[Alternance] Flamma
Calua R. Kana
Calua R. Kana
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 454
Points d'Expériences : 704
Coordinateur Performer
Sujet: [Alternance] Flamma   Lun 2 Sep - 16:34
‘’Branle-bas de combat ! Tout le monde debout, si on tarde trop, on arrivera pas avant la nuit !’’

‘’Grmblffff’’

Les cheveux en vrac, à moitié enfoncée sous la partie molletonnée de son duvet et le regard identique à celui d’un Spinda...Pas de doute, Calua n’était clairement pas en état de se lever. Même si Melissandre avait déjà quitté la tente qu’elles partageaient (dans un silence...perturbant), la jeune fille aurait probablement eu besoin d’un peu (beaucoup) plus de temps pour émerger.
Autour d’elle, le reste de la troupe s’attelait déjà à démonter piquets et tentes pour refaire leurs sacs,, avant de repartir pour leur ascension jusqu’au Chemin Ardent.

*Clang*

‘’EEEEEEEEH !’’

‘Woops, pardon Calua. J’aurais pas dû tirer comme ça, tu penses ?’’

Elle foudroya du regard Aidan, qui non content de l’avoir tirée du lit en sursaut, venait tout bonnement de faire s’effondrer la toile de sa tente sur son duvet. Tout en maugréant, Calua se traîna hors de ce dernier, pour s’extirper ensuite de la tente effondrée : et comment allait-elle se changer, maintenant, hein, espèce de grand imbécile ?
Devant son regard noir, le jeune homme se contenta d’un sifflement innocent, avant de lui tendre la main pour l’aider à se mettre debout. Elle avait du mal à savoir si elle devait être amusé par ses actes...ou si elle éprouvait une envie irrésistible de l’étrangler par moments. Remettant cette décision à plus tard, la jeune fille entreprit de rassembler ses affaires, pour participer à l’effort commun.

‘’Dis Calu’, t’aurais pas un tour de magie pour ça, j’vais craqueeeeer !’’

Avec un éclat de rire, la jeune fille vola au secours de Clélia, à moitié entortillée dans les différents paquetages qui constituait sa tente. Pas de magie à disposition, mais l’aide d’un Coxyclaque déterminé, qui fit usage de ses six bras pour sortir la pauvre victime de ce piège. Avec un regard reconnaissant, Clélia acheva de lier ses affaires autour de son duvet pour ensuite charger le tout sur son dos. La magicienne ne tarda pas à l’imiter et la petite troupe se rassembla autour d’Axel pour la suite du trajet.

‘’En route, mauvaise troupe ! Et Calua, viens par là, j’veux que tu me remontres ton truc, là...j’suis sûr que je vais trouver !’’

Après leur première nuit sous les étoiles, Axel n’avait rien trouvé de mieux que de demander à Calua de leur montrer un ou deux petits tours de son cru. Depuis, la jeune fille était devenu sa cible favorite pendant les balades, leur mentor étant obsédé par l’idée de comprendre comment elle s’y prenait pour faire disparaître et réapparaître ses cartes, ainsi.
L’ascension commençait par une pente douce, suivi d’un ensemble d’escaliers naturels qui formaient de véritables marches, jusqu’à ce que finalement, le groupe soit forcé de recourir à leurs Pokémons pour passer les véritables murs rocailleux qui se dressaient devant eux. Calua put ainsi apercevoir un Saquedeneu couvert de cicatrices jaillirent d’une Pokéball de Mélissandre, juste avant que le type Plante ne hisse sa dresseuse en hauteur. S’approchant d’Axel qui surveillait la manœuvre, elle se fit toute petite, en laissant échapper la question qui lui brûlait les lèvres.

‘’Dis...Elle t’as dit, à toi, pourquoi elle est venu avec nous ?’’

‘’Pas vraiment. Je pense que c’est pour les mêmes raisons que vous...et puis, elle a déjà du punch, ça a l’air de lui plaire de se dépasser.’’

‘’Oui mais...J’ai pas vu un type Feu dans son équipe, c’est bizarre, non ?”

‘’Pas plus que ça. Si ça t’intrigues tant, tu devrais juste lui poser la question...Elle va pas te manger, tu sais ?’’

Ignorant la taquinerie, Calua reporta son attention sur Mel qui avançait toujours plus loin sur le chemin...Non, décidément, c’était vraiment bizarre. Après avoir aidé Axel à franchir l’obstacle à son tour, ils rejoignirent le reste du groupe pour...une nouvelle paroi. Et après celle-ci, ô surprise, une autre paroi. Un manège qui dura bien trois bonnes heures, au terme desquelles, leur guide ne put retenir un rugissement de satisfaction.

‘’Enfin...Chaque fois que je viens, c’est toujours le même coin qui m’épuise. Mais on est arrivé, vous pouvez souffler !’’

Du point de vue de Calua, ses courbatures devaient avoir des courbatures : leur petit groupe avait réussi à vaincre les parois du Mont Chimnée, pour venir s’établir dans une petite anse de pierre en flanc de montagne. À quelques dizaines de mètres, une ouverture béante dans la paroi marquait l’entrée du Chemin Ardent, bien qu’Axel est précisé qu’ils s’exerceraient dès le lendemain, en extérieur.

‘’Raaah, j’ai super faim ! C’est à qui de faire la cuisine ?’’

‘’À toi.’’

‘’Mais…’’

‘’T’énerves pas, Calu, j’vais t’aider ! Arrête de rire, toi, et sors le matos !’’

Complètement fourbue, la Pyroli accueillit avec soulagement le contact de son duvet, après un repas rapidement expédiée. C’est à peine si elle remarqua l’absence habituelle de réponse à son ‘’Bonne nuit’’, lorsque Mélissandre vint également se glisser dans son duvet.

*Crac*

...Un bruit. tout simple, intense mais...elle l’avait entendu. Roulant sur le côté, Calua se retrouva face au vide, à l’emplacement qu'aurait dû occuper Mélissandre. Aucune trace de la jeune femme et un coup d’oeil à l’extérieur ne lui dévoila que les profondeurs de la nuit. Elle était peut-être juste sorti pour faire un tour (ou pour faire pi /sbaf)...N’est-ce pas ?

********************

‘’*Miom*...Dis Mel’, t’aurais du nous en parler, hier. C’est pas beau à voir, je vais chercher la trousse à pharmacie.’’

Assemblé autour des restes du feu de la veille pour le petit-déjeuner, la troupe se figea lorsqu’Axel orienta leur attention sur la jeune femme : du poignet jusqu’à l’index, une longue entaille rougeoyante semblait toute fraîche. Le regard de Melissandre ne broncha même pas, tandis qu’elle se laissait bander la main...Le genre de regard qui n’incite pas vraiment à l’interroger sur l’origine d’une telle blessure, en fait.

‘’Bon, c’est pas tout ça...on repart pour un exercice du tonnerre ! Maintenant que vous avez à peu près compris comment maîtriser un type Feu, j’vais devoir vous aider à faire face à un problème que vous rencontrerez fatalement un jour : la peur des flammes. Vous voilez pas la face, c’est instinctif, on en a tous un peu peur.
Ce que j’aimerais vous apprendre, c’est à faire en sorte de garder votre calme quand vous y êtes confrontés, pour pouvoir réagir à tête reposée ...Allez, on se met en place, chacun sur une colonne devant moi ! ‘’


Tout en libérant un Dracaufeu à l’air vindicatif et un Tortank massif, leur instructeur alla se placer une vingtaine de mètres plus loin, leur laissant le soin de se positionner à une certaine distance les uns des autres. Le temps pour chacun d’entre eux de sortir leurs Pokémons et les duos s’établirent : Calua et Ash, Clélia et son Mélancolux, Aidan et un Camerupt pataux et enfin Mel qui cette fois, était accompagnée...d’un Chetiflor.
Un peu étonnée par l’apparition du frêle type Plante, Calua n’eut qu’une fraction de seconde pour réagir, lorsque un mince jet en fusion balaya les airs au-dessus de sa tête; la vague de chaleur manqua de la faire se recroqueviller sur place et elle découvrit le visage d’Axel , baigné par la lueur des flammes de son Pokémon : il avait l’air presque...extatique.

‘’C’est beau, hein ? Maintenant, écoutez-moi bien : mon bon Calcifer ici présent va lancer des attaques Lance-flammes aléatoirement dans votre direction. Pas d’inquiétude, il visera toujours au-dessus de vos têtes.
Ce qui compte, c’est la direction de l’attaque : si elle passe pile au-dessus de vous, c’est raté. A vous de voir comment vous allez esquiver sur le côté ou en restant parfaitement immobile si l’attaque ne vous visait pas réellement.  Quand à vos Pokémons, même chose avec mon Tortank mais s’ils se trompent, ce sera douche glacée pour tout le monde jusqu’à ce que ça rentre ! Attention...prêt...C’est parti !’’


La première attaque manqua de faire tomber Calua à la renverse : les flammes étaient si puissantes, qu’elle sentit presque sa peau se racornir à leur passage. Et pourtant...Elle ne pouvait pas détacher les yeux des flammèches résiduelles, qui tourbillonnaient autour d’elle. C’était tout simplement...beau. Éphémère, ultra-destructeur, certes, mais beau.

‘’Dis, Calua, tu comptes la laisser se débrouiller toute seule encore longtemps ?! Allez, réagis !’’

‘’Euh, oui !’’’

Prise de court, elle n’avait pas encore donné le moindre ordre à Ash : la Ousiticram avait déjà écopé de deux Pistolets à O, malgré ses cabrioles pour éviter les tirs du Tortank. Volant à son secours, Calua se rendit vite compte qu’entre les mouvements trop amples de la type Feu et le fait qu’elle devait aussi se concentrer sur l’exercice...les choses ne se présentaient pas vraiment biens.

‘Bouge...Euh, non, j’veux dire à droit..OUAH ! Pardon Ash, fallait pas bouger...Là, il va tirer !’’

Si Calua parvenait à peu près à éviter que les jets de flammes ne la surplombe, impossible de diriger sa Ouisticram correctement. Mais lorsqu’elle se concentrait sur Ash, c’est sa propre position qui devenait beaucoup trop statique.
De leur côté, les trois autres semblaient obtenir des résultats divers : comme un duo de feux-follets, Mélissandre et son Chetiflor se déplacaient à toute vitesse, sans qu’aucune attaque ne vienne les perturber. Clélia galérait à peu près autant que la jeune magicienne et son Mélancolux semblait sur le point de tomber KO. Quand à Aidan…

‘’Hop, hop, hop...Chérie, tu veux un coup de main ?’’

‘’Pff...pff...Même pas...en rêve.’

‘’C’est toi qui voit.’’

Abasourdie, Calua put constater que le jeune homme n’avait absolument pas l’air essoufflé. Pourtant, mains dans les poches, il se contentait de petit pas de côtés sans jamais ralentir. Son Camerupt, quand à lui, ne bougeait que d’un seul mouvement de temps à autre et était totalement épargné par les assauts du type Eau d’Axel .
Au terme de deux bonnes heures d’exercice, ce dernier déclara la fin de l’épreuve...pour libérer une Calua qui sentait le brûlé et une Ash complètement lessivée, qui s’effondrèrent d’un même mouvement.

‘’C’était pas trop mal. On recommencera demain, pour le moment, essayez de vous poser un peu. Et personne ne s’approche du Chemin Ardent sans moi, j’veux bien jouer les guides mais pas d’imprudences !’’

C’est pratiquement en rampant que Calua rejoignit le campement, accompagné de sa Ouisticram. Clélia se joignit à elle tandis qu’elle se changeait et qu’elle tentait de rendre un peu d’énergie à son Pokémon, sous l’oeil amusé d’Aidan. Assis sur une souche, le jeune homme se contentait de jouer avec un jeu de cartes, empruntée à la magicienne, la veille.

‘’Vous n’avez pas l’air très en forme...Y’a quelque chose que je peux faire pour aider ?’’

‘’Virer ce sourire de ton visage, ça me semble un bon début.’’

‘’Et aussi...nous dire comment tu fais pour y arriver ?’’

‘’Oulah, c’est beaucoup demandé...La question, pas le sourire. Tu sais que t’adores ça chez moi, Clélia.’’

‘’Oui, autant que je risque d’adorer te frapper si tu ne réponds pas à Calua.’’

‘’Tout doux, tout doux ! Vous savez quoi...J’vous propose un truc. On a un moment avant le prochaine exercice, donc autant se faire un petit jeu : poker à trois, si l’une d’entre vous gagne, je vous donne mon truc. Sinon, vous me faites mon tour de vaisselle ce soir.’’

‘’Pff, comme si on allait…’’

‘’Pari tenu !’’

‘’Calua ! Faut que je te préviennes, il..’’

‘’Rien du tout ! Je fais la donne sur le premier tour, si ça va à tout le monde ?’’

Les yeux brûlants de motivation, Calua balaya d’un grand geste la souche la plus proche, avant de faire signe à Aidan de la rejoindre. Le jeune homme se contenta d’un fin sourire, avant de  prendre place, tandis que Clélia s’asseyait également, l’air peu convaincue. De son côté, un certain Coxyclaque vint se placer juste derrière sa dresseuse, quelque peu anxieux quand à ce qui allait suivre. S’il y avait bien une personne qui avait déjà eu l’occasion de redouter ce genre de petit jeu en présence de la Pyroli, c’était bien lui.
Une à une les cartes volèrent vers leurs nouveaux propriétaires et lorsque la magicienne redressa la tête pour contempler son jeu…

************************

‘’Brelan !’’

‘’Full, j’ai  gagné !’’

‘’...’’

‘’...Et bien ? T’as rien à lui dire, mon chéri ?’’

‘’Si. Quand tu seras majeure, je t’invite une semaine à Céladopole pour te faire visiter la ville, princesse...Surtout son casino, en fait.’’

Tout en rassemblant les derniers ‘’jetons’’ (cailloux serait un terme plus juste) d’Aidan, Calua lui décocha un grand sourire ironique, avant de reprendre la parole. Sur les sept dernières manches, le pauvre homme n’avait réussi à remporter qu’une seule d’entre elles...Et semblait davantage surpris que réellement abattu.

‘’T’es incroyable, Calua. L’avant-dernière donne, j’étais sûr de t’avoir refilé à peine de quoi former une paire, et encore.’’

‘’Je le savais ! T’as encore essayé de tricher !’’

‘’Tu t’attendais à quoi, ma chérie ? Par contre, j’aimerais savoir comment tu t’en es rendue compte, princesse.’’

‘’Euh...En fait, dès la première partie. Tu coupes tes cartes à la manière de Kalos du coup, si ça avait été fait correctement, t’aurais dû commencer par distribuer à Clélia, pas par moi. Après, quand ça a été à mon tour, j’ai juste fait la même chose que toi...mais en mieux’’

Côte-à-côte, les deux amoureux ne pouvaient qu’ouvrir de grands yeux devant le naturel de la magicienne, tandis qu’elle recommençait à battre les cartes. Ben quoi ? Elle passait sa vie à les manipuler, à la longue, on apprend deux ou trois petits trucs. Si Apollo avait démarré la partie, les pattes sur les yeux, il affichait un air extrêmement satisfait en tapotant de l’une des ses pattes, l’épaule de sa dresseuse.
Après avoir rangé le paquet, Calua reprit d’un ton innocent, malgré la satisfaction évidente qui brillait dans ses yeux.

‘’Du coup...pour ma question?’’

‘’*soupir* Ok, ok. Ça n’a rien de sorcier, en vérité….Quoi que, on pourrait sans doute parler de magie.’’

‘’Eh te moques pas de moi !’’

‘’Je suis sérieux, Calua. C’est exactement ça ma magie à moi, j’applique juste une logique toute simple : Ne te méfie pas de ce que tu vois, mais plutôt de ce que tu ne vois pas.’’

‘’Qu’est-ce que tu veux dire ?’’

‘’Tout à l’heure, pendant l’exercice...Comment est-ce que tu as choisi ta place par rapport à tout le monde, face à ce Dracaufeu ?’’

‘’Euh...Au hasard ?’’

‘’Première erreur. Si tu veux contrôler les choses, tu le fais dès le départ, tu ne te laisses jamais rien dicter. Avec un gros pataud de Camerupt comme Eugen, je n’aurais jamais dû lui permettre de tout esquiver comme ça. Et pourtant...Il n’a pas été touché une fois, pas une seule.’’

‘’Tourne pas autour, dis-moi comment t’as fait !’’

‘’J’y viens. C’est une question de position. Rien de plus. Orientés comme nous l’étions, ni son Dracaufeu, ni son Tortank n’avaient le maximum d’amplitude nécessaire pour tirer comme ils le désiraient.
Ensuite, à chaque fois que je me déplaçais ou qu’Eugen bougeait, on se positionnait tout simplement de manière à ce que l’attaque suivante soit forcée de partir dans une direction que NOUS avions déterminés. Ces deux Pokémons ayant pour ordre de nous viser chacun notre tour, il suffisait donc de les faire tirer, là où ça m’arrangeait, sans qu’ils s’en rendent compte.
Satisfaite ?’’


….Ok, elle ne s’attendait pas à ça. Presque subjuguée, Calua ne réagit de nouveau que lorsque Apollo vint lui refermer la bouche d’un mouvement de patte. Tout aussi choquée, Clélia se mit soudainement à bourrer son ami de coup de poings dans les côtes, déclenchant un concert de protestations de la part de celui-ci !

‘’Et t’aurais pas pu nous le dire, tout simplement ?!’’

‘’Mais...mais sinon, y’avais aucun intérêt à l’exercice pour toi, attends !’’

Laissant le couple régler ses problème, la petite magicienne n’en revenait toujours pas. Au final, c’était bien ça : de la simple prestidigitation, montrer quelque chose à la cible tandis que l’autre main exécutait un tour incroyable. Et elle s’était laissé prendre comme une débutante, la honte…
Après avoir fait signe à Apollo de la suivre, la jeune fille se redressa  pour quitter le campement d’un pas hésitant. Elle avait besoin de réfléchir...Si ce que faisait Aidan était un simple tour, elle devrait peut-être s’en inspirer. Et en même temps, il y avait sans doute plus à apprendre de tout ça, non ?
Perdue dans ses pensées, elle manqua à plusieurs reprises de percuter rochers et buissons sur son passage, et Apollo fut même forcé de la soulever brièvement pour lui éviter la chute dans une crevasse. Au hasard de ses pérégrinations, la Pyroli capta soudainement un son étrange.

*CRAC...CRAC*

Hm ? Tremblement de terre ? Non, tout simplement une silhouette familière , qui semble bien décidée à broyer chaque rocher qui se mettrait sur son chemin : à quelques mètres devant elle, dans un recoin à flanc de montagne, Mélissandre et son Blizzi semblaient plonger dans une grande concentration. les poings serrés, la jeune femme frappait à répétition un rocher massif, avant d’être imité par son Pokémon quelques secondes plus tard.
L’apparition de Calua sembla même passer inapercue, la Pyroli tirée de sa rêverie par le spectacle qui s’offrait à elle. Sans doute risquait-elle de déranger, elle devrait peut-être…

‘’Salut.’’

Aucune agressivité ni surprise dans la voix de Mélissandre, lorsque cette dernière se retourna en direction de la Pyroli. un peu incertaine sur la conduite à tenir, cette dernière se rapprocha rapidement, tandis que la jeune femme reprenait son étrange manège.
Au bout de quelques minutes d’un silence pesant, n’y tenant plus, Calua profita d’un bref ralentissement dans les coups pour reprendre la parole.

‘’Dis...Tu fais ça tous les jours ?’’

‘’Yep. Important pour rester en forme.’’

‘’Et tes Pokémons aussi ?’’

‘’Evidemment.’’

‘’C’est que...C’est pas un peu brutal ? J’imagine que c’est comme ça que tu t’es fait mal, cette nuit et...Pardon, pardon, j’voulais pas m’en mêler, c’est juste que...Ben, j’ai vu que t’étais sorti et j’ai imaginé que, voila…’’

Aussi rouge qu’une pivoine, Calua se recroquevilla presque, lorsque Mélissandre se rapprocha d’elle, la surplombant de toute sa hauteur. Concentrée sur la sueur qui maculait les habits de la jeune femme, la Pyroli se figea lorsque la main de cette dernière vint lui tapoter la tête.

‘’C’est gentil de t'inquiéter. Ça va, aucun problème.’’

Reprenant position face à son rocher, Mélissandre parut se concentrer...avant d’asséner une retourné du pied extrêmement rapide à sa cible, pour s’immobiliser ensuite, jambe tendue à quelques centimètres de la roche !
Fascinée, Calua prit place sur un rocher proche, tandis qu’Apollo rejoignait le Blizzi, qui le contemplait d’un air assez curieux. Le petti type Glace s’enhardit même à offrir l’un des fruits qu’il produisait à Calua et tout en le grignotant, la Pyroli tenta de reprendre leur ‘’conversation’’. Après avoir enchainé deux katas supplémentaires, Mélissandre s’empara d’une serviette sur une branche proche et vint s’asseoir à ses côtés, tout en s’étirant.

‘’J’ai pas osé te demander mais...C’est normal que tu n’es aucun Pokémon feu dans ton équipe ?’’

‘’Oui.’’

‘’C’est pas un peu...risqué?’’

‘’Je travaille à l’Arène de Céladopole. Pas mal de dresseurs viennent. La plupart ont des types Feu.
...Kellam, t’éloignes pas.’’


Le doigt tendu en direction de son Blizzi, la jeune femme parut pensive un instant, avant de reprendre.

‘’On ne peut utiliser que des types Plantes. Alors, j’essaye de compenser. Sinon Erika n’aura droit qu’à des adversaires indignes d’elle.’’

‘’Mais du coup, pourquoi est-ce que tu t’infliges tout ça ? Ce sont tes Pokémons qui sont sur le terrain, non ?
...j’ai...j’ai dit une bêtise ?’’


Vu le regard peu amène que lui adressait son interlocutrice, Calua souhaita de tout son coeur maitriser l’attaque Tunnel ! Pourtant, l’ombre sur le visage de Mélissandre passait en quelques secondes, avant que la jeune femme ne lâche un profond soupir.

‘’C’est normal. Tu n’as pas l’habitude.’’

‘’De quoi ?’’

‘’De combattre pratiquement tous les jours. Quand tes Pokémons se battent, tu te bats aussi. Même si t’en as pas besoin, par respect, tu le fais. Ça doit être réciproque.
Tu vois, je n’ai que des types Plantes. Un vrai dresseur, son équipe est varié pour pouvoir s’adapter. Moi, je ne peux pas. Alors, s’ils fournissent deux fois plus d’efforts pour compenser leurs faiblesses aux attaques Feu, je le fais aussi.’’


‘’Et...ça marche ?’’

‘’Pas souvent. Mais, on a déjà vaincu un Maganon, Kellam et moi.’’

‘’...Comment t’as fait ça ?!’’

‘’Siffl’Herb puis Vibraqua. Le dresseur a rien compris. Très drôle à voir.’’

‘’J’imagine. Mais toi, t’es une vraie dresseuse…’’

‘’Et pas toi ?’’

‘’Je sais pas. Mon truc à moi, c’est la magie.’’

‘’J’ai vu tes tours. J’aime beaucoup.’’

‘’C’est...c’est vrai ?’’

‘’Oui. Je serais incapable de faire ça.’’

‘’Tu veux apprendre ?’’

Pour la première fois, Calua put observer un air de surprise fugitif passer sur le visage de Mélissandre. Triturant sa natte, la jeune femme prit quelques secondes pour réfléchir, avant de répondre.

‘’On pourrait tenter. Mais j’aimerais savoir...Si tu sais faire ça, pourquoi tu ne t’en sers pas ?’’

''Pour quoi ?''

''Le combat. Tes tours de cartes. La tête d'Axel quand il te voit faire, imagine ton adversaire comme ça.''

‘’C’est juste des petits tours, hein…’’

‘’Si tu le dis.’’

Elle marque un point, là. Calua ne pouvait le nier : elle n’avait jamais encore réellement mixé sa magie avec un combat Pokémon. Si elle était capable de faire vivre l’imprévu dans ses numéros, peut-être qu’elle tenait quelque chose à quoi se raccrocher pour trouver son propre style de combat. Pensive, elle mit quelques secondes à réaliser que Mélissandre s’était redressée et repartait vers le campement.

‘’Tu viens ?’’

‘’Ou-oui, j’arrive !’’

********************

‘’Mouahahahaha, j’espère que vous êtes prêt pour le deuxième round ! C’est parti pour le barbecue, en avant toute !’’

De nouveau disposés en ligne, les participants semblaient bien plus déterminés que la veille. mais ce qui frappait le plus...C’était l’absence de Calua !

‘’...Elle a oublié de se lever ce matin, ou quoi ?’’

‘’Non, je l’ai vue se préparer après le petit-dèj, elle a dit qu’elle avait juste un truc à finir.’’

‘’Attendez-moiiiiiii !’’

Débaroulant du campement, la Pyroli semblait complètement essoufflée : Ash sur l’épaule, elle vint prendre sa place, malgré l’air intrigué d’Axel . Puisqu’aucun autre incident ne l’empêchait de commencer, il ne tarda pas à donner le signal à ses deux Pokémons, afin de déchaîner enfer et torrent sur ses victimes du jour !

‘’Trois, deux, un...Partez !’’

Contrôle.

Elle s’était placé de biais pour forcer un tir en diagonale. Facile à éviter.

‘’Ash, fais comme moi.’’

La Ouisticram hésite...Elle pourrait juste bondir pour éviter le jet d’eau, ce serait plus facile. Mais la discussion précédente avec sa dresseuse...Elle a promis. Alors elle se place. Et malgré son envie de sauter, elle attends.

Le tir passe. Elle l’évite. L’autre attaque flamboyante vient de partir mais déjà, Calua se tient droite, bras le longs du corps...et elle tourne sur elle-même comme une derviche.

‘’On échange !’’

Axel est surpris. Il lui crie quelque chose. mais elle n’en a cure : intervertissant sa position avec Ash, elle se glisse littéralement derrière le Pistolet à O qui lui était destiné, tandis que la Ouisticram prend la place de sa dresseuse, sur leur mince espace d’entrainement.
Un nouveau pas de côté pour forcer le Dracaufeu à la cibler dans un angle mort et la voilà reparti sur la droite. Si elle se place ainsi, il sera forcé de la viser directement, elle peut donc s’arrêter une seconde.

‘’Ash, c’est super. Maintenant, tu bouges plus.’’

Ash n’aime pas ça. Elle n’est faite que de mouvement, de passion. Mais elle a promis d’obéir. Alors elle se force, elle s’immobilise...Et le tir la manque à nouveau. Quelques gouttelettes d’eau parsèment son pelage, mais elle n’a encore rien reçu.
La danse entre les deux artistes se poursuit, Calua dirigeant le mouvement tandis que sa Ouisticram essaye de suivre le rythme, sans dévier de sa tâche. Il y aura bien une ou deux erreurs de sa part, l’enthousiasme l’emportant sur sa promesse, mais au bout du compte, elle continue d’écouter….Juste d’écouter et c’est déjà quelque chose, pour elle. Et lorsqu’elle se sent sur le point d’exploser, elle n’a qu’à appeler sa partenaire magicienne...Elle lui dira à quel moment se lâcher complètement.
Parce que Calua lui a promis. Jusqu’ici, elle essayait juste de faire ce qui lui plaisait, au maximum de ses capacités. Tout le temps, sans jamais ralentir. Mais là, sa dresseuse lui a promis qu’elle serait encore plus incroyable. Alors, elle se retient. Elle n’a jamais voulu se brider : du ‘’gachis’’, voilà ce que ça aurait été.
Alors elle danse avec sa dresseuse. Exactement comme elle aime le faire. Elle a toujours été prête à l’écouter et à la laisser mener la danse, quoi qu’on en pense. Simplement, jusqu’ici, son souhait était resté lettre morte.

Les flammes fusent de nouveau et Calua glisse sur le côté, avant de se figer pour un nouveau Lance-flammes qui ne la menace nullement. Un geste rapidement imitée par Ash, qui se retrouve quasiment dos à dos avec la jeune fille. Et quelques mots fusent dans l’air, les mots qu’elle attendait.

‘’Là, tu peux te lâcher.’’

Inutile de lui dire deux fois. Le prochain tir, elle l’esquive d’une pirouette dans les airs. Puis, en retombant sur ses mains, elle peut de nouveau exécuter un salto, exactement à l’endroit que lui indique Calua : le Tortank la voit qui part de gauche à droite, il commence à tomber dans le rythme de ses mouvements. Ce n’est pas lui qui décide de l’endroit où il va tirer, mais bien sa prétendue ‘’cible’’.
Elle veut aller plus vite...Bien plus vite. Encore plus vite et avec toujours plus d’énergie. Elle se sent déjà plus légère, le monde semble plus lumineux...Et au zénith de son bond, il semble soudainement bien différent, tandis qu’elle retombe sur sa queue, qui amortit sa réception sans mal.

Sa queue ? Elle avait une queue ? Mais pourquoi personne ne le lui avait jamais dit ?! Vous vous rendez compte de tout ce qu’on peut faire avec une queue ???

********************

‘’Stooooop ! On arrête tout ! Beau boulot tout le monde, c’était bien mieux qu’hier.
Aidan, t’es encore sacré champion, mais j’pense que Clélia devrait te piquer le titre lors de la séance de demain, si elle continue comme ça. Bon, tout le monde au camp, on prépare tout pour ce soir !
Et Calua...Dis à Ash de descendre de là, j’suis pas sûr que Calcifer apprécie.’’


Dissimulant mal son éclat de rire, Calua se rapprocha du Dracaufeu, qui semblait sur  le point d’étrangler quelqu’un. Bras tendu, elle aida la Chimpenfeu qui utilisait ce dernier comme perchoir à descendre, avant d’essuyer rapidement les quelques traces d’humidité sur son pelage.

‘’Alors...Ça t’as plu ?’’

‘’Chiiiiim !’’

‘’Pareil. Eh, Aidan ! Ton truc, là...Ça marche trop bien, mais ça fatigue à mort ! J’meurs de faim, c’est à qui de faire la cuisine, ce soir ?’’

‘’À toi.’’

_________________
[Alternance] Flamma 1482579784-tumblr-static-tumblr-static-43czouo8ereow40os8c44o4g8-640
[Alternance] Flamma
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :