[#Été 2019] Rodeo, baby !
Caroline Labelvi
Caroline Labelvi
Région d'origine : Sinnoh, Rivamar
Âge : 27 ans
Niveau : 16
Jetons : 3722
Points d'Expériences : 291
Adulte Contre-Espionnage
Sujet: [#Été 2019] Rodeo, baby !   Lun 19 Aoû - 9:00
CAROLINE LABELVI

feat Son Gosen
« Rodeo, baby ! »


« Compétition de rodéo ! Venez amadouer nos Tauros ! Les plus endurants repartiront avec un prix ! »

Dissimulée derrière ses lunettes de soleil, Caroline observe le prospectus avec curiosité. Visiblement, le Ranch Ohana cherche à attirer quelques touristes pour faire marcher les affaires… De ce qu’elle sait, Ohana se trouve sur l’île d’à côté leur port d’amarrage. Durant les trois jours d’escale, elle va bien trouver le temps d’y faire un petit détour, non ?…

Se tournant vers son frère et sa sœur, la blonde agite le petit papier.

« -Vous en pensez quoi ? »

Bien que faisant la queue pour le guichet de l’office de tourisme, Ginji prend le temps d’observer la publicité. Un léger sourire se dessine sur ses lèvres.

« -J’ai passé mon été d’il y a deux ans à Ohana. J’aimerai bien rendre une petite visite à ceux qui m’y ont hébergé…  »

Intriguée, Lissa se rapproche un peu plus de sa grande sœur.

« -Tu as déjà fait du rodéo, Caroline ? »

Celle-ci se contente de passer une main désinvolte dans sa longue chevelure, narquoise.

« -Lissa, ma belle, tu sais bien que je suis naturellement douée pour tout. ♦ »

Son frère détourne les yeux, l’air de rien.

« -Ça, c’est toi qui le dis…   »

Caroline le gratifie alors d’une tape sur la tête, arrachant un petit « Aïe ! » à l’étudiant. Lissa rigole tout doucement, avant que le cadet ne reprenne une expression plus sérieuse.

« -Cela dit, je ne pense pas t’accompagner jusqu’au ranch. Je me contenterai de saluer mon hébergeuse, puis j’irai directement sur Ula-Ula pour tenter de retrouver Cutie Cute.   »

La blonde hausse les sourcils.

« -Tu ne peux pas attendre demain ?... »

Son visage s’assombrit légèrement face à la question.

« -Je ne l’ai pas revue depuis mon dernier passage à Alola… Je lui avais fait la promesse de revenir l’été dernier, mais je n’ai pas pu, et...  »

Souriante, Caroline pose ses mains sur ses épaules.

« -Ça va, tkt. Je comprends.
-Je… Je pourrai venir, Ginji ? »

Les deux aînés se tournent vers la benjamine, qui bien qu’hésitante, précise sa volonté.

« -J’aimerai beaucoup la rencontrer. Et je tiens à t’aider à la retrouver ! »

C’est au tour de l’adulte d’afficher une mine déconfite.  

« -Donc vous allez me laisser toute seule, si je comprends bien ?... »

Bien loin de se laisser amadouer, Ginji la rassure.

« -Puisque tu es si douée, tu ne devrais pas avoir besoin de notre soutien, si ?  »

Lissa renchérit, mais bien plus convaincue par ses paroles.

« -Je suis sûre que tu peux y arriver, Caroline ! »

La blonde soupire, mais son désarroi est plus théâtral que réel. Au fond, l’absence de son frère et sa sœur l’arrange bien…

Au moins, elle pourra se donner à son maximum.

***

Alors que ses pieds foulent le sol poussiéreux de Ohana, Caroline observe les alentours.

Cette ville a une ambiance des plus inédites. Elle se croirait presque dans un western !… D’accord, peut-être que la tenue qu’elle s’est procurée joue un peu.

Malgré cela, elle se sent étonnement à l’aise. Les verts pâturages et cette odeur de campagne nauséabonde lui rappellent sa chère maison natale.

Après avoir libéré ses cadets (ou plutôt, après avoir « été honteusement abandonnée et délaissée par sa fratrie adorée », selon elle), la blonde s’est tranquillement mise en route vers le lieu de la compétition. Si elle pense y voir beaucoup de locaux, elle reconnaît également quelques uns des passagers du Prince des Mers. Visiblement, elle n’est pas la seule curieuse qu’un prospectus a suffi à convaincre.

« -Plus que quelques places ! »

Ouuuups. Elle ferait mieux de ne pas trop traîner, ou elle va se voir siffler son rodéo sous le nez ! Se précipitant vers un guichet improvisé à base de caisses en bois, Caroline se hâte d’inscrire son nom en bas de la liste. « Carolamity Jane », ça en jette, non ?

Elle est l’avant-dernière, visiblement, et la présence d’une masse musculaire derrière elle lui laisse supposer qu’ils tiennent leur dernier concurrent. Se retournant donc, elle tend le stylo à l’homme, non sans lui adresser un sourire aguicheur.

« -Vous arrivez juste à temps. ♥ »

Une fois confié, elle s’en va prendre place dans les gradins, et patiemment attendre son tour. Elle est bien curieuse de savoir quelles sont les récompenses promises…

HRP:
 


_________________

Lexicaro:
 
Son Gosen
Son Gosen
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 29 ans
Niveau : 12
Jetons : 80
Points d'Expériences : 168
Adulte Challenger
Sujet: Re: [#Été 2019] Rodeo, baby !   Lun 19 Aoû - 23:40
Ohana.

Désolation. Sécheresse. Rues désertes.

Tout portait à croire que personne n’avait mis les pieds dans cette ville depuis des années.

Pourtant, un cliquetis métallique se propageait dans toute la ville fantôme au pas des sabots d’un seul homme.

Son poncho, son chapeau et son brin de paille ne laissaient nul doute quant à son identité…

C’était un touriste !

- Gosen, es-tu sûr que cet accoutrement était nécessaire ?

De sa voix la plus sérieuse, de son regard le plus profond, Gosen mit toute son âme dans cette unique réplique.

- Bien sûr.

Un virevoltant vint souligner l’importance de cet instant. Celui, où le héros affirmait sa virilité face au vide intersidéral.

- Maître Kaio a raison. Tu as quasiment dépensé tout ton salaire dedans, comment va-t-on faire pour survivre aux prochains jours ?

Piccolo apportait son soutien régulièrement à Kaio, lui rappelant que des personnes sensées existaient encore en ce monde. Sans quoi, le Maître d’arts martiaux se serait déjà jeté du haut d’une tour. Gosen, malheureusement, feint de ne pas s’en apercevoir et poursuivit sur sa lancée dramatique.

- L’instant présent, voilà ma raison d’être.

- Alors l’un de vous deux est de trop dans l’équation… Railla Piccolo.

- Ne vous inquiétez pas camarades. Je ne pars pas les mains vides, ceci sera notre salut.

A croire que Gosen avait des éclairs de lucidité lorsqu’il se prenait pour quelqu’un d’autre, il pointa une affiche qui était placardée sur pratiquement toutes les portes. « Compétition de Rodéo ! » était inscrit en énorme caractère dessus. Impossible de louper cette mention, ni celle en dessous qui précisait la présence de beaux prix pour les vainqueurs.

- Voilà qui est intéressant. Déclara Kaio en se grattant le menton. Les Tauros ne sont pas des Pokémon très faciles à dompter. Ils résisteront. Mais notre ami, ici présent, devrait avoir la force de se hisser parmi les têtes du classement.

- Vous oubliez que le rodéo n’est pas une épreuve de force pure, il y a aussi une part d’adresse et d’équilibre. Pensez-vous vraiment que Gosen en soit capable ?

A l’échange de regards entre Kaio et Piccolo, la question se posait vraiment. Ce à quoi, Gosen répondit tout naturellement.

- Il n’y a rien que je ne puisse parvenir à me procurer par la force.

C’était une affirmation plutôt osée, que Gosen aurait pu regretter quelques temps plus tard en arrivant sur le stand d’inscription au tournoi. Parmi les compétiteurs se trouvaient de véritables colosses ou cowboys dont le lancer de lasso prouvait qu’ils n’avait plus rien à démontrer. A côté d’eux, Gosen semblait sorti tout droit d’un western détourné sur des sites peu recommandables.

La fille, qui se tenait devant lui dans la file, détonait avec le reste des participants. Une grande chevelure blonde, étincelante, et une tenue de cowboy aventureuse, non loin de rappeler celle de Gosen… Elle n’avait clairement pas la carrure des autres. Cependant, aucune crainte ne transparaissait sur son visage et peut-être était-elle simplement là pour rigoler, sans objectif de victoire ?

Gosen ne se posait pas toutes ces questions. C’était hors de sa portée. Pour lui, c’était simplement chouette de voir cette fille participer et ses réflexions s’arrêtaient là. Lorsqu’elle lui présenta le stylo, il l’attrapa et se dit qu’elle était gentille. Quelqu’un d’autre l’aurait sûrement trouvée craquante ou mignonne ou adorable. Lui ne pensait pas à ces choses-là.

- Toujours à temps j’arrive. Lui renvoya-t-il en éloignant son regard.

Puis elle partit et tendit le stylo à Kaio pour qu’il signe à sa place le bulletin de participation. Une fois les formalités administratives éliminées, ils allèrent s’installer à leur tour dans les gradins pour écouter le début du show.

Les gradins réalisaient un arc de cercle autour de la scène, qui n’était autre que l’arène dans laquelle Tauros et compétiteurs allaient s’affronter. Ainsi, l’arrivée de la présentatrice en salopette bleue sur un remix de spot tv au format country ne fut loupée de personne. Plusieurs pots de lait furent lancés dans l’assemblée, y provoquant l’euphorie chez les heureux receveurs non-assommés par eux.

- BIENVENUE A TOUUUUS ! Comment allez-vous ?! S’exclama, en tendant son micro, la présentatrice. Je crois comprendre que ça va. Alors, je sais que nous avons quelques habitués ici présents. Provoquant quelques rires et réactions chez les personnes en questions. Mais nous allons procéder à notre habituelle présentation des gains et Tauros avant. Tout d’abord, je vous demande un tonnerre d’applaudissement pouuuuur… BERNADETTE !

Ainsi, les Tauros s’enchaînèrent sur une musique fringante, tels des stars acclamées par la foule en délire. Toutefois, ce n’était pas ce qui intéressait le plus notre trio. Quoique pour Gosen, la situation n’était pas claire. En tout cas, les autres savaient ce qu’ils voulaient… Du pognon ! Beaucoup de pognon pour réparer les bêtises de leur ami et éviter de passer le restant de leurs jours sur cette île. Et fort heureusement, après une dizaine de minutes de blabla en tout genre à endormir les spectateurs peu attentifs, aka Gosen, la présentatrice Émilie fini par en venir au sujet de toutes les convoitises.

- Et maintenant, nous allons passer aux lots ! L’an dernier, nous vous avions proposé un cashprize de 3000 pokédollars. Cette année, nous avons fait mieux, beaucoup mieux ! A ce moment-là, Kaio et Piccolo faillirent se lever de leur place, tant l’excitation était grande. En premier prix, nous vous proposons un voyage en tour du monde à bord du Prince des Mers pour la saison hivernale !!! N’est-ce pas fabuleux ? Cette croisière pour deux personnes vaut un équivalent de 10 000 pokédollars. Les applaudissements plurent, tandis que nos deux compagnons s’effondraient sur leur banc en PLS. Voilà, ce n’est pas rien comme vous pouvez le constater. Sinon comme d’habitude, le deuxième prix reste un Pokémon du Ranch et le troisième de 300 pokédollars. Un lot de consolation qui…

- GOSEN ! Il nous faut absolument ce troisième lot, c’est compris ?

- Tu n’as pas le droit à l’erreur !

- Je ne puis ignorer l’appel de mon destin.



- Tu devrais peut-être penser à changer de registre à un moment.


HRP:
 

_________________
[#Été 2019] Rodeo, baby ! 1530805946-signature-1-3
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11825
PNJs
Sujet: Re: [#Été 2019] Rodeo, baby !   Mer 21 Aoû - 18:29
ETAPE 2 CAROLINE

Tu rencontres Toudoudou caché ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !

Rappel : Un Pokémon caché connait naturellement une attaque qu'il apprends normalement par CT
[#Été 2019] Rodeo, baby ! 174

Vous possédez 4 Pokéballs.


ETAPE 2 GOSEN

Tu rencontres Tiboudet chromatique ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !
[#Été 2019] Rodeo, baby ! JAZKizO

Vous possédez 6 Pokéballs.

_________________
[#Été 2019] Rodeo, baby ! 7z5c
Caroline Labelvi
Caroline Labelvi
Région d'origine : Sinnoh, Rivamar
Âge : 27 ans
Niveau : 16
Jetons : 3722
Points d'Expériences : 291
Adulte Contre-Espionnage
Sujet: Re: [#Été 2019] Rodeo, baby !   Dim 25 Aoû - 20:03
CAROLINE LABELVI

feat Son Gosen
« Rodeo, baby ! »


Caroline ne peut s’empêcher d’émettre un sourire en voyant défiler les Tauros.

Même si certains surnoms la laissent sceptique. Le premier s’appelle… Bernadette ?… On est bien d’accord que tous les Tauros sont des mâles, hein ?…

Vraisemblablement, cette ferme a des goûts douteux. Que ce soit en matière de nom ou de musique, d’ailleurs… Sérieusement, du yodel ? Le pire étant que les Tauros semblent apprécier…

Bah, peu importe. D’autant que la présentatrice arrive à la partie intéressante du discours… Les récompenses ! Alors ? Quelles sont-elles ? Le premier prix est d’une valeur supérieure à 3000 Pokédollars… Il doit s’agir de quelque chose d’exceptionnel ! Même si elle n’est pas particulièrement avare, Caroline doit bien reconnaître que l’emballage est alléchant. Elle ne serait pas contre renouveler sa garde-robe…

« -… C’est une blague ? »

Un voyage à bord du Prince des Mers ?! Si c’est pour subir une nouvelle attaque de Pokémon marins cet hiver, non merci… Elle n’est pas non plus intéressée par l’acquisition d’un Pokémon – si elle veut du bétail fermier, elle n’a qu’à aller chez ses parents. Elle peut toujours tenter de viser le troisième lot, mais… Ne fait-elle pas mieux de remporter le premier et de le revendre au plus offrant ?… Pouah, quelle prise de tête ! Elle avisera, et puis c’est tout !

Même si une prise de conscience vient finalement remettre en question l’intérêt même de gagner un prix. Les premiers candidats passent, et… Wow ! Quelle violence ! Les Tauros se démènent comme des furieux pour déloger leurs cavaliers, n’hésitant pas à aller percuter les rambardes en contre-bas des gradins et les désarçonner. Avec sa souplesse et sa force, Caroline est certaine de pouvoir les maîtriser, mais… Qu’une simple Coordinatrice comme elle se ramène et dompte un Tauros risque d’attiser les soupçons, non ? Elle pourrait bien mettre ça sur le dos de son enfance passée à la ferme familiale, mais… Ses parents n’ont jamais élevé de Tauros, et… Cela ne justifie pas un tel tour de force… Aaaaah, et elle qui pensait avoir enfin trouvé quelque chose d’amusant !

Tant pis, elle évitera de trop faire la folle en public. Elle restera dessus… Disons, trente secondes. Elle n’aura pas vraiment le temps de profiter, mais ça sera suffisant pour faire croire à un coup de chance. Et c’est toujours mieux que simplement passer à côté de cette activité insolite…

Quel dommage, cela dit. Elle n’aurait pas pensé que le niveau de la compétition soit si élevé… En même temps, après avoir pris connaissance des récompenses, cela semble tout de suite plus logique. Ils ne vont pas filer un ticket de croisière au premier random qui arrive à se tenir assis sur un Tauros… Il aurait été question d’un concours d’amateur, elle aurait pu s’illustrer, mais là, c’est définitif : elle doit faire une croix sur sa revente de ticket au marché noir si elle ne veut pas sembler plus forte qu’elle veut bien le faire croire.

« -Aïaïe… On applaudit tout de même Roger qui n’aura perdu que deux dents cette année ! Maintenant… C’est au tour de Carolamity Jane !  »

Ah ! C’est son nom, ça. Enfin, presque...

Après s’être levée d’un bond, la future cow girl descend tout doucement les marches des gradins. Elle discerne dans le brouhaha de la foule quelques agréables (non) commentaires sur sa condition de jeune femme frêle, mais elle n’y accorde pas plus d’attention. De toute façon, c’est elle qui a décidé de jouer là-dessus, donc…

« -Ooooh, j’espère que ma monture ne sera pas trop virulente…
-Malheureusement pour vous, elle le sera ! Mais ne vous inquiétez pas : il vous suffit de poser un pied à terre pour que mon mari rappelle le Tauros dans sa Pokéball. »

Plutôt pratique, comme système. Elle n’ose imaginer comment ce genre d’événements pourrait avoir lieu si le Tauros continue de ruer et piétiner son cavalier une fois celui-ci tombé…

Enfin ! Il est temps de prendre place sur la bête, fermement retenue dans un tout petit enclos. Caroline doit enjamber la barrière pour pouvoir se positionner dessus... Après avoir gentiment refusé l’assistance d’un type pour grimper, elle cale ses pieds entre les planches en bois, et se hisse sur le Tauros. Celui-ci est déjà en train de s’agiter, mais est retenu par des lanières qui ne seront lâchées qu’à l’ouverture de la cage. Saisissant les rennes, elle se remémore silencieusement les postures à adopter pour ne pas être directement éjectée…

« -Et c’est parti… LIBÉREZ LA VACHETTE ! »

La vachette ? Définitivement, ils ont un problème avec le genre de ces Taur-

« -Wo-oh ! »

Son cœur rate un battement lorsque le Pokémon part comme une furie. Peut-être a-t-elle légèrement sous-estimé la force de ces trucs… Pour autant, et sans doute à la surprise générale, elle n’est pas tout de suite éjectée. L’entièreté de son corps effectue un mouvement de va-et-vient visant à épouser les cabrioles de sa monture… Avant d’être forte, Caroline est surtout extrêmement souple et habile, aussi lui suffit-elle de concentrer l’entièreté de son énergie sur l’emprise qu’elle a sur les rennes pour conserver un point d’accroche. D’ailleurs, et sans doute grâce à l’adrénaline… Elle parvient presque à ressentir son aura concentrée en ce même point…

Voire poing, en fait.

Pour le reste, elle n’a qu’à laisser son sens de l’équilibre faire le taff. Le Tauros tourne sur lui-même, et à cette vitesse, difficile de cerner où ils se situent actuellement dans l’arène. Mais déjà, elle se prépare mentalement à devoir défaire sa prise, pour ensuite se réceptionner, où qu’elle soit. Ah, peut-être doit-elle accompagner son lâcher d’une petite chute, pour sembler plus crédible…  Ouais, elle n’a qu’à faire ça. Cela fait combien de temps, au juste ? Vingt secondes ? Trente ?

Bon, allez. On n’a qu’à dire que c’est bon.

Surtout, ne pas émettre le moindre son – une jeune et frêle femme aurait les poumons bien trop contractés pour parvenir à crier. Ensuite, se décaler légèrement sur le côté, et laisser l’inertie faire le reste… En glissant néanmoins un bras sous sa côte pour amortir le choc avec sa paume.

Sbam. Voilà…

Et enfin, haleter comme si le manque de souffle allait l’asphyxier. Malgré son léger tournis, elle capte le rayon visant à rentrer le Tauros dans sa Pokéball, et sent rapidement un bras venir l’aider à se relever.

« -Tout va bien ? Pas de bobo ? »

Caroline prend fermement appui sur les épaules d’Emilie, et lève un pouce faussement triomphant.

« -Au… Hh… Au poil ! »

La présentatrice ramène alors son micro vers elle, et se tourne vers le public.

« -On applaudit bien fort Carolamity Jane ! »

Les gens semblent plutôt satisfaits de sa prestation. La blonde ne doute pas une seule seconde que celle-ci ne vaut rien dans la compétition, mais ils doivent simplement penser que pour elle, c’est déjà beaucoup.

Il n’en est rien. Elle serait bien restée plus longtemps, mais… Elle a une image à conserver.

Mimant la fatigue, elle va retrouver sa place dans les gradins. C’est au tour du type qui s’est inscris juste après elle… Lorsqu’ils se croisent dans les escaliers, elle se contente de lui adresser un pouce en l’air, le même qu’elle a effectué depuis l’arène. Puis elle va s’asseoir, et s’étale sur son banc.

Tout de même, elle est bien curieuse de savoir si elle a remporté quelque chose…

HRP:
 


_________________

Lexicaro:
 
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11825
PNJs
Sujet: Re: [#Été 2019] Rodeo, baby !   Sam 31 Aoû - 17:59
ETAPE 4

Tadam ! Toudoudou cachée est capturé lié à une prestation ''remarquable''! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libres. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic après l'avoir conclu.

Rappel : Un Pokémon caché connait naturellement une attaque qu'il apprends normalement par CT
[#Été 2019] Rodeo, baby ! 174

Il vous reste 3 Pokéballs.

_________________
[#Été 2019] Rodeo, baby ! 7z5c
Son Gosen
Son Gosen
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 29 ans
Niveau : 12
Jetons : 80
Points d'Expériences : 168
Adulte Challenger
Sujet: Re: [#Été 2019] Rodeo, baby !   Mer 4 Sep - 11:19
Aux premières prestations, le personnage de Gosen s’effondra pour laisser la place à un enfant devant son émission favorite. Gosen vivait chaque lutte comme un match personnel. Il mettait toute son énergie dans le soutien des concurrents qui finissaient tous par se faire mettre à terre, tôt ou tard.

Une bouffée de popcorn plus tard, Émilie annonça le tour de la fille qui précédait Gosen : Carolamity Jane. Aussitôt, Kaio et Piccolo prirent le garçon entre six yeux. Interloqué, il les regarda l’un après l’autre.

- Poussez-vous, je ne vois plus l’arène.

Le fixant de manière presque oppressante, ils ne lui obéirent pas.

- Écoute Gosen, c’est une question de vie ou de mort. Au prochain tour, ce sera à toi…

- Et retiens-le bien, tu dois absolument faire mieux que tous ces gaillards.

Visiblement, pour eux la seule participante au concours n’avait que peu de valeur.

- C’est bon, j’ai compris. Je vous rapporterais le premier prix.

- NON, triple andouille !

- Le premier prix est une croisière, il nous faut le troisième !

Pour eux, la revente du premier prix n’était pas une affaire discutable. Ils avaient certainement déjà fait le calcul et compris qu’avec Gosen, ils n’arriveraient jamais à récupérer un pokédollar de celle-ci si elle avait lieu. Mieux valait miser sur une valeur sûre : de l’argent palpable.

- Ok, ok. Je peux regarder maintenant ?

Ils échangèrent un regard et soupirèrent.

- Oui…

Carolamity était installée sur son Tauros dans le box. Il n’y avait plus qu’à attendre le top départ de la présentatrice, qui ne tarda pas. La bête se rua dans l’arène et se mit à sauter dans tous les sens en tournant sur lui-même pour déloger la fille sur son dos. Cette dernière n’en démordait pas, elle tenait fermement les cornes du bestiaux et effectuait une prestation plutôt jolie. Gosen la soutenait comme n’importe lequel des autres concurrents. De leur côté, les autres spectateurs semblaient inquiets pour elle, l’air de se dire « la pauvre, elle va se blesser ». Pourtant, elle tint une bonne quarantaine de seconde. Lorsqu’elle tomba, Gosen exprima sa déception en levant les bras, puis applaudit parce que c’était quand même pas mal. Les autres le suivirent d’abord timidement, puis avec un peu plus d’énergie.

- C’est à moi ! Yiiiiha ! S’exclama le brun en bondissant de sa place.

- Tu as bien tout retenu ? S’enquit de demander Kaio pour se rassurer.

Faisant des moulinets avec ses bras, Gosen s’échauffait pour sa prestation.

- Oui, oui. Je vais rafler ce prix. Dit-il en levant son pouce.

La peur habitait Kaio qui se voyait déjà travaillant dans un Malasatruc pour payer leur billet de retour. Piccolo, qui n’était pas plus confiant, ne dévoilait aucune crainte en extérieur, préférant observer les événements futurs avant de s’exprimer. Enfin, Gosen quitta les gradins des spectateurs pour se rendre dans l’arène. Sur son chemin, il croisa sa prédécesseur, qui le gratifia d’un pouce up que le garçon lui rendit en abaissant légèrement son chapeau du bout des doigts. Il attendit qu’elle se trouve dans son dos pour ajouter.

- T’as le cul terreux. Il est souvent plus difficile de finir que de commencer.

Puis il s’en alla. De nouveau dans son personnage.

Au milieu de l’arène, l’homme qui gérait les Tauros l’invita à grimper et entrer dans le box. Mais Gosen ne ferait plus un pas. Il mit une brindille dans sa bouche et hocha vivement de la tête une fois.

- C’est un rodéo, pas une valse. Allez-y.

L’homme regarda Gosen, regarda la présentatrice, se regarda, regarda le public, regarda Emilie, regarda le Tauros, le libéra.

- TOP A LA VACHETTE ! C’est parti pour Cosette et notre participant S.. Gos… Mais qui a écrit son nom ? C’est illisible !

La bestiole chargea. Gosen l’attendait de pieds fermes. Le sable voletait, tandis qu’un plan caméra montrait ses bottes et les cornes du Pokémon s’approchant. Soudain, on vit le regard de Gosen. Il était lourd. Lourd de gravité. Comme si en cet instant, le monde n’avait plus de secret pour lui.

Il mâcha.

Sa brindille avait le goût du blé. Normal, c’était une brindille de blé. Mais nature, ce n’était vraiment pas bon, alors il la cracha. La bête voulut l’empaler. Ses yeux colériques s’apprêtaient à réaliser un bain de sang. Et Gosen aimait le sang. Il avait l’habitude de se battre. De le voir couler. Que ce soit le sien, mais surtout celui des autres.

Le chrono n’avait pas encore débuté. Une éternité s’était déroulée selon lui. Il empoigna la bête par les cornes avant qu’elle ne le touche. D’un saut souple, il atterrit sur son dos. Le chrono démarra. Le Tauros ne se laissait pas faire. A coup de ruées, de petits bonds saccadés et violents, il tenta de déloger le garçon comme ils l’avaient tous fait avec les autres participants.

Dans les règles, il était simplement stipulé qu’il fallait rester sur le dos du Pokémon le plus longtemps possible. Poser n’importe quel membre au sol une fois sur la bête, était synonyme de fin de l’épreuve. Donc, rien n’interdisait d’interagir avec sa monture folle. Gosen lâcha prise et leva le poing.

Pendant ce temps ! Carolamity Jane était de retour dans les gradins et Piccolo n’avait pas manqué de remarquer où elle s’était assise. Abandonnant Kaio qui mangeait littéralement un journal en regardant les âneries de Gosen, Piccolo se dirigea vers elle et s’assit juste à côté.

- Gosen est un imbécile aveugle et Maître Kaio était trop stressé pour l’apercevoir. De plus, mes sens sont bien plus affûtés que les leurs en la matière… Ce que vous avez utilisé tout à l’heure, au milieu de votre prestation, était clairement de l’aura. Vous n’êtes pas tombée par erreur, je me trompe ?

Si Piccolo était quelqu’un de très intelligent et perspicace, il n’en était pas moins un Pokémon et oubliait très certainement que tout ce qu’il venait de raconter à la demoiselle en tenue de cow-girl devait s’apparenter à…

- Lucaaaa lucario lucariooo luca luuuca lucario cariooo lucario. Luca luluca, lucario luuucario lucario cario lucario lucaa lucarioriooo lucario… Lucario lulucario lucario luca lucario, lucario lucaaa luuucario, lucaaaa lulu. Lucario lulucario lucario, lucaaaa ?

Revenons-en à Gosen.

Son poings s’était dressé dans le ciel. Plus aucune attache ne le retenait au Tauros. Il commençait d’ailleurs à s’envoler légèrement pour une chute. Lorsque tel un éclair foudroyant, son poing vint frapper le crâne de la bestiole qui chuta au sol, assommée. Le garçon prit soin de retomber sur elle, sans toucher le sol et attendit que le chrono tourne, demandant une précision à Emilie.

- Le deuxième a fait combien ?

Choquée par sa dernière action, l’animatrice prit un temps avant de lui répondre.

- Une minute et deux secondes.

Gosen regarda le compteur. Attendit d’être à une minute et une seconde avant de descendre. Bizarrement… Aucun applaudissement n’accompagna sa prestation, mais lui était très fier.


HRP:
 

_________________
[#Été 2019] Rodeo, baby ! 1530805946-signature-1-3
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11825
PNJs
Sujet: Re: [#Été 2019] Rodeo, baby !   Sam 14 Sep - 20:31
ETAPE 4

Tadam ! Tiboudet chromatique est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libres. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic après l'avoir conclu.
[#Été 2019] Rodeo, baby ! JAZKizO

Il vous reste 5 Pokéballs.

_________________
[#Été 2019] Rodeo, baby ! 7z5c
Caroline Labelvi
Caroline Labelvi
Région d'origine : Sinnoh, Rivamar
Âge : 27 ans
Niveau : 16
Jetons : 3722
Points d'Expériences : 291
Adulte Contre-Espionnage
Sujet: Re: [#Été 2019] Rodeo, baby !   Ven 18 Oct - 9:15
CAROLINE LABELVI

feat Son Gosen
« Rodeo, baby ! »

Nonchalante, Caroline s’installe confortablement sur son banc. C’était distrayant, mais au final, elle se demande si tout cette peine a bien été rentable… Autant d’attentes pour finalement 40 secondes d’un fun réfréné et d’une gloire éphémère ? Son prix a intérêt à dépoter.

C’est donc emplie d’espoir qu’elle observe le dernier concurrent effectuer son…

Son…



… C’est du rodéo, ça ?

Elle a comme un doute. Ce « Gos » prend un malin plaisir à malmener son adversaire, et ça se ressent. Et si l’ensemble des spectateurs ne paraît pas bien enchanté par ce spectacle, Caroline, elle, refuse d’en perdre une miette. Elle aurait adoré faire ça, elle aussi ! Pourquoi n’y a-t-elle pas pensé ?… Ah, si, son image. Hmm… Peut-être pourrait-elle prendre un Tauros en 1 v 1 à l’abri des regards, une fois le tournoi terminé ? Au moins pourra-t-elle se défouler un peu… Oui, ça ne semble pas être une mauvaise idée…

Trop absorbée, elle ne se rend même pas compte de la présence d’un nouveau venu à ses côtés. Lorsqu’il commence à lui parler, elle ne lui jette même pas un regard, et ne lui prête qu’une oreille distraite. Ce qu’il dit lui semble d’ailleurs tout à fait incompréhensible… Il a dit quoi, après « Luca luluca, lucario », déjà ?…

… Attendez, pourquoi il s’exprime comme un Lucario, au juste ?!

En le réalisant, elle décroche enfin ses yeux de l’arène, et se tourne vers le Pokémon assis juste à côté d’elle. Un Lucario s’est tranquillement pointé et posté là, puis a commencé à lui taper la discut’… C’est bien mignon tout ça, mais Caro, elle pige que’tchi nada walou à tout ce bordel ! Et d’ailleurs, pourquoi est-il là, au juste ?… Non pas que sa présence dérange, au contraire, Caroline adore les Lucario. Mais… C’est qu’il parle beaucoup, et a vraiment l’air de vouloir lui faire passer un message… Elle s’en veut un peu de ne pas plus le comprendre. Qu’est-ce qu’il pourrait bien… ?

Ah ! Si, attendez, ce Pokémon n’accompagne-t-il pas le type actuellement dans l’arène ? Elle croit bien l’avoir aperçu à ses côtés, un peu plus tôt… Pourquoi focalise-t-il désormais son attention vers elle ? Est-ce que… Cela serait lié à sa prestation ?

Un flash lui traverse alors l’esprit. Elle a peut-être bien une idée de ce qui a pu amener ce Lucario vers elle…

Mais au moment où elle s’apprête à le questionner, un grand bruit retentit en contre-bas. Le rodéo semble terminé… Zut ! Elle a tout manqué ! Le dernier concurrent retourne à sa place sous le regard circonspect des autres participants. Et Caroline a à peine le temps de s’en désintéresser que Emilie prend la parole… L’heure de la remise des prix est arrivée !

« -Nous allons remettre les récompenses ! Nous commencerons par les lots de consolation, et révélerons le top 3 ensuite ! Que les participants suivants s’avancent : … »

Très vite, son surnom apparaît dans la foulée. Caroline sourit, et se lève d’un bond pour se diriger en contre-bas. Mais au moment de passer devant le Lucario, elle lui adresse quelques rapides paroles.  

« -Je n’ai rien compris à ton charabia, mais… Ton dresseur paraît bien se débrouiller. »

Elle conclut sa phrase par un petit coup de poing molasson contre l’épaule du Lucario. Du moins, en apparence… En vérité, elle a à ce moment là concentré toute son aura dedans, comme lors du match. Pas de quoi infliger de quelconques dommages, mais… Juste assez pour permettre au Pokémon de déceler une variation volontaire.

Elle descend ensuite les marches, tout sourire. Au moment d’arriver devant Emilie, celle-ci lui tend une Pokéball.  

« -Et voici pour vous ! »

Caroline fixe la sphère avec de gros yeux.

« -… Ne me dîtes pas qu’elle contient un… »

La présentatrice n’attend même pas la fin de la question pour lui répondre.

« -Si ! Nous avons récemment dû produire un élevage massif de ce Pokémon, et il nous en reste plein en quête de dresseurs. Alors tenez ! »

La blonde se saisit de la Pokéball, et continue de la fixer un certain moment. D’accord. Très bien. Ce n’était absolument pas dans son programme, mais… Eh, les bonnes surprises, ça arrive, non ? Enfin… Elle doit encore s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un Tetâclak like…

Après avoir remercié Emilie, Caroline se détourne et salue la foule. Elle ne souhaite pas spécialement attendre les résultats du podium : pour elle, le dresseur du Lucario est clairement supérieur aux autres participants.

Peut-être aura-t-elle d’ailleurs l’occasion de le recroiser une autre fois…  Et dans un autre contexte, aussi.

Genre, pour un vrai affrontement. ~

HRP:
 

_________________

Lexicaro:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [#Été 2019] Rodeo, baby !   
[#Été 2019] Rodeo, baby !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :