[562] Thésée Coursevent - Bimbadabim bimbadabadaboum [PHYLLALI]
Thésée Coursevent
Région d'origine : Alola
Âge : 14 ans
Niveau : 11
Jetons : 674
Points d'Expériences : 159
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [562] Thésée Coursevent - Bimbadabim bimbadabadaboum [PHYLLALI]   Mer 19 Juin - 19:22
Thésée


Coursevent
nom. Coursevent
prénom. Thésée
age. 14 ans
région d'origine. Alola. Autrefois, il vivait à Sinnoh.
ambition future. Thésée souhaite devenir footballeur ! Il n’est pas à l’académie par choix, mais étant donné, qu’il est obligé de choisir un parcours, il pense s’orienter vers le coaching.
pseudo. Paul, le Chat, Lumtos,…
age. 22 ans.
comment avez vous connu le forum. Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…
un petit mot. En effet, l’heure approche où les Hobbits détermineront le destin de tous…
description

Au fond j’crois qu’la Terre est ronde
Pour une seule bonne raison :
Après avoir fait l’tour du monde
Tout ce qu’on veut c’est shooter un ballon.

La balle s’envola en tourbillonnant. Ses mouvements étaient irréguliers, mais un garçon au teint pâle et à la chevelure flamboyante la dépassa. Il arma son pied au milieu d’un salto arrière avant de déchaîner toute sa fureur dans le ballon.

- PONI SMAAASH !

Elle tournoya un instant au creux de son pied tandis qu’il criait, puis se dégagea pour filer en ligne droite vers un arbre. Tel un météore, elle allait pour le percuter mais dévia dans les derniers instants, s’écrasant à vive allure dans l’herbe du parc de l’hôpital.
Thésée la regarda faire en se mordant les lèvres. Il était déterminé à réussir ce tir, il avait mis toute son énergie dedans, seulement il était habité par la colère et son tir, si parfait habituellement, ne faisait que transparaître son instabilité émotionnelle.

- J’ai encore raté… Grrr.

Il se laissa tomber au sol, venant le frapper de son poing. Derrière son regard sérieux, presque sévère et rougit par les larmes, se cachait un jeune sportif sentimental. Un gamin qui n’avait jamais connu son père et qui avait toujours vécu avec un vide dans son cœur. Ce vide, il l’avait comblé par le football et Thésée ne tenait réellement dans la vie qu’à ce sport et sa mère. Les deux s’en trouvaient donc liés et si l’un resplendissait, l’autre ne s’en trouvait que renforcé lui aussi. Cependant, ce renforcement pouvait devenir un affaiblissement dans la situation inverse et cet équilibre était aujourd’hui rudement mis à l’épreuve. Elena, la mère de Thésée, venait d’être hospitalisée.
La voir ainsi allongée dans un lit, avec tout un tas de machines qu’il ne comprenait pas autour d’elle, le mettait hors de lui. Il avait besoin de frapper. Frapper aussi fort que possible ce ballon pour extérioriser sa rage… Son impuissance. Il avait horreur de se sentir faible. C’était un compétiteur dans l’âme, il faisait toujours en sorte d’être le meilleur ou à son maximum, or il ne pouvait absolument rien faire pour l’aider dans cette situation. Il était totalement à la merci de ce destin qui lui avait déjà retiré son père.
Une infirmière s’approcha.

-  Thésée, ta maman souhaite te voir. Elle a quelqu’un à te présenter.

Elle l’invita à le suivre. Le garçon sécha ses joues encore chaudes et se redressa sans retirer la terre de ses mains et de son short. Elena lui avait dit de sortir tout à l’heure de sa chambre pour rencontrer cette personne en tête-à-tête. Il n’avait aucune idée de qui cela pouvait être, sa mère ayant des amis au village flottant mais ceux-ci étant déjà venus la voir ce matin. Ne voulant pas montrer sa faiblesse, il renifla un bon coup et prit une grande inspiration de courage.
C’était tout lui de ne rien divulguer, de toujours paraître fort, alors qu’au fond c’était un grand sentimental. Enfant, Thésée était beaucoup plus expressif. Il souriait tout le temps. En grandissant, la solitude a commencé à l’envahir. Ce n’était pas que lui, c’était aussi sa mère qu’il voyait régulièrement pleurer le soir. Seulement cette fois, il était en âge de comprendre à cause de quoi, ou plutôt de qui, elle pleurait.
Il n’y avait qu’un unique endroit où il pouvait être lui-même et où il se découvrait une nouvelle famille : le terrain de football. Il se sentait pousser des ailes. Il souriait et avait une totale confiance en ses coéquipiers qui prenaient l’allure d’une famille soudée le temps d’un match. Comme si, durant ces 90 minutes, il oubliait tous ses soucis et qu’il abaissait les barrières qu’il imposait aux autres.

- D’accord, j’arrive…

Thésée ramassa son ballon et rejoignit l’infirmière dans l’institut médical. Il avait horreur de ces endroits à l’odeur nauséabonde. Ils paraissaient tous identiques, froids, austères,… Tout ce qui allait à l’encontre de son monde à lui. En effet, il adorait rêver de s’évader avec sa mère au loin en regardant les étoiles. Rêver était pour ainsi dire sa seconde grande passion. C’était aussi elle qui le poussait à imaginer toujours de nouvelles techniques pour le foot. Alors que certains de ses camarades s’entraînaient avec des pneus de camion, lui préférait s’asseoir sur les pontons de bois une fois la nuit tombée et lever ses yeux vers le ciel pour y chercher l’inspiration.

- Voilà, tu peux entrer. Dit-elle une fois devant la porte de la chambre.

Une pointe de stress inquiéta le garçon. Il n’avait pas spécialement peur de l’inconnu, mais il redoutait la raison de sa présence. Doucement il attrapa la poignée et la fit tourner. Il marqua un arrêt, puis d’un geste net il ouvrit la porte et découvrit une fille au chevet de sa mère.
histoire
L’été, la chaleur était assommante à Alola. En pratiquement dix ans de vie dans l’archipel, Thésée ne s’y était toujours pas habitué. Lui et sa mère étaient originaire d’Unionpolis. La ville se trouvait en plein milieu de la région de Sinnoh, qui n’était clairement pas réputée pour ses hautes températures. Venir à Alola avait donc été un profond bouleversement pour la petite famille. Tout y était très différent, que ce soit la culture, le travail ou les gens. Une certaine légèreté semblait planer sur l’archipel et ses habitants, rendant ce cadre de vie paradisiaque.

Alola avait permis à la petite famille de prendre un nouveau départ. A Unionpolis, Elena exerçait le métier d’infirmière dans l’hôpital de la ville. Sa vie avait basculé avec l’arrivée de Thésée. A la base, le garçon n’était pas voulu. Pourtant, Elena l’avait désiré de toute son âme une fois enceinte, quand bien même elle savait qu’elle devrait l’élever seule. Elle n’avait personne auprès d’elle pour l’aider et le père… C’était ce qu’on pouvait appeler une erreur de parcours. Il n’avait en aucune façon envie d’entendre parler du garçon. Si Elena n’avait pas caché sa grossesse pendant plusieurs mois, il l’aurait assurément faite avorter.

L’absence d’un père s’était ressentie durant toute l’enfance du garçon. Quand il eut l’âge de poser des questions et de comprendre à quoi aurait dû ressembler sa famille, il demanda des réponses à sa mère. Elle se garda de lui donner tous les détails, lui expliquant qu’ils n’avaient pas besoin de lui pour être heureux. Dès qu’elle put, elle donna sa démission auprès de l’hôpital et déménagea au village flottant de Poni. Là-bas l’attendait l’infirmière Joëlle, avec qui elle allait désormais travailler. Son nouvel emploi lui demanda un temps de formation sur l’anatomie des Pokémon et les soins à leur appliquer. Pendant cette période de transition, ils vécurent dans un petit bungalow, le temps que leur maisonnette soit construite. Bien qu’elle terminait à des heures interminables, Thésée n’avait jamais vu sa mère aussi radieuse.

Les journées passaient lentement pour le garçon qui rentrait directement à son bungalow tout seul après les cours. Une fois, alors qu’il rentrait en empruntant le même chemin que d’habitude, il vit des enfants d’une autre classe jouer sur un ponton avec un ballon. Ils se le passaient en riant. A un moment, l’un le fit tomber à l’eau et un autre se précipita pour le récupérer. C’est alors qu’ils remarquèrent que Thésée les observait.

- Hey ! Tu veux venir jouer avec nous ?

Innocemment, Thésée regarda autour de lui. C’était bien à lui que la fille s’était adressée. Il hésita un instant, puis éprit de curiosité il hocha de la tête et accouru vers eux en laissant tomber son sac au sol.

- On fait des jongles. Tiens, essaie. Dit-elle en lui tendant le ballon.

Il le prit, le regardant en s’interrogeant sur la manière dont il devait procéder. Ça ne devait pas être très compliqué, il les avait vu faire juste avant. Il n’avait donc qu’à les imiter. Il lâcha la balle qui vint heurter son pied tendu. Elle rebondit une première fois à peu près comme il le souhaitait. La voyant redescendre, Thésée tendit son autre pied mais au lieu de rebondir en hauteur, elle partit dans une diagonale improbable où il ne put la rattraper.

- Désolé. J’en ai jamais fait.

- T’en fais pas, c’est normal si tu commences. T’as qu’à t’entraîner avec nous si ça te plaît !

C’est ainsi que Thésée se fit son premier groupe d’amis. A la sortie des cours, ils courraient tous comme des petits fous soit sur la plage, soit sur un ponton libre du village pour jouer. Petit à petit, Thésée apprit à maîtriser le ballon et il commença à se démarquer des autres par son talent de jeu. Lors d’un tournoi entre les écoles primaires de l’archipel, Thésée parvint à attirer l’attention de Francis, le coach de l’équipe junior de Poni. Il invita le garçon à rejoindre son équipe, rendant Elena très fière de son fiston.

Le « Poni Smash » de Thésée devint sa signature lorsqu’il finit par entrer dans l’équipe d’Alola en tant qu’ailier gauche. Il rencontra alors des joueurs d’un niveau égal ou supérieur au sien, ce qui était une source de motivation et de plaisir infini. Elena le taquinait en lui répétant qu’elle ne le voyait plus que pour manger. Le garçon s’était fait de nombreux amis, mais il retournait régulièrement jouer avec ceux qui lui avaient fait découvrir ce sport. Se remémorant leurs bons souvenirs, ils courraient ballon au pied sur la plage, tandis que les surfeurs Démenta dansaient avec les vagues. Ils s’écroulaient ensuite dans le sable fin pour admirer les étoiles et parler de ce qu’ils voulaient devenir plus tard. Thésée savait qu’il voulait jouer au foot aussi longtemps que possible, mais qu’un jour il devrait se résoudre à faire autre chose de sa vie. Peut-être coach sportif ? Ou professeur de sport ? Ça lui paraissait être de bonnes idées.

C’est aussi sur cette plage, que Solange l’embrassa pour la première fois. Cela le rendit tout rouge et un peu honteux. Il trouvait les bisous quelque peu répugnant, mais se dit que finalement c’était pas si mal. Ça aurait peut-être été mieux s’il n’avait pas reçu un appel étrange de l’infirmière Joëlle lui disant que sa mère avait fait un malaise pendant son service et qu’elle avait été envoyée en urgence à l’hôpital. Il se leva brusquement et, ignorant la fatigue, poussa dans ses jambes autant qu’il en était capable.

Cette nuit fut la plus longue de sa vie.

A la suite des problèmes de santé d’Elena, qui est dans l’incapacité de s’occuper de lui, il fut décidé qu’il serait envoyé dans sa famille à Adala. Cette nouvelle ne réjouit nullement Thésée et son départ précipité n’arrangea pas les choses. C’est avec frustration et colère qu’il entreprit son voyage.
pokemon
surnom. Mark
espèce. Nucléos
nature. Jovial, une vraie boule d'énergie !
description. Nucléos est un ballon. A défaut d’être utilisé comme tel, c’est un Pokémon très joueur qui s’amuse de tout. Il arrive tout particulièrement à contrebalancer l’air maussade de Thésée depuis qu’il a quitté Alola, lui arrachant parfois un sourire.
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 1269
Points d'Expériences : 3862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [562] Thésée Coursevent - Bimbadabim bimbadabadaboum [PHYLLALI]   Jeu 20 Juin - 19:28
Hello, parfait inconnu !

Plus sérieusement, tu connais déjà les formalités, hein ? La fiche est propre et impeccable. Hâte de voir Thésée évoluer sur Adala ! Je te valide de ce pas.


Bienvenue dans le Dortoir Phyllali ♂ et bonne intégration parmi tes confrères ! N'hésite pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis au staff ou aux membres de ton dortoir (www).Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate !  Tu repars aussi avec 2 Pokeball, données par le Collectionneur. Ton numéro étudiant est 562. Bon jeu sur Pokémon Community !

Désolé du coup, mais les Phylla sont en infériorité numérique, so...

_________________

[562] Thésée Coursevent - Bimbadabim bimbadabadaboum [PHYLLALI] 1422191746-copain

« Je vais garder le parfait contrôle de mon esprit…. Et ne pas laisser les ténèbres envahir mon cœur ! »
[562] Thésée Coursevent - Bimbadabim bimbadabadaboum [PHYLLALI] 1477337343-ginji-xd
Merci Môman Callie!
[562] Thésée Coursevent - Bimbadabim bimbadabadaboum [PHYLLALI]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :