[Cours 12 - Scientifique] Observation des Hélionceaux
Elise Sandstorm
Elise Sandstorm
Région d'origine : Johto
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 430
Points d'Expériences : 111
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: [Cours 12 - Scientifique] Observation des Hélionceaux   Mar 22 Oct - 14:37


You can (not) advance

Mercredi 23 octobre, 8h15

Un cours spécialisé. Il n'y en avait pas beaucoup pas semaine, et les spécialité étaient toutes abordés pour tous les élèves. Ainsi donc, Elise allait prendre part à son premier cours de spécialité sur les Chercheurs. Elle avait attendu ce moment depuis le début de l'année, son impatience était au bord de l'excitation telle qu'elle en avait à peine fermé l’œil de la nuit.Pourtant, elle savait qu'elle en aurait besoin, car elle avait bien compris, en vue du papier d'informations qu'elle avait reçu une semaine auparavant, que ce cours là ne durerait pas qu'une matinée ou une journée. En effet, l'administration de l'école leur avait stipulé de prévoir du matériel pour camper, ce qui indiquait très clairement que les élèves allaient partir en expédition pendant quelques jours en dehors de l'académie. Par précaution, la brune avait alors prévu un matelas gonflable qu'elle avait trouvé à la boutique de l'école, elle était d'ailleurs toujours étonné de voir tous ce qu'ils avaient à proposer dans l'échoppe …

Le jour J étant enfin arrivé, Elise découvrit ce qui l'attendait. Une expédition au large de l'archipel afin d'observer les migrations des Pokémons. Un véritable travail de chercheur, la jeune fille était aux anges. Elle reçut par la suite du professeur Rooseverte un papier sur lequel était inscrit ses propres informations ainsi que ses directives. Elle irait donc, de son côté observer les Hélionceaux, un Pokémon qu'elle connaissait peu, sur une île au sud d'Adala. À la suite était également inscrit le nom de son binôme, car en effet, les expéditions se feraient par deux.

"Paul … Nyllis … Noctali … "

Sans grande surprise, Elise ne connaissait pas son partenaire, et le retrouver parmi tous les élèves présents dans la salle s'avérait être un casse-tête, d'autant plus que la plupart avait déjà commencé à grimper dans les bus qui les amenaient au port. Elle décida donc de laisser ça sur le côté, et d'attendre que les trois grands groupes se séparent, ce qui lui permettrait déjà de faire le tri parmi les élèves restant.

Sur la route vers l'embarcadère, la jeune fille en profita pour sortir son Ipok, et y rechercher des informations sur le Pokémon Hélionceau. À en croire les études menés dans la région de Kalos, une région loin à l'ouest de sa région natale Johto, les Némélios, l'évolution du Pokémon, avaient pour pratique de chasser les jeunes de leurs clan afin de les apprendre à se débrouiller seul. La nature est bien cruelle parfois, se dit alors la jeune fille, qui ne pouvait que s'imaginer tous les dangers que représentait la vie en solitaire lorsque l'on es encore jeune. Même si au fond, c'était un peu son cas à elle aussi, les dangers de la vie sauvage en moins.

Le bus finit par arriver à 8h45 à l'embarcadère. La jeune fille voyait un peu plus de la moitié des élèves se diriger vers un stand éphémère géré par l'académie où étaient entreposé du matériel de plongé, ainsi que des Békipan et des Démanta. De son côté, elle suivit les indications, et monta sur le ferry qui prenait la direction de Sunala. Elle se souvenait avoir lu quelques informations au sujet de l'île. Grande de plusieurs centaines d'hectares, elle était composé en majeure partie de plaine dépourvues d'arbres, ce qui laissait s'imaginer une immense savane, un endroit prospère pour des Pokémons friands de chasse à l'air libre.

L'heure du départ avait à présent sonné, et le bateau quittait Adala qui devenait de plus en plus petite, en direction du sud. Elise en profita pour sortir son Teddiursa de sa Pokéball, il n'avait jamais pris le bateau, et donc cela l'amuserait sans doute de voir la mer à portée de vue. Et effectivement, l'ourson semblait impressionné par autant de quantité d'eau autour de lui.

"Tu vois Koda ? On vient de là-bas, et on se dirige dans cette direction. Je peux compter sur toi pour m'aider durant ces jours dans la nature ?"

Le Pokémon acquiesça d'un immense sourire radieux sur son visage, qui fut récompensé par celui de sa dresseuse. Elise ressorti ensuite le papier d'instructions donné plus tôt par son professeur, et commença à observer les autres élèves qui avaient eux aussi étaient envoyé en direction de l'île aux Hélionceaux. La plupart d'entre eux avaient déjà trouvé leurs binômes, tandis que certains cherchaient encore après le leur. Elise faisait partie de cette deuxième catégorie.

"Bon … Comment va-t-on le trouver maintenant ?"


Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 58
Jetons : 942
Points d'Expériences : 1762
Todresseur Stratège
Sujet: Re: [Cours 12 - Scientifique] Observation des Hélionceaux   Dim 5 Jan - 19:59
Une fois n’est pas coutume, Paul se préparait pour un nouveau voyage en bateau. Arceus sait ô combien cette traversée allait l’agacer. Non pas qu’il n’apprécie pas l’air marin, mais passer plusieurs heures à bord d’un ferry alors qu’il pourrait rallier l’île en dix fois moins de temps en volant, cela le fatiguait mentalement. Pour se remonter le moral, rien de tel qu’un bon cookie aux noix de pécans. Il aurait été tout aussi exquis s’il avait été au chocolat blanc. Néanmoins, remis de ses émotions, notre Noctali avait d’autres Pikachu à fouetter. Il ouvrit son sac et plongea à l’intérieur tout le nécessaire de survie en territoire hostile, ainsi que son carnet de recherche dont le premier volume lui avait été offert par Cynthia. Aaaah Cynthia ! Cette femme de caractère. Un diamant brut de top attitude. Forte et indépendante. Tout à fait le type d’Aligatueur qui, au passage, flemmardait sur le lit du Noctali.

Mais ! Je vous informe que notre bon vieux stratège s’en va, mais en oublie de vous informer de la raison de son départ ! La prochaine fois, n’hésitez pas à me tapoter l’épaule pour m’arrêter et… EH NON, PAS TOUT DE SUITE ! Là je parle, ok ?! On interrompt pas les gens lorsqu’ils parlent, c’est mal poli, tu comprends ou je dois te faire un dessin ? Perfecto. Donc sur ces douces notes, comme je vous l’exprimais, notre ami Noctali se rendait sur une île en compagnie d’une certaine « Elise » dans le cadre d’un cours spécialisé de chercheur. Certes, Paul était plutôt orienté archéologie, fouilles et autres bizarreries de ce genre. Toutefois, il pensait savoir comment catcher ce sujet de cours en un tour de bras, ayant suffisamment étudié les Pokémon pour les comprendre dans leur globalité. Maintenant, il lui suffirait de s’adapter à l’espèce qui ferait l’objet de leur étude.

Au risque de devoir revoir la teinture de son Aligatueur, Paul le prit avec lui et monta à bord du ferry. De nombreux élèves attendaient déjà que le coup d’envoi soit donné et que le premier but soit marqué. Hum… Pardon, j’ai confondu avec Thésée qui affronte actuellement le Real Nuevo d’Adala. Pour Paul, l’aventure était beaucoup moins palpitante. Adossé à la porte d’une cabine, il comptait inlassablement les secondes passer sur son boulier. La chaleur avait de quoi faire tourner la tête malgré l’époque. En effet, l’endroit vers lequel ils se dirigeaient, dont le nom restera tût pour éviter que des touristes lisant ces postes ne décident de s’y rendre et de détruire son paysage fabuleux… Donc comme je le disais, cet endroit disposait d’une grande savane. A savoir, des plaines. Plates. Herbues. Avec trois arbres se battant en duel. Et quelques Pokémon se demandant ce qu’ils avaient fait pour mériter ça. Le seul bonus, et pas des moindres, c’était le superbe soleil qui trônait dans le ciel.

Sous ce soleil de plomb, seul un Dracaufeu aurait pu tenir. Ali était patraque et vidait progressivement toutes notre eau. J’avais beau lui demander de réduire sa consommation, mon compagnon de voyage ne démordait pas du goulot de notre gourde. Ahlala, si seulement Lucifer avait été là pour lui donner la fessée dont il méritait. Heureusement ! J’avais prévu le coup et dans mon sac, se trouvait un délicieux festin réalisé par la douce et charmante Miriam. J’ai l’honneur de vous présenter du riz-au-lait ! Seul bémol… Je n’aime pas le lait, sauf dans les céréales, les crêpes et j’en passe. MAIS, je ne supporte sentir son goût. D’ailleurs, je l’éloigne soigneusement et égoute chaque céréale pour éviter d’avoir à en manger. Bon. Reconnaissons que je le faisais il y a longtemps puisque de nos jours, je ne mange que des crêpes au petit déjeuner. Dans tous les cas, Paul me ressemblant énormément sur certains points, il partageait avec moi ce dégoût pour le lait et par conséquent, pour le riz-au-lait. Cette arme fut donc exclusivement réservée et utilisée sur Aligatueur qui accepta volontiers d’échanger la gourde contre le dessert.

Ce que je n’ai pas non plus dit, c’est que je me réserve des petits éclairs vanille de Mama Odie pas piqué des hannetons héhé ! M’enfin, à discuter j’en venais presque à oublier qu’Elise me cherchait quelque part sur ce bateau. Ou du moins, cherchait mon homonyme participant à cette mission. Paul en bon prince s’avança sur le navire à sa recherche. S’il ne la connaissait pas, il y avait fort à parier qu’il s’agissait d’une nouvelle ou de manière plus générale, une cadette. La plupart des groupes s’étaient déjà formés et après avoir demandé à plusieurs filles si elles étaient ou savaient qui était Elise, il finit par tomber sur une jeune fille au carré coupé court et rose. Sa couronne lui en tombait, elle avait l’air toute frêle et toute gentille, totalement perdue au milieu des Sharpedo de l’académie. Le Noctali s’approcha d’elle d’un pas décidé, tendant une main bienveillante.

- Elise, c’est toi ? Demanda-t-il avec désinvolture. Lorsqu’elle répondit, il s’inclina dans une révérence. Enchanté, moi c’est Paul. La demoiselle était accompagnée d’un Teddiursa, le parfait nounours qui finirait par devenir son puissant protecteur. Un choix de qualité qu’avait encore dû réaliser le Collectionneur, pour ne pas changer. D’ailleurs, Paul pensa qu’il devrait aller le voir à l’occasion. Cela remontait maintenant à plusieurs mois qu’il n’était pas allé discuter avec lui autour d’une bonne limonade au beau milieu d’une expérience entrain de mal tourner. Ahlala, qu’est-ce que ça lui manquait… C’est ta première explo ? N’aie pas peur, j’ai l’habitude de ces cours, ça va bien se passer.

En parlant du Lucario, la sirène du ferry retentit, annonçant leur arrivée prochaine sur l’île dont on doit taire le nom. Les professeurs rappelèrent brièvement quelques consignes de sécurité, notamment que tous les Pokémon présents sur cette île sont sauvages et qu’il serait malheureux de finir dans le ventre d’un Némélios par mégarde. Toutefois, cela n’empêchait pas Paul d’aborder cette nouvelle aventure avec le sourire, bien heureux de quitter enfin ce navire de malheur. Rassasié et les babines encore pleines de riz, Ali suivit son dresseur et ils s’écartèrent rapidement du reste des gens pour voir avec Elise comment entamer leur sujet d’étude.

- Nous devons étudier le comportement migratoire des Hélionceaux. On devrait pouvoir en trouver un peu partout dans ces plaines. On y va ?

Pleines d’énergies (ou pas), la petite bande se mit en marche. La dernière fois que Paul s’était rendu dans un biome similaire, Ali avait failli mourir desséché et des braconniers s’en étaient pris à un pauvre Ponyta. Cette fois-ci, rien de tout ça ne devrait arriver, car aucune présence humaine n’était signalée sur le plateau de l’île, au détail prêt d’une cabane de pêcheur réservé à la personne en charge de garder le quai. Bref, en marchant sur ce sol poussiéreux, parsemé de micro-crevasses et d’herbes fines et sèches, Paul finit par repérer un élément intéressant. Il fit aussitôt signe à Elise de s’approcher et se précipita voir de quoi il s’agissait. Évidemment, pour étudier un tel bousier, il fallait mettre des gants et le Noctali avait exactement l’équipement nécessaire dans son sac.

- C’est une crotte d’Hélionceaux ou de Némélios. Ça se reconnaît à la petite crinière sur le dessus, tu vois ? Avec sa main gantée, il pointa les formes à Elise pour qu’elle identifie bien la chose. En fouillant dedans, on devrait trouver des indices sur la composition de leur nourriture et leurs déplacements. Même si on ne sait pas à quoi ça correspond tout de suite, on pourra le découvrir plus tard. Effectivement, mettre sa main dans une bouse n’était pas la manière la plus raffinée d’étudier un Pokémon, mais n’en était pas moins efficace. En tout cas, d’après Paul. J’ai vu ça dans Rexilius Park, il se servait des crottes des Dinoclier pour les soigner. Ah ! Je crois avoir trouvé quelque chose ! Il fouilla un peu plus en profondeur. On… On dirait qu’il s’agit d’un long poil noir. Il doit appartenir à un Luxio qui s’est battu avec cet Hélionceaux. Intéressant. Nous pouvons déjà deviner que ces Pokémon ont des territoires définis et qu’ils semblent se les disputer. Peut-être est-ce là leur projet migratoire ? Je n’en sais rien, il est encore trop tôt pour le dire. Il défit son gant et le mit dans les mains d’Elise avant de repartir. Allons voir ça de plus près ! Yeah !


Moodboard:
 
Elise Sandstorm
Elise Sandstorm
Région d'origine : Johto
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 430
Points d'Expériences : 111
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Cours 12 - Scientifique] Observation des Hélionceaux   Dim 12 Jan - 0:59


You can (not) advance

Cherchant après une personne qui semblait être également seule, elle sentit une présence dans son dos.

"Elise, c’est toi ? Enchanté, moi c’est Paul."

Se retournant, elle vit l'ombre d'un homme grand. Très grand. Trop grand peut-être. Il devait bien faire 1m90, et les petits 1m55 d'Elise paraissait bien ridicule à côté. D'autant plus que le visage en pointe et les cheveux noirs comme un Cornèbre n'aidaient pas à rassurer la jeune scientifique qui commençait déjà à angoisser. Son partenaire pour cette sortie était bien plus âgée que la plupart des autres élèves qu'elle avait vu jusqu'à présent. Certes elle savait pertinemment que les cours de spécialité mélangeaient toutes les promotions sans se soucier du niveau d'études des élèves, mais elle ne pensait pas à avoir à effectuer cette mission avec un des plus anciens de l'académie.

"En ... Enchanté ... Je ... Je m'appelle Elise Sandstorm ... Je ... C'est un plaisir de vous rencontrer. Et voici Koda, mon partenaire Pokémon ..."

Et comme à son habitude, la brune s'empressa d'enchaîner une révérence à sa présentation, tandis que l'ourson dans ses bras fit un signe amical de sa patte. Un énorme Pokémon d'une couleur fushia était à côté du dénommé Paul. Un Aligateur, ça, la jeune fille en était sûre, mais dans ses souvenirs, elle n'en avait jamais vu avec des écailles roses.Sans doute une mutation particulière ... En tout cas, il n'avait pas l'air bien méchant, et donc la jeune fille calma son angoisse.

"C’est ta première explo ? N’aie pas peur, j’ai l’habitude de ces cours, ça va bien se passer."

"Ah ... Euh ... D'accord , je ... Je compte sur vous ..."

Le ferry accosta au même moment près d'un petit ponton en bois. Ils étaient arrivés sur l'île de Sunala, et les premiers élèves descendaient déjà du bateau en prenant différentes directions, leur plan d'action déjà en place. Elise suivait le grand brun et son crocodile, rangeant ses affaires dans son sac. Sachant visiblement mieux que la jeune scientifique comment procéder, Paul se dirigea à travers la broussaille, et la jeune fille le suivit. Il y avait un vent qui soufflait fort sur la plaine, mais le soleil était tout de même assez puissant pour un automne. Et à en juger par les crevasses et l'herbes sèches tout autour d'eux, Elise était au moins certaine que l'été devait être encore pire que ça ...

Soudain, le grand homme s'arrêta au pied d'un acacias et sortit des gants en latex de son sac. S'approchant plus près, la jeune fille découvrit avec stupeur, et un peu de dégoût, que le grand brun était en train de remuer des excréments de Pokémons

"C’est une crotte d’Hélionceaux ou de Némélios. Ça se reconnaît à la petite crinière sur le dessus, tu vois ? En fouillant dedans, on devrait trouver des indices sur la composition de leur nourriture et leurs déplacements. Même si on ne sait pas à quoi ça correspond tout de suite, on pourra le découvrir plus tard"

Il évoqua ensuite l'hypothèse d'une guerre de territoire entre plusieurs clans de Pokémons félins vivants dans la savane. L'aisance avec laquelle il parlait des Pokémons était à la foix impressionnante et terrifiante pour la jeune fille qui n'aurait jamais réussi à penser à toutes ces choses en même temps. Elle était bien partie pour sortir son carnet et prendre des notes des choses qu'elle venait d'apprendre. Malheureusement, son camarade était déjà en train de reprendre le chemin.

"Ah ... Euh ... Je .. J'arrive !"

Elle se dépêcha de se relever et de rejoindre son homologue. Il y avait une longue étendue de plaines aride devant eux, il faudrait sans doute marcher quelques kilomètres, car il fallait bien se douter que les troupeaux de Pokémons sauvages ne vivaient pas si près d'une embarcation humaine. Les deux élèves entreprirent alors une marche à travers la savane de l'île, dans l'espoir de trouver rapidement de nouvelles pistes à suivre. Marcher comme cela à côté d'un jeune homme était assez intimidant, se dit alors la jeune brune. Néanmoins, elle préférait encore la présence humaine sur île déserte aussi grande que celle-là, où elle pourrait très facilement se perdre ...

"Hum ... Ça ... ça fait longtemps que ... que vous êtes à la Pokémon Community ?"

Après tout, il y avait du chemin à faire. Autant engager la conversation. D'autant que la jeune fille voulait apprendre à communiquer le plus possible. Paul semblait à l'aise avec les nouveaux, cela aiderait surement.

"Personnellement, je ... Je suis arrivée il y a tout juste ... 2 mois et ... hé bien ... j'ai encore un peu de mal à m'habituer aux fonctionnements des cours ... Mais vous, vous avez tout de suite su quoi faire ... J'imagine que vous n'allez pas tarder à obtenir votre diplôme ?"

Après tout, une fois qu'il n'y avait plus rien à apprendre, ce qui semblait être son cas, il arriverait bien un moment où il faudrait quitter l'académie. Et le moment venu, de trouver sa voie dans le monde du travail ... Elise en était encore loin elle ...

"Ah ... J'ai remarqué que votre Aligatueur est assez particulier ... C'est une mutation génétique ? En tout cas, il a l'air très fort ..."

Les crocs qui dépassaient de la mâchoire du Pokémon Eau semblaient refléter les rayons du soleil tellement ils étaient polis et lisse. Une chose était certaine, la brune n'aimerait pas se retrouver en conflit avec ce Pokémon ou son dresseur, aussi gentils soient-ils. En tout cas, une aura bienveillante semblait les entourer tous les deux.

Alors que le voyage se poursuivait, des râlements se firent entendre au loin. Ils venaient dans la direction en face, vers laquelle se dirigeait le groupe jusqu'à présent.



[Cours 12 - Scientifique] Observation des Hélionceaux P8X21eb
Par Toutatis
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 58
Jetons : 942
Points d'Expériences : 1762
Todresseur Stratège
Sujet: Re: [Cours 12 - Scientifique] Observation des Hélionceaux   Dim 12 Jan - 14:08
Prendre la tête d’une expédition ressemblait bien à Paul. Ce n’était pas une question d’être la vedette ou quoi que ce soit de ce genre, mais une simple habitude venue avec le temps et l’expérience. D’autant, que la jeune Elise qui le suivait dans cette enquête sur les Hélionceau n’était pas très à l’aise. Il ne pouvait pas la blâmer d’être impressionnée par son Aligatueur ou lui, il aurait eu la même réaction face à un senpai à l’époque. Maintenant la situation était inversée et ce n’était pas la première fois que cela lui arrivait, il savait donc comment faire pour la rassurer. Ça passait par des sourires, une voix calme et posée, ainsi que par le tutoiement. Par respect, Paul avait toujours vouvoyé ses aînés, mais il refusait qu’on en fasse de même avec lui. Même si ce n’était qu’une manière de présenter l’estime qu’on avait de l’autre, lui se sentait beaucoup plus proche de la personne lorsqu’ils se tutoyaient.

- Yep. Répondit-il brièvement à la question sur le temps qu’il avait passé à l’académie. Il se gratta l’arrière de la tête, avant de dire un peu gêné. En fait, tu n’es pas obligée de me vouvoyer. Ce sera plus sympa si on se tutoie, tu ne penses pas ?

Il n’avait pas encore répondu à l’autre question de la demoiselle, mais celle-ci demandait un peu plus de réflexion. En effet, en entrant à la Pokemon Community, Paul s’était fixé l’objectif de devenir le plus grand spécialiste du type Feu qui soit. Mais les événements ont fait que son trajet a été quelque peu chamboulé. Sans pour autant être une mauvaise chose, il s’est retrouvé à étudier la stratégie Pokémon et son équipe a commencé à se diversifier. En second parcours, il aurait pu bifurquer sur sa spécialité de cœur, mais il avait encore tant de choses à découvrir de par le monde, que devenir archéologue s’était imposé comme une ressource essentielle. A l’aube de ses vingt ans, où en était-il ? Avait-il bientôt terminé son cursus ? Ses connaissances stratégiques n’étaient plus à refaire et seule la pratique pourrait le mener désormais vers des sphères supérieures. Pour ce qui est de l’archéologie, ce n’était qu’un bonus lui permettant d’en apprendre plus sur le fonctionnement du monde. Une partie de lui était prête à affronter le monde réel, encore plus après avoir participé à un arbre de combat et vaincu Goyah. D’un autre côté, l’académie avait encore des choses à lui offrir et vice-versa… Un sourire se dessina donc sur ses lèvres.

- En théorie, je pourrais quitter l’académie sous peu… Mais je m’y plais bien. On ne s’y ennuie jamais ! Et c’est aussi pour moi l’opportunité de rencontrer un tas de personnes extrêmement doué dans les domaines qui me tiennent à cœur. Donc à la réflexion… Je pense me diriger vers un petit doctorat, héhé. Son petit rire diabolique avait de quoi faire frémir. Il l’arrêta pour se tourner vers Elise et lui retourner une question. Tu vas prendre le pli pour les cours, c’est qu’une question d’habitude. Sinon, tu te diriges vers quelle filière ?

A mesure qu’ils marchaient, les autres binômes disparurent et ils se retrouvèrent seuls dans la brousse. Pas encore de Pokémon en vue. Juste des hautes herbes et un soleil de plomb, qui contrastait avec celui d’automne à Adala. Paul se découvrit de sa veste et demanda à Ali, après l’avoir plié proprement, de la ranger dans son sac. Le grand asticot de deux mètres trente s’exécuta en silence.

- Ouaaah ! Bâilla Paul. On se sent si mieux en t-shirt ! Ce serait bien de pouvoir vivre éternellement comme ça. Il s’essuya le coin de l’œil avec sa prothèse. Cette sensation était toujours bizarre, justement parce qu’il n’avait aucune sensation de toucher son visage. Je ne suis pas un expert des mutations génétique des Pokémon, mais on appelle cela un chromatisme. Dit-il en expliquant à Elise pourquoi son Aligatueur n’avait pas la couleur bleutée des autres de son espèce. C’est très rare et ça ne change rien à ses capacités, c’est purement visuel. Il tapota en riant la tête de la petite Elise, que lui-même surplombait d’une bonne trentaine de centimètres. C’est un vrai monstre au combat, mais il est doux comme un Wattouat en dehors haha. J’imagine que Koda est ton starter, Kaiminus était le mien. Soit toujours à l’écoute du tien, car il deviendra ton compagnon le plus fidèle. N’est-ce pas Ali ?! S’exclama Paul en penchant la tête vers le rose.

- Rwaaaali !

- Tu vois. Fit-il en revenant à la gamine. Qu’importe la situation, il sera toujours là physiquement ou mentalement pour toi, alors tiens-toi prête à le soutenir en retour.

La conversation avait légèrement dérivée, mais Paul était heureux de pouvoir expliquer toutes ces choses à une nouvelle. Il aurait aimé qu’à son époque quelqu’un lui dise tout ça, même s’il n’en avait pas eu besoin, ça lui aurait permis de se rendre compte d’à quel point Kaiminus allait compter pour lui. Désormais, tout comme il ne se voyait plus vivre sans Sirius, il ne se voyait pas non plus vivre sans Ali. Ils étaient devenus ses partenaires de vie. Ceux avec et pour qui il serait capable de réaliser n’importe quelle aventure.

Après plusieurs kilomètres de progression dans la savane, le paysage avait peu évolué. Toujours un acacia perdu ça et là au milieu d’une terre aride et quelques brindilles poussant difficilement. Néanmoins, le gémissement d’une créature au loin attira leur attention. Le râle se répéta plusieurs fois, donnant une indication assez précise sur sa provenance.

- Je suis très mauvais pour reconnaître les cris des Pokémon, mais ça ne coûte rien d’aller voir. Il pourrait avoir besoin de notre aide.

Suivant son instinct, Paul se mit à courir vers la voix. Il regarda derrière lui qu’Elise suivait.

- Si tu veux Ali peut te porter.

Pour ce géant, ce ne serait qu’une formalité de prendre à son bord Elise et sa peluche. Continuant sur sa lancée, il la laissa choisir ce qui l’arrangeait. Autre chose accaparait son attention à une dizaine de mètres devant eux. Un court fossé laissait entendre le bruit caractéristique d’un écoulement d’eau. Les sourcils du brun se redressèrent.

- De l’eau !

Cette nouvelle était vraiment bonne, puisqu’elle leur donnait une vraie piste de recherche pour un camp d’Hélionceau et de Némélios. En remontant cette rivière qu’ils avaient désormais sous les yeux, ils finiraient forcément par rencontrer des Pokémon. A côté de ça, il y avait toujours ce cri qu’ils avaient entendu et qui par moment se répétait. Il ne leur fallut pas longtemps pour retrouver la trace du Pokémon, soignant sa patte blessée dans le cours d’eau.

- Ce… Ce n’est pas un Hélionceau… C’est un Némélios.


Moodboard:
 
Elise Sandstorm
Elise Sandstorm
Région d'origine : Johto
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 430
Points d'Expériences : 111
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Cours 12 - Scientifique] Observation des Hélionceaux   Jeu 23 Jan - 13:55


You can (not) advance

"Je suis très mauvais pour reconnaître les cris des Pokémon, mais ça ne coûte rien d’aller voir. Il pourrait avoir besoin de notre aide."

"Oui, il faut qu'on aille voir !"

La jeune fille imaginait non sans peine de voir un Pokémon écroulé par terre à cause de la chaleur, très certainement à cause d'une déshydratation. Ou pire encore. 
Paul avait commencé à courir à toute allure dans la direction que leurs oreilles les indiquaient. Il avait de grande jambes, et commençaient à semer la jeune brune sans soucis.

Elle sentit tout à coup se faire comme transporter dans les airs, ses jambes ne tenant plus aucun contact avec le sol, et elle sentait aussi des mains de géants autour de sa taille. Avant même qu'elle ne s'en rende compte, l'Aligatueur du brun l'avait attrapé et placé sur ses épaules, lui aussi courant plus vite que la jeune scientifique. 

Elise était un peu honteuse, mais elle devait bien reconnaître qu'elle les ralentirait si elle marchait d'elle même. D'autant que, pour tout avouer, elle était plutôt heureuse de monter sur un Pokémon aussi impressionnant. Les écailles roses n'étaient pas du tout coupante, et le Pokémon faisait même attention à ne pas trop secouer la jeune fille.

"M ... Merci, Ali ..."

Le groupe arriva alors sur les rives d'un cours d'eau. Devant eux se tenez un Pokémon brun avec une large crinière de poils jaunes et rouges. Elise se souvenait alors de ce qu'elle avait vu plus tôt. C'était bien un Némélios. Le Pokémon avait les pattes avant dans la petite rivière, mais la scientifique aperçut tout de même un léger filet rougeâtre couler depuis la patte gauche du Pokémons. Elise faillit s'écrouler par terre en comprenant que le Némélio avait patte en sang. En regardant de plus près, elle finit par remarquer que la bête possédait aussi plusieurs coups de griffes sur le corps et que par endroits certaines touffes de poils avaient été arrachés. Se tournant vers Paul, elle commença à émettre une hypothèse à son tour.

"Je ... je crois qu'il a du se battre contre un autre Pokémon ... J'ai lu dans un livre que les Némélios mâles faisaient ça pour diriger le groupe ... Mais pour lui, ça a mal tourné ..."

À en juger par la corpulence du Pokémon feu, il était sans doute encore jeune, et n'avait très certainement évolué que depuis quelques temps à peine. D'autant plus qu'il n'y avait pas d'autres traces de Pokémon de son espèces aux alentours. Sans doute avait-il été banni de sa horde. Elise avait mal au cœur de penser à tout ça, mais elle ne voulait pas rester les bras croisés.

"Paul , il ... Il a l'air mal en point. Il faut le soigner, laisse moi faire ..."

Elle descendit du crocodile rose, et commença à s'approcher du Pokémon feu. Elle sortit ensuite de son sac la trousse de secours qu'elle avait emmené. Mais alors qu'elle sortait des compresses et autres objets de soins, le Némélios sauvage se retourna vivement, et se positionna sur ses gardes en feulant contre la jeune brune.

Poussant un cri de surprises, la jeune scientifique tomba par terre, tandis que le lion se rapprochait d'elle. Koda quant à lui, se positionna en défense entre sa dresseuse et le Némélios, ce qui eut pour effet d'arrêter l'avancée du Pokémon feu. Il continuait cependant de grogner, et le jeune ourson en fit de même, sans doute plus motivé par la peur que le courage.

"Koda, arrête ! Il ne faut pas lui faire peur, sinon il va s'enfuir !"

Le Pokémon ourson avait cependant du mal à écouter sa dresseuse. Il savait pertinemment que s'il le laissait avancer d'avantage, il pourrait sauter sur la jeune fille et la déchiqueter de quelques coups de griffes. Il y avait à peine un mètre entre sa dresseuse et le Pokémon lion, tandis que le sang continuait de couler de la patte de ce dernier. Elise avait la sensation qu'il pouvait s'écouler sur le sol à cause d'une anémie à tout moment.



[Cours 12 - Scientifique] Observation des Hélionceaux P8X21eb
Par Toutatis
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Cours 12 - Scientifique] Observation des Hélionceaux   
[Cours 12 - Scientifique] Observation des Hélionceaux
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :