[#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche
Camille Duval
Camille Duval
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 9
Jetons : 3654
Points d'Expériences : 92
Todresseur Novice
Sujet: [#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche   Mer 31 Juil - 21:00
Tout va bien, Camille ?
Oui, oui. T'inquiètes pas, papa.

Croisant le regard de mon père, je lui offris mon sourire le plus amusé possible pour le rassurer, puis je me tournai de nouveau vers la zone dans laquelle nous venions d'arriver. Postés derrière un buisson, nous observions un groupe de Zéblitz en train de s'abreuver tranquillement. Cela faisait maintenant quelques jours que nous étions venus nous poser pour les vacances dans la résidence de mon oncle, lui-même étant parti avec sa famille dans la région de Johto pour profiter de l'ambiance traditionnelle de la région et nous laissant donc sa maison pour cette période. L'endroit était magnifique et la nature nous offrait un nombre varié de décors qui me faisait rêver. Les premiers jours, en famille, nous avions exploré un peu les environs, profitant également de la plage située non loin de la ville. Mon père, cependant, en avait aussi profité pour faire quelques repérages des lieux, notamment concernant la présence de Pokémon. Ce n'était pas la première fois qu'il venait par ici, que ce soit seul ou avec nous, mais il avait tout de même pris le temps de faire ses observations attentivement. On ne savait pas trop ce qu'il avait en tête, mais vu comme il était heureux, nous le laissâmes faire, sans se douter de ce qu'il prévoyait. Et puis vint ce jour où, en pleine matinée, il vint vers moi, tout sourire et excité comme un Statitik.

Camille, ça te dirait de venir avec moi ?

Sa question m'avait interpellé, mais curieuse comme j'étais, je ne me pus m'empêcher d'afficher un rictus amusé.

Pour faire quoi ?
Je conserve la surprise. Mais je peux t'assurer que tu ne le regretteras pas.

Son regard en disait long sur sa motivation. De toute façon, mon père n'était pas du genre à mentir. Laissant donc ma curiosité prendre le pas sur ma prudence, je finis par hocher la tête, récupérant mon petit sac de randonnée contenant le nécessaire pour aller me promener. Je conservai mon simple débardeur blanc, n'ayant heureusement rien de plus chaud à enfiler, puis je rejoignis mon père dehors, prête à découvrir ce qu'il me réservait. Nous passâmes ensuite une bonne vingtaine de minutes à marcher dans la ville puis dans la campagne, nous enfonçons dans la forêt au nord. Jusqu'alors, rien d'extraordinaire, même pas le moindre signe d'un lieu secret perdu au milieu de la forêt. Mais finalement, parvenant non loin d'une clairière, il nous arrêta, m'invitant à regarder. Ce que je fis. C'est là que je pus apercevoir le petit groupe de Zéblitz en train de profiter de la mare située au milieu de la petite clairière, laissant dans le même temps les rayons du soleil les réchauffer. Une scène si belle à observer. Pourtant, je restai sur ma faim. Mon père m'avait promis quelque chose de fou, et cette scène ne me paraissait pas coller à cette idée. Je lançai donc un regard vers lui pour essayer d'en savoir plus, ce qu'il sembla comprendre, affichant un énorme sourire heureux.

Ils te plaisent, ces Zéblitz ?

La question me prit au dépourvu. Qu'est-ce qu'il comptait en faire, de ma réponse ? Je n'arrivais pas à le savoir, du moins je n'en étais pas certain. Au final, je compris que je n'en saurai plus qu'en lui répondant, ce que je fis.

Eh bien … J'aime bien les Zéblitz, oui.
Super ! Du coup, voici ta surprise : on en a discuté avec ta mère, et on s'est dit que vu que tu vas rejoindre une école pour dresseurs, il serait bien que l'on t'apprenne au moins une fois comment capturer un Pokémon. Ça te sera essentiel. Et puis nous tenions à ce que tu aies un compagnon avec toi pour y aller.
Ah !

J'en restai bouche bée. Je ne m'attendais clairement pas à cela, surtout venant de mon père. Apprendre à capturer un Pokémon … Cela voulait également dire que ce serait à moi de le faire ?! J'avais du mal à l'imaginer. Quelque chose d'autre m'interpellait plus encore cependant. Il avait parlé d'avoir un compagnon à mes côtés. Il me fallut plusieurs secondes pour assimiler complètement cette information et enfin pouvoir reprendre la parole pour lui répondre.

... Mais, tu sais que l'académie compte m'en offrir un à mon arrivée ?

Mon père se mit à sourire de plus belle, devenant presque niais.

Bien sûr ! Mais tu ne le rencontreras pas avant fin Juillet, au moins. C'est assez dommage, tu l'imagines bien. Donc on pensait qu'il serait plus intéressant que tu aies déjà un compagnon à tes côtés avec lequel tu auras déjà passé un peu de temps pour le connaître.

Je ne sus quoi répondre à cela. Je ne savais pas quoi en penser en vérité. L'idée n'était pas mauvaise, mais je ne pensais pas que ça arriverait. Plus encore, j'avais cru comprendre que les nouveaux inscrits ne pouvaient pas avoir leurs propres Pokémon en arrivant à l'académie. J'avais néanmoins aussi lu quelque part qu'à chaque grande vacances, les élèves avaient la possibilité d'aller capturer un nouveau compagnon partout dans le monde. Je n'arrivai de ce fait pas vraiment à savoir où me situer. Quelle solution choisir face à ça ? Je n'étais pas emballée à l'idée de me faire un compagnon que je devrai laisser pendant presque un an avant de pouvoir le prendre réellement à mes côtés, mais en même temps, je savais que mes parents en prendraient grand soin et feraient en sorte que je puisse le voir régulièrement afin de maintenir le contact. Au final, j'étais prise entre deux étaux. Que faire, que faire ? Les yeux pleins d'étoiles de mon père eurent raison de ma réflexion et me firent prendre ma décision.

Alors, qu'en dis-tu ?
Bon, puisque vous insistez, maman et toi.

Il n'y avait pas d'exaspération ou de déprime dans ma réponse. Je me contentai de dire cela pour râler légèrement sur mon père qui n'avait visiblement pas jugé bon de s'assurer qu'il n'y aurait aucun problème à faire cela avant mon départ. Je compris cependant ses agissements de ces derniers jours. Il avait pris le temps d'observer les espèces de Pokémon dans le coin et très probablement leurs spots pour se nourrir et boire un coup. C'était déjà ça de pris.

Par contre, pas de Zéblitz. Je me verrai clairement pas avec un Pokémon de cet espèce dans mon équipe.
D'accord ! Suis-moi alors.

Et sans attendre plus longtemps, mon père se remit en marche, laissant derrière lui la petite clairière que je me pris à observer une dernière fois pour la beauté avant de rejoindre mon guide du jour. Quelles espèces m'attendaient encore aujourd'hui ? Curieusement – enfin, pas tant que ça – j'avais grande hâte de le découvrir …




Bibi rencontre Nostenfer et possède 4 Pokéballs, merci :3
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12037
PNJs
Sujet: Re: [#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche   Dim 4 Aoû - 22:43
ETAPE 2

Tu rencontres Nostenfer ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !
[#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche Sprite_169_O

Vous possédez 4 Pokéballs.

_________________
[#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche 7z5c
Camille Duval
Camille Duval
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 9
Jetons : 3654
Points d'Expériences : 92
Todresseur Novice
Sujet: Re: [#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche   Dim 25 Aoû - 21:26
Notre petite exploration à la recherche de Pokémon qui pourrait m'intéresser se poursuivit tranquillement, me laissant malheureusement plus observer de beaux paysages – que j'avais déjà pour certains, bien que cela ne m'empêcha guère de les redécouvrir avec grand plaisir – que de trouver des potentiels compagnons de vie. Certains, tout de même ne m'avaient pas laissé indifférents, mais en y réfléchissant bien, je m'étais dit qu'il était plus intéressant pour moi de débuter avec un Pokémon déjà évolué, histoire de ne pas avoir à gérer tout de suite le problème de la jeunesse – mon père m'avait toujours dit que le manque d'évolution était la preuve que le Pokémon était encore jeune, en tout cas mentalement. Bien sûr, je savais que cela n'excluait qu'une forme évoluée pouvait être jeune aussi, mais je me disais qu'à l'état sauvage, il était plus rare qu'un Pokémon parvienne à atteindre sa maturité physique et évolue prématurément. En somme, il m'était préférable de me tourner vers un Pokémon évolué pour espérer en attraper un dont je n'aurai pas à m'occuper de la fougue. Mon père était assez d'accord là-dessus, et rapidement il m'avait emmené à la découverte des rares espèces évoluées du coin. Coudlangue, Grodoudou, Nanméouie, Déflaison, Yanméga … il aurait voulu me montrer les Mastouffe aussi, mais à mon grand regret, aucun membre de l'espèce ne se trouvaient dans les coins qu'il connaissait – pas plus qu'aux autres lieux ou même sur notre chemin. N'étant pas réellement fan des autres Pokémon, mon père se trouva obligé de nous diriger vers les Vestiges du Rêve, pourtant situé à bonne distance de notre position de départ.

Bon, je dois avouer qu'il n'y a beaucoup plus de choix là-bas, mais on peut néanmoins y trouver deux espèces en particulier qui pourraient t'attirer, je pense.
Je suis toute ouïe !

Mon père se mit à sourire d'amusement en voyant mon enthousiasme.

Je te laisse le mystère quand à ces deux espèces par contre, ça te fera découvrir les vestiges en même temps.

C'est vrai qu'en y pensant, je n'étais jamais allé dans ces fameuses vestiges jusqu'à présent. Ce qui m'étonna au passage. Ce n'était pourtant pas la première fois que je partais me promener dans la région avec mon père pour aller à la rencontre de Pokémon ou à la recherche de paysages magnifiques – bien que ces fois-là, ce fut fait de manière plus désinvolte, sans but ou chemin précis -, mais visiblement, mon père avait tout se dire que jusqu'à présent, il était préférable de ne pas m'emmener là-bas. C'est vrai que je me rappelais qu'oncle Wallace m'avait raconté que l'endroit était dit maudit à cause d'un étrange Pokémon. Il n'avait pas souhaité m'en dire plus sur l'espèce de Pokémon que c'était et à vrai dire, je n'avais pas pris la peine de me renseigner à ce sujet, pourtant, cela m'avait rendu curieuse. Ainsi, en ce jour, j'allais peut-être enfin apprendre ce qu'il en était. C'est donc plus guillerette que je ne devrais l'être que je suivis mon père jusqu'aux fameuses vestiges du Rêve. À l'annonce de ce nom, je m'étais dis que j'allais me retrouver à marcher dans les ruines d'un vieux château ou plus simplement de vieux bâtiment délabrés datant d'une ancienne civilisation. Quelle ne fut pas ma surprise, mais surtout ma déception, en découvrant qu'il ne s'agissait que des restes d'une ancienne usine. Mon père ne manqua pas de le remarquer d'ailleurs.

Tu es déçue ?
Eh bien …

Lui mentir pour pas grand-chose ou être honnête ? Le choix était vite fait.

Pas mal ouais. Mais je reste curieuse de savoir les Pokémon que tu souhaites me faire découvrir ici.

Mon paternel sourit de plus belle. Il savait combien j'étais motivée pour capturer mon premier compagnons, et cela lui faisait bien plaisir de le voir à nouveau. Il se remit donc assez vite en route, traversant par l'intérieur de l'usine dont le plafond était désormais à ciel ouvert, permettant de ne pas me sentir trop étouffée par l'intérieur du bâtiment. Rapidement cependant, nous finîmes par revenir à l'extérieur, dans ce qui s'apparentait à un petit parc, probablement le lieu de pause des employés à l'époque où cette usine était encore existante. Tout juste sortis, mon père me stoppa net, m'invitant à observer de l'autre côté de la zone. Si dans un premier temps, je ne vis que de banals Nosferalto, mon regard finit par tomber net sur un majestueux Nostenfer en train de déployer ses ailes, probablement pour s'envoler. En un instant, je fus conquise. Ce Pokémon avait tout du badass à mes yeux, et sa carrure de gros Pokémon volant le rendait encore plus beau à mes yeux. Dès cet instant passé, je fus décidé. Il serait mon premier compagnon. Mon starter. Peut-être même mon âme sœur Pokémon, qui sait. Il paraissait que le lien fait avec son tout premier compagnon Pokémon était plus fort que tout autre. J'étais curieuse de savoir si cette rumeur était bien vraie.

Papa, tu as bien fait de venir ici.
Ah ! Alors tu l'as choisi ?
Ouais. Il s'agira de ce Nostenfer.

Ma réponse était tout ce qu'il y avait de plus clair pour moi : désormais, je souhaitais capturer ce Nostenfer, pas un autre. Ce serait lui mon tout premier Pokémon, pas un autre. Ce serait lui qui ouvrirait la marche de mon avenir, pas un autre.

Il serait celui que j'appellerai très bientôt Vanitas pour le restant de ses jours …




Allez, je lance une Pokéball ! o/
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12037
PNJs
Sujet: Re: [#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche   Sam 31 Aoû - 17:52
ETAPE 4

Tadam ! Nostenfer est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libres. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic après l'avoir conclu.
[#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche 169

Il vous reste 3 Pokéballs.

_________________
[#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche 7z5c
Camille Duval
Camille Duval
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 9
Jetons : 3654
Points d'Expériences : 92
Todresseur Novice
Sujet: Re: [#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche   Sam 9 Nov - 14:02
Mon père sourit avant de se mettre à siffler, attirant l'attention du Nostenfer. Aussitôt alerté, le type poison abandonna son envol pour se tourner vers nous, nous lançant un regard mauvais. Instinctivement, ressentant la puissance que le Pokémon sauvage dégageait naturellement, j'esquissai un mouvement de recul, me tenant prête à courir me cacher. Mon père, lui, n'en démordit pas, rendant son regard au Pokémon volant avant d'attraper l'une de ses Pokéballs pour faire sortir Abraham, son puissant Armaldo. Ce n'était pas la première fois que je le voyais – ne serait-ce parce qu'il aime à pioncer dans le salon dès qu'il le peut – mais son apparition me fit toujours autant d'effet que lorsque mon père me le présenta. Un mastodonte, ce Pokémon.

Bien. Tu as tes Pokéballs de prêtes, Camille ?
Plus que prêtes !
Dans ce cas … Abraham, lance Mur de F...

Mais mon père n'acheva même pas sa phrase. En face, le Nostenfer s'envola subitement, commençant à foncer vers le Pokémon fossile pour l'éliminer au plus vite, puis il retomba subitement, comme épuisé. L'instant d'après, il se trouva endormi, pionçant comme un alcoolique du bar de la ville. Mon père en resta bouche bée. Il comprit cependant assez vite la situation et se gratta alors la tête, quelque peu gêné.

Eh bien, c'est assez inhabituel, un Nostenfer narcoleptique …

Je restai perplexe face à l'adjectif qu'il venait de donner pour qualifier le type poison en train de dormir.

Narcoleptique ?
C'est comme ça qu'on qualifie ceux ou celles qui s'endorment n'importe où sans raison autre que le besoin de sommeil. Hmmm, tu es toujours sûre que  tu veux capturer ce Nostenfer en particulier ?

Je me sentis soudainement agacée par la question que me posa mon père. Pourquoi est-ce que je voudrais revenir sur ma décision ? Il se doutait pourtant qu'à partir du moment où je m'étais décidée, je ne reviendrai pas dessus. Qu'importe qu'il soit narcoleptique ou que sais-je, si j'avais choisi ce Nostenfer, ce n'était pas par pur hasard : je sentais un feeling avec lui. Lui et aucun autre Pokémon croisé jusqu'alors. Et à moins qu'il ne se laisse pas capturer et parvienne à s'enfuir, j'étais certaine que cela ne changerait jamais – en tout cas pas dans le mauvais sens.

Sûr.
Très bien. Dans ce cas, à toi de jouer. Tu as bien retenu comment on lance une Pokéball ?
Oui, t'inquiètes pas, papa.

Offrant un large sourire joyeux vers mon père, je récupérai une des Pokéballs que j'avais prise pour l'occasion, cliquant sur le bouton central pour lui faire prendre sa taille normale. Je portai ensuite mon regard vers le Nostenfer endormi et me concentra quelques instants, m'assurer de ne pas rater ma cible. Je finis par souffler pour évacuer le léger stress qui montait et lança ensuite la Pokéball, parvenant à toucher le type poison du premier coup, le faisant instantanément disparaître à l'intérieur. Un mouvement … deux mouvements … trois mouvements … La Pokéball se stoppa, annonçant la réussite de la capture.

Yeeeeeeeees !

Je levai les bras, laissant éclater mon plaisir d'avoir réussi à capturer le Nostenfer du premier coup. Mon père, de son côté, sourit, satisfait de ma performance, et remercia son Armaldo avant de le rappeler.

Va donc récupérer ton premier compagnon.
Je ne te le ferai pas dire deux fois !

Reprenant mon calme, je me dirigeai sans tarder vers la Pokéball et la récupéra, admirant cette première victoire en tant que dresseuse. Je restai ainsi plantée quelques secondes à la fixer, heureuse comme jamais, ce qui fit tiquer mon père.

Tu ne fais pas sortir ton nouveau compagnon ?

Je souris de plus belle, soudainement amusée par la question.

Non. Pas maintenant. Je pense qu'il va dormir pour un petit moment encore. Je me présenterai à lui quand il sera disposé à le faire.
Je vois … Tu lui as déjà prévu un petit surnom ?
Oui ! Enfin … Si c'est finalement une femelle, je dois encore y réfléchir. Mais si c'est bien un mâle, je l’appellerai Vanitas !
Vanitas ?
C'est le héros du dernier manga que je suis en train de lire. Ça parle de vampire. Et comme je trouve que ça colle bien à un Nostenfer !
Oh ! C'est sympathique, ce genre de référence. J'espère pour toi qu'il l'acceptera alors. En attendant, maintenant que nous avons terminé, que dirais-tu d'en profiter pour continuer à nous promener encore un peu dans le coin avant de revenir ?

Je ne répondis pas sur cette dernière question, mais je hochai la tête positivement, suivant aussitôt mon père qui se mit en marche, se dirigeant vers une destination inconnue. J'aurai bien aimé qu'il me dise la direction qu'il comptait prendre, mais à vrai dire, je m'en fichai pas mal à ce moment-là. Je ne pensais qu'à Nostenfer. Désormais, il serait mon compagnon, mon Pokémon. Mais surtout, il serait à jamais le premier, celui avec qui j'ai pu démarré ma nouvelle vie hors de ma douce Frimapic.

Il est le premier.
Celui qui ouvre la marche.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche   
[#Eté 2019] Celui qui ouvre la marche
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :