Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 6

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Nolan Dèannag
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
Icon : ...♪
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 42
Jetons : 1057
Points d'Expériences : 1003
...♪
8
Johto
19
42
1057
1003
pokemon
...♪
8
Johto
19
42
1057
1003
Nolan Dèannag
est un Topdresseur Spé. Type
La pratique des combats Pokémon ressemble beaucoup à l’apprentissage d’un instrument, quand on y pense. C’est en répétant encore et encore les mêmes gestes que l’on finit par les exécuter mécaniquement, laissant ainsi davantage de temps pour réagir à des stratégies nouvelles. Tout comme avant un récital, un dresseur doit être sûr de sa performance avant même que le combat ne commence.
On ne peut pas dire que dans ces deux domaines, l’année passée t’aie été très favorable, niveau temps libre. Oh, tu n’as rien perdu de ta virtuosité et tes doigts parcourent toujours les cordes avec autant de brio. Mais même toi, tu as conscience que niveau progression, aussi bien en combat qu’en musique, il te reste pas mal de temps à rattraper ! À l’exception de Libra et de Milo, tes Pokémons ne sont pas, à proprement parler, ce qu’on pourrait appeler une force de de destruction massive.  
Ton retour dans le dortoir Voltali s’est fait sans fanfare et force est de constater que ce dernier est relativement plus calme que dans tes souvenirs. Sans la présence d’Alban, la chambre que tu occupes se révèle aussi vaste que silencieuse et ton équipe a investi les lieux, sans gêne aucune. Posé à ton bureau, une masse de documents répandus devant toi, tu butes pourtant sur un problème majeure : si dans la théorie, tu penses avoir trouvé, dans la pratique, il manque quelque chose pour que ton idée fonctionne.

(Et si tu veux tenir ta promesse, il va bien falloir que tu te bouges !)

(Il n’y a pas à dire, tu es vraiment la meilleure pour les encouragements…)

(T’as vu ça ? J’devrais peut-être me contenter de faire les cheerleaders quand t’auras ton Arène.)

Efface rapidement cette vision de ton esprit et concentre-toi, Nolan. Jusqu’ici, tu t’es focalisé sur les différentes capacités de tes équipiers et surtout, sur la manière de leur communiquer tes ordres. Il n’est pas certain que la télépathie soit autorisé dans des combats officiels (Vous  imaginez l’avantage fourni ?), il te faut donc recourir à des alternatives plus directes. Malheureusement, les claquements de doigts en rythme, risquent de montrer rapidement leurs limites : dans un environnement contrôlé, tu sais pouvoir y recourir mais il suffirait d’une simple attaque Brouhaha pour que tes Pokémons se retrouvent complètement coupés de tes instructions. Il faudrait quelque chose de bien plus reconnaissable que le simple rythme de tes doigts et dont tu puisses contrôler le volume.

‘’*soupir*’’

Tout en froissant une énième feuille couvertes de notes, ton regard s’attarde sur la pile de documents qu’il te reste à trier. Il serait peut-être temps que tu t’y attèles, aussi, tu ne crois pas ? À force de laisser trainer ton dossier scolaire ainsi, ça va finir par te jouer des tours. Ou alors, tu pourrais demander à Shaka de s’en charger, je suis sûr qu’elle ferait un travail du tonnerre !
Plutôt que de continuer à ruminer sur tes échecs, tu tends la main vers la première feuille de la pile, avant de la parcourir du regard...Le compte-rendu de ta mission à Unys. Tu n’as jamais pris la peine de le transmettre au Quartier des Missions, on dirait. Et bien, autant remédier à ça, cette journée ne sera pas complétement gâchée, ainsi…

(Heeey, où tu vas ?)

(Déposer un document. Si ça t’amuse de faire la queue avec moi, tu es la bienvenue même si ça risque de prendre un bon moment.)

(Hmm...Sans façon, merci.)

(Moi, je viens avec vous, Sir Nolan !)

Émergeant d’une pile de romans entassés, la silhouette d’un petit Tarsal lévite rapidement jusqu’à hauteur de tes yeux, avant de prendre une posture de garde-à-vous maladroit. Convaincre Arth qu’il risque de s’ennuyer te fatigue déjà, rien qu’en y pensant, aussi te contentes-tu d’attraper l’un de ses livres au passage avant de sortir de la chambre. Juste avant que la battant ne se referme, Shaka se glisse dans tes pas d’une démarche souple, les yeux clos. Quelle escorte pour une simple remise de documents...
Une fois hors du dortoir, tu ne peux t’empêcher de te tourner vers la Mentali,, et une pointe d’ironie transparaîtrait presque dans ta ‘’voix’’.

(Une envie de te dégourdir les pattes ? Ou l’idée de rester seule avec Libra ?)

(Tu l’as dit toi-même. Cela risque de prendre quelques temps et plus elle t’attendra, plus elle manifestera son mécontentement.)

(Et sans la présence de Arth, tu devines déjà qui en serait la cible, c’est ça ?)

(Qui sait.)

C’est de bonne guerre, j’imagine. Tout en roulant distraitement le rapport, votre petite troupe prend donc la direction du Quartier des missions. il semblerait qu’en ton absence, la Générale Jackie aie pris du galon (On doit l’appeler comment, maintenant ? Amiral Jackie ?) : bien loin de la queue chaotique à laquelle tu t’attendais, les rares élèves présents se sont alignés dans le couloir qui mène à au bureau d’archivage et la moindre mention de leur matricule suffit à mettre la file en branle, jusqu’à ce que bientôt, tu approches de ton tour.
Assise derrière un petit bureau métallique, le rythme de l’ex-référente Pyroli semble toujours aussi dynamique.

‘’281, vous allez rester longtemps comme ça ? Donnez-moi votre foutu papier et rompez, je n’ai pas toute la journée !’’

...Et amicale. Sans un mot, tu lui tends ton rapport, qu’elle parcourt brièvement des yeux avant de le jeter sur une pile d’un geste expert. Un affaire rondement menée, il ne te reste donc plus qu’à retourner dans ta chambre...Je peux savoir ce que tu fabriques ?

(Un problème ?)

(Non, c’est juste...Regarde ça.)

Forcé d’ouvrir les yeux, Shaka contemple d’un air intrigué ce qui semble t’avoir stoppé dans ton élan : Le grand panneau de liège listant les avis de Missions et plus particulièrement, l’un des derniers papiers placardés, à en juger par sa position dominante. Avant que tu ne puisses te rapprocher, Arth s’est déjà téléporté dans un scintillement, pour revenir te tendre la feuille avec une sorte de révérence improvisée.
La description  n’est que de quelques phrases tracées d’une main rageuse, mais son contenu se révèle bien plus intéressant qu’il ne le laisse penser :

‘’Cherche élève moins demeuré que la moyenne. RDV Porte de l’Académie, 7h, demain matin. Incapables et pleureuses s’abstenir.
Ace S. Creed.’’

Pas grand chose de clair, mais la signature te laisse pensif. Même si Ace n’est pas à proprement parlé l’une des personnes les plus agréables du monde, il faut avouer qu’en ce qui concerne les combats, il se pose en expert. Si ce ‘’cher’’ professeur a besoin d’un coup de main, ce serait peut-être l’occasion à ne pas louper.

**********************

(NON MAIS IL SE FOUT DE NOUS !)

Je t’avais dit que ça allait pas lui plaire. Déjà qu’à la base, ta starter ne peut pas blairer Ace depuis qu’il a insulté Alban durant un de ses cours, mais si en plus il se paye le luxe d’être en retard…
Une fois de retour à ta chambre, il ne t’a pas fallu longtemps pour emballer le peu de matériel nécessaire à cette mission : après tout, aucune information sur ce qui vous attend, il serait stupide de se surcharger sans raison, n’est-ce pas ? Un simple sac à dos,  les Pokéballs d’Arth, Libra et Aiolia et en avant !
Battant machinalement la mesure, assis sur l’un des bancs qui jouxte le portail principal, tu regardes une fois de plus ta montre...7h30...Soit Ace vous as oublié, soit il s’en moque. Je tablerais davantage sur la seconde option, je t’avoue.

(J’te préviens, s’il n’est pas là dans 5 minutes, JE ME CASSE !)

(Qu’est-ce que tu veux que j’y fasse ? Il a peut-être eu un empêchement.)

La thèse du ‘’Rien à foutre’’ me semble quand même plus plausible, sans vouloir te vexer. La seule chose qui trouble le silence, pour le moment, ce sont les vocalises étouffés de Wolfgang dans sa cahute, juste à côté du portail. Pour ta part, ce genre d’attentes ne te dérange pas plus que ça : il fait bon, les alentours sont plutôt calmes et tu t’imprègnes de cette atmosphère paisible.

(...Nolan !)

(Arth, écarte-toi !)

Situé à moins de trois mètres du banc, le petit type Psy te fixe sans comprendre ton émoi, trop occupé qu’il était à sabrer férocement les pissenlits en fleur à l’aide d’un baton. L’air semble s’alourdir autour de vous, tandis qu’une sorte de brume floue ‘’déchire’’ l’air, juste au-dessus de ton Tarsal ! Avant même que tu ne te sois redressé, Libra est déjà entrée en action : Arth se retrouve tout bonnement soulevé dans les airs, avant d’être catapulté dans tes bras.
Un sifflement strident retentit alors pendant une fraction de seconde, juste avant que deux silhouettes ne se matérialisent face à vous: un Alakazam maussade, responsable de ce Téléport et surtout le professeur Creed, son sempiternel manteau à large coupe posé sur les épaules et l’air encore moins amical que son Pokémon.

‘’...Tss’’

(Non mais c’est quoi son problème ?!)

Plus chaleureux que ce que tu espérais comme accueil, au moins, Ace a pris ta présence en compte. Sans la moindre excuse, ni explication, ton professeur se rapproche de toi et après un bref regard à Libra, semble concentrer son attention sur Arth. Ses yeux s'écarquillent une seconde, avant qu’il ne reprenne d’une voix plus sourde que celle à laquelle tu t’attendais. La manière dont il bouge, ses intonations...Tu avais gardé en mémoire une rythme bien plus agressif, empreint d’arrogance et sûr de lui. Le genre de mélodie que l’on entend chez un type Dragon : puissante, sûr d’être invincible et probablement capable de le prouver.  Mais là, c’est à peine si sa mélodie dépasse celle d’un dresseur lambda, dans ses accords.
Tout le contraire de Libra donc, puisque ta Gardevoir semble sur le point d’exploser !

‘’C’est tout? Une Gardevoir et...ça ? Putain, mais t’es vraiment sûr d’avoir lu l’annonce correctement ?’’

(Il peut se la jouer tant qu’il veut, Arth a droit à des excuses ! J’vais te le mettre sur orbite moi, il va moins se la jouer, Monsieur le ‘’grand dresseur’’ !)

(Stop.)

(Laisse-moi, je vais le buteeeeer !)

(Moi, je ne vais sûrement pas t’en empêcher. En revanche, je pense que lui, il ne se gênera pas pour le faire.)

(De quoi tu par…*Glumps*)

Tout au long de l’échange, Libra n’a probablement pas remarqué le regard de l’Alakazam d’Ace darde sur elle. Et un seul coup d’oeil au massif Type Psy suffira à doucher les envies de vengeance de ta starter...Deux pupilles noires, dépourvues de compassion et prêtes à pulvériser le moindre signe d’hostilité. Ayant fini de marmonner, Ace se rapproche soudainement de toi, pour te fixer droit dans les yeux : dans le même temps, tu sens quelque chose monter en lui, son ton se fait plus direct, presque clinique.

‘’Tu as dix secondes pour dégager. Ou pour venir avec moi, je m’en tape.‘’

‘’Ok’’

Deux lettres, tracées rapidement sur ta tablette. Que demander de plus après ça ? Même si ta présence lui a été imposé, Ace n’a d’autre choix que de t’embarquer, une excellente occasion de l’observer en action. Et si ce ‘’stratège’’ s’avère plus puissant que ton professeur, tu es gagnant dans tous les cas.
Ce dernier s’interrompt un instant, face à ta manière de communiquer (Aucune chance que Libra accepte de te lier à lui télépathiquement...Sauf si c’est pour lui exploser le crâne), avant de balayer ta tentative d’un revers de la main.
Tu as à peine le temps d’attraper tes affaires pour lui emboîter le pas, tandis qu’il retourne vers son Alakazam.

‘’Alakazam, Téléport.’’

(Eh, j’aurais pu le faire aussiiiiiiii !)

Habitué à la sensation d’aspiration qui accompagne l’attaque, tu vacilles un peu en sentant de nouveau le sol se matérialiser sous tes pieds. En une fraction de seconde, l’entrée de l’académie a disparue, remplacée par une lande venteuse parsemée d’herbes folles. En contrebas des falaises, la mer s’écrase à intervalles réguliers sur la roche calcaire, créant un ressac mélodieux qui attire rapidement ton attention.
Pourtant, il faudra reporter ton analyse des lieux à plus tard , Nolan: après avoir rappelé son Alakazam, Ace se dirige déjà d’un pas rapide en direction d’un amoncellement rocheux, posé au milieu d’une sorte de cuvette naturelle. Marchant dans ses traces, suivi par Libra qui porte Arth sur ses épaules, tu laisses le silence s’installer et profites des bruits ambiants. Tu as même coupé le volume de ton casque, ce genre d’atmosphère n’est pas quelque chose que tu pourras expérimenter tous les jours.

(Et donc...on est là pour quoi, Sir Nolan ?)

Autant pour l’atmosphère, la curiosité d’Arth passe d’abord.

(Aucune idée)

(Et ça te dérange pas ‘’un tout petit peu ? Tu suis ce bouffon sans rien dire et ça te convient ?)

(Il doit savoir ce qu’il fait, non ?)

(C’est ça et moi, j’suis marié à Alby-chou et on a huits enfants.)

(Ah bon ? Mais...Dame Libra, pourquoi vous m’avez rien dit ?!)

(*soupir*)

Le temps de cet échange, vos pas vous ont menés au bas des rochers et tu découvres que l’amoncellement est tout sauf naturel : un boyau obscur semble s’enfoncer dans les entrailles de la terre et on discerne une lumière tremblotante, au fond de ce dernier.
Penché à l’entrée, ton professeur semble réfléchir un instant, avant de brusquement se tourner vers toi.

‘’Je vais mettre les choses au clair : ‘Parait qu’un stratège vit dans cette grotte et il a une sacré réputation. Suffisante pour qu’une fois que je l’aurais massacré, l’autre diva ferme un peu sa gueule.
Le vieux fou a accepté que je parte uniquement si j’embarque un merdeux avec moi pour ‘’raisons éducatives’’, alors, t’as intérêt à être autre chose qu’un poids mort.’’


Ta réponse viendra sous la forme d’un simple hochement de tête. Une réaction qui semble perturber Ace, puisque ce dernier paraît sur le point de retenir une nouvelle pique, avant de pénétrer à l’intérieur du tunnel d’un pas rapide.  S’il s'attendait à ce que tu prennes ses remarques à coeur, il risque d’être assez déçu…



Votre progression se révèle étonnamment simple dans les entrailles de la falaise, une volée de marches ayant même été mise en place pour éviter les glissades impromptues. La roche semble avoir été travaillée de façon volontaire, les parois se révélant lisses et pourvus de prises pour les passages plus difficiles. Le propriétaire des lieux s’est peut-être isolé mais à tout prévu pour les visiteurs dans votre genre.
Néanmoins, entre Ace qui marmonne devant toi (Entre les insultes, tu es sûr d’avoir entendu ‘’Leur montrer’’ au moins 3 fois) et Libra qui marmonne ‘’en’’ toi, la descente n’est pas des plus propice à la réflexion. Seul Arth semble ravi de l’expérience, à l’idée qu’un monstre démoniaque ou une demoiselle à délivrer puisse se trouver au bout du chemin.
Bientôt, votre petite troupe atteint la source de lumière qui était votre seule guide jusqu’alors : un ensemble de chandelier et de bougies, dispersés aux quatre  coins d’une vaste pièce circulaire. De l’autre coté de cette dernière, une grande dalle de pierre rectangulaire semble vous interdire le passage vers le reste des souterrains. Mais ce qui attire le plus l’attention, c’est l’espèce d’énorme statue, posé sur un piédestal au centre de la pièce.

‘’....Putain’’

Sans préavis, Ace se rapproche rapidement de la sculpture, avant de lui asséner un coup de poing entre les deux yeux. Stupéfait, tu constates que la masse immobile s’ébranle brusquement pour se parer d’une teinte plus bleutée, tandis que deux yeux s’ouvre sous le crâne arrondi de la chose. Après avoir reculé d’un pas, Ace fixe le Pokémon qu’il vient de réveiller, furibond.

‘’He, le stratège ! Je sais que tu m’entends, alors arrête tes conneries ! ‘’

‘’Ça m’vénère !♪’’

...pardon ?

‘’Quand je marche en chaussettes, dans la salle de bains♪
Et qu’y’a de l’eau partout, j’fais ça tous les matins♪
Et j’tire mal mon rideau qu’à des motifs, indiens♪
Oh ça m’vénère, oui, ça m’vénère♪’’


mais que...Tout comme ton professeur, tu restes interdit, tandis que les lieux résonnent des paroles d’une chanson...originale (Pour être poli). Pivotant en tout sens, tu finis par repérer, fixé dans la roche en plusieurs points de la pièce, une multitude de haut-parleurs. Manifestement, le propriétaire de cette caverne  n’est pas le genre d’ermite à rester en communion avec la nature sous une cascade pendant des heures.
Néanmoins, la réponse ne semble pas celle qu’Ace attendait, puisque rien qu’à le voir serrer les points, tu sens ses mesures s’accélérer et bouillonner.

‘’Il se fout de moi...Montre-toi, ou je viens te chercher !’’

‘’Ça m’vénère !♪
Quands je me cogne le doigt d’pied sur le coin du lit♪
Quand un Dresseur vient et croit être chez lui♪
Quand tout c’que j’attends, je lui ai d’jà dit♪
Oh ça m’vénère, oui, ça m’vénère♪’’


‘’Ok, c’est toi qui voit.’’

Tu devrais peut-être l’arrêter, Nolan, il est déjà en train de sortir une Pokéball. Heureusement pour ce Darumacho, la musique s’interrompt brusquement, tandis qu’avec un bruit sourd, les pattes du Pokémon s’écartent pour révéler un mince feuillet qui glisse au bas de son piédestal. Après s’en être saisi, Ace le parcourt rapidement du regard...puis laisse échapper un grognement rageur et le jette à terre.
Tout en le rejoignant, tu profites du fait que Arth hisse la feuille à ton niveau pour la lire à ton tour.

Mon corps somnolait
Mon esprit me conseillait
Mon âme m'déconseillait
Mais mon coeur veut s'envoler

Laisse-toi tomber
Retire ces chaînes
Qui te freinent, qui te freinent

Quatre défis
Rien d’easy
L’Maitre Guimsse au bout
Il attend que vous


Serre pas les dents, Nolan, ça reste de la musique, j’imagine. Tu glisses le papier dans ta poche et suivi de Libra et Arth, rejoint Ace qui fixe le Darumacho d’un air dur. Puis, après avoir saisi l’une de ses Pokéball, une vive lumière rouge illumine la caverne avant de révéler la silhouette de Light.

‘’Tranche-nuit.’’

Comme un décret de mise à mort, la voix du dresseur est aussi tranchante que les attaques de son Pokémon. En une fraction de seconde, le Cizayox disparait et sans pouvoir réagir, la silhouette du Darumacho se retrouve projetée contre l’un des murs de la caverne, complétement KO. Malgré l’air horrifié de Libra, tu ne peux qu’admettre que la démonstration était assez impressionnante.
Ace pivote alors en direction de l’un des haut-parleurs et crie sans retenue, à l’intention de leur propriétaire.

‘’C’est tout ? Au suivant, alors !’’

Light en marche, plus rien ne peut l’arrêter : de ses deux pinces, le type Acier fore littéralement la roche qui vous bloque le passage, révélant un nouveau couloir obscur, qui s’enfonce toujours plus profondément dans la terre. mais si Ace s’engouffre déjà à l’intérieur, prêt à exploser tous les obstacles qui se dresseront sur sa route, tu te figes en entendant un grésillement. Un à un, les haut-parleurs se remettent en marche et tu es presque sûr que la voix qui en émane jubile.

‘’Stop, calme un peu les choses♪
Là, tu réalises♪
Que tout n'est pas si rose♪
T'es parano♪
Manipulé par un autre♪
Tu n'es pas si différent des autres♪
T'as commis des fautes♪"


(Nolan, il me fait flipper, ce type. Nolan ? Eh, tu vas où ?!)

Pas le temps. Ta Gardevoir s’est peut-être concentré sur la musique, mais le grincement sourd que tu viens d’entendre dépasse de loin tous les autres sons de la pièce. Ace a déjà parcouru une bonne dizaine de mètres dans le couloir et lorsque le mur de ce dernier s’entrouvre derrière lui, un Pokémon massif vient se placer pour l’attaquer dans le dos . Recouvert d’une plumes rouge et blanches, le bec claquant d’excitation, un Brasegali vient de jaillir de la paroi, le poing auréolé de flammes !

(Libra, Arth, Psyko !)

(J’m’en occupe !)

(J...J’y vais !)

Les réflexes de ta Gardevoir et du Tarsal auront au moins permis à Ace de réagir : figé en plein élan, le Brasegali ne tarde pas à se libérer de l’étreinte psychique de tes deux Pokémons, pour se retrouver face à face avec un Cizayox aux yeux impitoyables. Tu ne peux que te jeter sur le côté, lorsque la masse du type Feu se retrouve catapulté par un Casse-Brique surpuissant, pour aller s’étaler sur le Darumacho au fond de la pièce.
Lorsque tu parviens à te relever avec l’aide de Libra, c’est pour découvrir que Ace te fixe depuis le couloir, avant de se détourner avec un grognement. Le couloir que tu ne tardes pas à emprunter semble se prolonger un moment, mais tu remarques qu’au même titre que la cache d’où a jailli le Brasegali, les murs semblent être parsemés de lignes fines et verticales. Le Maitre doit pouvoir manipuler l’endroit à sa guise, pour en faire un véritable labyrinthe et diriger ses invités….L’idée est intéressante, cela dit.
La nouvelle salle dans laquelle vous arrivez, se révèle aussi circulaire que la précédente. De nombreux hauts-parleurs parsèment les murs, mais cette fois, le centre de la pièce est occupé par un Pokémon bien vivant et mobile !
Face à vous, un Félinferno d’une taille improbable se tient en tailleur au centre de la pièce, les yeux clôts. À peine Ace a-t-il posé le pied dans la pièce, que ses pupilles s’entrouvrent et qu’un rictus carnassier fait son apparition au niveau de sa mâchoire. Avec une extrême lenteur, le type Feu se redresse, vous permettant de découvrir toute l’ampleur de sa musculature.
Au même moment, les haut-parleurs se remettent en action et diffusent une série de notes enjouées.

‘’Et je t'ai donné bien plus que ce qu'il fallait♪
J'me suis bagarré contre vents et marées♪
J'l'ai fait pour toi♪
Tu n'le vois pas♪
Sans ça, aucun espoir de passer.♪
Un corps puissant, c’est ce qu’il fallait.♪‘’


De l’autre côté de la caverne, une ouverture semble permettre de poursuivre votre route; Mais pas besoin d’être un génie pour comprendre que ce gros chat, ne va sûrement pas vous laisser passer tranquillement. À cause de son type, les attaques Psy n’auront aucun effet, voilà qui complique les choses…
Tes doigts se sont mis à claquer mécaniquement, tandis que tu assimiles tout ce qui pourrait vous servir à franchir cette pièce...mais Ace semble avoir d’autres projets.

‘’Light, dégage-moi le passage avec Coup-Double .’’

Il a...disparu. Impossible de percevoir les mouvement du type Acier, au moment où il franchit la distance qui le sépare du Félinferno, pour venir le percuter violemment de ses deux pinces. Ce qui ne semble absolument pas faire broncher ce dernier, qui se contente de sourire bien plus largement, avant de saisir le Cizayox par l’épaule pour l’envoyer valser en arrière ! Face à son échec, Ace ne semble pas vraiment enclin à s’arrêter là, puisqu’il réitère son ordre, entamant une véritable rafale d’attaques, toutes bloquées par les paumes puissantes du Félinferno.
La stratégie de ton professeur se mue alors en une succession d’attaques de plus en plus inventives, associant des Danse-lames, des Eclate-Roc et des Clonages mais impossibles de franchir ce barrage poilu. Light parviendra tout au plus à le faire reculer d’un pas, avant que le type Feu ne le force à se replier sous l’effet d’une Danse-Flammes.

(C’est bizarre.)

(Arrête de réfléchir, faut agir là !)

(Justement. Tu ne peux pas utiliser d’attaques Psy, alors…)

‘’TU VAS RESTER PLANTÉ LÀ COMBIEN DE TEMPS ?’’

Coupant court à votre conversation, c’est un Ace fulminant qui vient de te gueuler dessus. Son oeil valide brille d’une lueur étrange et dans le même temps, tu sens monter quelque chose...Son rythme a changé. Il est furieux, ça oui et en même temps, il y a autre chose qui transparaît.
Inconsciemment, tes doigts se sont même mis à claquer sur ce rythme plus rapide, plus voltali...et il y a quelque chose de grisant à observer les mouvements de Light et les contres de son adversaire. Quoi que fasse le type Acier, ses attaques sont toujours détournées par les pattes du Félinferno. Son rythme est absolument parfait, chaque mesure vient s’imbriquer en réaction aux mouvements du Cizayox. Celui qui l’a entrainé a fait un travail remarquable et c’est peu dire. Vu sa puissance, tes Pokémons ne pourront même pas le faire reculer. Dans ce cas, il ne te reste plus qu’à te battre à ta manière !

‘’*Clac...claclac*’’

Trois claquements espacés en un rythme solo-duo. La Pokéball d’Aiolia ne s’est pas plutôt ouverte, que le Wattouat est venu se placer devant toi. Malgré les cris de protestations de Libra, c’est ur Arth que se porte ton choix, pour la seconde partie de ton plan : plus petit, le Tarsal aura plus de chance de remplir son office.

(Prêt, Arth ?)

(Lame dressée, coeur vaillant !)

On va prendre ça pour un oui. Sur ton signal, les deux petits Pokémons se rapprochent le plus vite possible du Félinferno : ce dernier vient tout juste de faire reculer Light de nouveau, mais l’apparition de ses nouveaux adversaires ne semblent pas le perturber outre mesure;
Ignorant les cris de Ace qui t’ordonne de lui dégager la voie, tu enchaines sur un second signal, un claquement bien plus long.
Malgré la musique qui continue d’émaner des hauts-parleurs, Arth semble en mesure de relayer le signal à Aiolia et les deux petits Pokémons esquivent de justesse les grosses pattes de leur adversaire en plongeant sur le côté.
La silhouette de ton Tarsal commence alors à se brouiller, juste avant que des copies conformes ne fassent leur apparition et encerclent leur cible. Le Félinferno laisse alors échapper une sorte de rire grave, et commence à faucher tout bonnement les clones, à grand coups de moulinets de ses bras puissants…exactement comme prévu.

‘’Waaaaaatt!’’

*Sbong*

Inutile de dire qu’il se retrouve particulièrement surpris quand Aiolia déboule pile sur la trajectoire de son coup, le corps gonflé par une attaque Cotograde : la pogne du Félinferno s’enfonce profondément dans la laine parcourue d’étincelles du mouton et malgré ses tentatives pour secouer son bras, il lui est impossible de l’en extraire. Combiné au Statik d’Aiolia, ses mouvements se ralentissent petit à petit et privé de l’une de ses pattes, il ne peut bloquer efficacement l’uppercut dévastateur que Light vient lui asséner à l’estomac.
Plié en deux, le type Feu s’affale en avant, avant de s’effondrer en faisant trembler le sol alentours.
Tu ne perds alors pas un instant pour aller aider Arth, qui peine à démeler ton Wattouat de la prise dans laquelle il s’est coincé. En te redressant après l’avoir rappelé, tu constates que Ace te regarde, mâchoires serrés...avant de poursuivre sa route vers la sortie, avec un grognement inintelligible .

(C’est ça, dis pas merci, surtout !)

(Ce n’est pas grave, libra.)

(Pas grave ? Arth a failli se faire aplatir et Aiolia finir en méchoui et toi, tu trouves ça ‘’Pas grave’’ ?!)

(Euh, pas trop Dame Libra, je n’étais même pas au milieu des clones…)

(Chut Arty, les grands parlent. Ecoute-moi bien, Nolan...Si tu me le remets en danger comme ça, mission ou pas, je retourne au dortoir avec lui ,direct !)

La menace est claire. Echangeant un regard désolé avec le Tarsal, vous emboîtez le pas à ton professeur. le couloir est davantage éclairé cette fois-ci et tu remarques même que certains passages ont été aplanis pour éviter que vous ne chutiez. Bientôt, vos pas vous amènent face à ce qui ressemble à une arche de pierre, surmontée à son tour d’un haut-parleur. Ace l’aurait bien dépassé sans attendre, mais l’expérience avec le Brasegali le pousse à stopper, lorsque de nouvelles notes se font entendre.

‘’Mais laisse moi, j'peux tout t'expliquer♪
Des fois j'fais des choses que j'comprends pas♪
La nuit m'aide à méditer♪
C'est dans ces moments que j'me dis que j'vais changer♪
J'vais changer♪
J’vais penser♪
Et mon esprit va sans doute t’étonner♪’’


D’abord le corps, maintenant l’esprit. Les choses commencent doucement à faire sens. De l’autre côté de l’arche, le couloir semble se séparer en une fourche, quel chemin vas-tu choisir, Nolan?

‘’Tss...Ridicule.’’

*CRASH*

Oui, effectivement, tu peux aussi faire comme Ace : Light ne se prive pas pour forer une ligne droite au travers du mur qui vous fait face, avant de poursuivre de l’autre côté pour découvrir un autre couloir perpendiculaire. Passant au travers des différents panneaux éventrés, tu ne peux t’empêcher de sentir que quelque chose ne tourne pas rond. Les murs qu’il peut déplacer...Tout le travail de construction pour que son antre soit controlable...C’est ça.
Au bout de plusieurs minutes de démolition et de progression, tu stoppes brusquement, manquant au passage de percuter Libra.

(C’est inutile. J’ignore comment il s’y prend, mais on est pris dans son espèce de labyrinthe même en allant tout droit.)

Plutôt que de vous laisser manipuler ainsi, il faudrait effectivement mieux trouver un moyen de vous sortir de ce piège. En quelques pas, tu rejoins Ace qui fulmine face à la destruction d’un autre mur et lui pose une main sur l’épaule. De l’autre, tu lui tends ta tablette, rapidement griffonnée.

‘’Quoi ?’’

‘’Les murs bougent. On tourne en rond. Il faut trouver la cause et la stopper, sinon, ça ne sert à rien’’.

Après l’avoir parcouru du regard, Ace te contemple un instant...avant de te balancer la tablette entre les mains et de pivoter vers Light.

‘’Mur suivant. Pas de temps à perdre avec ces conneries.’’

Et le voila parti dans un nouveau couloir. Tu pourrais le suivre mais...Non. Pas cette fois. S’il veut continuer à tout défoncer sur son chemin sans réfléchir, c’est son problème. Le départ de Ace semble d’ailleurs parfaitement convenir à Libra, pusique cette dernière se rapproche de toi, avec un grand sourire.

(Alors chef, on fait quoi, maintenant ?)

(J’ai besoin d’un peu de temps pour me concentrer. Et si avec Arth, vous pouviez me faire un repérage des lieux, ça m’arrangerait. Avec vos Téléport, ça devrait aller vite.)

(Roger ! Tu viens Arty ?)

Le Tarsal bronche légèrement à l’appel de ta starter, avant d’exécuter l’une de ses révérences maladroite dans ta direction, pour lui emboîter ensuite le pas. Resté seul au milieu du couloir, tu sors machinalement la Pokéball d’Aiolia et laisse sortir de nouveau le type Elek. Les doigts dans sa laine, tu profites de la sensation pour laisser ton esprit vagabonder.

*Clac*

Ça y est. Tu les entends. Une fois séparés, le contrôle des murs du labyrinthe pour tous vous garder enfermé simultanément, devient autrement plus difficile. Les mouvements des murs deviennent donc plus précipités et par là-même, beaucoup plus faciles à entendre.
Un à un, les déplacements de Libra, Arth et Ace forment une partition, sur laquelle il ne te reste plus qu’à glisser des notes...Le couloir adjacent, un mur qui glisse. Celui que vient d’emprunter Libra, une arche qui se referme. Là où se trouve Arth, une paroi qui coulisse dans le sol. Tout ça n’est finalement qu’un gigantesque ensemble, dirigé par un unique chef d’orchestre. Et pour que tout se déroule sans accroc, ce dernier doit forcément vous observer depuis un endroit, dont il fait tout pour vous éloigner.
Dansez petites notes, dansez et lorsqu’une mesure silencieuse se dessine...Tu sourirais  presque d’un air satisfait.

‘’*Clac*’’

Un seul claquement et un doigt dirigé vers une paroi en apparence anodine. Aiolia ne se prive pas pour libérer une attaque Charge dans cette direction, brisant la fausse paroi au passage pour révéler un Pokémon éberlué, qui vous fixe de ses multiples yeux : flottant à quelques centimètres du sol, c’est un Kaorine qui se dresse maintenant face à toi.

(Libra !)

(On arrive !)

Mais le feront-ils à temps ? Désormais démasqué, le Kaorine  ne se prive pas pour tenter de t’arrêter de force. Une sensation d’écrasement t’envahit peu à peu et soulevé de terre avec Ailia, vous ne pouvez que vous débattre, incapable de bouger.

(Prends ça, créature démoniaque !)

Fusant au travers du couloir, soutenu par un Choc mental, Arth vient de faire son apparition, pour venir percuter le Kaorine droit dans l’oeil. Virant au rouge sang, ce dernier ne semble pas du tout apprécié l’expérience et tandis que tu chutes à terre, le reste de ses yeux convergent vers le petit Tarsal, avec une lueur de mauvaise augure !

(Arth, téléporte-toi, c’est un Ultralaser !)

Malheureusement, après sa dépense d’énergie, le type Psy ne peut se déplacer aussi rapidement. Tu t’es déjà jeté en avant avec Aiolia pour le saisir. Pourtant, il ne fait pas le moindre geste pour esquiver et se dresse même face à son adversaire, tandis qu’une multitude de petites feuilles scintillantes apparaissent entre ses mains. Mais avant que sa Feuille Magik ne puisse partir ,une masse sombre fait son apparition dans le couloir, percute le Kaorine et l’emporte dans son sillage pour aller le plaquer contre un mur proche !
Stupéfait, tu constates que Light maintient le type Psy sans difficulté pour le rouer de coups, achevant son enchaînement d’un solide coup de pince sur le sommet du crâne. Encore plus étonnant, Ace vient de sortir au détour du couloir, suivi par une Libra tremblante de la tête au pied. La Gardevoir se jette littéralement sur Arth, avant de plonger dans tes bras en le pointant du doigt, submergée par la fureur.

(Il a...Il a…)

‘’Bon...Ça, c’est fait. On continue.’’

(Il vous a utilisé comme appât ! Il aurait pu l’arrêter dès que tu l’as trouvé, mais il a attendu, ce salopard !)

(Dame Libra…)

(Et Arth, il y a pensé ? Il aurait pu se faire atomiser ou..)

(LIBRA !)

Surprise par l’éclat du Tarsal, ta starter se fige. De ton côté, tu ne jettes qu’un coup d’oeil à la silhouette d’Ace qui repart vers l’autre bord du labyrinthe...Même si son plan était plus réfléchi que ce à quoi tu t’attendais, il aura des comptes à rendre.
Mais pour le moment, il semblerait que tu es d’autres problèmes à régler.

(On avait la situation sous contrôle. Pas la peine de vous inquiéter ! )

(C’est ça ! Et quand t’as failli te faire pulvériser, c’était sous contrôle ? Maintenant, je te laisse plus tout seul, compris ?)

(Alors, ça va être compliqué, parce que moi, j’en ai marre d’être toujours avec vous sur le dos, d’abord !)

(Me parles pas sur ce ton, Arth ! )

(J’vous parle comme je veux ! J’peux me débrouiller tout seul et vous le savez !)

(Arceus tout-puissant...Nolan, dis un truc !)

(Arth. Tout à l’heure…)

(J’aurais pu l’avoir, je vous jure !)

(Je ne te parle pas de ça. L’attaque que tu as voulue utiliser, Feuille Magik...Pourquoi celle-là ?)

(Ben, dans vos livres, là...Ça manquait d’images, mais y’avais marqué que les type Sol, ils n’aiment pas les attaques Plantes. Du coup, j’ai pensé qu’à bout portant, comme ça, ça pourrait le mettre KO !)

(..Bien pensé, Sir Arth)

Malgré le soupir exaspéré de Libra, l’appellation semble plaire au Tarsal qui se rengorge et ouvre la marche, en direction du couloir emprunté par Ace. Avec un regard d’excuse à ta starter, tu rattrapes le petit Type Psy pour le poser sur ton épaule et poursuivre votre chemin. En suivant le trajet de destruction de ton professeur, vous ne tardez pas à déboucher sur un nouveau tunnel, qui s’avère plus court que les précédents : fini le labyrinthe, c’est une montée en pente douce qui vous attends !
Pas un bruit, pas un son, mais alors que vous avancez, c’est ton odorat qui se retrouve soudain mis à rude épreuve.

(Berk, c’est quoi ça ? On dirait un Grotadmorv qu’on a laissé moisir dans une paire de chaussettes pendant trois mois.)

Tu ne vas pas tarder à le savoir : une nouvelle caverne vous attends et le spectacle qui s’y déroule à de quoi surprendre : debout au milieu de cette dernière, son Cizayox à ses côtés, Ace pivote de toute part comme un dément, tandis qu’une nouvelle musique assourdissante emplit les lieux. Mais combien de chansons peut bien avoir ce Maitre Guimsse en réserve ?

‘’J’assume mes erreurs♪
J’ai l’inconscience au bout du fil, ma tête est ailleurs♪
Me parle pas d’savoir-vivre (ouh, ouh, ouh)♪
Je suis la preuve vivante que la vie ne tient qu’à un fil♪
J’ai fait c’qu’il fallait (ouh, ouh, ouh)♪
Mon âme bouge, mon âme danse♪
Et puis rien d’autre,  n’a d’importance♪’’


On se croirait dans une décharge municipale. Dans tous les coins de la pièces, des déchers ménagers s’entassent en une multitude de tas, formant un véritable anneau qui vous encercle, tandis que tu te rapproches du centre. De vieux pneus, des jouets, des appareils électroménagers, des journaux...Des reliques qui pourrissent, oubliés de tous dans cette grotte.
Un peu intrigué, tu remarques que Ace dirige son Cizayox sur plusieurs portions de cette même décharge, pulvérisant au passage des piles entières de détritus. Ton professeur n’a plus trop fier allure, certains débris ayant volés pour le parsemer de déchets à son tour.
Pourtant, lorsqu’il te voit arriver, son expression ne bronche pas d’un cil...juste avant de se muer en un air menaçant !

‘’Bouge !’’

Sans Libra pour te pousser, tu te serais sans doute fait couper en deux par Light, qui poursuit sa route pour s’écraser dans un nouveau tas de détritus. Pas de quoi le stopper puisqu’il ne tarde pas à revenir auprès de son dresseur.
Ce dernier, furibond, se plante alors face à toi et tu vois ses poings se serrer convulsivement.

‘’J’allais l’avoir, espèce de crétin !’’

Mais de quoi, il...OUAH ! D’un même geste, ton professeur et toi baissaient brusquement la tête pour vous mettre à terre, avant qu’un jet de flamme ne manque de vous rôtir. Émanant d’un four à moitié avachi au sommet des déchets, tu as du mal à en croire tes yeux, lorsqu’une petite silhouette spectrale fait son apparition, avant de replonger dans la masse de déchets. Quelque secondes plus tard, c’est un Vent Glacé qui vient vous geler jusqu’aux os, cette fois sorti de la porte baillante d’un réfrigérateur.
Pourtant, impossible de te tromper : tu as suffisament pu cotoyer ce Pokémon en étant dans le même dortoir que Labelvi...C’est un Motisma qui joue avec vous. Dans un tel environnement et vu ses pouvoirs, le type Spectre est littéralement invincible, il lui suffit de ‘’plonger’’ d’appareils en appareils pour avoir accès à un panel d’attaques incroyables. Et inutile de songer à des attaques Sol, sa Lévitation bloquera absolument toute tentative !
Au fil de ses déplacements tu tentes bien de lire un rythme quelconque dans ses apparitions, mais...Beaucoup trop chaotique. Confier un clavier à un Torterra donnerait probablement le même genre de mélodie et tu en viens même à réactiver brièvement ton casque pour chasser ce bourdonnement de tes oreilles. Que faire ?

(Euh...Tu penses qu’il a planté ?)

Hein ? Effectivement, Ace semble un peu...différent : complètement immobile, il a cessé de diriger son Cizayox et se contente d’esquiver les attaques, sans réellement y prêter attention. On dirait presque qu’il est perdu dans ses pensées...

‘’Toi, là...Bref. Les frigos.’’

Euh, avec un schéma, peut-être ? Tu n’auras pas droit à plus d’explications, avant que Light ne se remette en mouvement et fonce droit vers une pile de déchets, qu’il commence à pulvériser entre ses pinces. À quoi est-ce qu’il joue, cette stratégie ne marche pas, il l’a déjà prouvé ? Perplexe, tu obtempères néanmoins et désigne plusieurs des frigos à libra, qui s’empresse de les réduire à l'état de boule de métal , à coup de Psyko. Arth n’est pas en reste et plutôt que de surcharger ses pouvoirs psychiques, se contente de virer toutes les vis des appareils, les réduisant à un simple tas de pièces détachées.

(Bien trouvé.)

(A votre service, Sir Nolan !)

Néanmoins, tu ne vois toujours pas où cette stratégie va vous mener. Si ça se trouve, il fait ça uniquement pour se passer les nerfs ? Une nouvelle attaque Lance-Flamme du Motisma manque de peu Light et Libra, mais Ace ne semble absolument pas stressé. Tout au plus se contente-t-il de marmonner dans sa barbe, avant de se tourner vers toi.

‘’Maintenant, les ventilateurs! Grouille-toi !’’

...C’est ça. Ce n’est pas un coup de sang. Incrédule, tu vois le rythme de ton professeur enfler, devenir plus sûr de lui, plus sauvage. Il a même recommencé à sourire, le même genre que celui du Félinferno de tout à l’heure : celui d’un prédateur qui sait exactement où va finir sa proie et qui n’attend que ça.
En détruisant des types spécifiques d’appareils un par un, il limite les déplacement du Motisma mais surtout, il augmente les chances que ce dernier soit forcé de se réfugier dans celui qu’il a choisi. Et lorsque la petite boule électrique fantomatique se glisse dans une tondeuse et fait apparaître deux appendices émeraudes, c’est un rugissement de victoire qui échappe à ton professeur !

‘’Plaie-croix !’’

Faible aux attaques Insectes, le Motisma Tonte ne peut que subir l’assaut impitoyable de Light et ce dernier anéantit à la fois la machine et le Pokémon qui la possédait, envoyant le tout s’écrouler au milieu des déchets. Le calme n’est pas plus tôt retombé dans la pièce, que Ace se tourne vers toi.

‘’C’était pathétique. Au lieu de te limiter à des Psyko, t’avais juste à lancer deux trois Plénitude et ensuite, ForceAjoutée aurait réduit des tas entiers en poussière. L’autre gourde de Prince vous as rien appris ?’’

Euh, on en parle de la qualité de tes cours, de ton temps ? Inutile de débattre sur le sujet, je suis sûr qu’il ne t’écoutera même pas. Après t’être assuré que Libra et Arth ont encore assez d’énergie pour avancer, vous vous dirigez donc vers la paroi qui vient de s’entrouvrir pour vous libérer le passage. D’après les instructions du Maitre, il ne vous reste plus qu’une épreuve à franchir et..

‘’C’est quoi ce bordel ?!’’

Déjà peu éclairé, le couloir vient de s’éteindre brusquement, vous plongeant dans une obscurité totale. Avant que tu ne puisses réagir, la même sensation que celle d’un Téléport te saisit et lorsque tu retrouves l’usage de tes sens, c’est pour découvrir un lieu étrange : une grotte de petite taille, avec deux fauteuils positionnés en son centre. Mais ce qui te saisit tout d’abord...C’est surtout que Arth a disparu !
Si Libra est encore à tes côtés, le petit Tarsal est désormais introuvable. De son côté, Ace semble aussi avoir perdu son Pokémon, même si la nouvelle ne provoque chez lui qu’un grincement de mâchoires supplémentaires.

(Nolan, on doit le retrouver !)

(On se calme. Depuis le départ, ce Guimsse n’a jamais essayé de nous faire du mal directement. Ça doit encore être une de ses épreuves.)

(Mais j’en ai rien à battre, j’veux retrouver mon Arty, moi !)

Comme en réponse à la plainte de la Gardevoir, un nouvel haut-parleur crachotant se met en branle, tandis qu’une vive lumière illumine la pièce ! Face aux chaises présentes, se dresse une immense vitre qui semble séparer la grotte en deux. De l’autre côté de cette dernière, un vide abyssal s’étend, uniquement traversé par deux longues plateformes de pierres sinueuses. Au fond de la pièce, face à ces dernières, une ouverture semblable à celle qui vous as mené ici. Un Tarinorme se tient juste à côté de cette dernière et semble endormi. Et derrière la vitre, face à vous…

‘’...!’’

(Arth !)

Manifestement, le Tarsal va bien. Accompagné de Light, il se tortille nerveusement derrière la vitre, mais ne jette pas le moindre coup d’oeil derrière lui. Un peu partout autour d’eux, tu discernes les formes d’une armée de Nosferalto et leurs regards ont quelque chose de...malsain.

‘’C'que t'attends de moi, c'est juste du temps♪
Ce temps qu'on n'rattrapera sûrement jamais, mais moi♪
Je sais où aller, je suis resté près♪
De toi, ma bien aimée, tu m'as redonné la foi♪
Je suis resté, même si tu n'étais plus là♪
Je sais où aller, je sais où aller♪
Je sais où aller♪
Mon coeur m’a guidé♪
Mon coeur m’a guidé♪’’


‘’Tss’’

Malgré son reniflement méprisant, Ace ne paraît pas paniquer le moins du monde. Tout au plus se contente-t-il de fixer Light, de l’autre côté de la vitre. Alors que le Cizayox se redresse et déploie ses elytres, une aura mauve semble émaner du Tarinorme au fond de la pièce et comme si son poids avait triplé, Light retombe sur la roche, incapable de s’envoler. Dans le même temps, les yeux des Nosferalto s’illuminent de la même lueur et Arth se met à trembler encore plus fort : la seule attaque susceptible de bloquer Téléport aussi aisément, Regard Noir.
Même si la vitre les empêche de vous voir, tu sens une sensation familière se répandre dans ton esprit, juste avant que la petite voix du Tarsal n’y résonne.

(Nolan, je...je sais pas ce que je dois faire.)

(Calme-toi Arth, ça va aller. On va faire quelque chose, t’inquiète pas)

Oui...mais quoi ? La vitre vous empêche d’aller l’aider et le Regard Noir s’applique également à Libra, l’empêchant de se téléporter.. Et alors que tu sens monter la panique, ça te frappe en pleine tête : les trois premières épreuves ont éprouvés le duo formé par un Dresseur et son Pokémon. mais la dernière...C’est celle de confiance.
Libra s’étrangle presque lorsque tu prends place sur l’une des deux chaises, en imitant Ace qui a déjà croisé les jambes pour admirer le spectacle. Pourtant, bien loin de son air blasé habituel, ses yeux se focalisent sur Light, qui a déjà entamé sa traversée. À pas prudents, les pinces en équilibre de part et d’autre de son corps comme un balancier, le Cizayox progresse sans heurts, jusqu’à finalement atteindre l’autre bord de la caverne. Tout le contraire d’Arth, qui n’a eu besoin que d’un regard en direction du précipice pour reculer précipitamment !

(Je peux pas !)

(Light vient de le faire.)

(Oui mais vous avez vu comment il est fort ?)

(Pas plus que toi.)

(Vous dites ça mais vous y croyez pas ! Moi, j’suis beaucoup plus petit, j’ai pas sa puissance et je...et je…)

(Pourtant, tout à l’heure, ce n’est pas lui qui a affronté ce Kaorine en premier, c’est toi.)

(C’est...vrai.)

Un peu hésitant, le Tarsal redresse l’espèce de casque vert qu’il porte en permanence, avant de s’engager d’un pas mal assuré sur la plateforme rocheuse. Un mètre après l’autre, les bras tendu comme un balancier, le type Psy progresse comme il le peut et tu l’entends répéter mentalement le seul mantra qui lui reste.

(Pas regarder en bas, pas regarder en bas, pas regarder en bas….)

(C’est super, Arth. Allez, t’as déjà fait la moitié.)

(VAS-Y ARTH, T’ES LE MEILLEUR !)

Sous les encouragements de Libra, le Tarsal semble être revigoré et son pas suivant est bien plus assuré...peut-être un peu trop. À peine a-t-il posé le pied sur la corniche, que toute la caverne semble être soumise à un véritable tremblement de terre ! Horrifié, tu vois ton Tarsal vaciller...perdre l’équilibre...et se raccrocher in extremis des deux mains à la plateforme, les pattes pendantes dans le vide !

(NOLAAAAAAAN !)

Tu n’as pas attendu son cri pour te lever : mais malgré le barrage psychique que Libra libère sur la vitre, cette dernière tient bon. Avant que tu ne réalises réellement ce que tu es en train de faire, la main d’Ace se pose sur ton poignet...qui s’apprêtait à saisir la chaise pour t’en servir comme projectile.

‘’Pas bouger. S’il doit tomber, il tombe.’’

(CETTE FOIS, ÇA SUFFIT !)

Le visage d’Ace se crispe brièvement, juste avant que Libra ne ‘’l’épingle’’ au mur d’un Psyko, avec une violence suffisante pour lui couper le souffle. Auréolé d’énergie, ta Gardevoir l’aurait sans doute transformé en pancake, si tu ne t’étais pas avancé vers elle, à ton tour.

(Libère-le, Libra...Il a raison.)

(Fais gaffe, ou c’toi que j’atomise !)

(Non, vraiment...il a raison. Arth ne tombera pas.)

(Comment tu peux dire ça, alors qu’il est…)

(TAIS-TOI ET REGARDE-LE, BORDEL !)

À quand remonte la dernière fois que tu as été aussi énervé ? Excité ? Voir même...fier ? Bien trop longtemps, sûrement. Et pourtant, c’est exactement ainsi que ton rythme enfle et grandit à cet instant : sous vos yeux, Arth n’a toujours pas laché prise. Le visage rouge de sueur et les bras tremblants, le petit Type Psy se refuse à laisser aller ses mains. Même s’il doit tout donner, il ne lachera pas parce que….parce que…

(Parce qu’un chevalier, ça abandonne jamais, d’abord !)

Son cri résonne avec la même intensité que la lumière qui commence à le recouvrir. Déformant et malaxant sa silhouette, elle se répand sur chaque centimètre du corps du type Psy, allongeant ses bras et modifiant la forme de son casque. Et lorsqu’Arth se hisse finalement au centre de la plateforme, couverts d’étincelles, c’est un Kirlia qui semble te regarder au travers de la vitre. Plus de peur dans son regard, juste l’air le plus heureux du monde ! Un peu semblable au tien, en fait.

(Vous avez vu ça ?!)

(Bravo, Arth !)

(Allez, j’vais accomplir ma missi-Ah !...Mer-Merci.)

...Note, ne pas faire de grand pas, quand on vient d’obtenir un corps plus grand que le précédent. Sans l’intervention de Light qui se contente de tendre la pince pour le saisir par le bras, la vie de Kirlia d’Arth aurait probablement duré moins de 14 secondes. Tu captes le regard d’Ace que Libra vient de reposer à terre, mais ce dernier se contente d’un haussement d’épaules.
Une fois en sécurité de l’autre côté de la grotte, vos deux Pokémons disparaissent par l’ouverture et avec un grincement sonore, la paroi derrière ton professeur, s’enfonce dans le sol et vous libère la voie. Il semblerait que vous ayez réussi, maintenant, il ne vous reste plus qu’à confronter le responsable de tout ceci. Ou en tout cas, c’est ce que tu ferais, si Ace ne s’était pas porté à ta hauteur, tout en désignant ta Gardevoir du doigt.

‘’Toi…’’

Cinq lettres sur une tablette.

‘’Nolan’’

‘’On s’en fout. La prochaine fois qu’elle me fait ça...Je la fume. Pigé ?’’

(*Glumps*)

Le message a été reçu, apparemment. En sortant de la pièce, vous rejoignez rapidement une intersection où Arth et Light vous attendent. Le Kirlia se jette littéralement dans tes bras, avant de s’excuser auprès de Libra pour son attitude, ce qui n’empêche absolument pas la Gardevoir de s’emparer de lui, pour le couvrir de calins.
Grommelant face à cette démonstration d’affection, Ace se dirige vers la sortie qui s’ouvre face à vous, manifestement pressé de rentrer ses compte. Mais en entrant dans la demeur du maître, tu t’arrêtes brusquement, incapable de faire le moindre pas : on dirait presque un appartement de luxe, entre tous ces meubles scintillants, les portants couverts de costumes hors de prix et surtout l’immense billard au centre de la pièce. Porteur d’une queue de billard scintillante, un homme de grande taille à la peau sombre et pourvu de lunettes de soleil (dans une caverne...Pardon ?) semble concentré sur une frappe particulièrement délicate. Pourtant, votre entrée ne semble absolument pas le déranger, puisqu’il termine tranquillement son coup, avant de se tourner vers vous. Un sourire éclatant sur le visage, il semble vous détailler de bas en haut...avant de recommencer à chanter.

‘’Sache que je te vois♪
Oh, oh♪
J’ai les yeux sur toi♪
J'suis...♪’’


‘’La ferme ! J’ai pas traversé tout ça pour un récital. Tu sais pourquoi je suis là, alors on commence MAINTENANT !’’

Coupé dans son élan, le Maitre Guimsse se penche légèrement, descend ses lunettes pour révéler un regard bleu acier qui fixe Ace un instant...puis se redresse sans cesser de sourire. D’un geste, il jette sa queue de billard droit dans le ratelir le plus proche, avant de détacher une Hyperball de sa ceinture.
Pourtant, lorsqu’il s’adresse de nouveau à vous, aucune musique n’accompagne son chant.

‘’Ça m’vénère♪
Quand les gens veulent pas piger♪
Quand faut quand même leur expliquer♪
Quand ils pensent être les mêmes qu’avant♪
Quand j’me démène pour rien, tout l’temps♪
Oh ça m’vénère♪
Oui, ça m’vénère.♪’’


Une seconde s’écoule. Puis une autre. Les paroles du maître résonnent dans toute sa grotte, tandis que tu attends de voir l’instant où Ace va probablement craquer. Comme parcouru de tremblements de rage, ce dernier sert un poing...avise Light...Puis tourne les talons. Il te dépasse sans ralentir, avant de rejoindre le couloir.

‘’J’ai assez perdu de temps avec ces conneries. Bolan, ramène-toi sinon tu rentres à pattes.’’

Il y était presque sur ton nom. Maintenant, que vas-tu faire, Nolan? Après avoir traversé tout ça, défier le Maitre Guimsse est peut-être une opportunité qui ne se représentera pas !

‘’Bella, Bella♪
Bella, Bella♪
Ooh Bella, ooh Bella♪
Ooh Bella, ooh Bella’♪’


(Aaaah, Nolan, on se casse !)

Manifestement, ta Gardevoir n’apprécie pas beaucoup d’être devenue l’objet d’attention du maître. Et vu la posture qu’il vient d’adopter devant elle, un genou à terre, tu ne peux qu’éclater de rire en la suivant dans sa fuite, tandis qu’elle repart dans les souterrains. Arth sur ton épaule, en revanche, paraît extrêmement perplexe.

(J’ai pas compris. Du coup, pourquoi on est venu jusque là, Sir Nolan ?)

(Je t’expliquerai Arth...Plus tard.)


[Mission] Voyage Initiatique [Solo] 1460961660-6644f4ad56048aaa356f1be771db417bdb00e4ea-hq
Compte PNJ
Icon : [Mission] Voyage Initiatique [Solo] CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
[Mission] Voyage Initiatique [Solo] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
[Mission] Voyage Initiatique [Solo] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
Modération

Appréciation mais mdrrrrr, cette mission j'aurais jamais pensé qu'elle puisse donner un truc aussi drôle. les interactions de la petite bande à nolan sont très choux et celles avec ace sont très amusantes ! (faudra dire à libra de se calmer un peu par contre)(bbarth qui évolue aussi sniiiif) le maître qui parle en chanson : du génie
ace qui est soûlé : incroyable
bolan : le nouveau nom de nolan déso pas déso
bref, globalement un bon moment !
■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement ! Vous recevez 160 jetons et 40 expérience supplémentaire ! Vous gagnez le Micro du Maître (+1 Duel) !



[Mission] Voyage Initiatique [Solo] 7z5c
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum