Connexion
Pokemon Community :: Administration de l'école :: Demandes d'admissions :: Demandes acceptées

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?
-31%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 15,6 » FHD
899 € 1299 €
Voir le deal

Lihin Omres
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8758-597-lihin-omres-mentali
Icon : [597] Lihin Omres [MENTALI] Dqd7
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Galar - Kickenham
Âge : 12
Niveau : 0
Jetons : 1150
Points d'Expériences : 31
[597] Lihin Omres [MENTALI] Dqd7
1
Galar - Kickenham
12
0
1150
31
pokemon
[597] Lihin Omres [MENTALI] Dqd7
1
Galar - Kickenham
12
0
1150
31
Lihin Omres
est un Topdresseur Novice

Omres Lihin
Nom Omres
Prénom Lihin
Age 12 ans
Région d'origine Galar - Kickenham
Ambition future Spé Ténèbres pour commencer, putain j'ai hâte
Pseudo Dakoyra
Age21 ans
Comment avez vous connu le forum *tourne son regard vers Edward Ceere*
Un petit mot Parce qu’on le répète jamais assez : ce sont les petits peu qui font les Grands Beaucoup

Description

Yo, je m'appelle Lihin. Si vous le savez, c'est uniquement parce que c'est écrit sur le petit badge que l'école me force à porter, au moins de le temps que je m'intègre. C'est sûr que j'allais pas vous le dire directement, comme je dis jamais rien... Pour me comprendre, contentez vous d'être simples et logiques. C'est jamais vraiment difficile d'expliquer une idée avec des gestes, du moment que l'interlocuteur est un peu dégourdi. Physiquement, j'ai une taille correcte pour mon âge, des yeux verts et des cheveux bruns, à l'exception d'une mèche blanche. Ma mère aime bien dire que c'est parce que je suis née un solstice d'hiver. Pour être franche, j'en ai rien à cirer d'où ça vient, je trouve juste ça stylé. Oh, et j'aime beaucoup le sport. Forcément,  les mouvements sont mon seul moyen de s'exprimer, il faut bien que je travaille mon corps. Du coup, j'ai enchaîné les cours de quelques sports de combat dans ma courte vie, en plus de courir une fois de temps en temps.
Allez pas vous tromper par contre, j'ai beau ne pas aimer la communication, je suis pas systématiquement dans mon coin à raler au moindre murmure. Déjà, j'aime la musique... instrumentale. Et ça ne me dérange pas du tout de me faire remarquer. Si j'estime que quelqu'un mérite de s'en prendre une, je serai la dernière à me gêner pour la lui coller. Et inversement, ça fait si chaud au cœur de voir que quelqu'un sait qu'il peut compter sur vous, parce que vous savez être là quand il faut, c'est sans doute la sensation que je préfère.
Mais de manière générale, j'avoue que je suis pas la plus facile à tolérer socialement. Enfin, disons plutôt que je déteste la compagnie de personnes que je n'adore pas. Ca se sent vite quand on est pas faits pour s'entendre avec quelqu'un. Les tournures de phrases, les tics de langages... Ca traduit des traits de personnalité, et si ça me plaît pas, je me force pas à cotoyer la personne. Et au contraire, si je m'attache à la personne, et surtout qu'elle m'a prouvée que je pouvais lui faire confiance, qu'elle ne me décevra pas, ça ne me dérange plus. D'ailleurs, je dois admettre que je suis quand même sensible aux traits d'humour. Mais c'est rare que j'en arrive à ce stade. La plupart des gens me voient juste comme une gamine cheloue et me laissent dans mon coin. Ca me va parfaitement.
Ca me dérange pas d'écouter en cours non plus. Le prof balance juste des faits, donc j'ai rien contre. Par contre le premier qui parle un peu trop fort ou qui veut semer la zizannie il prend la première fourniture scolaire qui me tombe sous la main (table et chaise comprises) dans la tronche. C'est déjà assez dur comme ça de rester concentrée pendant des heures, si en plus faut le faire dans un zoo...
Histoire

...

Je vais vomir.

Je me rue jusqu'aux toilettes au bout du couloir pour leur offrir le peu que mon estomac peut encore donner. C'est déjà la troisième fois depuis que je suis en train d'attendre dans ce couloir, et alors que je retourne m'asseoir, la dame qui gère l'ordre de passage pour l'entretien avec le "collectionneur" me jette de de plus en plus de regards consternés... Enfin, il en va de même pour ma potentielle future camarade. Elle est le dernier à attendre avec moi, les autres sont déjà tous passés. Ah, d'ailleurs la porte du bureau du collectionneur s'ouvre une fois de plus. C'est à son tour. La femme vérifie son identité, puis la demoiselle entre.

Je sens que la femme est gênée. Elle veut venir vers moi, m’adresser la parole, me demander ce que je fous là. Mais elle attend. Je lui fais un peu pitié, mais je m'en fiche, tant qu'elle me casse pas les pieds. La porte s'ouvre à nouveau, et la fille repart toute joyeuse. Je me lève alors et passe le pas de l'entrée du bureau. La femme se décide finalement à l'ouvrir, timidement.

"M... Mademoiselle... Je ne crois pas que vous soyez sur la li-"

SBLAM

J'aurai souri malgré moi en l'entendant poussé un cri de surprise alors que je venais de littéralement lui claquer la porte au nez, mais bien sûr sa peur bondissante renforce ma nausée. Instant karma, j'imagine... Le collectionneur, lui, a bel et bien laissé un gloussement en voyant la scène. Je l'amuse. Il entrouvre la porte alors que la pauvre femme était encore sous le choc.

"Ne vous en faîtes pas, je la connais, j'avais juste oublié de prévenir qu'elle venait !" ment-il en souriant.

Il referme, puis se rassoit nonchalamment sur sa chaise, devant son ordi ouvert. Les nombreuses pokéballs éparpillées sur les étagères derrière lui le rendent impressionnant. Il sourit à nouveau en remarquant que je les scrute. Il aime son personnage. Le cliché du scientifique mystérieux avec sa myriade de connaissances. J'avoue, il a une certaine classe. Bien plus que la greluche qui gère ses rendez-vous, déjà.

"Alors comme ça, on débarque sans prévenir ? Je peux savoir comment tu t'appelles, au moins ?..."

Sa question reste en suspens. Je ne compte pas répondre. Ça paraît débile, mais c'est comme ça. Ça remonte à quelques mois maintenant.

---

J'ai toujours été très observatrice. Et de ce que je voyais, une tendance émergeait, forte, blessante : les mots c'est de la merde. Rien qu'en primaire, je le constatais déjà. Tout le monde hurle, ment, s'insulte leurs mères... C'est pas très convivial en somme. Mais le pire, c'est quand ce poison s'insuffle dans votre maison. T'espère vivre calmement, mais non. Il faut bien évidemment que tes parents lèvent la voix, eux aussi. Déjà que les conversations lambdas, à base de "comment ça c'est passé l'école aujourd'hui ?" ou autres banalités ça a le don de m'exaspérer, mais leurs joutes verbales, ça a toujours eu le don de me révulser. Toujours plus d'insultes, toujours plus de blessures... Pour tout et pour rien. Est-ce qu'ils se rendaient compte, au moins, qu'ils s'entaillaient un peu plus l'un l'autre à chaque pique ? Probablement pas. Chacun concevait seulement que l'autre lui faisait du mal, sans réaliser qu'il en faisait autant en répliquant. Ils se hurlaient dessus sans s'entendre.
Alors j'en ai eu marre. Ça servait à rien de parler. Encore moins avec eux. De toute façon, les mots, tout le monde peut les dire. Les gestes sont beaucoup plus honnêtes.

Tu détestes quelqu'un et tu veux le voir souffrir ? Tu le frappes.
Tu estimes que son avis et intolérable et qu'une prise de conscience s'impose ? Tu le gifles.
Il est simplement désagréable envers toi ? Tu lui fais un doigt.
Tu l'apprécies ? Souris-lui.
Tu cherches à le consoler ? Prends-le dans tes bras.
Tu tiens à lui plus que tout au monde ? Offre lui ce monde sur un plateau.

Personne n'a entendu le son de ma voix depuis. Je ne communiquait qu'avec des gestes "évidents". Mes parents ont mis du temps à comprendre. Et encore plus à l'accepter. D'ailleurs ma mère ne l'a toujours pas accepté. Ça n'a pas aidé à les réconcilier.

Le seul truc sur lequel ils avaient réussi à se mettre d'accord juste avant, c'était de m'emmener voir un psy. Un PSY. Vous savez, le type à qui vous êtes censé PARLER. Putain j'ai eu envie de me fracasser la tête contre tous les murs de la maison quand ils me l'ont dit. D'ailleurs c'est ce que j'ai essayé de faire. Un des murs de la cuisine est encore fissuré suite aux coup de boules que je lui ai mis avant que mes parents ne m'arrêtent. Et du coup, ils étaient encore plus convaincus que je devais voir un psy.
You. Pi.

---

Les cliquetis de l'ongle du collectionneur sur une touche de son clavier me tirent de mes souvenirs. Je lui ai fait comprendre que je ne comptais pas parler en dessinant une croix sur ma bouche avec mes doigts. Forcément, il commence à s'impatienter vu qu'il ne se passe rien. De mon côté, je recommence à avoir la tête qui tourne, même s'il est le seul que je "capte" aux alentours. On est donc deux pressés. Je pointe les pokéballs disposées derrière lui, histoire qu'on avance un peu.

---

Évidemment, après trois séances de mutisme, mes parents ont vite lâché l'affaire. Et dire que l'autre a quand même été payé pour ça. En réalité, il a miraculeusement réussi à comprendre deux ou trois trucs sur moi. Il a donc pu leur expliquer qu'en plus de refuser de parler, je n'aimais pas que l'on me parle. Même le langage des signes, j'étais contre. La seule différence avec la langue courante, c'est que moins de gens le maîtrisent, et ça épargne les tympans. Mais tu peux toujours mentir. Peu de temps après, mes parents ont fini par prendre la décision la plus intelligente que j'ai eu l'occasion de constater de leur part.

Ils ont divorcés.

ET BAH C'EST PAS TROP TÔT. Enfin je pouvais rentrer chez moi sans entendre deux Ramboums se livrer un duel de Megaphone. Mon père était retourné vivre avec sa sœur, à l'autre bout de la ville. Il avait fini par accepter que je ne parle pas, et essayer tant bien que mal de ne me transmettre des paroles qu'à travers des gestes simple, comme je le faisais. De temps en temps, quand il voyait que je ne comprenais pas, il devenait gêné et résumait sa pensée en une phrase la plus courte possible. Sa sœur, elle, ne me parlait pas vraiment. Ne me considérait pas vraiment. Elle me trouvait sans doute bizarre, mais au moins elle ne venait pas m'embêter.

Ma mère, de son côté, était une vraie plaie. Elle n'arrêtait pas de l'ouvrir. Elle voulait me forcer à parler, comme si c'était nécessaire. J'avoue, je l'ai déjà giflée. Alors elle a levé la main en se tenant la joue de l'autre, les dents serrées. Puis elle s'est figée. M'a hurlé que j'étais la pire gosse qui soit. Puis elle est partie dans sa chambre. J'aurai préféré que tu me rendes mon coup Maman. Ça m'aurait fait moins mal.

Puis ma mère a recontacté mon père a propos du psy. Mon paternel était contre, mais ma mère insistait sur le fait qu'il semblait avoir une solution qui pourrait aider tout le monde, surtout moi. Alors on y est allés, même si j'étais réticente. J'avoue que j'étais surtout curieuse.

En fait, on est allés voir un collègue à lui. C'est ce collègue qui m'a présenté celle qui allait régler mon "problème". Une Sorcilence. J'ai eu du mal à comprendre, jusqu'à ce qu'elle entre dans ma tête. Elle m'a tout expliqué. Mais pas avec des mots, c'était... Un ressenti. Cela ne mentait pas. Elle ne mentait pas. Son espèce était aussi du genre à préférer la discrétion, apparemment. Bien, ça nous faisait un point commun. Mais ce qui m'a captivé, surtout, c'était sa proposition.

Elle comptait m'offrir le don de télépathie.

---

La lueur curieuse typique du scientifique apparaît dans le regard du collectionneur. Je suis un challenge. Il est aux starters ce qu'Ollivander est aux baguettes magiques, pas question pour lui de faillir. Sans montrer de signe d'hésitation (pourtant je sais qu'il est bien moins confiant qu'il ne laisse le paraître) il libère un Pokémon d'une des orbes.

Un Bibichut. Je souris. Ça c'est ironique. Par contre aussi mignon soit-il, il n'arrange pas ma nausée, aussi je me lève, et pose ma main sur la pokéball qu'il tient encore. Il hausse un sourcil, puis relâche son étreinte. Alors sans prévenir je dirige la pokéball vers le type Psy, le rappelle, fourre à nouveau la pokéball dans la main de son propriétaire, et me saisis d'une autre au hasard sur l'étagère devant moi. L'adulte écarquille les yeux, mais n'intervient pas. Il sent que j'ai un but précis. Je libère le Pokémon. Je sais même pas ce que c'est, mais à nouveau le flot spirituel s'insuffle en moi, et je retiens en haut-le-cœur en le rappelant. Allez, une autre. Third time is a charm. Toujours pas. Cette fois, je sens que j'arrive à bout. Je ne devrai même pas continuer, ou je vais finir par vomir sur sa moquette. Déjà que j'ai même pas le droit d'être  là, en théorie... Mais je continue. Et je le trouve.

Ce calme. Au milieu de cet océan de pensée qui me donne le mal de mer, elle est une île déserte. Simple, inaccessible. C'est elle que je recherche. Je veux m'y perdre, me donner à ce Néant dans lequel personne ne pourra venir me chercher. Alors je la serre doucement contre moi. Mon Oblivion. Enfin, je ne vous entends plus. Oui, c'est ça, fermez-là et regardez. D'ailleurs, je crois que je ne m'entends même plus moi-même...

---

Cette manière dont on conversait, cette Sorcilence et moi, sans détours ni artifice, elle voulait m'en faire cadeau. Ma réponse intérieure était sans appel. Un oui franc et massif. Elle a donc prévenu mentalement les autres de mon choix, et elle s'est exécutée sans tarder. Je ne sais pas vraiment si ça a pris longtemps. Pourtant je suis resté consciente lors de "l'opération", mais j'avais du mal à trouver mes repères.
Finalement, ça a marché. J'ai senti les flots de pensées déferler en moi. Ceux de la Sorcilence, du psychologue, de mes parents...

Et j'ai vomi.

Puis j'ai perdu connaissance.


Le premier souvenir que j'ai après ça, c'est de m'être réveillée dans un lit d'hôpital, avec la Sorcilence à mes côtés. Apparemment, je m'étais déjà réveillée plusieurs fois dans les deux derniers jours, mais à chaque fois je vomissais instantanément avant de retomber dans les pommes.
De ce qu'avait pu en conclure les médecins, mon cerveau supportait mal d'accumuler les ressentis d'autant d'esprits à la fois. C'était pas peu de le dire... J'avais l'impression d'avoir un ampli à fond dans chaque oreille. L'un envoyait un orchestre classique et le second du hard metal. Le tout sous LSD.
J'ai ensuite émis mes propres déductions dans les jours qui ont suivis, entre deux vomis.

1 - J'étais incapable de m'empêcher de lire dans l'esprit d'une personne à quelques mètres de moi.
2 - Il en allait de même avec les pokémons.
3 - Je n'arrivais pas à transmettre ma pensée à quelqu'un d'autre.

Conclusion ? J'étais assaillie d'informations honnêtes mais pas forcément utiles, et je n'avais toujours pas de moyen de m'exprimer. Ça fait rien, je me contenterai des gestes.

Le pire dans tout ça, c'est que la Sorcilence n'arrivait pas à défaire ce qu'elle m'avait fait. Je pouvais toujours "m'exprimer" avec elle, grâce à sa propre télépathie. Elle s'en voulait vraiment. Je ne lui en voulais pas.
Pourtant, j'en voulais à mon père, qui me transmettait sans le vouloir son inquiétude dès qu'il rentrait dans ma chambre d'hôpital. Et évidemment j'en voulais à ma mère, qui commençait à en avoir marre que rien ne soit jamais simple avec moi. Que tous leurs efforts pour "m'aider" soient vains. Elle ne comprenait pas qu'elle cherche seulement à s'aider elle-même. Que je n'attendait rien d'eux parce qu'ils n'avait rien d'intéressant à m'apporter.

Alors il était temps pour moi de partir. Mais vers où ? Mon amie avait vite perçue ma question. Elle glissa donc une idée dans mon esprit, même si cela la détruisait d'admettre qu'elle n'avait aucune autre option à lui proposer.
Elle m'a parlée du type Ténèbres. Bien sûr, je le connaissais de nom, mais je ne connaissais pas leur particularité. Leur détachement de toute interaction psychique. Leur neutralité. Leur vide. S'il existait un type d'êtres en ce monde capable de m'éviter cette torture à vie, c'était eux. Il fallait donc que je devienne dresseuse Pokémon. Et comme c'est de là que son propriétaire venait, j'ai appris l'existence de la Pokémon Community. Pas de temps à perdre dans ce cas. J'ai pris tout ce que j'avais sous la main, l'ai fourré dans un sac et j'ai enfilé mes chaussures, déterminé à quitter cet hôpital le plus tôt possible. La Sorcilence n'aimait pas l'idée que je parte ainsi, mais elle sentait ma douleur. Et elle voulait se racheter. Elle m'aida donc à atteindre l'entrée du bâtiment sans me faire interpellé par un infirmier ou autre. Et arrivé sur le pas de la porte coulissante, je me suis arrêté. Il me restait une chose à faire avant de partir.

Je suis allé vomir.
pokemon

Surnom Oblivion
Espèce Medhyèna
Genre Femelle
Nature Peureuse
Description Oblivion a un cruel manque de confiance en elle, préférant la fuite au conflit. Par conséquent, elle s'attache facilement aux personnalités rassurantes qu'elle rencontre, et donc bien sûr elle est très attachée à Lihin. De toute façon, cette dernière garde toujours un contact physique avec sa starter pour s'immuniser aux informations télépathiques censés lui parvenir. Au point que lorsque la dresseuse se déplace, elle trimballe Oblivion dans son hoodie, laissant sa tête et ses pattes avants dépasser du buste de sa dresseuse. La Medhyèna sera d'ailleurs toujours la seule à avoir un surnom de la part de Lihin, puisque celle-ci n'a pas d'intérêt à les nommer. "Oblivion", c'est simplement le terme qui décrivait le mieux le ressenti de l'enfant lorsqu'elles se sont rencontrées. Le pokémon lui même ne connait donc pas son surnom.

Dernière édition par Lihin Omres le Mar 4 Fév - 17:54, édité 2 fois
Lihin Omres
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8758-597-lihin-omres-mentali
Icon : [597] Lihin Omres [MENTALI] Dqd7
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Galar - Kickenham
Âge : 12
Niveau : 0
Jetons : 1150
Points d'Expériences : 31
[597] Lihin Omres [MENTALI] Dqd7
1
Galar - Kickenham
12
0
1150
31
pokemon
[597] Lihin Omres [MENTALI] Dqd7
1
Galar - Kickenham
12
0
1150
31
Lihin Omres
est un Topdresseur Novice
Bonjour bonjour,

Je précise vu que j'arrive pas à le préciser sur mon profil, c'est le DC de Dakoy !

Je revendique donc mon droit de surpr- attendez non c'est pas celui-là.

Je revendique mon droit de demander dans quel dortoir ma petite Lihin sera placée. Et ce sera chez les Mentalis svp ! Si jamais il y a un soucis (et aussi pour m'aider à indiquer que c'est un DC D:) n'hésitez à me dire !
Rosalina Uana
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8622-586-rosalina-l-immortelle-pyroli?highlight=rosalina
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8925-rosalina-hera-uana-pyroli#90468
Icon : [597] Lihin Omres [MENTALI] 85cee95d1ef36727301f0f723a874ea3
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto / Kalos
Âge : 13 ans
Niveau : 0
Jetons : 270
Points d'Expériences : 61
[597] Lihin Omres [MENTALI] 85cee95d1ef36727301f0f723a874ea3
1
Kanto / Kalos
13 ans
0
270
61
pokemon
[597] Lihin Omres [MENTALI] 85cee95d1ef36727301f0f723a874ea3
1
Kanto / Kalos
13 ans
0
270
61
Rosalina Uana
est un Nouveau Membre
Plop ! Rebienvenue alors !

La description est un peu courte et c'est dommage, mais on arrive bien à discerner le caractère euh... Particulier de Lihin. Et c'est génial, fou, mais génial. Franchement je veux un lien avec Bellamy... ET Rosalina.

L'histoire est super bien construite et se lit d'une traite, c'est supra cool. Et tu connais (ou pas mais je te le dis) mon amour inébranlable pour les meufs badass et franchement là, je suis en joie.

Hâte de voir Lihin galérer à communiquer dans ses rps, et botter des culs aussi, accessoirement.

Keur
Max Arago
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : [597] Lihin Omres [MENTALI] BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
[597] Lihin Omres [MENTALI] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
[597] Lihin Omres [MENTALI] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue
hehe elle est bien cool cette jeune demoiselle ! il me semble que ida est sur ta fiche donc je la laisse faire !

(ceci est totalement un message de "dsl de pas continuer la liste des validations après raven")

Keur


t h e f i r e i n s i d e
Ana C. Gladio
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
Icon : [597] Lihin Omres [MENTALI] KJ2xK
Taille de l'équipe : 20
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 54
Jetons : 489
Points d'Expériences : 1570
[597] Lihin Omres [MENTALI] KJ2xK
20
Alola
16 ans
54
489
1570
pokemon
[597] Lihin Omres [MENTALI] KJ2xK
20
Alola
16 ans
54
489
1570
Ana C. Gladio
est un Coordinateur Performer
Si tu cherches une colocataire, je suis là ehehehe
Lihin a l'air très cool Keur


moodboard :
[597] Lihin Omres [MENTALI] RGv3d
Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2451
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
Me voilà pour la validation ! Les correctifs sont nickels o/ Lihin est une perso, comment dire, impressionnante ? Je n'ai pas le bon moment mais il est clair qu'elle ne va pas laisser les autres élèves neutre à son égard ! Hâte de la voir évoluer à la PC et bousculer ses habitudes face à notre belle bande de joyeux lurons. Je ne te représente pas la maison, tu commences à la connaitre mais si jamais il y a la moindre question/doute hésite pas ! Bon jeu avec ta DC !


Bienvenue dans le Dortoir Mentali ♀ et bonne intégration parmi tes confrères ! N'hésite pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis au staff ou aux membres de ton dortoir (www). Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Tu repars aussi avec 2 Pokeball, données par le Collectionneur. Ton numéro étudiant est 597. Bon jeu sur Pokémon Community !


[597] Lihin Omres [MENTALI] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Lihin Omres
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8758-597-lihin-omres-mentali
Icon : [597] Lihin Omres [MENTALI] Dqd7
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Galar - Kickenham
Âge : 12
Niveau : 0
Jetons : 1150
Points d'Expériences : 31
[597] Lihin Omres [MENTALI] Dqd7
1
Galar - Kickenham
12
0
1150
31
pokemon
[597] Lihin Omres [MENTALI] Dqd7
1
Galar - Kickenham
12
0
1150
31
Lihin Omres
est un Topdresseur Novice
Merci à Ida pour le modération et à tous les autres pour leurs adorables messages ! Promis Lihin frappera pas vos persos !... Je crois...
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum