Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Henry Reece
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7409-503-henry-reece-la-liqueur-ne-suffit-plus-termine-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7481-henry-reece-aquali
Icon : --
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 28 ans
Niveau : 25
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 674
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1372
674
pokemon
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1372
674
Henry Reece
est un Adulte Barman accompli
Il est tard. Exceptionnellement le bar est ouvert, mais vide. Tu attends la venue d’une personne un peu particulière. Tu es au comptoir, un verre de liqueur à côté, clope au bec alors que tu tires une latte. Tu n’aimes pas que l’on tarde dans le paiement des services que tu fournis. Plus le temps passe, plus les intérêts croissent jusqu’à un certain seuil de non retour et tu n’apprécies pas utiliser de l’essence et en même temps ton Pyrax. Ce dernier est posé sur une table, dormant d’un seul œil, toujours attentif à ce qui pourrait se produire. Tu sais très bien qu’à l’arrivée du protagoniste de ce soir, il s’éveillera rapidement pour revenir à tes côtés.

Toutes les tables sont bien rangées, le parquet brille tout comme les vitres. Un air de Jazz passe paisiblement dans la pièce avec une lumière qui éclaire moyennement l’établissement. Ce soir, exceptionnellement, pas de combats. Les affaires les plus urgentes sont a régler. Tu n’as pas sollicité Edward ou Elizabeth, lorsqu’il s’agit du commerce de ta liqueur, tu règles ça seul dans la mesure du possible.

Il s’agit de rembourser des liqueurs « Dybbol » conçues pour stimuler les capacités athlétiques des pokémons qui en boive. Dans ce cas précis, il s’agissait de stimuler le pokémon d’une petite qui concours aux courses aériennes. Tu ne connais pas la petite, tu sais simplement que son manager est venir quérir ton aide à cause d’une boulette. Les prix étaient convenus avec une date de remboursement. Pourtant le jour venu de payer, rien. Personne. Nul n’ose imaginer cette rage naissance en toi à cause d’un retard de paiement, les gens sans paroles étaient lamentables. S’il voulait te voler il aurait pu s’y prendre d’une meilleure manière. Pourtant nul ne peut se moquer des Reece sans en payer les conséquences.

La porte s’ouvre.

Tu espères trouver une personne, mais non, il s’agit de ton adorable Mygavolt qui vient à toi avec un carton enroulé de ses fils électriques. Ton colis arrive tard, vraiment tard, mais au moins le voici. Un bel œuf de Tiboudet.Tu le prends contre toi pour l’observer et le range alors que Catherine sort un bol qu’elle remplie de liqueur diluée dans un peu de soda, afin qu’elle ne s’enivre pas trop. L’araignée monte sur le comptoir pour boire la boisson en frémissant de plaisir, quelques étincelles parcourant son poil jaune. Attila, ton Machopeur est occuper à ranger soigneusement les verres, l’ennui se fait sentir et il s’accompagne d’un odeur de tabac. Tu en profites pour remettre en place le col de ta chemise bordeaux, coupée par une paire de bretelles noires assorties au pantalon.

La porte s’ouvre.

Enfin. Une figure humaine, une belle jeune femme, plus jeune de quelques années, fait son apparition. Timide à première vue, tu la laisses entrer en espérant qu’elle frotte bien ses pieds pour ne pas salir le parquet propre. Il s’écoule une dizaine de seconde pendant lesquelles ton Napoléon te rejoins, vrombissant de ses ailes de Pyrax. Tes barmans savent qu’ils ne quitteront pas le bar à présent. Néfertiti au comptoir observe en finissant son bol d’alcool.

-Bonsoir, prenez place à la table. Il faut dire qu’une seule table était drapée. Motifs floraux rouge sur un fond blanc, brodé à la main. Que prenez-vous à boire.

Ce verre était offert, le but étant de mettre à l’aise cette jeune femme ou peut-être de faire comprendre qu’en étant dans ton domaine, tu avais tous les pouvoirs et que tu ne craignais rien. Tu t’approches avec les boissons, deux verres et prend place. Tu ne veux pas que la rencontre s’éternise plus que nécessaire. Même si tu as toujours les yeux cernés, elles sont particulièrement marquées aujourd’hui. Alors que tu te sers ton verre, tu lui demandes tout en plongeant ton regard dans le sien.

-Henry Reece, dis moi, tu es bien envoyée pour un remboursement ? Pour des liqueurs stimulantes consommées dans une course aérienne pokémon ?

Comment la nuit se présent-t-elle ?

HRP :
Achat d'un oeuf de Tiboudet
Lysithea Goldstein
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8673-591-lysithea-goldstein-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8685-lysithea-goldstein-t-card
Icon : A
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Johto
Âge : 23
Niveau : 0
Jetons : 484
Points d'Expériences : 85
A
3
Johto
23
0
484
85
pokemon
A
3
Johto
23
0
484
85
Lysithea Goldstein
est un Adulte Compétitrice Débutante


Doper la dupée

Elle était là, sur le seuil de la porte d’entrée. Il était tard. Il faisait frais. Sa main tremblante se dirigeait vers la poignée mais elle était hésitante.

Qu’est-ce que tu fiches ici, Lysi … ?


~~~~ FLASH BACK ~~~~

« Comment as-tu osé ?! » avait-elle hurlé contre Eric, son manager. « Je te faisais une confiance aveugle, depuis le début, depuis que tu m’as pris sous ton aile. Qu’est-ce qui t’as pris ?! »

« M-mais… Comprends-moi, Lysi… »

« Comprendre quoi ? Que tu as été faible ? Qu’il est facile de te corrompre ?! Uniquement pour l’appât du gain ?! Et encore, ça je m’en fiche royalement. Ce que je n’accepte pas c’est que… Que j’ai été complice. ET A MON INSU ! »

Le manager avait tenté de se rapprocher de Lysithea. Mais cette dernière l’avait repoussée avec force.

« Je ne veux plus jamais entendre parler de toi. Rien ne pourra pardonner ce que tu as fait. » avait-elle expliqué, plus calmement. « Maintenant sort. »

L’homme était parti sans un mot, laissant seule la demoiselle qui avait fini par s’assoir sur une chaise, à bout de force. Elle avait fait voler un paquet de feuille sur son bureau. Elle était la seule source de toute cette colère ici.

~~~~ FLASH BACK ~~~~


Eric avait truqué la course, en dopant ton propre Pokémon. Ta première course, à Adala. Tu l’avais remporté avec brio mais tu n’acceptais pas cette « victoire ».
La main tentait une nouvelle fois de se saisir de cette poignée, sans succès.

Maintenant, Eric avait disparu. Et Lysithea se retrouvait avec les dettes qu’il avait laissé ici. Elle ne s’était pas montrée assez prudente. Et maintenant, elle se mordait les doigts.

C’était fichu. Complètement fichu.

Oh, oui, elle avait réfléchi à la situation pour tenter de trouver une solution. Mais… Elle n’en avait pas. Elle avait beau retourner le problème dans tous les sens. Son manager avait foutu le camp sans laisser aucune trace et c’était donc elle qui devait « payer » comme elle avait « consommé ».

Respirant un bon coup, elle finissait par entrer dans le bar. Il faillait bien se lancer. C’était ça, ou sa famille allait en subir les conséquences. Et elle ne voulait pas les mêler.

La porte se refermait derrière elle, la forçant à faire un pas en avant. Paralysée, Lysithea regardait autour d’elle. Le bar était très bien entretenu et un fond musical comblait le silence. Malgré tout, il y avait une drôle d’atmosphère. Elle ne se sentait pas à l’aise. Au bout de longues secondes qui lui paraissaient interminables, un homme l’invitait à s’asseoir. La chaleur de la salle lui faisait rosir ses joues. Elle retirait son manteau qu’elle plaçait sur son bras et s’avançait doucement. Une fois à hauteur de ce fameux Reece, elle le saluait poliment d’un signe de tête et s’asseyait.

« Un rhum. » C’était spontané. Elle n’avait pas réfléchi. De toute façon, Lysithea n’avait pas soif. Elle avait la gorge bien trop nouée. De plus, le regard de son interlocuteur était trop percutant pour qu’elle s’en détourne. « O-oui… Je suis Lysithea Goldstein. »

Lysithea était tétanisée. Elle s’imaginait le pire. Mais elle ne devait pas se contentée de dire cela. Elle devait aussi fournir des explications, expliquant qu’elle n’y était pour rien. Pouvait-il seulement la croire ? C’était de la folie.

« J-Je… » commençait-elle, perdue dans ses pensées alors qu’elle cherchait à formuler correctement ses phrases. « Je n’ai pas l’argent. »

Mince ! Ce n’est pas comme ça que tu devais commencer. Rattrape-toi, avant qu’il ne s’énerve parce que la veine au-dessus de son sourcil qui gonfle n’indique rien de bon.

« Enfin, Eric ne l’a pas. C’était… C’était mon manager c’est lui qui a… Acheté ces liqueurs. Et… Mon Pokémon les a consommées sans que je sois au courant. »

Sa main se crispait sur son verre qu’elle n’avait pas encore consommé. La rage était toujours présente. Mais mêlé à la crainte, cette fois-ci. Elle détournait le regard. »

« Je suppose que vous savez qu’il a disparu de la circulation, sinon, je ne serais pas ici… A-Alors... qu'attendez vous de moi ? »

avec Henry
Henry Reece
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7409-503-henry-reece-la-liqueur-ne-suffit-plus-termine-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7481-henry-reece-aquali
Icon : --
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 28 ans
Niveau : 25
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 674
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1372
674
pokemon
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1372
674
Henry Reece
est un Adulte Barman accompli
Elle est terrorisée, tu le sens, le pas hésitant, le regard balayant nerveusement la pièce. Es-tu un monstre au point d’en effrayer les autres ? Ton coeur s’est-il purgé de toute candeur, douceur et autres fioritures positives ? Il semblerait bien, en un sens, ça te flatte presque. Cependant, cette fille ne te connais pas le moins du monde. Tu agis dans l’ombre lorsqu’il s’agit de fournir tes liqueurs stimulantes. Il s’agit clairement d’un alcool capable de doper un pokémon afin d’optimiser ses capacités. Tu n’as pas honte d’en parler tel quel, après tout, pourquoi les êtres humains devraient-ils limiter leur capacités à ce que le faible corps qu’ils ont est capable d’exploiter ? Tu n’as pas la réponse, ce qui t’intéresse c’est le marcher économique autour de ça.

Tu la laisses s’approcher, prendre place. Dès que le nom de l’alcool passe ses lèvres, tu la jauges du regard, penchant légèrement la tête, comme pour mieux la sonder ton expression est toujours calme et sèche. Tu portes donc ton choix sur une bouteille de rhum au verre translucide où deux grosses tranches d’ananas sont plongées. Tu as peu de rhum arrangé, leur provenance tropicale contraste avec ta ville natale de Vestigion, plus froide et bordant les hauteurs du Mont Couronné. Cependant, ces rhums arrangés présents viennent d’Adala et toute personne qui sait apprécier l’alcool, doit avoir quelques bouteilles. Il s’agit d’un liquide sucré, doux en bouche mais qui laisse au fond de la gorge cette douce brûlure du rhum. En prenant place, tu poses le verre devant elle.

Maintenant que vous êtes face à face, tu détailles le visage et le corps de cette jeune femme. Tu n’as pas peur d’affirmer qu’elle dispose physiquement de tout ce qui faut pour s’assurer une certaine popularité. Ses talents ? Ils te sont inconnus pour le moment. Quoi qu’il en soit Lysithéa devait se calmer. Tu l’avais vu entrer sans être bien chargée, si tu n’avais dis mot, tu anticipes déjà la réponse la plus désagréable possible.

C’est bien celle là qui arrive. Sans argent, pas de remboursement. Tu tiques, un simple instant, tu resserres ta pression sur ton verre, pourtant le reste de ton corps ne trahis pas un agacement profond. Tu prends même une mine surprise, comme si venant de Eric ce genre de petits coups n’était pas prévisible… Ah, Henry, à force de miser sur le cheval bancal, la magie ne te permet pas toujours de remporter les paris les plus risqués. Actuellement il t’en coûtait pas moins de deux mois de salaires compte tenu de la technicité nécessaire à créer ces boissons.

Sans l’interrompre, tu écoutes son discours, bien entendus, les pilotes qui disposent d’un haut sens de l’honneur et qui doivent encore tout prouver, s’abandonnent rarement au dopage. Les coureurs l’emploie pour garder leur posture face à une nouvelle génération plus en force, mieux entraînée avec de nouvelles méthodes. Pourtant Lysithéa ne dépasse pas la quart de siècle, il est évident qu’elle doit faire ses preuves. Sa question reste alors en suspend dans un long silence, de longues secondes s’écoulent alors que la musique contraste avec une tonalité enjouée. Qu’attends-tu d’elle ?

-Que vous buviez votre verre pour commencer. Une telle réponse avec un visage aussi fermé, voilà qui doit être surprenant, un nouveau silence se forme. Je suis surpris que vous n’ayez pas une mine haineuse, cela se comprendrait, j’ai vendu les boissons dopantes qu’Eric a administré à votre insu. Je présume que l’on se focalise souvent sur le coupable à portée de main.

À ce moment, Napoléon s’approche et tu passes ta main dans son pelage blanc, appréciant la chaleur qu’émet naturellement ton starter. Tu n’as pas répondu à sa question, tu es un salaud Henry, elle doit être encore plus mal à l’aise, tu sais qu’abuser de la pression psychologique sur ceux et celles qui se soumettent d’emblée, c’est faire preuve de sadisme. Tu le sais et intérieurement et cela te fait sourire, pas par cruauté, juste pour flatter ton égo sans limites.

-Je vais récupérer mon argent et même bien plus… Mais je ne vais pas m’enrichir sur toi. Le passage au tutoiement est important puisque tu la fixe droit dans les yeux à ce moment. Je vais m’enrichir sur tes performances. Tu laisses à nouveau un silence, plus court. Je vais m’enrichir sur tes victoires, à la loyale.

Tu bois une gorgée de ton verre, la savourant en bouche quelques secondes, laissant le goût puissant et l’odeur remonter à tes narines, avant d’avaler sans bruit. Quel plaisir. Tu te redresses, venant poser un bras à plat, l’autre accoudé sur la table.

-J’ai toujours trouvé cruel le dopage en compétition, il peut être nécessaire pour certains métiers, des fouilles, des sauvetages ou que sais-je. Toutefois, le sport est un bien trop beau spectacle pour qu’il soit humainement gâché. Tu laisses passer quelques secondes. Ton arrivée m’a fait entre-voir un projet plus ambitieux que cinq-cent pauvres jetons. Celui de laver ton honneur tout en remplissant ma baignoire de richesses.

En soit, tu n’as pas besoin de te justifier ou d’énoncer la portée de ton nom de famille, tout chez toi dégage aux yeux de cette jeune femme l’impression que tu n’as rien d’un homme honnête, mais qui s’attache toutefois un code précis et rigoureux, qui le distingue des truands avides et mesquins comme Eric.

-Avant ça, parle moi de ce qui t’as mené, mademoiselle Goldstein à devenir coureuse aérienne
.


Henry fume en C0756B


Merci Ida pour le Mood Board :

Doper la dupée [Henry / Lysithea] Moodboard_Henry_
Lysithea Goldstein
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8673-591-lysithea-goldstein-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8685-lysithea-goldstein-t-card
Icon : A
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Johto
Âge : 23
Niveau : 0
Jetons : 484
Points d'Expériences : 85
A
3
Johto
23
0
484
85
pokemon
A
3
Johto
23
0
484
85
Lysithea Goldstein
est un Adulte Compétitrice Débutante


Doper la dupée

Pourquoi craignait-elle le pire ? Parce qu’elle semblait connaitre le genre d’individu qu’était Henry. Enfin, elle le pensait… Ce n’était pas ces quelques séries qui allaient l’aider à mieux cerner le personnage, loin de là. Cependant, c’était suffisant pour la rendre relativement inquiète. Donc, oui. Elle n’était pas à l’aise, pas du tout. Malgré l’endroit bien entretenu, malgré la musique de fond et malgré la politesse de l’homme. Elle avait une dette -certes engendrer par Eric- à rembourser et elle s’attendait au pire. Et son silence ne l’aidait pas. Alors, elle relevait doucement la tête pour le regarder. Son faciès était complètement fermé…

Boire.

C’était sa réponse, aussi surprenante soit-elle. Le regardant toujours, Lysithea ne comprenait pas. Était-il sérieux ? Respirant doucement, elle portait le verre à ses lèvres couleur corail et trempait ces dernières dans ce breuvage étonnement sucrée. Il ne lui était pas désagréable, alors, elle se permettait de prendre une vraie petite gorgée. L’alcool brûlait lentement sa trachée mais elle en restait stoïque. Le rhum ne lui déplaisait pas, et elle se surprenait à l’apprécier.

« Détrompez-vous. Je suis très en colère contre lui, au plus profond de moi. C’est juste que cette colère a déjà explosé et qu’il est inutile de l’exposer ici, devant vous. Ceci-dit, elle bouillonne toujours dans mes veines. »

Le regard un peu plus dur, on pouvait facilement comprendre que ses propos étaient vrais. Elle en voulait terriblement à son manager qu’elle considérait à présent comme un traître.

Soudain, l’homme capturait son regard. La demoiselle avait du mal à se détacher. Son discours avait spontanément changé. Ça y est ; elle était prisonnière. Que voulait-il dire par s’enrichir sur elle ? Lysithea commençait à s’imaginer plusieurs scénarios, et même le pire. S-ses performances ? … … Était-ce un proxénète ?!  Le visage de la jeune adulte s’horrifiait. Mais cela pendant un cours instant, jusqu’au moment où il dévoilait en totalité ses intentions : il désirait s’enrichir sur ses performances en tant que compétitrice. La demoiselle tiquait un petit peu. Hors de question de se doper elle ou ses Pokémon, uniquement pour remporter des victoires et ainsi amasser la somme promise au vainqueur. Elle ne fonctionnait pas ainsi.

« Non... » murmurait-elle pendant que son interlocuteur buvait. Mais le son qui était sorti de sa bouche était à peine audible. Elle le regardait toujours mais ce dernier avait brisé le contact visuel. Il était en train de se délecter.

Le discours suivant surprenait Lysi. Mr Reece semblait partager la même opinion qu’elle concernant le dopage. Étrangement, elle se sentait un peu plus rassurée. Sa crainte était à présent submergée mais une nouvelle question avait pris sa place ; comment ?

Mais il ne donnait pas plus d’explications. Devait-elle les quémander… ? Peut-être plus tard. Elle ne voulait surtout pas le contrarier. De toute façon, il se mettait à la questionner sur ses ambitions. Alors, avant de répondre et pour paraître un peu plus à l’aise, elle reprenait une gorgée de sa boisson.

« L’adrénaline. » répondait-elle. C’était un simple mot, mais il était suffisant. Elle enchainait quand même. « J’adore la sensation que me procure cette discipline. J’ai… l’impression de voler. Alors, je me suis dit que je pouvais en faire mon métier. »

Cela devait suffire. Elle n’avait pas envie de s’étaler de trop. Et puis, elle ne voyait pas quoi ajouter de plus à cette réponse. Ses doigts caressaient doucement le verre qu’elle tenait en main. Cette surface lisse e froide lui permettait de rester connectée à la réalité ; d’avoir les pieds bien sur terre et de ne pas s’envoler en prenant la fuite. De maitriser davantage ses émotions. Etait-ce l’alcool qui commençait déjà à lui monter à la tête ?

« Mr Reece… » commençait-elle doucement, le timbre de sa voix un brin provocateur. « Je suppose que 500 jetons ne sera pas la somme que je vous devrais… Quels sont les intérêts ? quelle sera la somme exacte que je vous devrais ? » Elle se levait, posant les paumes de ses mains sur la table. Comme un air de révolte, elle prenait une position de force. Ses topazes devenaient brillantes. « Car… Je ne compte pas rester éternellement votre oiseau en cage. »

avec Henry
Henry Reece
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7409-503-henry-reece-la-liqueur-ne-suffit-plus-termine-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7481-henry-reece-aquali
Icon : --
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 28 ans
Niveau : 25
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 674
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1372
674
pokemon
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1372
674
Henry Reece
est un Adulte Barman accompli
Tu ne devrais pas te délecter de la sorte des tourments que tu infliges à cette jeune femme. Tu as compris dans le reflet de son regard troublé qu’elle a pensé à un usage déplacé de son corps pour payer sa dette et cela sembla l’horrifier. Cela t’as plu, alors que ça se voit, qu’elle n’est pas une mauvaise fille, bien au contraire, elle semble déterminée et poussée par la fougue de la prime jeunesse. Ton instinct te murmure que de beaux projets peuvent se réaliser avec elle.

Tu te délectes du fond de ton verre alors qu’elle explique ce qui la motive tant. L’adrénaline ? L’excitation, le goût du risque ? Une volonté de gagner et dominer ses adversaires ? Dire que sa voix est pleine de douceur, peut-être devient-elle une hargneuse Dracofeu une fois décollée ? Cette adrénaline part avant tout d’un rêve et c’est une saine motivation, tant qu’on est dans un bon état d’esprit. Car certains s’enfoncent dans leur rêve et font tout pour continuer de le vivre ou s’en donner l’illusion. Pour cela ils sont prêts aux pires bassesses. Tu pourras juger pendant qu’elle rembourse sa dette la portée de son âme. Si c’est une lionne droite et affamée de réussir ou une hyène déguisée qui n’hésitera pas à sacrifier sa parole pour quelques podiums.

Adossé paisiblement à la scène, tu assistes à la suite de la scène, aux premières loges pour savourer la fierté de cette femme qui n’aime pas être soumise et attaché au sol. Comme c’est intéressant. C’est un facteur risque, mais tu estimes pouvoir le maîtriser. Comment ? Trois solutions, le mensonge et l’illusion de la liberté, la clouer au sol jusqu’à obtenir ce que tu veux ou l’illusion de l’affection. Il s’agit ici de solution où tu n’engages pas ton coeur, pour ce qui en reste, mais prudent, tu préfères éviter toute attache hors famille. Tu la laisses prendre le dessus physiquement, quoi qu’elle fasse, au final, tu as l’ascendant, tu le sais. Tu te penches, venant t’accouder, ton visage se rapprochant du sien sans aucune gêne, sans pudeur, tu pourrais presque sentir son souffle.

-Qui t’as dis que la cage était fermée ? Tout ce que je te demanderai, c’est de m’aider à démanteler le petit groupe qui s’amuse à trafiquer les courses par le dopage. Je n’ai pas besoin de te demander de gagner tes courses, c’est ton objectif non ?

Ton regard se loge dans le sien et parfois navigue sur les douces courbes de son visage, une peau si blanche, parfaite, la force d’une saine jeunesse. Alors que toi, tes cernes sont creusés par les insomnies, tu as toujours cet air grave, neutre froid et stoïque, comme si tu étais déjà mort à l’intérieur et pourtant tout ton langage traduit cette forme étrange que tu as d’appréhender la vie par tous ses pêchés.

-Tu es entrée dans ce bar et j’ai eu une idée. Celle de m’occuper trafiquer les courses, non pas en dopant les pokémons, mais en trafiquant le coeur des hommes. Ils sont faibles, manipulables et attirés par la sorcellerie et le gain. Je veuxJouer avec ces coeurs faibles et manipuler les côtes par la voix. C’est un buisness qui devrait pouvoir rapporter. Tu poses donc un silence. Voilà ce que je te propose. Tu m’aides à virer ces gars qui manipulent les courses, je t’aide à rincer ton honneur bafoué par le dopage et tu deviens ma pouline. Ma « protégée », ma « favorite » pour les courses et je n’aurais qu’à manipuler les foules pour gagner sans même interagir avec les compétiteurs aux courses. Bien entendue, tu toucheras un pourcentage.

Tu recules alors d’un geste du pieds, la la chaise également, vos verres sont vides, ou presque, c’est impoli. Tu ressers les deux mêmes verres, gratifiant tes deux pokémons d’une caresse, enfin pour Attila c’est une tape sur le pectoral droit, musclé et saillant.

-Ca t’intéresse ? Puis tu t’assures également la protection d’une personne respectée.

Mais peu respectable en un sens. Henry, tu dégages une odeur de malfrat à des kilomètres. Tu empestes le magouilleur et pourtant ton code de l’honneur strict te rend digne de confiance. Cependant, tu ne fais absolument confiance en personne. Les deux verres se posent sur la nappe à motif.

-Si tu déclines, tu me rembourseras en cinq fois avec cinq pourcent d’intérêt. 525 jetons en tout, soit 105 jetons par mois. Quel est ton choix ?


Henry fume en C0756B


Merci Ida pour le Mood Board :

Doper la dupée [Henry / Lysithea] Moodboard_Henry_
Lysithea Goldstein
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8673-591-lysithea-goldstein-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8685-lysithea-goldstein-t-card
Icon : A
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Johto
Âge : 23
Niveau : 0
Jetons : 484
Points d'Expériences : 85
A
3
Johto
23
0
484
85
pokemon
A
3
Johto
23
0
484
85
Lysithea Goldstein
est un Adulte Compétitrice Débutante


Doper la dupée

Il s’était approché… Un peu trop près. Mais elle ne bougeait pas. Elle ne sourcillait même pas. De là, elle pouvait contempler les détails de son visage défraichi. Ainsi, il ne l’enfermerait pas ? Ça puait la magouille à plein nez. Elle trouvait ce Reece bien trop louche pour être totalement honnête. Elle devrait rester sur ses gardes. Malheureusement, elle n’avait pas tellement d’alternative quant au remboursement. Fraichement arrivée sur Adala, faisant des petits boulots ici et là pour s’en sortir et au moins se nourrir, elle ne pouvait pas se permettre de refuser : elle n’avait pas une telle somme d’argent. Et puis… Faire en quelque sorte « justice » était tout aussi un privilège, notamment dans ce domaine où il n’était pas rare de croiser des tricheurs. Alors, l’idée de démanteler ce genre d’individu lui convenait tout autant.

La demoiselle acquiesçait, se rasseyant doucement sans le quitter du regard. Oui, elle voulait gagner les courses. N’était-ce pas là les objectifs d’une course ? Lysi comprenait mieux. Il ne voulait pas trafiquer les participants en eux-mêmes, juste les parieurs. Ce n’était pas plus légal mais peu importe, tant que cela ne portait pas à l’atteinte de la compétition. Son regard se détachait du sien, devenant un peu écarlate ; elle contemplait son verre puis se perdait dans les motifs de la nappe. Le deal était bien intéressant. Elle y gagnait, c’était vrai. Et puis, à ces yeux, le but de cette manœuvre était de payer ce qu’elle devait -enfin, ce que son manager devait.

« Le pourcentage n’est qu’un privilège que vous m'accordez pour être sûr de m'avoir dans votre poche. Tout ce que je désire, c’est rembourser ce que je vous dois et le plus rapidement possible. Dès que ce sera fait, je m’en irais. Et plus de favorite, plus de pouline. Ce sera terminé. »

Lysithea était peut-être un peu trop gourmande dans ses demandes alors qu’elle n’était pas en position de négocier. Peu importe. Elle ne risquait pas grand-chose, elle l’avait compris. Lui voyait juste là un moyen de se faire énormément d’argent, alors, il ne prendrait certainement le risque de la perdre.

Les verres se remplissaient de nouveau. Attrapant le sien, elle souriait à l’homme devant elle qui venait tout juste de la menacer si elle envisageait un refus. Elle calculait combien la somme pouvait s’élever assez rapidement. Elle n’était pas un bélier qui fonçait tête baissée, elle tachait de tout prendre en considération avant de trancher.

« Je crois ne pas avoir le choix. Alors, marché conclus. » se résignait-elle en levant son verre. « Trinquons, pour l’occasion Mr Reece. » Les verres se cognaient. Elle buvait deux gorgées d’affilée sans le quitter du regard. « D’où tirez-vous cet appât au gain au point de manipuler de jeunes innocents comme moi … ? »

Oui, Lysi n’était pas dupe. Elle savait analyser un tant soit peu le comportement des autres. Elle se savait naïve, mais pas suffisamment idiote pour ne pas comprendre qu’elle s’était faite un peu embobinée.

« Je m’en vais. Maintenant que les termes de notre contrat son clair, je n’ai plus de raison pour rester ici. J’espère que vous n’y voyez pas d’inconvénient ? » déclarait-elle en se relevant. « Je suppose que vous saurez où me trouver. » continuait -elle en lui tournant le dos car elle se dirigeait vers la sortie. Mais avant de partir, elle se retournait pour lui serrer la main. La politesse par-dessus tout. Et puis, réussir à marcher droit aussi parce que l'alcool comme ça, ça ne lui réussi pas.
avec Henry
Henry Reece
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7409-503-henry-reece-la-liqueur-ne-suffit-plus-termine-adulte
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7481-henry-reece-aquali
Icon : --
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh Vestigion
Âge : 28 ans
Niveau : 25
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 674
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1372
674
pokemon
--
10
Sinnoh Vestigion
28 ans
25
1372
674
Henry Reece
est un Adulte Barman accompli


Titre assez court

Avec Nom prénom

La jeune femme semble vouloir forcer son indépendance. Ne plus rien lui vouloir une fois remboursé ? Comme si tu étais du genre à refuser une mine d’or. Si jamais cette petite devenait une coureuse convoitée avec de multiples victoires, elle deviendra un excellent moyen de t’enrichir. Alors son indépendance complète, elle peut l’oublier. Toutefois, tu ne laisses rien paraître, préférant te laisser un peu de marge. Peut-être est-elle une bonne manipulatrice aussi, réagir serait lui montrer en quelque sorte que tu lui attaches plus qu’un intérêt commercial. Tu te contentes donc de remplir les verres sans esquisser un rictus.

C’est avec un choix raisonné qu’elle accepte ta petite combine, parfais, tu lui serres donc la main pour confirmer l’accord. À partir de ce moment vous êtes liés par une promesse et toute rupture ou trahison se paie cher. Tu lèves donc doucement ton verre afin de trinquer à cette nouvelle alliance. Temporaire, mais elle se doit d’être une réussite pour Lysithéa, c’est elle qui est endettée et par cette pression de l’argent, tu auras toujours l’ascendant sur elle.

-A ta grande carrière de coureuse.

Tu bois ce second verre d’une traite, appréciant la chaleur de l’alcool brûler ta gorge de longues secondes durant. C’est avec attention que tu écoutes la question de Lysithéa, quelle curieuse, mais rien de déplacé. Tu fais tourner ton verre dans le vide, mimant une intense réflexion alors que tu connais parfaitement tes motivations et que tu sais parfaitement poser des mots dessus.

-Le goût exacerbé de l’ambition. L’argent n’est en soi qu’un outil qui vise à servir de plus amples dessins. Il est ce bien don tout le monde à besoin pour vivre et donc sa maîtrise devient un outil primordial.

Rien de plus, avec son aide, elle comprendra bien vite quel genre de monstre tu es. Que le secret de la réussite résulte de mains sales et d’un esprit tâché de cauchemars. Sauf que tu as déjà le coeur en vrac, l’esprit drogué de médicaments et les mains couvertes de sang. Tu as tout ce qu’il faut pour réussir ton entreprise de cette façon. Elle te servira, cela ne fait aucun doute, les sommes en jeu son colossales et tu disposes d’un établissement parfait pour blanchir tout cet argent sale que tu vas te faire. La maison mère à Vestigion sera ravie d’apprendre ces projets que tu entreprends. Tu dois mettre au courant ta sœur, elle pourra t'aider si la prochaine phase se passe mal. Tu préfères la préserver un peu des actions physiques, elle est encore sous la coupe de son employeur, quand elle aura sa propre boutique tout ira mieux également.

Ainsi, elle annonce son départ et d’autres informations, tu ne réponds pas immédiatement, laissant peser tout de même un long silence alors qu’elle se lève pour partir. Tu l’imites, pour la raccompagner sur le pas de la porte. Avant son départ, elle te tends une main que tu serres avec politesse.

-Dimanche neuf février, nous agirons, participez à la course, rendez-vous à neuf heures. Je vous communiquerai les détails. C’est un plaisir de faire ta connaissance, j’espère notre entreprise pleine de réussite !

Tu fermes la porte derrière elle, tournant le petit panneau pour indiquer que le bar ferme. Une nouvelle journée s’achève après avoir pris un tournant tout à fait inattendu, mais qui satisfait grandement ton ambition. Tu vas devenir riche Henry, absolument pété de tunes en ajoutant un nouveau domaine à ta richesse.

-On ferme.

Tout le monde s’active, tes pokémons se remettent à converser à voix haute, oui, la vie reprend son cours, paisiblement, pour une demie-heure, le temps de nettoyer et fermer définitivement le bar jusqu’à demain où de nouvelles têtes viendront ici intrigués.



© BBDragon
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum