Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 6

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Potiron
http://pokemoncommunity.forumactif.org
http://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Event #5 - Quadrathlon Erratique CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2641
Event #5 - Quadrathlon Erratique CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
pokemon
Event #5 - Quadrathlon Erratique CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
Potiron
est un Annonceur
Event #5
Quadrathlon Erratique
Tiens donc. Mais quelle est donc toute cette effervescence ?

Vous n’avez pas pu passer à côté. Non, sincèrement, c’est tout bonnement impossible que vous ayez manqué ça. C’est simple, toute l’île en parle.

A l’origine, ça n’a été qu’une idée, balancée à la volée par Charlie Hudson. C’est qu’il en a des idées, le bougre. Mais celle-ci était particulièrement inspirée. Par qui ? Par la Pokémon Community, tout bêtement.

D’idée désinvolte et farfelue, elle s’est petit à petit transformée en véritable projet d’envergure. Il fallait prévoir beaucoup de choses : un staff, du matériel, la fermeture des routes, les campagnes de publicité et d’inscriptions…

Ah, parce que oui. Je vous l’ai dit, vous ne pouvez pas les avoir manqué. Affiches, prospectus, annonces radios, communiqués… Même Charlie s’est amusé à arpenter les rues, mégaphone à la main, pour scander à qui veut l’entendre la date de l’événement à venir.

Les compétitions organisées par cette chère académie ont eu un succès retentissant, au sein d’Adala. Alors qu’elle n’était réservée qu’à une poignée d’étudiants, tous les regards se sont tournés vers eux le temps d’une semaine, et l’économie de l’île l’a fortement ressenti. En bien, évidemment – alors imaginez un peu ce que cela donnerait si on permettait à tout le monde de se prêter au jeu ?

C’est cette motivation qui a convaincu Juliet Jones de débloquer les fonds nécessaires à tout ce joyeux bordel. Et c’est ainsi qu’il naquit…

Le premier quadrathlon pluri-disciplinaire d’Adala !

Ouvert à tous et à toutes, sans restriction d’âge ou de profession, elle consiste en une série de quatre épreuves savamment organisées par votre chère mairie.

Les participants sont tout d’abord rassembler au sein du majestueux Château de Malnova, qui constitue la ligne de départ de la compétition. Une carte avec différentes indications sera alors remise à chacun d’entre eux, et tous devront la décrypter pour mettre la main sur un exemplaire de la « Sainte Relique ». Elle peut tout aussi bien se trouver au sein du château et de ses douves… Que dans la cité médiévale qui l’entoure !

Et ce n’est que lorsque vous aurez mis la main sur une statuette dorée de Charlie (...) que vous serez autorisés à partir en direction de Nuevo. Il y a près de deux heures de marche, donc veillez à ne pas traîner ! D’autant que… Vous saviez que les Ténéfix, les Cornèbre, les Miaouss et les Carmache sont irrésistiblement attirés par tout ce qui brille ? Veillez à bien protéger votre offrande de ces Pokémon sauvages, qui tenteront le tout pour le tout afin de s’en emparer !

Si par miracle vous vous en sortez vivants, vous pourrez enfin rallier le centre-ville, en empruntant tout simplement la voie rapide. Et bien que vous aurez retenu, lors du speech de départ, qu’aucune voiture ne sera en circulation à ce moment là… Il va quand même falloir vous frayer un chemin au travers de tous les véhicules stationnés au beau milieu du passage. Merci la casse d’Adala d’avoir mis à votre disposition toutes ces carcasses empilées les unes sur les autres, et bonne chance pour surmonter ce parcours urbain grandeur nature !

C’est bon ? Vous en avez marre de courir partout ? Rassurez-vous, la fin est proche ! Dès lors que le Grand Parc de Nuevo sera en vue, il ne vous restera plus qu’un dernier obstacle à franchir. Charlie Hudson attend son offrande, et ce n’est pas vous, couverts de sueurs et de boues que vous êtes, qui aurez l’insolence de le lui apporter. Non, vous devrez pour se faire utiliser un messager… Qu’il vous faudra au préalable toiletter comme il se doit ! Et oui, la garde royale intégralement canine de sa majesté se doit d’être présentable. Couafarel exigeant, Mastouffe bien trop touffu ou Démolosse peu avenant, vous aurez pour obligation de chouchouter et vêtir l’une de ses créatures, et elle seule sera en mesure de valider votre parcours !

Seuls les plus rapides auront l’opportunité d’être recouverts d’or à la fin du quadrathlon. En ferez-vous partie ?

Précisions supplémentaires
• Cet Event est en nombreux points similaires à une Compétition. Pour participer, il vous suffit de poster un unique rp à la suite du topic, décrivant la progression de votre personnage au fil des festivités. Vous serez alors autorisés à vous servir de ce rp pour vos passages de grade.

• Comme précisé plus haut, élèves comme adultes peuvent participer.

• Chacune des étapes du parcours correspond à une compétence. Vous devrez assigner un Pokémon à chacune d’entre elles, et un bonus basé sur ses points dans la-dite compétence sera ajouté à votre score. Veuillez donc remplir ce formulaire en balise HRP à la fin de votre post !

Code:

[b]Quête de la relique :[/b] Pokémon utilisé et compétence Recherche associée.
[b]Traversée de l’île :[/b] Pokémon utilisé et compétence Duel associée.
[b]Parcours urbain :[/b] Pokémon utilisé et compétence Athlétisme associée.
[b]Toilettage canin :[/b] Pokémon utilisé et compétence Prestance associée.


• Vous êtes autorisés à faire tenir un objet à chacun de vos Pokémon, non interchangeable. Dans ce cas, distinguez bien les points de base de ceux obtenus via l’item.

• Vous pouvez utiliser jusqu’à quatre Pokémon différents pendant l’event. Vous pouvez parfaitement en utiliser moins et faire concourir un même Pokémon dans plusieurs étapes !

• Deux contraintes vous sont imposées pour votre rp : celui-ci devra faire au minimum 700 mots, et au moins l’un des obstacles doit être décrit du point de vue d’un de vos Pokémon !

• Vous avez jusqu’au 15/07 pour participer, après quoi le topic sera fermé.

• Puisqu’un plus grand nombre de participant est attendu, sachez que le podium final ira de la cinquième à la première place.

• Bonne chance à tous ! Pour la moindre question, tournez vous vers le staff !
Matthew J. Hopkins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8194-matthew-jim-hopkins-freaks
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8200-matthew-jim-hopkins-phyllali#83214
Icon : Event #5 - Quadrathlon Erratique 1555344462-matthewicon
Taille de l'équipe : 7/9 || +1
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 17
Jetons : 710
Points d'Expériences : 301
Event #5 - Quadrathlon Erratique 1555344462-matthewicon
7/9 || +1
Kalos
15
17
710
301
pokemon
Event #5 - Quadrathlon Erratique 1555344462-matthewicon
7/9 || +1
Kalos
15
17
710
301
Matthew J. Hopkins
est un Topdresseur Novice

Matin
Malnova
Event


À peine étaient-ils rentrés de leurs sorties captures que déjà, dans toute la ville, retentissait l'annonce d'un évènement sans précédent. Ou plutôt, grandement inspiré par les compétitions d'avant. Enfin, c'est ce que compris Matthew. Loin d'être présent, plus d'une personne lui avait raconté des compétitions passées, sans forcément entrer dans les détails.
Pour lui, tout cela était bien nouveau, et il ne savait pas du tout comment tout se passerait. Participer était une certitude, mais gagner, c'était déjà bien moins sûr. Quand le jour arriva, tous les participants, venus nombreux, se présentèrent comme convenu en lieu et place de la zone de départ. Chacun semblait accompagné par un ou plusieurs Pokémon, c'était, en tout cas, ce qu'avait fait l'adolescent, un rondin de bois dans les mains. Il avait fait une sélection parmi ses trois meilleurs éléments, ou plutôt, ceux qu'il considérait comme étant ceux qui pourrait l'aider dans cette course.
Son équipe se composerait donc ainsi.

Brindipou, la petite Brindibou, qui se mit à tourner sur elle-même lorsqu'il la regarda, attendant le départ de manière presque impatiente.
Gigi, la Griknot nouvelle née, aficionados de tout ce qui peut se manger et se ronger, elle se balade actuellement avec une bûchette dans la mâchoire. Matthew a pris l'habitude de transporter avec lui des tronçons de bois, sinon, ce sont ses mollets ou ses doigts qui finissent en pâture à la carnassière. Un son sourd et grave retenti soudainement. Une morsure violente vint à fissurer le bois qu'elle avait dans les dents. S'ensuivirent une succession de bruits plus inquiétants les uns que les autres, accompagnés de ruminements, d'expectoration, et de bave, de beaucoup de bave. Bientôt, le rondelet de bois ne fut plus qu'un tas de petites échardes et débris de toutes formes et tailles. Un véritable charnier sylvestre.
Il ne s'était pas encombré d'un sac aujourd'hui, mais, prévenant depuis l'arrivée de cette dernière, il avait bien fait de prendre une bûchette de secours.
Il tapota le sol avec le rondin, et le lâcha une fois qu'elle se fut jetée dessus. Commençait les premiers bruits d'une bestiole qui ronge son morceau.
Ah, une dent. Deux dents. Trois dents. Bah, ça repousserait vite ! Au début, il s'était inquiété, après il avait commencé à les récolter, maintenant, il ne sait plus quoi en faire. C'est comme les écailles et les plumes. Déjà qu'il n'aimait pas faire le ménage, alors si en plus toute sa chambre étaient jonchés d'immondices. Quoi qu'il avait dû apprendre à ranger ses affaires. Il y avait perdu une basket sur sa paire la plus ancienne avec la scie sauteuse là, son dragon requin au regard vide et noir.
Pour finir, il y avait Maar, un Pokémon qui ne lui appartenait que depuis que Yuna lui avait offert ce dernier. Leurs relations, entre l'Embrylex et Matthew, semblaient particulières. Loin d'être aussi amical qu'avec sa Brindibou, ils avaient encore du mal à s'accorder où à trouver comment réagir avec l'autre. Taciturne et rebelle, le Pokémon avait émis le souhait de suivre le jeune homme. Il ne manquait de rien, au contraire, il recevait peut-être trop d'attention de ce dernier. Ils se cherchaient encore, mais pour le moment, aucun d'eux n'avait commis de réel faux pas. Peut-être était-ce l'énergie de Matthew que Maar cherchait, afin d'être transcendé par cette fougue, ou peut être tout autre chose. Le mystère restait entier sur les convictions du Pokémon.

Chaque participant reçu une carte de la ville médiévale, ainsi que des indications inscrite sur cette dernière. En somme, il s'agissait d'une chasse au trésor.
Loin d'avoir de quelconques compétence, pour le moment, le jeune homme se débrouillerait à sa façon, avec ses trois compagnons.
Et pour commencer, quoi de mieux que se lancer avec son tout premier allié ? Brindibou, je te choisis !
Il commença à rappeler l'Embrylex, et alors qu'il allait faire de même avec la Griknot, il remarqua une pluie de confettis. La dragonne tentait d'attraper du bout de ses toutes petites pattes les morceaux de la carte qu'elle venait de détruire, littéralement.
AH !
Comme si son âme s'échappait de son corps, il se vis soudainement finis. Cependant cela ne dura qu'un court instant, se frappant les deux joues.
Il rappela la dissidente et se tourna vers l'oiseau de proie.

— Écoute moi ma belle ! Tu prends ton envol, et dès que tu repères un truc suspect, tu me le ramènes, moi, je vais tenter de chercher de mon côté !

Elle sembla avoir compris, et pris alors son envol. De son côté, tout le monde était déjà partis dans des directions différentes, il se devait de trouver ce qu'on leur avait demandé.
Il farfouilla, à droite, à gauche, perdant beaucoup de temps sans trouver le saint Graal. Son starter revint vers lui, plus d'une fois, car elle repartait tout autant. Il recevait un peu de tout, des boutons, des brindilles, des feuilles, un papier de bondon, et même un gant de toilette.

— Je ne sais pas où tu es allé chercher ça, mais repose le où tu l'as trouvé s'il te plaît !

Non, son Pokémon ne serait pas un voleur, ramasseur de choses inutiles, au mieux. Tout le monde avait certainement trouvé l'objet de sa convoitise alors que lui galérait plus que jamais, en même temps, sans carte, ça ne pouvait qu'être que quasiment impossible.
À force de recherche, il s'étala là, au bord d'un puits, Brindipou à ses côtés, ne comprenant pas vraiment la situation. Il se laissa virer la tête en arrière, tentant d'y réfléchir à deux fois à comment faire pour trouver un tel objet quand un éclat lumineux attira son regard.
Il se retourna et scruta l'intérieur du puits. Là, dans le fond, ça brille. Il se tourna vers son Pokémon qui scrutait elle aussi le fond. Ils s'échangèrent un regard... et c'est bien tout ce qu'elle ferait.
Elle n'avait pas compris.
Il fit un signe avec sa tête, et ses yeux, qui indiquaient le fond du puits. L'oiseau pencha la tête sur le côté. Bon, moins subtil alors.

— Regarde, ça brille plus bas, tu peux aller le chercher ?

Elle regarda Matthew, le fond du puits, et s'écrasa sur elle-même, devenant une Brindiboule. Bon ! Soit elle le faisait exprès, soit elle ne le comprenais vraiment pas. Il leva les yeux, repérant une corde et une manivelle. Peut-être que c'était dans le seau ?
Il ne se le fit pas repenser deux fois. Il se jeta sur le levier, et tourna à n'en plus finir. Le seau remonta tellement vite qu'il se choqua à l'arrivée, balançant son contenu, un genre de statuette, en l'air.
Vive comme l'éclair, Brindibou sauta sur la statuette pour la réceptionner.
Bon ! Au moins, ça, c'était fait, quoi que... il espérait ne pas avoir piqué la statuette d'un autre... il n'avait, pour ainsi dire, aucun moyen de le vérifier.
Quand il arriva prêt de son oiseau, il put remarquer, avec un certains dégoûts, qu'elle essayait d'avaler la statuette. Cependant l'objet semblait bien trop gros, même pour son gosier, et pourtant elle essayait. Il attrapa ce qui semblait être le socle, et tira doucement, retirant l'objet du bec de son Pokémon, accompagné de filet de bave peu ragoûtant.
Bon !

Maintenant, ils devaient filer jusqu'à Nuevo, et la route ne serait pas courtes. C'était au tour de Griknot d'être la star cette fois-ci. Il rappela Brindipou, non sans la féliciter, malgré sa participation plus que douteuse à la découverte et la récupération de la relique de convoitise.
Il prit l'objet en main, comme il put en fait, vu qu'il suintait de bave de volatile.
Suivis de son bébé dragon, il comptait sur ses Draco-Rage pour faire fuir les Pokémon qui risquaient de les déranger. Et cela ne rata pas, car la statue dorée attirait l’œil. Bientôt Matthew fut assez vite entouré de Pokémon détracteurs. Mince ! Comment ils allaient s'en sortir cette fois-ci ?
Alors qu'il cherchait une solution, il sentit que la statue se dérobait à lui, emporté par le bas. Alors que l'élément disparaissait, ses bras se refermant dans le vide, il baissa les yeux. Gigi était en train, à son tour, d'avaler le dis ustensile. Cependant, vu la taille de sa gueule, nul doute qu'elle avait la capacité de complétement l'avaler.
Un gulp et il ne restait rien. Diantre. Qu'allait-il faire ?

Grrrr ! Qu'ils osent approcher ! Grrr ! Ce bout de métal est à moi à présent ! Osez approcher bande de sac à puces et je vous dévore ! Ca tombe bien, j'ai très faim !
Ouais c'est ça ! Fuyez ! Fuyez pauvres fous !
Bon on fait quoi maman ? On court ? D'accord ! T'as pas quelque chose à ronger ? Mmmmh... ça pèse un peu lourd au-dedans de moi quand même ! Dis maman, on va encore courir longtemps ? Non parce qu'ils reviendront pas hein !
Mmmmmh ! Ça fait pouic pouic d'un côté et de l'autre. Je peux manger le piaf noir ? Eyh mais on l'a passé sans s'arrêter ! Dommage, il devait avoir un gout savoureux.
Ah on réduit la vitesse ? Super, mes petites papattes n'aurait pas pu suivre.
MANGER ! REGARDE CA MAMAN ! Y A UN TRUC BLEU FONCE LA ! AVEC DES PLUMES ROSES ! LUI JE PEUX LE BOUFFER HEIN ?
Mais pourquoi on l'ignore ? Aller ! Juste un croc ? Une lichette ? Un coup de langue pour apprécier la saveur ? Si tu met ta main sur ma tête, je la mange !
CROUNCH !
Donne moi cette main maman !
Oh regarde j'ai trouvé un bâton, je peux le caler entre mes dents ? Ah ! Trop tard je l'ai cassé... Oh un caillou !
CROUNCH !
C'est trop dur et ça n'a pas bon goût !
J'ai eu que trois petits déjeuners ce matin ! Je vais faire appel à la PETA pour affamage ! Comment ça, ça ne se dit pas ? Mais j'ai faim !
Oh ! C'est pour moi la brioche que tu me tends ? Oh merci maman ! Je la ferais durer !
Gloump !
A y est ! Ai fini ! Y en a d'autres ? Non ? Vraiment ? Dommage, ça aurait pu se caler quelque part dans mon dedans.
Eh maman, on voit la ville tout la-bas, on doit vraiment aller jusqu'au bout ? Non parce que je vais maigrir à vue d’œil ! Tu veux pas me porter ? Aller !
Regarde je sautille sur place.
Oui, sur le dos ! Sur le dos !
Oui !
En avant maman !
Oh une autre dinde noire, vient là ! Regarde dans mon estomac j'ai un truc brillant, vient y mettre ta tête ! T’inquiète pas ! Tu va juste finir dans mon gosier !
Reviens ! Reviens que je te défonce la tête !


Deuxième étape conclue avec un brio sans égale, à la limite de l'indécent tellement ils n'eurent aucuns soucis tout le long de leurs trajets.

Une fois à Nuevo, la ville était dans un sale état. Ou plutôt, les rues étaient encombrés d'épave, bloc de béton, plot, et autres débris en tout genre. Bref, des séries d'obstacles semblait créer un chemin, ou alors, formait un mur total. Ils s'avancèrent, Maar en tête une fois apparu. Une carcasse de 6 tonnes semblait gêner une ruelle, et comme si le jeune homme et l'Embrylex sentait que, s'ils n'avançaient pas, ils ne trouveraient surement pas d'autre chemin, le Pokémon roche dégagea la voie d'un lame de roche.
Alors que des lames d'un bleu lumineux sortait du sol pour éjecter le monstre de métal, ce dernier retomba, là où Gigi se trouvait. Surpris par son manque d'attention envers son Pokémon, il ne put constater que l'écrasement de la masse de ferrailles sur sa Griknot.

Gigi, Gigi, oui c'est vrai ! C'est bien fini ! Sous le 6 tonnes ! Il y a une petite fille ! Il en reste que du hachis, c'est toi Gigi !

Le sol se brisa un peu plus loin, laissant apparaître une petite tête bleue à corne. Alors qu'il ne savait pas comment réagir à l'annonce de la mort de son Pokémon, cette même annonce se volatilisa avec l'apparition de cette dernière qui s'était creusé un petit tunnel pour s'en sortir. Plutôt rapide à réagir.
Trop d'émotions. Il s'en remit cependant bien vite, et cette fois, rappela la petite dans sa Pokéball. Hors de question de revivre ça une deuxième fois, son petit cœur ne le supporterait pas.

Ils s'engagèrent, Maar et Matthew, dans ce champ d'obstacle, repoussant les zones qui paraissaient infranchissables, ou que certains auraient juste pu sauter, voir escalader. Lui, c'était plutôt à coup de déblayage et d'envois de carcasse à droite à gauche avec lame de roc. Il s'excusait en croisant parfois un participant, surtout si la voiture morte s'écrasait non loin de ce dernier. Maar était devenu une catapulte à voitures cassées.
Ils continuèrent ainsi, jusqu'à arriver, finalement, jusqu'au fameux parc où on les stoppa net. Paper please !

La statuette ? Comment ça ? Ah oui !
Il remercia Embrylex, son travail avait été remarquable, et Gigi revint sur le feu de la scène !
Devant les Pokémons chiens, et son dresseur, qui lui faisait signe de renvoyer ce qu'elle avait dans le ventre, elle s’exécuta. D'abord en tirant la langue, puis en éructant, elle finit par rendre la statuette, entièrement recouverte de bave et de suc gastrique.
D'un pas commun, tous les canidés reculèrent, tous, sauf un, pris au dépourvu.
Un Couafarel qui regarda à droite, à gauche, remarquant qu'il avait été désigné, de facto, pour être le chien toiletté par le jeune homme et sa dragonne, et pour amener cette... chose qui venait d'être vomi.
Avant même qu'il ait eu le temps de se retourner pour réclamer un échange, la tondeuse venait d'arriver. Gigi commençait déjà à dévorer et déchiqueter sa magnifique fourrure, léchant d'une langue râpeuse et proportionnelle à sa bouche le poil mal taillé du Pokémon.
Sans aucun goût esthétique, Matthew essayait de conseiller la Griknot, qui lâchait un croc de temps en temps dans un bloc de fourrure.
Le Couafarel se retrouva presque à nu, tandis que Gigi recrachait les boules de poils, trop étouffant pour son œsophage.
Matthew prit la statuette à pleine main, ouvrit la bouche du canidé, et la referma sur la statuette.
Partiellement dégoutté, l'animal commença à partir ainsi, attrapant du bout d'une patte avant quelques masses de poils recrachés, cherchant à rhabiller son corps décharné par le manque de poil.
Leur plus beau chef d’œuvre. Couafarel croqué et bavé sous odeur de suc gastrique. Ils n'auraient pas pu mieux faire.
L'animal lui, partait vers celui qui attendait, comme si c'était l'abattoir.

Le jeune homme appela alors ses trois compagnons et s'étala sur la verdure, content que tout cela soit fini. Peu importe leurs positions, ils avaient fait cela comme ils l'avaient souhaité, en tout cas pour Matthew, mais il sentait qu'il n'avait pas été le seul à s'amuser.


Quête de la relique : Brindibou + 0
Traversée de l’île : Griknot + 0
Parcours urbain : Embrylex + 0
Toilettage canin : Griknot + 0
Yuna Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : Event #5 - Quadrathlon Erratique Yunaic11
Taille de l'équipe : 32/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 80
Jetons : 5388
Points d'Expériences : 2822
Event #5 - Quadrathlon Erratique Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
pokemon
Event #5 - Quadrathlon Erratique Yunaic11
32/38
Hoenn
17 ans
80
5388
2822
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Quadrathlon erratique

Event 5
Event #5 - Quadrathlon Erratique Type_Feu_GO Event #5 - Quadrathlon Erratique Type_Feu_GO Event #5 - Quadrathlon Erratique Type_Feu_GO
♫♫
Du monde….beaucoup de monde.

Je regarde autour de nous, et ils y a de nombreuses personnes qui ont aussi eu l’idée de s’inscrire à cette compétition…Je me souviens plus c’est quoi le nom de cette compétition humaine, pokéquadril…non ce n’est pas ça, quadripokéton ? Rooo est puis zut, je suis qu’une petite Pyronille moi, j’ai pas pour habitude de retenir tous les noms compliqués que peuvent inventer les humains. Je ne comprends pas pourquoi ils ont besoin d’autant de mots pour se comprendre. C’est vrai, regardez nous les pokémons, on ne dit que nos nom de pokémon (d’ailleurs les humains nous ont toujours appelé en fonction de ce que l’on dit…c’est un peu bizarre). Pourtant on arrive très bien à se comprendre entre nous…Enfin ce n’est pas si grave que ça, le plus important c’est que Yuna et moi sommes sur la ligne de départ de cette compétition, et j’espère qu’on va la réussir.

J’ignore toujours pourquoi ma dresseuse est là, mais elle n’a pas l’air très contente, ça ne m’étonnerait même pas qu’elle ait été inscrite de force. J’espère qu’elle s’amusera quand même, ça m’attriste de la voir comme ça, depuis la mort de sa mère, ma dresseuse n’est que la pâle copie d’elle-même. Mais je ferai tout pour la changer, et j’y arriverai, parole de Pyronille. Hors pour l’instant j’observe le château qui nous entoure, car c’est ici que va être donnée le départ de cette compétition. Notre première mission si on l’accepte (et bien sûre qu’on l’accepte sinon on ne serait pas là) sera de retrouver une statuette dorée que les humaine appelle ‘’Sainte Relique’’. Je ne sais pas ce que c’est, mais avec Yuna on va la trouver, on a tout pour. Ma dresseuse a dans ses mains un bout de papier qui s’appelle une carte, et qui l’aidera à nous guider jusqu’à la zone où se trouve notre statuette. Une fois sur la zone, c’est à moi de jouer pour la trouver et la ramener à Yuna, c’est facile. J’en ai pas l’air mais je suis une experte en recherche, à votre avis qui a tout appris à Lurida ? C’est moi.

Hooooo tout le monde s’agite, est-ce que c’est le départ ? Oui je crois bien, il y a un drôle de bonhomme qui se place devant nous avec un étrange appareil qui….HAAAAAAAAA mais ça va pas la tête, c’est quoi ce bruit de l’enfer, ça vient de m’exploser mes petits tympans. Bon allez pas le temps de se plaindre, on doit foncer si on ne veut pas que les autres nous sèment et…Ba Yuna t’es où ?

-Allez Hestia viens !

Je tourne la tête pour voir que ma dresseuse part dans la direction opposée aux adversaires. Mais qu’est-ce qui lui prend ? Bon d’accord elle n’était pas très enthousiaste à l’idée de participer, mais quand même, j’ai envie de la gagner cette compétition. Bon je la suis quand même, après tout c’est ma dresseuse, et elle a rarement fait de mauvais choix.

Je me rends compte au bout de quelques temps que son choix était le bon, j’ai grimpé sur son épaule pour voir de quoi il en retournait, et il s’avère que la statuette qu’on doit récupérer se trouve dans la petite cour du château. Je parie que bon nombre d’équipe sont sorties à fond du château, suivant le mouvement, et qu’elles vont revenir parce que leur relique se trouve à l’intérieur. Mais ma dresseuse n’est pas tombée dans le panneau.

Nous arrivons finalement dans un tout petit jardin, mais qui est très richement décoré. Entre la fontaine, les petits arbres à baie (miam) et  toutes ses fleurs ça va quand même être difficile de retrouver la ‘’Sainte relique’’. Ma dresseuse s’arrête au milieu du jardin, et je descends de son épaule pour écouter attentivement ses instructions.

-Bon la statuette devrait être pas loin de la petite tour, mais il n’y a aucun moyen d’y accéder. Il faut qu’on se dépêche Hestia, je compte sur toi.
-Pyroooooooo (Pas de soucis)

Ma dresseuse se met à chercher au sol, mais j’ai le sentiment que ce serait beaucoup trop simple. Une statuette dans des fleurs multicolores, c’est bien trop évident. Je regarde tout autour de moi, et je vois quelque chose qui brille là-haut…

-PYRONIIIIIIIILLE (YUNAAAAAAA)
-Quoi qu’est-ce qu'il y a Hestia, tu l’a trouvée ?
-Py Pyro pyro nille (Je crois que c’est ça là-haut)
- Mais oui, ça pourrait bien être ça, au niveau de la meurtrière. Mais comment on va l’atteindre ?

Une meurtrière ? C’est pas cette fente parmi lesquels les archers tiraient à l’époque ? Quoi vous vous demandez comment une petite Pyronille comme moi peut savoir ça ? C’est très simple, j’ai regardé un documentaire à la télé. Enfin bon savoir où est la statuette ne nous avance pas si on ne peut pas la récupérer. Mais heureusement je suis là pour arranger la situation ! Je me dirige vers un arbre qui est assez grand pour que je puisse atteindre le rempart. Après une rapide petite escalade, je suis sur le rempart, non loin de la meurtrière qui est malheureusement hors de ma portée…Vous pensez que ça va m’arrêter ? Ho non, c’est mal me connaitre. J’utilise alors mon attaque Sécrétion et hop, la ‘’Sainte relique’’ est à nous…Une minute c’est une simple statuette d’homme recouverte d’or…et encore ce n’est pas du vrai or, ça n’a aucune valeur. Je ne comprends pas pourquoi les humains font des choses aussi sérieuses pour une simple babiole.

Enfin bref, je ne suis pas là pour juger, mais pour ramener cette statuette à ma dresseuse qui m’attend en bas, et qui me félicite déjà pour l’avoir récupérée. En une minute (et si j’ai chronométré), je me retrouve aux pieds de Yuna, et je lui confie la statuette alors qu’elle me gratifie d’une caresse. Maintenant faut qu’on passe à la suite, on a une compétition à gagner.

~~~҉ ~~~

Bon on a la statuette, deuxième étape nous rendre au centre-ville de Nuevo. Grâce à Hestia on n’a pas perdu beaucoup de temps, et on a rapidement mis la main sur cette ‘’relique’’. Ce serait donc dommage de perdre cette avance en prenant notre temps, et je sais qui est le meilleur pokémon de mon équipe pour cette tâche.

-Ama à toi de jouer.

Mon Arcanin apparaît fièrement, prêt à partir à mon ordre...Une minute, c'est le obi que Valériane m'a donné que je vois autours de lui...qu'est-ce que ça fait là ça? Bon peut importe, je monte donc sur son dos, et nous voilà lancer à toute vitesse en direction de Nuevo. Mais j’ai un peu oublié que nous étions encore dans le château, c’est pour ça que certains concurrent qui recherchaient leur statuette dans ce dit château, ont manqué de se faire percuter par une boule de poil orange et fluff qui passait à vive allure.

Nous sortons rapidement de la demeure du moyen-âge pour nous engouffrer sur route du centre-ville, ce qui ne devrait pas être la partie la plus compliquée normalement. Enfin rien ne se passe simplement avec moi, à peine nous nous éloignons du village médiéval que je sens une présence derrière nous, et je ne suis pas la seule. Ama fait un bond sur le côté qui nous permet d’esquiver le Cornèbre qui fonçait sur nous. Mais il n’est pas le seul à vouloir s’en prendre à nous, un gang de Miaouss saute sur Ama qui pousse un hurlement terrifiant, faisant décamper les félins.

Je lève les yeux pour voir un groupe de Cornèbre arriver vers nous, surement en réponse au croassement du premier. Mais c’est quoi ce piège encore ? Des hordes de pokémon, sérieusement ? A quoi ils jouent ? Qu’est-ce qu’ils nous veulent ? Ama grogne pour les menacer, mais il faut avouer qu’à dix contre deux, ça s’annonce plutôt mal partit. Je descends du dos de mon pokémon feu, qui ne perd pas de temps pour charger sur la horde de Miaouss.

Mais la horde de Cornèbre en profite pour me foncer dessus, et je parviens presque à tous les esquiver de justesse. Non, il doit y avoir une raison particulière pour qu’ils s’en prennent à nous, réfléchis Yuna…Alors que je jette un coup d’œil à Ama, je dois dévier le regard à cause du reflet du soleil sur la pièce de l’un des Miaouss. Bien sûr c’est ça qu’ils veulent, il fait beau aujourd’hui, et le soleil se reflète sur la statuette qui brille. Les Miaouss et les Cornèbres sont attirés par tout ce qui est brillant ! Si je veux pouvoir nous débarrasser d’eux, je dois cacher la statuette, et leur trouver une autre cible. Et il ne me faut pas longtemps pour savoir comment m’y prendre.

-Ama, utilise des Lance-Flamme, détournent leur attention à tous

-CANIN

Un déluge de flamme se produit alors, éloignant les Cornèbres d’Hestia et moi, ce qui est parfait étant donné que je vais avoir besoin d’elle pour cacher la statuette.

-Hestia, cache la statuette dans l’un de tes cocons, et attache le autours de moi, s’ils ne nous voient pas faire ça devrait bien se passer.
-Pyro

Sans attendre Hestia se met à l’œuvre, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle le fait très vite, le cocon est suffisamment épais pour tenir en cas d’autre attaque. Et elle se sert de ses fils pour l’accrocher à mon torse, comme un sac à dos que l’on met sur l’avant pour éviter de se faire voler dans les grandes villes.

Je me retourne vers Ama qui continue d’esquiver les attaques des dix pokémons comme il peut. Maintenant trouver quelques choses de brillant, et qui pourraient les distraire pendant qu’on se carapate sans qu’ils le voient…Et s’ils s’affrontaient entre eux, ça serait pas mal non.

-Ama utilise Zénith

Mon Arcanin bondit un peu hors de la horde de pokémon sauvage, alors qu’une boule d’énergie rougeâtre apparaît dans sa gueule. Il la lance dans les airs, et un puissant soleil apparait, créant un mini-dôme au-dessus de nous. Les rayons sont si fort que les pièces sur le front des Miaouss brillent…elles brillent même très fort, à tel point que les Cornèbres se retournent contre ceux qui étaient leurs alliés quelques instants plus tôt. C’est parfait, ça nous laisse le temps de filer en douce.

-Ama, vient on se sauve.

Mon Arcanin ne se fait pas prier, il court à vive allure vers nous, et je m’accroche à son encolure, montant sur son dos sans même qu’il ait besoin de s’arrêter, Hestia sur mon épaule. Grâce à la cachette made in Pyronille, je ne risque pas de perdre la statuette en route, et aucun pokémon sauvage ne peut la voir briller.

Je m’accroche comme je peux aux poils d’Ama, je ne sais pas ce qu’il a, mais il va à une de ces vitesses. Je sens la puissance des muscles de ses pattes quand il prend appuis sur le sol, je sens le vent me fouetter le visage. Une sensation de liberté que je n’avais pas ressentie depuis longtemps, même si ça n’a pas la même saveur qu’avant.



Nous arrivons plus vite que je ne le pensais au centre-ville de Nuevo, et je dois avouer qu’il est méconnaissable. Des voitures et blocs de bétons bloquent certaines rues,  et servent d’obstacles qu’il est plutôt difficile de franchir à pieds… Mais je ne vais pas pouvoir faire cette partie du trajet sur le dos d’Ama. Le pauvre est essoufflé, ce combat contre la horde, et sa folle course l’ont fatigué, je ne peux pas lui en demander plus. Ce n’est pas bien grave, je descends du dos du pokémon feu et lui frotte l’encolure, un pâle sourire sur le visage.

-C’est bon Ama, tu as été parfait va te reposer un peu.

Je le rappelle donc dans sa pokéball après qu’il m’ait gratifié d’une petite léchouille. Hestia se frotte contre mon cou pour attirer mon attention, je sais très bien à quoi elle pense, on va avoir du mal à passer par le sol. J’ai bien envie d’appeler Lucifer, et de passer par le ciel, mais j’ai très vite repéré en arrivant les pokémons roches cachés par-ci et là. Je suppose qu’ils ont pour objectif de couper les ailes à quiconque décide de passer par la voie des airs. Si je ne peux pas marcher, et que je ne peux pas voler par-dessus la rue, il ne nous reste plus qu’à sauter par-dessus les obstacles.

-Arvak à toi de jouer.

Mon immense Ponyta apparaît alors, se cambrant avant de reposer lourdement ses sabots sur le sol. Je me disais bien que je ferai appel à lui durant ce quadrathlon, c’est pourquoi je l’ai équipé de sa selle et de son harnais ce matin. Je pensais sincèrement qu’il allait se rebeller contre le matériel, mais il n’en est rien. Il semble avoir compris que ce matériel me servait à mieux rester sur son dos, ce qui m’arrange dans un sens.

-Allez Arvak, je compte sur toi.
-Taaaaaa

Je me place du côté gauche de mon Ponyta et me hisse sans trop de soucis sur son dos. C’est vrai que la monte sur Ponyta c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Je prends les rênes en mains, Hestia toujours sur mon épaule, et d’une simple pression de jambe je lance mon Pokémon feu au triple galop.

J’avais une grande sensation de vitesse avec Ama, mais avec Arvak c’est totalement différent. Là où Ama me donnait l’impression de puissance et de force, mon Ponyta m’en donne le double. J’ignore si c’est le fait que j’entends beaucoup plus le bruit de ses sabots qui martèlent le sol, mais j’ai l’impression que d’un coup d’un seul, Arvak peut monter super haut…

Et je crois que je vais avoir l’occasion de vérifier ça tout de suite, deux voitures côtes à côtes nous bloque la route, mais Arvak ne réduit pas sa vitesse au contraire il accélère. Je me prépare, et au moment où ses antérieurs s’apprêtent à quitter le sol, je me mets en appuie sur mes étriers. Je suis le saut du mieux que je peux, et me rassoit sur la selle pour plus de stabilité pour moi…comprenez par là pour éviter de basculer à l’avant.

Mais je n’ai pas le temps de fêter ce saut parfaitement mener, des voitures sont placées de sorte à faire un slalom. Impossible de sauter par-dessus, l’enchainement des sauts seraient trop important et je ne pourrais pas suivre Arvak. Je tire légèrement les rênes pour faire relever le nez de ma monture, et ainsi ralentir sa vitesse afin qu’il négocie cet obstacle de manière optimale.

Autre différence entre mon Ponyta et mon Arcanin, c’est que ce dernier a plus de difficulté à négocier les virages serrés. A la bonne vitesse, Arvak n’a aucun mal à prendre un virage sec et à repartir de plus belle.

Nous arrivons sur une ligne droite, dont l’un des côtés de la rue est assez dégagé, de quoi permettre à mon cheval de feu de faire une petite pointe de vitesse. Je l’entends souffler un peu plus fort, et ses oreilles se redresser, il n’attend que ça alors pourquoi le priver.

-Allez Arvak, fais-toi plaisir.

Je me mets en équilibre sur mes appuies et c’est parti, mon Ponyta s’élance à toute vitesse dans la rue. Et bonne nouvelle, le parc de la ville n’est pas loin, on y est presque…mais nous ne sommes pas les seuls malheureusement. Hestia se met à crier et j’ai tout juste le temps d’esquiver une voiture qui vient d’être projeter par une puissante attaque Lame de Roc. Non loin de là je vois un Embrylex qui envoie voler d’autre voiture, non mais c’est un danger public ce pokémon, je me demande qui est le dresseur qui ne lui a pas appris à contrôler sa force.

-Accélère, sinon on va se prendre une de ses voitures.

Il n’en faut pas plus à mon Ponyta pour donner tout ce qu’il a. J’ai l’impression qu’il ne touche plus le sol…est-ce que c’est la folie de cette course effrénée qui m’envahie, ou tout simplement le bruit sourd du vent qui m’empêche d’entendre tout ce qui se passe autour de moi. Une chose est certaine, nous voici à la ligne d’arrivée…mais Arvak va beaucoup trop vite. Il y a un bloc de béton à franchir, cependant à cette vitesse la réception sera catastrophique, et ça mon pokémon l’a bien compris. Après un freinage d’urgence, mon pokémon s’arrête devant l’obstacle.

Résultat des courses, la force cinétique a fait que je suis passée par-dessus l’obstacle...Comme je l’avais prédit, la réception est catastrophique et me voilà sur le dos, Hestia à côté de moi alors que je tiens toujours les rênes d’Arvak qui me regard d’un air ‘’Mais qu’est-ce que tu fais par terre toi ?’’. Bon heureusement je suis plutôt bien tombée, et hormis une légère douleur au niveau des omoplates, je vais bien. La chance était de mon côté aujourd'hui, j’ai atterri sur du gazon et pas du béton.



Les secours à proximité viennent me voir, mais je les rassure et me relève comme je peux. Je me tourne vers mon Ponyta qui souffle assez fort, il ne veut pas le montrer, mais il est épuisé par cette folle course dans les rues de la ville. Je lui tapote sur l’encolure, avant de frotter le dessus de sa tête.

-C’était parfait, mais on va un peut travailler les freinages d’urgences pour la prochaine fois.


Il hennit avant que je ne le rappelle dans sa pokéball. Hestia regrimpe sur mon épaule, et m’adresse un regard inquiet.

-ça va aller Hestia, je suis bien tombée. Et toi tu n’es pas blessée ?
-Pyroooo
-Parfait, aller on y retourne, on n’a pas encore fini.

Il nous reste encore une étape pour ce quadrathlon, la remise de la statuette. Mais elle ne se fera pas en main propre, je dois apparemment préparer un pokémon de la garde canine qui amènera la statue et ainsi, validera mon passage. Génial manquait plus que ça, coiffer un pokémon, comme si j’étais douée pour ce genre de chose.

Malheureusement tous les pokémon sont occupés pour le moment, génial c’est bien ma vaine ça. Un pokémon canin…un Arcanin ? Ni une ni deux je libère mon Arcanin qui ne comprend pas vraiment pourquoi il est ainsi rappelé.

-J’ai besoin de toi Ama, il va falloir que je te prépare pour aller remettre la statuette à ce Charlie Huston. Tu t’en sens capable ?
-Canin

Il a réussi à récupérer un peu pendant que j’étais sur le dos d’Arvak, il est pas au mieux de sa forme, mais il est tout à fait présentable. Je m’installe donc dans un quoi avec un nécessaire de toilette et d’habillement qui m’a été fourni. Mais ça ne change rien au fait que je ne sais pas comment préparer Ama…En revanche je sais qui pourrais s’en charger, ni une ni deux je sors une autre de mes pokéball, et libère un membre de mon équipe dont je fais rarement appel.

-Deva !

Ma Magby sort, et me juge du regard avant de regarder les alentours. Je soupire légèrement quand je comprends qu’elle est un peu contrariée d’avoir été appelée comme ça. Mais je ne n’ai pas le temps de faire avec ses petites humeurs, on doit préparer Ama.

-J’ai besoin de tes connaissances en mode Deva, on doit préparer Ama pour qu’il donne une statuette à Charlie Huston.

Ma Magby baisse ses lunettes, me demandant silencieusement si je ne lui raconte pas n’importe quoi. Mais devant mon air sérieux, elle comprend que non ce n’est pas une blague. Elle regarde alors Ama avant de soupirer, et de se mettre à fouiller dans la mallette à vêtement. Je ne sais pas comment mon Arcanin va ressortir de ce relooking, mais ça promet.

De mon côté je m’attelle à donner un bon coup de brosse, histoire que mon pokémon feu soit impeccable. Hesita quant à elle libère la statuette toujours prisonnière de son cocon de toile. Je jette un coup d’œil à Deva, et elle sort tout et n’importe quoi de la boite, et elle essaye tout un tas de chose sur le grand pokémon. Ça va des pièces d’armure avec épée et bouclier, à la jupe hawaïenne et collier de fleur d’Alola. Il a aussi eu droit à la veste de peintre avec le béret, et le bombers basket qui fait fureur à Unys.

Finalement le choix de ma Magby s’est arrêté sur une veste de cérémonie rouge, qu’on a bien galéré à mettre sur le dos de mon pokémon (le plus difficile c’est de faire passer les pattes). Il porte en bandoulière une épée de cérémonie, et sur la tête un haut de forme en fourrure noir. Je ne sais pas où ma Magby est allée chercher ça, mais je ne suis pas certaine de son choix…Je n’ai malheureusement pas le temps de changer grand-chose, c’est à Ama de jouer. Il tient dans sa gueule un plateau sur lequel je pose la statuette dorée, c’est à lui de jouer. Je me permets juste de prendre une petite photo avec mon Ipok.

-Je suis certaine que Spark te trouvera très beau dans cette tenue.


D’un coup mon Arcanin se met bien droit, et il marche d’un pas de cérémonie bien exagéré que Deva lui a appris pendant que j’aidais Hestia à bien nettoyer la statue. C'est bizarre mais à chaque fois que je mentionne sa petite copine, Ama devient un tout autre pokémon.

La ‘’Sainte Relique’’ étant désormais remise, mon quadrathlon est désormais terminé et je peux enfin souffler. Je me pose dans un coin et félicite mes pokémons qui ont tout donné pour qu’on en arrive là. Je ne pensais pas qu’on arriverait jusqu’au bout de cette événement, tiens d’ailleurs je me demande où se trouve Marie. Après tout c’est à cause d’elle que j’ai dû participer à ce quadrathlon, c’est elle qui m’y a inscrite. Ne me dites pas que ma sœur n’a pas participé quand même !




Hrp :
Quête de la relique : Hestia (Pyronille) -> 4+1 (charme Pyronille) =5.
Traversée de l’île : Amaterasu (Arcanin)-> 4+3 (obi nymphe) =7
Parcours urbain : Arvak (Ponyta)-> 4
Toilettage canin : Deva (Magby)-> 2+3 (lunette de Diva) =5


Dernière édition par Yuna Frostheart le Sam 13 Juil - 20:11, édité 5 fois


 
You can never
turn back


Event #5 - Quadrathlon Erratique P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Marie Frostheart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8075-548-marie-frostheart-je-porte-mal-mon-nom-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8077-marie-frostheart-adulte
Icon : Event #5 - Quadrathlon Erratique Marico10
Taille de l'équipe : 8/9
Région d'origine : Hoenn
Âge : 23 ans
Niveau : 18
Jetons : 724
Points d'Expériences : 320
Event #5 - Quadrathlon Erratique Marico10
8/9
Hoenn
23 ans
18
724
320
pokemon
Event #5 - Quadrathlon Erratique Marico10
8/9
Hoenn
23 ans
18
724
320
Marie Frostheart
est un Adulte Petite Main
C’est l’effervescence générale.

Marie regardait tout autour d’elle, et elle n’y voyait que des personnes heureuses d’être présentes, prêtes à en découdre dans cette compétition. Au début, la Frostheart n’était pas très partante pour ça, la course très peu pour elle. Ce n’est pas pour rien qu’elle s’était fait un nom dans la coordination et pas dans l’athlétisme.

Mais voilà les gens changent, et comme on dit, il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis. Et Marie est loin d’être idiote, un peu dans son monde parfois pour reprendre les mots de sa Majapic, mais pas idiote.

L’ex-coordinatrice est cependant à la recherche d’une personne en particulier, Yuna sa petite-sœur qu’elle a gentiment inscrite de force à cette compétition. Pourquoi ? Tout simplement pour pas que sa cadette se renferme sur elle-même, pour la faire sortir un peu de son traintrain quotidien. Mais avec la masse de monde présente dans cette cour du château, il est difficile de retrouver une personne en particulier, même si cette dernière a les cheveux bleus.

C’est ce moment que Nuage choisit pour revenir auprès de sa dresseuse, mais à voir sa tête, ses recherches n’ont pas été couronnée de succès. L’ex-coordinatrice rassure sa pokémon, lui assurant que ce n’était pas grave, et que Yuna était forcément quelques part, elle avait récupéré son dossard avant que Marie ne le fasse. En plus avec un peu de chance, les deux sœurs se croiseraient pendant le quadriathlon.

En parlant de la compétition, le départ est sur le point d’être donnée, et Marie observe avec attention la carte qui lui a été confiée. Elle sait qu’elle va avoir un petit problème pour récupérer sa statuette, car cette dernière se trouve au niveau des douves, et elle ne possède aucun pokémon eau qui pourrait l’aider. Il ne reste plus qu’à espérer qu’elle ne soit pas tout au fond de l’eau.

Le départ est donné, et quasiment tout le monde se rue en dehors du château ou dans ses couloirs. La Frostheart a beaucoup de mal à se repérer, les douves entours tout le château, et elle ne sait pas très bien où aller. Elle regarde sa Tylton, peut-être qu’elle pourra trouver.

-Nuage, fait le tour du château voir si tu trouves la statuette.
-Tylton !

Sans perdre un instant la petite Tylton fonce en direction de la muraille du château, dont elle se met à faire le tour. Mais Marie a oublié un petit détail, c’est que sa Tylton ne reste pas longtemps concentrée sur la même tâche. Un Yanma passe non loin d’elle, et la pokémon vol se mis à le suivre, oubliant complètement que sa dresseuse a besoin d’elle. Cette dernière se retrouve seule, face à cette douve, et à sa statuette introuvable.

-Bon sang, où est-ce qu’elle est cette statueeeeeeeeette ? /PLOUF/

L’ex-coordinatrice se rétame de façon magistrale et atterrit dans l’eau, mais elle ressort rapidement la tête de l’eau, regardant si quelqu’un l’a vu tomber de manière si peu gracieuse. Heureusement personne à l’horizon, manquerait plus que quelqu’un la reconnaisse, et sa réputation se retrouve détruite. La rose se relève et essaye de comprendre pourquoi elle a fait une chute pareille, après tout à son âge on sait marcher non ? La réponse se trouve non loin de là, à moitié cachée dans un buisson, un morceau de métal brillant…Marie fronce les sourcils, pourquoi les gens jettent des choses comme ça ? C’est inconscient et dangereux, des gens peuvent se blesser et…

Il faut quelques secondes  à la jeune femme pour comprendre que le fameux bout de métal qui l’a fait tomber n’est autre qu’une statuette en or, celle qu’elle est censée trouver !!! Ni une ni deux l’ex coordinatrice sort de l’eau et ramasse l’objet brillant, heureuse d’avoir mis la main dessus…même si pour la trouver la jeune femme a dû finir à l’eau.

-He bien ça pour un coup de chance. Et si j’en ai un peu plus, je suis peut-être pas si mal placée pour bien finir cette compétition.

La route est encore longue jusqu’à la ligne d’arriver, et ça la jeune femme semble un peu l’oublier. C’est à ce moment qu’Ayane sort de sa pokéball, elle regarde sa dresseuse un peu perplexe quant à la situation.

~~  ҉  ~~

Je l’ai senti, ma dresseuse a besoin de moi, c’est pourquoi je n’ai pas hésité une seconde à sortir de ma pokéball sans qu’elle ne m’appelle. Et j’ai bien fait, quand je la vois ainsi, trempée jusqu’aux os avec des vêtements et une coupe de cheveux qui laisse sérieusement à désirer. Si Majesty-sama était là, elle piquerait une crise monumentale, je dois donc faire en sorte qu’elle ne soit pas amenée à sortir de sa pokéball. Je me tourne vers Marie-hime qui m’explique alors les suites de la mission, de ma mission.

-Ayane, on doit se dépêcher d’atteindre le centre-ville.

-Kungfouine (Entendu maitresse)

Nous partons donc au pas de course pour rejoindre notre destination. Je dois avouer que pour une ninja telle que moi, la destination importe peu. Marie-hime pourrait me demander d’aller avec elle en enfer, je la suivrai quoi qu’il en coûte. J’ai fait le serment jadis de me vouer corps et âme à sa cause, et je m’y tiendrai, sinon ma vie ne vaudra pas grand-chose.

Je sens bien que ma dresseuse est quelque peu préoccuper, et ce n’est pas à cause de cette compétition à laquelle nous avons pris part. A chaque angle je la vois regarder dans toutes les directions, et pourtant nous ne sommes pas perdues, le chemin est assez bien tracé. Non ce qui la préoccupe c’est de réussir à retrouver sa petite sœur, à tel point qu’elle en oublie notre objectif…heureusement que je suis là pour nous maintenir dans une bonne dynamique.

Nous arrivons sur une route où nous rattrapons bon nombre de nos concurrents, mais mon œil aguerri me fait craindre le pire. Parmi les quelques concurrents qui ne parviennent pas à maintenir la cadence, certains semble profondément désespérer, voir en colère…Je me demande pourquoi, mais j’ai l’impression que nous ne manquerons pas de le découvrir, et plus vite que je ne le pensais.

Dans l’ombre d’un buisson, une forme nous observe, je le vois, il pense être discret, mais il n’en est rien. Je n’ai aucun mal à pousser ma dresseuse alors que ce pokémon fond sur elle, tel un Gueriaigle affamé. Je me mets immédiatement devant ma dresseuse qui est quelques peu surprise par cette entrée en scène. Mon adversaire n’est autre qu’un Ténéfix, un pokémon que j’ai déjà eu l’occasion d’affronter par le passé. Enfin j’ai vu le combat entre mon maitre et l’un d’entre eux, mais je devrais être capable d’en faire autant.

Sans perdre de temps je fonce sur mon adversaire, paume la première, mais il ne cherche même pas à m’esquiver, et je le traverse. Comment ? Qu’elle est cette diablerie ? Comment mon coup a-t-il pu échouer ainsi ? J’ignore quel stratagème il a mis en place, mais je ne vais pas me laisser avoir deux fois.  Je repars aussitôt à l’attaque, tentant d’assigner un gros coup de pied au pokémon voleur, hélas ça se termine comme la première tentative…C’est finalement Marie-hime qui m’apporte la réponse à mon questionnement.

-Arrêtes Ayane, c’est un pokémon spectre, tu ne peux pas le toucher avec tes attaques combat et normal.

Un pokémon spectre ? Je comprends mieux, je n’y avais même pas pensé…Je suis une idiote, c’est une faute grave que je viens de commettre. Comment une guerrière comme moi a pu oublier un tel détail ? Je n’ai aucune excuse…malheureusement pour moi, je ne connais que des attaques normale et combat, comment vais-je pouvoir en venir à bout ?

Pas le temps de me poser la question, le pokémon bondit sur moi…mais me traverse ? C’est quoi cette histoire ? Ho non, il fonce sur Marie-hime, et je ne peux pas l’empêcher d’agir. Heureusement que ma dresseuse à suffisamment de réflexe pour l’éviter…Mais elle n’en a pas assez pour esquiver son complice caché dans l’ombre. Un autre Ténéfix surgit pour s’emparer de notre statuette, et il disparait aussi vite qu’il est apparu. Je me lance à sa poursuite, hors de question qu’ils volent une statuette sous ma garde, ça non !!! Malheureusement le premier assaillant disparait dans le sol pour me frapper dans le dos, tel une ombre. Quand je me relève, tout deux ont disparu dans les ombres…

Je frappe du poing au sol, ce n’est pas possible, j’ai failli, j’ai échouer dans la mission qui m’a été confiée…je ne mérite que déshonneur. Ma dresseuse s’approche de moi et pose sa main sur mon épaule. Mais je ne peux pas la regarder dans les yeux, je n’en ai plus le droit…

-Ayane…regardes-moi.


Pourquoi princesse ? Pourquoi vouloir me parler après vous avoir si lamentablement déçue, je lève donc les yeux vers elle, comme elle me l’a ordonnée. Je sens des petites larmes pointer le bout de leur nez aux coins de mes yeux, mais je me refuse de les laisser couler, je n’en ai clairement pas le droit.

-Ne t’inquiètes pas Ayane, ce n’est pas grave s’ils ont volé cette statuette. De toute façon je ne pense pas que nous serions arrivé jusqu’au bout…En plus tu ne pouvais rien faire contre ces Ténéfix.


Des mots de réconforts qui ont un goût assez amer pour moi, elle ne peut pas comprendre. J’ai été élevée par mon maitre, pour devenir une guerrière capable de défendre ceux dont j’assure la protection. Aujourd’hui nos assaillants n’en avaient qu’après la statuette, mais s’ils en avaient eu après Marie, que ce serait-il passé ? Je ne veux même pas y penser.

-Allez Ayane allons à la ligne d’arrivée, on y retrouvera Yuna.

Et elle part, m’obligeant à la suivre malgré mon déshonneur. Je ne dis pas un mot sur le chemin nous menant à l’arrivée de cette compétition, c’est peut-être pour ça que ma dresseuse fait sortir Majesty-sama de sa pokéball…après tout je ne suis pas capable de la protéger, il faut bien que quelqu’un s’en charge.  

-Tu vas arrêtez de te morfondre un jour ?

Je me tourne vers la serpente verte, le regard plein d’interrogation.

-A chaque fois c’est la même chose, dès que tu fais une erreur tu te prends la tête avec ton serment. Arrête un peu. Marie n’a rien, et c’est une bonne chose qu’elle n’ait pas pu finir cette compétition.
-Que voulez-vous dire, Majesty-sama ?
-Il est hors de question que ma dresseuse se présente à la ligne d’arrivée les cheveux en pagaille et les vêtements crasseux. Elle a une réputation à tenir, et moi aussi.

La tête haute, Majesty-sama rejoint notre dresseuse, alors que je tente de comprendre le sens de ses mots. Peu importe que ce soit pour le mieux, j’ai commis une erreur, et parole de Kungfouine, je n’échouerais plus jamais.

Hrp :
Quête de la relique : Tylton +0.
Traversée de l’île : Kungfouine +0. Echec de l'épreuve et abandon de Marie
Bruce Hedge
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8078-550-le-traqueur-de-peche-bruce-hedge-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8174-bruce-hedge
Icon : Event #5 - Quadrathlon Erratique 0001-1270291033
Taille de l'équipe : 15/17
Région d'origine : Alola - Ula Ula
Âge : 16
Niveau : 22
Jetons : 798
Points d'Expériences : 576
Event #5 - Quadrathlon Erratique 0001-1270291033
15/17
Alola - Ula Ula
16
22
798
576
pokemon
Event #5 - Quadrathlon Erratique 0001-1270291033
15/17
Alola - Ula Ula
16
22
798
576
Bruce Hedge
est un Topdresseur Spé. Type
Alors aujourd’hui est un jour spécial les petits gars on part à l’aventure avec plein de gens au Quadratlon ! C’est tout simple quatre épreuves nous attendent c’est au plus rapide je crois que revient le prix même si je sais qu’on est trop peu entrainé pour ce genre d’événement mais bon il faut se lancer ça nous fera un bon entrainement. Bon comme vous êtes que trois j’ai décidé de faire passer deux fois Glouton ! ça ne te fera pas de mal d’autant plus que c’est avec toi que j’ai commencé ma vie de dresseur donc pour ce premier événement d’envergure c’est avec toi que je veux y participer ok ?

Les trois pokémons m’écoutent attentivement et le rattata d’alola semble heureux et fier d’avoir été choisi pour le passage double. Il a de quoi je sais que ça le motivera à donner le meilleur de lui-même.

Le départ c’est bientôt alors direction le Château de Malnova !

Le rattata et le galvaran prennent leurs places attitrées sur mes épaules pendant que le mangriff se redresse pour marcher à mes côtés. On part bien en avance histoire d’être sûr de trouver la ligne de départ avant ben le départ… après un bon peu de marche on passe les murailles de la cité médiévale où j’avais d’ailleurs fait la connaissance d’une fille c’est Bellamy je crois son nom… Glouton à l’air de bien se rappeler des lieux et c’est tant mieux. On nous explique d’abord les épreuves, ça n’a pas l’air de tout repos mais bon on est venu là pour s’amuser le premier prix nous intéresse comme tout le monde mais c’est surtout pour l’expérience et le travail d’équipe qu’on est là.

Bon Glouton tu viendras avec moi pour la première étape qui constitue à rechercher une statuette ok ? Je sais que tu connais un peu les souterrains d’ici depuis notre petite chasse au trésor donc je compte sur toi, Clovis tu sera avec moi pour la suite puisque tu es le meilleur en combat tu me serviras de garde pour la traversée de la forêt. Glouton ce sera de nouveau à toi de venir tu es petit et tu es rapide tu m’aideras pour traverser la longue ligne droite où il y aura surement pas mal d’endroit inaccessible tu seras mon éclaireur. Et enfin Selfy tu m’aideras à préparer un des gardes canins pour apporter l’offrande à monsieur Hudson. Vous avez tout saisie ?

Les trois firent signe de la tête plus motivé que jamais. Alors allons sur la ligne de départ. Je rappel dans leurs pokéballs Clovis et Selfy et garde Glouton qui descend se mettre au sol pour se servir de son flair…

Attention à vos marques… Prêts … Partez !

Un petit coup de pétard fit vibrer mes oreilles. Ce n’est pas très agréable mais bougrement stimulant ! le plus insupportable dans ce départ ce son les pieds… Déjà je risque de me faire écraser et de deux certains devrais se les laver un peu plus et ça ne vaut pas que pour les mecs… Une fois mon odorat à peu près retrouver je me met sur les traces d’une potentielle relique.

Tu y arrives mon copain ?

Evidemment mon pote je suis nyctalope, ça veut dire que je peux voir dans la nuit ! Je couine un peu pour le guider, on s’est vite dégager du groupe pour s’enfoncer dans les douves je suis sûr qu’ils en ont caché une par ici… Tient cette dalle à un petit trou et semble pas stable… Je fourre mon museau à l’intérieur et vois une sorte de petite statuette dorée, c’en est une ! Je me précipite à l’intérieur du trou et commence à essayer de la soulever… Mais impossible elle est bien trop lourde…

Glouton tu es là ? Tu en as une ?

Là-dessous… vient m’aider… Arf je suis sous une dalle mes piaillement ne doivent pas être très audible de là-haut… Mais ! c’est bien ma veine je suis bloqué… Allez j’ai pas que ça à faire et j’aime pas être bloqué…

GLOOUUUTOOONNN ?

Des larmes me monte aux yeux je ne veux pas le décevoir il m’a tellement apporté mon dresseur, je ne peux pas le laisser tomber. On recommence, Je positionne mes petites griffes sous la statuette et parvient à libérer ma queue qui m’empêchait de me mouvoir correctement. Allez, à trois on pousse, un deux TROIS… ALLER SALETE DE STATUE DE…. Elle bouge… Elle bouge ça y est, j’ai l’impression d’être de plus en plus fort… C’est pour toi Bruce ALLEZ !

Clac !

La dalle cède… Mais sous qu’elle force je ne suis pas si gros que ça… Ah ben si… Mais attend c’est mes pattes ça ? depuis quand elles sont bleues et elles font de la lumière… Ce serai donc ça l’évolution, je vais devenir bien plus fort !!! trop cool !

Une dalle explose dans un torrent de lumière bleue je reconnais ça… Je me rappel quand le ponchien de papa avait évoluer… Tu veux dire que ce serait… Glouton ?

TATAAAAAC !

Un magnifique rattatac d’alola tronais, le derrière coincé dans un trou.

Glouton attend je vais te filer un coup de main !

J’attrape alors mon starter qui venait d’évoluer… Il est encore plus cool qu’avant et vue ses bajoues c’est pas la gourmandise pour rien… Sous lui une statuette dorée scintillait… Il l’a trouvé !

Tu es trop fort Glouton tu as voulu la sortir mais tu n’y arrivais pas ? C’est ta volonté qui ta poussé à évoluer ?... Pas moyen d’abandonner alors !

Je caresse la tête de mon compagnon extrêmement fier d’avoir acquis une nouvelle puissance et récupère la statuette.

Reconduis-nous à la sortie et tu auras une double ration ce soir !


Sans plus attendre il fonça de plus belle comme une locomotive, il n’y a pas à dire, la bouffe c’est son lets motiv…L’air est de plus en plus respirable et je vois enfin la sortie.

Clovis rejoint nous !

Le Manriff à peine sortie de sa pokéball se rend compte de l’évolution de son collègue qu’il félicite, Glouton rougis et reviens dans sa pokéball.

C’est partie Clovis mode extermination rapprochée enclenchée !

Toutes griffes dehors il part devant moi et se care d’éliminer ou de repousser les intrus.

Tu utilise Taillade sur les ténéfix et les cornèbres et Tranche sur le reste et si tu vois un Carmache surtout tu me le dis j’ai pas envie qu’on ait affaire à…

Clovis me fixe une goutte de sueur sur la tempe… Il est derrière moi c’est ça ?... Bingo à peine je sens le Reptile s’approcher de moi je planque la statuette sous mon T-Shirt…

Tranche et vise les yeux !

Clovis griffa le dessous des yeux du Carmache qui se tenais de douleur, et mon instinct ne me disais plus qu’une chose… COURT ! et la course fut folle entre les ténéfix qui tentait de me faucher en utilisant sabotae sur moi pour faire tomber la statuette je n’en peu plus… Mais la rocade se dévoile au bout du chemin… Yes enfin !

Magnifique, bravo Clovis, allez c’est à nouveau à Glouton !

Je re change de pokémon et le Rattatac sort plus vigoureux que jamais.

En avant Glouton on va leur montrer à ces tas de ferraille qui sont les meilleurs coureurs urbains !

Il est vrai que quand j’était à Alola j’aimais bien trainer dans les casses à la recherche de petits trésors et il ne m’était pas rare de croiser des Rattata et des Rattatac d’alola. Ce n’est pas un ur de bagnole en mauvaise état qui vont nous arrêter. S’ensuit alors une course digne des plus grands moments de parcours… Non je déconne, même si je suis à l’aise avec ce genre de terrain j’avance comme une petite mamie mais Glouton m’aide à garder mes appuis et nous arrivons tant bien que mal à passer chaque voiture. Mais sur le siège arrière d’une je vois un œuf qui doit probablement cuire vue la chaleur qu’il fait.

Attend Glouton je récupère ce pauvre chérie…

J’attrape l’œuf délicatement, il n’a pas l’air en trop mauvais état je le récupère et le range dans mon sac. La cadence ralentit de plus belle vue le nouvel invité fragile que nous venons de récupérer. Mais bon après de nombreuses heures déjà nous arrivons enfin à la dernière épreuve.

Selfy je compte sur toi pour m’aider à toiletter ce toutou !

Le petit galvaran jette son dévolue sur le mastouffe.

Et ben alors mon pèpère on va te brosser un peu.

Selfy prend une brosse et se lance dans le coiffage de Mastouffe qui semble apprécier le petit lézard. Cela ne prend pas trop longtemps nous lui donnons alors la statuette et le mastouffe me fis une grosse léchouille avant de me laisser passer pour enfin atteindre la ligne d’arrivé. Je laisse sortir tout le monde et les félicites sans oublier de vérifier que mon nouvel œuf n’a rien.

HRP :
Quête de la relique : Glouton +1
Traversée de l’île : Clovis +1
Parcours urbain : Glouton +0
Toilettage canin : Selfy +0
Evolution de Glouton en Rattatac d'alola
Obtention de l'oeuf de Parecool


Dernière édition par Bruce Hedge le Lun 22 Juil - 21:47, édité 1 fois
Miles Carter
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8223-560-miles-carter-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8225-miles-carter-noctali
Icon : Event #5 - Quadrathlon Erratique I0fq
Taille de l'équipe : 2/5
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 1704
Points d'Expériences : 135
Event #5 - Quadrathlon Erratique I0fq
2/5
Kalos
15 ans
10
1704
135
pokemon
Event #5 - Quadrathlon Erratique I0fq
2/5
Kalos
15 ans
10
1704
135
Miles Carter
est un Coordinateur Novice
Running is a victory
Le départ est donné. Et c'est la cohue. Sur la ligne, les gens partent en courant, en toute direction et ça commence à crier, à se précipiter. Jusqu'à ce qu'en quelques secondes tout le monde se soit éparpillé, en tout cas tous les pressés. Certains, comme Miles, restent plantés là un peu plus longtemps avec leur carte, à la tourner dans tous les sens pour tenter de lui en donner un. Septique, l'ado s’accroupit à hauteur de ses pokemons pour voir avec eux si quelqu'un est inspiré. Mais même à trois, ils ne pigent pas grand chose pour le moment. Une vague direction à la rigueur, puisque dans les grandes lignes, leur objet à plutôt l'air d'être dans la cité plutôt que près du château. Alors le gamin se redresse et part, plutôt motivé par cet événement dont tout le monde parle depuis longtemps.

- Scar, Manny allons-y !

Avec sa paire de basket préférée au pied et une tenue de sport appropriée, l'ado est équipé et plutôt enthousiaste, bien que peu confiant sur ses potentielles chances de gagner. Il faut dire qu'il y a vraiment beaucoup de monde, et pas que des jeunes comme lui. Il fera de son mieux, et si déjà il réussit à relever le défi, ce sera un bon début. C'est le pas pressé qu'ils arrivent dans la cité et Miles profite de voir plus clair les lieux pour comprendre la carte. Mouais, c'est loin d'être gagné. C'est cette rue ou bien celle-ci.... Ou alors c'est par là ? Ou... Il soupire et grogne tout seul dans son coin, laissant tomber sa carte pour zieuter les gens qui comme lui se baladent ici.

- Bon go, on y croit là. On va pas s'faire arrêter dès le début à cause d'un truc aussi débile !

Manny le marcacrin fait un tour sur lui même avant de lever le groin en l'air vers lui. Scar pour sa part s'étire et regarde le papillon qui passe, des recherches aussi imprécises peuvent se passer de lui, merci bien. Alors Miles lève les yeux au ciel et pose la carte au sol. Tente de trouver un point de repère, percute que c'est dans l'impasse d'à côté qu'il doit chercher et s'élance dans un cri de joie avec ses pokemons. Ils leur faut quelques secondes à peine pour rejoindre le lieu, et le garçon commence à fouiller l'endroit. Rien de visible, alors il se tourne vers le marcassin.

- Okey Manny, tu fouilles tous les sols et les recoins à ton niveau, moi j'm'occupe de ce qui est plus haut. Et Scar, tu fais la pompon-girl.

Sur ces belles paroles et sous le regard faussement outré du Lixy, l'équipe se met en action. Au sol, c'est un véritable ballet de poil qui furète dans tous les recoin, grimpant les quelques marches des maisons, passant sous les planches et les voitures. Le pokemon est d'une efficacité redoutable, bien qu'il ne sache pas exactement ce qu'il doit retrouver. Mais qu'importe, le groin au sol,il souffle et cherche et tombe sur des trucs étranges mais rien qui ne semble être ce que son dresseur tente de trouver. Miles pour sa part grimpe où il peut, surveille les fenêtres et les jardinières, sur les poutres plus hautes ou derrière les panneaux. Mais rien. Se serait-il planté quelque part ? Punaise. Le temps passe et rien, pas d'indice, pas d'idée. Il continue, persuadé d'être au bon endroit. Sa boule de poils fait de même parce que voir l'ado se donner autant le pousse à être aussi investi. Et Lixy reste blasé de loin, à faire sa toilette tout en baillant parfois.

- Raaaaaaaah mais ! Genre ils l'ont foutu où ce truc ?!!

Manny relève les yeux à ce moment pour voir son dresseur s'énerver. Et y a un quelque chose dans son champ de vision qui le titille. Suffisamment pour qu'il pousse un cri et se précipite jusqu'au réverbère pour lui tourner autour à toute vitesse. Miles n'hésite pas deux fois pour s'approcher et inspecter l'élément. Il y a un quelque chose en haut, près de la lampe éteinte. Heureusement que le lampadaire n'est pas trop haut et que la structure métallique travaillée offre plein de prises. Parce que sinon, faut avoir un pokemon capable d'aller le chercher, et ça ce n'est pas le marcassin qu'on va voir grimper non plus. L'ado regarde sa cible, remonte les manches de son sweat et saute le plus haut possible pour agripper le poteau. Ses pieds cherchent une prise, la trouvent, il pousse dessus, grimpe encore de quelques bons centimètres et tend le bras sur la petite plate-forme où est coincé l'objet doré.

- Manny tu gère de ouf !

Cri de la victoire alors qu'il se laisse tomber souplement sur le sol. La statuette à la main, il la fourre dans la poche ventrale de son sweat et entreprend de papouiller rapidement son pokemon à grand renfort de surnoms débiles. Et maintenant, la suite de l'épreuve.




Un bâillement m'échappe alors que je m'étire de tout mon long. Les deux partenaires ont enfin trouvé ce qu'ils cherchaient et, bien que c'était plutôt drôle de les voir s'agiter partout, vivement qu'on passe enfin à l'action... Mais qu'est-ce qu'il fait ce con, c'est pas le moment de gagatiser avec l'autre là, on a une course à gagner, nan mais ! Oh punaise mais si, il le félicite comme un idiot. Bien, de mieux en mieux... J'peux avoir une grattouille moi aussi ? Oui je sais, tu m'fais la gueule mais regarde je suis trop mignon et je ronronne et ahah j'ai gagné olala oui juste entre les oreilles là c'est bon.

- Merci Manny, je te rentre pour le moment. Scar t'es ok là ?

Yep, je le suis. Quelle question. On court c'est bon ? Go alors, petit footing tranquille, moi ça me va. On passe quelques rues, je précède Miles un peu mais pas de trop. Apparemment le trajet va être long, alors autant ne pas s'épuiser trop tôt. Puis on rejoint la grande route et c'est tout droit jusqu'au matin. Cette partie est sympa, belle petite ballade. C'est peut-être un peu trop simple cela dit mais Miles n'a pas l'air d'être inquiet et est même plutôt concentré sur sa foulée. J'devrais faire de même sûrement... Tiens, c'est quoi ce truc ?! C'est un soleil  ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi on a un dôme de lumière là bas au loin hein ? Miles ?

- C'est quoi ce bazar....

Ba si je le savais, je ne te l'aurais pas demandé. Je le sens moyen là. On fait quoi ? Tu es sûr qu'on doit y aller ?

- Nan, ralenti pas Scar, on garde le rythme.

Ouais et la nuée de Cornèbres qui nous arrive dessus on leur dit bonjour en passant peut-être ?

- Oh punaise c'est quoi ça encore ?

… Bingo, ça va être chaud. Ils ont du fuir le truc lumineux là-bas, ou alors c'est autre chose encore. On peut les griller en passant ? Je ne veux pas qu'ils me salissent hein, toi ça va t'es jamais impeccable, mais là je viens de faire ma toilette. Bon ça y est, tu commences à t’inquiéter ? Bien, on est deux. Parfait. On panique maintenant ? Ou on attend le Carmache qui arrive là bas... UN CARMACHE ON FUIT HEIN ? On a pas besoin de faire les fiers, on peut y aller ? MILES ?

- Pas de panique. On peut gérer trois bestioles hein... C'est quoi ce truc punaise ? C'est un dragon ? C'est canon tu m'diras.

Non je te dis rien, non on a pas le temps arrête fais pas ton curieux ON TRACE.

- Ok, bon, tu peux lui faire tes yeux de jsais pas quoi là, c'que tu me fais toujours ?

Oui je peux, non je veux pas, on y va aller.

- SCAR tu lui balances un Regard Touchant et ensuite tu utilises Chargeur !

OUI OUI mais dis moi d'abord ce qu'il veut pour qu'on lui donne, non ? Bon d'accord, attends j'arrive hop hop, regarde moi comment j'ai de grands yeux et je suis cute et tu ne veux pas me faire de mal heiiiiin ? Okey, ça c'est fait, jte suis Miles, vas-y cours je me charge. Muscles en route, tout s'chauffe, je suis certain que ma fourrure fait des paillettes tellement je brille d'électricité là. Encore, encore, encore, je fais quoi ensuite ?

- Encore ! Azy on coure et tu charges encore eeeeeeeeeet..... LA ETINCELLES !

Je suis tellement à bloc que je dois avoir des éclairs dans ma crinière. Je tiens jusqu'au dernier moment, puis Miles crie et sans réfléchir je lance l'attaque, chargé à max. Je distingue à peine mon dresseur qui s'écarte pour éviter le nuage d'éclairs autour de moi et je percute que l'attaque visait les Cornèbres qui nous ont rejoint lorsque j’entends leurs piaillements paniqués qui s'éloignent. Quand tout se dissipe et semble se calmer, les oiseaux sont loin de nous. Et Miles fait face au Carmache qui nous à rejoint. Lui, il n'en a rien à faire de mon électricité et l'ado l'a remarqué quand il est passé au travers de l'attaque. Bon, qu'est-ce qu'il veut ? Parce que là, il s'approche un peu trop de MON dresseur. C'est quoi son problème ? Hm ?

- Oh punaise je crois que je sais Scar. Il a vu le machin doré là dans ma poche.. c'est ça qu'il veut j'crois. On fait quoi, on lui donne ?

ALORS NON pas question ! On n'a pas tout fait ça pour rien gamin. J'vais lui refaire mes yeux doux il va se clamer hein. D'abord, s'interposer entre Miles et l'autre pokemon, ensuite on fait son mignon là comme ça...ET BAM MORSURE ET ON COURT ENCORE ! Fuyons, avec un peu de chance il ne nous suivra pas... Oh si, il nous poursuit. Un regard rapide dernière moi me fait accélérer, Miles à mes cotés. Puis on se prend un jet de sable et là je commence à en avoir ras-le-bol. Ça y est, je suis sale comme un manant. Miles, fais quelque chose !

- J'sais pas là ! Punaise j'sais pas !

Puis il y a un silence, et là je m'inquiète. Derrière, le pokemon gagne un peu de terrain. Devant, un monsieur qui a des ennuis avec des Miaouss.... Miles ? C'est quoi le plan ? Paillettes ? Okey, je me charge et je fais la boule à facette. Ensuite ? Détourner l'attention ? Vu la lumière que je fais, ça va pas être trop difficile. Et on passe au milieu du groupe ? ... C'est pas fair-play. J'adore. Enlève ton pull pendant ce temps et cache bien le machin dans le tissu, ça pourrait suffire. Moi je brille, on approche du gars, on fend le groupe sans s’arrêter alors que je me décharge de quelques étincelles et les pokemons sauvages, tout comme celui du monsieur sont parcourus de mini éclair brillants. On entend quelques jurons. Puis un énorme mot pas beau alors que le Carmache déboule dans le groupe et s'y arrête, perturbé par les lumières et la statuette que l'homme tient. Bon, c'est sale, mais j'aime bien. Maintenant on continue le footing, et on fait attention ok.





La voie rapide est en vue. L'ado sert son trophée dans son pull en boule contre lui. A ses côtés, Scar broie du noir. Parce qu'il est couvert de sable. Alors il boude un peu, mais l'épreuve était suffisamment forte en émotions pour qu'il n'en tienne pas trop rigueur à son dresseur. Miles ralenti petit à petit, pour s’arrêter face à la nouvelle épreuve qui s'étend devant eux. Des dizaines et des dizaines de carcasses de voitures. Dont une qui vole au loin et ça lui fait froncer les sourcils. Bref, il secoue ses dreads et un grand sourire lui étire les lèvres. Si ça ressemble pas à du parkour. Si ça, c'est pas un endroit pour s'éclater.

- Liiiii.
- Yep, ça c'est pour nous. Juste tu fais gaffe à tes appuis, pars en éclaireur si tu veux, mais fais gaffe vraiment. Y a des trucs qu'on l'air plus vieux que ma mère là, jsuis pas certain que tout tient bien... On y va ?
- Lixy !

Ils se lancent. Le fait de grimper sur une bagnole le fout en joie, sauter de capot en capot lui donne l'impression d'être au milieu d'une énorme aventure. Il se lance, s'élance, se rattrape, analyse du regard ce qui semble le plus sûr, suit Scar qui ouvre un peu la marche, et reprend. C'est pas le plus rapide, mais ils ont leur petit rythme. De toute manière, l'ado s'éclate vraiment. Et même littéralement quand il loupe son saut et que son pied dérape, le faisant s'écraser durement contre le sol.
Son genou prend un sale coup mais pas le temps de niaiser, faut pas se laisser freiner par un petit bobo. L'épreuve est longue, les premiers moments de joie font place à une certaine routine. Les deux amis perdent un peu leur rythme, s’arrêtent parfois fouiller une voiture ou reprendre leur souffle, avant de continuer. Lixy a le pas plus souple et ses quatre pattes lui sont utiles alors qu'il accompagne son dresseur. Miles quant à lui commence à fatiguer alors que ses mains lui font un peu mal et que son genoux le lance. Ils profitent des quelques zones d’accalmie entre les carcasses pour marcher tranquillement, avant de grimper à nouveau quand le chemin qu'ils s'ouvrent semble plus court. Et enfin, la fin. Le parc est en vu et ça les fait soupirer de soulagement. Ils prennent de quoi s'hydrater en passant, Miles descend presque une bouteille à lui seul. Et quand enfin ils approchent de la dernière épreuve, c'est pour voir trois gros chiens garder l'entrée. Couafarel, Mastouffe et Demolosse. Le dernier pokemon est juste trop classe et l'ado en reste béat.

- Lixyyyyy.
- Ouais pardon Scar. T'as géré ta course, merci dude. Rentre te reposer un peu, j'vais continuer avec Manny. Merci encore bro !

Le Lixy est rappelé et c'est Marcacrin qui prend la suite, tout heureux de sortir à nouveau.

- L'idée c'est de toiletter un d'ceux là pour qu'il nous représente et apporte l'aut' statuette. Tu veux qu'on taff avec qui ? Moi j'aime bien le Demolosse. Nop ? Pourquoi wsh ? Ah oui, t'es glace il va te faire fondre en deux deux ok. Bon alors choisis. Couafarel ? Bien.

Miles pose son précieux chargement à ses côtés et laisse le pokemon s'avancer. Bon, qu'est ce qu'on peut faire avec ça ? Le Couafarel se laisse détailler, le regard critique du dresseur et du Marcacrin passant sur lui alors qu'ils en font le tour. On commence par où et on fait quoi, surtout.

- Vas chercher de quoi le saper, jvais m'occuper de lui en attendant.

Manny se précipite vers les fringues et autres accessoires et disparaît sous un tas, le faisant s’agiter dans tous les sens. De son coté, l'ado récupère une brosse et entreprend de démêler le poil du Couafarel. Une fois cela fait, la question est de savoir par où continuer. Un regard aux autres concurrents qui en sont au même point sans que cela ne l'avance vraiment. Il soupire, regarde un amas de tissus revenir vers eux, encourage son pokemon à faire le tri pendant qu'il commence à tresser tout le haut de son crane. S'il y a bien un truc qu'il sait faire, c'est tresser. Surtout les crinières comme la sienne, alors le pelage du pokemon à côté, c'est presque facile. Rapidement, la coiffure commence à ressemble à la sienne, et il récupère des petits rubans clairs et perles brillante pour glisser dans les tresses.

- Non, pas le nœud rose. Ouais ça ça va. Oui, azy donne le ruban argenté. Nop, pas la dentelle. C'est quoi ça ? Tu l'as trouvé où ? Nan mais va le rendre à son propriétaire Manny ! Et donne moi ton truc là, c'est quoi ? Un foulard pour son cou. Ouais, j'aime bien on le met. Et fais péter de quoi couper un peu sa fourrure. Okey, je prends les ciseaux pour rafraîchir tout ça, toi tu l'aides à nouer ton truc.

Le temps passe vite, les deux comparses s'agitent dans tous les sens. Miles réussit à retailler rapidement le poils du pokemon, sans rien faire d'autre que de rafraîchir la coupe de tous les épis qui dépassaient. De son côté, Manny galère malgré toute sa bonne volonté, alors l'ado vient l'aider et à eux deux ils nouent un magnifique et énorme nœud sur le coté du Couafarel, dans le foulard bleu que le pokemon a trouvé. Puis quand ils sont à peu près satisfaits, Miles déclare que c'est bon. Avant que le Marcacrin ne se précipite sur le caniche pour lui balancer une légère poudreuse à la gueule. En quelques secondes, de nombreux flocons viennent s'accrocher sur le pokemon, faisant briller tout son corps de diamants éphémères.

- Bien joué dude. Très bonne idée, tu gères de ouf. J'sais pas si ça va tenir longtemps, mais c'est cool.

Ils regardent tous les deux le Couafarel s'éloigner avec leur statuette, avant que Miles ne rappelle son Lixy, voir s'il a un peu récupéré et ainsi aller tous les trois profiter des ombres du parc en sirotant une boisson fraîche. Ils sont plutôt satisfaits et l'ado est fier de sa petite équipe. La course est loin d'avoir été parfaite, mais ils ont passé un bon moment, c'est l'essentiel.


HRP :
Quête de la relique : Marcacrin +0
Traversée de l’île : Lixy +0
Parcours urbain : Lixy +0
Toilettage canin : Marcacrin +0


Mischief managed.
Don't worry, all is well. All is so perfectly, damnably well. I understand now, that boundaries between noise and sound are conventions. All boundaries are conventions, waiting to be transcended. P!A
Edward Ceere
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7460-506-edward-reece-l-infiltre-chez-les-poulets-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7504-edward-ceere-adulte
Icon : Event #5 - Quadrathlon Erratique 0001-1758191138
Taille de l'équipe : 13/15+1
Région d'origine : Sinoh - Vestigion
Âge : 25
Niveau : 29
Jetons : 624
Points d'Expériences : 585
Event #5 - Quadrathlon Erratique 0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
pokemon
Event #5 - Quadrathlon Erratique 0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
Edward Ceere
est un Adulte Sergent COI
Une course hein ? Bof après tout pourquoi pas.

Je prends donc volontiers le flyers que l’on me tend et lit les quelques instructions dessus.

Blabla, trouver une statuette… Nianiania, la forêt la route et toiletter un garde chien… Mouai, ça le fait.

Je montre le papier publicitaire à ma future femme lui demandant si elle voulait être de la partie. Et visiblement elle en sera elle aussi. Très bien il faut donc que je me prépare pour ce petit événement qui démarre au château de Malnova. Bon la première étape est une chasse à la statuette dans l’ensemble du château, ce ne sera pas dure avec Spin sera parfait pour ce job, après tout il pourra prendre un chemin au travers des caméras qui superviseront la course. La partie dans la forêt allie la vitesse et la capacité à se battre ce sera donc sans aucun doute Mad, le périphérique remplie de voiture en mode parcours urbain je choisirai Zip, il pourra facilement se faufiler entre les voitures et donc m’indiquer la voie. Et pour le toilettage on choisira Light, malgré sa haine pour quasiment tout le monde il est celui qui a le plus de classe et qui sauras ainsi me conseiller.

Bien tu te changes et on y vas ?


D’un hochement de tête Lou part s’habiller et me rejoint une fois en tenue « sportive ». Après avoir pris la navette nous amenant là-bas nous prenons place à la sorte de cérémonie de présentation. Un blabla long et interminable… Bref le coup de départ se déclenche et la cohue se met alors en marche direction la première étape.

Spin viens à moi !

Le porygon Z sort tout content de sa pokéball.

Ecoute mon petit Spin il faudrait que tu trouve un angle mort dans les caméras et que tu t’y introduises, avec un peu de chance tu pourras trouver une des statuettes éparpiller et m’y conduire.On fait comme d’hab je te suis via la tablette ?

Le porygon Z acquiesce et s’introduit dans le réseau de Caméra.

Bipbip, je prends le mike ! Alors on cherche quoi ? Ok une statuette un peu grosse et moche et verte.
Les circuits ne sentent pas mon intrusion, je ne suis pas bloqué par un firewall ou quoi que ce soit, parfait. Alors… Mmmh intéressant à ce qu’il parait les humains de l’ancien temps faisait des rituels avec des personnes unijambistes de petite taille qu’ils enroulaient dans du jambon et qu’ils faisaient danser aux milieux de diverses statuette. Des pratiques bien étrange ma… Ohhhh hello toi, je me doutais qu’il y avait des photos un peu olé olé de la princesse de Malnova dans un coffre-fort, mais qu’il y ait une caméra dedans… Je m’en serait jamais douté. Bref continuons… Pas là , là non plus … Attend… Macro X10 un petit Zoom… Bingo ! y a une excroissance topographique sur le sol, ce que l’on appelle plus communément une trappe…. J’envoie ma localisation à mon dresseur et sort discrètement en l’attendant. I arrive, il est là tremblez de joie tremblez d’effroi le Reece, il est là !

Merci Spin beau boulot y a plus qu’a ressortir.

Le porygon Z accepte une gratouille sur le haut de son crane et me montre le chemin le plus court vers la sortie du château. L’air devient bien plus légers et la lumière plus naturelle. Ça y est on est dehors ! à la sortie je croise mon patron, l’air grave… J’espère que je me suis pas fait gauler…

Mr Ceere on a un problème…

Ah…Euh et c’est quoi ?

Il faut que vous veniez avec nous au poste on manque cruellement d’Homme et visiblement vous êtes le plus qualifier pour vous occuper des cas de piratages informatiques.

Il est vrai je suis bien qualifié sur le sujet mais ça ne peut pas attendre la fin de cette course ? Je voulais m’entrainer pour le parcours de l’an prochain pour les olympiades de la police d’Adala.

Non je suis désolé mais le cas de ce dossier est assez urgent il s’agit d’une panne de transmission au sein du réseau de communication de la police et cela bloque toute nos unités dans leurs déplacements.

Bon ben désolé les gars on rentre…

HRP :
Abandon de la course pour raison professionnelle


 
Boire à 8H00 c’est être
Un Pirate
Bellamy Wallace
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Event #5 - Quadrathlon Erratique Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 306
Points d'Expériences : 1068
Event #5 - Quadrathlon Erratique Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
306
1068
pokemon
Event #5 - Quadrathlon Erratique Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
306
1068
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue


ACTE 1 - LOTTIE LA PATHÉTIQUE

Un coup de feu. Et ce fut la folie.
Dans tous les sens, et sans aucune organisation, les jambes et les pattes se mirent à piétiner le sol, soulevant alors des nuages de poussières. Au milieu de tout ceci, une jeune fille, agita sa main face à son visage, chassant les quelques poussières qui s'y étaient aventurés. Elle fronça les sourcils, jeta des oeillades à ses camarades avant d'entreprendre de se séparer du troupeau. Aucun d'eux ne semblait avoir sa méthode... C'était bon signe. Et si elle doutait de pouvoir réellement gagner la course, elle pourrait au moins gagner du temps sur le premier obstacle...

Retrouver une relique perdue.

N'était-ce pas là, l'essence même de son parcours d'archéologue ? Doucement, elle étala sa carte au sol -et tout en s'attachant les cheveux- la parcourut de ses deux yeux glacés. Facile - trop facile même. La carte était d'une facilité déconcertante et il ne lui fallut que quelques-secondes pour la plier, et l'accrocher à sa ceinture où toutes ses pokéballs étaient déjà fièrement alignées.  Ce n'était qu'a quelques-minutes de marche. Aussi, entreprit t'elle de trottiner gaiment vers le lieu indiqué par la carte.

En chemin, elle pensa à tout le temps qu'elle allait pouvoir gagner en trouvant sa statuette si facilement, de quoi s'assurer une bonne place dans la compétition malgré les lacunes évidents qu'elle avait. L'adolescente, en effet, n'était pas sportive. C'était un fait avéré, hurlé et matraqué par la générale. Et si son entrainement militaire avec Ely, l'aidait à s'améliorer sur ce point, elle n'en restait pas moins - plus que faible physiquement.

Mais trêve d'apitoiement, la voilà, déjà qui arrivait au lieu où était caché sa statuette : une petite zone verte ombragée, aux arbres et aux haies taillées. Quelques bancs parsemaient de ci, de là le lieu mais surtout en son centre... Un puit. Cachette évidente, si il y en est.

Précautionneusement, la rose entreprit de se pencher sur l'ouverture béante, elle tendit le bras et alluma sa lampe lumimax, accroché à son poignet. Des vielles pierres. Une léger fond d'eau. Et rien d'autre. Les deux gros sourcils de l'adolescente se froncèrent - forcément, ça n'allait pas être si facile. Elle leva ses deux glacés sur un seau et une manivelle et les examina quelques-secondes... Le seau était bien trop étroit pour Lancelot, ce qui voulait dire que... La jeune fille, attrapa, une de ses pokéballs et la lança en l'air provoquant un éclat de lumière.

-LOTTIE ! JE TE CHOISIS !

Je n'avais pas compris ce que c'était que ce "qatartaratra arratique" dont me parlait mon humaine depuis des jours. Il faut dire que je ne comprends pas toujours ce qu'elle me raconte... Ses journées sont si différentes les uns des autres. Bien loin de miennes. Moi j'aime flâner. La routine. Le long fleuve tranquille quoi. Ma petite pokéball et son confort me suffisent personnellement, je ne suis pas comme ce soporifik qui semble tant avoir besoin des autres. Ou cet effrayant mustéflott qui a bessoin de la vie sauvage, de l'extérieur et du brrr.. Danger.

Si ça ne tenait qu'à moi, je passerais des années et des années à barboter dans l'évier des toilettes des filles. Mais parfois mon humaine a besoin de moi. Besoin. J'insiste bien sur le besoin. Et oui, ce n'est pas parce-que je suis bonne poire que je n'ai pas ma fierté. On a toujours besoin d'un bon et gros bon magicarpe. D'ailleurs la voilà déjà qui me prend dans ses bras, m'épargnant ma lente agonie au sol. Elle me dépose dans un seau et s'approche délicatement de moi. Son gros visage est quasiment sur mes yeux et elle articule comme si je ne pouvais pas la comprendre "Gros truc qui brille" "sous l'eau". Ok, ok, ok j'ai compris... Pas besoin d'insister. Je suis pas si bête.    

Le seau est moyennement confortable, mais il a le mérite d'avoir de l'eau en lui. C'est agréable, l'eau. J'aime bien l'eau. La descente n'est pas fluide, et par accoups, je rebondis, m'entrechoquant avec les planches de bois qui composent le seau. Au loin, j'entends ma dresseuse qui fait des efforts pour abaisser la vielle manivelle rouillée.  
Ploc. Voilà le seau qui percute l'eau. D'un rebond élégant et gracieux (vous êtes pas obligés de me croire) je m'extirpe du seau et atterrit lourdement dans une plus grande étendue d'eau. C'est agréable, l'eau. J'aime bien l'eau. Rapidement, je parcours le fond de puit. Tourne en rond. Tourne sur moi-même. Vérifie qu'il ne s'est pas accroché à une de mes nageoires. Mais rien. Rien de rien. Au loin, j'entends mon humaine qui hurle "tu trouves Lottie ?", ça résonne partout dans le puit et dans mes oreilles.

Zut, alors.

Il n'y a rien et on va encore dire que c'est de ma faute.... Moi, la pathétique Lottie. Moi la pauvre Lottie. Moi la Lottie pas jolie. Pas belle. Toute moche. Toute rapiécée. Effrayée par tous les autres pokémons. Je crois qu'une larme s'échappe de mes yeux, ça me fera de la peine si ce n'était pas de l'eau. Et c'est agréable, l'eau. J'aime bien l'eau.

"Lottie dépêche toi !" me hurle l'humaine. Alors, oui... Mais je fais quoi ? J'en ai assez d'être l'échec dans cette équipe. Je vais bien trouver cette relique qui n'est pas là. Alors... Je tourne au fond du puit.  Tourne en rond. Tourne sur moi-même. Vérifie qu'il ne s'est pas accroché à une de mes nageoires. Mais rien. Rien de rien de rien.

"Regardes bien partout autour de toi !" me hurles ma dresseuse. Ok. Ok. Je regardes. Je regardes. Je fais la rendre fiére ! Alors il y a quoi autour de moi ? De l'eau. C'est agréable, l'eau. J'aime bien l'eau. Et les murs, c'est du caillou.... D'accord.  


-Fuck... Fuck.... Fuck... gémit Bellamy.

La rose descend du puit, déplie sa carte et l'étale au sol. As-t'elle mal interprété quelque-chose ? As t'elle fait une erreur quelque-part ? Ça doit être ça, oui... A moins que Lottie soit trop bête pour...  Non. Lottie n'est pas bête, quelque-peu pathétique parfois. Souvent, certes. Mais elle a confiance en son poisson. Terriblement confiance. Alors, ça doit être elle, le soucis... Voilà l'étudiante qui relit la carte. Encore. Et Encore. Et encore. Et encore....

Encore... Encore... Encore... Je tournes en rond. Tournes sur moi-même. Vérifie qu'il ne s'est pas accroché à une de mes nageoires. Mais rien. Rien de rien de rien de rien. Alors je regardes autour de moi. De l'eau... C'est agréable l'eau. J'aime bien l'eau.

Elle n'aimait pas ça. Cette attente ou cette erreur, allait lui causer bien du soucis... Bon courage pour remonter après ça.  Et elle avait beau vérifier la carte. La déchiffrer dans tous les sens. Tout revenait sans cesse à ce puit. Ce terrible puit... AHHHH. Elle le détestait ! Alors elle se pencha en son fort et hurla à plein poumons.

"TU PEUX LE FAIRE LOTTIE ! JE CROIS EN TOI"  C'était comme si les mots de mon humaine avait fait frémir mes écailles. Si l'objet qui brille n'était pas dans l'eau - c'est agréable l'eau. J'aime bien l'eau - elle était forcément autre part. Alors je Je tournes en rond. Tournes sur moi-même. Vérifie qu'il ne s'est pas accroché à une de mes nageoires. Mais rien. Rien de rien de rien de rien. Alors je regardes autour de moi. De l'eau... Et du caillou. C'est ça. L'objet qui brille doit être dans les cailloux. J'attaque le mur avec charge. Encore. Encore.

Boum. Boum. Boum.

De drôles de bruit résonnent dans le puit, et Bellamy se penche encore un peu comme pour écouter... Qu'est-ce que c'est ?

Boum. Boum. Boum.
Je charges. Je charges. Et je charges.


Inquiète. Bellamy se penche encore un peu plus. Plisse les yeux, tend les oreilles. Elle ne remarque pas q'un étrange bibelot s'échappe de sa veste et tombe dans le puit.

Ploc. Une petite statuette rigolote tombe dans l'eau ?  De la nourriture ? Je l'avale. Mais concentres toi Lottie ! Concentres toi !

Boum. Boum. Boum.
Charge. Charge. Charge.
Un liquide rouge s'échappe de mes écailles. Ce n'est pas agréable


-Lottie ? Est-ce que tout va bien ? Réponds moi Lottie ! hurle Bellamy.

À présent, c'était comme si, seuls ses pieds la retenait attaché au puit. Inquiète. Ses sourcils se tendent encore un peu, éclipsant presque ses yeux et ses oreilles sont si tendues qu'il sembleraient qu'elle soit prête à s'envoler... Mais Bellamy n'est pas un oiseau. Et elle se penche. Et elle tombe.

Alors un cri terrible sort de sa bouche.  

Un cri terrible arrive à mes oreilles et mes boums boums boums se stoppent. Je ne tourne plus en rond et regarde en l'air.

Bellamy. Elle tombe mais.. Ça fait mal de tomber. Surtout de ci haut. Non. Non. Non. Elle doit pas tomber. Où sont les autres pour la sauver ? Vite, vite, vite. Je tournes en rond. Tournes sur moi-même. Vérifie qu'ils ne sont pas accroché à une de mes nageoires. Mais rien. Rien de rien de rien de rien. Ni personne.

Comment l'aider ? Moi je ne suis Lolita et se belle perruque, ni Lancelot et son agressivité, ni Pom et sa douceur, ni Chourave et ses facéties, ni ce timide et mignon carapuce... Moi, je suis Lottie.

La pathétique.
La faible.
La ridicule.
La rapiécée.

Mais le cri de la dresseuse arrive à mes oreilles.
Et j'ai peur de la perdre.
Alors je quitte l'eau - c'était agréable l'eau, j'aimais bien l'eau.
Je saute, m'envole, et je brûle.


La chute est terrible. Beaucoup trop rapide pour qu'elle n'arrive à saisir une de ses pokéballs. Et elle tombe... Et elle tombe... Soudainement, un éclat lui fracasse ses beaux yeux bleus et lui semble un instant que le monde se retourne sur lui-même. La voilà, maintenant qui s'envole comme emportée par un gros pic de chair bleu.

...

Littéralement, emportée par un gros pic de chair bleu, en fait. Bellamy hurle : là voilà suspendue à quelques-centimétres d'une bouche monstrueuse. Effrayante. Et le puit explose, projetant des pierres à plusieurs mètres de distance - balayées par l'épaisse peau écailleuse du monstre. Bellamy est déposée au pied de l'impressionnant serpent. La voila, reculant de quelques-pas, effrayée.

Mais le monstre ne la dévore. Au contraire... Il la fixe, les yeux béats, l'air hagard et il faut bien quelques-secondes à Bellamy pour comprendre.

-Lottie ? demande t'elle tout doucement en s'approchant du monstre.

La main délicate de l'humaine se dépose sur le visage du monstre, étendu de tout son long dans le petit espace vert. Un grand sourire vint alors ouvrir son visage.

-Oh my god ! Tu as évolué ! Tu es si énorme ! Attends que Lancelot puisse voir ça ! Je... Olala ! C'est... Regardes toi ! Tu es si énorme !  

Bellamy détaille son monstre. Lui tourne autour en courant et en riant, mais alors qu'elle arrive à nouveau au niveau de ses yeux. Elle s'arrête. Lottie est hagard... Ailleurs... Comme... Changée.

-Lottie ? Est-ce que... Ça va ?  

Est-ce... Ça va ? Je ne sais pas. Pourquoi je le serais ? Je suis trop pathétique pour le savoir, C'EST ÇA ? Trop inutile. Moi Lottie.

Pathétique.
Pathétique.
Pathétique.

Et faible. Et ridicule. Et rapiécée. Je ne suis rien. Hein. Juste un poisson attrapé par pitié... Blessé et enlevé aux miens à cause de... Ce ridicule et insignifiant mustéflott.

Je hurles.


La gueule béante de Lottie s'ouvre soudainement sur un cri terrible, qui emporte Bellamy dans son souffle. L'humaine s'écrase lourdement au sol et ses yeux s'écarquillent. Où est passé Lottie ?

Je peux lire la peur sur son visage.  

Et j'en ai honte... Mais ça fait tant de bien. Je... Ne sais pas. Dois-je l'écraser de tout mon poids ? Arracher son corps avec mes crocs ? La noyer sous ses nouvelles attaques que je sens parcourir mes veines, sous mes toutes nouvelles écailles. C'est agréable l'eau. Ça tue bien.

"Qu'est-ce que tu as Lottie !" me hurles t'elle les larmes aux yeux.
"Ce n'est pas toi !" mais qu'en sait-elle ?

Moi même... Je ne sais plus vraiment. Je.. Il y a ce feu en moi qui s'est allumé et je... Ça m'enrages. Et ... Et comme pour lui montrer que je ne suis plus cette pathétique Lottie, je me lève de toute ma hauteur.

Regardes moi Humaine ! Regardes qui je suis maintenant !


L'ombre du monstre vint écraser Bellamy, paralysée, impuissante, affolée.

- Je... Je ne veux pas de ça. Parvint t'elle finalement à articuler  Je veux que Lottie revienne ! Ma gentille et minuscule Lottie ! Je ne veux pas la perdre pour une compétition débile pour une statuette débile ! Je... Reviens moi, Lottie.

Je les sens.

Le pouvoir. La colère. La rage.

Et... Je ne les comprends pas. Ça m'effraie autant que ça m'attire. Je... Je suis désolé, humaine, mais j'ai envie... De t'écraser. De t'écrabouiller. Pathétique comme tu es.

Pathétique.

Mais ses mots.
Lottie.

La mignonne.
La gentille.
La minuscule.
Celle qui faut protéger.

Ce n'est plus moi. Tout comme je ne suis pathétique et tout ça... Tout ça... À cause de cette statuette !

Je hurles.


Le cri et terrible et fait tremble le sol. Bellamy se protège de son bras, dans un réflexe idiot. Mais voilà déjà la masse du monstre qui s'abat sur elle. La souléve du sol avec une violence inouïe, et l'envoie valdinguer jusqu'à la crête où la rose n'a d'autre choix que de s'accrocher.

Elle hurle.

Car voilà déjà l'horrible serpent qui met à ramper, écrasant et détruisant les arbres sur son passage. Dans tout son giangatisme, il va de rues en rues. Percutant les bâtiments, brisant quelques-fenêtres, effrayant quelques-passants - pas tous. Quel raison avaient t'il d'avoir peur ? Ce n'était qu'un serpent de six mètres qui rampaient dans les rues guidant une jeune femme dans une chasse au trésor.

Rien de bien inhabituel.

Mais Bellamy était efrrayée, car plus, elle regardait ce monstre bleu qui l'emmenait arceus seul sait où. Moins elle voyait Lottie; Il lui sembla qu'elle s'effondra sur elle-même, pleurant toutes les larmes de son corps. Bientôt, la nouvelle Lottie arriva aux abords du château et Bellamy craignit un instant qu'elle ne le détruise mais il n'en fut rien.

Un éclat traversa les yeux du monstre qui se retourna vers sa provenance.

De l'eau.
De la boue.
Des humains qui s'y déplaçaient avec difficulté.
Et un objet qui brille.


Alors une gerbe d'eau terrible sortit de la gueule béante du monstre et se dirigea droit vers les douves du château. Il y eut comme une gigantesque vague, soulevant la boue, et emportant les malheureux élèves avec. Et Lottie s'écrasa dans les douves, projetant Bellamy, dans l'eau.

Son dos heurta violemment un objet pointu.

Décontenancée, Bellamy l'attrapa sans y prendre garde.
Seul comptait Lottie. Lottie étalée de tout son long dans les douves. Lottie et son aspect monstrueux, et sa respiration saccadée. Et son regard fou.

-Qu'est-ce qu'il y a Lottie ?


Je suis fatiguée, humaine.

Fatiguée de ce feu qui brûle en moi. De cette colère qui m'assaille. De cette rage qui traverse mes écailles.

J'ai envie de hurler. De détruire. De tuer même.

J'ai envie de tous vous rendre pathétique. Aussi pathétique que je l'étais... Mais le suis-je encore ?

Il faut que je te montres avant de partir. Regardes.


La tête gigantesque du monstre s'agite quelque-peu, et Bellamy suit son regard.

La statuette.

D'accord mais... Ce n'est pas le sujet...

-Lottie, je... Mais les mots se perdent.

Je suis fatiguée, humaine.
Je brule.
Alors laisse moi dormir dans cette eau pour éteindre le feu.

C'est agréable l'eau. J'aime bien l'eau.


La lourde tête de Lottie s'écroule, soulevant une vague d'eau qui écrase le petit corps de Bellamy. Mais la rose ne bronche pas. Simplement, elle regardes Lottie... Endormie. Puis la statuette. La voilà, timidement, qui attrapa sa pokéball et enferme le monstre dedans - presque surprise que ça fonctionne.

La rose s'écroule. Regardant avec peine la pokéball.

-Lottie... Tu...

Puis la statuette.

-Je... Merci.

ACTE 2 - LANCELOT FAIT DU JUDO

Tous les sens en alerte, j'apparais.
Ce n'est pas particulier, mais bien un fait.
Mon museau s'alerte, mes yeux s'allument
Pas de Lolita en vue, ç'me fume.

Mais que vois-je ?  Qui voici ?
C'est bien Bellamy.
Comme un enfant, tout heureux
Me voila qui remuent mes queues.

J'abois, bombe le torse
si elle m'a choisi c'est pour ma force
Mais ça m'interpelle, c'est suspect
Bellamy n'est pas gaie.

D'humeur maussade
son regard est bien fade
Et c'est sans galipette
qu'elle m'annonce ma quête

L'accompagner sur des mètres
Veiller sur son bien être  
et protéger cette statuette
c'est fait pour moi, c'est chouette !

Nous voilà déjà qui partons
ma foi, sans aucune acclamation
La statuette est rangée dans le sac
Bellamy semble en vrac

Et moi, je surveilles, j'épies
soudainement voilà déjà toute une horde de sales pies
Des méchants cornébres
Ce n'est pas si funèbre

Je saute sur la tête de mon humaine
et j'attaque avec toute ma haine
Un petit rugissement
c'est toujours marrant

Puis j'utilises météores  
nous attaquer, c'était un tord
voilà mes étoiles qui les écrabouille
certains ne sentent que des chatouilles

Qu'a cela ne tienne : pistolet à O
leur prouvant qu'ils ont tout faux
les voilà les plumes détrempées
incapables de voler

Cours, cours Bellamy
ne sois pas affaiblie
par ces oiseaux de mauvais augure
avec moi, aucune ennemi ne dure

Un immense soleil ne saurait nous distraire
mais d'autres monstres nous tendent leurs serres
Des tenefix, mémoire pas bien heureuse
"Je hais ces trucs" lâche ma dresseuse

Je sautes au sol et entoure ma belle
d'un beau syphon, pas vraiment une bagatelle
comme repoussé par un bouclier
les ténéfix se sont noyés  

Cours, cours Bellamy
ne sois pas affaiblie
par ses sombres souvenirs
sous mes coups, ils vont tous périr.

Mais nous voila presque arrivé
si nous n'étions pas stoppés
par quelques miaouss à l'air vaurien
et un Carmache qui les vaut bien

le combat est plus rude
je pers mes certitudes
Ils auraient pu m'avoir par usure
si Bellamy ne m'avait envoyé mon armure

Protégé des griffes et des crocs
j'ai ainsi démontré qu'ils n'étaient que des escrocs
tous furent bientôt K.O
et moi, juste quelques dégâts, corporaux

Cours, cours Bellamy
ne sois pas affaiblie
qu'importe le nombre
je te protégerais même si je dois y laisser mon ombre

Nous voilà arrivé à destination
Bellamy me remercie d'un chaste baiser sur le front
et c'est en mimant un punching-ball
que je disparais dans ma ball


ACTE 3 - BON APPÉTIT CHOURAVE !

Lancelot disparut dans un jet de lumière. La rose fixa sa pokéball, avant de la ranger, et de s'écrouler au sol - à genoux. Ce n'était tant la course qu'elle venait de faire et qu'il lui avait laissé le souffle court que les émotions qui lui serraient le coeur - elle était fatigué, exténuée, au bord du gouffre.  

Et terrifiée.

Par ce changement qui s'était opérée trop vite, l'évolution de Lottie et... Le fait qu'elle avait changée. D'un coup, d'un seul, sans prévenir. Était-ce sa faute ? Aurait du t'elle plus la ménager ?

C'était les questions qui lui tournaient en boucle dans la tête, alors qu'elle se levaient et marchait douloureusement vers le prochain obstacle. Il suffisait d'avancer. De contourner les voitures, parfois de les escalader... Et lentement, Bellamy commença. C'était long. C'était dur et elle crut abandonner alors qu'elle descendait de la carcasse d'une vielle 2 cv.

C'est alors qu'une voiture s'écrase littéralement au sol à quelques-centimétres d'elle, soulevant ses mèches de cheveux. Et tout son corps se tendit, crispé, venait-t'elle vraiment de frôler la mort ? Un jeune faux blond s'avança vers elle, s'excusa rapidement et repartit de plus belle, suivant son embrylex qui lui traçait une voix royale.

Oh, c'est vrai, on avait le droit aux pokémons.

La rose observa un instant le garçon, avant de se saisir d'une de ses pokéballs... C'était le choix le plus évident. Bien sûr. Mais avait t'elle le courage de garder la face, en faisant venir un autre pokémon... Ça avait marché avec Lancelot... Mais n'allait t'elle pas s'écrouler ?

Ou sinon quoi... Perdre ?

Pas après, tout ça. Lottie avait changé pour cette stupide statuette, Lancelot avait failli se faire rattatiner par une horde miaouss menée par un Carmache vicieux. Elle ne pouvait pas laisser ses états d'âmes gâcher leurs efforts... Alors elle inspira un grand coup, et lança une autre pokéball :

-Chourave ! A toi de jouer !

PFFFF ! BOUAAAAH ! BOUM ! CHOURAVE EST DANS LA PLACE ! YEAH ! C'EST MOI ! OH MAIS QUE VOIS-JE ? DES VOITURES ? MANGER ? CASSER ? OH TIENS COUCOU BELLAMY ! DIS J'AI LE DROIT ? J'AI LE DROIT ? OH OUI ELLE A DIT OUI ! MIAM ! ALLEZ GO GO GO ! BAM JE DÉFONCE ! MIAM JE CROQUES ? COMMENT BELLAMY ? CONTINUER À AVANCER ? MANGER APRÉS ? ALRIGHT ALRIGHT ALRIGHT ! BOUM ! BAM ! BOUM ! COUP DE BOULE ! ÇA VOLE ! ÇA ÉCLATE ! OUPS ! PARDON MADAME ! TIENS DANS DES DENTS CABRIOLET ! ET BELLAMY ME SUIT EN COURANT ! COMMENT ? QU'OUIS-JE COMME DISENT LES GRANDES DAMES ? OK, SI T'INSISTES ! JE ME CONCENTRES...

ME CONCENTRES...

ET PAF PAF PAF ! DES CAILLOUX TOMBENT DU CIEL ET ÉCRASENT LES VOITURES ! MIAM DES CRÉPES ! BIM BAM BOUM ! ON CONTINUE DE COURIR ! MAIS J'AI FAIM MOI...


Le bruit de la course de la rose et de son Galekid résonnent encore sur quelques-métres. Essoufflée, Bellamy s'attrape le ventre et se retourne, constantant l'ampleur des dégâts. Un grand chemin de voiture écrasée, bousculée et envoyée arceus seul sait se fait voir. Et la rose fronce les sourcils, elle a gagné du temps, certes mais elle ne veut pas en faire gagner à ses adversaires...

-Chourave ! crie t'elle Tu peux rester ici et manger et bousculer autant de voitures que tu veux... Assures toi juste, que ça reste difficile de passer

Et elle lui fait un clin d'oeil alors que Chourave saute sur place, toute excitée. Bellamy ne sait pas vraiment si c'est autorisé par les règles... Mais dans le pire des cas, elle dira qu'elle a perdu le contrôle... Comme souvent avec Chourave... N'as t'elle pas dévorée la moitié d'un avion militaire après tout ? Et Bellamy en faisant volte face, et en courant, vers le dernier obstacle, ajoute avec malice :

-Bon appétit Chourave !

ACTE 4 - LOLITA AUX ABOIS

Si la petite course à pieds, sur fond, de massacre de voitures avait eu le mérite de changer les idées de Bellamy, il n'en restait pas moins que cela l'avait épuisé. Chancelante, le souffle court, poisseuse, le t-shirt trempée par la sueur...  La truffe de tous les canins présent se tournèrent vers elle, alors qu'elle arrivait face à eux - sans doute étaient t'il interloqués par l'odeur. Bellamy attrapa un déodorant, et s'en mit un instant, avant de se renconcentrer sur les chiens alignés les uns, les autres.

Quoi encore ? Un combat ?

Que nenni. Voilà qu'un beau Couafarel s'approche d'elle, l'air dégouté et tenant dans sa gueule tout le nécessaire au toilettage. Mais alors que Bellamy tend la main pour attraper une paire de ciseaux, le chien détourne la tête. Froncement de sourcils. La rose essaye alors d'attraper une brosse mais à nouveau le chien l'en empêche.

-Quoi ? Tu ne veux pas que je m'occupe de toi ?

L'air dégouté qu'arbora le chien était déjà assez explicite. Il eut fallu en plus, qu'il dévisage la rose de haut en bas, en soufflant.

Bellamy soupira. En s'attrapant les cheveux ? Elle allait devoir l'immobiliser pour le coiffer ? Ou le mette K.O ? Mais comment apporterait t'il la statuette à Hudson aprés ? À moins que...

-Ok... commença Bellamy Peut-être te montreras tu plus enclin à te faire toiletter par... Lolita la magnifique !

En disant ses mots, Bellamy avait lancé sa pokéball, dévoilant son soporifik dont la belle perruque blonde s'agita sous son mouvement de tête. Comme à son habitude, Lolita défila, sous le regard curieux du Couafarel... Il la dévisagea un instant. Avança d'un pas. Avant de... Détourner la tête, hautain.

...

Lolita hurla de rage.
Bellamy tomba à genoux.  

C'était un déshonneur complet pour le soporifik, se faire refuser le droit de toiletter ? Se faire juger sur son apparence ? Oh désespoir ! Elle fonça dans les bras de sa dresseuse, pour pleurer à défaut de pouvoir exploser la gueule de ce sale chien. Mais Bellamy ne l'accueillit qu'avec peu de compassion, bien trop occupée, à à fouiller dans son grand sac.

-Je pense avoir une idée, ma diva... Attends un peu... Je... Aha !
 
Quelques-minutes plus tard, Lolita s'était changé arborant sa plus belle tenue soit le costume de magical Drowzee confectionné par cet imbuvable Sirius. Elle défilait à nouveau sous le regard encore plus curieux du Couafarel qui inspira longuement avant de... Déposer docilement le panier qui contenait le nécessaire à toilettages.

-Yes ! Cria Bellamy alors que Lolita trottinait vers le panier.

Et la rose s'écroula doucement, contre un arbre, alors que son starter commençait à toiletter le membre de la garde canine royale. Clic clac ! Un petit coup de ciseaux. Fu fu ! Un coup de brosses ! Pshit pshit ! Un peu de spray ! glit glit ! Des paillettes pour sublimer le tout !

Et quelques-minutes plus tard, c'était au tour du chien de défiler arborant une des coupes mademoiselles les plus brillantes que Bellamy n'avait jamais vu de sa vie.

-C'est magnifique, ma diva ! s'exclama Bellamy. Puis en s'approchant du chien et en lui tendant la statuette : Tu veux bien apporter ça à Charlie, maintenant ?  

Le chien toisa un instant Bellamy. Puis la statuette. Avant de refuser d'un mouvement de tête.

Whaaaaaaaaaat ? Mais t'es si beau ! Qu'est-ce qu'il te faut de plus ?  

C'est alors qu'un sourire malicieux traversa le visage du pokémon. Doucement, il avança vers Lolita qui rangeait méticuleusement le nécessaire à toilettages (et récupérait les pailettes en scred) et désigna de sa patte avant...

La perruque blonde.

On n'aurait pu faire annonce plus apocalyptique. Le visage de la rose se déforma en une forme de "O" témoignant sa surprise et l'étonnante plasticité de son visage. Tandis que Lolita tombait à genoux, hurlant, elle recula de quelques-pas, refusant maintes fois grâce aux mouvements de son visage - puis usant de ses pouvoirs psychiques arracha l"arbre sur lequel s'était reposé Bellamy et le plaça entre elle et le chien, comme pour protéger sa pércieuse perruque.

Le chien haussa les épaules, et s'allongea, patientant.

C'est alors que Bellamy se reprit et courut vers Lolita, elle escalada l'arbre et s'accroupit au niveau de sa starter.

-Ce n'est qu'une perruque, Lolita. Je t'en achèterais une autre.

Mais Lolita refusa catégoriquement.

Il en existe des milliers comme ça, même des plus jolies et réalistes? ma diva... Elle n'est pas unique.

Mais Lolita refusa catégoriquement. L'air outré.

Alors elle déposa son front sur celui de sa dresseuse, ferma les yeux, et tenta par tous les moyens de lui faire comprendre... C'est alors qu'une voix douce et chaleureuse résonna dans l'esprit de Bellamy

C'est ton premier cadeau. C'est le moment où tu m'a acceptée, telle que j'étais. Cette perruque est unique, parce-que ce qu'on a... C'est unique.

Les yeux de Bellamy s'embuèrent de larmes, alors que Lolita, exténuée par cet effort psychique s'écroula dans ses bras. C'était... De la télépathie ? Et c'était extraordinaire. Jamais Lolita n'avait réussi jusqu'à présent... Elle était bien plus à l'aise quand il s'agissait de faire bouger des objets, comme cet arbre déraciné en témoignait. Bellamy la serra dans ses bras, au bord des larmes.

-On l'a. On ne le perdra jamais, n'est-ce pas ? Même si un jour on en vient à s'en séparer... Tu n'as pas besoin de perruques pour le savoir. On n'a besoin de rien d'autre que les uns des autres. Tous les autres.

Le regard fiévreux de Lolita se leva vers sa dresseuse.

-Lottie a évolué tout à l'heure, et honêtement, j'ai cru qu'elle voulait me bouffer avant de comprendre qu'elle avait évoluer pour moi... Pour nous. Lancelot a fallu mourrir en se battant, pour qu'on gagne cette stupide course. Et Chourave... Et bien a fait sa Chourave mais je sais qu'on compte pour elle. Notre équipe Lolita. C'est bien plus précieux qu'une fausse perruque blonde négociée il y a deux de ça...

Doucement, presque à contre coeur, Lolita acquiesca. Elle arracha sa perruque, dévoilant, son crâne chauve. Bellamy déposa le corps épuisé de son starter délicatement puis se dirigea, usant ses dernières forces vers le chien. Elle lui passa la perruque sur le crâne avant de lui tendre la statuette. Ce dernier la prit dans la gueule et fit volte face, finissant ainsi la compétition de Bellamy.

Cette dernière se dirigea vers Lolita et s'allongea à ses côtés, comprenant, qu'elle n'aurait jamais gagné sans ses précieux pokémons.










HRP  
Évolution de Lottie en Léviator

Quête de la relique : Lottie, Magicarpe (+2)+(+3 bibelot bizarre) = +5
Traversée de l’île : Lancelot, Mustéflott (+2)+(+2 Armure légère de la méga death édition musteflott) = +4
Parcours urbain : Chourave, Galekid (+1) = +1
Toilettage canin : Lolita, soporifik (+4)+(+1 costume de magical drowzee) = +5

Bisous  Keur
 
Quadrathlon erratique
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum