[Cours 12 - TopDresseur] Rien ne sert de courir, il faut partir à point... mais courir un peu quand même - Feat Bruce Hedge
Dakoy Ra
Dakoy Ra
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 2218
Points d'Expériences : 138
Pokeathlète Médecin
Sujet: [Cours 12 - TopDresseur] Rien ne sert de courir, il faut partir à point... mais courir un peu quand même - Feat Bruce Hedge   Mar 29 Oct - 20:55
*TOOOOOOT*

A l'instant où la corne retentit, la première équipe s'engagea dans l'épaisse masse végétale, laissant derrière eux les autres duos. Certains agitaient comiquement des mouchoirs, comme pour leur dire adieu. Espérons que cela ne reste que comique, parce que ni Dakoy ni Bruce (l'équipe s'était faite d'un simple regard échangé suivi d'un sourire synchronisé lorsque Diana avait demander de former des binômes) ne comptaient faire de vieux os dans ce lieu occasionnellement charmant mais souvent lugubre. En y repensant, Dakoy n'avait jamais pris le temps de s'aventurer ici. Bien que l'ascension du Mont Skiddo avec Matthew au semestre précédent avait commencé non loin d'ici, il n'avait aucune foutue idée d'où il mettait les pieds. Et qui plus est, pour seulement vingt minutes.

Le temps était clairement leur principal adversaire pour ce cours, aussi Dakoy avait-il pris les devants dans les premières secondes en sortant une pokéball.

"Natah ! Essaie de repérer une colonne de fumée aux alentours.

- Soni !"

Le petit dragon battit violemment des ailes afin de prendre rapidement de l'altitude. A peine dépassa-t-elle la cime des arbres que les rayons d'une fin d'aurore l'éblouirent. La beauté de la vue la laissa béate pendant une seconde. Le soleil se trouvait sur sa gauche et couvrait les plus hauts feuillages s'étendant jusqu'au mont Skiddo, pratiquement pile en face de leur direction, c'est-à-dire au sud. Natah pouvait même distinguer quelques maisons du hameau qui demeurait sur son flanc. La colonne de fumée ne passait pas non plus inaperçue, et se trouvait à l'orée de la forêt, plus à l'ouest. Le pokémon ondes  redescendit pour rejoindre l'équipe. Dakoy avait appelé Daya et Bruce avait fait de même avec son Iguolta Selfy pour les mettre au courant de la situation. La Sonistrelle indiqua la direction à son dresseur, et tous changèrent de cap comme un seul homme. Aucun d'entre eux n'était dupe. Même si l'idée d'affronter des membres du corps enseignant était alléchante, ils n'étaient pas garantis de les trouver dans le temps imparti, et encore moins de les vaincre. Leur but était donc d'atteindre l'endroit d'où provenait cette fumée.

"Vu la route qu'on a fait ce matin, on doit être au nord du mont. Et si on se dirige par là, c'est que le point de contact doit être proche de l'observatoire. Merci pour ton aide, Natah !"

Il rappela ensuite sa Sonistrelle. L'équipe continua à trottiner, s'enfonçant plus profondément dans la forêt dont la densité de la verdure ne cessait de croître, si bien qu'un frisson parcouru l'échine de Dakoy au milieu de sa course. Il ralentit cependant en ayant une autre sensation similaire à peine quelques secondes plus tard.

"Attends, Bruce ! Il faut que je vérifie quelque chose."


Chacun freina et se retourna tandis que le futur médecin entreprenait de déposer son sac-à-dos à ses pieds et d'en sortir le contenu. Dès que ses doigt l'effleurèrent dans son sac, avant même de le lever pour le voir, il savait ce qu'il se passait. L'éclosion de son œuf était proche.

Il était toujours aussi froid, mais les secousses répétées qui le mouvaient trahissait la vie qui allait en surgir. Dakoy poussa rapidement son sac d'une main et déposa son œuf de l'autre, avant de reculer de quelques pas. Daya fixait la scène, tandis que Bruce et Selfy surveillait les alentours, non sans jeter un coup d’œil de temps à autre. La fréquence des balancements s'accentua, jusqu'à créer un mouvement continu. L’œuf s'agitait dans un chaos de remous inquiétant, comme si le nouveau né ne parvenait pas à briser la coquille qui l'entourait et commençait à paniquer. Après quelques regards interrogateurs furent échangés, Dakoy fit un pas timide en avant, comme s'il ne voulait pas effrayer celui qui lui faisait face.

Alors la forme noire se figea brusquement et une première fissure apparut dans un craquement qui n'allait pas sans rappeler le bruit strident d'une craie sur un tableau noir. Le garçon tressaillit et s'arrêta net. L'atmosphère devint plus lourde, et les lieux semblèrent s'assombrir inexplicablement. La lumière qui atteignait le sol était déjà rare à cause de la végétation, pourtant l'obscurité s'intensifia jusqu'à réduire le champ de vision des quelques témoins de la scène à deux petits mètres. Dakoy frissonna une nouvelle fois, et il jura qu'il avait pu sentir les autres avoir la même réaction. La chair de poule dressa chacun de ses poils, sans que le dresseur ne puisse identifier si c'était par peur ou parce que la température avait chuté. En fait il se sentait en incapacité de penser. Ou même de bouger. Personne ne parlait. Aucun mouvement n'était perceptible. Seul l'écho de cette craie grinçante résonnait dans sa tête, comme si c'était lui qui embrumait l'esprit de Dakoy et l'empêchait de réagir. Un être parvint cependant à garder son sang-froid dans cette panique aussi surprenante qu'insensée. Daya, qui après un bref instant d'indécision, avait repris ses esprits. Son talent Attention lui avait permis de passer outre cette terreur et d'évaluer la situation. Si cet œuf représentait un quelconque danger, le plus exposé était sans doute son dresseur, puisqu'il était le plus proche. Le Riolu avança d'un pas déterminé vers son dresseur et pris sa main. Voyant que celui-ci n'avait aucune réaction, il serra plus fort et hurla pour lui-même.

"DAKOY, RECULE !"


Ce dernier perçut son message comme s'il surgissait de sa propre conscience et répondit à l'étreinte de la petite patte de son starter qui le tira immédiatement pour l'éloigner de quelques mètres, quitte à le brusquer un peu. Le garçon chancela et s'agrippa à un arbre, manquant de tomber. Il se tourna et s'assit dos au tronc, le souffle court. C'était comme si la voix de Daya avait fait fuir quelque chose. Quelque chose qui avait caressé son cœur et aurait refermé sa poigne dessus s'il en avait eu le temps.

Puis un hurlement.

Un cri, sortant de l’œuf, déchira les âmes. Pas par pitié, non, mais par effroi. Bien que personne ne put le voir, la coquille tomba lentement dans un bruit de verre brisé. Une lueur trancha l'obscurité. Un croissant éblouissant semblable à celui sur l’œuf désormais brisé se profila, lévitant à un mètre au dessus du sol. Des griffes suivirent, lacérant elles aussi la nuit ambiante en s'enfonçant dans la terre meuble. Et enfin, deux lueurs. Des yeux d'un orange ambré s'ouvrirent au cœur des ténèbres, leur éclat se reflétant légèrement sur ce qui semblait être un masque d'où partait le croissant. Très lentement, la lumière perça à nouveau en de rares endroits, dévoilant une fourrure sombre qui semblait condenser la noirceur battant en retraite. Alors que les alentours étaient encore difficilement distinguables, la créature était déjà identifiable comme étant un gracieux quadrupède d'un peu plus d'un mètre, présentant quelques atouts pour le moins aiguisés.

Un Absol, mais pour le moins surprenant. Là où les données renseignaient un pelage blanc et des "lames" (entendez par là les griffes, la queue fine et recourbée, mais aussi le visage et la proéminence qui y est rattachée) grises, l'équipe était témoin d'une fourrure colorée d'un bleu nuit d'une profondeur rare, contrastée par le blanc éclatant des lames qui la parsemaient. Sans parler de la teinte du regard du pokémon désastre, assez éloignée du rouge habituelle.
La luminosité était revenue à son état habituel, comme un vieil écran de projection dont l'ampoule devait chauffer pour y voir quelque chose. A en juger par la mine de Bruce, l'expérience ne lui avait pas été agréable non plus.

"T'as rien ? Et Selfy, il est où ?"

Son ami qui était aussi en train de reprendre son souffle le rassura. Son Iguolta était rapidement rentré dans sa pokéball au moment de la "panique". Bruce le ressorti pour le réconforter.

Dakoy s'avança alors vers son nouveau compagnon tout en déglutissant. Son sang battait encore dans ses tempes à cause de l'adrénaline, bien qu'il sentait qu'il n'avait plus rien à craindre. L'Absol tendit le cou et renifla le bout des doigts du dresseur.

"Si tu es capable d'inspirer une telle terreur, je connais un rôle qui t'ira à merveille. Enchanté Maut, héraut de la Mort."

Marquant un changement brutal d'ambiance, Maut lécha la main de Dakoy avant de frotter son visage contre (le côté où il n'y a pas la lame, rassurez vous) avant de s'appuyer sur lui de tout son poids pour le faire tomber et se blottir contre lui. Le futur médecin éclata de rire en le serrant contre lui, passant ses mains dans son pelage. Celui-ci était chaud, rien à voir avec l’œuf qu'il avait transporté auparavant. Malgré la symbolique et les apparences, cet Absol se trouvait être aussi adorable que vivant, et semblait impatient de partager sa joie. Daya s'approcha du nouveau né, bien décidé à profiter lui aussi de l'amour offert par ce condensé d'innocence.
La chance ne semblait malheureusement pas de leur côté. La pesante atmosphère créée par l'éclosion de Maut n'était pas passée inaperçue, et même si cela avait fait fuir la plupart des pokémons environnants, quelques téméraires ont compris que c'est là qu'ils trouveraient les cibles que leur avaient désigné le binôme de professeur. La première d'entre eux était même déjà en place.

S'étant discrètement perché dans un arbre, elle avait pu rapidement rejoindre une branche juste au-dessus de ses proies. Elle contemplait à présent la scène, savourant déjà l'idée de ruiner ce moment si joyeux, de voir leur visage pris de panique...

*Ploutch...*

Et zut. Dans son exaltation, la chasseuse n'avait pas fait attention au filet de "salive" qui s'était formé dans sa mâchoire et qui avait goutté. Déjà l'humain blond observait avec dégoût le fluide qui venait de tomber sur son épaule. Il lève la tête.

Et merde. Je suis repérée, pensa la créature.

"Au-dessus !" s'écria Dakoy en roulant sur le côté, Maut serré contre lui.

Daya fit un pas en arrière in extremis avant qu'une masse s'abatte brutalement à ses pieds. Bruce s'était déjà préparé le temps que leur adversaire se redresse, dans un tourbillon de lianes aux mouvement ondulatoires presque hypnotisants. Une immense mâchoire végétale les cramponnait cependant à la laide réalité. Ils venaient de se faire agresser par une Vortente.

HRP:
 
Bruce Hedge
Bruce Hedge
Région d'origine : Alola - Ula Ula
Âge : 16
Niveau : 16
Jetons : 262
Points d'Expériences : 294
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Cours 12 - TopDresseur] Rien ne sert de courir, il faut partir à point... mais courir un peu quand même - Feat Bruce Hedge   Lun 11 Nov - 21:11
La corne de brume sonna, de quoi faire trembler toute la forêt de laquelle une nuée d’Etourmi venait de s’envoler de peur… Un frisson me parcouru le dos mais tant pis, j’était avec mon coloc prêt à partir défier le duo de professeur. Et quel duo ma parole, deux dresseuse que je respecte pour leur pokémon de type normal, d’un coté Diana et son Lokpin Natan qui sont vraiment géniaux et de l’autre Hortense et Rose la Monaflemit qui plus d’une fois à émerveiller mon cher petit Sid… Mais ça ne va pas être de tout repos, nous ne disposons que de 20 minutes pour soit les arrêter… (Ce qui disons le ne va clairement pas être possible) soit arriver au point de contact, on va dire qu’il n’y à qu’une seule option et que c’est la deuxième hein… ? A peine la fine équipe partie Dakoy demanda à sa sonistrelle d’observer les environs afin de trouver une potentielle colonne de fumée. La petite dragonne descendit nous indiquant une direction quant tout à coup un évenement attendu mais angoissant se produisit… l’éclosion d’un être né du chaos… Toute la forêt en trembla si bien que Selfy se cacha dans sa pokéball… L’absol chromatique de Dakoy venait d’apparaitre et sembler absorber le moindre photon de la zone. Après avoir retrouvé nos esprit, et enfin nommé ce pokémon qui n’était en réalité qu’amour et calinerie une embuscade nous tendait les bras… du moins la gueule. Dakoy, repoussé par son Riolu venait d’éviter l’attaque d’une Vortente et ma parole c’était moins une… En y repensant Diana étant une ranger hors pair à put capstiker les pokémons de la forêt pour les lier contre nous… ça commence mal.

Clovis vient nous rejoindre !

Je lança donc la pokéball au sol libérant mon Mangriff qui à la vue du danger lança de lui-même une attaque Aiguisage laissant le poison s’installer dans son corps via son orbe toxique.

Tu es prêt ? Fonce et lance façade !

Le mangriff couru à toute allure vers le Vortente abattant sur lui un coup de griffe suffisamment puissant pour envoyer le pokémon dans le décor. Avec ça les yeux du vortente vacillèrent avant qu’une petite lueur s’échappa du pokémon… Ma théorie se confirme donc… à la vue du Mangriff toute griffe dehors le vortente pris peur et se hâta de monter dans l’arbre avant de s’enfuir.

Tu n’as rien Dakoy ?

Visiblement mon coloc n’avait rien mais semblait tout intriguer par son Riolu. Je ne sais pas ce qui c’est passer mais nous n’avons pas beaucoup de temps devant nous.

Dépêche toi, rappel ton Absol il est trop jeune pour rester avec nous. Si Diana à bien capstiké des pokémon qui sait sur quoi on va tomber. Je vais appeler Gimly en renfort j’ai une idée !

Peut être qu’avant d’aller voir les pyroli dans les sources thermales notre entrainement de choc aller pouvoir payer ! J’appelle donc le Sapereau après avoir soigné et rappeler Clovis.

Tu vois dans quelle direction était la colonne de fumée indiquée par Natah ?

Mon binôme opina du chef m’indiquant la direction. Parfait !

C’est le moment d’aller sous terre Dakoy on va prouver que regarder les filles en petite tenue peut aider pour certains cours ! direction le point de contact par voie sous terraine !

SOUS TERRAINE SOUS TERRAINE !


A cet instant je compris mon erreur… Les profs ont du envoyer un pijako à nos trousse pour vérifier la direction choisi … Quelle galère, mais bon ce sera surement un des moyens les plus rapides !

Gimly lance Tunnel et en avant !

La sapereau se mit à forer le sol créant une gallerie dans laquelle nous tenons accroupi, maintenant il faut prier que l’on ne se fasse pas chopper sous terre…

_________________
[Cours 12 - TopDresseur] Rien ne sert de courir, il faut partir à point... mais courir un peu quand même - Feat Bruce Hedge P8X21eb
True Mastermind
Dakoy Ra
Dakoy Ra
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 2218
Points d'Expériences : 138
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Cours 12 - TopDresseur] Rien ne sert de courir, il faut partir à point... mais courir un peu quand même - Feat Bruce Hedge   Lun 18 Nov - 20:10
Il y a pas à dire, c'est pratique d'avoir un ami qui a des Pokémons puissants. Dakoy fut impressionné de voir avec quelle aisance Clovis les avait débarassés de la menace que représentait ce Vortente. Peut-être avaient-ils une chance s'ils étaient amenés à combattre finalement. Le pokéathlète rappela Maut sous les conseils de son ami, et observe Gimli disparaître dans la galerie qu'il creuse. Qui aurait cru qu'une préparation pour mettre en place une opération visant à assouvir leurs besoins de luxure d'adolescents leur offrirait l'opportunité de réussir avec brio un cours de spécialité ? Pas grand monde, à mon humble avis de narrateur.

"SOUS TERRAINE SOUS TERRAINE !"


Visiblement cela n'allait pas être aussi simple que prévu... Mais tant pis, même si leurs adversaires apprenaient leur stratégie, ils n'allaient pas pouvoir les retrouver sous terre... pas vrai ?
Chacun s'attela à son rôle, comme prévu pour infiltrer le spa Pyroli : Gimly devant pour creuser, éclairé par Selfy, suivi par Bruce, puis moi, puis Daya. Les trois derniers se chargeaient de ramener des monticules de terre en arrière au fur à mesure qu'ils avançaient pour dégager le boyau et au passage reboucher un peu derrière eux. Sincèrement, s'ils n'avaient pas eu cette formation et qu'ils ne s'étaient pas entraînés, cette approche n'aurait jamais été viable dans le temps imparti. Mais là, ils avaient une chance. Gimly se donnait à fond et garantissait un bon rythme. La longue avancée se faisait sans un mot, les quelques bruits de pas ponctuant le fond sonore de terre grattée par les pattes du Pokémon fouisseur.
Dakoy profita d'un instant de répit pour s'appuyer contre la paroi du boyau. Il commençait à faire chaud, à force de creuser dans un endroit quasiment clos... Le dresseur allait reprendre, mais s'arrêta net. Plutôt que de décoller sa main, il appuya la deuxième et colla également son oreille contre la terre.

"Arrêtez-vous !" lança-t-il, mettant un terme à l'atmosphère tacite pour imposer un silence absolu.

Il ferma les yeux. Gimly avait cessé de creuser, pourtant cela ne faisait aucun doute. Il percevait toujours un léger son de terre déplacée. Et même s'il n'était pas pro comme des détourneurs de trains au point de déterminer à quelle distance était l'emmeteur, il aurait juré qu'ils étaient plus d'un. Deux, peut-être trois. Le bruit s'accentua brutalement, aussi le dresseur recula précipitament de la paroi. A peine une seconde plus tard celle-ci s'ouvrit sur un taupiqueur, tenant un horizontal, qui fit un tour sur lui-même, observant chacun des êtres qui le fixaient avec d'énormes soucoupes. Il rentra alors dans son trou et repartit de plus belle, avant que quiconque ne réagisse. Dakoy se tourna vers Gimly.

"Cours !... Je veux dire, CREUSE !"

Visiblement, même sous terre, ils étaient assez nigauds pour se faire repérer...

_________________
Récompenses Soirée Halloween 2019 P8X21eb
Témoin-clé

⇒Le fait qu’il découvre tous les cadavres possibles et imaginables doit forcément cacher quelque chose, vous ne croyez pas ?
Peut-être est-ce juste le fruit de sa petite expérience des jeux Professeur Layton, ou peut-être est-ce autre chose...
Bruce Hedge
Bruce Hedge
Région d'origine : Alola - Ula Ula
Âge : 16
Niveau : 16
Jetons : 262
Points d'Expériences : 294
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Cours 12 - TopDresseur] Rien ne sert de courir, il faut partir à point... mais courir un peu quand même - Feat Bruce Hedge   Lun 2 Déc - 21:02
Merde on est repéré… Fait chier c’était la meilleure solution à mes yeux mais là le danger est trop grand certes on était invisible mais là on vient de se faire cramer alors qu’il faut juste anéhantir le couloir dans lequel on est pour nous réduire en miette… Va falloir speeder !

Gimly maintenant ! Lance Tunnel à pleine puissance !

Les oreilles rigides comme des forets le Sapereau venait de passer en mode foreuse, il creusa à une vitesse hors du commun nous faisant gagner pas mal de mètre quand un grondement se fit entendre… Le ventre de Glouton ? Non quel question… ce patapouf passerai même pas dans ce canal… Qu’est ce que ça peut être… Une seconde secousse plus violente cette fois ci ébranla le sous terrain… Me dites pas qu’un de nos prof est derrière ça on risquerai d’en crever !

Dakoy en boule !

Pour éviter de prendre de trop gros choc je me roule en boule alors que Gimly nous protège des plus gros éclats qui nous tombe dessus. Je vois alors entre deux rocher l’esquisse d’un sourire… Hortense ?!

Merde ça va rien de casser ?...

Gimly me file un coup de main me sortant des décombres ainsi que Dakoy… ça va pas être de tout repos … Rose est encore plus impressionante vue de devant, une Monaflemit ça en impose ma parole…Vivement que Sid devienne comme elle !

Parfait tu es venue à nous ce n’en sera que plus simple…

Merde contrôle toi Bruce, ça reste une de tes profs je sais que tu aimes les combats mais pas la peine de la chercher…

Dakoy continue d’avancer je m’occupe d’elle ! Selfy à toi !

Gimly fait un pas en arrière et laisse place à Selfy déployant sa collerette pour impressionner la géante…

Profitons de sa flemmardise ! On commence par un chargeur et… Fatal Foudre !

Un immense nuage noir se créa aussi vite que la bulle sortant du nez de Rose… Bouffe toi ça Madame Hortense voilà ce qu’est réellement un pro du type Normal ! Un éclair gigantesque vient alors frapper le gorille de plein fouet le paralysant quelque peu… Yes on a réduit son potentiel de dangerosité… Mais qu’en est il du chrono ? 10 minutes ?! Putain Dakoy j’espère que tu es en train de courir parce que maintenant qu’elle est sur le carreau je vais te rejoindre !

Allez les gars on se casse !

Prenant nos jambes à notre coup le macaque reste couché au sol alors qu’Hortense attrape un talky… Elle doit prévenir son binôme que nous sommes en cavale et pas très loin du point de contact… Ce serait le feu si on pouvait les battre mais j’ai des doutes… Je pense que tout comme moi le séisme de tout à l’heure à bien value une cheville tordu ou un truc dans ce goût là à Dakoy… Je le rattrape d’ailleurs et cours avec lui à mes côtés.

Ça va ? Rien de casser ?

_________________
[Cours 12 - TopDresseur] Rien ne sert de courir, il faut partir à point... mais courir un peu quand même - Feat Bruce Hedge P8X21eb
True Mastermind
Dakoy Ra
Dakoy Ra
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 2218
Points d'Expériences : 138
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Cours 12 - TopDresseur] Rien ne sert de courir, il faut partir à point... mais courir un peu quand même - Feat Bruce Hedge   Mar 3 Déc - 12:12
Technique ancestrale : la fuite. Dakoy ne s'était clairement pas fait prier lorsque Bruce lui avait ordonné de courir. S'éloigner d'une Monaflemit agressive ? Avec plaisir ! Il part en demandant à Natah de revérifier la direction du point de contact, après tout, ce serait bête de partir dans la mauvaise direction suite à tout ce chaos. Il la rappelle ensuite, déterminé à atteindre sa destination dans les temps.

Mais après seulement quelques centaines de mètres, son ami le rattrape déjà (il court vachement vite, quand il veut) et lui demande comment il se porte comme si de rien n'était.

"Je sais pas si je vais bien, mais je vais toujours mieux que si elle nous rattrape ! D'ailleurs, elle nous court après là ?"

La montée en puissance d'un bourdonnement répondit à sa question. Le terrain se faisant plus plat, et les arbres plus rares, la tête de peloton de leurs poursuivants leur apparut. Des frisons. Beaucoup de frisons. Trop en fait ?! Quand est-ce que les professeurs avaient eu le temps d'en capsticker autant, exactement ?
Pas le choix, ils devaient augmenter la cadence. Leur instinct de survie transforma leur footing rapide en sprint d'extrême urgence. Les masses de muscles et de poils se rapprochaient toujours, et bientôt l'un des pokémons se détacha du groupe, comme pour guider les autres. Et une tête entrait et ressortait de sa toison au rythme de sa course. La douce Hortense menait la charge. Mais ça, c'était juste le petit truc drôle. A côté du fait imposant et beaucoup moins drôle. Debout sur le même frison, les bras croisés, ses lunettes tenant miraculeusement sur son front, et un sourire de conquérante sur la figure, la référente Pyroly semblait vivre la meilleure journée de sa vie. Leur monture ne tarda pas à arriver à hauteur des deux petits fuyards, se calant à leur allure.

"ALORS LES MIOCHES, ON PENSE POUVOIR S'OPPOSER AUX FORCES DU MAL ? VOUS AURIEZ MIEUX FAIT DE RESTER CHEZ VOUS ET D'APPRENDRE A COMPTER ! VOYONS COMBIEN DE TEMPS VOUS ALLEZ TENIR AVANT DE VOUS FAIRE ÉCRASER !"

Un rire tonitruant suivit sa provocation, tandis que leur monture reprenait de l'avance. Elles étaient vraiment à fond, toutes les deux... Et elles comptaient vraiment les laisser comme ça ? C'était pas un peu dangereux ?... Enfin, plus que d'habitude ?

_________________
Récompenses Soirée Halloween 2019 P8X21eb
Témoin-clé

⇒Le fait qu’il découvre tous les cadavres possibles et imaginables doit forcément cacher quelque chose, vous ne croyez pas ?
Peut-être est-ce juste le fruit de sa petite expérience des jeux Professeur Layton, ou peut-être est-ce autre chose...
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Cours 12 - TopDresseur] Rien ne sert de courir, il faut partir à point... mais courir un peu quand même - Feat Bruce Hedge   
[Cours 12 - TopDresseur] Rien ne sert de courir, il faut partir à point... mais courir un peu quand même - Feat Bruce Hedge
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :