On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy]
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2354
Todresseur Ranger
Sujet: On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy]   Mar 19 Nov - 21:28
Ça pourrait être pire.
Je suis sûr que si je me le répète suffisamment, ça finira par devenir vrai. En même temps, vu la situation, il ne me reste pas grand chose d’autre à tenter. Après, en étant un peu objectif, j’aurais sans doute dû le voir venir : ça avait tout d’un plan foireux et même Mithos aurait trouvé l’idée complètement inconscient. Sauf que je suis pas sûr que l’objectivité me sorte d’affaire, sur ce coup-là…

‘’Alors, Joy, qu’avez-vous à dire pour votre défense ?’’

‘’J’essayerais bien ‘’Plutôt frais comme soirée’’, m’sieur, mais je suis pas sûr que c’est ça que vous voulez entendre…’’

‘’Bien essayé, mais vaine tentative. Vous connaissez parfaitement le règlement, il me semble ?’’

Plutôt bien, oui. Sauf que je n’ai toujours pas trouvé l’article qui autorise les élèves à creuser un tunnel entre leurs chambres et les cuisines (Même si j’avoue qu’étant au premier étage du dortoir Phyllali, ça risque d’être tendu). Ce qui explique d’ailleurs en partie, pourquoi je me retrouve en jogging et blouson (C’est un synonyme un peu vieillot de ‘’manteau’’, d’après certains) noirs, en pleine nuit au beau milieu des allées de l’académie. À mes côtés, Link n’en mène absolument pas large et se recroqueville un peu plus, à chaque parole sortie de la bouche de Wolfgang.
Au premier abord, on pourrait le croire furieux, mais je pense que c’est surtout parce qu’il est encore aussi rouge que moi, d’avoir tant couru. En même temps, sans l’apparition un poil injuste de Mandrake pour nous barrer la route, j’suis sûr qu’on aurait pu le semer au niveau du dortoir Mentali ! Pourquoi est-ce que ça doit être pour ma pomme ? L’alignement des étoiles, le choix cruel d’une girafe divine en manque de sensations fortes, une modification malheureuse du parcours de ronde de Wolfgang, ou encore une décision injustifiable d’un narrateur motivé...Faites votre choix.
Sur le papier, le plan était valide : sortir par la fenêtre, un petit bond pour utiliser l’arbre qui jouxte le dortoir comme échelle et ensuite, une sortie nocturne tout en douceur, jusqu’à atteindre la porte principale du paradis de la boustifaille. Il aurait alors suffit d’un petit coup d’aura de la part de Link (Vol Magnetik, ça permet de ces trucs...Pourquoi Ginji m’en a jamais parlé ?!) sur le battant verrouillé et à nous le casse-dalle de minuit à volonté !
Le doigt tendu et accusateur (Parait que c’est malpoli...), Wolfgang me juge du regard, espérant sans doute que je lui sorte une excuse valable. Bizarrement, moi aussi, j’aimerais bien en avoir une...

‘’C’est à dire que...À cause du cours de Miss Prince, j’ai été obligé de rester plus tard que prévu à l’extérieur et j’ai dû sauter un repas. Ça compte, non, imaginez que je sois mort d’inanition dans mon lit !’’

‘’Cela ne justifie en rien votre crime infâme, mon garçon ! Rupture du couvre-feu, circulation sans autorisation en pleine nuit et tentative d’effraction sur une porte innocente et fraîchement repeinte par notre bon Fooly ! Voilà qui va chercher loin, vous pouvez en être sûr !’’

‘’On peut pas juste dire que vous ne m’avez pas vu, hein ? Je retourne dans ma chambre, je me couche, vous reprenez votre ronde...Allez, s’il vous plait, en plus, j’avais encore rien pris dans les cuisines !’’

‘’Hélas, le devoir avant tout ! J’aimerais faire preuve de clémence à votre égard, mon garçon, mais nul ne pourra dire que Wolfgang Sentry est trop coulant envers ses protégés ! Aussi vais-je être obligé d’en référer aux autorités compétentes...à commencer par la vice-directrice !’’

‘’...*glumps*’’

‘’À moins que…’’

‘’...Je prends.’’

‘’Pardon ? Vous savez, il vaut mieux que vous m’écoutiez avant de prendre votre décision, cela pourrait être...’’

Quoi que ce soit, ça vaut mieux qu’un tour dans le bureau de Jackie...de la vice-directrice. Au moins, avec lui , je sais que je peux en ressortir vivant !

‘’J’ai dit que je prends ! Parole de Ranger !’’

Et sans laisser le temps à Wolfgang complètement médusé de développer, je saisis la main du gardien, pour la serrer vigoureusement de haut en bas.

‘’...Parfait ! Je vous attends donc demain matin à la première heure devant les grilles de l’académie ! En tenue et prends à suer corps et âme !''

Avec le recul, j’aurais peut-être dû lui demander un ou deux détails, en fait...

_________________
On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy] 1529618029-cael
On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy] Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Dakoy Ra
Dakoy Ra
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 2218
Points d'Expériences : 138
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy]   Jeu 21 Nov - 20:01
"*soupire* Des troubles cognitifs... Peut causer une DFT... Une forme amnésique et une autre non-amnésique..."

Dakoy redressa la tête et plissa les yeux en s'arrêtant sur la phrase suivante.

" "La sous-estimation du syndrome amnésique épisodique dans la DFT n’est pas due uniquement à l’inclusion de phénocopies, puisque nous avons bien différencié les deux types de patients." Ah ça m'énerve j'arrive plus à me concentrer !"

Il pencha sa tête en arrière, écartant les mains qu'ils avaient mises sous la couverture de l'énorme pavé qu'il lisait pour se frotter les yeux. Une chose le frappa alors. Il n'y avait aucun bruit. Certes il était dans la bibliothèque de l'école, qui était déjà silencieuse habituellement, mais là vraiment, rien. Aucun bruit de pas ni de page qui tourne. Maintenant qu'il y pensait, c'est vrai qu'il s'était dit quelque chose comme "Je finis ce paragraphe et j'y vais" il y a déjà un bon moment... Il prit la référence du livre avant de le ranger pour partir. Par chance Madame Pervenche devait encore être quelque part en train de ranger des ouvrages car elle ne l'avait pas enfermé à l'intérieur. Étant donné que chaque seconde de la courte nuit qu'il restait était au sommeil de Dakoy, celui-ci se dit que sa conscience le remercierait le lendemain s'il coupait par les terrains d'entraînements. De plus, moins il restait dehors à cette heure, moins il risquait de tomber sur un Wolfgang sauvage. Et Arceus sait que ce dernier ne l'aurait pas laissé fuir.
Le garçon traversa donc la nuit, se guidant aux lueurs des sorties de sécurité des dortoirs qu'il voyait plus loin. En approchant d'un terrain d'entraînement herbu, il pensa que les chemins conventionnels, c'était peut-être pas si mal finalement. Il distinguait au milieu du terrain une immense silhouette qui s'agitait. Les bruits secs de métal enfoncé dans la terre trahirent la nature de l'outil utilisé. Une pelle. Quelqu'un ou quelque chose était en train de creuser au beau milieu de la nuit. C'était quoi cette histoire ? Un règlement de compte par un combat au beau milieu de la nuit, ça avait mal tourné et maintenant le gars cherchait à planquer les corps ?
Fais comme si t'avais rien vu, contourne et vas te coucher, demain tu te convaincras que c'était qu'un cauchemar fut la première idée qui vint à l'esprit de Dakoy. Mais même s'il s'en serait bien passé pour cette fois, une autre petite voix s'éleva dans son esprit :
T'as déjà servi à rien sur le bateau, tu t'étais juré que c'était la dernière fois. Donc maintenant t'arrête de chouiner ; t'y vas, t'essaie de comprendre ce qu'il se passe, et si ça crains vraiment tu cours. T'es un héros, merde. Ou du moins t'essayes des l'être.
Il prit une rapide inspiration en s'avançant, la main sur la pokéball de Daya au cas où.

"Euh... Excusez-moi..."

Il n'avait aucune idée de comment continuer cette phrase. Et de toute façon son cerveau rata un battement (cette expression n'a aucun sens) en identifiant Wolfgang à travers la nuit alors que celui-ci se tournait vers lui.

"Qu'est-ce que tu fais là mon garçon ? Retourne te coucher. Et si j'apprends qu'il s'est passé quoi que ce soit d'autre cette nuit je te tiendrai pour responsable !
- J'allais justement y aller... mais il s'est passé quoi, vous faîtes quoi là ?"

Le géant marqua une pause, et reprit en plantant à nouveau sa pelle dans le monticule de terre, visiblement agacé.

"Des idiots ont fait un combat il y a même pas une heure de ça. Ces truands n'ont pas hésité à retourner le terrain, et le pire c'est qu'ils ont fait ça à une vitesse folle. Le temps que j'arrive, l'endroit était déjà désert. Le problème, c'est que le directeur avait demandé à ce que le terrain soit nickel pour demain, vas savoir pour quelle lubie. Donc je dois arranger ça avant l'aube. A croire qu'ils l'ont fait exprès. Je te jure que si je les trouve je retourne toute l'île avant de les forcer à tout arranger !"

Il planta sa pelle à ses pieds avant d'appuyer un bras dessus en s'essuyant le front de l'autre.

"A croire que j'ai vraiment besoin de ce stage... Peu importe, retourne te coucher avant que je passe mes nerfs sur toi.
- Hmmm...
- Qu'est-ce que tu attends ? Tu devrais déjà t'estimer heureux que je t'ai pas encore lancé directement dans le bureau de la sous-directrice.
- C'est-à-dire que... Il y a quand même un sacré bazar... Vous êtes sûr que vous voulez pas un peu d'aide ?"

L'habituellement imperturbable Wolfgang fut prit de court par la question.

"Mais... Tu n'as aucune raison de faire ça tu sais ?"

En réalité si, même si cela paraissait stupide : le gardien avait besoin d'aide. Rien que pour cela, il ne pouvait pas simplement simplement passer son chemin.

"Je viens de passer à peu près cinq à me retourner le cerveau pour tenter de comprendre un peu mieux comment celui-ci fonctionne. J'arriverai pas à dormir si je fais pas le vide avant."



Les pelletés s'enchaînaient, et progressivement le terrain se rapprochait du plat habituel. Dakoy risqua une interrogation au milieu de l'atmosphère tacite de leur tâche.

"Comment ça se fait que Mandrake est pas là pour vous aider ?"

Sa question resta en suspens le temps d'une autre pelleté avant que Wolfgang ne lui réponde.

"Il s'occupe de la surveillance le temps que je reste là."

Il marqua une pause, comme s'il ne savait pas s'il voulait entretenir la discussion.

"Et j'avais besoin de me changer les idées.
- Pourquoi ? Vous avez des problèmes.
- Si on veut. Il y a un stage pour les surveillants de différentes écoles qui va bientôt avoir lieu. Ils nous conseillent d'emmener un ou deux élèves pour que l'on puisse s'appuyer sur eux et que ça nous simplifie la tâche. Plus j'y pense et plus je me rends compte que j'en aurai bien l'utilité. Seuls avec Mandrake, on commet trop facilement des erreurs, il y a qu'à voir ce soir. Mais je sais pas quels élèves pourraient nous aider à endosser cette responsabilité. Par chance j'ai trouvé un volontaire avant-hier, mais un dernier ne serait pas de refus. Surtout que je ne peux pas garantir qu'un gamin reviendra vivant d'une telle formation.
- Si vous avez besoin de quelqu'un je veux bien.
- Je me doutais bien que tu refuserais, il faudrait être fou pour... Attends, t'as dit quoi petit ?
- Si ça peut vous dépanner, et que je peux en ressortir super entraîné, ça me tente bien. C'est quand ?"

Le géant se dit qu'il valait mieux ne plus chercher à comprendre. Après tout, il n'y pouvait rien si l'instinct de survie des élèves de cette académie laissait sérieusement à désirer.

_________________
Récompenses Soirée Halloween 2019 P8X21eb
Témoin-clé

⇒Le fait qu’il découvre tous les cadavres possibles et imaginables doit forcément cacher quelque chose, vous ne croyez pas ?
Peut-être est-ce juste le fruit de sa petite expérience des jeux Professeur Layton, ou peut-être est-ce autre chose...
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2354
Todresseur Ranger
Sujet: Re: On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy]   Dim 1 Déc - 16:38
Wolfgang lui-même a dit que c’était risqué comme expérience. En tout cas, c’est ce que j’ai cru comprendre, lorsque je me suis pointé un peu après le lever du soleil, au niveau des grilles de l’académie. On aurait pu penser que Lucki m’épargnerait l'entraînement matinal aux aurores, mais non : pour lui, c’est juste l’opportunité de doubler ma dose d’exercices quotidiens, sans que je puisse rien y faire pour protester ! Autant vous dire que je suis déjà suffisamment courbatu pour la semaine et que ça va pas s’arranger…

‘’Ah, Joy. Votre sens de la ponctualité vous honore, nous n’avons plus qu’à attendre votre camarade !’’

Dis plutôt que j’ai un réveil de type Combat ultra-efficace et précis. Le gardien semble étrangement guilleret en cette matinée, tortillant ses moustaches sans cesser de faire les cents pas comme un Ursaring en cage. À ses côtés, Mandrake flotte paisiblement, offrant un contraste assez vibrant avec son dresseur. Vu qu’on en est là...Autant en profiter pour faire les choses bien. Tout en faisant glisser mon sac de ses sangles pour en vérifier le contenu (Capstick, ok. Bouffe, ok. Pokéballs, ok. Nourriture, ok. Ipok, ok. En-cas, toujours ok.), récupérer quelques infos sur ce qui m’attends, serait peut-être pas une si mauvaise idée.

‘’Et du coup...je peux savoir ce que je fais là ?’’

‘’Vous expiez vos péchés et vos fautes...Et vous me donnez un coup de main dans le même temps, n’est-ce pas merveilleux ?’’

‘’Non, je veux dire...C’est quoi le programme ? J’suis peut-être Ranger, mais si je n’ai même pas les détails de ma mission, ça risque d’être un peu compliqué.’’

‘’Et vous gâcher la surprise ?! Vous n’y pensez pas ! Il faudra attendre que nous soyons sur place pour cela, ne soyez pas impatients !’’

Avant que je ne puisse pousser davantage le gardien pour plus de détail, une pression sur mon épaule me coupe littéralement dans mon élan. L’aura de mon Lucario est suffisamment clair pour que je me résigne à reprendre mon sac et mon mal en patience (C’est un zeugma) : si l’adaptation doit faire partie de l’entrainement, j’ai plus qu’à attendre. Tout ce que j’aime…
Alors que le gardien reprend ses cents pas méthodiques, mon starter pivote brusquement en direction du chemin menant aux portes de l’académie, ce que je ne tarde pas à imiter. Y’a un truc...C’est diffus au travers de Lucki, mais la sensation est ultra-familière. On dirait presque Link, mais en bien moins démentiel.
Ce n’est que lorsque le Lucario finit par partager sa vision d’aura avec la mienne, que je constate que deux petites lueurs remontent le chemin dans notre direction. L’une est plutôt lambda mais la seconde…
Lorsque le duo finit de se rapprocher, je constate que Lucki s’est tendu imperceptiblement : le garçon n’a rien de marquant au premier coup d’oeil (à part les cheveux...même en faisant exprès, c’possible d’avoir autant d’épis ?) mais son Riolu semble grandement intéresser mon starter. Ça sent le disciple potentiel (Pauvre Riolu, je suis avec toi)...

‘’Parfait ! Maintenant que tout le monde est là, en voiture les jeunes, nous avons de la route à faire !’’

********************

Durant le trajet dans le mini-bus  réquisitionné par Wolfgang, il nous faudra composer avec les goûts musicaux...particuliers de notre gardien. Après quelques minutes d’installation, ce dernier a en effet décidé d’envoyer à plein volume une série de chants traditionnels des montagnes de Johto...Nan mais si on aime le YODLE à pleine puissance, j’suis sûr que y’a un public, hein.
Dodelinant de la tête, Wolfgang emmène notre véhicule de petites routes en petite routes, en direction de la côté Est d’Adala. Autant en profiter pour faire un peu connaissances avec mon partenaire...Après tout, on est dans la même galère. Il s’appelle Dakoï...Dakoy, si j’ai bien entendu ?

‘’Bon, j’ai jamais été très fort pour les présentations donc...Cael Joy, Ranger et avant que tu te poses la question, j’suis chez les Phyllalis donc non, je ne suis pas une fille. Ça, c’est réglé maintenant...T’as pas un petit creux ?’’

Le temps d’extraire de mon sac des crackers maisons aux baies séchés (Faut vraiment que j’en refasse d’autres, le stock commence à s’épuiser) et j’en tends plusieurs à Dakoy, avant d’en enfourner un.

‘’*Gnom* Aaaah, ça fait du bien. Bon, je sais pas si t’as plus d’infos que moi, mais...Tu sais pourquoi on est là ? Tu t’es retrouvé embarqué là-dedans comment, toi ? ’’

...Un camp d’entrainement pour surveillants pour tester leurs capacités ? Finalement, ça n’est peut-être pas si mal, la dernière fois qu’on a eu un cours de ce style, on a finit par devoir s’infiltrer dans le Paradis Aether avec sécurité renforcé et pièges conçus par Jackie….Ouais, en fait, ça pourrait être même marrant, maintenant que j’y pense.
Par contre, lorsque Dakoy m’annonce qu’il est volontaire...J’avoue que je m’y attendais pas. J’apprécie la témérité, c’est un peu mon boulot, mais là…
Et lorsqu’il me retourne la question, mon regard trouve subitement le paysage extérieur beaucoup plus intéressant. Quand à Lucki, le son distinct d’un *facepalm* de sa part me parvient rapidement...Roh, ça va, toi !

‘’...Concours de circonstances.’’

‘’Mouahahaah. ne vous inquiétez pas Joy ! Je suis sûr que vous vous débrouillez comme un chef.’’

J’dois avouer que j’aimerais y croire moi-même, là.

‘’Mouais.’’

‘’Je suis passé voir Miss Prince suite à notre petit arrangement et elle m’a donné sa bénédiction pour que vous m’accompagniez, enfin !’’

‘’...C’est...gentil de sa part.’’

J’dois avouer que ça me touche un peu, mais j’espère que Diana sait ce qu’elle fait.

‘’Et puis, je serais là ! Malgré tous les dangers qu’implique cette formation, je fais le serment de vous ramener tous les deux en un seul morceau ! En tant que Ranger, vous devriez avoir l’habitude du risque et de l’adrénaline !’’

Ok, là il marque un point. Il réussit à me faire sourire, lorsque je me retourne vers Dakoy. C’est vrai que même si je ne suis pas exactement dans mon domaine, ça s’en rapproche assez pour que j’y mette un peu plus du mien. Et dans tous les cas, ça vaut mieux qu’une punition avec Jackie !

’’Bizarrement ça paraît toujours moins stupide et dangereux quand c'est moi qui décide de les prendre, les risques’’

*****************

Après le bus, voilà que nous devons prendre...un bateau. C’est quoi la prochaine étape, l’avion, la navette spatiale, le téléporteur ? Après avoir garé le minibus dans une petite crique, Wolfgang nous entraîne à sa suite en direction d’une sorte de débarcadère. On dirait que nous sommes attendus, une silhouette s’affaire déjà à dénouer les amarres, au milieu d’une pile de cordes complètement emberlificotées. Lorsque notre gardien lui adresse de grands signes de la main, le jeune homme aux petites lunettes carrées se redresse et affiche un air relativement calme, se permettant même un léger sourire. Une Dedenne rondouillarde sur l’épaule, il n’a pas l’air aussi déluré que notre propre gardien.

‘’Timmy !’’

‘’Bonjour, Wolfgang. Messieurs.’’

‘’Inutile d’être si coincé, nous allons passer les prochaines 24h ensemble, alors essaye de te dérider un peu !’’

‘’Si tu le dis. Alors comme ça, tu es parvenu à dégoter deux élèves pour t’accompagner, toi aussi ?’’

‘’Parfaitement ! Avec eux, tu peux être sûr que nous aurons de quoi éprouver nos capacités et prouver que nous sommes dignes de notre mission sacrée de surveillant scolaire !’’

‘’J’espère bien. Je pense avoir fini de régler les derniers détails mais j’ose espérer que tu sais bel et bien manœuvrer un tel engin...mes connaissances en navigation sont, hélas, misérables.’’

‘’Pas d’inquiétude, Wolfgang est là pour vous mener à bon port !’’

‘’Et on peut savoir quel genre de port ?’’

Désolé de les interrompre comme ça, mais les mystères, ça va bien 5 minutes ! Pourquoi est-ce qu’on est là, svp  et surtout c’est quoi cette histoire de ‘’24 heures’’ ?

‘’...Tu ne leur a rien dit, hein.’’

‘’Absolument ! L’adaptation face aux éléments déchainées, voilà, la clé du succès !’’

‘’*soupir* Tu ne changeras jamais.’’

Sautant au bas du débarcadère tandis que Wolfgang se hisse en direction de la cabine de pilotage, le jeune homme nous serre rapidement la main, tandis que sa Dedenne nous parcourt des pieds à la tête.

‘’Même si vous l’avez entendu, autant faire les choses dans les règles. Je m’appelle Timmy, mais essayer de vous limiter à  ‘’Monsieur’’. Quand à elle, il s’agit de Noisette, ma partenaire. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas...Ce n’est pas parce que nous travaillions dans des contextes différents, que je ne peux pas remplacer Wolfgang en cas de besoin.’’

Désormais bien plus proche, je peux effectivement constater que la veste qu’il porte arbore un logo difficilement oubliable : donc si je pige bien, on va devoir accompagner des gens de l’AES, pendant toute la durée de notre mission ? Timmy semble avoir capté mon regard, puisque le jeune homme s’assombrit légèrement, avant de désigner l’emblème du doigt.

‘’Un problème ?’’

‘’Non, pas vraiment.’’

Les visages d’un blond et de son collègue Maganon se sont à peine imposés à mon esprit, que je les rejette immédiatement. Il a bien parlé d’élèves, donc j’oscille entre l’espoir qu’aucun des deux ne soit présent...et le fait qu’ils y soient, parce que les disparitions en mer, ça arrive tout le temps.

‘’Afin de mener ce stage dans les meilleures conditions, je me dois de vous prévenir que je ne tolérerai aucune tension entre les participants. Nous aurons déjà bien à faire, sur place.’’

Pivotant en nous faisant signe de le suivre, Timmy rejoint la proue du navire, avant de désigner un point à l’horizon. En plissant les yeux, on peut apercevoir une sorte de bande de terre et quelques reliefs mais rien de plus.

‘’Vous voyez cette îlot ? Il a été réadapté pour des stages de survie pour l’armée, il y a quelques années. Les organisateurs de ce stage l’ont rénovée récemment et à présent, elle sera toute à nous pour les prochaines 24h. Il nous faudra partir de sa pointe Sud pour rejoindre le Nord de l’île ou nous attends une balise. Une fois cette dernière activée, le stage sera validée, rien de très compliqué donc.’’

‘’...C’est tout ?’’

‘’Pas vraiment, si l’on prend en compte le fait que l’île a été spécifiquement adaptée pour tester les limites de ceux qui s’y aventurent. Il faut bien une grosse journée pour la traverser de part en part et encore, dans le cas où les obstacles ne sont pas trop vicieux. Alors, quitte à les franchir, autant le faire ensemble.’’

...Là, ça commence à me parler. Je commence même à me tordre le cou pour apercevoir davantage l'île et côté Lucki, il a senti que si ce bateau ne démarre pas très vite, je pourrais être tenté de capsticker un type Eau pour y aller par mes propres moyens. Attendez, une île inconnue spécialement conçu pour l'entrainement, ça fait un terrain de jeu  du tonnerre !

‘’Je vois le genre d’épreuves, mais je ne suis pas sûr de comprendre pourquoi on est là. Vous auriez pu y aller tous les deux avec Wolfgang, non ?’’

‘’Pas du tout. Notre objectif à nous, c’est de vous mener tous les quatre sain et sauf, jusqu’au point de ralliement. L’île est truffé de capteurs et de relais et les organisateurs pourront ainsi estimer la manière dont nous accomplissons nos tâches de surveillants...notre mission sacrée, comme dirait Wolfgang’’

‘’Je crois que je pige. Et on est censé jouer un rôle pour vous compliquer la tâche ou…?’’

‘’Contentez-vous d’être vous-même. J’imagine que Wolfgang a sélectionné les participants, afin qu’ils représentent un défi pour son enseignement.’’

Une brève pensée pour la soirée d’hier….Alors, je suis pas exactement un délinquant notoire, mais ‘’défi’’, ça peut presque fonctionner si l’on considère que j’ai toujours pas trouvé la définition de ‘’couvre-feu’’ dans le dictionnaire. Tandis que Lucki se hisse à bord à son tour d’un bond, je remarque que Timmy le fixe d’un air quelque peu pincé.

‘’Je ne sais pas comment sont les choses à la PC, mais les règles de l’AES stipulent qu’en cas de trajet, les Pokémons sont priés de retourner dans leurs Pokéballs. On limite ainsi les risques d’accidents.’’

Aors, moi, je veux bien, mais c’est lui qui négocie avec Lucki ! Heureusement pour mon matricule, le retour de Wolfgang m’évitera d’avoir à annoncer au Lucario que je vais interrompre sa méditation à la poupe. Le gardien arbore désormais une casquette de marin rutilante et après avoir repoussé l’embarcation du pied contre le débarcadère, il se tourne vers nous, l’air ravi.

‘’Bon, maintenant que nous sommes prêt à larguer les amarres (C’est pas ce qu’il vient de faire ?), je veux tout le monde sur le pont ! Timmy, ne me dis pas que tu as caché tes propres élèves ?’’

‘’Absolument pas. Noisette, si tu veux bien ‘’

les deux pattes au niveau du museau, la Dedenne laisse échapper un sifflement sonore, qui résonne rapidement sur toute la longueur de notre embarcation. Un véritable charivari commence alors à émaner de la cale, juste avant qu’une voix féminine  n’émerge de la volée qui marche, située à quelques mètres de notre position.

‘’Ouais, Timmy, t’as appelé ?’’

‘’Monsieur, je te prie. Dépêche-toi de sortir de là, les élèves de la PC sont arrivés.’’

‘’Ok, ok...M’sieur !’’

Alors, je m’attendais à tout. D’autant que l’aura que me relaye Lucki, m’est à nouveau étrangement familière...c’est déterminée, un peu direct, y’a une masse d’instinct incroyable et ça explose par intervalle tout en étant étrangement amical (Y’a quelqu’un pour lui dire que ça correspond assez bien  à la sienne ou…?). Mais lorsque le visage de la nouvelle-venu pointe par l’ouverture et que cette dernière me dévisage avant d’exploser de rire, j’dois avouer que je reste complétement coi !

‘’EEEEEH ! Yo Rosie, qu’est-ce que fous-là ?’’

‘’Haji, reste poli, je te prie’’

Un regard à Dakoy. Si c’est elle la première élève, j’ose même pas imaginer ce qui nous attends avec le deuxième...
En quelques pas rapides, la jeune fille s’est extirpé de la cale, pour venir se pointer à notre hauteur. Les mains toujours gantées, elle sert vigoureusement celle de Wolfgang, avant de se tourner vers Dakoy...puis vers moi, avec un sourire sarcastique.

‘’C’cool, en vrai. Comme ça, je serais pas la seule fille, au milieu de tout ces mecs.’’

….Respire, Cael.

Et pour ceux qui voudrait un petit visuel d'Haji:
 

_________________
On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy] 1529618029-cael
On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy] Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Dakoy Ra
Dakoy Ra
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 2218
Points d'Expériences : 138
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy]   Hier à 14:32
Il y avait des choses qui ne changaient pas. L'habitude de Dakoy à traîner au lit faisait indéniablement parti de ces choses là. Il arriva toutefois bel et bien à l'heure, avec à ses côtés Daya, complêtement surexcité à l'idée de tester ses propres limites. Il ne fut que plus déterminé en découvrant que l'autre "volontaire" est accompagné(e ?) d'un Lucario.
Wofgang ne perdit pas une seconde pour les conduire Arceus sait où. Dakoy eut ainsi l'occasion de découvrir que Caël était un homme bien. Et surtout bel et bien un homme. Ils se trouvèrent même quelques points communs, en apprenant l'un de l'autre. Et tandis que Caël partageait à Dakoy son expérience et sa nourriture...

"Comment ça, différents types d'aura ?"

... le médecin enseignait au ranger en décrivant son mode de vie.

"Comment ça, des grasses matinées ?"



Le gardien arrêta le mini-bus près de la mer, où son homologue de l'AES l'attendait. Tous embarquèrent sur le bateau que celui-ci avait préparé, pour le meilleur et pour le pire... Les détails donnés par Timmy étaient les bienvenus, étant donné que même Dakoy ne savait pas grand chose de ce qui les attendait. Mais s'il devait simplement se contenter de se comporter normalement, cela faisait déjà un objectif de mission facilement atteignable. Techniquement, ça valait infiniment mieux que zéro.
Noisette appela alors les élèves que Timmy avait emmené. La première sortie était une dénommée Haji, apparemment "amie" avec Caël. Ça avait quand même pas l'air hyper réciproque, comme relation...
Le dernier invité pointa finalement le bout de son nez, et il avait l'air ravi du voyage (c'est ironique). Un blond de taille assez honnête, bien habillé, un air renfrogné en accord avec son regard froid. Super, Dakoy avait déjà envie de s'en faire un ami...

"J'avais déjà assez d'une gamine à supporter, voilà que vous êtes trois maintenant... Je vous préviens, restez pas sur mon chemin. Timmy va vraiment regretter de m'avoir amené ici."

Ooookayyy il était carrément insupportable en fait. Très bien, le meilleur contre au mépris, c'est le sarcasme.

"Ravi de te rencontrer, moi aussi. Je m'appelle Dakoy. Je sens que ça  être un plaisir passer les prochaines 24h en ta compagnie. Mais si tu me demandes de t'éviter, je ne peux que respecter ta volonté. Je peux au moins avoir ton nom, quand même ?

- André I. Dio. Ravi de t'avoir connu."

Dakoy aurait juré avoir entendu un "tocard" ponctuer sa phrase tant l'élève de l'AES l'avait pensé fort. Dakoy laissa échapper un soupir en se retournant, la simple vu de ce André l'énervait déjà. Sérieusement, Timmy devait être maso pour s'affubler de tels phénomènes quand l'objectif est que leur traversée se passe bien. Au moins Haji semblait attachante, à sa manière. Le médecin savait déjà avec qui il comptait passer sa journée. Et avec qui il ne voulait surtout pas la passer. Pourtant, il savait qu'il garderait malgré lui un œil sur le blond. S'il comptait faire des crasses à Timmy, Dakoy n'allait pas le laisser faire. Autant pour soulager le surveillant, même s'il n'avait aucune raison particulière de le faire, que pour provoquer l'autre andouille orgueilleuse.
Un vrombissement se fit entendre alors que leur embarcation démarrait. Wolfgang, au gouvernail dans la cabine de commandes, se saisit du micro accroché au tableau de bord pour parler au travers des haut-parleurs du bateau.

Trtch "Madame et Messieurs, bienvenue à bord de ce navire. Il sera sans arrêt jusqu'à l'îlot d'entraînement, notre destination (non, il n'a pas de nom). Le personnel de bord demande aux personnes ayant le mal de mer de ne rejeter leur petit-déjeuner que dans les toilettes ou par-dessus bord. On tient à récupérer notre caution. La température extérieure est d'environ 13 degrés, et notre arrivée est prévue pour 10h50. La Pokémon Community et l'Adala Elite School vous souhaite un excellent voyage. Trtch

- C'est surtout vos têtes qui me rendent malades" murmura André avant de retourner dans la cale.

"Faites pas gaffe à lui, précisa Haji. Il est invivable. Si Timmy était pas censé tous nous ramener vivant, je me serais arrangé pour qu'il reste coincé sur cette île. J'suis sûr qu'Timmy m'aurait laissée faire. P't-être même qu'il m'aurait aidée..."

Les trois élèves restèrent sur le pont. Le navire avait à présent atteint une allure constante, fendant les eaux en direction de la terre qui leur faisait face.

Pour ceux qui voudrait voir la gueule de cet enf**** d'André:
 

_________________
Récompenses Soirée Halloween 2019 P8X21eb
Témoin-clé

⇒Le fait qu’il découvre tous les cadavres possibles et imaginables doit forcément cacher quelque chose, vous ne croyez pas ?
Peut-être est-ce juste le fruit de sa petite expérience des jeux Professeur Layton, ou peut-être est-ce autre chose...
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy]   
On ne plaisante pas avec la sécurité ! [PV Dakoy]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :