Event #6 - Panique Conséquentielle
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Yuna Frostheart
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 61
Jetons : 2739
Points d'Expériences : 1857
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #6 - Panique Conséquentielle   Ven 6 Sep - 21:25

Panique Conséquentielle

ft. des gens
Event #6 - Panique Conséquentielle - Page 5 39px-M%C3%A9daille_Saltimbanque_-_GO Event #6 - Panique Conséquentielle - Page 5 39px-M%C3%A9daille_Saltimbanque_-_GO Event #6 - Panique Conséquentielle - Page 5 39px-M%C3%A9daille_Saltimbanque_-_GO
♫♫
Heureusement qu’Ama est grand, on peut tenir à trois sur son dos, et ce malgré tous les sauts qu’il fait pour esquiver les attaques des pokémon sauvages. Grâce à lui, nous arrivons rapidement devant la chambre de Salomé, qu’Erika ouvre en grand fracas pour crier le nom de la Macronium…Elle en fait largement trop, la cabine est bien petite, pas la peine de crier ainsi. Enfin, je commence à avoir l’habitude a force de partager ma cabine avec elle. Et je pense que c’est la même chose pour Salomé, étant donné qu’elles sont colocataires à l’académie…son regard ne fait que me confirmer la chose.

Malheureusement, pas la moindre trace de la pokémon plante, ce qui ne nous arrange pas vraiment. Mais la gitane n’en démord pas, elle veut retrouver ses pokémon, et organise notre migration vers la grande scène. Je monte la première sur le dos d’Ama, suivit de Salomé, car chevaucher un Arcanin quand un maudit Abo vous sert de menotte, ce n’est pas bien pratique.
Pendant qu’Erika monte à son tour, je consulte mon Ipok pour savoir si Logan m’a répondu. Et effectivement il l’a fait, m’affirmant que le Feurisson de la rouge se trouve avec lui…Génial, si on veut récupérer les pokémon de Salomé, on va devoir aller voir le Voltali, ce que je préfèrerai éviter.  D’ailleurs, la médecin me demande si j’ai eu des nouvelles de Logan, je soupire avant de lui répondre.

-Oui, il vient de me répondre, et Django se trouve bien avec lui.

Ni plus ni moins, on sait maintenant où se trouve son pokémon, mais si elle veut le récupérer ça sera sans moi, elle se débrouille.
Une fois arrivé à la Grande Scène, je constate l’ampleur des dégâts : le nombre de blessé est important. Mais heureusement un service de soin s’est mis en place, probablement dirigé par Idalienor. Enfin je n’ai pas le temps de faire plus d’investigation, Salomé tire violemment le bras, pour essayer de se libérer de l’Abo qui nous sert de lien. J’ignore ce qu’elle a vu, mais ça doit être important pour qu’elle tente de se libérer de la sorte. Elle finit par y arriver, mais ça ne se fait pas sans douleur. Une simple grimace trahis la douleur que je ressens au niveau de mon poignet, mais je suis certaine que je vais avoir une belle marque.

La rousse s’éloigne, ça ne me fait ni chaud ni froid, je ne suis pas soulagée d’être libéré de cette emprise, mais je ne suis pas gênée non plus. Mon regard neutre se pose sur l’Abo qui se met à siffler sur moi, m’intimant de ne pas suivre sa dresseuse. Malheureusement pour lui, il n’a pas eu la bonne idée de me menacer alors qu’Ama se trouve à côté. Mon Arcanin s’avance et commence à grogner contre le chromatique, le dissuadant de tenter quoi que ce soit. Je lève les yeux  pour voir que la rouge a retrouvé sa pokémon, ainsi que Ranya, l’une des filles de notre dortoir.

Bon je ne vais pas m’attarder ici, il reste peut-être des personnes coincés dans les autres étage, ou des pokémon sauvage récalcitrant. Même si une annonce vient de signaler la fin de l’attaque, je ne compte pas me relâcher tout de suite. Je remonte donc sur le dos d’Ama, pour repartir au plus vite, croisant le regard de la spé fée.

-Je monte sur le pont pour récupérer mon Dracaufeu.

C’est vrai que j’ai laissé Lucifer seul sur le pont ce matin. Je ne me fais pas de soucis pour lui, il a du s’en sortir sans trop de problème, j’espère juste qu’il n’a cramé personne entre temps. Juste avant de sortir, mon regard rose en croise un similaire, et je m’arrête quelques instants. Alone me fixe, surpris de ma présence ici. Il est en train de s’occuper d’une jeune fille en larme…ça ne m’étonne même pas venant de lui, mais je n’ai ni le temps, ni les raisons de m’attarder ici. Je demande donc à Ama de filer à toute vitesse sur le pont.

Il ne me faut pas longtemps pour regagner le pont, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a eu de la baston ici. Des parties de barrières sont un peu déformées, les transats sont sans dessus-dessous…mais ce qui attire le plus mon regard, ce sont les larges traces de brulure sur le pont. Pas de doute, Lucifer s’est déchainé sur le pont, maintenant reste à savoir où se trouve mon pokémon feu…
La réponse ne tarde pas, une ombre me survole et vient se poser en un puissant fracas. Il n’y a pas à dire, c’est une sensation de puissance qui émane de mon pokémon, et je pourrai comprendre que certaines personnes aient peur de lui….Mais il n’y a pas vraiment de raison, rien qu’à me voir, un sourire apparait sur le visage de mon Dracaufeu, qui court à vive allure vers moi, frottant sa tête contre mon épaule.

-Oui Luci, moi aussi je suis contente de te voir

Il y a quelques instants, il volait en conquérant du ciel, dégageant une énorme aura de puissance, et maintenant le voilà doux comme un agneau, on ne croirait pas qui représente un quelconque danger…C’est Lucifer, il a toujours été comme ça, enfin depuis qu’il est un Dracaufeu. Enfin l’important c’est que tout le monde aille bien et…

Je n’ai même pas le temps de me retourner qu’une furie rose me prend dans ses bras.


HRP:
 

_________________
 
You can never
turn back


Merci Max pour le Moodboard:
 
Ranya Iluzion
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 2177
Points d'Expériences : 699
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Event #6 - Panique Conséquentielle   Sam 7 Sep - 13:23



Panique conséquentielle
Ranya se sent honteuse, là tout de suite. Elle se revoie encore il y a à peine une heure, fière d’elle, montrant à ses camarades qu’elle est largement en capacité de « désobéir » aux marins pour aller prêter main forte aux autres dresseurs expérimentés. Qu’elle est tout à fait capable de se battre fièrement avec ses pokemons, de montrer l’exemple pour eux qui sont là depuis moins longtemps. Au final, la danseuse n’a pas été capable de repérer assez tôt le danger que représentait ce Colhomar. Le temps qu’elle s’en aperçoive, il était trop tard. L’attaque surf a chamboulé toute la salle des machines et l’a repoussé tellement loin qu’elle a fini par s’éclater la tête contre un mur. Très bonne façon de montrer l’exemple.

Mais les garçons n’ont pas l’air de le prendre comme ça, particulièrement le rouquin. Oui elle a été un boulet, mais ils l’ont tous été autant qu’elle. Aucun d’entre eux n’a su dire stop. Aucun d’entre eux n’a eu l’intelligence de se dire que ce combat n’était clairement pas pour eux. Ils ont tous foncé tête baissée dans le tas, se croyant surement plus malin que tout le monde. La blonde ne peut cacher un petit sourire. Oui, ils ont tous été idiot, pas un plus que l’autre. Tous ensemble, ils auront fait les imbéciles dans ce bateau. En espérant toutefois que ça ne devienne pas leur marque de fabrique. Thésée, debout, tend le poing vers elle, comme un ralliement de gang. Angel suit. Les garçons n’attendant plus que Ranya qui tend le poing vers eux, tout en restant assise.

D’accord. Je n’ai pas été un boulet. On a tous les trois été des boulets. Mais tu ne m’en veux pas si je reste assise. Pas sur que ma tête apprécie un autre mouvement mal anticipé pour l’instant.

Comme si sa voix avait été entendue à l’autre bout de la grande scène, une furie rousse traverse les lieux et vient s’installer au côté de l’enfant blessée. Salomé. Tout de suite, la pokeathlète se met à sortir tout un tas de matériel médical dont une compresse qu’elle place sur la blessure de la danseuse. C’est vrai que Ranya a parfois tendance à l’oublier, mais la première spécialité de la Givrali, c’est la médecine. Salomé semble vraiment paniquée, ce qui est assez rare chez elle, et demande aux garçons ce qu’il s’est passé. Angel s’empresse de lui faire un rapide résumé, soulignant un peu plus que la scientifique a été plus touchée que les autres par la vague dans la salle des machines. De quoi inquiéter la fille aux cheveux de feu un peu plus, de quoi presque agacée la blonde qui ne supporte pas cette soudaine attention de la part de la Givrali.

Salomé calme toi je vais bien. En tout cas bien mieux que des tonnes de personne dans cette salle. Promis je ne me relèverais pas, en tout cas pas tout de suite. Si tu as du temps à leur accorder, va plutôt t’occuper d’eux d’accord ?


La Macronium de Salomé s’active à aussi s’occuper d’Angel et Thésée, leur accordant une belle attaque Vibra-soin, de quoi soulager les légères douleurs. La blonde ne remarque même pas que Fàfnir n’est plus là, retournée en salle des machines, essayant probablement d’arrêter un Anubis enragé dont Ranya ne sait rien du tout pour le moment. Après avoir insisté un peu plus, la rousse finit par partir, laissant la jeune fille avec les deux garçons qui viennent s’assoir juste à côté d’elle.

Oui ça va. Il en faudra plus pour se débarrasser de moi dommage pour toi. Ranya ne put s’empêcher de rire un peu. Et vous ça va ? Vous n’êtes peut être pas tombé dans les pommes comme moi mais la vague vous a probablement causé du tort.

Les enfants prennent le temps de discuter un peu mais la danseuse s’inquiète aussi pour eux. Une vague ce n’est pas rien et eux aussi étaient aux premières loges quand elle s’est abattue. La scientifique a déjà pu distinguer des bleus sur leur corps, probablement les mêmes que les siens. Ranya ria encore à la remarque d’Angel.

Ça tu peux le dire ! En vrai c’est surement grâce à tes cours de natation que je n’ai pas avalé plus d’eau que ça. Sinon j’aurais probablement paniqué et je me serais carrément noyée si ça se trouve. Donc, je crois que je suis obligée de te dire merci.

La jeune fille adressa un sourire chaleureux au Noctali mais aussi au Phyllali. Après tout même s’il ne se connaissait pas d’avant, il a été dans la même galère qu’elle et c’est même lui qui l’a porté pour la ramener jusqu’ici. Il mérite bien son sourire sincère, qui donne d’ailleurs une idée à Ranya.

Venez les gars, on étend tous nos jambes comme ça. Une fois les trois enfants assis les jambes allongées vers l’avant, la scientifique s’écrie. Regardez nos jambes ! Je pense qu’on pourrait faire un concours de celui qui a le plus de bleu, histoire d’au moins rigoler de toute cette histoire ahah.

Ranya a vraiment besoin de rire, au moins pour se sentir moins bête.

HRP:
 

©️BBDragon
Marie Frostheart
Marie Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 22 ans
Niveau : 14
Jetons : 1024
Points d'Expériences : 261
Adulte Petite Main
Sujet: Re: Event #6 - Panique Conséquentielle   Dim 8 Sep - 20:44
Contrariant.

Ce n’est pas une bonne nouvelle ça, pourquoi a-t-il fallu que Yuna laisse Lucifer tout seul sur le pont ? Comment Marie est sensé retrouver sa petite sœur dans ces conditions ? Ce sont les questions qui se bousculent dans la tête de la rose à l’heure actuelle. Bon d’accord Lucifer n’est pas le meilleur pokémon pour se battre dans les couloirs étroits d’un navire, mais quand même, ça aurait évité à Marie d’avoir de faut espoir pour la retrouver.

Bon heureusement le pokémon feu décide d’écouter la coordinatrice, et repart à l’attaque, rapidement suivit de la Majaspic de la rose. Cette dernière a quand même pris un sacré risque en s’interposant entre le jeune homme et Lucifer, elle en est consciente. Quand bien même le Dracaufeu est celui de Yuna, il a son caractère bien à lui, et il peut être assez agressif. Il n’y a qu’avec sa dresseuse qu’il montre son vrai visage, gentil et attentionné. Marie s’estime donc assez heureuse que Lucifer l’ait écouté.

Une fois le pokémon feu envolé, la jeune femme est interpellé par le jeune homme qu’elle vient de sauver. Il se présente comme une personne pour qui Yuna représente beaucoup, et qu’il est très inquiet à son sujet…Marie fronce un peu les sourcils, un jeune homme brun, très grand, avec une cicatrice sur le visage. Un nom vient immédiatement à l’esprit de la jeune femme, Yuna lui a déjà parlé de ce jeune homme.

-Tu ne serais pas Logan…Alduin par hasard ? Enchantée, je me nomme Marie, et je suis la grande sœur de Yuna.

Le brun confirme ce que la rose supposait, il s’agit bel et bien de Logan. Ce donc de ce garçon que Yuna est tombée amoureuse…et c’est aussi lui qui lui a brisé le cœur ! Le côté protecteur de la jeune femme lui donne envie de donner une bonne leçon à ce Logan, pour lui apprendre à briser le cœur de sa petite sœur. Mais bon, le moment n’est pas bien choisi pour parler de ça, il faut d’abord repousser les pokémons sauvage du pont.

-Pas le temps de papoter, on doit dégager le pont.


Marie ne peut s’empêcher de sourire en voyant Miriam et Paul, eux aussi sur le pont, prêt à agir. La rose regarde ses deux pokémons se battre de toutes leur force, Majesty n’a pas de mal à repousser les pokémon eau avec ses attaques Phytomixeur…De son côté, Serana s’amuse à machouiller tout ce qui passe devant sa mâchoire…et c’est plutôt efficace.

Combien de temps ont duré les combats ? Marie ne saurait le dire, mais pour elle qui n’a pas spécialement l’habitude de se battre, ça semble être une éternité. Heureusement pour elle, un message des haut-parleurs du navire lui parvient aux oreilles, informant tout le monde que l’attaque est terminée, et que les pokémon sauvages ont été repoussés. La rose regarde alors autour d’elle, constatant la véracité de l’annonce, hormis quelques pokémons qui prennent leur jambes à leur cou, il n’y a plus aucune menace de présente.

Marie se permet alors de lâcher un soupir de soulagement, c’était vraiment limite…Mais qu’est-ce qui a pu rendre aussi agressif tous ces pokémons aquatique ? C’est une question qui turlupine la jeune femme, mais elle n’a malheureusement aucun élément de réponse…peut-être que les membres de l’équipage auront un début de réponse. Majesty et Serana reviennent vers la rose, qui les examine, vérifiant qu’elles ne sont pas blessées. Heureusement hormis quelques égratinures, aucune blessure n’est à déploré.

Le regard sang de la jeune femme se pose à nouveau sur Logan, qui s’en est sorti sans mal de cette attaque. Elle ne sait pas trop quoi faire, elle a enfin l’occasion de lui parler, mais elle ne sait pas trop quoi lui dire…peut-être pourrait-il lui apprendre des choses à propos de Yuna…
Avant même qu’elle n’ait le temps de faire un pas vers le jeune homme, l’ombre de Lucifer attire son regard.

En effet le pokémon feu vient de se poser brutalement non loin de là, et il est en train de quémander des caresses à sa dresseuse…..SA DRESSEUSE ?!!! Le regard de Marie se pose alors sur sa cadette qui caresse doucement la tête du Dracaufeu, visiblement aux anges. D’instinct, la rose se précipite sur la bleue et la serre dans ses bras, soulagée de la savoir en bonne santé.

-Yunie ! Tu vas bien ? Tu n’es pas blessée.
-Heu…non ne t’inquiète pas Marie, je vais bien.

La bleue semble surprise que Marie se soit autant inquiétée pour elle, même si au fond d’elle, la rose savait que sa sœur ne risquait pas grand-chose, elle a une solide équipe de pokémon pour se défendre. Lucifer vient interrompre le câlin des deux sœurs, réclamant à nouveau de l’attention, arrachant un sourire attendrit à l’ainée. Mais rapidement la rose constate que le regard de sa cadette s’est durci…et cette dernière fixe Logan qui se trouve non loin de là. Le pokémon feu grogne en voyant le jeune homme, mais il ne se détache pas de sa dresseuse pour autant…Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour que Yuna réagisse ainsi face à celui qu’elle a aimé ?

Hrp:
 
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2567
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #6 - Panique Conséquentielle   Dim 15 Sep - 17:10


On l’interpelle. Elle se retourne. C’est avec un certain soulagement qu’elle retrouve Ginji et la verte qui semblaient être plutôt en forme. Bon, on passera le fait qu’ils soient tous les trois mouillés de la tête au pieds, leur donnant ainsi l’impression d’avoir cinquante kilos de tissus visqueux collés sur la peau.

« Oh, cool, vous êtes en vie. Quoique ça n’aurait pas été une grosse perteuwaaah kof kof. Hum, blague à part, sinon je vais bien, ouais. Bellamy je l’ai fait amener à la Grande Scène, normalement elle est safe. Et je cherche mon Absol et mon Seviper. »

Et elle espérait sincèrement ne pas les retrouver dans un trop mauvais état. Presque immédiatement après qu’elle ait terminé de répondre que le Mygavolt de son interlocuteur s’agita. À en croire son dresseur, celui-ci aurait trouvé quelque chose à l’étage. C’est ainsi que le petit groupe se retrouva à monter dans les étages supérieurs de la salle, remonter dans le cas de la blonde qui venait tout juste de descendre. Plus efficace encore qu’une session de step intensive !

Tout en grimpant les marches, elle repensa à la moitié de son CapStick gisant probablement quelque part sur le sol de la vaste salle des machines, noyés sous l’eau qui montait depuis tout à l’heure. Faudrait-il qu’elle en informe ses camarades ? Avec un peu de chance, peut-être qu’un d’entre eux parviendra à le retrouver, cassé ou non, et elle n’aura alors plus qu’à le faire réparer. Demander une nouvelle toupie dans son intégralité serait probablement plus coûteux et plus gênant que d’amener un CapStick au labo pour le faire réparer. Au fond, le prix elle s’en fichait un peu. En revanche, avait-elle vraiment envie d’expliquer à ces gens qu’elle connaissait à peine qu’elle avait réussi à faire tomber la toupie de son CapStick ? Ou à le perdre ? Pas vraiment, non.

Puis ils arrivèrent en haut. Hope se sentait comme excitée, peut-être était-ce Vichy ? Webble l’avait-il retrouvé ? Mais ce sentiment disparut bien rapidement, remplacé par un autre. La déception. Il ne s’agissait que d’un Motisma. Enfin, « que ». Un des nombreux Motisma du spécialiste électrique qui se trouvait juste devant elle.
Alors elle resta en retrait, observant les retrouvailles, la tête s’imaginant les pires scénarios dans lesquels ses Pokémon manquant pourraient se retrouver. Peut-être qu’un Leviator allait bientôt défoncer la coque du bateau et que Vichy et Pepper vont tomber dans le trou créé par celui-ci et se couler au fond de la mer et ne plus jamais se réveiller. Peut-être se sont-ils retrouvés poussés contre des machines en pleine surchauffe leur causant alors de graves brûlures. En plus, elle réalisa qu’elle avait froid. Trop froid. Ses vêtements lui collaient à la peau, imbibés d’eau glacée. Elle avait connu de meilleurs moments. Et une question essentielle lui traversa l’esprit.

« Dis, vous aurez pas des Pokémon capables de sécher nos vêtements ? Je vais me retrouver avec une grippe d’ici un quart d’heure, autrement. »

HRP salle des machines
Hope remonte aux étages supérieures de la salle des machines avec Ginji et Gwen (ou pas)
Ils retrouvent un des Motisma de Ginji
Elle est en train d'attraper la crève



_________________



Gwenaëlle Sklodowska
Gwenaëlle Sklodowska
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 1593
Points d'Expériences : 146
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Event #6 - Panique Conséquentielle   Dim 15 Sep - 18:05
C’est un peu moins la merde. Enfin juste un peu. Pratiquement tous les dresseurs ont retrouvé leurs Pokémons. Les gens évanouis se sont faits secourir. Non vraiment ça va mieux. Le fameux brun aux électriques retrouvait ses petits monstres. La blonde était revenue chercher deux Pokémons et l’autre brun avait l’air d’aller. Enfin du point de vue de Gwen bien entendu. Elle n’arrivait pas vraiment à déceler si les autres allaient bien ou non. Tanche comme elle est. Et c’est un peu en retrait que la verte suivit le petit groupe aux étages supérieurs. Apparemment des Pokémons se seraient retrouvés là bas. Une petite marche pour se réchauffer n’était pas de refus d’ailleurs.
A chacun de ses pas, la mécanicienne en devenir faisait des plocs plocs plocs tellement elle dégoulinait d’eau. Tool lui s’était installé confortablement sur l’épaule de sa dresseuse, il n’allait pas être sur le sol alors qu’absolument tout était mouillé, si ? Non, évidemment.

Au bout d’un moment de marche assez laborieuse il faut le dire, le petit groupe retrouva un Motisma (encore un) appartenant au brun électrique. Enfin normalement. Il ne se passait pas grand-chose dans la tête de Gwen actuellement. Elle ne savait pas quoi faire et encore moins quoi dire. Elle avait la désagréable impression d’être totalement inutile à côté de tous ces dresseurs avec leurs Pokémons mega stylés et leur habitude de l’imprévu. Combien de temps de formation à PC pour en arriver là ? Elle semblait si éloignée d’eux. Ça la mettait mal par rapport à ça. Et en plus elle commençait à avoir froid sa mère. Fichue vague. Pourquoi n’était-elle pas restée dans sa cabine les autres jours ? Non il a fallu qu’elle fasse sa mariole et descende en salle des machines. Idiote qu’elle était.
La blonde coupa les pensées de Gwen en indiquant qu’elle commençait vraiment à avoir froid. Et effectivement ça se voyait outrageusement sur elle. Au moins les deux demoiselles avaient un point commun (ouah le point commun que genre tout le monde a avec tout le monde).
« Au pire on-on-on essaye de remonter prendre des serviettes et de-de-de-de quoichercher tous les les les Pokémons avec des des des équipes de secours ? »

Gwen venait de littéralement tout donner dans cette phrase. Elle n’avait pas respirer et était rouge comme une baie tomato. Son idée était si bateau personne ne va l’écouter. Et puis ils devaient avoir des Pokémons pour chercher les autres non ? Ou alors des types feu pour se réchauffer. Décidément Gwen était stupide. Elle se contenta alors de regarder ses pieds, honteuse.

HRP:
 
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11825
PNJs
Sujet: Re: Event #6 - Panique Conséquentielle   Mar 17 Sep - 16:59
Modération plongée Salomé
Gain - rien du tout !


_________________
Event #6 - Panique Conséquentielle - Page 5 7z5c
Camille Duval
Camille Duval
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 5
Jetons : 2474
Points d'Expériences : 66
Todresseur Novice
Sujet: Re: Event #6 - Panique Conséquentielle   Ven 8 Nov - 0:35
Je n’ai jamais dit que j’étais d’accord. On va juste se marcher dessus et se gêner dans ce couloir. C’est une très mauvaise idée. On ferait mieux de se barr…

Alors que mon camarade d'infortune rétorquait – à raison – qu'il n'y avait guère de raison que je lui laisse les deux Pokémon les plus forts du quatuor et que de toute façon, il valait mieux s'enfuir, les deux Mustéflott se placèrent de telle sorte que toute fuite fut désormais impossible, nous forçant de ce fait à nous battre. Le châtain vint se placer dans mon dos, me coupant lui aussi toute retraite. J'avais accepté de me battre, je me retrouvais désormais forcée de le faire.

On dirait que j’ai pas le choix. Fais juste attention à toi la nouvelle.

J'esquissai un léger sourire avant de porter ma concentration sur les deux Mustébouée qui me lançaient un regard colérique. Je me tourne un instant vers Vanitas, qui se tenait prêt en attendant simplement mes ordres, lui indiquant du doigt de se lancer vers les deux types eau. Du peu de temps que j'ai déjà passé avec lui, je connaissais bien sûr son panel d'attaque, mais pour le même peu de temps passé avec lui, j'avais bien compris qu'il n'était pas un Pokémon qui se laisse guider. Vanitas, c'est un bourrin, pur et dur. Je savais depuis que je l'avais capturé qu'il me faudra encore du temps pour qu'il m'obéisse naturellement. Pour le moment, j'étais déjà contente de me dire que s'il préférait agir de lui-même, au moins, il pouvait accepter qu'en cas de difficulté, je puisse le commander.

Montre-leur qui t'es, Vanitas !

Mon enthousiasme est plus fort que je l'imaginais, et sembla à mon grand plaisir atteindre le Nostenfer qui redoubla d'efforts, mettant tranquillement à mal ses deux adversaires, profitant de son statut de Pokémon volant pour empêcher les deux Mustébouée de trop le toucher. En l'espace de quelques secondes, il parvint ainsi à les mater, et les mettre K.O ne fut pour lui plus qu'une formalité. Clairement, Vanitas était d'un niveau que j'aurai du mal à dominer avant un petit moment. Ça sera un de mes objectifs principaux une fois sur Adala. En attendant, j'étais contente de voir que cela m'avait permise d'éliminer les deux Mustébouée en peu de temps, suffisamment peu en tout cas pour terminer au moment où mon camarade de fortune se tourna vers moi pour savoir où j'en étais.

Allez, on n’a pas de temps à perdre la nouvelle.

Le ton se voulut neutre, mais le fait qu'il me nomma la nouvelle me fit comprendre qu'il ne cherchait pas à alimenter la conversation ou même à faire ami-ami avec moi. Un peu triste de le comprendre, je me fis violence intérieurement pour accepter l'idée et le suivit sans trop réfléchir, rejoignant de ce fait le pont avec lui. Tout juste arrivés sur place, qu'un Dracaufeu aux couleurs singulières apparut de nulle part, lançant un regard de mort vers le châtain. Pendant un instant, je crus que ça allait très mal tourner, voyant déjà Vanitas prêt à attaquer le type feu alors même que son regard me faisait bien comprendre qu'il craignait quelque peu le Pokémon. Heureusement, une jeune femme s'interposa subitement, interpellant le Pokémon pour savoir où se trouvait une certaine … Yuna ? Ce prénom parlait visiblement à mon camarade de fortune qui interpella à son tour la jeune femme, cherchant à savoir où se trouvait cette fameuse Yuna.

Tu ne serais pas Logan…Alduin par hasard ? Enchantée, je me nomme Marie, et je suis la grande sœur de Yuna.

Restée quelque peu en retrait à cause de la présence du Dracaufeu, je comprends que la jeune femme ne m'a pas vu. Je n'en tins pas rigueur, ne voulant pas me montrer désobligeant ou quoique ce soit d'autre. Je me concentrai plutôt sur les Pokémon sauvages encore présents sur le pont, indiquant à Vanitas de s'en occuper. Le type poison s'exécuta aussitôt, visant en priorité les cibles les plus faciles pour libérer la zone. Il n'eut cependant pas besoin de le faire bien longtemps, puisque les Pokémon finirent par fuir d'eux-mêmes, vidant progressivement l'endroit jusqu'à ce qu'il ne reste que les humains et leurs compagnons. Très vite, une annonce fut faite et je pus dès cet instant relâcher la pression qui s'était installé. Hortensia, qui était finalement resté en retrait depuis l'attaque des Mustébouée, vint m'offrir un câlin de réconfort tandis que Vanitas, de son côté, vint se poser tranquillement à ma droite, s'endormant subitement comme il avait l'habitude de le faire.

Tu t'es bien battu.

Je savais qu'il ne m'entendait pas, mais ce n'était pas grave. Je souris simplement, heureuse et fière de lui, avant de lui offrir une généreuse caresse. Je lançai un regard vers le châtain et la jeune femme, voyant alors qu'une troisième personne s'était jointe à eux, mais maintenant que le problème était passé, je n'avais plus vraiment de raison de rester. J'attendis néanmoins que quelqu'un vienne prendre connaissance de mon état afin que je puisse retourner dans ma cabine, puis je vins toucher l'épaule du garçon, lui souriant amicalement.

Merci pour ton aide ! À bientôt !

Et, sans attendre de réponse, je pris congé, rappelant Vanitas au passage parce que de toute façon, je n'aurai pas pu le ramener avec la seule force de mes bras – et ne parlons pas d'Hortensia – et je m'en retournai à ma cabine, finissant au passage de décompresser. Que ce fut éreintant ! J'en étais encore toute émoustillée, même après les vingt minutes à me perdre à moitié pour arriver à ma destination. Est-ce que ce serait régulièrement aussi chaotique une fois à la Pokémon Community ? J'espérais bien que non, mais désormais, je savais que je devais m'attendre à tout. En quittant Frimapic, je n'avais pas seulement quitté ma ville natale, j'avais aussi quitté le confort et la sécurité qu'il m'offrait. Désormais, je vivais dans la réalité. J'allais devoir m'adapter.

Ce jour ne fut pas parmi les plus joyeux que je vécus.
Mais il figura parmi ceux qui me firent grandir.
Et en ça, j'en fus satisfaite.
Très satisfaite.




HRP:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #6 - Panique Conséquentielle   
Event #6 - Panique Conséquentielle
Page 5 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :