat. Les Pokémon sauvages ne voulaient pas se laisser faire. Étant donnée la taille du Téraclope, il allait devoir subir. Tant pis. Son Altaria se tenait plus en arrière de toute manière, cela devrait pouvoir suffire.

« Rime, Dracochoc sur celui-là ! »

Son doigt indiquait le Polichombr au centre des cinq libres de leur mouvement. Parallèlement, la blonde s’était préparée à démarrer la capture, son doigt positionner de manière à projeter la toupie à tout instant.

L’impact ne tarda pas. La cible fût repoussée violemment en arrière alors que ses semblables s’enfuyaient. Le champ était libre.

-----

« La première épreuve ne pourra débuter sans le retour de l’équilibre. Le Grand Doré n’acceptera votre présence que si vous acceptiez la sienne. Nous, humbles serviteurs, ne sommes là que pour assurer la protection de notre Maître afin que la douceur ne fade pas. Balance vous visitera lorsque la tolérance parcourra vos énergies.
- Ouais d’accord Twin’s, mais tu pourrais pas lui demander ce qui est le Grand Doré ? C’est leur maître ? Et il veut dire quoi par la douceur ? C’est qui Balance ? Comment ça nos énergies ? Il y a rien qui est clair, merde. »

Elle élevait la voix afin que le Tarsal puisse l’entendre malgré le boucan qui ne cessait d’être émise de la cabane du vieux. La petite créature sembla soupirer, puis répondit, visiblement blasé.

« Non mais c’est la troisième fois que tu me le demandes. J’ai pas plus d’idée que toi, je te rappelle que je ne suis qu’un pauvre Tarsal maltraité par une impératrice blonde indigne de penser par lui-même.
- … Ce n’était pas vraiment ce que je t’ai demandé. Elle jeta un regard vers Ginji, peu sûre de la manière dont celui-ci allait interpréter les paroles de son garce de Pokémon.
- Tu veux que je te répète une quatrième fois ce que ce Polichombr m’a dit ? Il n’arrête pas de ma répéter la même chose depuis taleur, il est trop chiant, je te l’ai déjà dit. »

Hope lui fit un signe de main comme quoi il valait mieux laisser tomber l’affaire. Autour d’eux traînaient plusieur Polichombr visiblement à bout de force. Enfin, elle se tourna vers son partenaire de mission.

« Bon, Ajax a noté le message. Il va te l’envoyer. Tu penses qu’on peut retourner dormir maintenant ? »

Tiens, d’ailleurs, le vieux leur avait demander de faire quoi déjà ?

_________________



Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mar 20 Aoû - 11:26
GINJI LABELVI

feat Hope Spettell
« Retrouver son équilibre cosmique »


C’est à peine si je capte l’apparition d’un Altaria.

Combattre fatigué n’est vraiment pas une bonne chose. Mon attention est relative et j’ai l’impression d’avoir de légères absences. Difficile de rester concentré… Heureusement, cette prise de conscience vient avec la réalisation du départ des Polichombr. On a réussi à les repousser… Je fais un rapide constat de l’état de mes Pokémon, et il n’y a absolument rien à signaler. Ah, si, attendez… Il n’y avait pas un Spectrum avec nous ?… Bah, elle a dû le rappeler en même temps qu’elle a sorti son Altaria…

Hope me signale que ce répit ne sera que de courte durée, et me demande si tout ceci est bien nécessaire. Bien trop dans les vapes pour y réfléchir posément, je me contente de hausser les épaules.

« -Bah. C’est ce que Jérémiah nous a demandé. C’est notre job… »

Je crois. A vrai dire, on devait l’aider à retrouver ses pouvoirs, pas jouer les exorcistes, mais vraisemblablement, ces deux choses sont liées.

J’espère, en tout cas, sinon, ça veut dire qu’on nous a levé pour rien, et ça je vais mal le prendre.

Un gong retentit, finissant de détruire mes sens. Il paraît y avoir de l’agitation à l’intérieur, et s’il nous est impossible de deviner quoi – surtout avec des éléments aussi chaotiques qu’un grincement de porte et une odeur de miel –, pas besoin d’être pleinement éveillé pour remarquer le retour de nos agresseurs.

« -Quoi, déjà ?… »

Cette question rhétorique se fait plus lasse que surprise. Mes Motisma se remettent en formation et Zelf se tient prêt à contre-attaquer, mais Hope prend finalement les devants. Casptick en main, elle me demande d’éloigner mon Pharamp. En général, quand on me demande ça, cela ne signifie qu’une seule chose… Conciliant, je me contente de claquer des doigts pour capter l’attention de Smegta.

« -Lévikinésie, sur Zelf. »

Une lueur violacée auréole alors les yeux du Motisma Froid ; effet qui se répercute sur l’entièreté du corps de la cible. C’est légèrement déstabilisé qu’il voit ses pattes décoller du sol, pour finalement se retrouver en totale lévitation à quelques centimètres à peine de la terre ferme. Pour ma part, j’ai le simple réflexe de m’accrocher à une barrière à proximité, et… Tout autour de nous se met à vibrer.

Cette attaque Séisme a au moins le mérite de me réveiller. Après une secousse pareille, croyez-moi que je ne suis pas prêt de me rendormir… Mon esprit reste légèrement embrumé, mais ça devrait le faire.

En dépit de cette puissance présumée, les Polichombr tiennent admirablement le coup. J’ignore ce qui les motive à ce point pour tant vouloir pénétrer dans la demeure de Jérémiah, mais ils ne sont définitivement pas prêts à renoncer… Cela va nous faire plus de boulot, en somme. Allez, haut les cœurs ! De toute façon, Hope est déjà en train de faire le plus gros du taff.

Non pas que je souhaite rester particulièrement passif, mais je ne sais jamais trop où me mettre en situation de Capture. Cela peut paraître surprenant compte tenu de mes nombreuses mésaventures aux côtés de Cael, mais je ne l’ai pas tant vu que ça faire usage de son Capstick… Et je n’ai jamais cherché à me renseigner au sujet de cet outil. On pourrait croire que les seules choses qui m’intéressent sont l’entraînement, le combat et la nourriture, maiiiiis… On n’est peut-être pas si loin…

Au final, Hope désigne une cible explicite parmi les Polichombr. Cela signifie que pour les quatre autres…

« -Allez-y, envoyez la sauce ! »

Une violente bourrasque de Vent Mauvais s’abat sur le reste de la horde. Face à la fatigue déjà présente et l’écrasante supériorité numérique, ceux-ci n’ont pas d’autres choix que de finalement reculer. Pendant ce temps, un éclat de lumière émane de leur compagnon délaissé, tandis que le disque de capture s’immobilise dans l’herbe…

***

Assurer la protection du Maître afin que la douceur ne fade pas…

… Hein ?

Main plaquée sur le front, ma tête bascule en arrière.

« -Pouah. C’est clairement pas l’heure pour des cours de philo. »

En parlant d’heure, on en est où, exactement ? Une courte œillade à mon Ipok m’indique 5h36. Nonchalamment, j’observe le ciel à l’horizon, et la teinte orangée qu’il prend. Bordel, le soleil va finir par se lever et on n’aura même pas fini notre nuit…

D’autant que le Tarsal de Hope a beau répéter en boucle les indications du Polichombr, absolument rien n’est clair. A part le fait qu’il se sente opprimé par la blonde. Mais bon, je connais ça, Oz me sort le même discours à chaque fois que je chercher à le réveiller.

Finalement, la Ranger juge bon de laisser tomber, et se tourne plutôt vers moi. Elle m’informe que son Pokémon va m’envoyer la version textuelle de ce charabia, et demande si on ne pourrait pas plutôt retourner se coucher. Peu convaincu, j’affiche une moue incertaine.

« -Si c’est pour se faire lever dans deux heures, ce n’est même pas la peine. Je ne vois même pas comment on pourrait se rendormir avec le boucan qui se passe à l’intérieur. D’ailleurs, je me demande bien comment fait Samuel pour… »

Je suis interrompu par un long bâillement. Quand on parle du Lucario…

« -Pouaaaaah… Pitié, dîtes moi que mon oncle n’a pas recommencé avec ses cérémonies d’invocation obscurs… »

Sur le pas de la porte, en pyjama et à moitié endormi, l’adolescent fait son apparition.

« -… Salut. Pourquoi tu vas pas vérifier par toi-même ?… »

Il s’avance jusqu’à nous, nonchalamment.

« -Il déteste être interrompu... » il coule un regard à Hope, et s’arrête « Wow. Tu n’es pas du matin, dis moi… »

Je me garde de souligner que de nous tous, Hope est certainement celle qui a le moins dormi en cumulant le trajet en bus et notre première nuit sur place. Mais c’pas à moi d’en faire la remarque… D’autant que je suis préoccupé par tout autre chose.

« -Et tu sais combien de temps ça lui prend, en général ?
-Ça dépend. Dîtes-moi plutôt…Qu’est-ce qu’il s’est passé ici, au juste ?.. »

Son regard balaie les nombreux Pokémon alentours, dont la demi-dizaine de Polichombr complètement exténués au sol.

« -… Nous même, on n’est pas sûrs de comprendre... »

Il se gratte la tête, visiblement perplexe. Puis d’un mouvement désinvolte de la main, il décide de ne pas creuser plus loin, et fait demi-tour pour retourner à l’intérieur.

« -Allez. Ce n’est pas parce qu’on ne doit pas déranger mon oncle qu’on peut pour autant se passer de petit déjeuner… »

Je récupère étrangement toute mon attention à la mention du mot déjeuner. Sans me faire prier, je m’avance à sa suite, signalant à mes Pokémon de me suivre.

« -Venez. Je crève la dalle…  »


_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mar 20 Aoû - 19:22


Hope était impatiente de retrouver un lit. Ou même de dormir tout court. À l’instant précis, malgré les événements précédents, elle se sentait toujours d’attaque à s’écrouler dans un coin pour piquer un somme. Mais visiblement, le destin en voulait autrement.

« -Si c’est pour se faire lever dans deux heures, ce n’est même pas la peine. Je ne vois même pas comment on pourrait se rendormir avec le boucan qui se passe à l’intérieur. D’ailleurs, je me demande bien comment fait Samuel pour… »

Le refus de Ginji passe encore mais…

« -Pouaaaaah… Pitié, dîtes moi que mon oncle n’a pas recommencé avec ses cérémonies d’invocation obscurs… »

Elle ne put se retenir de soupirer bruyamment.
La présence de Samuel, elle s’en serait bien passée. Surtout si c’est pour lui dire qu’elle a l’air dégueulasse au réveil alors qu’elle n’avait dormi que deux heures à tout casser. DEUX HEURES. Oh, mais attendez, il venait bien de parler de cérémonies d’invocation obscurs ? À quoi cela correspondait-il exactement ? Mais le gong qui résonnait n’était pas provoqué par lui-même n’est-ce pas ? Pourtant si elle avait bien compris, Samuel venait de leur apprendre que tout ce bordel est provoqué par les cérémonies de son oncle ? Pouvait-elle vraiment faire confiance à ce débile qui l’avait suivie depuis Illumis ? Pas vraiment, hein ?

Entre-temps, les deux garçons avaient poursuivi leur discussion, et désormais, ils lui proposaient d’aller prendre un petit déjeuner. Dans cette maison qui donnait l’impression de loger un orchestre entier de fanfare ? Apparemment. Très bien, retournons en enfer.

---

Samuel semblait étonnamment calme pour une personne dans une maison qui semblait prête à exploser à tout moment. Accroupie devant un placard de la cuisine, il sortait frénétiquement tout ce qui pouvait servir de nourriture pour un petit déjeuner.

« On a du miel de la région, du pain frais rapporté ce matin même par le Gardevoir de tonton, du cacao, oh on a des figues aussi, pour les pommes, les bananes et les oranges servez-vous dans la grosse assiette derrière vous, sinon on a encore de la pâte à tartiner à la crème de Meumeuh, confiture de Fraigo, ici une autre confiture mais j’arrive pas à lire à quoi c’est, oh des biscottes, et les céréales ! D’abord on a les c-… »

Affalée sur la table un peu plus loin, Hope observait les objets s’empiler petit à petit sur le plan de travail au fur et à mesure que Samuel sortait de quoi prendre un petit déjeuner. À force, elle s’était faite au bruit des gongs, c’est à peine si elle les entendait encore. Par moment, elle crut qu’ils s’étaient arrêtés, mais le fait d’y penser lui permettait de les entendre à nouveau.
Ses paupières s’apprêtaient à s’affaisser quand un cri de surprise résonna dans la pièce.

« Wah ! »

Cela eut pour effet de la maintenir éveillée. Elle aperçut alors un Zarbi quitter la pièce précipitemment.

« Déso, ça m’a surpris. Il est sorti de la boîte de céréales ! Je savais pas que tonton avait de ces bestioles.
- Ah. »

Elle prit alors la décision de mettre la table à défaut de ne rien faire et de s’endormir pour à nouveau se faire réveiller de manière peu plaisante. N’ayant pas encore vraiment pris connaissance avec la pièce, elle ouvrit quelques placards au hasard, à la recherche des assiettes. Lorsqu’elle ouvrit un des placards centraux, elle se retint de crier et eu un mouvement de recul. Un Zarbi s’en échappa, la fixa d’un air mystérieux et, comme son semblable un peu plus tôt, quitta la pièce. Donc c’était censé être normal ?

« Les assiettes sont dans le placard à droite du four et les services dans le tiroir juste dessus, thank’s Hope ! »

Toujours autant endormie, elle parvint néanmoins à trouver les dites assiettes qu’elle disposa sur la table puis repartit chercher les services. Lorsqu’elle ouvrit le tiroir, à nouveau, un Zarbi s’échappa. Elle lança un regard interrogateur à Ginji. Était-ce VRAIMENT normal ?

« Oh, et dis, Samuel…
- Oui ?
- Tu sais ce que c’est que les Grandes Épreuve de la Voie Lactée du Paradis de L’Ursaring Doré, ou un truc du genre ?
- Les exercices à faire sous une cascade, là ? Je crois que tonton appelle la cascade qu’on a derrière la maison la cascade de l’Ursaring Dorée. Petit je devais l’accompagner faire des exercices bizarres et manger des trucs chelou, erk.
- Euh, peut-être ?
- Si c’est ça franchement bon courage, dans mes souvenirs c’était vraiment giga chiant. Il disait que ça lui permettait de conserver ses pouvoirs machinchoses.
- Ah ouais. »

Hope n’était pas sûre de comprendre. De toute manière, elle ne comprenait pas grand-chose depuis le début du voyage. Comment ça des exercices ? Si les épreuves n’étaient qu’une série d’exercices à faire sous une cascade, alors pourquoi ils devaient repousser des Polichombr ? Enfin, pas qu’elle aurait préféré rester sous une cascade, loin de là, mais… Elle jeta à nouveau un regard à Ginji. Elle avait l’impression qu’il leur manquait une information importante sur leur client. Information qui leur permettrait peut-être de rester aussi calme que le bon Samuel. Enfin, pour le moment, ils avaient principalement une invasion de Zarbi à mettre au clair.

_________________



Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mer 21 Aoû - 19:04
GINJI LABELVI

feat Hope Spettell
« Retrouver son équilibre cosmique »


Ça, je prends. Ça aussi. Et ça. Et ça. ET CA.

Au fur et à mesure que Samuel sort les aliments sur la table, je commence à me servir. Est-ce que je peux combler mon manque de sommeil par un appétit dévorant ? QU’UN SEUL MOYEN DE LE SAVOIR. Je compte bien faire une razzia dans les réserves de cet homme qui a décidé que dormir n’était qu’une notion abstraite.

« -Hmm… Dis moi, il est bien lourd, ce paquet de céréales ! »

Je m’empare d’une des boîtes, et m’interromps. Samuel me jette une courte œillade, et hausse les épaules.

« -Il n’a peut-être pas été ouvert. Il doit encore y avoir le jouet à l’intérieur… »

Le jouet ? Quelle idée de remplir un espace réservé à de la nourriture par autre chose que de la bouffe ?! Ces commerciaux n’ont décidément aucun scrupule ! J’ouvre donc le carton, et… Libère ainsi quelque chose qui n’est visiblement pas un jouet.

« -Wah ! »

A côté de nous, Hope sursaute. La surprise de Samuel à la découverte de cette bestiole est, je dois le dire, plutôt justifiée, mais étrangement, la première chose qui m’inquiète est de savoir s’il reste bien des céréales dans ce paquet. Et si ce Zarbi avait tout mangé ?… Ah, mais attendez, ça n’a qu’un œil les Zarbi, nous sommes d’accord ? Donc, en l’absence de bouche… Est-ce qu’au moins ils peuvent manger ?

En tout cas, le sachet est intact, juste un peu écrasé. Parfait ! Je m’en verse une quantité tout à fait raisonnable (non) dans mon bol, pendant que Hope décide d’agir moins égoïstement et entreprend de dresser la table pour tout le monde.

« -Et il a l’habitude de ranger des Pokémon dans ces réserves de nourriture, ton oncle ? »

Au même moment, la Ranger ouvre un tiroir et libère un nouveau Zarbi, sous l’indifférence apparente de Samuel.

« -Je n’en sais rien. Il se passe toujours des trucs étranges, par ici. »

Hope enchaîne, et en profite pour le questionner sur les Grandes Épreuves de la Voie Sacrée des Lumières Enchantées Draconiques du Paradis de l’Ursaring Doré. J’avoue que je n’écoute que d’une oreille distraite sa réponse, trop occupé à réveiller mon cerveau avec des exercices hautement intellectuels, tel que ce labyrinthe au dos de la boîte – le tout en mâchouillant mes céréales, évidemment. Voyons voir… Si je fais passer BuzBee l’Apitrini par la rivière, puis que je lui fais monter sur ce rondin et qu’elle passe par cette grotte…. Elle arrive au sommet de la montagne, où se trouve sa ruche !… Attendez, ça ne vole pas un Apitrini ? Pourquoi elle ne se contente pas de voler au dessus du labyrinthe ?… Hmm, est-ce cela, qu’on appelle perdre son âme d’enfant ?

…. Ooooh, attendez. La réminiscence de mon ascension du Mont Skiddo me permet de me remémorer d’un léger détail, dont je me hâte de faire part à Hope.

« -Une minute ! On oublie pas quelque chose ? Ou plutôt… Quelqu’un ? »

Je me penche un peu au dessus de la table pour rapprocher mon visage du sien, à vif.

« -L’énoncé ! De la demande de mission… Il précisait qu’une seule personne est au courant du contenu des Grandes Épreuves de la Voie Sacrée des Malayotyphlops Koekkoeki Hexakosioihexekontahexaphobiques Trucs Bidules ! Et c’est... »

Quelqu’un frappe alors à la porte. Nonchalant, Samuel va pour l’ouvrir alors que nos regards se tournent vers celle-ci. Il l’ouvre, et… Laisse place à une silhouette familière, accompagnée de plusieurs Polichombr encore à moitié sonnés.

« -Telle la pluie salvatrice qui inonde le torride désert, je viens abreuver de mon savoir votre ignorance malfamée. »

… Je cligne des yeux, perplexe.

« -Tabalibungaba. Quel… Étonnant sens du timing.
-Un magicien arrive toujours à l’heure.
-… Parce que vous êtes magicien, maintenant ?...
-Pardon, mais… Vous le connaissez ? »

Je me lève de ma chaise, et acquiesce.

« -Oui. C’est le doyen de notre île. C’est lui qui est censé expliquer à ton oncle comment retrouver ses pouvoirs. » je me tourne vers le concerné « Donc, le Maître mentionné par le Polichombr… C’était vous ? Et c’est vous qui avez également infesté la maison de Zarbi ?
-… Quels Zarbi ? »

Au moment où il pose la question, l’un d’eux passe entre nous. Nous l’observons virevolter au travers de la pièce dans un parfait silence, jusqu’à ce qu’il disparaisse dans l’embrasure de la porte. Perdu, je me gratte le sommet du crâne d’un air peu convaincu.

« -Bon. Au moins on a eu une réponse sur… La multitude d’autres qu’on doit poser.  » je m’adresse à nouveau à l’ancien « A quoi a servi l’attaque des Polichombr, au juste ?
-Le Draby qui aspire voler doit d’abord se confronter à l’intensité de son anxiété pour apprendre à contrôler son énergie.
-… »

J’adresse un regard blasé à Hope. Après quelques secondes, je fais un mouvement nonchalant de la main, et retourne à table.

« -Je te laisse gérer la partie énigme, môa je finis d’abord de manger. »


_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mer 21 Aoû - 20:15


C’est alors que Ginji fut comme frappé par la foudre divine.
Hope croqua dans sa tartine.
D’après celui-ci, ils auraient oublié quelqu’un. Ah ? Elle aurait bien aimé oublier Samuel à Illumis, si c’est de cela dont il parlait, elle ne serait probablement pas si fatiguée à cet instant précis.
Elle croqua encore dans sa tartine.
Enfin, il souleva un point important de la mission, plus exactement un point important concernant les Grande Epreuves de la Voix Sacrée de euh… de quelque chose d’autre que les mathyopie kakashitruc. Et ce point important n’était autre que la présence de Tabalibungaba ! Le doyen de notre île fantastique qu’est Adala ! Attendez, mais pourquoi n’avait-il pas fait le trajet avec les élèves, du coup ? Le mystère était total.
Hope croqua dans sa tartine distraitement.
Tabalibungaba entra dans la demeure.
Elle voulait dormir.

Le vieillard discutait passionnément avec les deux autres garçons de la pièce. Hope resta un peu plus en retrait, palpant un paquet de céréales tout en se demandant où l’objet se situerait sur une échelle de confort sur dix. Dix semblait raisonnable, non ? Ou peut-être devrait-elle plutôt essayer pour juger. Délicatement, elle posa la boîte à plat sur la table, puis appuya sa tête contre celui-ci. Mh, ce n’était pas si mal, le seul point où elle avait à reprendre était la hauteur peu idéale du candidat qui se faisait ressentir sur le confort au niveau du maintien de son cou. Peut-être n’était-ce qu’un neuf finalement.

« Je te laisse gérer la partie énigme, môa je finis d’abord de manger. »

Hein, quoi ? Quelle énigme encore ?

« Celle du Polichombr ? »

Demanda-t-elle sans pour autant lever sa tête du paquet de céréales. Son iPok vibra. Probablement une notification sans importance. Elle laissa ses yeux se ferma. Son iPok vibra à nouveau. Elle grogna. Son iPok vibra de plus belle.
D’un geste rageur elle sortit l’appareil de sa poche pour… Se retrouver face à son Porygon, qui d’ailleurs ne semblait pas ravi par le temps qu’avait mis sa dresseuse à réagir. La nouvelle énigme a été enregistrée. Lisait-elle sur l’écran de son iPok. Morose, elle fouilla dans les documents stockés sur l’appareil avant de lancer le nouvel enregistrement. Encore une phrase sans queue ni tête. Quelle mission de merde.

« Vieil homme, c’est quoi les épreuves du coup ?
- Le Draby qui aspire voler doit d’abord se confronter à l’intensité de son anxiété pour apprendre à contrôler son énergie.
- Ah, ok, cool. »

---

Une fois le petit-déjeuner terminé, Hope entraîna Ginji à l’écart de la maison où elle craignait de devenir folle si elle restait. Du peu d’énergie qu’il lui restait, elle le rassembla afin de faire de son mieux pour semer un certain dénommé Samuel. Et aussi étonnant que cela puisse être, elle y parvint ! Bon, effectivement, avec l’aide de Rime qui plongea toute la zone dans la brume, c’était tout de suite plus facile.

Allongée dans l’herbe, la jeune fille s’adonnait à présent à l’activité particulière qu’était de dépenser l’énergie en même temps qu’elle la récoltait en restant dans sa position. Ils leur fallait réfléchir aux énigmes étant donné que Tabalibungaba ne semblait pas enclin à leur expliquer ce que cela signifiait, tout en analysant les événements curieux qui avaient pu se produire depuis le début de leur court séjour.

« C’est qui le Draby ? Le vieux ? Nous ? Samuel ? Les Polichombr ? Et qu’est-ce qu’il veut dire par voler ? Qui est-ce qui veut voler ? Ou peut-être plutôt voler dans le sens voler des trucs ? Genre voler des pouvoirs ? Oh, tu penses que les pseudo-pouvoir de Jeremiah sont naturels ? Ou a-t-il besoin de puiser son énergie de quelque part, comme dans les films ? Ou encore qu’il les emprunte à quelqu’un d’autre ? Est-ce qu’il est humain ? Oh, qui est la personne la plus anxieuse de la maison ? »

Elle bâilla. Puis fit violence pour ne pas s’endormir. À moins que ce ne soit en réalité le moment idéal pour piquer un somme, car peut-être n’auront-ils à nouveau aucun moment pour dormir la nuit suivante.

« Et qu’est-ce qui cause vraiment la fanfare permanente de la maison ? Est-ce dû à Jeremiah lui-même ou à une force extérieure ? Oh et à propos de l’énigme précédente, du coup, Balance c’est Tabalibungaba ? Est-ce qu’on est plus tolérants que cette nuit ? Elle bâilla. S’il est la balance est-ce qu’il serait aussi l’équilibre ? Ce qui veut dire que la première épreuve devrait pouvoir commencer incessamment sous peu ? »

Mais si tel est le cas, ils n’avaient encore eu aucune information concernant une épreuve de la part du vieil homme.

« Est-ce que tu penses qu’on devrait investiguer du côté des Zarbi ou des gongs ? Ou se concentrer sur la manière dont la première épreuve pourrait commencer le plus rapidement possible ? Oh, Jeremiah n’avait-il pas parlé d’un dérèglement lunaire ou un truc du genre ? Est-ce que ce ne serait pas ça qu’on devrait résoudre en premier, vu que du coup les gongs symboliseraient l’équilibre… Tu penses qu’on devrait aller poser plus de question à Jeremiah justement ? Est-ce qu’il nous répondrait ? »

En vrai, là, tout de suite, elle était plutôt curieuse de savoir ce que le type manigançait dans une maison qui semblait prête à exploser à tout moment. Elle se leva et fit un signe à Ginji.

« On y va ? »


_________________



Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Ven 23 Aoû - 12:56
GINJI LABELVI

feat Hope Spettell
« Retrouver son équilibre cosmique »


***

C’est affalé dans l’herbe que je fixe le ciel d’un air amorphe.

Visiblement, Hope n’est pas très encline à réfléchir pour nous deux, et m’a entraîné avec elle dès la fin du repas pour réfléchir à tout ce bordel. Par contre, la brume, c’était nécessaire ?… Bien trop épuisé physiquement et mentalement pour poser la question, j’ai décidé de passer outre ce détail et me suis simplement laissé porter par la Ranger.

Au final, celle-ci me noie sous les questions, sans même me laisser le temps d’y répondre. Tout de suite, je comprends un peu mieux ce que vit mon entourage… D’ailleurs, tous mes Pokémon ont fini par retourner dans leurs Pokéballs. Je crois que le boucan qui règne dans la maison de Jérémiah les gonfle un tantinet.

Je n’écoute que d’une oreille inattentive les interrogations de ma partenaire. Elle les enchaîne beaucoup trop vite pour me laisser le temps de me concentrer dessus. Pourtant, dans un inespéré moment de creux, je parviens à mollement balbutier une réponse.

« -Les Draby rêvent de voler dès la naissance. C’est pour ça qu’ils sont particulièrement impatients d’évoluer en Drattak. » monocorde, mon regard vient lentement croiser celui de Hope « Le Draby, c’est Jérémiah, voler, c’est récupérer ses pouvoirs, et donc pour évoluer, il doit "se confronter à l’intensité de son anxiété truc machin chouette"…. »

Je suis tellement claqué que j’ai la flemme de finir correctement ma citation. ‘Faut croire que m’empiffrer au petit déjeuner ne m’a donné de l’énergie que le temps de celui-ci... En parlant d’énergie, je tente dans un douloureux effort de me redresser, pour mieux analyser la-dite citation. J’observe l’écran de mon Ipok, et relis nonchalamment la phrase.

« -"Le Draby qui aspire voler doit d’abord se confronter à l’intensité de son anxiété pour apprendre à contrôler son énergie"… Môa, ce que je comprends, c’est que grosso modo, les Polichombr devaient confronter Jérémiah à un fort pic de stress, et que c’était grâce à ça qu’il allait réunir l’énergie nécessaire à la récupération de ses pouvoirs… »

Je me laisse retomber dans l’herbe, de même que mon téléphone qui choit éhontément.

« -Je crois. J’en sais rieeeeeeen…. Je veux dormiiiiiiiir….  »

Cela semble pourtant si simple ! Il me suffit tout bêtement de clore mes yeux, comme ça, délicatement, de savourer la douceur de l’herbe qui me chatouille tendrement le dos, de ressentir la fraîcheur de la rosée matinale de Kalos, et de lentement m’abandonner à un abîme de volupté et de paresse…

… Ou alors, on peut ne rien faire de tout cela, se relever et aller voir Jérémiah.

Dans un râle désespéré, je rouvre les yeux.

« -Ouaaaaaaais, d’accord….. »

Je pense que je pourrai intituler cette mission « Une journée dans la peau de mon starter ». Je croirai entendre Oz à chacune de mes supplications.

C’est donc en dépit de toute ma volonté que je me redresse, et que Hope et moi retournons chez notre hébergeur. Sur place, je la suis sans réfléchir jusqu’à notre objectif, n’étant capable que de situer la cuisine dans cette baraque. Au final, elle me guide aisément jusqu’à une grande pièce centrale, vraisemblablement située au cœur de la maison, et où se trouve un Jérémiah assis en tailleur… Devant une imposante cloche.

Un silence absolu règne dans la salle, interrompu par les seuls dongs de la pièce de métal. Euh, une minute… Comment la cloche peut sonner s’il n’y a personne pour la percuter ? Légèrement éberlué, je me frotte les yeux pour m’assurer de mon plein éveil, et finis par m’y résoudre.

Je crois bien qu’il y a quelque chose ici qui…

Cloche.



Ouais, bon, écoutez, je suis fatigué…

« -Hum, Jérémiah ? Non pas qu’on soit un peu paumés, Hope et moi, mais… »

A peine l’ai-je interpellé qu’il ouvre en grand ses yeux, jusqu’à présent clos.

« -N-non ! »

Il se tourne vers nous, alerté.

« -Vous venez de me tirer de ma transe ! Par votre faute, la communication est rompue... »

… Hein ? Sa transe ? Et de quelle communication il parle ?… Oh, maintenant que j’y pense, Samuel avait bien dit que son oncle détestait être dérangé pendant ses méditations. On aurait peut être dû y réfléchir à deux fois avant d’entrer...

Doute qui se confirme avec la mise en mouvement de… La cloche… ?!.. Juste devant Jérémiah. D’un bond, le Kinésiste se redresse, et recule de quelques pas, tandis que l’énorme objet métallique s’agite violemment. Des bras partant de son sommet se révèlent, et lentement, elle commence à s’élever dans les airs… Pour que finalement, deux yeux rouges s’illuminent sur sa partie inférieure, et nous fixent avec mécontentement.

« -… Un Archéodong ?! »


_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mar 27 Aoû - 15:18


En quoi les Polichombr représentent l’anxiété de Jeremiah ? L’hypothèse de son partenaire ne lui avaient pas paru stupide, loin de là, mais il y avait des points qu’elle ne saisissait toujours pas. Et si les Polichombr devaient décupler l’anxiété de celui-ci, et que malgré tout il n’ait pas retrouvé ses pouvoirs, cela voudrait donc dire qu’il n’a pas su la gérer correctement ou alors que son anxiété n’était pas suffisamment intense ?
Jeremiah était-il vraiment anxieux ? Ou ne l’est-il que parfois ? Si oui, quand ? Voulait-il améliorer ses pouvoirs ? Si oui, pourquoi ? Que représentent les gongs ? Quelle est cette histoire avec les Zarbi ? Et puis, les Polichombr disaient pouvoir assurer la sécurité de leur maître. Qui est leur maître ? Jeremiah ? Le vieil homme ? Quelqu’un d’autre ? Quelque chose d’autre ? La douceur ? Le Grand Dor-

Elle manqua de se prendre la porte. Il lui fallut quelques secondes pour récupérer ses esprits et réaliser qu’il lui fallait ouvrir la porte, tandis que son binôme bâillait derrière elle à s’en décrocher la mâchoire.
En apparence, la demeure pouvait sembler être tout ce qu’il y a de plus banal. Mais lorsque le bouton mute se retrouve désactiver, eh bien… Il fallait avouer que cela avait au moins le mérite de tenir nos protagonistes plus ou moins éveiller, en tout cas, suffisamment pour qu’il puisse atteindre le hall où leur hôte semblait méditer intensément. Oh, était-ce donc cela dont Samuel avait parlé un peu plus tôt ? Et au milieu duquel Jeremiah n’aime pas être interromp-… Oh, trop tard.

« Hum, Jérémiah ? Non pas qu’on soit un peu paumés, Hope et moi, mais… »

Bon bah tant pis hein. Sauf que voilà, effectivement, le vieux ne semblait guère heureux de leur intrusion. Le voilà qu’il s’exclame avec une excitation non-modérée et que… Oh, et donc la cloche n’était pas une cloche mais un morceau de métal avec des yeux. En fin de compte cela n’avait que peu de différence avec une vraie cloche non ? Outre les bras, bien évidemment.
Hum, le morceau de métal ne semblait pas ravi de leur intrusion, pendant quelques secondes, Hope se demanda ce qu’elle était censée faire. Ce qui était censé être une multitude d’épreuve drôles et chill à passer se transformait en une série d’événements sans queue ni tête.

… Tiens, le bruit des gongs avait cessé. Attendez, quoi ?!

Quelque chose clochait. Elle tourna la tête lentement pour observer la pièce tout autour d’elle. Quelque chose ne tournait pas en rond, mais elle n’aurait pas su dire pourquoi. Était-ce le seul Archéodong présent dans la pièce ? Les cadres sur le mur, était-ce des Archéomire ? Les formes en donnent l’impression, mais le relief des lettres au centre de chaque présumé cadre donnait l’impression d’en être autrement. Y avait-il des Archéomire ?

Sa tête lui semblait si lourde. Le sommeil la gagnait lentement, mais le regard accusateur de l’horloge rendait la tâche. Était-ce seulement une horloge ? Son iPok sonna, sur l’écran s’affichait un article qu’Ajax voulait lui montrer. Des Archéomire envahissent les rui-… Elle cligna des yeux. Elle n’avait jamais sorti son iPok. Il se trouvait toujours accroché à sa ceinture. Alors elle leva la tête, pour croiser les yeux de l’horloge. L’horloge n’avait plus d’œil.

Elle y voyait étonnamment clair, pourtant tout lui semblait embrumé. Son mal de tête l’avait quittée. Le sommeil également. Elle se sentait si éveillée, pourtant tout lui semblait endormi.

Elle cligna encore des yeux. L’horloge se trouvait devant elle, sous un lustre étincelant. Elle se trouvait dans une demeure, dans un temple, dans une tente, dans un château, dans une grotte. Les possibilités lui semblaient infinies. Mais une chose lui semblait certaine. Elle tourna la tête, Ginji se trouvait toujours là, à côté d’elle.

« Ginji, j’ai genre giga faim, je vais faire un tour dans la cuisine, attends ici. »

Mais alors qu’elle s’apprêtait à quitter la pièce, un cri retentit dans le hall. Surprise, elle se retourna. Au centre de la pièce, au sommet du lustre fixé au sol, juste derrière l’horloge, un homme se tenait agenouillé sur les perles qui constituait le luminaire. Tête dans les bras, il murmurait des mots inaudibles.
Ou peut-être murmurait-il des mots à voix haute.

« C’est de ma faute. »

De plus près, son faciès sembla étonnamment familier à la blonde. Mais malgré se tentatives pour interagir avec celui-ci, il ne cessait de se lamenter, ne bougeant pas d’un poil. Ennuyée, Hope décida alors de placer ses priorités ailleurs. Elle lança à son binôme,

« Je vais voir s’il y a des Cracottes, je reviens. »

Alors qu’elle s’apprêtait à pousser la double-porte en marbre, elle aperçut alors une enveloppe accrochée dessus. Curieuse, elle la décrocha pour voir ce qu’il s’y trouvait, puis, heureuse, elle en ressortit un paquet de Cracotte goût fraise qu’elle s’empressa d’entamer.


_________________



Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mer 4 Sep - 20:08
GINJI LABELVI

feat Hope Spettell
« Retrouver son équilibre cosmique »


Je regarde autour de moi. Le ciel est gris. Ah, attendez. Quel ciel ? Je n’étais pas à l’intérieur, il y a quelques secondes à peine ?… Ah, si, c’est bon. Je suis bien dans la maison. Donc tout va bien, alors.

Je cherche le ▄█▌▐▀■▬ du regard. Oh. Zut. Je ne me souviens plus de ce que je cherche. Il était juste là, pourtant… Je crois. Je ne suis pas sûr. Après tout, j’étais bien dedans, mais en fait, j’étais bien dehors, alors que non, pourtant, je suis bien dedans.

Arf. Je suis complètement perdu. Il y a quelques secondes, j’étais… Dans une pièce. Et j’étais face à  ▄█▌▐▀■▬. Maintenant, je suis juste à côté de Hope.

Hope ! Elle est là. Je l’avais oubliée. Elle aurait pu disparaître comme  ▄█▌▐▀■▬, mais non, elle ne l’a pas fait. Elle est gentille.

Le truc, c’est que je ne me souviens pas de ce qu’il s’est passé, entre le moment où j’étais dans la pièce avec  ▄█▌▐▀■▬ et Hope, et le moment où je n’étais plus dans la pièce avec  ▄█▌▐▀■▬ mais en étant toujours avec Hope quand même.

Je n’ai même pas vu de différence, en fait. Un moment, j’étais là, et hop, un moment, je l’étais plus, alors qu’en fait, si ça se trouve, j’y suis bien.

Hope me dit qu’elle a faim, mais un cri l’empêche de se rendre dans la cuisine. Il est embêtant ce bruit. J’aurai aimé aller à la cuisine, moi aussi, mais le cri me retient. Il m’attrape par les jambes et le bras. J’ai beau tirer, il ne veut pas me lâcher. Tant pis alors. Je n’ai qu’à regarder son origine.

Sur le lustre fixé au sol, quelqu’un se lamente. Ah ! Il y a lui aussi. En fait, à la base, il y avait  ▄█▌▐▀■▬, il y avait Hope, et il y avait Jérémiah. Mais au bout du compte, il y a juste  ▄█▌▐▀■▬ qui a disparu. Si ça se trouve,  ▄█▌▐▀■▬ n’a jamais existé. Ouais, voila. On n’a qu’à dire ça. Ainsi, je peux arrêter de chercher  ▄█▌▐▀■▬. Cela tombe bien, je ne me souviens plus de son nom.

Hope n’a pas l’air bien touchée par la tristesse de l’homme. Elle préfère aller chercher des Cracottes. Moi aussi, je veux bien des Cracottes, mais ce n’est pas pour autant qu’on doit le laisser être triste. Peut-être que Hope n’est pas si gentille.

Alors, à mon tour, j’essaye de secouer Jérémiah. Mais il continue de répéter la même phrase en boucle.

« -C’est de ma faute. »

Contrarié, je croise les bras.

« -Je ne pense pas. »

Je me baisse, et ramasse le lustre fixé au sol. Jérémiah en descend, et me regarde sans comprendre. Je lui montre alors le plafond.

« -Il suffit de le remettre à l’endroit. »

Peut-être que si je fais ça, Jérémiah ne sera plus triste. Je lève donc les bras, et tente de raccrocher le lustre. Mais je n’y arrive pas. Pourtant, si c’était à cause du ciel de toute à l’heure, j’aurai compris, mais là…

« -J’ai besoin d’aide. »

Je me tourne vers Hope. Elle mange ses Cracottes.

« -Aide môa. »

Si elle pouvait ne plus avoir ses Cracottes, cela serait plus simple. Hop. Je les lui enlève. Elle n’en a plus, maintenant. Elle est donc obligée de m’aider. Elle s’approche et attrape le lustre avec moi. On tire fort sur nos bras, mais pas moyen de l’accrocher au plafond.

Je me tourne vers Jérémiah. Il nous regarde.

« -Aide nous. »

Mais il n’a pas l’air vouloir.

« -C’est notre punition. ▄█▌▐▀■▬ nous punit. J’ai été trop avare. »

Je fais une grimace.

« -M’en fiche. Aide nous à l’élever. »

Il n’est pas d’accord, mais il accepte. Il vient nous aider à accrocher le lustre. A trois, nous parvenons à la soulever sans aucun problème. Comme il est plus grand que nous, Jérémiah nous permet d’atteindre le plafond. On y accroche le lustre.

Je recule, et l’observe avec satisfaction. C’est quand même pratique que le plafond soit resté, et ne se soit pas de nouveau remplacé par le ciel.

« -C’est bon. Maintenant, je dois rendre les Cracottes à Hope. »

Ah, mais zut. Je les ai fait disparaître. Où sont-elles, maintenant ?… Sans doute dans la cuisine.

« -Je reviens Hope. Je vais t’en chercher.»

Si je veux pouvoir lui donner ses Cracottes, il faut d’abord que je me réveille, puis que j’aille à la cuisine. Donc, c’est ce que je fais. Je rouvre les yeux, et-

« -……… ANH ! »

Je me réveille en une profonde inspiration. Bordel. Qu’est-ce que je fous ici ?! Je suis planté là, debout, au milieu de la pièce où Hope et moi avions retrouvé Jérémiah. Et devant moi…

L’Archéodong paraît contrarié. Il a placé ses deux immenses bras de part et d’autres de la tête de Jérémiah, et me fixe avec mécontentement. Aussitôt, je plaque un bras devant mes yeux pour me dissimuler de son regard, et porte ma main de libre à mes Pokéballs. Je crois bien qu’il va falloir le combattre pour qu'il cesse au plus vite ses petits manèges... Mais pour ça, un coup de main ne serait pas de refus.

Je me tourne vers Hope, qui, bien qu’elle aussi debout, a les yeux hermétiquement clos. Pourquoi ne revient-elle pas à elle ? J'ai bien réussi à réagir, moi...

Est-ce que… Est-ce que je l’ai laissée là-bas ?

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11719
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Mer 11 Sep - 17:50


Le biscuit craque sous ses dents. Le bruit résonne dans la pièce. Il rythme la discussion entamée devant elle. Elle sent le goût fraise étonnamment terne de son casse-croûte. Malgré tout, cela reste bon, n’est-ce pas ? C’est bien pour cela qu’elle engloutit les cracottes une à une.

« Aide môa. »

L’aider ? Maintenant ? À décrocher le lustre ? Pour quoi faire ? Il lui restait une infinité de cracottes à engloutir, pourquoi fallait-elle qu’elle s’arrête maintenant ?
Une infinité ? Mais n’en a-t-elle pourtant pas qu’une enveloppe ? Une enveloppe, ça se termine vite, surtout quand on a faim, n’est-ce pas ? Alors qu’elle portait la main à l’enveloppe pour une énième fois, le papier n’y était plus. Elle avait terminé. Déjà ? Visiblement, elle les avait terminées plus vite qu’elle ne l’aurait pensé. Un peu contrariée, elle s’avance alors pour aider son binôme à décrocher le lustre.

Elle essaie de tirer sur les crochets, mais rien n’y fait. Aucun moyen de décrocher le lustre. D’ailleurs, pourquoi le décrocher ? Un lustre n’est-il pas censé pendre ? Ginji ne semble pas être de son avis puisqu’il persiste à vouloir élever l’objet. Il demande d’ailleurs de l’aide au vieil homme qui après une énième lamentation finit par les rejoindre.

Ils parviennent à décrocher le lustre. Celui-ci s’envole, et se fixe lourdement au plafond.

Et Ginji s’en va.
Où va-t-il ? Hope n’a pas entendu ce que celui-ci avait annoncé avant de s’en aller. Mais il avait disparu. N’avait-il pas dit qu’il allait leur rapporter quelque chose ? Cela voulait dire qu’il reviendra de toute façon, n’est-ce pas ? Tant mieux alors, de toute manière il n’y avait plus grand-chose à faire ici. Le lustre avait été décroché, Jeremiah devait se sentir plus serein. D’ailleurs, ne le semblait-il donc pas ?

Ses yeux se posent sur l’adulte. Il se tenait là, devant elle. Il semblait serein, mais était-ce lui ? Elle le fixait avec intérêt. Il ne bougeait pas. Fallait-il qu’elle le réveille ?

« Monsieur Jeremiah ? »

Aucune réponse. Était-ce plus rassurant que des « C’est de ma faute. » ? Peut-être. Mais s’il pouvait lui confirmer qu’il allait mieux, ce serait tout même meilleur.

« Monsieur Jere-… »

Elle l’avait contourné pour voir son visage. Mais était-ce seulement lui ? Le visage l’était, le nez, les bras, les jambes, les vêtements, tout l’était. Mais ce n’était plus lui. Sous les paupières, ses yeux brillaient d’une lueur rouge.
Hope recula d’un pas, quelque chose d’autre venait d’apparaître. Ce n’était pas elle, ni Jeremiah, il s’agissait d’autres choses. Des mots engloutissaient peu à peu la salle.

Il leva un bras. Elle recula, comme si une force l’avait repoussée, elle sentait quelque chose lui peser contre l’estomac. Elle grimaça.
Les mots apparaissaient toujours plus nombreux. Les murs se teignaient de tâches d’encre. Les livres se vidaient de leurs histoires. Ou de leurs images ? Soudain les mots ne lui parurent plus si visibles, comme s’ils avaient été floutés, comme s’ils avaient migré. Et les yeux s’ouvrirent.

La salle s’était comme illuminée sous les centaines de petits cercles jaunes, mais privée de la lumière du jour, l’ambiance restait terne et confuse. Hope se sentit observée. Et elle n’eut pas tort. Bientôt, les quelques centaines de petits cercles jaunes se mirent à bouger, donnant l’impression que les murs bougeaient, pivotaient, ondulaient.
Ils étaient là, ils étaient apparus.

Par reflexe, elle porta sa main à sa ceinture. Ils étaient nombreux, les cadres étaient apparus nombreux. Ce ne sera pas facile de s’en sortir.
Clic. Clic. Clic.
Devant elle se tenaient désormais son Absol, Spectrum et Téraclope.

Les attaques fusent, mais l’effet n’est pas celui escompté. Peu à peu, elle se voit perdre du terrain. Ses Pokémons encaissent mal les attaques, plus mal qu’elle ne l’aurait pensé. Elle ne comprend pas tout de suite. Il lui fallut un moment. Ce n’est que lorsque ses yeux se reposèrent à nouveau sur l’Archéodong, ou Jeremiah, elle n’en était plus si sûre, qu’elle comprit ce qu’il se passait dans la salle.

« Pepper, Coupe Psycho ! »

Les yeux se séparèrent, le bruit lourd du métal heurter le sol résonna. La pièce s’assombrit un peu.
Elle soupira, agacé. D’un geste sec, elle rappela Gummy, visiblement inutile dans cet environnement spécial, puis envoya à la place son Tarsal et son Porygon au combat. La défense parut soudainement plus aisée.

Néanmoins, elle ne pouvait pas tenir longtemps. Devait-elle réveiller Jeremiah ? Celui-ci s’était tenu immobile depuis, les yeux dégageant une lueur rougeâtre. Que faisait-il ? Était-il vraiment humain ? Et finalement, que faisait Ginji ? Pourquoi prenait-il autant de temps pour lui ramener quelques cracottes à la fraise ? Cela ne faisait aucun sens. Avait-il un problème dans la cuisine ? Devrait-elle aller le chercher ? Elle jeta un œil par-dessus son épaule. La porte se trouvait là, quelques mètres derrière elle. Mais l’atteindre ne sera pas une tâche aisée. Était-ce ce qu’il y avait de mieux à faire ? Pourra-t-elle se débarrasser de ces Archéomires si elle s’échappe de cette pièce ? Ou valait-il mieux qu’elle attende son partenaire de mission ? Mais c'est qu'elle avait faim tout de même.


_________________



Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   Dim 27 Oct - 17:06
GINJI LABELVI

feat Hope Spettell
« Retrouver son équilibre cosmique »


Après une grimace, je me frotte le front.

Déjà que mon temps de sommeil a été ridiculement court, et que mon attention est des plus distraites… Si en plus ça, on me la fait jouer Inception, je vais finir par être définitivement largué.

Bon, que je tente de donner un sens à tout ça… Cet Archéodong, après que Jérémiah ait tenté de rentrer en communication avec, nous a plongé, lui, Hope, et moi, dans un espèce de songe partagé ? Mes souvenirs de là-bas sont flous, mais pourtant, les paroles du kinésiste me restent en tête. De quelle punition parlait-il ? Pourquoi se dit-il trop avare ?… Hmm. Je pense que le meilleur moyen sera de lui poser la question. Et pour ça…

Je décroche une Pokéball, et la jette au sol. S’en libère un Elektek, qui fait résonner ses poings entre eux. Grâce à son talent Esprit Vital, il ne pourra se laisser berner par les tentatives d’Hypnose du Pokémon… Le tout est de désormais trouver un moyen de le mettre K.O., sans blesser Jérémiah !

« -Punch ! Tu ne dois toucher que l’Archéodong ! Poing Eclair !
-TEK ! »

Mon compagnon s’élance, court sur le côté, et vient percuter la créature de toutes ses forces. Celle-ci ne bronche pas et encaisse l’attaque sans bouger… Et tout en maintenant ses bras autour de Jérémiah. Pour autant, cela ne l’empêche pas de riposter, puisqu’une énergie lumineuse se synthétise au dessus de sa tête, et se charge. Confiant, j’acquiesce doucement.

« -C’est une attaque Gyroballe ! Tu ne crains rien, Punch, réessaie ! »

Se fiant totalement à mes paroles, l’Elektek se désintéresse de l’attaque en préparation pour plutôt asséner un autre coup de poing à l’Archéodong. Gyroballe étant une capacité de type Acier, Punch peut l’encaisser via sa résistance accordée par le type Electrik… Normalement, ça passe.

Normalement.

L’attaque part, et en lieu du simple et misérable « sbunk » auquel je m’attendais, mon Pokémon est violemment éjecté contre le mur derrière lui. J’écarquille en grand les yeux, et observe avec incompréhension l’étendu des dégâts effectués par la capacité…. Non seulement Punch a été repoussé, mais en plus de ça, il a pris cher !

« -P…. Punch ?! Ca va ?! »

Tant bien que mal, il se redresse. Dents et poings serrés, il garde les yeux rivés sur son adversaire, déjà prêt à lui rendre la monnaie de sa pièce…

Qu’est-ce que tout ceci signifie ? Serions-nous encore en train de rêver ? Cela expliquerait que l’Archéodong ait un tel contrôle sur le déroulement de ce combat… Aïe ! Non, ok, se pincer ne fonctionne pas, oonc je suis bien réveillé… Mais alors, pourquoi ? On aurait dit que cette Gyroballe était super efficace ! Cela n’a aucun sens, même s’il avait effectué des dégâts normaux, elle n’aurait pas eu un tel impact… Alors, en étant supposément affaiblie par la résistance de Punch…

… Une minute. Si cette attaque peu efficace l’est devenue subitement beaucoup trop… Cela signifie que… ?

« -Punch ! Tente un Poing-Glace ! »

Il acquiesce, et des gelures commencent à parcourir son bras. Avant qu’elles n’aient totalement finit de le recouvrir, il s’élance, et vient frapper à pleine puissance l’Archéodong… Qui se retrouve à son tour repoussé ! Je peux alors difficilement retenir un cri de victoire.

« -OUI ! Les pouvoirs de Jérémiah se sont activés ! Les rapports entre les types sont maintenant inversés !…. Oh Arceus, Jérémiah ! »

Je viens de prendre conscience qu’après l’impact, le Pokémon a lâché toute emprise sur le kinésiste et l’a laissé… Là, bien en place. A l’instar de Hope, il a les yeux hermétiquement clos et reste debout sans problème… Je présume que écarter ses énormes bras ne suffit pas à se soustraire de ses pouvoirs psychiques. Hmm, j’ai eu de la chance de m’être réveillé spontanément… J’ai toujours été moins sensible que les autres aux interventions psychiques non désirées, mais je ne pensais pas que ça finirait par réellement me servir un jour !

« -Ok, Punch ! Tu sais ce qu’il te reste à faire ! Explose avec tes Poings-Glace, et… Bah, hum, esquive les Gyroballes, maintenant. »

Il me lance un petit regard en coin, comme si ce n’était pas déjà suffisamment évident, et repart à l’assaut. Pendant ce temps, je tente de m’approcher de Jérémiah, et de l’écarter de la zone de combat… Lorsque je tire légèrement sur son bras, ses pieds avancent machinalement, ce qui me facilite vraiment la tâche. Et me confirme au passage qu’il est bien sous hypnose, et non simplement plongé dans le sommeil… Mais bon, ça aussi, c’était déjà pas mal évident.

Ce qui reste plutôt pas mal, puisque jusqu’à présent, on a eu plus de questionnements sans explication qu’autre chose.

Du côté de Punch et Archéodong, les deux opposants se dévisagent en Ponchien de faïence. Maintenant qu’ils ont tous deux constaté pouvoir faire douloureusement mal à l’autre, ils prennent leurs précautions… A chaque fois que mon Elektek tente une approche, son adversaire esquive et le met sous la menace d’une autre Gyroballe. Sauf que si le combat s’éternise de la sorte… Cela ne va vraiment pas le faire…

Les diverses attaques qui se perdent font trembler les murs, et le mobilier de la pièce. Au plafond, un lustre suspendu tressaute par intermittences… Une brève réminiscence de mon rêve m’assaille, lorsqu’une idée insensée me traverse l’esprit.

« -Punch… Vise au dessus ! »

L’Elektek redresse la tête, et notifie la présence du lustre, juste au dessus de l’Archéodong. Une attaque Météore bien placée suffit à rompre ses attaches, et à faire effondrer tout le bois sur l’adversaire… Si les types Aciers résistent aux Plantes, je présume qu’avec les pouvoirs de Jérémiah, ce choc ne lui a pas fait plaisir.

Assommé par le lustre en un grand « GONG » (très cartoonesque, j’adore), Archéodong s’immobilise un instant, et finit par chuter à terre, K.O.

Un calme relatif retombe dans la pièce, tandis que Hope et Jérémiah reviennent à eux.  

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique   
[Mission TopD] Retrouver son équilibre cosmique
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :