Cours Mécanique - La technologie d'antan
Potiron
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1953
Annonceur
Sujet: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Ven 11 Oct - 7:38
Cours Classe
Mécanique : La technologie d’antan
Rp
Un cours de Percy, c’est comme un retour à la réalité, avec une petite tape sur l’épaule : après le week-end, il est difficile de se lever pour deux petites heures à écouter votre cher professeur vous abreuver de savoir, mais au moins, avec ce dernier, vous savez à quoi vous attendre. Assez peu réputé pour son exubérance ou le caractère imprévu de ces cours, le référent Phyllali se révèle pourtant, assez bizarrement excité ce matin : à peine le dernier élève est-il entré dans sa salle, que le brave homme revient vers son bureau en souriant nerveusement, avant d’étaler une série de croquis dessinés maladroitement sur ce dernier.
Dans un coin de la pièce (comprendre par là qu’il en remplit un bon tiers, menaçant d’aplatir les bureaux les plus proches), Maximus s’est lové comme un ressort et vous fixe d’un oeil fort peu amène.

‘’Bonjour...à tous. Je suis sûr que vous êtes aussi ravis que moi, à l’idée de vous plonger de nouveau dans les méandres du savoir. Et si ce n’est pas le cas, croyez-moi, cela ne saurait tarder.
Quelqu’un peut-il me dire ce que représente ce schéma ?’’


...Un carré bizarre avec une ligne en zigzag sur le dessus ? Et pleins d’autres carrés derrière qui s’imbriquent les uns dans les autres ? Un peu perturbé par le lourd silence qui commence à planer dans la salle, percy hésite un instant, avant d'enchaîner avec un autre feuillet. Cette fois, on dirait..une patate, avec de petits cercles, en-dessous qui s'emboîtent dans une sorte de grande tige brouillonne.

‘’Personne ? Pourtant, j’étais sûr que...Tant pis. Nous nous contenterons des explications, j’imagine…*soupir*’’

Si Percy n’était pas devenu professeur, il est certain que n’est pas une carrière d’artiste qui l’aurait empêché de mourir de faim.

‘’Le premier schéma représentait un téléphone portable une fois démonté et le second, un axe de transmission sous le capot d’une voiture, au cas où vous vous poseriez la question. J’espérais vous faire prendre conscience d’un fait simple, qui nous semble pourtant incroyable : notre technologie a dépassé sa fonction initiale. Censée nous faciliter les choses ou accélérer des processus autrement chronophages, elle est désormais devenu un élément considéré comme ‘’allant de soi’’ dans notre vie courante.’’


Tout en parlant, Percy se rapproche rapidement du tableau, avant de déployer ce dernier, pour dévoiler une sorte de frise chronologique. Les plus érudits d’entre vous reconnaîtront quelques dates clés comme la création de la première ampoule par Thomas Ediancion ou la première chaîne de production d’Henry Fortide.

‘’Néanmoins, posons-nous cette simple question : comment faisions-nous, avant que toute ces mécaniques et produits de nos réflexions scientifiques, viennent nous simplifier les choses ? Il existe plusieurs traces de civilisations recourant aux Pokémons pour favoriser leurs agricultures ou produire des conditions plus favorables à leur vie...On pensera par exemple à certaines peuplades d’Unys, qui recourraient régulièrement à des Pokémons usant de Danse-Pluie, pour améliorer les rendements de leurs récoltes, avant de passer à des systèmes d'irrigations plus perfectionnés et automatisés.’’


Une nouvelle frise s’étale alors sur le tableau, marquant différents points de basculements dans l’histoire scientifique. Percy s'attèle alors à hisser une sorte de gros cadre en liège, non sans peine, pour le fixer au-dessus de cette dernière.

‘’Si nous associons un résumé des découvertes des cinquantes dernières années, avec une liste des méthodes utilisées pour reproduire leurs effets pré-découvertes, vous vous apercevrez d’un fait bien particulier : l’avancée scientifique ne constituait finalement pas une révolution mais une simple amélioration d’un état déjà présent.
Et les Pokémons ne sont pas en reste : Porygon n’a-t-il pas été finalement ‘’conçu’’ pour s’adapter à un environnement né de l’homme, avant de dépasser son objectif premier pour s’avérer plus performant que nous ne l'imaginons ?
Après tout, en un autre temps, nous aurions parfaitement pu recourir aux services de mon bon Maximus, plutôt que d’user d’une grue de chantier !’’


‘’LIIIIIIIX !’’

Le temps que vos oreilles cessent de bourdonner, Percy semble avoir réussi à apaiser le Steelix outré, qui retourne à son observation sévère de la pièce. Quelque peu décontenancé, votre professeur parvient néanmoins à saisir une liasse de feuillets, pour les faire ensuite passer aux premiers rangs.

‘’Avant que nous ne nous plongions dans des exemples plus concrets, j’aimerais juger de votre capacité à vous projeter dans un autre temps, vis-à-vis des avancées modernes. J’ai donc préparer ces quelques questions, pour vous permettre de réfléchir sur ce sujet. Et n’oubliez pas ce que disait Ediancion ‘’Je n’ai pas échoué 1000 fois à fabriquer une ampoule, j’ai juste trouver 1000 manières différentes de ne pas la fabriquer. Et si mon Pikachu arrêtait de la faire griller, j’aurais probablement été bien plus rapide !’’


Devoir sur table
Questions ouvertes : À vous de répondre à chacune des questions suivantes en quelques lignes. Il n’y a pas de réponses ‘’parfaites’’, l’important est de présenter vos idées pour résoudre la situation proposée.

*En l’absence de téléphone ou d’Ipok, comment établiriez-vous un réseau de communication efficace et permanent entre plusieurs villages, en vous aidant des Pokémons de votre choix ?

*Les camions n’ont pas encore été inventés et vous devez transporter une grande quantité de denrées vers un village voisin, en vous aidant d’un seul Pokémon.
Attention, la masse est trop importante pour une simple Télékinésie.


*Pour un grand banquet, vous devez fabriquer plus d’une centaine d’exemplaires d’un objet commun (assiette, vase, nappes). Comment, sans chaine de fabrication mécanique, allez-vous réussir à l’aide des Pokémons de votre choix, sachant qu’il ne vous reste que peu de temps ?

___________________________________________________

Informations Supplémentaires
• Le cours commence dès 8h. Percy distribue les copies à 8h20, et les ramasse à 9h, le temps que vous répondiez aux questions posées. Le reste du cours durera jusqu'à 10h.
• Pour participer, postez simplement à la suite un RP dans lequel votre personnage assiste au cours et remplit le devoir. Vous copierez et collerez celui-ci à la fin du message, avec vos réponses.
• Bonne chance !
Dakoy Ra
Dakoy Ra
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 2218
Points d'Expériences : 138
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Sam 12 Oct - 11:59
Nous sommes un lundi, 7h du matin, et par le plus miraculeux alignement des astres, Dakoy se réveille en pleine forme. Rare sont ceux qui peuvent témoigner dans leur vie d'un enfilage de chemise aussi souple, ou d'un engloutissement de petit déjeuner aussi fluide. La raison de cette étrange surdose d'énergie ? Un cours avec le passionnant et passionné Percy Yade. Il était au moins autant fait pour aimer l'Histoire-géographie que pour l'enseigner. L'adolescent n'avait jamais daigné se pencher sur le sujet avant son entrée à l'académie, mais les quelques anecdotes partagées par le professeur l'avait convaincu que cette matière avait son lot de surprises qui méritait que l'on s'y intéresse.

Le jeune dresseur découvrit en arrivant dans la salle de classe un Percy tout aussi excité à l'idée d'enseigner que Dakoy à celle d'apprendre. Bien que la motivation puisse permettre de développer certains dons, il semblerait cependant que les talents en dessin industriel du référent Phyllali ne se soient pas éveillés malgré tous ses efforts. On sentait qu'il avait fait de son mieux. Mais ces enchevêtrements de formes tarabiscotées restaient très éloignés de la notion de "dessins". Avait-il au moins utilisé une règle ou un compas, ou avait-il tout fait à main levé ? Prenez ce truc, là, par exemple. C'était censé être un cercle ? C'est limite s'il y avait pas un angle droit au milieu du tracé ! Il faut pas s'étonner qu'en superposant moultes œuvres d'arts abstraits comme celles-ci les une sur les autres, le résultat ne ressemble en rien à ce que l'on connaît.
C'est dommage, Dakoy voulait vraiment comprendre ce que Percy voulait leur montrer. Mais là, c'était au dessus de ses capacités. "Heureusement" l'incompréhension était générale, aussi le professeur passa rapidement à la suite. Quelques anecdotes et réflexions plus tard, ce dernier distribua un test rapide. Peu importe ce que d'autres pourraient en penser s'ils l'apprenaient, Dakoy voyait là une occasion de bien se faire remarquer aux yeux de son professeur. De lui prouver que même s'il  ne lui arrivait probablement pas à la cheville, il partageait son entrain pour ce que notre passé a à nous apprendre.


Elise Sandstorm
Elise Sandstorm
Région d'origine : Johto
Âge : 14
Niveau : 7
Jetons : 1392
Points d'Expériences : 71
Scientifique Novice
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Dim 13 Oct - 10:53


I can (not) do anything

Lundi 30 septembre, 8h05

Une bonne journée en perspective s'annonçait. Il faisait encore beau malgré le début de l'automne, les arbres avaient commencé à virer à l'orange, et un vent frais soufflait dès le matin. La jeune fille avait profité de s'être levé aux aurores pour faire un tour de l'établissement, tant qu'il n'y avait pas encore trop de monde. Cela faisait quasiment un mois entier qu'elle était entré à l'académie, et il s'en était passé des choses. Entre les cours tous plus différents et passionnant les uns que les autres, les sorties dans la ville ou dans la nature sur l'île, et le nombre incroyable de Pokémons tous plus originaux les uns que les autres. C'était sans aucun doute l'une des raisons pour lesquelles Elise aimait se lever le matin pour aller en cours

Un cours de mécanique. Elise savait très bien qui cela aurait pu intéresser, mais dans son cas, l'étude des machines n'était pas vraiment son fort ... Mais au moins, le professeur qui assurait le cours était Monsieur Yade, le professeur d'Histoire et de Géographie. Cela signifiait donc que le sujet du cours porterait sur un des deux thèmes, et la jeune fille priait pour que cela tombe sur l'Histoire. C'était sa matière préférée après tout.

Ainsi donc, parmi les premiers élèves arrivés, Elise prit place au premier rang. Et elle avait bien fait, puisque qu'elle remarqua bien vite que les derniers arrivés devraient prendre place près du corps massif du Pokémon de leur professeur, un Steelix pour le moins imposant. La jeune fille ne regrettait pas du tout le choix de se mettre à l'avant, pour une fois ...

Une fois tous installé tant bien que mal, le référent Phyllali commença à esquisser quelques croquis au tableau. Pour beaucoup, comme pour Elise, cela ne ressemblait qu'à de simples figures géométriques sans importances. L'explication du grand brun mit rapidement l'ensemble de la classe dans l'erreur, puisqu'il décrivait par l'intermédiaire des carrés et des courbes, certaines avancées technologiques qui étaient aujourd'hui devenues banales. Il enchaina ses explications par remettre en questions les esprits des élèves, Elise la première. En effet, jamais elle ne s'était imaginé comment était la vie de tous les jours dans les temps anciens, lorsque véhicules et moyens de communications étaient encore rudimentaire. Elle sourit alors. C'était bien un cours d'Histoire !

Assez rapidement, des feuilles avec des sujets commencèrent à se répandre dans la salle. Il y avait trois questions impliquant de se projeter dans le passé, et d'innover en termes de moyen de communication, de locomotion et de production. Pas vraiment le genre de sujet qui mettait le cerveau de la brune en ébullition mais c'était toujours mieux que les cours de combats et de coordination ... Armé de son stylo, elle commença la rédaction du devoir en se basant sur les nombreuses connaissances des évolutions techniques au cours de l'humanité qu'elle avait accumulée en lisant les différents livres de la bibliothèque de l'école.


Gwenaëlle Sklodowska
Gwenaëlle Sklodowska
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 1927
Points d'Expériences : 189
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Dim 13 Oct - 14:11
Pas besoin de se réveiller quand tu fais nuit blanche. C’était le cas de Gwen. Elle avait été quelque peu stupide pour le coup. Elle pensait naïvement que cette nuit était celle du samedi au dimanche et non pas du dimanche au lundi. A force de vivre la nuit elle vivait constamment sous décalage horaire au point de confondre les jours. C’était vers 7 heures ce matin, que la mécanicienne voulut se coucher, cependant c’était aussi l’heure à laquelle Marie et Hélène se levèrent synchronisées.
« Non mais Gwen qu’est ce que tu fiches, tu ne vas pas te coucher maintenant ! On a cours je te rappelle ! » fit Hélène en se frottant les yeux. Gwen en écarquilla les siens.
« C-c-c-comment ça on a cours ? Mais on est dimanche ! »
Soupir synchronisé de ses deux colocataires de chambre.
« On est lundi aujourd’hui andouille. C’est ça de bidouiller ta machine qui parle toute seule toutes les nuits, t’en deviens décalée. » Continua Hélène qui sortait de son lit. Elle haussa ensuite les épaules. « Après si tu ne veux pas venir c’est ton problème. » Sur ces mots elle partit dans la salle de bain tandis que Marie alla déjeuner. Gwen resta plantée au milieu de la chambre, avec encore ses habits puants de la veille sur elle. Faire une journée complète après une nuit blanche ? Deal with it. Après tout elle l’avait déjà fait non ? Rapidement, la scientifique regarda l’emploi du temps sur son Ipok. Cours de Percy Yade, tronc commun. En gros un cours qu’elle ne pourrait vraiment pas sécher, et qu’elle ne voulait pas sécher surtout. C’était les seuls dans lesquels elle n’avait aucune connaissance et qu’elle aimait avoir. Et puis Percy était un professeur si doux, elle arrivait même des fois à lui dire bonjour sans bégayer (contrairement à Roseverte où elle paniquait à chaque fois qu’elle le croisait).

Bref, elle se changea avec la vitesse d’un Parecool asthmatique pour ensuite réveiller son starter qui n’avait pas été fou au point de la suivre dans ses nuits blanches.
« Tool, je te confie mon œuf, tu y feras attention d’accord ? » Elle indiqua l’œuf durement gagné lors de sa mission avec Paul. Il trônait fièrement sur un coussin sur une étagère, la seule qui n’avait aucune poussière sur elle. La verte caressa la tête de son starter qui n’aurait pas craché sur un peu plus d’heures de sommeil puis elle s’en alla. Tant pis pour la douche, le déjeuner était plus important pour la jeune qu’une douce odeur de Rosérade sur la peau.

Un thermos de café rempli, elle était déjà dans la salle de classe occupée par Percy qui grattait du papier avec une joie non dissimulée. La verte s’installa au milieu à gauche de la salle, le fond étant entièrement rempli par Maximus qui faisait tout de même de son mieux pour prendre le moins de place le petit chou. Elle attendait patiemment le début du cours à grandes rasades de café afin de se tenir éveillée. Il fallait tenir deux heures, juste deux petites heures, ça pouvait le faire non ? La salle se remplissait aussi vite que la montagne de papiers sur le bureau de l’historien. Gwen aurait bien aimé voir de quoi il s’agissait, l’homme en avait l’air si fier, sûrement quelque chose de fabuleux. Elle ne savait pas que son professeur était doué en dessin. Elle comprit très vite à la suite du cours pourquoi elle ne le savait pas, c’était une tanche en dessin tout simplement.

Et ça commença. Doucement mais sûrement. Gwen put même apercevoir Elise dans la salle, ne voulant pas déranger le bon déroulement de la séance, la Mentali lui dirait bonjour plus tard. Percy était plus en forme que la carotte. Il montra deux dessins absolument horribles sans ironie aucune, le sujet du cours était l’art abstrait dans l’époque post Rexilius ? Ah non il s’agissait d’un schéma. Un schéma vraiment ? Mais rien n’allait dessus, il n’y avait aucune cohérence dans la structure et les traits étaient peu assurés. Non décidément non ça ne pouvait être des schémas, en tant que scientifique elle se refusait de croire à cette parodie de dessin. Elle tomba des nues lorsque Percy précisa qu’il s’agissait d’un schéma d’iPok en coupe et d’un axe de transmission sous le capot d’une voiture. La mécanicienne n’en revenait pas. Les œuvres du professeur était une insulte aux dessinateurs industrielles et aux ingénieurs mécaniciens. Vraiment, dude si tu savais pas dessiner fallait aller sur SolidBorks, ce logiciel n’existait pas pour rien. Vexée la mécanicienne rebut du café en écoutant attentivement le cours. Il avait intérêt à rattraper cet affront fait aux mécanos sinon elle allait lui faire cours de sciences industrielles et d’électronique, ça lui fera les pieds. Elle se posa tout de même la question du rapport entre la technologie et l’histoire ? Parlerait-il de l’évolution de la technologie ? Ce serait si bien pour la verte qui avait quelques connaissances dans le domaine mais rien de bien probant.

Elle eut raison. Le cours portait sur les technologies et la mécaniques d’antan. Magnifique. Le tort fait aux scientifiques au début du cours était désormais réparé. Il avait réalisé une frise avec le nom de grands inventeurs. Mais pas des grandes inventrices, évidement. C’était toujours comme ça de toute façon. Il y avait le nom de Thomas Ediancion, un voleur de création qui avait piqué une grande partie des travaux des autres notamment du grand Nicolas Tespala. Pas le nom d’Hédy Lamaraiste non plus, actrice mais avant tout inventrice révolutionnaire dans le domaine du sonar. Heureusement il y avait quand même Marie Cupcanaille pour sa découverte du radium. Par contre il y avait Henry Fortide, ce mec qui avait travaillé sur comment exploiter le mieux ouvriers et Pokemons. Mouais quand on allait plus profondément dans le monde de la recherche on découvrait que tout n’était pas tout beau tout rose malheureusement. Cela n’empêchait pas Gwen d’écouter, la jambe tremblante de frustration, elle voulait exposer au monde son savoir, même si elle restait que novice dans le domaine.

Et Yade continua sur sa lancée. Une nouvelle frise pointa le bout de son nez. Les avancées majeures du monde scientifique. Il résuma l’avancée scientifique à la simple amélioration d’un état présent. C’était un peu résumé mais vrai. Même si en soit le principe de la recherche c’est d’apporter un point de vue nouveau et de l’innovation dans un domaine. Bon il ne va quand même pas dire que la physique quantique c’était l’amélioration d’un état présent quand même ? Ok pardon aucun rapport, Gwen partait trop loin dans ses pensées. La science la passionnait tellement, elle ne pouvait s’empêcher de toujours regarder plus loin. Elle sortit de ses pensée par le cri puissant de Maximus. Ses tympans n’avaient vraiment pas apprécié et elle ne semblait pas être la seule dans la classe. Quelle idée d’emmener un Steelix en cours sérieusement ! Percy rassura son Pokémon vexé, décidément c’est un boulet des fois ce prof, avant de distribuer des copies. Interro surprise. Ô joie et félicité dans nos cœurs. Il ne s’agissait pas en plus d’un simple QCM malheureusement, mais de questions ouvertes. Une sorte de sujet d’invention. Pas de réponse parfaite hum ? Sûrement. De toute façon pour Gwen l’idée d’exploiter encore des Pokémons étaient encore une aberration de nos jours. Et pourtant l’imaginaire collectif fait que c’était normal. Elle ne l’était plus. Quelle idée de considérer des Pokémons comme étant nos égaux voyons ! ça se voit qu’ils sont faits pour se battre ou pour nous nourrir. Et puis si on ne mangeait pas les Ecremeuh ils deviendraient quoi hein. Des insultes fusèrent dans la tête de Gwen qui pensait à tout cela. Elle se rendit compte ensuite qu’elle perdait trop de temps à penser à autre chose. Elle s’arma de son stylo qui fuyait de partout avant de griffonner sa feuille réponse le plus mal vite possible pour rendre la feuille à temps. Elle ne manquait pas d’idée pour le sujet malgré sa réticence à l’idée d’exploiter des Pokémons. L’être humain était si égoïste.

Son devoir fini, elle posa son stylo sur le bord de sa table. Elle avait taché sa feuille d’encre bleu, avait renversé du café et certains endroits étaient tellement raturés que des bouts de phrases étaient désormais illisible. Bon courage à Percy qui allait devoir corriger ce torchon. Le karma de s’être inconsciemment foutu des mécaniciens. Rip Percy.

Le devoir:
 
Bruce Hedge
Bruce Hedge
Région d'origine : Alola - Ula Ula
Âge : 16
Niveau : 16
Jetons : 262
Points d'Expériences : 294
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Mar 15 Oct - 12:04
Percy Yade un des professeur que je respecte le plus de tout nos enseignant, c’est avec lui que nous avons cours aujourd’hui. Un Archéologue de talent va donc nous parler de … mécanique ? Ma parole ce serait cool d’étudier la mécanique de l’ancien temps. Peut être qu’on va parler de mécanisme de temple, de donjon… J’ai tellement hâte!

J’enfile mon petit déjeuné d’une traite et part en direction de la salle de classe accompagné de Gimly mon sapereau qui adore assister aux cours de Percy.

Tu verras aujourd’hui on va parler de mécanique je suis sur ça va être trop cool !

Le sapereau sautilla de joie à l’écoute de ces paroles. Avant de rentrer avec moi dans le batiment. Je trouve une place tranquille vers le premier rang pour pouvoir suivre le cour du mieux que je peux. Notre professeur bien que toujours un peu bancale dans ses explications nous présenta le sujet du jour, et il est vrai que je ne m’était jamais demandé comment on pouvait faire certaine chose de nos jour sans les moyens technique que nous avons… A croire que la bancalitite explicationum est une maladie que notre prof nous transmet à chacun de ses cours… Bref ce cours va être encore passionnant ça c’est sûr. Son Steelix gronda au fond de la classe, suffisamment fort pour que je souffre d’un léger acouphène, et qu’il réveille n’importe lequel des étudiants endormis.

Ça va Gimly ?

Le sapereau en était presque confus mais il fut assez rapide pour replier ses oreilles et limité les dégâts sur ses tympans. Malgré cet incident, le pokémon normal vouai une véritable admiration pour l’imposant serpent de fer que ce soit sa taille sa force ou encore sa manière de creuser à une vitesse considérable.

Aller Gimly c’est l’heure de l’interro, tu peux aller voir Maximus mais tu le laisses tranquille hein.

Le lapin acquiesça avant de rejoindre l’imposant pokemon acier au fond de la classe. Je reçois alors une copie comportant trois questions sur des cas pratiques tous plus intéressant les uns que les autres. Dans un premier temps une question fondamentale pour tout ado de notre age… Comment survivre sans Ipok… Wow déjà je suis sur que des personnes accro vont pas comprendre qu’une telle période puisse exister… Ensuite le transport d’objet imposant sur de grandes distances, intéressant c’est vrai qu’entre les problèmes qu’on a avec la pollution dans certaines zones et la formidables puissance de nos pokémon je ne comprend pas comment on rencontre encore des problèmes comme ça. Et enfin la dernière c’est de la production d’objet type assiette nappe ect… y a pas a dire encore un cours qui promet.

Alone Akabara
Alone Akabara
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 2085
Points d'Expériences : 291
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Jeu 17 Oct - 20:34
Viiiiiiiite

Qu’est-ce qui m’arrive en ce moment ? J’arrive en retard à beaucoup trop de cours, ce n’est pas possible. Bon ok aujourd’hui j’ai de très très bon argument, contrairement à la dernière fois. Il y a quelques jours, c’était la faute de Forel et Qost si j’étais arrivé en retard, aujourd’hui ce sont des retrouvailles qui m’ont mis en retard. J’ai encore du mal à croire que sur mon épaule se trouve Neige, ma Goupix d’Alola. Il y a beaucoup de zone d’ombre, mais je suis certain que c’est ma sœur qui est allée la chercher à Nénucrique. Pourquoi ? Je n’en sais rien, mais je compte bien lui demander, et j’espère que l’on pourra parler…Quand je l’ai vu tout à l’heure, j’ai senti qu’il y a quelque chose qui a changé. Enfin ça ne sert à rien de me prendre la tête avec ça, je verrai bien quand je pourrai parler avec elle.

En plus j’ai pu assister à l’éclosion de l’œuf que Marie m’a offert sur le Prince des Mers, l’œuf de Faasnu, mon Pichu. C’est un petit bonhomme téméraire, qui adore explorer ce qui l’entoure…je dis ça parce que je lui ai couru après pendant près de cinq minutes, il s’était mis en tête de découvrir tous les recoins de ma chambre…

Bon encore il n’y aurait que ça, ça aurait été, je n’aurai pas été en retard, juste à temps devant la salle. Mais en chemin, je suis tombé sur Vokun, et en temps normal mon pokémon ténèbres est plutôt discret, n’apparaissant que lorsqu’il en sent le besoin….Et effectivement il est venu pour une bonne raison, dans sa gueule se trouvait un paquet en tissu contenant un œuf. Je ne sais pas d’où il vient, je ne sais pas c’est un œuf de quoi, mais mon Absol me l’a confié et il est reparti avant même que je n’ai le temps de lui dire quoi que ce soit.

C’est pourquoi je me retrouve en cours avec un œuf de pokémon rouge et noir, ce qui me laisse supposé que cet œuf soit de type feu. A peine ai-je pris le temps de m’asseoir en cours, que Neige a quitté mon épaule, se dirigeant vers le fond de la classe pour rejoindre un Goupix déjà allongé. Je constate que je ne suis pas le seul à regarder le pokémon glace, Yuna en fait de même et me souris quand nos regards se croisent. Je pense que ce Goupix dans le fond est le sien, et qu’il a dû participer au sauvetage de Neige… A voir le sourire de ma sœur il n’y a aucun doute que quelque chose a changé en elle, et j’ai vraiment le sentiment qu’on va pouvoir recoller les morceaux tous les deux…Encore faut-il que j’attende la fin du cours.

Le professeur Yade ne perd pas de temps, et commence son cours, nous présentant un grand nombre de schéma ? J’ai beau adoré les cours avec ce professeur (on apprend plein de chose), je dois avouer que je ne comprends pas l’intérêt de ce cours ? Pourquoi nous montrer des nomenclatures d’objet ? Certes on est dans un cours un peu plus accès scientifique, mais je ne vois pas le lien avec les pokémons…

Il est cependant vrai que notre technologie a dépassé son utilité première, il n’y a qu’à voir les Ipok. A la base ils étaient seulement censés nous permettre d’appeler, maintenant on les utilise pour aller sur internet, faire des recherches…Plus le temps avance, plus les innovations technologiques sont importantes et rapprochées, comme le prouve la frise chronologique sur le tableau. Mais avant ces innovations, les humains se servaient des pokémon pour les aider dans la vie quotidienne. C’est toujours le cas actuellement, mais dans d’autres domaines.

D’ailleurs le professeur Yade nous donne un questionnaire, pour voir nos facultés à nous projeter dans un monde sans technologie avancé, là où on peut compter que sur nos pokémons. Je regarde le questionnaire avec les trois questions…ça a pas l’air si compliqué, mais je ne perds pas de temps, on a que 40 minutes pour y répondre.


Effectivement, ça n’était pas vraiment compliqué, il suffisait de transposer les cas à une période sans technologie, et de compter sur les capacités des pokémon. Heureusement pour moi, j’ai passé pas mal de temps à étudier plein de pokémon. Je rends donc ma copie, et continue d’écouter le cours avec attention, tout en jetant des coups d’œil à ma jumelle qui semblait à deux doigts de s’endormir…Les sciences ne semblent pas être son fort.

A 10h, nous voici libre de quitter la salle de classe, mais je ne me dirige pas vers la sortie, je vais voir ma sœur, je crois qu’on doit discuter.




Réponse :
 

Hrp:
 
Quitterie Aédé
Quitterie Aédé
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 11
Jetons : 1080
Points d'Expériences : 126
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Dim 27 Oct - 10:52


Second cours intéressant de la semaine: un cours de mécanique. Etant donné que je compte me tourner vers cette branche chez les scientifiques, j'ai très hâte d'y être. Surtout que le cours est mené par un prof beaucoup trop malmené à mon goût mais qui pourtant mérite d'être apprécié et écouté: monsieur Percy Yade. Mais bon, je suppose que c'est aussi un peu de sa faute, il ne fait pas vraiment d'effort pour se faire respecter.. Mais je crois en lui, je suis certaine qu'un jour, il va lâché une punchline à un élève tellement puissante que ça va clouer le bec de tout le monde ! Si, si, je vous le jure, j'y crois.

Je m'installe dans les premières places, comme à mon habitude. Je sors ma trousse et mon cahier de note et attends en silence que le cours commence. Dès que le dernier élève entre dans la salle, Yade s'empresse de commencer son cours. Il semble de bonne humeur, c'est cool. Peut-être est-ce le fameux jour où il va lâcher sa punchline... Non ? Ok, j'arrête. Il étale sur son bureau tout un tas de schémas étranges que personne ne semble comprendre. Il explique, le cours commence. Je prends en note un maximum d'informations. Mais avant de plonger dans le vif du sujet qui n'est autre que les technologies, notre cher professeur nous fait passer un devoir comportant trois question où l'on doit argumenter. Ce n'est pas l'un de mes points forts, mais je vais tout faire pour avoir la meilleure note possible.



Je pose mon stylo en soupirant. Mince, c'était un peu plus compliqué que je ne l'aurais pensé. Honnêtement, j'ai un peu du improviser, il ne me restais que très peu de temps pour mettre mes idées à l'écrit tellement j'ai dû me creuser la tête avant. Mais bon, c'est terminé de toute façon. Je donne ma copie à Percy en souriant avant de ressortir mon cahier de note pour la suite du cours.


©BBDragon
Yuna Frostheart
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 62
Jetons : 2265
Points d'Expériences : 1907
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Mar 5 Nov - 19:24

La technologie d'antan

Cours classe Mécanique
♫ ♫
Cette matinée n’est pas de tout repos.

Mon ferry est arrivée à cinq heure du matin au port, heureusement Marie était là pour m’accueillir. Je ne peux m’empêcher de repenser à la surprise qui a traversé son visage quand elle m’a vu sourire…un vrai sourire, le premier depuis la mort de maman. Sa surprise était double car dans mes bras se trouvait Neige, la Goupix d’Alola d’Alone. Je suis allée la chercher juste après mon alternance, et ce n’était pas des plus faciles. Hiro l’avait enfermée dans une cage, et il la nourrissait à peine, juste de quoi survivre. Ma colère a été si grande à ce moment…je revois encore l’expression de terreur de mon frère quand il a compris qu’il ne s’en sortirait pas aussi facilement que la dernière fois. Maintenant je suis certaine qu’il ne refera plus parler de lui, et c’est mieux ainsi.

J’ai à peine eu le temps de poser mes affaires dans ma chambre, que je me suis dirigée vers le dortoir de mon jumeau. Je voulais juste déposer Neige dans sa chambre, qu’il puisse la voir à son réveil…Mais il n’était pas là, il n’y avait que Miguel dans la chambre… Non je n’y suis pas rentrée, j’ai volé jusqu’à leur fenêtre sur le dos de Lucifer. Quelques minutes plus tard je suis tombée sur Vokun, l’Absol d’Alone. Il a très vite compris que je cherchais son dresseur, et il m’a conduit à lui, sur les collines non loin de l’académie, observant le lever du soleil.
Je n’ai pas osé le rejoindre, j’avais l’impression d’être de trop, que je n’avais pas le droit de le voir maintenant. J’ai donc laissé Neige rejoindre son dresseur, et je suis repartie sur le dos de Lucifer. Honnêtement Alone va venir me voir aujourd’hui, je pense qu’on a pas mal de chose à se dire, mais avant tout, ce matin faut que j’aille en cours.

Cours de Mécanique…

Pourquoi je dois y aller déjà ? Ce n’est vraiment pas ma spécialité ce genre de chose, je sais à peine remettre ma montre à l’heure. Mais bon je n’ai pas vraiment le choix…C’est pourquoi je suis devant la salle bien avant le début des cours, Okami assise à mes pieds. Elle est un peu triste d’avoir dû quitter Neige, il faut dire qu’elles se sont bien liées d’amitié durant le trajet en ferry. Je ferai en sorte qu’elles puissent se revoir au plus vite.

Le professeur Yade nous invite à rentrer dans la salle, et à prendre place, ce que je fais sans perdre de temps, laissant Okami s’allonger dans le fond de la salle. Les minutes passent, et les élèves rentrent au fur et à mesure, les derniers retardataires étant reconnaissable au fait qu’ils soient essoufflés. C’est le cas pour Alone, qui arrive juste avant que la porte ne soit refermée, et qui s’installe à quelques rangs de moi. Je vois Neige rejoindre Okami, avant que mon regard rose ne croise celui de mon jumeau…Je ne peux empêcher un sourire d’apparaitre sur mes lèvres, et honnêtement je n’ai pas envie de le retenir.

Malheureusement je n’ai pas le temps de parler à mon jumeau, que notre cher professeur commence son cours…Et ça ne m’intéresse clairement pas, il va falloir que je lutte pour en pas dormir. Non mais honnêtement qui peut s’intéresser à une nomenclature de téléphone ? Certes je sais que le progrès technologique qu’on peut estimer acquis remonte a des années de recherches, mais  le passé c’est le passé, et il ne faut pas toujours revenir dessus.

‘’LIIIIIIIX !’’


Bon note à moi-même : prendre rendez-vous à un ORL, parce que je viens de perdre 5 point d’acuité auditive….Une minute, comment ça il va évoluer notre faculté à nous projeter dans le passé ? Bon ba génial, j’ai rien écouté du cours, et je vais devoir faire le test qu’il vient de nous pondre…Pourquoi je ne suis pas à côté d’Ana ou d’Alone aujourd’hui ?


Je finis d’écrire mes réponses justes à temps, et je fais passer ma copie. Je ne mise pas grand-chose sur cet examen, si j’ai la moyenne c’est un exploit. Allez encore de longue minute à lutter contre Morphée et ses bras des plus accueillant…Ce n’est pas le plus facile, mais j’arrive à garder les yeux ouvert, et même à assimiler quelques informations par-ci et là.
La cloche salvatrice finit par sonner, et je ramasse doucement mes affaires, alors qu’Okami saute sur mon bureau, baillant à mâchoire déployée. Elle a pas résisté aux bras de Morphées apparemment, je rigole légèrement en lui caressant la tête avant de relever les yeux, et de tomber sur Alone. Il a l’air vraiment gêné, et je dois avouer que je le suis tout autant, même si je ne le montre pas.

-Salut Yunie, est-ce que t’aurai une minute…qu’on discute ?

Je le fixe, avant qu’un large sourire apparaisse sur mon visage, alors que je remets mon sac sur mon épaule.

-Aller viens je te paye un choco.


Les étoiles dans les yeux, il me suit, à l’extérieur de la salle. On a plusieurs mois à rattraper après tout…

Réponse:
 



_________________
 
You can never
turn back


Cours Mécanique - La technologie d'antan P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Camille Duval
Camille Duval
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 9
Jetons : 2568
Points d'Expériences : 92
Todresseur Novice
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Mer 6 Nov - 23:34
Un cours mécanique.

En arrivant à la Pokémon Community, je m'attendais certes à participer à des cours classiques, comme quand j'étais à la maison, mais je n'imaginais pas qu'il y en aurait un sur la mécanique. Je crois que c'est la première fois que j'étais autant prise au dépourvu par un cours. Je n'y connaissais pour ainsi dire rien du tout. Recluse à Frimapic, avec des parents très portés sur la nature et la vie simple, difficile de développer une passion pour la mécanique. De ce fait, je n'avais absolument aucune idée de ce qui pouvait m'attendre une fois le cours commencé. J'appréhendais énormément, même maintenant que le jour est arrivé.

J'espère au moins que ça ne va pas m'ennuyer …

Je me gratte la tête alors que j'avance au travers du dernier couloir avant d'arriver jusqu'à la salle, alors que l'heure fatidique approche. Je pénètre dans la salle au milieu du groupe et part m'installer en silence, profitant du brouhaha général pour lancer un regard vers la fenêtre à ma droit offrant une petite vision du paysage urbain de Nuevo, à moitié masqué par les forêts bordant l'académie. C'est beau comme décor tout de même. Rien que pour ça, je ne regrette en rien d'avoir quitté ma petite ville enneigé. C'est que j'aurais pu passer ma vie à observer de la neige ! Cette idée m'arrache un petit sourire amusé.

Un bruit de porte qui se referme vient cependant m'arracher à mon petit plaisir et attire mon regard vers Percy Yade.

Ce professeur m'intrigue depuis que je l'ai rencontré. Il semble toujours un peu à l'ouest, mais en même temps, dès qu'il fait ses cours, on dirait que c'est toute sa vie – ce qui, j'imagine, n'est pas tout à fait faux. Je ne m'en plains pas, évidemment, mais cela me rend curieuse. Curieuse de savoir comment il a pu finir là. Malheureusement, je pense que je n'aurai jamais la réponse. Je mets donc rapidement cette pensée de côté et me concentre sur le cours qu'il démarre assez vite, étrangement plus enjoué que d'ordinaire.

Hmmm …

Silencieuse et attentive, j'avale les paroles du professeur, découvrant avec un étonnant intérêt la mécanique. Enfin, cela reste encore très général dans ses explications, mais je ne m'attendais pas à quelque chose de ce style. Très vite en plus, Percy Yade embranche sur l'évolution des technologies dans notre société, sujet qui ne me laisse guère indifférente. Alors que le professeur continue de parler, je ne peux m'empêcher de noter dans un coin de me renseigner un peu plus sur ce domaine. Je me dis que ça me sera bien utile à l'avenir.

Je n'ai pas le temps d'y penser plus longuement que le professeur nous propose un petit exercice, cherchant à voir, d'après lui, notre « capacité à vous projeter dans un autre temps, vis-à-vis des avancées modernes. ». Intéressant. Je récupère avec plaisir une feuille et me met directement au travail. Je dois avouer que je me trouve pendant quelques minutes un peu perdue, réfléchissant à ce qui peut bien marcher. Les idées finissent par arriver et après quelques minutes supplémentaires, tout est rempli de mon côté, et je peux remettre mes réponses au professeur, satisfaite.

Bien sympathique, votre exercice.

Je lance un sourire enjoué en direction du professeur, puis je le laisse repartir, attendant que les autres terminent pour reprendre le cours. J'ai hâte d'en découvrir plus à présent ! Est-ce que j'en ai développé une passion ? Je ne sais pas, mais en tout cas, ça a titillé mon envie de découvrir. Finalement, j'appréhendais le cours, j'en ressortirai comblée !

Quel plaisir d'être à la Pokémon Community !




Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Dim 24 Nov - 22:46
GINJI LABELVI

rp solo
« La technologie d’antan »


Je baille.

Très.

Très.

Très.

Longuement.

Ma chaise est en équilibre sur ses pieds arrières, et retombe bruyamment au sol lorsque je referme ma mâchoire pour me pencher en avant. Mollement, j’appose mon coude sur la table, et ma joue sur ma main. De l’autre côté de la salle, Percy observe avec une attention toute particulière les élèves rentrer un à un, et je fais de même plus distraitement.

Plus le temps passe, et plus les visages méconnus se font nombreux. Quand je vois ma motivation à assister à ce genre de cours, et le sentiment d’éloignement que je ressens avec l’académie, je me demande vraiment ce qui me retient ici… Hmm, pas grand-chose, en vrai. Juste de la paperasse à régler, des thèses à rédiger, et… Je pourrai potentiellement prendre le large.

C’est drôle, tout de même. Quand je suis arrivé à l’académie, j’étais tremblant d’excitation, assoiffé de savoir et ivre d’impatience à l’idée de progresser. Jamais je n’aurai imaginé que la fin de ma scolarité serait si… Banale. Lambda.

Morne ?

Oh, il s’est en est passé, des choses mouvementées. Mais pour ce qui est des cours… Je pense avoir fait le tour. Ce n’est clairement plus la partie qui m’intéresse : seuls les enseignements avancés de TopDresseur et Coach retiennent aujourd’hui mon intérêt. Le reste… Je m’en suis lassé.

C’est dommage, pourtant. C’pas un mauvais bougre, le Percy. J’demande que ça, qu’il est des élèves intéressés et fascinés par son blabla… Mais booooon, après six ans de « Vous verrez, c’est tout à fait fascinant ! », je ne suis plus là que pour avoir un joli dossier tout propre. Comme ça, peut-être qu’entre les « Destructions de murs » et « Infiltration et vol de nourriture dans la cafétéria », la direction retiendra au moins le « Assidu en cours » inscrit dedans…

Et allez qu’il se remet à épiloguer, et à faire une introduction beaucoup trop compliquée pour amener son sujet… Il ne pourrait pas être plus concis ? Franchement, ces gens qui perdent leur temps en paroles inutiles…

… Quoi ?

Bon, d’accord, je suis mauvaise langue. J’ai juste qu’une hâte, que ce cours finisse. Ça tombe mal, puisqu’il vient à peine de commencer. Peut-être que si je m’intéresse de plus près à son sujet, je parviendrai à me motiver ?…

Un cours sur les technologies d’antan… Raaaah, qu’est-ce que l’histoire peut m’ennuyer ! A quoi ça sert d’apprendre des trucs qui ne sont aujourd’hui plus d’actualité ? On ne pourrait pas se concentrer sur le présent, plutôt ? Des choses qui seront utiles maintenant, et donc pour demain ?…. Ouiiii, je connais le dicton, « si tu n’apprends pas de l’Histoire, tu seras amené à la reproduire », mais tout de même… Savoir comment communiquaient nos ancêtres, ça sert VRAIMENT à quelque chose ?…

Aaaah… Yes. Un questionnaire d’entrée de cours. Ce n’est pas plus mal… Le temps passe toujours plus vite quand on est concentré sur une tâche. Ce test est peut-être l’exercice mental dont j’ai besoin pour réveiller mon cerveau, et me mettre en marche…

Allez, on y croit.

Un peu plus attentif, je me redresse donc et attends de recevoir le tas de feuille, pour en prélever une et faire transmettre. Puis je me concentre sur le papelard, et… Ahaha. Test made in Percy. Il y a plus de blanc que de texte, là-dessus.

Le bonhomme préfère nous laisser disserter et notre esprit vagabonder plutôt que de nous noyer sous des questions de connaissance. Cela me va parfaitement… Au moins, mon inattention de début de cours ne sera pas pénalisée. C’est déjà ça.

Bon… Concentrons-nous.



… Et voila.

Je repose mon stylo, et contemple ma copie de haut en bas. C’est… Plutôt pas mal. Il me semble. Mes nombreuses heures à apprendre les descriptions Pokédex des Pokémon ne m’ont pas été inutiles, clairement… Et au moins, j’ai pu appuyer mes exemples sur des éléments concrets. J’espère que ça prouvera ma bonne foi à Percy…

Nonchalamment, je plaque ma feuille sur la table, et bascule ma tête en arrière. J’ai passé la quasi-totalité de ma vie le derrière vissé sur une chaise, dans une salle de classe…

La Pokémon Community m’a ouvert une porte sur le monde, et permit de me forger une expérience sur le terrain. Pour autant, ce n’est aujourd’hui plus suffisant. J’ai besoin de bouger, voir plus de choses et enfin mettre à profit toute l’expérience que j’ai acquise ici…

M’éterniser dans ce genre d’endroit ne me mène plus à rien, désormais. J’ai besoin de m’émanciper de ma condition d’étudiant… Quitter le milieu scolaire une bonne fois pour toute.

Ah…

Plus je sens la fin proche, et plus le temps passe lentement.



Un peu comme pour ce cours, en fait.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1691
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   Ven 6 Déc - 20:12

technologie
d'antan
Premier rang, petite jupe plissée et stylos pastels devant elle, Max a tout de l’élève modèle. Il faut dire qu’elle profite. La Pokemon Community lui offre un luxe qu’elle ne peut qu’apprécier. Le luxe de prendre son temps pour se préparer et convenir parfaitement aux clichés et conventions sociales de sa région d’origine.

Kalos, région de l’élégance.

C’est donc tout naturellement que Max est arrivée avec un petit quart d’avance pour avoir le temps de bien s’installer dans la salle de classe. Si le jour d’aujourd’hui, mécanique, n’est pas exactement l’un de ses cours préférés, le perfectionnisme de Max la pousse à toujours vouloir exceller.

Si seulement ça pouvait réussir sans faille …

Première arrivée de la classe, elle observe ses camarades de classe arriver petit à petit. Ça l’amuse toujours un peu de constater les différences de niveaux et de grades qu’on peut trouver dans une même classe.

Par exemple, cette jeune fille a l’air tout aussi fraîchement arrivée que Ginji a de l’ancienneté dans l’académie. C’est dire. Elle salue et agite joyeusement la main, prenant quelques minutes pour discuter avec les personnes qu’elle connaît avant de les laisser prendre leurs places. Son attention alterne donc entre les notes, sa prochaine thèse, et ses amis qui entrent. Autant dire qu’elle n’avance pas tout à fait autant que désiré. Que voulez-vous, la popularité.

Quand Percy entre dans la salle, Max surprise, renverse toute sa préparation sur le sol et se précipite maladroitement pour tout ramasser, sous le regard amusé du professeur. Ce dernier a la délicatesse d’attendre que son matériel retrouve sa place initiale avant de commencer son cours.

Que les dieux bénissent cet homme.

Si Max est relativement perdue sur le début du cours, décidément, la mécanique, c’est pas son truc, elle se relaxe rapidement quand elle constate que le sujet du cours se rapproche quelque peu de sa propre spécialisation en histoire pokémon. Ravie, elle suit la suite du cours avec un enthousiasme certain.

Notant les paroles importantes du professeur sur son carnet, elle écoute avec attention. Les points que ramène Percy sont terriblement intéressant et sont sans aucun doute le sujet d’étude d’une vie entière. Max n’a guère d’espoir d’effacer toutes ses questions suite à ces deux heures, à peine, de cours.

Oh, tragédie.

Elle note néanmoins dans le coin de sa feuille de note de se renseigner sur le sujet. Si elle est au fait de certaines traditions et que son avenir professionnel se destine à la découverte de l’histoire cachée de leurs mondes, elle se spécialise spécifiquement sur les dragons. Alors découvrir tout ce pan de l’histoire qui est si souvent ignoré … ça l’enflamme et la passionne.

Peu désireuse de couper le professeur, elle note en parallèle de ses paroles quelques questions qu’elle se pose. Elle tentera d’y répondre avant de les soumettre à Yade, espérant un débat passionné sur le sujet. Aaaah, la connaissance.

Remontant maladroitement la paire de lunette qui glisse sur son nez, Max n’écoute qu’à moitié quand Yade parle de ce petit devoir sur table et elle lève des yeux étonnés sur le professeur quand il pose la copie devant elle. Ce qui ne fait que le faire lever les yeux au ciel. L’étourderie de Max n’est plus à prouver …

Un devoir donc ? Pas de problème ! Max ramène une mèche de cheveux derrière son oreille puis se penche sur la copie, découvrant en même temps que les autres les questions sur lesquelles elle allait se prendre la tête.



Max pose le point final le moment où Percy tapote son épaule pour lui demander sa copie. Elle regarde rapidement autour d’elle, constatant qu’elle est la dernière à remettre les deux copies doubles à son professeur. Elle n’a pas vraiment le temps de relire, ce qui l’embête un peu puisqu’elle pense qu’elle est un peu hors sujet par moment. Faut dire qu’elle s’est un peu laissée emporté.

N’empêche qu’elle est la première à lever la main quand Percy leur demande si ils ont des questions.

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Cours Mécanique - La technologie d'antan   
Cours Mécanique - La technologie d'antan
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :