[Mission] La dernière croisade
Calua R. Kana
Calua R. Kana
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 454
Points d'Expériences : 704
Coordinateur Performer
Sujet: [Mission] La dernière croisade   Dim 8 Sep - 23:08
Les vacances approchaient de leur fin. Une petite semaine, pour être précis, en fait. Voilà maintenant une dizaine de jours que Calua était revenu de son voyage à Hoenn et l’inaction du Prince desMers, lui pesait déjà. Même quelques tentatives de numéros, montés à la va-vite avec Ash, n’avait pas réussi à diminuer le nombre quotidiens de ‘’Pffffff’’ (que l’on peut estimer proche de la centaine) de la Pyroli.
La seule activité qui lui restait, consistait au fait de déambuler au hasard dans les couloirs du navire, en se jetant sur le moindre événement susceptible de briser la monotonie du voyage.

‘’Un trésor, vous dites ?’’

Pétrifiée sur place, la Pyroli pivota en direction de l’écran mis à disposition des passagers, présents dans la Grande Salle. Fil d’actualité pour le navire, il diffusait également des reportages spécifiquement liés aux différentes régions traversées par le navire...une méthode à peu de frais pour faire de la pub au tourisme locale, en somme.
Actuellement, l’émission en cours s’intitulait ‘’Mystères d’Histoire’’, d’après le cadre en bas de l’écran : un vieil homme à la longue barbe blanche et à la dégaine plus que négligée, exécutait toute sorte de gesticulations, face au pauvre journaliste qui tentait de le ramener au calme. Une multitude de feuille et de notes voltigeaient à chacun des mouvements du barbu, manquant d’ensevelir son interlocuteur, tandis qu’il extirpa d’une mallette, une sorte de demi-disque en pierre blanche.

‘’PARFAITEMENT ! Si vous traduisez ce terme ‘’Gazrkoir’’, la réponse saute aux yeux.’’

‘’Ah...ah oui ?’’

‘’Mais enfin, regardez, jeune homme ! Nous savons que ce système d’écriture ne peut dater que d’une période similaire à celle de l’Empire d’Azoth. Il est donc logique d’en déduire que les informations qu’il nous apporte, émanent de la même époque.’’

‘’Vous avez parlé d’un ‘’trésor’’, il me semble ?’’

‘’Sur le plan scientifique, uniquement ! Les traces d’Azoth sont extrêmement rares, voyez-vous. Tout au plus quelques ruines ensevelies, et quelques textes décrivant la vie quotidienne de ces habitants. En revanche, ce disque...Si son contenu s’avère être ce que mon équipe suppose depuis sa découverte, nous allons probablement au devant d’une avancée majeure !’’

‘’Professeur Lorrimor, inutile de faire languir nos auditeurs.’’

‘’J’y viens, j’y viens ! Voyez-vous, ce disque que nous venons de découvrir dans un tumulus aux abords de Romant-sous-Bois, semble être un plan. Celui de l’une des incroyables machines qui ont fait la réputation et la grandeur d’Azoth, d’après ma théorie.
Mais malheureusement, comme vous pouvez le constater, le disque est incomplet...Ou du moins, nous le pensions.’’


‘’Comment ça ?’’

‘’Les inscriptions sur le disque font référence à une très ancienne légende de la région de Kalos. Les premiers vers en sont même gravés sur la face verso de ce demi-disque. Et s’il s’avérait qu’il s’agisse davantage d’un témoignage transmis oralement ? Et que puissions retrouver la seconde partie du-dit plan, en nous basant sur cette dernière ?’’

‘’Sans vouloir vous offenser, professeur, ça semble relativement improbable.’’

‘’Et pourtant, qui sait ? Regardez par vous-même, si vous le souhaitez, les premiers vers sont parfaitement lisibles !
Des signes sur la pierre,
À jamais protégés,
sans repos, ni prière...

‘’

‘’Les garde un chevalier…’’

Le reste de l’émission se poursuivit, en un échange de plus en plus enflammée entre le journaliste sceptique et l'enthousiaste professeur Lorrimor. Mais Calua avait déjà disparue, laissant son starter en plan : à toutes jambes, elle remontait les couloirs du navire, afin de rejoindre une cabine bien précise...Enfin, après un petit arrêt dans celle de Ranya !
En revanche, du côté d'Apollo, les choses semblaient bien plus simples.

C’était…

‘’Plus vite, Pollo !’’

Clairement…

‘’Faites qu’elle soit là, faites qu’elle soit là…’’

Une très mauvaise…

‘’Roooh, fais pas la tête ! Tu vas voir, ça va être génial !’’

idée.

*******************

‘’QUOI ?!’’


Calua n’avait eu aucun mal pour convaincre Ranya de l’accompagner jusqu’à Kalos pour une petite ‘’expédition archéologique’’. D’après les informations qu’elle avait glané, l’équipe du professeur Lorrimor avait mené ses fouilles dans une zone bien précise de la région de Romant-sous-Bois. En bonne fanatique des mythes et légendes de sa région, Calua ne pouvait PAS ignorer la tentation irrésistibl qu'exerçait celle inscrite sur ce mystérieux disque de pierre. Pour cela, elle comptait sur Percy pour leur fournir une autorisation officielle, afin qu’elles puissent agir sur place, sans passer pour des amateurs.
Mais ça...Elle ne l’avait pas vu venir. Elle qui s’était pourtant préparé à n’importe quel éventualité, voilà notre Pyroli bouche bée, face à Percy Yade : le pauvre homme tenta bien de paraître ferme mais les pupilles brûlantes de Ranya et Calua face à lui, manquèrent de le faire se recroqueviller sur place. Il faut dire que leur projet était quelque peu...soudain ?

‘’Mais puisque je….je vous dit que c’est le réglement.’’

‘’Maiiiiiis ! D’abord, on a déjà réalisé une étude super importante sur Giratina pendant l’été dernier, ça compte, non ?’’

‘’Ou-oui, sans aucun doute, mais...je ne peux pas accepter, Calua. Je ne doute pas que Ranya...et toi, vous soyez motivés. Mais pour pouvoir partir en expédition avec l’aval de l’académie, il vous faut la présence d’un élève plus âgé, vous êtes encore trop inexpérimentées toutes les deux. Vous comprenez ?’’

Pfff...C’est vraiment pas de chance. Légèrement abattue, Calua sentit toute sa motivation s’évaporer en un instant. Elle voulait vraiment y aller avec Ranya, pourquoi est-ce qu’il fallait que ce fichu règlement complique tout ?

‘’Cela étant…’’

...Une lueur d’espoir ! ON s’y accroche et on la laisse pas filer !

‘’Je peux peut-être m’arranger pour vous trouver un équipier supplémentaire. Si...Si cela vous convient, évidemment.’’

Un regard échangé avec Ranya...Avaient-elles vraiment le choix ?

_________________
[Mission] La dernière croisade 1482579784-tumblr-static-tumblr-static-43czouo8ereow40os8c44o4g8-640
Ranya Iluzion
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 2277
Points d'Expériences : 699
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: [Mission] La dernière croisade   Mar 17 Sep - 21:43
Ranya sentait les vacances arriver à leur terme. Bientôt leur quotidien à l’académie allait reprendre. Les cours la journée, les repas en collectivité, les commérages dans le dortoir Givrali, les cours spécialisés, les moments peintures en solitaire dans sa chambre. Bref, tout un tas de petites choses qui sont presque devenues banales pour la blonde et qu’elle va embrasser pleinement dès son retour à la PC. Parce qu’à peine une journée après leur retour dans l’archipel, les premières cloches sonneront pour annoncer la reprise de la scolarité. La scientifique semble déjà percevoir au loin ce son à ses oreilles petits à petits qu’ils se rapprochent de nouveau d’Adala.  

Pour autant, Ranya n’a pas dit son dernier mot et compte bien profiter un maximum de ses derniers jours de vacances, et une certaine Pyroli a l’air parfaitement d’accord avec elle. C’est en furie que la magicienne est venue trouver la scientifique pour lui proposer de participer à une toute nouvelle mission. Même si Calua n’a pas été beaucoup là pendant les vacances d’été, son retour annonce comme l’effet du monde pour la danseuse. Lorsque les deux filles sont réunies en mission, il faut forcément qu’elles découvrent un nouveau pan de l’histoire encore trop méconnu et caché. Une règle tacite entre les deux jeunes filles depuis qu’elles ont découvert ensemble la vérité sur le bannissement de Giratina. Et cette année ne coupera pas à la règle car la magicienne a mis la min sur une affaire plus qu’intéressante aux yeux de la blondinette.

Les ruines d’Azoth sont connues à travers le monde entier et des scientifiques ont dédié leur carrière la compréhension de cette ancienne civilisation, ses mœurs, ses technologies de sorte à recréer dans l’histoire cette civilisation désormais à jamais perdue. Un sujet fascinant que la blonde suit de loin quand quelques articles dans ses revues mensuelles d’archéologie font état des dernières découvertes. Mais sur le bateau, difficile de suivre toutes ces nouvelles. Heureusement que la brune est là pour rattraper la chose et expliquer brièvement à Ranya ce qui vient d’être découvert, et la possibilité pour toutes les deux de rejoindre cette nouvelle équipe pour compléter cette toute nouvelle découverte. Déjà un millier d’idées traverse l’esprit de la jeune fille et l’idée de contribuer à une si grande découverte la fait encore plus vite courir vers la salle des professeurs pour demander l’autorisation de partir.

Quelle ne fut pas la déception des deux étudiantes quand Percy s’est montré réticent à l’idée de les envoyer là-bas. Pire, selon le règlement, les deux filles n’avaient pas suffisament fait leur preuve pour partir toutes les deux en expédition, ou trop jeune selon sa tournure de phrase "Elle a raison on vous a rendu un rapport béton l’été dernier mettant au goût du jour des découvertes révolutionnaires dans la perception du mythe de Giratina ! Et puis c’est pas un discriminatoire de nous juger sur notre âge. Vous nous exposez au danger tout le temps dans cette école peut importe si on a 12 ou 18 ans mais quand il faut partir en mission encadrée par des professionnels là il faut qu’on soit plus grande. C’est hyper hypocrite."

Malgré la validité des arguments de la jeune fille, le professeur ne pouvait se résoudre à transgresser le règlement. Et les yeux de Ponchiot battus des deux filles n’y changeront rien. Mais face à leur insistance, monsieur Yade leur propose une autre alternative. Compléter l’équipe par une autre scientifique, plus âgée avec plus d’expérience. Même si Ranya a clairement gonflé les joues face à cette annonce, elle n’a eu d’autres choix que d’accepter si elle souhaitait partir. Les deux filles ont donc été congédié du bureau du professeur en attendant qu’il trouve quelqu’un pour partir avec elle. Les étudiantes sont allées se mettre sur le pont et la blonde ne perd pas une minute pour s’énerver face ce qu’elle considère comme un scandale.

C’est vraiment pas juste ! C’est vrai on a fait nos preuves plein de fois ça fait plusieurs années qu’on est à l’académie on a de l’expérience. Ok en vrai ça fait que deux ans mais on a survécu à la Chute de Lansat et ça c’est déjà méga important ! Ensuite on a fait un super cours ensemble, je connais tous les mythes par cœur, je suis partie avec la plus grande scientifique de mon dortoir et j’ai réanimé un fossile. Et toi aussi tu as fait pleins de trucs supers ! Il lui faut quoi de plus pour nous laisser partir sans nous coller une aînée dans les pattes ?

La tornade Ranya était donc lâchée, prête à s’énerver sur tout ce qui bouge à cause de cette frustration. C’est comme si le professeur d’histoire venait de lui dire qu’elle était un bébé qu’on devait prendre par la main à chacun de ses déplacements. Une honte pour la scientifique qui a beaucoup de mal à accepter l’idée d’être babysittée pendant toute une mission qui s’annonce déjà extraordinaire avec des opportunités incroyables. Ce n’est que quelques heures plus tard que le professeur les rappelle pour les faire venir dans leur bureau. A l’intérieur, il n’y a pas que lui. Il y a une autre fille que Ranya connait. Elle est dans son dortoir mais sans plus. Enfin bon, elle aura beau être n’importe qui, elle reste tout de même la babysitter que leur a collé Percy.

Je vous présente Maxine Arago. C’est elle qui va venir avec vous. Vous partirez à dos de pokemons vols dans quelques heures, préparez vos affaires.
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: [Mission] La dernière croisade   Mer 18 Sep - 13:01

la dernière
croisade
Quand Max entre dans le bureau du professeur Yade, elle ne sait pas exactement à quoi s’attendre. C’est plus souvent Janice qui lui confie des missions et ses interactions avec le nouveau référent des Phyllalis sont plutôt rares. Et maintenant qu’elle y pense, c’est un poil étonnant puisque la matière de Yade reste l’une des plus importantes dans le parcours de la jeune femme.

À peine a-t-elle tapé à la porte du timide professeur que ce dernier l’invite à rentrer et lui pointe la chaise de la main. Il a un sourire aimable sur le visage et un dossier sur son bureau.

- Merci Miss Arago d’avoir répondu si rapidement !

Max hausse vaguement les épaules avant de s’asseoir, un sourire amusé sur le visage. C’est rigolo d’être en privé avec le professeur ayant la réputation de se laisser marcher dessus par tout le monde. Si il a, certes, pris en confiance depuis sa montée en grade, il n’en reste pas moins que sa nature profonde est … ouais.

- Pas de soucis monsieur, que puis-je faire pour vous ?

Le professeur glisse le dossier sur le bureau et laisse Max le parcourir rapidement du regard avant de reprendre le dialogue.

- J’ai deux jeunes filles qui souhaitent partir en mission d’exploration des Ruines Azoth. Une récente découverte, à Romant-Sous-Bois apporte des avancées rapides et passionnantes sur le domaine … Entre nous, j’accompagnerais bien Calua et Ranya mais j’ai trop de travail ici. Néanmoins, je ne peux pas laisser les partir que toutes les deux, elles n’ont pas assez d’expérience et même si je leur accorde une accréditation, je doute que nos collègues scientifiques sur le lieu soit très … réceptifs à l’arrivée de deux jeunes adolescentes.

Max hoche gentiment la tête, commençant à comprendre un peu mieux ce que le professeur lui demande. Tout en écoutant ce dernier, elle feuillette le dossier, glanant des informations sur le disque et sur les ruines qui se trouvent tout prêt de son …

- Il me semble que vous êtes originaire de Romant-Sous-Bois ? Ou, tout du moins, que vous connaissez le village.

Max acquiesce. Originaire de Romant-Sous-Bois, ça elle est. Elle y a passé les premières années de sa vie, dans cette jolie maison au cœur du village.  Elle y en a fait des jolies rencontres, elle y a vécu des moments de joie et de peine. Et ça fait longtemps qu’elle n’y a pas mit des pieds.

- D’autant plus, avec votre expérience et vos divers stages aux quatre coins du monde, il est certain que nos camarades de science seront plus disposés à vous laisser participer aux recherches … Du coup hmmm, voilà, j’aimerais que vous preniez la tête de cette petite expédition. Faites des recherches, explorez et s’il vous plaît, gardez un œil sur les deux petites tornades.

Max laisse un léger rire lui échapper. Deux tornades ? Bah super, comme si l’idée de mener officiellement un groupe de recherche ne lui faisait pas suffisamment bizarre comme ça, il faut en plus que ces partenaires de mission soient des ouragans. Cependant … l’occasion est trop belle et Max n’a pas du tout envie de la rater.

- Aucun problème professeur. Je présume que toutes les informations et détails sont dans le dossier ?

- Exactement, je vais appeler les filles, vous faites vos valises et vous partez immédiatement à dos de pokémons vol.

Max hoche la tête et se laisse aspirer dans le dossier pendant que Yade appelle Calua et Ranya a revenir dans son bureau pour les présenter. Elles ne tardent pas vraiment et c’est une petite brune (Max est presque sûre que c’est la fameuse Calua dont Sirius parle toujours avec une affection si fraternelle) et une petite blonde dont le visage est familier à Max. Probablement dans le même dortoir qu’elle.

Après l’introduction du professeur Yade, Max s’avance pour se présenter d’elle même.

- Salut ! Appelez moi simplement Max, il n’y a pas grand monde qui m’appelle Maxine …

Juste Alban.

- Je suis archéologue spécialiste des mythes en lien avec les dragons.

C’est une simplification intéressante de ses intérêts.

- J’espère qu’on s’entendra bien !

Au vu des sourcils froncés de la blondinette, c’est pas gagné.

Après des présentations … quelque peu tendues, les trois filles saluent le professeur et se dispersent dans leurs chambres pour préparer leur sac. Elles partent une petite semaine donc Max opte pour un large sac à dos confortable et suffisamment grand pour y entrer tout son matériel. Vêtements pratiques et légers, une paire de ranger de rechange, son nécessaire à toilette, une trousse de secours et son matériel d’exploration. Elle y rentre également un sac à dos plus petit pour l’exploration en elle-même. Yade leur a confirmer qu’elles auraient une tente et de quoi dormir et manger directement sur place.

Son sac terminée, Max se change rapidement, échangeant sa petite jupe patineuse et son chemisier léger pour un pantalon cargo et un t-shirt confortable. Elle enfile également sa grosse veste de cuir puisque dans les airs, il fait toujours plus frais. Une queue de cheval plus tard, ses pokéballs à la taille et la Givrali est prête à partir.

Elle rejoint le point de rendez-vous immédiatement et n’a pas attendre longtemps pour que ses deux partenaires de mission la rejoignent. Une fois prêtes, elles se dirigent vers le maître ornithologue du Prince des Mers.

- Bon, qui a besoin d’un moyen de transport ? Vous avez déjà fait du long trajet à dos de pokémons ?

Max n’est pas vraiment concernée par les questions et se contente de préciser qu’elle a tout ce qui lui faut. Monture et équipement de vol. L’ornithologue hoche la tête et la laisse s’occuper de préparer sa monture pendant qu’il s’intéresse aux deux plus jeunes.

La Givrali actionne alors la pokéball de son starter laissant Nessie sortir dans un grognement contrarié qui fait lever les yeux au ciel à sa dresseuse.

- Arrête de faire ta drama queen Ness’, tu es sorti ce matin. Et tu vas pouvoir voler tranquillement pendant un bon moment là.

Ça semble appaiser le gros dragon noir et il se laisse plus ou moins faire pendant que Max l’harnache et les prépare pour le vol. Ils sont bien vite prêt et l’archéologue se tourne finalement vers les deux amies pour voir où elles en sont dans leurs préparatifs …  

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Calua R. Kana
Calua R. Kana
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 454
Points d'Expériences : 704
Coordinateur Performer
Sujet: Re: [Mission] La dernière croisade   Dim 20 Oct - 17:05
‘’C’est vraiment pas juste !’’

je pense qu’on peut effectivement tout résumer par cette simple phrase. Pour une simple question de règlement, voila que toute la belle expédition de notre duo, était remise en question...Fin, elle aurait lieu mais forcément, tout sera beaucoup moins amusant s’il faut constamment qu’un autre élève vienne donner son avis sur chacunes de leurs décisions.
Pour un peu, Calua regretterait d’avoir voulu bien faire les choses et d’être passé voir Percy….L’honnêteté, c’est pas drôle tous les jours !

‘’En plus, avec la chance qu’on a, ce sera sûrement un raseur…Pff’’

***********************

Elles n’auront pas à attendre bien longtemps, puisqu’une nouvelle convocation de Percy parviendra jusqu’au duo, moins de trois heures plus tard. Manquant presque d’emplâtrer l’un des serveurs de la salle à manger en bondissant de son fauteuil (Nosu dirons ‘’Presque’’ uniquement parce qu’il respire encore après le choc), Calua ne perdit pas une seconde pour entrainer Ranya à sa suite...En oubliant au passage les quatre tomes lourds et épais qu’elle avait extrait de son bric-à-brac pour l’occasion. Et devinez qui se retrouve obligé de les porter à bout de pattes ?

‘’Pollo, grouille-toi !’’

...Ai-je déjà dit que tout ça semblait être une mauvaise idée ?
La porte laissera échapper un léger gémissement, juste avant de percuter le mur avec fracas lorsqu’une tornade Pyroli pénètre de nouveau dans l’antre du référent Phyllali. Toujours aussi peu serein, leur professeur se contente d’un geste de la main en direction d’une...fille? Ok, c’est déjà un bon point, j’imagine, mais qu’il n’aille pas croire que ça allait arranger les choses ! On leur imposait cette élève tyrannique pour les surveiller, elle allait plus que probablement remettre en question tout ce que les deux jeunes filles oseront proposer ou leur donner des ordres complétement stupides !

‘’Je vous présente Maxine Arago. C’est elle qui va venir avec vous. Vous partirez à dos de pokemons vols dans quelques heures, préparez vos affaires.’’

Maxine, ‘’Max’’ pour les intimes semblait plutôt souriante...C’est toujours comme  ça avec les tyrans, d’abord, ils vous sourient et puis TCHAC, un coup de baton dans les genoux et vous leur servez de tabouret ! Imitant Ranya du mieux possible, Calua affichait déjà une mine renfrognée, tandis qu’un silence persistant commence à s’installer.
Ce sera la timide voix de Percy qui dispersera la petite troupe, le temps de s’équiper chacune dans leurs chambres...Et c’est là que les choses vont commencer à se compliquer.

‘’Hmmm...Rah, je sais pas !’’

Histoire d’éviter un trop-plein d’assistants enthousiastes, Calua s’était résigné à n'emporter que deux autres Pokémon en plus d’Apollo. Problème, la simple idée d’en choisir un au détriment des autres la paralysait complètement : les bras ballants face à ses Pokéballs, la Pyroli mordillait nerveusement l’une de ses mèches, tout en balayant du regard les petites sphères.

‘’Ama...Non, mais Hak est quand même super doué pour les reconnaissances...Et si jamais on tombe sur un piège qui implique de s’y connaitre en tenues de l’Empire d’Azot ?! Faudrait que Art soit là….Raaaah, Pollo, faut que tu m’aides !’’

Inutile de lui faire des grands yeux de Ponchiot, tu t’es embarquée dans cette galère, tu te débrouilles. Cette fois le Coxyclaque compte bien faire valoir ses droits d’assistant enthousiaste non rémunéré...Et gardera donc le silence.
Calua semblait sur le point de céder face au désespoir, lorsqu’une petite tape sur le dos de sa main, la poussa à se retourner. Raides comme des piquets, un trio pour le moins dépareillé se tenait à ses côtés : forcé de se baisser à cause de sa taille, Amaya surplombait sa Salamèche et son Gruikui. Et si la première semblait ravi, le petit cochon laissa échapper un grognement, avant de détourner la tête d’un air blasé...Fais pas genre, si t’avais voulu te barrer, tu l’aurais fait depuis un moment, tête de lard.
Échangeant un regard incrédule avec son Braségali, la jeune fille dut se contenter du petit hochement de tête de ce dernier, juste avant que le petit duo ne réintègre leurs Pokéballs respectives.

‘’Oh et puis zut !’’

Le temps d'agripper les deux sphères métalliques pour les fourrer dans son sac et la Pyroli quitta la chambre, manquant au passage le clin d’oeil discret d’Amaya à son starter. Elle n’avancerait jamais en hésitant comme ça, encore moins sur place ! Alors, elle allait faire les choses Calua-style : de l’improvisation, de l’impro et de l’instinct et on verra bien !

****************************

Calua avait retrouvé Ranya au bout de l’un des couloirs du navire et le duo se préparait déjà à leur vol pour Romant-sous-bois...Comprendre par là que Calua était très déterminé à ne rien laisser passer à cette Max qu’on leur avait imposé !

‘’ Et si jamais elle nous traite comme des bébés, t’imagines ? Dès qu’elle commence à donner des ordres ou à jouer les chefs, faut qu’on la remette à sa place tout de suite !
Par contre, faut qu’on soit hyper-soudées, si on lui laisse la moindre marge de manoeuvre, c’est fichu, elle va prendre l’ascendant. Donc, on ne dit rien, on lui sourit même pas, elle pourrait prendre ça pour de la...TRIOXHYDRE !’’

Alerte générale, alerte générale ! Nous avons perdu la cible, je répète, la cible est hors de portée ! En moins de 3 secondes, 24 dixièmes, Calua s’écarta de Ranya...se projeté en avant...et se retrouva, les yeux remplis d’étoiles face à l’immense dragon à trois têtes, incapable de piper le moindre mot. Secouant la tête, Apollo se permit un petit tapotement sur l’épaule de la Givrali, avant de rejoindre sa dresseuse pour la tirer doucement sur le côté, avant qu’elle n’embarasse encore plus Max.
Envolée toute velléité de faire la moue ou de bouder la propriétaire de cette magnifique créature : rien qu’à l’idée de pouvoir monter sur un tel Pokémon, Calua venait littéralement de retomber en enfance. C’est donc une Pyroli extrêmement obéissante qui suivit à la lettre les instructions de leur maître de vol, sans pouvoir retenir des petits cris de ravissement à chaque fois que le Trioxhydre se mettait en mouvement ou grogner dans sa direction.
À vu de nez, il était presque aussi gros que celui de Vessali...Enfin dans ces souvenirs, son Pokémon faisait 25 m de haut et pouvait manger un immeuble donc il avait encore de la marge. Une fois harnachée de pied en cap, Calua dut s’y reprendre à trois fois pour saisir les rênes de sa monture, un Roucarnage placide….pas facile de le faire, en se dévissant le coup pour assister au décollage du Trioxhydre de la première à la dernière seconde. La Pyroli laissa même échapper un cri de surprise lorsque le type Vol effectua un décollage brusque qui l'amène rapidement à plusieurs mètres au-dessus du pont du Prince des mers !

‘’YAOUUUUUH !’’

Elle avait déjà fait appel à Apollo pour des bonds aériens, mais ça, c’était nouveau ! Obligée de crier pour se faire entendre de Ranya, elle parvint à faire glisser son Roucarnage à portée de la monture de la Givrali...non sans lâcher un nouveau cri ravi lorsque le dragon de Maxine se rapprocha à son tour de leur position.

‘’J’AI AUCUNE IDEE DE CE QUE JE FAIS, C’EST GENIAAAAAAAL ! DU COUP, TU SAIS PAS OU ON DOIT ALLER, RANI ?’’

...Ça va bien se passer. Quelqu’un a pensé à prendre une carte, j’espère ?
En associant les indications récupérées par Ranya et les talents de vol de Max, le trio pu finalement s'élever à une altitude de croisière, avant de bifurquer en direction des côtes de kalos : sous leurs pieds, le paysage défilait à une allure folle et bientôt, les hautes falaises de Relifac-le-haut commencèrent à se dessiner au loin. Bercé par le vol de son Roucarnage, Calua manqua même de glisser de sa monture, en se penchant pour essayer de jeter un coup d'oeil en contrebas.
Evitant les abords d'Illumis, leur escadrille remonta les côtes jusqu'à finalement atteindre la région de Romant-sous-bois, sous un ciel dégagé du moindre nuage. Tant bien que mal, Calua tenta alors de récupérer un document dans sa besace, tout en gardant les mains sur les rênes.

''Aaah, c'pas pratique...Eh, reste là toi...Oh, merci Pollo!''

Toujours vigilant, le type Insecte s'empara rapidement du feuillet qu'elle aurait fatalement laissé échapper, avant de se positionner en vol synchrone à hauteur de ses yeux : d'après les informations imprimées avant leur départ, l'équipe du professeur Lorrimor avait délimité un périmètre de fouille au sud de Romant-sous-bois. A moins de deux kilomètres de sa position, un relais leur permettrait de laisser ses montures aux petits soins des propriétaires, le temps de mener leur expédition. Aussi Calua fit-elle signe à son starter  de transmettre l'information à ses deux compères avant de brusquement pousser sur les rènes, afin de faire plonger son Roucarnage !

''On arriiiiiiiiiive !''

...Ce qui serait sûrement une bonne idée, si le brave oiseau entrainé pour éviter ce genre de bêtises, n'avait pas freiné des quatre fers à l'approche du sol. Rattrapée par l'inertie, Calua dévissa brusquement de sa selle, et après une double roulade imrpévue, se redressa brusquement, bras en T face , au beau milieu d'une sorte de large piste d'herbe drue.

''Et..tadaaaaa, j'imagine ! Eh oh, les filles !''

''NON MAIS ÇA VA PAS ?!''

''...*Glumps*''

Le temps que leurs Pokémons atterrissent, Ranya et Max se retrouvèrent face à un spectacle bien particulier : Calua, mine confite, face à un brave ornithologue complétement furibond devant sa manœuvre pour le moins ''peu orthodoxe''. Une fois apaisé, le propriétaire des lieux se chargea de les aider à se désharnacher, avant de guider les montures de Calua et Ranya vers une sorte de serre pour qu'elles s'y reposent.
Désormais à pied d'oeuvre, Calua en profita pour sortir plusieurs feuillets de son sac, avant de les étaler pêle-mêle au sol. le temps d'ajouter une carte à tout ce fatras et elle pivota en direction de Ranya...puis de Max, avec un léger temps d'hésitation et un semblant de sourire désolé sur les lèvres.

''Ok, maintenant qu'on est là... Voila ce que j'ai pu récupérer. Y'a pas grand chose j'vous préviens, mais c'est aussi ça qui est fun, non ?
Apparement, il devrait y avoir une entrée vers un complexe des ruines d'Azoth pas loin d'une espèce de carrière à quelques kilomètres d'ici. L'endroit est fermé au public, mais les salles les plus proches de l'extérieur ont été photographiées et ça ressemble beaucoup à des fortifications ''dans'' la montagne.
Concernant le disque bizarre qu'ils ont trouvés ici, j'ai pas pu en obtenir une photo super lisible, mais y'a au moins le texte qui était écrit dessus. Et ça, c'est déjà génial, vous allez voir...Attends, où est-ce que je l'ai mis...Pollo, t'as pas vu le livre de maman ?''


Et la voila parti pour fouiller sa besace. Après en avoir extirpé un bric-à-bras déconcertant (Sérieusement, pourquoi est-ce qu'il y a un extincteur miniature, là-dedans ?), la Pyroli en retira un petit livre à la couverture usée, à force d'être manipulé. Le temps de sélectionner la bonne page et elle dévoila à ses camarades une sorte de tapisserie représentant un homme en armure blanche, sur une colline face au soleil.
Face à l'air quelque peu intrigué de ses acolytes, la Pyroli s'éclaircit la gorge, avant de maintenir le livre ouvert d'une seule main...puis d'agiter l'autre pour faire apparaitre une série de cartes colorées ! Chacune d'entre elles reproduisaient fidèlement l'une des illustrations du livre et la pyroli se mit à les faire tourner, au fur et à mesure de son explication.

''Elles sont jolies hein ? J'les ai achetées quand on est retournés à Kalos l'an dernier !
Du coup, j'vous préviens, la légende est pas très longue et elle finit...bizarrement. En gros, ça commence avec un chevalier dont le bouclier est brisé, qui s'est perdu. Il trouve une tour avec une très belle dame et elle lui offre le gîte pour la nuit. Sauf que pendant la nuit, le chateau est attaqué du coup, les habitants lui demandent de les aider.
Et lui, il refuse trois fois d'affilée de le fair,e même si les portes se font enfoncer. Et lorsque la dernière porte va céder, le chevalier récupère son demi-bouclier et finit par sortir pour aller affronter l'ennemi...Et là BOUM ! CA EXPLOSE, Y'A DES TRIOXHYDRES, UN URSARING EN ARMURE ET MÊME LES STATUES DU CHATEAU PRENNENT VIE POUR COMBATTRE ...Bon en fait non, c'est juste que lorsque les habitants sortent, y'a plus personne, ni armée ennemie, ni chevalier donc ils sont contents, mais j'ai toujours préféré quand on ajoute un peu plus d'action.
C'pas ma préférée, celle avec le chateau dans le ciel est mieux mais...bref, elle nous intéresse surtout parce que l'espèce de poème qui est sur la première moitié de disque, elle ressemble beaucoup aux premiers mots de cette légende !''

_________________
[Mission] La dernière croisade 1482579784-tumblr-static-tumblr-static-43czouo8ereow40os8c44o4g8-640
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Mission] La dernière croisade   
[Mission] La dernière croisade
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :