Connexion
Pokemon Community :: Administration de l'école :: Gestion du personnage :: Ateliers
 :: Exposés

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
Où trouver le coffret Pokémon Dresseur D’Élite EB4.5 – ...
63.35 €
Voir le deal

Potiron
http://pokemoncommunity.forumactif.org
http://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Pokémusicologie : les Pokémon Electrik. CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2648
Pokémusicologie : les Pokémon Electrik. CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2648
pokemon
Pokémusicologie : les Pokémon Electrik. CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2648
Potiron
est un Annonceur
Celeritate lucis
Après ma première tentative d’analyse, il m’a fallu quelques temps pour identifier un nouveau film rouge, pour cette étude. Étant assez familier avec plusieurs Pokémons de type Psy, je me suis même demandé si mon étude n’avait pas été biaisée. Et c’est pour cela qu’aujourd’hui, je vous propose de plonger avec le même regard qui était le mien en démarrant cette nouvelle thèse, dans un Type de Pokémon auquel je n’ai jamais réellement eu affaire (si l’on exclut Aiolia, qui correspond davantage à l’image que je me fais d’un oreiller que d’un Wattouat) : le type Electrik.
Afin d’être le plus efficace possible, j’ai donc fait appel aux connaissances d’un Spé Eleck reconnu au sein de la Pokémon Community, pour recueillir quelques ressentis et informations préliminaires. Je vais donc commencer par remercier Ginji Labelvi pour son aide et vous retranscrire sa description du type Electrik , condensé en cinq mots à ma demande.

‘’Vif, percutant, grésillant (? Pas sûr du mot, mais j'ai pas trouvé mieux), saisissant !’’

On est assez loin de ce qui a été observé chez les types Psy, c’est peu de le dire. Je ne suis pas vraiment sûr que le mot grésillant soit un adjectif valable mais je vais faire confiance à mon expert pour le moment, peut-être que mes découvertes confirmeront son étrange vocabulaire.
J’ai également essayé d’estimer le Champion d’Arène Electrik le plus emblématique aux yeux de Labelvi, afin d’établir une comparaison préliminaire avec son caractère et son type de prédileciton.
Et le moins qu’on puisse dire c’est que le résultat surprend un peu : Tanguy, Champion de Rivamar, n’a en effet pas la réputation d’être ‘’grésillant’’ de ce que j’ai entendu dire. On le considère plutôt comme quelqu’un de méthodique, calme et pragmatique.
Raison de plus donc pour nous plonger directement dans l’analyse de cinq Pokémons qui permettront peut-être de faire correspondre les dires de Labelvi avec des observations rythmiques !

Pokémusicologie : Les Pokémons Electrik
Avec la participation de Ginji Labelvi


Dynavolt et Elecsprint : Vitesse croissante

Pokémusicologie : les Pokémon Electrik. VzA4L7t

Pour commencer, penchons-nous sur le cas de deux Pokémons appartenant à la même famille : Dynavolt et son évolution, Elecsprint. Si l’on s’arrête aux informations les concernant et à leurs capacités, un début de rythme se dessine assez facilement : des mesures rapides, à tendance électro voir même assez artificiels, afin de maximiser leur répétition et leurs enchaînement. Dynavolt est taillé pour la vitesse jusque dans son profil et une fois que l’on se retrouve plongé dans son rythme, il nous traîne jusqu’à la fin du morceau, sans aucune interruption. De plus, les crépitements de sa fourrure se retrouve comme des éléments marquant la progression de son rythme, toujours présent en arrière-plan.
Une fois plongé à l’intérieur, c’est la vitesse qui prédomine : chaque mesure semble appeler la suivante à accélérer, sans jamais que le tempo ne ralentisse et l’on visualise aisément ce Pokémon parcourir des distances incroyables, en se jouant des obstacles d’un bond.



La vitesse de Dynavolt grandissant avec l’âge, il est normal que son rythme évoue, après son évolution. Une modification assez basique mais qui prend tout son sens si l’on étudie Elecsprint : capable d’après certains récits de se déplacer trop rapidement pour être perçu à l’oeil nu, son rythme est devenu si vif que par moments, il est difficile de se concentrer sur une mesure en particulier.
On pourrait même penser que si Elecsprint vit constamment à ce tempo, il est normal que nous ne puissions pas entendre son rythme clairement : il nous faudrait percevoir le monde à la même vitesse que lui, une fois lancé, pour en être capable. D’après Labelvi, il s’agit du Pokémon Electrik le plus dynamique et au vu de son rythme, je pense que le terme est un euphémisme.

Termes-clés : Vitesse, souplesse, agilité, liberté


Limonde : Adaptation éclair

Pokémusicologie : les Pokémon Electrik. Uvfcpn1
Je vais à nouveau reprendre les termes de Labelvi pour introduire notre prochain candidat. D’après lui, Limonde est, à l’opposé du précédent, le Pokémon Electrik le plus paisible. Et effectivement, à la première écoute, on pourrait presque penser être tombé sur un Qulbutoke : calme, mesuré, dénotant d’une grande capacité d’attente et d’immobilisme, les mesures ne détonnent pas et se poursuivent une à une, sans se presser.
Mais tout comme le Pokémon à l’origine de ce rythme, ce dernier est particulièrement habile pour dissimuler sa véritable nature. En effet, Limonde est capable d’une patience extrême pour attendre ses proies...avant de faire preuve d’une capacité de réaction phénoménale, une fois que ces dernières sont assez proches pour être foudroyées !
De plus, si le besoin de fuir se fait sentir, sa forme, sa souplesse et  sa capacité à se déplacer par glissades n’ont rien à envier aux types Elecktrik les plus rapides. On se rapprocherait presque d’un éclair qui s’abat sur une cible, en quelque sorte : le tempo monte en tension jusqu’à ce que les choses s'accélèrent brutalement, avant de reprendre un rythme plus paisible, une fois le danger passé.
Je pense que Labelvi a raison en le décrivant comme paisible...À peu près autant qu’une plaine déserte, juste avant qu’un grondement de tonnerre ne résonne.

Termes-clés : Camouflage, instantanéité, discrétion


Raichu d’Alola : Vague déferlante

Pokémusicologie : les Pokémon Electrik. Ar3ym4j
Ce candidat-ci fut plus compliqué que les autres à analyser, les Raichu d’Alola étant particulièrement difficile à observer sur Adala. Néanmoins, grâce au concours du starter de Labelvi, j’ai pu remarquer quelques faits marquants, quand au rythme qu’il semble dégager. Complété par des observations plus distantes, voici les résultats obtenus : Raichu d’Alola partage la même sensation de puissance contrôlé qui émane de tous les types Psy, mais la sienne est beaucoup plus ‘’visible’’ que ‘’enfouie’’.
En effet, les mouvements acrobatiques dont il est capable, ainsi que ses prouesses en Surf Caudal, marquent cette impression de pouvoir, non en le cachant mais en en faisant la démonstration constamment. Son tempo vient s’abattre comme une vague, avant d'enchaîner sur plusieurs roulements constants, qui se dépassent les uns les autres.
De plus, probablement en lien avec cette légende concernant les Malasadas et les Raichu Aloliens, son tempo est typiquement marqué par des éléments insulaires et tropicaux, comme si l’espèce avait été intimement imprégné par la culture de sa région natale.

*D’après mon expert en la matière, Raichu d’Alola devrait également être décrit comme ‘’adorable et choupinet’’. Cela dit, dans un pur esprit scientifique, je n’ai trouvé aucune donnée validant cette hypothèse. De plus amples études seront probablement nécessaires pour connaitre la vérité à ce sujet.*


Termes-clés :Agilité, classe, maitrise


Motisma : Esprit farceur

Pokémusicologie : les Pokémon Electrik. YI0qATX
Ici, définir un rythme propre à Motisma s’est avéré plus compliqué que prévu, ce Pokémon disposant de multiples formes. Devrions-nous donc estimer qu’un Motisma Frigo n’émane pas le même tempo qu’un Motisma Four ou Tondeuse ? Même s’il semble que ce soit le cas, j’ai une hypothèse à ce sujet : Motisma possède bien un rythme constant, quelque soit l’appareil qu’il possède, mais une fois à l’intérieur d’un appareil, ce dernier le modifie, comme une superposition qui ne parvient pas à étouffer complétement le tempo d’origine.
Car la caractéristique principale de Motisma demeure, malgré ses possessions : il s’agit d’un Pokémon vif et espiègle, qui exploite au maximum les possibilités que lui offre sa capacité de contrôle technologique. Son tempo est donc très électro, assez artificiel mais reste constamment rapide et parfois même assez déroutant.
Une fois à l’intérieur d’un appareil, la trame reste la même mais les sonorités changent tout simplement.

Termes-clés : Espièglerie, adaptabilité, possibilité.

Mygavolt : Chasseur parfait

Pokémusicologie : les Pokémon Electrik. CWxhMuN
Et enfin, intéressons nous à Mygavolt. En apparence, nous retombons donc sur un Pokémon Electrik qui ne semble pas enclin aux courses effrénées, aux mouvements acrobatiques ou à un tempo frénétique. Qu’imaginez-vous en pensant à Mygavolt ? De grosses pattes poilues, grésillantes même (Cette fois, je pense avoir compris l’emploi de ce terme.) , un Pokémon proche de Migalos mais bien plus tactique, du fait de son utilisation de toiles électrifiées.
Et effectivement, le rythme de Mygavolt est très proche de celui de Limonde….Il s’agit d’un chasseur. Il fait preuve du même tempo patient, capable d’accélérer brusquement lorsqu’une proie passe à portée. mais ici, ce qui ressort encore plus que chez Limonde, ce sont des mesures assez soutenues, qui dégagent un sentiment très particulier : l’inéluctabilité. Mygavolt domine totalement son environnement immédiat (même en trois dimensions),du fait de sa capacité à escalader n'importe quelle surface, même verticale.  Une fois que son tempo est lancé vers l’action, peu d’obstacles sont susceptibles de l’arrêter dans sa traque de la proie qu’il a désigné…Comme la foudre, en somme.

Termes-clés : Piège, instantanéité, appropriation du terrain.

En Conclusion

Si l’on se base sur l’analyse de Labelvi, il définit ‘’l’excitation’’ comme l’une des sensations principales, liées au type Electrik. Et de mon point de vue, il n’a probablement pas tort. Même Limonde et Mygavolt, qui présentent des tempos d’attente apparente, cachent des rythmes très marqués. On pourrait y voir une excitation qui se développe, jusqu’au point de rupture, un parallèle facile avec de l’énergie ionique qui s’accumule jusqu’à ce qu’une décharge statique se produise, si vous me pardonnez la métaphore.
On aboutit donc à deux facettes : des rythmes vis, rapides et persistants, qui semblent accélérer constamment ou ne jamais trouver le temps de respirer, ou au contraire, des tempos plus lents, plus réguliers...Qui accélèrent brutalement jusqu’à atteindre le niveau de la première catégorie, pendant un bref instant.
Si les types Psy déployaient une idée de ‘’Contrôle’’, je pense personnellement que le terme qui s’applique le plus aux types Electriks serait le mot ‘’Liberté : celle d’accélérer sans jamais être ralenti par quoi que ce soit, et de faire appel à ses capacités pour, çà l’image de Motisma, contrôler son environnement et changer constamment ce dernier selon ses envies.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum