Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



What the f*** ?


Encore une après midi de libre... Janet avait fini les cours plus tôt que d'habitude et avait décidé de profiter un peu du beau temps pour dessiner en extérieur. Elle partit dans le parc avec Ginger, son sac sur l'épaule, en sifflotant un petit air de comptine qu'elle avait appris quand elle était petite.

Elle repensait aux rencontres qu'elle avait faites depuis son arrivée ici. Beaucoup de gens sympathiques et qui, même si ils avaient parus étranges au premier abord, s'étaient révélés être de véritables amis. Elle pensa notamment à Josh et Leo. Le premier lui avait sauvé la vie t s'était montré étonnamment compréhensif vis à vis de sa maladie, même s'il avait des attitudes parfois destabilisantes. Le second était la plus belle surprise qu'il lui avait été donné d'avoir cette année. Un ami d'enfance, son meilleur ami qu'elle pensait avoir perdu à tout jamais... Elle l'avait retrouvé changé et en bien ! Il avait tellement grandi... Un vrai jeune homme, plein de prestance et d'intelligence. Il était devenu si gentil et attentionné avec les pokémons...
Janet se souvenait encore du temps où il ne pouvait supporter ces petites bestioles. Quel scandale il avait failli faire le jour où elle lui avait fait la surprise de l'emmener visiter l'élevage de son père !

Avec un sourire nostalgique, elle s'allongea dans l'herbe et observa les nuages pendant que Ginger courait autour d'elle, jappant après un papillon qui passait par là. Le temps était tellement doux qu'elle avait sorti une robe du placard. En dentelle blanche, col rond et manches trois quarts, elle lui arrivait aux genoux. Elle l'avait agrémentée de bottines marrons et d'une ceinture assortie. Aujourd'hui, ses cheveux étaient lâchés et s'emmêlaient librement dans les herbes folles de la pelouse qui n'avait pas été tondue. Le soleil réchauffait sa peau, c'était si agréable... Les parfums de la campagne lui emplissaient les narines si fortement qu'elle aurait pu s'endormir tout de suite, tant elle était apaisée.

Après un moment, elle roula sur le ventre et sortit son matériel de dessin de son sac pour continuer le portrait de Ginger qu'elle avait laissé en plan. La petite bête jouait toujours avec ce papillon coloré qui semblait l'amuser autant que la plus sophistiquée des balles rebondissantes. Qu'elle était adorable comme ça...
Le fusain courait à nouveau sur le papier. Janet était tranquille, il ne restait rien d'autre qu'elle, son pokémon et le chant des oiseaux et des insectes.

Mais il fallait forcément que ça ne dure pas plus d'un instant.



Dernière édition par Janet L. Collins le Mar 22 Avr - 19:47, édité 1 fois


 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Audrey Hatoria
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
Après les cours tu observes un grand soleil dans le ciel et tu n'as pas besoin d'y réfléchir à deux fois : Tu iras au parc te balader après les cours et vu qu'ils sont fini, tu peux y aller. Quand tu sors de la salle tu sors également Akali, un soulagement partagé émane de toi et ta folle camarade. Dans les couloirs les gens commencent à connaître ton portrait, celle d'une folle joyeuse de service, qui n'hésite pas à venir dire bonjour au gens, fin, surtout les emmerder, mais ça tu le sais pas, t'es pas beaucoup aimée, t'as pas trouvée les amis qu'ils te faillaient encore, ça viendra, de toute manière le mot ami tu connais pas encore.

Sur la route du parc tu ne croises personne à moins de cinq mètres de toi, tu comprends pas, tu renifles sous tes aisselles épilées à tour de rôles, puis tu vérifie que tes jambes le soit aussi. Puis pour clôturer l'inspection tu t'assois en plein milieux du chemin et vérifie avec l'odorat que tu ne sens pas du maillot, tu comprends pas pourquoi les gens t'esquivent, alors tu vérifies, les filles, sûrement des pauvres Givralis vu leur tenue te critiques, offensée tu te lèves et lance.

-Hey les Wattouats ! Tu les regardes. Ouais vous là ! Au lieux de me critiquer v'nez me le dire en face, je vais vous apprendre à vraiment faire saigner les oreilles des gens ! Tu commences à t'approcher ! Ok ! Elles reculent avant que tu ne lances. Ouais faites gaffe à votre verni je voudrai pas vous l'étaler sur le visage !

Après cela tu reprends ta route le dos droit, l'air faussement en colère, du coup les gens t'esquivent encore plus qu'avant et tu les dévisage sans retenue. Une fois au parc tu le trouves vide, comme si le monde entier était monté contre toi. Il n'y a qu'une silhouette au loin, mais elle te tourne le dos, pour éviter de faire partir quelqu'un d'autre tu t'éloignes d'elle, d'une vingtaine de mètres environ et tu sors une jolie grenade chantilly que tu ne désamorces pas.

-Le jeu est simple ma belle, je lance ! Et tu rattrapes avant qu'elle tombe ! D'accord ? Simple et tellement drôle !

Tu sautes sur place en élevant les tibia à la perpendiculaire alors que Akali tourne autour de toi en allant mordiller ton nez, faussement offusquée tu lui mordiller l'oreille gauche. Tu jettes la grenade en l'air et en ligne droite et la Sonistrelle s'envole à toute allure pour aller chercher l'objet qu'elle te ramène quelques secondes plus tard. Comme vous êtes joueurs vous passez de longues minutes à jouer comme cela, tu ris, elle aussi piaille de plaisir. Après une longue série tu fais.

-Alors je vais tourner sur moi même et lancer la grenade, toi pendant que je tourne, tu tournes dans le sens opposé au miens. D'accord ?

Tu lui dis ça avec le même sourire d'une gamine de six ans devant des bonbons, à la différence que toi t'en a presque dix de plus. Tu t'exécute, tournant dans le sens des aiguilles d'une montre et Akali dans le sens inverse. Tu lances la grenade avant de tituber en tournant encore un peu. Sonistrelle est dans le même état et zigzague en allant vers la grenade. Grenade qui d'ailleurs arrive à quelques centimètres du visage de la jeune fille qui était allongée, elle avait de longs cheveux bleus. La seule chose que tu entends c'est un « Clic », la grenade s'est désamorcée et tu hurles par habitude.

-CHANTILLY!

Effectivement, ça n'y manque pas, la grenade explose rendant blanc tout le visage de la jeune femme ainsi que le haut de sa robe. Akali elle avait rasée ses cheveux en essayant de prendre la grenade avant qu'elle n'explose. Tu ris de bon cœur, tu as du mal à rester debout et tu avances vers elle en courant, la voyant en robe tu soulèves la robe une brève seconde en lança.

-Courant d'air !

Puis tu roules sur le dos pour te mettre face à elle, à quelques centimètres et tu lèches la chantilly qu'elle a sur le visage.

-Elle est bonne ma chantilly hein ! La chantilly de Audrey c'est toujours la meilleure !




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



What the f*** ?


Perdue dans son dessin, elle n'avait pas entendu la nouvelle élève approcher et jouer avec sa Sonistrelle. Alors que son dessin était terminé, elle rebascula sur le dos, les yeux fermés. Janet se contentait d'apprécier le contact du soleil sur sa peau.

Elle n'avait pas non plus entendu le sifflement de la grenade dans l'air, ni le cliquetis de la goupille qui sautait. Alors qu'elle se redressait un peu, une explosion toute proche la fit hurler et rater un battement de cœur. L'instant d'après, alors que quelqu'un criait ''Chantilly !'', elle se retrouva couverte d'une substance froide et gluante qui lui macula le visage et la robe et l'aveugla. Ginger avait glapi de surprise et s'était réfugiée derrière un buisson. Paniquée, Janet passa ses mains au dessus de sa tête quand elle sentit la Sonistrelle lui raser les cheveux

- Mais qu'est-ce que c'est que ça ?!

De la chantilly à l'évidence, elle en sentait le goût sucré sur ses lèvres. Toujours dans le noir, elle sentit soudain des mains sur ses jambes qui remontèrent fugacement sa robe.

- KYA !

Nerveusement, elle plaqua ses mains sur celle-ci, rougissante, destabilisée. Mais quand elle sentit la langue de ce qui semblait être une fille passer sur sa figure pour lécher la crème, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Paniquée, elle se débattit et recula, toujours à l'aveuglette, pour essayer de fuir. Elle se mit à courir au hasard et parcourut quelques mètres avant de tomber tête en avant dans la fontaine qui se trouvait à proximité.

Heureusement, l'eau était propre et le fond limpide. Ce bain improvisé acheva de nettoyer son visage, ses cheveux et son buste durant le temps qu'elle passa à se débattre avant de pouvoir retrouver l'air. Après avoir pris une grande inspiration, elle se redressa et frotta ses yeux.
La fille en face d'elle, elle la connaissait.

La folle du cirque.

Elle la reconnut à ses cheveux turquoises et à sa tenue vraiment très très courte pour un mois de mars. Rougissant à la fois de gêne et de colère, elle faillit lui sauter dessus pour lui envoyer une belle droite quand Ginger galopa dans sa direction pour s'assurer qu'elle n'avait rien. La scientifique sourit nerveusement à son pokémon et inspira un grand coup.

Garder son calme, garder son calme... Elle devait garder son calme !

Elle s'adressa à la jeune femme d'un ton qu'elle voulut le plus amical possible mais qui restait quand même assez rèche. Comment s'appelait-elle déjà... ? Kimberley ? Ashley ? A... Audrey !
Audrey semblait vraiment être atteinte psychologiquement, peut-être même était-elle malade... Elle ne devait pas se montrer trop rude avec elle, même si cela lui demanderait de gros efforts.

- Ecoute, euh... Audrey c'est ça ? Dis, c'est pas contre toi mais balancer de la chantilly sur les gens, même si elle est très bonne, ce n'est pas la meilleure façon d'entamer une discussion !

Elle essaya de sourire nerveusement et regarda Ginger pour essayer de trouver une façon de se tirer de là. Elle avait vraiment peur de la mettre en colère en disant quelque chose de déplacé. Et dieu seul savait qu'une malade mentale en colère, ça pouvait faire des dégâts.

- Fin, tu vois, la chantilly c'est meilleur dans une assiette avec des fraises par exemple ! Tu aimes bien les fraises ? Moi j'adore ça personnellement.

Mais pourquoi se mettait-elle à lui taper la causette comme ça ? Ohlàlàlà... Elle allait se mettre dans un pétrin monumental.

- Bref, moi c'est Janet et elle c'est Ginger.

La petite boule de poils s'était approchée de la sonistrelle comme pour lui dire bonjour. Visiblement elle ne semblait pas perturbée par la folie de la dresseuse...




 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Audrey Hatoria
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano

Elle était parti à la fontaine toute prochaine se rincer la visage dans une incroyable panique qui eut pour seul effet de te faire rouler par terre en riant comme une hystérique, de toute manière personne n'était dans ce parc, personne ne pouvait t'entendre. Akali elle volait dans tous les sens sans but précis, elle coupait les airs de sa vitesse et tournoyait autour de toi. T'es tripes ne voulaient plus s'arrêter, tu ne faisais que rire et quand elle revint vers toi à ta grande surprise tu eux du mal à cesser ce rire de folle joyeuse.

Elle vérifie ton identité en la prononçant sur un ton interrogatif puis te parle de ta chantilly, tu es toute souriante, tu es heureuse qu'on te parle en bien de ta grenade, même si elle te reproche le lancé tu t'en fiches totalement, tu ne retiens que le compliment et tu lui dis en sautant sur tes jambes en une fraction de seconde.

-À oui ! Tu l'aimes ma chantilly ? Y a pas à dire, c'est la plus belle, la plus douce, la plus onctueuse, la plus blanche, la plus sucrée ! La plus meilleure ! La plus géniale ! Ma chantilly quoi ! Puis Akali à rater son étape, elle a pas attraper la grenade, alors ça t'as explosé dessus, mais au moins t'as goûtée ma chantilly !

Après ça elle te dit que la chantilly dans une assiette c'est mieux avec des fraises, tu la regardes avec de grands yeux plein d'attention, tu es très prise par ses paroles, tu les goûtes, les bois, les manges, les avales sans te poser de questions. Puis dans une soudaine posture droite et presque sérieuse tu lèves un doigt avant d'ajouter.

-Oui mais les grandes chantilly ont l'avantage de ne pas forcer l'utilisateur à agiter la bombe de chantilly comme celle en magasin, puis même si la chantilly avec des fruits c'est bien, je préfère une looooooooooooooooooooooooongue tartine de pain, de la pâtes à tartiner aux noisettes, confitures de fraise, puis chantilly, puis amandes ! C'est tellement bon et énooooooooooorme !

À son identité tu percutes, c'était une des rares filles à avoir participée à la mission spéciale du directeur, une mission à laquelle tu voulais participer en plus, d'un coup t'es joues se gonflent de jalousie puis se dégonfle, tu ne sais pas pourquoi tu as fais cela, mais tu l'as fais de toute évidence. Tu observes son évoli qui s'approche d'Akali qui s'était posée au sol. Ton Sonistrelle en voyant le pokémon se met à voler autour de lui toute joyeuse en lançant de petits cris aigus, tu ris un peu et t'agenouilles devant lui avant de dire.

-Bah moi c'est Audrey Hatoria d'Illumis ! En plus ! On voit plein de Nymphali chez moi, c'est mignon et adorable, ça sent bon et c'est blanc et rose comme la chantilly dans du jus de framboise ! Tu te lèches les babines. Voilà Akali ma partenaire volante aussi sonore que moi ! À son nom la créature lèves les yeux et remonte à son épaule en rasant avant ton visage. Elle te mordille le nez puis tu lui mordille l'oreille droite en lui souriant. Elle mord doucement, une gamine adorable ! T'es de chez les givralis en plus ? T'es comme elles ? À toujours critiquer ? Je hais c'est gamine coordinatrices, immatures, pas réfléchies, trop libérées, aucun sérieux, fermées sur elles-mêmes. Insupportable !

Tu regardes quelques instants le ciel puis la végétation autour de toi, tu penses voir un homme blanc comme la neige en costume et là tu hurles.

-Slender man ! Tu pointes du doigt et prends la main de la jeune femme et tu cours une vingtaine de mètre pas trop vite, car tu as tes grosses bottines. Fuyez ! Pauvres fous !




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



What the f*** ?


Bon sang, elle était vraiment tombée sur un cas... Mais elle avait l'air d'être gentille malgré tout. En tout cas elle semblait avoir un avenir dans la confection de crème chantilly parce qu'elle semblait littéralement passionnée par son sujet ! Puis elle avait l'air d'être une sacrée gourmande aussi...

- Ah bah oui en effet ça a l'air bon... Mais je ne mange pas beaucoup, j'ai un petit estomac.

Lorsqu'elle se présenta à elle, la jeune femme eut un mouvement assez vindicatif qui la fit reculer d'un pas avec un air interrogateur. Avait-elle fait quelque chose de mal pour mériter une réaction pareille ? Elle allait l'interroger quand elle choisit de se présenter à son tour.

Audrey Hatoria. Bien, elle ne s'était pas trompée sur son prénom au moins ! Sa sonistrelle semblait bel et bien aussi folle qu'elle. Janet sourit quand elle les vit se mordiller toutes les deux en signe d'affection. Pour sa part, elle préférait quand même se contenter d'une caresse dans le poil doux de sa compagne de route.
La jeune fille tiqua quand elle lui parla des givralis. Elle, coordinatrice ? Toujours à critiquer ? Mais... C'était tellement improbable, tellement stupide ! Elle en lâcha un petit rire nerveux qu'elle maitrisa bien vite.

- Oh mais pas du tout ! Déjà je suis scientifique et pas coordinatrice. Je projette une spé archéologue tu vois ? Puis je n'aime pas spécialement parler dans le dos des autres... Chacun est comme il est, après il plait ou pas ça c'est un autre problème. Je part du principe que les gens qui critiquent quelqu'un ont ainsi trouvé leur place : derrière lui. Non, vraiment rassure toi je suis loin d'être comme ça ! Puis les trois quarts de mes amis sont des garçons, justement parce qu'ils ont moins cette propension à critiquer les autres.

Soudain, Audrey commença à courir à toutes jambes. Slender man ? Mais c'était qui ce gus ? Pourquoi se mettait-elle à courir ? Elle fut obligée de la suivre car celle-ci l'enpoigna par la main pour la faire courir avec elle. Elles ne traversèrent pas une très longue distance mais Janet était déjà essoufflée arrivée au bout. Boire la tasse l'avait un peu affolée et ses poumons semblaient vouloir lui dire zut. Au bout de vingt mètres heureusement, elles s'arrêtèrent. Janet regarda Audrey, intriguée.

- Bah qu'est-ce qui t'as fait peur comme ça ? Il n'y avait personne ici !

Elle se tourna pour vérifier à nouveau, incapable d'expliquer ce qu'elle avait vu. Peut être était-ce simplement le fruit de sa maladie mentale ?

- Au fait... C'est qui ce slender man ? Un monstre ? Je ne l'ai jamais vu ici pourtant, tu es sûre de l'avoir vraiment vu ?

Ginger reniflait les alentours pour vérifier qu'il n'y avait aucune présence étrangère dans les parages puis revint vers les deux filles en hochant la tête négativement. Personne ici, Audrey avait rêvé son Slender man !




 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Audrey Hatoria
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
Quand elle te répondit à propos des Givralis tu l'écouta avec un air méfiant, ces Givralis étaient pour la plupart des coordinatrices il paraît, tu n'en savais pas vraiment grand chose puisque toi tu veux devenir mécanicienne. Quand elle se met à argumenter tu la regardes un peu lassée, le seul mot qui te fait tenir le coup c'est « Archéologue » Une scientifique, comme toi très bientôt. C'est vrai qu'en y regardant de plus près elle n'avait pas le physique de la coordinatrice. Elle avait même beaucoup d'amis garçons, bien que que d'amis fille, cela la fit tiquer. Elle faisait partie de ces petites innocentes qui faisait la fille faible pour avoir tous les garçons à ses pieds ? Tu n'en sais rien et n'en rajoute pas, puisqu'au moment où tu veux parler il y a Slender Man qui débarque.

Affolée tu as fais courir la pauvre Janet quelques secondes avant de te retourner ailleurs, tu le fais plusieurs fois alors que la jeune fille aux cheveux bleu reprend son souffle. Tu t'assois sur les fesses soudainement soulager de ne plus le voir.

Quand elle prend la parole tu as l'impression de recevoir un reproche plein dans le cœur, elle dit qu'il n'y avait personne, mais si ! Il était là ! Slender Man ! Cette créature folle et sans pitié ! Tu es silencieuse même elle se retourne pour vérifier encore, même son pokémon se met à douter de toi puisqu'il renifle de partout pour chercher la trace de quelqu'un. Tu te recroquevilles un peu sur toi sans être en position fétus puis tu bafouilles.

-Ma...Mais me parles pas comme ça ! Y'avait quelqu'un ! Il était là ! Le Slender Man ! Tu ne connais donc pas ? Il est partout. Mais nul part à la fois. Il est personne. Mais tous le monde aussi ! Il n'a pas de visage, sinon, le contour des yeux et du nez. Il ne voit pas, il ne parle pas, il ne marche pas, il ne vole pas, il ne nage pas... Il se téléporte ! Il ne fait pas de bruit ! Quand il est proche, tous les objets électroniques à proximité grésillent. Il kidnappe des gens, il peut les tuer, où les transformer en proxy ! Des gens prisonniers qui peuvent aussi tuer ! Tu te recroqueville totalement sur toi paniquée. Je suis pas folle ! Il était là ! Il était là ! Il était là ! Il peut revenir... Tu commences à pleurer et n'ose même plus la regarder. De toute manière vous me prenez tous pour une folle ! Depuis que je suis ici personne n'est resté avec moi plus d'une heure ! Vous et vos vies bien rangées, bien parfaites vous avez peur des différences et allez vous faire foutre!

Tu te berces nerveusement alors que Akali arriver quand bien même à toi, tu ne sais pas si Janet est ici, ou bien si elle est partie, elle a certainement fait comme les autres, personne n'a jamais voulu de toi, même tes parents t'ont rejetés et tu n'as plus de nouvelles d'eux, mais qu'importe, tu n'as besoin de personne, Akali est là, elle sera toujours là elle, elle te convient, elle est parfaite, elle te soutient. Ta petite Sonistrelle commence à mordiller ton oreille pour t'aider, mais rien n'y fait, tu es bloquée, même ses coups de têtes contre ta joue ne changent rien. La pauvre se relève paniquée et tourne autour de toi comme un oiseau charognard au-dessus d'une proie à manger. Elle regarde Janet parfois, le regard suppliant, elle est la seule personne dans un rayon de cent mètre autour d'Audrey.




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



What the f*** ?


La jeune fille avait parlé sans se montrer agressive, du moins c’est ce qu’elle pensait. Mais visiblement ce n’était pas le cas d’Audrey qui semblait avoir très mal pris ses paroles. Elle commença à se recroqueviller sur elle-même et à bafouiller comme un enfant qu’on aurait battu à mort. Elle écouta la description bien précise du Slender Man, assez circonspecte. Si un monstre pareil existait bel et bien elle en aurait déjà entendu parler ! Il était clair que la pauvre fille n’avait plus toute sa tête… Ses parents devaient être bien irresponsables pour l’avoir laissée aller dans une école pareille au lieu de l’interner dans établissement sécurisé.

En tout cas le moins qu’on pouvait dire c’était que la folie donnait une imagination débordante à cette jeune fille.

- Mais enfin Audrey, la téléportation ça n’existe que dans les films !

Janet regretta ses maladroites paroles car sa camarade éclata en sanglots en martelant qu’elle n’était pas folle. Pas folle. Ok.

Mais bon, elle ne semblait pas très tranquille dans sa tête quand même.

Malgré cela elle ne pouvait s’empêcher de lui trouver un côté attachant. C’était un enfant de cinq ans dans le corps d’une ado qui en avait dix de plus… Pas étonnant que les gens soient choqués et préfèrent s’éloigner. Elle-même avait du mal à rester tranquille à côté de cet étrange personnage mais elle pouvait aussi comprendre la douleur de la solitude. Personne ne méritait d’être renié comme elle l’était, même les plus bizarres des êtres humains qui pouvaient vivre à la surface de la Terre. Le regard d’Akali la fit fléchir. Bon…

Timidement, elle se pencha vers Audrey et tapota le haut de sa tête comme elle l’aurait fait avec une gamine.

- Mais enfin, faut pas pleurer comme ça… Ce n’est pas parce que deux ou trois idiots ne peuvent pas te supporter que personne ne le peux ! C’est vrai que tu n’es pas comme les autres mais l’originalité c’est une qualité tu sais ? Moi en tout cas je t’aime bien. Allez relève toi, tu vas pas laisser ce Slender Machin te pourrir ton après midi si ?

Doucement, Janet attrapa le visage d’Audrey pour la forcer à la regarder et lui dédia un lumineux sourire destiné à la rassurer un tantinet.

- C’est pas grave si tu es différente, le tout c’est de composer avec ta personne et les envies des autres pour te faire accepter toi aussi. Tu sais, là où la volonté ne manque pas, une voie s’ouvre toujours.

Elle se releva et lui tendit une main pour qu’elle puisse en faire de même. Tant pis, elle pouvait très bien sympathiser avec cette fille si elle voulait ! Elle savait bien que ses collègues de dortoir tenteraient de l’en empêcher mais elle s’en moquait. L’empêcher, elle ? Ces pauvres folles. Aucun homme vivant ne le pouvait lorsqu’elle avait une idée en tête !





 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Audrey Hatoria
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
Tu étais dans un état incroyable, les quelques mots de Janet couplé avec Slender Man avaient eu raison de ta volonté, tu t'étais mise à pleurer comme une pauvre gamine à qui on refuse un jouet. Après tous peu de gens étaient venu te parler depuis ton arrivée ici. À qui la faute ? Tu cris, lance des objets explosifs, ton pokémon rase tout le monde. Cette Janet pourtant reste, elle te rassure, te parle doucement, calmement comme pour s'excuser de t'avoir fait peur. Elle a même dit qu'elle t'aimait bien et que Slender, bah on s'en fichait, ce qui comptait c'était toi et elle et votre après midi et puis voilà ! Alors elle prend ton visage entre ses mains puis elle te regard avec un sourire que tu n'aurais jamais cru possible de voir un jour, elle est magnifique à tes yeux et elle te fait murmure en quelques phrase. Être accepté c'est être soit même dans une mesure ou les hommes peuvent s'adapter à toi si tu t'adaptes à eux.

Vous vous relevez, elle d'abord puis c'est à ton tour, mais là c'est la catastrophe pour vous, quand tu te lève tu trébuches sur une petite racine d'arbre et tu tombes sur la pauvre Janet dans un cri de surprise digne des plus grands films d'horreur. Quand tu ouvres les yeux après la chute elle est là, devant toi, à quelques millimètre ses lèvres. Tu ne sais pas pourquoi mais tu es poussée par un vent de curiosité et tu déposes délicatement tes lèvres sur les siennes sans vraiment te rendre compte de ton geste. T'es pas croyable comme gonzesse, tu fais que des conneries ! Imagines un instant qu'elle possède un copain, tu fais comment ? Hein ? Tu coupes le contact de vos lèvres qui fut très doux et délicat, comme une brise sur ta peau tu la regardes avec de grands yeux ronds avant de lui dire avec une voix aussi innocente que tes yeux.

-On m'a dit que c'était un signe d'amour quand j'étais dans le centre spécialisé, et comme tu m'as dis que tu m'aimais bien bah je t'ai montré que moi aussi. Pourquoi tu as l'air si surprise ? On t'avait jamais remercié avec un bisou ? Après ça tu t'assoies à côté d'elle te posant des centaines de questions sur l'amour et relance. C'est quoi la différence entre amitié et amour ? Car on parle du même verbe aimer pour les deux cas... Comment on fait pour différencier en soit l'amour de l'amitié ? Souvent y a pleins de gens qui s'aiment qui s'embrassent sur la bouche, mais pourtant beaucoup d'autres s'aiment et ne s'embrassent pas sur la bouche ? C'est interdit ou pour des occasions spéciales ? Nous dans le centre spécialisé on nous parlait pas d'amour, alors je croyais que c'était au même rang que l'amitié. C'est le cas Janet ? Elle fait une pause. Pourquoi tu fais ces yeux, et pourquoi tu es si rouge ?




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



What the f*** ?


Janet était loin d'imaginer ce qui allait se passer lorsqu'elle releva Audrey. Prise dans son élan, elle retomba en arrière avec force cris et s'étala contre le chemin, le corps de la jeune femme sur le sien. Elle faillit se mettre à tousser sous le poids qui lui comprimait la cage thoracique mais le spectacle qui s'offrit à elle bloqua littéralement son souffle.
Sa camarade était proche d'elle au point où il aurait juste fallut que l'une des deux tende les lèvres vers l'autre pour qu'elles s'embrassent. Quelle position embarrassante et avec une fille de surcroit... Comment allait-on réagir si on les voyait dans cette position ?!

Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir davantage car ce fut Audrey qui l'embrassa, doucement et délicatement. Le cœur de Janet se mit à battre la chamade. Le contact en lui-même n'était pas désagréable mais... C'était avec une fille ! Et une fille pas tout à fait finie de surcroit ! Elle était peut-être très gentille au premier abord mais ce n'était pas une raison pour faire autant de familiarités !
Elle allait pour la repousser mais la Pyroli retira ses lèvres avant. Elle n'avait pas l'air d'avoir compris la portée de son geste. Janet était rouge pivoine, incapable d'articuler le moindre mot.

Elle commença à se justifier et à lui poser des centaines de questions sur la différence entre l'amitié et l'amour puis à demander pourquoi elle avait l'air aussi gênée. Mais par où commencer ?! Elle était la dernière personne à qui on demandait des conseils de ce style d'habitude...

- Eh bien... Je ne saurais vraiment te dire... Disons que l'amitié c'est quand tu es très proche d'une personne, que tu partages beaucoup de moments forts avec elle. Un ami c'est quelqu'un qui te ressemble mais qui es différent de toi aussi. C'est une personne qui te conseille et qui t'épaule quand ça ne va pas, c'est quelqu'un qui est toujours là pour toi, peu importe les ennuis dans lesquels tu t'es fourrée. Un ami c'est une personne qui rit avec toi, qui pleure avec toi, qui pense pareil que toi la plupart du temps, qui serait prêt à te suivre n'importe où si jamais tu en as besoin. Un amoureux... C'est la même chose qu'un ami sauf qu'il y a une très forte attirance physique en plus. Un amoureux c'est une personne que tu as envie d'enlacer, d'embrasser, de serrer fort dans tes bras et de ne plus jamais quitter.

Elle passa une main dans ses cheveux, nerveuse et soupira.

- La raison pour laquelle je rougis... Ben... C'est parce que généralement c'est ton amoureux que tu embrasses sur la bouche comme tu viens de le faire. Moi tu aurais dû m'embrasser sur la joue car je suis ton amie. Tu vois, je t'apprécie beaucoup mais physiquement je ne suis pas attirée par toi.

La jeune fille, réalisant ce qu'elle venait de dire, balbutia.

- Enfin, ça ne veut pas dire que tu n'es pas jolie mais juste que... En terme d'amour je préfère les garçons.



 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Audrey Hatoria
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
La jeune demoiselle que tu as embrassée par curiosité te répond avec une gêne que tu trouves presque étrange, à ton sens, un baiser reste un signe d'affection, rien de plus, rien de mois. Cependant ses mots ne sont pas très clair et tu te perds un peu dans les paroles que tu bois sans te poser trop de question, même si tu essaies de comprendre ce qu'elle veut dire. Mine de rien, à ton sens l'amour c'est abstrait et pas si différent de l'amitié, tu ne comprends toujours pas pourquoi des dizaines d'amitiés se déchirent pour une histoire de lèvres.

La scientifique aux cheveux bleus te répond qu'elle rougit car on embrasse son amoureux sur la bouche et non pas une amie. Pourtant en ville tu as déjà vu des femmes qui s'embrassent et des hommes aussi ! Une réponse floue à ton sens, mais tu ne cherches pas à en poser une autre, tu as déjà fait assez de dégâts comme cela. Puis elle te dit que physiquement tu ne l'attires pas, ces mots te passent au-dessus de la tête, tu sais bien qu'on ne peut pas être aimé de tout le monde et tu l'as constaté par toi même depuis ton arrivée. Mais elle se corrige en panique, comme si elle avait peur que tu lui fasses une crise comme tout à l'heure, c'est vrai que tu un peu instable et fragile, mais pas à ce point tout de même !

Elle finit par conclure en te disant qu'elle préfère les garçons, et là, la question sort sans que tu le veuilles.

-Qui c'eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeest ? Hein ! Hein ! Dis ! Il est dans le campus ? C'est un Noctali, un Voltali ou bien un Phyllali ? Il est petit ? Grand ? Gros ? Mince ? Gentil ? Ou bad boy ? Plutôt top-dresseur ? Scientifique ? Pokéathlète ? Coordinateur ? Allé dis-le moi Janet ! S'il te plait ! Je le connais peu-être après tout !

Tu continues encore à répéter les mêmes questions jusqu'à juger qu'elle te dit la vérité, puis tu lui souris tendrement, comme une gamine de huit. Remarquant que tu es toujours sur elle, tu décides de te relever quand même, bien que Janet et toi soyez proche, vous n'êtes rien de plus que des amies et tu ne voudrais pas gêner une fois de plus. Tu te relèves donc et tu lui tends la main pour l'aider, en prenant soin cette fois-ci de ne pas retomber comme tout à l'heure.

Tu vois le soleil décliner à l'horizon, c'est bientôt heure de rentrer dans ta petite chambre en bordel. Il faut que tu continues à travailler, après tout d'ici peu tu deviendras scientifique spécialiste mécanicienne et tu pourras ouvrir une petite boutique à ton image. Te faire de l'argent, acheter des œufs et les bichonner comme une maman poule. Tu t'y vois déjà. Tu prends donc le choix de partir et tu déclares alors à la Givrali.

-Le soleil fusionne avec la terre, je pense qu'il est temps pour nous aussi de fusionner avec notre dortoir avant d'aller manque. Je suis heureuse de t'avoir rencontré ! Puis... T'es sûr de pas vouloir me passer un peu de tes cheveux hein ? Ils sont trop beau !Tu fais quelques pas avant d'ajouter. Dernière chose, un jour, on fera, de la, chantilly ! Ensemble !

Ton visage s'éclaire d'un sourire alors que tu lui tournes les talons, Akali sur ton épaule.

[HRP: Fin du rp avec Audrey/HRP]




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Parfois on rencontre des gens bien étranges... [TERMINE] Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



What the f*** ?


Oui, Janet préférait les garçons mais elle ne s'attendait pas du tout à la réaction d'Audrey concernant ses propos. Qui c'était ? Hein ? Mais personne ! Avait-elle l'air amoureuse ou quoi que ce soit ? Nooooon, du touuut !

La jeune fille rougit à nouveau de la tête aux pieds, incapable d'articuler la moindre phrase cohérente. Mais pourquoi était-elle dans des états pareils ? Elle n'avait rien fait pour ça ! Rien à dire, rien à se reprocher, rien à annoncer, pas de garçon en vue... Du moins pas encore.

- Euh... Je... Mais... C'est personne ! C'est pas parce que je préfère les garçons que j'en ai forcément un en vue pour le moment tu sais ! Non, sérieusement je n'ai pas trop d'idées... Je suis bien toute seule pour le moment, les amis me suffisent !

Mais elle s'acharna avec ses questions, de telle sorte qu'elle finit par lui avouer :

- Il y a bien une personne qui me plait... mais c'est un secret, je ne peux pas te le dire tant que ça ne sera pas certain !

Elle parut se satisfaire de cela. Bientôt, le soleil commença à décliner à l'horizon et elles décidèrent de revenir à leurs dortoirs. Janet sourit franchement aux paroles de la Pyroli qui lui apportèrent un sentiment de bien être et de joie qu'elle avait rarement éprouvé avant d'arriver ici.

- Oh merci Audrey ! Mais tu n'as pas à avoir honte de tes cheveux, ils sont très beaux aussi ! C'est promis pour la Chantilly, on fera ça dès qu'on aura du temps !

Souriante, elle la salua d'un petit signe et rentra vers son dortoir avec Ginger qui trottinait allègrement à côté d'elle.

[HRP/ Fin du RP avec Janet /HRP]



 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum