[Cours été 2019 - TopDresseur] Un coin de sérénité
Camille Duval
Camille Duval
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 9
Jetons : 3654
Points d'Expériences : 92
Todresseur Novice
Sujet: [Cours été 2019 - TopDresseur] Un coin de sérénité   Lun 16 Sep - 1:37
Peu de temps après mon arrivée sur le Prince des Mers, ma référente de dortoir, le professeur Janice Jauplain, était venue me voir pour me solliciter vis-à-vis d'un programme de cours estivales un peu particulier. De ce qu'elle m'avait dit, il s'agissait de permettre aux élèves de la Pokemon Community d'acquérir des connaissances dans son parcours de formation tout en profitant d'une promenade dans l'une des régions du Pokémonde. Étant nouvelle, il lui paraissait apparemment intéressant de m'y inscrire afin de me familiariser avec le système de cours de l'académie. Et si dans un premier temps, j'hésitais à accepter sa proposition, sa gentillesse et l'opportunité d'aller découvrir – au moins en partie – une région me décida finalement à accepter. Elle m'avait donc ensuite montré tous les cours qui étaient proposés et après un peu de discussion avec elle, je m'arrêtai sur une rencontre avec un groupe de Ranger dans la Grotte Miroitante, située à l'est de la région de Kalos, afin d'y faire des observations sur les Pokémon de la zone et leurs interactions avec cette dernière. D'après le professeur, c'était là l'opportunité de découvrir un peu le métier de Ranger et le lien qu'il forme avec la nature et les Pokémon.

Voilà comment je me retrouvai à débarquer à Kalos pendant l'escale de trois jours.

Comme d'habitude, Vanitas n'était pas à mes côtés pour le débarquement, se reposant bien tranquillement dans sa Pokéball. Seul restait Hortensia, qui vint se loger sur mon épaule gauche pour profiter de la hauteur que je lui offrais. Nous partîmes donc toutes les deux rejoindre la gare de la ville au plus vite afin de rallier Yantreizh au plus vite, essayant de perdre le moins de temps possible. Moins de trois jours pour faire toutes mes observations, ça me paraissait étrangement peu. Enfin c'était sûrement le manque d'habitude de ce genre de cours. Heureusement que j'avais toujours mes habitudes scolaires en tête, car je sais par avance que j'aurai été bien conne une fois sur place, à ne pas savoir quoi faire. Du coup, voilà que profitant de mon petit trajet jusqu'à la ville voisine, je pris mon carnet de notes et mit au brouillon tout ce que je pensais initialement observer. Je ne connaissais absolument rien de la région et encore moins de cette grotte miroitante, mais je pouvais déjà supposer qu'elle contenait plusieurs espèces de Pokémon Roche. C'était déjà ça de pris.

En arrivant à Yantreizh, mon carnet était bien maigre en informations.

Au moins, j'avais mes pistes de réflexions et d'observations et je pus ainsi descendre du train satisfaite de mes notes. À la sortie, deux jeunes hommes dans la vingtaine m'attendaient, sans doute des frères jumeaux. Les deux avaient un look quelque peu négligé, mais rien qui ne m'empêche de tenir la conversation avec eux. J'irai même jusqu'à dire qu'ils avaient tous les deux un côté craquant, mais je m'égare. Ils m'accueillirent donc avec un large sourire, m'invitant à les suivre jusqu'à la Grotte Miroitante. Petit passage par le centre Pokémon pour se remplir la panse tout de même, puis nous nous dirigeâmes sans tarder vers la grotte, y retrouvant tout une équipe composée de divers individus dont je ne me rappelle malheureusement plus les noms et les visages désormais. Seul demeure leur cheffe, Amélia, une femme forte me rappelant étrangement ma mère. Sa couleur de peau et son physique de militaire, sans nulle doute. En tout cas, c'est elle qui me prit en charge, visiblement très contente de me servir de guide. Nous discutâmes un peu puis vint assez vite le moment de rentrer à l'intérieur de la Grotte Miroitante.

Tu sais te battre, Camille ?
Oh, euh …

Je coulai un rapide regard à Hortensia qui hocha positivement, visiblement un peu mieux prête à devoir se la donner en cas de pépin que lors de l'attaque du Prince des Mers quelques jours plus tôt. À croire que l'expérience l'avait motivé à se montrer plus combative – ce qui n'était pas pour me déplaire.

Je devrai m'en sortir.
Bien ! Dans ce cas allons-y ! Les gars, on lève le camp !

Et sur ces mots, tout le petit groupe abandonna ses petites affaires, récupérant tout leur matériel avant de nous rejoindre, Amélia et moi, dans la grotte.

Pénétrer dans cette antre, c'était comme passer dans un autre monde.

C'était invraisemblable. Moi qui pensait pénétrer à l'intérieur d'une grotte sombre et humide, voilà que je découvris de grands couloirs rocheux lumineux et décorés de partout par des étranges miroirs naturels. C'était magnifique, sublime même ! Je ne pus que rester en émoi devant une telle beauté de la nature. Heureusement, ma guide me ramena bien vite à la réalité, m'invitant à rester à ses côtés pendant la promenade dans la grotte. Nous entamâmes donc l'exploration des lieux, les subordonnés d'Amélia se séparant très vite en petits groupes ayant visiblement chacun leur zone de travail et leurs tâches à accomplir. Au final, seule la cheffe et toi subsistèrent, évoluant seules avec vos Pokémon, Hortensia pour toi et un Amphinobi pour la Ranger. Pendant un instant, c'est le silence qui prit place, me laissant l'occasion de prendre note de mes quelques observations déjà faites sur la grotte, puis nous finîmes par atteindre une grande cavité où évoluaient de nombreux Pokémon dont je ne connaissais l'existence que grâce aux livres que j'avais pu lire à la bibliothèque de Frimapic. Ici et là quelques types Roche, comme je m'en doutais, mais à ma grande surprise, une bonne partie était d'un tout autre type.

Mais comment était-ce possible ?

C'était la question que je me posai en les regardant. J'avais encore tant de choses à apprendre sur les Pokémon … Et le pire dans tout ça, c'est que je ne savais pas quoi en penser, ni quoi en dire. J'étais simplement là, à les regarder bêtement sans bouger. Évidemment, il n'en fallut pas plus pour qu'Amélia s'en aperçoive et lâche un rire amusé qui me sortir de ma stase, me faisant légèrement rougir de honte.

On dirait que c'est la première fois que tu vois ce genre de choses. Tu viens de devenir dresseuse ?

Elle avait tapée juste.

Oui. Enfin, c'est surtout que j'ai jamais quitté ma ville natale jusqu'à présent, alors découvrir ça, c'est un peu nouveau pour moi …

Elle sourit, toujours plus amusée.

Je vois. Dans ce cas, je vais t'aider un peu. Déjà, est-ce que tu connais toutes les espèces présentes ici ?

Intriguée, je lançai un rapide nouveau regard sur la zone où les Pokémon continuaient d'évoluer sans se soucier de nous, la présence de l'Amphinobi suffisant visiblement à les éloigner.

Eh bien … Je vois des Nodulithe et des Nucléos. Un Qulbutoke un peu caché au fond, là-bas. Et puis … des Ténéfix sur les murs, en train de manger des cailloux. Ah, et je vois un Korillon qui se balade pas loin ! Pour les autres, je vois leur tête mais leurs noms ne me reviennent pas …
Je vois que tu n'es pas totalement une inculte, ça fait plaisir à entendre ! Bon, pour ceux qu'il te manquait, les Pokémon roses à côté du Qulbutoké, ce sont des M.Mime. Des Pokémon de type Psy et Fée. Quant aux petits à leurs côtés, ce sont leurs pré-évolution, des Mime Jr. Enfin, évoluant avec les Nodulithe, ce sont des Strassie, des Pokémon de type Roche et Fée. Eux ne se trouvent qu'ici dans la région. Ce sont là qu'ils naissent d'ailleurs. Les autres ne sont venus s'installer ici que lorsque Yantreizh a été construite.

Elle s'arrêta un court instant, m'invitant par un mouvement de main à regarder le plafond de la cavité rocheuse. C'est à ce moment-là que je repérai de nombreuses ombres cachés entre les stalagmites, une bonne partie restant simplement en suspens. Difficile de les identifier, mais heureusement, Amélia ne prit pas le temps de me laisser chercher.

Sinon, il y a aussi ceux-là, qui restent constamment perchés au plafond. Ce sont des Chovsourir et des Grindur. Type Psy et Vol pour l'un, Plante et Acier pour l'autre.

Je me retins de lui répondre que je connaissais ces espèces-là, préférant reprendre mes notations diverses de ce qu'elle me disait et de ce que je pouvais deviner par moi-même.

C'est dingue le nombre d'espèces qui cohabitent ici, tout de même.
Haha ! Pourtant, à mon avis, c'est l'un des lieux de Kalos les moins diversifiés.
Ah ?

Je comptai tout de même dix espèces différentes. Ça me paraissait pas mal, tout de même. Cependant, Amélia vint justifier ces propos.

Bien sûr, les premières routes de la région sont encore moins fournies, principalement parce que l'endroit est trop tranquille et peu peuplée pour que la diversité y prospère, mais en ce qui concerne cet endroit, c'est parce que c'est un écosystème bien trop particulier pour que beaucoup d'espèces y évolue.

Cela ne manqua pas de m'intriguer au plus haut point. Un écosystème bien trop particulier ? Que voulait-elle dire par là ?

Que voulez-vous dire ?
Eh bien, tu as dû le remarquer mais … la grotte miroitante ne porte pas ce nom par hasard. Il s'avère que la grotte est en bonne partie constituée de ces espèces de miroirs. Ils reflètent énormément la lumière qui rentre dans la grotte et l'éclaire constamment tout en la chauffant, mais déjà que les grottes ne sont pas un lieu qui attirent beaucoup de Pokémon, sa chaleur en fait un lieu assez difficile à vivre pour des Pokémon souterrains.
Oh, je vois !

Non, en fait, je voyais pas vraiment. Enfin, je ne comprenais pas cette histoire de température de la grotte en fait. Sans doute qu'avoir vécu jusqu'à présent dans un lieu froid comme Frimapic m'avait habitué à supporter des températures basses, mais malgré tout, je ne sentais pas une chaleur particulièrement importante. De même, s'il était évident que les miroirs étaient la pierre angulaire de la grande luminosité de l'endroit, je n'avais pas non plus la sensation d'être entourée de lumière, bien au contraire. D'ailleurs, la lumière des lieux se trouvait en grande partie être bleu à cause des miroirs, très loin de la couleur naturelle des rayons du soleil. Non, décidément, elle m'avait perdue, ce qu'Amélia n'avait pas manqué de remarquer malgré mon exclamation.

Je te l'accorde, c'est difficile à croire, mais si à l'avenir, et je n'en doute guère si tu te diriges vers le parcours de Ranger, tu viens à explorer une autre grotte, tu comprendras ce que je veux dire.

Petit silence.

Bon, suis-moi, je vais te montrer quelque chose.

Sans un mot de plus, elle se remit en marche, suivie de près par son Amphinobi. Instinctivement, je fis de même, curieuse de savoir ce qu'elle voulait me montrer. Nous traversâmes rapidement la cavité, esquivant les Pokémon sauvages qui fuirent sur le passage d'Amélia tout en me gardant à l'oeil, certains cherchant visiblement à m'attaquer à la moindre possibilité. C'est que j'étais une cible facile pour eux. Heureusement, nous passâmes finalement sans problème et nous continuâmes tranquillement notre promenade en duo jusqu'à une nouvelle cavité, beaucoup plus large que la précédente mais sans aucun miroir sur les miroirs. À la place, une énorme pierre centrale bleu et tellement réfléchissante que l'endroit était encore plus lumineux qu'ailleurs. Mais ce qui m'attira le plus, ce fut les nombreux Strassie rassemblés autour, postés pour une bonne partie dans différentes cavités qui devaient être leurs nids.

Wow, c'est beau !
N'est-ce pas ? C'est ce qui rend cette grotte si particulière. Un peu partout se cachent ce genre d'énormes cristaux autour desquels se rassemblent les Strassie.
Et les cristaux est la raison de leur présence ?

Amélia ne put se retenir de rire face à ma remarque. Elle reprit cependant assez vite son sérieux et reprit la parole.

Eh bien, on peut le voir comme cela. Mais je pense que cette fois, tu l'as senti ? La température a monté d'un cran ici.

J'acquiesçai. En effet, je ne pouvais qu'admettre qu'en approchant, j'avais pu sentir la température monter de plus en plus. C'était encore très supportable, heureusement, mais je sentais tout de même bien la différence. Cela m'intrigua beaucoup, même si j'avais déjà une idée de la raison de ce phénomène étrange. Les cours de science, ça sert à quelque chose, finalement.

Cela provient en fait de la veine souterraine située juste sous ce cristal et qui rejoint les profondeurs de la terre. On ne sait pas jusqu'où elle va, mais ce qui est sûr, ce que c'est de là que viennent les Strassie sauvages nouveaux nés et qu'ils remontent régulièrement de ces veines des vagues de chaleur, qui chauffent le sol et notamment les cavités où les Strassie se trouvent actuellement.
Oh !

Le miracle de la nature. Tout simplement. Enfin, je me demandais encore comment les Strassie pouvait venir du même passage de la chaleur sans que cette dernière ne se propage dans l'endroit, mais je pense que la nature devait avoir fait son travail pour assurer tout cela – ou les Strassie directement, qui sait. De toute façon, malgré cette découverte, je n'étais pas plus intéressée que cela à l'idée d'en découvrir plus. Je laissai donc cela de côté et me tourna vers la cheffe Ranger.

Mais du coup, qu'en est-il des autres espèces présentes sur place ?
Eh bien …

Amélia lança un dernier regard vers le cristal puis m'invita à la suivre de nouveau, commençant à m'expliquer les diverses raisons de la présence de telle ou telle espèce de Pokémon, me menant à divers coins un peu particuliers de la grotte pour apporter des arguments à ses explications. Ce que j'en retins, c'est que les Nodulithe profitaient de la chaleur de la grotte pour renforcer leur corps, que les Grindur et les Chovsourir s'installaient dans toutes les grottes sans distinction, que les Ténéfix avaient vu l'opportunité de se goinfrer pour l'éternité en restant ici, et que les types Psy profitaient de la sérénité de l'endroit pour développer le Psyché, l'agitation provenant surtout des nombreux passages de gens pour aller à Yantreizh. D'ailleurs, cela expliquait aussi l'agressivité de certains d'après Amélia. Au final, chaque Pokémon avait une raison bien personnelle de s'être installé dans la grotte – bien qu'en dehors des Strassie, cela venait surtout de leur pérégrination suite à la construction de Yantreizh sur leur ancien territoire. Grâce à tout ce que la cheffe Ranger put m'apprendre, j'avais tout ce qu'il me fallait dès le lendemain.

J'étais bien contente d'avoir eu cette Amélia pour guide.

Une fois mes dernières notes écrites, je fis part de mon intention de repartir au cours de la soirée vers le Prince des Mers, profitant tout de même du reste de l'après-midi aux côtés de la Ranger pour aller découvrir les derniers spots que connaissait Amélia. Puis nous remontâmes à la surface et je remerciai l'équipe entière avec laquelle j'avais tout de même pu passer un peu de temps à discuter, notamment lors des repas, et grâce à eux, j'avais pu ressentir toute l'ambiance joyeuse qui régnait chez eux. Grâce à eux, je découvrais encore un peu plus à quel point le métier de Ranger était plaisant. Grâce à eux, je confirmais un peu plus encore le désir d'en devenir une à mon tour. Et c'est poussée par ce nouvel élan de motivation que je laissai derrière moi le groupe, m'en retournant à Yantreizh pour rejoindre ensuite Port-Tempères et le paquebot.

J'étais venue sans en attendre beaucoup.
Je repartais avec l'impression d'avoir vécu l'un des meilleurs moments de ma vie.
Je le savais à présent : cette année allait être mémorable …




Ci-joint le compte-rendu de mon cours:
 
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12037
PNJs
Sujet: Re: [Cours été 2019 - TopDresseur] Un coin de sérénité   Jeu 24 Oct - 13:34
Modération Cours Camille

Appréciation Un parcours, plus qu’un cours mais j’apprécie l’idée. On se positionne au même niveau que Camille durant cette descente éducative dans la Grotte miroitante. Les informations fournies détaillent bien l’ambiance particulière du lieu et même si l’on s’attend à un combat du fait des questions posées au départ, son absence ne vient pas provoquer de problèmes majeurs dans le rythme du RP. Attention à quelques tournures, cela dit : ‘’Grâce à tout ce que la cheffe Ranger put m'apprendre’’...un ‘’m’avait enseigné/appris’’ aurait parfaitement fait l’affaire.
Petite note personnelle : Quand tu fais un paragraphe de plus de 6 lignes, essaye d’utiliser des retours à la ligne. Tu éviteras l‘effet ‘’gros bloc de texte’’ comme ça.
Note :14/20
Cours hors-délai, pas de gain supplémentaire.


_________________
[Cours été 2019 - TopDresseur] Un coin de sérénité 7z5c
[Cours été 2019 - TopDresseur] Un coin de sérénité
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :