Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 6
 :: Prince des mers :: La proue

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
15% de remise sur une sélection Xiaomi dès 10€ d’achat
Voir le deal

Ranya Iluzion
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 992
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Together
Une nouvelle scène face à elle, il ne reste plus qu’à briller pour Ranya.

On est déjà fin juillet et la jeune fille a encore beaucoup d’énergie à revendre, aussi bien sur le plan des sciences que de la coordination. L’académie laisse comme chaque été l’opportunité aux élèves de faire leurs preuves dans divers domaines très larges, de quoi relever de nouveaux défis dans un cadre totalement inédits. La blonde, désireuse de challenge toujours plus poussé, n’a pas résisté à l’occasion d’elle aussi se donner à 100%. Pour ce qui est de son parcours principal, scientifique archéologue, la danseuse n’a clairement pas lésiné sur les moyens en s’inscrivant à un cours de spécialité ainsi qu’à une mission qui s’annonce déjà exceptionnel. Mais pour elle, il était hors de question de laisser de côté la coordination, son second parcours à l’académie mais surtout sa raison d’être initiale.

Le spectacle annuel de Rosalia lui a comme servi d’échauffement avant ce qu’elle s’apprête à faire aujourd’hui. Evidemment, ses parents n’ont pas du tout apprécié que la représentation ne se déroule pas le 31 juillet comme à l’accoutumé mais plutôt début juillet, pendant l’escale du bateau de croisière. Pour l’enfant, il était hors de question de rater le départ du bateau. Malgré son mal de mer au début du voyage, elle a très rapidement fini par se plaire sur les lieux, profitant chaque instant de vacances bien méritées. Et l’idée de les passer avec ses parents plutôt que dans ce lieu paradisiaque ne l’enchantait pas du tout. Sa prof du conservatoire lui a même passé un savon à son retour mais la blonde n’en a pas eu grand-chose à faire. Désormais c’est elle qui mène la danse, littéralement.

Le spectacle a bien eu lieu. Mais plus les années passent, et moins ce rituel l’intéresse. Evidemment, l’enfant prend toujours autant de plaisir à danser face aux habitants de sa ville qui ont toujours été là pour la soutenir, même à ses tout début où elle marchait à peine. Ils méritent que la danseuse leur rende la pareil en leur offrant ce moment hors du temps. Mais la danse est presque toujours la même, où en tout cas repose sur la base qu’elle s’est construite toute petite. Ce masque qu’elle porte pendant quasiment toute la représentation la gêne désormais, elle qui enfin arrive à assumer son visage sur scène. L’image qu’elle renvoie en tant qu’artiste s’éloigne de plus en plus d’Illusion pour devenir Ranya. Au final, tout s’est bien passé et la jeune fille a repris place à bord du bateau, prête à enchainer avec un autre spectacle.

Le navire ouvre sa scène sur le pont aux amateurs souhaitant dévoiler leurs talents à l’ensemble des participants. L’étudiante a immédiatement sauté sur l’occasion pour s’inscrite en tant que performeuse, bien décidée à prouver qu’elle aussi peut dominer la scène. Son échec à la dernière compétition lui reste encore en travers de la gorge, incapable de digérer le fait que malgré toute la rancœur qu’elle porte envers Sirius, il est infiniment meilleur qu’elle sur tous les domaines de la performance. Alors hors de questions de rester à la traine. Ce n’est qu’en dansant que l’on devient danseuse. Il faut supposer que ce dicton déjà revisité à son domaine s’applique également à la coordination.

A peine avait-elle finit son spectacle à Rosalia qu’elle avait déjà imaginé une idée de chorégraphie avec pokemons. Quelque chose basée sur l’eau. Rien de bien original vu l’endroit où elle se trouvera pendant la représentation mais justement, cela sera dans le thème. Héqet sera la clé de cette idée, seul pokemon eau de l’enfant capable d’une telle prouesse. La grenouille a déjà fait ses preuves dans d’autres spectacles, mais jamais en solo. Il est temps pour elle de briller de la plus belle des manières, en compagnie de sa dresseuse. Les premières inspirations sont déjà là. Plus qu’à s’entrainer toute la journée pour affiner le tout et être capable de donner le meilleur d’elle-même.

Très tôt ce matin, Ranya s’est présentée sur la scène, cachée aux yeux du public pour le moment. Dans son gros sac en bandoulière, des carnets à croquis avec pas mal d’idées et des notes prises. Sur sa tête se tient sa pokemon eau, prête elle aussi à tout donner pour ce spectacle, connaissant tout particulièrement la valeur de celui-ci pour sa dresseuse, désireuse de prendre sa revanche sur celui qu’elle considère en quelque sorte comme un rival.

Mais l’enfant déchante vite quand elle arrive sur place et découvre qu’elle n’est pas seule. Derrière le rideau se trouve déjà l’un des gérants de la scène mais aussi une fille aux cheveux roux qu’elle ne connait que trop bien. Salomé. Ensorceleuse de son cœur qu’elle tente d’oublier, sans réel succès. Le jeune homme, sentant le malaise pesé, s’empresse de le briser un peu en bafouillant.

Je suis désolé il y a eu une erreur sur le planning, vous êtes toutes les deux sur la même journée pour la même activité. Est-il possible de faire cette prestation ensemble ? je vous prie réellement de m’excuser pour cette erreur inattendue, ce n’est pas du tout professionnel et à la hauteur d’un navire d’exception comme le nôtre.

Avant que la rousse ne puisse parler, la blonde répond.

Ne vous en faites pas nous allons le faire toutes les deux. Nous avons une certaine expérience en duo, cela ne devrait pas poser de problème.

L’organisateur les remercie chaleureusement de cet effort de leur part et disparait, laissant les deux jeunes filles dans un silence pesant, le temps à Ranya de réfléchie au pourquoi de ces quelques mots si soudains. Même si la blonde s’était promise de ne plus approcher de trop près Salomé, de peur d’être trompée à nouveau, Ranya est obligée de reconnaitre qu’une alchimie certaine entre elles deux existe, capable de produire des spectacles de très grandes qualités. Et puis après tout, pas question que la présence de la Givrali l’empêche de relever son défi.

Salut…j’avais vu ton Léviator dans l’océan donc j’ai supposé que tu étais ici. Tu es revenue quand à l’académie ?


©️BBDragon


Dernière édition par Ranya Iluzion le Ven 30 Aoû - 15:58, édité 1 fois
Salomé Cobal
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 61
Jetons : 27268
Points d'Expériences : 2058
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin
C'était une histoire que Salomé allait conter.
Celle de son peuple, celle des siens.
Elle ne l'avait travaillée qu'à peine, répétée qu'une fois, mais cela lui avait suffi car il ne lui en fallait guère davantage ; la danse faisait partie d'elle, tout comme ce qu'elle s'apprêtait à montrer sur scène ce soir.
Il n'y avait que Django qui hésitait, éternel frileux des spectacles, lui qui préférait les fouilles plutôt que la performance. La rousse, elle, n'était pas de cet avis et n'aurait vu aucun autre Pokemon pour l'accompagner avec ce qu'elle avait en tête.
Hormis peut-être Miss Acacia, mais c'était là une autre histoire, de celles qu'elle préférait oublier, reléguer au rang de simple souvenir, pour se focaliser enfin sur le chromatique et ses flammes bleutées.

Une fleur rouge parsemait ses cheveux détachés, tandis que son costume de scène se composait simplement d'une robe aux manches longues striées de motifs colorés floraux dans les tons bruns tandis que le haut noir épousait ses formes. Le jupon, quant à lui, lui tombait aux chevilles, rappelant la couleur de ses manches tandis que le carmin s'y frayait une place par pans. Des boucles d'oreille rondes complétaient sa parure pendant que ses pieds étaient chaussés sur des talons de quelques centimètres, pour mieux marquer les temps ainsi que le sol.
Cela lui paraissait une éternité qu'elle n'avait pas revêtu ce vêtement d'apparat.
Et pourtant, c'était elle, entièrement elle, bien que quelque chose lui semblait changé depuis son retour de Kalos, depuis qu'elle avait chassé cette vie que lui avait offerte Sheeana.

Les cymbalettes de son tambourin se rappelèrent à Salomé, la rousse réaffirma sa prise dessus, captivant l'attention du Feurisson par la même occasion.
Mais une ombre se profilait à l'horizon, une ombre qui fit déglutir Salomé car il ne faisait jamais bon croiser un membre du personnel du navire, surtout lorsque celui-ci était en charge du spectacle de ce soir. Carnet et stylo en main, mine penaude, le voilà qui s'avançait tandis que la rousse, elle, n'attendait plus qu'une entière liberté pour préparer au mieux la scène et rendre ce spectacle mémorable.
Et, comme si cela en suffisait pas, Ranya s'approchait par petits pas, Grenousse sur la tête, prenant de suite la parole tandis que le même créneau horaire était occupé par les mêmes danseuses, affirmant que danser ensemble ne les gênerait pas.
Cela fit sourire Salomé qui était loin d'avoir oublié son dernier échange avec la blonde.
Et cela suffit à chasser l'émissaire, les laissant seules entre elles, avec juste leurs Pokemon respectifs pour leur tenir compagnie.
Ranya, la première, brisa le silence.
Suivie de près par une Salomé qui ne savait toujours pas sur quel pied danser à ses côtés, comment se comporter.

– Sheitan passe difficilement inaperçu, c'est vrai... Je suis rentrée mi-juin, juste à temps pour embarquer avec tout le monde à bord de ce paquebot.

L'ambiance est lourde, pesante.
Mais comment la rousse pourrait-elle oublier ce simple « À une prochaine, Ranya. » ? Cela n'avait pas de sens. La Médecin en cherchait un, avait tenté de lui écrire par la suite, pour seulement créer de nouveaux brouillons qui avaient rejoint les précédents, remplissant un peu plus sa corbeille qu'elle ne se décidait pas à vider, trop pleine de messages virtuels.
Même poussée par Logan, elle n'avait rien fait cracher de plus à son iPok à l'intention de Ranya.
Et c'était presque tant mieux.

– Ça a duré plus longtemps que prévu, au final, soupira Salomé sans savoir encore ce qu'elle allait pouvoir lui confier, je suis même pas sûre de savoir pourquoi je suis rentrée à l'académie.

Pauvre Ranya qui ne devait rien comprendre à son discours.
Ce n'était pas avec un « À une prochaine, Ranya. » qu'elle allait pouvoir lire entre les lignes, savoir que l'arrière-grand-mère de la rousse était morte, deviner qu'elle en avait profité pour rencontrer sa mère et croiser ce maudit demi-frère.
Il allait falloir plus qu'éclaircir les zones d'ombres.
Et savoir que Logan en savait plus sur sa situation familiale la tuait.
Ce n'était pourtant pas compliqué d'en parler ; jusque quelques phrases écorchées à prononcées, balayant succinctement les noms de Mélie et Mélodie pour les révéler comme mère de Salomé.

– Granny... Je veux dire, mon arrière-grand-mère, est morte, lâcha finalement Salomé, y avait du beau monde pour ses obsèques, t'aurais dû voir ça.

L'attrape-rêves autour de son cou la brûlait presque.
La rousse ignorait encore la suite de son histoire.
Mais elle ne voulait pas de la pitié de Ranya, alors peut-être, oui peut-être, était-il encore temps de faire marche arrière et d'oublier tout ce qu'elle aurait pu s'apprêter à lui révéler, laissant là ses soucis familiaux.
Car Ranya aussi avait les siens.

– Et c'est là-bas que j'y ai vu...

Sa mère.
Son demi-frère.
Son Farfuret.
Il n'y avait que l'embarras du choix.
Il n'y avait que Salomé pour reculer.
Elle eut un sourire, sourire nouveau, chassant les noms qui se bousculaient pour finalement dévier et arrêter là le flux de ses pensées.

– Que je n'étais plus tout à fait l'une des leurs, glissa la rousse en soulevant le pan de ses jupons comme d'ordinaire lorsqu'elle dansait en tenue traditionnelle, ça me fait au moins un rôle en plus à arborer pour mes prestations. Et le rôle de la gitane, je le connais bien, y aura pas d'écarts.

Oh Salomé.
Elle relâche le tissu qui glisse à nouveau contre ses jambes.
Voilà qu'encore une fois, elle avait écarté la vérité.
Ce n'était pas à Logan qu'elle allait pouvoir se confier, hey !
Django se contenta de soupirer, lui aussi dévasté par ce comportement qu'il ne connaissait que trop bien, mais s'abstenant d'émettre le moindre son en guise de commentaire.

– Si vraiment tu souhaites qu'on fasse la prestation en duo, il va falloir que tu m'en dises plus car ton Grenousse ne m'éclaire pas beaucoup sur tes intentions...

La rousse était en costume, tout le contraire de la blonde. Mais, au vu de ses origines, cela aurait presque pu sembler une tenue ordinaire pour la gitane, même s'il est vrai qu'elle ne s'était jamais amusée à l'arborer dans les couloirs de l'académie, préférant des vêtements plus classiques ou plus sobres, selon le bon vouloir de chacun.


[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_731_SL[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 9300065cql[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Rm8b[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_461_XY[Cours été 2019 - Coordinateur] Together U96v[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1560881474-miniature-leviator-2-0[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1564356350-farfuret[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80Dpimgpshfullsizedistr[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Cwao[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Salome
Ranya Iluzion
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 992
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Together
L’apparition de Sheitan dans l’océan lors du départ du navire de l’académie vers ce fabuleux tour des régions en mer avait finit de confirmer à l’enfant la présence de Salomé sur le bateau. Des semaines se sont écoulées depuis leur dernière confrontation et le départ de la rousse de l’académie pour une durée indéterminée. La danseuse a mis un peu de temps à se relever de tout ça, à reprendre le dessus sur ses sentiments et émotions portées vers Salomé représentant des chaines plus qu’autre chose. D’une certaine façon, de l’eau a coulé sous les ponts et la blonde est déterminée à tourner la page de cette histoire pseudo romantique, reposant plutôt sur une forme de désir charnelle plutôt que sur un véritable amour. Ou en tout cas c’est comme ça que le ressent la scientifique. Pour autant, l’enfant s’est refusée à ignorer complètement la Givrali. Ce qu’elles ont vécu ensemble, quoi que court, fut trop intense pour que la danseuse s’y résolve.

Seulement la tout de suite, organiser une représentation à deux n’était pas forcément dans les projets de la blonde qui avait déjà tout prévu pour sa propre prestation qui devrait avoir lieu dans environ 8 heures. Tout était déjà plus ou moins près dans sa grande besace, de même que pour la rousse, déjà en tenue traditionnelle et prête à danser sous les couleurs de ses origines. Un spectacle que Ranya aurait adoré regarder si ce soir n’était pas aussi en jeu sa propre création, son propre défi, qui n’avait clairement rien à voir avec les origines gitanes de sa partenaire improvisée. D’ailleurs, la danseuse se laisse surprendre à la certaine loquacité de Salomé. Elle qui pensait que la Givrali ne lui adresserait que peu la parole, la jeune fille aux cheveux de feu s’étend davantage sur son départ temporaire et ses raisons, là où l’enfant n’avait plus ou moins rien demandé. Son arrière-grand-mère est décédée, de quoi laisser une expression maussade sur le visage de la demoiselle.  Mais Salomé n’a pas l’air si traumatisé que ça, cachant probablement ses émotions à la blonde, et continue à diverger sur sa place de gitane dans sa famille. L’enfant lui adresse tout de même quelques mots de politesse.

Toutes mes condoléances pour Granny. J’espère que tu ne regrettes pas d’être revenue à l’académie. Et que si c’est le cas, ce n’est pas à cause de moi…

Ranya ne regrette en aucun cas ses mots. Pour autant, elle a parfaitement conscience de leur force et de l’impact qu’ils ont eu sur la rousse. Les rumeurs vont bon train et il est évident qu’en temps que bonne Givrali elle reste très bien informée de ce genre de chose. Sa façon de repousser Salomé n’est pas passée inaperçue et certaines filles sont même allées jusqu’à dire que son absence précipitée était entièrement due à cet événement. Une option que la blonde espérait fausse, sans pour autant en être parfaitement convaincue. Heureusement, la gitane vient d’indirectement lui confirmer que ses mots ne furent pas le déclencheur de son départ, ou en tout cas pas l’unique.

Préférant se reconcentrer sur son spectacle du jour, l’enfant s’assoit sur le sol de la scène sur le pont avant de vider entièrement son sac. A l’intérieur, de nombreux carnets de prise de note, mais aussi une tenue quasiment terminée et de nombreux accessoires et boites de maquillages en vrac. La danseuse jette un œil à sa camarade encore debout et lui fait signe de s’assoir à côté d’elle pour lui montrer ce qu’elle avait en tête. Une fois bien assise, Ranya déplie sa tenue composée d’une combinaison bustier aux jambes un peu larges quoi que resserrée au fond, une veste courte bleue un peu large dans le style vestimentaire de Rosalia ainsi que d’un petit foulard violet à nouer autour de la taille.

Mon costume n’est pas aussi traditionnel que le tien. Il s’agit plutôt d’une création personnelle. Je me suis inspirée du pokemon Sharpedo et j’ai imaginé une tenue lui ressemblant. J’ai regardé des patrons sur internet et j’ai réalisé ça. Les coutures ne sont pas exceptionnelles, de même que la complexité du vêtement. Je ne suis pas au niveau de Sirius pour tout ce qui concerne la mode et la performance, mais je fais de mon mieux pour l’égaler.

Rien qu’en manipulant une fois de plus la tenue, l’enfant réalise les nombreux défauts qu’elle comporte. Même si de loin rien ne transparait, en regardant au détail, les finitions sont loin d’être au top. Certains points ne sont pas bien alignés ni réguliers. D’autres fils ne sont pas bien coupés et les doublures pas toujours impeccables. La blonde grimace légèrement en le réalisant. Heureusement qu’aujourd’hui, ce n’est normalement pas ses qualités de coutrière qui seront jugées mais bien sa capacité à subjuguer le public. La danseuse repose le vêtement au sol et reprend.

Tout cela sera complété par quelques finitions et du maquillage. Si tout va bien ça devrait ressembler à ça. L’enfant montre un dessin sur un de ses carnets à la rousse et continue. La danse que j’ai imaginée est en duo avec ma Grenousse et sera basée sur une sorte de tempête. J’ai envie d’exploiter la dualité entre l’homme et l’océan. Le cadre est relativement approprié pour ce thème. Et la danse reposera sur un élément capital qui ne devrait pas tarder à arriver…a le voilà !


A travers le rideau vient de se faufiler la Sonistrelle de la blonde. Entre ses serres, un objet de taille moyenne mais relativement surprenant est conservé. Un harpon entouré d’une cordelette tressée. Nessie la dépose dans les mains de sa dresseuse avant de se fixer à l’épaule de la blonde, profitant de son attention toute particulière envers l’objet que la pokemon vol vient de dégoter. Une aubaine pour la blonde qui avait des doutes sur la capacité de sa pokemon à lui ramener un tel objet sans se faire attraper.

Génial ! Exactement de la taille que je voulais ! La danse toute entière reposerait sur le maniement du bâton. Un peu comme ce qu’on a fait avec la troupe de cirque, mais sans les flammes.

Très fière de sa préparation jusque là maitrisée, Ranya se relève d’un bon, dominant du regard sa collègue. Un sourire narquois sur les lèvres, la scientifique s’adresse à Salomé.

Je crois que je t’ai tout dit. Maintenant qu’est-ce que tu veux faire ? Me proposer ton plan que je crois déjà avoir deviné ou me suivre dans ma mise en scène ?



©️BBDragon
Salomé Cobal
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 61
Jetons : 27268
Points d'Expériences : 2058
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin
Quelques mots formels s'échappent de la bouche de Ranya mais Salomé ne s'attarde pas dessus, encore moins sur la suite qui aurait pu mettre à mal la rousse.
La vérité était qu'il était encore trop tôt pour savoir si oui ou non la demoiselle regrettait ce retour. Elle évoluait dans un cadre qui n'était pas tout à fait l'académie, n'ayant pas eu le temps de reprendre le rythme scolaire qui se clôturait déjà pour déboucher sur les vacances d'été.
Alors regret ou remord, la Médecin ne le saurait qu'à la rentrée.
Elle se contenta de hausser les épaules, écoutant Ranya et ses folles idées de spectacles. Elle avait toujours été très inspirée et aujourd'hui encore, cette croisière avait su solliciter son esprit, tout comme l'élément qui les entourait, de l'eau tout autour d'eux. C'était brillant. Intelligent. Et subtile. Nul doute que la rousse enviait parfois cet esprit créateur qui était celui de la blonde qui lui semblait fourmiller de mille et une idées.

Salomé, elle, se nourrissait à travers les contes modernes et traditionnels, c'était une lecture nouvelle de son peuple qu'elle aimerait présenter ce soir, à travers une prestation unique, digne des plus grands chorégraphes, dont elle serait la danseuse vedette.
Mais ses plans se voyaient bousculés par le solo transformé en duo.
Elle laissa ses mains s'égarer sur la tenue étrange que lui présentait la blonde, toujours aussi créative, bien que le surfilage laissait à désirer, tout comme d'autres détails qui sautaient aux yeux de la rousse et dont la blonde était bien consciente alors il ne servirait à rien de les lui pointer du doigt.
De toute façon, à une telle distance, les défauts seraient infimes et minimes, invisible à l’œil nu ou presque.
Il n'y avait pas à s'inquiéter.

– Le problème avec toi Ranya, c'est que tu es obsédée par le fait de choisir... Alors que là, clairement, on pourrait faire les deux.

Petite pique concernant Ana à peine dissimulée.
La rousse laissa échapper un rire léger, avant de se taire enfin et de reporter son attention sur tous les détails de mise en scène apportés par la blonde. Oui, jongler avec leurs deux univers serait plus que compliqué mais abordable toutefois ; et puis, Salomé avait un goût prononcé pour les défis, c'était de notoriété publique.

– Le point de départ, tu t'en doutes, est plus que classique. Avec toi qui représenterais l'eau et moi le feu. C'est tellement banal, ça a dû être joué et revisité un nombre pas croyable de fois.

La rousse se lève et attrape au passage le carnet de dessins de la blonde. Elle le garde ouvert à la même page que précédemment, ne se permettant pas de fouiller et de le parcourir sans l'autorisation de sa propriétaire. Et puis, les croquis qu'il recèle ne l'intéressent pas, elle se contente de maintenir le contact avec ce schéma en fil directeur, mains posées contre le papier, l'observant pendant de longues minutes avant de le lancer finalement à Ranya d'un geste preste pour qu'il soit à nouveau sous ses doigts.

– Je te dirais bien qu'on apportera la touche d'originalité avec nos Pokemon mais là encore, ce serait n'importe quoi. J'ai pas l'habitude d'arpenter la scène avec Django, lui, il est là juste pour la pyrotechnie.

La rousse fait claquer ses cymbalettes, comme pour marquer le rythme d'une chanson qu'elle est seule à entendre, captant tour à tour l'attention de Django puis du Grenousse.
Mais plus que tout, c'était le regard de Ranya qui l'intéressait.
Car enfin, elle le comprenait, c'était une chance qu'on lui offrait, comme le soir de leur mission pour la troupe de rue, comme lors de cette fouille où elles avaient pu s'abandonner l'une à l'autre.
Il y aurait bientôt le soir de la représentation à bord du Prince des Mers.
Du moins si Salomé la jouait fine, comme elle s'apprêtait peut-être à le faire.

– Tu voulais une tempête à dompter ? Je t'en offre une ! rigola-t-elle à nouveau avant de se ressaisir, le regard pénétrant celui de Ranya, ah non pardon, j'oubliais, un ouragan plutôt.

Voilà qu'elle en jouait.
Elle frappée par les mots de Ranya presque six mois plus tôt, elle s'en moquait et les utilisait à sa manière. Insolente volontairement, toujours aussi joueuse, de ce même sourire qui ne la quittait pas alors que les cymbalettes claquaient une nouvelle fois pour ponctuer la fin de sa phrase.
Salomé troubadour à ses heures perdues et danseuse le reste du temps.

– Promis, je te laisserai m'apprivoiser.


Elle avait murmuré ces quelques mots.
Avant de se détourner de Ranya, frappant le sol de son talon, toujours sur ce même rythme invisible qu'elle n'imposait pas encore complètement mais qu'elle entendait parfaitement désormais.
La voilà qui se rapproche du harpon, le laissant toujours entre les mains douces et agiles de Ranya, non sans effleurer le dard meurtrier tout juste bon à l'empaler.
Jouer ainsi l'amuse énormément.
Car ainsi vit Salomé.

– Fais attention à bien viser par contre...

Ses mains glissent et chutent pour se poser près de la cordelette, là où les phalanges de la blonde reposent. Il n'y a plus que cette arme meurtrière entre elles deux.
Voilà presque six mois que Salomé n'a pas revu Ranya.
Six mois à écrire brouillon sur brouillon pour les supprimer dans la volée.
Et un harpon entre elles deux pour leurs retrouvailles.
Cela aurait pu être si facile.
Elle aurait pu laisser son front reposer contre le sien ou laisser ses prunelles rubis l'ensorceler, encore une fois.
Mais Salomé ne changerait jamais.
Encore une fois, elle se détourna de la blonde, s'arrachant à elle et délaissant sa peau de porcelaine, virevoltant pour lui faire face à nouveau et la contempler entièrement, pleinement, pour la première fois depuis si longtemps.

– On a une chorégraphie à écrire, non ?


[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_731_SL[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 9300065cql[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Rm8b[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_461_XY[Cours été 2019 - Coordinateur] Together U96v[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1560881474-miniature-leviator-2-0[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1564356350-farfuret[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80Dpimgpshfullsizedistr[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Cwao[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Salome
Ranya Iluzion
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 992
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Together
Plus la blonde s’exprimait à voix haute, plus la jeune fille prenait conscience de l’étendue de sa potentielle performance. Sans vraiment s’en rendre compte, Ranya a usé de toutes les connaissances et expériences qu’elle a accumulées jusque-là pour créer un nouveau spectacle. Evidemment, l’élément déclencheur reste cette cuisante défaite au cours de la dernière compétition performer organisée sur Adala. La danseuse qui était si sûr d’elle avait à peine réussi à se hisser au milieu du classement, très loin du podium qu’occupait Sirius avec brio. Parce que oui, la jeune fille a dû le reconnaitre, il est extrêmement talentueux. Sa performance n’avait rien à envier au plus grand et Ranya n’a pu que constater l’écart de niveau entre les deux, même si ça l’a tue de l’admettre. Alors pour réduire cet écart, la blonde s’est fixée comme objectif de s’entrainer encore et encore, le plus de temps possible pour un jour sortir une représentation de la même qualité que le Noctali. Aujourd’hui encore, tout était prêt pour un entrainement à plus grande échelle.

Mais la présence de Salomé dans l’équation vient tout remettre en cause.

Même si la danseuse tente de s’affirmer en position dominante, elle sait au fond de son cœur l’effet que provoque la rousse sur elle. Devant son aura, sa prestance, Ranya se sent comme happée. Elle a beau lutter encore et encore contre elle, les choses sont loin d’être aussi simples. La Givrali ne se laisse pas impressionner malgré son récent retour et s’affirme face à ce qui doit devenir un duo d’ici la fin de la soirée. La fille aux cheveux de feu s’adresse à elle, mais c’est comme si dans ces mots la blonde devait comprendre deux textes à la fois. Il est évident que Salomé fait référence aux événements qui les ont séparés. La scientifique voudrait répondre. Mais elle préfère se taire face à toutes les idées que la rousse apporte. Le feu et l’eau. L’océan et la tempête. Evidemment qu’une telle mise en scène est classique, mais elle a tellement de potentiel que l’enfant ne peut se résoudre à la rejeter.

Aujourd’hui elle sera l’océan.

Et Salomé son ouragan.

Finalement c’est un peu ce qu’elles ont toujours été. Ranya ne peut oublier ces mêmes mots qu’elle a prononcé quelques mois plus tôt. Ce n’est pas la première fois que Salomé devient un ouragan. Dans sa propre bouche, les mots sont sortis pour la définir. Dans un accès de colère, dans un accès de peur, la fille aux cheveux de feu était déjà devenue cet ouragan. Mais sur la scène du pont, il va prendre vie de manière artistique. En quelque sorte, les deux étudiantes vont raconter leur histoire de manière imaginée. Ranya déglutit. A-t-elle véritablement envie d’expliquer par la danse a des inconnus que sa partenaire possède une force incroyable sur elle mais que la blonde la repousse avec le plus de vigueur de peur d’être blessée ? C’est tellement personnel que ça lui fait peur. Mais la scientifique ne peut pas abandonner face à un tel défi. Ce serait comme donner la victoire à Salomé et Sirius en même temps, pour différentes raisons. Alors elle le fera.

La pokeathlète n’a pas tort. Elles ont du travail si elles veulent pouvoir sortir une chorégraphie d’ici ce soir. Même si une base existe déjà due à leur préparation en solo, il faut assembler tout ça et la blonde lance déjà quelques idées.

J’ai déjà préparé une chorégraphie sur le thème de l’océan. Héqet me servira de support. Le harpon, en plus de rythmer mes mouvements, devait pouvoir me permettre d’éclater quelques bulles à la volée, provoquant une poussière scintillante.

Tout en s’expliquant, l’enfant se laisse aller à ses quelques pas, comme se remémorant du travail de création qu’elle a effectué ses derniers jours. Pieds nus sur le parquet de la scène, les pas s’enchainent. Doux, réguliers, maitrisés, la jeune fille n’a plus rien à prouver sur ses compétences en tant que danseuse. Chaque pas, chaque déplacement semble aussi simple que le fait de marcher. Mais la mise en scène est un art qu’elle ne maitrise pas encore et avant de se laisser embarquer dans la facilité, elle revient sur la terre ferme pour poursuivre.

Si toi tu dois représenter l’ouragan, il va falloir un support en plus de la danse pour le faire comprendre. Des capacités vont devoir être utilisées. De même, ta tenue ne s’incère pas bien dans une telle mise en scène. Il faudrait trouver un pokemon capable d’user de la capacité Ouragan.

Ranya se dirige vers son sac et sort son Ipok. La base de données de l’appareil fourni par l’académie est assez immense, surtout depuis que son meilleur ami Nico lui a installé des tonnes d’application en plus pour pouvoir rechercher pas mal de choses. Après avoir inscrit le nom de la capacité dans la base de données, la jeune fille n’a plus qu’à chercher un pokemon capable d’utiliser l’attaque. Et finalement, c’est bouche-bée qu’elle apprend l’ironique vérité.

Léviator…

Sheitan est l’un des pokemons emblématiques de la rousse. Synonyme de tempête, il est l’illustration parfaite de ce qu’a pu représenter Salomé aux yeux de Ranya pendant un temps. Un ouragan qui brise tout sur son passage, comme son pokemon quand celui-ci est en colère. Une colère qui serait capable de raser des billes. La rousse est identique à son pokemon, mais à plus petite échelle. Salomé ne rase pas des villes mais des personnes. La danseuse secoue la tête pour chasser ses comparaisons douteuses avant de reprendre.

Si on veut jouer sur l’ouragan jusqu’au bout, on pourrait essayer de te composer rapidement une tenue rappelant un Léviator. Léviator serait l’ouragan dévastateur frappant l’océan que je représente, associée à un pokemon marin plus petit mais agressif, un Sharpedo. Evidemment on ne va pas faire intervenir Sheitan sur la scène. Mais un pokemon capable de créer du vent devrait suffire à former ce fameux ouragan, du moins aux yeux du public. Ça te va ?



©️BBDragon
Salomé Cobal
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 61
Jetons : 27268
Points d'Expériences : 2058
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin
Composer une tenue en une journée à peine ? Voilà un défi qui plaisait à Salomé. La rousse avait l'intention de choisir la Mode comme seconde Spécialité dès la rentrée, ce petit challenge serait un moyen comme un autre de prouver qu'elle serait à la hauteur. Mais seule, elle n'arriverait pas à grand chose, et la rousse le savait mieux que quiconque. Même si ses compétences en couture suffisaient, elle qui avait appris très tôt à manier la machine en compagnie de son arrière-grand-mère accompagnée de Sheeana, ses capacités en dessin, elles, laissaient à désirer. Difficile d'imaginer des tenues originales avec de telles lacunes.

– Tu te sens de dessiner ma tenue, histoire que j'ai une base sur laquelle m'inspirer ? Je pense pas que faire une création complète en une journée soit faisable alors il va falloir se rabattre sur de la simplicité... Je pourrais toujours customiser d'anciens vêtements pour me rapprocher le plus possible d'un Leviator ?

Sauf que la rousse pensait armure à la simple évocation de ce Pokemon, ce qui était contre-indiqué au vu du peu de temps dont elles disposaient. Et comme si cela ne suffisait pas, il fallait encore créer une chorégraphie ; même si Ranya pouvait réutiliser la sienne sans souci, Salomé, elle, partait de rien. Heureusement que créer et inventer des pas de danse ne l'avait jamais dérangée. Au contraire, elle était même plutôt douée dans ce domaine alors elle se doutait que cet aspect de leur spectacle ne serait qu'une formalité.

Choisir le véritable partenaire de Salomé sur scène serait plus compliqué. Hormis Sheitan, aucun autre des Pokemon de la rousse n'était capable de produire du vent. Il suffisait de jeter un coup d’œil à son équipe pour constater qu'elle était bien mince face à celle de la blonde, qui continuait de s'agrandir à travers de nouveaux membres ou des évolutions.
Celle de Salomé, elle, perdait en capacité au fil des mois au point de n'avoir plus que cinq Pokemon à ses côtés pour ces vacances estivales.

– Inutile de compter sur Algernon pour créer du vent ; il a ni la carrure, ni les capacités, finit par déclarer Salomé, et si Faulkner était revenu, on aurait pu compter sur son Vent Glacé et d'autres de ses attaques pour nous filer un coup de main à la mise en scène. Mais c'est pas le cas. Django pourrait nous ménager un effet de surprise et un début de tempête avec son Brouillard mais ce sera tout pour le côté météorologique.

Être le moins vu possible n'était pas pour déplaire au Feurisson qui rechignait depuis le début à l'idée d'accompagner sa dresseuse dans cette chorégraphie pyrotechnique. Voilà que cela changeait du tout au tout, que le feu devenait eau et que tout devait être retravaillé de manière à plaire au plus grand monde.

Leur chance résidait peut-être dans le fait que la scène du grand pont était en extérieur, avec pour vue sur l'océan. Peut-être Sheitan serait-il suffisamment adroit pour utiliser ses attaques directement sur la scène, restant de son côté invisible du public tandis que les deux filles pourraient continuer leur représentation pour mieux subjuguer le public ? Il y avait de l'idée mais Salomé le savait ; une mauvaise précision concernant les attaques du Leviator et ce serait le public qui se retrouverait la cible des attaques, mieux valait éviter la catastrophe.

– Sinon, on peut compter sur Sheitan pour l'Ouragan, le Vent Mauvais, Danse Pluie et toutes les capacités aquatiques dont il dispose... Mais il devra les lancer depuis l'océan, directement sur la scène... avec la possibilité qu'il se rate et vise le public.

Ou comment mettre en confiance.
C'était définitivement la meilleure idée du siècle.
De toute façon, Salomé était Médecin donc au pire des cas, elle pourrait toujours s'occuper des éventuels blessés.
Oui, cette idée était vraiment suicidaire mais avait au moins le mérite d'être originale et téméraire.
Le public voulait du spectaculaire ? Sûr qu'il risquait d'être servi ce soir.

– Pour ma tenue, j'imagine bien un truc comme ça, fit la demoiselle en griffonnant sur une feuille vierge, promis, je couds mieux que je dessine !

Et heureusement.
Car cela ne ressemblait pas à grand chose.
Ce n'était pas pour rien si elle avait demandé à Ranya de s'occuper de cette partie-ci mais au moins la blonde avait-elle une vague image de ce que la rousse imaginait de son côté.

– Dans l'idéal, j'aurais bien vu une armure mais... on va partir sur quelque chose de plus... aérien. Et de plus simple à faire en moins d'une journée !

Au moins cela progressait.
Les idées se bousculaient et avec elles, les principales capacités que devrait utiliser Sheitan, du moins si la blonde n'y voyait aucun inconvénient. De même pour le Leviator qui était tout sauf habitué aux prestations mais cela ne devrait pas le changer énormément de son quotidien ; sa dresseuse lui demandait juste d'utiliser ses attaques habituelles mais avec pour but premier celui de divertir plutôt que de détruire.
Une différence de taille, il est vrai.

La gitane n'avait pas compris que la tenue de la Scientifique était censé représenter un Sharpedo, et pourtant, cela semblait être évident maintenant qu'elle avait craché le nom de ce Pokemon. Peut-être parce que Salomé n'associait pas ce Pokemon aquatique à Ranya ? Mais ce n'était pas le moment de remettre en cause sa tenue, encore moins ses choix scéniques, il fallait aller à l'essentiel, encore.


[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_731_SL[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 9300065cql[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Rm8b[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_461_XY[Cours été 2019 - Coordinateur] Together U96v[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1560881474-miniature-leviator-2-0[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1564356350-farfuret[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80Dpimgpshfullsizedistr[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Cwao[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Salome
Ranya Iluzion
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 992
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Together
Les idées fusent dans les esprits des deux jeunes filles et rapidement la possibilité de mettre en scène un Léviator par le biais de Salomé devient comme une évidence. Evidence très ironique mais qui ne déplait pas à la gitane qui imagine déjà comment elle pourrait mettre en scène ce rôle que lui a involontairement attribué la blonde. Rapidement, la Pokeathlète se lance dans de multiples dessins sur son carnet, demandant toutefois à ce que la danseuse les rattrape après coup, reconnaissant que ses talents en dessin sont bien inférieurs au sien. La scientifique ne relève pas et se contente de rester debout, sa tenue entre les mains, pendant que Salomé croque à ses pieds.

Fixant ses vêtements puis la scène, la jeune fille est persuadée que quelque chose ne va pas avec cette mise en scène. Forcément que des choses n’iront pas. Elle est loin d’être pro et tous les changements de dernières minutes imposés par ce duo non planifié occasionneront probablement de léger bug. Pour autant, l’enfant est persuadée qu’il y a là, juste devant elle, une erreur totale de mise en scène qui la bloque dans la suite de sa réflexion. Salomé a beau lui expliquer ses idées et la manière dont elle conçoit le costume mais aussi la façon dont Sheitan pourra intervenir sur scène. Notant le caractère relativement risqué de l’intervention du Léviator sur la scène, la blonde ne relève pourtant pas, continuant de chercher ce petit truc qui la dérange. Jusqu’à ce qu’enfin, les choses s’éclaircirent. Ses longs cheveux roux dansant juste devant ses yeux sont la clé d’un spectacle qui va couper le souffle de tous les spectateurs.

Salomé, tu n’es pas un simple Léviator. Tu es le Léviator Rouge. Voyant que la jeune fille restait perplexe face à cette nouvelle affirmation, la danseuse s’empresse de développer. Il est dit par chez moi qu’un lac au nord de Johto abriterait un Léviator chromatique de couleur rouge. Là-bas, il pleut très souvent et sa colère se déchaine parfois, soulevant des pans d’eau entier, jusqu’à provoquer des tempêtes.

Cette légende est souvent répétée aux enfants de Johto, particulièrement par les aînés des fratries qui veulent faire peur au plus petit en leur disant qu’il pouvait à tout moment raser la ville dans un accès de colère. La blonde n’a pas eu d’aîné pour lui raconter ni de cadet à effrayer mais l’histoire est quand même parvenue jusqu’à ses oreilles dans la cour de récré de l’école mais aussi dans le milieu artistique où la figure de ce pokemon rouge très imposant est souvent utilisée pour personnifier la colère ou la vengeance. Finalement, deux mots qui semblent bien aller à la rousse. La jeune fille se surprend à développer encore davantage.

Mais cette fois le Léviator ne sera pas dans un lac, mais dans l’océan, provoquant une tempête absolument démesurée. L’eau luttera alors pour retrouver son calme jusqu’à ce que, finalement, réalisant qu’elle ne risque rien, se laisse emporter sans danger jusqu’à retrouver la quiétude. Ça peut faire un bon scénario qu’est-ce que tu en penses ?


La danseuse, habituée à la scène, se déplace à travers celle-ci pour déjà réfléchir à ses premières estimations et à leur crédibilité. La scène n’est pas très grande mais suffisamment pour faire intervenir les pokemons tout en mettant en valeur les deux personnages centraux de la représentation. La mer n’est pas trop loin du pont, en espérant que Sheitan maitrise bien ses capacités aquatiques au risque de mettre le public en danger. En clair, Ranya fait reposer de grandes espérances sur ce spectacle. Même s’il n’était pas bien parti, la présence d’un Léviator rouge a de quoi redonner un peps incroyable à la mise en scène. De quoi, elle espère, impressionner son public. Mais revenons à des considérations plus techniques. La danseuse sait pertinemment qu’elles n’auront jamais le temps de confectionner une tenue de A à Z tout en préparant la chorégraphie et leurs pokemons. Alors dans ce cas, il faut utiliser le système D.

Plutôt que de créer une tenue entière, on pourrait en récupérer une et la customiser directement. Est-ce que tu as encore une de tes robes blanches que tu portes souvent ? Si c’est le cas, il suffit de la teindre en rouge et de la faire sécher. A partir de cette base, il ne reste plus qu’à ajouter quelques détails dessus, un peu comme ça, et le tour est joué ! Sachant qu’en plus, il faudra quand même te confectionner des cornes, pour que les gens ne doutent pas une seule seconde de qui tu es. Mais ma foi, tu es plus douée que moi en couture je crois, donc à toi de décider ce que tu veux faire pour ta tenue.

L’enfant avait dessiné tout en parlant très rapidement un croquis de tenue qu’elle imaginait bien, basé sur ces fameuses robes blanches de Salomé. Ranya s’est presque sentie bête d’avouer qu’elle se souvenait parfaitement du type de vêtement qu’à l’habitude de porter la rousse. Une sorte d’aveu indirect que jamais elle n’a pu complètement se détacher d’elle, comme elle lui a portant affirmé quelques mois plus tôt. Mais cette réflexion ne l’avancera à rien dans la mise en scène qui prend du retard à chaque fois qu’elle divergence sur ses souvenirs lointains. La scientifique prend rapidement place au centre de la scène, ses carnets à la main et s’explique auprès de Salomé.

Je te laisse gérer ta tenue mais n’oublie pas qu’on n’a pas beaucoup de temps. Pendant ce temps, je vais rechercher une musique de fond, normalement cela ne devrait pas être compliqué il y a déjà eu des balais sur ce Léviator si ma mémoire concernant mes cours du conservatoire ne me joue pas des tours. Ensuite je commencerais à poser la chorégraphie, en ajoutant ton rôle.



©️BBDragon
Salomé Cobal
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 61
Jetons : 27268
Points d'Expériences : 2058
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin
L'idée plaisait beaucoup à Salomé.
Mais il allait falloir redoubler de création et d'originalité pour que le public se rende compte au premier coup d’œil qu'elle était un Leviator, rouge, et non pas un autre Pokemon marin. Comme l'avait si bien dit Ranya ; elle avait carte blanche pour la tenue et devrait s'en sortir. Elle avait déjà quelques idées pour les accessoires ; notamment pour les barbillons et la crête rappelant indéniablement la forme d'un trident. Elle ne savait pas encore si elle pourrait ou non rendre compte des écailles à travers la méthode proposée par Ranya ; une simple teinture d'une de ses robes, cela lui semblait compromis dans l'immédiat. Elle allait donc devoir s'en passer.

– Pauvre petit Sharpedo prisonnier de mes flots... ne put s'empêcher de commenter Salomé, le scénario me va, je file bosser sur ma tenue, je te tiens au courant par iPok si j'ai un souci, hésite pas à faire pareil de ton côté.

Comme s'il pouvait y avoir le moindre souci.
La rousse abandonna là la blonde, des idées plein la tête et le sourire aux lèvres tandis que l'ombre de cette prestation se dessinait peu à peu dans son esprit.
Elle avait eu raison d'attendre que le hasard s'en mêle.
Raison de ne rien provoquer, juste attendre, et voilà ce cours solitaire transformé en duo, avec Ranya pour l'accompagner, ayant eu la merveilleuse idée de transposer ce qui ressemblait à une part de leur histoire.
Mais Salomé voulait en connaître la fin.
Alors elle regagna sa cabine, fouinant dans la penderie pour y attraper une robe blanche qu'elle ne mettait plus qu'à peine, un nécessaire à teinture rouge et observa l'étiquette de la robe avant de mettre le tout en machine, rassurée de constater qu'elle pouvait opter pour l'option de facilité grâce au coton qui composait le vêtement.

Il n'y avait plus qu'à attendre que le cycle se termine et à observer le résultat, en espérant qu'elle n'avait pas fait la moindre erreur. Pendant ce temps, la rousse se posa sur son bureau pour travailler sur la crête en prenant pour point de départ un serre-tête simple et dépourvu d'ornements pour modeler ensuite une crête en forme de trident, rouge, à base d'aluminium qu'elle modela jusqu'à obtenir la forme escomptée, le tout recouvert ensuite de papier mâché. Il n'y avait plus qu'à peindre le tout, toujours en rouge, en espérant que l'ornement puisse compléter au mieux sa parure de Leviator du Lac Colère.
Et comme si cela ne suffisait pas, la rousse attrapa du tissu doré qu'elle découpa en une bande avec sa taille comme dimensions, y ajoutant une couture à un centimètre du bord sur les deux longueurs des côtés pour ensuite admirer la ceinture terminée ; la couleur n'était pas sans rappeler le doré minoritaire du Leviator rouge ; et cet obi devrait habiller au mieux sa tenue pour ce soir.

Il y avait une foule de détails qui lui venaient en tête, toujours.
Du vernis à ongles, rouge, au rouge à lèvres, doré, sans oublier ses paupières qu'elle agrémenterait là encore de rouge, difficile de passer à côté du Leviator.
Mais ce n'était pas suffisant.
Elle avait bien envie de rendre compte des nageoires du serpent des mers en les créant pour les fixer ensuite sur chacune de ses épaules. Mais difficile en si peu de temps et surtout avec le minimum à sa portée. La pauvre n'avait même pas de worbla pour réaliser ce qu'elle avait en tête et allait devoir se contenter de chutes de tissu, à nouveau, rouge et blanc pour être au plus proche des couleurs des nageoires sur les côtés de sa tête. La rousse découpa un premier pan de tissu blanc puis un second, plus fin, rouge avant d'y faire quelques points pour assembler le tout, donnant tant bien que mal une forme de nageoire à ses tissus assemblés. Mais cela manquait de volume, il fallait encore qu'elle arrive à faire tenir le tout sur ses épaules.
Elle aurait tout le loisir d'y réfléchir en récupérant sa robe, la faisant sécher tout en constatant l'avancée de la transformation ; c'était bien rouge, au moins n'y avait-il plus aucun doute sur la couleur utilisée.

La demoiselle prit une photo de la robe ainsi que de la crête en forme de trident pour montrer son avancée à Ranya, en espérant qu'elle ne chômait pas de son côté.
Un bref coup d’œil à sa montre lui apprit qu'il fallait faire vite si elles souhaitaient être dans les temps. Elle s'accouda à nouveau à son bureau, reprenant les nageoires pour éviter qu'elles ne s'échappent une fois fixées au costume et surtout pour qu'elles adoptent pleinement leurs rôles. Après différents essais, la rousse parut satisfaite du résultat.

Il n'y avait plus qu'à essayer le tout.
Salomé termina d'accrocher les nageoires aux épaules de sa robe, se glissant dans cette dernière et noua la ceinture avant de revêtir le serre-tête. Elle verrait plus tard pour la partie maquillage, là elle se contenta de prendre une photo qu'elle envoya à Ranya, lui précisant qu'elle en avait fini avec la tenue et qu'elle était sur le trajet du retour.
La gitane mit la tenue complète dans un sac de sport, n'oubliant pas le nécessaire à maquillage pour plus tard, faisant en effet demi-tour pour revenir à nouveau sur la scène et y voir une Ranya en pleins préparatifs et intense réflexion, soit pour la chorégraphie, soit pour la musique. Et peut-être un peu des deux.

– Tenue terminée ! Pour une version low cost de Leviator rouge, ça passe bien !

Ah comme elle aurait aimé disposer de davantage de temps pour travailler pleinement sur ce costume. Mais il avait fallu faire des choix, et surtout, des concessions. Salomé n'en restait pas moins satisfaite de ce qu'elle avait produit en quelques heures à peine.
Cela avait bien une gueule de Leviator, hein ?


[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_731_SL[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 9300065cql[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Rm8b[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_461_XY[Cours été 2019 - Coordinateur] Together U96v[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1560881474-miniature-leviator-2-0[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1564356350-farfuret[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80Dpimgpshfullsizedistr[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Cwao[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Salome
Ranya Iluzion
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 992
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Together
La rousse venait tout juste de disparaitre de la scène, laissant Ranya seule avec ses pensées mais surtout avec tout le travail qui l’attend. La blonde connait les capacités créatives de Salomé et ne doute pas une seconde qu’elle sera redoubler d’inventivité pour créer ce Léviator rouge de toute pièce. Après tout, n’était-ce pas une pointe de fierté que la danseuse avait pu lire dans les pupilles de sa partenaire quand elle lui avait proposé cette idée ? Après réflexion plus au calme, la scientifique réalise qu’elle n’aurait probablement pas pu trouver mieux pour elle dans cette mise en scène purement aquatique. Salomé reste et restera à ses yeux, en tout cas pour longtemps, cet immense Léviator rouge.

Fini de rêvasser, la jeune fille a encore du travail. Même si sa tenue est bien avancée il lui reste encore des choses à finir. Pour le bas, l’enfant a opté pour un pantalon un peu large type sarouel mais en moins échancré en tissu léger. Quelques points de couture à ajouter sont nécessaire pour permettre à l’élastique serrant au niveau de ses pieds de tenir, au moins pour la durée du spectacle. La jeune fille se pique à de nombreuses reprises aux doigts mais ça n’a pas d’importance. Tout doit être terminé, le mieux possible. Pour le haut, il s’agit d’un simple bustier blanc. Aucune difficulté pour Ranya qui en avait déjà fabriqué pendant la compétition performer sur Adala. Elle n’a eu qu’à reprendre la même base pour en confectionner un nouveau. Le buste est assorti d’un foulard rose foncé. Là encore système D, la scientifique l’a volé dans les objets perdus du bateau. Plus qu’à le tenir contre ses hanches avec un autre ruban jaune et le tour était joué.  

Encore une fois, la jeune fille dansera pieds nus. Même si le conservatoire lui a quasiment greffé des chaussons de danse aux pieds, l’enfant trouve une certaine liberté beaucoup plus satisfaisante à danser les pieds nues sur la surface que par l’intermédiaire d’une pointe en bois détruisant ses orteils un peu plus à chaque fois. Cela ne se voit pas trop de l’extérieur mais en réalité des radios ont montré que ses os des pieds avaient été complètement déformé par le port prolongé de ses chaussons. Ranya ne le regrette absolument pas et n’hésite pas à réenfiler ses précieux cachés dans sa chambre à l’académie quand cela est nécessaire. Mais parfois, il faut savoir abréger ses souffrances.

C’est pour le haut que la jeune fille a eu le plus de mal. Elle a suivi un patron d’une veste courte aux manches larges, très typique de sa région. Cela fait déjà deux semaines qu’elle travaille dessus et n’est pas tout à fait satisfaite du résultat. Tout en finissant les bordures en tissu bleu, beaucoup plus clair que le bleu marine dominant de la veste, la scientifique réalise qu’elle va devoir suivre des cours approfondis en couture si elle veut rendre des pièces de meilleures qualités. A force d’être penchée sur son travail, l’enfant n’en voit plus que les défauts, tous les endroits où la couture n’est pas droite, un peu décalée, pas très net, qu’un petit fil dépasse et elle en passe. Alors une fois la dernière bordure terminée, Ranya ne perd pas plus de temps, enfile son costume, se saisit de son harpon et prend place sur scène (www )

Rapidement, elle installe son enceinte portative et lance une musique qu’elle a trouvé sur le net, utilisée entre autres pour l’un des balais associés à cet événement historique de la région de Johto. Alternant le calme et l’épique, la scientifique ne devrait pas avoir trop de mal à caler la chorégraphie qu’elle a déjà imaginé sur ce nouveau morceau. De toute façon leur représentation doit être courte, 5 8 minutes tout au plus. Le plus difficile pour elle est d’intégrer la rousse a travers ses propres pas et représenter la dominance qu’elle a sur elle malgré la lutte acharnée à laquelle elle se livre. Ranya n’hésite plus et lance la musique, se laissant porter par ses pas.



Le début est simple. La mer s’agite mais, c’est une agitation saine, une agitation rêvée pour un Sharpedo, prédateur des mers. Elle domine la scène par son amplitude de mouvement. Des pas latéraux, des sauts maitrisés, une occupation totale de l’espace. Le Sharpedo est sur son territoire. Ranya est sure d’elle, en maitrise de qui elle est.

Mais petit à petit, les mouvements perdent en intensité et en vigueur. La mer s’agite encore un peu plus, déstabilisant l’assurance du Sharpedo. Ranya se recroqueville, perd en amplitude de mouvement, et ne pas que se laisse impressionner par l’arrivée terrifiante sur scène du Léviator rouge. L’arrivée de Salomé l’impressionne, et l’oblige à perdre du terrain face à elle. Ses sentiments se bousculent, ils lui font perdre la tête. Ses mouvements, calculés, perde en précision et en cohérence. Le Sharpedo est comme avalé par la tornade provoquée par sa Nemesis. Par sa Salomé.

Ses yeux se ferment, et le Sharpedo ne peut que lutter et essayer de ne pas se noyer face à la créature mystique, toute droit sorti des contes les plus affolants. Mais aussi les plus intrigants. Ranya se laisse submerger par ses sentiments. Perdues dans le corps de son personnage, la jeune fille continue de lutter à travers des astuces toujours plus créatives et artistiques, faisant ressortir de tout son être le mal-être qu’elle ressent à travers son Sharpedo. Le Léviator la domine, l’aspire. Salomé la maitrise, la rend captive.

Mais Ranya a de la force, de la ressource. Cette présence rousse se confondant avec la mise en scène ne la dominera jamais complètement. Encore, encore, encore, la jeune fille respira, luttera, et reprendra sa place. La fierté qu’elle possédait, elle reviendra avec toujours plus d’intensité, comme au début de la représentation. Le Sharpedo ne se laissera pas faire, il reprendra ses terres. Tout comme Ranya reprendra le contrôle de ses sentiments, sa liberté, son indépendance. Elle brisera les chaines, pour un jour peut être redevenir la petite fille complètement indépendante qu’elle était.

La musique s’arrête. Ranya est au sol, a bout de souffle. Elle s’est laissée importer tellement loin qu’elle a cru ne jamais revenir de cette prestation. Cela faisait longtemps que la jeune fille n’avait pas vécu quelque chose d’aussi fort, d’aussi prenant. A côté d’elle, tentant désespéramment de respirer, elle remarque sa camarade tout juste revenue de son propre travail. La blonde hoche tout juste la tête avant de se précipiter sans même se relever vers son carnet. Rapidement, avec probablement la pire écriture du monde, la danseuse reporte tout ce qu’elle a vu et ressenti pendant cet essai. La mise en scène du Léviator était pour elle claire comme de l’eau de roches. Les indications s’enchainent pendant quelques minutes dans un silence total, la scientifique souhaitant se rappeler au mieux de chacune des sensations éprouvées pendant ces quelques minutes d’une intensité inégalée. A la fin, elle rend vivement le carnet à sa camarade.

Est-ce que tu te sens de faire exactement ce que j’ai écrit ? C’est compliqué à expliquer mais…je crois qu’avec ça on peut créer une mise en scène d’un tout autre niveau, quelque chose que nous n’auront peut-être jamais l’occasion de refaire ainsi. Les spectateurs n’en reviendront pas. Il suffit d’ajouter les attaques de ton Léviator et de ma Grenousse a tout ce que j’ai indiqué et on pourra produire quelque chose que le Prince des Mers n’a jamais connu.


©️BBDragon
Salomé Cobal
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 61
Jetons : 27268
Points d'Expériences : 2058
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin
Alors elle la vit.
Alors elle y crut.
Cette histoire, leur histoire, que Ranya contait à elle-seule sur scène tandis que Salomé se voilait derrière les rideaux pour dissimuler sa présence et lui imposer son absence. Elle s'agitait, virevoltait, s'envolait presque, de quoi déchaîner des pleurs à l'océan tout entier, de quoi poser un regard nouveau sur ce Sharpedo docile qui contenait à lui seul l'avenir du Leviator.
Avenir broyé, balayé, le long d'un soir avec Ana, pour quelques mois à ses côtés, pour une vengeance volée et son cœur délaissé.
Une prestation, crue, nue, mais vraie.
Comme elle avait hâte d'être à ce soir.
Comme elle avait hâte de pouvoir la rejoindre et d'unir son souffle au sien pour qu'enfin elle voit le sourire qu'elle arborait en coulisses face à cette vision angélique, face à ce numéro unique qui lui rappelait que le ciel les destinait.
Mais c'était sans compter sur Salomé et son emprise, Salomé et ses airs de pluie, Salomé et son sillon d'ouragan, Salomé et le chaos qui l'accompagnait enroulé autour de ses bras. Elle s'adossa contre le mur, reprenant son souffle, alors que Ranya dansait pendant qu'elle observait, épiait même, mais tant pis pour son cœur.

Maintenant.
Maintenant, elle aurait pu entrer en scène, côtoyer tour à tour Ranya puis le Sharpedo, faire éclater son monde en d'étincelantes bulles tranchantes, des lames aiguisées pour mieux ciseler son âme et ses sentiments, pour mieux la mettre à terre et la terrasser.
Maintenant, elle aurait pu entrer dans la peau de ce personnage qui était le sien, juste elle, Léviator rouge ou Salomé, vipère ou gitane, elle-même ne savait plus. À quand le rôle de l'amoureuse transie ? À quand, dîtes ?
Maintenant, elle aurait pu s'imposer, hurler, balayer la scène d'un seul de ses mouvements, d'un seul geste figer le Sharpedo et lui imposer un règne de terreur et de haine dont elle était seule détentrice.
Maintenant, comme un air d'opéra pour lui permettre de s'envoler pour mieux atterrir, comme un ballet finement dessiné alors que la répétition brillait encore, alors que tout n'était qu'hésitations et balbutiements.
Pourtant, dans cet infini d'essais, dans ce corps tremblant de Ranya, dans cette scène obstinément désertée mais habitée, Salomé comprenait.
Sa chance était passée.
Celle de rejoindre la blonde le temps d'un instant volé qui ne se reproduirait plus.

Ranya à terre, c'est cet instant que choisit la gitane pour s'offrir à sa vue, comme si de rien n'était, sa tenue épousant ses courbes pour mieux compléter la parure de la blonde.
Elle garderait le secret de ce moment entraperçu depuis l'ombre des tentures, se saisissant du carnet renfermant les précieux pas de la chorégraphie, comme si elle la découvrait pour la première fois alors qu'elle était là, cachée à sa vue, quelques minutes plus tôt, se délectant de sa prestance et de sa beauté.
Et de leur histoire amputée de sa présence.

— Je vais essayer, conclut-elle en parcourant le cahier parsemé par la fine écriture de la danseuse, ne t'étonne pas si j'y ajoute quelques modifications concernant mes pas, je m'en voudrais de ne pas pouvoir faire honneur au Léviator rouge de chez toi.

Mais elle lui faisait déjà honneur.
Par son charisme, par son esprit, par tout ceci et bien plus encore. De la danse en passant par ses idées, de son histoire sans oublier son caractère, elle était Léviator alors que tous l'imposaient vipère.
Un rôle de plus à sa hauteur, un rôle de plus à jouer, tandis que celui de Salomé s'en retrouvait délaissé, oublié. Ecorché, son cœur qui hurle pour Ranya. Ignoré, ce cœur à l'agonie pour Ranya. Ne reste plus qu'un sourire subtil, capable de noyer des océans, avec Ranya comme seule destinatrice.

Il n'y avait qu'une magnifique à ses yeux aujourd'hui.
Comment craindre l'échec des attaques de Sheitan avec Ranya à ses côtés ? Comment douter même de la réussite de leur prestation ? Et puis, même si l'imprévisible se produisait ce soir, ce serait presque tant mieux, ce serait presque plus beau encore que cette mise en scène orchestrée, ce ne serait que justice à leur histoire atypique.

Comme elle avait hâte d'être dévorée par la nuit, comme elle était impatiente à l'idée de croiser cette multitude de regards inconnus pour ne plus plonger qu'en les prunelles de la blonde ensuite.
Il lui en aura fallu du temps pour comprendre qu'elle avait merdé, et ce depuis le début avec Ranya. Un été, une année, plus encore, et cela continuait, emportée dans son élan de rancune et s'empêtrant les pieds dans ce châle d'infortune.

Elle tend sa main à Ranya, geste mille fois répété par le passé, geste qui la hantera pour l'avenir, faisant fi tour à tour de la peur et de l'hésitation qui pourraient osciller chez la blonde, juste endossant ce rôle de Léviator taillé pour elle.
Car elle le sait, il n'y aura pas d'autres occasions de répéter, car celle-ci sera la seule qui pourra peut-être faire éclater sa mélancolie et émerger ses regrets qui gémissent encore un peu de cette Saint-Valentin non confidentielle.
Qui a dit qu'il n'y avait pas d'amour heureux ?


[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_731_SL[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 9300065cql[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Rm8b[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_461_XY[Cours été 2019 - Coordinateur] Together U96v[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1560881474-miniature-leviator-2-0[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1564356350-farfuret[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80Dpimgpshfullsizedistr[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Cwao[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Salome
Ranya Iluzion
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 992
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
992
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Together
La danseuse était en nage. Comment pouvait-il en être autrement lorsque l’on sortait d’une telle mise en scène. Sans que Ranya soit véritablement capable de l’expliquer, elle s’est entièrement laissée posséder par la musique. Elle s’est entièrement laissée posséder par sa chorégraphie, par son scénario, par ce qu’elle veut exprimer à tous ses spectateurs du soir. Comme cela ne lui était pas arrivée depuis très longtemps, elle a l’impression qu’Illusion l’a possédé. Même plus que ça. Que la danse l’a possédé. Qu’il n’y avait plus qu’un corps, animé par l’esprit de la danse, par la fougue de la scène, par une divinité au-dessus d’elle.

Enfin c’est ce qu’elle aurait aimé croire.

Car la jeune fille sait en réalité ce qui l’a possédé quelques minutes plus tôt. C’est Salomé. C’est la présence de Salomé. C’est la haine que lui inspire Salomé. C’est la rage que lui inspire Salomé. C’est la peur que lui inspire Salomé. C’est l’attirance que lui inspire Salomé. C’est le danger que lui inspire Salomé.

C’est peut-être l’amour que lui inspire Salomé.

***

Le soir est enfin tombé, et l’heure de leur prestation aussi. Les quelques dernières heures de l’après-midi leur ont permis de s’entrainer davantage. Les costumes terminés, les deux élèves n’avaient plus qu’à accorder leurs mouvements sur la base fournie par la danseuse professionnelle. La gitane a achevé sans trop de mal son costume, représentant à merveille ce Léviator Rouge qui inspire tant à Ranya. La rousse a vite assimilé ce qu’Illusion attendait d’elle. La parfaite associée pour la plus parfaite des compositions.

Le plus difficile repose en réalité sur la présence des pokemons dans la représentation. Faire intervenir un Grenousse est une chose. Faire intervenir un Léviator en est une autre. Les essais ont été nombreux et à plusieurs reprises, Ranya a douté de la réalisabilité du projet. Plusieurs fois, les tornades provoqués par le Léviator, bien que légères, l’ont effleuré plus que de raisons. Plusieurs fois, elle a senti le vent la pousser dans une direction qu’elle refuse de prendre. Plusieurs fois elle a senti l’ouragan la pousser vers sa jumelle incarnée, sans que jamais elle ne cède. Mais combien de temps pourra-t-elle lutter contre le vent ?

Cachées derrière le rideau, le groupe précédent termine sa prestation et range la scène pour laisser place aux deux adolescentes. Entre elles pas de mots, pas d’encouragement. Juste une présence. Une présence lourde mais réconfortante. Une présence dérangeante mais attirante. Une présence pleine de contradiction. Une présence dont la blonde a terriblement besoin pour réaliser l’impossible. Pour exprimer ce qu’elle ne parvient plus à dire avec des mots.

Le silence retombe. La lumière apparait. La musique débute, donnant le signal à la blonde devenue bleue de s’élancer sur la scène. Ranya n’est plus. Illusion n’est plus. Sharpedo est. Les douces bulles crées par Héqet dansent autour d’elle tandis que ses bras souples les esquives pour leur permettre de s’articuler autour de son corps. Petit à petit, elle occupe toute la scène. La scène est la mer. La mer est sans territoire. Là où elle a confiance. Là où elle domine. Là où elle ne peut pas se perdre

Mais un vent, d’abord léger, frôle les jambes de la jeune femme. Petit à petit, toutes les bulles si magnifiquement crées autour d’elles s’estompent, disparaissent dans l’horizon, pour ne laisser place qu’au rouge. Qu’au rouge Salomé. Le Léviator Rouge fait son entrée et balaie ses croyances. Salomé balaie ses croyances. Il malmène le corps de la danseuse qui valdingue sur scène, perd ses appuis, bousculés par l’ouragan se créant doucement mais surement sur scène. Salomé la pousse dans ses retranchements. Animé par la volonté de dominer, le Léviator prend de plus en plus de place. Ses pas impressionnent, ses pas forcent à se questionner en permanence. Salomé la force à se questionner.

Le vent tourne et tourne. La tornade se fait plus intense, peut-être trop, et c’est à Ranya de lutter pour sa survie. C’est au Sharpedo de lutter pour ne pas être dévoré. C’est à Ranya d’empêcher Salomé de la dévorer. C’est au Sharpedo de repousser l’envahisseur, de l’empêcher de s’approcher de trop prêt, de lui montrer qui doit l’emporter. C’est à Ranya de s’imposer face à celle qui l'attire. C’est au Sharpedo de reprendre le dessus, appuyés par ces nouvelles bulles d’eau plus intense. C’est à Ranya de montrer à Salomé qu’elle n’a pas besoin d’elle. C’est au Sharpedo de finalement dominer la scène une seconde fois, repoussant le Léviator Rouge dans les mers profondes. C’est à Ranya de montrer à Salomé qu’elle n’a pas besoin de ce lien.

Il n’y a plus de scène. Il n’y a plus de spectacle. Seulement un immense océan dans lequel Ranya lutte pour ne pas se noyer. Seulement un immense océan dont elle se sent captive. Seulement un immense océan qui ne doit pas l’engloutir. Seulement un immense océan où elle ne se sent pas à sa place. Seulement un immense océan dont elle parvient à chasser l’envahisseur à la force de sa danse. Seulement un immense océan duquel elle parvient enfin à s’enfuir pour atteindre la plage, signant la fin de sa prestation sous les applaudissements d’un public médusé.

Mais même en marchant de nouveau dans le sable, elle sent une chaine à ses pieds. Une chaine qui la ramènera indubitablement vers l’océan.

Une chaine qui la ramènera vers Salomé.

HRP :
Rp terminé o/


©️BBDragon
Salomé Cobal
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 61
Jetons : 27268
Points d'Expériences : 2058
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Z411
8
Johto
16 ans
61
27268
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin
Alors elle la voit.
Alors elle y croit.
Tour à tour Ranya puis Sharpedo, tour à tour forte puis faible, c'est là toute une scène qui se répète, Salomé cachée encore, mais en toute connaissance de cause cette fois-ci, attendant son tour pour surgir, pour mieux arracher ce silence qui la saisit, pour mieux broyer et dévaster la mer et sa faune. Ranya la captive jusqu'à son ombre, silhouette indolente virevoltant le long de son harpon, instrument de mort manipulé à bout de bras. Fluide et insouciante, d'un bond, elle arpente mers et océans, en solitaire éternelle pour mieux la conforter dans son règne de quiétude.

Maintenant.
Maintenant, les eaux se troublent et c'est l'Ouragan qui frappe, c'est Salomé qui entre en scène, c'est le Leviator rouge qui surgit et mugit, d'un souffle rauque et puissant, pour mieux faire trembler le Sharpedo et manquer de l'avaler. D'une bourrasque soudaine, précipitée, voilà Salomé qui vacille et fait vole-face, pour mieux surprendre Ranya et l'étreindre dans ses chaînes.
Pauvre chose fragile entre les griffes de Salomé.
Pauvre Sharpedo entre les mailles du filet.
Sans échappatoire, à jamais prisonnière, et Salomé et son sourire de carnassier au bord des lèvres, ses yeux pétillants de curiosité et, peut-être, de bonheur, tandis que son corps effleure celui de la blonde et à jamais cette prestation dans son esprit.
Il n'y a plus d'Ana pour les faire chavirer.
Plus personne pour les empêtrer, juste Salomé et Ranya au bord des rives et des bouteilles à la mer pour mieux communiquer.
Il lui fallait maintenant prendre la mer, et avec elle, tous les ports du monde, à commencer par Ranya aux récifs perdus dans les yeux.
Il n'y a plus d'Ouragan, il n'y a plus que Salomé, et avec elle toute la fureur dont elle est capable, s'appropriant à son tour l'océan, souhaitant faire sien ce Sharpedo hostile.
La pluie s'élève, comme il est facile de glisser et de se rompre le cou, mais Salomé virevolte, pieds nus, faisant fi de l'eau dans laquelle elle évolue désormais avec une facilité déconcertante, laissant des empreintes de pas à chaque nouveau battement de paupières ou presque.
À jamais un Sharpedo pour mieux lui dévorer le cœur.

Les bulles éclatent, l'écume recule, et les vagues avancent.
Rouge partout, rouge ici, rouge là-bas, rouge tout le temps.
D'un souffle, d'un cri, Sheitan se rappelle à eux, faisant trembler les grandes eaux pendant que Salomé fait le grand saut, porté par le son guttural du titan des mers, se rapprochant un peu plus de Ranya, à deux foulées de cette dernière, pouvant presque l'étreindre de ses tendres chaînes et la faire sienne à nouveau, encore une fois, devant une horde d'inconnus.
Mais Ranya s'évade, s'enfuit, s'évapore entre ses doigts, un bout de tissu arraché sous les orteils malheureux de Salomé, simple déchirure à peine remarquée, étoffe vite dissimulée d'un coup de pied furtif de la part de la rousse, aller simple pour les coulisses, permettant au Sharpedo de lui glisser un peu plus entre les doigts.

Il n'y a plus de haine enfin. La tempête a reculé, tout comme Salomé, laissant seul le Sharpedo obstiné dans son refus.
La brise les caresse et l'iode inonde encore une fois leurs narines, pour mieux leur rappeler leur terrain de chasse, tandis que Ranya devient sémaphore à l'approche de Salomé.

La mer a disparu et les lumière se rallument, permettant aux deux jeunes filles de saluer, leurs mains l'une dans l'autre, avant de s'éclipser enfin vers les coulisses et d'abandonner là une part théâtrale de leur vie, une scène qui s'est jouée à deux, sans un mot.

Il n'y avait plus de rôle à jouer désormais.
Il n'y avait plus que Salomé.



[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_731_SL[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 9300065cql[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Rm8b[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_461_XY[Cours été 2019 - Coordinateur] Together U96v[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1560881474-miniature-leviator-2-0[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 1564356350-farfuret[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80Dpimgpshfullsizedistr[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Cwao[Cours été 2019 - Coordinateur] Together Salome
Compte PNJ
Icon : [Cours été 2019 - Coordinateur] Together CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12868
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together CeOUB4f
-
-
0
0
12868
pokemon
[Cours été 2019 - Coordinateur] Together CeOUB4f
-
-
0
0
12868
Compte PNJ
est un PNJs
Modération Ranya / Salomé

Appréciation
Ce fut...intense. Au final, on reste sur énormément de dialogue et de réactions aux paroles de chacune des deux jeunes filles, mais le parallèle entre la focalisation de Ranya sur leur numéro et la tension de Salomé par rapport à tout ce qu'elle sous-entend (même sans le vouloir), ça te happe et ça ne te lâche plus.
Les préparatifs du numéro en eux-mêmes sont bien décrits, les questions rapidement résolus et la performance est finalement bien plus ressentie et vécue lors de sa préparation, que durant le spectacle lui-même.
Il m'est difficile d'étoffer plus ce commentaire, puisque les posts se ressentent plus qu'ils ne se lisent du coup je me contenterais de dire...bon travail.

Note: 16/20
Fini Hors-délai, pas de gain supplémentaire !



[Cours été 2019 - Coordinateur] Together 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum