[Mission] Une saison au zoo
Elise Sandstorm
Elise Sandstorm
Région d'origine : Johto
Âge : 14
Niveau : 4
Jetons : 750
Points d'Expériences : 58
Scientifique Novice
Sujet: [Mission] Une saison au zoo   Ven 4 Oct - 15:21


I can (not) help

28 septembre, 8h15

"Bon, qu'est-ce qu'on fait ... ?"

La jeune fille attendait depuis près de 20 minutes dans une pièce de la réserve de l'accueil, toujours en compagnie de son Teddiursa dans les bras. Le Pokémon somnolait encore à cette heure-ci. Au moins, les Pokémons étaient autorisés dans l'enceinte du zoo, alors cela faisait un peu de compagnie à la jeune fille ...
Trois jours plus tôt, elle avait reçue un courrier de la direction de l'académie. Apparemment, afin d'évaluer ses compétences auprès d'un grand nombre de Pokémons dans une grande institution, elle avait eu pour mission de seconder plusieurs soigneurs et employés du Parc Zoologique de l'île. Malgré le peu d'impatience qu'elle avait au fond d'elle, la jeune fille soupçonnait le fait qu'on l'ait envoyé ici uniquement pour aider à la baisse des effectifs du zoo.

Avant toute cette histoire, Elise n'avait que très peu entendu parler de ce parc. En faisant quelques recherches, elle avait compris que c'était une institution assez récente et que certains élèves de l'académie avait des liens de parentés avec les propriétaires du parc. Il était donc normal que les directeurs des deux établissement réalisent plusieurs événements en partenariats. Mais elle avait surtout vu que les effectifs avaient commencé à être insuffisants, et que de plus en plus de stagiaires et d'élèves de l'école étaient embauchés afin d'aider à la gestion et aux soins des Pokémons.

En un sens, Elise était plutôt enthousiaste de cette "mission" qu'on lui avait confié. De l'autre côté, elle n'avait jamais vraiment travaillé dans un zoo, et elle ne savait pas vraiment ce qui l'attendait. Avec un peu de chances, elle pourrait peut-être s'occuper de nourrir certains Pokémons des enclos, ou même assister des médecins pour des soins particuliers. 

Mais pour l'heure, elle devait attendre encore deux personnes. En effet, il avait été précisé que ce séjour serait effectué en collaboration avec deux autres élèves de l'académie. Les noms ne lui avaient pas été communiqué, mais elle était presque certaine que ce serait la première fois qu'elle leur parlerait. Elise n'avait pas encore vraiment réussie à se faire des amis jusqu'à présent, et sa sortie spéléologique avec Gwenaëlle l'avait un peu freiné à franchir le pas ...

Ainsi donc, lorsqu'elle était arrivée à l'accueil du parc, trente minutes plus tôt, on lui avait dit de venir pour 8h, mais la brune aimait être à l'avance, les hôtesses de l'entrée l'avait dirigée vers les vestiaires afin qu'elle se change et mette une tenue un peu plus adaptée au travail, puis elle avait patienté dans la remise d'à côté, jusqu'à ce qu'on vienne la chercher. Ou qu'au moins un des deux autres élèves arrive.

Se demandant si on ne l'avait pas vraiment oublié, ce n'aurait pas été la première fois que cela serait arrivée, Elise se décida à ouvrir la porte et à aller chercher un des responsables.

Bouddha Socket
Bouddha Socket
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 16
Jetons : 1394
Points d'Expériences : 263
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Une saison au zoo   Mar 8 Oct - 12:01



Bouddha baratinait.

Clairement. Incontestablement. Un grand sourire hypocrite ornait son visage, un sourire trop ouvert, trop crispé. Un fin obersvateur aurait aussi pu noter la goutte de sueur qui coulait le long de ses omoplates s'extrayant des racines noires jais. Ou cette jambe qui ne cessait de remuer, comme si le géant n'avait qu'une envie : que son mensonge passe, et que son plan se mette en action. Il jeta un coup d'oeil à l'horloge murale qui frappait les temps avec une précision implacable et impitoyable. Plus, il restait là, plus son mensonge risquait d'être éventé... Mais en toute honnêteté, Boubou, n'était-ce pas là un mensonge voué à l'échec ?

Aprés tout ce n'est pas comme si il était un total inconnu pour l'homme qui lui faisait face, dans ce petit bureau bien fonctionnel : Marc Thomas. Le beau-papa d'Angel, son cousin et par lien d'effet, le mari d'une des nombreuses cousines de son propre pére, Capucine. Bouddha aime bien Capucine, elle est douce, gentille et créative... Marc en revanche. C'est une autre histoire. Si plus petit, il trouvait cet être grisonnant qui essayait de comprendre la famille alolienne de son épouse, amusant et sympathique. Une profonde aversion est née dans son coeur lorsqu'il apprit que l'homme en question était directeur d'un zoo... Combien de débats enflammés cela a t'il crée lors des cousinades ? Combien de fois Bouddha et Marc se sont échauffés l'esprit sur son sujet ? Beaucoup trop. C'est systématique.

Et c'est sans doute pour ça que le vieillard doute de Bouddha, alors que ce dernier s'est porté volontaire pour aider le zoo. Le regard bleuté de Marc détaille l'alolien gigantesque et répète, pour la millième fois :  

-Bouddha Cosmo... Ce zoo n'est pas la prison pour pokémons que tu t'obstines à voir. Au contraire c'est un lieu qui lutte pour la conservation des espèces, le confort des pokémons est notre priorité.... J'ose espérer que tu veuilles bien le croire en arpentant nos allées.

Bouddha acquiesça de la tête, avec beaucoup trop d'enthousiasme pour que ce soit vrai. Marc soupira. Avait t'il vraiment le choix ? Il n'avait eu que trois volontaires pour cette mission, et il n'avait aucune envie de forcer son beau-fils à recruter ses amis. Devait t'il refuser la candidature de Bouddha ? Et pour quel motif au juste ?

C'est à ce moment là que la porte de son bureau s'ouvrit. Sans que personne n'ait frappé auparavant, dans un réflexe absurde, Marc se leva. Suivi de prés par le petit cousin de sa femme, Bouddha. Et Tandis que Marc, se déplacer pour saluer la personne, Bouddha la détailla un instant.

C'était une jeune fille aux cheveux mi-courts, à la coupe étrange, de grands yeux innocents ornaient son visage... Ma foi, tout à fait banal. Rien ne semblait la distinguer de la masse de jeunes filles que Bouddha croisait habituellement au détour des couloirs de l'académie.

-Tu dois être Élise ? demanda marc Entre, je t'en prie, assis toi.   

Il lui avait avancé une chaise, et Bouddha se rassit sur la sienne, sans un regard à la nouvelle arrivante. Marc fit ensuite, le tour de son bureau et imita la deux adolescents.

-Je suis Marc Thomas, le directeur du zoo ? Tu connais peut-être mon beau fils, Angel, non ?

Bouddha roula des yeux. Marc et Capucine avaient toujours était si gagas d'Angel, rien de bon pour son développement personnel - pense le gamin de 15 ans, ahum. Marc tendit un paquet de bonbons, à Élise, en passant Bouddha - ils les savaient trop industriels pour l'Alolien puis reprit.

-J'étais justement en train de ahum.... m'entretenir avec ton camarade, Bouddha.

Un regard appuyé du vieillard sur l'adolescent vint conclure leur "entretien" : gare à tes fesses si tu fais des bêtises. Bouddha n'en tint pas rigueur et baragouina un "salut" grincheux à la fille.

-Dés que votre troisième camarade arrivera, je vous déposerais à l'espace primate où vos missions seront : donner leurs trois feuilles quotidiennes aux Parecool, couper les ongles des Vigoroths et bien sûr, sexer nos nouveaux résidents : six impressionnants Monaflèmit. 

Un imperceptible sourire malicieux traversa le visage de Marc.

-C'est un poil plus difficile que ça en à l'air.

Bouddha fronça les sourcils, il ouvra la bouche, prêt à cracher son venin, mais la porte s'ouvrit soudainement, le coupant dans son élan.

Une saison au zoo  
Lise L. De l'Élysée
Lise L. De l'Élysée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 12
Niveau : 0
Jetons : 1357
Points d'Expériences : 179
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: [Mission] Une saison au zoo   Ven 25 Oct - 8:42
Lise est éleveuse. Donc Lise sait s’occuper des Pokémon ! N’était-ce donc pas une logique simple, efficace et véridique ?
De ce fait, lorsqu’elle ouïe dire que le zoo de son futur royaume cherchait des étudiants afin de les aider dans la gestion de celui-ci, la fillette s’était jetée sur l’occasion. Il s’agissait d’une opportunité par-faite, et elle correspondait par-fai-tement au profil recherché. En plus, elle allait pouvoir œuvrer pour les bonnes causes de son futur royaume ! Elle allait pouvoir montrer qu’elle était en mesure et capable d’acquérir la confiance de ses futurs citoyens ! En effet, il semblerait qu’administrativement, Richard faisait face à quelques soucis concernant l’acquisition de ce morceau de terre, mais bon, cela n’allait probablement pas durer de toute manière ! Et puis, de toute manière, son but n’était que de chasser la grisaille telles les plus célèbres princesses guerrières ayant marqué l’histoire, ce qui, il fallait avouer, était plutôt raisonnable comme motivation concernant son futur.

Toquement de porte. Trois fois.
Puis elle poussa la lourde porte en ébène.

« Bonjour ! »

Sourire. Découvrir. Mademoiselle De l’Élysée était prête à venir en aide au magnifique zoo d’Adala, un des héritages culturels de haute importance de l’île ! En voilà une occasion de promouvoir sa personne. Cela faisait désormais quelques semaines que la fillette avait compris l’importance de promouvoir son image. La filature ne lui était plus d’aucune utilité, encore moins en vue des difficultés qu’elle encontrait à gagner la confiance du comité administratif. Il fallait qu’elle gagne la confiance de ce peuple, peu importe les dangers ! Et puis, de toute manière, était-ce un peu de grisaille qui allait lui faire peur ? Bien sûr que non ! Lise était prête à se battre, à se battre pour le futur de son futur royaume !

Trois personnes se trouvaient devant elle, dans la pièce qu’elle découvrait. Un homme d’âge mûr, probablement le directeur du zoo, une fille de son âge, et un garçon un peu plus âgé. Étrangement, le garçon lui disait quelque chose. Peut-être s’agissait-il de l’enfant d’une des nombreuses connexions de ses parents, elle avait vu tant de personnes passer de toute manière. Mais qu’avait-il bien pu se passer pour que la fillette éprouve un sentiment d’inconfort en la présence de ce garçon ? Oh ! Était-ce un autre élève de l’académie, l’y avait-elle éventuellement croisé là-bas ? Tant de questions traversèrent l’esprit de Lise qui essayait d’analyser la situation du mieux qu’elle pouvait. Mais peine perdue. Tant pis.

« Et bien voilà, quand on parle du loup ! s’exclama l’homme, avant de demander à la nouvelle venue, Lise je suppose ?
- Oui, il s’agit bien de moi. Puis tout en regardant autour d’elle, elle continua, hum, excusez-moi pour le retard, je ne suis pas encore très familière avec les lieux. »

Parce que bon, trouver la porte « Administration » dans un zoo entier, n’était-ce pas une tâche compliquée ? Oui, certes, il fallait seulement entrer dans le bâtiment principal du parc, ok, celui-ci se trouvait à l’entrée même, mais, hum, monter des escalier pour arriver au premier, n’était-ce pas super fatiguant ?

« Parfait, nous pouvons nous rendre à l’espace primate maintenant, Il attrapa un trousseau de clés jusqu’alors posé sur son bureau, suivez-moi. »

Elise Sandstorm
Elise Sandstorm
Région d'origine : Johto
Âge : 14
Niveau : 4
Jetons : 750
Points d'Expériences : 58
Scientifique Novice
Sujet: Re: [Mission] Une saison au zoo   Dim 27 Oct - 13:56


I can (not) help

La première porte à droite, en haut des escaliers.
Elise remerciait la dame à laquelle elle avait demandé l'endroit du bureau du directeur, après que les réceptionnistes lui ait dit qu'elle pouvait aller directement dans son bureau, où les trois élèves seraient attendus pour recevoir leur directives. La jeune fille avait alors grimpé les escaliers du bâtiment administratif, et vit sur la porte en question l'inscription "Directeur".

Elise frappa doucement à la porte et attendit qu'on lui dise d'entrer. Elle attendit. Encore.
Elle se demanda s'il y avait seulement quelqu'un de l'autre côté … Timidement, elle ouvrit la porte, et vit un homme et un jeune garçon qui lui disait vaguement quelque chose en train de se lever pour l’accueillir. Elle se rendit compte qu'elle n'avait pas frappé assez fort, et qu'ils n'avaient pas du l'entendre. Honteuse, la jeune fille se contenta de s'approcher tête baissée vers le bureau.

Ne disant pas un mot, elle se contenta d'un bref hochement de tête à la présentation de son camarade pour cette mission. Apparemment, il s'appelait Bouddha. Elise était presque sûre de l'avoir déjà croisé dans les couloirs de l'école, un carrure aussi imposante et une peau si brune, ça ne passe pas inaperçu, surtout à côté d'une fille si frêle et à la peau plus blanche qu'une feuille de papier. Il ne semblait pas méchant au premier abords, mais Elise parvenait à détecter une certaine tension émanant de lui. Elle n'aurait pas su dire quelle en était la raison, cependant ...

"En … Enchanté … "

Le directeur, Mr Thomas, s'empressa ensuite de parler des premières tâches qu'ils auraient à effectuer, lorsque la porte s'ouvrit une nouvelle fois, laissant place à une autre fille légèrement plus petite qu'Elise. Lise. Cela allait être difficile de différencier les deux, aussi brune l'une que l'autre et dont les prénoms n'avait pour toute singularité qu'une lettre. Une fois les présentations faites, le directeur se leva, attrapa un trousseau de clés et incita les trois élèves à le suivre.

Le groupe traversa alors le parc vers le Nord, en direction de l'espace primate, comme il en avait été convenu. Elise était assez intimidé par les nombreuses espèces de Pokémons qui vivaient derrières les enclos et les parois, là où tous les visiteurs pouvaient les voir. Elle commença alors à se poser quelques questions sur la légitimité de ce zoo. Après tout, elle même avait un Pokémon avec elle, et elle supposait que ses camarades en avaient eux aussi. Dans ce cas, à quel point était-ce normal de voir d'autres Pokémons en captivité derrière des planches de bois et de verre ? La jeune fille préféra chasser ces questions de son esprit, après tout, elle était ici pour remplir le travail qu'on lui donnerait, pas pour se poser des questions existentielles …

Une fois arrivé à l'espace en question, Marc montra aux élèves un vestiaire avec des tenues plus adaptés, qu'ils devaient mettre avant de pénétrer dans l'enceinte de l'enclos. Une fois changée, Elise retrouva le directeur en train de discuter avec une femme plutôt âgée qui portait le même uniforme de travail. À la vue des élèves, il s'interrompit.

"Bon, je vais vous laisser ici, je dois retourner travailler de mon côté. Voici Elizabeth, elle est la soigneuse en chef de cet espace, et c'est elle qui vous indiquera les étapes à suivre. Je vous souhaite bon courage !"

Et il repartit par le même chemin, retournant à ses propres occupations. Elise et ses camarades faisaient désormais face à leur nouvelle responsable, mi-impatiente de s'y mettre, mi-anxieuse de voir de quel genre de Pokémon elle devrait s'occuper, elle n'avait pas retenu les espèces que le directeur avait évoqué plus tôt. La doyenne s'exprima alors.

"Alors voyons … Lise, tu vas t'occuper des Parecools. Leur enclos est la première porte à droite, et il y a un sac de feuilles d'Eucalyptus que tu vas devoir leur donner. N'oublie pas, seulement trois feuilles par spécimens !
Ensuite, Elise, je te confie les Vigoroth, et tu devras t'occuper de couper leurs griffes. C'est au fond à gauche, il y a un coupe-ongle et une lime dans le local qui est juste à côté.
Enfin, Bouddha, tu viens avec moi pour le sexage des Monaflemit. C'est une tâche assez ardue, donc on va le faire tous les deux.
"

Elizabeth emmena alors le garçons avec elle, laissant les deux filles se diriger vers leurs enclos respectifs. Elise angoissait quelque peu. Quels genre de Pokémons pouvaient bien être les Vigoroths … ?
Bouddha Socket
Bouddha Socket
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 16
Jetons : 1394
Points d'Expériences : 263
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Une saison au zoo   Mar 29 Oct - 13:11



Bouddha brûlait.

Pas litéralement (Yuna n'est pas dans ce rp) mais d'impatience. D'excitation. Et alors que son cousin par alliance, Marc, leur détaillait leur mission ; l'alolien n'écoutait déjà plus. Ses deux grosses mains se serrèrent sur les lanières de son gros sac à dos, bien trop rempli pour que tout cela soit innocent. Une autre fille était entré dans le bureau, mais Bouddha n'y porta pas pas plus d'attention, bien trop occupé à serrer son sac et à fuir le regard suspicieux de Marc Thomas. Seul le mouvement de ce dernier, et le bruit métallique d'un trousselin en plastique détendirent les muscles du dos de notre Bouddha. Et ce dernier se mit à suivre, la petite troupe - mains dans les poches, mine boudeuse scotchée au visage.      

La marche était longue et silencieuse et Bouddha suspecta Marc de les faire passer volontairement pas les enclos les plus larges possibles... Certes cet aquarium était géant, mais ça restait un aquarium. "Reproduction de grandes plaines au némélios" mais quel intérêt ?  Ils passèrent devant une affiche qui intrigua à moitié Bouddha "authentique kong en captivité" mais sans plus. À messure que le groupe avançait, le visage de Bouddha se renfermait sur lui-même et se faisait plus boudeur encore. Finalement le groupe arriva aux abords d'un gigantesque enclos : sur une sorte de lac, trônait trois grandes îles, qui accueillait toutes de grands espaces verts et des structures impressionnantes en bois. Sur l'une d'elle des éclairs rouges et blancs sautaient de branche en branche, et ça criât, et ça hurlait. Les deux îles à part quelques ronflements lointains, restait désespérément calmes.

Marc passa devant le trio d'îles, sans en porter d'attention et mena les trois étudiants à une petite maison au toit vert - où des tenues de soigneur (et à leur taille s'il-vous-plait) les attendaient. Bouddha grimaça, mais se sépara finalement du groupe pour se changer et revint rapidement, son gros sac toujours sur le dos. Marc leur présenta ensuite une dame, aux longs cheveux blancs attachés en un chignon sévère et à la peau fripée. Bien que croulante sous le poids des années, elle semblait étonnamment en forme. Cette dernière leur ouvrit la porte de l'enclos et tous arrivèrent sur la première île : celle des parecools. Jamais Bouddha n'avait vu pareil spectacle. Même Aka, sa dodoala faisait preuve de plus de vigueur (parfois) : une dizaine de parecools, s'étalait au sol et aux branches, bavant, comme immobiles. Bouddha afficha un air blasé alors q'un de ces derniers tombait lourdement au sol depuis un des haut branchages. Sa gueule semblait crier au ralenti " AAAAAAAîîîîîîîîîîîîîîîîîîeeeeeeeee". L'alolien soupira... Tandis que la vielle peau le prenait pas le bras et le trainait sur une autre île, passant par les ponts de bois les reliant tous. En chemin, bouddha demanda avec tout le tact qu'on lui connaissait :   

-Alors, vous êtes chargée de me surveiller ?

La vielle peau fit mine de ne pas comprendre et reprit.

-Bien entendu, sexer des momaflémits est une tâche ardue. Je ne laisserais pas un étudiant le faire seul.

Du tac au tac, l'alolien répondit :

-Ça me parit plus dur de tailler les ongles des vigoroths, tiens vous savez qu'ils le faisaient seul dans la nature ?

AU loin un cri suraigu résonna. La vielle dame soupira :

-Oh je suis trop vielle pour ce genre de jeu... Tu sais Bouddha j'en ai connu à la pelle des gens comme toi, qui pense tout savoir sur le bien être des pokémons sans même s'intéresser à ce que peuvent ressentir ces dits pokémons. Je ne dis pas qu'il n'y pas de progrès à faire, mais attaquer un zoo comme le notre c'est mal choisir son combat. Marc fait un pas vers toi et j'ose espérer que tu sauras avoir l'esprit assez ouvert pour t'en apercevoir et comprendre qu'on combat pour le même idéal.

Les deux yeux de Bouddha se posèrent sur ses pieds et il grommela. Faute d'éloquence. Rapidement, le sexage débuta... Ce n'était pas si difficile, il suffisait de s'avachir sur les pokémons, d'écarter leur poil et de euh... Voilà. À plusieurs reprises, Bouddha rougit lorsque la vielle peau venait l'aider à écarter les poils pour dévoiler l'intimité des primates.

-Bien, nous avons donc les six femelles évoluées et 4 mâles... Il nous en manque deux. Voyons... Lui ! Viens m'aider à le retourner. déclara la vielle en posant le carnet sur lequel elle notait tout.

Le spécimen en question s'avérait plus ardu que les autres, étaient allongé sur le ventre. Il fallait alors le saisir et pousser dessus de toutes ses forces pour le retourner. Enfin, le poussait ainsi, ne servait vraiment qu'à l'encourager pour que le primate dédaigne faire son effort de la journée. En poussant, la vielle demanda (comme si c'était son tea time quotidien) :

-Et les filles, tu les connais ? Sont compétentes ?
-Connais même pas leur nom.
-C'est Élise et Lise.
-Élise Élise ? C'est laquelle ? Ses parents devait pas la désirer.
-Non, c'est Lise ET Élise
-Élise Élise ? Ou Lise Élisé ?
-En fait c'est presque ça pour l'une d'elle..
-Et toi c'est quoi ton nom déjà ?
-Elisabeth mais tu peux m'appeler... Non oublies.

C'est pendant ce moment super intéressant, qu'un cri suraigu se fit entendre. Et le duo, laissa lourdement tomber le primate sur le sol... Laissant un nuage de poussière envahir la gorge de Boubou.

-Ça venait de l'île des vigoroths, viens avec moi !

Et Bouddha attrapa son sac et courut maladroitement derrière Elisabeth. Ils arrivèrent vite vers l'origine du désastre : face à eux, une des deux filles, entouré de vigoroth en colère. Certains arrachait les branchages de leur arbre pour taper le sol avec. Un air catastrophé apparut sur le visage de la soigneuse, air qui s'amplifia encore alors qu'il furent rejoint par l'autre fille sur laquelle s'était posée trois parecools... La fille en question était recouverte de bave et Bouddha ne put s'empêcher de ricaner. Doucement, la soigneuse retourna vers Lise et demanda exaspérée :  

-Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Non. Toi, ensuite. puis elle courut vers les vigoroths dans l'optique de les calmer.

Et alors que la vielle peau s'éloignait, un sourire gamin traversa le visage de Bouddha. Doucement, il se mit à genoux et déposa son énorme sac devant lui... C'était le parfait moment. La diversion idéale pour mettre son plan à exécution... Mais alors qu'il s'apprêtait à désiper son sac, il jeta un coup d'oeil en coin à la dénommée Lise ou Élisée... Il ne savait plus. Elle le regardait.

Au loin, l'autre fille était attaquée de toute part par les vigoroth malgré la soigneuse courant dans tous les sens dans l'optique de les calmer.

-Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Qu'est-ce qui s'est passé ? ne cessait t'elle de crier.

HRP
Plop ! Dîtes moi si un truc va pas  Keur

Une saison au zoo  
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Mission] Une saison au zoo   
[Mission] Une saison au zoo
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :