Event #2 - Valse Glacée
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Potiron
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1972
Annonceur
Sujet: Event #2 - Valse Glacée   Mer 1 Jan - 0:19
Event #2
Valse glacée

20 Décembre 2019
Commence à faire froid, hein ?

Aucun Roigada ne contesterait cette affirmation, au vu de la chute brutale des températures, durant les derniers jours. Comme pour accompagner ce froid polaire, d'importantes chutes de neige sont venues recouvrir Adala d'un manteau blanc et poudreux. La petite station du Mont Skiddo a rapidement été envahie par une marée de touristes et d'habitants de Nuevo, ravis de pouvoir profiter de la fin de saison pour les sports d'hiver.
Néanmoins, certains audacieux, adeptes des pistes les plus difficiles se sont retrouvés confrontés à une série de barrières et de hauts-paravents, accompagnés de panneaux assez limpides :

DÉFENSE D’ENTRER. LES INTRUS SERONT MASSACRES.
POST-SCRIPTUM : ON NE PLAISANTE PAS.


Un véritable cordon de policiers veillent d'ailleurs à la sécurité du lieu et même une Jade Ournaliste outragée ne parviendra pas à faire fléchir ces cerbères.
D'étranges bruits de chantier résonneront ainsi pendant des jours, jusqu'à ce qu'au matin du 28 Décembre, la mairie de Nuevo ne lève enfin le voile sur ce mystère. Face à une foule de journalistes rassemblés devant le parvis de la mairie, c'est un Charlie Hudson déguisé en renne et une Juliet Jones à l'air inflexible, qui montent sur l'estrade, pour annoncer une grande nouvelle : afin de saluer l'arrivée de la nouvelle année, la ville de Nuevo a décidé d'organiser une gigantesque soirée  dansante, à destination de tous les résidents d'Adala !
Et quant au lieu capable d'accueillir autant de personnes pour une fête endiablée, il s'agit ni plus ni moins du Palais Cristallin : un château de glace étincelant, des fondations jusqu'aux tours, digne de n’importe quelle princesse mélomane et adossé à flanc du Mont Skiddo !

Au terme d'une lutte acharnée de la part d'Archibald,  Jackie, votre chère vice-directrice a accepté de laisser les élèves de la Pokémon Community participer à cette ''perte de temps frivole'', et c'est donc à la tombée de la nuit et guidés par une succession de lanternes allumés pour l'occasion, que les traîneaux de Cerfrousse mis à disposition des invités commencent à déposer les premiers arrivants.
Une volée de marches transparentes vous mènent alors jusqu'à une immense double porte, gardées par un duo de cerbères en uniformes de casse-noisettes. C'est sous leur surveillance que les couples pourront pénétrer au sein de ce palais enchanteur, afin de profiter de la multitude de petits salons privés, des animations proposées et du buffet titanesque installé dans la grande salle !
...Attendez, vous avez évidemment pensé à venir accompagné d'un partenaire, n'est-ce pas ?

Fonctionnement
• Afin de valider cet Event, il vous faudra poster trois fois dans ce dernier. Merci de toujours préciser en balise HRP les actions de votre personnage.

• Le règlement de la soirée vous impose de venir accompagné par une autre personne (humaine, les couples inter-espèces ne sont pas autorisés). Vous pouvez venir avec un autre joueur ou vous faire accompagner par un PNJ, si besoin. L'âge et le genre des deux partenaires importent peu !

• La soirée démarre officiellement à 19h. Les invités seront accueillis dans l'enceinte du château jusqu'à 20h30, avant que les grilles ne soient fermées.
Le bal démarrera quant à lui vers 21h.

• Ce topic aura droit à une intervention PNJ, le 12 Janvier. Son contenu pouvant impliquer vos personnages, restez alerte !

• Vous êtes parfaitement autorisés à prolonger le topic dans un autre rp si vous le souhaitez.

• Le topic sera clos le 16 Février.
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 58
Jetons : 942
Points d'Expériences : 1762
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Sam 4 Jan - 23:24
Le mois de décembre était habituellement le mois des réjouissances. Celui où tout un chacun préparait ses cadeaux pour les festivités de fin d’année. Au lieu de sourire à l’idée de passer ces fêtes avec ses proches, Paul broyait du noir. Trois semaines étaient passées depuis sa rupture avec Miriam, mais le garçon était toujours chagriné par celle-ci. Pas une journée ne défilait sans qu’il ne pense à elle et sente son cœur se serrer dans sa poitrine.

« Tu ne sais plus quoi faire. Pourtant tes sentiments sont sincères » Lui avait exprimé dans sa langue son grand dadet d’Aligatueur. Ce à quoi le garçon s’était empressé de répondre :

- Peut-être que je me fais des illusions ?

Intérieurement, c’était néanmoins autre chose qu’il ressentait : « Je ne sais plus quoi faire, lorsque la vie nous sépare. » Miriam avait beau lui avoir brisé le cœur, il ne pouvait s’empêcher de penser à cette femme exceptionnelle avec laquelle il avait passé tant de bons moments.

- Autrefois… Disait-il en attrapant son smoking dans l’armoire. Notre amour était une évidence. Le doute n’avait jamais montré tant de ferveur.

Ce smoking avait été fabriqué sur mesure par un grand artiste de cette académie, avec lequel Paul partageait sa chambre. Comme toujours, les finitions des œuvres de Sirius étaient impeccables. Paul s’avança dans leur salle de bain et se présenta devant le miroir pour boutonner sa chemise. Bien qu’il avait horreur de porter ce genre d’accoutrement, il faisait toujours un effort pour les soirées d’exception.

« Je suis là… Si tu veux de moi. Je suis là pour t’offrir le meilleur. Pas des pleurs ! » C’est ce qu’il aurait voulu dire à Miriam ce soir, mais la plaie était encore trop grande. A sa place, son broloc s’était proposé en cavalier pour l’accompagner à la fête organisée par la mairie de Nuevo dans un palais de glace. Paul s’appuya sur le lavabo, plongeant son regard dans le miroir qui ondula pour faire apparaître le visage de la métisse.

- C’était toi ma vraie boussole parce que j’ai perdu le nord. Je ne sais plus où je suis quand tu t’en vas. Après s’être mis un peu d’eau sur le visage, il se laissa glisser le long du lavabo, perdant son regard dans le sol propre mais pas cher de leur chambre. Plus rien ne me console et j’ai perdu le nord.

C’est alors que Sirius débarqua dans l’angle de la porte, obligeant Paul à relever la tête pour le voir. Son grand ami était encore une fois bien sapé, dans une tenue qui ferait assurément tourner le regard de toutes les filles et rager leurs petits amis. A moins que ce ne soit l’inverse.

- Ton vrai chemin, c’est avec moi. Paul se releva et posa sa main sur l’épaule de son broloc. Moi sans toi, j’ai perdu le nord…

Puis il s’avança dans la chambre et enfila sa veste noire en ajustant son col.

- C’est bon, je suis prêt. Merci pour le costume, il est nickel.

Une certaine tristesse habitait encore son regard. Pourtant, ce soir il avait promis à Sirius de faire l’effort de redresser la tête et d’être fort pour profiter un maximum de la fête. Alors, il inspira une grande bouffée d’air et gonfla son torse en passant une main dans sa chevelure. Cette fois un sourire ornait son visage lorsqu’il le tourna vers Sirius.

- Non, maintenant je suis prêt. Cette soirée nous appartient et rien ne viendra la gâcher.

Ensemble, ils se rendirent au Palais Cristallin et gravirent fièrement son escalier glacé. Paul glissa sur une marche et fut soutenu par son camarade. Comme un mur de pierre résiste à l’hiver, Sirius était toujours là pour l’aider à rester debout. Avec un sourire gêné, Paul s’excusa et ils reprirent leur montée. Entre eux, rien ne changeait. Ils se connaissaient depuis leur arrivée à l’académie et avaient toujours tout partagé. Chacun étant présent pour soutenir l’autre dans ses moments difficiles comme dans les bons. Paul n’imaginait pas d’avenir sans Sirius.

Un jour viendrait où ils seraient diplômés et quitteraient l’académie. Le Noctali n’avait pas envie d’y penser. Hanté par cette idée, il n’avait de cesse de la repousser. Car cela signifierait qu’ils seraient peut-être séparés. Et sans s’en rendre compte, il s’était attaché à cet idiot de coordinateur perfectionniste et séducteur.

Les casse-noisettes inclinèrent la tête en signe de salutation à leur arrivée et leur permirent d’entrer dans une grande pièce de réception. Outre la multitude de couples déjà présents, c’était l’immense buffet qui attirait l’attention. Ali et Ecto échangèrent un regard malin avant de se précipiter vers cette longue table pleine de douceurs pour les papilles. Paul était plus inquiet par le monde.

- Tu crois qu’elle va venir ? Et si elle était déjà là ?

Ses yeux balayaient la foule avant de revenir vers Sirius dans l’attente d’une indication.


HRP:
 


Moodboard:
 
Alone Akabara
Alone Akabara
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 19
Jetons : 873
Points d'Expériences : 334
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Dim 5 Jan - 14:14
Je ne suis pas franchement à l’aise…Pourquoi est-ce que j’ai laissé ma sœur me faire cette tenue déjà ? A oui j’ai pas vraiment eu le choix, quand il y a eu l’annonce de ce bal, ma grande-sœur a passé des heures à nous faire ces tenues à Yuna et moi…J’ai reçu le paquet juste à temps, et il est trop tard pour en changer. Bon au moins elle a fait les choses jusqu’au bout, et elle a mis une fausse rose bleue pour que je l’accroche à ma poitrine.

Je me regarde dans le miroir…j’ai bien du mal à me reconnaître dans ce costume blanc, j’ignore la matière, mais je pense que ça doit couter une blinde…En dessous un petit veston à carreau bleu et une cravate blanche, ainsi que des chaussures assorties…Bon il faut que je me calme, le stresse est en train de trop monter là. Pourquoi ? Tout simplement parce que je n’y vais pas seul à cette soirée, j’y fais avec mon colocataire et….raaa pourquoi le rouge me monte aux joues ?!!!

Oui c’est vrai je suis amoureux…de mon colocataire, mais personne n’est au courant, enfin j’espère. Je soupçonne ma sœur d’avoir découvert quelque chose, mais elle ne m’en a pas parlé, donc je pense que je n’ai vraiment de quoi m’inquiéter…enfin j’espère. Je sais très bien que si elle décide de me cuisiner, je ne pourrais pas résister bien longtemps, et j’avouerai tout, me sentant mal juste après. Car oui, je ne veux pas que d’autre personne soit au courant, je ne sais pas pourquoi…peut-être ai-je peur du jugement de certaine personne…

Enfin le fait est que je ne veux pas que quelqu’un soit au courant, et que c’est le cas pour l’instant. Bon je pense que j’ai tout, je suis donc fin prêt pour aller à cette soirée, il me manque plus que mon cavalier…ça me fait bizarre de dire ça, et rien que d’aller là-bas, accroché au bras de mon colocataire fait virer mes joues au rouge…comme une petite écolière dans les mangas.
Je secoue la tête pour chasser ces idées de ma tête, il faut que je me calme, sinon je ne vais pas tenir la soirée ! J’ai plus qu’à attendre que Miguel revienne pour qu’on puisse y aller. Il m’a dit qu’il devait régler un petit détail, mais il a rien voulu me dire…je devrais peut-être le rejoindre, je crois qu’il est au dortoir Mentali. Mais avant même que je n’ai le temps de prendre mon manteau que je suis arrêté dans mon élan par une voix dans ma tête, une voix que je connais bien.

-Sir Alone
-Oui Hahnu ? Qu’est-ce qui se passe ?

Je soupire, il n’y a pas un jour sans que mon Soporifik ne vienne m’importuner, avec ses réflexions sur la bonne tenue à avoir dans la vie de tous les jours. Mais étrangement, le pokémon Psy s’avance vers moi en tenant un œuf dans les mains…un œuf de pokémon craquelé.

-Il me semble que cet œuf est sur le point d’éclore, vous devriez vous en occuper en toute hâte.

Sans perdre de temps, je me précipite vers l’œuf qui s’agite de plus en plus. Il s’agit de l’œuf que j’ai obtenue après le cours que j’ai fait sur le Prince des Mers, en compagnie de Ginji. Je me demande vraiment de quel genre de pokémon il peut s’agir, si je me souviens bien le gérant du club pikachu avait un Voltorbre…j’espère que c’est pas ça, sinon bonjour les explosions avec Forell
Après de très longue minute, l’œuf finit par totalement craqueler pour laisser apparaitre un…Sorbébé ? J’observe le pokémon sortir des débris de son œuf, regardant tout ce qui se trouve autours de lui. Encore un pokémon glace, est-ce que je vais devenir spécialiste du type opposé à celui de ma sœur ? Il va falloir que je lui en cause. En attendant je prends le petit pokémon dans mes bras, alors que ce dernier me sourit, visiblement heureux.

-Bienvenue parmi nous…il va falloir que je te trouve un prénom.
-Puis-je faire une suggestion Sir Alone ?
-Oui Hahnu ?
-Nous pourrions le nommer Brom : la glace venue du Nord

Je ne peux m’empêcher d’hausser les sourcils, je ne pensais pas vraiment que mon Soporifik pourrait être source d’une aussi bonne proposition. En plus, vu la réaction de mon Sorbébé, il semble bien apprécier le surnom…bon si tout le monde semble d’accord.

-Très bien, tu seras Brom à partir de maintenant.
-Bébéééééé

Je souris avant que mon Ipok ne sonne, je le prends en main et constate qu’il s’agit de Miguel qui m’attend devant le dortoir…Mon cœur s’emballe un peu, c’est l’heure je ne peux plus reculer, je me tourne alors vers Neige, qui arrive avec sa petite couronne sur la tête.

-Tu es prête ma belle ? On peut y aller ?
-Goupiiiiix
- Très bien, les autres resté sage, on ne devrait pas rentrer trop tard.

Et je sors de la chambre, accompagné de ma première Pokémon, je suis content qu’elle soit là, c’est l’une des rares membres de mon équipe que je n’ai pas besoin de surveiller. Non parce que je serai venu avec Forell, j’aurai du faire attention qu’il ne pique pas un Voltorbe à un dresseur pour jongler avec.

Enfin, une fois arrivé devant le dortoir, je vois Miguel et…mon dieu qu’il est beau, un ensemble simple mais efficace constitué d’un pantalon, d’une chemise, d’une cravate et du veston assorti. Je sens le rouge me monter aux joues, et mon cœur s’emballer à tout va….Arceus qu’est-ce que je dois faire ? il est trop beau avec ses cheveux coiffés décoiffés. Je souffle un bon coup avant de lui sourire , vite brise la glace et ne laisse pas un malaise s’installer.

-Tu…tu es très élégant dans cette tenue.


Ok c’est nul comme approche, mais qu’est-ce que je suis censé faire ? Heureusement il semble bien prendre le compliment et me le retourne, avant de me proposer de nous mettre en route. Il faut dire que le silence ce fait dans un petit silence que je trouve très gênant, mais je ne sais pas quoi faire…bordel j’aimerai que ma sœur soit là, elle saurait quoi faire, même si je n’ai pas spécialement envie qu’elle sache ce qu’il se passe.

Nous arrivons finalement au palais de glace, et je dois avouer qu’il est magnifique. Neige semble elle aussi conquise avec les étoiles qui brillent dans ses yeux. Alors que Miguel et moi-même montons les marches, j’attrape sa main pour ne pas qu’il glisse, et je ne m’en rends compte qu’au moment de rentrer. La dame à l’entrée sourit tendrement en voyant nos mains jointes, et je lâche rapidement la sienne, mes joues ayant virées au rouge, bredouillant une rapide excuse.

Bon d’après ce que je vois, mes sœurs ne sont pas encore là, on est parmi les premiers…je crois que je vais aller me prendre quelque chose à boire, ça m’aidera peut-être.


Hrp:
 
Kaeko D. Riviera
Kaeko D. Riviera
Région d'origine : Kanto
Âge : 19
Niveau : 47
Jetons : 408
Points d'Expériences : 1230
Adulte Larbin de l'Etat
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Dim 5 Jan - 14:14
Culotte t-shirt, la brune était assise dans une position déroutante sur son canapé, elle ne faisait pas attention aux spectres l’entourant tant elle était focalisée sur l’application d’un vernis noir sur ses pieds. Quwaaa Kaeko met du vernis maintenant ? Mais what the fuck c’est une trahison d’écriture de personnage. Eh bien sachez que vous avez tort. Depuis qu’elle avait rejoint le gouvernement sans possibilité de retour à la Pokémon community, la spectre faisait cela. Selon ses dires cela lui rappelait un peu son ancien dortoir, n’est pas Mentali qui veut. Ses ongles de pieds faits, elle soupira en regardant sa pièce. Rien n’avait changé depuis son arrivée à Adala. Elle était tous les jours enfermées dans son appartement, occupée à rédiger des rapports journalier sur les gens qui vivaient à la résidence Aquali. Il n’y avait rien de bien important à dire. Une grande sœur d’un ami à la brune, une éducatrice spécialisée rattachée à la PC (il en faudrait plus), un vieux aux cheveux blancs et un jeune trop bien coiffé pour être honnête. Pas de danger potentiel ou d’infiltrés de la team rouage en soit.

Kaeko soupira, c’était l’ennui total Adala. Il ne se passait rien. Elle n’a eu qu’une mission depuis le début, c’était former des jeunes des deux écoles présentes sur l’île. Et tout ne s’était pas déroulé sans accro, malheureusement. M’enfin. Rien de bien important sous le Solaroc.

Son Ipok vibra. La brune le saisit, blasée, personne à part Gwenaëlle ne la connaissait où ne savait qu’elle était sur l’île, ça ne pouvait donc pas être un ou une ami d’ici. Sûrement un mail incendiaire de son boss pour lui dire qu’elle était la pire recrue jamais prise au sein de l’équipe. A cette perspective elle grimaça. Décidément elle haïssait toujours plus son métier. Cependant ce n’était pas du tout ce à quoi elle pensait. C’était bien un mail de son patron, mais pas pour gentiment l’insulter (pour une fois) mais pour l’obliger à venir à une obscure soirée du nouvel an dans les montagnes.

«
Matricule 667

Vous allez à cette soirée. Lien.

Je veux un rapport écrit le lendemain.

Si vous n’y allez pas je vous colle encore à une formation en musculation avec les anciens de l’armée.
»

C’était moins virulent qu’habituellement. La brune soupira une nouvelle fois, fallait prendre les choses bien, faire une soirée était bien plus alléchant que de servir le café dans les bureaux du siège.

« Omega, par le plus grand des hasards est-ce qu’il me reste une robe que les Mentalis m’avaient refilé à l’époque ? Prend le truc le plus sobre possible. »
Dit-elle à son cher starter qui se mit à pouffer avant de traverser le mur entre le salon et la chambre de la brune. Cependant, ce n’est pas ce cher Ectoplasma qui revint mais Tomberry accompagné de Deus avec une robe immense, décorée de froufrous de partout, des roses mauves sur le bassin et le buste. Un truc bien Mentaliesque. La spécialiste spectre prit un air dégouté.

« Vous n’aviez pas plus kitsch sérieusement ?
- Ça t’irait bien.
- Oui oui oui oui.
- Même si à poil c’est mieux.
- Mais on s’est dit que tu ne voudrais pas.
- Non non non non. »
Merci le Spiritomb à l’esprit, pardon aux esprits dérangés.

« Si j’ai demandé à Omega de me prendre une robe c’est pour éviter ce genre d’atrocité vous savez.
- Oui oui oui oui.
- De toute façon Lupin a caché le reste dans sa planque.
- Il ne reste plus que celle là.
- Oui oui oui oui.
- Sinon juste en bas ça pourrait le faire huhu.
- Non mais ça suffit oui ! C’est mieux ça que rien. Si j’avais eu l’argent croyez moi que j’aurais pris autre chose ! »
Elle se saisit de la robe tandis que le Skelenox et le Spiritomb riaient à cœur joie. Fallait s’y attendre avec de pareils Pokémons. Omega lui revint avec un air un peu dépité. Il n’avait en effet rien trouvé. La soirée se passait le jour même, autant se préparer immédiatement. Et penser à autre chose. Et puis la brune ne pouvait pas cracher sur un buffet de nourriture gratuit, le pain sec et l’eau ça allait bien cinq minutes.

« La narratrice qui croit que je vis d’amour et d’eau fraîche sérieux.. »

L’amour, vu ta vie sentimentale je n’y croyais déjà plus.

« On en parle de la tienne ? »

Ahem, avant de se préparer la larbin se renseigna très succinctement sur le lieu de la soirée, sur les personnes invitées et sur ce qui était prévu. Ce qu’elle ne regarda pas en revanche, c’était les conditions d’accès de la soirée.

« Quelles conditions d’accès ? » fit-elle remarquer en regardant le plafond les yeux écarquillés.

Si je l’écrivais tu le saurais t’avais qu’à regarder.

« Quel est l’intérêt de te parler si pour que je ne sache rien finalement ! Et puis je n’ai qu’à regarder sur mon Ipok de toute façon pfeuh. »

Elle ne trouva rien. Les conditions n’étaient pas explicitées.

« Oh et puis merde. »

Abandonnant la lutte contre sa créatrice, elle s’enferma dans la salle de bain pour une douche rapide. Se préparer à une soirée, depuis quand n’avait-elle pas fait cela ? Au moins trois ans non ? Depuis qu’elle avait quitté Pokémon Community ses jours étaient toujours les mêmes. Se faire crier dessus par son patron, faire des heures sup non payées, infiltrer un lieu quelconque et se perdre dedans mais aucune fête de prévue. Enfin un peu de changement dans sa vie.

Sa tenue enfilée et ses cheveux « coiffés »

« Les guillemets t’étais pas obligée. »

Elle sortit, uniquement accompagnée de Kira son Lugularbre, le seul à peu près sain d’esprit (vu comme il avait peu d’esprit, il ne pouvait pas être dangereux) et Omega qui ne l’avait jamais lâché en trois ans, ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait commencer. Les autres membres avaient soit quartier libre, soit une mission attribuée. Deus devait enquêter sur les lieux et fouiller le château au cas où les choses se passeraient mal, Lupin lui était chargé d’espionner les gens (et de leur voler deux trois babioles). Le dernier qui avait une mission était Karnak le Tutafeh, il allait se mettre à l’entrée du lieu pour vérifier si aucun individu louche n’allait venir qu’on ne se le cache pas, la plus louche était évidemment Kaeko. Comment ça, cela fait peu de membre qui avait une tâche ? Les autres étaient bien trop cinglés pour avoir vraiment une mission solo, la brune préférait les savoir à ravager son appart que ravager un château.

--------

« Comment ça je ne peux pas rentrer seule ?
- Non mademoiselle vous ne pouvez pas.
- Mais c’est une blague ?
- J’ai l’air de rire ? »
Grand, au moins deux mètres, les bras croisés et le regard noir. En effet le vigil n’avait pas l’air d’être Jo le rigolo. Cependant, Kaeko n’avait pas beaucoup de possibilités, elle devait y participer. Elle n’avait aucune envie de faire des séances musculation avec ces Grudu de l’armée bodybuildés, elle n’y survivrait pas.

Elle se mit alors sur le côté afin de laisser passer les gens. Entrer en furtif ? Non, elle risquait trop gros. Venir accompagnée ? Et par qui ? Elle ne savait plus qui était encore à Pokémon Community maintenant. Ginji devait être parti depuis longtemps, Seth ne donnait aucun signe de vie, Ruby et Orren sûrement à deux. Estelle trop occupée avec Allen. Aileen ? Pas de nouvelles non plus.

C’est alors qu’une chevelure bien connue pointa le bout de ses fourches. Du rose. Un rose unique. Ni une ni deux, la brune sauta sur la personne à cette chevelure en hurlant.

« CAELLLLLLLL, COMMENT TU ME SAUVES LA VIE ! »

Agrippée à lui, jamais il n’allait s’enfuir le pauvre garçon. Mais n’avait-elle pas fait une grosse bêtise ? Dans ses souvenirs Cael était avec Eryn, une amie Mentali adorable. Oh et puis merde, elle n’allait pas lui en vouloir si c’était juste pour entrer dans une fête mondaine, si ?

« Dis moi cher ami, oui ça fait longtemps mais peux tu me rendre un énooooorme service en m’accompagnant au bal ? Je te le revaudrais ♥ »

Par revalloir elle entendait ne jamais sortir ses spectres chéris en sa présence,… Wait mais il y avait Kira et Omega là, non ? Pauvre enfant.

HRP:
 


Event #2 - Valse Glacée Espeon_la_by_GoldFlareonEvent #2 - Valse Glacée Giratina_la_by_GoldFlareon
Yuna Frostheart
Yuna Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 63
Jetons : 1482
Points d'Expériences : 1983
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Dim 5 Jan - 20:53

Valse Glacée

ft. Salomé et des gens
♫♫
-Bon voilà, ça devrait être bon comme ça. Heureusement que Sirius fait les commandes en exprès.

Je regarde le dernier arrivant dans l’équipe, qui se contemple dans le miroir. En me levant ce matin, je n’aurai jamais pensé que l’œuf que Lucifer a découvert dans une poubelle contiendrait ce petit Mimiqui. Comment quelqu’un a pu abandonner ce petit être adorable…


Quelques heures plus tôt

Je suis bien contente qu’il n’y ait pas cours aujourd’hui, car ce soir c’est le grand soir, celui du bal. Quand j’ai appris que la mairie de Nuevo organisait un bal dans un palais de glace, j’ai tout de suite adhéré à l’idée, et j’ai supplié ma sœur de me faire une tenue en urgence. Je n’ai pas eu besoin de beaucoup pour la convaincre, je crois qu’elle avait prévu de les faire avant que je ne lui demande.

Je suis allée avec Lucifer chercher ma tenue pour le bal, et je dois avouer que mon ainée a fait un super boulot…même si je ne sais pas si je serai capable de porter cette robe légèrement très…décolletée. Enfin après avoir placé la robe sur lit pour ne pas la froissé, je suis partie en direction de la salle de bain pour une bonne douche…Mais alors que j’étais sous l’eau bouillante, Hestia a déboulé dans la salle de bain, bourdonnant assez violemment pour me faire sursauter.

-Hestia ? Qu’est-ce qui se passe ?
-Raaaaax

Quoi l’œuf est sur le point d’éclore ? Ni une ni deux je sors de la salle de bain, vêtu d’une simple serviette de bain, pour me précipiter vers mon bureau, ou se trouve le fameux œuf. Les craquelures de l’œuf le recouvrent entièrement, et il ne faut pas longtemps pour faire apparaitre un pokémon que je ne m’attendais pas à voir…

Retour au présent


Quand ce Mimiqui est sorti de son œuf, il a tout de suite été en fascination devant Lucifer, qui le regardait avec un certain intérêt. Normal en même temps, c’est lui qui a trouvé l’œuf, il était donc curieux de voir quel pokémon il avait sauvé d’une mort certaine. J’ai rapidement essayé de faire un costume pour le Mimiqui, avec les bases de couture que m’a sœur m’a donné. (je vous rassure, j’ai terminé ma douche avant). Malheureusement pour moi le pokémon Spectre n’a pas semblé apprécier le costume que je lui ai fait, continuant de fixer Lucifer...Une idée m’est alors venue en tête, et j’ai passé un coup de fil à Sirius qui m’a fait une tenue pour ce Mimiqui en urgence.
Voilà donc pourquoi le nouveau-née porte un petit costume de Dracaufeu, et il semble visiblement bien joyeux de sa nouvelle tenue.

-ça te convient Dolmagon ?
-Mimiiiiiiii

Bon heureusement il est content, je vais pouvoir finir de me préparer, avant de préparer mes pokémon pour cette soirée. J’ai une bonne escorte ce soir, entre Lucifer, Ama et Hestia, je ne risque pas grand-chose si quelqu’un me regarde…où regarde un peu trop mon décolleté. Je mets donc la dernière création de ma sœur, et je finis de me coiffer alors que ma colocataire rentre enfin dans la chambre. Je ne sais pas vraiment si elle va aller au bal, j’aurai peut-être dû lui demander, ça m’aurait évité de devoir y aller avec ma partenaire de ce soir…

Bon plutôt que de penser à elle, je reporte mon attention vers les trois pokémon qui m’accompagneront à cette soirée. Hestia est déjà prête avec cette couronne de rose bleue, mais pour Lucifer et Ama, le plus difficile reste à venir : leur mettre leur nœud papillon.

Je commence par le plus simple, mon Arcanin. Si au début il refuse de porter ce nœud papillon, il suffit que je mentionne sa petite-amie pour qu’il change complètement d’avis, et accepte de le mettre sans broncher. Je suis contente que mon premier pokémon capturé ait trouvé le bonheur, surtout avec l’une des pokémon de mon rival. Si ça aurait été avec le pokémon d’un dresseur que je n’apprécie pas, ça aurait été un peu plus compliqué.
Du côté de Lucifer c’est un peu plus compliqué, je n’ai pas vraiment de moyen de pression pour le faire céder…où il y en a peut-être un, risqué mais ça vaut la peine de le tenter.

-Tu es certain de ne pas vouloir le mettre ? Si c’est le cas tu ne pourras pas rentrer, et je me retrouverai probablement seule face à Lo…


Je n’ai pas le temps de finir ma phrase que le Dracaufeu arrache le nœud de mes mains, et essaye de le mettre. Je l’aide à le mettre correctement, je savais parfaitement qu’en mentionnant la présence de Logan, mon Dracaufeu allait se plié à ma demande.

Après quelques minutes, tout le monde se tient prêt, je sors donc de la chambre, non sans une bonne soirée à ma colocataire. Je sors du dortoir, et attends devant ce dernier que ma partenaire ne me rejoigne…si on m’avait dit que j’irai à une soirée avec elle, je ne l’aurais pas cru.

Ce elle s’est Salomé ! Que l’on soit clair, c’est uniquement pour rentrer dans le palais qu’on y va ensemble, il est hors de question que je passe toute ma soirée avec elle. J’ai bien l’intention de voir Ana, et même peut-être Cael s’il vient à la soirée.
Ma partenaire du soir arrive rapidement, arrachant un grognement à Lucifer…qu’est-ce qui se passe ? Il ne se montre pas hostile envers la gitane, en temps normal. Bon je ne m’attarde pas dessus, et porte mon regard sur la gitane.

-Tu es prête ? On y va alors, tiens monte sur le dos d’Ama, on sera plus rapidement là-bas.

Je ne perds pas de temps pour libérer Arvak, et monter en amazone sur son dos, laissant le temps à la rouge de monter sur le dos de mon Arcanin, qui accepte à contre cœur. Sans perdre de temps, les deux pokémon feu s’élancent vers le palais des glaces, escortés par Lucifer et Hestia qui volent non loin d’eux.




Hrp:
 


 
You can never
turn back


Event #2 - Valse Glacée P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Corey Douglas
Corey Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 13
Niveau : 0
Jetons : 556
Points d'Expériences : 22
Nouveau Membre
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Dim 5 Jan - 21:13
''Salut ! Tu veux aller à la soirée ? J'ai besoin d'un cavalier mignon comme tout et qui sait danser pour aller au bal. Tu verras ça va être rigolo !"

Un message. Ce message pour être précis. Voici ce qui a changer ma vie en enfer pour ces derniers jours après ces fêtes de Noël alors que la nouvelle année arrivait tranquillement. Soirée ? Quelle soirée ! Certes j'ai eu la réponse après une recherche internet plus tard mais ça aurait été bien de le préciser sur le coup. Cavalier mignon. J'ai check sept fois pour m'assurer qu'elle parlait bien de moi. Savoir danser. J'ai recheck trois fois de plus pour m'assurer qu'elle parlait toujours de la bonne personne ! Pourquoi a-t-elle penser à moi pour ça ? J'ai demander à Nee-san et elle m'a dit que ça ne venait pas d'elle. En même temps ça m'aurait étonné qu'elle lui dise que je sais danser. JE NE SAIS PAS DANSER ! *respire, respire* Tout va bien. ... Elle ne veut pas juste un assistant pour un tour de magie plutôt ? ... Mauvaise idée, je n'ai aucune envie de me retrouver sur une scène en fait ! Quoi que ça pourrait être un exercice pour lutter contre le stress si je me bats dans un stade un jour. ... C'EST BEAUCOUP TROP TÔT POUR CA ! *respire, respire, respire* ... Ca va être rigolo. ... Depuis mon arrivée ici je fais tout pour éviter les problèmes et du coup je ne sors pas. Peut-être qu'elle s'inquiète pour moi ? ... Nee-san m'a demandé de veiller sur son amie, mais peut-être qu'elle a demandé la même chose à Calua... Peu importe. Que Nee-san lui ai demandé ou pas, elle m'a demandé à moi et il est hors de question que je laisse une amie de Nee-san dans le pétrin ou que je l’embarrasse en public ! Si elle veut un cavalier pour un bal, alors je serais le meilleur cavalier possible ! Ma décision prise, je prends mon Ipok et envoi aussitôt un message à ma soeur, afin de lui demander ce qu'une fille attends d'un cavalier au bal. La réponse me parvint quelques minutes plus tard.

SUPER CHECK LIST POUR INVITER UNE CAVALIERE AU BAL MADE IN CALUA :
-Arriver avec des fleurs !
-Si tu ne peux pas venir habillé en prince charmant, c'est pas grave. Une jolie veste, ça fait pareil !
-Toujours être à l'heure pour venir chercher ta cavalière !
-Lui dire que sa robe est magnifique, comme ça, elle peut te répondre que toi aussi.
-Si jamais t'hésites entre deux tenues, la plus colorée, c'est mieux !


Pourquoi c'est Calua qui me réponds... Nee-san, si je suis passée par toi, c'est pour éviter ce genre de moment gênant ! *Snif* Elle a dû lui demander directement sans comprendre les subtilités... J'ai demandé à la mauvaise soeur, erreur stratégique. Quoi que si j'avais demandé à Nami... Brr, les conséquences auraient été désastr... *envoi d'un message en urgence à Stella pour qu'elle ne parle de ça à personne* Ok. Ouf... Cette situation est assez étrange comme ça, sans que le reste de la famille ne s'imagine des choses... Bon ce qui est fait est fait, voyons ce que j'ai à faire. Des fleurs ! J'ai un peu de sous, ça devrait aller. La tenue. ... Pas question d'arriver mal habillé, je vais prendre dans le budget recherche *petit pincement au coeur*. Ponctualité. NE PAS STRESSER LE JOUR J POUR FAIRE DE LA MERDE ET PERDRE LA NOTION DU TEMPS ! Consigne donné à Imothep, check. Compliment sur la robe, noté. ... Je me demande s'il faut aussi complimenter la coiffure ? *demande envoyé à Nee-san, check*. Privilégié une tenue colorée. On essaiera, mais j'ai déjà des cheveux verts à assumer... Ok, tout ça est dans l'ordre du possible. Ca veut dire... Qu'il me reste un peu plus de 72h pour apprendre à danser devant un public ! Allez, avec mes pokemons on va y *se retourne et voit qu'il a un Tutafeh et un Chamallot comme pokemon*. ... ... Avec qui je vais apprendre à danser moi ! Nee-san à l'aide ! Faut que tu viennes je vais pas y arriveeeeer !

~~~Quelques jours plus tard~~~

Sans surprise, Nee-san n'a pas pu faire le déplacement dans un délai aussi court. Pas qu'elle voulait pas, mais quand elle a commencé à se préparer pour venir et que Maman à apprise pourquoi, elle a explosé de rire avant de me dire de me débrouiller tout seul. Le secret est éventé, le pire étant que plus j'ai cherché à expliquer qu'il n'y avait rien du tout, plus ça c'est retourné contre moi. ... Je réglerais ce problème plus tard, j'en ai bien assez comme ça pour le moment. C'est incroyable le nombre de fleurs qui existe et le nombre de message qui y correspond ! Au final j'ai pris plusieurs variétés pour un bouquet multicolore avec des messages d'amitié et de bonne santé. Je ne devrais pas avoir d'accident de ce côté là. J'ai pensé à louer un traîneau pour l'emmener au bal avec Napoléon, mais un chamallot c'est pas rapide ! Surtout celui là en cette saison (j'ai croisé son regard suppliant et j'ai perdu...). Niveau tenue, j'avais trouvé une veste bariolé très colorée, mais je n'étais pas convaincu. Quand j'ai demandé son avis à la vendeuse, elle a explosé de rire, a triplé la taille de mes joues, puis m'a vendu un ensemble simple sans trop l'être à très bon prix (je la remercie chaleureusement encore). Chaussures de soirée dans le sac à dos, c'est en basket que je prends la direction du dortoir Pyroli, enchaînant des mouvements de danse imaginaire une dernière fois avec une partenaire de danse imaginaire, afin de travailler jusqu'au bout la seule danse que je connais. J'AVAIS TROIS JOURS ! SI J'ARRIVE DÉJÀ A FAIRE CELLE LA CE SERA UN EXPLOIT ! Bref je travaille jusqu'au bout accompagné d'Imothep tout en gardant en tête le temps qui passe. D'après ce que j'ai lu il faut arriver pile à l'heure, histoire de laisser le temps à sa partenaire d'être prête. Pile à l'heure je dois être, c'est donc pile à la seconde près que je me retrouve devant la porte de la magicienne Pyroli et que ma main tremblante toque à la porte. Me regardant dans la glace de la fenêtre une dernière fois, j'essaye de voir si cette coupe de cheveux qu'on m'a conseillé tiens toujours jusqu'à ce que la porte s'ouvre soudainement.

- B-B-bon-Bonsoir ! Merci de m'avoir invité pour ce bal. Ta robe est magnifique !

Rouge comme une pivoine et tête baissée caché derrière mes fleurs, je n'ai même pas osé la regarder alors qu'elle ouvrait la porte, de peur de bafouiller encore plus que je ne le fais déjà. Oui je sais ce n'est pas très poli, mais je fais ce que je peux ok ! Allez respire, laisse le rouge couler de ton visage et s'évacuer, redresse toi fièrement et montre lui que même si tu ne l'a pas regarder, tu penses quand même ce que tu as dit car elle ne peut être que magnifi...

- ... Bonsoir Pollo, haha.

Affublé d'une poker face peu efficace à n'en pas douter, mon regard blasé rencontre celui du Covyclaque encore plus blasé que le mien alors qu'à l'arrière, j'entends les cris de panique de la Pyroli qui me dit qu'elle arrive bientôt. Bon... Ca commence mal ! Mais ça pourrait être pire. On continue d'y croire je vais y arriver.

Résumé:
 
Elise Sandstorm
Elise Sandstorm
Région d'origine : Johto
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 430
Points d'Expériences : 111
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Dim 5 Jan - 22:08


We will (not) meet again

Mardi 31 décembre, 18h30

Un vent glacial soufflait depuis le Nord, tandis que quelques flocons tombaient du ciel recouvert de la Voie Lactée.

"Aaa... ATCHOUM !"

Reniflant derrière son écharpe, une jeune fille avançait tranquillement jusqu'au lieu de réunion, sur le chemin montagneux. Il était vrai que de loin, le palais de glace qui avait été construit était magnifique, et qu'il devait très certainement l'être encore plus à l'intérieur. Elise était plutôt impatiente de découvrir en détail de quoi il était à l'intérieur.

La jeune novice en science n'avait que peu suivi l'actualité de ces derniers jours, mais il avait tout de même été impossible de passer à côté de toute l'agitation provoquée par la mairie de la ville de Nuevo. Un projet colossal réalisé en l'espace de quelques semaines, et au bout du parcours, un immense chateau transparent qui disparaitrait à la fin de l'hiver. Après une bataille acharnée du bureau des élèves, l'académie avait cédé à la pression des étudiants, et leur voeux de pouvoir participer à cette soirée avait été accordé.

Une soirée de fête. Jusqu'à présent, la jeune fille n'avait connu les festivités que depuis la scène de danse, il lui était interdit de quitter son poste pour discuter où même visiter les différents stands qui pouvaient être installés au sein des places de fêtes. C'était un peu comme une première pour elle, et par conséquent, elle ne savait pas vraiment comment elle allait réagir. Elle aurait aimé sortir une de ses plus jolie robe pour l'occasion, mais avec le froid mordant, elle s'était vite rabbatu sur son habituel gilet en polaire gris. Le simple fait de participer à cette soirée du 31 valait largement de sortir un soir d'hiver.

Plusieurs petits chalets en bois étaient dispersés autour de l'entrée du palais de cristal, dans lesquels des commerçants vendaient chocolats, vins chauds et gauffres aux nombreux visiteurs. C'était également à cet endroit qu'elle avait convenu du rendez-vous avec sa partenaire de la soirée, Gwenaëlle. Sortant son Ipok, elle commença à écrire un message à sa collègue Mentali.

Bonsoir Gwenaëlle, je suis juste devant l'entrée du palais de glace, près de l'echoppe qui vend des marrons chauds.
Je t'attend avec impatience.
Elise


Même si cela paraissait banal aux yeux de tous, il était assez inhabituel que la rose utilise son téléphone pour autre chose que de faire des recherches sur Internet. Discuter comme ça avec des amis, convenir d'un rendez-vous, c'était une épreuve en soi pour la jeune scientifique ... Mais après quatre mois à l'académie, qu'est-ce qui ne l'avait pas été ?


HRP:
 


Event #2 - Valse Glacée P8X21eb
Par Toutatis
Salomé Cobal
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 61
Jetons : 21470
Points d'Expériences : 1877
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Dim 5 Jan - 23:29
Regard de braise en direction du Kirlia.
Stella, hein ?
Putain.
C'était une mauvaise blague que lui faisait Yuna, elle qui n'avait rien trouvé de mieux que de lui refourguer un Pokemon répondant au doux nom qu'aurait pu porter la petite étoile assassinée dans son ventre.
Stella, hein.
Entourée par Chayana, Algernon et Karma, la rousse ne bougeait toujours pas, simple chien de faïence face au Pokemon Psy qui avait déjà dû s'introduire au moins dix fois dans son esprit depuis son arrivée dans sa chambre.

– Démerdez-vous.

Et elle sortit en claquant la porte.

***

Comme un coup de tonnerre à travers la chambre.
Douce Stella toujours immobile tandis que mon amie Chayana s'est déjà approchée d'elle, sous le regard curieux de mon ami Karma.
Elle me fait signe de lui montrer comment on Mégaphone mais moi je sais pas, pas trop, c'est pas ma Salomé qui demande, c'est mon amie Chayana alors je me contente de sauter d'une patte sur l'autre depuis mon soleil en guise de perchoir.
Son souffle discret balaye la pièce alors me voilà qui m'arrête, m'élançant face à douce Stella avec toujours le regard dirigé vers la porte qui a avalé ma Salomé, attendant son retour qui se prononcera avant la nuit.
Mon amie Chayana se propose comme cible mais je refuse.
Mon ami Karma se propose comme cible mais je refuse.
Mon soleil en guise de perchoir est proposé comme cible et j'accepte.
Le cœur au fond des pattes, j'inspire et expire jusqu'à provoquer ce bruit significatif des comme-moi, souvent plus fort, parfois plus faible, comme des chatouilles qui se perdent par-delà le ciel.
Il y a peu de son mais mon soleil en guise de perchoir explose pour laisser la chambre dans une pénombre glaciale.
Il n'y a plus que le monde du dehors pour nous éclairer.
Douce Stella approuve et hoche de la tête, essayant de m'imiter pendant que mon amie Chayana pose des mots sur ma respiration et mon souffle.
Moi je m'envole à nouveau, me terrant près de mon perchoir explosé avant de redescendre en rase-motte le long des éclats de verre meurtriers tandis que mon ami Karma les éloigne d'un mouvement.
Ce sont des mini obus pour seuls souvenirs.
Je me perds sur la feuille de mon amie Chayana, guettant douce Stella et ses efforts pour devenir une comme-moi mais sans plumes et sans ailes.
Et rose.
Ça n'existe pas, des comme-moi rose.
À moins qu'on ne les ait oubliés avec le temps.
Et on me demande de recommencer.
Et je me demande ce que fait ma Salomé.
Et on me demande plus doucement.
Et je me demande c'est quoi ces mots qu'elle a prononcés.
Et on me demande de m'interrompre.
Et je me demande pourquoi ces ouragans dans ses yeux face à douce Stella.
Et on me demande...
Rien.
Mais moi je me demande tout.
De la lune qui approche, de mon amie Chayana qui encourage douce Stella, de ma Salomé toujours pas revenue, de mon ami Karma qui prend la place de mon amie Chayana, de Mégaphone perdu dans la chambre, de mon soleil en guise de perchoir abasourdi, de ce nœud papillon noir qui caresse mon cou, de ces plumes absentes, de ce rose pastel tendre, de ma Salomé enflammée, de...
Mégaphone qui retentit.
Douce Stella au bord du rire et mon amie Chayana puis mon ami Karma auprès des louanges.
Et moi aussi.
Car la voilà devenue une comme-moi, une demie, une presque, une pas trop, une sans plumes, une rosée, mais une Mégaphonée.
Au revoir, douce Stella.
Le temps a filé, et douce Stella avec à nouveau emprisonnée dans sa pokéball désormais retenue par mon ami Karma, l’œil sur la pendule dans l'attente de la nuit qui surgit.
L'horloge hurle, ou petite étoile, je ne sais pas, emportant avec elle mon ami Faulkner et mon amie Aoi, petite source, bondissant sur la porte, la griffant et l'arrachant presque pour sortir de la chambre.
Et moi, et moi, et moi.
Dans mon bec, la pokéball de douce Stella, et moi qui me retourne pour apercevoir mon amie Chayana et mon ami Karma gardant la chambre.
Et moi, et moi, et moi.
Et moi, je m'envole en dehors, car le grand soir est arrivé et avec lui drôle de Yuna qui porte l'océan entier pour vêtement face à ma Salomé en flamme resplendissante.
Je lâche la pokéball au-dessus de drôle de Yuna et j'encercle tour à tour pelucheux Ama et rapide Arvak avant de m'approcher plus près encore d'imposant Lucifer et éternelle Hestia.
Mon ami Faulkner grogne face à tous ces Feux, tandis que mon amie Aoi, petite source, plus docile, rejoint ma Salomé sur pelucheux Ama avant de finalement convaincre mon ami Faulkner de l'imiter.

– C'est bon, on peut y aller.

Il n'y a plus personne à attendre.
Et moi aussi je veux m'envoler à leurs côtés.

HRP:
 


Event #2 - Valse Glacée Miniature_731_SLEvent #2 - Valse Glacée 9300065cqlEvent #2 - Valse Glacée Rm8bEvent #2 - Valse Glacée Miniature_215_XYEvent #2 - Valse Glacée U96vEvent #2 - Valse Glacée 1560881474-miniature-leviator-2-0Event #2 - Valse Glacée 1564356350-farfuretEvent #2 - Valse Glacée Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Raphael Sidhe
Raphael Sidhe
Région d'origine : Unys
Âge : 49
Niveau : 0
Jetons : 100
Points d'Expériences : 32
Nouveau Membre
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Lun 6 Jan - 13:28
Costard qu’on met aux mariages, enterrements et occasions merdiques en général : check. Flemme de me raser ? Totalement. Sensation que cette soirée ne va être qu’une gigantesque blague...Vous vous posez vraiment la question ?
Et quand je contemple la larve, étalée sur le canapé…

Parfois, j’ai vraiment des idées à la con.

Après, j’allais pas inviter la Loupiote à m’accompagner, vous imaginez la réput’ qu’elle se taperait ? Ou alors, j’aurais aussi pu demander à cette Jenny, rien que pour voir sa tête, ça valait le coup. Au lieu de ça, va falloir que je trimballe ce croisement entre une amibe et un Insolourdo...En tout cas, une fois qu’il se sera habillé.

‘’Tu comptes y aller en slibard ou c’est une nouvelle mode que je connais pas ?’’

Le temps qu’il se ‘’prépare’’ en fouillant ses placards (J’suis sûr que c’était déjà illégal avant que j’parte en taule, une tenue pareille), j’vais au moins pouvoir revoir mon programme. C’probablement la meilleure occasion que j’aurais pour m’intégrer, avant un bon moment.
Pas de vagues.
Pas de conneries.
J’suis un citoyen lambda, qui va bouffer à l’oeil et aux frais de la municipalité...Normal, quoi.

Reste un détail à régler.

‘’C’est laid. Et je pèse mes mots.’’

*PAF*

Mon tibia l’a senti passer mais pour le coup,, je ne peux pas mentir : ce boa à plumes rose vif, dégoté par Greta est aussi hideux que démodé.

‘’Tant que tu m’approches pas à dix mètres…’’

Et en parlant de distance de sécurité...J’allais presque oublier.

‘’Chin..chi...d..!’’

‘’Nop’’

Interception au vol de cette petite chieuse de Miah. Même si elle se débat et essaye de me frapper au visage, la tenir par le col suffit à la rendre complètement inoffensive. une grande inspiration...et on la balance droit vers le placard d’Enzo, grand ouvert !

*PAF*

‘’...T’aurais pu prévenir que t’allais te relever. Alors, t'es prêt ou j'vais devoir te remplacer auprès d'ta miss au bal ?’’

*********************

‘’Désolé, entrée non-fumeur’’

Pourrait au moins me laisser la finir, ce chien de garde, il sait combien ça coûte de s’infliger un cancer du poumon ? Même si faire patienter ma larve de colocataire dans le froid me dérangerait pas, le reste de la queue commence à grogner. Alors, on balance le tabac bon marché dans la neige, on sourit au monsieur...Mec, porte pas la main à ton talkie, j'vais pas te bouffer.
Ultra cliché comme château, mais en pénétrant dans le hall scintillant, j’dois avouer que ça a de la gueule. Greta s’est déjà barré, à tous les coups, elle est parti ‘’faucher’’...La flemme, qu’elle se démerde.
Bon,  la tradition pour les buffets de Nouvel An, c’est bien d‘avoir du pinard pas trop dégueu, non ? Et au nom des conventions sociales, j’vais même servir un verre à Enzo, tiens. Ou plusieurs. Nouvel année, trois mois de coloc sans l’avoir étranglé, faut fêter ça !

HRP:
 
Gwenaëlle Sklodowska
Gwenaëlle Sklodowska
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 15
Jetons : 2217
Points d'Expériences : 228
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Lun 6 Jan - 22:03
Theme song :

Musique à fond dans l’atelier. Tool battant la mesure. Foster dormait aux pieds de sa dresseuse. ACDC et Métallica étaient occupés à se maraver dans l’arrière-boutique pour s’entrainer puisque leur dresseuse ne comptait pas les faire se battre. Gwenaëlle bidouillait une nouvelle fois sa machine qui servirait à traduire le langage des signes. Pour le moment le test n’était pas vraiment concluant. Elle avait beau signer le mot bonjour, le traducteur la traitait toujours de salo.. Pourtant ça ne pouvait pas être un défaut de sa base de données, elle avait vérifié plusieurs fois. Vraiment. Serait-ce sans espoir ? Devait-elle abandonner l’idée de parler vraiment avec Nolan.

Elle soupira. Non, elle ne devait vraiment pas rater cette idée-là. Elle y arriverait, coûte que coûte. A quoi bon être mécanicienne s’il n’y avait aucune possibilité de fabriquer des machines fonctionnelles, autant arrêter le métier tout de suite. Un énorme fracas se fit alors entendre dans l’arrière-boutique où se trouvaient sa Scalpion et son Motisma. Des éclairs commencèrent à fuser de partout. Ni une ni deux, la verte se précipita pour voir, renversant au passage des câbles sur son Lixy qui feula de mécontentement.

Ça n’avait pas loupé, les deux fortes têtes avaient ravagé la pièce à coup d’éclair et de taillade. Les armoires de composants gisaient sur le sol avec pour tombe des fils de cuivre emmêlés et devenu parfaitement inutilisables. Gwenaëlle ne réagissait pas à cette baston imprévue, elle se contentait juste d’ouvrir grand la bouche et les yeux. Mais que faire face à pareils Pokémons ? Ok iels avaient de l’énergie à revendre mais ce n’était pas une raison pour tout massacrer.

« ACDC ! METALLICA ! » cria-t-elle de la manière qu’elle voulait la plus énervée possible.

Le duo se tourna vers elle, arrêta de se balancer des attaques pendant, quoi, au moins cinq secondes avant de reprendre leur duel sanguinaire. La Scalpion chromatique se lancer sur le Motisma qui esquiva en zigzaguant sur le côté pour lui envoyer une attaque coup d’jus sur le flanc, ce qui attisa encore plus la fureur de la ténèbres qui riposta avec ses bras d’acier. Dépitée, la verte lança un regard implorant à Tool pour qu’il lui vienne en aide. Ce dernier la regarda. Elle le regarda. Ils se regardèrent. Il haussa les épaules pour retourner à ses entrainements avec son pad. Ok il n’avait donc aucune intention d’aider sa camarade supeeeer. Mais qu’allait bien pouvoir faire la pauvre pacifiste. Foster lui, s’était débarrassé des câbles pour se frotter aux jambes de Gwen. L’air un peu de dire : tu m’as renversée des choses infâmes sur mon doux pelage cependant je te pardonne si tu me donnes l’attention que je mérite.

« Pas maintenant Foster.. » Fit la scientifique en se mordant les ongles pour réfléchir. Vexé, le Lixy feula en direction des deux combattants qui eux, ne stoppaient toujours pas leur combat. Ainsi c’était à cause d’eux qu’il n’avait pas le train à un brossage de sa splendide fourrure blanche. Ils allaient respecter leur ainé oui !

C’est alors que le petit blanc sauta au milieu du combat qui faisait rage et lança sans sommation un hurlement pour les arrêter.



Petite pause…

ACDC et Métallica se regardèrent, puis leur regard se tourna vers Foster qui ne payait pas de mine. La Scalpion émit un son de jugement avant d’écarter le Lixy pour continuer de combattre son rival spectral. Cela déplut au repoussé. Deux fois, cela faisait deux fois que son égo était brisé, ça ne pouvait pas continuer, ça il en était hors de question. Il bondit alors sur la noire pour la mordre avec croc éclair.

Pendant ce temps Gwen constatait les dégâts dans son atelier sans réagir. Le chaos était devant ses yeux et elle ne bougeait pas. Elle calculait simplement les coûts que ce combat allait engendrer. Voilà pourquoi les TopD enfermaient leurs Pokémon dans ces prisons sphériques ? Peut-être devrait-elle aussi le f… Elle hocha la tête, révulsée par cette affreuse pensée de devoir capturer des êtres libres. Il y avait bien une chose qu’elle pouvait faire non ? à part faire sa comptable et demander une facture à la PC pour les matériaux perdus.

Foster lui, ne comptait pas rien faire, il restait accroché désespérément à la jambe de Metallica qui, maintenant avait une dent contre lui, lança une attaque griffe acier sur le Pokémon qui lâcha un cri de douleur e même temps que sa prise.

« METALLICA ARRÊTE ! Il n’est pas fait pour combattre… » Cria la dresseuse tandis qu’ACDC rigolait face à pareil chaos.

Le Lixy saignait. Son pelage était entaché à cause d’elle. Il la regarda avec un regard si noir avant de lui foncer dessus, couvert d’électricité. Il était si énervé que Métallica fut assommée par la force du petit qui, plus il s’approchait, plus il brillait. La voilà à terre, un Lixy devenu invisible par la lumière qui émanait de lui sur celle-ci.

La lumière se voulait toujours plus intense. Plus aucun mouvement dans la pièce. Plus un bruit. Juste la lumière au bout du tunnel.

Un hurlement déchira ce silence.

Un bref hurlement.

Et tous comprirent.

« LUXIOOOOOOOOOOOO »

Il avait évolué.

Foster grogna une dernière fois sur Metallica avant de relâcher la Scalpion. Il lança un regard vers le Motisma qui avait finit de rire. Il se cacha derrière un meuble pour ne pas subir le même sort que sa rivale.

Bouche bée, la verte ne sut quoi dire. Le Luxio trottina alors gracieusement vers avant d’exiger réparation, tête haute.
« Haha, pardon Foster, merci beaucoup d’avoir aidé, tu es vraiment magnifique. »

Le Luxio grommela de plaisir, ce qui ne fallait pas faire pour avoir un compliment plus que mérité sur sa beauté. La dresseuse regarda alors les deux fautifs, mécontente.

« Vous allez me ranger ce bazar vous deux. Pas de bal ce soir comme vous avez tout saccagé.
- Scal ! – Motism !
- Pas de protestation, vous n’avez pas écouté. Et je ne peux pas vous faire confiance en vous prenant avec moi. Foster et Tool sont de la partie. J’espère que tout sera rangé quand je reviendrai. Si c’est fait vous aurez des mets du buffet ! »

Et elle partit de son atelier, laissant les rivaux ruminer leur haine. Tool les regarda avec dédain, les gars vous avez déconné. Puis il suivit Foster et sa meilleure amie hors de l’atelier. Il fallait la préparer pour ce soir. Ce bal ne lui aurait fait ni chaud ni froid habituellement mais pour le coup c’était une soirée particulière. Pour la première fois de sa vie, la verte avait une amie avec qui y allait. Elle en avait parlé avec Elise et celle-ci avait bien gentiment accepté d’être avec elle. Une amie, une vraie vous vous rendez compte ? C’était donc la soirée la plus spéciale à ses yeux et il ne fallait pas rater cela. La verte avait même osé demandé à ses camarades coordinatrices Mentalis de lui préparer une tenue ce qu’elles firent avec plaisir (maintenant qu’elle squattait plus l’atelier que la chambre).

Préparation terminée, la verte se mit en chemin, accompagnée de Foster le Luxio paré du ruban de Noël et de Tool le Massko avec un nœud papillon et une mine sensuelle des gens allaient l’admirer c’était certain. Tandis qu’elle se dirigeait vers l’entrée elle reçut un message de la part de sa camarade.

Bonsoir Gwenaëlle, je suis juste devant l'entrée du palais de glace, près de l'échoppe qui vend des marrons chauds.
Je t'attend avec impatience.
Elise


Alalalalalala tellement bien !

Coucouuuu, j’arrive tout de suite, je suis devant là *^*
J’ai si hâte, merci merci merci d’être là *w*
Gwenaëlle


La verte repéra très vite la brune parmi la foule. Elle ne fit pas attention à la brune qui sauta sur un rose (et qu’elle préféra esquiver) et rejoint sa camarade.

« Tu tu tu es très jolie ! Je suis c-c-c-certaine qu’on va bien s’amuser. Au moins on ne risque rien pas comme dans les mines haha… P-p-p-pardon. On y va ? » fit la verte en pointant l’entrée de l’immense château de glace.

Somptueux, c’était si somptueux. Le décor, la musique, les gens à l’intérieur. Même si elle était très bien habillée pour une fois, elle avait l’impression de faire tache dans ce décor de film Disney. Et le buffet, mais quel buffet ! Il y avait déjà du monde devant, les petits fous n’allaient aps faire long feu si vous voulez mon avis. Espérons qu’il en reste des sans viande pour la carotte.

Que la soirée commence !


HRP:
 



Event #2 - Valse Glacée P8X21eb
Matrix Unlocked
Calua R. Kana
Calua R. Kana
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 54
Points d'Expériences : 713
Coordinateur Performer
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mar 7 Jan - 15:33
L’essentiel quand on prépare un show, c’est la préparation.Et pour cette soirée, elle a tout prévu : une chek-list à vérifier après chaque étape, sa tenue, celles de son équipe, les accessoires nécessaires, le matériel d’urgence pour son sac à malices (scientifiquement sélectionné pour un maximum d’impact, en un minimum d’efforts), sa coiffure, jusqu’aux réponses qu’elle pourrait adresser à Corey, au cas où il panique.
Bref, avec un tel listing, aucune chance que les choses ne se transforment en gros bordel imprévu, n’est-ce pas ?

**********************
Jour du bal, heure H-10 minutes

‘’Mais elle est oùùùùù ?!’’

...Oui, alors, accordons-nous sur un point. Tout ce que je viens de dire ne reste valable que si la concernée n’arrive pas à commettre l’EXPLOIT d’égarer un seul petit élément : la liste en question, censée lui éviter de prendre le moindre retard dans son planning. Et après avoir passé plus de trois heures à retourner complètement la chambre qu’elle partage avec Miah en temps normal, la Pyroli était encore bien loin d’être en état d’accueillir son cavalier !

‘’Et sous les bonbonnes à oxygènes, t’as regardé Pollo ?...Maiiiis, me fais pas ces yeux-là, je vais craquer !’’

Avec un profond soupir, le Coxyclaque avisa le reste de ses camarades présents, en espérant quêter un quelconque soutien. Malgré leurs efforts collectifs, impossible de remettre la main sur la check-list de leur dresseuse ou de la convaincre d’y renoncer pour qu’elle se mette enfin en tenue !
À ce rythme-là, elle ne sera jamais prête à temps. il ne lui restait plus qu‘à agir…

‘’Ah, Pollo, tu l’as..Eeeeeeeeeh, qu’est-ce que tu faiiiiis ?’’

Poliment mais fermement, le type Insecte se plaça juste derrière la jeune fille, avant de la propulser manu militari derrière le grand paravent dont elle se servait pour ses sessions d’habillage. La faible tentative de protestations de Calua se soldera par un couinement étouffé, lorsque les différentes parties de la tenue prévue pour l’occasion, commencèrent à pleuvoir sur sa tête, l’ensevelissant à moitié.
Tout en se frottant les pattes, Apollo put reprendre la tête des opérations et après avoir mis au travail Art et Achelis comme assistantes-mode, se préparer à son tour.
Avec un peu de chance, une certaine Coxy se trouverait aussi à cette soirée, après tout…

*Toc, toc, toc*

De la visite. Ce qui est malheureux, compte tenu de l’avancement des préparatifs de sa dresseuse. L’air blasé, le Coxyclaque voleta rapidement jusqu’au battant, avant de l’ouvrir en grand...Ah ben tiens, un humain ponctuel, spécimen rare ça.

‘’B-B-bon-Bonsoir ! Merci de m'avoir invité pour ce bal. Ta robe est magnifique !’’

Merci, on ne lui dira jamais assez à quel point il est ''magnifique''...surtout en robe invisible.
Un peu stressé, le petit. Bien loin de ce à quoi sa grande soeur avait habitué Apollo (à jamais dans son coeur, son unique pilier censé dans cette chambre pendant des mois). Il ne tardera pas à comprendre sa méprise en sortant la tête de ses fleurs. D’un oeil expert, le type Insecte put constater qu’il y avait vraiment mis les formes...sa
dresseuse ne pourrait qu’apprécier. Un petit salut blasé en réponse à sa salutation et il fit signe à au jeune garçon d’entrer.

‘’C’est toi , Corey ? je suis super, super, super désolé, j’ai eu...un petit problème. J’ai presque fini, promis !’’

De l’autre côté du paravent tressautant, les mouvements de la jeune fille auraient très bien pu passer pour un match de catch improvisé avec ses Pokémons. Prise d’une véritable frénésie, elle finira même par jaillir de sa session d’habillage, en ajustant rapidement  la rose en tissu ornant le col de sa robe : d’un beau rouge vif, tombante jusqu’aux chevilles, elle laissait les épaules nues, forçant la Pyroli à récupérer une sorte de grosse écharpe en fourrure par anticipation. Une soirée dans un palais des glaces, très bien, mais elle préférerait autant éviter de finir transformé en glaçon.

‘’Tadaaaa !...Eh  dis donc, t’es super élégant. Si Tella te voyait, j’suis sûr qu’elle te trouverait à croquer aussi. Oh et t’as même pensé aux fleurs ! Pollo, soutiens-moi, j’suis pas prête à sortir avec un tel gentleman.’’

Le taquinait-elle ? Parfaitement. Était-elle ravie ? Doublement. Après avoir récupéré le bouquet avec ravissement, la Pyroli aggripa rapidement la main de son ami, pour l’amener en direction de la fenêtre. Son sac-à-malices au coté, elle plaça son bras sous le sien, tout en saisissant son Ipok. Et devant l’air de son camarade, Calua ne put que lui décocher un clin d’oeil, avant de prendre la pose.

‘’Juste une ou deux photos pour ta soeur ! J’suis sûr que ça lui fera plaisir, alors on sourit, monsieur l’élégant !’’

Le temps de quelques flashs (laissant ainsi l’occasion à son starter de revêtir une livrée noire à queue de pie, et d’enfiler trois paires de gants blancs en satin) et la Pyroli put constater que Corey commençait lentement à se décrisper. Particulièrement crispé sur les premiers clichés, il finira par sourire de plus en plus franchement, tandis que la jeune  fille l'entraîne dans des poses plus élaborés.
Et lorsque le duo se positionna en un tango parfaitement imité…

‘’Ouaaaaaah...Ana, fais pas des trucs pareils !’’

Mais, mais, mais...elle voulait juste participer. Penaude, la Salamèche s’écarta brusquement, tandis que sa dresseuse s’attelait à se redresser : sans les réflexes de Corey pour l’empêcher de s’étaler en arrière au passage de sa type Feu, elle aurait probablement fini par déchirer sa robe.

‘’Fiou, merci Corey.’’

Cédant à une impulsion, Calua se pencha subitement en avant, embrassa le jeune garçon sur la joue...et profita de son air pétrifié pour une dernière photo, le regard en coin vers l’appareil. Stella apprécierait sûrement ce genre de cliché, alors...Envoyé.

‘’Bon, et maintenant, on y va ?...Corey ? Eh oh ?’’

Mi-sautillante, mi-dansante, elle entraîna son partenaire d'un soir à sa suite, en direction des portes de l'académie. Raide comme un piquet, Apollo prit la suite du duo, non sans un dernier regard au miroir de la chambre...Était-ce normal qu'il souhaite autant qu'il ne redoute la présence de Marinette ?

HRP:
 


Event #2 - Valse Glacée 1482579784-tumblr-static-tumblr-static-43czouo8ereow40os8c44o4g8-640
Henry Reece
Henry Reece
Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 27 ans
Niveau : 13
Jetons : 1855
Points d'Expériences : 300
Adulte Barman
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mar 7 Jan - 19:32
La grande fenêtre ouverte du salon laisse passer un froid certain dans le grand appartement dans lequel tu résides. La clope au bec tu soupires longuement dans ta salle de bain, ta peau marquée par un frisson de froid, ton corps est gelé, une fois par semaine, une bonne douche froide pour faire circuler le sang, pour te rappeler que tu subsistes un peu chaque jour ici. La fumée glisse lentement le long de ton miroir qui laisse transparaître ton corps meurtri, sec et affûté. Tu cherches du regard de quoi te raser, tes affaires sont déjà prêtes, si ce n'est Catherine qui repasse encore ta chemise. Chacun vaque à ses occupations, Napoléon dort paisiblement avec Néfertiti pendant qu'Attila et Bismark s'amusent ensemble.

Le coupe-choux vient lentement épurer ta peau de ces quelques poils qui chaque jour tendent à grandir, mais tu aimes avoir les traits de ton visage parfaitement lisses. Tu te saisis après les derniers soins du corps de tes vêtements, un costume en tartan quadrillé aux teintes bleus piqué d'une chemise d'un blanc immaculé. Ton noeud papillon se voit orné de quelques flocons de neiges, seule fantaisie, pourtant, il cache un petit brillant, ces deux lames de rasoirs propres aux Reece. Tu te parfumes avant de faire un tour dans l'appartement et vérifier que tu n'as rien oublié, en passant devant l'armoire, tu débouches une bouteille avec les dents pour piquer une grande gorge de liqueur de baie Oran. Ta main se porte à la porte interne droite de ta veste, vérifiant la flaque d'alcool, ce petit nécessaire lorsque tu sors. Ton alcoolisme ne s'arrange pas, au moins tous tes maux sont stabilisés depuis le retour de ta chère soeur.

Pour ce soir, vont t'accompagner, Napoléon, Catherine et Attila. Le Pyrax doit tout naturellement être avec sa soeur, concernant les deux autres, il est toujours agréable qu'ils perfectionne leur tenue en public. Quelques portes plus loin, tu te dresses devant celle de ta jumelle, quelques coups suffisent à te présenter avant de rentrer, de toute façon vous avez mutuellement le double des clés de l'autre. Tu observes alors ta soeur avec un sourire.

-Gare à comment tu t'habilles, je n'aimerais pas que le château où nous allons fonde par les passions que tu éveilles. Un sourire aux lèvres, tu vas lentement baiser le front de ta soeur, passant ta main dans sa nuque. Es-tu prête ? Il y a de la route à faire, nous irons en voiture.

Napoléon va tout naturellement saluer sa sœur alors que tu observes le bordel constant dans lequel vit ta sœur, tout à l’opposé de ton appartement. Tu passes un doigt sur la table avant de le frotter au pouce. Tes deux barmans restent bien droit, un peu en retrait, ils connaissent bien le caractère explosif d'Elizabeth et n’osent bouger de peur de s’attirer les foudres de l’horlogère. Dès que tout le monde est prêt, tu fais rentrer Attila et Catherine dans leurs pokéballs et tend le bras à ta sœur une fois que la porte est fermée à clé. Ton regard glisse doucement sur ses cheveux de jais et sa tenue, elle est si belle, un rien la glorifie. Une fois en voiture, tu allumes le moteur pour partir vers le mont Skido. Sur la route, alors que tu fumes une énième clope, tu avises ta Elizabeth.

-Peut-être allons nous croiser notre cousin et sa délicieuse femme. Le ton est rauque, en dépit d’une rencontre satisfaisante, vous n’étiez pas pour cette union, elle, vous attendiez les fruits de leurs efforts. En tous cas, il y a bien longtemps que nous nous étions pas montrés en public, j’espère croiser quelques clients. Comment se portent les affaires Lizzie ?

Durant la route vous conversez alors un peu et tu gares enfin la voiture devant ce qui semble être un magnifique château. Il te plaît, il se vaut à la température de ton cœur. De nombreux convives conversent en bas de ces grands escaliers cristallins gardés par mesures de sécurité. Un dernier regard à ta sœur et tu l’emmènes vers l’intérieur, marchant le buste droit, observant bien entendu les visages familiers, de près ou de loin. Il résulte en ce lieu une fraîcheur presque vivifiante, au lieu de te sentir prisonnier de ce froid, il en émane, une douce candeur, le grand hall s’ouvre vers quelques salons et tu sembles entendre les sons d’une musique, sûrement pourrez-vous danser plus tard.

-Je devrai songer à nous faire construire le même, ce lieu te va à ravir.

Après ça, tu libères la Scrutella et le Machopeur qui partent observer des professionnels sur le terrain. Tu n’as pas la science infuse du service et observer des gens formés au monde « gastronomique » ne fait pas de mal, même si les deux lascars commencent à avoir tout de même une certaine expérience, tu demandes à Attila de te ramener deux verres de blanc et à Catherine des petits fours, pour que tu puisses manger avec ta sœur.

-Tous ces gens heureux, ça me dégoûte, on dirait qu’ils parviennent à tout oublier dès qu’on leur montre un peu de glace et de paillettes. Tu récupères ton verre avant de trinquer dans les yeux avec l’horlogère. Aux âmes mortes. Tu bois alors cul-sec ton verre, prenant le temps de savourer le liquide clair et pur.

HRP:
 
Ana C. Gladio
Ana C. Gladio
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 53
Jetons : 279
Points d'Expériences : 1511
Coordinateur Performer
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mar 7 Jan - 20:25


« Tu es superbe. »

Je me retourne vers Gouroutan en souriant avant de m'incliner légèrement pour lui faire une révérence. La fête du Nouvel An. Probablement l'une de mes préférées. L'année dernière, ça ne sait pas vraiment passé comme je l'imaginais.. Mais cette année, je sens que ça va être grandiose ! Un palais de glace étincelant digne d'un roman de cape et d'épée, plein de magie et de princes ensorcelés. Je tournois sur moi-même, heureuse de me trouver jolie dans ma robe patineuse bleu marine, légèrement pailleté. J'ai pris un temps fou à me préparer, me maquiller, me coiffer, mais me voilà enfin prête. Je ne compte pas y aller en traîneau tiré par des Cerfrousses, je ne fais pas partie de ces gens là. Je compte bien m'y rendre à dos de Haydaim. Forest a bien voulu m'accompagner, fier de pouvoir pavaner et montrer à l'île entière son magnifique pelage d'hiver.

2019 n'a pas été une année franchement cool pour moi. Elle avait pourtant bien commencé avec la capture de mon cher petit Brindibou en janvier. Puis on a enchaîné sur février. Hm. Voilà quoi. Mars, c'était la capture de Cryptéro. Pas franchement une réussite non plus, je ne l'ai pas vu depuis des jours ! Avril, Pâques, c'était plutôt cool ? J'ai deux Cadoizos complètement fous mais on s'éclate. En mai, j'ai fais la rencontre de Brutalibré ! Je l'aime si fort, il compte tellement pour moi. Très honnêtement, je ne sais pas ce que je ferais sans lui maintenant. En juin, j'ai revu Salomé.. Cette espèce de vipère. Je n'ai plus de nouvelle depuis et c'est très bien comme ça. C'est terminé, toute cette histoire. En juillet, Oléa m'a remonté le moral et je ne la remercierai jamais assez, c'est un amour. Août, les vacances, les souvenirs, Lansat. Septembre, la rentrée, ma mission incroyable dont je me souviendrais probablement toute ma vie. Octobre. J'ai échangé de corps avec Miguel. Tout. Va. Bien. Une journée normale à la Pokémon Community. Novembre, Miriam, Miguel, du drama en veux-tu en voilà. Je me suis complètement détaché de cela, je n'ai pas du tout envie de m'y mêler. Même si je tiens énormément à ma tante et mon cousin, ce sont des problèmes qui les regardent plus qu'à moi, je ne prendrais pas parti. Et décembre, nous voilà.

Une année haute en couleur, en rebondissant. J'ai grandi, j'ai changé, j'ai appris certaine chose et je peux de nouveau avancer. C'est important, je pense, de faire une rétrospection de son année avant de passer à la prochaine. J'ai mes objectifs, mes ambitions pour cette nouvelle année, j'ai hâte d'y être, de travailler, de m'amuser, de faire de nouvelle rencontre, de nouvelles expériences. Je pense que mes 3 ans, ou presque, à l'académie m'ont appris une chose: on peut être qui on veut et choisir son destin, il suffit juste de prendre en main les reines de sa vie. Et c'est bien ce que je compte faire.

Je check une dernière fois voir si je n'ai rien oublié. J'enfile mon manteau, mes gants, mon écharpes et quitte ma chambre en prenant soin de ne pas oublier mon petit sac à main. La plupart de mes pokémons fêtent le Nouvel An ensembles dans la salle commune des Mentalis. Louis est chargé de les surveiller avec l'aide de Silver, je leur fais entièrement confiance. Il n'y a que Haydaim qui m'accompagne ainsi que Marinette, ma Coxy, Poppo, mon Psykokwak, bien évidemment et Plumeline qui veut absolument découvrir ce château de princesse. Je leur dis au revoir à tous avant de quitter le dortoir pour rejoindre Forest qui nous attendait un peu plus loin. Je grimpe sur son dos, en amazone, puis attrape ma starter et Poppo. Marinette se pose derrière moi, excitée à l'idée de revoir son cher amant, le Coxyclaque de Calua.

On quitte l'académie aussitôt. J'ai hâte de fêter ce renouveau dans ma jolie robe de satin en dansant jusqu'au matin. Il fait froid, le vent taillade mes joues d'alolienne habituées au soleil. Je pense que je ne m'y ferais jamais à ces hivers glacials. Mais je suis tellement excitée et enflammée pour cette soirée que cela ne me dérange pas, du moins pour ce soir. Une épaisse couche de neige recouvre le sol, donnant à cette soirée un air encore plus féerique. On arrive sur place une quinzaine de minutes avant le commencement officiel de la soirée. Je descends et remercie Forest avant de m'avancer.

« Oui, il faut être accompagné pour pouvoir rentrer. »

Je tourne vivement la tête en écarquillant les yeux. Mais.. oui ? Pourquoi je n'y ai pas pensé, en fait ? Je suis débile ? Miguel doit probablement y aller avec son coloc dont il me parle tout le temps, Ezra, je ne pense pas qu'elle s'y rende, elle n'est pas trop fête.. Ranya est tellement demandée, ça ne risque pas. Pas de Calua en vue. Et merde. Me voilà bien embêté, je n'ai pas l'air conne comme ça, sans cavalier ou cavalière. Comment faire ? Je capture quelqu'un de complètement random et le force à m'accompagner pour rentrer ? Bah oui, pourquoi pas. Et puis, je pourrais peut-être rencontrer le grand amour ce soir. Certes, ce n'est pas vraiment raisonnable, mais bon.

Je parcours l'assemblée du regard, plusieurs personnes continuaient d'arriver, toutes accompagnées. Puis j’aperçois un blond, probablement du même âge que moi. Il est plutôt mignon et semble seul. Il attend peut-être quelqu'un ? Peu importe. Je m'avance vers lui en souriant.

« Hm. Bonsoir. Excuse-moi de te déranger, je n'ai malheureusement pas de cavalier pour m'accompagner. Est-ce que tu es libre ? »

Je lui souris légèrement en penchant la tête. sur le côté. Pourvu qu'il dise oui et que je ne me prenne pas un vent intergalactique. Déjà qu'il ne fait pas très chaud..

hrp:
 

©BBDragon
Ranya Iluzion
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 27
Points d'Expériences : 711
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mar 7 Jan - 21:03



Valse glacée
Fin 2019. Voilà de quoi animer l’ensemble des étudiants de l’école, près à fêter le passage à la nouvelle année comme il se doit. Cette année, l’académie n’a pas organisé de vacances en grande pompe comme à son habitude avec une multitude de lieux et autres activités, mais seulement du repos bien mérité pour tous les élèves de la Pokemon Community. Ranya n’est pas très attachée à ce genre d’événement. 2019 n’est qu’un chiffre, tout comme 2020 qui approche à grand pas. Tout ce qu’elle remarque dans ces chiffres, c’est le temps qui passe. Rien de plus. Rien de moins. Heureusement qu’il y a Nico, tout aussi peu matérialiste qu’elle, pour la rassurer et lui rappeler qu’elle n’est pas la seule à ne pas avoir grand-chose à faire de cet événement.

Mais malgré tout, elle se rendra à la grande soirée de nouvelle année organisée par le maire de la ville. Même si ce n’est pas forcément son lieu favori, la blonde était du genre étonnement fêtarde ces temps-ci, d’autant plus qu’elle avait trouvé la personne idéale pour l’accompagner, à savoir Angel. Toujours très bons amis, ce qui n’était qu’un petit duo d’égo surdimensionné est devenu un véritable petit groupe complété par Thésée et Nico. Evidemment ils se cherchent toujours autant, mais leur relation s’est construite là-dessus, et cela convient très bien à la Givrali. L’idée d’y aller tous les deux s’est donc imposée assez naturellement, histoire de profiter simplement de la fête.

Ranya avait choisi de se rendre à l’événement vêtue d’une simple jupe fleurie, couverte par un pull noire et assortie de collant avec une fine ligne à l’arrière des jambes. Pour accompagner, la scientifique a attrapé une paire de bottine noire toute simple dans son placard à chaussure ainsi qu’une sacoche de la même couleur. Concentrée, elle a parsemé sa très longue tignasse blonde de quelques tresses mêlées ici et là, histoire de donner l’impression qu’elle s’était coiffée. Rien d’exceptionnel mais de quoi suffire pour accéder à une soirée « tenue correcte exigée ». Une petite session de maquillage léger plus tard, la demoiselle était fin prête à partir pour rejoindre son cavalier. Intérieurement, elle priait pour qu’Angel n’ait pas sorti le costume complet, de trop par rapport à son choix de tenue. Peut-être aurait-elle du le prévenir ? Il faut croire que la blonde aime jouer avec le feu.

Les pokemons de la jeune fille sont tous dans leur pokeball ou restés dans la chambre pour la soirée. Inutile de les impliquer, il risquerait de faire plus de mal que de bien. Et puis après tout, c’était sa fête pas la leur. Il est probable qu’ils soient encore moins impactés par le changement d’année que Ranya. Autant d’argument pour s’auto convaincre de garder ses pokemons dans leur pokeball pour le reste de la soirée.

Comme planifié par Ipok juste avant, Ranya attend le blond juste à l’entrée de l’académie, après quoi ils iront tous les deux en direction du château où se tient la fête, réunissant les élèves de la Pokemon Community mais aussi de l’Aes et les habitants de manière générale. Un rassemblement très mixte, de quoi probablement provoquer des histoires et autres embrouilles potentielles. Potiron se fera une joie de compiler tout ce bazar le lendemain, en espérant juste que Ranya n’en fera pas les gros titres comme dans ce dernier tweet où le petit oiseau l’avait repéré invitant deux garçons dans sa chambre après le couvre-feu. Un tweet qui lui a valu de drôle de regard, particulièrement dans le dortoir. Même si la danseuse n’en a pas grand-chose à faire, elle aurait quand même bien arraché deux trois plumes à ce Passerouge, pour la forme. Le Noctali finit par la rejoindre, près à quitter l’école pour profiter de la fête. La blonde soupire, réalisant que comme elle le craignait, il a mis le fameux costume qui rend tout garçon ultra BG mais qui l'a fait sentir ridicule dans sa tenue toute simple. La jeune fille gonfle les joue avant de lancer.  

T'as carrément sorti le costard ! Et moi j'ai l'air de quoi à côté de toi avec la petite jupe ? ca devrait être interdit ça. Par contre je te préviens, j’ai déjà vu plein de duo passer, se tenir par le bras tout ça tout ça. C’est mort, je fais pas ça moi.

La blonde ne pouvait pas s’en empêcher. Toujours à lancer quelque chose sur lequel pourrait rebondir Angel, et ainsi de suite. Encore une de leurs très nombreuses conversations animées qui les mena jusqu’à l’entrée du château. Ils ne mirent pas bien longtemps à être admis à l’intérieur, rejoignant les invités déjà présents. Ils y avaient déjà pas mal de monde, et ça ne faisait que se remplir. Certains discutaient dans leur coin, d’autres dansaient déjà en duo pendant que les plus gourmands profitaient déjà du buffet. Mais ce soir, la piste de danse ne l’attire pas tellement. C’est plutôt une toute autre activité qui lui fait de l’œil, et elle a bien envie d’entrainer Angel avec elle.

Viens ce soir on fait un jeu. Celui qui arrive à piquer le plus de verre d’alcool. Tous les coups sont permis, et sans se faire griller par les professeurs et éducateurs de l’école. Chiche ?

Résumé:
 

©️BBDragon
Miriam Haere
Miriam Haere
Région d'origine : Alola / Kalos
Âge : 31 ans
Niveau : 26
Jetons : 2173
Points d'Expériences : 532
Adulte Zoologiste
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mar 7 Jan - 21:40


Il y a un an, j'ai aidé le gardien de l'académie, Wolfgang Sentry, a conduire des traîneaux pour remplacer les bus qui ne roulaient pas à cause de la neige. Qui aurait cru qu'un an plus tard, je me retrouverais encore une fois dans un traîneau avec lui.. mais cette fois-ci pour se rendre à une soirée ? Je dois bien avouer qu'il était mon plan de secours.. Je n'avais pas vraiment le choix. Ça va fait trois semaines qu'avec Paul on s'est séparé, et j'ai énormément de mal à m'en remettre. J'ai fêté Noël seule dans mon appartement avec mes Pokémons devant un téléfilm de Noël nul mais qui me fait pleurer en mangeant des tartines de saumon. Bref, on a déjà vu mieux. J'ai longtemps hésité à venir à cette soirée du Nouvel An organisé par l'île. Mais tout le monde s'y rend, je m'y sentais un peu obligé. Et il faut bien que je sorte, pour rencontrer d'autres personnes et m'amuser un peu pour ne plus penser au beau brun.. Enfin, à Paul. Même si je suis certaine qu'il sera à la soirée. Mais peu importe.

Par contre, quand je décide de faire quelque chose, je ne le fais pas à moitié. J'ai sorti LA robe de soirée, noire, moulante, longue avec une fente qui remonte jusqu'au milieu de ma cuisse. Accompagnée par avec escarpins noirs et quelques bijoux, je me sens mieux et belle. J'ai coiffé un long moment mes cheveux pour dompter cette tignasse en les lissant puis en faisant de légères boucles sur le devant pour un peu de mouvement. Et niveau maquillage, Ana serait fière de moi. J'y ai mis toute mon énergie: poudre, bronzer eye-liner, mascara, rouge à lèvre, highlighter. Je me suis mis sur mon 31 et ça tombe bien, c'est aujourd'hui. J'ai choisi mon meilleur parfum, celui qui doit probablement coûté le plus cher qu'on m'a offert pour mon anniversaire et que je mets uniquement pour les grandes occasions. Je l'avais mis lors de notre premier rencart avec P... Non, j'arrête. Je ne dois plus penser à lui. Je croyais être vacciné face à ce genre de chose, les ruptures.. Je me trompais. S'il y avait un prix pour manque de jugement, j'ai probablement du le gagner souvent.

« Nul homme ne vaut de souffrir autant.. » murmurais-je avant de soupirer.

Mais maintenant, c'est de l'histoire ancienne, je dois enchaîner et aller de l'avant. Octillery, Mustébouée, Otaquin et Vorastérie m'observent d'une manière à me dire que c'est mal de refouler mes sentiments. S'ils pouvaient parler, ils diraient sûrement que mon cœur en feu est encore amoureux, que c'est inutile de cacher la passion qui se lit dans mes yeux, que je suis encore envoûtée, ensorcelée.. J'avais pourtant appris la leçon, mon cœur connaissait la chanson. Ma raison m'a longtemps fait fuir cette douceur, j'ai toujours ce cœur qui craint la douleur. La passion m'a emballé et maintenant, ça fait très très très très mal. On dit que toutes les bonnes choses ont une fin, il y a toujours un prix à payer..

Je sors de l'appartement en disant au revoir à mes pokémons avant de descendre pour sortir de la résidence aquali. J'ai mis mon long manteau et une énorme écharpe, dissimulant complètement ma robe. J’atteins le portail où Wolfgang, en costume-cravate, m'attendait avec un petit traîneau où était attelé Nervis, mon Cerfrousse.

« Votre carrosse est avancé. » dit-il en souriant avant de m'ouvrir la petite porte.

Je le remercie et attrape sa main pour monter à l'intérieur et m'installer. C'est un peu par hasard finalement que je me rends à cette soirée avec lui. On s'était croisé il y a deux, trois jours et le sujet du Nouvel An est venu dans la conversation. J'ai dis que j'hésitais à m'y rendre et que de toute manière, je n'avais personne pour m'accompagner. C'est là qu'il s'est proposé, et j'ai accepté sur un coup de tête. Il est très sympa, mais les grands moustachus chauves, ce n'est pas vraiment mon dada.

On démarre tranquillement pour se rendre au fameux château de glace. Je dois bien avouer que pour le lieu, ils ont fait forts. Digne d'un conte de fée, mais je suis une princesse sans son prince. La neige recouvre entièrement les bas côtés de la route. C'est agréable. Même si je ne suis pas une très grande fan de l'hiver, je dois bien avouer que la neige est quelque chose de beau, cela donne un côté magique qu'on ne peut pas retirer. Lorsqu'on arrive sur place, un bon nombre de personne était déjà présent. Wolfgang descend en premier puis m'ouvre la porte. Je m'accroche à son bras puis nous avançons ensemble vers l'entrée. On entre dans l'immense palace où quelques personnes étaient chargés d'accueillir les invités. On nous laisse passer, une femme s'approche de moi pour prendre mon manteau et mon écharpe, je peux enfin dévoiler ma longue robe noire. Wolfgang détourne légèrement le regard, ce qui a le don de me faire rire. On arrive dans la grande salle, mes yeux s'illuminent. C'est absolument magnifique. J'avance lentement en découvrant les alentours puis parcourt l'assemblée du regard. Est-ce qu'il est là ? Est-il déjà arrivé ? Mes pas me guident automatiquement vers le buffet, lieu de refuge lors des soirées.

« C'est magnifique, n'est-ce pas ? » remarque le gardien sans doute pour engager la conversation.

Je me tourne vers lui en souriant.

« En effet, ils ont mis le paquet cette année. C'est un lieu incroyable. »

Il hoche lentement la tête.

« Je vais nous chercher de quoi nous rafraîchir ? »

Oh oui, de l'alcool.

« Avec plaisir. »

J'espère qu'il n'y a pas un nombre de coupe prévu pour chaque personne, boire me ferait le plus grand bien.

« Je reviens très vite. »

Wolfgang s'éloigne, me laissant seule. J'en profite pour observer la salle un peu plus en détail, principalement les personnes qui s'y trouvent. La première personne sur qui mes yeux se posent est mon fils. Miguel est venu accompagné d'un garçon de son âge. J'espère qu'il va passer une bonne soirée. Il ne m'a pas vu, pour l'instant, c'est mieux comme ça. Mes yeux continuent de parcourir l'assemblée pour finalement s'arrêter sur Marc. Tiens, mon patron est aussi présent avec, je suppose sa femme et probablement leur fille. Leur fils n'est pas avec eux, il doit probablement être avec ses amis, ou sa petite copine. Puis mon cœur s'arrête de battre pendant quelques secondes. Sirius. Il est là. Paul ne doit pas être bien loin. Je fais deux, trois pas sur le côté. Oui, je l'aperçois. Mais il ne m'a pas encore vu. Je reste bloquée un moment avant de me retourner vivement vers le buffet en soupirant. Est-ce que je vais devoir l'éviter toute la soirée ? Quel enfer...

hrp:
 
Sirius B. Powell
Sirius B. Powell
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 18 yo
Niveau : 51
Jetons : 6334
Points d'Expériences : 1552
Coordinateur Mode
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mar 7 Jan - 22:00


valse glacée
sans toi, j'ai perdu le nord

Le reflet dans le miroir renvoie une image bien sombre de Sirius. Les cernes marquées, la gueule de travers, ça va pas, ça va pas, ça va pas.

Pourtant, Sirius soupire, inspire, prend sur lui et cache ses cernes sous du maquillage. Sa sale gueule  et sa mauvaise humeur se camouflent sous un peu plus de maquillage. Ses cheveux sont ramenés et remis en place pour commencer à ressembler à quelque chose. Un sourire vient compléter l’illusion et Sirius sort, enfin, de la salle de bain, laissant la place à son colocataire à la mine presque aussi réjouie que la sienne.

Ce soir, c’est définitivement la bonne humeur chez les colocs.

Planté devant son armoire, Sirius a, pour une fois, aucune idée de ce qu’il va porter ce soir. Quelques jours plus tôt, il débattait joyeusement avec qui voulait l’entendre de ce qu’il porterait pour le dernier soir de l’année. Aujourd’hui, il fixe presque tristement les tonnes de vêtements qui composent sa garde-robe.

Il soupire et finit par se décider sur la dernière tenue qu’il a préparé pour la soirée en question. Une élégante chemise bleu marine et son pantalon assorti, le tout surmonté d’une veste de velours de la même couleur détaillés d’une myriade de petites étoiles en fil d’argent. Quelques boutons défaits et la cravate oubliée, Sirius se repose devant un miroir pour fignoler les détails de son maquillage. Un léger trait d’eyeliner, un peu de mascara et Sirius resplendit.

Un regard sur sa montre lui permet de constater que le duo risque d’être un peu en retard. Aussi, Sirius s’appuie sur le cadre de porte qui mène à leur salle de bain et fait signe à Paul de se dépêcher. Les colocs partagent le même regard un peu triste mais une promesse est une promesse, et c’est finalement un sourire qui orne les lèvres des deux frères.

C’est sans trop de mots qu’ils se dirigent vers le château glacé et c’est dans le soutien de l’un et de l’autre qu’ils gravissent les marches de l’escalier. Une main posée dans le milieu du dos de Paul pour lui éviter la chute n’est que la représentation physique du lien d’entraide qui lie les deux jeunes hommes.

Un geste de tête élégant pour se présenter aux gardiens du château et le couple, objectivement, le plus canon de toute la soirée entre enfin dans la salle de réception. Rapidement, ils se dirigent vers le buffet et pendant que Paul exprime ses doutes sur la possibilité de la présence de son ex (un soucis que Sirius n’a, de toute évidence, pas)(elle est si loin maintenant), Sirius se penche sur le buffet pour attraper deux flûtes d’un liquide inconnu pour en mettre une dans les mains de son coloc.

- Tu t’en balances. On est les deux mecs les plus canons de toute cette putain de fête, on est célibataire et si on repart par accompagnés ce soir, c’est que personne ici à les yeux en face des trous. Alors tu me vides ce verre, tu en reprend trois de plus et on va se trouver de la compagnie.

En toute franchise, c’est clairement pas le plan le plus le intelligent de Sirius mais actuellement, se sentir désiré et désirable, c’est bien tout ce qui l’importe.


HRP:
 


sirius
liens
atelier
Bruce Hedge
Bruce Hedge
Région d'origine : Alola - Ula Ula
Âge : 16
Niveau : 19
Jetons : 886
Points d'Expériences : 335
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mar 7 Jan - 22:21
Bon c’est pas ce qui m’enchante le plus c’est sur mais c’est le meilleur moyen pour draguer alors il faut que j’aille à ce bal. Bon on va commencer par le classique chercher une cavalière… Yuna ?! Non ça serait trop cramé et je me connais je vais trop vouloir tenter des choses… Bon pour moi le plus logique serait Edith, c’est une très bonne amie, bon si il se passe quelque chose tant mieux mais c’est vrai que c’est pas tellement la crush du moment… Après j’ai pas envie qu’elle se fasse des films… Bon ça sert à rien de réfléchir de trop je lui envoie un message pour savoir si elle est libre. Bon en attendant la réponse on va devoir bien s’habiller. Farfouillant dans mes fringues je tombe sur une vieille veste de costume et le pantalon qui va avec.

Iguoooo !

Alors Selfy qu’est ce que tu en penses ?

Le pokémon électrik semble très joyeux de me voir habillé comme ça. Et il ne va pas être en reste, je compte bien faire plaisir à Edith qui a d’ailleurs répondu positivement à mon invitation. Ouf je serais pas sans cavalière.

Bon si ça te dérange pas Selfy je vais venir avec Gimly et Libertine, tu comprend les deux s’aiment beaucoup et je trouve que les deux iraient trop bien ensemble mais t’inquiète pas tu nous rejoindras dans la soirée.

L’iguolta ne fit pas trop d’histoire pour une fois et rentra dans sa pokéball et fit place à Gimly et Libertine qui venait déjà de lui sauter dessus pour le caliner… Elle n’est vraiment pas tenable celle-là.

Bonjour mes petits lapins ! Bon ce soir on va passer la soirée ensemble et on y va avec Edith, du coup Gimly tu porteras un des nœuds papillon qu’on a créer ensemble lors du cours spé de mode d’Edith et vous pourrez danser ensemble toute la soirée ok ?

Sans attendre leur réponse nous prenons la direction du lieux des festivités, un immense châteaux de glace… Non mais c’est quoi cet abus ils se sont pris dans blanche neige et les sept stalgamins ou quoi ?... J’attend devant l’entrée avec plein d’autre sans cavalières… Il fait froid mais le sourire d’Edith qui arrive avec son vivaldaim me redonne un peu le sourire. Celui-ci porte son pelage d’hiver et accompagne sa dresseuse rendant son entrée un peu féerique…

Vous venez danser mademoiselle ?

Je lui fait un petit clin d’œil moqueur et l’accompagne pour rentrer dans le château avec elle.

HRP:
 


Event #2 - Valse Glacée P8X21eb
True Mastermind
Dakoy Ra
Dakoy Ra
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 11
Jetons : 610
Points d'Expériences : 162
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mar 7 Jan - 22:44
Une belle Saint-Sylvestre. Enfin, comme toutes les autres pour l'instant, mais toutes les Saint-Sylvestre sont belles, n'est-ce pas ?

C'était en tout cas la première que Dakoy allait vivre sur cette île, et il pressentait qu'il allait s'en souvenir. Il avait laissé toute son équipe au dortoir, à trois exceptions près. Daya et Krodh avaient été acceptés pour le service, et Yuddh n'aurait manqué une occasion de danser pour rien au monde. Ce bal lui avait même servi de prétexte pour apprendre quelques bases à Dakoy, "au cas où". Il comptait sur les autres pour se tenir à carreau le temps d'un réveillon. M'enfin, son équipe était plutôt bien disciplinée, fait rare pour un élève de la PC.
Bien décidé à faire bonne impression, le médecin s'était préparé à l'avance... Trop à l'avance. A peine 15h et il était déjà prêt, en tenu, "coiffé", et tout le curriculum. Donc quitte à s'ennuyer en attendant, autant le faire bien : la marche à pied c'était cool, et qui plus est les Cerfrousses c'était tarpin moche. Ainsi commença une ascension à pied, en chemise rouge et veston noir, sous un lourd manteau. Oui, il avait opté pour un ton très tranché comparé au palais de glace, parce que c'est drôle. Mais il devait déjà arriver en haut. Chaque fois qu'il voyait ce mont, il repensait à sa première confrontation avec lui, lors de cette fouille avec Matthew. Il commençait à bien l'aimer, ce grand Skiddo. Et son manteau blanc lui allait fichtrement bien.
Quelques heures passèrent, et alors que les lumières du château éphémère pointaient à peine, loin au-dessus de Dakoy, une fille se rendant très probablement au bal le doubla. Elle montait un Haydaim, allant au pas de course. De par sa vitesse, Dakoy n'eut qu'une seconde pour apercevoir la fille, qui ne sembla même pas le remarquer. Mais quelle seconde...

La neige commença à tomber. Dakoy aurait pu compter le nombre de flocons s'abattant doucement sur le visage de celle qu'il contemplait. Elle regardait droit vers le château éclairé, postée en amazone sur sa monture qui avait de quoi jalouser la grâce de sa dresseuse, ce soir. Tout s'assemblait dans un portait fluide et virevoltant, sa chevelure mi-longue, ses yeux brillants du reflet des lumières encore plus intensément que toutes les paillettes de sa robe réunies. Même son écharpe et ses gants laissaient induire une élégance irréprochable, le tout dans une pose qui montrait sa force, aussi bien pour tenir en équilibre que pour garder la tête haute malgré le froid. Le garçon aurait pu se délecter de cette image toute la nuit, et sûrement beaucoup d'autres encore. Mais ce ne fut qu'un instant.
Après quoi il se retrouva seul à nouveau, seul avec le grand Skiddo pour le tenir debout. Seul, car même son cœur l'a laissé pour suivre cette Skadi fugace. Qui sait s'il lui reviendrait un jour. La chaleur au creux de sa poitrine marqua un contraste avec le froid sur ses joues, et le ramena à la réalité. Maintenant, le médecin ne savait même plus s'il était essoufflé à cause de sa promenade ou de cette rencontre unilatérale. Il reprit sa marche, plus déterminé que jamais à rejoindre le palace.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Même si cela a paru être une éternité au garçon, il était loin de savoir qu'en réalité absolument personne n'aurait pu finir cette marche aussi vite, encore moins sous la neige. Mais il faut soigner les apparences, aussi Dakoy ralentit le rythme juste avant de se faire voir par les personnes présentes à l'entrée. Il s'approcha d'eux, cherchant désespérément à nouveau celle qu'il avait aperçue. Il n'avait déjà d'yeux plus que pour elle, et pourtant tout ce que ces derniers percevaient n'avait rien à voir avec la beauté qu'il recherchait.
Mais le destin était joueur. Il l’aperçut finalement, s'avançant vers lui dans sa sublime robe bleue. C'est vrai qu'elle allait vachement dans sa direction là, c'était de l'autre côté l'entrée, non ? Visiblement ce n'était pas ce qui l'intéressait. Du moins, pas directement. Sa voix était aussi douce que semblait l'être sa peau... Ahem, pardon, il fallait aussi écouter la conversation, sinon le blond risquait de réduire ses chances à néant avant même qu'elles ne dépassent zéro. C'était quoi, cette histoire de cavalier ?

MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERDE c'était pas prévu ça ! Comment il allait pouvoir la revoir pendant la soirée s'il avait personne. Tous ses rêves imaginés dans les dernières minutes s'effondraient. La petite maison dans le hameau de Skiddo, leurs trois enfants Farouk, Elisa et Nicolas, même leur Ponchien Rufus... Tout disparaissait. A moins que...

Les deux autres neurones de son cerveau se mirent en activité pour analyser le reste de la situation. Elle venait de lui proposer de l'accompagner ? Genre, lui ? Genre, elle ? Genre, ce soir ? Elle était aussi bloquée dehors, et il allait être son prince lui offrant refuge et amour ? Oui, mille fois oui ! Gloire à ce réveillon, gloire aux abrutis qui ne l'ont pas invitée avant, gloire aux petits Farouk, Elisa, et Nicolas !...

Ahem, du calme, il fallait réagir à l'extérieur maintenant.

"Euhbeubeubabeu... Oui ! Si tu veux m'accompagner, ce sera avec grand plaisir ! Je m'appelle Dakoy, et toi ?"

Bon, peut mieux faire, surtout pour ce qui est de l'intro. Mais la pauvre doit vraiment être en rade de prétendant, car elle accepte sans broncher la proposition que lui a retourné ce gland de Dakoy. Certes il fait de son mieux pour le cacher, mais il y avait sûrement meilleur parti à trouver tout de même.
Le médecin présenta son bras à sa cavalière toute fraîchement attitrée, qui l'accepta avant que le couple ne grimpe les marches de glace pour entrer. Les vigiles s'écartèrent pour les laisser passer, et Dakoy perdit instantanément son regard dans la beauté de la salle qui leur tendait les bras, ratant au passage la sublime langue tirée de sa partenaire à l'attention d'un des deux gardes se contenta de faire la moue.

HRP:
 


Récompenses Soirée Halloween 2019 P8X21eb
Témoin-clé

⇒Le fait qu’il découvre tous les cadavres possibles et imaginables doit forcément cacher quelque chose, vous ne croyez pas ?
Peut-être est-ce juste le fruit de sa petite expérience des jeux Professeur Layton, ou peut-être est-ce autre chose...
Camille Duval
Camille Duval
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 1015
Points d'Expériences : 114
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mer 8 Jan - 1:12
...

Je me sentais un peu bête. J'aurai peut-être dû me renseigner avant. Il faut dire qu'à l'annonce, je m'étais excitée comme pas possible, enjouée à l'idée de participer à un bal. J'avais eu l'occasion d'en voir quelques-uns au cours des mariages auxquels j'avais été convié avec mes parents, mais c'était bien la première fois que j'avais la possibilité d'y participer. Non pas qu'aucun garçon ne s'était présenté à moi, mais par un coup du sort, à chaque fois, j'avais été blessé et me trouvait donc dans l'impossibilité de me joindre à la danse. Comprenez donc ma joie de savoir que pour la première fois, ce ne serait pas le cas.

Ni une, ni deux, une fois l'annonce terminée, j'étais vite partie me trouver une tenue adéquate, qui ne soit pas trop serrée pour ne pas m'empêcher de danser, mais pas trop élancée pour ne pas avoir l'impression d'y flotter. De toute façon, en fouillant mes affaires, je m'aperçus rapidement que je n'avais pas pris mes robes larges. Je dus me reporter sur une tenue plus sobre qui faisait plus office de tenue de cérémonie que de robe de soirée, mais au vu de ce que j'avais à côté, c'était le mieux que j'avais. Au moins, elle me permettrait de danser sans problème.

Pour la coupe de cheveux, j'y passai quelques heures avant de me décider, m'arrêtant sur un carré avec un chignon sur le haut et une mèche sur le côté pour avoir une bonne vision tout en empêchant mes cheveux de voler dans tous les sens pendant la danse. Encore une fois, ce n'était pas le meilleur choix pour une raison, en tout cas si j'avais eu l'intention de passer pour la reine de la soirée, mais c'était de mon avis suffisant pour que les gens me laissent rentrer dans le château où se tiendrait le bal. Peut-être moins pour que quelqu'un m'accepte pour une danse, mais bon, je ne pouvais pas juger du goût des gens.

Avec la tenue et la coiffure, j'y ajoutai une paire d'escarpins récupérées de ma mère, tout noir avec un petit talon pour éviter d'être trop déséquilibrée. Avec ça, j'ajoutai la pochette bleue clair qui s'accordait assez bien avec le bleu de ma tenue, un simple coup de vernis aux ongles – préférant rester au maximum naturelle – et surtout le collier que m'avait remise ma mère avant de partir pour m'encourager pour l'année à venir, donnant un ensemble ma foi bien beau ! Satisfaite, je me trouvai donc prête pour la soirée, et je m'excitai de plus en plus à l'idée d'y être. Une fois le moment venue, je m'habillai, suivant ensuite un attroupement de Givralis pour ne pas me perdre. C'est que, malheureusement, je n'aurai pas l'occasion d'emmener Hortensia ou aucun des autres avec moi. Ce groupe de filles tombait donc à pic. Je pus ainsi atteindre le lieu de rendez-vous sans accrocs, un immense château de glace façonné en l'espace de quelques jours. Il était magnifique, j'en avais les yeux qui brillaient d'extase.

Malheureusement, c'est à partir de cet instant que mon excitation redescendit en flèche. Dans un premier temps, le groupe que j'avais suivi se dispersa sans prévenir. Dans un second temps, chaque fille alla trouver une autre personne, pour la grande majorité un garçon, qu'elle suivit pour entrer dans le bâtiment gelé après une rapide vérification des vigiles à l'entrée. C'est en voyant ça que je compris immédiatement mon erreur. J'aurais dû m'en douter pourtant … Mais voilà, je n'avais pu le réaliser qu'une fois en face des faits : il fallait un partenaire pour pouvoir entrer. En prenant conscience de cela, ce qu'il me restait de plaisir s'envola, ne laissant plus que du désespoir et de la tristesse, que je ne parvins même pas à exprimer. Je me contentai d'afficher un sourire de façade, fixant le château de glace d'un regard impassible.

J'ai été trop impulsive …

Petit à petit, mon sourire laissa enfin place à celui de la déprime, et après quelques derniers instants à contempler le château, je baissai la tête, amorçant un demi-tour pour retourner à la Pokemon Community, espérant au moins pouvoir fêter le Nouvel An avec mes compagnons … Pour peu que je ne me perde pas sur le chemin du retour.

Mé ?

Alors que j'allais quitter l'espèce de place qui faisait office de point d'entrée dans le château, une voix étrange m'interpella, me stoppant net dans ma marche. N'ayant rien de mieux à faire, je me tournai dans sa direction, levant les yeux vers l'origine de cette altercation. Aussitôt, j'écarquillai les yeux. Face à moi, me dépassant bien d'une tête, un homme qui devait bien avoir la trentaine me fixait du regard, cachant ses yeux derrière une paire de lunettes fumées dont la monture se perdait dans sa chevelure blanc comme la neige qui nous entourait. Il était sapé d'un costard à rayures noirs tout à fait impeccable et de mocassins en cuir tout aussi propres. Mais très vite, un autre point attira mon regard : sa carrure. Il était imposant, et nulle doute que derrière cette tenue, il y avait une musculature impressionnante. Par instinct, je me tâtai presque à lui toucher le ventre pour en avoir le cœur net. Je me contentai de glousser et de reculer par mesure de précaution.

Bon-bonsoir ? Qu'y a-t-il ?

Pour une raison qui m'échappait, peut-être son regard fixe et insondable – du fait des lunettes -, je n'étais pas tout à fait à l'aise avec cet inconnu. Que me voulait-il ? La réponse ne tarda pas à arriver, puisqu'il se mit à sourire en pointant du doigt le château de glace, puis en nous indiquant tous les deux avec l'autre main. Il n'y avait pas besoin d'être une tête pour comprendre ce qu'il voulait dire.

Tu veux que je sois ta partenaire pour entrer dans le château ?

L'inconnu hocha la tête pour approuver. Je me sentis soudainement gênée par la situation, retroussant instinctivement les lèvres pour faire part de mon embarras. Devais-je accepter ? L'idée de mener le bal avec un trentenaire ne me gênait pas en soi, mais serait-ce convenable ? Connaissant les filles du dortoir Givrali, il était bien possible que cela en fasse tout une histoire. Déjà qu'apparemment, ça semblait lancer des rumeurs sur un garçon de l'école qui sortirait avec une trentenaire, et qu'en plus, ça semblait bien bitcher sur lui – sans même connaître forcément l'identité de ce garçon -, nulle doute que ça risquait de me suivre quelques temps. Pour autant, je n'y voyais pas d'inconvénient.

Eh bien, pourquoi pas ?

Dans les faits, ça allait surtout me permettre de rentrer dans le château. Peut-être que lui aussi ? Aucune idée. En tout cas, ma réponse sembla l'exciter au plus haut point et, sans prévenir, il m'attrapa, me portant à bouts de bras comme les princesses de contes de fées. Aussitôt, je me mis à rougir, ne sachant comme réagir face à ça.

Oh, je … s'il vous plaît, je … vous …

Je tentai de bredouiller quelques mots, en vain. Son sourire imperturbable parvenait à m'empêcher de me ressaisir. J'abandonnai finalement l'idée de le faire me reposer, me disant qu'il finirait par le faire une fois à l'intérieur. L'appel du buffet serait sans aucun doute trop fort. Une autre pensée me vint à la place.

Au fait, comment vous appelez-vous ?

Sur mes mots, l'inconnu s'arrêta immédiatement, semblant se crisper. Son sourire s'effaça, laissant entrevoir un étrange sentiment de peur. Surprise, je n'eus malheureusement pas le temps d'y réagir que l'homme lâcha un de ses bras, me tenant toujours de l'autre à mon grand étonnement, et fouilla dans sa poche pour en sortir une petite plaque portant une inscription. « ENRUT ». Le prénom avait quelque chose de particulier, et c'est le prononçant dans ma tête que je compris, ce qui me fit lâcher un petit rire amusé que je retins un maximum pour ne pas froisser l'homme.

J'imagine que je n'ai pas besoin de connaître votre nom. Soit ! Dans ce cas, moi c'est Camille !

Le sourire du trentenaire s'élargit à l'entente de mon prénom, mais il n'y répondit pas. J'en vins à me demander s'il n'était pas muet. Je n'eus une fois encore pas le temps d'y réfléchir qu'il me porta de nouveau avec ses deux bras, se dirigeant sans tarder vers l'entrée du château. Une fois dans la petite queue de gens cherchant à entrer, je lui demandai d'un mouvement de me reposer par terre, ce qu'il fit à contrecœur. Je trouvai sa réaction amusante et gonflai les joues pour jouer la fille énervée. La réaction d'Enrut ne se fit pas prier et il commença à se montrer embarrassé. Il m'offrit subitement un câlin, comme pour se faire pardonner, et me fit sursauter, lui étant tourner le dos pour accentuer l'émotion que je jouais. Je manquai de le gifler en retour, mais en voyant son sourire prendre un air de plus en plus dépité, je compris qu'il n'avait pas voulu me faire peur – évidemment.

Bon … Ce n'est pas grave.

En lui disant cela, je sentis que j'avais retrouvé l'aisance oral que j'avais avant, et que l'homme n'avait plus autant cette figure impressionnante qu'il y a quelques minutes. C'était comme s'il devenait de plus en plus niais et bête avec les minutes, abandonnant ce côté sérieux et imposant qu'il dégageait quand il était venu me voir. Cela me rendait confuse. Mais ça avait un étrange côté charmant aussi, aussi je me contentai de me dire que ce n'était pas problématique et je me concentrai plutôt sur la queue, laissant Enrut revenir de lui-même dans la queue avec moi.

Arrivant au niveau des vigiles, le trentenaire attrapa mon bras et l'entoura du sien, visiblement pour montrer que j'étais avec lui. L'un des homme s'approcha de nous deux et nous tâta rapidement, s'assurant visiblement que nous ne cachions rien de dangereux. Ceci fait, il s'écarta, nous invitant à entrer à l'intérieur pour profiter de la soirée.

Merci à vous, bonne soirée !

Heureuse, j'affichai un large sourire tandis que nous pénétrions à l'intérieur, surveillés de près par les deux Démolosse déguisés en casse-noisette et servant visiblement de gardes, rejoignant rapidement une grande salle où de nombreuses personnes, adultes comme élèves, s'étaient déjà rassemblées. Sur les côtés, de grandes tables étaient disposés, remplies de divers petits plats n'attendant que d'être dégustés. J'en salivai d'avance ! Mais quelque chose m'intriguait encore : tout autour de la grande salle, et visiblement accessible depuis les couloirs après l'entrée, de nombreuses petites salles étaient disposés. Il semblait y en avoir un sacré nombre. Je n'avais qu'une envie dans l'immédiat, c'était d'aller voir cela de plus près.

Vous comptez rester avec moi ou bien je peux vous laisser ?

C'est que je ne savais toujours pas au final si Enrut avait seulement eu pour but d'entrer à l'intérieur en s'aidant de ma présence, ou bien s'il comptait passer ce bal à mes côtés. La réponse ne tarda pas à arriver, puisqu'il lâcha mon bras avant de faire une bouche en cul de poule suivi d'un grand sourire à mon égard pour ensuite se diriger vers les fameux salons en m'invitant à le suivre. Soupirant, comprenant également qu'il n'était finalement pas très intelligent – il était visiblement de ceux dont on disait qu'ils avaient plus de muscle que de cerveau -, je le suivis tout de même, son large sourire niais parvenant à me convaincre que malgré tout, il pouvait être sympa de passer la soirée avec lui.

Est-ce qu'il s'agissait là d'une grave erreur de ma part ?
Je le saurai d'ici peu de temps …

résumé:
 
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 58
Jetons : 942
Points d'Expériences : 1762
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mer 8 Jan - 1:23
Une pointe de stress montait graduellement le long de l’échine du stratège. Lui qui était habitué à calculer les choses de sorte à ce qu’elles se passent bien, se retrouvait dans une situation où un rien pouvait venir tout faire capoter. Heureusement qu’à ses côtés se dressait l’unique personne en qui Paul avait une confiance aveugle : Sirius. Comme toujours, le coordinateur proposait une idée douteuse à laquelle Paul finissait par concéder, forcé de constater que son ami savait sûrement mieux que lui-même ce qui était bon pour lui. Ainsi, il s’avala sa première flûte cul sec. L’alcool ne lui monta pas immédiatement à la tête, mais il eut un drôle d’arrière-goût.

- Célibataire, ça c’est certain… Par contre, parle pour toi, je suis loin d’être un beau gosse. Le garçon regarda sa flûte vide et la désagréable sensation qu’il avait dans la gorge. Ce n’était pas la première fois qu’il buvait cul sec, mais il avait le pressentiment que cet alcool ne devait pas se boire ainsi, ni que cette méthode serait la plus efficace pour passer une bonne soirée. Cependant, il avait promis d’écouter son frère de cœur et de s’amuser sans arrière-pensée, alors il se contenta d’une simple remarque. Tu es sûr que nous enfiler autant de verre est une bonne idée ? Je veux dire…  Je ne vois pas en quoi ça va nous aider pour attirer quelqu’un.

Innocent ! Ne voyais-tu donc pas que tout cela n’avait pour seul but que de te rendre plus docile, plus apte à te lancer dans la foule et te trouver une partenaire de soirée et potentiellement plus encore ? A moins que tu ne le saches et ne veuilles l’admettre ? Au fond, tu savais qu’importe ce que tu dirais, cela ne changerait rien au plan de Sirius qui avait minutieusement préparé son coup.

Puis il la vit.

A demi-masquée par les invités qui venaient se servir au buffet, Paul vit la plus belle créature qui se promenait en ces lieux. Il resta subjugué une micro seconde avant de détourner le regard. Était-ce l’alcool qui parlait déjà ou était-il encore troublé par elle ? Il ne put s’empêcher de lui jeter un second regard furtif. Qu’importait sa beauté naturelle, elle était extrêmement élégante dans sa robe noire de soirée. Ses bijoux apportaient une touche féminine très appréciable et sa chevelure… Oui, sa chevelure était si… Paul se tourna vers Sirius, croisa son regard et attrapa la flûte que son broloc tenait entre ses doigts pour la boire cul sec sans son aval. Il devint tout rouge par un mélange d’émotions qui le submergeaient et plaqua le verre sur la table avant de s’écrier à son camarade :

- Un autre ! Aussitôt dit, aussitôt fait. Paul se retrouva avec un troisième verre entre les mains, qu’il but une fois n’est pas coutume d’une traite ! Sans s’en rendre compte, les verres s’enchaînèrent bien plus vite que Sirius et Paul l’avaient pensé. Bientôt, le Noctali déposait son cinquième verre sur la table, sentant enfin les effets de l’alcool. Juste assez pour briser toute inhibition de son être. Pfiouuu, c’est fou comme j’avais soif. Bonne idée Sisi, je ne me suis jamais senti aussi bien. Je pense que je pourrais aborder n’importe qui dans cette pièce ou dans une autre. D’ailleurs, qu’est-ce que tu penses de la demoiselle là-bas ? Mouais, bof. Plutôt celle-là ? Attends non… Celle… Alors que Paul allait pointer une magnifique pouce, son doigt changea de direction en suivant son regard qui s’était soudainement arrêté sur une fille pleine de vie. -là… Finit-il sa phrase. Oui, j’aimerais lui parler. Tu viens ?

Habituellement, c’était Sisi qui prenait les devants, mais la magie de l’alcool avait l’air d’avoir particulièrement bien fonctionné sur Paul. En même temps, il n’était pas allé de main morte sur la boisson. Sisi lui fit tout de même marquer un temps d’arrêt pour reprendre les choses en main et vérifier que tout était nickel. C’était lui le patron, ce serait donc lui qui donnerait le top. A cet instant précis, Paul avait occulté la présence de Miriam de sa mémoire, ainsi que tous les soucis que cela pouvait comporter. Seulement serait-il vraiment prêt à passer à autre chose ?


HRP:
 


Moodboard:
 
Marie Frostheart
Marie Frostheart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 22 ans
Niveau : 14
Jetons : 324
Points d'Expériences : 280
Adulte Petite Main
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mer 8 Jan - 11:44
-QUOI ? Tu es sérieux là ?
-Marie je suis désolé…mais ce projet est vraiment important et je dois y assister.
-Mais tu m’avais promis que cette fois on pourrait faire quelques choses ensemble !

Le regard rouge sang de la Frostheart oscillait entre tristesse et colère profonde, est-ce qu’il était sérieusement en train de faire ça ? Est-ce que John annulait encore une fois l’une de leur sortie ? La réponse est oui, et malheureusement ça ne convient pas à la rose. Combien de fois il lui a fait le coup ? Beaucoup trop. En plus il la regarde avec ce regard désolé, ce regard qui sait qu’il fait une erreur, mais qui la fait quand même.

Mais cette fois…

C’est la fois de trop, Marie n’a pas l’intention de le laisser passer. C’est les joues rouges de colère que Marie explose littéralement.

-NON JOHN IL Y EN A MARRE ! J’EN AI ASSEZ QUE TU FASSES PASSER TON BOULOT AVANT MOI ! J’EXISTE BORDEL ? IL FAUT QUE JE ME TRANSFORME EN FORMULE CHIMIQUE POUR QUE TU T’INTERESSE A MOI ?

-Non chérie je…
-JE NE VEUX MEME PAS T’ENTENDRE. TU VEUX ALLER BOSSER, VAS BOSSER, MAIS MOI JE VAIS ALLER M’AMUSER.

Et sans lui laisser le temps de répondre, la rose prend son manteau et sort de la maison telle une furie, ses pokémons derrière elle. C’est la première fois que Marie s’énerve ainsi sur John, mais il faut dire qu’il l’a bien cherché. Il la plante pour le nouvel an, a même pas une heure de la fête, faisant passer son travail avant  elle. La rose se sent très seul en ce moment, et tout son corps est frigorifié, mais pas question de faire demi-tour. Il ne veut pas venir avec elle, très bien, ce n’est pas ça qui allait l’empêcher de s’amuser ce soir.

Malheureusement pour la rose, la nuit est plus froide qu’elle ne l’avait pensé, et malgré sa grosse veste, elle n’arrive pas à se réchauffer. Un flash lumineux émane alors de l’une des pokéball de la rose, laissant apparaitre la grande Altaria qui ne perd pas une seule seconde pour entourer sa dresseuse de ses bras cotonneux. La rose ressert sa prise sur les ailes de coton, un fin sourire aux lèvres.

-Merci Nuage.
-Tariaaaa

C’est donc avec cette protection contre le froid supplémentaire que l’ex-coordinatrice se met en marche. Elle sent aussi la présence de sa fidèle Majaspic, qui ne la quitte pas d’une semelle. Etrangement Marie pensait que sa starter allait lui faire des remontrance à cause de cette dispute, car certes la rose est la personne la plus importante aux yeux de la pokémon Plante. Mais cette dernière tient à ce que sa dresseuse préserve son couple au maximum, Majesty a mis beaucoup de temps à accepter John, mais elle l’a bien accepté. Peut-être que le comportement du scientifique commence à énervé la Majaspic, et qu’elle est contente que sa dresseuse se rebelle un peu, histoire de ne pas être malheureuse.

Maintenant que la rose y pense, le comportement de son fiancé n’est pas sans lui rappeler celui de son père. Toujours obsédé par le travail, il en a clairement oublié sa famille…jusqu’à arriver à son idée stupide de tous les abandonner…Est-ce que John pourrait arriver à cette extrémité ? Est-ce qu’il pourrait l’abandonner elle aussi pour ses recherches ? C’est peut-être pour ça que Marie n’en peut plus, tout ceci lui rappelle le la catastrophe qu’a été sa famille.

Sans s’en rendre compte, la jeune femme arrive au niveau de la montagne enneigée, devant ce splendide palais de glace digne d’un célèbre Disney. C’est tellement romantique, que Marie s’en une nouvelle pointe de colère prendre possession d’elle. Pourquoi John fait-il passer son travail avant elle, ils manquent tellement de chose ensemble.

La rose suit le fil de personne qui rentre dans le bâtiment, repérant rapidement sa petite sœur avec tous ces pokémon feu. Mais un détail parvient aux oreilles de la jeune femme : il faut être en couple pour rentrer…Génial, John non seulement d’avoir causé leur première dispute de couple, il lui gâche complètement la soirée !

Manquait plus que ça, la rose n’a plus qu’à trouver quelqu’un pour l’accompagner… Son regard balaye les personnes qui attendent devant le palais de glace, et elle constate qu’ils sont assez nombreux à ne pas avoir de partenaire pour passer la sécurité. Soudain, le regard sang de l’ex-coordinatrice se pose sur une jeune fille…un jeune fille qu’elle connait plutôt bien, et qui semble complètement perdue dans cette foule. Sans perdre de temps, la rose s’avance vers elle le sourire aux lèvres.

-Bonjour Lissa, Majesté, ça faisait longtemps. Comment allez-vous ?

Il s’agit de la jeune fille qui a échangé son corps avec celui de son petit pokémon, lors de l’incident avec de Permucoeur. Marie c’était retrouvé dans le corps de sa Majaspic, et c’était une expérience assez drôle, sauf pour certaine personne.

-Toi aussi tu es toute seule ? Est-ce que tu voudrais rentrer avec moi ? Si tu ne veux pas passer la soirée avec moi, au moins on pourra être à l’intérieur ?


En voyant ce drôle de duo, les gens penseront que ce sont deux sœurs qui rentrent dans le palais de glace…au moins Marie à une petite chance de passer la soirée en bonne compagnie.


Hrp:
 
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2387
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mer 8 Jan - 12:35
‘’Comment ça, ‘’non’’ ?’’

‘’Comme ça : Non’’

‘’...Et ?’’

‘’J’ai répondu à ta question, il me semble.’’

‘’Et c’est tout ? Vous allez juste me laisser en plan et pas m’en dire plus ?’’

‘’Qu’est-ce que tu veux que je te dise de plus, mon garçon. Moi, on m’a dit ‘’Pas de partenaire, pas d’entrée’’. Après, je fais mon boulot et je réfléchis pas.’’

‘’Ça, j’veux bien le croire…’’

‘’Pardon ?’’

‘’Rien, rien...Pfff.’’

Après avoir dégoté un costard, réussi à enfermer Sol dans mon placard pour la soirée et m’être farci la montée à pattes jusqu’à un plateau perdu du mont Skiddo (T’as aucune pitié, amigo, y’avais même des traineaux gratuits !), j’attendais juste une soirée pour me vider la tête...Tout ça pour rien. Avec le recul, ça expliquerait sans doute pourquoi tout le monde parlait que de ses ‘’partenaires’’ potentiels pendant les derniers jours. Ou encore, pourquoi Andreas a littéralement inondé les couloirs dans lesquels il passait, sous des paillettes de la taille de mon poing.
Alors, pour ma défense, j’ai pas exactement pu me tenir au courant des actualités d’Adala depuis trois bonnes semaines : entre les préparatifs pour l’examen sur Koba, les tests écrits et la ‘’petite’’ période de récupération post-mission (C’est super pratique les manches longues, ça cache bien les traces de griffes), Adala aurait pu couler dans l’océan que j’aurais probablement été le dernier au courant.
Mais là, ça tombe super mal...ET JE VOUS PARLE MÊME PAS DU BUFFET GRATUIT ! Toujours en attente des résultats de cet examen (qui est, pour rappel, l’unes des étapes-clé, si je veux intégrer la Fédération sans me farcir trois ans de formation supplémentaires…), y’a aucune chance que je rentre dans ma chambre pour déprimer toute la soirée !
Si j’avais su, j’aurais demandé à Nico de m’accompagner (Ah, ah, ah…), tiens !

‘’Je raterai pas un truc pareil. T’en es, amigo ?’’

...Tu pourrais au moins m’épargner cette aura blasée. Une telle concentration d’humains surexcités au même endroit, ce n’est pas exactement ce que mon starter considère comme une expérience plaisante. Néanmoins, avec autant de dresseurs rassemblés au même endroit, il espère peut-être trouver de quoi entamer la nouvelle année sur des chapeaux de roue (Qui a dit Caroline ?). Quand à la seconde membre de notre expédition, la seule chose qui l’intéresse, c’est de pouvoir remplir le trou noir qui lui sert d’estomac...En même temps, dire ‘’buffet gratuit géant’’ devant Neaki, qu’est-ce que j’espérais ?
En attendant, puisque la porte d’entrée nous est interdite, on passe à la phase 2 : en glace ou en pierre, les murs d’un château, ça a toujours des tas d’aspérités et une fois à l’intérieur, on pourra…

‘’...!’’

Cette sensation.
Comme si l’univers tout entier venait de s’éteindre, tandis qu’un concert de hurlements d’outre-tombe résonne dans le lointain.
Comme si mon corps était plongé dans un bain glacé et incapable du moindre mouvement.
Comme si j’avais ouvert un frigo pour découvrir que Ginji était passé par là avant moi.
Bref...Comme si une catastrophe d’ampleur galactique, s’apprêtait à me tomber dessus.

Calme-toi et respire.
C’est sans doute une fausse alerte. La nouvelle année approche, même Arceus doit être en train de s’enfiler des petits-fours, à moitié bourré sur son nuage. Il ne peut pas avoir gardé une carte en réserve, spécifiquement pour cette occasion, hein ?

‘’CAELLLLLLLL, COMMENT TU ME SAUVES LA VIE !’’

‘’OUAH ! Euh...Salut Kaeko ?’’

*Bip, bip, bip*

(Il va capter)

*Bip, bip, bip*

(Non, j’vous jure, faut juste que ça atteigne le cerveau.)

*Bip, bip, TING*

‘’...KAEKO ?! DEPUIS QUAND T’ES RENTRÉE ?’’

(Ah ben, qu’est-ce que je disais.)

Trop surpris pour réussir à en placer une, je capte vaguement deux choses: premièrement KAEKO EST DE RETOUR...et accessoirement, elle vient de me demander de l’accompagner à un bal, mais ça, c’est pas le plus choquant, étrangement. J’vous signale qu’on parle de la seule Mentali à ma connaissance, qui a été capable de sortir avec Seth et de se dire que c’était sans risque.
Petit check-up pour vérifier qu’elle ne flotte pas au-dessus du sol...C’est bon, ce n’est pas une apparition venue me hanter. Et ça, c’est...TROP...génial !

‘’Alors, on va avoir un p’tit problème parce que j’aurais aussi un énorme service à te demander...C’est de m'accompagner aussi, parce qu’on peut pas entrer avec Lucki.
J’vais avoir MAX de questions pour toi, amiga, t’es prévenue. Mais ça attendra qu’on ai piqué un plateau de trucs à grignoter !


*Glumps*

Ça avait bien commencé hein. Je retrouve une amie perdue de vue, j’vais pouvoir entrer à la fête, le buffet me tends les bras, joli combo. mais quand mon regard s’arrête sur une silhouette vaporeuse et souriante, qui m’est désagréablement familière...puis une autre…

‘’...Hey, ce serait pas O...mega ? et...grfmblz’’

Je n’aurais même pas l’occasion d’entendre Lucki facepalmer brusquement, tandis que le palais scintillant, les invités alentours et  l’univers en général commence à devenir trouble.
Excusez-moi, je reviens..

*SBUNK*

****************************
‘’Ouah !’’

Deux couples se retournent dans ma direction, mais pour le moment, c’est le cadet de mes soucis. Deux questions : comment est-ce que je suis arrivé dans cette grande salle richement décorée et surtout OU SONT LES DEUX ABOMINATIONS SPECTRALES ?
Subitement, un verre au contenu non identifié vient envahir mon champ de vision et en redressant la tête, je constate qu’une Mentali légèrement hilare a eu la gentillesse de m’éviter un évanouissement façon crêpe glacée.
Après m’être redressé, je lui adresse un regard d’excuse, en acceptant ce qu’elle me tend.

‘’J’ai l’air malin, tiens...Désolé, j’ai toujours du mal quand y’a des types Spectres à proximité.’’

*chomp, chomp, chomp*

Comme pour saluer lmon retour parmi les vivants, une silhouette rondouillarde, posée sur une table proche, agite vaguement la patte avant de revenir à son casse-dalles. Merci du soutien, Neaki, ça fait plaisir. Imitant la Sabelette d’Alola, je remplis rapidement deux assiettes, avant de les poser à portée de main. Le temps de faire passer quelques canapés (18, très exactement) et je retrouve assez de couleurs pour aviser l’état des lieux : la salle commence doucement à se remplir et pour l’instant, le coin où Kaeko a réussi à m’entrainer est assez isolé pour que nous soyons tranquille pour un petit moment. L’occasion parfaite pour le petit demi-million de questions qui me viennent !

‘’*Miom* Alors ? Qu’est-ce que t’as fait pendant tout ce temps, amiga ? T’as des nouvelles des autres ? Et surtout, comment t’es arrivé sur Adala, toi ?’’

Première salve, mais l’essentiel est là.
Par contre, y’a un truc qui a changé chez elle...Lucki me dirait sans doute de faire plus attention à son aura, que ça vient sûrement de ça, mais je sais pas. Quand je la regarde, là tout de suite, c’est pas comme avant : elle est toujours aussi ‘’Kaeko’’, impossible de la confondre avec quelqu’un d’autre. Et en même temps...

D’ailleurs, parlant de Lucki, où est-ce qu’il est encore passé ?

HRP:
 


Event #2 - Valse Glacée 1529618029-cael
Event #2 - Valse Glacée Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Angel Thomas
Angel Thomas
Région d'origine : Adala
Âge : 15 ans
Niveau : 15
Jetons : 467
Points d'Expériences : 254
Pokeathlète Agent
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mer 8 Jan - 14:06


Ca va bientôt faire un an que je suis à l'académie. Je ne pensais pas que ça passerait aussi vite.. Et il s'en est passé des choses ! Je me suis fais des potes, j'ai revu mon cousin, j'ai enfin trouvé ce que je souhaitais faire plus tard, j'ai cinq pokémons incroyables qui partagent ma vie et un sixième qui attend d'éclore. Non, très honnêtement, 2019 a été une année de réussite pour moi. J'espère que 2020 sera encore mieux. Et quoi de mieux que de commencer terminer l'année avec ses amis ? Surtout avec elle. Premier arrivé, premier servi. Lorsque j'ai entendu parler d'un bal, j'ai sauté sur l'occasion pour directement proposer à Ranya d'y aller ensemble. Parce que si je ne l'avais pas fait, Thésée aurait sûrement pris ma place et y aller avec ma petite sœur.. La honte, quoi. Le roux y va avec un pote de Ranya du coup, qui a petit à petit intégré notre trio, Nico, il est cool. Pour cette occasion, j'ai ressorti mon costume-cravate que ma mère m'avait acheté pour un mariage d'amis de la famille. J'ai pris environ une heure pour comprendre comment on faisait un nœud de cravate en regardant des tutos sur PokéTube, mais j'ai finis par y arriver ! Une légère touche de gel pour dompter mes cheveux qui deviennent de plus en plus long, du parfum et le tour est joué ! Oui, j'ai comme ambition d'avoir les cheveux longs... Thésée et Ranya vont probablement se foutre de ma gueule, mais je m'en tape. Cet effet surfer, ça va faire craquer toutes les nanas, ils en seront jaloux.

Je sors du dortoir Noctali, laissant mes pokémons à l'académie pour éviter la moindre catastrophe. Il n'y a que Zoroark qui est de sorti, il a décidé de se rendre à la fête en mission infiltré. Grand bien lui fasse, je sais qu'il ne fera pas de connerie. J'atteins l'entrée de l'académie où Ranya m'attendait. Je suis un peu stressé à l'idée d'aller à cette fête. Il y aura ma mère, Marc, ma petite sœur, mais aussi mes anciens camarades de l'AES, Bouddha, et mes potes. J'ai l'impression que toute ma vie et ses acteurs vont être concentré dans un seul et même endroit, et c'est assez stressant.

« Bah écoute, fallait bien que je ressorte ce costume un jour, si non, j'le mets jamais. Mais t'inquiètes, t'es belle un peu. »

Ouais, j'aime pas faire de compliment, surtout à Ranya. J'ai pas envie qu'elle prenne la grosse tête. Surtout qu'elle est super mignonne habillée comme ça et qu'elle n'a largement rien à envier aux autres nanas.

« Je comptais pas t'aider à marcher ni à t'ouvrir les portes, t'en fais pas, tu te débrouilles, flemme. »

On continue de discuter, ou de s'embrouiller, comme à notre habitude tout en se dirigeant vers ce fameux palais de glace. On rentre assez rapidement à l'intérieur, découvrant l'endroit qui -on ne va pas se mentir- en jette un maaax. C'est grave beau. Je balaye la salle du regard, y'a déjà pas mal de monde. Je repère Marc, ma mère et Amandine. J'irais probablement leur faire un léger coucou plus tard. Enfin plus tard, je n'en sais rien, vu ce que Ranya vient de proposer. Pire idée, vraiment, très mauvaise, on le sait tous. C'est bien évidemment pour cette raison que j'accepte. Parce que faire des bêtises, c'est marrant.

« Bah go. C'est parti. »

Je capte directement où se trouve le buffet et l'endroit des boissons. Je fais un mouvement de tête à Ranya en affichant un grand sourire avant de m'élancer à grand pas pour atteindre l'immense table. J'attrape de coupe pour en donner une à la blonde avant d'avancer la mienne pour trinquer.

« Que le meilleur gagne. »

Je bois une grosse gorgée, la moité de mon verre se vide avant de tirer la tête. Je ne sais pas trop ce que c'est, du champagne probablement. C'est pas bon. Mais bon, c'est toujours ça de pris. Je prends une deuxième gorgée pour le finir complètement avant de reposer la coupe sur la table.

« Y'a des serveurs qui se baladent dans la salle pour donner des coupes. Faut qu'on aille les voir un par un sans aller voir deux fois le même. Comme ça, à nous les coupes. »

J'élabore déjà une stratégie dans ma tête. Il faut aller vers ceux qui ont l'air les plus hostiles en premier, puis les plus sympa en dernier. Il ne faut pas aller voir un qui est trop proche d'un autre qu'on aurait vu. Ouais, ça va le faire. Je dois aussi surveiller ma mère, si elle me voit avec une coupe, puis une autre, et encore une autre, elle va me trucider. Bref, je sens que ça va être hilarant.

hrp:
 

©BBDragon
Quitterie Aédé
Quitterie Aédé
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 11
Jetons : 942
Points d'Expériences : 164
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mer 8 Jan - 15:00


Premier nouvel an que je ne passe pas avec mon père dans le canapé à boire une bière devant un match de foot. Il me manque parfois, mais je suis bien mieux ici qu'à Unys. En réalité, je pensais que j'allais passer mon premier nouvel an sur Adala avec mes pokémons, tranquillement, peut-être avec quelques amis, quelque chose de chill. Mais je n'avais pas prévu que l'île organise quelque chose d'aussi grandiose. Un bal dans un palais de glace. Je me suis donc résigné à y aller, pousser par Blue et mes pokémons.

La première difficulté pour moi a été de trouver une tenue. Je n'ai pas de robe, je déteste ça. J'ai donc opté pour une chemise, un pantalon droit et une veste de costume qu'Olga m'avait offert sans vraiment de raison. J'ai quand même fait l'effort de mettre des escarpins en m'entraînant pendant plusieurs heures à les porter et à marcher avec, parce que c'est super dur en fait ! Et ça fait mal, cette merde. Mais bon. Pour une touche de.. fantaisie ? J'ai laissé mes cheveux détachés et j'ai mis une couronne de fleurs confectionné par ma Farfaduvet. Et me voilà fin prête. Cabriolaine et Bulbizarre ont décidé de rester dans ma chambre pour surveiller les deux œufs que j'ai reçu à Noël, un de la part du Collectionneur et l'autre de Bouddha. Il n'y aura que Clochette avec moi ce soir.

Je leur dis au revoir avant de sortir de la chambre avec la type fée. Je quitte le dortoir et sors de l'académie. J'envoie un message à Bouddha pour dire que je viens de partir. On s'est donné rendez-vous avec Blue devant le château. Lorsque j'arrive sur place, je suis éblouie par la beauté du bâtiment. J'ai hâte de savoir ce que cela donne à l'intérieur. Je me pose dans un coin en attendant l'arrivée de mes deux amis. Mais je tilt quelque chose qui risque de poser problème: tout le monde rentre deux par deux. Dire que l'on vient en trouple, ça ne passe pas ? Ça craint.

« Hey, Kiki, tu vas bien ? »

Cette voix enjouée, ça ne peut être qu'Alyssa. Je me retourne et vois arriver vers moi la blonde dans une longue robe pastel. Elle est magnifique. Elle s'avance pour me faire une légère étreinte.

« Ça va et toi ? Tu es sublime dans ta robe. »

Elle s'incline légèrement.

« Merci, et oui, je vais bien. T'es pas mal non plus dans ton costume, c'est claaaasse. Tu attends quelqu'un ? » demande-t-elle en me faisant un clin d'oeil malicieux.

Sa curiosité ne l'a toujours pas quitté, ce qui a le don de me faire rire.

« Oui, j'attends deux amis. Mais d'après ce que j'ai compris, il faut entrer par deux, donc je ne sais pas vraiment comment on va se débrouiller.. »

Aly secoue la main.

« Bwarf, je m'étais dégoté un cavalier random pas ouf, je peux le lâcher pour entrer avec toi ou un de tes potes, t'inquiète. »

Je soupire de soulagement.

« Ça te dérange pas ? »

Elle secoue la tête.

« Non, t'inquiète. Ils arrivent bientôt ? »

Je regarde mon iPok avant d'hocher la tête.

« Ils ne devraient pas tarder. »

Je suis sûre que Blue et elle vont très bien s'entendre, en plus.

hrp:
 

©BBDragon
Ranya Iluzion
Ranya Iluzion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 21
Jetons : 27
Points d'Expériences : 711
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   Mer 8 Jan - 15:49



Valse glacée
Il n’y a pas à dire, le lieu choisit par la mairie en jette, littéralement. On se croirait dans ces espèces de château en cristal des contes enchantés pour enfant.  Même si tout est complètement artificiel, le château dégage une certaine aura qui a de quoi impressionner, particulièrement au moment du passage des portes. La blonde ne pouvait s’empêcher de lever la tête de d’observer dans ses moindres recoins la construction, oubliant complètement la présence de son cavalier. Bien qu’ils soient venus tous les deux, les adolescents l’ont plus fait pour respecter les contraintes de la soirée que pour s’afficher en véritable duo. De toute façon, Ranya était a peu près sur que le garçon n’aurait pas su enchainer deux pas de danse crédible sur la piste. De quoi ridiculiser la grande Iluzion sur scène devant toute l’île. Non merci.

C’est pour ça qu’un jeu d’alcool est rapidement apparu comme une solution beaucoup plus amusante pour occuper cette soirée. Evidemment, le défi était d’autant plus compliqué pour eux car ils n’ont que 15 ans respectivement. Les serveurs ne leur donneront jamais de l’alcool directement, ils sont trop jeunes pour ça. Il va donc falloir mettre en place des stratégies pour contrer cet obstacle pour récupérer les coupes sans se faire griller. Le Noctali, en bon joueur, accompagne la jeune scientifique jusqu’à une grande table où des verres de champagne ont été laissés sans surveillance. Les deux descendent rapidement le liquide alcoolisé avant de reposer leur verre sur la table. Rien à voir avec ce que la jeune fille a bu la dernière fois avec Salomé, pas forcément très bon, mais ça fait le travail.

Comment s’est finit la soirée alcoolisée avec Salomé déjà ?

Il faudrait même éviter qu’il nous voie ! Si les profs voient qu’on s’amuse à piquer des verres alors qu’on est mineur il risque de mettre fin à notre petit défi trop vite. Il faut qu’on ait plus d’imagination pour réussir à boire. Et obligation de revenir voir l’autre avec les verres pour confirmer les points, sinon c’est de la triche. Je te laisse, ma stratégie est toute trouvée pour te battre.


La blonde adresse un signe de main au Noctali avant de disparaitre dans la foule. Pour l’instant, elle va laisser de côté les serveurs. Ce sont des solutions faciles pour obtenir quelques verres, alors autant les garder pour plus tard dans la soirée. Si sa mémoire ne la trompe pas, elle a cru apercevoir deux personnes dans la soirée qui pourraient bien lui permettre de gagner. Quelques sourires tactiques, quelques courbettes, et la voilà juste à côté des deux Noctalis les plus âgés du dortoir qu’elle connait, à savoir Sirius et Paul. Même si elle considère encore Sirius comme son meilleur ennemi, elle n’a pas trop de problème à lui parler, surtout qu’il est accompagné de Paul. Et puis tout est bon pour gagner.

Salut les gars ! On est pas encore en 2020 donc je vous dis pas bonne année mais vous avez compris l’idée. Qu’est-ce que vous buvez ? Ça a l’air bon vu le nombre de verre que vous avez pris. Je peux gouter ? S’il vous plaiiiiit.

En quelques coups d’œil, la danseuse avait bien compris que les garçons n’en étaient pas à leur premier verre, particulièrement Sirius qui a l’air d’avoir envie de passer une bonne soirée, alcoolisée bien sûr. De quoi amuser Ranya mais aussi lui offrir une excellente opportunité de marquer des points. Encore quelques sourires et la voilà avec une coupe dans les mains. Visiblement ce n’est pas tout à fait le même alcool que tout à l’heure, mais la jeune fille ne s’y connait pas assez pour en juger de la réelle qualité. Tout ce qu’elle peut faire, c’est finir son verre et juger très fort les deux Noctalis chez qui les effets de l’alcool commencent légèrement à se voir. Après avoir reposé sur la table son verre, la scientifique adresse encore quelques mots au coordinateur, histoire de creuser l’écart avec Angel, probablement en retard sur elle.

Il y a moyen que tu m’en attrapes deux autres Sirius s’il te plait ? C’est pas pour moi mais pour des amis.

Le petit sourire et l’état déjà avancé de Sirius suffisent complètement pour qu’elle obtienne ce qu’elle veut. Deux nouvelles coupes pleines. Un signe de main et la voilà à nouveau disparu pour rejoindre Angel, revenu non loin de la table du buffet. Fière d’elle, Ranya lui adresse un petit sourire mesquin avant d’ajouter.

Et hop trois points pour moi. J’ai bu une coupe avec Sirius et Paul, et ils m’ont en donné deux autres. Moi j’appelle ça un combo, je mérite un bonus de deux points pour avoir réussi à soudoyer des majeurs. Allez je suis bonne joueuse prends en un. Après tout j’ai certes un défi à gagner mais si tu es trop loin de moi ce n’est pas marrant.


Résumé:
 

©️BBDragon
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #2 - Valse Glacée   
Event #2 - Valse Glacée
Page 1 sur 7
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :