[CUEILLETTE] Derrière la cascade.
Bouddha Socket
Bouddha Socket
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 16
Jetons : 1394
Points d'Expériences : 263
Pokeathlète Médecin
Sujet: [CUEILLETTE] Derrière la cascade.   Mar 8 Oct - 12:31



Bouddha bouillonnait.

L'esprit à vif, le corps tendu par la position qu'il adoptait. Plié en avant, les deux jambes qui serraient son Tropius volant. Et ses mèches voletaient en tout sens, fouettant son visage, émerveillé par la sensation de vol. Son regard se plissa, détaillant la cascade qui se précisait au fur et à mesure de leur avancée. De loin, cela ressemblaient à un gros trait bleu grossièrement tracé au marqueur par un enfant ; mais il suffisait de tendre l'oreille pour déjà entendre le rugissement des gouttes qui se percutaient les une aux autres avec une violence que même l'homme ne pouvait égaler.     

L'alolien se mit à sourire, bêtement : que la nature faisait de belles choses ! Soudainement, les deux bras qui l'entourait, se mirent à serrer sa taille avec plus de force. Plus de peur surtout. Il se contorsionna, jetant un coup d'oeil à sa passagère.  

-Ça va, Peggy ? hurla t'il en tentant de couvrir les cris du vent.

Il n'en revenait pas. Que son amie soit à l'académie d'abord, quelle surprise ça avait était de la croiser au réfectoire - aprés Noere, aprés Angel - il devait le reconnaître, même si ça lui crevait le coeur : cette académie avait le don de le faire renouer avec des vielles amitiés. Mais surtout, il ne revenait pas d'avoir réussi à la convaincre. Monter sur un Tropius, voler jusqu'à une caverne cachée sous une cascade tout ça pour... L'aider à cueillir des baies. Une aventure moins peggy-esque que ça, ça n'existait pas.  

Déjà petit, il essayait de la trainer dehors : nager entre les vagues, explorer les forets... Souvent cela se soldait par un échec, avec un refus catégorique. Souvent, elle finissait aussi par accepter à contre-coeur... Peggy ne faisait pas partie de la bande de Bouddha, comme Noere. Et personne ne comprenait d'où sortait leur amitié. Mais elle était là, réelle, malgré toute leur différence. Et Bouddha jugeait que son amie ne sortait pas assez.

Il hurla soudainement :

-Attention à toi ! On va traverser la casc...

Mais les mots de Bouddha furent bien vite chassés par la claque d'un gerbe d'eau. Cette même claque qui écrase leur deux corps, et fit tanguer Millepieds, le Tropius de Bouddha. Ce dernier se posa ensuite délicatement, dans un orifice auparavant caché par la chute d'eau et ébouriffa ses ailes, laissant ses deux cavaliers descendre. Bouddha retira immédiatement son t-shirt et l'essora comme il le put - sans grand résultat. Par dépit, il le jeta au sol. Puis tournant sur lui-même, il observa les lieux. Son contact ne lui avait pas menti : la caverne était un long tunnel rempli de buissons, certes recouverts de toile d'araignée mais qui semblait remplis de baies en tout genres. Bouddha s'approcha de son Tropius et lui retira deux paniers préablement attachés à son pokémon par un cordage, il en lança un à Peggy, en demandant :

-Prête ?

Une saison au zoo  
Peggy Brown
Peggy Brown
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 0
Jetons : 312
Points d'Expériences : 13
Nouveau Membre
Sujet: Re: [CUEILLETTE] Derrière la cascade.   Mar 15 Oct - 12:06


Bouddha & Peggy
Cueillette
« Every friendship is different because everyone's personality is different. »
Il y a des jours où on a envie de ne rien faire. Où la pile de devoirs à faire n’est pas une motivation suffisante pour essayer de travailler... Ou de réviser. Alors tu es là, à fixer les choses à faire du regard, comme si par enchantement, tout allait s’arranger. Malheureusement pour toi, cela n’arrive pas. Alors tu essayes de combattre un peu, de te motiver à prendre un de ces maudits livres de cours, jusqu’à ce qu’un événement inattendu te sauve un peu.

Un certain Bouddha te proposa de sortir un peu, probablement pour t'aérer et t’empêcher de trop moisir entre les murs de l’école. Il est vrai que tu as souvent tendance à rester enfermer, à appréhender de sortir, pour la bonne raison que...Tu ne voyais pas quoi faire une fois dans la nature. Certes, si plus tard, tu avais réellement envie de devenir une chercheuse pokémon, tu te devais de partir en exploration parfois, afin de pouvoir admirer ces fabuleuses créatures et de tout noter dans un de tes nombreux carnets. Ce n’est pas en restant sans arrêt plongé dans tes jeux, ou dans ton Ipok, que tu arriveras à quelque chose.

Alors oui, que cela soit surprenant ou non, tu avais accepté avec “grand plaisir” cette sortie. L’occasion parfaite pour te changer un peu les idée. Qui plus est, c’était avec Bouddha, pas avec n’importe qui. Votre amitié était plutôt... Étrange à expliquer, tant votre personnalité n’était pas en raccord. Pourtant, c’était possible. Au fond, bien que tu râles de temps en temps, tu l’apprécies et tu le montres...À ta manière. Lorsque tu es arrivée à l’académie, voir un visage familier dans toute cette masse avait été très rassurant pour toi. Tu devais avouer qu’être lâchée dans un territoire inconnue, garnis d’autres êtres complètement inconnue t’avais un peu... Effrayée. La présence de Bouddha est rassurante, tu ne pouvais le nier, alors non, tu n’allais pas te montrer difficile et gâcher votre amitié saugrenue juste pour quelques stupidités !

En acceptant cette sortie, tu t’es donc retrouvé cavalière improvisé de Tropius. C’était... Fascinant et peut-être aussi un peu effrayant, ce n’est pas le genre de chose que l’on peu faire tous les jours. En plus, ça vole vite ! La question un peu stupide de pouvoir voler grâce à Green effleura un peu ton esprit également, quand il sera un peu plus grand. Cependant, tu évites un peu d’y penser. Une fois trop grand, tu n’auras probablement plus l’occasion de le laisser en liberté aussi souvent.

Tu serres un peu ton emprise autour de la taille du brun, réflexe d’un peu de crainte de filer à toute allure à une distance pas trop respectable du sol.

-J-je vais bien, ne t’inquiète pas pour moi !

Répondis-tu en essayant de hausser un peu la voix. Aucune idée s’il a pu t’entendre et tu n’allais pas demander non plus. À vrai dire, tu eu juste droit à une alerte cascade...Une cascade ? Avant de réaliser, tu te manges une belle gerbe d’eau, avant que le pokémon qui vous sert de monture daigne se poser au sol.

Tu glissas du pokémon, atterrissant sur tes deux pieds, tout en essayant de te ressaisir un peu. C’est bon Peggy. Tu es sur le sol, tout va bien ! Juste un peu trempée par cette vilaine cascade, mais rien de bien grave. Au pire, tu tomberas malade ce n'est pas...Si grave. L’art d’essayer de relativiser.

Contrairement à ton ami, tu n'essayes pas de te sécher, tu préfères laisser le temps s’en charger au lieu de te donner en spectacle ridicule. Du moins, c’est que  tu trouves de mieux à faire sur le moment.

Ton regard se posa tout de fois une dernière fois sur le grand Tropius, le regard curieux. Comme d’habitude , une ribambelle de questions germa dans ton esprit. Que tu chassas bien vite en secouant la tête. Ce n’était pas le moment, Peggy. Tu n’es pas ici pour te mettre à étudier un pauvre Tropius qui n’a rien demander et ton camarade risque de ne pas apprécier.

Camarade qui te lança un panier, dans lequel y mettre des...Baies. Atelier cueillette aujourd’hui. Tu attrapas l’objet de justesse, non sans afficher un léger sourire. Bien sûr que tu étais prête. Ce n’est pas parce que tu ne sors pas assez, que tu as peur de te salir les mains !

-Evidemment, je n’attend que ça !

Lachas-tu, plus déterminée que jamais. Puis, tu décidas de faire sortir ton pauvre Brindibou, que tu n’avais pas pu laisser en liberté le temps du trajet. Ici, il pourra se dégourdir les ailes. Du moins, tu l’espères.

-Evite de trop t’éloigner, Green.

Le hibou, te jugeas presque du regard, avant de se mettre à voleter à droite et à gauche. Soupirant, tu t’approches d’un des nombreux buissons, avant de t'accroupir pour commencer à fouiller à le recherche de baies, posant ton panier juste à côté de toi.

-Et sinon Bouddha, pas trop dépaysé? Je veux dire...ça ne ressemble pas vraiment à notre ile.

De ton côté, tu l’étais un peu. La difficulté de prendre quelques repères...Avec toutes les personnes qui y résident, ce n’est pas évident non plus. Et d’accord, tu veux bien admettre que le sujet de discussion n’était pas génial non plus. Argh.

-Je te paries que j’arriverais à récolter plus de baies que toi !

Peggy ! Voyons ! Cesse un peu d’agir telle une gamine et reste sérieuse. Ce n’est pas le moment de lancer un concours non plus, tu es là pour te changer les idées, après tout.

:copyright:️ 2981 12289 0

_________________

Science is fun.
Science is curiosity.
We all have natural curiosity.
Bouddha Socket
Bouddha Socket
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 16
Jetons : 1394
Points d'Expériences : 263
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [CUEILLETTE] Derrière la cascade.   Lun 4 Nov - 1:19



Bouddha berçait.

Qui exactement ? Sa dodoala, Akala, qui avait quitté le creux des ailes de son Tropius pour ceux des bras de l'Alolien. Toute cette eau avait le mérite de l'agiter quelue-peu dans son sommeil et Bouddha n'avait aucune que sa belle aux bois dormants ne soit pas dotée d'un par-fait dodo éternel. Puis il regarda sa camarade sortir un brindibou, et songea que c'était évident. Comme pour Noe, c'était dans leur sang et il était impensable pour lui, qu'un insulaire puisse obtenir un starter qui ne venait pas d'Alola. Cette pensée fit naître dans l'esprit du brun une soudaine mélancolie, qui lui restait fidéle. Il songea aux grandes étendues de forêts, aux vagues puissantes et aux épices odorantes ; et comme devinant ses pensées, Peggy lui demanda innocemment si il ne se sentait pas trop dépaysé.

Bouddha soupira, et imita son amie, doucement il s'accroupit dans un buisson et en écarta les branchages.

-C'est difficile... Les gens d'ici sont différents... Et bizarres ; souvent méchants. Et les saisons sont folles.

Oh que son archipel lui manquait...

-Mais j'apprends des choses, j'ai de nouveaux amis - moins qu'a Alola mais il sont là, et différents aussi.

Le géant songea un instant à Blue, et Quitterie. Surtout Quitterie. Et il se dit un moment que certains différences n'étaient pas nécessairement mauvaises. Parfois même, elles étaient agréables... Et mêmes attirantes. Souvent les changements s'imposaient, mais peut-être... Que parfois... C'était pour le mieux. Et soudainement l'Alolien se mit à rougir. Quand est-ce exactement qu'il avait stoppé d'haïr cette ile et cette académie ? L'appréciait 'il réellement ou n'était qu'un condamné résigné ? Ne serait pas trahir Alola que de se sentir bien, ici ? D'un geste de tête négatif, le géant chasse ses sempiternelles questions de son esprit - heureusement que 203 n'était pas dans les parages pour se re-concentrer sur son amie.

Cette dernière, s'était aussi mise à le fixer et proposa une compétition, un sourire amusé sur le visage. Pendant un moment, Bouddha la regarda - sans rien dire. Puis il éclata de rire, un rire gras et franc, et entre deux éclats, il articula :

-Si tu es prête à mordre la poussière, d'accord.  

Peggy pensait t'elle vraiment pouvoir le battre ? Lui qui récoltait des baies depuis qu'il savait marcher, à Alola, il était parmi les meilleurs cueilleurs de sa communauté... Et la rousse, qui sortait aussi souvent que Bouddha se servait de son Ipok espérait pouvoir le vaincre. Sur son domaine ? C'était une déclaration de guerre, à ce niveau là.

Aussi, le garçon s'accroupit avec plus de souplesse et étendit son énorme bras plus loin et plus fort dans un buisson plus épais.

Hmm...

Niet.
Nada.
Que dalle.

De la poussière, quelques branches cassées, des toiles d'araignées... Alors il changea de buisson.

Toujours aucune trace de baie. Voilà qui était étrange... Est-ce que le tuyau qu'on lui donné était faux ? Ses buissons semblaient pourtant rempli, à première vue... Mais alors qy'on y plongeait les mains : seul le néant nous la serrait. Et les deux gros sourcils de l'Alolien s'abaissèrent. Voilà qui était louche.

Il se releva doucement et demanda alors à sa camarde :

-Tu en trouves ? Peut-être en s'enfonçant plus loin...  suggéra t'il.

Plus loin dans la caverne, oui. Cette partie où la lumière mourrait pour laisser place à un inquiétant voile d'obscurité...

Une saison au zoo  
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [CUEILLETTE] Derrière la cascade.   
[CUEILLETTE] Derrière la cascade.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :