Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 6

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Les ruines d’Alpha.

J’en avais beaucoup entendu parler à Rosalia. Cependant, je n’avais jamais pu m’y rendre car seules les personnes disposant des compétences scientifiques nécessaires étaient aptes à les visiter. En choisissant le parcours d’archéologie à l’académie, j’avais choisi de ne plus restreindre mon univers à Adala et de me donner la possibilité de me rendre dans les divers lieux de fouille du monde entier pour mes recherches.

Les portes du monde s’ouvraient à moi et, en aucun cas, je ne pouvais passer outre ces ruines.

En réfléchissant bien, ma dernière exploration remontait à plus de six mois. Originale, elle s’était déroulée dans des ruines sous-marines. Ce fut aussi ma première rencontre avec Miriam. Beaucoup de souvenirs englobaient cette fouille, mais l’air poussiéreux de la roche ancienne ayant dépérit au fil des âges me manquait.

Armé de mon petit carnet, déjà bien rempli de mes aventures précédentes, j’arrivais gaiement à l’entrée des ruines, où un poste de sécurité avait été installé afin de filtrer les entrées. De plus, il permettait aussi d’accéder à un parc dédié à la recherche sur les Pokémon préhistoriques. J’avais entendu qu’il était notamment peuplé de Kabutops, Amonita ou Ptera, des Pokémon dont les fossiles avaient été retrouvés en nombre dans les régions de Kanto et Johto.

- Bonjour. Vous avez un pass ? L’entrée est strictement interdite au public.

- Oui, tenez.

De ma poche arrière, je sortais ma carte d’étudiant à la Pokémon Community, où figuraient toutes les informations, et la tendais au gardien.

- Je suis élève en archéologie 1er grade.

Sceptique, le gardien examina la carte longuement avant de me la rendre. Sûrement me trouvait-il trop jeune pour un chercheur.

- Mmh… C’est bon, vous pouvez passer. Mais il y a quelques consignes de sécurité. Voici un casque que vous devez obligatoirement porté tant que vous êtes à l’intérieur des ruines. Il ne faut pas non plus nourrir les Zarbi qui s’y promènent, ni les capturer.

- D’accord, c’est tout ?

- Non. Dernière chose, les Zarbi en ont fait leur terrain de jeu, alors vous devrez résoudre leurs énigmes si vous souhaitez avancer. Ne paniquez pas, il vous suffira de faire demi-tour si vous êtes bloqués pour retrouver la sortie.

- Ok ! J’adore les énigmes, donc ça ne devrait pas me déranger.

De sa voix la plus monotone, le gardien reprit :

- Super, alors éclatez-vous bien.

Et il ouvrit la barrière.

Après un pas, je n’en revenais déjà pas de ce qui m’arrivait. J’étais aux ruines d’Alpha ! ENFIN ! Ce n’était pas croyable. Un tourbillon de sentiments m’assaillait et je sentais en moi la même excitation qu’un enfant de huit ans lâché dans un parc d’attraction.

Wow !

Cette journée promettait d’être extraordinaire.

Tout en marchant, je me hissais sur la pointe des pieds pour attraper au cou mon Aligatueur. Un grand sourire au lèvre, je venais le chatouiller de l’autre main.

- Alors mon grand ? T’es pas excité toi de vivre cette nouvelle aventure ? Je ne sais pas si tu te rends compte mais je vis à côté de cet endroit depuis toujours et c’est la première fois que j’y mets les pieds. C’est fou, non ? Pouaaaah… J’imagine même pas tout ce qu’on va pouvoir trouver à l’intérieur, ça va être incroyable mec.

A peine finissais-je ma phrase, que nous pénétrions dans les ruines.

Un pas.
Deux pas.
Trois pas.

Tout allait bien.

Quatre pas.
Cin… LA LUMIÈRE S’ÉTEINT !

Impossible de savoir où nous étions, tout était devenu aussi noir que l’âme d’un Psykokwak.

- Ok. Ok. On ne panique pas, le gardien a dit que c’était parfaitement normal. Il nous suffirait de faire demi-tour et hop, on sortira sans problème… mais alors… POURQUOI ON NE VOIT PLUS LA SORTIE ?!

Inspire. Expire. Inspire. Expire.

Peur du noir ? Moi ? Pas du tout. En revanche, j’ai une autre phobie qui entre en compte et fonctionne tout aussi bien dans ce cas-ci : la peur d’être aveugle ! Ouais, c’est bizarre, je sais. Mais on choisit pas ses peurs. Allez Paul, calme-toi, tout va bien. Si tu avais une toute petite lumière tu irais mieux.

- LUMOS !

Ah non, c’est pas ça dans cet univers.

- Feurisson, à toi !

Mon type Feu fait irruption devant moi, venant éclairer de sa crête et de sa queue enflammées les environs.

- Feuuu feuuu !

Pfiou, c’est bon, je ne suis pas aveugle. Tout va bien.

- Merci Feurisson, tu m’as évité la crise cardiaque. Mais euh… Où est passé Ali ?

Des pointillés se dessinèrent à l’emplacement précédent d’Ali, désormais vide. Ça me semblait aussi bizarre qu’il ne réagisse pas tout à l’heure.

- ALI ?! Où es-tu ? Aucune réponse. Pas le choix, je vais devoir faire appel à toi, EMBRYLEX GO !

Si Aligatueur n’avait pas disparu, j’aurais un petit pincement au cœur de retrouver trois de mes tous premiers Pokémon collaborant ensemble. Cela faisait si longtemps qu’ils n’avaient pas été réunis lors d’une mission ou d’une exploration.

Snif, c’était le bon vieux temps.

Arf, non ! Pas le temps de ressasser le passé, Embrylex est un Pokémon de type Roche qui a la particularité de s’en nourrir mais aussi d’y vivre pendant très longtemps avant d’évoluer. Il devrait donc être en mesure de nous guider dans les ruines vers Ali.

- Est-ce que tu peux nous amener à Ali ?

- Embrylex.

- Super, on te suit.

Notre petite troupe s’aventure toujours plus profondément dans les ruines. La sortie me paraît lointaine maintenant, voire inaccessible. Je n’ai plus la moindre idée d’où nous venons mais je ne me fais pas encore de souci pour le retour. Chaque chose en son temps. Après tout, je n’ai encore jamais entendu de flashinfo pour signaler la mort d’un chercheur qui se serait perdu ici.

- ALI ?! Continuais-je à appeler de temps-en-temps.

C’est quand même inquiétant qu’il ait disparu ainsi, sans même que je l’entende. Il n’est pas du genre à avoir peur du noir, il ne devrait théoriquement pas être ressorti de la grotte et encore moins s’être enfoncé dedans volontairement.

- Embry embrylex !

- Tu le vois ? Où ça ?

Au même moment, quelque peu sonné, Ali se met à nous répondre. En deux temps, trois mouvements, nous réduisons la distance qui nous sépare de lui et je me jette contre pour lui faire un câlin.

- Qu’est-ce qui t’es arrivé mon vieux ? Tu nous as fait un sang d’encre.

- Rwaaa aligatwueur rwaaaali.

- Hein ? Je ne suis pas sûr de comprendre. Tes jambes… se sont mises à marcher toutes seules ?

- Aliii !

Une main posée sur mon front, exaspéré, je commence à me dire que cela ne devrait plus m’étonner.

- Je pense que les Zarbi nous font un petit bizutage en bonne et due forme, histoire qu’on comprenne comment ça se passe ici. Mais je ne crois pas que nous ayons quelque chose à craindre d’eux.

C’est alors, qu’une étrange lettre se matérialisa devant nous depuis le mur. Son tracé noir s’agitait tel un balancier autour de son œil central. Je n’avais jamais vu cette forme-ci, mais sa composition ne laissait présager aucun doute quant à son identité.

- Euh… Salut, Zarbi ?

La lettre tournoya de plus belle et se mit à danser autour de nous, tandis que la lumière revenait progressivement dans le lieu. Dès que tout redevint dans l’ordre, elle nous montra un passage qu’elle voulait visiblement qu’on empreinte. Ce n’est pas sans un certain scepticisme et une certaine retenue que nous avançâmes à sa suite. Nous promenant tels des pantins, le Zarbi nous fit passer dans de somptueux couloirs aux frises zarbiesques. De prime abord, le zarbi pouvait paraître complexe, mais ce langage comportait plusieurs indices qui, j’en étais persuadé, permettait de le décoder. Je finissais donc par m’arrêter.

- Zarbi, pourrais-je te dessiner dans mon carnet ? Et j’aimerais faire une halte, le temps de retranscrire certains de ces symboles.

Toujours aussi guillerette, la lettre se jeta sous mon nez et prit la pose. J’esquissais un sourire, oubliant petit à petit que c’était ce même Pokémon qui était à l’origine de nos précédents malheurs. Au final, le gardien avait raison, les Zarbi ne cherchent qu’à s’amuser avec ceux qui viennent leur rendre visite. Entamant mon croquis, je m’interroge sur ces Pokémon et la raison pour laquelle ils restent ici.

- Dis-moi Zarbi, pourquoi tu ne quittes pas ces ruines ? Il est interdit de vous capturer et pourtant, aucun d’entre vous ne s’en va.

Cette fois, c’est un œil mécontent qui vient me mettre une torgnole. Rapidement, Ali, Embry et Feurisson se dressent en position d’attaque.

- Détendez-vous les amis. Il n’y a pas de mal. Je crois que ce que Zarbi essaie de nous dire, c’est que nous devrons trouver la réponse à cette question tous seuls.

De nouveau, la lettre se met à remuer gaiement dans les airs. Ses réactions sont basiques et sa communication limitée, toutefois il arrive à se faire comprendre et c’est l’essentiel. En me tournant vers les frises, ce sont une multitude de lettres farfelues qui s’offrent à moi. Certaines plus sophistiquées que d’autres. Je prends d’abord note des plus simples, toutes celles qui se ressemblent dans la forme mais sont très différentes dans la forme. Sur une autre page, je reproduis quelques enchaînements de Zarbi qui me serviront de base dans mes recherches.

Notre lettre guide finit par s’impatienter et tente encore de me gifler, sauf que le bras vif et puissant d’Ali veille et coupe le type Psy dans son élan qui se retrouve coincé entre ses griffes. Autant dire qu’habituellement, ce n’était pas une situation très confortable pour l’assaillant. Je fermais mon carnet et le maintenait ainsi à l’aide d’un petit élastique.

- Tu peux le libérer, j’ai terminé de toute façon.

Nous reprenons notre balade au cœur des ruines. A tourner sans savoir où nous allons, mon esprit finit par divaguer sur le sujet des Zarbi et le mystère entourant ces ruines. Si je n’étais pas venu ici sur un coup de tête, j’aurais pu avoir un guide pour m’expliquer où en sont les recherches actuelles. Tant pis. On fait avec ce qu’on a et se débrouiller seul ce n’est pas plus mal non plus.

- Raaaah, j’en peux plus ! J’ai beau tourner le casse-tête dans tous les sens, je ne comprends pas !

- Rwaaali ali aligatwueur.

- Non, regarde. Celui-là, il est raide comme un « i » mais son pote à côté à une bouche en cul de poule. C’est pas… NON. Attends… C’est pas ce que je crois. Mmh… OH MAIS SI, C’EST CA !

- Feuri ?

J’ouvre en grand mon carnet et leur désigne à l’aide de mon crayon les différentes formes de Zarbi, dont une en particulier.

- Vous voyez celui-ci, c’est un « i » et en suivant cette logique, je pense que ces deux-là sont respectivement « a » et « e ». En fait, il suffit de retrouver à quelle lettre de notre alphabet le Zarbi correspond pour comprendre leur langage. Maintenant que je l’ai compris, ça me semble hyper évident pour une bonne partie d’entre eux. Leur œil me perturbait mais il suffit d’en faire abstraction pour que tout devienne limpide. Bon ok, il y en a peut-être trois-quatre qui ne sont pas clairs, mais dans une phrase ils prendront sens d’eux-mêmes.

Avoir mis autant de temps pour deviner une énigme aussi banale… J’en aurais presque honte. Mais ce n’est que la troisième fois que je vois du Zarbi. C’est une excuse valable, non ? D’après mes estimations, la lettre qui nous accompagne est un « p ». Coïncidence ? Je ne pense pas. En tout cas, c’est avec joie que nos pérégrinations prennent fin dans une salle encombrée de gravas avec au centre une stèle. La lettre s’agita près de cette dernière et en nous approchant, nous découvrîmes un espace creusé sur son sommet.

- Qu’est-ce que c’est ?

Délicatement, j’apposais ma main dessus. Aucun mécanisme. Mais en le dépoussiérant, deux fentes se démarquèrent des autres.

- On dirait qu’on a trouvé notre nouvelle énigme les gars. Zarbi virevolta de joie et sûrement d’excitation à nous voir galérer sur cette épreuve. Mais avant cela… C’est l’heure du repas !


Moodboard :
Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Tout de suite, l’engouement du Zarbi se stoppa, alors que celui des autres grimpa en flèche ! Le pauvre Zarbi n’avait pas besoin de nourrir, si ce n’est intellectuellement, donc il ne devait pas voir l’intérêt que nous portions à cet instant revigorant. Dans mon sac, je prévoyais toujours un peu plus à manger pour les Pokémon qui me soutiendrais. L’avantage d’Embrylex, c’est qu’il ne mangeait rien d’autre que des cailloux. Donc dans des ruines, c’était festin à chaque recoin de couloir, je devais juste valider si le rocher en question pouvait revêtir une importance quelconque pour le lieu ou non. Pendant que je préparais la gamelle de Feurisson, Embry alla me chercher plusieurs cailloux qu’il estimait suffisant pour son déjeuner.

- Voilà Feurisson, régale-toi. Quant à toi, Embry… Ok, ça m’a l’air bon, tu peux manger.

Petit clin d’œil. Je prenais ensuite mon propre sandwich et celui d’Ali. Ils n’étaient pas exceptionnels, mais ma faim était si grande, que je sentais l’eau me monter à la bouche. Comme quoi, quand on a vraiment faim, on pourrait avaler n’importe quoi.

Une bouchée.
Une explosion de saveurs.

Jambon-beurre.

Une pincée d’emmental.

Un fin dosage de sauce ketchup.

C’était vraiment pas ouf, mais c’était sacrément bon sur l’instant.

Mon plaisir culinaire aurait pu être total, si les phares d’un chauffard n’étaient pas venus m’éclater les yeux.

- Zarbi ! Tout doux sur les effets spéciaux s’il te plaît.

Aussitôt, le Pokémon rappliqua pour me montrer que ce n’était pas lui. Mais alors qui ? Qui aurait l’audace de mettre en péril ce moment de plaisir intense ? Seul un être aussi noir que l’âme d’un Psykokwak en serait capable. OH ! Ne me dites pas que…

Dans un élan de courage, je me retournais en faisant virevolter au vent mes cheveux courts. Devant moi, ne se dressa pas un Psykokwak. Ni le début d’une ère de Gilbert Montagnard. Non, il s’agissait de quelque chose de beaucoup plus beau et profond… L’évolution d’un Embrylex !

Le saviez-vous ? Embrylex, comme je l’expliquais un peu plus tôt, est un Pokémon qui naît naturellement à des kilomètres sous la roche. Il ne voit donc ses parents qu’une fois sorti et justement, il n’a pas trente-six méthodes pour sortir : il doit manger la roche au-dessus de lui jusqu’à atteindre la surface. Simple, efficace, logique. Une fois la surface atteinte, Embrylex évolue généralement en Ymphect, comme cela arrive maintenant.

Mon Embrylex a cependant mis trois ans à parvenir à ce stade d’évolution, car étant né au grand jour, il n’a jamais ressenti le besoin de s’extirper de terre en dévorant tout sur son passage. Bien qu’il soit nourri exclusivement de roche et de terre, il lui a fallu trois ans pour rattraper le retard accumulé sur ses pairs et devenir le chrysalide qui lui ouvrira les portes de sa forme finale et parfaite.

Je vous jure, il n’y a rien de plus beau qu’un Tyranocif.

Sauf Miriam.

Oui, Miriam est plus belle qu’un Tyranocif.

Si je le dis pas, je sais qu’elle finira par le savoir par A+B = Psykokwak et ça me retombera sur la tronche.

Donc pour tous les télépathes de cette planète, je répète : Miriam > Tyranocif.

Et c’est sans compter les gâteaux, pâtisseries, desserts en général,… Sinon ça deviendrait trop compliqué pour le commun des mortels. Genre la tarte aux fraises, vous la mettez où ? Et le fraisier ? Et le vacherin ?

La tarte aux fraises c’est quand même vachement bon.

Enfin bref, à tergiverser le temps passe vite et avec lui s’est envolé le petit Embrylex de 75 kilos, remplacé par un merveilleux Ymphect de 150 kilos. Et qui va devoir le porter ? C’est bibi !

Vive la pokéball.

- Bon bah, rip pour la fin de ton repas Em… Ymphect.

- Yyyyym.

- Je suis désolé, je ne parle pas encore ta langue, il va me falloir un temps d’adaptation. M’enfin bon ! C’est super chouette que tu aies évolué ! Bientôt tu deviendras un Tyranocif et t’éclateras dresseurs et montagnes sur ton chemin, ou alors tu deviendras un grand chercheur Pokémon. A toi de voir. T’as une petite marge pour méditer là-dessus.

Dans la bonne humeur, un peu moins pour Ymphect, nous reprenons notre repas. Étrangement, mon sandwich me paraît bien plus fade après cette interruption de type prioritaire. Je le termine illico presto, bois une gorgée d’eau et me remets au travail.

- Où en étions-nous ? Ah oui ! L’énigme.

J’attrape Ymphect que je soulève en utilisant la technique « Sacha » qui permet par une suite de geste tout à fait anodins de soulever l’équivalent de 1000 fois son poids. Spoil : ça ne fonctionne jamais ! Donc je suis là, les jambes écartées, tremblantes comme celles d’un Chevroum anorexique, à le soulever de toutes mes forces pour qu’il puisse à l’aide de ses pets dégager la poussière de la stèle et me permettre d’y lire ce qui y est écrit.

Comme quoi, tout était calculé, même cette évolution.

Les lettres dévoilées formaient le mot : PWSSLE. Mais lorsque mon esprit chamboulé par la pause déjeuner remettait ses idées en place, le mot « PUZZLE » apparaissait. Il s’agit donc d’un puzzle ! Rien de plus facile pour le grand explorateur que je suis. Je ne vous l’ai sûrement jamais raconté, mais quand j’étais petit, j’adorais les puzzles. Ma maman me disait toujours que j’étais super fort parce que je les faisais deux minutes chrono.

J’ai l’espoir qu’en grandissant je n’ai pas perdu cette âme d’enfant. Si précieuse et utile à mon développement d’archéologue.

Évidemment, tout ceci sera consigné dans mon carnet d’exploration et présenté un jour au Grand Maître Cynthia.

- Bref ! Voyons ce dont je suis capable avec ce puzzle, mais avant, je vais peut-être reposer Ymphect qui commence à peser sur mes bras.

Courte page de pubs, le temps que mon corps s’arrête de trembler.

OH, nous revoilà !

Tellement rapide, que tu l’as pas vu passer. Hahahahaha.

Pouaaaah, je fatigue moi. Cette fouille n’a plus aucun sens. Manquerait plus qu’un Pokémon lance Distorsion et ce serait la foire à la saucisse.

HEY ! Pendant que vous vous lamentiez sur votre état de fatigue, mes Pokémon m’ont rapporté toutes sortes d’objets et de cailloux trouvés dans la grotte. Vous ne devinerez jamais ce que j’y ai trouvé :
Réponse a. Rien.
Réponse b. Psykokwak.
Réponse c. Un moyen de passer cette épreuve parce que c’est quand même le but de cette exploration.
Réponse d. On le saura après l’intervention des modos.

Alors quand même, avant de vous abandonner, il est important de revenir sur ce qui s’est passé du point de vue d’Ali, Ymphect et Feurisson.

Dans un premier temps, Ymphect a voulu aider. Il ne se rappelait plus qu’il n’avait plus de jambes, il est tombé.
Après Ali a fini son casse-croûte. Comme d’hab, il était en retard.
Pendant ce temps, Feurisson faisait cuir des patates. Visiblement, il n’avait pas assez manger.
Ymphect a découvert qu’il pouvait se déplacer en pétant.
Ymphect n’a pas découvert où était le frein.
Feurisson s’est mangé un Ymphect dans la tronche.
Zarbi était content. Feurisson moins.
Une course poursuite s’en est suivie entre un avion à réaction et sonic sous cocktail molotov.
Le feu a touché le gaz. Le gaz s’est enflammé. Ymphect a fini constipé avec un sacré mal d’estomac.
Ali a éteint les flammes.
J’ai commencé à chercher moi-même les pièces de ce puzzle.
Ali m’a aidé.
Feurisson a mangé ses patates. Puis il nous a aidé.
J’ai demandé à Ali de déplacer le gros rocher dans le coin, il a déplacé une statue dans un coin.
Des chercheurs sont passés dans le couloir, on s’est tous cachés.
Finalement, Ymphect a aidé les autres à identifier les cailloux.
On a fait le ménage. Ou plutôt on a rangé tout ce qu’on avait déplacé.
Et on a fait un monticule à côté de la stèle de tout ce qui de près ou de loin pourrait nous servir.


HRP :
Evolution d'Embrylex en Ymphect.

Cherch'Objet +1 en Recherche
Lampe Torche Lumimax +1 Chasse aux fossiles

Pokémon utilisés :
Aligatueur avec Charme Aligatueur pour un total de +3 en Recherche
Ymphect pour un total de +3 en Recherche


Dernière édition par Paul Nyllis le Dim 18 Aoû - 22:58, édité 1 fois


Moodboard :
Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Potiron
http://pokemoncommunity.forumactif.org
http://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2641
Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
pokemon
Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Paul Nyllis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'FOUILLE' : 4, 12
Compte PNJ
Icon : Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
Modération Fouille Paul

Appréciation
Une fouille en bonne et due forme, ça fait plaisir. Les Pokémons sont exploités à chaque instant, le lieu est top (les Zarbis se font plaisir et on garde le côté énigme), y’a de la BOUFFE (Jambon beurre + emmental, je valide) et notre Paul ressemble presque à un archéologue, quand il utilise son cerveau.
Par contre, tu brises tellement le 4ème mur que je me demande comment les trois autres peuvent encore soutenir les Ruines Alpha pour qu’elles ne te tombent pas sur la tête...
PS: Cette fouille aura donc démontré que Miriam > Tyranocif. Je ne suis pas sûr qu’il soit nécessaire de contacter la presse pour ce genre de découvertes.
Gain Tu gagnes la CT87 Vantardise ainsi qu'une Poêle Métal (en forme de crêpe) (Tenu, augmente de 20% la puissance des attaques Acier) !



Bulbizarre Bizarre Zarbi [Solo] 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum